Le Deal du moment : -42%
Hot Wheels Coffret 20 véhicules
Voir le deal
19.99 €

Partagez
 
 
 

 Juste amis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1637
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

35yd.png
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt mal surtout quand je dois payer les pensions alimentaires.



Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 4 P4ed
Juste amis ?  - Page 4 F64y

crédit : Bazzart


« Je vois ça » rétorqua-t-il, amusé par sa bonne humeur avant de baisser les yeux sur son costume, puis les releva de nouveau sur Maggie « J’en connais une qui a envie de voir plus de chaire. Tu patienteras jeune fille » en posant son index sur son nez, et détourna ensuite son attention sur la voiture, ce qui lui valut un compliment sur sa tenue, avant que Maggie ne parle du regret que risquait d’éprouver son ex-femme en le voyant ainsi « Tu préfères que je dise que je suis déjà pris ?! » tout en montant dans la voiture. Toutefois, installé derrière le volant, à quelques centimètres de la jolie rousse, Nolan se montra soudainement mal à l’aise, ne sachant comment agir réellement. Et parce qu’ils avaient toujours été sincère l’un avec l’autre, le quarantenaire mit des mots sur ses craintes, et sourit en entendant Maggie le rassurer « D’accord » et prirent la route, un peu plus léger « Que je t’ai manqué ou que les travaux avancent vite ? » en lui lançant un regard taquin.

Arrivés à l’hôtel, Nolan se saisit des deux valises, lançant ainsi une chamaillerie devant l’hôtel « Non, je porte les valises » et ajouta, tout en les gardant près de lui « Non, je m’en occupe, et puis j’ai besoin de me tenir en forme » et se mit à sourire, totalement satisfait d’avoir gagné « Je sais », tirant les valises jusqu’à l’intérieur de l’hôtel. Un bref échange avec Helen, sa première femme, à qui il présenta Maggie comme étant une amie. Elle l’interprétait comme elle le souhaitait. En arrivant dans la chambre d’hôtel, Nolan resta interdit un instant devant le lit double, décidant de prendre le canapé comme si c’était normal et tout en lâchant la poignée des valises, fronça les sourcils en entendant la question de Maggie « Rien, que je venais accompagné d’une amie » et se saisit de sa valise en voyant l’heure, sortant un short en jean, un t-shirt et une paire de basket qu’il déposa sur le lit double. Il tourna la tête vers la jolie rousse « Elle ne m’a rien dit là-dessus, mais je suppose » parce que ce n’était pas lui qui avait demandé une chambre avec un unique lit double. Il laissa son geste en suspens alors qu’il refermait la valise pour la poser au sol, regardant de nouveau Maggie avec un sourire espiègle « On n’a dit qu’on prenait notre temps ? C’est le costume qui te fait cet effet-là, c’est ça ? » et posa la valise au sol, s’approchant de Maggie qui commençait à rougit à vue d’œil « Hum… Très jolie de te voir rougir ainsi » et resta ainsi à l’observer, s’enfermant dans cette bulle, et murmura « Citron... » en se raclant la gorge « Je me change. J’ai mis le costume juste pour toi » en s’éloignant pour récupérer ses affaires, et se dirigea à reculons jusqu’à la salle de bain « Je voulais me faire beau… » et cette fois-ci, c’était lui qui était tout gêné qu’il tapa contre la porte « Je suis arrivé à destination » et entra dans la salle de bain pour en ressortir quelques minutes après « On va se promener un peu ? » en ouvrant la porte de la chambre « Et je ne te cache pas que je commence à avoir faim », laissant passer Maggie en première, se retenant de poser sa main dans son dos. Il glissa ses mains dans les poches et fit quelques pas dans les couloirs « On va passer par les escaliers de secours, je n’ai pas envie de croiser toute la famille d’Helen et parler pendant des heures. Je veux juste passer du temps avec toi » et ouvrit la porte de service de justesse en voyant apparaître les parents de la mariée au détour d’un couloir.

En sortant de l’hôtel, Nolan enfila ses lunettes de soleil et ils marchèrent jusqu’au bord de mer juste devant l’hôtel « Il doit bien y avoir un restaurant » et tourna la tête vers Maggie « Enfin, tu n’as peut-être pas faim, si ? » en se rendant compte qu’il ne lui avait pas demandé.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1571
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 4 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 4 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

« -j’en sais rien… » une légère grimace en ne sachant pas se décider. Leur situation n’était pas banale, plutôt bancale même ! Alors poser de vrai mot dessus. Mais clairement si une autre femme l’approchait, à bien réfléchir : « -tu as qu’à dire que… tu es déjà engagé. » oui voilà ça donnait pas trop de détail, pas trop de promesse non plus mais restait juste. Après avoir rassuré Nolan et osé posé sa main sur sa jambe, elle sourit à nouveau. « -les travaux bien évidement ! » déclara alors Maggie comme si c’était logique, un regard taquin en prime.

« -non Nolan, stop. » le gronda gentiment la jolie rousse alors qu’ils commençaient à se chamailler. Elle lui adressa une grimace avant de le suivre jusqu’à l’hôtel et ainsi faire la rencontre d’Helen. Une fois dans la chambre, le constat du lit double fut assez troublant. Helen les imaginait elle en couple ? Comme c’était assez souvent le cas lorsqu’elle était avec Nolan, Maggie se mis à parlé sans la moindre attention de faire un double sens. Elle le réalisa, ferma les yeux, grimaça et se sentit rougir comme une ados. « -dis pas n’importe quoi. » râla la jolie rousse avant que ne se forme cette bulle bien à eux, et que son regard se perde dans le sien. Elle baissa les yeux en entendant le code qu’ils avaient choisi. « -oui, oui, oui, changes toi, tu as raison le costume c’est un peu trop pour moi... » un sourire mis à amusé, mi gêné. « -y’avait pas grand-chose à faire pour ça... » s’entendit elle souffler en le regardant s’éloigner jusqu’à la salle de bain. Un petit sourire avant de souffler enfin lorsqu’il ferma la porte. Merde… ça allait être compliqué… Pourquoi est ce qu’elle n’avait pas tout balancer à David !

Pour s’occuper l’esprit et éviter d’imaginer Nolan à moitié nu dans la pièce d’à côté, elle ouvrit sa valise afin de suspendre sa robe convenablement. Puis elle décida d’éteindre son téléphone. Elle n’en avait aucune utilité. « -ça me va. » répondit la jeune femme en ferma son sac à main, le laissant dans la chambre. « -on fera les comptes à la fin du séjour. » ajouta t elle. Elle ne tenait pas à ce qu’il paye tous ce qu’ils pouvaient dépenser ce weekend. Rien que la voiture, elle voulait payer une partie du plein. Ça n’était pas forcement le moment d’en parler mais au moins elle avait abordé le sujet. Dans sa petite robe légère à fleurs, elle sortie de la chambre en le trouvant très élégant. « -comme si j’allais dire non. Si je peux éviter d’avoir à reprendre l’ascenseur, tu m’en vois ravie ! » elle avait fait bonne figure parce qu’ils n’étaient pas seul lorsqu’ils étaient monté dans la cage en métal. Heureusement qu’ils étaient logé au 2eme étages. Une fois dehors, elle fit comme lui, lunettes sur le nez. Elle inspira l’air marin avant de regarder Nolan. « -si si, ça me va, un peu plus loin par là il y en a un très bien. Viens. » quelques minutes plus tard, ils prenaient place en terrasse, face à l’océan.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1637
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

35yd.png
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt mal surtout quand je dois payer les pensions alimentaires.



Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 4 P4ed
Juste amis ?  - Page 4 F64y

crédit : Bazzart


« Engagé… » répéta-t-il pour lui-même et leva les yeux sur Maggie « Oui, engagé. C’est bien ça » et monta en voiture, laissant Maggie poser sa main sur son genou, parce que lui-même n’osait pas faire ce simple geste, et se mit à sourire de nouveau « Bien sûr ! » répondit-il au sujet des travaux, comme si ça coulait de source. Cette même complicité se poursuivit alors qu’ils se chamaillaient au sujet des bagages devant l’hôtel. Ils rirent soudainement moins en remarquant qu’il n’y avait qu’un lit double dans la chambre qu’avait réservé Helen. Un lit-double qui perturba la jolie rousse, qui parla sans se rendre compte de l’interprétation qui pouvait être fait de ses paroles. En s’approchant de cette dernière qui rougissait comme une écolière, Nolan sourit « Je ne dis pas n’importe quoi » souffla-t-il alors que son regard se perdit dans le sien, cette envie de l’embrasser s’imposant à lui, mais il prononça le mot magique et se fit violence pour se reculer de la jolie rousse « Tu n’as pas vu celui pour le mariage… » tout en se reculant, entendant ce que murmura Maggie « Apparemment, juste une serviette de bain suffit » alors qu’il refermait la porte de la salle de bain au même moment.

Le costume resta dans la chambre, troquant le tout pour un short, une paire de basket et un t-shirt qui laissait apparaître tatouages, cumul de bracelet et chaine autour du cou. « Bien sûr… » répondit-il dans l’unique but de lui faire plaisir, mais il était hors de question qu’elle paie quoi que ce soit. C’était son ex-femme qui se mariait après tout. « Pourtant, je ne suis pas contre l’idée d’être enfermée avec toi » en évoquant la panne d’ascenseur qu’elle avait dû affronter seule quelques semaines auparavant.
A l’extérieur de l’hôtel, les invités continuant d’arriver, Nolan posa ses lunettes de soleil sur le nez et se laissa conduire jusqu’au restaurant par la jeune femme. « Tu connais cet endroit ? » en observant les lieux. Il avait réellement l’impression d’être en vacances en cet instant. Il posa ses lunettes de soleil sur le côté, les troquant avec ses lunettes de vue « Je vieillis » répondit-il pour justifier son geste et prit la carte entre les mains, avant de passer commande tour à tour. La serveuse éloignée, Nolan observa le flux des vagues sur la plage durant quelques secondes, peut-être même des minutes, et tourna lentement la tête vers la jeune femme, l’observant avec ce même silence durant quelques instants et lâcha un « Je crois que tu me plais » tout en affichant ce sourire qui laissait apparaître ses fossettes. La serveuse déposa leurs plats devant eux « Bon appétit » et commença à manger, avant de tendre sa fourchette à Maggie « Goûte-moi ça ! Le poisson cru est exquis » et avala sa seconde bouchée « J’ai prévenu Helen que tu ne buvais pas d’alcool. Il y a donc du champagne sans alcool » et continua de manger « Tu viens souvent ici ? Je veux dire dans les Hampton ? » et pris une gorgée de limonade non sans sourire « Tu sais, j’étais sérieux tout à l’heure pour le canapé. Je dormirais dans le canapé ce soir, enfin cette nuit quand on rentrera ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1571
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 4 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 4 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

« -arrêtes de me tenter. » chaque mot détaché les uns des autres en fixant Nolan, un sourire un poil timide sur les lèvres. Ils savaient l’un comme l’autre que ce weekend était… risqué. Et même s’ils avaient la volonté de faire les choses dans l’ordre, l’envie était là. Forte, puissante, difficile à contrôler. Le fait qu’il disparaisse de sa vue quelques minutes l’aida, et l’air de la mer leur ferait le plus grand bien. « -crois moi, enfermé dans une petite pièce avec moi… c’est loin d’être super sympa. Et je suis sûrement pas très sexy en panique. Et pas très aimable non plus. » ouais non, lorsque la peur et la panique prenait le dessus. « -enfin tu me diras, tu as peut être une super technique pour me faire passer mes angoisses des endroits clos. » un regard, un sourire taquin avant de lever le visage vers le soleil. La plage non loin, le bruit des vagues… Oui, ce weekend allait être comme de petites vacances.

« -je suis déjà venue une ou deux fois. » répondit Maggie machinalement tout en s’installant de l’autre côté de la table. La jeune femme retira ses lunettes, croisa les jambes avec élégance avant de faire un : pff en levant les yeux face à la réflexion de Nolan. Il n’y avait rien de mal à porter des lunettes de vues. Maggie regarda la carte, penchant plusieurs fois la tête en se demandant ce qu’elle allait prendre, puis finit par arrêter sur choix sur une salade composé accompagné d’un bagel au saumon et fromage frais. Puis elle posa sa joue sur son poing, coude sur la table, et observa Nolan, un petit sourire tendre sur ses lèvres. Puis elle tourna le visage vers l’océan, éprouvant comme à chaque fois, une sensation d’apaisement. Maggie bougea uniquement les yeux en entendant les mots de Nolan. Un sourire étira ses lèvres et elle répondit : « -tu t’en rends compte seulement maintenant ? » elle trouvait cela amusant.

Elle lui souhaita un bon appétit et sourit un peu plus encore avant d’avancer pour prendre la bouchée qu’il lui tendait. « -hum… c’est vrai que c’est un délice. » commenta la jeune femme en ouvrant de grands yeux devant la qualité du poisson. « -c’est vrai ? Tu n’étais pas obligé de faire ça, je pouvais tout à fait boire du jus de fruit ou autre chose. » enfin elle ne devait pas être la seule à ne pas consommer d’alcool. Tout en mangeant, elle répondit : « -mes parents ont une maison de vacance ici. J’ai passé la plus part de mes étés d’enfance sur ces plages. Mais ça fait bien longtemps que je suis pas venue à la maison de la plage. Disons que les weekend en famille ne sont pas vraiment mon passe temps favoris… je préférerais largement venir seule ! La plage, les vagues… » ces parents étaient fortuné, ça n’était pas un secret, il était au courant.

A nouveau un sourire. « -très bien. D’accord. » répondit Maggie avant de porter son verre d’eau à ses lèvres. Il avait raison, c’était sans doute le mieux à faire. La dernière fois, ça avait finit par un baiser. Maintenant qu’ils savaient plus ou moins à quoi s’en tenir sur ce qu’ils pouvaient éprouver l’un envers l’autre, c’était sûrement plus sage. La jolie rousse regarda quelques instants l’océan et finit par dire : « -je suis désolée que… que ça prenne autant de temps. En ce moment, il est submergé par le boulot, rentre tard, fatigué, sur les nerfs… On se prends assez souvent la tête et je… » un léger rire nerveux. « -c’est peut être con de ma part tu me diras mais je… j’ai pas envie de lui jeter ça au visage au milieu d’une dispute. » ouais dit à voix haute ça sonnait vraiment débile comme idée. Elle ajouta, son regard ne cessant de faire des aller retour entre Nolan et son assiette : « -je lui ai dis que je devais lui parler de quelque chose d’important après ce weekend. » un nouveau rire nerveux. « -il a cru que j’étais malade… » elle déglutit avec difficulté. « -à croire que pour lui, tout va bien dans le meilleur des mondes. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1637
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

35yd.png
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt mal surtout quand je dois payer les pensions alimentaires.



Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 4 P4ed
Juste amis ?  - Page 4 F64y

crédit : Bazzart


« OK » souffla-t-il en sachant pertinemment qu’il jouait à un jeu dangereux à agir de la sorte. Disparu dans la salle de bain pour se changer, Nolan se répéta inlassablement qu’elle était toujours fiancée à David, et qu’il ne devait pas jouer avec le feu s’il ne voulait pas se brûler. Mais Maggie ne l’aida pas non plus lorsqu’elle évoqua la possibilité qu’il ait une solution pour lui faire oublier qu’ils étaient dans une cage d’ascenseur, et cela, avec un regard et un sourire qui en disait long sur le fond de sa pensée « Arrêtes de me tenter » reprenant les mots de cette dernière « Parce que je sinon, on risque de prendre souvent l’ascenseur ce week-end » en souriant avec taquinerie à la jeune femme. Il inspira à plein poumon l’air de la mer et acquiesça « Bon, alors je me dis que ça ne doit pas être si mauvais » en prenant place à table. Il prit un moment à regarder l’océan, appréciant l’environnement et le calme de l’endroit, puis détourna son regard sur Maggie, l’observant un instant avant de lui avouer qu’elle lui plaisait. Grand sourire aux lèvres, il posa son menton dans la paume de sa main « Non, ça doit faire déjà cinq bonnes minutes » en jetant un coup d’œil à sa montre « Je voulais juste que tu le saches. Tu me plais beaucoup » et laissa ensuite la serveuse déposer leurs plats sur la table. Comme s’ils étaient réellement en vacances en tête-à-tête, enfermés dans leur bulle rien qu’à eux, Nolan fit goûter son plat et acquiesça « Il faudra qu’on revienne » en continuant de manger « Je n’étais pas obligé, mais je l’ai fait. Tu auras du choix comme ça » en haussant les épaules. Nolan s’était attendu à ce que la jeune femme reste évasive dans sa réponse, comme bien souvent, mais il n’en était nullement le cas. « Quand nous deux, ça sera officiel, on pourrait peut-être venir ici de temps à autre. Enfin pas dans la maison de tes parents. On pourrait louer un petit appartement non loin de la plage » et porta son poisson cru à ses lèvres.

Après avoir avalé sa bouchée, Nolan précisa qu’il était sérieux dans son choix de prendre le canapé ce soir et sourit à la réponse de Maggie. Il apprécia qu’elle accepte sa décision. Elle était toujours fiancée et il savait aussi que ça risquait d’être dangereux que de dormir dans le même lit. Il lui avait dit. Le troisième baiser ne suffirait pas la prochaine fois. Cette attirance était bien trop présente. Alors Nolan voulait limiter les risques en gardant ses distances, surtout la nuit. Il continua de manger tranquillement quand Maggie s’excusa. Il fronça les sourcils, reposa sa fourchette dans son assiette et porta sa limonade à ses lèvres. Il reposa ensuite lentement son verre sur la table tout en l’écoutant, ne la quittant pas des yeux. Nolan glissa sa main jusqu’à la sienne « Eh Maggie… Tu n’as pas à te justifier sur le temps que tu vas prendre à te séparer d’avec David. Je te l’ai dit, je serais patient et j’attendrais. Je ne mentais pas en te disant cela ». Il caressa sa main de son pouce « Regarde-moi, ce n’est pas une situation facile et donc je comprends que tu ais besoin de temps. Alors arrête de te faire du mal. Je ne vais nulle part, compris ? Et puis, on aura tout le temps d’en profiter ensuite » en souriant. Il retira lentement sa main de la sienne, ne souhaitant pas que ses gestes contredisent ses paroles et reprit le repas « Et concernant David, soit il se voile la face, soit il est très amoureux » avant de se baffer mentalement « Pardon. Je n’aurais pas dû dire ça… Je… On ira faire un tour sur la plage ensuite ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1571
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 4 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 4 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

Qu’est ce qu’elle aimait quand il répondait ainsi, à la limite de se foutre d’elle tout en était sérieux. Parfois ça avait le don de l’agacer prodigieusement. Un sourire tendre et elle répondit : « -je pense que j’avais compris sans que tu le dises à voix haute, mais c’est agréable à entendre. » est ce qu’il tentait de la rassurer dans son choix ? Est ce qu’il pensait qu’elle doutait et remettait son explication à David à cause de ça ? Il n’en était rien. Maggie savait qu’elle prenait la bonne décision. Sa rencontre avec le chef de chantier avait été la confirmation à ses doutes, la réponse à ses questions. Alors bien sur elle ne savait pas si eux ça allait fonctionner vraiment, mais elle était certaine qu’avec David, ça ne marcherait pas sur le long terme. Alliance ou pas.

« -c’est gentil. » répondit simplement la jolie rousse, trouvant cette attention toute particulière. Appréciant le fait qu’il respecte son choix de ne pas consommer d’alcool. Leur relation avait évolué, et Maggie se montra franche et sincère. Plus besoin de passer les questions sous silence, de faire de sa vie un mystère. Nolan s’était confié à elle sur bien des choses. Il savait très bien qu’elle sortait d’une famille qui avait de l’agent. Maggie pencha la tête sur le côté et répondit avec douceur : « -j’adore l’idée. » oui vraiment. Pourtant les mots nous deux officiels eurent un certain impacte et elle se sentit obligée de présenter des excuses à Nolan. Ce weekend aurait pu être bien différent si elle avait déjà annoncé à David qu’elle le quittait.

Son regard se porta sur leur main alors qu’elle écoutait Nolan. Puis elle osa le regarder lui lorsqu’il le lui demanda. Elle souffla un : « -d’accord... » avec une bouille de gamine prise en faute. C’était tellement délicat. Après tout, elle avait aimé David, ça n’était pas évident de tirer un trait sur huit années de vies de couple. Encore moins de lui balancer sa bague de fiançailles au visage. Encore une fois Nolan était parvenue à la rassurer. Elle s’était bien posée la question. Et si entre temps il rencontrait une autre femme ? S’il se lassait d’attendre ? Oubliant parfois ce truc si particulier entre eux. Elle releva uniquement les yeux sur lui lorsqu’il évoqua David. « -je ne sais pas… » non vraiment elle ne parvenait plus à savoir s’il y avait des sentiments encore vivant entre eux. « -et oui, on ira à la plage. Tu as pris ta pelle et ton seau pour construire un château ? » un sourire taquin avant d’ajouter : « -j’étais la reine du château de sable quand j’étais gamine. Tu les aurais vu ! Des palaces ! » comme quoi elle était vraiment prédestinée à devenir architecte, ayant ça dans les veines depuis toujours. « -je n’ai pas prévu de cadeau pour les mariés. Je ne savais pas ce qui était prévu. Mais je pensais faire envoyé des fleurs dans quelques semaines. Je me suis toujours dit que c’était très con d’avoir des tonnes de fleurs le jour J, qui encombre ta maison et finissent toutes par fanée en même temps. Tu dois bien connaître les goûts d’Helen. Que je ne choisisse pas du jaune alors qu’elle déteste ça. » une petite grimace pour illustrer ses propos avant de terminer son assiette et de poser ses couverts. « -j’espère que tu es au point sur la chorégraphie... » ajouta Maggie pour se foutre de lui en rappel des messages qu’ils s’étaient envoyé.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1637
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt mal surtout quand je dois payer les pensions alimentaires.



Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 4 Mvdz
Juste amis ?  - Page 4 4ywc
Juste amis ?  - Page 4 Tddd

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Nolan n’avait jamais été un adepte des non-dits et préférait mettre des mots sur ce qu’il ressentait, comme en cet instant, attablé au restaurant. Elle lui plaisait et avait envie de le lui dire. Il sourit à sa réponse et changea radicalement de sujet en lui confiant avoir prévenu Helen que la jolie rousse ne buvait pas d’alcool. Il aurait bu s’abstenir et la laissait boire du jus de fruit comme les enfants, mais il n’en avait pas envie. Elle aurait peut-être envie de boire du champagne comme tout le monde, ne pas avoir envie d’expliquer, au vu de son verre de jus de fruits, qu’elle ne buvait pas d’alcool. Il sourit de nouveau avec douceur avant que Maggie ne se confie à lui sur les Hampton et la maison que sa famille détenait ici-même. Nolan savait qu’elle avait grandi dans une famille aisée, et comme beaucoup de famille aisée à New York, elle était propriétaire d’une maison secondaire dans les Hampton. Un endroit que semblait apprécier la jeune femme, mais qui n’y venait pas souvent à cause de ses parents, alors Nolan trouva une alternative. Une location d’un appartement, de temps en temps « Moi aussi » répondit-il, mais ça ne serait pas pour maintenant. Et apparemment, sa précision poussa Maggie à se justifier.

Le quarantenaire n’avait pas envie de cela. Il le lui avait dit. Elle prenait le temps nécessaire pour se séparer de David. On ne mettait pas fin à une relation de huit ans comme on mettait fin à un abonnement téléphonique. Ils avaient écrit une histoire tous les deux, sûrement acheté un appartement, et tout cela allait voler en éclat à cause de lui, de ce lien qu’ils avaient tenté de combattre, en vain. Sa main sur la sienne, il vit qu’il était parvenu à la rassurer un peu, avant de faire un impair à l’encontre de David. Mais apparemment, ça n’en était pas car Maggie répondit qu’elle ne savait pas vraiment. Elle ne savait pas si ce dernier était réellement amoureux d’elle…
Un rire sorti de la gorge de Nolan « Je les ai oubliés dans la chambre d’hôtel. On en piquera un à un gosse » et porta son verre à ses lèvres « Oh mais je n’en doute pas une seconde ! » et reposa son verre sur la table, continuant de manger et s’essuya la bouche avec sa serviette tout en s’appuyant contre le dossier de la chaise « Helen n’a pas du tout la main verte. C’est une catastrophe. Si tu veux, on peut faire le tour des boutiques et tenter de trouver quelque chose ? On a encore quelques heures devant nous » et se mit à rire de nouveau « Sache, joli cœur, que tu ne me verras pas danser du week-end, sauf cas de force majeure. En dehors des slows, je suis une catastrophe ambulante sur la piste de danse » et se recula pour laissait la serveuse récupérer leurs assiettes vides et prendre leur commande de dessert. Lorsque ce fut chose faite, Nolan s’avança sur son siège, croisant les bras sur le rebord de la table, resta silencieux un moment avant de prendre son air sérieux « Maggie… On n’en a jamais parlé parce que… eh bien parce que tout cela est arrivé un peu comme une surprise… Mais tu sais que j’ai un fils et que… eh bien… » il n’eut pas le temps de finir sa phrase que la serveuse revint avec les desserts. Il la remercia, poussa légèrement l’assiette pour reposer ses bras sur le rebord de la table « Qu’il passera toujours avant tout… Et je sais que tu n’as pas d’enfant et que … » il poussa un soupir, émit un petit rire nerveux « Depuis quand je suis aussi stressé ?! » et enfoui son visage entre ses mains quelques secondes, se racla la gorge et reprit « Est-ce que ça te dérange ? Que je sois papa et … et voilà. Parce que je n'ai pas envie de devoir faire un choix...» puis pris un morceau de son fondant au chocolat « Très bon le fondant, tu veux goûter ? » en lui tendant la cuillère.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1571
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 4 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 4 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

« -oh c’est moche ! » répondit Maggie en riant également, les imaginant tous les deux avec leurs jouets dans le sable. « -ah zut… enfin des fleurs coupées de toute manière ça crève. » main verte ou pas. « -et non, je trouverais une autre idée… parce que je n’ai pas la moindre envie de faire les boutiques alors que nous sommes aux bords de la plage. » non pas que le shopping n’était pas son truc, loin de là, mais à choisir, elle préférait de loin marcher les pieds dans le sable avec lui plutôt que ça. « -oh t’es pas drôle ! » râla Maggie de bon coeur en se foutait toujours de lui. « -je suis certaine que tu exagères en plus. » en soit s’ils n’allaient pas sur la piste de dans, ça ne la gênait pas plus que ça. Danser n’était pas vraiment son truc. Elle aimait ça, mais il fallait vraiment qu’elle soit dans l’ambiance, avec les personnes qu’il fallait pour l’aider à lâcher prise et faire le premier pas sur la piste. Alors elle précisa tout de même : « -c’est pas grave hein, si on ne danse pas. Loin de là. » un sourire avant de prendre le temps de choisir un dessert.

En voyant Nolan avancer sur la table et surtout en voyant son sourire disparaître, Maggie su que ce qu’il allait dire avait de l’importance. Alors elle posa ses coudes sur la table, croisant les mains sous en menton pour l’écouter. Un léger froncement de sourcils. De quoi est ce qu’il voulait parler qu’ils n’avaient jamais évoqué ensemble ? « -oui... » souffla t elle en souriant, les yeux légèrement plissé en ce demandant où il voulait en venir. Un sourire pour le serveur, avant de regarder à nouveau Nolan. « -et que je ne peux pas comprendre ça ? » demanda t elle alors avec une certaine douceur dans le voix en le voyant si mal à l’aise. « -depuis notre discussion sur le toit. » Oui, depuis qu’elle avait annoncé à voix haute qu’elle allait annuler le mariage et dire à David qu’elle le quittait, Nolan était moins serein. Ça se voyait. Parfois elle avait l’impression qu’ils avaient échangé les rôles.

« -changes pas de sujet. » coupa la jeune femme qui n’avait pas encore touché à son dessert. « -c’est un sujet important. Et pour être franche, je t’avoue ne pas y avoir pensé une seule seconde. » bien sur qu’elle savait qu’il avait un fils, que la mère de l’enfant était quelqu’un de visiblement compliqué, que l’entente n’était pas bonne entre eux. Et oui, Maggie n’avait pas du tout prit en compte ce détail, enfin même si le mot était faible. Avec douceur elle reprit : « -écoutes... » un petit sourire : « -je te l’ai déjà dis, je ne te demande pas de m’épouser demain, encore moins de changer. Je ne sais même pas ce que toi et moi ça peut donner. J’ai envi d’essayer, parce… parce que tu me plais. Parce que j’aime ce qu’il y a entre nous mais… » elle regarda trois secondes son dessert avant d’ajouter : « -je comprends que Desmond sera toujours ta priorité. Je n’ai aucune envie de m’imposer au milieu de ça. On l’a dit sur le toit l’autre jour, on va prendre notre temps, voir ce que ça donne. Et j’en sais rien. Peut être que finalement ça ne collera pas. Je ne t’en voudrais pas pour autant. Actuellement la seule chose dont je suis certaine c’est que David n’est pas celui qu’il me faut. Après toi et moi… on verra. » un haussement d’épaule. « -qu’est ce qui te fais peur exactement ? Explique moi. » elle voyait bien que ça lui tordait le cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1637
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt mal surtout quand je dois payer les pensions alimentaires.



Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 4 Mvdz
Juste amis ?  - Page 4 4ywc
Juste amis ?  - Page 4 Tddd

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Nolan haussa les épaules tout en continuant de rire « On le leur rendra après » et puis il n’était pas contre l’idée de faire des châteaux de sable avec Maggie sur le bord de mer. « Tu sais, j’ai déjà fait un cadeau à Helen pour le mariage. Donc tu n’as pas à te tracasser avec ça » en portant sa fourchette à ses lèvres, souriant à la pensée que Maggie voulait faire les choses bien. En parlant de mariage, la jolie rousse évoqua ses talents en danse qui étaient tout simplement inexistant, sauf pour les danses lentes. De toute manière, Nolan n’envisageait pas de danser ce soir ou même demain, sauf cas de force majeure. Il plissa les yeux en sentant bien qu’elle se moquait bien de lui, et rétorqua sans se départir de son sourire amusé « Je suis très drôle, même sur une piste de danse » et fit un signe négatif de la tête « Pas le moins du monde » et apprécia le fait que la jeune femme ne le force pas à danser ce soir ou demain « Merci » en lui rendant son sourire.

Le sujet qui suivit fut bien facile à aborder pour Nolan qui laissa disparaître son sourire sur ses lèvres, s’avançant pour poser ses bras sur le rebord de la table. Le chef de chantier se laissait conduire par l’appréhension de ce qui allait suivre, par le stress qui s’entendait dans ses mots. Il ne parvenait pas à faire une phrase sans s’interrompre, sans se répéter. Il détourna de temps à autre le regard, et fronça les sourcils en entendant la question de Maggie, répondant aussitôt « Non, non, ce n’est pas ça » et s’agaçait contre le stress qu’il éprouvait, son visage dans ses mains, il les laissa retomber sur la table en entendant Maggie. Elle avait raison. Depuis leur conversation sur le toit, Nolan était angoissé, stressé, et était bien loin de l’homme assuré et charmeur d’antan « Je crois bien, oui » en esquissant un sourire gêné et changea de sujet en voyant le dessert arriver. Il afficha une légère moue quand la jolie rousse le coupa. Elle souhaitait poursuivre la conversation.

Nolan reposa donc sa cuillère sur le rebord de l’assiette, répondant avec douceur « Tu as bien d’autres choses auxquelles penser » en lui faisant comprendre qu’il ne lui en voulait pas. C’était normal. Elle avait ses propres préoccupations. Le quarantenaire s’enferma dans son mutisme, comme il le faisait rarement, laissant Maggie parlait et le rassurait. Son regard sur elle, il hocha lentement de la tête de temps à autre. Il baissa la tête un instant en entendant sa question, jouant avec son fondant au chocolat, puis releva les yeux sur elle, réajustant ses lunettes sur son nez et inspira profondément « J’ai peur que tu te rendes comptes que tu as fait le mauvais choix en quittant David. Peut-être pas maintenant, mais dans quelques semaines, ou quelques mois… J’ai peur que tu te rendes compte qu’un homme avec un enfant et deux ex-femmes, ce n’est pas la vie que tu espérais. Que tu sois fatiguée des prises de tête que je puisse avoir avec Julie au sujet de Desmond… Que parfois j’annule un dîner en tête-à-tête parce que mon fils est malade ou que je dois le garder à la maison car elle a des obligations ailleurs… » et soupira en baissant quelques secondes la tête avant de reprendre, son regard brun posé sur elle « Je t’apprécie vraiment Maggie, mais je sais aussi que j’ai un sacré bagage derrière moi, et que malheureusement, je ne suis pas livré en individuel. Tu es jeune, en pleine ascension dans ta carrière, tu as un joli appartement avec un financier qui est ambitieux aussi, et tu n’as sûrement pas envie d’un mec plus âgé, qui se prend la tête toutes les semaines avec son ex-femme et qui ne pourra pas te donner 100% de son temps parce qu’il a d’autres responsabilités » et saisit sa cuillère pour la porter à ses lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1571
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 4 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 4 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 4 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

« -je me doute que de ton côté tu étais un tout petit peu mieux organisé, mais c’est aussi une façon de la remercier d’avoir accepté ma présence. » et surtout une forme de politesse. Enfin, elle verrait bien, mais ce qui était sur c’est qu’il était de question de sacrifier la plage pour aller faire les boutiques. « -ne me remercie pas, je n’ai jamais été une grande fan non plus. C’est un peu comme le chant, c’est le genre de chose que je me réserve rien que pour moi. En passant l’aspirateur par exemple, quand personne ne peut voir mes talents ! » Hors de question pour elle de forcer Nolan à quoi se soit. C’était lui le patron pour le weekend. Elle l’accompagnait, suivait le rythme. Rien de plus.

La conversation devint plus sérieuse. Peut être d’ailleurs une des plus sérieuses qu’ils avaient eut. Mais c’était également un sujet auquel Maggie n’avait pas pensé. « -je plaisante... » souffla la jolie rousse avec un doux sourire qui se voulait rassurant. La décision qu’elle avait prise avait le don de stresser Nolan. Peut être parce que maintenant ce n’était plus un fantasme ou un interdit, mais quelque chose de vrai, de bien concret. Elle allait quitter David. Elle allait annuler le mariage. En parti pour lui. Mais pas que. « -oui c’est sur mais… je ne me suis pas vraiment projetée d’avenir avec toi. Dis à voix haute c’est étrange. » une petite grimace. « -j’ai envie qu’on essai. Et oui, j’ai conscience que tu es père et que tu as des obligations vis à vis de cela. » c’était logique. Elle tenta de le rassurer au mieux. Puis elle lui demanda de lui expliquer pourquoi il avait peur et stressait autant.

Tout en l’écoutant elle commença à manger son dessert, évitant de regarder Nolan pour lui permettre de s’exprimer vraiment librement. C’était peut être plus facile comme ça. Elle finit par sourire sans pour autant le regarder et dit : « -tu as donc toujours des soucis d’écoute... » un regard taquin avant de terminer son dessert et de prendre la parole à son tour. « -Nolan. J’ai fais le bon choix. Je n’ai pas choisi entre David et toi. J’ai choisi entre me marier ou non. J’ai choisi entre vivre avec un homme que je n’aime plus ou être heureuse. » ça pouvait peut être faire mal, mais elle ne l’avait pas choisi lui. Elle avait choisi d’être libre et heureuse. « -Moi aussi je t’apprécie vraiment et je pense vraiment qu’on peut vivre quelque chose de bien. De plus que bien même. » un petit plissement de nez pour alléger tout ça, avant d’ajouter : « -peut être qu’on se rendra compte que ça fonctionne pas. Et peut être que ça sera pour bien d’autre raison que ton fils ou ton passé. » elle termina son verre et déclara : « -on y va ? » elle avait envi de poursuivre tout ça en marchant dans le sable.

Prétextant de passer aux toilettes avant, elle le laissa quelques instant seul, réglant au passage la note. Elle était persuadée que Nolan ne voudrait pas partager les frais à la sortie du weekend. Et il était hors de question qu’elle se fasse entretenir. Qu’il râle s’il voulait, ça ne changerait rien. Une fois dehors, elle remis ses lunettes de soleil sur son nez et devança Nolan de quelques pas, le visage tourné vers le soleil. Maggie resta silencieuse jusqu’à ce qu’ils soient tout proche des vagues. Là, elle retira ses chaussures pour mettre les pieds dans l’eau. Et seulement au bout d’un moment elle dit : « -comment est ce que tu imagines la relation de couple que j’ai enfin j’avais avec David ? » elle voulait savoir parce qu’elle avait l’impression qu’il faisait une sorte de complexe. « -d’accord tu es plus âgé. Ça je m’en fiche clairement. D’accord, tu as été marié. Deux fois. Et moi presque une. Tu es Julie, et moi j’ai mes parents. Et je ne te demande pas de mettre ta vie actuelle de côté pour moi. Je ne te demanderais jamais ça. » elle s’était tournée vers lui pour dire cela, cherchant son regard. « -je n’ai pas envie que tu changes.. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Juste amis ?  - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Juste amis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: