-36%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
319.99 € 499.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Juste amis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1641
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 14 Mvdz
Juste amis ?  - Page 14 4ywc
Juste amis ?  - Page 14 Tddd

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Cela avait été difficile pour Nolan que d’annuler leur week-end en tête-à-tête, surtout après la soirée chaotique qu’ils avaient eu la veille au soir et qui avait signé leur première dispute. Mais Julie avait décidé de programmer un soi-disant entretien d’embauche le jour même de son départ pour les Hampton, ne le laissant nul autre que choix que de rester là, à garder son fils. Il avait apprécié la compréhension de Maggie : J’aurais préféré le passer avec toi ce temps… Salut Tess pour moi et profiter bien de ce week-end entre filles. Finalement, Nolan avait appris que son ex-femme ne s’était pas rendue à un entretien d’embauche, mais avait profité de son après-midi pour aller se faire masser au spa avec sa meilleure amie Barbara. Un coup de fil de l’institut pour confirmer ledit rendez-vous avait permis d’éclaircir le mystère. Julie n’aurait jamais cherché un emploi, et encore moins dans un restaurant. Évidemment, Nolan laissa exploser sa colère face à une Julie qui n’éprouvait pas la moindre culpabilité d’avoir ruiné le week-end en amoureux de son ex-mari. Il avait fini par rentrer chez lui, avait pris quelques temps pour se détendre et lorsque ce fut chose faite, il avait appelé Maggie. « Je suis content que tu ais pu te détendre. Desmond va bien, il se rétabli doucement ». L’appel fut relativement bref, et s’était conclu par un « Bonne nuit » avant de se poser devant la télévision…

Aux alentours de minuit, le portable du chef de chantier vibra sur le canapé et il fut relativement surpris de recevoir un message aussi tardivement. Il le fut d’autant plus en lisant le message de cette dernière. J’ai envie de toi… Nolan se redressa dans le canapé et posa ses lunettes sur son nez, n’étant pas certain d’avoir lu correctement. Pourtant, c’était le cas. Il se mit à sourire et lui répondit : Soit tu as goûté le champagne du mini-bar, soit Tess t’a volé ton portable. Maggie lui avait confié que cette dernière se montrait quelque peu curieuse, voire oppressante concernant leur vie privée et sexuelle. Toutefois, il ne pouvait pas le nier, il avait apprécié d’envisager, quelques secondes, que le message provenait de Maggie. Il remarqua qu’il n’avait pas lu le message précédent où la jolie rousse lui confiait qu’elle lui manquait, et apprécia la photo en maillot de bain : Merci pour la photo. Nouveau fond d’écran. Tu me manques aussi.
Oui, elle lui manquait réellement…

Ce fut pour cela qu’aux premières heures du matin, Nolan se retrouva devant la porte de la chambre d’hôtel de Maggie et Tess, et cela, après avoir appelé tous les hôtels à proximité de la mer pour savoir où ces dernières séjournaient. Il frappa une première fois, puis une seconde, quand la porte s’ouvrit sur la meilleure amie de Maggie. Il lui fit signe de ne rien dire et entra à pas de loup dans la chambre. Il l’interrogea du regard sur où pouvait se trouver la jolie rousse et cette dernière désigna la salle de bain. Il acquiesça, déposa les viennoiseries sur la table, ajusta ses lunettes sur son nez et glissa ensuite ses mains dans les poches de son jean, se tournant vers la porte de la salle de bain lorsque cette dernière s’ouvrit « Bonjour toi… ».

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1576
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 14 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 14 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

Dans son lit, Maggie sourit avec douceur en voyant la réponse de Nolan. Il la connaissait déjà vraiment bien. Tess… répondit la jolie rousse avant de lire le message retour. Elle posa son téléphone, puis le reprit, pianota, effaça, reposa son téléphone, avant de le reprendre à nouveau et d’écrire : C’est Tess qui l’a écrit, mais ça veut pas dire que je le pense pas. Et elle ferma les yeux et appuya sur envoyé. Non mais elle avait vraiment l’impression d’être une ado. Bientôt trente six ans et elle souriait bêtement devant ses messages, sentait des papillons dans son ventre quand son portable disait qu’il y avait un message, espérant que c’était lui. Maggie eut bien du mal à trouver le sommeil. Et au matin lorsque Tess ouvrit les rideaux en grand avant de lui sauter dessus, la jeune femme râla, ayant encore besoin de quelques minutes.

Elles avaient décidé d’aller faire du patin. Ça faisait longtemps qu’elles n’avaient pas fait ça ensemble et la soirée Roller Derby leur avait donné des idées. La jolie rousse s’était rendue sur le balcon pendant que sa meilleure amie prenait la salle de bain en otage, appréciant la vue, regrettant que Nolan ne soit pas là. Le balcon c’était son idée, et ce qui lui avait plus lorsqu’ils avaient regardé les annonces. Traînant des pieds et baillant encore, elle prépara ses affaires, un short et un débardeur qu’elle laissa sur le lit, tout comme ses sous vêtements d’ailleurs, lorsque Tess libéra la salle de bain. Elle se glissa sous l’eau chaude et se mis à chanter Something just like this de The Chainsmokers et Coldplay. Elle ne se souvenait pas totalement des paroles, alors elle fit des nanana en se séchant, et des ouhouh de temps à autre.

Serviette autour de la poitrine, elle sortie de la salle de bain coiffée de deux tresses, comme elle le faisait lorsqu’elle jouait du Derby ou qu’elle allait patiner. Plus pratique pour mettre le casque. Elle chantonnait encore et s’arrêta net en entendant la voix de Nolan. Relevant son regard sur lui, Maggie n’en croyait pas ses yeux. Elle chercha des yeux Tess mais cette dernière semblait s’être absentée. Alors en souriant elle avança vers son chef de chantier et demanda : « -qu’est ce que tu fais là ? » elle l’embrassa avec une envie certaine, heureuse de le voir. « -je suis contente que tu sois venu… » souffla la jeune femme ses bras autour de son cou. Elle l’embrassa à nouveau, son corps coller au sien, oubliant totalement qu’elle n’était vêtue que d’une serviette de bain. Le parfum de Nolan l’enivra, à nouveau cette envie dans le creux de reins. Mais on frappa à la porte et elle recula alors lentement le visage, le souffle déjà court : « -je ferais mieux de m’habiller… ça doit être Tess... » son front contre celui de Nolan, elle se fit violence pour reculer, prendre ses affaires sur le lit et rejoindre la salle de bain pour s’habiller rapidement. Lorsqu’elle en ressortit, Tess était de retour. Un regard pour Nolan, un sourire en coin : « -tu as apporté le petit déjeuner ? » elle l’embrassa rapidement avant d’ajouter : « -on a pas encore passé commande, je demande un café pour toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1641
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 14 Mvdz
Juste amis ?  - Page 14 4ywc
Juste amis ?  - Page 14 Tddd

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Et ce n’est pas parce que je ne le dis pas, que je ne le pense pas, avait-il alors répondu parce que c’était la vérité. Nolan avait envie d’elle, avait envie de sentir ses mains sur sa peau et ses lèvres contre les siennes. Mais il n’avait rien dit pour ne pas la brusquer, jusqu’à ce soir… Ce ne fut pas la raison de son arrivée au petit matin à leur hôtel parce qu’il savait que Tess était présente, et qu’ils allaient devoir se retenir durant la journée. Il avait seulement envie de la voir et de profiter un tout petit peu de ce week-end avec elle, parce qu’une semaine chargée l’attendait et qu’ils ne pourraient se voir que vendredi en fin de journée, avant qu’il disparaisse à nouveau des radars pour être avec son fils. Il avait demandé à Tess de rester silencieuse, et attendit que la porte de la salle de bain ne s’ouvre pour faire savoir qu’il était là. Il ne pouvait s’empêcher de sourire en l’entendant chantonner comme si de rien n’était, et savoura le regard qu’elle posa sur elle, mais pas seulement… Le regard brun du chef de chantier glissa sur la silhouette presque nue de sa petite-amie « Je suis venu te voir. Tu me manquais » et lui rendit son baiser avec tout autant d’envie qu’elle, ses bras entourant sa taille. Il sourit pour seule réponse, content de voir qu’elle était ravie de sa petite surprise. Elle se mit à l’embrasser avec envie et Nolan ne se fit pas prier pour approfondir le baiser, cherchant l’ouverture de sa serviette pour y glisser ses mains sur sa peau. Il avait envie d’elle, envie de lui faire l’amour sur ce lit sans plus attendre, mais c’était sans compter sur l’élément perturbateur qui vint frapper à la porte.

Son front posé contre lui de Maggie, il acquiesça « Ok… » parce que c’était le seul mot qu’il était capable de prononcer en cet instant. Il ouvrit la porte à Tess après quelques secondes, le temps de laissait redescendre la pression, et se servit un grand verre d’eau qu’il avala d’une traite. La porte de la salle de bain s’ouvrit sur Maggie qui s’approcha de lui « Je n’allais pas venir les mains vides » et lui rendit son baiser « Et un jus d’orange s’il te plaît » en la laissant passer commande, non sans la déshabiller du regard dans sa petite tenue qui ne laissait pas vraiment de place à l’imagination « Vous allez à la plage ? ». Nolan se mordit la lèvre inférieure en imaginant la jolie rousse sur des patins, dans sa petite tenue « Je peux vous accompagner ? Enfin si ça vous convient. Sinon j’irais me faire bronzer sur la plage ». Il se saisit de la main de la jeune femme et l’attira à lui, la serrant tout contre lui, son dos contre son torse « Tu sens bon » et releva les yeux sur Tess « Alors comme ça, tu as envie de moi ?! »


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1576
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 14 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 14 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

Le voir dans la chambre d’hôtel fut une véritable surprise pour Maggie. Elle qui n’aimait pas ça en générale, des comme ça, elle en voulait bien tout les jours. Son sourire et ses baisers prouvaient à eux seule qu’elle était heureuse de le voir. Entre la frustration de ne pas avoir été ensemble tout le weekend, et le message qu’il lui avait envoyé dans la nuit, forcement l’envie était là. Bien présente. Elle était déjà à moitié nue ! Ses lèvres embrassant les siennes, elle avait envie de plus, mais ils n’étaient pas en weekend en amoureux. Tess était là, elle attendait derrière la porte. Et se fut compliqué de reculer, de tout arrêter, de prendre ses vêtements et d’aller s’habiller.

Rah que c’était frustrant ! Maggie cria silencieusement dans la salle de bain, avant de s’habiller rapidement et de rejoindre Tess et Nolan. « -tu aurais pu, on est à l’hôtel. » ils auraient commandé un petit déj’ tous ensemble. « -ça marche... » elle eut bien du mal à s’éloigner de lui, juste le temps de commander par téléphone ce qu’il fallait. « -on avait décidé d’aller faire du patin, comme au bon vieux temps ! » s’exclama Tess qui n’avait pas encore ouvert la bouche, trop occupé à sourire en voyant les échanges de regard entre sa meilleure amie et son nouveau copain. Le surnom trouvé était parfait. « -quoi ? Non maintenant que tu es là tu restes avec nous ! » répliqua Maggie avant de regarder Tess qui hocha la tête et confirma que cela ne la gênait pas. « -vous allez apprendre à vous connaître comme ça. » ajouta la jolie rousse en collant son dos contre le torse de Nolan.

Elle se mis à rire en entendant la question de Nolan, tout comme Tess d’ailleurs. « -t’as dis que c’était moi qui avait envoyé le message ! » « -erreur, il a comprit tout seul ! » précisa Maggie qui n’avait pas la moindre envie de quitter les bras de Nolan à cet instant. Quand on frappa à la porte, Tess se proposa d’aller ouvrir et Maggie en profita pour embrasser le cou de Nolan, puis son menton, puis ses lèvres. Et elle s’arrêta là parce que sinon… Ils s’installèrent pour prendre le petit déjeuner, sur le balcon, au soleil. Et Tess entra vite dans le vif du sujet : « -je ne te connais pas encore Nolan, mais sache que je suis ravi que tu sois le nouveau. Maggie ne m’a presque rien raconté. Ce qui frustre ma curiosité bien entendu, mais je le respecte aussi. Et du coup, après la balade, je sauterais dans un taxi, comme ça vous aurez le reste de la journée rien que tous les deux. » Maggie sourit à sa meilleure amie, heureuse que la présence de Nolan ne crée pas de malaise.

Elle avait vraiment envie d’aller faire cette balade, même si lorsqu’elle était sur des patins, généralement elle ne pensait à rien d’autre. Ça lui avait toujours permis de se sentir libre. Le petit déj passé, ils allèrent louer ce qu’il fallait pour la balade sur la digue. Elle portait toujours un casque peut être à cause du Roller Derby, une habitude sans doute. Un regard pour Nolan et elle dit : « -ça fait des mois que j’en ai pas fais. » oui avec le chantier, le mariage et tout le reste, elle n’avait pas prit le temps de ce moment de détente. Le soleil était là, et une fois sortie du magasin de location, Maggie s’élança, fermant les yeux quelques secondes en levant le visage vers le soleil. Elle se tourna pour voir Nolan.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1641
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 14 Vs1k
Juste amis ?  - Page 14 Ok91
Juste amis ?  - Page 14 Jyqm

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Si ça n’avait été que de Nolan, il l’aurait suivi dans la salle de bain pour poursuivre ce qu’ils avaient commencé avant l’arrivée de Tess, mais ils n’étaient pas tous seuls, alors il la laissa se vêtir seule et décida d’opter pour un grand verre d’eau afin de se rafraîchir les idées. La tenue que portait la jolie rousse ne l’aidait pas vraiment à calmer son envie d’elle, mais c’était toujours mieux qu’une simple serviette de bain sous laquelle, elle était entièrement nue et à sa merci. Il se mit à sourire « J’opterais pour des fleurs la fois prochaine alors » avant de laissait Maggie passer commande auprès du room service, tout en continuant de la dévorer du regard jusqu’à ce que Tess ne lui réponde. Il proposa de les accompagner ou de les laissaient entre femmes, mais Maggie voulait le garder auprès d’elle « Bon, eh bien je vous accompagne » et croisa le regard de Tess qui semblait en accord avec cela « Parfait ! », ravi de faire plus amples connaissances avec la meilleure amie.

Nolan attira la jolie rousse tout contre lui, ses bras autour de sa taille et savoura le rire de cette dernière « Elle ne me dirait pas ça ainsi » tout en étant sûrement le seul au courant qu’elle le lui avait avoué, par la suite, qu’elle le désirait. Il sourit en sentant les lèvres de Maggie dans son cou, puis sur son menton et ensuite sur ses lèvres, se retenant de l’embrasser davantage, parce qu’il savait qu’ils devaient rester sage en présence de Tess. Il les suivit jusqu’au balcon pour y prendre le petit-déjeuner et sourit devant la sincérité de Tess et sa capacité à ne pas passer par quatre chemins « Le nouveau ?! C’est donc ça mon surnom ? » en échangeant un regard avec Maggie avant de reporter son attention sur la meilleure amie « Tu peux rester, après tout, c’est moi qui viens perturber votre week-end entre femmes » et surtout, il ne souhaitait pas que Tess se sente de trop soudainement. Il était venu faire une surprise à Maggie, pas bouleverser leurs plans de la journée.

Le quarantenaire avait loué un skateboard pour la petite balade qu’il garda sous le bras, restant complètement interdit devant le spectacle que lui offrait Maggie sur ses patins, dans sa petite tenue. Il leva la main pour lui faire un coucou quand cette dernière le surprit en train de la regarder fixement et avec une certaine envie dans le regard. Il décida de poser sa planche sur le sol et rejoignit les deux femmes, faisant ainsi le tour de la plage sur les roulettes jusqu’au restaurant que le quarantenaire avait apprécié la fois dernière. Il récupéra sa planche sous le bras et s’approcha de Maggie, glissant sa main dans son dos, sous son haut, caressant sa peau, pour lui murmurer « Ça me donne des idées cette petite tenue » et déposa ses lèvres sur les siennes avec envie. Cela devenait de plus en plus dur de résister. Ils se tournèrent vers Tess qui s’apprêtait à partir « Bon retour à New York. Je te la ramène ce soir… ou demain matin ». Il n’en savait encore trop rien. Il laissa les deux femmes se dirent au revoir, et glissa sa main dans le bas du dos de Maggie, la conduisant ainsi dans le restaurant, prenant place à la terrasse, près du bord de mer « Je ne sais pas toi, mais ça devient de plus en plus dur de rester sage… » alors qu’il posa son menton dans le creux de sa main, la fixant… la dévorant du regard « Au fait, comment vous en êtes arrivés à m’envoyer ce message hier soir ? Vous parliez de quoi ? ».  


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1576
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 14 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 14 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

Le regard que Maggie lança à Tess voulait bien dire : na ! Je te l’avais dis ! Elle était heureuse qu’il ai comprit seul que ce message n’était pas d’elle. Après tout ça ne collait pas vraiment avec ce qu’elle lui avait avoué. Cette petite appréhension qu’elle avait de franchir le pas avec lui, de coucher avec un autre homme que David. Huit ans avec le même, forcement elle avait un peu l’impression de sortir de sa zone de confort. Mais plus le temps passait et plus elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance sur tout ça, qu’il saurait la guider et faire en sorte que tous se passe au mieux. Et puis justement aussi, plus le temps passait et plus l’envie grimpait. Elle avait beau se poser des questions, elle avait envie de lui, c’était incontestable !

Maggie fit un non de la tête, et elle n’eut pas besoin de regarder Tess pour que celle ci comprenne qu’il valait mieux qu’elle ne dise rien à ce sujet. « -oui enfin à la base je ne suis là que parce que tu as eut un empêchement. Et puis Juan à deux petites heures pour moi en fin de journée. » Maggie grimaça. Autant Tess n’avait jamais pu voir David en peinture, autant Maggie n’appréciait pas vraiment l’histoire que vivait Tess avec ce Juan. Il était marié, ils se voyaient seulement pour s’envoyer en l’air. Elle trouvait ça dommage et un peu malsain. Tess le savait. Mais elle gérait sa vie comme elle l’entendait.

Une fois sur le bord de mer, sur ses patins, Maggie apprécia vraiment la balade. Ravie de constaté que Nolan gérait vraiment bien en skate, elle se dit que l’après midi avec Desmond allait vraiment être sympa. Enfin si le gamin l’appréciait. Lorsqu’il glissa sa main sous ton débardeur, elle répondit à son baiser avec la même envie. « -qu’est ce que ça sera le jour où tu me verras en sous vêtements... » lui souffla t elle à l’oreille. Un sourire en coin, elle savait que c’était jouer avec le feu. Mais elle n’était pas aveugle, elle avait bien vu sa façon de la dévorer des yeux. Maintenant qu’elle lui avait avoué par message avoir envie de lui, pourquoi ne pas jouer un peu. « -on dirait que vous vous partager la garde... » commenta Maggie en levant les yeux. Un câlin à sa meilleure amie et un merci à son oreille, avant de rejoindre Nolan pour aller manger.

Une fois assise en face de lui, elle le regarda en souriant : « -je vois pas du tout de quoi tu parles... » mais elle recula son visage en riant à moitié en entendant la question suivante : « -si je dis de truc de fille ça passe comme réponse ? » s’amusa la jeune femme de très bonne humeur, passant une journée magnifique. Elle passa commande et lorsque Nolan eut fait de même elle répondit enfin avec franchise : « -elle me donnait des conseils. En matière de sexe. Les tendances du moment tout ça tout ça ! » elle riait en même temps. « - mais y’a un paquet de truc sur lesquels elle ne m’a pas vraiment convaincu. » non pas vraiment. « -après c’est Tess. On a pas vraiment la même vision des choses dans le domaine. » une légère grimace. « -Juan dont elle parlait tout à l’heure, est marié. Il a aussi deux enfants… Ils se voient uniquement pour s’envoyer en l’air. Et je vais t’épargner les détails. » un sourire en coin avant de croiser les jambes. « -je suis vraiment contente que tu sois venue. D’ordinaire j’aime pas les surprises mais là… » son sourire parlait pour elle.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1641
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 14 Vs1k
Juste amis ?  - Page 14 Ok91
Juste amis ?  - Page 14 Jyqm

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Ça ne serait pas aujourd’hui que Nolan en saurait davantage sur le surnom qu’elle lui avait donné. Tant pis. Ça serait pour une fois prochaine. « Merci alors. Ça va me permettre de me rattraper de mon absence d’hier » en regardant Maggie par-dessus sa tasse de café en esquissant un sourire. Il ne posa pas de questions sur le dénommé Juan, mais apparemment, ce n’était pas un homme que Maggie semblait apprécier au vu de la grimace qu’elle afficha à la prononciation de son nom. Ils finirent de déjeuner et firent le tour du bord de mer à roulettes, profitant de la chaleur du soleil et du petit air qui l’accompagnait. Arrivés devant le restaurant, le chef de chantier glissa sa main sous son t-shirt et la dévora bien plus du regard quand elle lui parla de sous-vêtements « Je te les enlèverais pour… » mais se tut en sentant le regard de Tess sur eux. Le taxi attendait derrière elle que cette dernière veuille bien monter dans l’habitacle. Il se mit à rire en entendant Maggie « C’est presque ça » et laissa les deux femmes se dirent au revoir avant de rejoindre leur table au restaurant.

« Tu veux que je te remontre nos messages d’hier soir ? » en souriant alors qu’il était curieux de ce qui avait pu mener Tess à lui envoyer ce message. Il fit un signe négatif de la tête « Pas le moins du monde ». Nolan voulait une vraie explication. Il passa commande et se rencontra sur la jeune femme, prenant sa main dans la sienne et hausa les sourcils lorsqu’elle évoqua les tendances sexes du moment « Comme ? Je pourrais peut-être te faire changer d’avis ». Oui, ils jouaient véritablement avec le feu en parlant ouvertement de sexes alors qu’ils n’avaient jamais franchis le pas et qu’ils ne souhaitaient plus que cela au vu de leur manière de se regarder « Je n’aime pas suivre les tendances de toute manière » en tentant de la rassurer sur le sujet. En tant qu’homme qui avait été trompé par sa femme, il ne cautionnait pas vraiment l’idée du rôle de la maîtresse pour Tess « Tu connais mon avis sur l’infidélité, mais je ne suis pas en position de juger Tess. Elle doit bien y trouver son compte si elle continue de le voir, non ? ». Peut-être qu’elle ne souhaitait pas d’attaches sentimentales, peut-être que c’était un bon coup. Même si moralement, c’était critiquable de son point de vue, mais aussi de celui de Maggie.

Il se mit à sourire « J’ai pris le risque et je suis content de voir que j’ai eu raison ». Il décida de se lever de sa chaise pour la déplacer sur le côté, ainsi que ses couverts et son verre, comme elle l’avait fait lors de leur petit-déjeuner qui amorçait officiellement leur relation. Il glissa sa main sur sa cuisse nue et embrassa son cou « C’est mieux comme ça ». Il leva la tête vers la serveuse qui déposa leurs plats, Nolan s’excusant de son initiative, mais elle ne lui en voulait pas. Parfait. « Bon appétit » en mangeant sa salade de saumon fumée et ajouta après sa première bouchée « Je suis encore désolé pour hier, mais Julie a prétexté un entretien d’embauche, pour finalement recevoir un appel du spa pour confirmer son rendez-vous de l’après-midi. J’ai vu rouge. On s’est disputé comme jamais, j’ai cassé une tasse contre le mur et j’ai fini par claquer la porte ». Il lui tendit sa fourchette « Tu veux goûter ? » et pendant qu’elle prenait le morceau en bouche, il embrassa son cou, puis se saisit de ses lèvres avec envie tout en remontant sa main sur sa cuisse, et se détacha à contre cœur « J’ai chaud soudainement » en avalant cul sec son verre de limonade et ajouta « Je peux te poser une question indiscrète ? Tu réponds si tu le souhaites : C’était comment le sexe avec David ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1576
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 14 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 14 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

« -oh tu veux parler de ça ! » s’amusa Maggie en souriant. La jolie rousse finit par évoquer le sujet abordé avec Tess la veille au soir. « -j’ai pas vraiment envie de te donner des détails. » grimaça la jeune femme. Elle était convaincue qu’ils seraient en accord sur certaine chose là dessus. Elle lui sourit avec douceur en voyant bien qu’il voulait la rassurer. « -je n’approuve pas non plus. Elle le sais. Mais c’est sa vie, alors elle fait bien comme elle veut. D’après elle c’est parfait parce qu’elle n’a ainsi que les bons côtés. Moi je n’appelle pas ça une relation saine et stable. Un jour ou l’autre il va se lasser. Ou bien ça sera elle. » un haussement d’épaule, chacun menait sa vie comme il l’entendait.

Maggie décida de calmer le jeu, exprimant à nouveau sa joie de le voir dans la chambre d’hôtel ce matin. Puis elle le regarda se déplacer, amusé qu’il agisse ainsi. « -tu crois ? » un sourire taquin : « -cette table entre nous permettait peut être de rester sage... » même si elle aimait vraiment son initiative, et qu’elle l’embrassa avec tendresse, avant d’être dérangé par la serveuse. Maggie commença à manger après lui avoir souhaité un bon appétit en retour. Elle pencha légèrement la tête en l’écoutant, avant de grimacer. « -elle a fait ça juste pour t’ennuyer ? » le mot était faible, mais Maggie n’avait pas l’habitude d’être grossière et encore une fois, elle ne voulait pas se mettre à critiquer ouvertement l’ex femme de Nolan, qu’elle ne connaissait pas. Elle avait bien du mal à imaginer Nolan dans un état de rage pareil, allant jusqu’à fracasser une tasse au mur. Mais visiblement ça durant depuis leur séparation, alors elle pouvait comprendre qu’il en avait marre.

Un sourire avant de prendre la bouchée qu’il lui tendait, penchant la tête de son côté en sentant ses lèvres contre sa peau. « -je t’avais dis que la table était là pour une bonne raison ! » répliqua Maggie en ouvrant de grands yeux. Elle inspira un grand coup. Il avait raison, c’était de plus en plus compliqué. Elle retira avec lenteur sa fourchette de sa bouche en entendant la question. Puis elle se pinça les lèvres entre elle avant de les essuyer de sa serviette pour enfin répondre : « -bien. » ça n’était sûrement pas la meilleure réponse qu’elle pouvait donner. Alors après avoir prit son verre et avalée une gorgée, elle ajouta en le reposant avec lenteur : « -occasionnel. Avec les années, c’était devenu assez rare qu’on se saute dessus pour un regard ou qu’on fasse ça dans tout l’appartement. » comme la plus part des couples certainement. « -je n’ai pas connu beaucoup d’homme avant lui, alors niveau comparaison, c’est assez faible. Mais c’était… bien. » elle haussa les épaules et réfléchit quelques instants, cherchant dans sa mémoire s’il y avait eut au début, des moments mémorables. Elle n’en trouva pas. Elle cligna des yeux et demanda alors en regardant à nouveau Nolan : « -pourquoi cette question ? Tu veux savoir si ça sera difficile de faire mieux ? » Non, David n’avait jamais été un amant incroyable. C’était bien. Bon aussi. Jamais exceptionnel. Mais c’était uniquement dans les films qu’on voyait des couples jouir à l’unisson à chaque fois qu’ils s’envoyaient en l’air. « -maintenant que tu sais ça, tu dois encore plus te demander pourquoi j’ai accepté sa demande. » oui, c’était risible il fallait l’avouer.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1641
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

6pyh.gif
Nolan Campbell
J'ai 43 ans et je vis à Brooklyn, New York. Dans la vie, je suis chef de chantier et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma poisse, je suis divorcé et je le vis plutôt bien parce que j'ai rencontré une femme qui a tout pour plaire.




Nolan n’avait qu’un souhait : Devenir architecte. Il passait la majeure partie de son temps entre le lycée et les chantiers sur lesquels travaillaient son oncle. Chaque dollar durement gagné était mis de côté pour l’université. Mais le destin en décida autrement… Il fut projeté soudainement dans une autre vie lorsque son père tomba gravement malade, engendrant des frais médicaux insurmontables pour sa mère. Pour la soulager financièrement, il s’engagea donc dans l’armée et envoya la majeure partie de son salaire à cette dernière. Après avoir passé les trois-quarts de son temps au front, et son contrat enfin terminé, Nolan revint au pays. Il s’autorisa un temps de recul pour s’adapter de nouveau à la vie civile et retourna travailler pour son oncle. Ce qui aurait dû être une solution de quelques mois, dura davantage de temps. Nolan rencontra sa première femme, acheta sa première maison, et eut son premier divorce. Il se remaria une seconde fois, eut un enfant, et divorça une fois encore. Au fil des tumultes de son existence, son rêve de devenir architecte disparu, ne lui laissant que d’autres choix que d’évoluer autrement, et cela, jusqu’à devenir chef de chantier. Exécutant les ordres des hommes et des femmes qu’il aurait pu être dans une autre vie…

Juste amis ?  - Page 14 Vs1k
Juste amis ?  - Page 14 Ok91
Juste amis ?  - Page 14 Jyqm

crédit : :copyright:littlewildling-rpg


Sourire aux lèvres, Nolan hocha de la tête pour confirmer que oui, il parlait bien des messages. En ce qui concernait la conversation avec Tess, la jolie rousse ne souhaita pas en parler davantage et respecta cela « Pas de souci ». Et puis ce n’était peut-être pas non plus le lieu le plus adéquat pour parler d’expériences sexuelles. Il laissa donc cette dernière changer de sujet pour expliquer qui était le dénommé Juan et la relation que Tess avait avec lui. En tant qu’homme qui avait été trompé, il ne voyait pas cela d’un très bon œil, mais il n’était pas en position de juger la meilleure amie de Maggie. Elle faisait ses propres choix, même si la jeune femme n’était pas en accord avec cela « Un jour, elle souhaitera peut-être plus aussi » et il ne quitterait pas femme et enfants pour elle. Il aurait trop à perdre si jamais ça ne fonctionnait pas en dehors du sexe.

Nolan n’avait pas envie de garder la table entre eux et se déplaça donc avant de relever les yeux sur la jeune femme, se mettant à rire doucement « Et moi qui pensait que c’était le monde autour qui nous permettait de rester sage » en sous-entendant qu’il n’allait pas lui faire l’amour au milieu du restaurant. Il l’embrassa jusqu’à ce que la serveuse ne vienne les interrompre avec leurs assiettes. « Ce n’est pas le mot que j’aurais employé, mais oui. Je ne suis pas vraiment le genre à m’emporter de la sorte, mais ça a été de trop… ». Il avait accepté bien trop de choses, mais qu’elle interfère ainsi dans sa relation avec Maggie, ça avait été de trop pour le chef de chantier qui aspirait dorénavant à une vie plus calme, plus sereine, loin des gamineries de son ex-femme. Il lui tendit une bouchée, profitant qu’elle soit occupée pour embrasser son cou et se mit à sourire « Comme si tu détestais ça ».

La question qui suivit aurait sûrement le pouvoir de les calmer tous les deux. C’était indiscret, mais Nolan avait envie de savoir comment c’était le sexe avec David. Il ne s’attendait pas à cette réponse et haussa les sourcils tout en prenant une bouchée. Bien. Il la laissa poursuivre tout en mangeant sa salade. Bien et occasionnel. Il s’essuya la bouche avec sa serviette, pris une gorgée d’eau et lui répondit « Non. J’étais intrigué. Ton appréhension pouvait signifier deux choses : Que c’était vraiment très bon avec David et que tu craignais que ça le soit bien moins avec moi, ou que ce n’était pas génial avec David, et que tu craignais que ça soit similaire avec moi. Mais j’ai commencé à douter que ça a été génial avec David au moment où tu m’as confié que Tess t’avait prodigué des conseils ». Pourquoi lui donner des conseils si c’était génial avec son ex-fiancé. Il commença à rassembler sa salade et son poisson cru sur sa fourchette quand Maggie reprit la parole. Il reposa sa fourchette et se saisit de sa main « Non Maggie. Je te l’ai dit, je ne te juge pas. Tu avais tes raisons d’accepter sa demande au moment où il l’a fait. Ça vous appartient, je n’ai pas à juger » et embrassa sa joue avec douceur « Arrête de t’inquiéter de ce que je pense » et continua de manger. « Tu veux dormir à la maison ce soir ? Ou je peux venir dormir chez Tess. Ou aucun des deux » parce que peut-être qu’elle avait envie de dormir seule ce soir. « Que souhaites-tu faire ensuite ? On ramène les patins et le skateboard au loueur et on va se détendre sur la plage ? Ou tu veux rentrer directement ? ». C’était elle qui choisissait.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 1576
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 33
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
vol de nez

Juste amis ?  - Page 14 Empty

lzo7.png
Margaret Hall
J'ai 35 ans. Je vis à New York - Brooklyn, États-Unis. Dans la vie, je suis architecte et décoratrice d'intérieure et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis fiancée et je le vis plutôt bien.


Enfant, Maggie passait son temps à aménager à ses poupées des maisons de rêves. Elle adorait ça. Bonne en dessin, pas trop mauvaise en math, c’est tout naturellement qu’elle a choisi de devenir architecte et de compléter son diplôme par une formation en tant que décoratrice d’intérieur. Dans ses rêves de jeune femme, elle était ainsi capable de proposer un projet à ses clients qu’elle pouvait mener de bout en bout. Mais lorsqu’on est une femme dans un milieu d’homme, ça n’est jamais évident de trouver sa place, encore moins de se faire sa place.
Sa rencontre avec Nolan Campbell fut comme une bouffée d'oxygène dans sa vie. Ils n'ont rien commandé, ça leur ait tombé dessus. Un lien unique et plus fort que leur volonté est né, les poussant l'un vers l'autre.
Aujourd'hui, Maggie a décidé d'annuler son futur mariage.

Juste amis ?  - Page 14 05ef86f3a4a8cbed46ec5ca4ad683028810a735f
Juste amis ?  - Page 14 0c76be14738fb42b22a5e09f339735f01f873580
crédit : tumblr

« -je l’espère pour elle. Parce que c’est quelqu’un de super et que je ne suis pas convaincu que son Juan l’aime. Malgré ce qu’elle dit, je pense qu’elle tient à lui, et le jour où ça va se finir, elle va avoir mal. » très mal. Maggie ne lui souhaitait pas ça, mais ça serait probablement un mal pour un bien. Mais pour le moment elle n’avait plus vraiment envie de penser à sa meilleure amie et ses histoires de cul. Seulement passer un beau moment avec Nolan, profiter de sa présence et apprécier leur complicité. « -oui, oui, oui, bien sur mais la table aide beaucoup... » pas de baiser électrisant, pas de caresse qui éveillaient les sens.

Le sujet dévia sur le comportement de Julie et Maggie chercha à aider Nolan à passer haut dessus de ça. « -on fera un autre weekend. » un sourire avant d’ajouter : « -peut être qu’une autre approche fonctionnerait mieux. Lui laisser croire que ses manigance n’ont pas d’effets sur toi. Laisse couler. Je ne la connais pas, mais je me doute que ta colère a dû lui plaire et lui faire comprendre qu’elle avait gagné d’une certaine façon. » ça n’était qu’une hypothèse, il faisait bien comme il voulait. Et elle comprenait que cela pouvait être compliquer à mettre en pratique. Parfois la colère explosait, c’était incontrôlable. « -bien au contraire... » mais ils étaient dans un lieu public, et c’était s’ajouter de la frustration supplémentaire. Pour l’un comme pour l’autre.

La question de Nolan était indiscrète, comme il l’avait précisé. Mais Maggie était décidée à lui répondre au mieux. Avouant alors à voix haute que sa vie sexuelle avec celui qui était maintenant son ex fiancé, n’était pas exceptionnelle. Un froncement de sourcils amusé à ses explications : « -tu as beaucoup réfléchit à la question dis moi… » elle le regarda quelques instants avant d’ajouter : « -mes craintes ne viennent pas de ça. Seulement que ça fait huit ans que je couche avec le même homme, et que… » elle baissa les yeux sur son verre d’eau en cherchant ses mots : « -et bien peut être que ce qui te plais à toi ne me plais pas à moi ou que tu t’attends à ce que je sois une déesse au lit ! » un petit rire parce que ça n’était pas le cas. Elle n’avait jamais été porté là dessus. N’avait jamais expérimenté grand-chose dans le domaine. Encore une fois, elle réalisa qu’elle avait simplement peur de le décevoir.

Un hochement de tête. Il rejoignait sa pensé. « -oui… on verra bien le moment venu... » elle savait qu’il serait prévenant et qu’il avait à coeur que tout se passe au mieux de ce côté là. S’ils gardaient leur façon de communiquer, alors elle n’avait pas à avoir peur. Et puis à mesure que le temps passait, l’envie faisait taire de plus en plus ces peurs. Ce qui était tant mieux. Un sourire en entendant sa question. « -si tu veux bien de moi, j’aimerais beaucoup passer la nuit chez toi. » oui, elle en avait vraiment envie. Rester encore tous les deux, rattraper le temps perdu. « -la plage ! Sans la moindre hésitation ! Si on prends la route en fin d’après midi c’est très bien. » il n’avait pas faire la route ce matin pour partir si vite.

Mais ils ne purent pas profiter de la plage comme elle l’avait espéré. Le temps changea et la pluie s’invita pour le reste de l’après midi. Ils furent de retour chez Nolan vers le vingt heure. Malgré le temps, Maggie avait passé une merveilleuse journée. Le temps de faire la distance du taxi à l’appartement de Nolan, ils furent trempés de la tête aux pieds. Cela la fit rire alors qu’elle délaissait sa valise dans l’entrer de l’appartement, et quittait sa veste pour se mettre à l’aise. « -décidément ce weekend était plein de surprise ! Moi qui pensait bronzer encore aujourd’hui. » un sourire et son regard s’accrocha à celui de Nolan. Ils étaient seuls, enfin seuls chez lui. Pas de lieu public, pas de meilleure amie dans le coin. A nouveau l’envie l’envahit, son coeur prit un rythme plus soutenu.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Juste amis ?  - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Juste amis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: