Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Let me help you [ft. sweetfox]

sweetfox
Messages : 1893
Date d'inscription : 15/06/2018
Crédits : sweetfox

Univers fétiche : vie réelle, fantastique, sci-fi.
Préférence de jeu : Homme
sansy twelve
sweetfox
Lun 13 Sep - 20:10
jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

Cinq cent dollars. J'étais payé à peine plus au fast food. Au moins, il ne me proposait pas une somme mirobolante, c'était déjà ça. Il garde les pieds sur terre, conscient que je n'aurais jamais accepté une plus grosse somme. C'est déjà difficile pour moi d'accepter le fait qu'il me paye ne serait-ce qu'un dollar... Mais j'essaie de prendre sur moi. Je déglutis un peu. Mais quand il me parle d'un contrat, comme un travail déclaré, là, je suis un peu plus intéressé.

« OK pour le contrat. Ça me va mieux si on est sous contrat. »

Au moins, ce serait écrit et légalement considéré comme du travail. C'est professionnel. Il fait peut-être ça pour m'aider, mais il s'aide aussi en retour. Je me sens déjà bien mieux depuis qu'il a mentionné le contrat avec la fiche de paye. Je me permets même de reprendre un bagel. Après tout, mon travail va commencer bientôt, non ?

« Oui, j'accepte le poste. Tu vas donc être mon supérieur ? »

Je souris de manière taquine. Évidemment, j'ai bien dormi, je suis au chaud et j'ai pris un petit déjeuner pour la première fois depuis des années. Alors je suis en pleine forme et de bonne humeur. Sans compter le bain de la veille qui m'a fait un bien fou.

« Alors... Quand est-ce que le contrat sera établi ? »

D'accord, je suis peut-être un peu impatient, mais... C'est surtout que tant que je n'aurais pas signé ce contrat, je ne me permettrais pas de dormir ici à nouveau, ou même de me faire inviter à manger. D'ailleurs, je regarde ma montre. ll est encore tôt, mais je ne vais pas m'éterniser non plus. Je prends mes aises et je prends ma tasse pour la ranger... Quand je constate le lave vaisselle plein et sale. Bon sang, c'est vrai alors ? Il n'est pas capable de se débrouiller tout seul... Je soupire un peu, attristé.

« Où sont les tablettes pour le lave vaisselle ? Il faut le faire tourner... »
Beloved
Messages : 4145
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Mar 14 Sep - 11:06
JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 4 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


Je souris alors qu'il acceptait enfin. Je n'y croyais plus. Je me disais qu'il allait toujours finir par trouver quelque chose pour refuser, que ça le mettrait trop mal à l'aise. Je ne savais pas ce qui l'avait fait craquer exactement. Est ce que c'était parce que je m'étais montré raisonnable avec le montant du salaire, ou le fait que je lui ai proposé un contrat, rendant la chose plus officielle. Ce n'était pas de la charité, je ne lui offrais pas un toit sous un prétexte fumeux mais un vrai travail déclaré aux yeux de la loi. Ou peut être était ce tout simplement la somme de tout ce que j'avais fait depuis la veille, le repas, le lit chaud, l'accès à la salle de bain, le petit déjeuner puis mes arguments... tout ça avait fini de le convaincre. En tout cas le résultat était là. Je pouvais être serein, ce soir il ne dormirait pas dans la rue.

- Ton patron même!

Je lui souris, riant légèrement. Je terminais mon café le coeur un peu plus léger. Ca me faisait du bien aussi de savoir que je n'allais pas être seul. Ca ne faisait que deux semaines mais la solitude commençait déjà à me peser.

- Si je lui envoie un mail ce matin avec toutes les infos je pense qu'il peut faire ça dans la journée. Tu n'auras qu'à passer ce soir après le boulot pour le signer et t'installer.

Je me levais avec ma propre tasse en entendant sa question.

- Heu... c'est une bonne question...

Quand je le disais que j'étais un cas désespéré, il n'allait pas tarder à se rendre compte que s'occuper de moi allait être un vrai travail à plein temps. Je fouillais les placards pendant quelques minutes avant de trouver les précieuses pastilles.

- Ah! Les voilà! Bon par contre je ne sais pas me servir de ce truc non plus. Trop de boutons.

Je rangeais ma tasse dans le lave vaisselle avant de le laisser faire.

- Il faudrait que tu me passes tes papiers d'identité, que je puisse les envoyer au comptable.

Je le laissais termine avant de l'entrainer dans mon bureau. La pièce était différente du reste de l'appartement. Il n'y avait pas de baie vitrée, juste une fenêtre éclairant l'endroit. D'épais tapis aux couleurs clairs réchauffaient le sol. Mon bureau se trouvait dans un coin de la pièce, prenant quasiment un pan de mur tellement il était grand. Dans le reste se trouvaient plusieurs bibliothèques débordants de livres en désordre. Aux murs j'avais accroché quelques articles et des photos de mes premières séances de dédicaces ou soirées de lancement pou mes deux livres.

Je m'installais à mon bureau, allumant l'ordinateur avant d'ouvrir ma boite mail et de commencer à le rédiger. Je lui montrais le scanner d'un geste de la main.

- Mets tes papiers dedans, je vais les envoyer. On part sur un contrat à durée indéterminée? On met une clause nous permettant à tous les deux de pouvoir le rompre sans préavis, un jour de repos par semaine, quatre semaines de congés payés par an... c'est bon pour toi?

Je ne pouvais pas vraiment lui rédiger un contrat sans jour de repos. Ce serait de l'esclavage et je ne pensais pas vraiment que ce serait légal. J'écrivais déjà tout ce qu'on avait convenu en terme de salaire en attendant sa réponse. Je le désignais comme mon assistant dans le mail, trouvant celui plus simple comme dénomination.



sweetfox
Messages : 1893
Date d'inscription : 15/06/2018
Crédits : sweetfox

Univers fétiche : vie réelle, fantastique, sci-fi.
Préférence de jeu : Homme
sansy twelve
sweetfox
Mar 14 Sep - 15:34
jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

Oui, il allait devenir mon patron dans très peu de temps. Je ne sais pas trop si ce contrat va débuter dans la journée ou dans quelques jours... J'imagine que Nolan va se hâter pour le faire. Déjà qu'il n'a pas voulu me laisser dormir dehors hier, maintenant que j'ai accepté, je pense qu'il ne va pas me laisser dormir, plus jamais. Et comme je l'imagine, il me confirme pour le contrat. Il sera prêt dans la journée.

« Eh ben ! Ça ne m'étonne même pas. »

Je souris en secouant la tête alors que je pars vers le lave vaisselle plein. Bon sang, il a vraiment besoin d'aide. Je le laisse chercher les tablettes et une fois qu'il les trouve, je prends la boîte en riant.

« On dirait que tu n'aimes pas vraiment la technologie. »

Je ne pensais pas que ce serait autant, d'ailleurs. Enfin, je m'occupe de faire tourner le lave vaisselle tout en hochant la tête. Mes papiers d'identité, et je me doute qu'il allait vouloir également un rib ou un truc dans le genre. A moins qu'il me fasse un chèque ? C'est une question que je lui poserais plus tard. Et lorsqu'il m'emmène à son bureau, je ne peux m'empêcher de prendre le temps de contempler plus en profondeur le caractère spacieux de l'appartement. Il vit seul ici, il doit se sentir seul, vraiment seul. Un peu de compagnie ne lui ferait pas vraiment de mal.

En entrant dans son bureau, je constate la largeur de son espace de travail. Les bibliothèques et la décoration détonnent avec l'esprit trop moderne du reste de l'appartement. Mais étrangement, je m'y sens plutôt bien. Debout devant le bureau alors qu'il y prend place, je le regarde, puis je regarde le scanner, un sourcil levé. Je prends alors mes papiers pour les placer un à un dans la machine, le laissant faire le reste.

« D'accord, ça me va. Mais t'es sûr pour l'aspect "indéterminé" ? »

C'est que, à la base, je ne compte pas m'éterniser ici. Gagner suffisamment d'argent pour payer mon prêt, puis trouver un travail qui me paye mieux que le poste au fast food. J'estime la durée à un an, voire deux. Mais bon, si ça lui va mieux comme ça, ça me va aussi, tant qu'on peut rompre le contrat à tout moment. Sortant de ma poche ma montre toujours cassée, je pince les lèvres. Le temps passe, mine de rien, alors je le laisse terminer.

« Bon... Alors je reviens ce soir pour voir ce qu'il en est. »

Je le salue en souriant puis quitte son appartement. Est-ce que je vais vraiment y retourner ce soir ?... Je me réserve le temps d'y réfléchir. En réalité, j'ai accepté alors j'ai donné ma parole. Je ne peux pas lui faire faux bond maintenant... Pas de retour en arrière. Alors, je me hâte d'aller travailler. Je suis à mi-temps alors le temps ne sera pas long, aujourd'hui en tout cas.

Et en effet, le travail n'est pas très long. Je profite de l'après-midi tranquillement au parc, rêvant de ce qui va probablement se passer. Avec l'argent que je vais avoir, je pourrais peut-être, dans un avenir plus ou moins proche, reprendre la peinture... Et m'acheter un téléphone. Enfin, ça, je le garde pour bien plus tard. Je n'ai pas envie de reprendre contact avec ma famille tout de suite, de toute façon.

Je somnole au soleil, le laissant réchauffer ma peau, jusqu'à ce qu'il se mette à tomber doucement. Seulement là, et alors que le parc se vide, je me relève, prenant la direction de l'appartement de Nolan. Sauf que... Je ne me souviens pas très bien du chemin. Et je suis loin d'avoir le sens de l'orientation, alors je me perds un peu sans oser demander mon chemin. Ce n'est qu'une heure plus tard que j'arrive enfin devant sa porte à laquelle je frappe timidement.
Beloved
Messages : 4145
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Mar 14 Sep - 18:36
JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 4 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


Je hochais doucement la tête alors qu'il parlait de la durée du contrat.

- Ca sera plus simple. Comme on peut l'arrêter à tout moment ça nous permet de nous gérer comme on en a envie.

Si au bout de six mois il avait de quoi allait vivre seul il pourrait se lancer. Si il fallait plus de temps, on en prendrait davantage, c'était tout ce qui comptait.

Je le saluais alors qu'il quittait l'appartement. J'espérais bien le revoir pour le soir même. J'allais faire préparer le contrat et je voulais qu'il vienne le signer. De toute façon il m'avait dit qu'il acceptait. Il reviendrait... j'en étais sur....

Je doutais toute la journée avant d'en être quasiment convaincu le soir venu...

Je m'occupais, essayant d'avancer sur mon livre après avoir envoyé le mail au comptable. J'avais écris, effacé, corrigé, écrit à nouveau avant de tout jeter. Ca ne marchait toujours pas. Je n'arrivais pas à écrire la moindre ligne dont je puisse être satisfait. Le syndrome de la page blanche semblait ne toujours pas vouloir me quitter.

Je sautais le repas de midi comme souvent. Je me rattrapais en me disant que de toute façon on dinerait tous les deux le soir. Je commandais des sushis. Je ne savais pas à quelle heure il finissait donc comme ça au moins j'étais certain que le repas serait toujours prêt. J'avais reçu le contrat en milieu d'après midi. Il attendait juste qu'on le lui renvoie signé pour déclarer Lior. J'avais même reçu un mail de mon agent me félicitant de me décider à prendre quelqu'un avec moi pour m'aider au quotidien. Je ne savais pas vraiment comment je devais le prendre celui là.

Fin d'après midi, j'étais chez moi, attendant qu'il arrive... Je commençais à vraiment m'inquiéter vers 20h. On m'avait livré les sushis depuis un petit moment maintenant et il n'était toujours pas là. Je décidais de passer le voir au fast food, histoire de voir si il avait un soucis, qu'il bossait encore ce qui pourrait expliquer son retard. Je rentrais chez moi avec un café et la confirmation de sa collègue qu'il avait bien terminé son service depuis un moment maintenant.

Je rentrais chez moi le coeur lourd. Il n'allait pas revenir. Il avait sûrement menti pour que j'arrête d'insister et qu'il puisse s'échapper en paix. Il ne voulait pas accepter. Il n'allait jamais arriver ce soir. J'avais juste été un gros con. Je laissais les sushis au frigo, peut être que demain j'aurais envie de manger. Pour le moment j'allais surtout m'installer sur mon canapé avec un livre pour me changer les idées.

J'étais plongé dans ma lecture quand j'entendis quelques coups frappés à la porte. Je me levais et allais ouvrir avant de le regarder surpris.

- S... salut... euh... entre... fais comme chez toi. Enfin c'est chez toi maintenant.

Je me reculais pour le laisser entrer dans l'appartement. Je passais rapidement en cuisine pour récupérer mes sushis.

- Le contrat est sur la table. J'ai commandé des sushis pour le diner vu que je ne suis toujours pas allé faire les courses...

Petit rire gêné que je lachais tandis que je revenais m'installer avec lui sur le canapé. Je soupirais légèrement en le regardant.

- Désolé j'ai cru que... que tu n'allais pas revenir....



sweetfox
Messages : 1893
Date d'inscription : 15/06/2018
Crédits : sweetfox

Univers fétiche : vie réelle, fantastique, sci-fi.
Préférence de jeu : Homme
sansy twelve
sweetfox
Jeu 16 Sep - 11:02
jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

Je ne suis vraiment pas doué avec l'orientation. Je me demande même comment j'ai fait pour m'en sortir jusque là, tout seul dans la rue, avec une simple montre me donnant l'heure. Alors, retrouver le chemin de l'appartement de Nolan n'est pas chose aisée. Je me perds même dans des rues assez sombres, prenant le temps de regarder chaque panneau pour m'y retrouver. Mais ça ne fait que me perdre encore plus...

Enfin, j'arrive quand même à destination et la mine surprise de Nolan me surprend à mon tour. Je croyais qu'on avait un accord, pourquoi est-il si surpris de me voir ? Je suis peut-être en retard mais quand même, j'ai donné ma parole. Je respecte toujours ma parole. Je lui souris alors tout en entrant et je retire mes chaussures à l'entrée. De toute façon, j'imagine que je vais rester ici cette nuit, alors ce n'est pas la peine de les garder.

« Oh, cool. »

Je me souviens qu'avant, je mangeais des sushis de temps en temps. C'était bon, mais ça fait tellement longtemps que je n'en ai pas mangé que maintenant, je ne me souviens même pas quel goût ça a. Je m'installe sur le canapé, prenant directement le contrat pour le lire, mais je suis arrêté par ses mots. Ah, c'est pour ça qu'il avait l'air si surpris de me voir...

« Ouais... Désolé. La vérité c'est que je me suis perdu. J'ai pas le sens de l'orientation, mais alors pas du tout. »

A mon tour de lâcher un rire gêné. Je me sens un peu con de m'être perdu, mais après tout, je ne suis venu ici qu'une fois sans l'intention d'y retourner alors ce n'est pas si stupide.

« Mais je t'ai donné ma parole, tu sais. J'allais forcément revenir. »

On est encore dans une phase pendant laquelle on apprend à se connaître, alors il ne sait pas forcément que je tiens toujours parole. Mais maintenant, il le saura. Je me concentre pour lire le contrat. Tout ce qui a été dit entre nous est couché sur le papier, il n'a rien rajouté, rien enlevé et tout me paraît bon. Alors, je cherche sur la table un stylo que je prends pour signer ensuite le contrat et sa copie, puis je lui tends la sienne.

« Voilà. Je suis officiellement ton employé. Et en tant qu'employé, est-ce que tu as rangé le lave vaisselle qu'on a fait tourner ce matin ? »

Il faut bien commencer quelque part, et comme nous avions fait le lave vaisselle ce matin, on commence par là. Je ne suis pas uniquement là pour tout faire non plus, je sais que je dois lui apprendre à vivre un peu plus normalement. Enfin, je crois...
Beloved
Messages : 4145
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Ven 17 Sep - 18:21
JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 4 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


Il m'avait donné sa parole oui, mais je savais que pour certains ça ne voulaient rien dire, qu'ils pouvaient très bien mentir pour ne pas avoir à affronter une situation difficile ou faire de la peine à quelqu'un. On ne se connaissait pas encore assez pour que je sache ce genre de choses sur lui mais ça viendrait sûrement avec le temps. En attendant j'étais ravi de le savoir là et de le voir signer le contrat.

J'attrapais les sushis dans le frigo avant de venir le rejoindre sur le canapé. Je déposais le plat sur la table basse avant d'aller signer à mon tour le contrat. Je levais rapidement les yeux au ciel, un sourire aux lèvres en l'entendant parler du lave vaisselle.

- Alors déjà oui techniquement tu es mon employé. Et mon employé ne devrait pas me donner des ordres en ayant l'air de me reprocher de ne pas avoir vider le lave vaisselle.

Je le fixais un petit instant durement avant d'éclater de rire.

- Non je ne l'ai pas fait. J'ai essayé de bosser. Et je n'ai pas fait les courses non plus. Donc tu vois je suis désespérant et j'ai besoin que tu sois là pour moi et pour m'aider à faire tout ça.

Et je l'avais un peu engagé pour ça. Je n'aimais pas trop me la jouer patron et donner des ordres, c'était même pas du tout mon genre. Mais il voulait se rendre utile comme le gîte et le couvert alors.... je n'allais pas vider le lave vaisselle moi. Surtout que ça me saoulait de le faire. Je préférais tenter d'aller écrire. Il pouvait bien rester plein le lave vaisselle, ce n'était pas gênant.

Je commençais à déballer les plats en souriant.

- A cette première soirée ensemble. Promis on mange à emporter ce soir mais on va arrêter. Enfin... je te laisserais de l'argent demain pour que tu puisses aller faire les courses. Prend ce que tu veux. Je ne suis pas difficile. Tant que tu me nourris pas uniquement avec des légumes.

Je voulais de tout et surtout de la viande. Si c'était bien gras avec c'était même encore mieux.

- Et... est ce que tu pourrais me donner ton planning de travail au fast food? Histoire que je puisse savoir quand tu es là.




sweetfox
Messages : 1893
Date d'inscription : 15/06/2018
Crédits : sweetfox

Univers fétiche : vie réelle, fantastique, sci-fi.
Préférence de jeu : Homme
sansy twelve
sweetfox
Sam 18 Sep - 13:47
jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

Il est vrai, maintenant que je suis son employé, je n'ai pas d'ordre à lui donner. Pour autant, je ne veux pas devenir sa bonne à tout faire pour une durée illimitée. Parce que je ne vais pas le rester éternellement, et qu'à un moment donné, il va falloir qu'il recommence à tout faire tout seul. Ou à employer quelqu'un d'autre…

Mais plutôt que de continuer à lui parler de ça, je souris simplement en haussant les épaules. Après tout, je sais qu'il ne le fera pas. Pas tout de suite du moins. Et puis, je suis aussi là pour ça. M'occuper de la maison. Bien que, pour le moment, je préfère profiter des sushis qu'il a commandé. Je le laisse alors ouvrir les boîtes tout en gardant mon sourire.

« Tu auras droit aux légumes quand même. Tu cuisineras avec moi de temps en temps ? »

Parce que je ne m'imagine pas tout faire tout seul, sans jamais avoir de contact avec lui. Ce n'est pas mon métier, à la base. Alors j'espère tout de même un peu pouvoir apprendre a le connaître mieux que ça. Passer du temps en sa compagnie. J'en ai envie. Je fouille dans ma poche pour lui donner mon emploi du temps.

« Mh, voilà. Je travaille quatre jours par semaine de neuf heures à quatorze heures. Mais on s'échange parfois nos horaires quand ça arrange, avec mes collègues. C'est rare, mais ça arrive. »

Je ne fais jamais le service du soir en général. Je n'aime pas trop ça, à vrai dire, mais quand on n'a pas le choix… enfin. Les baguettes entre les doigts, je me mets à déguster un sushi avec un peu de wasabi. Je ferme les yeux alors que les saveurs éclatent contre ma langue, dans un léger gémissement.

« Bon sang… j'avais oublié à quel point c'était bon ! »
Beloved
Messages : 4145
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Lun 20 Sep - 17:29
JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 4 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


Je n'allais pas faire l'enfant, des légumes de temps en temps ça me convenait parfaitement. Comme je le lui avais dit, je n'étais pas difficile, j'aimais de tout. C'était juste le régime vegan, l'une des pires expériences de ma vie. Il y avait des bons plats je ne disais pas le contraire. Mais ça me manquait de ne pas pouvoir manger un bon steak, un hamburger, une pizza, du bon gras quoi!! Bouffer que des légumes et des graines ça allait bien cinq minutes. Aaaaah j'avais un transit magnifique ouais, c'était sur mais j'en avais marre.

- Si tu veux bien m'apprendre à cuisiner je ne dis pas non. Mes compétences se limitent à faire chauffer des pâtes, griller un steak et faire des pancakes.

Les pancakes c'était la base pour le petit déjeuner aussi. C'était le petit déjeuner que je faisais après une nuit passé à deux. J'adorais débarquer au lit avec un petit déjeuner fait maison. Profiter ensuite d'un moment chill à deux dans le lit, à faire des calins et... Ouais ça c'était bien terminé.

J'essayais de noter mentalement ses horaires. Ca devrait aller et ça devrait passer assez bien avec ce que je voulais lui faire faire. On ne vivrait qu'à deux dans cet appartement donc il n'y aurait pas un travail monstrueux à faire pour entretenir l'endroit. Le plus gros du boulot consisterait surtout à préparer les repas pour nous deux.

Je souris en le voyant savourer son sushi. J'attaquais le mien avant d'esquisser le même sourire de satisfaction.

- Ouais moi aussi. Mon ex avait décidé de devenir vegan. Alors manger des pauvres petits poissons innocents c'était pas son truc.

Je croquais avec plaisir dans le mien après l'avoir généreusement plongé dans la sauce.

- Ca me manquait trop tout ça. Les bons petits plats composé d'autres chose que de légumes et de pois chiches. Je te jure tant qu'on cuisine autre chose que juste des légumes moi ça me va.

Je m'installais confortablement dans le canapé, continuant de manger avec plaisir.

- Tu veux qu'on s'organise comment? Je n'ai jamais eu d'employés et je me vois mal te donner des ordres.

Ca avait juste été une excuse pour qu'il vive avec moi et sorte de la rue. En fait si je pouvais juste avoir un coloc qui s'occupait des tâches ménagères que je détestais faire ça me convenait parfaitement.
sweetfox
Messages : 1893
Date d'inscription : 15/06/2018
Crédits : sweetfox

Univers fétiche : vie réelle, fantastique, sci-fi.
Préférence de jeu : Homme
sansy twelve
sweetfox
Dim 26 Sep - 17:57
jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

Je ne peux pas dire que mes capacités culinaires sont fortement développées. Mais je peux quand même affirmer qu'elles ne se résument pas à quelques plats. Je sais suivre des recettes, ce n'est pas très compliqué. Et s'il se met à cuisiner avec moi, ce sera cool. Il pourra comme ça m'aider et apprendre aussi un peu à cuisiner. On pourra également passer de bons moments. Enfin, j'espère. Je n'ai pas envie d'entrer dans cette atmosphère trop professionnelle, même si je suis ici pour travailler pour lui.

Je déguste avec un plaisir non camouflé mon premier sushi depuis des lustres. Et bon sang que ça fait du bien. Ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas mangé de sushis... Alors je me régale sans trop de gêne. Lorsqu'il me parle de son ex vega qui l'obligeait à ne rien manger d'autre que des graines, j'éprouve un peu de peine pour lui. Quel genre de personne oblige son être cher à se résigner à avoir un régime alimentaire particulier contre son gré ? Je n'aurais jamais accepté, si ça avait été moi à sa place. Alors, je le comprends un petit peu.

« Je vois... C'était pas cool de sa part. T'en fais pas, on va faire de bons petits plats ! D'ailleurs, demain, je vais te faire des frites et des burgers maison. Tu verras la différence. Les fast food c'est bon un moment, mais rien ne vaut un burger maison. »

Je souris d'un air malicieux. Je suis déjà certain qu'il adorera les burgers maison. Et les frites cuites en plusieurs fois, comme ma mère le faisait. Les meilleures selon moi. Dans ma tête, je me fais déjà une petite liste de courses pour demain, mais je sais que je vais oublier la moitié des choses si je ne le note pas. Alors que je cherche un morceau de papier et un stylo, je réfléchis à sa question.

« Mh... Tout dépend si tu veux me traiter comme un employé ou plutôt comme un colocataire. Ce sera différent. Si tu préfères que je fasse le ménage à certains horaires plus qu'à d'autres, ou si tu me laisses le champ libre pour le faire. A toi de voir. Tu me files le bloc notes ? »

Après tout, c'est lui qui voulait ce contrat. Je ne l'ai pas refusé... Parce que l'idée de ne plus dormir dehors me fait du bien au moral. Et c'est comme un deuxième travail, même si je suis sûr qu'il ne l'a proposé que pour m'aider plus que pour s'aider lui-même.

« Par contre, je n'accepte pas les costumes de soubrette ! »

Je ris légèrement avant d'enfourner un nouveau sushi dans ma bouche, et je commence alors à dresser notre liste de courses.
Beloved
Messages : 4145
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédits : .

Univers fétiche : City, dérivé de films/séries/livres
Préférence de jeu : Homme
stitch
Beloved
Lun 27 Sep - 17:06
JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 4 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


- J'ai vraiment hâte de gouter ça.

Je souris alors qu'il me proposait de me faire des hamburgers maison. J'en salivais d'avance. C'était clair que ça me changeait de ce que j'avais connu avec mon ex. Je me secouais doucement, chassant ces pensées de mon esprit. Il ne fallait plus que je pense à mon ex. Ca ne servait à rien, juste à me faire souffrir. J'avais déjà eu assez mal avec cette rupture, il fallait que j'aille de l'avant désormais. J'avais pris un nouveau départ en hébergeant Lior, je devais me concentrer sur ça et pas sur le passé.

- Je te vois plus comme un colocataire en fait.

Je répondis tout en lui tendant le bloc note qu'il avait demandé. Je n'avais fait le contrat que pour le rassurer, lui montrer que c'était un vrai travail et pas juste de la charité. Bon bien sur je voulais l'aider, mais j'avais aussi besoin qu'il m'aide.

- Tu peux t'organiser comme tu veux. Faire les courses, le ménage et tout le reste quand tu en as envie. Je ne t'en voudrais même pas si tu prenais un peu de retard là dessus. Je serais mal placé pour le faire de toute façon.

Je lui souris doucement alors que je m'envoyais cette petite pique. J'étais un cas désespéré et je le reconnaissais. J'étais tellement résigné sur ce que j'étais que je n'en avais plus vraiment honte. Tout ça ce n'était pas mon genre, ce n'était pas moi de me préoccuper du ménage et du reste. Je préférais me plonger dans mes écrits que de m'occuper de tout ça.

Je ris de bon coeur en l'entendant parler de costume de soubrette. Ca me faisait tellement bien de me changer les idées et de rire comme ça. J'avais passé tellement de temps enfermé chez moi, à broyer du noir, à écrire, et à broyer du noir parce que je n'arrivais pas à écrire, que j'en avais oublié la dernière fois où j'avais ri comme ça.

- Oh non pitié ne fais pas ça. Pas de costume de soubrette, ni même de costume d'aucun genre. Je ne suis pas vraiment friand de jeu de rôle.

Je me rattrapais rapidement, me rendant compte de ce que j'étais entrain de raconter.

- Et de toute façon t'es pas là pour... enfin... C'est pas mon genre de toute façon et...

Et j'étais entrain de m'enfoncer davantage. Il valait mieux que j'arrête de parler de... ça avec lui pour le moment. J'engloutis un sushi, le temps de me reprendre un petit peu et de faire oublier que j'avais pu sous entendre qu'on... non impensable. Je n'avais jamais couché avec un mec de toute façon et je n'en avais jamais eu l'envie non plus.

- Alors... tu vas prendre quoi?


Contenu sponsorisé
Let me help you [ft. sweetfox]
Page 4 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sujets similaires
-
» Le Yin et le Yang (sweetfox)
» Blood Attraction (sweetfox)
» Parle ou j't'en colle une [ft. Sweetfox]
» Beautiful mistake [ft. sweetfox]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: