Partagez
 
 
 

 Let me help you [ft. sweetfox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 
sweetfox
sweetfox
Féminin MESSAGES : 1885
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 29
CRÉDITS : sweetfox

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

« Ah, pardon ! Je pensais que tu y travaillais toujours, genre un à-côté pour être sûr. »

Mais je me sens un peu bête, puisqu'il était riche maintenant, grâce à ses écrits. Il n'avait plus besoin de travailler pour quoi que ce soit. Enfin, j'imagine qu'il a récolté assez d'argent pour se faire plaisir. Son appartement immense en était une preuve, de toute manière. Et puis, je peux imaginer que corriger les autres quand on a déjà nos propres textes à corriger, ce n'est pas vraiment le rêve absolu. Enfin, il l'a atteint, son rêve. Et je suis sincèrement content pour lui.

Alors que je termine ma dernière part, à une allure hyper lente, je me lève ensuite pour l'aider à débarrasser. Il a déjà payé le repas, alors oui, je me devais de l'aider un peu. Quel invité serais-je si je ne le faisais pas ? Déjà que j'étais contre le fait qu'il m'invite à manger... Enfin, maintenant que j'ai le ventre plein, je vais pouvoir partir pour aller digérer au parc, comme j'avais prévu de le faire à la base. Mais la chaleur de sa cheminée est si agréable que je décide d'en profiter encore un peu... Il ne m'en voudra pas si je reste quelques minutes de plus, si ?

Alors que je m'étais réinstallé dans le canapé - et cela est une grave erreur puisque le moelleux de ce meuble m'attache à lui et la chaleur de la cheminée me garde précieusement -, il revient près de moi. Mes épaules s'affaissent à nouveau, comme précédemment. J'aurais dû m'en douter, qu'il tenterait de me convaincre de rester. De plus, il ruse en me proposant de travailler pour lui. Il commence à bien trop me connaître et ça me déplaît un peu.

Ce que j'en pense ? J'en pense que si j'accepte, il ne me laissera plus partir. J'en pense que je lui resterais redevable pour le restant de mes jours, peu importe que je devienne riche un jour ou que je puisse payer ma dette d'une manière ou d'une autre. J'en pense que je ne peux pas prendre cette main tendue pour les raisons précédemment citées, et puis également pour mon ego. Mais ça, je le garde pour moi. Si je lui disais réellement tout ça, il démonterait mes arguments un à un. Mais ce qu'il me dit ne compte pas vraiment... Ce sont mes sentiments. Alors, je me lève en secouant la tête.

« J'en pense que je dois y réfléchir... »

Au moins, de cette manière, il me laissera peut-être tranquille, le temps de ma réflexion. Et puis, il m'oubliera et je n'aurais rien à lui devoir. Je me baisse pour reprendre mon sac et toutes mes affaires, histoire de ne rien oublier.

« Pour le moment, je ne vais pas te déranger plus longtemps. Il faut que je dorme un peu. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3429
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


Voilà.... je m'y étais attendu à cette réaction. Je savais qu'il n'accepterait pas comme ça. Mais une petite part de moi avait quand même espéré qu'il le ferait. J'avais pourtant avancé des arguments assez convaincants. Et plus je l'avais exposé, plus l'idée me semblait bonne. Je ne pouvais pas continuer à vivre comme ça, à prendre à peine le temps de me nourrir, me reposer, prendre soin de moi tout court. Une femme de ménage ne réglerait pas le problème. Elle viendra à peine quelques heures par jour et repartirais. J'avais besoin de quelqu'un à plein temps qui me forcerait à me secouer. Je ne voulais pas refaire les même erreurs qu'avec mon ex, me renfermé en moi même pendant qu'elle abandonnerait totalement l'idée de me sortir de ma bulle. Alors... ça m'avait semblé une bonne idée de demander à Lior. J'étais certain qu'on pourrait s'aider mutuellement. Mais il avait refusé....

Je soupirais alors que je le voyais récupérer ses maigres affaires.

- Arrête... ne me prends pas pour un con. Je sais très bien que ta décision est prise, que tu n'as pas besoin d'y réfléchir davantage. Tu ne veux pas rester....

Et ça me désolait vraiment de le voir faire ça. Je ne l'avais pas pris en pitié. J'avais trouvé ma proposition plutôt honnête. Il allait travailler pour moi en quelques sortes. C'était juste qu'au lieu de lui donner de l'argent je lui proposais de lui louer une chance et de lui offrir ses repas en échange de son travail. C'était un boulot comme un autre. Il ne m'aurait été redevable de rien.

- Je te proposais juste... une sorte de travail. Bosser pour moi, m'aider dans mon quotidien, dans mon boulot aussi parfois. Assistant, majordome, homme d'entretien, j'ai besoin de tout ça pour pouvoir me concentrer sur mon écriture et arrêter de vivre comme un ermite qui se nourrit à peine. Et... ça m'aurait permis d'être moins seul aussi... Le métier d'écrivain c'est un boulot plutôt solitaire et depuis qu'elle est parti...

Je détournais un peu le regard, gêné par l'aveu que je venais de lui faire. Je n'aimais pas l'idée de me plaindre alors que sa situation était bien pire que la sienne. J'avais un compte en banque bien rempli, un bel appartement, une charmante maison au bord d'un lac, une foule d'admirateurs et de fans. Et pourtant j'étais seul... je m'étais tellement renfermé dans ma bulle pour écrire que j'en avais oublié le reste du monde.

- J'avoue, ma proposition est complètement égoïste. Je ne veux plus continuer à vivre comme ça. Et je sais que je n'arriverais pas à changer seul. Mais je sais aussi que je n'arriverais plus à te croiser au fast food, à te voir régulièrement, putain j'arriverais même plus à me regarder en face en sachant que tu es dans cette situation, que j'avais la possibilité de t'aider et que je n'ai rien fait. Ca ne me coûte rien de faire ça. Tu vas même me rendre un service énorme. Alors s'il te plait... passe la nuit ici pour vraiment te reposer et réfléchis vraiment.



Revenir en haut Aller en bas
 
sweetfox
sweetfox
Féminin MESSAGES : 1885
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 29
CRÉDITS : sweetfox

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

Mon but a été d'essayer de le rassurer. Je ne voulais absolument pas le faire se sentir mal, et puis, la nuit porte conseil. Peut-être que j'aurais eu un autre point de vue le lendemain. Enfin... Non, certainement pas. Et il l'a bien compris. Son visage désolé me pique au coeur et je pince les lèvres, à mon tour d'avoir une moue désolée sur mes traits. Ce n'est pas vraiment que je ne veux pas... La chaleur de l'appartement, le moelleux du canapé, ou du lit de la chambre d'ami, les odeurs de la cuisine, une vie stable et normale, évidemment que ça ferait rêver n'importe qui, et plus encore moi-même. Mais je ne peux simplement pas assumer de me sentir redevable pour toujours.

Il m'explique à nouveau sa proposition... Mais en se justifiant sur ses motivations. Et de le voir aussi peiné brise un peu plus mon coeur. C'est vrai qu'il venait de rompre... Et c'était tout récent. Et je pouvais imaginer le mal que c'était pour lui d'être habitué à vivre à deux et de se retrouver tout seul du jour au lendemain... Je ne pense pas être la solution pour lui. De mon point de vue, il faudrait qu'il essaie de lui-même, mais comment pouvait-il faire sans personne à ses côtés pour lui apprendre comment faire ?

Je révise ma décision. Peut-être que je pourrais essayer. Il m'apporte quelque chose, je lui en apporte une autre. L'idée d'accepter de l'aide me rebute trop que je n'ai jamais songé au soutien psychologique qu'on pouvait s'apporter. Vivre dans la rue m'a vraiment dégradé... J'ai même songé à me prostituer, une fois. Sans jamais avoir le courage de le faire... Je tiens beaucoup trop à ma dignité.

Il me propose alors de passer la nuit ici pour y réfléchir, vraiment cette fois. Je le comprends... Dans sa situation, je serais dans le même état. Je ne pourrais pas regarder un ami travailler, en faisant comme si de rien n'était. J'ai beaucoup trop de mal à accepter de l'aide mais j'en donne dès que je peux, sans rien demander en retour... Je sais, je suis bizarre. Je repose mes affaires sur le sol en hochant la tête, sans le moindre signe d'agacement cette fois.

« D'accord. Je veux bien rester cette nuit, et y réfléchir pour de vrai. Merci... »

Je reste cependant gêné face à lui. J'évite un peu son regard et je finis par le contourner pour retourner dans ce fabuleux canapé, face à la fabuleuse cheminée que j'aime tant. Maintenant que j'ai accepté de rester pour la nuit... Est-ce que je vais vraiment pouvoir partir d'ici un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3429
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


Je souris en entendant sa réponse. Ce n'était pas encore gagné pour qu'il accepte mon marché mais il allait déjà y réfléchir et c'était un énorme pas en avant. Et le petit point non négligeable, c'était qu'il allait passer la nuit ici. Au moins une nuit où je n'aurais pas à m'inquiéter, à me demander où il dormait, s'il n'avait pas trop froid, s'il ne risquait pas de se faire agresser par d'autres sdf. Au moins une nuit où j'étais certain qu'il dormirait bien, que demain matin il pourrait prendre une bonne douche, un vrai petit déjeuner enfin.... un café au moins, avant de partir bosser. Peut être que vivre un peu comme ça le pousserait à accepter mon marché. Il pourrait avoir tout ça, tous les jours, en échange d'une petite contrepartie qui ne lui couterait pas grand chose. Au final je ne lui demandais rien de plus que ce qu'il aurait été obligé de faire pour son propre appartement.

J'allais le rejoindre une fois la cuisine bien en ordre, une première pour moi.

- Viens je vais te montrer ta chambre.

Sa chambre tout court, pas seulement pour la nuit. Je voulais qu'elle devienne sa chambre permanente quand il aurait accepter mon marché. J'allais dans le couloir attenant à la pièce de vie. Je lui montrais la première pièce, mon bureau. Je lui montrais une autre porte au bout du couloir, la lui présentant comme ma chambre. Je m'arrêtais finalement devant deux portes au milieu du couloir.

- Là c'est la salle de bain. Je n'y vais jamais dans celle là, j'ai ma salle de bain privative dans ma chambre. La porte en face là c'est ta chambre.

J'allais ouvrir la porte pour entrer dans une pièce assez grande, mais plus petite que ma chambre. La déco était sobre, dans le même style que la pièce à vivre. Au moins ici elle nous avait épargné les draps en satin, il était sauvé.

- Tu as tout ce qu'il faut. Lit, table de nuit, armoire et bureau. Si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésites pas. Je suis au bout du couloir. Passe une bonne nuit.

Je lui fis un petit sourire avant de quitter la porte. J'allais dans ma propre chambre, me mettant en boxer avant de me coucher dans mon lit. Je restais un moment étendu là, regardant les lumières de la ville scintiller par delà la baie vitrée. Je restais plongé dans mes pensées. Il avait déjà eu une influence positive, sans même s'en rendre compte. En temps normal j'aurais été enfermé dans mon bureau. J'aurais grignoté ma pizza devant mon ordinateur, oubliant complètement la notion du temps. Je n'aurais réalisé que j'avais passé la nuit là qu'en voyant le soleil se lever par le fenêtre.

Je finis par m'endormir comme ça, emporté par mes pensées, sans m'en rendre compte. Je me levais le lendemain un peu plus en forme qu'à l'ordinaire. Il n'était que six heures du matin mais cette nuit où j'avais enfin pu dormir m'avait reposé. Je me levais et m'habillais en jogging tee shirt après avoir pris ma douche. J'allais dans la cuisine, préparant puis sirotant un café. J'avais commandé des baggels pour son petit déjeuner quand il se lèverait.

J'étais installé là, perdu sur mon téléphone à regarder les nouvelles tout en buvant, le plateau de baggels posé devant moi. J'attendais mon invité de la nuit.


Revenir en haut Aller en bas
 
sweetfox
sweetfox
Féminin MESSAGES : 1885
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 29
CRÉDITS : sweetfox

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

Il est clair que c'était une erreur. Comment ça pourrait en être autrement ? Je suis clairement pris au piège. Je ne vais plus pouvoir lui résister, ni à lui, ni à ce lit moelleux qu'il me présente. Je ne tique même pas quand il me dit "ta chambre" tant je suis inquiet pour la suite. Ce confort qu'il me donne... Je ne vais pas avoir envie de retourner sur mon carton dur, après ça. En plus, la chambre est immense... Il m'a même présenté la salle de bain, et j'ai clairement envie d'aller prendre un bain dès maintenant. En plus, il me dit déjà bonne nuit. Tellement vite qu'il me donne l'impression que s'il reste avec moi, je changerais d'avis...

« Bonne nuit, Nolan... »

Je soupire légèrement alors que la porte se referme, me laissant seul dans cette immense chambre. J'inspecte le moindre mètre carré, explorant à ma guise. Bien que je n'apprécie pas la déco, j'aime la chambre. Elle est chaude, confortable, avec des rangements... pour des affaires que je n'ai pas. Est-ce qu'il m'en voudra si je prends un bain maintenant ? Pour me décrasser un peu, sentir un peu moins la friture... Et pour profiter aussi. Bon, je me glisse dans le couloir puis dans la salle de bain. La machine à laver me fait de l'oeil... Je me penche alors pour l'examiner, je me déshabille, fais couler un bain et mets mes vêtements à tourner en cycle court avec séchoir. Elle n'est pas si compliquée !

Enfin, la chaleur du bain me fait un bien fou. J'en profite même plus que nécessaire et lorsque je sors, la machine est en train de sécher mes fringues et l'eau est froide. Je sens bon, je suis tout propre, et mes vêtements tournent encore. Le rouge me prend aux joues quand je réalise que je vais devoir traverser le couloir nu, et surtout dormir dans ce lit complétement nu. Dormir nu ne m'a jamais dérangé... Mais ce n'est pas chez moi, ce n'est pas mon lit. Je ne vais quand même pas attendre la machine... J'ai déjà failli m'endormir dans le bain.

Je me décide alors à me glisser à nouveau dans le couloir pour rejoindre rapidement la chambre. Je me glisse entre les draps après avoir éteint la lumière, et là... je profite clairement du moelleux du lit. Bon sang, depuis quand je n'ai pas touché un vrai lit ? Je ne me rappelle même plus. Je ferme les yeux, respirant calmement, tandis que mon esprit se vide. Ce soir, je suis à l'abri... et ça fait énormément de bien.

Je ne me souviens pas de m'être endormi. Quand je me réveille, les rideaux filtrent à peine les rayons du soleil. Je ne me souviens pas avoir rêvé... Ce qui est étonnant au vu des cauchemars que je fais d'habitude. J'ai vraiment bien dormi. D'un sommeil long, profond et réparateur. Et je me sens en pleine forme. Mais je suis toujours nu. J'espère seulement qu'il dort encore, mais au bruit que j'entends lorsque je m'approche de la porte, je sens qu'il est déjà réveillé et qu'il m'attend.

Je patiente alors calmement jusqu'à ne plus rien entendre et tout doucement, j'ouvre la porte. Le plus vite possible, je me rends à la salle de bain pour récupérer mes vêtements dans la machine et je les enfile. Ils sont encore un peu chauds, et ça me fait du bien. Pour une fois, je ne suis pas gelé. Je le rejoins alors comme si de rien n'était, le trouvant dans la cuisine. Je m'approche, un sourire timide aux lèvres.

« Bonjour... »

L'odeur des bagels et du café atteint mes narines et mon regard part sur sa tasse, puis sur l'assiette de bagels encore chauds. Je m'en mordille la lèvre d'envie. Bon sang, il me gâte. Pour autant, je refuse toujours de me servir comme si j'étais chez moi. Mes mains se posent sagement sur la table alors que je le regarde.

« Tu as bien dormi ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3429
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


Je l'avais entendu se lever avant d'apercevoir du coin de l'oeil une forme flou filer dans la salle de bain. Au moins il n'avait pas hésité à aller se servir de la pièce et j'en étais content. Il m'avait déjà semblé entendre la baignoire se remplir la veille au soir, mais j'avais trop été plongé dans mes pensées pour y prêter attention.

Quelques minutes plus tard il arriva, me saluant. Je lui souris avant de lui rendre la pareille.

- Ca va oui. Ca faisait un moment que je n'avais pas dormi comme ça.

En fait ça faisait surement plusieurs jours que je n'avais pas pris le temps de dormir correctement alors cette petite pause avait vraiment été bénéfique. Je me sentais plus en forme, l'esprit un peu plus clair. J'avais envie de croire que je pourrais peut être écrire quelque chose de potable aujourd'hui.

Je sirotais mon café mais ça ne m'empêchait pas de le voir faire du coin de l'oeil. Comme la veille pour la pizza, je le voyais regarder le repas devant lui et rester là, figé, n'osant pas toucher au plat devant lui. Je soupirais, reposant ma tasse de café avant de me lever pour lui en servir une. Je la posais de force devant lui avant de poser un bagel à côté.

- Mange. Prend un petit déjeuner avant d'aller bosser. Je les ai acheté pour toi ces bagels alors mange ou je vais m'énerver.

Je lui fis un sourire gentil, contrastant avec mes propos durs. Je ne supportais pas de le voir hésiter comme ça quand je lui proposais quelque chose. Si je le faisais c'était de bon coeur et parce que ça n'allait pas me manquer ou me gêner. Au contraire, ce qui me gênait le plus c'était de le voir comme ça, aussi mal à l'aise et hésitant. Je voulais vraiment qu'il reste ici, qu'il se sente à l'aise, comme chez lui même. Dans un sens, je voulais que cet appartement devienne son chez lui en attendant qu'il puisse trouver mieux.

J'attendis qu'il attaque son repas, le surveillant, prêt à lui enfourner de force le bagel dans la bouche. J'avais une question qui me brûlait les lèvres. Je voulais avoir une réponse le plus rapidement possible et surtout que la réponse soit positive.

- Alors tu as réfléchi à ma proposition?

Il parait que la nuit porte conseil. Et j'espérais qu'une nuit dans un lit confortable l'ait aidé à prendre la bonne décision.


Revenir en haut Aller en bas
 
sweetfox
sweetfox
Féminin MESSAGES : 1885
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 29
CRÉDITS : sweetfox

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

C'était étrange de se réveiller dans un lit moelleux, dans une chambre chaleureuse et propre. Mais surtout, nu. Ça fait tellement longtemps que je n'ai pas dormi nu... Et c'est agréable, même si ça me gêne un peu. Cela dit, ça fait longtemps que je n'ai pas dormi aussi bien, dans le moelleux d'un lit, au chaud sous la couette. Je n'ai même pas fait de cauchemar. Alors, je suis en pleine forme.

Les mains à plat sur la table, je lui demande s'il a bien dormi. Sa réponse est étonnante pour moi. Je n'imagine pas qu'il puisse avoir des insomnies ou qu'il ne dorme pas à cause de son écriture, même si je sais que certains auteurs sont plus inspirés pendant la nuit. Chose étrange d'ailleurs. Pourquoi la nuit ? Peut-être parce que c'est plus calme, qu'on risque beaucoup moins d'être dérangé... Je ne sais absolument pas.

« Ah ? Pourquoi ? Tu dors mal d'habitude ? »

Je demande un peu curieux. Et puis aussi, j'aimerais savoir pour quelle raison il a mieux dormi cette nuit. C'était certain que ce n'était pas grâce à moi... Il n'est au courant de ma situation que depuis ce matin. Il ne se faisait pas de mouron avant. Enfin, l'odeur des bagels et du café me fait grandement envie. Mais je me refuse à me servir comme si c'était chez moi. Pourtant, Nolan refait son cinéma et me pose une tasse devant moi, avec un bagel. Et son ton est autoritaire, malgré son sourire adorable. Bon... Je ne vais pas fâcher mon hôte, si ?

J'accepte finalement son offre en prenant la tasse chaude entre les doigts, en le remerciant doucement. Le café coule dans ma gorge et la réchauffe au passage, je ferme alors les yeux pour savourer. Et puis je prends une bouchée du bagel encore chaud. Bon sang, ce que c'est bon de prendre un petit déjeuner. Et alors que je savoure silencieusement le repas, il me pose une question qui me crispe.

J'ai tellement bien dormi, je me suis tellement détendu que je n'ai pas réfléchi à sa proposition alors que je le lui avais promis... Et il veut une réponse. J'aurais dû m'y attendre, j'aurais dû y réfléchir. Je ne peux même pas m'échapper en disant que je suis en retard, parce que je me suis levé bien trop tôt pour être en retard. Il doit être environ sept heures et je commence à neuf heures...

« Mh... »

J'y réfléchis donc face à lui en touillant dans mon café. Si je me souviens bien, il m'avait dit qu'il voulait que je travaille pour lui. Comme une sorte d'homme de ménage, de majordome, même. Est-ce que ça voudrait dire que je devrais cuisiner pour lui ? J'y réfléchis un peu. Maintenant que je suis reposé, je peux peser le pour et le contre. Ça pourrait être un échange équitable, en fin de compte... Seulement...

« J'ai quelques conditions à poser. »

Évidemment, je n'allais pas me laisser faire de cette manière. Il devrait s'en douter en me connaissant un peu. Je réfléchis encore un peu, même si les conditions me paraissent évidentes mais je ne veux rien oublier.

« D'abord, je veux participer financièrement. Je ne gagne pas grand chose mais je veux participer au moins aux courses. Ensuite, tu ne me fais pas de cadeau. Je ne veux pas que tu m'offres quoi que ce soit. Et enfin, c'est un arrangement entre toi et moi, si ça ne va pas, on arrête, et on ne se devra jamais rien. »

Je ne pense pas que ce soit négociable. En tout cas, s'il veut négocier quelque chose, il allait falloir sortir les meilleurs arguments qu'il a.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3429
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


Je laissais volontairement de côté sa question sur mes nuits. Ce n'était pas vraiment que je dormais mal mais plutôt que je ne prenais pas le temps d'aller me coucher pour dormir. Mais je ne voulais pas vraiment me plaindre. Lui il dormait mal parce qu'il n'avait pas de lit confortable où se reposer. Je me sentais un peu hypocrite alors je préférais ne rien dire.

Je souris, me retenant de sauter de joie quand il me dit qu'il accepte de rester. Enfin il n'avait pas dit oui mais si il parlait de poser des conditions c'était qu'il avait déjà en partie accepter non?

Je perdis cependant rapidement mon sourire en entendant ses conditions. La dernière je pouvais l'accepter. J'étais même plutôt d'accord avec l'idée. La seconde me faisait un peu grincer des dents mais soit, si il y tenait je me retiendrais de lui offrir quoi que ce soit. Mais la première.... c'était impensable.

Je le laissais terminer avant de reposer ma tasse de café. Je soupirais avant de me lancer.

- Je comprends tes conditions mais je ne peux pas toutes les accepter. La dernière ça me va. Si notre arrangement ne convient plus à l'un de nous deux il faut qu'on puisse l'arrêter à tout moment. Je comprends et je trouve ça normal. Les cadeaux... est ce qu'on peut mettre une petite exception pour les anniversaires et noel?

Je lui fis une petite moue avant de rire doucement. Je retrouvais rapidement mon sérieux pour me concentrer sur le premier point, celui que je ne pouvais pas accepter.

- Mais ta première condition... je te propose de travailler pour moi et de te payer en t'offrant le gîte et le couvert et toi tu... tu veux quand même me donner de l'argent? En gros tu veux me payer pour travailler pour moi? Attends...

Je le coupais avant qu'il ne puisse venir me donner des excuses bidons pour que j'accepte sa condition à la con. Je fouillais un peu mon téléphone avant de lui montrer un premier site.

- Regarde... c'est un site de jeune fille au pair. Ca c'est les annonces de potentiels employeurs. Donc elles doivent s'occuper de l'entretien de la maison, des repas, de la garde des enfants et en échange elles ont le gîte et le couvert plus un salaire. Mais ok je sais tu peux me dire qu'elles gardent des enfants en plus, ce qui ne sera pas ton cas. Toi je te demanderais l'entretien de la maison, les repas et de bosser un peu comme... mon assistant je pourrais dire alors...

Je lui montrais un autre site avec de nouvelles offres d'emploi.

- Employés de maison à temps plein. Donc à nouveau, entretien de la maison, courses, repas... en échange d'une chambre, des repas et... oh d'un salaire aussi. Aucun employeur ne demande à ses employés de participer. Et attends... si je voulais avoir un assistant en plus.... ouuuh regarde les salaires que les autres employeurs sont prêts à payer pour en avoir un.

Je lui montrais le téléphone, le laissant regarder les différentes annonces et surtout le montant des salaires.

- Alors désolé mais je ne peux pas te demander de travailler pour moi à plein temps, en plus de ton boulot au fast food. Que tu payes tes repas par dessus le marché et que moi je te donne quoi... juste un lit dans une chambre dont je ne me sers pas? Ce n'est pas équitable. La chambre, les repas et un salaire que je veux bien qu'on négocie ensemble. Et en échange je te demanderais de t'occuper de l'entretien de la maison, le linge, les courses, la préparation des repas et des petites missions d'assistant. M'aider à gérer mon emploi du temps, mes rendez vous, apporter mes manuscrits à mon éditeur... Là j'accepterais.


Revenir en haut Aller en bas
 
sweetfox
sweetfox
Féminin MESSAGES : 1885
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 29
CRÉDITS : sweetfox

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen https://www.letempsdunrp.com/t3217-mind-break#69561
sansy twelve

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

jlyw.png
Lior Cooper
J'ai 27 ans et je vis à Chicago, USA. Dans la vie, je suis serveur dans un fast food et je m'en sors tellement mal que je vis à la rue. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal. Qui voudrait d'un gars comme moi de toute façon ?

Mes conditions n'étaient pas vraiment négociables. Enfin, il pouvait toujours essayer, et lorsque je le vois perdre son sourire, je sais très bien qu'il va essayer de les négocier. Pourtant, je reste dans un état d'esprit assez fermé. Pour le moment, je me vois mal profiter de sa situation. Oui, je vais travailler pour lui... Mais est-ce vraiment du travail que de s'occuper d'un foyer ? Des milliers de personnes le font gratuitement. Alors pourquoi ne devrais-je pas participer ? Je ne gagne pas énormément, pas assez pour me prendre un appartement, ni même pour me payer un téléphone.

Son soupire n'augure rien de bon. Au moins, il accepte la dernière condition qui, de toute façon, n'était clairement pas négociable, peu importe les arguments qu'il aurait pu m'avancer. Je prends une gorgée de mon café tout en le regardant. Les cadeaux pour les anniversaires et Noël... Je réfléchis quelques secondes.

« Ça dépend. Est-ce que j'aurais le droit de te faire des cadeaux à ton anniversaire et à Noël ? »

Et seulement à ces dates là. Je ne veux pas qu'il y ait de cadeaux autrement, d'une part parce que je n'ai pas les moyens, ça me gênerait qu'il m'en fasse en-dehors. D'autre part... Parce qu'il n'y a pas de raison qu'il me fasse des cadeaux. Et je veux pouvoir lui en faire aussi, même si je n'ai pas les moyens. Je veux qu'on soit sur un pied d'égalité. Je sais, c'est un peu bête de penser comme ça... Mais j'ai vraiment besoin d'avoir une stabilité financière avant de pouvoir accepter qu'on m'offre quoi que ce soit. Je sais bien qu'un cadeau vient souvent du coeur mais ça me frustrerait beaucoup trop de ne pas pouvoir en faire autant.

Enfin, il commence à argumenter pour ma première condition. Là encore, je suis dans l'état d'esprit fermé à la négociation. Je voulais vraiment participer, parce que ce n'est pas un travail, pour moi. Mais avant même que je puisse donner mon point de vue, il me tend son téléphone et commence alors son argumentation. J'observe le petit écran avec attention tout en l'écoutant. Et je dois dire qu'il m'impressionne. Ses arguments sont en béton. Et si pour moi ce n'était pas vraiment du travail, il me prouve le contraire en me montrant les salaires énormes qu'on donne à ceux qui font ce que je dois faire avec lui.

Mais il est hors de question que j'accepte une telle somme... C'est beaucoup trop. Et en un mois, je pourrais facilement me payer un studio avec ce genre de salaire. Je me sens aussi un peu bête de ne pas avoir eu l'idée de postuler pour ces offres. Mon nez se plisse puis je pince les lèvres avant de soupirer.

« Je vois... »

Est-ce que j'accepte avec tous ces paramètres ? Non seulement je vais gérer l'entretien de la maison, le linge, et tout le reste, mais en plus, j'allais assumer un peu du rôle d'assistant, ce qui ne me déplairait pas en soi... Assister un grand écrivain, déjà qu'il passe au fast food me rendait plutôt euphorique, qu'il devienne mon ami ensuite, c'était inespéré... Mais être son assistant, c'est encore plus gratifiant. Je soupire à nouveau en pensant au salaire, je finis mon café et pose la tasse sur la table, d'un air déterminé.

« Combien tu veux me payer ? »

Il faut qu'on en discute, de ça. Tout dépendra de son offre et je suis enfin prêt à négocier.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3429
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

JkKfZ.png
Nolan Wood
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal.

Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Tumblr_m6bntr6X0L1qbxcxno1_500


Je hochais doucement la tête alors qu'il me parlait du fait que les cadeaux ça marchait dans les deux sens. C'était évident bien sur. Si il voulait me faire un cadeau je n'allais pas le lui interdire. Je n'en avais pas besoin c'était certain mais ce n'était pas le principe. On n'offrait pas quelque chose parce que quelqu'un en avait besoin mais parce qu'on avait envie de lui faire plaisir avant tout.

Je souris à nouveau alors qu'il me demandait combien je voulais le payer. Au moins il n'avait pas insisté pour participer. J'avais l'impression qu'il rendait les armes petit à petit et qu'il commençait à accepter ma proposition. J'avais pensé que j'allais plus galérer que ça. Bon en fait si j'avais quand même pas mal galéré. Disons que je m'étais surtout attendu à ce qu'il refuse, à ce qu'il ait trop sa fierté pour accepter de l'aide et qu'il reste à la rue. Là j'avais de plus en plus espoir pour qu'il reste ici. Entre son boulot au fast food et l'argent que j'allais lui donner en plus chaque mois, j'espérais qu'il aurait assez pour rembourser son prêt, voir même mettre un peur d'argent de côté. A terme j'avais envie de le voir se trouver un boulot plus convenable, ou du moins qui payait mieux, et qu'il puisse se payer un toit décent. Qu'il retrouve une vie normale en gros.

- Je pensais que cinq cent dollars ça pourrait être bien... Ca peut être plus si tu veux.

La vérité c'était que je pouvais me permettre largement de monter jusqu'à mille dollars par mois. Mais je savais aussi que si je lui proposais une trop grosse somme ça le mettrait mal à l'aise. Je risquais de le braquer et de le faire fuir sans qu'il accepte ma proposition.

- Si tu veux je peux voir avec mon comptable pour qu'on te fasse un contrat avec fiche de paye et tout. Un vrai boulot déclaré comme au fast food.

Histoire d'être bien dans la légalité pour lui et qu'il se retrouve pas avec tout un tas d'emmerdes parce qu'il a de l'argent non déclaré qui tombait tous les mois dans son compte. Il manquerait plus que je le mette dans la merde en lui filant cette argent.

- Alors... ça veut dire que tu acceptes?

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Let me help you [ft. sweetfox] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Let me help you [ft. sweetfox]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: