Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

LE TEMPS D'UN RP

Adrielle ♔ Beneath your beautiful

Lullaby
Messages : 1873
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Jeu 21 Avr - 20:21
200630120742767702.png
Gabrielle Cullen
J'ai 215 ans (08.01.1806) et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt neutre.

Altruiste, intelligente, érudite, patiente, sensible, raisonnable, protectrice, fidèle. ♔ Si ses camarades la trouvent sociable ils disent aussi d'elle qu'elle est réservée, discrète ♔ Cette réserve leur donne l'impression qu'elle est méfiante ♔ Tous s'accordent à dire qu'elle est charismatique. ♔ Elle joue de la harpe et fait du patinage artistique. ♔ Comme toute sa famille, elle se nourrit de sang animal exclusivement. ♔ Jusqu'à ce qu'elle rencontre Adrian, elle n'avait jamais eu de relation amoureuses avec un humain, pas même une attirance. ♔ Alors que son frère et sa soeur sont décédés depuis longtemps, elle se rend encore souvent à New-York, afin de fleurir leurs tombes. ♔ Voyageant beaucoup au fil des décennies pour protéger leur secret, Gabrielle a développé une certaine curiosité pour les voyages, les cultures. ♔ Elle aime particulièrement apprendre et étudier, découvrir de nouvelles choses, mais les études qu'elle doit perpétuellement poursuivre pour protéger sa couverture ont tendance à la lasser en étant trop répétitive. ♔ D'un commun accord avec Adrian ils ont décidé de ne pas précipiter sa transformation.

Spoiler:


avatar par Elsy

Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 190305054950617161

Il commencera par des voitures moins puissantes, c’est une évidence. Il ne pourra pas, immédiatement, gérer un bolide pareil. Si elle peut se le permettre elle-même et l’avait fait presque dès qu’elle avait appris à conduire, c’était grâce à ses compétences spéciales, supérieures à celles des humains. Mais pour un homme comme lui, un humain, il ne pourrait pas conduire prudemment un véhicule pareil dans les premiers mois suivant son permis. Il restait même dangereux, bien souvent, que des hommes conduisent de tels engins. Contrairement aux vampires, leur temps de réaction comme leur vision n’étaient pas pour les aider dans le pilotage de ces véhicules. Les accidents surviennent vite, avec de lourds dégâts. Gabrielle sait, d’ores et déjà, qu’elle ne sera pas vraiment rassurée le jour où il prendra donc le volant, même si elle n’en dit pas grand chose dans l’immédiat, soucieuse de ne pas non plus passer pour une rabat-joie.

Personne ne les rattrape, c'est une évidence, ils ont une longueur d’avance assez nette dans une course poursuite, pour tout un tas de raisons. Et même si un humain parvenait à les coincer… Il était loin d’avoir gagné malgré tout. Disparaître était relativement simple pour les vampires. Quant à Gabrielle elle-même, son pouvoir spécial l’aidait un peu plus encore à éviter les ennuis. Un pouvoir dont elle espère avoir l’usage sur l’homme qu’elle aime.

”- Honnêtement ? C'est indécent !” rit-elle comme l’homme demande si elle s’est déjà amusé à mesurer leurs kilomètres heures. ”Beaucoup plus vite qu’un puma, déjà. Et même plus vite qu’un guépard.” assure-t-elle.

Pour en avoir déjà becté, elle sait de quoi elle parle. Et puis, s’il n’y avait que la vitesse… Mais elle était d’une force bien supérieure à celle de ces animaux qui composaient ses dîners. Dans la chaîne alimentaire, elle était clairement au sommet. C’était une évidence. A quelle vitesse pouvait-elle courir ? Elle n’en savait objectivement rien. D’autant plus qu’ils ne connaissaient pas la fatigue, ni l'essoufflement. Qu’est-ce qui pourrait, alors, les arrêter ?

”- On est un peu…” elle hésite, cherche ses mots, avant de se rendre à l’évidence. ”Les prédateurs les plus dangereux qui soient ?” objecte-t-elle. ”Et je ne te parle même pas des chasseurs qui eux sont en plus complètement fous et fixés sur leur cible jusqu’à la mort.”

La demoiselle esquisse un sourire. Il est vrai que toutes les affaires ne sont pas forcément élucidées. Que certaines morts ne sont tout simplement pas expliquées et explicables. C’est vrai. Il marque un point. Dans les environs, cependant, avec les blessures qu’un de ses semblables provoquerait, la conclusion d’une attaque par un animal serait probablement choisie assez rapidement. Et l’affaire serait ainsi close. Peu importe, cependant. Elle ne comptait pas le voir parmi ces affaires-là.

”- On peut manger quelque part si tu veux. La nourriture humaine ne m’apporte pas de nutriments, elle ne me nourrit pas. Mais ça ne m’empêche pas d’en manger.”



1901300232234108.gif
Adrielle
Love isn't randow, we are chosen and we could wear the same crown, keep slowing your heart down, we are the Gods now. I love you for infinity.

Elsy
Messages : 1265
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Mer 25 Mai - 0:05
fffa272f19cd7acf11e91bc4e0fc18e5d7357fc3.png
Adrian
Curtis

J'ai 17 ans et je vis à Forks , USA. Dans la vie, je suis un lycéen perdu et solitaire et je m'en sors mal bien que j'essaie de me convaincre du contraire.. Sinon, grâce à ma mon enfoutisme, je suis célibataire, et je le vis plutôt bien.
Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 Tumblr_mcs3y5fVF11qhekpro1_500


◇ Un rebelle dans l'âme.
◇ Fume beaucoup, depuis ses 14 ans , juste après que sa mère soit décédée d'un AVC.
◇ Son père est tombé dans la drogue : mit le feu à la maison. Adrian est placé en famille d'accueil depuis. Ça se passe toujours moyen.
◇ N'a pas la langue dans son poche. Direct et humour douteux.C'est une grande gueule , un impulsif. Il n'hésite jamais à dire ce qu'il pense , souvent sans aucun tact.
◇ S'est fait tatouer le prénom de sa mère dans le dos.
◇ Aussi curieux que cela puisse paraître, c'est un fan de musique classique , en particulier du compositeur Dvorak et de sa symphonie du nouveau monde.
◇ Vient d'arriver à Forks chez un couple plutôt très sympa avec lui : Daniel et Flora.
◇ Plus d'informations ici.
Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 190404043752723513


Robert Pattinson(c) doublichou
Gabrielle possède des atouts hors de ma portée. Des capacités hors du commun qui feraient peur à n'importe qui. Mais, pas à moi. Enfin , bien sûr ça fait flipper , néanmoins , je sais à présent que ses sentiments sont sincères , que je n'ai rien à craindre de mal de sa part.
Et , si un jour elle devait me faire du mal...plus rapide qu'un guépard , plus forte qu'un ours...Je n'aurai aucune chance . Même pas le temps de voir venir , en réalité.

Je suis bien heureux qu'elle ne soit pas pris de folie meurtrière à mon encontre. Le sang créé plus que de la soif, mais même une obsession chez certain d'entre eux. Intéressant...enfin flippant , plutôt.

"Je mangerai bien un burger , je t'avoue. Avec une tonne de frite. Un truc bien sain , tu vois ?" , j'ajoute avec un sourire. J'ai un sacrément bon mode de vie. "Tu sens le goût , au moins ? C'est un peu triste , sinon. Ou alors faut faire bouffer à burger à victime comme ça t'auras un peu le goût du gras." , je fais une grimace. "Putain , c'est dégeulasse , en fait ."

J'ai toujours de ses idées...quoique , le pire serait qu'elle ai l'habitude de faire ça. Ils doivent avoir des tutos sympa entre eux...oh , je veux pas savoir , en fait. Sa vie m'intéresse , forcément pour elle , mais en même temps il y a des aspects...bon. Tout comme je n'ai pas spécialement envie de la voir dépecer , et vider le dernier puma qu'elle a tué. Je crois que ça me ferait pas seulement gerber...ce serait pire encore.
Mieux vaut que je continue à la regarder avec mes yeux amoureux , sans trop me soucier de ce que sa nature la force à faire dans l'ombre. Au moins , elle ne tue pas des humains et c'est...c'est vraiment l'essentiel.

"Tu connais mieux la ville que moi. Je suppose que tu connais un endroit où l'on peut se remplir la panse de burgers bien gras ?"
Lullaby
Messages : 1873
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Ven 10 Juin - 20:35
200630120742767702.png
Gabrielle Cullen
J'ai 215 ans (08.01.1806) et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt neutre.

Altruiste, intelligente, érudie, patiente, sensible, raisonnable, protectrice, fidèle. ♔ Si ses camarades la trouvent sociable ils disent aussi d'elle qu'elle est réservée, discrète ♔ Cette réserve leur donne l'impression qu'elle est méfiante ♔ Tous s'accordent à dire qu'elle est charismatique. ♔ Elle joue de la harpe et fait du patinage artistique. ♔ Comme toute sa famille, elle se nourrit de sang animal exclusivement. ♔ Jusqu'à ce qu'elle rencontre Adrian, elle n'avait jamais eu de relation amoureuses avec un humain, pas même une attirance. ♔ Alors que son frère et sa soeur sont décédés depuis longtemps, elle se rend encore souvent à New-York, afin de fleurir leurs tombes. ♔ Voyageant beaucoup au fil des décennies pour protéger leur secret, Gabrielle a développé une certaine curiosité pour les voyages, les cultures. ♔ Elle aime particulièrement apprendre et étudier, découvrir de nouvelles choses, mais les études qu'elle doit perpétuellement poursuivre pour protéger sa couverture ont tendance à la lasser en étant trop répétitive. ♔ D'un commun accord avec Adrian ils ont décidé de ne pas précipiter sa transformation.

Spoiler:


avatar par Elsy

Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 190305054950617161

Lorsque le jeune homme révèle qu’il mangerait bien un burger bien gras avec une tonne de frites, Gabrielle ne peut pas retenir un petit rire. Aucun doute qu’il était, sur quelques aspects, semblable à tous les adolescents de son âge, amateur tout comme eux de junk food alors qu’elle-même n’y avait goûté qu’en de très rares occasions. Une ou deux fois seulement, pour jouer à l’humaine. Une simulation qui n’avait pourtant pas permis de faire totalement cesser les discussions et spéculations au sujet de l’incroyable famille Cullen. On ne pourrait pas l’accuser de ne pas avoir donné de sa personne pour lutter contre les préjugés touchant sa famille. Elle était sans nul doute, avec son père, celle qui en faisait le plus.

”- Tu vois, j’aurais pas besoin de te planquer dans le placard du lycée ! C’est ce que tu mange qui fera le travail !” plaisante-t-elle par un rappel à leur première discussion.

Adrian s’inquiétant de savoir si elle a le goût des aliments qu’elle ingurgite, avant de chercher des moyens de le lui faire sentir, Gabrielle élargit son sourire. Il ne manque pas d’idées. Mais inutile de forcer la moindre petite bête à avaler un fast food pour son petit plaisir personnel. La nature des vampires avait pour l’homme encore un lot de surprises considérable.

”- Je te rassure, j’ai bien le goût.” affirme-t-elle. ”C’est seulement les nutriments qui manquent. Je sens le goût, la texture. Seulement, ça ne répond pas aux besoins de mon corps.”

A vrai dire, les choses étaient un peu plus complexes que cette explication basique excluant toute information sur la digestion -ou plutôt son absence- mais c’était plus que suffisant au niveau des révélations qu’elle avait pu lui faire jusqu’à présent.

”- A Forks c’est difficile.” concède la demoiselle. ”Mais de ce que j’en sais, il y en a des vraiment bons du côté de Port Angeles. On peut y être rapidement, si tu veux.”

Bien que cela soit à une heure de forks, elle ne mettrait pas autant de temps à s’y rendre, comme il avait largement pu s’en rendre compte. Là-bas, il pourrait alors à loisir satisfaire son envie de burgers. Forks n’était pas l’endroit idéal pour ça. Loin de là. Aussi prit-elle la direction de Port-Angeles, se garant devant un charmant petit établissement après quelques dizaines de minutes.

”- Et voilà, monsieur ! Bienvenue au paradis du diabète !” lance-t-elle avec son humour si particulier.



1901300232234108.gif
Adrielle
Love isn't randow, we are chosen and we could wear the same crown, keep slowing your heart down, we are the Gods now. I love you for infinity.

Elsy
Messages : 1265
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Dim 12 Juin - 21:51
fffa272f19cd7acf11e91bc4e0fc18e5d7357fc3.png
Adrian
Curtis

J'ai 17 ans et je vis à Forks , USA. Dans la vie, je suis un lycéen perdu et solitaire et je m'en sors mal bien que j'essaie de me convaincre du contraire.. Sinon, grâce à ma mon enfoutisme, je suis célibataire, et je le vis plutôt bien.
Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 Tumblr_mcs3y5fVF11qhekpro1_500


◇ Un rebelle dans l'âme.
◇ Fume beaucoup, depuis ses 14 ans , juste après que sa mère soit décédée d'un AVC.
◇ Son père est tombé dans la drogue : mit le feu à la maison. Adrian est placé en famille d'accueil depuis. Ça se passe toujours moyen.
◇ N'a pas la langue dans son poche. Direct et humour douteux.C'est une grande gueule , un impulsif. Il n'hésite jamais à dire ce qu'il pense , souvent sans aucun tact.
◇ S'est fait tatouer le prénom de sa mère dans le dos.
◇ Aussi curieux que cela puisse paraître, c'est un fan de musique classique , en particulier du compositeur Dvorak et de sa symphonie du nouveau monde.
◇ Vient d'arriver à Forks chez un couple plutôt très sympa avec lui : Daniel et Flora.
◇ Plus d'informations ici.
Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 190404043752723513


Robert Pattinson(c) doublichou
Je n'ai jamais eu des goûts alimentaires très sains. Finalement , comme beaucoup de gens , je me nourris de viande , de frites , de pâtes...bref ce genre de choses qui recalent les légumes , et autres aliments sains au placard. Quoique , avec Flora , et sa fameuse potée de légumes , je n'ai plus trop l'habitude de m'enfiler n'importe quoi. Puis , avant , je me suis souvent retrouvé dans des familles qui exageraient sur le plan de la nourriture.
Ça, plus le stress , a créé mon amour de la malbouffe.
Un sacré combo avec la clope , un bon moyen de se boucher les artères comme le fait remarquer Gabrielle.

"T'as sûrement raison. M'enfin , ça devrait pas encore m'arriver à mon âge ." , je réplique. Malgré mes excès , je suis jeune et encore en bonne santé par on ne sait qu'elle miracle. Bien sûr, fumant depuis presque 4 ans , j'ai déjà de temps à autre la fameuse toux chronique. Ça ne m'alarme pas encore , et ce ne sera sûrement jamais le cas.

Je m'inquiète forcément un peu de savoir comment ma petite amie vit le fait de manger. Je n'ai jamais rien entendu au sujet des vampires qui pourraient manger comme un humain.
Et si c'était douloureux ? Je n'aurai pas forcément envie de lui imposer une balade au milieu de nourriture ... heureusement , elle m'explIque que ce n'est pas si horrible que cela.

"C'est déjà ça . Même si je me doutais que tu ne pourrais pas te passer de sang."

C'est la base même de son espèce , c'est évident. Ce que fait sa famille , en se privant de sang humain , n'est sûrement pas anodin j'en ai bien conscience. Dans un sens , ne vont-ils pas contre leur propre nature ?
C'est assez compliqué à saisir pour moi , je n'ai pas non plus idée de ce qu'implique réellement se priver de sang humain...et pour l'heure , je préfère ne pas le savoir , encore insconcient de ce que sera mon destin , et ma lutte en ce sens.

"Maintenant que tu m'as proposé , je vais pas dire non !"

Heureusement, que je n'avais pas mangé...sinon j'aurai manqué de gerber dans la bagnole. Faudra peut être que je lui demande de ne pas trop forcer sur le retour , histoire que je ne rende pas tout ce qu'elle m'aura payé . Ce serait dommageable , autant pour son bolide , que pour mon estomac.

"J'imagine qu'il y avait pas assez d'endroit à ton époque qui donnaient le diabète , c'est sûr..." , que je lui lance avec un sourire moqueur en poussant la porte de l'établissement. Une fois assis , je me commande un coca , un burger au bacon et une tonne de frites. Au delà du fait que j'ai faim , c'est vraiment ce type de nourriture en lui même qui me donne envie. Je repose ensuite une question conne à Gabi : "Du coup...j'imagine que ce n'est plus possible pour toi d'être bourré , non plus ?" , ouais c'était vraiment l'interrogation la plus vitale. Surtout à poser à quelqu'un qui ta ouvert son cœur il y a moins d'une heure. Mon cerveau n'a pas encore reçu suffisament de gras pour parler de sujets plus élevés...
Lullaby
Messages : 1873
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Dim 19 Juin - 3:49
200630120742767702.png
Gabrielle Cullen
J'ai 215 ans (08.01.1806) et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt neutre.

Altruiste, intelligente, érudie, patiente, sensible, raisonnable, protectrice, fidèle. ♔ Si ses camarades la trouvent sociable ils disent aussi d'elle qu'elle est réservée, discrète ♔ Cette réserve leur donne l'impression qu'elle est méfiante ♔ Tous s'accordent à dire qu'elle est charismatique. ♔ Elle joue de la harpe et fait du patinage artistique. ♔ Comme toute sa famille, elle se nourrit de sang animal exclusivement. ♔ Jusqu'à ce qu'elle rencontre Adrian, elle n'avait jamais eu de relation amoureuses avec un humain, pas même une attirance. ♔ Alors que son frère et sa soeur sont décédés depuis longtemps, elle se rend encore souvent à New-York, afin de fleurir leurs tombes. ♔ Voyageant beaucoup au fil des décennies pour protéger leur secret, Gabrielle a développé une certaine curiosité pour les voyages, les cultures. ♔ Elle aime particulièrement apprendre et étudier, découvrir de nouvelles choses, mais les études qu'elle doit perpétuellement poursuivre pour protéger sa couverture ont tendance à la lasser en étant trop répétitive. ♔ D'un commun accord avec Adrian ils ont décidé de ne pas précipiter sa transformation.

Spoiler:


avatar par Elsy

Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 190305054950617161

Comme il faut remarquer qu’il avait de la marge, à son âge, pour avoir de sérieux problèmes avec ce qu’il mange, la jeune femme ne peut pas s’empêcher de dessiner sur son visage une petiter moue dubitative. Un père médecin et ses propres études dans le domaine lui avaient prouvé le contraire au cours des dernières années. Les problèmes de santé liés à l’alimentation ne touchaient pas forcément les plus âgés. Bien sûr, l’âge est un facteur qui accentue le risque. Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il ne peut rien arriver à un jeune. On croit que l’on a la vie devant soi et puis, un matin, on se rend compte qu’il n’en est rien. Gabrielle avait connu ce genre de choses. Elle savait ce que c’était que de se croire à des lieux de la mort alors même que l’on flirte avec elle. Si elle n’était pas morte, rejoignant le monde des ténèbres, la jeune femme n’oublie pas que sans l’intervention de Carlisle, elle ne serait tout simplement plus là.

”- Tu veux prendre les paris ?” demande la demoiselle, de ce ton plein d’humour qui les caractérise si bien.

Une relation entre un humain et une vampire, cela n’avait rien de normal. Absolument rien de naturel. Evidemment, Adrian se pose milles questions sur sa compagne et la nature de celle-ci, tandis qu’elle-même réalisait à quel point l’existence de son cher et tendre était fragile. Elle n’était pas la seule menace dans les environs. Il y avait bien sûr les autres prédateurs. Mais il y avait aussi la manière de vivre du jeune homme. Ses habitudes autodestructrices. Cette mauvaise manie qu’il a de fumer régulièrement. De s’alimenter de nourriture grasse… Et s’il s’inquiète de savoir si sa petite amie peut manger comme lui, Gaby doit bien admettre que l’idée ne lui a jamais traversé l’esprit. Si elle sait qu’elle peut manger la nourriture humaine et en a déjà consommé, les fast food ne faisaient pas vraiment partis, eux, de ce qu’elle avait pu tester.

”- Non, évidemment. Sinon nous n’aurions pas besoin de chasser.” souffle-t-elle.

Sa condition, naturellement, est particulière et il est normal qu’Adrian veuille en savoir plus, à l’heure où il découvre tout juste que tout ce en quoi il croit depuis longtemps n’est peut-être pas aussi juste qu’il se l’imaginait. Il y avait tout un tas de spécificités dans la nature de sa chère et tendre qu’il découvrirait petit à petit, au fur et à mesure du temps.

”- Etonnant.”

Et les voilà partis, alors, prenant la route de Port Angeles où ils trouveraient de bien meilleurs burgers qu’à Forks. Si l'endroit était idéal pour vivre reclu de la populace et protéger le secret des Cullen, ce n’était en revanche pas la meilleure ville des états unis pour mener une vie de jeune. Tous les ados avaient pris l’habitude de faire la route pour s’amuser correctement.

”- Non c’est certain. Et pourtant le diabète existait déjà.” remarque la jeune femme. ”Ce sont les chinois qui ont été les premiers à le remarquer, il y a 4000 ans avant J.C. Mais ce n’est qu’en 1889 que les allemands ont compris l’implication du pancréas dans le diabète. Je me souviens comme si c’était hier d’avoir vu Carlisle m’annoncer la nouvelle.” se souvient la demoiselle. ”Et pourtant… C’était il y a déjà presque un siècle et demi… remarque-t-elle avant de rire à la réflexion du jeune homme. ”C’est très utile pour gagner tout les concours de beuverie.” souligne-t-elle. ”Mon corps se débarrasse immédiatement des toxines liées à l’alcool. Comme d’à peu près tout ce qui altère ma santé…” acquiesce-t-elle. ”Je t’épargnerai la démonstration !”



1901300232234108.gif
Adrielle
Love isn't randow, we are chosen and we could wear the same crown, keep slowing your heart down, we are the Gods now. I love you for infinity.

Elsy
Messages : 1265
Date d'inscription : 02/11/2019
Région : Alsace
Crédits : /

Univers fétiche : SF
Préférence de jeu : Homme
vol de nez
Elsy
Sam 30 Juil - 21:45
fffa272f19cd7acf11e91bc4e0fc18e5d7357fc3.png
Adrian
Curtis

J'ai 17 ans et je vis à Forks , USA. Dans la vie, je suis un lycéen perdu et solitaire et je m'en sors mal bien que j'essaie de me convaincre du contraire.. Sinon, grâce à ma mon enfoutisme, je suis célibataire, et je le vis plutôt bien.
Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 Tumblr_mcs3y5fVF11qhekpro1_500


◇ Un rebelle dans l'âme.
◇ Fume beaucoup, depuis ses 14 ans , juste après que sa mère soit décédée d'un AVC.
◇ Son père est tombé dans la drogue : mit le feu à la maison. Adrian est placé en famille d'accueil depuis. Ça se passe toujours moyen.
◇ N'a pas la langue dans son poche. Direct et humour douteux.C'est une grande gueule , un impulsif. Il n'hésite jamais à dire ce qu'il pense , souvent sans aucun tact.
◇ S'est fait tatouer le prénom de sa mère dans le dos.
◇ Aussi curieux que cela puisse paraître, c'est un fan de musique classique , en particulier du compositeur Dvorak et de sa symphonie du nouveau monde.
◇ Vient d'arriver à Forks chez un couple plutôt très sympa avec lui : Daniel et Flora.
◇ Plus d'informations ici.
Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 190404043752723513


Robert Pattinson(c) doublichou
Je ne pensais pas discuter un jour avec ma petite amie du diabète. Ça n'a pas de sens à nos âges , sauf si on l'avait de naissance peut être. Enfin , nos conversations ont toujours été un brin étrange , et je ne crois pas que ce soit lié à sa condition vampirique.
Je n'aime pas l'idée qu'elle ait changé après être devenue une créature obsédée par le sang , et les cadavres. J'aime , j'espère , que je découvre la Gabrielle qui était en vie il y a une centaine d'année. Qu'envers et contre tout , ce soit cette jeune femme que j'apprend à connaître. Elle a dû mûrir bien sûr.

Néanmoins , je n'aime pas penser que cette malédiction ait pu lui donner ce caractère , cet humour noir que j'aime tant. Je n'ai pas de points de comparaison pour le savoir....mais ce ne serait plus aussi spécial à mes yeux. Et , je n'ose pas la questionner davantage à ce sujet.
Je préfère parler de trucs cons.
Comme souvent.

"Évidemment que je parie. Pour la peine...tu me paieras une sucrerie ? Pour que je prenne soin de ma santé. Pourquoi pas une sucette ?"

Aucun sous étendus , bien sûr. Je ne suis pas comme cela. Pas mon genre. Mais , j'ai du mal à me départir de mon sourire en coin, qu'elle doit trouver agaçant à force.
C'est facile de la questionner sur des sujets d'alimentation , de survie. Cela dit...aller plus dans le détail , dans le ressenti personnel...j'évite encore. Ce n'est pas qu'elle me fasse peur , ou même que j'ai du mal avec le fait qu'elle trucide des animaux. Mieux vaut cela que les humains.
Néanmoins , je me rend de plus en plus compte que je n'aimerais pas être à sa place.

La nourriture devant moi me détend un peu. J'ouvre des yeux ronds à ses explications.

"Ok....t'avais pas encore précisé être une encyclopédie vivante. C'est le fait d'être allée à l'école trop souvent ou...ou ta condition te donne une meilleure mémoire ?" , je croque dans mon burger , avant de soulever mon coca en l'air. "À mon futur diabète !" , je me remet à manger , mais sa dernière remarque me fait rire , et je manque presque de m'étouffer. "Pas besoin de démonstrations , non. Mais saches que si tu as vraiment gagné des concours de cette manière , c'est absolument déloyal..." , participer en étant sûre de gagner , nan mais oh !

Une fois le repas finit , je remercie encore Gabrielle , et l'accompagne au comptoir pour payer. Logiquement , le type pense que je vais payer , mais je secoue la tête :

"C'est la Reine des beuveries qui paie pour moi. D'ailleurs , je vais rajouter cela." , dis-je en prenant une sucette dans un pot. Le mec me lance un drôle de regard , mais je réponds par un sourire de petit con.

Une fois dehors , qu'on s'est éloigné du dinner, je m'appuie contre la bagnole de sport , sucette déesse du diabète en main. J'aimerais poser d'autres questions à Gabrielle , mais je me dis encore une fois que je ne sais pas comment aborder le sujet. Alors , je balance de but en blanc , autant crever l'abcès :

"Ça t'arrive de regretter d'être une vampire ? Ça t'a changé ?"

Voilà , c'est dit. Ça me brûlait les lèvres. Alors , j'écoute sa réponse , tout en deballant la sucette. L'emballage est rouge sang , comme un présage bien indiqué. Il est tout collant , à croire que quelqu'un a déjà posé sa sale langue dessus. Ou simplement qu'elle est restée sous quarante degrés pendant 20 ans. Je roule le plastique entre mes doigts , cherchant rapidement des yeux une poubelle. N'en trouvant pas , je fourre le papier dans ma poche.

Regardant Gabrielle bien dans les yeux , je commence à lécher la sucrerie. Goût cerise. Goût sang , si elle était à ma place. Je l'imagine en train de savourer son petit puma.
Putain que c'est dégeulasse.
J'attarde exprès ma langue sur la petite boule au goût bien trop sucrée.

Si j'espère créer une réaction chez Gabrielle ?
Bien sûr que nan. Je ne suis pas comme ça.

Après plusieurs coups de langue digne d'une brave petite bête , je fourre la sucette dans ma bouche pour mieux sentir le goût , et surtout commencer à la croquer , la mastiquer , tandis que je continue de dévorer du regard la jeune femme qui me fait face.
La bouche un peu sèche, je me dis que j'aurai mieux fait de prendre de l'eau , que du coca.
Ou d'avoir une autre sorte de sucette...

"Au fait..." , je reprends innocemment en mâchant le bâton de la sucrerie. "Les relations...intimes ca se passe comment ? Tu sens toujours ?" , je peux pas la prendre de court , elle est habituée à ma franchise. Puis , je lui ai offert quelques préliminaires à mon interrogation.
Lullaby
Messages : 1873
Date d'inscription : 13/09/2017
Crédits : Nobody

Univers fétiche : Vie réelle / HP / Twilight / University
Préférence de jeu : Femme
vol de nez
Lullaby
Dim 7 Aoû - 20:24
200630120742767702.png
Gabrielle Cullen
J'ai 215 ans (08.01.1806) et je vis à Forks, États-Unis. Dans la vie, je suis lycéenne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt neutre.

Altruiste, intelligente, érudie, patiente, sensible, raisonnable, protectrice, fidèle. ♔ Si ses camarades la trouvent sociable ils disent aussi d'elle qu'elle est réservée, discrète ♔ Cette réserve leur donne l'impression qu'elle est méfiante ♔ Tous s'accordent à dire qu'elle est charismatique. ♔ Elle joue de la harpe et fait du patinage artistique. ♔ Comme toute sa famille, elle se nourrit de sang animal exclusivement. ♔ Jusqu'à ce qu'elle rencontre Adrian, elle n'avait jamais eu de relation amoureuses avec un humain, pas même une attirance. ♔ Alors que son frère et sa soeur sont décédés depuis longtemps, elle se rend encore souvent à New-York, afin de fleurir leurs tombes. ♔ Voyageant beaucoup au fil des décennies pour protéger leur secret, Gabrielle a développé une certaine curiosité pour les voyages, les cultures. ♔ Elle aime particulièrement apprendre et étudier, découvrir de nouvelles choses, mais les études qu'elle doit perpétuellement poursuivre pour protéger sa couverture ont tendance à la lasser en étant trop répétitive. ♔ D'un commun accord avec Adrian ils ont décidé de ne pas précipiter sa transformation.

Spoiler:


avatar par Elsy

Adrielle ♔ Beneath your beautiful - Page 7 190305054950617161

La jeune femme lève un sourcil comme l’homme demande à parier, quémendant une sucrerie pour la peine. Pour prendre soin de sa santé. Bien entendu. Ce serait sûrement très efficace comme remède, elle en toucherait deux mots à Carlisle, il adorerait. Ce serait sûrement la solution miracle pour soigner les patients de l’hôpital dans lequel il travaille. Evidemment. Comme quoi, ses discussions avec Adrian étaient toujours pour le moins particulières, ceci étant. S’il y avait encore besoin de preuves, en voilà une illustration parfaite alors qu’ils évoquaient allègrement des sujets peu joyeux et que, généralement, on préférait éviter d’aborder. Toutes ces conneries, toutefois, ça leur ressemblait bien. Un humour noir presque aussi sombre que la nuit, voilà qui les caractérisait parfaitement bien. Et ce sourire en coin, fier de lui… Gabrielle secoue la tête en prenant un air blasé. Il n’en manquait décidément pas une. Mais elle n’était pas non plus du genre à les louper, elle non plus.

”- Profite en tant que ce n’est pas les pissenlit que tu suce par la racine.” lance-t-elle avec un grand sourire qui en dit long sur l’escarmouche qu’elle lui a réservé.

Évidemment sur le sujet de la médecine, elle en connaît un rayon. Elle connaît même l’histoire de celle-ci, en grande partie. Ce n’était pas comme si elle n’avait pas eu le temps d’étudier, en deux cent ans d’existence. Pas non plus comme si elle n’avait pas un doctorat de médecine - et même deux, à vrai dire - en chirurgie cardiaque pour le premier, chirurgie infantile pour le second. Avec un père médecin depuis… qu’elle le connaît. Forcément, elle sait donc pas mal de choses sur le sujet. Comme sur beaucoup d’autres.

”- Tu sais, on voyage beaucoup, régulièrement. On se pose dans une nouvelle ville, du lycée à l’université alors…” elle penche la tête sur le côté, cherchant ses mots. ”Disons que j’ai plusieurs diplômes. Et pas mal de nuits à tuer, aussi.”

Des nuits qui lui permettent d’apprendre à jouer d’instruments de musique, d’apprendre de nouvelles langues, de nouvelles choses, plus généralement. Elle était même capable de dépanner sa voiture sans aucun problème, aujourd’hui, même si Emmett restait bien meilleur qu’elle en mécanique. Pour eux, c’était d’une facilité déconcertante. Et le lycée représentait alors un mortel ennui.

”- Et on a une mémoire bien meilleure que celle des humains, oui.” admet-elle. ”A ton diabète.” trinque-t-elle aussi.

Était-elle déloyale à gagner des concours de beuverie parce qu’elle était incapable d’être ivre ? Oui, sûrement. Mais avait-elle eu le choix que de participer ou non ? Pas vraiment. Il avait bien fallu une ou deux fois qu’elle joue le jeu pour s’intégrer, pour se fondre dans la masse. Et parce qu’on ne lui avait pas toujours laissé le choix, insistant pour qu’elle participe. Mais évidemment, le jeune homme ne la loupe pas sur la question et la présente, au moment de payer, comme la reine des beuveries. Quelle réputation.

Quittant le dinner, la jeune femme lève un sourcil comme il la questionne sur sa condition. Questionnement légitime de sa part, à vrai dire. Il était normal qu’il veuille en savoir plus sur cette vie si particulière qui était celle de Gabrielle, après avoir découvert la vérité à son sujet. Elle aurait été tout aussi curieuse si leurs rôles avaient été inversés.

”- Jamais. Je n’ai jamais regretté de l’être devenu. Sans cela… Je serai morte. Avant vingt ans. Je n’aurais rien vu du monde, rien connu de la vie. Devenir vampire m’a apporté l’opportunité de découvrir le monde, de le voir autrement et parfois même… de le protéger. Je ne peux pas ne pas être reconnaissante envers Carlisle de m’avoir transformé. Il m’a retiré des griffes de la mort et m’a offert le monde, quelle ingrate je serais de lui en tenir rigueur.” explique la blonde. ”Mais cela m’a changé, oui. Je veux dire, je suis plus forte, plus rapide, ma mémoire est excellente, mon odorat est… enfin, tu vois ce que je veux dire ? Bien sûr que cela change.”

Et elle se coupe comme l’homme l’observe en déballant sa sucette, posant sur elle un regard étrange qui fait lever les sourcils de la vampire. Que cherchait-il à faire, là ? Elle ne tarde pas à le comprendre comme il place la sucette dans sa bouche en la fixant. Etait-il sérieux ? N’avait-il aucun instinct de survie ? Il ne semblait pas, tant il prend un malin plaisir à continuer son petit manège tout en la fixant. Voilà qui n'avait rien d'innocent.

”- J'en connais un qui veut vraiment finir dans un placard du lycée…” grogne la jeune femme. ”Evidemment. Après leur mariage on a pas vu Emmett et Rosalie pendant dix ans, si ça peut te donner une idée. On ressent tout beaucoup plus intensément, parce que nos sens sont plus développés." remarque-t-elle. ”Et on ne ressent pas la fatigue…”

Elle ne parlait toutefois pas tant d'expérience. Elle avait connu intimement très peu d'hommes. Et aucun avant de devenir une vampire. Rien qui lui permette de faire une comparaison.  Elle ne pouvait s'en tenir presque qu'à la théorie.

”- Mais… j'étais vierge quand j'ai rencontré Carlisle alors… je ne sais pas comment c'est pour les humains.” avoue la blonde. ”Quand à mes propres expériences par la suite, elles sont peu nombreuses. Disons que ce n'est pas dans ma culture ou mon éducation. Ce ne sont pas… des choses de mon époque.”




1901300232234108.gif
Adrielle
Love isn't randow, we are chosen and we could wear the same crown, keep slowing your heart down, we are the Gods now. I love you for infinity.

Contenu sponsorisé
Adrielle ♔ Beneath your beautiful
Page 7 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Sujets similaires
-
» Beautiful disaster.
» They're beautiful, aren't they ?
» PRIALYA ❥ the beautiful way of life
» my beautiful secret (talia&lou)
» A beautiful mess (BlackHOWilde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Twilight-
Sauter vers: