Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Mélodie de la Lune
Mélodie de la Lune
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 482
INSCRIPTION : 11/10/2020
ÂGE : 25
RÉGION : Vendée
CRÉDITS : Pinterest / Tumblr / Zerochan

UNIVERS FÉTICHE : Je peux jouer dans tout, je pense.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4163-oh-quelle-est-cette-jolie-cho https://www.letempsdunrp.com/t4766-personnages-de-melly
cat

Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster) Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Entre deux frontières, deux vies provenant de deux Clans différents vont entrer en contact. D'un côté, une jeune guerrière expérimentée. De l'autre, un petit chaton intrépide, encore guidé par sa curiosité et ses pattes frêles. La guerre entre les Clans, va-t-elle condamner l'un d'entre eux pour ses origines différentes ? Va-t-il être privé de sa vie alors qu'il s'y accroche de toute ses forces ?


Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster) 26d7e40ec0d419c407505c5b30404117dfeaee08

Voici la liste de mes personnages, qui n'attendent que de pouvoir apparaître dans un rp, n'hésitez pas y jeter un œil, à l'occasion : https://www.letempsdunrp.com/t4766-personnages-de-melly
Revenir en haut Aller en bas
 
Mélodie de la Lune
Mélodie de la Lune
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 482
INSCRIPTION : 11/10/2020
ÂGE : 25
RÉGION : Vendée
CRÉDITS : Pinterest / Tumblr / Zerochan

UNIVERS FÉTICHE : Je peux jouer dans tout, je pense.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4163-oh-quelle-est-cette-jolie-cho https://www.letempsdunrp.com/t4766-personnages-de-melly
cat

Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster) Empty

mini_210619071410999331.jpg
Petite Rivière
J'ai 4 lunes et je vis dans le Clan de la Rivière dans la pouponnière toute chaude et réconfortante. Dans la vie, je suis encore un chaton maladroit.



Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster) Mini_210619071411332744

Petite Rivière, fils de Plume de Givre (sa maman) et Cœur de Ronce (son papa), est le dernier né de sa portée, précédé par Petit Flocon, Petite Perle et Petite Ecume. Il a toujours eu du mal à s'imposer, recevant toujours tout en dernier.

En conséquence, il a commencé, dès qu'il a pu voir le monde qui l'entoure et tenir sur ses pattes, à mener ses explorations et expériences en solo. D'abord juste devant la pouponnière, puis en s'éloignant de plus en plus, quitte à se faire rabrouer par les guerriers qui le ramène aussi sec auprès de sa mère.

Il veut devenir tout fort, pour montrer que lui aussi mérite sa place quelque part ! Mais il ne récolte toujours que les moqueries de son frère et ses sœurs... Sans compter les guerriers du Clan, qui ne voit en lui qu'un chaton qui ne s'attire déjà que des ennuis, avant même de pouvoir sortir du camp.

Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster) 20200908_1300138738940193428743760-scaled


:copyright:️️ avengedinchains


Blottit tout contre le ventre chaud de ma maman, en plein milieu d'un après-midi chaud et étouffant, je ne dors pas. Mes yeux de chaton encore bleu/gris observe l'agitation qui règne en dehors de la pouponnière. Depuis le premier rayon de soleil, les guerriers font des allers-retours tantôt avec des proies entre les crocs, tantôt repartant à la chasse. Certains sont accompagnés de leur apprenti(e) respectif.

Parfois, quand l'un des guerriers vient jeter un œil à l'intérieur de la pouponnière pour vérifier que tout va bien, je ferme vite les yeux pour faire croire que je dors.

A la différence de mon frère et mes sœurs, je n'ai pas l'intention de rester tout sage à faire la sieste alors qu'un grand monde plein de découvertes m'attends dehors ! En même temps, moi aussi je dormirais bien, si j'avais eu le ventre bien plein... Mais non, il a fallu que comme d'habitude, je me fasse marcher sur les pattes par mon frère et mes sœurs plus costauds.

Petit Flocon a même fait exprès de me pousser de toute sa surprenante carrure pour un chaton de 4 lunes. Sous l'impact, je me souviens avoir roulé un moment puis retomber maladroitement sur le ventre, les quatre pattes écartées et un peu sonné. Quelle honte...

Ca fait bien depuis le début de la matinée que je guette une opportunité de m'éclipser discrètement pour aller faire ma ronde quotidienne à moi. Et enfin, je la tiens, cette opportunité ! Tous les guerriers et leurs apprentis sont appeler à se rassembler pour écouter un discours du chef, Etoile de l'Aube. Peut-être quelques nominations d'apprentis en guerriers, qui sait ?

En temps normal, j'aurais tendu l'oreille ou me serait rapproché en catimini pour pouvoir écouter, mais franchement, l'occasion était trop belle ! Les guerriers ne faisaient plus attention à la pouponnière, tout ce que je voyais, c'était le pelage des dos qui me faisaient face.

Saisissant cette trop belle faille offerte dans la surveillance, je quitte la chaleur rassurante de ma maman et pose deux premières pattes à l'entrée de la pouponnière. Un regard à gauche. Un regard à droite. Personne en vue ? Pour tout de même éviter de me faire repérer, je décide de longer les différentes tanières, me cachant dans leurs ombres. Plus que quelques mètres, et...

Ca y est ! Je suis enfin dehors ! Youpi ! Tout content, je fais le fier un moment pour avoir échappé à la surveillance des plus grands puis, tout à coup, je deviens tout fou, me mettant à chasser les brins d'herbe de manière désordonnée. Ma fausse chasse me conduit vers la rivière qui sépare notre frontière à celle d'un autre Clan.

Songeur, je stoppe mon jeu pour fixer l'eau calme à quelques centimètres de mon museau. J'y vois même mon reflet. Quand je pense que les guerriers n'hésitent pas entrer dans l'eau. Me mouiller les pattes ? Très peu pour moi ! Je décide de faire demi-tour pour trouver un terrain de jeu moins mouillé quand mon regard est attiré par un reflet argenté à la surface.

Oh ! Un poisson ! J'ai souvent vu des guerriers revenir avec un de ses drôles d'animaux à nageoires pour le déposer sur le tas de proies au milieu du camp. En pensant à toute cette bonne nourriture, que je n'ai pourtant pas encore eu l'occasion de goûter, j'entend mon ventre gargouiller avec force. Me rappelant douloureusement que je n'ai pas eu mon repas. Eh, mais peut-être que... J'observe la forme mouvante du poisson.

Et si j'essayais de l'attraper ? Si je parviens à ramener un poisson plus grand que moi au camp, je suis certain que plus personne n'oserait se moquer de moi ! Oui ! C'est une superbe idée ! Penché au-dessus de l'eau, je tente de donner des coups de patte à ma future proie, mais j'éprouve de la difficulté à viser juste.

Soudain, le poisson saute hors de l'eau, sans doute pour attraper son propre casse-croûte - un insecte - mais sa réaction inattendue m'a tellement surprit et effrayé que je perds l'équilibre et tombe dans l'eau fraîche de la rivière. Affolé, je bat des pattes désespérément pour rester tant bien que mal la tête hors de l'eau, en poussant des miaulements d'appels au secours. Mais je suis trop loin pour qu'on puisse m'entendre...

Plusieurs fois de suite, je bois la tasse, mes maigres forces m'abandonnent petit à petit, ne me permettant plus de me maintenir en surface. Je suis prêt à abandonner la bataille contre le courant qui m'entraîne toujours plus loin de chez moi, quand mon regard repère un grand tronc d'arbre tombé au sol, dont les branches trempent dans l'eau. Puisant dans mes dernières forces, passant à proximité, je m'agrippe à l'une d'elle grâce à mes petites griffes aiguisées.

Epuisé et trempé, je grelotte. Je tente de pousser des miaulements de détresse, espérant que quelqu'un finisse par m'entendre. Mais ma fatigue est telle que bientôt, je n'ai même plus la force de continuer à miauler. Je reste accrocher à ma branche, peut-être guider par ma forte envie de survivre, mais pour combien de temps encore ?


Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster) 26d7e40ec0d419c407505c5b30404117dfeaee08

Voici la liste de mes personnages, qui n'attendent que de pouvoir apparaître dans un rp, n'hésitez pas y jeter un œil, à l'occasion : https://www.letempsdunrp.com/t4766-personnages-de-melly
Revenir en haut Aller en bas
 
Disaster
Disaster
MESSAGES : 32
INSCRIPTION : 11/02/2021
CRÉDITS : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : Je suis ouverte à tous les univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Noob

Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster) Empty

pdp10.jpg
Souffle Polaire
J'ai 22 lunes et je fais partie du Clan du Vent. Je suis une guerrière rapide et discrète et je m'en sors très bien.


Il y à quelques lunes, tous les autres guerriers du clan auraient décrit Souffle Polaire comme étant une chatte aimante, joviale et positive. C'est dur à croire qu'elle elle dégage maintenant une froideur et arbore un visage blasé.

Ce changement drastique a suivi le terrible accident qui a couté la vie à Petite Mélodie et Boule Céleste les deux petits que Souffle Polaire avait mis au monde. C'était un renard qui s'était infiltré dans le camp qui s'est emparé des deux chatons. Après un long combat, Souffle Polaire avait tout tenté pour récupérer ses petits, mais sans succès. Elle n'a jamais été la même depuis…

Pas un seul jour passe sans qu'elle ne se tourmente en imaginant de milles et une façon les manières dont elle aurait pu sauver ses chatons.




Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster) Giphy.gif?cid=790b7611d7f802bce47e84d671f0976654e383db0097d823&rid=giphy
Comme à son habitude, Souffle Polaire en profitait lors de sa patrouille journalière de chasse pour aller visiter le dernier endroit où elle avait aperçue ses petits pour la dernière fois. Elle ne savais pas si c'était parce qu'elle avait encore un fond d'espoir ou plutôt parce que c'était une façon de se torturer, mais elle ne pouvait s'en empêcher. En silence, elle respirait de grandes bouffées d'air, se convaincant qu'elle le faisait pour prendre de l'air pur, son subconscient savait qu'elle espérait capter l'odeur douce et spécifique de Boule Céleste et de Petite Mélodie, mais comme les 3 lunes auparavant, aucun succès.

Il fallait se rendre à l'évidence, l'endroit où ils avaient disparus était très près de la rivière qui sépare les terres du territoire du Clan du Vent et des celles du Clan de la Rivière, ce n'était pas impossible que le terrier du prédateur se trouve de l'autre côté de la frontière. Comme les nombreuses autres fois, elle se retient de traverser, d'abord parce qu'elle ne veut pas créer de tensions avec l'autre clan, mais aussi parce qu'elle n'est pas encore prête à clore l'histoire et d'assumer la mort quasi certaine de sa progéniture.

Au moment où elle s'apprête à prendre sa dernière bouffée d'air, elle cru percevoir une odeur étrangère, provenant d'un jeune chaton. Il n'était certainement pas du Clan du Vent, mais elle ne pouvait pas discerner hors de tout doute la provenance de celui-ci. Sans attendre, prise par une fougue qu'elle croyait disparue, elle s'empresse de se diriger vers le parfum légèrement perceptible.

Ses pas la conduisait directement vers la rivière, pensant avoir faite une erreur ou même qu'elle puisse avoir imaginer toute cette histoire, la guerrière s'apprête à repartir jusqu'à ce qu'elle entende un maigre miaulement. Ses yeux se posent sur le corps frêle et humide d'un chaton blanchâtre qui luttait pour sa vie contre la rivière affreusement tumultueuse pour un petit de cet âge. Sans même réfléchir un instinct fort, rappelant celui d'une mère, pousse Souffle Polaire a sauter à l'eau. Ne sachant pas nager réellement elle se pousse de peine et de misère vers le chaton toujours accroché à une branche : «Ne lâche surtout pas !», s'écrit-elle en alternant des phases où elle se fait engloutir par le courant et d'autres où elle reprend son souffle. Après plusieurs minutes de nage, la chatte attrape le chaton par le cou et tente tant bien que mal de le ramener vers la rive. Ce sera la dernière chose que je ferai s'il le faut, pensa-t-elle remplie de volonté et de pression.

La terre était simplement à quelques coups de patte maintenant, la guerrière grise poussa de toute ses forces le petit chaton vers la rive et se hissa elle aussi hors de l'eau. Ne craignant plus pour la vie du petit, la chatte crache plusieurs gorgée d'eau et tente de reprendre son air avant de retourner son attention sur la petite boule de poil trempée. Le petit semblait respirer, mais la chatte posa quand même sa tête contre la poitrine de celui-ci pour vérifier, oh merci Clan des Étoiles, pensa-t-elle lorsqu'elle pu sentir de faibles battements de cœur. Probablement dans les vapes suite à l'évènement traumatique et au manque d'oxygène le chaton ne bougeait pas, c'est pourquoi la guerrière décide de le transporter jusqu'à un terrier de lapin vide pour pouvoir veiller sur lui et le réchauffer.

Elle blottie le petit chaton contre elle et l'observe attentivement, les motifs de son pelage lui rappelait vaguement celui de Boule Céleste, cette pensée lui faisait mal, mais d'un autre côté lui faisait un bien énorme de le revoir.

«Maintenant, il faut te battre pour survivre petit trésor», murmura-t-elle à son oreille d'une voix douce qu'elle n'avait pas utiliser depuis bien longtemps.



Disaster
ANOTHER STORY
CAN YOU TELL WHO I'LL BE NEXT

thedarkness.gif?w=250 original.jpg bcf564dd05b62dc69c9678fc4651660d.gif
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Un jour ou l'autre, on apprend à se méfier de l'eau qui dort (avec Disaster)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres-
Sauter vers: