Le Temps d'un RP
le seul rpg où tu joues
qui tu veux,
quand tu veux
Retrouve les animations du forum pour t'amuser,
découvrir de nouvelles plumes et vivre de folles aventures !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

LE TEMPS D'UN RP

Lux In Tenebris

Selenaë
Messages : 4050
Date d'inscription : 19/09/2017
Région : république tchèque
Crédits : aslaug. (ava)

Univers fétiche : fantasy, science-fi, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Hélo
Selenaë
Jeu 19 Mai - 14:52
tumblr_oolycwJJ8h1v3ldhto4_250.png
Taylor Kensington
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis professeur de sortilège et mangemort repentie. Je suis en instance de divorce et cela est très douloureux.

Pour en savoir plus sur le personnage c'est par ici.


imogen pots par luomistaide
« M’man »

Dans la pièce comme dans l’esprit de Taylor le mot se mit à résonner. Bloquant toutes les autres pensées, tous les gestes. Un instant, la jeune femme resta perplexe, touchée en plein coeur. Pourquoi ce simple petit mot, qui ne voulait rien dire et ne lui était pas destiné personnellement la bouleverse autant ? A cet instant, Taylor ressentit le manque cruel de Briséis. La première et la seule a l’avoir appelée « maman » et son souffle se fit plus dur.

Puis elle prit sur elle, Taylor secoua Ksenia un peu plus violemment et se força à sourire, pour cacher son trouble, sa gêne. Ce fut à cet instant que les yeux de la jeune russe croisèrent les siens, heureusement qu’elle avait remis son masque en place rapidement, il ne fallait pas qu’elle voit les émotions de Taylor.

Finalement, le bâillement arriva jusqu’à la professeure qui se mit à son tour à ouvrir la bouche. Elle se frotta le front et fit apparaître un siège à côté du lit, pas question qu’elle touche de trop près la jeune fille, cette journée avait été largement suffisante !

« L’heure de retourner à Poudlard, et d’aller te coucher là-bas. » soupira-t-elle en voyant qu’elle n’arrivait pas à se réveiller. Mine de rien, la posture, les cheveux et le regard fatigué de Ksenia amusait Taylor. Elle se mit à sourire doucement. « Enfin, d’abord, on parle. » Le regard de la professeure se perdit dans les grands yeux de la demoiselle. Elle ne lui laissait pas le choix, elle ne lui laissait plus le choix. Il était temps qu’elles s’affrontent, toutes les deux.

« Je sais que tu as eu une journée compliquée, je sais que j’en suis un peu fautive, mais avant que tu rentres à Poudlard, j’ai besoin de la vérité. De ce que tu ressens et de ce que tu prévois de faire, là, tout de suite. »

Taylor sait que c’est dangereux, parce que Ksenia peut retourner l’école. Elle a déjà suffisamment de soutient et elle sait parler et plaire aux foules. Alors Taylor veut prévenir tout ça. Mais elle refuse d’utiliser le moindre sérum, elle veut lui faire confiance, elle veut que la gamine se confie à elle.
Lunatik
Messages : 82
Date d'inscription : 17/04/2021
Crédits : Gojira - Flying Whales

Univers fétiche : Tout m'intéresse si le scénario est bon !
Préférence de jeu : Femme
tea
https://www.letempsdunrp.com/t4461-quelques-personnages-de-lunatik#92316 https://www.letempsdunrp.com/t4607-repertoire-rps-de-lunatik https://www.letempsdunrp.com/t4459-fiche-de-presentation-lunatik
Lunatik
Ven 10 Juin - 18:23

Ksenia Vulchanova
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis étudiante. Je suis célibataire.

Fiche complète ici.
La simple évocation de la suite des évènements impliquant le besoin de lui faire quitter ce lit soutira un long soupir à Ksenia : Ce lit-là lui convenait tout à fait et elle y serait bien restée. Taylor insistait cependant pour recentrer la conversation sur ce qui avait constitué le sujet central de la journée, et Ksenia se sentait redevable envers elle et souhaitait rassembler ses esprits autant que faire se pouvait afin de lui rendre un peu la pareille…

*Pfff… Qu’est-ce que je prévois de faire là tout de suite ?*

- Et bin… Pas équipe avec Jeremiah déjà…

De toute évidence, si tous les mangemorts étaient comme cela, Ksenia parvenait logiquement à la conclusion qu’elle ne pourrait jamais cautionner de telles déviances et extrémismes ne serait-ce que le temps d’une collaboration éphémère avec ces gens-là quand bien même leurs points de vue auraient pu coïncider en certains points…

- Quant à ce que je ressens…

Davantage alerte et réveillée qu’il y a quelques instants, Ksenia s’apprêtait à mettre de l’ordre dans ses idées et à confier ses doutes et ses peines à Taylor ; une volonté de lui ouvrir son cœur qui fut rapidement interrompue par un gargouillis bruyant de plusieurs secondes émanant directement du ventre de cette dernière. Affreusement gênée par son estomac qui criait famine, Ksenia adressait un regard de contrition à Taylor, les joues toutes rouges de honte et les mains posées sur son ventre pour tenter d’en atténuer le vacarme.

- Euh… Je ne pensais pas à ça… Mais… Oui, il y a ça aussi…
Selenaë
Messages : 4050
Date d'inscription : 19/09/2017
Région : république tchèque
Crédits : aslaug. (ava)

Univers fétiche : fantasy, science-fi, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Hélo
Selenaë
Jeu 16 Juin - 11:31
tumblr_oolycwJJ8h1v3ldhto4_250.png
Taylor Kensington
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis professeur de sortilège et mangemort repentie. Je suis en instance de divorce et cela est très douloureux.

Pour en savoir plus sur le personnage c'est par ici.


imogen pots par @horyia
L’astmosphère se détendit soudainement quand le ventre de Ksenia se mit à gronder.  « Allez mange, petite terreur. » lança-t-elle gentiment en lui offrant le panier de sandwich qu’elle avait récupéré spécialement pour elle. Un instant, Taylor se demanda si elle ne devait pas insister, si elles ne devraient pas avoir cette conversation maintenant plutôt qu’attendre le retour à Poudlard où elles seront constamment dérangées, mais elle n’en possédait pas le moindre courage. Devant l’air calme, triste, un peu faible de Ksenia, la jeune femme se sentit plus en paix. Elle allait changer, c’était certain.

Le sourire qui s’étira sur ses lèvres était sincère et, juste pour cette fois-ci, Taylor se permit de faire du favoritisme et de ne pas imposer une nouvelle épreuve à la jeune russe. Comme elle aurait aimé connaître le même répit quand elle était petite.

***


Des mois, des semaines, des jours avaient passé depuis la rentrée en septembre où Ksenia avait fait son apparition à Poudlard. La tutrice et son élève avaient construit une relation particulière, bien éloignée des standards, mais ni l’une ni l’autre n’était réellement ordinaire. La vie les avait, toutes les deux, frappées de plein fouet, laissant ses marques dans leur esprit brisé. Mais Taylor avait réussi à se relever, à être forte et à répandre le bien. Alors elle donnerait tous les moyens nécessaire pour que Ksenia souffre moins qu’elle.

Même si le jour où elle l’avait exposée à la rage meurtrière de Jeremiah resterait gravée dans son esprit pour bien trop longtemps. Taylor s’en voulait, mais elle n’avait pas su comment lui faire comprendre autrement. Peut être, Taylor n’était pas l’nage qu’elle aurait voulu être pour la jeune serpentard. Ces pensées la travaillaient beaucoup, chaque jour, sauf aujourd’hui. Car ce jour était particulier.

Taylor obtient facilement la permission de ne pas travailler pour aller se recueillir sur la tombe de Briséis. Cette tombe minuscule enfermant une enfant partie bien trop vite. Les larmes montèrent aux yeux de la jeune femme et elle les laissa couler pendant des heures. Incapable de retenir la tristesse infinie qui la parcourait. La seule nouveauté, cette année, c’était que la rage ne l’accompagnait plus. Elle pleurait sa fille, mais la vengeance n’était plus une option et elle aurait voulu s’en réjouir, d’être enfin assez forte pour pardonner, mais elle n’en était pas réellement capable.

Les larmes coulaient encore lorsqu’elle vit une ombre s’approcher. Jeremiah. Il connaissait le lieu et le jour. Or Taylor n’avait aucune envie d’avoir affaire à lui, aucune envie de se retrouver prise par le chagrin et courir dans ses bras, comme si leur dernière rencontre n’avait pas été catastrophique, comme si les papiers n’avaient pas été signés. Elle haïssait déjà le sourire qui allait se former sur les lèvres du mangemort, ce serait bien trop de douleur pour une seule journée alors, précipitamment, elle transplana pour se retrouver seule à nouveau. Mais la solitude ne lui convenait plus, elle avait besoin d’une présence maintenant qu’elle avait entrevue Jeremiah et que le manque terrible, la solitude lui serrait le coeur. C’est en songeant à toquer à la porte de Wealsey, qu’elle se mit en route pour Poudlard. Sur le chemin, elle hésita plusieurs fois mais finit par atteindre ses appartement professoraux sans croiser trop de monde. Elle espérait que son visage avait retrouvé une couleur habituelle et que son air hautain ne l’avait pas quitté, mais elle savait en vérité qu’il n'en était rien. Tant pis. Elle sera plus dure demain pour combler cette faiblesse.

Une fois avachie sur son lit, elle regretta de ne pas avoir eu le courage d’aller directement voir Fred. Alors, une fois de plus, elle laissa ses larmes couler, les accueillant entre ses mains, hurlant sa peine au monde entier. Se sentant plus seule que jamais elle ne l’avait été.
Lunatik
Messages : 82
Date d'inscription : 17/04/2021
Crédits : Gojira - Flying Whales

Univers fétiche : Tout m'intéresse si le scénario est bon !
Préférence de jeu : Femme
tea
https://www.letempsdunrp.com/t4461-quelques-personnages-de-lunatik#92316 https://www.letempsdunrp.com/t4607-repertoire-rps-de-lunatik https://www.letempsdunrp.com/t4459-fiche-de-presentation-lunatik
Lunatik
Ven 17 Juin - 18:43

Ksenia Vulchanova
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis étudiante. Je suis célibataire.

Fiche complète ici.
Les jours passants, les choses avaient doucement évolué à Poudlard. Ksenia avait grandement apprécié qu’on ne la presse pas davantage de se prononcer quant à ses aspirations et convictions suite à cette rencontre avec le mangemort qui avait jadis partagé la vie de sa professeur de sortilège… Peut-être fut-ce même la délicate attention la plus productive que pouvait lui accorder Taylor : laisser le temps au temps et ne pas brusquer les choses à tout prix dans l’attente d’un résultat escompté.

Ce qu’elle avait vu depuis son arrivée à Poudlard et les doutes que tout ceci avait suscité en elle eurent au moins le mérite de focaliser son attention sur autre chose que de tourmenter les né-moldus de l’école. Bien que le manque d’un exutoire sur lequel passer ses nerfs lui manquait cruellement pour évacuer toute l’anxiété de sa situation, son amie Clarice avait jugé préférable de ne pas mentionner pour le moment l’existence d’un club de duel dirigé par un né-moldu de peur qu’une aile de l’école ne finisse entièrement détruite.

C’est par une journée en apparence comme les autres que Ksenia apprit que sa tutrice n’assurerait pas le cours de sortilège du jour. Bien qu’elle n’eût pas cherché à l’éviter pour autant depuis que sa professeur l’avait ramenée chez elle, Ksenia ne s’était pas portée plus mal de sentir que cette dernière était moins sur son dos les jours qui avaient suivi cet évènement. À bien y réfléchir, elle se trouvait désormais un peu égoïste de ne pas s’être donnée la peine de montrer un tant soit peu de gratitude envers Taylor alors qu’elle avait donné beaucoup de sa personne pour tenter de l’aider du mieux qu’elle le pouvait…

Sans tergiverser plus que de raison, elle prenait la résolution de lui rendre une visite de courtoisie à la fin des cours ; peut-être les deux jeunes femmes parleraient-elles enfin d’autres choses que de la Cause et de tout ce qui gravite autour. À dire vrai, sur le chemin des appartements professoraux, Ksenia se demandait bien de quoi d’autre elle pourrait s’entretenir avec sa professeur… Leurs origines respectives étant tellement ancrées en elles qu’éviter le sujet était compliqué… Elle envisageait un instant l’éventualité de s’entretenir avec Taylor du capitaine de l’équipe de Quidditch de Serdaigle qui était plutôt mignon *Mais n’importe quoi ! Quelle idiote, on ne parle pas de ça avec un prof ! Pfff… Je verrai bien ce que nous aurons à nous dire si je la trouve…*

Un peu perdue dans ses pensées, elle arrivait sans s’en rendre compte devant la porte des appartements privés de la professeur Kensington. Pensant qu’elle ne s’y trouverait sans doute pas, elle se donnait la peine d’entrouvrir légèrement la porte.

- Vous êtes là profe-

Dans la surprise de tomber sur sa tutrice qui sanglotait sur son lit le visage dans ses mains, Ksenia eut pour premier réflexe de se taire immédiatement et de refermer la porte sur elle dans la précipitation.

*Merde ! Quelle idiote ! Si je m’attendais à ça ! Qu’est-ce que je fais maintenant ?*

Le temps n’était plus à la réflexion puisqu’elle venait de déranger sa tutrice dans ses quartiers privés, il n’y avait plus qu’à assumer les conséquences de ses actes. Timidement, Ksenia frappait trois petits coups sur la porte, comme pour s’excuser d’avoir fait irruption dans un moment pareil. Vu l’état dans lequel elle l’avait trouvée, Ksenia parvenait à la conclusion que Taylor souhaitait probablement rester seule et avoir un peu de temps pour elle… Mais filer sans au moins s’excuser poliment eut été lui manquer davantage de respect. Seule derrière la porte avec son embarras, Ksenia attendait silencieusement que sa tutrice se prononce…
Selenaë
Messages : 4050
Date d'inscription : 19/09/2017
Région : république tchèque
Crédits : aslaug. (ava)

Univers fétiche : fantasy, science-fi, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Hélo
Selenaë
Lun 20 Juin - 16:26
tumblr_oolycwJJ8h1v3ldhto4_250.png
Taylor Kensington
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis professeur de sortilège et mangemort repentie. Je suis en instance de divorce et cela est très douloureux.

Pour en savoir plus sur le personnage c'est par ici.


imogen pots par @horyia
Taylor n’entendit rien d’autre que la porte se refermant rapidement. Elle se releva rapidement, le coeur battant et le souffle affolé. Qui l’avait vue ? Taylor se sentait bête d’avoir négligé ses sortilèges de protections, qu’elle n’oubliait jamais d’installer d’ordinaire. Les coups à la porte, timides, résonnant dans la pièce, inquiéta Taylor. Devait-elle ouvrir et montrer cette version d’elle-même aux autres ? Elle regarda l’heure et décida que cela devait être un professeur. Soupir. « Oui ? Entrez. » Au point où elle en était, Taylor n’ait pas la moindre envie de feindre d’aller mieux qu’elle ne l’était en réalité. Tout le monde dans le corps professoral connaissait l’histoire de Taylor, la Mangemorte repentie. Et tout le monde savait pour Briséis. Elle sécha ses larmes d’une main et retint son souffle quand la porte s’ouvrit sur une Ksenia gênée.

Taylor resta immobile quelques secondes, incapable de savoir quoi faire. Pas un instant elle n’avait songé à Ksenia de la journée et maintenant qu’elle la voyait devant elle, Taylor se demandait pourquoi. Ksenia était précisément la seule personne capable de chasser le fantôme de Briséis en l’adoucissant. Malgré la volonté de Taylor de tenir la jeune fille loin de son coeur, elle s’était attachée à elle et ses manières. Elle commençait réellement à apprécier la gamine, plus que de raison. Leur relation colmatait doucement la brèche dans son coeur, comme Fred Wealsey avait commencé à la faire, mais de la part de l’ancien poufsouffle, c’était du pardon. Alors qu’avec la serpentard, c’était quelque chose de bien différent, plus proche de… l’amour. Taylor frissonna et coupa court les excuses de la jeune fille.

« Tu ne pouvais pas savoir. » souffla-t-elle doucement. Comment aurait-elle pu deviner ? Elle s’assit sur son lit, las comme elle l’était et invita la jeune fille a en faire de même. « Tu voulais quelque chose ? » Sa voix était douce, moins entrecoupée par les larmes que précédemment. Elle vient de réenfiler son costume de tutrice, pour être prête à tout éventualité. Elle met Briséis de côté, pour quelques secondes et retournera à son drame une fois Ksenia partie. Oui, voilà, elle peut tenir quelques minutes avec ses yeux rouges et sa morve au nez.
Lunatik
Messages : 82
Date d'inscription : 17/04/2021
Crédits : Gojira - Flying Whales

Univers fétiche : Tout m'intéresse si le scénario est bon !
Préférence de jeu : Femme
tea
https://www.letempsdunrp.com/t4461-quelques-personnages-de-lunatik#92316 https://www.letempsdunrp.com/t4607-repertoire-rps-de-lunatik https://www.letempsdunrp.com/t4459-fiche-de-presentation-lunatik
Lunatik
Lun 20 Juin - 22:39

Ksenia Vulchanova
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis étudiante. Je suis célibataire.

Fiche complète ici.
- Oui ? Entrez.

À l’appel de sa professeur, Ksenia réouvrait timidement la porte qui sembla retenir son léger grincement comme pour illustrer toute la gêne qui l’accablait en l’instant présent. Osant à peine se risquer à laisser dépasser un œil de derrière la porte, les remords de Ksenia ainsi que la gravité de la situation lui firent momentanément oublier qu’elle était à Poudlard. Sincèrement contrite et maladivement anxieuse à l’idée du châtiment dont elle hériterait pour cette irruption dans les quartiers privés des professeurs, Il lui souvint qu’en de pareilles circonstances à Durmstrang, le prix de son insolence eut été un châtiment corporel.

Toute confuse et déconcertée de la tournure que prenait l’évènement, elle voulait avant toute chose faire montre de repentance auprès de sa tutrice avant qu’elle ne prenne une quelconque initiative.

- Je suis sincèrement désolée professeur ! Je vous demande pardon, je regrette, je ne voulais pas-Tu ne pouvais pas savoir.

Ksenia demeurait parfaitement pantoise de cette réplique. D’autant plus quand Taylor s’assit sur son lit et l’invita à faire de même.

- Tu voulais quelque chose ?

- Euh… Et bien…

Non seulement on ne la réprimandait pas, mais alors qu’il eut été de circonstances que Ksenia s’enquiert de l’état de Taylor, c’est cette dernière qui se donnait la peine de se mettre à disposition de son élève dans une situation pareil. Totalement déstabilisée, la jeune fille en avait presque oublié la raison de sa démarche en venant ici.

- C’est juste que… Comme on nous a prévenus que vous ne pourriez pas assurer le cours de sortilège aujourd’hui, je m’étais dit que j’aurai peut-être pu passer vous rendre une petite visite de courtoisie… Concluait-elle en se pinçant les lèvres de regret, toujours à demi-cachée derrière la porte. Après un bref instant, elle prenait l’initiative de faire parvenir à cette situation une fin qu’elle espérait être un moindre mal. Elle concluait doucement.

- Mais de toute évidence, je vous ai importuné alors que vous aviez besoin d’un peu de temps pour vous… Je vais me retirer dans la salle commune des Serpentard et je ne ferai mention à personne de ma venue ici…
Selenaë
Messages : 4050
Date d'inscription : 19/09/2017
Région : république tchèque
Crédits : aslaug. (ava)

Univers fétiche : fantasy, science-fi, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Hélo
Selenaë
Mar 21 Juin - 9:35
tumblr_oolycwJJ8h1v3ldhto4_250.png
Taylor Kensington
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis professeur de sortilège et mangemort repentie. Je suis en instance de divorce et cela est très douloureux.

Pour en savoir plus sur le personnage c'est par ici.


imogen pots par @horyia
Les mots de Ksenia ébahirent Taylor. La professeure resta pantoise et ses paupières papillonnèrent. Elle était venue pour elle, pour vérifier que tout aller bien, pour prendre soin de sa tutrice et professeur. Les larmes affluèrent de nouveau sur ses joues, Taylor était incapable de se contrôler, tant l’espoir mêlé à l’amour serrait son coeur. Elle sourit en essayant d’essuyer les larmes avec ses doigts.

Cela aurait été n’importe quel autre élève, Taylor n’aurait pas réagit de cette façon, mais Ksenia, la si terrifiante Ksenia n’était pas commune et, lentement, Taylor accepta les sentiments qui affluaient dans son coeur. « Eh bien, si on me l’avait dit, j’y aurai pas cru. » souffla-t-elle alors que la demoiselle se relever pour partir, promettant de ne rien dire. Taylor, étrangement, n’y avait pas cru un instant qu’elle pourrait en parler. La confiance qui s’était établie entre les deux était forte dans l’esprit de la professeure qu’elle se demanda si elle n’en abusait pas un peu trop. Ksenia n’était qu’une élève, de durmstrang, sournoise, arrivée chez les Serpentard. Elle devrait revoir son jugement, mais elle n’en avait pas envie. Pas tout de suite.

Elle tendit le bras pour retenir l’élève. « Reste, s’il te plaît. » Elle détesta sa voix, faible, mais aujourd’hui, elle en avait bien le droit. Elle ferma les yeux, fit tomber sa main sur ses cuisses et, elle murmura. « C’est l’anniversaire de mort de Briséis. » L’aveu lui serra les entrailles, les larmes se bousculèrent au coin de ses yeux, un étau lui serra la poitrine, mais elle repoussa le chagrin du mieux qu’elle put. « Je ne veux plus être seule. » avoua-t-elle en fuyant le regard de l’adolescente. Elle n’avait été que trop seule, il lui fallait du soutien, bon sang, qu’elle en avait besoin. Et elle espérait que, pour une fois, elle en aurait.

L’espoir est bien cruel pourtant et tout peut être anéanti si vite, il suffit que Ksenia tourne les talons, rigole ou se moque d’elle ouvertement. L’avenir de Taylor peut basculer si vite, la russe aurait constamment ce souvenir d’elle, si faible, si lâche, dans ses pensées. Mais Taylor espère qu’elle a mûri, grandi, qu’elle a compris certaines choses et qu’elle pourrait la prendre en pitié. Juste une fois. Taylor se serre le bras, enfonçant ses ongles dans sa peau en attendant le jugement de Ksenia. Elle a besoin de se sentir vivante, au moins cette fois-là.
Lunatik
Messages : 82
Date d'inscription : 17/04/2021
Crédits : Gojira - Flying Whales

Univers fétiche : Tout m'intéresse si le scénario est bon !
Préférence de jeu : Femme
tea
https://www.letempsdunrp.com/t4461-quelques-personnages-de-lunatik#92316 https://www.letempsdunrp.com/t4607-repertoire-rps-de-lunatik https://www.letempsdunrp.com/t4459-fiche-de-presentation-lunatik
Lunatik
Dim 3 Juil - 12:31

Ksenia Vulchanova
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis étudiante. Je suis célibataire.

Fiche complète ici.
L’annonce de Taylor figea Ksenia l’espace d’un instant. Un peu à cause de sa curiosité malsaine depuis son arrivée à Poudlard, elle en savait désormais trop sur sa tutrice pour ne pas savoir ce que cela impliquait. Le temps de repasser en boucle les évènements de la vie de Taylor dans sa tête, Ksenia se souvenait de Jeremiah, des mangemorts, des confessions de Taylor, de la marque sur son bras… Si jusqu’à présent leurs conversations avaient principalement gravité autour de la Cause, c’était aujourd’hui de l’aspect le plus humain et personnel de sa professeur dont il était question…

Si Ksenia demeurait silencieuse, elle était bien incapable de savoir quoi dire et quelle conduite il était de circonstance d’adopter en pareille situation. De toute évidence, et quand bien même elle regrettait une fois de plus d’avoir été trop curieuse, elle ne pouvait se résoudre à envisager de tourner les talons. L’idée même de partir sans se retourner lui donnait l’impression qu’une telle action aurait été le comportement exact qu’aurait adopté Jeremiah s’il s’était trouvé à sa place, et ce simple sentiment la dégoûtait au plus haut point, suffisamment pour rester au moins un court moment en tout cas…

Après avoir refermé la porte derrière elle, Ksenia s’avançait muettement dans la pièce. Elle ne se berçait pas d’illusion et savait pertinemment qu’une élève de 17 ans n’était pas ce dont sa professeur avait besoin pour remonter la pente. Puisqu’elle ne serait probablement jamais en mesure de comprendre la douleur de Taylor, ni de trouver les mots justes pour l’aider à faire son deuil, elle convint de faire ce que n’importe quel élève avec un manque total de considération pour le règlement aurait fait s’il eut s’agit d’une amie…

Elle se saisissait de son petit sac à main en écailles de Pansedefer ukrainien, puis plongeait le bras tout entier au fond de l’accessoire ensorcelé par un sortilège d’extension. Après quelques brassées dans ce dernier, un léger tintement lui fit comprendre qu’elle avait trouvé ce qu’elle cherchait. Elle ressortait de son sac une bouteille de « Vengeance de la Vélane ». Une eau-de-vie particulièrement rare et chère, très prisée des connaisseurs.

- Alors, techniquement je sais que ça n’est pas vraiment autorisé, mais en fait c’est mon дедушка* qui la produit ; donc d’une certaine façon, on peut considérer que ça relève davantage de l’exportation du savoir-faire familial à des fins d’échanges cordiaux entre étudiants que de l’importation illégale d’alcool…
*Dedushka – Grand-père

Elle débouchait la bouteille d’où une volute de fumée blanche semblait prendre la forme d’une femme aux courbes ravissantes l’espace d’un bref instant avant de se dissiper. Ksenia sortait ensuite deux shooters en or frappés des armoiries Vulchanova et en tendait un à Taylor.

- дедушка dit que pour produire la « Vengeance » il faut survivre à une attaque de vélane énervée et que l’un des ingrédients consiste à mettre en bouteille sa fureur qui transmet son caractère indomptable à l’eau-de-vie. Personnellement, je crois qu’il lit un peu trop l’Edda de Snorri Sturluson… Toujours est-il que puisque Бабушka* est une vélane, et qu’ils ne supportent pas la même équipe de Quidditch, si ce qu’il dit est vrai, ça explique pourquoi il est le premier exportateur mondial de Vengeance…
*Babushka – Grand-mère

Ksenia procédait ensuite à remplir les deux verres à ras bord.

- Mais le plus incroyable avec cette boisson, c’est qu’elle redonnerait la force de se battre à n’importe qui. Elle a même un effet accru sur les vélanes. Sur moi par exemple, ça aurait tendance à être un peu trop efficace…

Elle tendait son shooter à Taylor et ne lui demandait pas son avis.

- Allez ! Hop ! Cul-sec !
Selenaë
Messages : 4050
Date d'inscription : 19/09/2017
Région : république tchèque
Crédits : aslaug. (ava)

Univers fétiche : fantasy, science-fi, réel.
Préférence de jeu : Les deux
Hélo
Selenaë
Ven 8 Juil - 10:10
tumblr_oolycwJJ8h1v3ldhto4_250.png
Taylor Kensington
J'ai 33 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis professeur de sortilège et mangemort repentie. Je suis en instance de divorce et cela est très douloureux.

Pour en savoir plus sur le personnage c'est par ici.


imogen pots par @horyia
La porte se referma dans un bruit sourd et Taylor sentit le soulagement l'atteindre. Elle n'était plus seule, pour quelques secondes réconfortante du moins. Elle ferma les yeux, un instant, pour savourer cet infime soulagement qui l'éloignait de sa peine. Et quand elle les rouvrit, Ksenia parlait. Trop vite et avec trop d'émotions pour que les mots s'inscrivent correctement dans l'esprit de la professeure. Ce n'est qu'à l'instant où les deux verres furent posés devant elle que la lumière se fit.

De l'alcool. Sortit naturellement du sac de Ksenia. Fort.

Elle était professeure de l'école renommée de Poudlard. Elle ne devrait pas faire comme si de rien n'était. Normalement, Taylor aurait dû réagir, la réprimander, l'envoyer chez le Directeur.

Sauf qu'elle ne fit rien de tout cela. Elle attrapa le verre, puis le porta à ses lèvres. L'odeur remonta dans ses narines et elle le but. En une seule fois. Ses lèvres se mirent à brûler, puis sa langue et enfin sa gorge. Elle toussa. Elle n'était plus que feu. Puis ses yeux s'ouvrir et ses paupières papillonnèrent.

« C'est fort » avoua-t-elle, de sa voix un peu abîmée par l'alcool. Elle s'essuya les yeux quand des larmes se mirent à couler. Non pas à cause de sa tristesse précédente, mais plutôt à cause de la brûlure.

« Vous buvez ça à quel âge ?? » s'étonna-t-elle en voyant Ksenia, en pleine forme, contrairement à elle. C'est à cet instant qu'elle prit conscience qu'elle n'était pas dans la bonne relation. La russe n'était pas son amie, une camarade de classe. Elle était son élève, sa tutorée. Elle soupira. Lasse de devoir remplir ce rôle. « Tu n'aurais pas dû, je suis obligée d'en parler maintenant, je... Ksenia. » Le prénom de la demoiselle venait de sortir naturellement de la bouche de Taylor, c'était la deuxième fois. Cela n'aurait pas dû se passer comme ça. Elle se massa le crâne. Indécise. Taylor n'était pas en état, de quoique ce soit. La réprimander ou pleurer. Une fois de plus, ses paupières papillonnèrent. En effet, elle se sentait plus déterminée. Etait-ce un effet placebo où la magie était réellement présente ? « Mais je dois admettre que la Vengence est particulièrement efficace. » Les mots de Ksenia firent sens dans son esprit, et soudain elle eut plein de questions. Elle était à un quart Vélane si sa grand-mère l'était. « Comment faites-vous miss Vulchanova ? » demanda-t-elle, soudain sérieuse. « Je vous ai dit, il y a quelques mois que je me reconnaissais en vous quand j'étais enfant, mais c'est faux. Vous êtes plus forte, plus déterminée, et vous savez toujours comment réagir, même quand la vie vous brise. Je me suis trompée, vous valez bien plus que moi. » Ce n'était pas l'alcool qui la faisait parler de la sorte, c'était l'aura de confiance dont elle entourait Ksenia. La jeune Serpentard était bien plus fort qu'elle au même âge, elle ne reproduira pas les mêmes erreurs. « Je suis si fière de vous Ksenia » avoua-t-elle une fois de plus. Taylor se doutait pourtant que la demoiselle n'apprécierait pas ces compliments, mais c'était plus fort qu'elle, Taylor aurait aimé qu'on lui dise ce genre de chose quand elle n'était qu'une gamine.
Lunatik
Messages : 82
Date d'inscription : 17/04/2021
Crédits : Gojira - Flying Whales

Univers fétiche : Tout m'intéresse si le scénario est bon !
Préférence de jeu : Femme
tea
https://www.letempsdunrp.com/t4461-quelques-personnages-de-lunatik#92316 https://www.letempsdunrp.com/t4607-repertoire-rps-de-lunatik https://www.letempsdunrp.com/t4459-fiche-de-presentation-lunatik
Lunatik
Mer 13 Juil - 20:36

Ksenia Vulchanova
J'ai 17 ans et je vis à Poudlard, Écosse. Dans la vie, je suis étudiante. Je suis célibataire.

Fiche complète ici.
Aux grands maux les grands remèdes. Et à en juger par l’état de Taylor d’habitude si imperturbable et nimbée de sang-froid, un bon verre lui ferait sans doute plus de bien que de mal.

- Vous buvez ça à quel âge ??

- Et bien, la première fois que j’en ai bu, j’avais quinze ans. C’est peut-être à cause de mon lien avec Бабушka, mais la boisson fait particulièrement effet sur moi. J’avais blessé trois personnes à l’époque. Mais c’était il y a longtemps. J’ai dix-sept ans à présent, il n’y a aucune raison pour que ça se passe mal…

Ksenia préféra attendre un instant et écouter ce que sa tutrice avait à lui dire avant de boire le contenu de son verre à son tour. Elle choisissait de ne pas en tenir rigueur à sa professeur quand cette dernière l’appela par son prénom, ce qui l’a surpris quelque peu. Toujours est-il que la boisson semblait promulguer l’effet escompté sur Taylor qui avait repris quelques couleurs. Elle devint davantage loquace également ; probablement un mélange de mélancolie, d’alcool et d’exténuation qui contribuèrent à lui délier la langue un tant soit peu…

Tant et si bien que Ksenia ne savait plus où se mettre quand Taylor commença à tenir des propos élogieux à son égard. Peut-être que la Vengeance était un peu trop corsée pour elle, finalement ? Demeurant muette sans sourciller, son verre toujours à la main, Ksenia ne s’expliquait pas comment elle, le trublion que même son école d’origine avait chassée ; l’élément perturbateur étranger arrivé comme un nuage noir au-dessus d’un ciel bleu sur Poudlard, pouvait être l’objet des douces paroles prononcées par sa professeur à qui elle avait déjà donnée tant de fil à retordre en un si bref séjour en ces murs.

- Je suis si fière de vous Ksenia.

Les yeux écarquillés, c’en fut trop pour Ksenia qui convint qu’elle n’était elle-même pas suffisamment ivre pour pouvoir assumer un tel discours. Afin de mettre un terme à la gêne qui l’accablait, et pour que Taylor ne voit pas rougir les joues de la quart-vélane qui se voulait inintimidable, c’est d’un seul trait que Ksenia descendait le contenu de son verre.

Quasi-instantanément, ses iris se parèrent de reflets bleu-argentés d’une beauté envoûtante, ses cheveux d’un blanc immaculé semblèrent scintiller discrètement dans une élégante et mystérieuse aura. Ksenia se sentit animée d’une énergie nouvelle, qui la rendait capable de tout accomplir. Une fureur qui se terrait au plus profond de ses viscères ne demandait qu’à ce qu’on la mette à l’épreuve de tout.

- BLYAT !!! ÇA C’EST DE LA BOISSON D’BONHOMME !!!

Une petite volute de fumée blanche sortait de sa bouche tandis qu’elle expirait. Elle s’approchait de Taylor, toujours assise sur son lit, et la saisissait fermement par les épaules avant de la faire se relever d’un coup sec.

- ALLEZ DU NERF ! PENSE PAS TROP À ÇA ! J’Y CONNAIS PAS GRAND-CHOSE MAIS JE SUIS PRÊTE À PARIER QUE CEUX QUI NOUS ONT QUITTÉS TROP TôT N’AIMERAIENT PAS SAVOIR QU’ON PASSE LE RESTANT DE NOTRE VIE À NOUS MORFONDRE DE LEUR DÉPART PRÉMATURÉ !

Dans une gestuelle surexcitée, elle remettait les verres et la bouteille de Vengeance dans son sac. Puis se dirigeait vers la porte qu’elle ouvrait avec un tel empressement que celle-ci vint mourir contre le mur en pierre dans un fracas détonnant.

- BON ! C’EST PAS TOUT ÇA MAIS J’AI DES DEVOIRS ! À D’MAIN PROFESSEUR !

Alors qu’elle partait d’un pas décidé, Nate Jaeger, le capitaine de l’équipe de Quidditch de Serdaigle, croisa son chemin tandis qu’il s’apprêtait lui aussi à regagner les dortoirs de sa maison.

- TIENS, TU TOMBES BIEN TOI !

- Ah, salut Ksenia, ça v-TOI. MOI. DEMAIN. NOS BALAIS. PROMENADE AU-DESSUS DES LACS D’ÉCOSSE !

- Euh… Je… Oui, avec plais-ET CE P’TIT CUL ! C’EST À QUI CE P’TIT CUL ?!

*PAF*

Une main aux fesses plus tard, Ksenia se dirigeait d’un pas que rien n’aurait su arrêter vers la salle commune des Serpentard.

- BON J’TE LAISSE ! JE DOIS AIDER CLARICE AVEC SES DEVOIRS ET SI JE SUIS PAS LÀ ELLE FERA RIEN CETTE VIEILLE PANTOUFLE !

Plus tard dans la soirée, Ksenia fit rattraper à Clarice tous ses devoirs en retard, pour le plus grand malheur et la plus grande incompréhension de cette dernière. Puis elle entreprit de nettoyer de fond en comble l’intégralité de la salle commune des Serpentard, pour la plus grande fierté du baron sanglant qui finit de s’éprendre de la jeune femme.
Contenu sponsorisé
Lux In Tenebris
Page 5 sur 5
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE TEMPS D'UN RP :: Les Univers :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: