-24%
Le deal à ne pas rater :
Purificateur d’air & Ventilateur Dyson TP02 (Programmable – ...
399 € 527 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 The true measure of a shinobi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
Clionestra
Clionestra
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 29/12/2020
CRÉDITS : me

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4324-clionestra#90018 https://www.letempsdunrp.com/t4408-mercy-thompson https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra#90152 https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnage-de-clionestra#90151
Noob

The true measure of a shinobi Empty

7ei5.pngMise en Situation


Et si nous écrivions enfin une histoire où Jiraya et Tsunade peuvent s'avouer leur amour ? Reprenons depuis le presque début, évoluons doucement, et certainement que ça fera des chocapic

Alors que Jiraya faisait son pervers, et que Tsunade s'occupait de son petit frère, les deux furent appelé pour retrouver Orochimaru, le dernier membre de leur team. Pourquoi les avoir envoyer eux ? Mystère. Ou était il ? Mystère. Les questions s'enchainent et Jiraya et Tsunade ne pourront que compter sur eux même pour tout élucider

The true measure of a shinobi 7c99a4557c7a68610b945fd568b08dfe

@Cheval de Troie @Clionestra


i3tb.png
Revenir en haut Aller en bas
 
Clionestra
Clionestra
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 29/12/2020
CRÉDITS : me

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4324-clionestra#90018 https://www.letempsdunrp.com/t4408-mercy-thompson https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra#90152 https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnage-de-clionestra#90151
Noob

The true measure of a shinobi Empty

7da8ce8f7a8c5c38bf4995a5cb55ebfcd083aa53r1-500-280_128.gif
Credit icon : pseudo
Jiraya

Faut il en dire plus quand son nom à lui seul est une légende ? (en cours)

Informations supplémentaires ici.

The true Measure of a shinobi

Jiraya avait son pouce et son index reliés. Les deux ainsi formaient un rond dans lequel il passait les yeux. Au dessus du pont, il pouvait voir au dessus des maisons. Il pouvait voir même peut être au dessus de la maison de l’hokage…. Pas qu’il ne s’intéresse à quelque chose d’aussi frivole que la politique de Konoha. Non. C’était mal le connaître. Sa main toujours collait contre ses yeux, il posait son regard à travers les appartements, observant si quelqu’un ne venait pas à se changer. De préférence une femme. De préférence bien formé.

Passant en revue les quelques fenêtres avec les rideaux ouverts, il pu voir tour par tour, un enfant se curer le nez, une femme en train de piquer du fric à son mari –peut être- un homme en train de lire un livre en rougissant et …. Enfin, il trouva une femme, superbe, aux belles courbes, ayant l’audace de laisser la porte ouverte. Elle était peu vêtu, et Jiraya avait hâte qu’elle se tourne pour pouvoir se rincer l’œil…..

Bien sur, ce n’est pas ce qui arriva. La femme avait un homme, et à cette époque notre cher ermite n’avait pas la discrétion, ou juste le renommé, pour qu’on ne lui envoie pas un pot de fleur dans la tête. Quelle méchanceté. Il se retrouva propulser sur le sol. Rapant le sol, il finit par lâcher ses muscles et s’écrouler contre le sol en relâchant sa tête en arrière.

Il vit d’abord des jambes, puis un corps, et enfin … le visage de Tsunade. Les autres allaient peut être arrivé plus tard… après tout le lieu de rendez vous de leur team était ici, et personne ne savait encore la mission qui allait leur être confié. Le visage posé, il observa Tsunade.

- Dit moi, de quelle couleur est ta couleur aujourd’hui ?

Si Tsunade n’avait pas encore l’habitude de son pervers de coéquipiers, c’était de sa faute à elle, pas à lui…. Et aussi quelle idée d’être joli et en forme ? Ce n’était pas sa faute si elle n’avait pas décidé de s’habiller de la tête au pied pour comprendre les regards de son ami. Alors qu’il se releva d’un bon, un sensei vient leur délivré un message. Un parchemin venant tout droit de l’Hokage… La maison qui était quelque part …. Sur celui-ci, quelques lignes. Jiraya tendit le parchemin à Tsunade sans rien dire. Après tout, elle savait lire, et c’était trop grave pour qu’il n’ose le dire lui-même.

Orochimaru avait disparu lors d’une mission. Est-ce qu’il était parti ? Perdu ? Kidnappé par l’ennemi ? Personne ne pouvait le dire, mais c’était à eux deux d’aller au visage Getsu et de reprendre la route pour le retrouver, et le ramener, même si c’était par la peau des fesses.

HRP – J’ai mis le visage de Getsu, comme c’est un village peu exploiter sauf dans un film, mais bien sur on peut aller n’importe ou ça me va <3 Même dans un nom inventé <3



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 898
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

The true measure of a shinobi Empty

acc35c5e28e908ae8b4db888c9ae6c33--tsunade-naruto.jpg
Tsunade
Je suis née dans le clan Senju et malgré mon jeune âge je suis déjà Sannin. Je viens du village de Konoha et je suis la petite fille du Premier Hokage. Je suis aussi une excellente ninja médecin.


Je ne vais pas me vanter mais je possède une force surhumaine. Avec Jiraya, vaut mieux, cet abruti mérite chaque coup que je lui donne ! Il me fatigue ! Mais qu'est-ce que je ferais sans lui, sans eux. Mon équipe. Sous le commandement de Maitre Hiruzen nous ne pouvions que devenir plus fort. Personnellement, je ne cours pas après la puissance mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde dans mon équipe, aussi, quand Orochimaru disparut, j'ai tout de suite senti que les ennuies ne faisaient que commencer. Mais bien qu'il ait le don de me mettre hors de moi, je sais que je ne pourrais rêver meilleur coéquipier que Jiraya. Il est le pilier sur lequel je pourrais me reposer toute ma vie, je le sais. Mais n'allait pas lui raconter ! Je nierais en bloc jusqu'à la mort !  


The true measure of a shinobi S3U0VMC


Tsunade :copyright:️ Google

Les sourcils froncés et les bras croisés sous ma poitrine plus que généreuse pour mon âge, je regarde Jiraya affalé sur le sol. Surement encore tombé d'un toit après avoir essayé de mater une pauvre innocente qui aurait eu le malheur de se changer devant sa fenêtre. Ce comportement de pervers est tout simplement inacceptable et il mériterait que j'écrase mon poing féroce sur le sommet de son crâne, mais je décide d'être plus intelligente aujourd'hui et je me contente d'un simple tournage de tête avec mépris.

"T'as pas bientôt fini de te comporter comme un gros dégueulasse ?"

Sa question fait pulser une veine sur mon front et mes mains se crispent sur mes bras, mais non, je suis plus forte que ça. Je ne vais pas céder à sa provocation de bas étage.

"Un peu de sérieux, Jiraya, je te signale qu'on attend un message urgent de l'Hokage."

Décidément, il ne sera jamais un adulte mature, il restera toujours cet enfant en chaleur qui est curieux de tout mais particulièrement de la gent féminine. Fatiguant.

Un senseï finit par arriver et par nous remettre le parchemin, je laisse le soin à mon partenaire de le lire en espérant qu'il le lise à voix haute, mais quand il me le tend avec son air dévasté, je comprends que le contenu du message est bien plus grave que ce que je pensais.

"Orochimaru a disparu..."

Bredouillais-je comme pour être sûre que ce n'était pas un rêve. Je suis à la fois surprise, choquée et troublée par ce que je viens d'apprendre. Je connais bien Orochimaru, il n'est pas du genre à disparaitre comme ça... Pourquoi ? Et où ira-t-il ? Il n'est pas non plus du genre à se laisser capturer facilement, alors est-il blessé ? Ou pire.... Tant de questions sans réponse, je trouve ça insupportable ! Et Jiraya qui reste muet, ça ne lui ressemble pas !

"Alors ? Qu....Qu'est-ce qu'on fait ? Est-ce qu'on part tout de suite ?"

D'habitude, je suis celle qui réfrène ses ardeurs, mais là.... Il a l'air d'être complètement sonné, ce qui me déstabilise encore plus... Je n'aime pas le voir comme ça. J'attrape ses bras avec force pour l'obliger à me regarder.

"Jiraya, je te parle ! Qu'est-ce qu'on fait ?"

Il me regarde sans me voir puis je sens que la vie renait dans ses yeux. Ouf, il m'a fait peur. Je lui souris en rougissant légèrement, j'aime encore moins lui montrer que je m'inquiète pour lui. Je recroise immédiatement les bras sous ma poitrine avant d'esquiver son regard, faisant mine de rien.
Revenir en haut Aller en bas
 
Clionestra
Clionestra
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 29/12/2020
CRÉDITS : me

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4324-clionestra#90018 https://www.letempsdunrp.com/t4408-mercy-thompson https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra#90152 https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnage-de-clionestra#90151
Noob

The true measure of a shinobi Empty

7da8ce8f7a8c5c38bf4995a5cb55ebfcd083aa53r1-500-280_128.gif
Credit icon : pseudo
Jiraya

Faut il en dire plus quand son nom à lui seul est une légende ? (en cours)

Informations supplémentaires ici.

The true Measure of a shinobi

Jiraya ne se formaliser pas des remarques de la jeune femme. Gros dégueulasse ? Ce n’était pas vraiment poétique, il pourrait trouver quelque chose de plus chantant comme … L’Ermite Pervers, cela lui plaisait déjà plus. Bien sur, il se surprit à avoir la présence d’esprit de ne pas dire cela à la jeune femme qui aurait risqué de lui mettre son poing dans la tête… et il n’avait aucune envie de se prendre un coup. Jiraya ne pouvait le cacher, il adorait mettre en rogne Tsunade. Comme un petit défi qu’il se donnait à lui-même, il aimait voir sa coéquipière en colère, et s’en amuser fortement.

Aussi … Jiraya aimerait bien qu’elle soit plus naturel, et lui dire la couleur de sa culotte n’allait pas la tuer n’est ce pas ? Cependant, elle avait décidé d’avoir un balai dans le derrière et de juste se tendre sans réponse. Elle n’était vraiment pas drôle pour une fille de son âge. Elle était déjà vieille avant l’heure. Phrase qu’il ne dit pas non plus, mais que son sourire pouvait faire comprendre. Le message était sans appel, et avait laissé cette conversation plus ou moins drôle au passé.

Jiraya, bien qu’étant aussi le coéquipier de Orochimaru depuis des années, avait toujours eu une idée fixe dans sa tête. Si l’un d’entre eux devait trahir le village, cela serait Orochimaru. Sa disparition, qui avait eu lieu juste après une discussion sur les hokage et leurs règles contre certaines pratiques, troublait Jiraya plus que ce qu’il ne pouvait l’avouer. Voilà pourquoi il préférait regarder des femmes en forme se changer au lieu de se prendre la tête avec la politique.

Il releva les yeux vers Tsunade qui semblait paniquer. Pouvait-elle voir le pire comme lui ? Voyait-elle la traitrise dont Jiraya pensait capable leur ami serpent ? Quand Tsunade l’attrape pour le regarder, Jiraya sait… Il sait qu’elle ne pense pas du tout comme lui. Que l’idée ne lui était peut être même pas venu à l’esprit. Il l’observa et prit le parchemin pour le relire.

- On se prépare et on va à Gentsu. On fera une enquête là bas. De souvenirs, il devait aider à la protection d’une transaction entre deux puissants marchands. Il suffit dont qu’on y aille et qu’on les interroge. Nous pouvons aussi trouver l’hotel où il a résidé.

Il avait bien vue que la jeune femme s’était inquiétée pour lui… Et s’inquiéterait encore s’il ne fait pas attention. D’un geste ample, il finit par passer ses bras autour de ses épaules, faisant mine de vouloir lui toucher les seins, alors qu’il reprit.

- Ne t’en fais pas on va le retrouver, mais j’espère qu’on aura le temps de prendre un bain dans un onsen mixte tous les deux.

Il savait qu’il allait peut être se prendre un coup… Mais il ne pouvait lui dire sa crainte avant d’avoir au moins le début d’une preuve…. Autre que ses tripes qui lui criaient de ne pas chercher. Il préférait passer pour un pervers que seule l’idée de peloter une femme intéresse qu’autre chose… Bien que toucher la poitrine de Tsunade il ne dirait pas non lui, mais ça c’était une autre histoire.





Once you choose hope,
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
anything’s possible.
ANAPHORE

The true measure of a shinobi 56d032c7e9fd63aa63aeabb734c16f0850865c31
Recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 898
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

The true measure of a shinobi Empty

acc35c5e28e908ae8b4db888c9ae6c33--tsunade-naruto.jpg
Tsunade
Je suis née dans le clan Senju et malgré mon jeune âge je suis déjà Sannin. Je viens du village de Konoha et je suis la petite fille du Premier Hokage. Je suis aussi une excellente ninja médecin.


Je ne vais pas me vanter mais je possède une force surhumaine. Avec Jiraya, vaut mieux, cet abruti mérite chaque coup que je lui donne ! Il me fatigue ! Mais qu'est-ce que je ferais sans lui, sans eux. Mon équipe. Sous le commandement de Maitre Hiruzen nous ne pouvions que devenir plus fort. Personnellement, je ne cours pas après la puissance mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde dans mon équipe, aussi, quand Orochimaru disparut, j'ai tout de suite senti que les ennuies ne faisaient que commencer. Mais bien qu'il ait le don de me mettre hors de moi, je sais que je ne pourrais rêver meilleur coéquipier que Jiraya. Il est le pilier sur lequel je pourrais me reposer toute ma vie, je le sais. Mais n'allait pas lui raconter ! Je nierais en bloc jusqu'à la mort !  


The true measure of a shinobi S3U0VMC


Tsunade :copyright:️ Google

Une fois n'est pas coutume, Jiraya a su se montrer mature pendant quelques minutes, ne serait que le temps de me dire ce qu'on allait faire. Au ton de sa voix, je perçois qu'il espère qu'on le retrouvera là-bas même s'il en doute. Alors s'il en doute, pourquoi veut-il qu'on y aille ? Parce qu'il faut bien commencer quelque part. Mais....Je sens que quelque chose ne va pas, je suis sûre qu'il doit avoir une idée derrière la tête. Mais pour l'instant, je préfère ne pas le questionner à ce sujet. Nous sommes encore dans le village et des yeux et des oreilles trainent partout. Notre mission est top secrète et il n'est pas bon d'en parler librement dans la rue.

"Très bien. Je peux être prête à partir dans une heure."

Mon coéquipier me connait bien, je pense qu'il a dû percevoir une petite miette d'inquiétude dans mon regard, ce qui le conduit à faire le clown de service pour me faire penser à autre chose. En tant normal, je l'aurais envoyé de l'autre côté du village avec un coup de poing bien placé, mais là, je me contente d'une tape sur ses mains en souriant pour lui signaler que j'apprécie son effort.

"Tss, même pas en rêve. Pour que tu passes ton temps à mater les filles, gros cochon ? Non, non. Pendant cette mission, je te surveillerai de près, tu devras te contenter de moi."

Je croise les bras en gardant mon sérieux et la tête haute puis quand je commence à sentir la déception suer par tous ses pores, je lui envoie mon plus beau sourire suivis d'un pouce de la victoire pour lui signaler qu'on va bien s'amuser.

Après cet échange, nous nous dispersons pour rentrer chez nous préparer nos affaires. Je me mets en tenue de mission, mon bandeau de Konoha sur le front. Je remplis mon sac de tout ce qui nous sera utile, armes, potion, remède, vivres, je pense que je suis parée à tout. Vaut mieux, je suis sûre que Jiraya ne va rien apporter à part ses revues grivoises.... Rien que d'y penser, la veine de mon front pulse encore.

"Grrrrr ce pervers qui m'a demandé la couleur de ma culotte !"

Grrrrrrrrrrr c'est vrai qu'il a fait ça ! Je frappe violemment le bureau de ma chambre qui s'explose en deux dans une farandole de morceaux de bois. Et zut.

Je soupire avant de finir de ranger mes affaires et de sortir de chez moi pour rejoindre Jiraya à l'entrée du village. Le Hokage est venu nous dire au revoir et nous souhaiter bonne chance avant de nous regarder partir au loin. Sur la route, je regarde Jiraya, un peu inquiète, maintenant que je sais que nous sommes seuls, il faut que je lui demande.

En regardant le sol, je me mordille la lèvre avant de lui dire :

"Jiraya....Tu crois qu'Orochimaru nous a trahis, pas vrai ?"

C'est une possibilité que je ne voulais pas admettre, nous avons toujours été une équipe, pourquoi est-ce qu'il voudrait se retourner contre nous ? Ça n'a pas de sens...

Revenir en haut Aller en bas
 
Clionestra
Clionestra
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 29/12/2020
CRÉDITS : me

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4324-clionestra#90018 https://www.letempsdunrp.com/t4408-mercy-thompson https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra#90152 https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnage-de-clionestra#90151
Noob

The true measure of a shinobi Empty

7da8ce8f7a8c5c38bf4995a5cb55ebfcd083aa53r1-500-280_128.gif
Credit icon : pseudo
Jiraya

Faut il en dire plus quand son nom à lui seul est une légende ? (en cours)

Informations supplémentaires ici.

The true Measure of a shinobi

Jiraya n’essayait même plus de décoller l’image que les gens avaient de lui. Si on voulait penser tel ou tel chose de lui, cela évité que l’on pense à son potentiel. Le fait qu’il soit un bon ninja n’entrait plus en ligne de compte et il pouvait être tranquille. Il appelait ça le cercle vicieux. Il matait les femmes, donc il était un pervers, donc on lui faisait pas trop confiance, donc on lui demandait pas grand-chose, donc on le prenait pour un ninja banal voir lambda, donc il avait du temps, donc il pouvait matait. Son sensei avait bien comprit son manège et ne le louper pas pour lui rappeler. D’ailleurs, il l’avait maudit à sa manière. « Un jour tu auras quelqu’un dans ta vie qui fera ressortir ta force, tu ne pourras plus le cacher ». Son sensei avait dit cela…mais ça lui ferait mal. Pas question.

Quand il avait essayé d’approcher ses mains de la poitrine de Tsunade, elle ne lui avait donné qu’une petite tape… elle ne devait pas non plus être très à l’aise par rapport à Orochimaru… Sa réaction en était le preuve et il n’appréciait pas cela. Il allait le battre à mort cet idiot. Il avait sourit quand elle avait parlé de le surveiller de prés mais n’avait pas encore répondu. Pourquoi mater des filles quand la femme avec des formes parfaites allait le surveiller de prés ?

Une fois cet échange fait, les deux se séparent. Jiraya passa par la librairie cherchant un livre pour passer le temps. S’il avait une certitude pour cette mission, c’était qu’il pourrait mater Tsunade autant qu’il le veut, mais qu’elle ne le laissera jamais le toucher. C’était d’une tristesse à en pleurer. Il allait prendre un livre dans la collection X quand il trouva, mal placé, un livre sur le bord de l’étagère. Une histoire de ninja. Une histoire d’amour. Il tiqua. Les histoires d’amour c’était pour les bonnes femmes.

Il le reposa à sa place et reprit sa recherche de roman classifié non pour les enfants… Son regard se posa à nouveau sur le roman d’amour… il finit par l’acheter et le mettre dans sa poche en grommelant. Il prit le temps de prendre un sac mais, comme l’avait si bien pensé Tsunade, il ne prit rien pour la mission. Un carnet pour écrire, son nouveau livre (pour lequel il a changé la jaquette) et de quoi écrire. Une fois à la porte, ils partirent non sans dire au revoir à l’homme qui les avait entrainés.

Marchant gaiement et faisant semblant de rien, Jiraya partait vers la ville de Gentsu en sifflotant des airs qui lui passait par la tête … avant qu’il ne soit rattrapé par la terrible terre à terre de Tsunade. Observant sa gêne, il pensa rapidement au fait qu’elle était mignonne… Il se pinça les lèvres.

- C’est une possibilité. Orochimaru m’a plusieurs fois parlé de ce qu’il n’appréciait pas à Konoha. Certaines pratiques sont pour lui indispensable à la protection de la ville et à la découverte de nouvelle technique. Comme la pratique d’expérience sur les prisonniers. Cela ne m’étonnerait pas qu’il choisisse de … prouver qu’il a raison ainsi.

C’était un peu compliqué pour Jiraya. Dans un sens il voulait faire confiance à Orochimaru. C’était leur coéquipier depuis des années … mais ça faisait des années que Jiraya l’observait, et il trouvait cela impassable qu’il est pu se perdre. Se faire prendre ? Personne vers Gentsu n’était contre Konoha, et si ce n’était pas un village ninja qui l’avait récupéré alors Orochimaru aurait pu sortir tout seul de ce piège.

- Mais ce n’est qu’une hypothèse, nous allons mener l’enquête. S’il s’avère que mes présomptions sont justes … alors nous aviserons. Pour le moment, disons-nous que c’est une simple disparition et prenons cette mission comme telle.

Il n’aimait pas cela, Jiraya. Si lui pouvait accepter la trahison d’une personne qu’il côtoyait, il ne savait pas si Tsunade arriverait à faire de même. Il n’aimait pas qu’elle se prenne la tête. Il fallait qu’elle se libère de ce poids. Ils n’étaient pas obliger d’être tous les deux préoccupé par des peut être et des si. Jiraya fit alors, à nouveau, sa méthode de diversion.

- Dis moi, tout à l’heure, tu as dis que tu me surveillerais de prés, tu comptes aussi dormir avec moi ? Je te préviens j’ai toujours les mains baladeuses !

Se contenter d’elle, elle l’avait dit elle-même. Jiraya ne voyait pas d’inconvénient à mettre tous ses fantasmes avec pour seul visage, et corps, la jeune femme ici présente … mais il se demandait si elle comprenait les sous entendus qu’elle lui avait balancé à la figure sans même le vouloir. Il lui sourit d’un air d’ange qui comptait bien lui faire comprendre. Après tout, ce n’était pas parce que Tsunade ferait parti de ses fantasmes de sport horizontal qu’il allait en tomber amoureux, n’est ce pas ?

Il finit par rire pour détendre l'atmosphère. Même s'il disait cela, il n'était pas comme ça. Et Tsunade devrait le savoir depuis. Il ne la touchait jamais. Même s'il menaçait, il attendait de se faire frapper et qu'elle l'arrête. Il n'avait jamais été irrespectueux envers son corps que par sa manie d'utilisé sa perversion pour faire oublier les choses. Il ne savait même pas que Tsunade l'avait percé à jour.



Once you choose hope,
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
anything’s possible.
ANAPHORE

The true measure of a shinobi 56d032c7e9fd63aa63aeabb734c16f0850865c31
Recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 898
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

The true measure of a shinobi Empty

acc35c5e28e908ae8b4db888c9ae6c33--tsunade-naruto.jpg
Tsunade
Je suis née dans le clan Senju et malgré mon jeune âge je suis déjà Sannin. Je viens du village de Konoha et je suis la petite fille du Premier Hokage. Je suis aussi une excellente ninja médecin.


Je ne vais pas me vanter mais je possède une force surhumaine. Avec Jiraya, vaut mieux, cet abruti mérite chaque coup que je lui donne ! Il me fatigue ! Mais qu'est-ce que je ferais sans lui, sans eux. Mon équipe. Sous le commandement de Maitre Hiruzen nous ne pouvions que devenir plus fort. Personnellement, je ne cours pas après la puissance mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde dans mon équipe, aussi, quand Orochimaru disparut, j'ai tout de suite senti que les ennuies ne faisaient que commencer. Mais bien qu'il ait le don de me mettre hors de moi, je sais que je ne pourrais rêver meilleur coéquipier que Jiraya. Il est le pilier sur lequel je pourrais me reposer toute ma vie, je le sais. Mais n'allait pas lui raconter ! Je nierais en bloc jusqu'à la mort !  


The true measure of a shinobi S3U0VMC


Tsunade :copyright:️ Google

Jiraya sait être mature, responsable et sérieux, c'est ce qui rend son comportement encore plus horripilant. Car il peut l'être et il sait l'être, mais il ne le veut pas, tout simplement. Il n'aime pas se prendre la tête et considère que l'humour est la solution à tout. C'est fatiguant. Mais malgré tout, je n'ai pas envie qu'il change. Je ne sais pas, il a ce petit quelque chose qui fait qu'il est Jiraya. De façon radicalement opposée, Orochimaru est comme lui, il a un petit quelque chose qui fait qu'il est Orochimaru et qu'il ne pourra jamais changer.

Alors que nous sommes en marche vers le village de Getsu, je demande à Jiraya s'il pense que notre troisième compagnon nous a trahis ou non. Jiraya peut avoir des avis très éclairés, il ne se trompe que très rarement, c'est pour cela que son avis m'importe. Je fronce les sourcils en l'écoutant parler.

"Je sais qu'il a longuement étudier les techniques de mon grand-oncle, le Deuxième du nom, alors que tout le monde sait que la plupart de ces techniques sont interdites soit jugées trop puissantes soit contre nature."

Je me mordille la lèvre, de plus en plus inquiète de tout ce qu'Orochimaru serait capable de faire s'il passait du côté obscur. Et si c'est le cas, est-ce qu'on deviendrait ennemi ? Est-ce qu'on aurait pour mission de....de le...

"Hum..."

Ajoutais-je simplement, gardant mes doutes pour moi. Orochimaru ne passerait pas tout ce temps à étudier et à acquérir de nouveaux pouvoir dans le but de satisfaire sa curiosité. Je l'ai toujours admiré qu'il a toujours été curieux de nature, une âme de chercheur, il a toujours eu soif de savoir mais.... dans quel but ?
Je ne sais pas si je serais capable de me battre contre lui... On est une équipe. Ce n'est pas une solution envisageable. On va le retrouver, le ramener avec nous, nos vies reprendront leur cours et tout ira bien.

Je regarde le sol en marchant en silence, pour ne rien changer, mon partenaire opte pour la solution humour afin de détendre l'atmosphère. Je souris en l'écoutant, il est vrai que quand j'ai dit ça tout à l'heure, j'ai été surprise de ne pas le voir rebondir tout de suite dessus mais apparemment il attendait le bon moment pour le réutiliser contre moi.

J'affiche un immense sourire de provocation, je m'arrête net et pose mes poings sur mes hanches. Je me penche légèrement en avant et le regarde, le sourire toujours aux lèvres.

"Ah oui ? Est-ce que c'est vrai ?..." Je me rapproche de lui. "... Est-ce que tu oserais vraiment profiter de moi pendant mon sommeil, hein, dis, Jiraya ?" Dis-je avec ma voix la plus affriolante.

Il n'est pas le seul à pouvoir entrer dans son jeu et la plupart du temps, quand je fais l'effort de le suivre, il finit par être tellement surprise que la blague finit par tourner court. De toute façon, c'est une bonne chose, ce qui ne le rend pas trop lourd, c'est qu'il sait s'arrêter au bon moment.
J'aime bien rigoler avec lui, on se chamaille, on se cherche, mais on s'amuse bien. Jiraya est peut-être un peu salace, mais jamais il ne m'a manqué de respect et même si je ne l'avouerai jamais même sous la torture, ça ne fait pas de mal de savoir qu'il y a un homme qui apprécie ce qu'il voit. En tant que femme ninja, des fois ça fait du bien au moral de l'entendre. Enfin bref, plus besoin d'en reparler, plus jamais. Je rougis bêtement à ma pensée.

Revenir en haut Aller en bas
 
Clionestra
Clionestra
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 29/12/2020
CRÉDITS : me

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4324-clionestra#90018 https://www.letempsdunrp.com/t4408-mercy-thompson https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra#90152 https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnage-de-clionestra#90151
Noob

The true measure of a shinobi Empty

7da8ce8f7a8c5c38bf4995a5cb55ebfcd083aa53r1-500-280_128.gif
Credit icon : pseudo
Jiraya

Faut il en dire plus quand son nom à lui seul est une légende ? (en cours)

Informations supplémentaires ici.

The true Measure of a shinobi

Dans un monde idéal, Jiraya aurait eu quelqu’un de plus loyal qu’Orochimaru dans sa team. Il y avait bien Tsunade, qui était aussi loyale qu’on puisse l’être, et lui … mais peut être était ce justement pour leur loyauté à toute épreuve qu’ils se sont retrouvés avec un personnage aussi ambivalent qu’Orochimaru avec eux. Après tout, normalement les teams étaient faites en réfléchissant à ce que chaque membre apporte quelque chose aux autres. Tsunade, depuis toujours il le pensait, apporter la maturité et la responsabilité. Jiraya aimait à penser qu’il apportait du fun, des moments marrants … Orochimaru était le rabat joie de service… Toujours à vouloir plus, à vouloir décortiquer corps et missions pour en faire des analyses et « apprendre plus »…

C’était aussi peut être pour cela qu’il s’entendait mieux avec Tsunade, sans parler de son corps qu’il préféré la regarder, … parce qu’elle avait plus de point commun avec lui, et qu’elle riait la plupart du temps à ses pitrerie … peut être bien.

La discussion se posa sur le deuxième du nom… Jiraya pinça ses lèvres. Il avait forcément beaucoup de respect pour leur hokage, … mais il savait aussi que certaines choses qui avaient été faite dans le passé ne pouvaient plus se laisser faire maintenant. Il observa la jeune femme.

- Il étudie trop. C’est ça son plus gros souci. Sauf que comparer à la plupart des gens qui ont étudiés les écrits de ton grand-oncle, lui trouve que c’est politiquement correcte de faire des essaies et des expérimentations.

Il ne doutait pas que, si un jour Orochimaru venait à faire un laboratoire, il n’y aurait pas que des souris dans les cages pour servir de cobaye… Cette idée lui monta un frisson dans l’échine. Il secoua la tête. Non. Il ne pouvait pas penser au pire. Orochimaru n’irait pas jusqu’à utiliser des humains … n’est ce pas ?

Quand il remonta les yeux pour regarder Tsunade elle semblait en proie, elle aussi, à une imagination débordante… Elle pensait à le tuer ? Jiraya y avait pensé aussi. Bien qu’Orochimaru fût son camarade, il ne pouvait pas le voir en l’instant comme son ami. Un ami, ça ne faisait pas ça. C’est tout. Mais il pouvait comprendre que la jeune femme y pense. Alors parlait de mains baladeuse était bien plus intéressant. Sa réaction, elle, était nouvelle. Si lui parlait toujours de l’idée de lui faire des choses classés x, c’était bien la première fois de mémoire qu’elle lui permettait de le faire … et qu’elle alimentait ses désirs par les gestes.

Se penchant en avant, Jiraya avait une vue encore plus plongeante vers un décolleté qui aurait tôt fait de le faire saigner du nez s’il ne réfrénait pas son imagination tout de suite. Et quand elle utilisa sa voix … il eu envie d’elle. De la plus simple des manières. Il avait lu un peu trop de pornographie, bien que la plupart était plus du roman érotique, pour ne pas avoir des envies tout de suite, là, dans la forêt…. Il se surprit à ne rien dire… Tsunade pouvait elle lire le désir qui naissait dans ses yeux ? Jiraya ne le savait pas. Il s’approcha elle aussi d’elle. Après tout, ils ne se touchaient pas encore.

- Je ne peux pas affirmer ce qui se passera dans mes rêves avec un corps chaud et magnifique comme le tien à mes côtés.

Il ne voulait pas lui manquer de respect, ça c’est sur… Et si mains baladeuses il aura … alors ça serait dans son sommeil… Cependant, il sait qu’il rêve bien trop souvent de caresses intimes pour ne pas risquer de faire quelque chose qu’il regretterait … ou elle. Eux. Et depuis qu’il avait mit la tête de Tsunade et son corps dans toutes ses pensées un peu osées il avait bien du mal à ne pas se sentir chauffer à l’intérieur.

Il posa à nouveau le regard sur la jeune femme… Une pensée étrange se perdit dans sa tête avec une puissance telle qui le déstabilisa. Il avait eu envie de l’embrasser à l’instant. De faire taire cette bouche impertinente qui jouait de lui, qui s’amusait de ses envies. Alors il ne fit que sourire, alors qu’il était toujours assez proche pour la toucher mais sans jamais céder à la tentation. Il ne ferait jamais rien sans la certitude que Tsunade le désire.

- Tu sais que si on ne se dépêche pas, on sera grand parent avant qu’on arrive à Gentsu ?

Bien que pour être grand-parent, il fallait être parent, et on n’allait pas revenir sur les envies qui tourbillonnaient entre eux.



Once you choose hope,
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
anything’s possible.
ANAPHORE

The true measure of a shinobi 56d032c7e9fd63aa63aeabb734c16f0850865c31
Recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 898
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - Fantasy - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

The true measure of a shinobi Empty

acc35c5e28e908ae8b4db888c9ae6c33--tsunade-naruto.jpg
Tsunade
Je suis née dans le clan Senju et malgré mon jeune âge je suis déjà Sannin. Je viens du village de Konoha et je suis la petite fille du Premier Hokage. Je suis aussi une excellente ninja médecin.


Je ne vais pas me vanter mais je possède une force surhumaine. Avec Jiraya, vaut mieux, cet abruti mérite chaque coup que je lui donne ! Il me fatigue ! Mais qu'est-ce que je ferais sans lui, sans eux. Mon équipe. Sous le commandement de Maitre Hiruzen nous ne pouvions que devenir plus fort. Personnellement, je ne cours pas après la puissance mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde dans mon équipe, aussi, quand Orochimaru disparut, j'ai tout de suite senti que les ennuies ne faisaient que commencer. Mais bien qu'il ait le don de me mettre hors de moi, je sais que je ne pourrais rêver meilleur coéquipier que Jiraya. Il est le pilier sur lequel je pourrais me reposer toute ma vie, je le sais. Mais n'allait pas lui raconter ! Je nierais en bloc jusqu'à la mort !  


The true measure of a shinobi S3U0VMC


Tsunade :copyright:️ Google

Jiraya n'est pas le seul à avoir une mauvaise réputation auprès des autres villageois. Orochimaru est vu comme un psychopathe latent et je sais que tout le monde m'appelle la Légendaire Perdante dans mon dos. Tout ça parce que j'ai la folie du jeu, j'adore parier et que je ne gagne pas souvent. Pourtant, je suis toujours sûre de moi quand je me lance dans un pari, mais aller savoir pourquoi, je ne gagne jamais. Bah. Ce n'est pas pour m'en plaindre, à chaque fois que je gagne, quelque chose de terrible se produit. Alors vous allez peut-être penser que je suis folle, mais je préfère perdre. Du coin de l'œil, je regarde Jiraya puis un petit sourire discret se dessine sur mes lèvres, finalement nous ne sommes pas si différents, nous avons juste une façon différente de le montrer. Je suis obsédée par le jeu et Jiraya par....La chaire fraiche ? Grrrrr rien que d'y penser ça m'énerve et mon sourire se transforme en froncement de sourcils. Du calme, Tsunade, il n'a encore rien fait ! Je le sais ! Mais je sais aussi qu'à tout moment il peut me sortir une blague salace et rien que cette idée commence à m'énerver. Mais ce que je dis est vrai, les équipes sont murement réfléchies et composées par les Kage eux-mêmes, Orochimaru est attiré par le pouvoir, moi par l'argent et Jiraya par les femmes. Heureusement que nous avons également des qualités qui nous complètent. Je suis loyale, Orochimaru est intelligent et Jiraya est bien plus courageux qu'il ne le pense ou qu'il veut nous le faire croire.

Je soupire avant de me concentrer de nouveau sur notre conversation. Je hoche la tête.

"C'est vrai qu'il a toujours eu une certaine fascination pour les techniques du Deuxième du nom. Bien qu'il les ait inventés, il savait que ses techniques ne devaient pas être utilisées et plus elles étaient interdites plus Orochimaru en étaient fasciné. Mais.... De là à vouloir les expérimenter..."

Je n'ai moi-même jamais osé m'intéresser à ces techniques alors qu'elles sont dans ma famille. J'ai préféré m'orienter vers le ninjutsu médical de mon grand-père et même si je ne lui arriverai jamais à la cheville, je suis quand même fière du chemin que j'ai accompli jusqu'ici et j'ai hâte de continuer à me perfectionner.

Lorsque je relève la tête, je remarque que Jiraya me regarde, je tourne immédiatement la tête. Ce type a le don de lire en moi comme dans un livre ouvert et je n'ai pas envie de l'embêter avec mes soucis. Ni qu'il parvienne à décrypter chacune de mes émotions, une dame a le droit à un peu de mystère.

Quand j'ai décidé d'entrer dans son jeu, poing sur les hanches et petite voix mielleuse, je pensais qu'il me sortirait une blague qui me ferait sortir de mes gonds et puis voilà. Au lieu de ça, son regard est devenu plus intense et pendant un instant il est resté complètement muet. Je....Je ne sais pas pourquoi mais subitement, tout m'est devenu plus sérieux et je me suis mise à rougir comme une tomate en reprenant vite une pose plus naturelle. Je me sens gênée. Je ne sais pas pourquoi. Le regard de Jiraya ne m'a pas gêné, justement...

Puis quand il se rapproche de moi pour me dire qu'il ne peut pas dire ce qu'il adviendra une fois qu'il sera endormi... Je.... Je me surprends à désirer savoir ce qu'il pourrait bien se passer... Mon dieu je deviens complètement folle ! Plus j'y pense et plus je sens mes joues s'empourprent, je secoue la tête pour chasser ces idées avant que monsieur Comique de Service ne pointe le bout de son nez pour m'embêter jusqu'à ce que mort s'ensuive. La mienne ou la sienne.... peu importe.

Olala, pourquoi se tient-il toujours aussi près de moi... pourquoi mon esprit veut qu'il recule, mais mon corps se délecte de cette proximité ? Pourquoi sa voix résonne différemment à mes oreilles ? Je suis en train de perdre tous mes moyens et ça ne me plait pas, oh non, ça ne me plait pas du tout !

"Je...Je....Oui, tu as raison, on ferait mieux de se dépêcher."

Je papillonne des cils pour revenir dans le monde réel puis je me mets en route. Mon rythme de marche est bien plus rapide que tout à l'heure, dans un sens, j'espère que cette feignasse de Jiraya me laisse marcher seule devant pour pouvoir rester à la traine, ça me permettra de faire redescendre la température de mon corps et de mettre de l'ordre dans mes idées. Je me sens si perturbée que j'ai même l'impression que mon chakra en est chamboulé ! C'est impossible, pas vrai ? Soupire, je suis vraiment en train de dérailler.

Et tout ça. C'est. De. Sa faute ! Me dis-je tout en filant un coup de pied dans un caillou avec toute la frustration que j'ai en moi. Le caillou file tout droit dans les airs à une vitesse folle avant d'exploser la branche d'un arbre qui s'écrase lourdement au sol et de finir sa course plus loin, sans doute dans l'écorce d'un autre arbre. Oups.... Des oiseaux se mettent à voler, sans doute paniquer parce que je viens de détruire leur nid sans le vouloir...

Cette fois, je ne vais pas y échapper, Jiraya va sans doute me traiter d'assassin, de tueuse de pauvres bébés oiseaux.... Ça m'énerve ! Mais dans le fond.... Et s'il avait raison ? Et si j'avais blessé des animaux juste parce que je me suis sentie... troublée par Jiraya ? Vous voyez, tout ça, c'est de sa faute !

Ni une, ni deux, je me mets en route vers les lieux du crime, laissant mon compagnon et le sentier principal derrière moi pour m'engouffrer plus profondément dans la forêt environnante.

"J'arrive les amis !"

Dis-je aux animaux de la forêt. Je cours plus vite, bondissant également sur les arbres avant d'arriver sur les lieux de mon crime. Heureusement, pas de blessé. Même pas un nid sur la branche. Plus de peur que de mal. J'allais pour faire demi-tour quand un bruissement de feuille me fait froncer les sourcils, en me concentrant, je parviens à esquiver le kunai juste à temps. Je sors mes propres armes de ninja tout en mettant tout mes sens à l'affut. Il y a quelqu'un de caché sur les branches d'un arbre. Je scrute, mais ne voit personne, aucun souci, je finirais bien par détecter son chakra.

"Montrez-vous !"

Un rire me parvient avec le vent.

"Tiens, tiens, tiens. Quelle surprise. La légendaire Tsunade en personne et toute seule en plus, c'est qu'on en a de la chance."

On ? Donc il n'est pas tout seul. Les sourcils plus froncés que jamais, je suis prête.
Revenir en haut Aller en bas
 
Clionestra
Clionestra
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 29/12/2020
CRÉDITS : me

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4324-clionestra#90018 https://www.letempsdunrp.com/t4408-mercy-thompson https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra#90152 https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnage-de-clionestra#90151
Noob

The true measure of a shinobi Empty

7da8ce8f7a8c5c38bf4995a5cb55ebfcd083aa53r1-500-280_128.gif
Credit icon : pseudo
Jiraya

Faut il en dire plus quand son nom à lui seul est une légende ? (en cours)

Informations supplémentaires ici.

The true Measure of a shinobi

Jiraya n’avait pas forcément envie de faire une carte de leur compétence respective… mais il savait qu’avoir Orochimaru en ennemi ne les aiderait pas. Orochimaru était, bien malgré lui, charismatique, et les gens le suivaient avec bien plus de naïveté que ce que les autres ne le suivrait lui. Il est plus discret sur ses envies, là où Jiraya ne se cache pas de les montrer, les dire, et les expérimenter quand il en a le droit. C’était pour cela qu’il était un membre à surveiller, et qu’il ne fallait pas laisser la jeune génération écouter ce fou … Jiraya eu un frisson en imaginant des enfants entre ses mains … il n’était pas pour les enfants tueurs, mais il savait déjà qu’une team avec lui comme sensei ferait de redoutable ninja, ou des ninjas morts ne supportant pas l’entrainement, certainement étrange, de l’homme serpent… Non … Il ne préférait pas s’imaginer le pire et mettait tout cela sur le dos de sa curiosité maladive de tout comprendre. Décortiquer les techniques et ne pas les pratiquer sur des pauvres personnes innocentes.

Jiraya n’avait pas eu besoin de la vérification de la jeune femme, qu’elle lui dise qu’elle n’essaierait pas, pour le savoir. Il fit un sourire et ne rajouta rien sur ce fait. Leur petit échange de regard, ou de rougissement pour la jeune femme, avait eu le dont de fermer cette discussion sérieuse pour une autre … tout aussi sérieuse mais bien plus … sensuelle. Il lui souriait toujours, sans honte de lui montrer ce qui courait dans ses yeux. Le rougissement dans ses yeux étaient si … délectable. Il avait envie de lui mordillait les joues pour voir si la chaleur y était aussi forte que ce que lui le penser. Alors il fit un sourire. Un large sourire. Elle se remit dans une position plus naturelle et il fit de même en s’écartant doucement.

Jiraya attendit quelques instants avant de bouger. Reposant les yeux sur le corps de la jeune femme qui était déjà en train de s’en aller… Donc … Le sérieux l’a faisait rougir, et la mettait dans tous ses états … C’était bon à savoir. Elle se met à marcher rapidement, mais il reste en retrait, à peine, pour voir son fessier se déhancher en face de lui. C’était le genre de spectacle qui mériterait d’être décrit, lu, et expliquer. Il sortit son carnet vide et y écrivit quelques phrases de descriptions. De la manière dont elle avait rougit, ou dont sa foulée marquait le sol dans son envie de se soustraire au désir qui naissait peut être. Il savait qu’il faisait un rêve éveillé, Tsunade n’avait montré aucun intérêt romantique ou physique pour lui depuis qu’ils se connaissent, ça ne pouvait pas commencer. Mais des fois, il aimait à écrire des descriptions qui allaient de ce sens. Alors qu’il marquait tranquillement la description de son corps fuyant, elle donna le coup de pied.

Jiraya n’avait rien fait pour une fois. Vraiment. Il n’avait même pas parlé ! Il allait lui demander si ça allait mais elle était partit avant qu’il n’eut le temps. Il l’observa et prit le temps de ranger son carnet pour la suivre en suivant sa trace. Elle n’était pas si éloigné que ça, mais il lui laissait tout de même de la marge pour ne pas … l’étouffer ? Peut être … un peu …

Alors qu’il était monté sur la branche d’un arbre, il l’observa en silence. Que voulait-elle faire ? Il ne la comprenait pas. C’était pourtant pas la première fois qu’il lui disait avoir envie de la toucher … Pouvait il être allé trop loin cette fois ? Alors qu’il trouvait avoir moins fait que d’habitude !

Alors qu’elle se fit attaquer, il s’était levé pour aller directement avec elle, mais il se ravisa. Pour le moment, personne ne l’avait attaqué lui, donc on ne savait pas qu’il était là… la surprise d’un autre ninja ne pouvait qu’être une bonne chose contre l’ennemi.

L’homme s’approchait de Tsunade, précisant qu’il n’avait en effet pas été repéré … et qu’en plus, il n’était pas tout seul. Dans un silence de mort, il fit apparaître une petite grenouille, qui n’avait de magique que le fait qu’elle vienne de son chakra, et il la laissa aller vers les pieds de Tsunade pour lui préciser qu’il était bien là.

Il fit le tour de la zone, toujours en silence, alors qu’il chercha à trouver les autres personnes qui était avec l’inconnu. Il trouva une personne dans un buisson, pendant qu’un autre était en train de rejoindre leur chef. Trois personnes au total. Jiraya sourit. Dommage qu’il n’avait pas du pop corn, parce que de là où il était, il pouvait déjà dire qu’aucun des hommes n’auraient la capacité de faire du mal à Tsunade… L’un d’entre eux semblait d’ailleurs prompt à la peur, et nul doute que la jeune femme pourrait le battre juste en levant les mains vers lui.

Alors qu’il allait, en effet, s’assoir sur la branche pour regarder le combat de Tsunade, il vit autre chose dans les feuillages autour d’eux. Il n’était pas sur de ce que cela pouvait être. C’était comme un humain, mais à 4 pattes. La chose voulait aussi observer le combat de toute évidence… Quand il se déplaça pour observer la créature, elle l’entendit. Tournant ses yeux vers lui, elle disparu dans les bois. Ok… il fallait expédier ça, et le plus vite possible. Il allait s’occuper de celui qui arrive vers leur patron, avant qu’il n’arrive au patron.

HRP – j’avoue que je suis un peu nul en combat, donc si tu veux dire qu’ils ont tous les deux fait leur combat n’hésite pas



Once you choose hope,
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
anything’s possible.
ANAPHORE

The true measure of a shinobi 56d032c7e9fd63aa63aeabb734c16f0850865c31
Recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


The true measure of a shinobi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
The true measure of a shinobi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox
» [UPTOBOX] True Crimes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: