-15%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S7 Aspirateur Robot en promo chez Cdiscount
509 € 599 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 La gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
Clionestra
Clionestra
MESSAGES : 69
INSCRIPTION : 29/12/2020
CRÉDITS : me

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4324-clionestra#90018 https://www.letempsdunrp.com/t4408-mercy-thompson https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra#90152 https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnage-de-clionestra#90151
Noob

La gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir. - Page 2 Empty

flat,128x,075,f-pad,128x128,f8f8f8.jpg
Credit icon : pseudo
Seth Smith

Seth était un enfant mignon. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus. Il a été méchant petit, et il s'en est toujours voulu. La vie l'a puni pour ça, il le sait. Sa punition c'est de vivre sans sa mère, seule etre à avoir toujours cru en lui. Devenu un véritable ermite, il n'ose sortir de chez lui et à appris à survivre depuis son appartement. Voilà pourquoi il compte sortir, et vivre à nouveau.

Informations supplémentaires ici.

la gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir.

Seth ne pouvait mentir, il avait hâte d’être demain, d’aller chercher le carnet à défi, et de découvrir une nouvelle facette de son amie. Il avait envie de la connaître plus, juste pour le plaisir… et elle était bien la seule à lui faire ressentir ce genre de chose. Il n’avait plus d’amis, il n’avait plus réellement de famille, et les peu de personne qui l’entourer voulait quelque chose de lui.

Il se demandait un instant s’il serait aussi ouvert avec elle, dans la vraie vie. Est-ce qu’il pourrait l’attraper et la faire voler, bien sur à un niveau humain, comme ça ? Il ne savait pas. Dans ce monde nouveau, il faisait semblant d’être ce qu’il n’était pas … et il ne pourrait peut être pas être aussi sympa dans la vie avec sa partenaire qu’il le croyait.

La voyant revenir, il se le demandait vraiment alors qu’il n’en laissait rien paraître sur l’image de son avatar. Il ne faisait qu’un petit sourire très fier de lui… trop pour une goule, mais comme tout le monde l’avait vite compris, Seth pouvait faire de son avatar un peu tout ce qu’il voulait.

- Je ne suis pas si méchant, je voulais juste te faire connaître les joies de la chute libre.

Il était toujours fier de lui. Oui. Et cela même si elle le prenait pour un bébé. Il sourit encore alors qu’il avait bien conscience des regards sur eux. Il trouvait cela assez … mignon .. que certaines personnes s’imaginent des choses sur des avatars dans un jeu d’aventure. A croire que le monde ne pouvait pas se composer d’amitié … Pour le moment en tout cas, ce n’était qu’une amitié, et Seth ne voyait pas un instant comment cela pourrait en être autrement.

- Une fille ? Où ça ?

Il paru choqué un instant avant de se concentrer comme elle sur leur quête. Après tout, il avait l’habitude de répondre à ses blagues par une autre, ou par une réfléxion… et il n’avait pas envie de changer cela. Il écouta les explications. Il avait l’impression d’avoir déjà entendu cette quête … mais après tout, Monga n’était pas connu pour écouter les cinématiques ou les explications. Monstres à tuer, ça lui botte. Enigmes et tout ça ? Un peu moins il faut l’avouer. Il savait donc qu’il avait trouvé la meilleure partenaire pour ce périple. Lui, il allait se faire un nouveau stock d’item de monstre… qu’il partagerait bien sur avec sa partenaire à la fin, même s’il ne lui disait pas.

D’ailleurs, n’était ce pas un algorithme de jeu que de trouver des items que l’on ne veut pas dans ce genre de quête ? Il était une goule. Il y avait très peu de chance pour qu’il trouve un item pour sa race, ou même pour son genre. Il allait trouver des armures de filles, des armures de mages, de mercenaire, mais rien pour les goules. C’était ainsi que marcher le monde des items de monstres. Alors qu’ils avancèrent un peu, ils se retrouvèrent avec leur PNJ dans une salle ronde et « sans rien »… et avant qu’ils n’aient le temps de dire ouf, ils se retrouvèrent dans une salle coincé de miroir, séparé et sans ami.

- Zut de flûte ! Lulu, tu m’entends ?

HRP – Elle peut l’entendre ou non. Je ne sais pas si tu veux que l’on fasse toute la quête ou juste le début pour avancer alors n’hésite pas à faire ce qu’il te plait, personnellement les deux me vont ;)



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Recherche+ Recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Chocohuète
Chocohuète
MESSAGES : 358
INSCRIPTION : 30/03/2017
CRÉDITS : L'icon vient de je ne sais pas trop où, désolée ! Signature de Cookie corns. Chanson " DARKNESS MY SORROW ", Chuya's character song.

UNIVERS FÉTICHE : Ca dépend de mes envies ^^"
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t852-j-erre-dans-lapocalypse-j-erre https://www.letempsdunrp.com/t4284-les-p-tites-envies-de-chocohuete#89526 https://www.letempsdunrp.com/t4306-les-cafouillis-de-chocohuete#89681 https://www.letempsdunrp.com/t4533-dans-la-valise-de-chocohuete-il-y-a#92945
cat

La gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir. - Page 2 Empty

t09zFJjs_o.png
Lennon Van Helsing
En début d'année, j'ai fêté mes 19 ans et je vis dans la jolie ville de Grimgar, dans un pays qui vous est certainement inconnu : Aincrad. Dans la vie, je suis étudiante en Littérature. Mais je suis également musicienne, en chant signé bien entendu. Je compose moi-même la mélodie et écris les textes ! Et pour aider ma mère à assurer les dépenses familiales, j'ai aussi un petit boulot de vendeuse dans une boutique de jeux vidéos. En dehors de ça, je suis célibataire et sincèrement, je le vis très bien, car je n'ai pas la tête à de telles choses !

cefb0409d3cd20e5acfa6431f4bf63ba.gif
Née le 1er janvier, mais est persuadée que sa naissance n'a pas été bénéfique à sa famille - A cause d'un problème de santé survenu durant la grossesse de sa mère, Lennon est partiellement sourde (et risque de perdre un peu plus en audition, au fil des années !) - Sa surdité a été découverte à ses 2 ans, et cette nouvelle a fait l'effet d'un vraie bombe dans la famille : son père a reproché à sa mère de ne pas avoir été assez prudente lors de la grossesse, pour que leur fille soit devenue un "monstre" (selon les propres termes du père !) - Un an plus tard, son père a obtenu le divorce, et est sorti définitivement de la vie de sa fille (c’est pour ça que Lennon a demandé, plus tard, à prendre le nom de sa mère, pour gommer toutes traces de son père, de sa vie !) - Quand il est parti, sa mère était enceinte, mais le père a également abandonné l'enfant à naître : Andrea - Lennon a toujours culpabilisé des frais que sa surdité imposait à sa mère, qui a régulièrement enchaîné les heures sup' - La jeune rousse a souvent été moquée, à cause de sa couleur de cheveux, mais aussi de sa surdité et ses prothèses auditives - Elle a toujours tenu à garder le sourire malgré tout, jusqu'à ce qu'elle intègre une nouvelle école, à 10 ans - Là-bas, elle fit la rencontre d'un garçon, qui se montrait charmant avec elle quand ils se croisaient en dehors des bancs de l'école, pour leurs cours de musique, et agissait comme un monstre atroce, lorsqu'ils étaient dans le milieu scolaire - C'est lui qui a entraîné d'autres petits camarades à sa suite, faisant subir des brimades quotidiennes à Lennon, allant jusqu'à parfois jeter ses prothèses auditives - Le calvaire a durée 6 longs mois, avant que Mme Van Helsing, alertée par l'état d'esprit de sa fille, ne la fasse changer d'école - Lennon ne s'en est jamais complètement remise, le goût de la trahison commise par ce garçon, qu'elle n'a jamais pu cerner, et qui troublait quelque fois son coeur, est toujours dans sa bouche - Lennon a touché le fond, essayant en quelques reprises, de se tuer, mais sa mère, sa soeur mais aussi sa chienne, ont réussit à la sauver à chaque fois - Ce qui l'a vraiment sauvé, c'est la découverte du VRMMORPG (Virtual Reality Multi Massively Online Role Playing Game) : Melromarc, un jeu permettant une immersion virtuelle sans commune mesure, auquel elle a joué dès son inauguration - Elle a choisit comme avatar une belle blonde élancée, qui n'a que 2 points communs avec elle : le bleu de leurs yeux, et un handicap (son avatar ayant les deux bras robotisés) - Ludelyn Kellson (mélanges d'identités pour rendre hommage à Ludvig Van Beethoven [pour la musique],  Evelyn Glennie [aussi pour la musique], Helen Keller [pour son courage militant et sa plume] & Thomas Edison - Il y a un an, elle y fait la rencontre d'un autre joueur ayant pour pseudo Momonga, avec qui elle s'est souvent retrouvée associée, en l'espace de 4 mois - Depuis lors, ils se parlent souvent, durant des heures entières - Il y a quelques semaines, Lennon a lancé l'idée d'un jeu, profitant du fait qu'ils habitaient dans la même région (une des seules infos privées qu'ils ont partagé !), afin d'apprendre à mieux se connaître - Elle ne peut deviner que derrière ce pseudo amical, se cache en réalité son ancien bourreau/partenaire de musique/1er coup de coeur.

76CF8C83BA4ECD70D6C6CB6AA6CD5418BCCAC071
Souriante en apparences, mais en réalité, plus brisée qu'il n'y paraît, par les moqueries dont elle a été régulièrement victime - Semble bavarde, mais elle parle très peu d'elle en réalité - S'exprime bien plus dans ses textes musicaux, qu'auprès de ses proches - Est très "nature", jusqu'au bout des ongles, ça se voit dans sa façon de s'habiller et son mode de vie en général - Douce et rêveuse - Plus timide qu'il n'y parait - Lutte encore contre elle-même, son manque de confiance et la sensation que sa famille serait plus heureuse sans elle - Artiste dans l'âme - Têtue, mais on peut dire aussi qu'elle est déterminée - Ouverte aux autres et facile d'accès, mais elle n'accorde pas sa pleine confiance si facilement - Sait "oraliser", mais préfère s'en abstenir car elle déteste sa voix, elle préfère signer - Elle aime à se séparer quelque fois de ses prothèses, qui deviennent désagréable au bout d'un moment - Est toujours ravie de croiser des gens sachant signer, et apprécie d'apprendre cette langue à quiconque le désire - Sait lire sur les lèvres - Depuis ses 14 ans, elle a une chienne (berger Australien) : Sixtine, qui l'accompagne au quotidien, est sa confidente, et l'a régulièrement tirée de ses tourments - Sixtine est ce qu'on appelle un chien écouteur, et Lennon n'a pu l'avoir si jeune, que parce qu'il en allait de son équilibre, d'avoir une présence amicale à ses côtés, mais aussi acquérir une autonomie qui lui faisait cruellement défaut.

4bd30596b10eb26505068ca370aa73ad.jpg
"The loneliest people are to kindest. The saddest people smile the brightest. The most damaged people are the wisest. All because they do not want to see anyone suffer the way they do."


Amybeth McNulty & Violet Evergarden :copyright: Hécate
HJ :
 

Il n’y a pas à dire, ce duo de joueurs est vraiment hors-normes. A les voir, il est difficile à croire qu’ils sont parmi les meilleurs joueurs de cet univers vidéoludique, et pourtant, c’est bel et bien le cas ! Ce qui est le plus étonnant, chez eux, c’est le fait qu’ils se connaissent IRL – sans l’avoir cependant remarqué ! – et qu’en plus de ça, leur lien d’antan n’est pas vraiment des plus reluisants ! Comme quoi, ces deux-là étaient apparemment destinés à se retrouver, d’une manière ou d’une autre… Même si, sous peu, ils seront séparés - virtuellement parlant du moins - au cours de leur quête !

C’est toujours avec un sourire amusé aux lèvres, que l’épéiste démarre la quête, aux côtés de son inséparable frère d’armes. Pourquoi ne serait-elle pas confiante, alors qu’ils ont réussi toutes les quêtes qu’ils ont entrepris ensemble, jusqu’alors ? Toutes n’ont pas été faciles, mais aucune n’a su les mettre en échec ! Il leur est arrivé, en quelques occasions, d’avoir à les recommencer, car ils avaient commis quelques erreurs ou autre. Mais ils les ont toutes réussi, au final, et c’est tout ce qui compte ! C’est donc forte de cet impressionnant bagage, que la jeune joueuse fait rentrer son avatar dans les souterrains du château. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Ludelyn est déjà très concentrée ! Ca se voit un peu moins sur le visage du personnage virtuel, que sur celui de la rouquine qui est aux commandes, mais c’est la plus pure vérité !

Tout se passe bien, pour commencer, jusqu’à ce que… « Tu crois qu’on verra des [noms de monstres] ici ? Ils sont particulièrement sad… », la blondinette s’interrompt tout à coup, réalisant qu’elle parle dans le vent… Elle n’a plus d’amis, et zéro curly pour remédier à la situation, la pauvre ! « Vilaine goule, c’est pas le moment de jouer à cache-cache ! », ronchonne-t-elle faussement, avant de se montrer plus sérieuse face au manque de réaction de son comparse. « Momo ? Arrête de bouder voyons, tu sais que t’es une gentille goule va ! ». Même en essayant de s’assurer que son comparse l’entende bien, elle ne peut s’empêcher de plaisanter. C’est ainsi, entre eux, ça l’est assez rapidement devenu, ou ça a été sans doute un peu long, Lennon ne le sait plus vraiment. Depuis quelques mois, elle lui parle tellement – en ligne du moins – qu’elle a un peu de mal à se souvenir de comment leur amitié a vraiment démarrée ! Leur manie à se vanner s’est installer tout naturellement entre eux, presque aussi facilement que leur amitié a su fleurir. « Oh, quelle méchante quête qui me vole ma goule ! ». L’épéiste feint de protester, mais son grand sourire montre bien qu’elle s’amuse, au contraire, et beaucoup ! Si la Van Helsing aime tant jouer, ça n’est pas pour s’amuser à se tourner les pouces, mais bien pour se surpasser, stratégiquement, comme avec de la pure logique lors d’énigmes. « C’est parti ! »

Une fois de plus, le duo a fait face à une quête qui n’a su résister à leur talent et à leur symbiose. Ca n’étonne même plus Lennon, depuis le temps, qui, un long moment après, coupe le jeu, un grand sourire aux lèvres. Et ce sourire qui s’élargit, quand elle pense à leur petit jeu, avec ce carnet, qui démarre demain. Elle ne peut s’imaginer dans quoi tout ça va les mener, mais a hâte. Tout en étant un peu effrayée que ça ne tourne mal. Lennon a peu de vrais amis, et Momo figure dans cette petite liste.

Nous voici donc mercredi, le lendemain de cette quête virtuelle qui fut palpitante et assez fun à faire, de l’avis de l’étudiante en Littérature. La journée a semblé très longue pour la jeune sourde, qui n’avait qu’une hâte : savoir si son ami avait démarré sa « quête » dans le monde réel. Ainsi qu’elle l’a fait savoir hier soir à son camarade de jeu, ce soir, elle ne pourrait se connecter, ayant à étudier. Elle ne résiste cependant pas à l’envie de se connecter, juste pour envoyer un message à l’autre joueur. « Allez…. Dis-moi que t’as eu le temps de percer mon énigme, pour trouver au moins où se situe le carnet ! Ou mieux : que tu l’as entre les mains ! ». Elle se mordille les lèvres, en envoyant son message à son confrère. Elle ne sait pas si son énigme était trop difficile ou pas. Elle ne le pense pas, mais c’est toujours facile de dire ça, quand on connait déjà la réponse à l’énigme ! Et si ça se trouve, il n’a pas eu le temps de se pencher dessus… Secouant la tête, la jeune femme laisse le jeu allumé, du moins, la section messagerie. Elle réduit la fenêtre de communication du jeu sur son écran d’ordi, et met en forme les cours qu’elle a pris en note, aujourd’hui, sur ce même ordi. Plutôt très – trop même ! – organisée, la rouquine, elle aime avoir des cours joliment présentés et aérés, ça l’aide à mieux apprendre ! En arrière-plan – portant, ou plutôt endurant !, pour cela, ses prothèses auditives – elle met un peu de musique. D’aussi loin qu’elle se souvienne, Lennon a toujours eu du mal avec le silence, elle qui a pourtant grandi dans un univers fort silencieux… Ca l’aide à se concentrer. Et de la concentration, elle en a besoin, pour travailler, et résister à son envie d’ouvrir la fenêtre de messagerie toutes les minutes. Et puis, de toute façon, les notifications sont activées, elle sait qu’elle ne loupera rien !



y5soootz
No matter what kind of cliched game it's, I'll play until the end. I simply wanted a way to kill time. The world is a bird cage, faded in colour. 'In languor dreams of death' ... who was the one that said it? BUT NOW, DARKNESS MY SORROW, I have not yet fallen apart so, as I laugh off this imposed inconvenience. Even if I get tired of the night & tear off my shackles. Let's stop messing around already. I'll manipulate even the weight of this cut-short life. I'd rather just fall than go back to being alone. Staring at the destroyed cage of this self, (GRAVITY). Slowly, I sing, "Not bad at all." Even though it feels like I might be trapped, there is no room for sentiments. I'll push myself to the limit & dye everything jet-black.
Revenir en haut Aller en bas
 
Clionestra
Clionestra
MESSAGES : 69
INSCRIPTION : 29/12/2020
CRÉDITS : me

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4324-clionestra#90018 https://www.letempsdunrp.com/t4408-mercy-thompson https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra#90152 https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnage-de-clionestra#90151
Noob

La gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir. - Page 2 Empty

flat,128x,075,f-pad,128x128,f8f8f8.jpg
Credit icon : pseudo
Seth Smith

Seth était un enfant mignon. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus. Il a été méchant petit, et il s'en est toujours voulu. La vie l'a puni pour ça, il le sait. Sa punition c'est de vivre sans sa mère, seule etre à avoir toujours cru en lui. Devenu un véritable ermite, il n'ose sortir de chez lui et à appris à survivre depuis son appartement. Voilà pourquoi il compte sortir, et vivre à nouveau.

Informations supplémentaires ici.

la gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir.

HRP – On aurait bien l’occasion oui :D Cela me va, pas de soucis ;) j’inventerais quelque chose ou je resterais flou ;)

Seth avait enlevé son casque des heuuuuuuures plus tard. Il n’avait pas vraiment dormit. Il ne dormait jamais complètement, et ses cernes sous les yeux annonçaient assez bien son hygiène de vie. Il souriait cependant de toutes ses dents en voyant écrit sur son écran les statistiques de leur mission. Bien sur qu’il avait croisé des [noms de monstres] et bien sur qu’il était partit en chercher. Il avait un stock à faire ! Et il ne comptait pas lésiner sur les moyens. Il l’avait faire des commentaires, et cela l’avait fait rire. Il n’avait pas eu besoin de plan, le plan était d’être eux deux …. Et c’était alors qu’il faisait une quête aux statistiques parfaites que son idée de JAMAIS être une guilde se raffermit. Il ne pourrait pas faire ça avec une guilde… il devrait partager ses statistiques, ses butins, ses points d’expérience …. Non… pas pour lui.

Il avait quitté donc le jeu quand sa partenaire de toujours l’avait quitté. Il devait aller dormir, au moins les 3 heures préconisés pour ne pas s’évanouir de sommeil dans la journée … trois heures ce n’était rien pourtant. En pensant à sa chasse aux trésors demain, cependant, il n’arriva pas à fermer l’œil de la nuit … que c’était compliqué d’être deux personnes et aucun d’entre elles en même temps … il se demandait si elle ne serait pas deçu de rencontrer « Seth »… L’imbécile Seth. Celui qui ne mérite pas réellement d’intérêt … celui qui trahit pour la frime et qui n’arrive même pas à s’excuser…

Seth avait passé la majeure partie de sa journée a essayer de comprendre son enigme, il avait même chercher de l’aide sur internet … il avait prit son temps pour voir les différentes options, et quand il ne lui en resta plus qu’une petite dizaine, il décida de sortir le nez de chez lui. L’acte de poser le pied dehors pouvait être anodin pour la plupart des gens…. Mais plus pour lui … malgré lui, il s’était sentit … comme dans un étau … et les premiers lieux qu’il avait visité en pensant être le bon n’avait que renforcé cette impression.

Sauf qu’il l’avait trouvé. Il l’avait prit. Et il s’était exilé chez lui, à nouveau. Fermant la porte alors que son cœur allait éclater dans sa poitrine … Il aurait peut être dû lui dire qu’il avait une espèce de phobie de l’extérieur qui le mettait à plat à chaque fois ? Peut être aurait il dû … mais il n’avait pas eu envie de lui enlever le plaisir, ni qu’elle le plaigne, ou pire encore, qu’elle le juge. Il n’avait « rien » pour avoir cette peur de l’extérieur. Ni handicape que l’on remarque, ni tête étrange… on pouvait le voir comme un beau garçon … mais cependant, il n’arrivait toujours pas à se faire aux regards des autres.

Il reçu le message de Lulu alors qu’il n’était pas encore remit de sa sortie. Il ne sait pas combien de temps il mit pour lui répondre ensuite. Il prit son téléphone, prit le livre en photo et lui envoya avec un simple mot en plus « Révise ». Il ne voulait pas qu’il soit la raison de ses mauvaises notes. Il ne dit rien de plus. Puis il ouvrit le carnet. Il devait trouver quoi mettre dedans alors qu’il répondait déjà à un message qu’elle avait laissé. Il devait trouver une idée de message et ensuite, le remettre où il l’avait trouvé. De ce fait, elle pourrait faire son enigme et se retrouvait dans un autre endroit où elle laisserait le livre… il fallait qu’il lui montre un endroit qu’il aimait bien… il essayait d’utiliser sa mémoire. Il aimait les endroits très, très, calmes. Doucement il se mit à écrire.

« Connais –tu l’homme le plus doué aux tambours de la ville ? Il reste sur la place la plus noble de toutes, tous les jours. Mais il n’est là seulement de 6 heures du matin à 9 heures. J’en suis sûr, une fois j’ai décidé de louper les cours juste pour l’écouter un peu plus longtemps. Il arrive avec ce simple objet à faire plus de son que n’importe quoi, et ça reste pourtant mélodieux. Je me sens un peu mieux quand je l’entends. Je me suis toujours demandé qui il était, et ce qu’il faisait dans la vie, en réalité. Ton défi, si tu l’acceptes, sera de lui parler et de lui demander. Ce qu’il fait dans la vie, pourquoi il joue de la musique, s’il arrive à en vivre. Tu n’es pas obligé de lui demander milles choses, une suffira pour valider le défi. Qu’en dis-tu ? ».

Il reprit son téléphone et lui renvoya un message tout simplement après avoir finit d’écrire… finissant son petit texte par l’image d’un homme faisant du tambour.

« Demain, je te le remets là où je l’ai trouvé, après ça sera à ton tour ».

HRP – Le tambour ressemble à ça, et quand je parle de « place la plus noble » c’est pour dire la Places des Lys. Donc une enigme et un défi ;)



May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Recherche+ Recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Chocohuète
Chocohuète
MESSAGES : 358
INSCRIPTION : 30/03/2017
CRÉDITS : L'icon vient de je ne sais pas trop où, désolée ! Signature de Cookie corns. Chanson " DARKNESS MY SORROW ", Chuya's character song.

UNIVERS FÉTICHE : Ca dépend de mes envies ^^"
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t852-j-erre-dans-lapocalypse-j-erre https://www.letempsdunrp.com/t4284-les-p-tites-envies-de-chocohuete#89526 https://www.letempsdunrp.com/t4306-les-cafouillis-de-chocohuete#89681 https://www.letempsdunrp.com/t4533-dans-la-valise-de-chocohuete-il-y-a#92945
cat

La gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir. - Page 2 Empty

t09zFJjs_o.png
Lennon Van Helsing
En début d'année, j'ai fêté mes 19 ans et je vis dans la jolie ville de Grimgar, dans un pays qui vous est certainement inconnu : Aincrad. Dans la vie, je suis étudiante en Littérature. Mais je suis également musicienne, en chant signé bien entendu. Je compose moi-même la mélodie et écris les textes ! Et pour aider ma mère à assurer les dépenses familiales, j'ai aussi un petit boulot de vendeuse dans une boutique de jeux vidéos. En dehors de ça, je suis célibataire et sincèrement, je le vis très bien, car je n'ai pas la tête à de telles choses !

cefb0409d3cd20e5acfa6431f4bf63ba.gif
Née le 1er janvier, mais est persuadée que sa naissance n'a pas été bénéfique à sa famille - A cause d'un problème de santé survenu durant la grossesse de sa mère, Lennon est partiellement sourde (et risque de perdre un peu plus en audition, au fil des années !) - Sa surdité a été découverte à ses 2 ans, et cette nouvelle a fait l'effet d'un vraie bombe dans la famille : son père a reproché à sa mère de ne pas avoir été assez prudente lors de la grossesse, pour que leur fille soit devenue un "monstre" (selon les propres termes du père !) - Un an plus tard, son père a obtenu le divorce, et est sorti définitivement de la vie de sa fille (c’est pour ça que Lennon a demandé, plus tard, à prendre le nom de sa mère, pour gommer toutes traces de son père, de sa vie !) - Quand il est parti, sa mère était enceinte, mais le père a également abandonné l'enfant à naître : Andrea - Lennon a toujours culpabilisé des frais que sa surdité imposait à sa mère, qui a régulièrement enchaîné les heures sup' - La jeune rousse a souvent été moquée, à cause de sa couleur de cheveux, mais aussi de sa surdité et ses prothèses auditives - Elle a toujours tenu à garder le sourire malgré tout, jusqu'à ce qu'elle intègre une nouvelle école, à 10 ans - Là-bas, elle fit la rencontre d'un garçon, qui se montrait charmant avec elle quand ils se croisaient en dehors des bancs de l'école, pour leurs cours de musique, et agissait comme un monstre atroce, lorsqu'ils étaient dans le milieu scolaire - C'est lui qui a entraîné d'autres petits camarades à sa suite, faisant subir des brimades quotidiennes à Lennon, allant jusqu'à parfois jeter ses prothèses auditives - Le calvaire a durée 6 longs mois, avant que Mme Van Helsing, alertée par l'état d'esprit de sa fille, ne la fasse changer d'école - Lennon ne s'en est jamais complètement remise, le goût de la trahison commise par ce garçon, qu'elle n'a jamais pu cerner, et qui troublait quelque fois son coeur, est toujours dans sa bouche - Lennon a touché le fond, essayant en quelques reprises, de se tuer, mais sa mère, sa soeur mais aussi sa chienne, ont réussit à la sauver à chaque fois - Ce qui l'a vraiment sauvé, c'est la découverte du VRMMORPG (Virtual Reality Multi Massively Online Role Playing Game) : Melromarc, un jeu permettant une immersion virtuelle sans commune mesure, auquel elle a joué dès son inauguration - Elle a choisit comme avatar une belle blonde élancée, qui n'a que 2 points communs avec elle : le bleu de leurs yeux, et un handicap (son avatar ayant les deux bras robotisés) - Ludelyn Kellson (mélanges d'identités pour rendre hommage à Ludvig Van Beethoven [pour la musique],  Evelyn Glennie [aussi pour la musique], Helen Keller [pour son courage militant et sa plume] & Thomas Edison - Il y a un an, elle y fait la rencontre d'un autre joueur ayant pour pseudo Momonga, avec qui elle s'est souvent retrouvée associée, en l'espace de 4 mois - Depuis lors, ils se parlent souvent, durant des heures entières - Il y a quelques semaines, Lennon a lancé l'idée d'un jeu, profitant du fait qu'ils habitaient dans la même région (une des seules infos privées qu'ils ont partagé !), afin d'apprendre à mieux se connaître - Elle ne peut deviner que derrière ce pseudo amical, se cache en réalité son ancien bourreau/partenaire de musique/1er coup de coeur.

76CF8C83BA4ECD70D6C6CB6AA6CD5418BCCAC071
Souriante en apparences, mais en réalité, plus brisée qu'il n'y paraît, par les moqueries dont elle a été régulièrement victime - Semble bavarde, mais elle parle très peu d'elle en réalité - S'exprime bien plus dans ses textes musicaux, qu'auprès de ses proches - Est très "nature", jusqu'au bout des ongles, ça se voit dans sa façon de s'habiller et son mode de vie en général - Douce et rêveuse - Plus timide qu'il n'y parait - Lutte encore contre elle-même, son manque de confiance et la sensation que sa famille serait plus heureuse sans elle - Artiste dans l'âme - Têtue, mais on peut dire aussi qu'elle est déterminée - Ouverte aux autres et facile d'accès, mais elle n'accorde pas sa pleine confiance si facilement - Sait "oraliser", mais préfère s'en abstenir car elle déteste sa voix, elle préfère signer - Elle aime à se séparer quelque fois de ses prothèses, qui deviennent désagréable au bout d'un moment - Est toujours ravie de croiser des gens sachant signer, et apprécie d'apprendre cette langue à quiconque le désire - Sait lire sur les lèvres - Depuis ses 14 ans, elle a une chienne (berger Australien) : Sixtine, qui l'accompagne au quotidien, est sa confidente, et l'a régulièrement tirée de ses tourments - Sixtine est ce qu'on appelle un chien écouteur, et Lennon n'a pu l'avoir si jeune, que parce qu'il en allait de son équilibre, d'avoir une présence amicale à ses côtés, mais aussi acquérir une autonomie qui lui faisait cruellement défaut.

4bd30596b10eb26505068ca370aa73ad.jpg
"The loneliest people are to kindest. The saddest people smile the brightest. The most damaged people are the wisest. All because they do not want to see anyone suffer the way they do."


Amybeth McNulty & Violet Evergarden :copyright: Hécate
Dès que Lennon voit son écran indiquer un message, elle se rue sur son ordi, et esquisse un sourire enjoué en voyant une photo du livre qui découvrira les recoins de la ville. Elle est contente de se dire que son camarade de jeux l’a enfin en main. Studieusement, elle tente de suivre le « Révise » qu’il lui a envoyé, mais il lui est difficile de se concentrer sur ses cours. Pour le meilleur comme pour le pire, leur jeu est lancé ! Sa capacité de concentration s’envole tout bonnement, lorsque l’autre joueur la recontacte de nouveau. Elle a encore un grand sourire aux lèvres, quand elle va rejoindre sa mère et sa sœur, à table, et bien entendu, cela lui vaut quelques questions, que la rouquine esquive avec habilité.

La nuit du mercredi au jeudi fut assez courte, pour l’impatiente étudiante. Elle avait la sensation de se retrouver propulsée des années en arrière, la nuit de Noël, quand sa mère les envoyait, sa sœur et elle, au lit, alors que le Père Noël s’apprêtait à passer. A peu de choses prêt, c’est la même impatience naïve qu’elle éprouve. Et cette impatience l’étreint durant tout le jeudi, car sa journée s’avère assez chargée ! Entre les cours et son travail dans la boutique de jeux vidéos, elle n’a pas le temps d’aller voir celui qui est – comme elle l’avait révélé à son comparse dans sa 1ère énigme – son disquaire fétiche. (Et oui, la sourde est accro à la musique, surtout aux vinyles, et cette boutique recèle de multiples merveilles, qu’on trouve souvent très difficilement ailleurs !). Elle arrive à quitter son travail plus tôt que prévu, ce qui lui permet de faire un détour, avant de rentrer chez elle, et de récupérer le carnet. Heureusement que le gérant de la boutique de musique, la connait bien, sans quoi, il aurait sans doute envoyé chier une nouvelle arrivant, à 2 minutes de la fermeture. La Van Helsing lui adresse un sourire chaleureux en remerciement, avant de découvrir ce qu’a écrit son ami.

L’énigme de Seth la tient en haleine, jusqu’à après le repas. Elle profite du miracle qu’est Internet pour chercher un plan complet de sa ville natale, afin de voir quelle place de la cité, mériterait d’être qualifiée de « place la plus noble ». Elle en profite aussi pour envoyer un message à son ami, afin de lui dire qu’elle a récupéré le carnet, et le tiendra au courant quand son tour viendra de nouveau, de le chercher ! « Mais quelle cruche ! », s’auto-insulte la rousse, s’assénant une claque sur le front, maintenant qu’en face de tous les noms de places d’Aincrad. Comment a-t-elle fait pour ne pas y penser plus tôt ? Ce soir-là, avant d’aller se coucher, Lennon règle son réveil, pour la tirer du lit pour 7h. Plus tôt qu’initialement prévu, mais ça ne la dérange pas, et ça lui laissera du temps d’essayer de voir ce fameux joueur de tambour, et de lui parler un peu, avant d’aller vite à la Bibliothèque Universitaire, puis en cours !

« Merci, grâce à toi, j’ai rencontré un homme charmant ! Tu devrais en prendre de la graine ! (Je plaisante !  :8D: Quoi que...  :erm:  :mdr: ) J’ai noté le résumé de notre conversation dans le carnet ! D’ailleurs, c’est lui qui l’aura, à compter de mardi ! « Si tu viens en ami, dis-lui le mot de passe, et il te donnera le carnet ! »… ». Elle ricane, la rouquine, en envoyant ce mot à son camarade de jeu. Le musicien – vraiment sympa – s’était un peu montré curieux sur cette jeune femme, qui faisait partie des rares à venir lui adresser la parole. Avec franchise, elle lui avait expliqué la raison de son geste, et ça avait bien amusé l’homme. Il avait naturellement proposé de prendre un peu plus part à ce petit jeu auquel se livraient ces 2 inconnus. Et de fil en aiguilles, Lennon avait découvert qu’il était très fan du « Seigneur des Anneaux », d’où la petite énigme, afin que Seth « prouve » son identité au joueur de tambour ! La jeune femme relit ensuite les quelques lignes qu’elle a rédigé, dans le carnet

« Ce charmant musicien s’appelle James – comme son père – et a été banquier – comme son père ! Suite à une surcharge de travail, il a changé du tout au tout, et en reprenant le contrôle de sa vie, il s’est découvert une passion pour la musique. De fil en aiguille, il est tombé sous le charme de ce drôle de tambour, qu’il fait découvrir à tous, tous les jours. En dehors de ça, il est artiste peintre ! »

Assez naturellement, la rousse avait bien discuté avec le musicien, intriguée par cet instrument qu’elle n’avait jamais vu « en vrai ». Il lui avait même laissé l’essayer, en apprenant qu’elle aussi, était musicienne. Ca avait été un chouette moment de partage, pour la Van Helsing, qui a donc prévu d’aller le revoir, ce lundi, afin de lui confier le carnet, ce qui laissera à Seth le soin de partir le récupérer à partir du mardi !

« A mon tour de te faire découvrir un chouette endroit. Le plus magique de toute la ville, si tu veux mon avis ! Je suis sûre que la Fée des Dents a des actions dans cette étrange échoppe ! Aux effluves de sucreries en tout genre, se mêlent celles de réconfortantes boissons chaudes, et aussi les odeurs des livres, vieux comme plus récents. Les murs sont tapissés des Héros des enfances, de toutes les générations confondues ! Trouve le tien, sur le mur, et prends le en photo. Ou dessine-le. Glisse la photo, ou le dessin, dans le carnet ! Je veux voir qui tu avais comme modèle, plus jeune ! Et profites-en pour te prendre une de leur multiples spécialités sucrées, tu l'auras bien mérité !
Je te présente mon modèle d'autrefois. Si tu ne reconnais pas, je te préviens : je ne te connais plus ! »


Lennon se passe la main dans les cheveux, en relisant ce qu’elle a écrit. Elle ne compte plus le nombre d’heures qu’elle a pu passer dans cette surprenante confiserie, qui sert en effet des boissons chaudes – qu’ils font sur place ! – et qui permet de flâner au chaud, en empruntant – sur place seulement ! – un livre. D’années en années, les murs gagnent de colorées décorations, mettant en scène les héros des dessins animés - Disney ou non, manga ou autre ! - comme de certains jeux vidéos, ou encore, quelques super-héros. La Van Helsing se demande si son camarade de jeu y a déjà mis les pieds. S’y sont-ils déjà croisés, sans le savoir ? Voilà qui serait drôle ! Avant de fermer le carnet, elle colle un fanart qu'elle a imprimé, et qui représente Anastasia, telle qu'on la voit dans le dessin d'animé de 97 ! Lennon a toujours été impressionnée par cette princesse au fort caractère, mais aussi et surtout par le mystère qui entourait - autrefois du moins ! - la réelle jeune femme qui avait inspiré ce dessin animé !

HJ ::
 



y5soootz
No matter what kind of cliched game it's, I'll play until the end. I simply wanted a way to kill time. The world is a bird cage, faded in colour. 'In languor dreams of death' ... who was the one that said it? BUT NOW, DARKNESS MY SORROW, I have not yet fallen apart so, as I laugh off this imposed inconvenience. Even if I get tired of the night & tear off my shackles. Let's stop messing around already. I'll manipulate even the weight of this cut-short life. I'd rather just fall than go back to being alone. Staring at the destroyed cage of this self, (GRAVITY). Slowly, I sing, "Not bad at all." Even though it feels like I might be trapped, there is no room for sentiments. I'll push myself to the limit & dye everything jet-black.
Revenir en haut Aller en bas
 
Clionestra
Clionestra
MESSAGES : 69
INSCRIPTION : 29/12/2020
CRÉDITS : me

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t4324-clionestra#90018 https://www.letempsdunrp.com/t4408-mercy-thompson https://www.letempsdunrp.com/t4332-je-suis-pas-seule-dans-ma-vie-repertoire-de-clionestra#90152 https://www.letempsdunrp.com/t4331-je-suis-pas-seule-dans-ma-tete-personnage-de-clionestra#90151
Noob

La gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir. - Page 2 Empty

flat,128x,075,f-pad,128x128,f8f8f8.jpg
Credit icon : pseudo
Seth Smith

Seth était un enfant mignon. Jusqu'à ce qu'il ne le soit plus. Il a été méchant petit, et il s'en est toujours voulu. La vie l'a puni pour ça, il le sait. Sa punition c'est de vivre sans sa mère, seule etre à avoir toujours cru en lui. Devenu un véritable ermite, il n'ose sortir de chez lui et à appris à survivre depuis son appartement. Voilà pourquoi il compte sortir, et vivre à nouveau.

Informations supplémentaires ici.

la gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir.

Seth avait déposé le carnet, et un sentiment de bien-être l’avait suivi ensuite dans la journée. Ce qui était assez rare. Là où il étudiait, il avait même réussi à faire un sourire à une personne qui semblait perdu… ce qui était nouveau. Bien sur, il ne pourrait pas reconnaître la personne même s’il le voulait… il ne pensait qu’à ce jeu étrange de défi qu’il commençait avec son amie. Ce matin là, il n’était pas allé sur la place des lys pour entendre la musique. Il s’était dit qu’il risquerait de la voir, elle et son livre, et que cela ne serait pas juste. Alors il avait juste imaginé la musique et la situation d’un sourire. Le message qu’il reçu le fit sourire. Il savait qu’il aurait pu parler à l’homme aussi, mais il n’avait jamais osé.

Il nota sur une feuille l’énigme alors qu’il lui répondit rapidement d’un smiley clin d’œil pour lui dire d’avoir reçu… il avait vraiment envie de savoir cette conversation. Il était déjà en train de réfléchir alors que l’heure du sommeil approché. La feuille avec l’énigme devant son nez, il s’endormit avec le papier. Le lendemain, il croyait avoir une idée. Il avait déjà vu l’homme avec un badge seigneur des anneaux … et il connaissait assez de l’univers pour avoir fait un parallèle… le plus dur ? C’était d’aller parler à l’homme… Il resta un moment sur la place, à l’écouter sans savoir comment l’aborder. Il se décida à la fin, quand il allait partir.

- Heu … monsieur … je suis … Seth. Normalement quelqu’un vous a laissé quelque chose pour moi… AH et le mot de passe est …

Il sortit un papier ou il avait écrit en phonétique la manière de dire ami dans une langue obscur. L’homme semblait heureux d’avoir rencontré Seth et lui tendit le carnet après une petite discussion … pas du tout à l’aise. Alors qu’il allait partir, Seth se permit de demander :

- Comment est-elle ? Je veux dire… elle est …

Souriante ? Pleine de vie ? Heureuse ? Tout ça ? A côté il devait faire terne et fade. James lui donna juste une tape sur l’épaule avant de dire de ne pas se prendre la tête. Et il partit … plus facile à dire qu’à faire… il devrait normalement aller faire ses études, ou autre chose, mais il reparti dans son appartement à l’abri pour voir sa réponse. Il décida de répondre d’abord avant de trouver le nouveau défi.

« Je l’ai rencontré rapidement…. Je ne dois pas être aussi à l’aise que toi avec les inconnus parce que je n’ai pas eu autant d’informations. J’aurais peut être dû lui demander un portrait de toi alors ? »

Pour ce qui était de l’énigme il ne savait pas s’il devait y aller aujourd’hui… elle, elle était studieuse, elle étudiait comme il faut … il y avait peu de risques qu’ils se croisent non ? Il chercha les endroits qui vendaient des bonbons dans la ville, la seule chose qui pouvait se rapprocher de la fée des dents. Il trouva, à l’aide des images sur le site, la confiserie dont elle parlait. Il sourit. Il y alla, et même si le pas de la porte était toujours dur à passer, c’était plus simple.

Arriver là bas, il s’assit et demanda tout simplement leur spécialité. Le lieu était atypique, et en effet il n’y était jamais entré. Il n’avait pas beaucoup visité cette ville pour tout avouer … et les choses qu’il avait envie de lui montrer se passer ou très tard ou très tôt.

« C’est vraiment un chouette endroit que tu m’as fait découvrir. Je ne connaissais pas du tout. J’y retournerais peut être, une fois que ce jeu sera fini entre nous, avec toi, si tu en as l’envie. Je ne pense pas que c’est le lieu le plus magique, selon moi, mais ça, je te l’écrirais ensuite. Je me suis prise le produit du jour, peut être un peu trop sucré pour moi … »

Il allait le finir, n’aimant pas le gaspillage, mais il aurait peut être du trouver sur la carte quelque chose avec un peu moins de chocolat et plus de fruit rouge. Il aimait les fruits rouges.

« Je connais le dessin anime, Anastasia… mais j’avoue que je ne l’ai jamais regardé. Je n’avais aucune personne avec qui regarder les princesses disney sans passer pour un « naze » auprès de mes amis, à l’époque. C’était honteux de regarder ce genre de film, et ça même s’ils sont peut être super. Si tu me le demandes, je le regarderais pour toi. »

Il observa les murs. Tapisser de personnages en tout genre, venant d’un peu tous les univers. Il chercha alors simplement sur le mur un héro qu’il pourrait aimer. Qui aimait il ? Petit avait il un personnage qui lui donner envie de rêver ? Il ne savait pas. Il avait aimé Kid paddle comme les gamins de son âge, mais cela n’avait jamais été LE personnage. Il chercha encore quand il trouva un dessin, fait rapidement par une personne qui dessinait bien mieux que lui. Il le prit et le glissa à l’intérieur comme elle l’avait demandé.

« Je te présente Zuko. D’avatar, le dernier maître de l’air. Je sais que tu voulais mon modèle « plus jeune » mais je t’avoue que c’est le plus vieux que je me souvienne. Parce qu’il a eu le droit au pardon. Parce que je le jalouse un peu aussi, d’avoir réussi à demander pardon. En tout cas, c’est le personnage que j’appréciais le plus, et puis … contrôlait le feu, c’est trop classe, oses me dire le contraire ? J’espère que tu as déjà vu Avatar, la série, d’ailleurs, sinon c’est moi qui ne t’adresserais plus la parole ! »

Il finit par sourire tout en continuant de manger. Une tâche de chocolat tomba sur les feuilles. Il ragea puis l’essuya  doucement. Il entoura la tâcha avant de rajouter une flèche « ça c’était pour te mettre une preuve de mon passage … ». Bien sur, il savait qu’elle comprendrait que c’était faux, mais pour la blaque. Il reprit.

« Je vais essayer de te faire découvrir des endroits un peu plus « dans la journée »… celui auquel je pense, pour une fois, et ouvert toute la journée. C’est un endroit que j’aime bien. Et magique. Fin, je ne dis pas que ton lieu n’est pas magique, mais si je devais trouver un lieu magique c’est celui que j’aimerais te présenter. Voici donc l’énigme pour le trouver « De la neige dans le noir, au fond là où le soleil n’apparait pas, les vampires nageront vers toi ». Quand tu auras trouvé le lieu, tu peux déposer le livre sous le banc, après m’avoir décrit ce que tu ressens devant le spectacle qui s’offre à toi. N’hésite pas à changer de salle, il y a bien plus que des vampires à rencontrer dans ce nouveau monde. »

Il finit d’écrire et se déplaça pour sortir de la table sur laquelle il était. Il réfléchit à qui il devait le donner. Il finit par s’approcher de la serveuse. Il lui demanda gentiment si elle acceptait de prendre le carnet, et que quelqu’un viendra le chercher. Pour être sur que c’était la bonne personne, elle devra juste lui dire le mot Anastasia. Il revint chez lui, et écrivit le message pour Lennon. « Je l’ai trouvé, je l’ai rempli, je l’ai rendu. Pour ne pas se tromper, j’ai dit à la femme que tu diras « Anastasia » pour prouver que tu es bien la destinateur du carnet ». Et encore une fois, il rentra chez lui le cœur léger.

HRP – Les vampires des abysses, Vampyroteuthis infernalis si on veut se la péter, sont des mollusques qui vivent aux fonds des abysses. Ils sont connus pour manger la « neige » des abysses (les détritus des eaux peu profondes). Seth veut donc lui dire d’aller à l’aquarium, dans la partie « des abysses » de l’aquarium pour y trouver les vampires. (et profiter du chemin).




May you be in heaven
a full half hour
4b894efa40578603614668c5fa78584a7c80c010.gifv
ea4f251cd17e39702fbc69bb76198aad0d4cb667.gifv
before the devil knows
you're dead.
ANAPHORE

Recherche+ Recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


La gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
La gentillesse est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quelle délicieuse prestation {Hentaï} [PV Siin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: