Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
0.48 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Le casse ou ça passe |ft. Kathleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
Kathleen
Kathleen
MESSAGES : 98
INSCRIPTION : 04/12/2020
CRÉDITS : Moi-même

UNIVERS FÉTICHE : Dur de choisir, yen a plein
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

Le casse ou ça passe |ft. Kathleen - Page 2 Empty

20121001192678.jpg
Wall-e
J'ai arrêté de compter mes ans et je vis à droite, à gauche, sur Terre. Dans la vie, je suis compacteur de déchets et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec EVE et je le vis plutôt bien.

Compacteur de déchets mobile, WALL-E est le dernier robot opérationnel d'une vaste quantité produite par l'entreprise Buy N Large pour ramasser et compacter les déchets accumulés par les humains. Il fonctionne à l'énergie solaire et remplace constamment ses pièces usagées par d'autres récupérées sur des robots WALL-E hors d'usage. Il peut rétracter ses membres et sa tête dans son corps pour former un cube quand il se sent en danger ou lorsqu'il veut dormir. La longue existence solitaire de WALL-E lui a permis de développer une conscience et des émotions. Il est amoureux d'EVE, une sonde destinée à trouver une plante.


avatar :copyright: Kathleen


Le petit robot était simplet, mais pas au point de faire absolument tout ce qu'on lui disait sans avoir aucune autonomie et sans prendre aucune décision. L'idée de cadeau lui. En revanche, celle d'attendre indéfiniment ici alors que Eve ne savait pas où il se trouvait lui déplaisait profondément. Il fit donc preuve de sournoiserie sans même s'en rendre compte. Il commença par se mettre en veille, exactement comme il l'avait fait en démonstration, mais non pas aussi longtemps que le désirait le voyou. Seulement le temps que celui-ci s'endorme.

Quand Wall-e reprit conscience, tout était calme et ses deux hôtes dormaient profondément. Il se glissa à l'extérieur avec la ferme intention de revenir en compagnie de la belle sonde pour qui il avait une affection démesurée. Avec à la main les boîtes à bijoux vides qui avaient retenu son attention, il retourna dans la petite chaumière qui leur servait de foyer. Il y arrivait à peine que la sonde se précipita vers lui en prononçant son nom d'un air légèrement courroucé, mais surtout inquiet. Le robot compris qu'elle s'était fait du souci parce qu'il n'était pas rentré et lui tendit la boîte vide.

« Cadeaux ! »

Eve prix la boîte et la contempla avec circonspection. Elle semblait se demander comment une aussi curieuse petite boîte avait pu retenir le robot auquel elle était tellement attachée aussi longtemps. Elle désigna la boîte du regard, puis de la main, prononça quelques mots qui firent comprendre au robot qu'elle lui demandait ce qui s'était passé. Celui-ci lui fit signe de la suivre, estimant que rien ne pourrait mieux expliquer les choses que de lui présenter son nouvel ami qui, après tout, lui avait promis de lui donner d'autres cadeaux pour Eve. Habituée aux fantaisies de Wall-e, la sonde jugea plus prudent d'obtempérer et de le suivre, ne serait-ce que pour qu'il ne s'attire aucun ennui.

Les deux robots entrèrent dans la pièce au moment où l'individu était en train de parler à une caisse vide qui se trouvait au fond de l'abri. Perplexe, le petit robot entraîna sa sonde jusqu’à l'individu dont il s'assurera qu'il était bien en train de le regarder et non la boîte de métal à laquelle il était en train de parler, pour une raison mystérieuse que le robot ne s'expliquait pas. Après tout, cette boîte ne pouvait absolument pas lui répondre. Le robot désigna la sonde avec un sourire et la présenta au nouvel ami qu'il venait de se faire avec un vif enthousiasme.

« Eve ! »

La sonde, moins confiante que le robot, lança son scanner et analysa le bandit. Elle détecta à sa proximité la plante que Wall-e lui avait offerte et se tourna vers le robot à qui elle lui elle exprima le mot plante. Il hocha la tête, apparemment ravi de ce que la sonde avait repéré, et il sortit une boîte à bijoux, une de celles qu'il avait cherché à lui offrir. Il tenta d'expliquer à la sonde qu'il avait obtenu ce cadeau en échange de la plante qu'il avait remise à l'être humain.

« Cadeau ! » insista-t-il.



Le casse ou ça passe |ft. Kathleen - Page 2 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Jo'
Jo'
Féminin MESSAGES : 346
INSCRIPTION : 21/08/2019
ÂGE : 23
RÉGION : Grand Est
CRÉDITS : Avatar : Mary Cassatt | Signature : Bob Ross

UNIVERS FÉTICHE : /
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3218-jo https://www.letempsdunrp.com/t4055-a-nouveau-jo
cat

Le casse ou ça passe |ft. Kathleen - Page 2 Empty

sans_t23.png
Nino Gennaro
J'ai 46 ans et je vis un peu partout selon mes activités illicites. Dans la vie, je suis gangster en devenir et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à mon business, je suis divorcé et je le vis parfaitement bien, tout roule et ciao la rombière.

Nino a grandi aux Etats-Unis dans une famille nombreusse issue de l'immigration italienne. Il n'est donc pas étranger aux problèmes d'argent et à la vie difficile. Il adore sa soeur et fait de temps en temps peur aux copains de sa nièce quand il est suffisamment sage pour déambuler en plein jour sans craindre la police.

Tête brûlée, il adore l'argent et le risque. C'est ce qui l'a rendu trader, c'est aussi ce qui le pousse à entrer dans l'illégalité. Il ne fait pas grand chose avec son argent, ni avec son risque. Principalement, il s'en sert pour faire plus d'argent, et prendre plus de risques.

Il a rencontré son associé Julio au bar, et ils ont monté leur plan de narcotrafic un soir de cuite. Le lendemain, ils étaient toujours d'accord pour le faire, et ils se sont dit "Si ça, c'est pas un signe !" Ce n'était pas un signe et c'était stupide mais ils sont quand même contents.

La désinvolture de son comportement n'a d'égal que la désuétude de son Q.I.


Alexandre Astier :copyright:️ Jo'
Spoiler:
 

C'est alors que Julio s'approchait de la trappe pour la soulever au-dessus de nos têtes qu'elle a accouché non pas d'un, mais de deux robots. D'abord, j'm'imagine qu'il a rameuté deux potes, convaincu que j'suis d'avoir causé à Wall-E depuis mon réveil, et pis en me décrottant les yeux par la stupeur j'ai réalisé que c'que j'prenais pour le cube rouillé animé était un cube rouillé inanimé. J'm'adressais littéralement à une putain de caisse à outils, dans laquelle y a jamais eu d'outils d'ailleurs.

Et vas-y que j'ai pas eu de chance avec c't'affaire de robotique. Déjà, qu'il me tombe dessus (quasi au sens propre) ce tas de ferraille, mais qu'en plus maintenant il se ramène avec un autre robot, qui ressemble à un putain d'oeuf ! Julio, étrangement moins surpris et très premier degré de voir le duo arriver de l'extérieur, explose à mon visage.

"Il était parti ! Out ! On aurait pu s'casser mille fois en son absence et s'débarrasser du délire ni vu ni connu ! Et qu'est-ce qu'on a fait à la place ? On a dormi, cabron ! Et maintenant il a ramené son collègue, et t'as vu la gueule du truc ? C'est sûr que c'est les flics, regarde-les !"

Il les pointe du doigt. Malaisé de savoir comment régler l'affaire et calmer mon associé, pressentant bien qu'il me rend coupable de ne pas avoir voulu percer la mécanique d'une balle plus tôt dans la journée, je me contente de désinvolture.

"C'est malpoli de montrer du doigt, tu sais Julio."

Il explose en une litanie d'offenses hispaniques, semblable à un géant démon navajo en plein rite, m'arrache avec autorité le deuxième sac de dorures et, scindant le petit public, se hisse dans la rue vélocement. Fais chier, merde. Robot ou pas robot, faut qu'j'rattrape le coup. N'y voyons pas un quelconque élan du coeur pour cette douce brute saveur téquila, mais plutôt une passion dévorante pour la somme astronomique de thune qu'il trimballe (et dont la moitié au moins m'appartient) et pour l'eldorado d'impunité qu'il était censé m'offrir au Honduras. Je soupire et le talonne, quittant la pièce d'un salut rapide aux deux fauteurs de trouble.

"Messieurs-dames, robots, choses ..."

Sans savoir si je continue à être suivi par la brigade de boîtes de conserve (puisqu'à ce stade, si ces robots sont bien outils de la police, et vu la dégaine du blanc ça pourrait, je suis déjà cuit), je m'affaire à retrouver mon coéquipier, et à lui offrir les mots magiques qui toujours ont su soulager toutes nos peines - on s'fait un kebab ?


Le casse ou ça passe |ft. Kathleen - Page 2 CautiousDependableGalago-size_restricted
Revenir en haut Aller en bas
 
Kathleen
Kathleen
MESSAGES : 98
INSCRIPTION : 04/12/2020
CRÉDITS : Moi-même

UNIVERS FÉTICHE : Dur de choisir, yen a plein
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

tea

Le casse ou ça passe |ft. Kathleen - Page 2 Empty

20121001192678.jpg
Wall-e
J'ai arrêté de compter mes ans et je vis à droite, à gauche, sur Terre. Dans la vie, je suis compacteur de déchets et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec EVE et je le vis plutôt bien.

Compacteur de déchets mobile, WALL-E est le dernier robot opérationnel d'une vaste quantité produite par l'entreprise Buy N Large pour ramasser et compacter les déchets accumulés par les humains. Il fonctionne à l'énergie solaire et remplace constamment ses pièces usagées par d'autres récupérées sur des robots WALL-E hors d'usage. Il peut rétracter ses membres et sa tête dans son corps pour former un cube quand il se sent en danger ou lorsqu'il veut dormir. La longue existence solitaire de WALL-E lui a permis de développer une conscience et des émotions. Il est amoureux d'EVE, une sonde destinée à trouver une plante.


avatar :copyright: Kathleen
L'apparition subite de Eve avec Wall-e sembla désarçonner les deux bandits mais, comme à son habitude, le petit robot ne s'en rendit même pas compte. La sonde, pour sa part, sembler envisager qu'il puisse y avoir quelque chose de louche dans toute cette affaire, mais n'étant là que depuis quelques minutes, elle préféra continuer d’observer et de voir ce qui allait se passer. Quand l'un des deux bandits se mit à la pointer du doigt en parlant de police, Eve le regarda d'un air méprisant. Elle s'apprêta à opérer un demi-tour, mais elle fut retenue par la main de son petit robot et elle tenait assez à lui pour ne pas s'enfuir en courant.

En voyant l'homme prendre un sac et s'en aller, Wall-e se dit que le moment était peut-être venu d'aller voir la personne pour le cadeau de Eve. Du coup, quand son nouvel ami se précipita à la suite de son collègue, le robot collectionneur n'hésita pas à le suivre en entraînant Eve dans son sillage. Celle-ci semblait sentir le coup fourré et ne le suivait que à contre cœur, mais pour le moment, la priorité était de ne pas perdre l'individu de vue, qu'importait ce qui se passait vraiment ici. Alors ils se précipitèrent à sa suite sans une once d'hésitation.

Evidemment, le complice n'avait pas eu le temps de filer très loin. Cela dit, il était peu probable qu'il soit ravi qu'on le suive à la trace, surtout qu'il se méfiait des deux robots. Ce fut donc une course poursuite pendant un bon moment où celui de devant faisait tout pour ne pas être rattrapé et ceux de derrière pour ne pas se laisser semer, avec deux robots qui commençaient à ne plus vraiment comprendre le bien-fondé de la course poursuite. Finalement c'était pour tout le monde que la situation était des plus embrouillées.


Le casse ou ça passe |ft. Kathleen - Page 2 Giphy.gif?cid=ecf05e47ijnjjpcoy67xmz0tghdgyutjcpp5ihv33lr3zhg3&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Le casse ou ça passe |ft. Kathleen - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Le casse ou ça passe |ft. Kathleen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres-
Sauter vers: