Le Deal du moment : -53%
Balance connectée Xiaomi Mi Body à ...
Voir le deal
18.99 €

Partagez
 
 
 

 "On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Un petit sourire alors que Lucious relevait la tête en direction de son amante « En ce qui me concerne, la distance entre la chambre et la cuisine est bien suffisante pour avoir envie de toi » tout en se laissant glisser sur le côté, puis sourit « Je vais voir avec Clara alors pour programmer des visites d’appartement à compter de jeudi… Si cela te convient. » avant de l’embrasser, puis de se lever pour faire couler un bain pour eux deux, pour passer encore du temps dans leur petite bulle de douceur. Lorsqu’il revint pour la conduire jusque dans la pièce voisine, il nota ses quelques mots hésitant, avant de rire doucement « Tu aimerais bien, n’est-ce pas ?! » puis il l’entraina jusqu’à la salle de bain, souriant en remarquant que la surprise la ravivait. Il lui rendit son baiser et se glissa en premier dans l’eau chaude, talonné par Katelyn qui se glissa dans ses bras « Je n’ai pas froid, n’ait crainte » tout en déposant ses lèvres dans son cou. Puis il posa ces quelques mots. Comment allait-elle ? Son hésitation précédente l’avait intrigué, et il fallait croire qu’il avait eu raison. Un froncement de sourcil, mais souffla un simple « D’accord… » peu convaincant, à son tour. Un nombre incalculable de scénarios se bouscula dans son esprit, mais il tenta de se concentrer sur l’instant présent. Il déposa alors ses lèvres une nouvelle fois dans son cou, puis caressa son ventre doucement, dans l’eau « Tu préfères qu’on parte quelques jours au lieu de visiter des appartements ? On pourrait aller au chalet en montagne, ou on pourrait se rendre dans un institut. Qu’en penses-tu ? » Tout en penchant la tête pour tenter de croiser son regard. Il embrassa sa tempe, quelque peu inquiet de la conversation qui allait suivre. Finalement, il s’enferma dans son mutisme, son regard fixant la flamme d’une des bougies qui dansait sous le peu de courant d’air de la salle de bain. Il appréhendait l’issue de la soirée. Son visage posée contre la chevelure châtaine de Kate, il resta ainsi jusqu’à ce que l’eau devienne froide « Je commence à avoir froid » souffla-t-il en aidant Kate à se relever dans la baignoire, profitant de la vue qu’elle lui offrait et la suivit. Il lui tendit une serviette, puis en prit une à son tour pour s’essuyer. Il l’embrassa comme si le pire les attendait à l’issue et souffla un « Je suis là, tu le sais ? » tout en caressant sa joue, et se rendit ensuite dans le dressing pour enfiler un bas de pyjama et un débardeur.

Lucious laissa sa petite-amie se vêtir à son tour et se rendit, en attendant, dans la pièce principale, allumant la chaine hi-fi pour y diffuser Ed Sheeran en fond, et servit deux verres de vin qu’il lui tendit lorsqu’elle arriva « Avant que tu ne te lances Kate chérie » tout en souriant « Évite les suspens catastrophes avec moi, parce que je m’imagine le pire en cet instant, d’accord ? » et ajouta « Je t’écoute » avec davantage de sérieux.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 947
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

Une fois dans l’eau, et surtout après lui avoir confié qu’elle avait quelque chose à lui dire, mais qu’elle préférait éviter le faire ici, Kate resta silencieuse quelques secondes avant de dire, collant sa joue sur le torse de Lucious, caressant sa cuisse du bout des doigts : « -je pensais qu’on pouvait faire appel à June aussi… Je sais que tu as tes habitues, mais c’est mon amie, la tienne aussi d’ailleurs maintenant et… je m’en voudrais de ne pas lui demander de nous aider... » puis elle pencha la tête de l’autre côté et ajouta : « -sauf si ça te gêne qu’elle connaisse le prix de ce qu’on enfin que tu va acheter… je propose, tu disposes... » oui, elle ne voulait rien imposer. Elle leva les yeux sur le plafond et resta silencieuse également durant quelques minutes. « -pourquoi pas la montagne… j’ai pas envie de voir des gens... » souffla Kate en entrelaçant ses doigts à ceux de Lucious évitant ainsi qu’il ne caresse son ventre. « -on devrait peut être faire une liste de ce qu’on veut vraiment pour cet appartement, avant de visiter non ? » elle ne voulait pas de quelques choses sans âme, qui ne leur plairait qu’à moitié.

Elle se leva lorsqu’il confia avoir froid et elle reprit surtout pour éviter de penser à ce qu’elle devait lui dire ensuite : « -On sais déjà qu’il faut un plant de travail à ma hauteur… c’est un bon début non ? » elle commença à sécher son corps en ajoutant encore : « -Et une grande baignoire, parce que j’ai beaucoup apprécier ce petit moment... » elle lui rendit son baiser en comprenant qu’il n’avait pas forcement là tête à ça là tout de suite. Qu’il était déjà fixer sur ce qu’elle devait lui dire. « -je sais… c’est pour ça que je dois t’en parler... » il était capable de la rassurer en trois mots et un baiser… Elle lui avait répondu sans la moindre crainte, malgré le stress que tout cela engendrait chez elle. Kate termina de se sécher, avant de rejoindre la chambre la serviette noué autour du corps. Elle enfila son boxer et s’aventure dans le dressing pour prendre une chemise de Lucious. « -je vais laissé un pyjama ici… » cria la jeune femme avant de revenir dans la pièce principale, terminant de boutonner la chemise, pieds nues, le cheveux humide.

Elle prit le verre qu’il lui tendit avant de lui sourire avec douceur. « -excuses moi… je suis désolée je n’aurais pas dû te dire ça comme ça... » elle se passa une main sur le visage, la laissant terminer sa course dans ses cheveux, avant de s’installer dans le canapé. Elle posa la verre de vin sur la table basse et dit alors : « -tu m’avais demandé de te tenir au courant si jamais Caleb continuait à m’écrire… C’est le cas... » elle se leva pour aller chercher son téléphone, qu’elle déverrouilla pour lui permettre de consulter les sms. « -l’autre jour il est même venu m’attendre à la sortie du boulot... » ajouta Kate en reprenant sa place. Elle ne toucha pas à son verre, remontant ses pieds sur le canapé, ses genoux sous le menton : « -je me dis que changer de numéro de résoudra pas tout. Et je ne sais pas comment... » elle prit une grande inspiration se sentant oppressé simplement en parlant : « -je sais plus quoi faire pour qu’il arrête… il me dit qu’il va quitter sa femme, qu’il a été con, qu’il va se faire pardonner, que y’a que moi qui compte… enfin tu vois bien de toute façon... » elle lui avait donné son téléphone pour qu’il puisse se rendre compte des faits. Un léger rire nerveux avant qu’elle ne prenne son verre et avala une gorgée. « -peut être que si je lui mets mon point dans la figure ça ira mieux... » lâcha la jeune femme avec ironie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Les petites bougies sur le rebord de la baignoire, blottit l’un contre l’autre dans le bain moussant, Lucious aurait pu réellement savourer ce moment si Katelyn n’avait pas laissé sous-entendre qu’elle devait lui faire part de quelque chose d’important. Toutefois, il tenta de se concentrer sur l’instant présent, sur la conversation concernant leur futur appartement. Un petit sourire quand elle évoqua leur amie « C’était parce que j’ai l’habitude de travailler avec Clara, mais tu as raison. Je te laisserai appeler June demain matin pour lui demander de nous trouver des perles rares. En ce qui concerne le budget, je doute que mes moyens la heurtent. Ma fortune n’est pas vraiment un secret d’État » et il se doutait bien que sa fortune avait dû faire l’objet d’une conversation entre les amis au début de son ingérence dans sa vie. Mais pour le moment, et en raison de la conversation qui allait suivre, qui risquait d’être pesante, Lucious proposa de profiter des quelques jours de repos de sa dulcinée pour s’évader tous les deux dans leur chalet en montagne « Moi non plus… » tout en resserrant son emprise sur les doigts de Kate. Il avait juste envie d’être avec elle, et personne d’autre. Perdu dans la contemplation de la flamme, il n’entendit qu’à moitié les paroles de Kate, répondant alors un « Bien sûr » en espérant avoir compris le sens de ses mots. Puis il resta de nouveau silencieux, avant de déclarer qu’il avait froid.

Un petit rire résonna alors qu’il se leva dans la baignoire « C’est primordial » tout en commençant à se sécher « J’ai beaucoup aimé aussi. Il nous faut aussi une cheminée pour les soirs d’hiver, et pourquoi pas des poutres apparentes pour donner du charme à l’appartement ? » tout en souriant, en se rendant compte que finalement, il n’avait aucun mal à se projeter avec Kate dans ce futur appartement rien qu’à eux deux. Un petit moment de silence et Lucious l’embrassa tout en lui rappelant qu’il était là. Il voulait lui montrer qu’il était présent, peu importait la conversation qui allait suivre « Je t’attends alors » et s’éclipsa en premier pour se vêtir avant de se rendre dans la cuisine où il servit deux verres de vin en l’attendant « Ce n’est rien… » et la suivit jusqu’au canapé, déposant, à son tour, le verre de vin sur la table basse.

Lorsque Katelyn évoqua le Golden Boy, le millionnaire serra presque aussitôt la mâchoire alors que la peur commençait lentement à l’envahir. Il continuait de la harceler… Il la laissa s’éloigner pour prendre son portable qu’elle lui tendit. Il hésita un bref instant avant de lire les messages, puis se décida à le faire non sans éprouver de la colère à l’encontre de Caleb. Mais il s’arrêta soudainement de lire quand elle lui avoua qu’il l’avait attendu au travail « Pardon ?! ». Il ne savait pas s’il devait éprouver de la peur pour la sécurité de sa petite-amie, ou de la colère contre cet individu. Il continua sa lecture tout en écoutant, d’une oreille attentive, ce que Kate ajouta concernant toute cette histoire. La mâchoire contractée, on pouvait voir ses muscles danser sous sa peau alors qu’il déposa le portable sur la table et se passa une main lasse sur le visage. Il s’approcha de cette dernière pour la serrer dans ses bras « Pourquoi ne m’en as-tu pas parlé avant ? Lorsqu’il t’a attendu au travail déjà ? » tout en se reculant légèrement « Tu vas changer de numéro de téléphone, et je vais mettre Gary à ta disposition pour t’emmener et te ramener du travail. Si tu le souhaites, on peut aussi déposer plainte… » tout en la serrant de nouveau dans ses bras « Tu aurais dû m’en parler avant Kate. Tu n’es plus toute seule pour gérer ta vie, je suis là maintenant » et il comptait bien trouver Caleb pour lui faire comprendre qu’il ne devait plus approcher sa femme, au risque de s’attirer des ennuis encore plus grave. Il embrassa sa tempe tout en soufflant « Si tu veux, en attendant d’avoir notre appartement, tu peux venir ici. Je serai même plus serein de te savoir avec moi que seule dans ton appartement ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 947
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

« -oh oui j’aime bien les poutres apparentes... » commenta la jeune femme en penchant la tête sur le côté, souriante, heureuse de voir qu’il jouait le jeu. « -et je veux de la couleur aussi… désolé mais trop de blanc… j’ai passé trop de temps à l’hôpital, et j’adore la couleur... » pas question de peindre tous les murs mais pas tout en blanc, sinon elle allait finir sous anti dépresseur ! La jeune femme prit tout de même son temps pour s’habiller, enfin si on pouvait dire ça, avant de rejoindre Lucious dans le salon. A départ elle pensa à cette potentielle grossesse en voyant le verre de vin, et puis à mesure qu’elle lui parlait de Caleb elle ne résista pas et avala une grande gorgée. Elle ignora la première question de Lucious, il avait très bien compris ce qu’elle avait dit.

Lui en parlé lui fit du bien. Il avait raison, elle aurait du le faire plus tôt. Elle recula légèrement la tête et lui répondit : « -parce que je pensais pas que ça allait durer. Et que ça deviendrait si pesant. » non vraiment, ça n’était pas parce qu’elle avait voulu gérer seul par souci d’orgueil. Simplement parce qu’elle pensait parvenir à faire comprendre à Caleb qu’il fallait qu’il arrête son délire. « -je te l’ai pas dis parce que tu boudais... » répliqua Kate en posant un doigt sur le nez de Lucious, tentant de prendre encore une fois tout cela plus légèrement. « -je sais pas si ça vaut la peine d’aller jusque là... » ajouta la jeune femme avec une légère grimace concernant la plainte. « -oui non mais je sais, mais fais pas une fixette là dessus s’il te plais, je t’en parle maintenant c’est déjà bien non ?! » c’était presque avec un ton de supplique qu’elle venait de lui demander ça. Elle avait besoin de lui, pas qu’il lui fasse des reproches.

Kate leva les yeux vers le plafond. « -non mais en soit je crains rien. Il va pas m’agresser au coin de la rue ! C’est juste un pauvre type en manque d’attention et d’amour ! » elle enchaina rapidement : « -et non je ne prends pas sa défense, hotte toi ça de la tête tout de suite. Je dis juste que... » elle s’était levée pour faire quelques pas en disant tout ça et elle venait d’avoir un flash. La femme de Lucious était morte en étant agressée dans une rue. Avec lenteur elle se tourna pour lui faire face. La jeune femme le regarda quelques instants avant de détourner les yeux en se disant qu’elle aurait mieux fait de garder tout ça pour elle. « -je vais aller porter plainte. » lâcha t elle en récupérant son verre, croisant les bras pour regarder par la baie vitrée. Pas la peine de dire quoi que se soit au sujet d’une possible grossesse. Sinon il allait lui claqué dans les doigts ! Ou partir en courant. Elle poussa un long soupire : « je suis désolée… j’avais pas pensé que… » elle se tourna pour le regarder à nouveau avec de souffler avec sourire presque triste: « - pourquoi tu m’as pas embrassé sur ce plan de travail ? » tout serait bien plus simple aujourd’hui. Elle n’aurait jamais eut cette histoire avec Caleb.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Des poutres apparentes, une cuisine américaine à hauteur pour que Katelyn prenne place dessus pendant qu’il cuisinerait pour elle à l’issue d’une longue journée de travail. Ils finissaient par concevoir doucement, mais sûrement leur nid douillet et ça permettait à Lucious de se concentrer sur autre chose le temps de quelques minutes, voire même de rire quand elle critiqua les murs blancs « Rien d’abrupte. Quelque chose de chaud et d’élégant ». Il ne voulait pas de couleurs vives dans leur appartement « Et du parquet ! ». Oui, il commençait à vraiment aimer l’idée d’emménager dans un nouvel appartement avec Katelyn.

Toutefois, la légèreté de ce moment fut de courte durée car Katelyn décida de se confier sur un problème qui commençait doucement à s’intensifier. Caleb devenait, peu à peu, un harceleur endurant et obnubilé par sa petite-amie. Ce qui n’était pas pour ravir Lucious, bien au contraire. Il voyait en le financier, un homme dangereux. Lorsqu’elle eut fini d’expliquer la situation, le millionnaire la serra tout contre lui avant de se reculer lui aussi. Il acquiesça simplement de la tête en se doutant bien qu’elle espérait que la situation se tasse avec le temps et qu’il finisse par se lasser de la contacter aussi régulièrement. En vain. Un petit sourire « Je ne boudais pas déjà, je prenais du temps pour réfléchir. Nuance très chère » avant de lui dire qu’elle devait aller porter plainte. Il allait contacter Gary pour lui signifier que ce dernier allait changer d’employeur durant quelques jours, le temps que Caleb cesse ses agissements « Je pense que si » rétorqua-t-i alors qu’elle semblait douter des directives du quarantenaire « D’accord, très bien. Je ne fais pas de … comment tu as dit déjà ? De fixette là-dessus » tout en déposant un baiser sur le bout de son nez pour la rassurer. Elle avait raison, au moins elle lui en avait parlé.

Lucious n’écouta plus sa petite-amie alors qu’elle évoqua l’impossibilité d’être agressée dans la rue par son harceleur… Il la laissa se lever sans réagir, se revoyant à son bureau ce jour-là, entendant encore l’officier de police lui annoncer que sa femme était brusquement décédée à la suite d’un vol qui avait mal tourné, bousculant ainsi, à jamais, son existence. Et si cela recommençait ?! Et s’il perdait Katelyn de la même manière ? Lucious n’y survivrait pas cette fois-ci. S’il devait revivre cela une seconde fois, il se laisserai tomber du toit pour ne plus souffrir autant une fois encore. Il posa ses yeux sur Kate tout en acquiesçant lentement lorsqu’elle accepta de porter plainte. Il la suivit du regard alors qu’elle s’approchait de la baie vitrée avec le verre de vin, et lui esquissa un maigre sourire face à ses excuses, se levant à son tour pour la rejoindre « Je le regrette aussi… » tout en se glissant derrière elle, entourant sa taille de ses bras et posa son menton contre sa tête « J’ai besoin de te savoir en sécurité Kate… Parce que je ne survivrais pas si je venais à te perdre… » et embrassa son cou « Je m’octroi le droit de mettre mon poing dans la figure de Caleb si nos chemins venaient à se croiser. Sache-le » tout en esquissant un sourire et ajouta « Et ce n’est rien pour tout à l’heure. Mais tu comprends pourquoi je veux que tu déposes plainte contre lui ». Il lui prit le verre de vin pour en prendre une gorgée, tout en faisant face à Katelyn qu’il embrassa « Tes lèvres ont le goût du vin, j’aime bien » et l’embrassa de nouveau « Et si on commandait pour ce soir ? J’ai envie d’une soirée tranquille. On regarde un film devant des sushis, ça te convient ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 947
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

Ils avaient l’un comme l’autre leur peur personnelle, qui existaient à cause de ce qu’il avait enduré dans la vie. En confiant tout ça à Lucious, Kate n’avait réalisé que cela ferait écho à la mort de Rachel, et raviverait l’angoisse profonde du millionnaire de perdre à nouveau quelqu’un de cette façon. Mais en soit les conditions étaient différentes. Caleb n’était pas un psychopathe, ni un violeur. Seulement un homme à la recherche d’attention, qui semblait vouloir se racheter de ses erreurs et trouver le bonheur au près d’elle. Sauf qu’elle n’avait pas la moindre envie de vivre quoi que se soit de plus avec lui. Aujourd’hui elle avait ouvert les yeux, et l’homme qu’elle aimait venait de l’enlacé par la taille. Elle pencha la tête alors qu’il embrassait son cou avant de souffler un : « -je sais... » oui elle savait et elle comprenait. Alors elle allait se rendre au commissariat, déposer plainte pour avoir une mesure d’éloignement. Elle mettrait Caleb au courant afin qu’il cesse de lui écrire et surtout de venir la voir. Ainsi sa vie reprendrait son court normal. Enfin…

Il y avait encore cette question de grossesse… Elle en venait à prier pour se tromper. Parce qu’elle se doutait d’avance que Lucious ne serait pas si compréhensif de ce côté là, surtout si l’enfant n’était pas de lui. Jeudi elle ferait sa prise de sang, et elle aurait les résultats dans la journée. Ainsi elle serait fixée. Un sourire tendre étira les lèvres de la jeune femme en imaginant Lucious avoir recourt à la violence. « -ça ne réglera rien mais d’accord... » avant de hocher la tête pour lui signifier qu’elle comprenait parfaitement. Tout ceci serait bientôt de l’histoire ancienne. Pour toute réponse à son idée de repas pour la reste de la soirée, elle répondit en se tournant vers lui : « -je t’aime... » son regard était tendre, et il pouvait sans doute y voir toute la sincérité de la déclaration qu’elle venait de faire.

Ce fut sushi et film dans le canapé, puis une douce nuit blottit au creux des bras du beau blond. Elle dormit paisiblement, bien plus sereine que quelques heures plus tôt. Ils s’étaient donné rendez vous le jeudi en fin de journée afin de passer le weekend ensemble, comme ils l’avait évoqué, loin du monde, à la montagne. Mais elle ne l’attendait pas en bas de chez elle comme convenu. Elle faisait les cents pas dans son salon, ne cessant d’actualisé le site web du laboratoire d’analyse. Il lui fallait la réponse avant de partir. Elle entendit frapper, mais ses résultats tombèrent exactement à ce moment là. Alors au lieu d’aller ouvrir à Lucious elle cria : « -c’est ouvert. » alors que ses yeux cherchait la petite ligne sur laquelle elle espérait voir écrit : « -négatif ! » c’était négatif ! Elle n’était pas enceinte ! Lucious entra à ce moment là, et elle se tourna vers lui, son téléphone dans les mains, un sourire immense sur le visage. Kate lui sauta dans les bras en criant : « -c’est négatif ! Je suis pas enceinte ! C’est négatif ! » C’était un cri de joie qu’elle n’avait jamais imaginé prononcé. Ses mains autour du visage de Lucious, ses jambes entourant sa taille, elle l’embrassa à pleine bouche avant de le dire à nouveau : « -c’est négatif ! Oh mon dieu comme je suis soulagée ! » elle ne réalisa même pas qu’il allait certainement tomber des nues.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Certes, ça ne règlera pas la situation, mais Lucious éprouvait une telle colère à l’encontre de Caleb, et une telle peur pour sa petite-amie, que sur l’instant, ça le soulagerait sûrement un tantinet. Pour oublier tout cela, le millionnaire proposa un film et des sushis. Tout ce qui avait de plus banal. Mais Katelyn venait de faire mieux pour lui faire oublier Caleb et les soucis qu’il engendrait. Elle venait de lui dire, pour la première fois depuis le début de leur relation, qu’elle l’aimait. Complètement interdit, son visage resta comme figé dans une expression de stupeur, avant qu’il ne se mette à sourire alors que l’information parvenait à son esprit, sentant son cœur bondir dans sa poitrine en entendant ces trois petits mots. Un large sourire sur les lèvres, il prononça un « Tu m’aimes … » comme si c’était la plus belle chose qu’elle pouvait lui dire « Tu m’as dit que tu m’aimais… ». Il avait aimé la spontanéité, mais aussi la sincérité de ces quelques mots. Il déposa alors ses lèvres sur les siennes avec tendresse en retour de ces trois petits mots avant de poursuivre la soirée comme ils l’avaient prévu, en toute décontraction…

Lucious jeta un regard à sa montre alors qu’il patientait en bas de son immeuble. Il fit un signe à Gary de patienter et monta deux à deux les marches jusqu’à chez elle. Ça serait plus simple lorsqu’ils emménageraient ensemble. Il frappa à la porte et en entendant la voix de Katelyn, il pénétra dans son appartement. Il s’apprêtait à lui dire « bonjour » et lui demander si elle était prête, mais il n’eut pas vraiment le temps de réagir alors qu’elle clamait le même mot. Il la laissa se jeter dans ses bras, et l’embrasser à pleine bouche alors que l’information parvenait doucement à son esprit. Lucious fronça les sourcils, et obligea sa petite-amie à poser les pieds au sol « Attends ! Comment ça tu n’es pas enceinte Kate ? ». Parce que c’étaient bel et bien les mots que Katelyn avait prononcé en lui sautant dans les bras avec enthousiasme. Or, le millionnaire ne partageait pas ce dit enthousiasme. C’était même loin d’être le cas « On va prendre cinq minutes avant d’aller à l’aéroport pour que tu m’expliques la situation, et j’espère que tu as une excellente raison pour ne pas m’avoir mis au courant avant ». Parce que Lucious n’appréciait pas particulièrement être le dernier mis au courant, apprenant qu’à l’issue d’un examen, que sa petite-amie n’était pas enceinte. Comme s’il n’était pas le principal intéressé… Néanmoins, son soulagement le rassura sur le fait qu’elle ne voulait pas d’enfant, elle non plus.
Un regard pour sa montre, ils avaient encore du temps avant de prendre leur vol pour le Montana. Il se passa une main lasse sur le visage alors qu’il tentait de digérer la nouvelle et posa ses mains sur ses hanches « Tu as d’autres informations que je devrais savoir ? Ou c’était la seule ? » avant d’ajouter « Cela fait combien de temps que tu as un doute ? ». Parce qu’il était curieux de savoir depuis combien de temps la jeune femme lui cachait l’information.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 947
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

Tellement soulagée de la nouvelle, Kate était limite euphorique. Elle s’était tellement mis de pression la dessus, ne parvenant pas à savoir ce qu’elle ferait si jamais un petit être avait élu domicile en elle sans lui demander son avis ! Et elle avait eut peur aussi ! Vraiment peur ! Parce qu’elle voulait vraiment construire une belle histoire avec Lucious, trouver cet appartement, vivre ensemble. La venue d’un bébé là au milieu… Il lui avait clairement dit qu’il ne voulait pas d’enfant, qu’il ne voulait pas changer son style de vie, qu’il n’était pas fait pour ça. Et puis il y avait eut cette incertitude ! Et si en plus l’enfant n’était pas de lui mais de Caleb ?! Maintenant qu’elle avait la réponse, elle se rendait compte qu’elle s’était peut être trop pris la tête. Les nausées, les quelques fois où elle s’était retrouvée la tête dans la cuvette, c’était sans doute le stress qui avait fait ça. « -non je suis pas enceinte ! Regarde c’est écrit là ! » elle lui agita son téléphone sous le nez, ne captant pas encore qu’il ne semblait pas être ravie de la nouvelle.

Puis elle haussa les sourcils et dit : « -j’ai pas fini ma valise ! » avant de partir en direction de la chambre, lançant : « -bien sur que j’ai une excellente raison ! » elle mis trois ou quatre trucs en plus dans la valise et revint en la portant avec quelques difficultés. « -oh non prends pas ta mine de patron et ta position de : attention c’est moi qui commande. » elle n’aimait pas du tout quand il faisait ça. Kate posa la valise au sol, elle n’allait peut être pas en avoir besoin finalement. « -comment voulais tu que je te dise ça ?! » s’exclama alors Kate en ouvrant grand les bras. « -ça fait deux semaines. Mais on a eut cette conversation pour l’appartement… Après je t’ai parlé de Caleb. Tu allais me faire au mieux une crise d’angoisse au pire une crise cardiaque ! » ça faisait beaucoup d’emmerde en quelques mots. Elle soupira en laissant ses bras redescendre le long de son corps : « -je voulais pas t’inquiéter avant d’être sur. Deux semaines de retard c’est pas grand-chose… J’étais stressée à cause de l’autre con, j’ai eu peur que tu fasses la gueule pendant trois ans parce que je voulais pas vivre chez toi, sans compter le boulot aussi bien sur… Tout ça mélanger ba… » elle n’allait quand même pas lui donner les dates de ses dernières règles ! « -et puis je te l’ai dis que si arrivais, je gérerais ça à ma façon ! Alors s’il te plais boude pas parce que là sérieusement c’est un soulagement fou pour moi, et j’ai clairement envie de boire du champagne dans la jacuzzi sur la terrasse de ton chalet après avoir fait l’amour dans l’eau chaude ! » elle avait dit tout ça avec conviction sans bouger, à quelques mètres de lui. Un soupire passa ses lèvres alors qu’elle avait la nette sensation de toujours tout faire de travers, et que quoi qu’elle décide ça ne plaisait pas à Lucious. Mais il allait devoir accepté ça, elle était ainsi, fonctionnait de cette façon ! « -je pensais que tu serais soulagé... » lâcha t elle avait de quitter la pièce, traînant sa valise derrière elle pour la ramener dans sa chambre. Elle la déposa sur son lit et l’ouvrit pour commencer à en sortir le contenu. Pas de weekend en amoureux en vu…
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis amoureux et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nft4jtHgR71sgc5wqo2_r1_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Tumblr_nqmtiqL0ue1riui0bo5_250


avatar :copyright:️ bazzart.org


Ignorant ouvertement le téléphone qu’elle agitait sous son nez, Lucious ne cessait de fixer la jeune femme avec cette incompréhension dans le regard. Elle semblait si détachée par rapport à sa réaction, comme si elle vivait dans un autre espace-temps en cet instant, alors que lui, il demandait des explications à tout cela. Il voulait comprendre comment ils en étaient arrivés… Ou plutôt comme elle était parvenue à se réjouir pour un test négatif dont il ignorait tout « Je ne prends rien du tout Kate, j’attends une explication là » rétorqua-t-il avec aplomb. Un haussement de sourcil tout en émettant un petit rire nerveux « Arrête de me protéger de la sorte Kate ! J’aurais pu accuser la nouvelle ». Puis ferma les yeux en inspirant profondément, tentant de s’apaiser avant que la conversation ne devienne une véritable dispute. Ils avaient eu leurs comptes de disputes avant d’être ensemble, et il ne voulait aucunement revivre cela une nouvelle fois. Il réouvrit les paupières et posa son regard sur Kate. Il ne savait pas comment réagir face à son aplomb déconcertant. Silencieux, Lucious la laissa quitter la pièce et baissa la tête tout en se frottant le front. Qui aurait cru que de vivre cette relation avec Katelyn allait relever des montagnes russes ?!

Le millionnaire se rendit jusque dans la chambre, restant une seconde à l’entrée avant de la voir défaire sa valise. Il s’approcha lentement vers elle, et remit les vêtements de Kate dans la valise avant de la refermer sans même un regard pour la jeune femme. Puis il s’installa sur le rebord du lit, prenant les mains de Kate dans les siennes pour l’attira à lui, entre ses jambes et leva ses yeux sur elle « Tu ne sembles pas comprendre ma réaction, donc je vais te l’expliquer et j’ai besoin que tu sois très attentive ». Après un bref regard sur leurs mains, il releva de nouveau la tête vers elle « Qu’est-ce que tu aurais fait si le test avait été positif ? Que tu étais tombée enceinte ? Tu aurais pris rendez-vous dans une clinique pour avorter, parce que, comme tu l’as si bien dit, tu connais ma position et tu vas gérer cela seule… Et quoi ? Je l’aurais appris à l’issue, lorsque tu serais sûrement rentrée en pleurs ? Ou que tu n’aurais plus été vraiment toi-même durant quelques jours ? » Il laissa l’idée germer dans son esprit et ajouta « Prends une seconde pour imaginer ma réaction en apprenant que je n’ai pas pu être là pour toi, pour te soutenir. Prends aussi une seconde pour te rendre compte de ce que je peux ressentir en sachant que ce choix, tu l’aurais fait aussi en conséquence de moi, parce que je ne veux pas être père » Lucious se releva, déposa un rapide baiser sur ses lèvres et ajouta « Alors oui, je suis soulagé de l’apprendre, mais j’aurais préféré être averti dans d’autres circonstances Kate… Oui, je sais que tu fonctionnes ainsi, et je pense être assez compréhensif, comme je te l’ai démontré avec Caleb. Je ne suis pas intervenu outre-mesure. Mais il faut aussi que tu comprennes qu’il existe des exceptions à ton mode de fonctionnement et là, pour moi, c’est une exception… » et s’éloigna de la jeune femme pour se rendre dans la cuisine afin d’avaler un grand verre d’eau. Appuyé contre l’établi, le verre dans une main, et de l’autre, il se pinça l’arête du nez. Il revoyait toute la scène depuis le début. Avait-il bien réagi ? Aurait-il dû être aussi ravi à la nouvelle que cette dernière ? Avait-il été trop dur ? Il poussa un soupir en terminant son verre.




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 947
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 D7335383fedc04ee06b7cd392527b2e5
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Ef6fb52dc4ef255ca5dcfdb3aa49d75e


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:chaussette

« -mais tu voulais que je le case comment dans la conversation ! Ah au fait, Caleb me colle aux fesses et j’ai bien peur d’être enceinte ! Ça n’a rien avoir avec une question de protection en plus ! » elle venait de répondre un peu sur le ton d’un ado en pleine crise, comme s’il racontait n’importe quoi. Elle tenta de justifier son choix avant de lâcher l’affaire. Encore une fois, elle décevait la personne qu’elle aimait. Une de plus une de moins. Elle était habitude finalement. Sa vie se résumait à ça. A chaque fois qu’elle prenait une décision qu’elle pensait bonne pour elle, quelqu’un de proche, qu’elle affectionnait n’était pas en accord ou en souffrait. Et aujourd’hui c’était clairement douloureux que ça soit Lucious. Surtout parce qu’elle n’avait pas eut envie de lui imposer ça. Encore une fois, il s’agissait de ses propres erreurs. Cette fois c’était elle qui boudait, alors qu’elle défaisait lentement sa valise.

Sa langue collée entre ses dents et ses lèvres, elle baissa les yeux sur sa valise alors qu’il remettait ses affaires à l’intérieur. Elle soupira en relevant les yeux sur lui, détestant sa façon de lui parler comme si elle n’était qu’une gamine. Pourtant elle ne dit rien, le laissant parler. Elle ouvrit la bouche au bout de quelques secondes parce qu’il se trompait, mais détourna le regard en soupirant à nouveau. La journaliste finit par reculer de deux pas, croisant les bras, portant une main à ses lèvres pour se ronger les ongles, faisant quelques pas tout en l’écoutant, en essayant de se faire à l’idée. En essayant de se mettre à sa place, de comprendre qu’il avait pu ressentir.

Kate releva les yeux sur lui seulement lorsqu’il évoqua avoir été compréhensif. Mais elle baissa les yeux à nouveau, le laissant partir dans la cuisine. Elle prit quelques secondes pour digérer tout ça. Elle encadra son front de ses deux mains, cherchant ce qu’il pouvait dire, ce qu’elle devait dire. Finalement elle retourna dans le salon, cru quelques secondes qu’il était parti, avant de le voir dans la cuisine. Sans dire quoi que se soit, elle s’approcha, lui prit son verre des mains et le déposa sur la table. Puis elle croisa son regard et vint se blottir contre lui entourant sa taille de ses bras. Kate resta ainsi quelques secondes, sans rien dire. Puis sans bouger elle commença : « -je sais que tu es compréhensif. Je sais que tu es patient... » finalement elle décida de reculer d’un pas, se détachant doucement de lui. Elle glissa ses mains dans son jeans, ça éviterait qu’elle se triture les doigts. « -tu veux la vérité. Je t’en ai pas parlé parce que… parce qu’en faisant de savant calcule de date… si jamais j’étais vraiment enceinte, j’étais même pas sur que cet hypothétique bébé soit de toi. » voilà, comment porter le coup final ! Mais elle voulait être sincère jusqu’au bout. Elle baissa les yeux sur ses doigts, qu’elle avait finalement sortie de ses poches comme si c’était plus fort qu’elle.

Un pincement de lèvres et elle ajouta : « -si j’avais eu une décision à prendre, je t’en aurai parlé. » son regard passait de Lucious à la poignée de la porte de placard juste derrière lui. « -simplement parce que j’aurai été incapable d’être certaine de ma décision, parce que j’aurai eu besoin de ton soutien, même en connaissant ton opinion. » à nouveau elle regarda ses doigts et ajouta : « -je veux qu’il y ait un nous deux Lucious. Un vrai nous deux. Et je sais que je suis complexe, que je prends pas les bonnes décidions, que je te blesse et que je ne mérite sûrement pas tout ton amour…Mais… je t’aime et je te jure que je fais de mon mieux. Je pense que tu n’imagines même pas la torture mentale que tout ça m’a infligé. Si jamais c’était positif… je… je te perdais... » oui c’était la conclusion qu’elle imposa avec un haussement d’épaule et une sincérité presque déconcertante.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: