-24%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
136 € 179 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 "On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 22  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 965
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 8e307985ab0a9cb49f7e4ec47aa54135677b6171
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Tumblr_inline_nulwku9elL1qlt39u_250


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:devotedtothetruth

Kate aima les mots d’Adam. Entendre que Lucious lui était destiné la fit sourire, presque rougir. Elle qui avait été si malheureuse en amour durant tant d’année, avait enfin trouvé le bonheur avec le millionnaire. Eux que tout opposait à départ, avait finir par se trouver et ne plus se lâcher. « -oh mais je n’en doute pas... » commenta Kate tout en lui souriant. Bien sur que ça marchait. Mais ça ne faisait pas tout dans une relation longue durée. Enfin, elle préféra se taire là dessus, ça n’était que son avis et elle n’était pas là pour faire une psychanalyse de l’écrivain. Il menait sa vie comme il l’entendait. C’était ses choix et elle n’avait rien à redire là dessus.

Après quelques bouchées, elle leva les yeux sur Adam. « -non je suis ravie qu’il soit de retour plus tôt. C’est juste que… » elle se pinça les lèvres pour chercher ses mots : « -je redoute un peu sa réaction en fait pour tout t’avouer. » voilà c’était dit. Pourtant il n’y avait rien de déplacé dans ce qui se déroulait entre elle et Adam Speirs. Bien sur ce dîner était hors cadre professionnel, et elle n’aurait peut être pas dû l’accepté. Mais sur le coup, elle en avait eut envie. Si Lucious doutait d’elle, Kate savait très bien qui elle aimait. L’homme qui se tenait en face d’elle aurait pu lui plaire, il avait tout pour, mais elle était amoureuse d’un autre. Qui ne semblait pas comprendre à quel point pour être jaloux d’un mirage. « -je n’aime pas la jalousie… Je trouve que c’est une sorte de poison dans un couple. J’espère ne pas avoir droit à cela en rentrant, c’est tout. » cette fois ci plus de sourire alors qu’elle regardait sa crème brûlé. Mais il revint vite lorsqu’il lui proposa de partager : « -non merci… le fondant au chocolat c’est un peu comme tes bouquins… Tout le monde aime, mais moi je suis pas fan... » elle le charriait encore une fois, sans doute une des dernières fois de la soirée.

Kate termina son café à son tour après un hochement de tête. Autant l’attendre dehors. La jeune femme enfila sa veste et n’eut pas le temps d’arriver jusqu’au serveur avant Adam. « -merci... » souffla t elle alors qu’il venait de payer pour elle. Kate glissa ses mains dans les poches de son jeans, appréciant l’air frais. « -moi de même... » répondit Kate avant de reculer légèrement le visage, surprise du baiser qu’il venait de déposer sur sa joue. Un sourire amusé avant qu’elle ne cligne plusieurs fois des yeux pour chasser ce moment de flottement entre eux. Elle tourna la tête en direction de Lucious. « -enfin te voilà ! On a attendu un peu que tu sois là pour le dessert mais tu me connais... » elle et les desserts…

Et ce qu’elle avait redouté arriva. Lucious prit son air supérieur qu’elle lui détestait. Fut à la limite de la politesse. Et Adam mis les pieds dans le plat… Le regard que Lucious déposa sur elle lui fit hausser les sourcils. Quoi ?! Il ne lui avait jamais interdit d’en parler. La jeune femme se mordit les lèvres en fermant les yeux quelques secondes, avant de prendre les clés dans son sac et les tendre à Lucious. « -d’accord... » souffla t elle en n’ayant aucunement l’intention de le suivre tout de suite, pas après l’attitude qu’il venait d’avoir. Adam était une relation professionnelle et elle ne pouvait pas se sentir plus mal à l’aise. Elle regarda le taxi partir sans rien dire, avant de baisser les yeux en replaçant une mèche de ses cheveux. « -je suis désolée… » souffla t elle en regardant à nouveau Adam. « -j’ai passé une belle soirée, et je m’excuse qu’elle se termine ainsi. Vraiment... » oui vraiment elle se sentait mal. « -d’ordinaire il est charmant… mais... » elle haussa les épaules : « -enfin je t’ai expliqué le contexte. Du coup… » elle fit rouler ses yeux avant de passer une nouvelle fois une main dans ses cheveux, baissant les yeux sur ses talons. « -écoute je te tiens au courant pour la parution de l’article… je t’enverrai un exemplaire. En espérant que tu sois plus fan de ma plume que moi de la tienne. » un sourire taquin et elle ajouta : « -et puis ba… j’attends ton livre alors... » elle l’avait dit un peu plus tôt, la magie de la soirée avait disparue…



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1029
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

200515111407214259.png
Adam Speirs
J'ai 36 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis écrivain à succès et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien enfin ça dépend des jours.


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 5f920cfc2022b30e191a0eeac56d905b
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Original


avatar :copyright:️ bazzart.com


« Ah… Est-ce que je dois commencer à prendre peur ? » tout en prenant une bouchée de son dessert. Évidemment, il plaisantait. Il n’avait pas peur de son petit-ami, mais il avait envie de retrouver la tranquillité du début de leur dîner. Le type semblait jaloux, et de savoir que sa petite-amie dînait avec celui qui l’avait demandé au mariage dans un univers alternatif, ça ne risquait pas d’arranger les choses, bien au contraire. Ça serait dommage de clôturer cette soirée sur une note négative pour un type qui n’avait pas confiance en lui ou se faisait des nœuds au cerveau pour rien. Son sourire disparu alors que Katelyn reprenait la parole, prenant une bouchée, il lui répondit avec douceur « Fais-lui couler un bain avec des pétales de roses et des bougies » puis reprit « Désolé. Je voulais juste te détendre… ». Pour tenter de lui changer les idées, il lui proposa une part de fondant au chocolat, mais se mit à rire à sa réponse « Et le coup de grâce tomba ! Tu n’as aucune pitié pour moi, en fait ?! » puis continua de manger, ajoutant la bouche pleine « Pas grave ! Y en aura pluch pour moi ».

Ils terminèrent tranquillement le repas et après avoir demandé à David de mettre la note à son nom, ils quittèrent ce petit restaurant dès plus agréable. Il la remercia pour cette journée, déposant ses lèvres sur sa joue. Puis il y eut ce moment de flottement. Il avait envie de voir, de goûter ses lèvres, sans vraiment en connaitre la raison. Menant un duel intérieur, il fut interrompu par nul autre que Lucious. Il échangea quelques mots avec ce dernier, mais il comprit bien vite, qu’en plus de ne pas l’apprécier lui, il n’avait pas apprécié que la journaliste partage le récit de son coma avec lui. Il faisait preuve d’une froideur qu’il n’aurait pas pensé, et le laissa partir. Il glissa ses mains dans son jean et esquissa un sourire doux pour rassurer la journaliste « Pas de soucis » tout en jetant un coup d’œil à Lucious qui montait dans le taxi au loin « Elle n’est pas encore finie. On peut marcher un peu. A moins que tu veuilles parler avec lui ». Après tout, c’était peut-être tendre le bâton pour se faire battre que de ne pas rentrer avec le blondinet « Non mais tranquille ! Je comprends, pas de soucis » tout en lui donnant un coup d’épaule et se mit à rire « Tu n’as pas encore lu mon livre, tu ne peux pas juger » puis souffla « J’attends ton article avec impatience et oui, je t’envoie mon roman dès demain matin à la première heure ». Il était soudainement mal à l’aise, sachant qu’il était responsable de leur dispute à venir. Ce n’était pas ce qu’il souhaitait « Et désolé pour ton copain… Si j’avais su, on n’aurait pas dîné ensemble… Même si je suis très heureux qu’on l’est fait. Encore merci pour tout et … bonne soirée, même si je ne pense pas qu’elle sera bien agréable » tout en faisant une petite moue alors qu’il reculait peu à peu sur le trottoir « Tu as mon numéro, n’hésite pas » en mimant un téléphone avec ses doigts « Et mon mail aussi » tout en mimant de nouveau un clavier « Ou un pigeon voyageur sinon » en faisant des ailes, tapant contre un passant en même temps. Il ramena ses mains à ses lèvres « Oh pardon ! Je suis désolé… » et posa ses mains derrière sa tête, grimaçant à l’égard de Kate « Enfin tu as compris ! Salut ! » et tourna les talons, pour se retourner brièvement, un dernier regard pour la journaliste et rentra chez lui…



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 965
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 8e307985ab0a9cb49f7e4ec47aa54135677b6171
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Tumblr_inline_nulwku9elL1qlt39u_250


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:devotedtothetruth

Elle s’était mise à rire à l’idée du bain et des pétales de roses. « -je doute que ça fasse son effet ! » répondit Kate avec un sourire qui voulait dire merci. Elle la taquina encore un peu au sujet de ses livres, et rit à nouveau. « -tu adores ça j’en suis sur ! » décidément elle appréciait vraiment se trouver là avec lui, rire et plaisanter comme s’ils étaient de vieux amis.

L’attitude de Lucious la fit bien moins rire. Non vraiment elle ne s’était pas attendu à ce qu’il se montre si froid. Mal à l’aise face à Adam, elle n’avait pourtant rien à se reprocher. D’accord, il avait déposé un baiser sur sa joue mais ça ne signifiait rien ! Il avait pourtant fallu que Lucious débarque à ce moment précis. Elle n’avait pas la moindre envie de rentrer. Pas envie de se prendre la tête et de devoir se justifier. Sa conscience était tranquille, elle n’avait rien fait de mal mise à part dîner avec un autre homme. Ça n’était pas interdit tout de même ! « -c’est gentil mais je vais rentrer. » pour le coup elle venait de se forcer à dire cela. Parce que discuter encore un peu avec Adam lui paraissait bien plus sympa qu’une crise de jalousie venant de Lucious.

« -je vais le lire promis ! Mais laisse moi un peu de temps, pas besoin de me harceler dans deux jours pour savoir ce que j’en pense. » surtout qu’elle n’allait peut être pas sortir le roman d’Adam sous les yeux de Lucious après ce qui allait se passer une fois qu’elle serait rentrée. « -hey non, c’est rien. Je vais lui expliqué, on va communiquer et ça va passer. » un sourire doux et elle ajouta : « -moi aussi je suis heureuse d’avoir passé la soirée en ta compagnie. » un haussement d’épaule comme si ça n’était rien et elle répondit : « -à toi aussi. » Puis elle le regarda reculer, riant à ses imbécilités avant de lui faire un petit signe de la main et de souffler plus pour elle même : « -salut... » avant de prendre également la route du retour.

Elle en fit une partie à pieds, le reste en taxi parce qu’elle avait mal aux pieds forcement. Une fois devant la maison, elle inspira profondément avant de passer la porte. Elle tourna la clé, et quitta ses chaussures, prit le temps de les ranger, chose qu’elle ne faisait jamais. Puis elle retira sa veste, posa son sac et se dirigea vers la cuisine pour se servir un verre d’eau. Elle revint vers le salon où se trouvait Lucious, assis sur le canapé, son verre d’eau à la main. « -comment ça se fait que tu sois rentré plus tôt ? » dis comme ça… et le connaissant il allait mal le prendre. « -tes rendez vous se sont bien passés ? » demanda alors Kate qui n’avait pas envie d’engager les hostilités, encore moins de se justifier sur un comportement qu’il s’imaginait, et qui était sans doute bien loin de la réalité. Elle s’installa sur l’accoudoir du canapé, avant de sourire tendrement en le regardant. Il lui avait manqué. Et elle aurait préféré que leur retrouvaille ne se passe pas ainsi. Rien qu’ à son regard, elle savait qu’il lui en voulait. S'il commençait avec des reproches, elle allait s'énerver et lui en faire en retour. C'était certain.



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1029
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Tumblr_p04tniAl911wrzfi2o7_r3_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0


avatar :copyright:️ bazzart.com


Son retour s’était fait en silence dans le taxi. Lucious ne parvenait pas à apaiser sa colère. Après avoir hésité à se rendre dans son appartement, Lucious avait tout de même donné l’adresse de leur maison. Il ne pouvait pas fuir. Il devait parler avec Katelyn, même s’il présageait déjà que ça finirait en dispute. Son esprit ne le laissait pas en paix, lui imposant des interrogations, inlassablement… Et s’il n’était pas rentré ce soir ? Et s’il était arrivé un peu plus tôt au restaurant ? Leur soirée aurait sûrement pris une toute autre tournure. Un soupir alors que le chauffeur de taxi lui précisa qu’ils étaient arrivés. Accompagné de sa valise, il poussa la porte d’entrée, jeta les clefs dans le vide-poche et monta sa valise dans leur chambre. Lucious savait pertinemment que la jolie brune n’allait pas rentré juste après-lui. Pas en sachant qu’il était en colère, et surtout, elle n’allait pas quitter Adam sur une note négative. Alors le quarantenaire prit le temps de ranger ses effets personnels, et en profita pour se saisir d’une couverture et de son oreiller. Il retourna dans le salon, disposa le tout sur le canapé et se servit un fond de scotch.

Assis sur le canapé, son regard perdu dans le vide, son verre entre ses doigts, il ne releva pas les yeux sur Kate qui venait de rentrer chez eux. Il sentit qu’elle ne venait pas immédiatement à lui. Elle prenait son temps, comme si de rien n’était. Le seul moment où il posa ses yeux sur sa petite-amie, ce fut à sa première question. Lucious resta silencieux, lança un simple regard à la jeune femme et avala son verre d’une seule gorgée et se leva pour se resservir, répondant un simple « Oui… » à la seconde question. Un regard pour la fenêtre, s’assurant que Caleb n’était pas revenu, il avala de nouveau son verre d’une traite, puis se retourna en direction de la jeune femme « Je voulais te faire une surprise en rentrant plus tôt, parce que tu me manquais… J’avais hâte de te retrouver, enfin… Jusqu’à ton message pour dire que tu dinais avec Adam Speirs. Un seul homme. J’ai peur d’un seul homme et tu dînes avec lui… » un petit rire nerveux « Oh ! Et ne me dis pas que vous êtes justes quoi ? Relation de travail ? Ami ? Non parce que tu n’as pas idée du nombre de scénarios me sont passés dans la tête quand je l’ai vu Kate. Tu ne l’as peut-être pas perçu comme ça, mais de l’extérieur… » Lucious se resservit un verre « De l’extérieur, quelque chose se passait et ne me contredit pas, s’il te plait… » Et il prit une grande gorgée de scotch avant de revenir sur le canapé, posant son verre sur la table basse et il enfouit son visage entre ses mains pendant un instant. Il tenta de s’apaiser et tourna la tête en direction de la jolie brune « Tu lui as parlé de mon coma, de … Tu le connais depuis cet après-midi Kate et tu lui parles sans filtre et… ».

Le millionnaire se releva, commença à faire les cents pas dans leur salon, et s’arrêta, ses mains sur ses hanches et son regard rivé sur la jeune femme « Et moi qui avait peur en revoyant Diana, mais finalement, le danger ne vient pas de Diana… ». Il s’approcha de la porte en pensant au danger, et vérifia qu’elle avait fermé la porte à clef, ce qu’il fit avant de revenir près de Kate « J’aurais peut-être dû rester un jour de plus à Boston, ou ne pas partir. Je ne sais pas… ».

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 965
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 8e307985ab0a9cb49f7e4ec47aa54135677b6171
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Tumblr_inline_nulwku9elL1qlt39u_250


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:devotedtothetruth

Kate avait décidé de ne pas s’énerver, même si elle déplorait le comportement de Lucious, et qu’elle avait trouvé ça vraiment décevant venant de lui, et surtout mal poli. En arrivant vers le salon, la jeune femme fit comme si elle n’avait pas vu l’oreiller et la couverture, encore moins le verre de scotch. Qu’il ne lui dise pas qu’il n’était pas en colère par ce qu’elle ne le croirait pas. Et s’il tenait à dormir sur le canapé, et bien tant pis pour lui. Elle trouvait sa façon de réagir assez puérile. Ne pas bouger, le laisser faire son petit manège d’homme viril qui boit une alcool dégueulasse. Cela la désolait un peu, surtout après ce qu’elle avait dit à Adam au sujet de la communication dans le couple ! Ils en étaient un parfait exemple ce soir ! Bravo la donneuse de leçon…

Assise sur l’accoudoir du canapé, son verre d’eau qu’elle tenait sur son genou, Kate l’écouta sans rien dire. Une expression neutre sur le visage, elle le laissa vider son sac. Un léger froncement de sourcils lorsqu’il évoqua le coma, avant de le suivre du regard lorsqu’il fit les cent pas en évoquant Diana. Danger ? Mais de quoi est ce qu’il parlait ? Kate était fatiguée, et clairement trouver les bons mots pour à nouveau le rassurer, lui démontrer par A+B que c’était lui qu’elle aimait, et qu’elle n’était pas le genre de femme à aller voir ailleurs… elle n’en avait pas la moindre envie. Pas ce soir. Pas maintenant… Elle lui suivit à nouveau du regard lorsqu’il vérifia que la porte était fermée à clé. Il s’imaginait quoi ? Qu’elle allait sortir retrouver Adam en douce durant la nuit ?!

« -tu devrais peut être simplement avoir confiance en moi. » répondit Kate d’un ton neutre avant de se lever pour quitter la partie salon pour rejoindre la cuisine. Elle termina son verre, le déposa dans l’évier, avant de se diriger vers l’escalier. « -juste pour info : tu aussi tu m’as manqué et j’étais contente de savoir que tu rentrais ce soir. » un regard pour la couverture sur le canapé, avant qu’elle ne monte l’escalier sans rien ajouter de plus. Kate entra dans la salle de bain et retira son haut, avant de se regarder dans le miroir pour se démaquiller. Mâchoire crispée, elle avait prit sur elle pour ne rien répondre, pour ne pas craquer l’allumette qui allait mettre le feu aux poudres. La porte de la pièce n’était pas fermée, seulement poussé. Si Lucious voulait poursuivre cette conversation, il n’avait qu’à monter.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1029
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Tumblr_p04tniAl911wrzfi2o7_r3_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0


avatar :copyright:️ bazzart.com


Dans le salon de leur maison, buvant les scotch les uns après les autres, Lucious se laissait conduire par le flux d’émotions contradictoires qu’il pouvait éprouver en cet instant. Seule sa voix résonnait dans la pièce. Il ne hurlait pas. Il n’en avait pas besoin pour se faire entendre. Mais il avait besoin de lui dire, de lui confier qu’il avait peur d’Adam, que son esprit avait imaginé un nombre incalculable de scénarios en les voyant devant le restaurant… Finalement, ce fut un silence qui lui répondit à chaque fois qu’il laissait le temps à Kate de lui répondre. Elle était calme et impassible face à lui. C’était perturbant. Lorsqu’il se tut définitivement, la réponse de la jolie brune le laissa interdit dans la pièce alors qu’il l’observa s’éloigner. Il ne bougea pas et baissa les yeux en entendant ses dernières paroles.

Lucious ne termina pas son verre, le déposant sur la table basse du salon et resta en bas des marches un petit moment. Il inspira profondément et décida de les gravir, la cherchant au début dans la chambre, puis il la rejoignit dans la salle de bain. Le millionnaire poussa légèrement la porte, posant son épaule contre l’encadrement de la porte, ses mains glissant dans ses poches. Il resta un bref moment silencieux avant de se lancer « J’ai confiance en toi. Je n’ai pas confiance en lui ». Ses mots faisaient échos à ceux que Kate avait prononcé peu de temps après qu’il ait disparu avec Diana au gala de charité « J’ai vu sa manière de te regarder. Tu ne laisses pas indifférent, et je n’aime pas cela. Kate… Il est parfait pour toi et ça me fait peur… Sans compter que… ». Un soupir. « Sans compter que Caleb était devant chez nous ce soir. Il t’attendait dans l’espoir de te voir … ». Voilà, c’était dit. « Adam n’est pas le seul responsable de ma peur de ce soir. J’ai échangé avec ton ex-petit-ami et il compte bien sur mes absences répétées pour parvenir à te parler seul à seul ». Lucious se détacha de l’encadrement de la porte, ses mains toujours dans les poches, il baissa les yeux un instant « Et je ne voulais pas que tu parles de mon coma à Adam. Tu ne le connais pas et c’est assez dur pour moi déjà de te voir avec lui, alors de lui donner l’idée qu’il aurait pu t’épouser dans une réalité alternative, cela ne m’enchante guère Kate. Tu peux ne pas le comprendre, mais j’aimerais que tu essaies » tout en relevant son regard sur elle.

Le quarantenaire s’approcha de cette dernière, déposa ses lèvres sur sa joue « Tu m’as manqué », et tourna les talons pour retourner dans le salon. Il avait besoin de finir ce verre. Il descendit les marches, vérifia une nouvelle fois que la porte d’entrée était bien close, un regard par la fenêtre et il avala son fond de verre en une seule gorgée. Lucious s’installa ensuite sur le canapé, retira ses chaussures, plaça l’oreiller et la couverture, et s’allongea sur ce dernier. Une jambe pliée, l’autre tendue, ses bras croisés derrière sa tête, il observait le plafond, comme si ce dernier allait lui apporter des réponses. Et lui qui s’était fait une joie de rentrer plus tôt. Puis il se demanda ce qu’il se serait passé s’il était rentré le lendemain. Avec Adam. Avec Caleb. Le quarantenaire ferma les yeux avec force avant de se redresser, restant simplement assis, son visage enfoui entre ses mains.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 965
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 8e307985ab0a9cb49f7e4ec47aa54135677b6171
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Tumblr_inline_nulwku9elL1qlt39u_250


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:devotedtothetruth

Kate venait de prendre sa brosse à dent lorsqu’elle l’entendit monter les escaliers. Visiblement il voulait poursuivre la conversation. Elle le regarda par l’intermédiaire du miroir, étalant le dentifrice sur le brosse, avant de la mettre dans sa bouche. C’était sans doute mieux qu’elle ne puisse pas répondre. Ça éviterait qu’elle s’énerve. Alors elle se contenta de brosser ses dents sans le quitter du regard. Elle leva les yeux en secouant la tête. N’importe quoi… Parfait pour elle. Kate hésita à cracher la mousse qu’elle avait dans la bouche pour lui répondre. Mais elle n’en fit rien. Enfin elle cria un : « -qchoi ?! » lorsqu’il parla de Caleb. « -pourchoi tu me l’as pach dis ? » bon d’accord elle aurait pu craché. Mais elle n’avait pas finit. Elle fronça les sourcils en l’écoutant poursuivre. Elle se rinça la bouche et répondit seulement : « -je ne peux pas comprendre... » bon à la base elle n’avait pas l’intention de dire ça, mais ça venait de lui faire mal… Un haussement de sourcil et elle rangea sa brosse à dent, et lança un regard dur à Lucuious lorsqu’il embrassa sa joue.

Lorsqu’il quitta la pièce, elle posa ses deux mains sur le rebord de l’évier, le cou rentrer dans les épaules. Un long soupire passa ses lèvres, avant qu’elle ne décide de prendre une douche. Chose qu’elle fit rapidement. Une fois en short et débardeur, les cheveux encore humide, elle descendit les escaliers, pieds nus jusqu’au salon, plutôt que d’aller se coucher. « -reste assis et écoute moi. » ordonna la jeune femme. Elle ne voulait pas qu’il dise quoi que se soit pendant qu’elle parlait. « -Je peux concevoir que croiser Caleb t’es mis hors de toi, mais ça n’était pas une raison suffisante pour te montrer hautain et mal poli envers Adam. Si tu m’avais dis que tu rentrais lorsque je t’ai envoyé mon premier message, je n’aurai pas accepté ce dîner. » Elle fit une pause parce qu’elle voulait bien qu’il comprenne chacun de ses mots. « -Arrête d’avoir peur des autres hommes Lucious. Tu t’es imaginé quoi ? Que si tu n’étais pas rentré ce soir je les aurai invité tout les deux pour m’envoyer en l’air avec dans notre belle maison que tu m’as gentiment acheté ? » elle devenait cynique, c’était moche mais elle ne parvenait pas à faire autrement sur le moment, malgré le temps prit pour se contrôler, la douche pour se détendre…

« -Pour Caleb tu n’avais qu’à appeler les flics. Et pour ton idée absurde mais bien encré dans ta tête qu’Adam Speirs est fait pour moi : ça n’est pas le cas ! Déjà d’une tu ne le connais pas, tu n’as pas pris le temps de le faire ce soir. Et de deux : c’est toi que j’aime Lucious ! » c’était à croire qu’il fallait qu’elle le placarde sur les murs pour qu’il le comprenne. « -il est en couple avec quelqu’un et il l’a demandé en mariage. Voilà qui peut te rassurer non ? » elle bougea la tête de gauche à droite en clignant des yeux plusieurs fois. « -et au passage je trouve ça complètement puérile de dormir dans le canapé. Pour moi ça veut juste dire : je veux pas t’entendre ! » elle quitta la pièce en criant : « -bonne nuit ! » avant de remonter les escaliers.

Une fois en haut elle ferma les yeux avec force. Et merde ! Elle s’était énervée ! Mais qu’est ce que ça la gonflait cette jalousie infondée ! Tout aurait été différent si il n’avait pas rêvé de Speirs. Kate ne rejoignit pas la chambre, trop énerver pour aller dormir. Ce fut dans sa pièce qu’elle trouva refuge, ouvrant son pc pour travailler un peu, comme si cela pourrait la calmer.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1029
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Tumblr_p04tniAl911wrzfi2o7_r3_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0


avatar :copyright:️ bazzart.com


Un simple regard pour répondre à Katelyn qui s’interloqua d’apprendre que Caleb était dans les parages. Il n’avait pas envie de parler de pourquoi il n’avait pas parlé de Caleb, parce qu’il risquait peut-être d’être méchant en lui avouant qu’en voyant Adam aussi près d’elle, il était presque parvenu à oublier le financier. De toute manière, le millionnaire avait l’impression d’être face à un dialogue de sourd. Il parlait, puis c’était à son tour. Pas de vraie conversation. Peu importe les mots qu’il pourrait employer, elle ne pourrait pas comprendre ce qu’il avait ressenti devant le restaurant. Il savait que son commentaire n’avait pas été au goût de Kate en entendant ses dernières paroles en écho dans la salle de bain, mais peu importe. Il l’ignora en considérant que la conversation était close, comme il ignora son regard au moment de déposer ses lèvres sur sa joue. Lucious ne désirait qu’une chose, retrouver les bras de Morphée pour mettre toute cette soirée derrière eux.

Toutefois, quand il s’allongea dans le canapé de leur salon, il n’était pas enclin à dormir. Les pensées se bousculaient dans son esprit et il se retrouva assis, le visage enfoui dans ses mains. En entendant les pas de Kate sur le parquet, il tenta de se lever, mais se résigna à lui ordonnant de rester assis et de se taire. Il ouvrit la bouche, mais la referma presque aussitôt quand elle poursuivit. Quand elle évoqua le fait de coucher avec Adam dans leur maison, le quarantenaire détourna immédiatement le regard, la mâchoire serrée. Un bref instant car la fin de sa phrase lui fit poser un regard noir sur Katelyn. Un soupir alors qu’il baissa la tête, ses mains se perdant dans ses boucles blondes au moment où elle lui confia l’aimer. De nouveau, il releva la tête. Adam comptait se marier… Puis un regard pour le canapé sur lequel il était assis. Il n’était pas parvenu à placer le moindre mot, et elle ne semblait pas vouloir poursuivre la conversation. Kate quitta la pièce, lui criant un bonne nuit. Un nouveau soupir, une main lasse sur le visage et Lucious se laissa choir dans le fond du canapé tout en soupirant. Il desserra sa cravate, dénoua les deux boutons de sa chemise, comme si tout cela l’empêchait de respirer, alors que c’était toute cette dispute qui pesait sur la poitrine du quarantenaire.

Lucious se leva du canapé, monta lentement les marches, les mains dans les poches, les épaules baissées. Un regard dans la chambre, personne. Elle était sûrement dans son antre. Cela signifiait qu’elle lui en voulait beaucoup pour son comportement. Il resta quelques secondes devant sa porte, puis poussa la porte en douceur, posant son épaule contre l’encadrement de la porte « Si je n’ai pas appelé la police pour Caleb, c’est parce qu’il semblait … docile. Mais ses derniers mots… » Il ferma les yeux et se pinça l’arête du nez avant de laisser tomber sa main « Il est parvenu à me faire peur un instant. Tu sais ce que ça fait que d’avoir peur Kate ? D’avoir peur qu’il t’arrive quelque chose ? Parce que moi oui, et en cet instant, j’ai eu peur. C’est irrationnel, parce que je sais qu’il ne te fera pas du mal, mais… » Il souffla. Il fit quelque pas jusqu’au bureau de la jeune femme, s’appuya au bureau, faisant ainsi face à la jeune femme. Il referma l’ordinateur de cette dernière « Je sais que tu m’en veux pour mon comportement envers Adam, mais j’ai peur. C’est ainsi. J’ai tellement l’impression que tout cela n’est pas réel. Que tu n’es pas réel. Que notre bonheur non plus. Je m’attends à une catastrophe à tout moment » rétorqua-t-il en souriant nerveusement « Mais peut-être que finalement, je me trompe. Que la vie m’autorise à être heureux pour une fois alors… Alors je te demande pardon pour mon comportement et… Et je dois avouer que oui, de savoir qu’il va se marier me rassure » tout en haussant les épaules. Il pencha ensuite la tête « Et ne dis plus jamais que je t’ai acheté une maison, c’est notre maison. Tu n’es pas une poule de luxe à qui j’offre des choses. Et ne dis plus jamais que tu vas t’envoyer en l’air avec un autre homme. Je n’aime pas ça ». Le quarantenaire approcha son visage du sien « Et je comptais dormir sur le canapé, parce que j’étais en colère. Je t’ai écouté. Je t’ai entendu et je te demande pardon » tout en déposant ses lèvres sur les siennes. Il se recula, en craignant de l’énerver encore plus, puis sourit et l’embrassa de nouveau, s’autorisant quelques minutes avec elle, ses lèvres contre les siennes et seulement cela.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 965
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

160206082619668080.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple .
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 8e307985ab0a9cb49f7e4ec47aa54135677b6171
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Tumblr_inline_nulwku9elL1qlt39u_250


Un accident de voiture et tout bascule.



avatar :copyright:devotedtothetruth

Son pc allumé, Kate fixa le clavier durant quelques instants avant de fermer les yeux en soupirant. Elle était tellement déçue de cette fin de soirée. Tellement déçue du comportement de Lucious face à Adam. Elle aurait largement préféré qu’ils puissent se retrouver dans la joie, lui sauter au cou et l’embrasser à pleine bouche pour lui montrer à quel point il lui avait manqué. Mais rien de tout cela n’était arrivé. Au lieu de ça, elle venait de s’emporter contre lui. Elle venait de caler son front entre ses deux mains lorsqu’il poussa la porte avec lenteur. Kate releva le visage doucement, de la déception dans le regard. En l’écoutant, elle baissa les yeux quelques secondes, pas pour regarder ce qu’elle n’avait même pas commencé à rédiger, simplement pour comprendre ce qu’il tentait de lui dire. Puis elle le regarda à nouveau, toujours sans rien dire.

Kate resta silencieuse durant toutes les explications de Lucious. Elle lui rendit son baiser, avant de le regarder avec douceur. A nouveau elle l’embrassa avant de reculer lentement son visage. Elle se leva, fit le tour du bureau, alors qu’il se tournait. Elle s’approcha de lui, prit ses mains dans les siennes, entrelaça ses doigts aux siens, regarda quelques secondes leurs mains unis et dit enfin en plongeant ses yeux dans les siens. « -tu ne peux pas continuer à avoir peur tout le temps Lucious. Parce que ça n’est pas ça vivre. Je pensais avoir trouvé les mots qu’il fallait la dernière fois pour te rassurer, et je me rends compte que j’ai échoué. J’en suis désolée. Si j’avais su, je n’aurai pas acceptée le dîner avec Adam. » non vraiment elle pensait que tout avait été comprit convenablement, que c’était derrière eux. Mais elle s’était lourdement trompé. « -je suis réelle. Notre vie à deux aussi. Et notre bonheur également. On peut toujours avoir peur de tout. Ça fait partie de la vie oui, mais on a de la chance d’être ensemble tous les deux, de s’être trouvés. » Avec douceur elle lâcha l’un de ses mains pour caresser sa joue. « -j’ai dis des choses que je pensais pas. Je me suis emportée parce que je pensais que c’était une question de confiance. Je te demande pardon moi aussi. » Elle lui sourit avec tendresse avant d’ajouter : « -je t’aime toi, je n’ai jamais été aussi heureuse avec personne d’autre. Et je n’ai aucune envie de tout faire foirer et de te perdre. » Un sourire doux, des doigts qui glissent dans les boucles blondes quelques secondes. Elle l’aimait tellement…

« -je suis également désolée d’avoir parlé de ton histoire à Adam. J’en ai parlé parce qu’il m’a fait le résumé de son dernier bouquin. Une histoire d’attirance entre une femme riche et un homme simple. Un accident de voiture… Enfin ça collait bien trop à notre histoire. Il a voulu savoir pourquoi ça me perturbait autant. » oui bon elle le tournait comme ça, pas la peine de lui dire qu’elle avait eut la sensation de connaître Adam Speirs dans une autre vie. « -il m’a demandé ce que j’avais répondu à sa demande en mariage. Je lui ai dis que j’avais dis non, pour toi. Parce que c’était toi et personne d’autre. » Elle posa sa main contre le coeur de Lucious en disant cela. « -et il m’a répondu quelque chose de très joli : que tu m’étais destiné. » un sourire en coin et elle ajouta : « -je ne risque pas de tomber amoureuse d’un homme qui n’y connaît rien en vin ! » elle disait cela pour détendre l’ambiance. « -Adam Speirs est une relation de travail. Et j’aurai aimé que tu agisses autrement face à lui. » elle regarda ailleurs quelques secondes avant de reprendre : « -tu n’as pas à être jaloux de lui. D’accord ? » son regard demandait une confirmation. C'était peut être Adam qui était jaloux de lui! Mais elle évita de mettre de l'huile sur le feu.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1029
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis gérant d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Tumblr_p04tniAl911wrzfi2o7_r3_250
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0


avatar :copyright:️ bazzart.com


Peut-être était-il parvenu à trouver les mots pour apaiser la tension qui régnait entre eux depuis qu’il était rentré. En tout cas, c’était l’impression qu’il avait alors qu’elle n’eut pas le moindre mouvement de recul en déposant ses lèvres sur les siennes. Un sourire lorsqu’ils échangèrent un regard, l’encourageant à l’embrasser de nouveau avec douceur. Il avait l’impression que ça faisait une éternité qu’il ne l’avait pas embrassé, qu’il n’avait pas goûté ses lèvres. Lucious la suivit du regard alors qu’elle le rejoignit, baissant son regard sur leurs mains entrelacées, avant de lever lentement son regard sur elle. Il détourna le regard un court instant, puis baissa les yeux sur leurs mains jointes, ne souhaitant pas affronter son regard en cet instant « Je pensais aussi que tu les avais trouvés, puis ton message… j’ai compris que j’avais toujours peur » et releva ses prunelles claires sur Kate à ses derniers mots. Il porta la main de Kate à ses lèvres pour l’embrasser tout en souriant avec douceur avant de les laisser retomber. Ce fut la jolie brune qui lâcha son emprise pour poser sa main sur sa joue alors qu’il continuait d’écouter les paroles rassurantes de sa moitié « Je t’aime et j’ai confiance en toi. N’en doute pas une seconde » rétorqua-t-il avec un certain aplomb pour qu’elle comprenne que ça ne risquait pas de changer pour lui. C’étaient les autres hommes qui l’inquiétaient. Pas elle. « Et tu n’as pas à t’excuser pour ce que tu as pu me dire. J’aime ton caractère de feu quand tu t’énerves et je sais ce que c’est que de se laisser emporter par la colère. Nos paroles dépassent souvent notre pensée » pour faire comprendre que lui non plus n’avait pas été vraiment cordial à son encontre. Que lui aussi s’était laissé entrainer par la colère.

Lucious détourna une nouvelle fois le regard un instant, puis fronça les sourcils en reportant son attention sur la jeune femme, puis se mit à rire doucement « Je comprends que ça a pu te perturber… Et comment se termine son histoire ? Bien, j’espère » comme s’il avait l’impression que le roman était soudainement lié à eux deux. Il ajouta malgré tout « Cette partie de ma vie est difficile, et j’en porte encore les séquelles comme tu peux le voir. Je n’ai pas envie que ça sorte de la sphère privée, tu comprends ? ». Il n’avait pas envie qu’un autre Adam Speirs soit au courant de son coma, de cette réalité alternative qui ne les concernait qu’eux deux. Il sourit concernant la demande en mariage qu’elle avait refusé pour lui, et plus précisément pour ce qu’elle ajouta à cela. Quelque peu gêné par tout cela, Lucious se mit à sourire aux paroles d’Adam « Il est perspicace ton écrivain » alors qu’il releva un regard taquin sur elle « Tu m’es destinée. J’aime l’idée ». Un petit rire alors qu’il haussa les épaules « Je ne pourrais pas non plus. Qui n’aime pas le bon vin de toute manière ? ». Puis son rire s’atténua, son sourire aussi et il acquiesça lentement de la tête « D’accord très chère » tout en lâchant sa main qu’il glissa dans le bas de son dos pour l’attirer à lui et l’embrasser de nouveau. Il posa son front contre le sien, murmurant « Je t’aime tu sais. Je t’aime tellement fort que… que c’est nouveau pour moi de tenir à quelqu’un comme ça » alors qu’il se recula pour croiser son regard. Un nouveau baiser et glissa sa main dans la sienne « Et si on allait dormir ? » avant d’ajouter en marchant à reculons « Dormir Mademoiselle Thomas. Ton homme est trop épuisé pour autre chose ». Il descendit rapidement les marches pour récupérer son oreiller, un dernier coup d’œil dehors, et il remonta dans la chambre, troquant son costume pour un pyjama après une brève douche. Lucious se glissa dans les draps, se blottissant immédiatement contre la jolie brune, embrassant sa peau « Bonne nuit » et ferma les yeux, plus serein. Le lendemain matin, il appela Adam Speirs pour lui proposer de venir dîner à la maison avec sa fiancée afin de s’excuser de son comportement. Il dû insister un peu pour que, finalement, il accepte.

Le quarantenaire avait donc rendu visite à sa moitié à son travail, saluant Ava qu’il croisa dans le couloir, pour lui annoncer la nouvelle. Il toqua à la porte de son bureau, lui sourit en poussant la porte et déposa un rapide baiser sur ses lèvres en déposant le sac contenant leur repas sur le bureau. Il prit place dans l’une des chaises et rétorqua « J’ai invité Adam Speirs et sa fiancée à dîner demain soir à la maison. Je voulais te prouver ma bonne foi, ainsi que de me faire pardonner auprès de ton nouvel ami ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.  - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
"On peut mesurer son amour à son attente" Feat Katelyn.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 22Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: