-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Blue
Blue
Féminin MESSAGES : 49
INSCRIPTION : 06/05/2020
CRÉDITS : Okan Bülbül (Artstation)

UNIVERS FÉTICHE : J'aime la variété justement ^^
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3812-petite-chouette-toute-bleue
Noob

Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

7ei5.pngWhere the North Wind meets the Sea


Elsa, reine d'Arendelle, est restée piégée à Ahtohallan pendant vingt longues années. Anna est montée sur le trône et a reconstruit Arendelle dans les montagnes avec l'aide de son époux Kristoff. Depuis, ils ont eu deux enfants, une fille et un fils.

Leur aînée, Iduna est partie en quête de réponse. Elle veut savoir qui elle est, et d'où vient ce chant mystérieux qui l'appelle, cette voix qui la hante. Son périple l'a mené jusqu'à Ahtohallan, où elle ne s'attendait pas à rencontrer sa tante, ni à la réveiller.

Elles auront beaucoup à apprendre l'une de l'autre. En effet, Elsa a vingt ans à rattrapper. Quand à Iduna, elle a grand besoin que quelqu'un l'aide à comprendre ce qu'il se passe dans sa vie.


i3tb.png
Revenir en haut Aller en bas
 
Blue
Blue
Féminin MESSAGES : 49
INSCRIPTION : 06/05/2020
CRÉDITS : Okan Bülbül (Artstation)

UNIVERS FÉTICHE : J'aime la variété justement ^^
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3812-petite-chouette-toute-bleue
Noob

Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

493954fc8b74e441161a019b4d12acbd.jpg
Iduna II d'Arendelle
J'ai 16 ans et je vis au château d'Arendelle.



Iduna a 16 ans, elle est la fille d'Anna et Kristoff et a un petit frère de huit ans. Traumatisée par la mort de sa soeur, Anna veut protéger sa fille de tous les dangers, même s'ils viennent d'Iduna elle-même.

Alors quand Iduna a commencé à entendre une voix étrange, la nuit, on lui a expliqué qu'elle faisait des rêves étranges, et on lui a donné des tisanes pour dormir la nuit et une boîte à musique pour couvrir le bruit, et peu à peu, Iduna a oublié, de même qu'elle a oublié certains évènements étranges de son enfance.

Mais l'hiver de ses seize ans, la voix revient à la charge de plus belle, et Iduna décide de comprendre enfin de quoi il en retourne. Elle part une nuit vers le nord, sans vraiment savoir ce qui l'attend.

Et là voici à Ahtohallan, où elle va réveiller sa tante Elsa.


:copyright:️️ avengedinchains


Je caresse l’étrange monture qui m’a conduite jusqu’ici. Il s’éloigne dans un clapotis sonore. Je décolle une algue de ma main et égoutte mes tresses trempées. Enfin, je fais face au majestueux glacier. Ahtohallan - je crois que c’est comme ça que l’avait appelé Ryder. Ca en aura mis du temps, je viens d’avoir la peur de ma vie, mais enfin, je l’ai trouvée, cette rivière au chant lancinant qui semble hanter les tréfonds de mon coeur. Je m’avance vers l’ouverture, mes pieds nus s’enfonçant dans la neige scintillante. Dans l’eau j’ai perdu ma cape, et mes vêtements de voyage noirs sont trempées. Le vent du nord semble me transpercer, et en même temps, il est étrangement vivifiant. Peut-être que je vais mourir d’une pneumonie avant la fin de ma quête, mais en attendant, je me sens saisie d’une énergie nouvelle.

Je franchis l’entrée, m’avance dans un tunnel étroit, et débouche enfin dans une grande salle percée de couloirs, plongée dans la pénombre. Je sens le doute me gagner. Et maintenant, je vais où ? La voix n’est plus là pour me guider. Timidement, j’essaie de chanter sa mélodie. Soudain un couloir s’illumine, et la voix me répond, plus puissante que jamais. Je m’élance à la poursuite de la lumière, qui semble danser derrière la glace comme une étoile filante.

J’arrive dans une salle gigantesque, un gouffre massif où s’alignent de hauts piliers de glace. Je ne peux pas m’empêcher de regarder en bas. Ca fait vraiment haut… Les piliers forment comme un escalier, qui semble le seul moyen de traverser cette salle. Mais si je glisse, ce sera la chute libre… Je réfléchis, étudie leur surface lisse, leur espacement, et finalement, je décide de tenter ma chance. Je prends mon élan et saute sur le premier pilier. Le sol est un peu glissant, mais je me stabilise. Pas si différent, au fond, de sauter d’un toit givré du château à un autre. Je saute sur le deuxième, et rapidement, j’arrive au bout du gouffre. La sortie sera sans doute bien plus difficile que l’entrée, mais ça, je m’en préoccuperais plus tard. D’abord, je veux aller jusqu’au fond de cette grotte, suivre la lumière, découvrir qui m’appelle par ce chant depuis tout ce temps.

Je poursuis ma route, surprise de voir que plus j’avance, et plus la grotte semble ouvragée. Des colonnes de glace sculptée jalonnent les murs latéraux d’une grande salle - on se croirait dans un palais de glace, ou peut-être un temple de glace. Et puis puis la lumière me guide jusqu’à une salle plongée dans la pénombre. Je n’en vois même pas les parois, tellement il fait sombre, mais au centre, je distingue la silhouette d’un magnifique flocon de neige gravé dans la glace du sol. Je m’avance lentement, respectueusement, jusqu’à me placer sur ce flocon de neige.

Et là, d’un coup, les murs semblent s’illuminer. De petites images se dessinent de tous les côtés, des milliers d’images, comme des reflets sur les facettes d’un gigantesque diamant de glace à l’intérieur duquel je me tiendrais. Elles ont l’air à la fois si loin et si proches que je pourrais les toucher. Je tends la main vers une image qui montre le visage de ma mère, ou du moins un visage qui ressemble étrangement au sien, et soudain, les images semblent voler en éclat, dans un tourbillon blanc semblable à une tempête de neige.

Partagée entre l’excitation et l’appréhension, je ferme les yeux un instant. Quand je les rouvre, je suis entourée de statues de neige.

Je me vois lutter pour respirer dans la mer sombre. Je me vois me faufiler en douce hors de la tente de Ryder et d’Honeymaren, pendant qu’ils se disputent, Honeymaren soutenant qu’il faut me ramener chez moi dès l’aube, Ryder insistant pour me laisser profiter des lieux, et la vieille Dunyah leur rappelant que ce qui doit arriver arrivera, et qu’aller contre le destin est comme nager à contre-courant dans une rivière.

Je continue ma route au milieu de ces statues qui bougent et qui parlent. Je me vois caresser une adorable petite salamandre et danser avec le vent. Je me vois devant les magnifiques monolithes qui marquaient l’entrée de la forêt. Je vois une jolie fleur que j’avais repérée sur ma route, blanche comme le givre, fleurir à mon passage. Je me vois marcher sous la pluie torentielle. Je me vois faire un feu, et éloigner deux loups de mon campement à l’aide d’un bâton enflammé. Je me vois troquer des bijoux contre du matériel dans la boutique d’Oaken. Je me vois quitter le château en douce, en pleine nuit, sans un mot, faisant timidement le premier pas puis courant en riant aux éclats, grisée de liberté.

Je me vois sur la terrasse, écoutant l’appel envoûtant de cette voix qui semblait venir d’un autre monde. Je vois ma mère qui, comme chaque soir, me fait boire ma tisane et remonte ma boîte à musique, avant de me border pour la nuit. Je vois les domestiques fermer les portes dès que l’ambassadeur est reparti.

Je vois des images que je ne comprends pas vraiment, des souvenirs de quand j’étais enfant, trop jeune pour m’en rappeler. Des réveils nocturnes et des fleurs dans la neige. Ma mère qui parle en panique, à mon père, à de de petits bonhommes de pierre. Je ne saisis que les mots “encore” et “sécurité”.

Je vois des ouvriers qui construisent des maisons sur la montagne. Je vois ma mère à son couronnement, non pas sereine comme sur le portrait royal mais les traits tirés, épaulée par mon père qui semble presque devoir la soutenir physiquement. Je vois un barrage qui s’effondre, une ville engloutie. Je vois ma mère, vêtue d’une tenue de voyage très semblable à la mienne, en larmes au fond d’une grotte, tandis que des flocons de neige s’envolent au vent.

Je vois bien d’autres images encore, mais plus le temps passe, et moins je les comprends. Bizarrement, l’une des statues semble détruite, et je vois ma mère sourire à une pile de neige non identifiable.
Je vois aussi ma mère, toute petite, qui joue avec une petite fille qui lui ressemble beaucoup. Elles rient aux éclats et s’amusent avec un bonhomme de neige.

Enfin, je vois deux hommes qui parlent de guerre et de magie, mais leurs voix sont comme floues. Face à eux, la statue d’une jeune femme, dans une neige plus brillante que toutes les autres. Elle s’emporte, et elle, je l’entend très clairement. La magie, ce n’est pas ça. C’est votre peur qui parle. C’est de la peur qu’il faut se méfier !
Mais les hommes ne l’écoutent pas, ils poursuivent leur route, et elle les suit. Sentant confusément que cette jeune femme est liée à la voix, je les suis à mon tour, ignorant les autres statues. En chemin, je bouscule accidentellement la statue d’un homme qui s’incline en perdant sa perruque, et elle tombe en miettes. Zut ! J’espère que ce n’était pas une statue importante…

Ils s’éloignent déjà dans un couloir obscur, et je cours pour les rattrapper, en essayant de ne pas casser d’autres statues. Je vois la statue de la jeune femme qui manque de tomber et se rattrappe. Il y a des centaines de gens au fond du gouffre, et ce qui ressemble à un gigantesque barrage. Je vois la jeune femme qui saute. Je tends la main pour l’en empêcher, sans trop savoir pourquoi, mais il est trop tard. Miraculeusement, la statue ne se brise pas.

Elle se relève, je la voix trembler et faire quelques pas, mais vu d’ici je ne comprends pas vraiment ce qu’il se passe avec les autres. Je ne sais pas vraiment où regarder. Mais soudain, je repère un homme à genoux, et un autre - l’un des hommes qu’elle suivait ? - s’avance vers lui, en brandissant son épée. Et là, j’entends la voix de la jeune femme qui résonne au fond du gouffre. Non ! … Anna ! Anna ?! Ma mère ?

Elle lance un éclat de lumière en l’air, et s’immobilise, bras levé. Soudain, tout disparaît. J’entends la voix chanter une dernière fois alors que la lumière s’éteint, et je me retrouve seule. Seule avec la statue de cette jeune femme qui, elle, n’a pas disparu. Sauf qu’elle ne semble plus faite de neige, mais de glace. Est-ce qu’elle est réelle ? Est-ce qu’elle est piégée ?

Si je saute de cette falaise, est-ce que je vais me tuer ? Non, je ne pense pas, elle, elle s’en est sortie en sautant. Mais ça me fait un peu peur quand même, de sauter de là-haut. J’ai laissé toutes mes affaires sur la plage, je n’ai même pas de corde… Est-ce que je pourrais essayer de descendre le long de la paroi, plus tôt ? Je tente ma chance, mais elle est quand même très lisse, et au bout de quelques mètres, je glisse… Et ma main se referme sur… une racine. Il y a des plantes ici ?!

Je me force à regarder en bas. Apparemment oui, il y a des plantes ici. Aussi étrange que ce soit, des racines jalonnent la paroi jusqu’en bas. Je ne les avais pas remarquées, d’en haut. Je descends lentement, en priant pour qu’elles ne cèdent pas sous mon poids.

Une fois en bas, je m’avance vers la statue de glace. De près, elle ressemble beaucoup à ma mère. Je crois que c’est la petite fille que j’ai vu jouer avec maman, tout à l’heure. Est-ce que ce serait… sa soeur, la reine Elsa ? Je ne sais rien sur elle, si ce n’est qu’elle est morte avant ma naissance… Et pourtant, ce chant m’a amenée ici pour une raison. Est-ce que… ?

Je m’arrête devant elle, et touche le bout de ses doigts. Prise d’une inspiration subite, je chante la mélodie qui m’a amenée ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 309
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

px11.png
Elsa d’Arendelle
J'ai‌ ‌24 ‌ans‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌vis‌ à ‌Arendelle.‌ Dans‌ ‌la‌ ‌vie,‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌reine et magicienne‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌m'en‌ ‌sors‌ pas toujours bien.‌ ‌Sinon,‌ ‌après des années de solitude,‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌célibataire‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌‌ ‌le‌ ‌vis‌ ‌bien,‌ ‌appréciant parfaitement ma nouvelle liberté

+‌ H‌éritière du trône d’Arendelle, elle a endossé le statut à la mort de ses parents. + Elle a une jeune soeur, Anna, à qui elle tient plus que tout. + Depuis sa naissance, elle possède le don incroyable de manipuler la glace. + Elle est venue à Ahtohallan chercher des réponses à ses questions, et découvrir cette voix qui l’appelaient sans cesse. + Elle est restée inconsciente pendant vingt avant d’être découverte.  ‌


Elsa from Frozen 2 ‌:copyright:️‌ Maddy’n
Ahtohallan. Forteresse glacée, située là haut, dans les mers du nord, tout au nord du globe. Beaucoup sont ceux qui ont tenté de l'atteindre en naviguant sur une mer déchaînée, mais d'aucun n'y est parvenu. Ahtohallan est restée inaccessible aux hommes pendant des siècles, qui pourtant, comptent encore son histoire à travers une berceuse. Et puis il y eut une jeune femme, une reine, qui à son tour chercha à rejoindre la rivière. Loin de son royaume, de ses gens, de sa famille et de tout ce qu'elle connaissait, seule, elle a dompté l'esprit de l'eau et traversé la mer déchaînée pour rejoindre cette voix qui l'appelait, encore et encore. Une voix qui, elle l'espérait, lui apporterait des réponses, à elle qui s'était pendant si longtemps sentie comme une étrangère dans son royaume. Elle, qui avait grandi avec pour seules amies la solitude et la peur, enfin elle se sentait chez elle dans la forteresse de glace. Elle en avait même pleuré en découvrant ce qu'elle croyait être une rivière piégé dans la glace. Désormais, la reine en était sûre, cet endroit possédait la réponse, connaissait la raison de sa naissance, de ses pouvoirs. Alors libérée de ses peurs et de ses incertitudes, la jeune reine s'engouffra dans la forteresse et la traversa jusqu'à rejoindre son centre, où la petite voix continuait de l'appeler inlassablement. Au coeur de la forteresse, elle trouva finalement les réponses. Celles qu'elle avait attendu toute sa vie durant. Celles sur l'origine de sa naissance, ses pouvoirs. Mais ce n'était pas les seules réponses qu'elle était venue chercher. Alors, malgré les mises en garde, elle continua sa progression, dans les profondeurs d'Ahtohallan.

Là, elle trouva la solution, celle pour libérer la forêt enchantée, réparer ce qui devait l'être. Le barrage devait être brisé. Mais la jeune reine, non consciente du danger s'attarda trop longtemps en ces lieux. Si longtemps que son corps commença à se figer, à se geler. Celle qui n'avait jamais ressenti ou craint le froid de l'hiver devint glace à son tour. Pourtant dans son dernier souffle, elle envoya un dernier message glacé à sa cadette. Puisse cela permettre de sauver la forêt enchantée et leur royaume. Désormais, tout reposait sur les épaules frêles de la jeune princesse d'Arendelle.

La princesse fit preuve d'un immense courage, et le barrage fût détruit, mais non sans conséquences. La destruction entraîna un déferlement sur le fjord, une vague gigantesque qui submergea la cité d'Arendelle. Ce qui devait être fait le fû, pourtant, ça ne libéra pas la jeune reine. Elle resta emprisonnée sous la glace tandis que sa cadette endossa la couronne dans la destruction du royaume et le deuil.

Vingt années s'écoulèrent, et les neiges éternelles d'Ahtohallan jamais ne fondirent, la glace emprisonnant la reine non plus, mais les esprits se souvinrent, l'eau aussi. Comme sa mère l'avait appelé pour libérer les habitants de la forêt enchantée, Ahtohallan appela celle destinée à libérer la jeune reine. La jeune princesse posa sa main sur la statue de glace, répéta le chant qui l'appela ici. Et la magie opéra. En réponse à ce chant, un premier battement de coeur se fit entendre. Puis, quand la jeune princesse entama à nouveau le chant, le coeur de la reine lui répondit à nouveau. Les battements se mirent à accélérer, la glace à fondre. La reine fût libérée de sa prison.


Le vent se mit soudainement à caresser mes doigts. Sensation perdue, je me mis à retrouver un à un mes sens. Mon sang coula à nouveau entre mes veines, je me mis à entendre à nouveau les battements de mon coeur, dominant le silence. Ma prison de glace se fendit et fondit doucement, libérant mon être. Je m'effondre, mes jambes n'arrivant plus à me porter. Il me faut du temps pour récupérer l'usage de mon corps. Des secondes, des minutes, je ne sais pas, la notion du temps me semblant soudainement très abstraite. Mes paupières s'ouvrent, et malgré ma vision encore un peu floue, je remarque une silhouette face à moi. Et cette silhouette, je pourrais la reconnaître entre mille. Doucement je passe mes bras autour de son cou, la serre contre moi. « Oh, Anna ! Tu m'as sauvé. Encore. Mais comment as-tu pu arriver jusqu'ici ? » Je me détache légèrement d'elle, caresse sa joue d'une main. Ma petite soeur au grand coeur ne cesserait donc t'elle jamais d'être celle qui me libérerait de mes erreurs ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Blue
Blue
Féminin MESSAGES : 49
INSCRIPTION : 06/05/2020
CRÉDITS : Okan Bülbül (Artstation)

UNIVERS FÉTICHE : J'aime la variété justement ^^
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3812-petite-chouette-toute-bleue
Noob

Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

493954fc8b74e441161a019b4d12acbd.jpg
Iduna II d'Arendelle
J'ai 16 ans et je vis au château d'Arendelle.



Iduna a 16 ans, elle est la fille d'Anna et Kristoff et a un petit frère de huit ans. Traumatisée par la mort de sa soeur, Anna veut protéger sa fille de tous les dangers, même s'ils viennent d'Iduna elle-même.

Alors quand Iduna a commencé à entendre une voix étrange, la nuit, on lui a expliqué qu'elle faisait des rêves étranges, et on lui a donné des tisanes pour dormir la nuit et une boîte à musique pour couvrir le bruit, et peu à peu, Iduna a oublié, de même qu'elle a oublié certains évènements étranges de son enfance.

Mais l'hiver de ses seize ans, la voix revient à la charge de plus belle, et Iduna décide de comprendre enfin de quoi il en retourne. Elle part une nuit vers le nord, sans vraiment savoir ce qui l'attend.

Et là voici à Ahtohallan, où elle va réveiller sa tante Elsa.


:copyright:️️ avengedinchains

En réponse à ce chant, un premier battement de coeur se fit entendre. Puis, quand la jeune princesse entama à nouveau le chant, le coeur de la reine lui répondit à nouveau. Les battements se mirent à accélérer, la glace à fondre. La reine fût libérée de sa prison.

Je chante la chanson de la rivière, la chanson qui m’a hantée si longtemps, qui m’a amené jusqu’ici, et pendant une seconde qui me semble infinie, rien ne se passe… Je me dis que je suis complètement dingue, mais soudain, j’entends un battement sourd. Pas comme un tambour non, plutôt… Un battement de coeur ? Un seul, et tout s’arrête. Presque fébrile, j’entonne le chant une deuxième fois. Un second battement retentit, puis un troisième, et ils s’accélèrent.

Je regarde la glace fondre avec des yeux écarquillés. Soudain je la vois s’écrouler. J’essaie de la rattrapper, mais en fait, j’arrive surtout à accompagner sa chute en douceur, pour qu’elle ne se fasse pas mal. J’observe son visage avec anxiété, pendant ce qui me semble être une éternité et quelques instants tout à la fois. Enfin, ses yeux s’entrouvrent, révélant des yeux d’un bleu glacier auxquels son portrait, dans la galerie, ne rend pas justice.
Elle me serre contre elle et, presque instinctivement, j’enroule mes bras autour d’elle et la serre moi aussi contre moi. Elle est glacée. J’ai toujours très bien supporté le froid, bien mieux que mes parents, mais là, c’est un froid plus intense que jamais. Ce qui ne m’empêche pas de lui rendre son étreinte !

Comment je suis arrivée ici ? Ca, c’était tout une aventure !
- Ben en fait j’ai commencé à entendre cette voix qui chantait la nuit, et ça n’arrêtait jamais et j’en devenais folle et je devais absolument trouver d’où ça venait ! Et puis finalement je suis partie en pleine nuit, j’ai descendu toute la montagne et j’ai troqué des bijoux à Oaken contre du matériel, et puis il y avait des loups et je les ai repoussés à coups de torche et puis j’ai trouvé la forêt et il y avait une salamandre et puis j’étais chez les Northuldra et…
Je m’arrête pour prendre une grande inspiration, essoufflée par ce débit que je tiens de ma mère, ce débit qui attendrit mon père autant qu’il ne le rend fou.

Et là, je percute.
- Une minute… Vous m’avez appelée… Anna…?
Je commence enfin à percuter. Si elle est “morte”, ou plutôt “gelée” depuis vingt ans… Elle ne sait sans doute pas que vingt ans ont passé ! Et c’est vrai que je ressemble comme deux gouttes d’eau à ma mère, à part mes cheveux un peu plus sombres, difficiles à remarquer dans la pénombre.
- Je ne suis pas Anna… Moi, c’est Iduna !
Je me rends compte que ça ne va pas l’éclairer davantage, alors je précise :
- Sa fille. Enfin, la fille d’Anna et Kristoff. J’ai seize ans.
Je me rends compte que c’est lourd à digérer alors je lui laisse quelques instants avant de reprendre mes explications.

- En fait, je connais pas vraiment toute l’histoire. Ma mère ne parle pas vraiment de toi - je peux te tutoyer ? je lui demande, en me rendant soudain compte que si elle est ma tante, elle est aussi la Reine Elsa. Je sais juste qu’ils sont partis en voyage avec toi, et apparemment tu es morte… Et j’ai vu des trucs ici dans les statues aussi. Aparemment y a un barrage qui a cédé et détruit une ville, et puis après ils ont construit Arendelle. Et puis… et puis j’ai pas compris grand chose d’autre… j’avoue, un peu penaude.

Je la regarde avec inquiétude.
- Ca va aller ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 309
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

px11.png
Elsa d’Arendelle
J'ai‌ ‌24 ‌ans‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌vis‌ à ‌Arendelle.‌ Dans‌ ‌la‌ ‌vie,‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌reine et magicienne‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌m'en‌ ‌sors‌ pas toujours bien.‌ ‌Sinon,‌ ‌après des années de solitude,‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌célibataire‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌‌ ‌le‌ ‌vis‌ ‌bien,‌ ‌appréciant parfaitement ma nouvelle liberté

+‌ H‌éritière du trône d’Arendelle, elle a endossé le statut à la mort de ses parents. + Elle a une jeune soeur, Anna, à qui elle tient plus que tout. + Depuis sa naissance, elle possède le don incroyable de manipuler la glace. + Elle est venue à Ahtohallan chercher des réponses à ses questions, et découvrir cette voix qui l’appelaient sans cesse. + Elle est restée inconsciente pendant vingt avant d’être découverte.  ‌


Elsa from Frozen 2 ‌:copyright:️‌ Maddy’n
Je me réhabitue doucement à la vie. Sentir le froid caresser ma peau, mes muscles se contracter. Je peux sentir l’air iodé de la mer lorsque la brise s’engouffre dans la forteresse de glace, entendre mon cœur battre, celui de ma petite sœur également. Et j’ai l’impression de redécouvrir le monde, comme si tout s’était figé pendant des siècles. Et finalement, je n’étais pas si loin du compte, quand bien même je n’en avais pas conscience… J’écoute Anna me raconter ses péripéties avec un léger rictus. Ce n’était pas vraiment ce que je lui demandais, je savais très bien ce qui nous amenait ici. C’était notre mère. Arriverait-elle à me croire quand je lui dirais que c’était qui nous avait guidé jusqu’ici, elle qui avait fait le nécessaire pour que l’on corrige les erreurs de notre grand-père ? Oui, elle me croierait. Elle n’avait jamais douté de moi, malgré mes erreurs et mes faux pas, elle avait toujours cru en moi. Ma petite sœur... Je la laisse donc continuer sans l’interrompre, malgré quelques incohérences dans son récit. Mais elle parle si vite, qu’elle ne doit même pas s’en rendre compte. On aurait dit Olaf, quand il a raconté notre histoire aux Northuldra et aux soldats d’Arendelle bloqués dans la forêt. Etaient-ils désormais libres ? Avait-elle réussi à faire détruire le barrage avant de venir me chercher ? Je m’apprête à la couper pour obtenir l’information. Si ce n’était pas fait, maintenant que mon corps me le permettait, on pourrait le faire, ensemble, et libérer ces gens, prisonniers de la Forêt Enchantée depuis bien trop longtemps. Mais avant que je n’ais pu dire un mot, elle se stoppe, reprend son souffle pour poursuivre tout aussi rapidement, s’étonnant du fait que je l’ai appelé Anna. « Bien sûr que je t’ai appelé Anna. Comment voudrais-tu que je t’appelle ? » Je ris doucement avant de perdre mon sourire. Iduna ? Je me détache d’elle, recule doucement d’un pas. Comment… ? Non, ça ne pouvait pas être ma mère… Mais qui était-elle pour porter le nom de ma mère et ressembler autant à ma sœur ? Un souvenir ? Une illusion ?

Les mots me manquent lorsque la vérité sort enfin. La fille de Anna et de Kristoff ? Impossible… Je n’avais pas pu être piégée ici si longtemps… Anna, Arendelle… Je… « Non… » L'air me manque, de la glace commence à se former tout autour de nous. J'avais passé seize années ici ? Si ce n'était plus. J'avais abandonné ma sœur, mon royaume. J'avais failli à ma mission. La tristesse et la culpabilité me gagnent. Je n'arrivais pas à croire que j'avais pu être prisonnière ici si longtemps… Et Anna qui avait dû croire qu'elle m'avait perdu, comme on avait perdu nos parents. Pauvre Anna… Ça avait dû être une épreuve si douloureuse. Surtout après la façon dont on s'était séparé. Saurait-elle me pardonner un jour ? Avais-je encore la possibilité de lui faire des excuses ? Le pire me traverse l'esprit, et à ses pensées terrifiantes, la glace autour de nous s'épaissit et l'air devient plus froid. Mes yeux se posent sur la jeune fille. Maintenant je comprends mieux l'origine de son prénom, pourquoi elle ressemble tant à ma sœur. Sa fille. Visiblement pas au courant de tout ce qu'il s'est passé. Et je ne saurais pas vraiment lui expliquer moi-même.

Son regard et le mien se croisent, ce qui me permet de calmer le tourbillon de sentiments en moi. La glace cesse de gagner du terrain, même si elle était reine ici. Sa ressemble avec Anna est saisissante. C'est sûrement pour cela que je me sens un peu plus apaisée en l'observant. Je me redresse, doucement, repousse derrière moi les mèches de la chevelure dorée qui recouvrent mon visage. « Excuse-moi… Je ne pensais pas qu'Ahtohallan m'avait gardée si longtemps. » J'espérais seulement ne pas lui avoir fait peur, surtout avec mes pouvoirs. Ses parents lui en avait-elle parlé ? Rien n'est moins sûr. Mais qu’importe, désormais, je devais rentrer. Même si Arendelle n’était plus mon royaume, je ne pouvais pas laisser Anna croire qu’elle m’avait perdue pour toujours. « Attention à toi. » Mon pied claque le sol, laissant le bruit résonner contre les parois avant que tout se mette à trembler. Un pilier se forme sous nos pieds, nous remontant doucement en haut du gouffre, nous permettant de rejoindre les abords grâce à une passerelle. On allait sortir d’ici, et ensuite, on rejoindrait Arendelle. « Est ce que tu peux me conduire à eux, tes parents ? Je vais nous frayer un chemin jusqu’à la sortie. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Blue
Blue
Féminin MESSAGES : 49
INSCRIPTION : 06/05/2020
CRÉDITS : Okan Bülbül (Artstation)

UNIVERS FÉTICHE : J'aime la variété justement ^^
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3812-petite-chouette-toute-bleue
Noob

Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

493954fc8b74e441161a019b4d12acbd.jpg
Iduna II d'Arendelle
J'ai 16 ans et je vis au château d'Arendelle.



Iduna a 16 ans, elle est la fille d'Anna et Kristoff et a un petit frère de huit ans. Traumatisée par la mort de sa soeur, Anna veut protéger sa fille de tous les dangers, même s'ils viennent d'Iduna elle-même.

Alors quand Iduna a commencé à entendre une voix étrange, la nuit, on lui a expliqué qu'elle faisait des rêves étranges, et on lui a donné des tisanes pour dormir la nuit et une boîte à musique pour couvrir le bruit, et peu à peu, Iduna a oublié, de même qu'elle a oublié certains évènements étranges de son enfance.

Mais l'hiver de ses seize ans, la voix revient à la charge de plus belle, et Iduna décide de comprendre enfin de quoi il en retourne. Elle part une nuit vers le nord, sans vraiment savoir ce qui l'attend.

Et là voici à Ahtohallan, où elle va réveiller sa tante Elsa.


:copyright:️️ avengedinchains


J’ai suivi la voix jusqu’au bout et elle m’a amenée ici, à Ahtohallan. Et je comprends enfin pourquoi : c’était ppur libérer ma tante Elsa. Elle me serre contre elle. Sa peau est glacée, mais je ne frissonne pas. Elle me demande comment je suis arrivée ici, et je commence à lui raconter toute mon histoire - exactement comme le ferait ma mère.

Et elle m’appelle Anna… Anna ? Je l’interroge. Et elle rit en me demandant comment je voudrais qu’elle m’appelle… Alors, je me présente. Elle recule et me regarde, perplexe, nerveuse. Et je précise alors l’identité de mes parents… Evidemment, elle est sous le choc. Je vois de la glace apparaitre autour de nous. Son regard est triste, coupable, effrayé. Je regarde la glace qui s’épaissit autour de nous. Cet endroit est magique, mais ça, ça a l’air différent. J’ai du mal à savoir ce qu’il se passe. Est-ce que c’est elle qui fait ça ? Nos regards se croisent, ses yeux sont chargés d’émotions douloureuses, et soudain, je suis prise d’un instinct : je la prends dans mes bras. Inquiète, je lui demande si ça va aller.

Je ne vois pas le perce-neige fleurir sur la glace, dans mon dos, tandis que je reprends la parole pour essayer d’expliquer, de mon mieux, ce qu’il s’est passé. Et, surtout, ce que j’ai vu à Ahtohallan. Dans mon champ de vision, la glace semble cesser de s’étendre. Je la lâche et je la vois repousser ses cheveux en arrière.
- Pardon… je lâche - est-ce que c’était inapproprié ? Tandis qu’elle s’excuse à son tour, parce qu’elle ne savait pas.
- Tu ne pouvais pas t’en douter. Elle me regarde avec hésitation. Est-ce que je suis censée avoir peur ? Est-ce que je suis bizarre de ne pas avoir peur ? Moi, si c’est la soeur de ma mère, je lui fais confiance. Mais je suis curieuse.
- Qu’est-ce qu’il se passe, ici ? D’abord, il y avait cette voix - c’était toi ? Et puis les statues qui bougeaient, et maintenant la glace…

Elsa frappe le sol de son pied et un pilier nous remonte jusqu’en haut du gouffre. En passant, j’ai l’occasion de revoir les racines qui m’ont aidée à descendre - c’est bizarre, on dirait qu’elles ne poussent que sur une seule ligne verticale. On traverse une passerelle de glace pour sortir du gouffre.
Elle me demande de l’amener chez mes parents.
- Bien sûr ! Maman sera tellement heureuse que tu sois vivante ! Mais par contre, euh… Je ne sais pas si Nok est parti… Et je ne sais pas comment le faire revenir.
Je n’ai pas encore très bien compris ce qu’il s’est passé, avec Nok. Comment j’ai fait. Si je pourrais le refaire.
- Par contre, je crois que papa et maman vont être fâchés… Avec moi, je veux dire. Je suis… Je me frotte l’arrière de la tête avec gêne. Plus ou moins partie sans prévenir... Tu leur diras que tu m'as appelée, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 309
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

px11.png
Elsa d’Arendelle
J'ai‌ ‌24 ‌ans‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌vis‌ à ‌Arendelle.‌ Dans‌ ‌la‌ ‌vie,‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌reine et magicienne‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌m'en‌ ‌sors‌ pas toujours bien.‌ ‌Sinon,‌ ‌après des années de solitude,‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌célibataire‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌‌ ‌le‌ ‌vis‌ ‌bien,‌ ‌appréciant parfaitement ma nouvelle liberté

+‌ H‌éritière du trône d’Arendelle, elle a endossé le statut à la mort de ses parents. + Elle a une jeune soeur, Anna, à qui elle tient plus que tout. + Depuis sa naissance, elle possède le don incroyable de manipuler la glace. + Elle est venue à Ahtohallan chercher des réponses à ses questions, et découvrir cette voix qui l’appelaient sans cesse. + Elle est restée inconsciente pendant vingt avant d’être découverte.  ‌


Elsa from Frozen 2 ‌:copyright:️‌ Maddy’n
C’est avec difficultés que mon regard se détourne de temps à autre d’Iduna. Le portrait craché de sa mère au même âge. Un visage chaleureux, apaisant, qui me console après toutes les tragédies que notre famille a traversées. Anna et moi n’en n’avions jamais soupçonné ne serait-ce que le quart, et pourtant, Ahtohallan me les avait montrées. J’avais tellement à raconter à ma sœur, sur notre passé, sur nos parents. Elle avait hérité de la même bravoure que notre mère, le même courage quand il s’agissait de porter secours à quelqu’un. Je pense qu’elle aurait voulu qu’elle le sache, je pense que nos parents auraient voulu qu’elle sache à quel point ils étaient fiers d’elle et combien ils lui faisaient confiance. Il y avait tellement de choses que je pourrais lui montrer désormais, grâce à la mémoire de l’eau. Mais avant de songer à mes retrouvailles avec ma tendre sœur, je devais déjà trouver un moyen de nous sortir d’ici, sa fille et moi. C’est donc en faisant ce que je sais faire de mieux - contrôler la glace - que je nous fais remonter sur un plateau, plus haut, par lequel j’étais arrivé, et elle aussi.

Et tout comme moi, les questions semblent s’entrechoquer dans son esprit. Il était possible que ses parents ne lui aient pas dit toute la vérité comme mes parents l’avaient fait avec Anna et moi, afin de la protéger. Pourtant, c’était ces secrets qui m’avaient amené à m’éloigner de ma cadette et qui avaient pesé si lourds dans nos cœurs pendant des années. S’il y avait bien une erreur que je ne referais plus, c’était bien de cacher la vérité, surtout sur celle que j’étais. « Je vais tout te raconter en chemin, ne t’en fait pas. » C’était bien le moins que je puisse faire, après les difficultés qu’elle avait dû affronter pour arriver jusqu’ici. Moi-même j’avais dû dompter les éléments pour atteindre Ahtohallan, mais finalement, ça n’avait pas été vain. « Ne t’inquiète pas, je crois savoir comment appeler Nokk. » Je me sentais bien plus confiante depuis que j’avais découvert la forteresse et j’avais cet étrange sentiment que les esprits de la forêt enchantée et moi étions liés désormais.

Prudemment, je nous fraye un chemin vers la sortie, créant des passerelles de glace entre des piliers pour nous épargner de sauter au-dessus du vide, ce qui pourrait nous coûter cher à la moindre erreur. « Sans aucun doute, ta mère sera en colère. Mais aussi soulagée de te retrouver. Et cela ne m’étonnerait pas qu’elle soit déjà en chemin pour te rejoindre. » Elle n’avait pas hésité à me suivre pour trouver la forêt, et, si je ne l’avais pas poussé de force dans une barque, elle m’aurait suivi sans la moindre hésitation jusqu’au cœur d’Ahtohallan. « Mais je lui dirais que c’était moi, cette voix qui t’appelait. Que tu m’as sauvé. Et je pense qu’elle nous pardonnera, à toutes les deux. » Moi aussi, j’avais des excuses à présenter. Nous traversons une alcôve, nous permettant de retrouver enfin la liberté. A l’extérieur, le ciel est dégagé mais un vent frais anime la surface de l’eau. Je m’approche du bord des vagues, ne laissant que quelques centimètres entre le bout de mes pieds, nus, et l’écume des vagues. « Ah Aaaah, Ah Aaaah ! » Mélodie qui brise l’air, chant magique qui semblait lier les esprits entre eux, et, en guise de réponse, l’apparition de l’esprit de l’eau. Je souris en posant ma main sur le chanfrein du cheval. « Nous allons avoir besoin de ton aide pour regagner le rivage. » Il incline la tête en signe d’acceptation. Je monte sans difficulté sur le dos du cheval avant de tendre ma main à Iduna pour l’aider à faire de même. Sans même que j’ai à le guider, Nokk traverse la mer pour nous ramener sur le continent, me permettant de prendre enfin le temps de répondre aux questions que m'avait posées Iduna un peu plus tôt. « Il y a plusieurs années, je me suis soudainement mise à entendre une voix, comme toi. Un jour, j’ai répondu à cette voix, et j’ai déchaîné des esprits enfermés dans une forêt depuis longtemps. Ta mère, ton père, Sven, Olaf et moi avons fait un long voyage pour libérer les esprits. Pendant ce voyage, nous avons découvert de nombreuses choses sur notre famille, nos parents, tes grands-parents, Iduna et Agnar. Mais également sur moi. Tes parents ne te l’ont peut-être pas dit, mais je suis née avec le pouvoir de contrôler la glace. La voix que j’entendais, je pensais qu’il s’agissait de quelqu’un comme moi, mais en réalité, c’était celle de ma mère, qui m’appelait pour que je découvre enfin la vérité sur notre famille. Sur qui elle était, et sur celle que j’étais aussi. Malheureusement, avant de rejoindre Ahtohallan, j’ai dû me séparer de ta mère. J’avais peur que cela soit trop dangereux pour elle. J’ai cherché au plus profond de la forteresse les vérités du passé, mais je m’y suis retrouvée piégée. Je ne savais pas qu’autant de temps s’était écoulé. Je n’avais pas conscience de ce qu’il se passait autour de moi. Pour moi, c’est comme si j’étais restée endormie tout ce temps… » Mais plus de seize années s'étaient écoulées, une nouvelle séparation dont Anna avait été la victime. « … Mais ta mère, elle a dû penser m'avoir perdu à jamais… » M'en voudra-t-elle de l'avoir écartée une nouvelle fois ? Comme si je n'avais rien appris ces dernières années. « Je ne sais pas comment elle va réagir. »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Blue
Blue
Féminin MESSAGES : 49
INSCRIPTION : 06/05/2020
CRÉDITS : Okan Bülbül (Artstation)

UNIVERS FÉTICHE : J'aime la variété justement ^^
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3812-petite-chouette-toute-bleue
Noob

Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

@Blue a écrit:
493954fc8b74e441161a019b4d12acbd.jpg
Iduna II d'Arendelle
J'ai 16 ans et je vis au château d'Arendelle.



Iduna a 16 ans, elle est la fille d'Anna et Kristoff et a un petit frère de huit ans. Traumatisée par la mort de sa soeur, Anna veut protéger sa fille de tous les dangers, même s'ils viennent d'Iduna elle-même.

Alors quand Iduna a commencé à entendre une voix étrange, la nuit, on lui a expliqué qu'elle faisait des rêves étranges, et on lui a donné des tisanes pour dormir la nuit et une boîte à musique pour couvrir le bruit, et peu à peu, Iduna a oublié, de même qu'elle a oublié certains évènements étranges de son enfance.

Mais l'hiver de ses seize ans, la voix revient à la charge de plus belle, et Iduna décide de comprendre enfin de quoi il en retourne. Elle part une nuit vers le nord, sans vraiment savoir ce qui l'attend.

Et là voici à Ahtohallan, où elle va réveiller sa tante Elsa.


:copyright:️️ avengedinchains


C’est complètement dingue ! Ma tante, la reine Elsa, est vivante. Elle est à la fois si semblable et si différente de son portrait dans la galerie. J’ai du mal à détacher mon regard d’elle, et j’ai l’impression que c’est réciproque… Il y a tant de choses que je ne comprends pas, là tout de suite - et aussi tant de chose que je comprends que j’ai ignoré toute ma vie. J’aimerais lui poser tant de questions…

Mais d’abord, on doit sortir d’ici. Je n’arrive quand même pas à toutes les retenir. Surtout celles sur les choses étranges qui se passent ici. De la magie ? Mais la magie, ça n’existe pas, pas vrai ?
Elle promet de me raconter en chemin, alors je lui fais confiance. En la voyant lever une autre passerelle, j’ai vraiment envie de lui demander, mais je continue à attendre. Elle a promis de tout m’expliquer.

Elle me demande de la conduire à mes parents, et c’est pour moi une évidence ! Je suis même presque sûre de retrouver le chemin. Mais ce qui m’inquiète, c’est de pouvoir traverser la mer. Est-ce que Nokk m’a attendue ? Est-ce qu’il reviendra ? Heureusement, elle m’annonce qu’elle sait comment l’appeler, et je pousse un soupir soulagé.

Je lui avoue que je suis partie sans prévenir et que je risque d’avoir de gros ennuis. Elle me dit que maman sera aussi soulagée de me retrouver - je n’y avais pas pensé, mais c’est vrai qu’ils ne doivent pas seulement être fâchés, mais aussi inquiets. Elle ajoute que maman est sans doute en route pour me retrouver et j’affiche une mine perplexe.
- Mais… s’ils sont en route pour me chercher… Qui s’occupe d’Arendelle ?
Pas Olaf, quand même... ?!

Elsa me promet ensuite qu’elle lui dira que c’est elle qui m’a appelée, pour me sauver, et qu’elle nous pardonnera. Elle aussi, elle a des choses à se faire pardonner ? Je m’apprête à répondre, mais soudain, nous arrivons à l’air libre et je prends une grande inspiration. J’adore l’odeur des vagues !

Elle s’approche et entonne à nouveau ce chant si familier, ce chant qui a hanté mes nuits, enfant, jusqu’à ce que maman me donne cette tisane pour dormir, et qui est revenu à la charge récemment, qui m’a finalement amenée jusqu’ici. Et Nokk émerge majestueusement de l’eau. Elsa lui demande son aide, et il accepte. Elle m’aide à monter et il nous ramène - une chevauchée bien plus paisible que celle qui m’a amenée jusqu’ici.

Nous traversons la mère, et tante Elsa commence enfin à expliquer. J’écoute sans en perdre une miette, les esprits, le voyage. Quand elle m’explique qu’elle a le pouvoir de contrôler la glace, mes yeux s’arrondissent. Je me force à attendre la fin de son histoire pour répondre. Elle m’explique que la voix était celle de sa mère - je suppose donc que moi, c’est la voix d’Elsa elle-même qui a hanté mes nuits depuis tout ce temps.

Elle a cherché à protéger maman et s’est retrouvée piégée. Et finalement, elle a passé seize ans sans ma mère.

Je pose une main sur son bras.
- Maman pensait que tu étais morte… Je sais qu’il y a eu une cérémonie pour toi. Mais c’est pas ta faute. Je suis sûre qu’elle ne t’en voudra pas.

Mais je ne peux pas empêcher mon esprit de turbiner. Qu’en est-il de ma réaction aux actions de ma mère, hein ?
- Maman savait que tu avais des pouvoirs ? Parce qu’elle m’a répété toute ma vie que la magie, ça n’existe pas !
Peut-être que j’aurais dû prendre le temps d’étudier avec tante Elsa les mystérieux “souvenirs” d’Ahtohallan. Mais cet endroit peut se révéler trop dangereux. De toute manière, pas besoin d’y être pour en parler.
- Elle m’a dit que tu étais morte dans l’inondation qui a détruit Arendelle… En essayant de sauver ton peuple. C’est ce qu’elle a dit à tout le monde. Mais quand j’ai vu les figures de glace à Ahtohallan, tu n’étais même pas là quand le barrage a rompu !
Enfin, je ne sais pas si elle a menti à papa, mais vous voyez ce que je veux dire.

- Elle m’a fait rester à l’intérieur du château, elle m’a raconté que c’était dangereux dehors, mais c’était n’importe quoi ! Les gens étaient gentils et il y avait une salamandre et les paysages étaient tellement beaux ! Et même les loups n’étaient pas si effrayants que ça !
Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 309
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

px11.png
Elsa d’Arendelle
J'ai‌ ‌24 ‌ans‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌vis‌ à ‌Arendelle.‌ Dans‌ ‌la‌ ‌vie,‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌reine et magicienne‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌m'en‌ ‌sors‌ pas toujours bien.‌ ‌Sinon,‌ ‌après des années de solitude,‌ ‌je‌ ‌suis‌ ‌célibataire‌ ‌et‌ ‌je‌ ‌‌ ‌le‌ ‌vis‌ ‌bien,‌ ‌appréciant parfaitement ma nouvelle liberté

+‌ H‌éritière du trône d’Arendelle, elle a endossé le statut à la mort de ses parents. + Elle a une jeune soeur, Anna, à qui elle tient plus que tout. + Depuis sa naissance, elle possède le don incroyable de manipuler la glace. + Elle est venue à Ahtohallan chercher des réponses à ses questions, et découvrir cette voix qui l’appelaient sans cesse. + Elle est restée inconsciente pendant vingt avant d’être découverte.  ‌


Elsa from Frozen 2 ‌:copyright:️‌ Maddy’n
La mer semble bien plus apaisée que lors de ma précédente traversée, ce qui la rend bien plus agréable. Et puis Nokk est également bien moins fougueux. Avais-je finalement réussi à apaiser les esprits, à les libérer, eux, et les Northuldras ? Il semblerait. De tout façon, si Anna et les autres avaient pu rentrer à Arendelle, c’est bien que la forêt était libérée non ? Il y a tellement de questions dont je ne possède pas encore les réponses, ou que partiellement. Il faut avouer qu’en seize ans, l’inverse aurait été surprenant. Mais rattraper le temps perdu s’annonce si difficile cette fois. On ne parle pas juste de moi qui me serait éloignée de ma jeune soeur pendant des années, on parle de moi, déclarée morte pendant seize années. Si ce n’est plus. Après tout, Iduna n’avait que seize ans, mais qui sait combien d’années après ma disparition elle avait vu le jour. Elle tente pourtant de se montrer rassurante, de me laisser penser que sa mère me pardonnera, comme j’ai tenté de la convaincre qu’elle lui pardonnerait à elle d’avoir fait le mur et de s’être enfuie du royaume.

Je la laisse me poser ses questions, pour la plupart légitimes, auxquelles je réponds avec la plus grande honnêteté et transparence. « Oui, elle le savait. Ça n'a pas toujours été le cas, mais elle le sait. Mais… La magie… Ma magie, elle causé tellement de dégats au sein de notre famille. » Je ne pouvais pas en vouloir à Anna d’avoir voulu oublier combien mes pouvoirs avaient déchiré notre famille. D’abord notre complicité, ensuite nos parents, et à nouveau, elle et moi. Rien n’était simple quand il s’agissait de mes pouvoirs. Alors je suppose qu’elle avait espéré une vie bien moins chaotique pour sa propre fille. « Arendelle a été détruit ? » Je relève ses mots, la crainte dans la voix, quelques flocons de neige voltigeant autour de nous. Pourtant, ça semblait évident. Le barrage retenait tellement d’eau que le fjord avait dû déborder, au point de frapper Arendelle de plein fouet. Le prix à payer pour rétablir ce qui avait été, la bonne chose à faire pour corriger les erreurs du passé. Aussi douloureux cela soit-il. Et Anna qui avait à nouveau dû traverser cette épreuve seule. « Non, je n’y étais pas. J’ai envoyé un message à ta mère à l’aide de ma magie, mais je n'ai jamais quitté Ahtohallan. Je n’étais même pas certaine d’avoir réussi à libérer la forêt et les esprits avant que tu ne mentionnes le royaume. » Après tout, Anna et Kristoff auraient pu eux aussi être prisonniers de la forêt.

Les derniers mots de ma jeune nièce sont comme un poignard en plein coeur. Si douloureux que de la glace commence à se former sous les sabots de Nokk. Anna qui avait si longtemps souffert de voir les portes du palais fermées avait fait vivre la même punition à sa propre fille par peur qu’il lui arrive quelque chose. Elle devait être si anéantie pour en arriver là. « Ta mère n’a pas peut-être pas prit la bonne décision, mais crois moi, elle la prise pour ton bien, parce qu’elle t’aime et voulait te protéger. » Tout comme nos parents avaient pris de mauvaises décisions pour nous protéger, comme j’en avais prises pour la protéger également. « Elle doit être morte d’inquiétude. On ferait mieux de rentrer le plus vite possible à Arendelle. » Comme une réponse à ma demande, Nokk accélère la cadence, traversant la mer, et remontant le fjord une fois le continent rejoint. Je suppose que ce n’était pas encore aujourd’hui que je reverrais la forêt et le reste des esprits, mais ce n’était pas ma priorité. Non, ma priorité, c’était de retrouver ma petite soeur et de m’excuser auprès d’elle pour toute la souffrance que je lui avais imposée, ainsi qu’à tout le royaume.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Where the North Wind meets the Sea | Ft. Maddy'n
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: