-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD 1080p/30ips
59.91 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Back to the future [ft. squirowl de mon coeur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

tENkRsdf_o.png
Lewis Danes
J'ai 32  ans ans et je vis à Lafayette, Louisiana. Dans la vie, je suis documentaliste et je m'en sors très bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Tumblr_ncl8beW2aC1tljfpao1_500


Luke Evans
Comme toujours je parle trop vite avant de réfléchir ensuite. Mais je me rends compte de ma bêtise dès que les mots ont traversé mes lèvres. Il est trop tard pour y revenir en arrière. Je ne faisais que faire grimper la suspicion. J’allais finir dehors si je ne me méfie pas davantage. Après tout je devais le mériter à leurs yeux. J’étais pratiquement devenu un étranger dans mon propre pays. Il allait me falloir un temps d’adaptation de cette époque, mais je pense que je peux m’en sortir, je l’espère en tout cas.

je devais trouver une excuse pour ma présence ici. Cette raison était très certainement bâteau et soupçonneuse pour lui. Mais ça me semblait l’excuse la plus plausible, celle qui ferait poser le moins de questions. En tout cas, celles qui seront poser, je pourrais m’en sortir convenablement. Je pourrais contrer que ça doit être à une ou deux journées de cheval actuellement, que je souhaitais me rapprocher pour faire des affaires de manière plus régulière. Mais je dois avoir l’air de tout sauf d’un homme d’affaire. Je sais qu’ils seront plus que circonspect sur la moindre de mes explications. Je ne trouve pas d’explications plus plausibles. Finalement j’avais encore amené les soupçons sur moi.

Mais je n’avais aucune confiance en ses camarades, contrairement à lui. Si jamais je commençais à lui raconter devant eux que je venais d’un autre temps, je finirais enfermé entre quatre murs dans un asile. Mais, pour le moment, je préférais me concentrer sur le repas. Il était simple mais délicieux. Ça changeait des plats sophistiqués avec de multiples goûts compliqués à déterminer. Je soupire doucement, je sais que je n’en suis qu’au début de cet interrogatoire. Il dev ait avoir fait une liste de question longue comme son bras. Je m’attendais encore à subir des questions plus ou moins embarrassantes. Et j’étais enfoncé jusqu’au cou dans mon mensonge. Je devais rapidement trouver une entourloupe pour rebondir. Je n’avais rien d’un exploitant terrestre de cette époque. « Justement, je réfléchis à acquérir plutôt par ici, me rapprocher d’ici à moins d’une journée de transport. On verra bien ce que m’amène cette ville. »

Je fais tourner le liquide dans mon verre avant d’en prendre une gorgée. Peut-être que ça m’aidera à m’éclaircir mes idées. À trouver une solution à mon enfouissement dans cette vase où je m’enfonce inexorablement. Je secoue la tête. « Ce n’est pas très grave ne vous en faites pas. Et, effectivement, je pense que ça ira mieux demain. » surtout quand il aura entendu la véritable version des faits qui me sont arrivés. 

Une fois qu’il saura la vérité, il sera libre de prendre la décision qu’il souhaite, même le jeter en pâture s’il le souhaite.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3407
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

tENkRsdf_o.png
Magnus Campbell
J'ai 29 ans ans et je vis à Campbell House, Mississippi. Dans la vie, je suis propriétaire d'une exploitation de coton et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 AbleTightHomalocephale-size_restricted


Sam Heughan

« Justement, je réfléchis à acquérir plutôt par ici, me rapprocher d’ici à moins d’une journée de transport. On verra bien ce que m’amène cette ville. »

Son histoire commençait à me paraitre plus logique dit comme ça. Même si je ne voyais pas l'intérêt de se rapprocher de la ville si il avait de bonnes terres plus au sud. Les terres autour de la ville n'étaient pas forcément les meilleurs. Il n'y en avait pas vraiment de livre à acheter au gouverneur. Et je ne connaissais pas de propriétaire qui soit prêt à se séparer de ses terres pour le moment. Mais si il voulait tenter de se lancer dans la région ça le regardait.

« Ce n’est pas très grave ne vous en faites pas. Et, effectivement, je pense que ça ira mieux demain. »

Je lui souris doucement.

- Un bon repas. Une bonne nuit de sommeil. Il n'y a rien de tel pour remettre un homme sur pied en effet.

J'ignorais mes trois comparses qui continuaient de me lancer des regards de travers. Ils finiraient par se calmer. De toute façon ils étaient obligé de m'obéir. Qu'ils approuvent mes choix ou non, c'était ainsi.

Je terminais mon repas, faisant signe au serveur pour qu'il nous apporte à tous une part de tarte.

- Demain soir je suis invité à un diner chez un des hommes d'affaire de la ville. Il y aura tout un tas de propriétaires de la région. Ce sera l'occasion pour vous de discuter et de voir si vous pouvez vous implanter plus près de la ville.

Je captais le regard encore plus noir de mon intendant mais je l'ignorais également. Je voulais venir en aide à cet homme. C'était de mon devoir. Je l'avais trouvé, c'était à moi de le protéger jusqu'à ce qu'il puisse retrouver ses terres.

J'avalais rapidement ma part de tarte, me régalant. Je les laissais tous finir avant d'envoyer mon intendant régler la note. Je rentrais ensuite avec eux à notre hôtel. Je laissais notre invité aller se coucher pendant que je faisais un tour rapide aux bains. Je remontais plus tard dans notre chambre. Comme je m'y attendais, il n'y avait qu'un lit pour nous deux. Je soupirais en voyant ça.

- Je vous laisse le lit. Je prendrais le canapé.

Je me déshabillais rapidement, me mettant en chemise de nuit avec de tenter de trouver une position confortable sur le canapé.

- Bonne nuit Monsieur Lewis.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

tENkRsdf_o.png
Lewis Danes
J'ai 32  ans ans et je vis à Lafayette, Louisiana. Dans la vie, je suis documentaliste et je m'en sors très bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Tumblr_ncl8beW2aC1tljfpao1_500


Luke Evans


Je ne pouvais pas être plus précis que je ne le suis en ce moment. Mais cette explication semblait lui convenir. C’était bateau, mais au moins, je pourrais trouver une excuse pour repartir de cet endroit, et commencer à chercher des explications. Même si je suis sceptique sur le fait d’en trouver sur quelque chose d’aussi irréaliste. Mais, cette époque était aussi connue pour tout ses hypothèse magiques et surnaturelles. Peut-être que finalement je trouverais bien plus que ce que j’imagine. Je devais simplement m’aventurer dans les milieux qui sont déjà susceptibles d’être sensible à ce genre de sujet.

Je secoue la tête avec un sourire. Il n’y a rien de mieux, quand on est à son époque. S’ils détonaient tous à mes yeux, je devais faire de même à leurs yeux. Je serais vite une cible à abattre rapidement si je ne me faisais pas d’allié. Mais pour mettre Magnus de mon côté, je pressentais que je lui devais la vérité. Je rongeais silencieusement mon frein avant que l’on ne se retrouve en tête-à-tête, en tout honneur bien sûr.

On continue de discuter brièvement de tout et de rien. La conversation reste finalement assez soft, voire même superficielle. Ça nous convenait à tous, finalement. Mais je me tends à sa proposition. C’était un véritable guet-apens. Si je la refusais, il comprendrais que mes explications ne sont que poussière. Et si j’y allais, je prenais le risque de me trahir encore. J’avais au moins, cependant, toute la journée pour affiner mon alibi. Enfin, s’il je pouvais demeurer tranquille. Je n’ai aucun doute que l’un de ses subalternes serait posté en surveillance. Mais oui, je pourrais prospecter. Apparemment je suis ici pour un certain temps.

« Pourquoi pas. Ce n’est pas comme si j’avais vraiment des relations par ici, il faut bien commencer par quelque part. » Et puis, plus vite je trouverais un terrain, plus vite je retrouverais mon indépendance. Je me rends compte que sur quoi je pestais, commençait vraiment à me manquer. Je ne manquais pas de confort, mais la vie était radicalement différente à cette époque. Devoir réfléchir à ce que je devais dire pour ne pas me confondre, c’était épuisant. Mais on arrive enfin au dessert, que je dévore. Cette tarte était franchement délicieuse.

Je remonte dans notre chambre commune et je remarque le lit, seul. Je soupire doucement, et m’installe sur le canapé en attendant son retour. Je secoue la tête, mais il semble ne pas vouloir discuter. Je hausse les épaules. « Bonne nuit. »

J’étais épuisé et n’avait aucune force ce soir pour lui parler de ce que j’étais en train de vivre.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3407
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

tENkRsdf_o.png
Magnus Campbell
J'ai 29 ans ans et je vis à Campbell House, Mississippi. Dans la vie, je suis propriétaire d'une exploitation de coton et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 AbleTightHomalocephale-size_restricted


Sam Heughan

Je ne tardais pas à m'endormir. Le canapé n'était pas l'endroit le plus confortable pour dormir mais j'avais connu largement pire que ça. Je ne passais pas une trop mauvaise nuit en tout cas. Je me levais de bonne heure le lendemain. Je me préparais rapidement et sans un bruit avant de descendre prendre un petit déjeuner. J'avais essayé de ne pas réveiller Lewis en me préparant. Il avait certainement besoin de sommeil après toutes les épreuves qu'il avait traversé la veille. Je tenais à lui laisser le temps de se remettre de toutes ses émotions.

Je passais ma matinée à faire un tour en ville avec un de mes gardes du corps. J'avais laissé l'autre à l'hôtel pour qu'il veille sur Lewis à son réveil. Je ne savais pas trop pourquoi, mais je n'étais pas vraiment confiant à l'idée de le laisser seul dans cette ville. Je m'inquiétais probablement trop. Peut être étais je trop envahissant vis à vis de cet étranger. Il ne tarderait certainement pas à me repousser, prétextant qu'il pouvait se débrouiller seul et qu'il n'avait pas besoin que je joue les nurses avec lui comme ça.

Je les rejoignis pour le déjeuner à notre hôtel. Je commandais un repas simple pour nous, posant mes paquets à côté de moi.

- Bonjour messieurs. Avez vous passé une bonne matinée?

Je leur souris, prenant une gorgée de ma bière avant d'attaquer mon déjeuner. J'écoutais le compte rendu pompeux de mon intendant, essayant de cacher mon ennui face à ce long discours insipide. Il m'avait déjà répété tout cela des dizaines et des dizaines de fois depuis notre départ. A force je connaissais par coeur le programme de notre voyage. Mais ça le rassurait et ça lui permettait de penser à autre chose qu'au fait que j'avais pris sous mon aile notre mystérieux inconnu.

Je finis par prendre un des paquets que j'avais acheté et le déposais devant Lewis.

- C'est pour vous. Pour ce soir. Comme vous avez perdu vos affaires pour le moment, je me suis dit que ça vous ferait plaisir d'avoir une tenue convenable pour le diner de ce soir.

Je me mettais à sa place. Je ne me sentirais pas à mon aise lors d'une soirée chic si j'étais encore habillé de vêtements de voyage.


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

tENkRsdf_o.png
Lewis Danes
J'ai 32  ans ans et je vis à Lafayette, Louisiana. Dans la vie, je suis documentaliste et je m'en sors très bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Tumblr_ncl8beW2aC1tljfpao1_500


Luke Evans
J’avais eu du mal à trouver le sommeil. Mon cerveau avait carburé à mille à l’heure. Je réfléchissais bien trop pour trouver le sommeil. J’avais tourné et viré avant de m’endormir au beau milieu de la nuit. Même si la nuit a été courte, je suis bien reposé le matin. C’est assez étrange le calme qui entoure cet hôtel. On est bien loin de l’effervescence de ma vie, et de ma ville. Tout est tellement différent, le progrès, la technologie est passée par là, amenant un brouhaha interminable dont on entend même plus les désagréments. Mais là, c’était un véritable silence.

On n’avait à peine échangé quelques mots. Il était parti et je n’avais même pas eu une fenêtre pour lui parler de ce qui se passait. À chaque fois il y avait une oreille étrangère. J’avais simplement rassembler mes maigres affaires. J’avais entendu rapidement des pas devant ma porte. Il avait donc laissé quelqu’un devant cette porte. je ne sais pas si c’est parce qu’il a peur que je me fasse attaqué ou pour me surveiller. Certainement un peu des deux. Mais bon je ne lui en voulais pas.

J’avais quand même fini par descendre pour déjeuner. Je lui réponds brièvement, je reste taiseux. J’en viens même à me dire que je vais vraiment devoir lui demander de le voir seul à seul. Mais j’ai à peine le temps de prendre la parole que je me retrouve avec un paquet devant moi. Je hausse les sourcils, surpris. Il en avait déjà bien trop fait pour moi. C’était bien trop. Je secoue la tête « Tu n’étais pas obligé. » J’avais prévu d’aller m’habiller dans l’après-midi avant la soirée. « Mais merci… » j’ouvre le paquet avant de découvrir un costume magnifique. Il abusait braiment, je lui étais encore plus redevable. « C’est vraiment gentil, il ne fallait pas… » Je referme le paquet avant de le mettre à mes côtés. « Je dois vous parler… » Je vois toutes les têtes se tourner vers moi. « Seul à seul… » J’entends des grognements de mécontentements, mais c’était comme ça. Je n’avais pas confiance en les autres.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3407
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

tENkRsdf_o.png
Magnus Campbell
J'ai 29 ans ans et je vis à Campbell House, Mississippi. Dans la vie, je suis propriétaire d'une exploitation de coton et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 AbleTightHomalocephale-size_restricted


Sam Heughan

Je balaie ses remerciements d'un geste de la main avant de me concentrer sur mon repas. Il n'avait pas à me remercier ainsi. Il n'avait plus d'argent sur lui. Il avait perdu toutes ses affaires et n'avait plus personne. Je n'allais pas le laisser seul, se débrouiller sans aucune ressource. Surtout vu l'accoutrement dans lequel nous l'avions trouvé, il se serait fait tué rapidement. Et, en bon chrétien, je ne pouvais laisser volontairement un homme mettre sa vie en péril, c'était impossible. Donc je l'aidais. Ce n'était qu'un peu d'argent. Et si il était l'homme d'honneur qu'il semblait être, il me rembourserait lorsqu'il le pourrait.

Je fronçais un peu les sourcils en l'entendant me demander de lui parler seul à seul. Je terminais ma bouchée avant de me lever sous les regards noirs de mes hommes. Ca y est, ils étaient encore entrain de s'angoisser pour rien. J'étais parfaitement capable de me défendre contre un homme seul ils ne devaient pas l'oublier. Et ce n'était pas comme si j'avais déjà passé ma nuit avec lui. Il aurait eu là l'occasion parfaite de me tuer, sans aucun effort. Je ne craignais pas grand chose, voir rien du tout.

- Allons dans notre chambre. Nous y serons plus au calme.

Je les foudroyais légèrement du regard avant de monter dans notre chambre. J'avais une petite idée du sujet de notre conversation. En vérité j'y réfléchissais même depuis que nous l'avions rencontré. Cela m'avait gardé éveillé quelques temps avant que je ne m'endorme et cela n'avait cessé de me tracasser depuis que je l'avais rencontré. Son histoire ne tenait pas de debout. Quelque soit le sens dans laquelle je la retournais, les pièces ne s'emboitaient pas parfaitement. Il y avait des trous, des incohérences, des questions qui restaient en suspend sans aucune explication logique. Alors je me demandais s'il ne désirait pas me parler de ça, me dire la vérité et pas les mensonges dont il nous abreuvait depuis le départ.

J'entrais dans la chambre et me retournais vers lui. Je ne le laissais pas parler que je me lançais. Ce serait certainement plus simple de parler pour lui si je lui disais que je savais déjà tout.

- Alors... vous allez enfin me dire la vérité n'est ce pas? Vous n'êtes pas propriétaire de champs au sud de la ville. Soyons honnêtes, votre histoire ne tient pas debout et vous le savez.

S'il venait du sud de la ville, qu'aurait il fait sur la route venant de l'est? Toute son histoire n'avait décidément aucun sens. Je lui souris doucement pour le rassurer alors que je voyais la peur envahir petit à petit ses traits.

- Soyez tranquille je ne dirais rien. Je sais ce que vous risquez sur la vérité venait à s'apprendre. Je sais que vous n'êtes pas d'ici. Ca se voit. Vos vêtements, ceux dans lesquels on vous a trouvé. Ils sont beaucoup trop étrangers pour quelqu'un d'ici. Sans parler du fait que pour quelqu'un qui vit près de la Nouvelle Orléans, vous ne connaissez absolument pas la ville.

C'était simple, il n'avait jamais mis les pieds ici. C'était son premier voyage dans la ville. Je pouvais clairement le voir.

- Je vous l'ai dit je ne dirais rien. Mais j'aimerais que vous soyez franc avec moi. Dites moi... que venez vous faire ici? Que vient faire un nordiste dans le sud?


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

tENkRsdf_o.png
Lewis Danes
J'ai 32  ans ans et je vis à Lafayette, Louisiana. Dans la vie, je suis documentaliste et je m'en sors très bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Tumblr_ncl8beW2aC1tljfpao1_500


Luke Evans
Je trouvais qu’il faisait beaucoup trop de choses pour moi, plus qu’il n’en faut en tout cas. J’aurais pu m’en sortir maintenant sans tout cela. Il était bien trop généreux. Surtout que j’étais pas mal désorienté quand même et que je ne savais pas vraiment où donner de la tête. Celle-ci était d’ailleurs plus que pollué par cette révélation que je dois lui faire, si j’en trouve le bon moment. Mais je tenais en tête la liste de tout ce que je dois lui rembourser. Je suis assez bon pour ça. Je n’aimais pas quand je devais de l’argent à quelqu’un, quelqu’il soit. Je tiendrais cette promesse avec lui aussi.

Mais il va falloir déjà que je prenne le taureau par les cornes. Et que je lui parle franchement. Je décide finalement de lui demander une entrevue seul à seul. C’était la manière la plus simple de me décharger de ce mensonge. Au moins je ne me ridiculiserais que devant lui je limiterais la casse. S’il ne me croyait pas, je me débrouillerais pour le rembourser de suite et je le laisserais tranquille. Il n’était pas obligé de me croire, je pense même qu’à sa place je ne donnerais aucun crédit à ma propre histoire. Et lui ne me connaissait pas en plus.

Je finis par le suivre dans notre chambre, ruminant dans ma tête sans cesse comment j’allais parler de tout ça. C’était le flou total dans ma tête. Je le suis dans les escaliers, et je décide de mettre mon cerveau en veille. Sinon j’allais carrément avoir le cerveau qui fume. Peut-être que je me contenterais de balancer cette vérité telle qu’elle est. Et advienne que pourra. Après tout il ne me devait rien et je ne lui devais rien non plus. On finit par arriver dans la chambre. J’étais enfin au pied du mur, je ne pourrais pas cacher la vérité plus longtemps. Mais quand il ferme la porte je cherche encore les mots adéquats.

Mais il m’interrompt avant que je n’ai eu le temps de dire quoique ce soit. Je finis par hocher la tête. Il avait tout à fait raison. Mais, à cette époque cela pouvait m’être franchement préjudiciable. Je risquais gros de mentir, ou de dire la vérité. L’un et l’autre pouvait m’être mortellement préjudiciable.

Je finis par aller à la fenêtre pour regarder la foule grouiller de vie. Je soupire, ne pas le regarder pour avouer tout cela. « Vous avez raison… » Je soupire doucement. « Mais je ne suis pas nordiste non plus. » Je sais que ça peut paraître bizarre mais ça aussi c’est la vérité. « Ni même un sudiste. » Je secoue la tête. « à vrai dire J’habite à Lafayette, à deux heures d’ici.. Mais à mon époque. » Je soupire, voilà la partie la plus compliquée. « Si j’ai l’air d’un étranger, c’est que ce que je connais d’ici, de cette histoire, je ne la connais que dans les livres d’histoire. » Je soupire doucement. « Dans quelques centaines d’années plus tard. ».
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3407
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

tENkRsdf_o.png
Magnus Campbell
J'ai 29 ans ans et je vis à Campbell House, Mississippi. Dans la vie, je suis propriétaire d'une exploitation de coton et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 AbleTightHomalocephale-size_restricted


Sam Heughan

J'attendais confirmation de sa part. Je savais que je ne me trompais pas. Il n'était pas d'ici, c'était beaucoup trop flagrant. Et il ne tarda pas à me donner raison, en partie d moins. Il n'était pas sudiste mais il n'était pas nordiste non plus. Oh... il était donc européen. C'était logique également. Je ne voyais pas vraiment de problème à ce qu'il soit anglais ou même français. Il pouvait parfaitement s'adapter parmi nous. Après tout, nous descendions tous d'immigrés. Certains étaient même des immigrés de fraiche date. Et il valait même pour lui qu'il soit un récent immigré qu'un nordiste. Il s'intégrerait plus facilement, à condition bien sur qu'il accepte de se conformer à notre mode de vie et qu'il ne tente pas de nous imposer sa loi comme ces salauds. Mais il ne me semblait pas être comme ça. Je commençais presque à être rassuré, quand il continua à parler.

Je le fixais un moment, incrédule alors qu'il parlait. Je ne savais pas vraiment quoi en penser sur le moment. Le choc était beaucoup trop important pour que je puisse réagir autrement. C'était... une histoire complètement abracadabrante. Beaucoup trop improbable pour que je puisse la croire. Venir du futur... comme si ce genre de chose était possible. Non ça ne l'était tout simplement pas. C'était de la magie, de la sorcellerie et ce n'était pas permis. Et même si c'était le cas, Lewis n'avait rien d'une sorcière. Je ne pouvais pas croire qu'il pratique ce genre de choses. Mais de toute façon je divaguais encore plus parce que la sorcellerie ça n'existait pas.

Non c'était beaucoup trop insensé pour que ce soit vrai. Il me mentait je ne voyais que cette explication. Je ne savais pas ce qu'il me cachait mais il me mentait j'en étais certain. Une telle histoire ne pouvait pas être vrai. Alors je sortais de mon état de choc, pour éclater de rire. Il me fallut plusieurs longues minutes pour réussir à me calmer et reprendre suffisamment mon sérieux pour réussir à me parler.

- Venir du futur.. elle est assez bonne celle là.

J'essuyais d'un geste de la main les larmes qui étaient venu perler à mes yeux.

- Très bien. Ne me dis pas la vérité. Ce n'est pas grave. Mais quelque soit la raison pour laquelle tu es venu ici tu ferais mieux de faire attention. Nous n'aimons pas beaucoup les nordistes et leurs manières. Tu peux garder tes secrets. Tu peux parfaitement faire affaire avec nous. Mais n'essaye pas de nous avoir. Nous ne sommes pas de rustres imbéciles comme peuvent le penser les nordistes.

Et il faudrait qu'il arrive à gagner notre confiance. Pour le moment c'était plutôt mal parti avec moi. J'aurais pu lui faire confiance, si il m'avait avoué la vérité. Mais il s'obstinait à me mentir. Pourquoi? Ca je n'en avais aucune idée et je préférais ne pas le savoir pour le moment. Ca m'embêterait de devoir tuer un homme que j'avais sauvé.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

tENkRsdf_o.png
Lewis Danes
J'ai 32  ans ans et je vis à Lafayette, Louisiana. Dans la vie, je suis documentaliste et je m'en sors très bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Tumblr_ncl8beW2aC1tljfpao1_500


Luke Evans
J’étais enfin face au mur, j’allais devoir lui dire la vérité. J’étais à la fois soulagé et anxieux. Il n’y avait pas vraiment d’enjeu mais je sais que je risque d’être tourné en ridicule. Je ne peux pas lui donner tort, j’étais un étranger pour tout ceux d’ici. J’avais été tenté de m’abstenir de dire certaines choses, mais ne rien inventer de plus. Ce ne serait pas vraiment un mensonge, simplement une omission. Mais quand je commence à prendre la parole je débite toute la vérité. Sans aucun filtre. J’aurais pu nuancer mes propos, mais je ne réfléchis même pas aux mots que j’utilise et à l’énormité de ce que je suis en train de raconter. Je parle et parle sans même qu’il ne m’interrompe. Au moins il me laisse terminer, je balance tout de go ce qui m’arrive, même si ça semble tout droit sorti d’un livre de science-fiction. Je termine à bout de souffle, baissant le regard pour ne pas affronter le sien.

Mais le silence qui s’éternise à la fin, n’annonce rien de bon. Et je n’ose même pas le rompre. J’attends simplement son verdict. Même si je crains le pire à chaque seconde qui passe. Mes doigts commencent doucement à tressauter à un rythme endiablé. Le stress grimpe doucement. Je n’aimais pas cet inconfort, cette attente de réaction. Ça me mettait dans une pression que je ne parvenais pas à gérer. C’était idiot, mais j’aimais quand je gérais les choses. L’inconnu ne m’aidait pas, je ne devais pas attendre autant de cette réponse. Mais je commençais à comprendre que ça sent le roussi pour moi.

Mais il se met à rire, et je comprends qu’il ne me prend pas au sérieux. Je peux tout à fait le comprendre, à sa place j’aurais eu la même réaction. Mais je me sens désarmé. Je l’avais vraiment vécu, et on ne me prenait pas au sérieux, ce n’était franchement pas agréable. Je ne sais pas trop comment réagir, finalement. Je secoue la tête. Je ne peux pas vraiment expliquer, car je n’ai tout simplement pas d’explications du comment j’ai atterri là, à ce moment précis et pour quelle raison.

Je secoue la tête. « Je n’ai rien pour étayer, mais je ne mens pas. La seule chose que je sais n’est franchement pas entendable. Et je sais que vous ne me croyez pas mais je ne suis pas là pour vous porter préjudice. Ou pour raconter ce qui se passe ici ailleurs, je ne connais personne pour cela. » Et de toute manière j’avais l’air d’un Alien qui débarque dans ce monde, au moins il ne pourrait pas dire que je joue sur cela.

Je sais que si je me le met à dos, ça me compliquera vraiment ls choses. Si j’ai son soutien, je pourrais au moins chercher comment repartir à mon époque et ainsi ils pourraient ne plus se préoccuper de moi. Mais je ne sais pas vraiment comment le convaincre. Mais, au final je ne pense même pas que je me croirais. Alors s'il me croit... je n'en reviendrais pas. Sinon, je ne l'embêterais plus. Je trouverais cette solution; ou tenterais de m'adapter à ce monde.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Back to the future [ft. squirowl de mon coeur]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: