Partagez
 
 
 

 Back to the future [ft. squirowl de mon coeur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

7ei5.pngMise en Situation



1859, Mississippi, le pays est au bord de la guerre de sécession. Les tensions sont nombreuses et palpables parmi les habitants. C'est dans cette ambiance qu'il arrivera, voyageur du futur, perdu dans un passé, évoluant parmi des gens au destin néfaste.


i3tb.png
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

tENkRsdf_o.png
Magnus Campbell
J'ai 29 ans ans et je vis à Campbell House, Mississippi. Dans la vie, je suis propriétaire d'une exploitation de coton et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] AbleTightHomalocephale-size_restricted


Sam Heughan

"Nous devrions arriver dés demain à la Nouvelle Orléans maître. J'ai réservé des chambres dans le meilleur hôtel de la ville, bien entendu...

Je le regardais avec un petit sourire alors qu'il me répétait la même chose pour la énième fois. C'était une habitude chez lui. Sa nervosité se trahissait toujours ainsi. Il ne cessait de vérifier encore et encore les différents points de notre voyage pour être certain que tout se déroulerait à merveille. Alors qu'il n'y avait aucune raison de s'en faire. Nous faisions uniquement un voyage d'affaire comme j'en faisais régulièrement. Nous avions de nombreux partenaires commerciaux dans le sud et je devais les rencontrer assez souvent pour consolider nos liens, renégocier nos accords si besoin. C'était dans cette optique là que je partais. Je devais rencontrer un nouveau partenaire, la connaissance d'un allié commercial avec lequel ma famille travaillait depuis longtemps. Il n'y avait donc aucune raison de voir Georges s'inquiéter ainsi.

"Et vous avez rendez vous avec Monsieur Andrews mardi soir. Il vous a invité à diner dans sa maison en ville.

Je me retournais vers lui, lui souriant une nouvelle fois.

- Je sais tout ça mon ami. Vous n'avez cessé de me le répéter depuis notre départ, il y a de cela trois jours.

Je riais doucement alors qu'il se perdait en excuses. Trois jours que j'avais quitté ma demeure, parcourant les terres séparant le Mississippi de la Nouvelle Orléans, quelques cinq cent kilomètres de route que mes serviteurs et moi même traversions à cheval. Je n'avais pris que le minimum de personnes avec moi. Mon conseiller commercial Georges, deux gardes du corps. Pas d'esclaves, je les avais laissé pour s'occuper des champs et de l'intérieur de la maison. Je pouvais encore me vêtir seul. Je laissais le plaisir de se faire pomponner par d'autres à mon épouse.

Nous avancions donc, notre petite groupe de quatre, sur les grandes routes. Je m'amusais à chanter en coeur des chansons paillardes avec mes gardes du corps quand je le vis. Il n'y avait rien d'étonnant à voir des cadavres au bord de la route. Il était fréquent de voir un cadavre de nègre sur le bord de la route. Un pauvre fou qui avait tenté de s'enfuir et qui s'était fait rattrapé. Le plus souvent on ne prenait pas la peine de ramasser le cadavre, le laissant pourrir en plein soleil pendant que les charognards se chargeraient de le faire disparaitre.

Mais c'était un blanc, pas un nègre et c'était déjà plus surprenant. Il y avait quelque chose chez cet homme qui m'intriguait. Je leur fis signe d'arrêter et mis pied à terre pour aller le voir.

"Maître... ce n'est pas prudent. Laissez ce pauvre homme reposer en paix."

- Il ne repose pas en paix, il pourri sur le bord de la route. Il n'y a personne, je ne crains rien. Ne vous inquiétez donc pas ainsi Georges.

Je lui souris pour le rassurer avant d'aller voir l'homme. Je le détaillais du regard, les sourcils froncés. Il avait un certain charme c'était indéniable. Il n'avait rien d'un simple fermier ou ouvrier. Il était de haute naissance, cela se voyait à son allure. Mais il m'intriguait. Il n'était semblable à aucune personne que j'avais rencontré. Ses vêtements étaient étranges... probablement un nordiste qui avait succombé à une de leurs modes ridicules. Je me penchais pour poser deux doigts sur sa gorge. Et c'est là que je le sentis, son pouls qui battait faiblement sous mes doigts.

Je me retournais pour crier à mes compagnons restés à l'écart.

- Il est vivant! Venez m'aider. On ne peut pas le laisser mourir ainsi.

Je me concentrais à nouveau sur lui, le secouant doucement pour le réveiller.

- Eh l'ami!! Réveillez vous.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
squirowl
squirowl
MESSAGES : 795
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

tENkRsdf_o.png
Lewis Danes
J'ai 32  ans ans et je vis à Lafayette, Louisiana. Dans la vie, je suis documentaliste et je m'en sors très bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Tumblr_ncl8beW2aC1tljfpao1_500


Luke Evans

J’avais pu profité d’une après-midi avec Abby, ma fille. Enfin ma fille de sang. Je n’ai aucun droit sur elle. Puisque ce sont ses mères qui l’ont adoptées. J’en suis le père et le parrain. Et j’étais fier de ça, de leur offrir ça. Beth est ma meilleure amie, et ça faisait tellement longtemps qu’elles attendaient ça avec son amie, que quand elle me l’a proposé, je n’ai pas pu résister d’être le géniteur de leur fille. Quand Abby est né, je suis directement tombé sous son charme, c’est d’ailleurs la seule fille qui sait faire chavirer mon coeur. Alors je passais toujours au moins une après-midi avec elles. Mais hier c’était la première fois que j’étais seul avec ma fille. On avait ensuite diné avec Beth et Mady avant que je ne reparte chez moi.

J’avais passé une bonne nuit de sommeil réparatrice. J’en avais bien besoin, aujourd’hui une grosse journée m’attendait. Je devais me rendre dans le Mississippi, pour quelques jours. Je bossais comme documentaliste, et j’étais passionné d’histoire. J’avais pour mission de me rendre là-bas pour étudier sur les terrains l’endroit stratégique de cette guerre de sécession, là où tout s’est joué. Je passais souvent mes temps libres et vacances à vadrouiller à travers les Etats-Unis pour fouler le sol d’une histoire qui me fascine. J’avais toujours cette facilité à trouver les réponses en allant à cet endroit. Je comprenais mieux les enjeux de cette histoire. On voulait organiser avec mes collègues une exposition sur la guerre de sécession. Alors j’allais y prendre quelques photos des endroits clés de cette guerre. Mais je n’avais pas forcément choisi les lieux les plus emblématiques, pare que cette guerre a fait des ravages partout. Mais aussi dans des endroits plus méconnus.

C’est comme ça, qu’arrivé sur un des lieux d’une des batailles les plus sanglantes de la guerre de sécession, j’entends ce sifflement. Bruit étrange quand on est au milieu de la nature. Ce bruit ressemble a des acouphènes tellement c’est désagréable. Mais je suis attiré tel un aimant vers son contraire. Je ne peux pas m’arrêter d’aller au centre de cette prairie, de là où vient le sifflement. Ce bruit, aussi déroutant soit-il, est en train de m’hypnotiser.

Mais c’est la Dernière chose dont je me souviens. Après c’est le trou noir. J’ai un’e vague sensation de m’être senti happé par un corps étranger, totalement irréel puisqu’il n’y avait strictement rien au milieu de cette prairie. Heureusement, comme c’était juste une session de découverte, je n’avait pas mon appareil photo. C’est d’ailleurs la dernière pensée cohérente que j’ai.

Après c’est le gros trou noir. Je n’avais même pas eu conscience de m’être endormi. Je sens simplement des doigts s’appuyer sur ma carotide. Je commence à émerger doucement, avant de me retrouver face à un mec costumé. Sérieusement ça fait peur cette première vision. Mais encore je n’avais pas vu le pire. Je voyais simplement un rouquin les sourcils froncés. Je suis complètement déboussolé que je suis bien incapable de placer deux mots. Je jette rapidement un coup d’oeil à ce qu’il y a autour de moi. Non mais c’était jour de carnaval ou quoi ? J’ai l’impression de me retrouver dans une autre dimension.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

tENkRsdf_o.png
Magnus Campbell
J'ai 29 ans ans et je vis à Campbell House, Mississippi. Dans la vie, je suis propriétaire d'une exploitation de coton et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] AbleTightHomalocephale-size_restricted


Sam Heughan

Je le secouais doucement, attendant que l'homme se réveille. Il ne semblait pas blessé. Certes ses vêtements étaient étranges, mais il ne semblait ne souffrir d'aucune blessure extérieur. Je me demandais ce qui avait bien lui arriver pour qu'il tombe évanoui dans ce champ. Il me répondrait sûrement une fois qu'il serait réveillé.

"Monsieur... nous ferions mieux de ne pas nous attarder ainsi au bord de la route... nous pourrions nous faire détrousser par quelque bandit..."

Je levais les yeux au ciel en l'entendant parler ainsi.

- Pour l'amour du ciel Georges cessez donc de vous inquiéter. Nous sommes tout trois à même de nous défendre et de vous défendre en cas de besoin. Voulez vous donc cesser de geindre et m'apportais ma flasque s'il vous plait. Notre ami aura sûrement besoin d'un remontant à son réveil.

Je le secouais un peu plus avant de sourire alors qu'il se décidait enfin à ouvrir un oeil. Il ne devait pas être en trop mauvais état. Il n'aurait pas repris connaissance ainsi si son état avait été sérieux. Cela restait cependant un mystère pour moi, mystère que j'espérais le voir le résoudre au plus vite.

- Doucement l'ami...

Je l'aidais à se redresser et à s'asseoir alors qu'il commençait à s'agiter. Je restais à côté de lui, me tendant prêt à le soutenir si jamais il basculait.

- Je ne sais pas ce qu'il vous est arrivé mais nous vous avons retrouvé évanoui dans ce champ. Tenez... buvez ça va vous remettre sur pied.

Je lui tendis ma petite flasque de whisky, celle que j'emportais toujours avec moi si besoin. Je le laissais faire, attendant qu'il ait pris une gorgée. Je la lui laissais, si jamais il avait besoin de davantage pour se remettre sur pied.

- Que vous est il arrivé?

Il me semblait avoir assez retrouvé ses esprits désormais pour répondre à mes questions. Le plus tôt je saurais qui il était et comment il était arrivé là, plus vite je pourrais l'aider à retrouver les siens et reprendre la route de mon côté.



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
squirowl
squirowl
MESSAGES : 795
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

tENkRsdf_o.png
Lewis Danes
J'ai 32  ans ans et je vis à Lafayette, Louisiana. Dans la vie, je suis documentaliste et je m'en sors très bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Tumblr_ncl8beW2aC1tljfpao1_500


Luke Evans

Me sens légèrement balloté, mais j’ai encore l’impression de ne pas être retombé dans la réalité. Et lorsque j’ouvre les yeux, la réalité ne me détrompe pas. Mais bordel, c’est quoi ces gens habillés ainsi ? Et le pire c’est qu’ils semblaient plus que sérieux dans leur accoutrement. En plus ils parlaient comme des vieux. Sérieusement ?! Mais dans quel monde je suis tombé ?

Et l’autre qui parler au rouquin comme si c’était quelqu’un d’importance, alors qu’il était vêtu de guenilles ? Si je peux qualifier ça de vêtements … en tout cas si c’était un jeu de rôle, ils jouaient parfaitement leur rôle. Je trouverais ça presque drôle. Mais bon, j’ai l’impression d’être dans une autre dimension.

Je papillonnais des yeux. Non ce n’était définitivement pas un rêve. Bon sang, ils avaient même des chevaux. Et le paysage, il ne ressemblait même pas à ce que j’avais vu il n’y a pas dix minutes. Bon dieu de bonsoir, où suis-je ? Je suis en train de me demander qui est en train de me faire une farce ? Parce que ça ne peut être que ça.

Je tente de me redresser. Mais il me retient alors qu’un vertige me fait tourner la tête. Finalement j’ai dû me prendre un sacré coup sur la tête. Pourtant ce que je voyais ne faisait qu’alimenter ma déroute.

Je fronce les sourcils. Sérieusement ça doit être des illuminés, il n’y a pas d’autres raisons à ce qu’ils jouent le jeu alors même qu’ils viennent me secourir. Je ne comprenais pas trop vraiment. J’étais confus et ils ne faisaient rien pour éclaircir mes idées.

Je hoche simplement la tête en soupirant. Je prends la flasque avant d’en prendre une gorgée. Gorgée que je lui recrache pratiquement au visage. Bordel mais ce whisky était plus qu’infecte. J’essuie rapidement ma bouche. Au moins ça a eu au moins le mérite de me réveiller totalement. « Mais c’est quoi ce truc infecte ? »

Je secoue la tête. « Rien, j’ai juste eu la tête qui tourne, en tout cas c’est la dernière chose dont je me souviens. » Je passe une main sur mon visage. « Mais ça va, laisser moi reprendre mes esprits et je repartirais ensuite à mon motel. Ma voiture n’est pas loin. »

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

tENkRsdf_o.png
Magnus Campbell
J'ai 29 ans ans et je vis à Campbell House, Mississippi. Dans la vie, je suis propriétaire d'une exploitation de coton et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] AbleTightHomalocephale-size_restricted


Sam Heughan

J'évitais le jet de whisky en riant. Il était un peu fort mais pas désagréable à mon goût. C'était le genre dur à avaler les premiers temps mais on finissait pas s'y habituer et ça revigorait bien. Notre cher ami ne devait pas être du genre habitué aux alcools forts. Je me demandais bien d'où il pouvait venir avec l'accoutrement qu'il avait.

« Rien, j’ai juste eu la tête qui tourne, en tout cas c’est la dernière chose dont je me souviens. »

Je hochais doucement la tête. Vu qu'il n'avait l'air de souffrir d'aucune blessure la cause devait certainement être un simple malaise. La cause du malaise restait indéterminée mais ça ne me regardait pas après tout.

Je l'aidais à se remettre sur pied, le soutenant quand même un peu le temps qu'il reprenne totalement ses esprits.

« Mais ça va, laisser moi reprendre mes esprits et je repartirais ensuite à mon motel. Ma voiture n’est pas loin. »

- Nous allons vous accompagner. Ce n'est pas prudent de vous laisser repartir seul alors que vous venez d'avoir un malaise. Vos serviteurs doivent certainement être à recherche à l'heure actuelle, je ne doute pas que nous n'allons pas tarder à les trouver.

Je le laissais se remettre assez sur pied pour rejoindre mon cheval et mes hommes qui m'attendaient toujours sur la route.

- Tout va bien. Il a simplement eu un malaise. Nous allons le raccompagner jusqu'à sa voiture où ses serviteurs doivent certainement l'attendre.

"Mais monsieur...."

- Cela ne nous mettra pas davantage en retard Georges. Nous allons dans la même direction.

Je regardais sévèrement l'homme avant de reprendre les rennes de ma monture pour la guider en marchant près d'elle. Nous n'avions pas vu de voiture arrêté en venant dans sa direction. Sa voiture devait donc se trouver devant nous. Il n'y avait donc aucune raison pour que Georges s'inquiète ainsi. Et si nous devions continuer notre route un peu plus tard dans la nuit pour rattraper notre retard, ce ne serait pas alarmant. Il n'était pas dit que je passerais à côté d'un homme blessé sans venir lui porter mon aide.

Je marchais doucement en tête avec l'homme, ignorant Georges qui marmonnait derrière mon dos.

- Dites moi l'ami, où alliez vous ainsi? Et pourquoi avoir laissé vos gens et votre voiture derrière vous pour aller à pied?


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
squirowl
squirowl
MESSAGES : 795
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

tENkRsdf_o.png
Lewis Danes
J'ai 32  ans ans et je vis à Lafayette, Louisiana. Dans la vie, je suis documentaliste et je m'en sors très bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Tumblr_ncl8beW2aC1tljfpao1_500


Luke Evans
C’était pire que de la pisse de cheval. Vraiment immonde. Je me demande comment ils font pour avaler ça. Je vois bien qu’ils font tout pour se mettre dans l’ambiance, dans l’époque qu’ils sont en train de jouer, mais c’est quand même sacrément flippant. Je n’étais vraiment pas prêt à affronter leurs idioties et encore moins à m’y plier.

Je soupire doucement. J’étais tombé sur des illuminés, je ne vois pas d’autres solutions. Ils ne pouvaient pas arrêter leur petits jeux cinq minutes ? C’était quand même hilarant de les voir continuer ce rôle dans cette situation, je trouvais cela plutôt cocasse. M’enfin, j’allais de toute manière me relever assez rapidement et ils pourraient reprendre chacun notre chemin. Il faut simplement que je retrouve ma voiture avant cela.

Je secoue la tête de droite à gauche. « Ce n’est pas la peine croyez-moi. Je n’ai besoin que de quelques instants avant de me relever. Je ne vais pas vous déranger davantage. » Je secoue la tête, ils avaient peut-être un horaire à respecter pour finir avant la tombée de la nuit. D’ailleurs je ne sais même pas quelle heure il est. Mais ils me perturbent au plus haut point avec leurs manières de parler, comme s’ils étaient resté coincé au siècle dernier.

Je me lève, voyant qu’il est bien décidé à ne pas me lâcher la grappe jusqu’à ce que j’ai retrouvé ma voiture. Après tout s’ils veulent faire un détour, ça leur appartient. Je soupire alors que l’on prend le chemin du retour. Mais c’est comme si tout avait changé. Je ne reconnaissais plus le paysage. C’est comme si tout avait vieilli de dis ans, ou que j’avais fais un bond dans le passé. Mais les deux options étaient tout bonnement impossibles. En tout cas c’était inconcevable dans ma tête. Je devais simplement retourné à mon hôtel, et peut-être qu’en faisant des recherches, je trouverais ce qu’il se passe.

On fait cependant par arriver à l’endroit où aurait dû être garé la voiture, je le reconnaissais entre mille, il y avait cet arbre, mais qui avait l’air étonnamment plus jeune. Je fronce les sourcils. « C’est quoi ce bordel ? » J’étais franchement perdu là. Ils n’étaient peut-être pas des illuminés enfin de compte. Peut-être que c’était moi. « Mais… la voiture était ici… » Je passe une main sur mon visage. « Et puis c’est quoi ces accoutrements ?! » J'étais perturbé à tel point que je ne répondais pas à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

tENkRsdf_o.png
Magnus Campbell
J'ai 29 ans ans et je vis à Campbell House, Mississippi. Dans la vie, je suis propriétaire d'une exploitation de coton et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] AbleTightHomalocephale-size_restricted


Sam Heughan

Nous marchâmes à peine quelques temps avant qu'il ne se mette à jurer comme un charretier. Je comprenais sans mal la raison de son énervement. Sa voiture et ses serviteurs ne devaient certainement plus être là. Je pouvais comprendre son état. Et je pardonnais facilement son emportement à notre encontre. Pas mes serviteurs cependant.

« Mais… la voiture était ici… Et puis c’est quoi ces accoutrements ?! »

Je m'interposais rapidement entre l'homme et mes gardes du corps qui avaient commencé à tirer leurs épées. Je ne voulais pas que toute cette histoire se termine en bain de sang, surtout pas à cause de quelques paroles malheureuses prononcées sans arrière pensée.

- On se calme... tout va bien.

Je fixais mes gardes du corps du regard leur intimant ainsi de ranger leurs épées. On devait pouvoir trouver une façon pacifique de régler toute cette histoire. Il ne m'avait pas menacé alors il n'y avait aucune raison de s'emporter. De plus il ne semblait pas être armé. Il ne représentait donc aucunement un danger pour nous. L'insulte ne méritait donc pas que nous tirions ainsi l'épée.

- Monsieur ne voulait pas nous offenser j'en suis certain.

Je me retournais pour regarder l'homme, le détaillant un instant du regard. Je restais les bras tendus entre eux, m'interposant toujours.

- Votre tenue nous paraît également étrange. Je suppose que vous devez être un nordiste. La mode est certainement différente dans vos contrées.

Je foudroyais du regard Edgar alors qu'il crachait par terre, lâchant un fort peu discret "chien de nordiste". Je le fixais un instant avant de reporter mon attention sur l'inconnu.

- Je suis désolé que vous ayez perdu votre voiture et vos serviteurs. Si vous le voulez bien vous pouvez voyager avec nous jusqu'au prochain village. De là vous trouverez peut être un moyen de les contacter ou de trouver un autre moyen de transport pour vous rendre à votre destination.

Je me reculais alors que mes gardes du corps rengainaient leurs armes de mauvaise grâce. Je sentais qu'ils ne partageaient pas mon envie. Ils auraient tous volontiers abandonné l'homme ici à son triste sort. Mais je ne pouvais décemment pas faire cela. Je n'abandonnerais pas un homme seul et désarmé au bord de la route.

Je montais sur mon cheval d'un bond souple avant de m'approcher de l'inconnu et de lui tendre la main pour qu'il monte en croupe derrière moi.



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
squirowl
squirowl
MESSAGES : 795
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

tENkRsdf_o.png
Lewis Danes
J'ai 32  ans ans et je vis à Lafayette, Louisiana. Dans la vie, je suis documentaliste et je m'en sors très bien. Sinon, je suis célibataire et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Tumblr_ncl8beW2aC1tljfpao1_500


Luke Evans
Sérieusement je commençais vraiment à croire que c’est moi qui ai un pet au casque. Elle n’a pas pu se déplacer toute seule cette fichue voiture. De toute manière j’étais persuadé que c’était ici plus ou moins que je l’ai garé. Alors je ne comprends pas pourquoi tout semble différent maintenant. Comme si tout était revenu subitement en arrière. C’était tellement impossible et incompréhensible que j’avais l’impression de perdre les pédales. Ils devaient me prendre pour un fou, du moins autant que je les prenais moi-même pour un fou. En tout cas apparemment je ne pouvais rien dire sans que ses camarades ne s’interposent. Il pouvait quand même se défendre lui-même non ?

Ils avaient même été jusqu’à sortir leurs épées le plus naturellement du monde. C’est ce genre de petits gestes qui paraît tellement naturel que je commence à douter de faire face à des gens qui jouent un jeu de rôle. Mais là je me sentais bien trop étourdit pour éclaircir les choses. Mais il y a vraiment quelque chose qui ne colle pas. Les choses que je voyais actuellement ne collait pas à la vérité.

Je ne bouge pas, je sentais l’autre à fleur de peau, si ça se trouve cet imbécile serait bien capable de me transpercer. Le pire c’est que je n’ai même pas les moyens d’appeler les flics puisque j’ai laissé mon portable dans ma voiture qui a subitement disparue.

Je fronce les sourcils. « Je suis juste de l’autre côté, en Louisiane. À Lafayette, c’est quoi, à deux heures de route. » Bon là ça me semblait à l’autre bout du monde, si je ne parvenais pas à trouver un moyen de retrouver ma voiture. Mais je ne vois pas pourquoi je suis affabulé du terme nordiste, que l’on utilise même plus aujourd’hui.

Et encore moins quand il me parle de serviteurs. D’où il va chercher ça ? Il se pensait au XVIIè siècle ou quoi ? Cependant je ne rechigne pas, je pourrais peut-être trouver un taxi dans ce village. Parce que là je suis perdu dans cette cambrousse. J’allais peut-être pouvoir téléphoner. Je hoche la tête doucement. Je n’avais pas vraiment le choix de toute façon.

Je tentais de calmer les ardeurs. Je tentais de ne plus montrer de signe de nervosité. Je ne voulais pas les énerver davantage. Je sentais bien que si je les énervais encore plus, le rouquin finirait par ne plus prendre ma défense, et les laisserait libre ses camarades de faire ce qu’ils souhaitent. J’ai bien trop de question qui tournent dans ma tête, ça m’assomment surtout qu’elles demeurent sans réponse. Pourtant il y a bien une question des plus simples mais je me refusais de la poser pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3227
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

tENkRsdf_o.png
Magnus Campbell
J'ai 29 ans ans et je vis à Campbell House, Mississippi. Dans la vie, je suis propriétaire d'une exploitation de coton et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié et je le vis bien.

Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] AbleTightHomalocephale-size_restricted


Sam Heughan

« Je suis juste de l’autre côté, en Louisiane. À Lafayette, c’est quoi, à deux heures de route. »

Je laissais échapper un petit rire en l'entendant. Il avait du prendre un coup sur la tête avec son malaise. Deux heures de route pour Lafayette ça m'étonnerait sérieusement, même avec un bon cheval.

- Je dirais plutôt une journée de marche et encore si vous êtes un bon marcheur.

Je le hissais derrière mon cheval avant de reprendre la route, faisant signe à mes hommes de nous suivre. Je pouvais sentir leur ressentiment mais je préférais les ignorer. Les nordistes n'étaient pas vraiment aimé dans la région. Et cet homme, avec ses manières étranges avait tout l'air d'être un nordiste. Je comprenais ce qu'ils ressentaient mais je ne pouvais décemment laisser un homme seul livré à lui même, aussi étrange soit il.

Nous reprîmes donc la route, dans une ambiance moins joyeuse et détendue qu'un peu plus tôt. Ca passerait rapidement. Une fois que nous serions arrivé à la Nouvelle Orléans, il pourrait trouver des personnes capables de l'aider à retrouver ses hommes et à retourner à Lafayette ou quelque soit l'endroit où il comptait se rendre.

- Nous devrions arriver ce soir à la Nouvelle Orléans. De là je pense qu'il vous sera aisé de trouver un moyen de retrouver vos hommes.

Je ne savais pas pourquoi il était dans la région mais il devait bien être en contact ave des personnes pour affaire. Je ne voyais pas d'autres explications à sa présence ici. C'était mauvais signe d'ailleurs. Si les nordistes commençaient à venir se mêler de nos affaires je ne savais pas combien de temps il nous resterait avant de sombrer...

- Et... je m'excuse pour le comportement de mes hommes. Les nordistes ne sont en général pas bien accueilli par ici mais ça... vous avez du vous en rendre compte déjà.

Ou alors il avait été complètement aveugle et ne s'était pas rendu compte de la situation dans laquelle il s'était mis en venant ici. Il faudrait que je me renseigne, peut être que mes contacts à la Nouvelle Orléans seraient au courant de nordistes venant se mêler de nos affaires. Ca changerait bien des choses...

- Mais je manque à tous mes devoirs. Je m'appelle Magnus. Magnus Campbell. Et vous? Qu'est ce qu'il vous amène dans nos contrées?

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Back to the future [ft. squirowl de mon coeur] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Back to the future [ft. squirowl de mon coeur]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: