Le Deal du moment : -54%
Colle Pattex « Ni clou ni vis » ...
Voir le deal
2.95 €

Partagez
 
 
 

 first meeting ( ft. HATAKE )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 403
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Hwiyoung-sf9-pic-3
nam yuk hei
J'ai 24 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Hongdae. Dans la vie, je suis étudiant biologie végétale et microorganismes et je m'en sors très bien. Je suis célibataire.

a663e42d15c6c432e34904076894a1df.gif


hwiyoung (sf9).
Oui bon, c’est plutôt étrange ces présentations, mais puisqu’ils nagent dans la ouate et le malaise depuis le début de cette entrevue, c’est presque le moins bizarre. Les sourires sont plus aisés et la courbette exagérée de la demoiselle détend un peu plus son interlocuteur. Qui se risque à une comparaison plutôt mauvaise, mais qui sert de tremplin à Naeun qui en rajoute une couche naturellement. Il se marre aussi. « C’est nettement moins classe. En plus, on est bien habillés et bien coiffés ou moins pour l’un de nous deux, alors ouais on va rester sur les espions. » Lui aussi fronce le nez, semi-habitude, semi-transmission par la moue de la brunette.

Mission acceptée, elle le mène en direction du buffet et il ne se fait pas prier pour la suivre en silence. Le regard qui glisse sur ses cheveux et ses épaules, raccrochant au ruban vermillon. Ce qui le fait sourire pour une raison obscure. Les doigts de la violoniste le coupent dans sa contemplation et ouvre le bec, affichant une réelle surprise qu’elle ne verra pas, puisqu’il préférera la boucler et continuer de suivre. Et de sourire. Découverte des victuailles qui s’accompagne d’un certain sarcasme de la part de la demoiselle. Yukhei hausse un sourcil amusé à son attention. « Ce sera pour la prochaine fois … » Erm. C’est pas ce qu’il voulait dire. Il s’éclaircit la gorge et ses doigts vont encore fouiller entre ses mèches, pendant qu’il fait mine de s’intéresser de près à la bouffe qui attire pas mal de monde. En réalité, c’est un peu la zone en bordure de tables.

Il s’éclaircit encore la gorge et laisse tomber sa paluche avant de se pencher légèrement vers Naeun. « Agent 2158, vous avez trois minutes pour vous procurez l’équipement nécessaire, puis rendez-vous au point de ralliement. » Il se fouterait bien des claques, mais son cerveau bloque là-dessus comme un train sur des rails et pour exactement les mêmes raisons. Ne pas finir dans le décor. Comme il y a dix-sept secondes à peu près. Il fait un signe de tête vers une porte un peu plus loin qui n’intéresse visiblement personne. Ça fait un point d’ancrage quelque part dans ce grand hall pour le retrouver facilement. Si elle a toujours envie de le retrouver après cette blague pérave. Si elle se casse, il ne lui en voudra pas. Mais il va quand même se chercher à bouffer en soupirant, levant les yeux au ciel et ravalant quelques jurons.

Premier arrivé, il se cale dos contre le mur en soupirant pour la trois ou quatrième fois depuis qu’il a quitté Naeun et commence à picorer ce qu’il a récupérer, même si le cœur n’y est plus vraiment. C’est avec un air presque étonné qu’il voit la jeune femme le rejoindre et secoue doucement la tête. « Après une blague aussi nulle j’étais à peu près sûr que t’allais te sauver. »
Revenir en haut Aller en bas
 
doom
doom
Féminin MESSAGES : 2302
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : pinterest

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty


song naeun
J'ai 22 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Samcheong. Dans la vie, je suis étudiante en musique à l'université nationale de Seoul et je m'en sors plutôt bien. Je suis célibataire.




seo soojin (c) everdosis.
Ils s'apprivoisent laborieusement, mais les sourires deviennent progressivement automatiques. Naeun, elle se permet même de rire. Secoue la tête à la réponse tout aussi teintée d'humour de Yukhei. « Pour les deux. » qu'elle le reprend avec un demi-sourire énigmatique. Sa façon, délicate, de dire qu'elle le trouve élégant et loin de détonner avec le reste du public. « Mais espions, ça me va. » Conclusion simple de la poupée, sourire laissant entrevoir un bout de langue coincé entre ses dents. D'un commun accord, ils se dirigent vers le buffet, jonché de petits canapés et autres douceurs bien loin de compter pour un vrai repas aux yeux de la violoniste. La remarque n'échappe toutefois pas à Naeun, prochaine fois qui se dessine, comme une perspective possible. Et devant l'air contrit du brun, et les yeux qui se baissent de la jeune fille, c'est finalement un timide : « Ca serait effectivement préférable et probablement un environnement moins gênant. » Approbation subtile de la gamine qui regarde partout autour d'elle, sauf en direction de la grande silhouette à côté d'elle.

Mais les opales s'agrandissent et la poupée se fige quand il se penche vers elle le temps de quelques mots. A l'observer comme un lapin devant les phares d'un camion en pleine autoroute, elle hoche la tête, tourne les yeux vers la porte qu'il désigne, et voilà déjà qu'il s'évade en direction de la foule agglutinée autour des mets - difficilement - comestibles. Trajectoire que Nana finit par effectuer elle aussi, récupérant rapidement une assiette sur laquelle elle regroupe, au hasard, divers éléments. Une coupe - de jus de fruits - et voilà qu'elle slalome entre les gens. Se fait rapidement interpeller par Sunwoo, l'un des pianistes du conservatoire. « T'as bien joué, Naeun. C'était audacieux de t'éloigner des classiques. » Elle hausse une épaule, regarde en direction de son objectif, obstrué par la foule. « J'aime bien surprendre. » C'est dit sans même le regarder, entend de loin la phrase suivante : « On pourrait sortir manger un truc ? » Un silence, et elle tourne les yeux quand elle semble enfin comprendre. « Hm ? » Elle regarde à nouveau en direction de Yukhei, secoue la tête. « Désolé, je suis pas toute seule. Mais merci de la proposition ! » Et c'est presque avec hâte qu'elle disparaît pour gentiment pousser les convives jusqu'à enfin discerner la silhouette du brun. Qui semble étonnamment surpris.

Elle secoue la tête de gauche à droite, vient s'adosser à son tour au mur à ses côtés. « Tu sembles avoir une haute estime de mon humour qui est pourtant tout aussi douteux. » elle lève les yeux vers lui, ébauche d'un sourire qui disparaît derrière son verre de jus de fruits. « J'ai juste été retenue, et moi, je suis pas sur échasses pour me repérer. » Pique amusée vis à vis de sa taille, la dépassant de bien deux têtes. « Alors, qu'est-ce que ça donne ? » Elle glisse un espèce de petit sandwich entre ses lèvres, fronce les sourcils, s'improvise critique culinaire. « Ca va. Ca pourrait être pire. » elle hausse les épaules, pose ses yeux sur la fourmilière des artistes et du public devant eux. « Ton coloc sait ou tu allais ce soir ? Enfin.. qui tu allais voir ? » Ton curieux, et œillade risquée sur le côté pour le voir.


Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 403
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Hwiyoung-sf9-pic-3
nam yuk hei
J'ai 24 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Hongdae. Dans la vie, je suis étudiant biologie végétale et microorganismes et je m'en sors très bien. Je suis célibataire.

a663e42d15c6c432e34904076894a1df.gif


hwiyoung (sf9).
Respire, espèce de naze. Tu vas avoir l’air d’un débile de bientôt un quart de siècle qui ne sait pas causer avec un membre de la gente féminine. Bon, ce n’est pas totalement faux. Mais là ça atteint des sommets. Il mâche presque rageusement ses petits fours, en observant les gens discuter et déambuler dans le hall. Ça n’a pas l’air aussi compliqué de sociabiliser tout de même. Il devrait en être capable. Oui. Il se décide à en être, à peu près, capable, quand Naeun s’impose à nouveau dans son champ de vision.

La réalité, c’est qu’il n’y a pas que son humour qu’il a en haute estime. Mais ça, il n’en dira rien. Se contentant d’hausser les épaules d’un air faussement contrit. Autant pour l’avis qu’il s’était forgé sur son sens comique que pour la remarque sur sa hauteur à peu près remarquable. « Désavantage étant que je suis le premier témoin de problèmes capillaires de la population coréenne… » C’est un peu dégueu comme blague, mais c’est on ne peut plus vrai. Ce n’est pas juste parce qu’il est riche qu’il préfère prendre le taxi.

Verdict sur la nourriture ? A vrai dire, il n’y avait pas du tout fait attention jusque-là. « J’ai un principe de vie : ne jamais me plaindre de bouffe gratuite. » Il s’enfile un autre petit four, le sourire aux lèvres. « Mais non c’est pas si terrible. » Il se souvient bien que la mère de Naeun tient un restaurant et que la donzelle cuisine et aime manger. Donc cet espèce de repas ne doit clairement pas être à la hauteur de son dont elle peut avoir l’habitude. Il surligne ses infos dans un coin de sa tête. Pour une autre fois, ouais, t’as raison, espèce d’idiot.

Le coloc, amen, revient dans la discussion et fait grimacer Yuk Hei. Toujours cette moue entre l’amusement, le dégoût, la résignation et l’affection quand on évoque  l’autre zouave. « Eh bien je ne lui ai pas dit, mais vu sa tronche, il a deviné. » Son regard saute de visage en visage jusqu’à retrouver le profil de la Naeun. « J’ai pas beaucoup de connaissances qui font de la musique. Encore moi qui participent à des récitals. Il en a tiré les conclusions qu’il avait à en tirer. Il aime jouer les abrutis, mais c’est loin d’en être un. » Il la regarde en causant, et se demande soudain pourquoi est-ce qu’il est en train de parler de son coloc. Et pas d’elle, ou de lui-même. On s’en fout de l’autre machin qui doit être, au choix, en train d’hurler sur d’autres geeks sur un jeu en ligne, ou dans un bar en train d’essayer d’alpaguer une nana avant que Yukhei ne rentre à l’appart.

« Ce soir c’était … une sorte de partiel je suppose ? Ça marche comme avec les sportifs, y a des gens qui viennent vous … repérer ? » Ouais, voilà. C’est nettement plus intéressant que l’autre andouille qui va finir sa soirée haletant et transpirant dans tous les cas. Erk. Pense pas à ça. « Tu m’as dit que tu voulais pouvoir jouer assez professionnellement pour pouvoir en vivre mais tu veux faire quoi en fait ? J’avoue, à part rockstar j’ai aucune idée des débouchés qu’il y a dans la musique. »
Revenir en haut Aller en bas
 
doom
doom
Féminin MESSAGES : 2302
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : pinterest

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty


song naeun
J'ai 22 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Samcheong. Dans la vie, je suis étudiante en musique à l'université nationale de Seoul et je m'en sors plutôt bien. Je suis célibataire.




seo soojin (c) everdosis.
Les regards oscillent. Droit devant. En biais. Sur lui. Sourire léger qui se mue en un rire à demi dégoûté par la remarque du grand brun. « Jamais été si contente d'être petite. » Elle fronce les sourcils, Naeun. Demeure quelques instants songeuse avant d'ajouter : « Quoique, dans le métro, ça me laisse en avant première sous les aisselles. » Conversation on ne peut plus glamour entre deux petits fours, rappelant cruellement que malgré ses airs distingués, elle n'est qu'une gamine des petits quartiers seoulites. Yuk hei, pendant ce temps, semble concentré sur les petits fours. A son commentaire, la brune hoche la tête. « C'est vrai, vu comme ça. » Probablement est-elle compliquée à force d'avoir goûté les meilleurs plats de la ville chez sa mère. En toute objectivité, bien entendu.

La conversation bifurque, et la gamine s'appuie sur le premier sujet de conversation qui lui vienne à l'esprit : le coloc. Celui-là même qui avait préparé un interrogatoire tout en humour pour la violoniste, avec pour question phare : qu'est-ce que tu penses de lui ? La question revient à l'esprit de la violoniste quand elle lève les yeux vers Yuk hei. Et aussitôt, les opales déguerpissent pour se concentrer à nouveau sur son assiette. Oreille attentive, elle hoche la tête à son explicatif. Loin d'être bête, c'est vrai. « Perspicace. » Elle lève les yeux, croise les iris noirs du jeune homme, tentant d'ironiser timidement : « Prépare-toi à un interrogatoire en bonne et due forme à ton retour, du coup. » Et Nana, elle voudrait presque être une petite souris pour pouvoir les entendre.

Le sujet tourne, encore. Revient vers elle. Poupée observant tour à tour les autres musiciens dans la salle, mais également ceux qui se démarquent, posture droite, professionnels du soir. Elle hoche la tête, confirme les propos. « C'est le principe. La majeure partie du public sont de simples amateurs de musique, mais une partie des sièges étaient réservés à des professionnels. » D'un mouvement rapide du menton, elle désigne discrètement le petit groupe discutant avec certains des professeurs. « La plupart du temps, ils ne recrutement pas encore. Ils repèrent surtout les têtes à surveiller. » D'où l'appréhension de Naeun chaque fois qu'elle s'apprête à jouer. Les mots du brun lui arrache un rire franc, sourire s'étirant à lui en faire mal à la mâchoire. « Alors Rockstar, c'est pas dans mes plans non. Dans un monde parfait, je rejoins Henry Lau comme violoniste soliste et célèbre. Mais j'ai abandonné ce plan là. » Rêve d'adolescente, qu'elle poursuit en secret quand elle voit des vidéos du violoniste en ligne. « Sinon, plus sérieusement... j'aimerais pouvoir rejoindre un orchestre, comme le Seoul Philharmonic Orchestra. » Et d'ajouter, rêveuse : « Puis, m'y hisser comme premier violon. » Une ambition qui demande des heures d'acharnement et de travail, comme en témoignent ses doigts abîmés et creusés par les heures d'entraînement. Un regard vers Yuk hei, et elle sourit. « Mais on veut tous faire ça. Alors c'est un peu la compétition, à celui qui sera le meilleur. Celui qui brillera le plus fort. » La camaraderie n'a que très peu sa place, dans le musical.


Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 403
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Hwiyoung-sf9-pic-3
nam yuk hei
J'ai 24 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Hongdae. Dans la vie, je suis étudiant biologie végétale et microorganismes et je m'en sors très bien. Je suis célibataire.

a663e42d15c6c432e34904076894a1df.gif


hwiyoung (sf9).
Oh que oui, il va avoir droit à un interrogatoire, comme elle dit, en bonne et due forme. Et si l'autre n'est pas trop épuisé de quelques ébats que ce soit, il ne serait même pas étonné qu'il ait collé une lampe de chevet sur la table de la cuisine pour se la jouer mauvais film policier. Mais oui, elle a raison. Et il y a un paquet de raisons à cela. Aucune à laquelle il n'a particulièrement envie de penser. Ca lui colore déjà l'arrière des oreilles. Alors pour toute réponse, et pour dissimuler sa gène, il secoue la tête en riant doucement. « C'est clair ... »

Bien lui en prend de changer de sujet, puisqu'il n'a pas plus envie de s'attarder sur ça que sur son colocataire. Il suit du regard le geste de Naeun à l'intention des fameux "professionnels". Plus droits et plus sérieux que les autres. Ca se voit que eux, ils n'ont pas lutté pendant quinze minute avec leur penderie avant de venir. De toute façon, Yukhei est prêt à parier qu'ils n'ont à peu près que ce genre de fringue dans leur garde-robe. Le choix est vite fait. Bien content de lui avoir tirer un rire et un grand sourire, le jeune homme voit légèrement contraint de réfréner sa joie en se demandant qui peu bien être ce foutu "Henry Lau". Faudra qu'il fasse des recherches, mais c'est pas dit qu'il retienne ce nom d'ici à ce qu'il soit en position de faire une recherche internet. Enfin il imagine que ce doit être ... un équivalent à Jimmy Page ? Enfin il évite de poser la question et d'étaler son inculture entre ses murs. Ils seraient peut-être cap' de le foutre dehors juste pour ça. Qui sait ...

Il hoche la tête en écoutant Naeun exposer ses rêves. Un poil jaloux de ne pas en avoir d'aussi beaux. Peu importe qu'il y ait de la concurrence ou pas. D'y arriver ou pas. Juste avoir des rêves à poursuivre, il trouve ça chouette. « En tout cas tu brilles plus fort qu'eux ... » Dude ?! C'est presque flippé qu'il se tourne vers la brune pour tenter de se "rattraper". « J'veux dire ... en temps que type assez étranger voire récalcitrant à ce genre de musique, y a guère que toi qui as réussi à me captiver. Et pas juste parce que c'est toi.» Il n'est pas bien sur de ne pas être en train de creuser encore plus son trou, que de s'en tirer là tout de suite ... Dis autre chose. Il s'éclaircit doucement la gorge. « Bon après, j'avoue que si quelqu'un s'était pointé pour jouer le concerto pour violon de Tchaïkovski, je t'aurais peut-être posé un lapin pour aller causer avec.» Il lui adresse un sourire en coin. Kidding. N'empêche qu'il n'est pas si fermé que ça à la musique classique quelque part au fond. L'esprit de contradiction, certainement.
Revenir en haut Aller en bas
 
doom
doom
Féminin MESSAGES : 2302
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : pinterest

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty


song naeun
J'ai 22 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Samcheong. Dans la vie, je suis étudiante en musique à l'université nationale de Seoul et je m'en sors plutôt bien. Je suis célibataire.




seo soojin (c) everdosis.
Elle se rêve sous les regard, Naeun. Aux devants de la scène musicale, archet et violon en main. C'est l'oeil rêveur qu'elle divague devant lui, expose ses options, explique la concurrence, aussi. Jouer mieux, jouer plus juste, mettre les meilleures émotions, choisir le bon morceau. La moitié se fait au talent, et l'autre à la chance. Autant dire qu'elle a une chance sur deux d'avoir su plaire à l'audience, et surtout à eux. Les opales s'ouvrent en grand, surprise manifeste au compliment glissé par Yukhei. Les joues rosissent. Les oreilles, aussi. A peu près tout vient s'accorder à la robe et au nœud soutenant les longs cheveux noirs de la violoniste, tandis qu'il s'emmêle avec ses mots, compliments maladroits et pourtant tout aussi touchants - si ce n'est plus encore. « C'est rassurant. » Qu'elle confie avec un sourire doux, énigmatique. Rire discret quand il mentionne - assez surprenamment - un autre morceau de classique. « Tchaïkovski, hm ? » Elle hausse un sourcil, curiosité vive, l'oeil qui pétille. « Peut-être que je me pencherai sur son cas au prochain récital. » Et les yeux noirs qui quittent l'assiette pour revenir se river dans ceux du grand brun.

Silence gênant, joues qui s'embrasent encore, c'est un micro qui interrompt les deux nageurs - dans le lac de leur maladresse - en interpellant les artistes. « Merci à tous nos musiciens de retourner en coulisses pour retrouver leurs professeurs. Merci à tous d'être venus ce soir. » Naeun souffle. « Déjà... » Le nez se fronce, les lèvres se pincent, et elle glisse une main dans ses cheveux ébène. « Bon... Vu le temps que ça va prendre... Je ne te retiens pas plus longtemps. » Déjà, elle voit un pianiste et un violoncelliste se diriger vers la porte. Petite silhouette rouge se tournant face à son invité. « Merci encore. D'être venu. D'avoir voulu venir. Enfin... tu m'as comprise. » Sourire gêné, elle recule d'un pas, sans trop savoir comment se comporter. « Et si t'as pas été traumatisé... on se retrouve par message..? » Elle hausse une épaule. Recule encore, se retourne pour se diriger vers la porte.. avant de faire demi tour. Ruban carmin qu'elle tire hors des longueurs sombres pour revenir le nouer soigneusement autour du poignet masculin. « Tiens. Un souvenir. » Aussi cramoisie que le ruban, elle lève les yeux une dernière fois, avant de s'évader, le pas pressant, dernière musicienne à franchir la porte pour disparaître dans les coulisses. Longueurs noires dansant autour du visage, désormais libérées de toute entrave.


Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 403
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty

7ei5.pngMise en Situation


Changcheon-Dong, samedi 19 décembre, 17h ; c'est parti d'une simple blague. Ou presque. Mais quand elle a dit oui, il n'a pas pu dire non. Alors ils vont se revoir, pour un marathon lotr quasi improvisé. Plus qu'à espérer que la situation ne sera pas aussi gênante que la précédente.


i3tb.png


@everdosis
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 403
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Tumblr_powcyfdAdq1wkee5jo8_500
nam yuk hei
J'ai 24 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Hongdae. Dans la vie, je suis étudiant biologie végétale et microorganismes et je m'en sors très bien. Je suis célibataire.

3dae10046983522a018c881b6e4e8e2e.gif


hwiyoung (sf9).
Ce fut une lutte de longue haleine, et il savait parfaitement que l’autre y avait mis un maximum de mauvaise volonté tout à fait consciemment. Mais convaincre son coloc de se trouver un autre coin à squatter pour le week-end n’avait jamais été aussi compliqué. C’est exactement pour ça que Yukhei savait qu’il traînait les pieds exprès pour l’emmerder. Et puis le persuader de faire le ménage dans leur appart de mecs célibataires, ça n’avait pas été triste non plus… Non, en vrai, ils s’étaient bien marrés, même si l’autre semblait parfois se souvenir de son but initial et recommençait à les lui briser menues. Appart finalement en état plus que décent et courses faites, y avait plus d’œufs, Yukhei s’était éclipsé pour prendre une douche. Ne constatant que en en ressortant que son téléphone était resté sur la table basse. Et l’autre zouave sur le canapé. Il les avait considérés tous les deux pendant un long moment avant de se décider à accorder le bénéfice du doute à son coloc. Tant de naïveté.

Il récupère son téléphone pour envoyer un sms à Naeun et savoir où elle en est. Puis relève les yeux vers l’autre qui procrastine vautré sur le canapé, les fesses à moitié dans le vide. «  J’veux pas être malpoli mais … tu te casses ? » L’autre se redresse, feignant l’indignation. « Quoi ?! Genre je verrai pas la tête de quelqu’un qui vient chez moi ?! Tu rêves ! Et puis tu rencontres bien toutes les filles que je ramène moi non ? » Grand sourire colgate, comme si c’était une fleur qu’il lui faisait. « Je t’en suis extrêmement reconnaissant. Mais c’est pas ‘’une fille que j’ramène’’ comme tu le dis avec beaucoup de classe. » Paf, le coussin dans la tronche du coloc qui tente un contre argument. Mauvaise idée puisque maintenant, il est ‘’vraiment’’ indigné et lui renvoi le projectile dans la tête. On est à deux doigts du combat. (Enfin de la bataille de polochons quoi.) Sauf que le téléphone vibre et qu’il y a urgence. « Casse-toi. » « Non. » « Tu fais chier. » « Je sais. »


Il retient une flopée de jurons avant de lui lancer à nouveau le coussin que le troll des salons récupère d’un geste en ricanant. « T’inquiètes, j’me barre dès qu’elle arrive. » « Y a intérêt … » Encore quelques minutes à patienter et ça sonne à l’interphone. Il va décrocher, commence à dire « Je t’ouvr… » avant que ses yeux ne tombent sur la porte d’entrée grande ouverte. Et le canapé vide. « ENFOIRE ! » qu’il gueule avant de raccrocher et de partir à la poursuite de son coloc de l’enfer.

L’autre abrutit a profité de la diversion pour se précipiter hors de l’appart et descendre au rez-de-chaussée pour ouvrir lui-même à Naeun, son sourire colgate de retour sur son visage. «  Bonjour très chère … » Il s’incline exagérément devant la jeune femme avant de la toiser de la tête aux pieds. «  Ravi de te rencontrer en chair et en os ! Il n’a pas tort mon petit poussin tu es très… » Paf, interrompu par un sac à dos qu’il n’a pas vu venir cette fois. Manquant de tomber sous l’impact. « Mon visage ! Sauvage ! » Yukhei se pointe dans l’entrée, faisant visiblement de son mieux pour rester calme. «  Tu t’en vas maintenant. » « Vous zêtes pas drôle. » L’autre renifle, faussement vexé, enfile la lanière de son sac sur son épaule et les regardent l’un après l’autre et puis se tire sans plus de cérémonie, si ce n’est un « Ne faîtes rien de ce que je ne ferais pas !! » Yukhei ne peut retenir un rire et secoue la tête. « Ça ne devrait pas être trop dur ! »

Il soupire, ferme les yeux une seconde et les repose sur Naeun. «  Désolé pour ça. Il est épuisant. »
Revenir en haut Aller en bas
 
doom
doom
Féminin MESSAGES : 2302
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : pinterest

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty


song naeun
J'ai 22 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Samcheong. Dans la vie, je suis étudiante en musique à l'université nationale de Seoul et je m'en sors plutôt bien. Je suis célibataire.




seo soojin (c) everdosis.
« N'oublie pas la boite sur la table ! » - « Oui maman. » Mais c'est par son propre reflet dans le miroir qu'elle est absorbée, pour l'instant Nana. Rouge à lèvres ? Pas de rouge à lèvres ? La veste magenta avec son jean, ou plutôt un sweat ? Cheveux relevés, ou lâchés sur ses épaules ? Sa frange, elle l'attache ou pas ? Elle est plantée là, une main tenant et abaissant à tour de rôle ses longueurs noires tout en jaugeant son reflet d'un air soucieux, quand une vois la fait sursauter. « On dirait que tu te prépares pour un rendez-vous galant. » Elle pivote en relâchant la masse noire, cascadant sur ses épaules. « C'est pas un rendez-vous galant ! » Elle proteste, vite. Se demande si elle contredit sa mère, ou si elle s'est senti visée par les mots pourtant innocents. La femme approche, réajuste avec soin les cheveux de sa fille. Sourire amusé sur les lippes. « Je sais, mais on dirait. Tu salueras Hyejin pour moi, hm ? Et file. Tu es toujours jolie. » Joues rosies, innocence de la mère qui pense que sa fille passe le week end chez sa meilleure amie, elle hoche la tête. Attrape son sac qu'elle glisse sur son épaule, filant vers la cuisine. « Merci pour les tteokbokkis et le kimchi, maman. » Rituel de la femme qui prend toujours soin de cuisiner quelque chose pour sa fille et ses rares amis. Vestiges d'une époque où elle pensait que ça pourrait l'aider à s'intégrer socialement, quand Naeun n'était qu'une enfant en marge du monde.

Finalement ça sera veste, cheveux lâchés... le rouge à lèvres. Merde. C'est tout en marchant dans la rue qu'elle contoure sa bouche soigneusement d'un rose délicat, jaugeant avec attention l'ensemble de son visage dans le petit miroir. Et si c'était too much ? Elle songe une seconde à tout retirer d'un revers de la main. Avant d'avoir peur de ressembler à un clown. Et finalement, c'est la vibration de son portable sur la route qui la détache de ses songes remplis d'hésitation. Yukhei. Qui demande quand elle arrive. Bientôt, et le constat se fait en même temps pour Naeun. Qui panique. Nervosité visible sur ses traits, s'est demandé pendant les deux dernières semaines si elle a eu une bonne idée d'accepter cette histoire de week end. Et c'est ridicule, de douter. Poupée d'ordinaire audacieuse, téméraire. Voilà qu'elle reste deux minutes plantée devant un interphone, à hésiter à appuyer sur le bouton fatidique. Elle compte. Un. Deux. Trois. Et elle sonne. Et alors que la voix, à la fois étrangère et familière de Yukhei se fait entendre, Nana manque de tomber à la renverse quand la porte s'ouvre brutalement sur une silhouette inconnue.

Elle cligne des yeux, une fois, deux fois. « Euh... » Puis tout à coup, le ton et les mots font lumière. Évidemment. Sourire teinté de curiosité dans l’œil de la violoniste, quand les mots sont soudain interrompus par un impact violent, avortant la conversation. Et Yukhei qui apparaît, juste derrière, se disputant ouvertement avec le coloc devant la petite brune qui ne retient même pas son rire. « Ah moi je vous trouve très drôles pourtant. » Elle rétorque avec un air amusé, tandis qu'il s'équipe de son sac pour filer dans la rue, abandonnant les deux dans l'entrée. Un vrai phénomène. Elle ne se permet pas de commenter les derniers mots. Probablement parce que sous ses cheveux, ses oreilles doivent être proches du violet. Elle se contente de pincer les lèvres dans un sourire maladroit en direction de Yukhei, secouant la tête. « T'inquiètes pas. Je suis même pas tant étonnée qu'il ait fait ça. » Et elle ne mentionnera pas les messages volés plus tôt dans la journée, histoire de faire sa bonne action de la journée. « Tu vas bien ? » Elle fronce les sourcils. C'était nul, Naeun. « Oublie, on a parlé y a cinq minutes, c'était une phrase inutile. » Elle va finir par rester muette, sérieux, à s'en taper la tête contre la porte d'entrée. Elle tire sur son sac, le remonte sur son épaule. « Je te suis...? » Voilà, marcher, c'est bien. Poupée qui déjà, s'avance à l'aveugle dans le couloir. « Ma mère a fait du kimchi et des tteokbokkis. Bon, à l'origine, c'est pour ma meilleure amie... Mais comme t'es ma meilleure amie ce week end... » Est-ce qu'elle n'aurait pas mieux fait de la fermer encore ? Elle se contente de montrer le sac, avant de regarder droit devant elle. Idiote finie.


Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 403
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty

first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Tumblr_powcyfdAdq1wkee5jo8_500
nam yuk hei
J'ai 24 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Hongdae. Dans la vie, je suis étudiant biologie végétale et microorganismes et je m'en sors très bien. Je suis célibataire.

3dae10046983522a018c881b6e4e8e2e.gif


hwiyoung (sf9).
Il est plus que soulagé que son coloc n’ait pas tout foutu par terre. Enfin qu’il n’ait pas rendu la situation compliquée. Plus qu’elle ne l’est. Non. En fait, il constate qu’il a le même effet par sms qu’en personne. Détendre leurs attitudes et la conversation entre eux deux. Il aurait peut-être mieux fait de lui proposer de rester. Bah tiens, t’as raison toi. Champion va. Il secoue la tête, tant pour chasser ses idées débiles que pour s’excuser du comportement de l’autre troll même si elle ne leur en tient pas rigueur, ni à l’un ni l'autre. Mais il voit clairement et en temps réel le malaise se reconstruire aussitôt que l’autre ait tourné au coin de la rue et que Naeun commence à se contredire toute seule. « Euh, oui, oui. » Réveille-toi, mec ! Il la suit, avant e se dire que ce serait peut-être une bonne idée de passer devant puisqu’elle ne sait absolument pas où elle va. « On est au premier… » qu’il bafouille, en l’écoutant parler du contenu de son sac. Le sac pauvre débile ! « Attends donne-moi ça. J’ai pas été élevé chez les sauvages, tu sais. » Pourtant on dirait un peu, mais il se rattrape un peu. Récupère le sac de la jeune femme et la guide pour de bon dans les couloirs. « Tu la remercieras. Enfin de la part de ta meilleure amie bien sûr. » Il hausse un sourcil, un peu surpris. « Tu as donc un alibi pour ce weekend ? » Et puis il se rappelle qu’elle vit encore chez sa mère, qu’elle est jeune et que c’est une fille, avec tout ce que ça implique malheureusement. Il aurait pu être le dalaï-lama en personne,… bah il reste un mec. Sur ce, ils arrivent à la porte restée ouverte de son appart. Une tête poilue grise qui en dépasse demandant visiblement si c’est le bon moment pour se sauver ou pas. « Tu rentres. » qu’il lâche d’une grosse voix autoritaire, faisant déguerpir le chat vite fait vers l’intérieur. Il pouffe en se pinçant les lèvres, jetant un coup d’œil à Naeun. « T’as vu cette autorité naturelle. »  Tout à fait convaincu par ses propres mots.

Il la laisse passer la porte la première veillant à ce que les deux bestioles à poils soient bien à l’intérieur. Emplacement oblige, l’appart n’est pas grand, mais ils ne sont pas à l’étroit non plus. Sur le mur donnant sur le couloir se trouve les meubles de cuisine, séparés du reste de la pièce par un bar épais. Le tout donnant sur un salon qui mange la grande majorité de l’espace, un canapé calé sous les fenêtres, un autre collé contre en angle droit face à une télé dans laquelle est apparemment passé le budget bouffe pour au moins quatre mois (nerds obligent). Télé sobrement, non, soulignée par un meuble blindé de console et de figurines de gonzesses pas très habillées. Mais ce n’est pas ce qui choque de prime abord. C’est plus l’impossibilité de récupérer la caution pour les murs qui sont blindés de posters de musique ou de jeux vidéo, de cartes de mondes qui n’existent même pas et de dessins du troll qui vit entre ces murs. Seules les trois portes alignées sur le mur de gauche sont épargnées. « Sa piaule, salle de bain et toilettes, ma piaule. » qu’il précise en pointant chacune des portes du doigt, terminant par celle au quart obstruée par le canapé.

Il referme la porte derrière eux et pose le sac de Naeun sur le bar. « Tu veux que je mette des trucs au frais ? » Va pas se permettre de fouiller dans ses affaires non plus alors il la laisse faire, servant d’intermédiaire entre elle et le frigo. « Et tiens j’te présente Edward et Alphonse. » Il désigne les deux matous gris qui les observent l’air suspicieux depuis derrière la table basse. Des fois que Naeun est une soudaine envie de civet de chat peut-être… « Full metal alchemist… » qu’il se sent obligé de préciser à propos des noms étranges des félins, rosissant un peu au passage. Ouais c’est marrant d’être un foutu nerd mais faut l’assumer après ! « Tu veux un truc à boire ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


first meeting ( ft. HATAKE ) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
first meeting ( ft. HATAKE )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Asie-
Sauter vers: