Le deal à ne pas rater :
SEAGATE – Disque Dur Externe – Expansion portable – 4To – USB ...
79.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 first meeting ( ft. HATAKE )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 
everdosis
everdosis
Féminin MESSAGES : 2290
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : everdosis (all)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty

Mise en Situation


Seoul National University, vendredi 20 novembre, 21h ; ce soir, l'université donne dans sa salle de concert un récital regroupant plusieurs des élèves musiciens de la prestigieuse université coréenne. C'est également l'occasion pour deux personnes menées l'une à l'autre par le hasard d'un numéro voisin, de franchir le cap du virtuel jusque la réalité.




@HATAKE


les recherches sans idées fixes de bibi

look at me
Think I took it way too far And I'm stumbling drunk, getting in a car, My insecurities are hurting me Someone, please come and flirt with me ; I really need a mirror that'll come along and tell me that I'm fine .•°*”˜
Revenir en haut Aller en bas
 
everdosis
everdosis
Féminin MESSAGES : 2290
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : everdosis (all)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty


(+82) (2) 563 2158
J'ai 22 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Samcheong. Dans la vie, je suis étudiante en musique à l'université nationale de Seoul et je m'en sors plutôt bien. Je suis célibataire.




? (c) ?.
L'heure tourne. Paupières closes, violon sur les genoux, elle reste droite, écoute les notes qui s'élèvent depuis la scène, tour à tour.  Récital tant attendu, redouté également. Du bout des talons, elle tape contre le bois vernis. Pianote des ongles sur l'instrument. Ne tourne les yeux qu'à l'instant ou elle entend des pas s'approcher d'elle, pour voir se détacher la silhouette de son professeur. « Tu es la prochaine à passer. Prête ? » Elle se redresse. Hoche la tête, archet en main. « Il faut, non ? » Sourire dans la voix, mais le regard qui trahit une certaine nervosité. Toujours. « Tu peux te placer dans les coulisses. Dès que Sunwoo quitte la scène, c'est ton tour. » et elle n'attend pas plus longtemps pour monter les  quelques marches menant à la scène. Les notes du piano, de plus en plus fortes, qui s'élèvent, et bercent la gamine. Et malgré elle, y a la tentation de regarder à travers le rideau, discrètement. Les projecteurs qui empêchent de voir clairement le public. Elle baisse les bras. Inspire. Expire. Encore quelques secondes, et ça sera à son tour d'entrer en piste. Elle tape du pied. Bat la mesure. Se note mentalement l'information : ça aussi, ça l'aide à évacuer le stress. Jusqu'aux applaudissements. Garçon sous les projecteurs qui exécute son salut avant de venir dans sa direction. Puis l'obscurité.

Elle respire. Souffle bruyamment. S'avance dans l'ombre jusqu'au point marqué sur le bois. Violon en main. Longue robe rouge satinée. Cheveux noirs qui tombent sur ses épaules, tête baissée. Et un ruban, unique, rouge noué dans les longueurs. Celui qu'elle a dit qu'elle porterait. Et elle entend la voix qui annonce, avant les lumières : « Au violon ; Song Naeun. »



les recherches sans idées fixes de bibi

look at me
Think I took it way too far And I'm stumbling drunk, getting in a car, My insecurities are hurting me Someone, please come and flirt with me ; I really need a mirror that'll come along and tell me that I'm fine .•°*”˜
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty


(+82) (2) 563 2159
J'ai 24 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Hongdae. Dans la vie, je suis étudiant biologie végétale et microorganismes et je m'en sors très bien. Je suis célibataire.

a663e42d15c6c432e34904076894a1df.gif


? (c) ?.
Il n’a pas bougé d’un pouce depuis qu’il s’est assis sur son siège. Ou alors juste à ce moment inconscient où il s’est vouté en avant pour ancrer ses coudes  au-dessous de ses genoux. Doigts croisés contre sa bouche et un air revêche. Gâchant certainement  ses efforts vestimentaires et capillaires.  

« On s’habille comment pour un récital ? » qu’il avait demandé à son colocataire, qui l’avait retrouvé au beau milieu de sa piaule où s’était déversée l’intégralité de sa penderie. L’autre avait ri, ri, ri, et s’était encore marré un peu avant de lui dire d’enfiler un costume, d’essayer de s’attacher les cheveux, mais de pas avoir l’air trop coincé non plus. Meh.

C’était sans doute un peu raté pour l’air coincé puisqu’il n’avait toujours pas desserré les mâchoires, observant les étudiants défilés les uns après les autres sur la scène. Guettant l’apparition soudaine d’un ruban rouge. C’est ce qu’elle lui avait dit. Enfin écrit. Mais ce n’est toujours pas elle, et cette fois il s’agite un peu. Battant des pieds une cadence étrangère à celle jouée par le pianiste. De toute façon il ne l’écoute pas.  Et comme ce serait trop mal vu de se mettre à battre l’air, il crispe d’avantage ses doigts les uns contre les autres.

Il ne se rend compte que le pianiste a terminé quand captant l’agitation du publique autour de lui. Ah oui, les applaudissements. Faudrait peut-être qu’il s’y mette. Peut-être. Le temps d’envisager la question et un éclair carmin dans des cheveux noirs. Ses mains retombent et il se redresse un peu. Naeun. Il inspire et cesse de respirer, attendant que l’archet se pose sur les cordes.
Revenir en haut Aller en bas
 
everdosis
everdosis
Féminin MESSAGES : 2290
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : everdosis (all)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty


song naeun
J'ai 22 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Samcheong. Dans la vie, je suis étudiante en musique à l'université nationale de Seoul et je m'en sors plutôt bien. Je suis célibataire.




seo soojin (c) everdosis.
La lumière est aveuglante, comme à chaque fois, le temps que les pupilles s'habituent. Et elle est là, Naeun. Dressée sur ses talons, petite silhouette au violon noir qu'elle porte contre son épaule. Elle ne regarde pas derrière elle le pianiste venu l'accompagner. Elle est là, petite poupée dans une robe qu'elle ne remettra peut-être jamais, à scruter l'horizon noir. Est-ce que t'es là ? Et elle sourit. Respire, et ferme les yeux, archet positionné sur les cordes, avec ce même sourire, lorsqu'elle entend les premières notes au piano de de la Nocturne de Chopin. Immobile, elle fait le vide, jusqu'à ce que l'archet bouge sur les cordes. Et en avant la musique. Elle rouvre les yeux, poupée aux expressions faciales venant accompagner le son du violon. Elle vit la musique. Triste, mélancolique. Les minutes s'écoulent, et elle est paisible, quand elle joue Naeun. Quatre minutes qu'elle termine en douceur, caressant les cordes dans un dernier geste. Mais elle ne baisse pas l'archet. Pas encore. Laisse couler un silence, avant d'entendre le piano qui entonne une seconde chanson. L'art de Naeun : sortir des classiques de la musique, enchaîne sur un classique différent. Et c'est sur la douceur du voyage de Chihiro qu'elle termine son passage. Trois minutes d'allégresse où Nana joue avec le sourire, s'amuse, fait danser son archet sur l'instrument. Pas une seule fois, elle ne regarde en direction de son audience. Garde le regard perdu dans le vide, vers le ciel, sur son instrument. Quand les dernières notes sont jouées, que l'archet retombe le long du bras avec le violon tenu de l'autre bras, elle compte. Du bout des lèvres, presque invisible. Un... deux... et les applaudissements. Elle se courbe, remercie gracieusement, avant de repartir en direction des coulisses. Dernier passage du jour, qu'ils annoncent. Et alors qu'un autre étudiant s'avance avec son violoncelle, la poupée brune traverse les couloirs, en direction de la sortie des coulisses. Le besoin d'air qui s'impose, comme à chaque fin de récital.

Elle pousse les doubles portes qui mènent à la salle de réception encore vide. Glisse une main dans ses longs cheveux noirs, inspire, expire. La pression qui ne retombe pas. Les talons qui claquent, tournent autour de la salle. Une minute. Cinq minutes. Dix minutes avant que les premiers convives n'entrent dans la salle, en même temps que les artistes. Elle tourne. Est interrompue dans ses pas par une voix. Sursaute. « C'était parfait. Ton poignet était plus fluide que la dernière fois. » Elle reste un instant immobile, traite les informations, puis se courbe respectueusement. « Merci. » Sourire pincé, elle joue avec le ruban rouge dont une partie s'échoue sur son épaule. « On fera un debrief après la réception sur ce qui n'allait pas ou ce qui aurait pu être mieux. » Elle hoche la tête, tandis qu'il s'évade, va rejoindre d'autres professeurs. Et maintenant ? Maintenant elle attend. Ne bouge plus. Est-ce que t'es là ?



les recherches sans idées fixes de bibi

look at me
Think I took it way too far And I'm stumbling drunk, getting in a car, My insecurities are hurting me Someone, please come and flirt with me ; I really need a mirror that'll come along and tell me that I'm fine .•°*”˜
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty

first meeting ( ft. HATAKE ) Hwiyoung-sf9-pic-3
(+82) (2) 563 2159
J'ai 24 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Hongdae. Dans la vie, je suis étudiant biologie végétale et microorganismes et je m'en sors très bien. Je suis célibataire.

a663e42d15c6c432e34904076894a1df.gif


hwiyoung (sf9).
Il est surprit autant qu’il ne l’est pas. Par sa bouille et la sérénité qu’elle semble dégager. La toute seule, ou presque, à peine accompagnée par un piano timide devant … Il arrache ses pupilles de la jeune femme un instant, parcourant le reste de l’audience. Elle est seule devant eux à reconstruire seule l’univers qu’un autre à créer deux siècles plutôt.  Ouais, monsieur connais ses classiques. Ou en tout cas il en a assez soupé pour pouvoir identifier les grands noms, sans pour autant préciser chaque œuvre. Soupé. C’était le terme. Mais pas ici et pas maintenant. Il a incliné sa tête sur le côté, et il écoute. Il regarde surtout. L’expression de son visage, le doux mouvement de ses cheveux et le déplacement de ses doigts sur les cordes. Et c’est elle qui raillait l’agilité dont les pianistes devaient faire preuve… Ce souvenir le fait sourire tout seul dans l’obscurité. Il doit air l’air malin à passer de la bouderie à presque se marrer en solo, mais peu importe, il n’y a personne pour le voir. Comme il n’y a personne pour voir son sourire s’agrandir quand il reconnait la bande original de celui qui reste son Miyazaki préféré. Peut-être parce que c’est le premier qu’il ait vu. De toute façon il en faut peut pour toucher sa fibre nerd.

Ce sont encore les applaudissements qui le réveillent, mais d’un autre type de torpeur cette fois, et il ne se fait pas prier pour se joindre à eux. Naeun quitte la scène et il la suit des yeux se rendant soudain compte que ça va bientôt être à lui de lui faire … une impression. Bonne ou mauvaise. Erm. Qu’est-ce que je fous là, ptn ? Autre nom, nouvel étudiant qui leur fait face pour faire preuve de ses talents artistiques. Quelques minutes encore où ses mains se crispent à nouveau l’une contre l’autre et où ses talons s’emballent.

Les gens se lèvent, c’est fini. Va falloir qu’il en fasse de même mais pour l’instant il ne bouge pas. Nettement plus occupé à s’entamer l’intérieur de la joue.  Il porte une main nerveuse à ses cheveux, dont la moitié se sont déjà fait la mal de son chignon bancal. Pas si longs qu’ça finalement, t’as vu maman. Bouge. Inspiration, et il se lève enfin, suivant le reste des spectateurs vers le lieu de la réception.

Avantage en concert, mais aussi pour repérer les filles dans la foule. Sa taille. C’est presque plus vite que prévu qu’il la trouve et s’arrête net.  Paf l’autre derrière qui lui rentre dedans, et échange d’excuses contrits de la part des deux partis. Il soupire et lève les yeux au plafond dans l’espoir d’y trouver … autre chose qu’un plafond. Il finit par se glisser entre les petits groupes qui se forment pour atteindre la fille en rouge. «  Salut... » Blocage. Il passe ses doigts contre sa nuque et sursaute presque en se rappelant d’un truc. « Oh, j’ai pris ça pour toi. Et félicitation pour … ta prestation. » Il s’éclaircit la voix et glisse une main dans la poche de sa veste pour en sortir un petit paquet transparents et enrubanné, contenant des bonbons. Acidulés bien entendu. « J’me suis dit que c’était plus pratique et comestible que … des fleurs. » Et moins lourd ! Pas comme le type-là qu’essaye de se justifier !
Revenir en haut Aller en bas
 
everdosis
everdosis
Féminin MESSAGES : 2290
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : everdosis (all)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty


song naeun
J'ai 22 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Samcheong. Dans la vie, je suis étudiante en musique à l'université nationale de Seoul et je m'en sors plutôt bien. Je suis célibataire.




seo soojin (c) everdosis.
Elle balaie la pièce du regard. Se risque à laisser courir sur chaque silhouette ses opales noires. Ça vogue, gauche, droite, petite silhouette perdue dans la masse. On dirait presque qu'elle valse avec le vent, à tourner sur elle-même, manquer de se heurter à quelqu'un. « Oh. Désolé. » Elle cligne des yeux, une fois, deux fois, avant de pivoter. Et s'arrête net. Lève les yeux vers la grande silhouette inconnue aux cheveux mi-longs. Inconnu qui ne l'est pas tant. Et ça fait tilt. « S-alut » Les mots se bloquent dans la gorge en début de phrase, silence gênant qui s'installe une seconde, joues empourprées de la poupée au ruban rouge. « Merci, tu.. t'étais vraiment pas obligé... » Elle tend les doigts vers le petit paquet, le serre entre ses paumes. Sourire qui s'agrandit lorsqu'elle en voit le contenant. Et les joues qui s'empourprent, plus fort. Continue et on va te confondre avec ta robe, Nana. « C'est une excellente idée. » Les bonbons, c'est toujours une bonne idée. Elle garde le paquet précieusement entre ses mains, observe autour d'elle. Arrête son regard sur lui, mais baisse les yeux tout aussi vite sur le petit sachet qu'elle veut déjà dégommer. « Ca va, c'était pas trop long et barbant ? » La plupart des étudiants se cantonnaient souvent à de la musique classique pur, et aux grands artistes pour faire bonne impression et ne pas s'offrir de marge d'erreur. Chopin, Beethoven, Debussy... « Et merci d'être venu. » C'est étrange, elle a l'habitude de rester en coulisses, la plupart du temps. Elle danse d'un pied à l'autre, sans trop savoir quoi dire. Relève les yeux vers lui, avant de se risquer à faire un sourire. Maladroit, clairement timide. Mais ça reste un sourire. « Sympa au fait. Le costume. »




les recherches sans idées fixes de bibi

look at me
Think I took it way too far And I'm stumbling drunk, getting in a car, My insecurities are hurting me Someone, please come and flirt with me ; I really need a mirror that'll come along and tell me that I'm fine .•°*”˜
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty

first meeting ( ft. HATAKE ) Hwiyoung-sf9-pic-3
(+82) (2) 563 2159
J'ai 24 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Hongdae. Dans la vie, je suis étudiant biologie végétale et microorganismes et je m'en sors très bien. Je suis célibataire.

a663e42d15c6c432e34904076894a1df.gif


hwiyoung (sf9).
A peine ses mains débarrassées du petit paquet, elles retournent illico se mettre à l’abri à fond de ses poches. Y en a pas un pour rattraper l’autre. Elle bloque aussi et lui rattrape un sourire amusé en se mordant à nouveau l’intérieur de la joue. Mais au moins le paquet de bonbons à fait mouche. En même temps, il ne pouvait pas se tromper. Il avait une bonne source. « Nan, c’est normal. » qu’il marmonne à ses remerciements. Il remarque à peine les fuites de regard de la brunette puisque le sien à tendance à passer par-dessus son crâne pour chercher un autre point d’ancrage plus… moins … Un autre. Un tic nerveux parmi les autres, c’est sa langue qui passe entre ses lèvres alors que son cerveau turbine pour trouver un truc à dire. Tellement naturel, mec. Mais c’est Naeun qui reprend la parole en premier. « J’dois avouer que je n’avais plus subit de trucs similaires depuis que j’vis plus chez mes vieux… » Humour ! C’est bien ça ! Keep going. « Mais c’était pas si terrible. Surtout ton morceau de Miyazaki. » Clairement, regarder une bande d’inconnus défiler pour jouer des classiques plus ou moins inspirés, ce n’est pas son passe-temps favori. Mais ce n’est pas pour autant qu’il regrette d’être venu. Bien qu’elle ait pour l’instant l’air plus intéressée par les friandises entre ses mains et lui par les moulures sur le mur du fond. « Bah, c’est moi qui voulait v’nir… » Il hausse doucement les épaules et regarde à droite et à gauche cette fois-ci cherchant quelqu’un qui aurait un intérêt pour la demoiselle en face de lui. Pas de meilleure amie à l’horizon semblerait. Ouais, il a bien fait de venir. Même s’il n’est pas d’une conversation particulièrement enrichissante à l’heure actuelle. Il retient un bref rire au compliment de Naeun et lève un sourcil quasi septique. « Ouais, conseil de mon cher colocataire. J’étais en pleine crise vestimentaire. Faut dire que j’étais jamais allé à ce genre de récital. Ni à aucun genre, en fait. » Bien content que l’autre zouave soit plus mondain que lui et ait su désamorcer la fameuse crise. Il secoue doucement la tête et vient ficher un instant ses prunelles dans les yeux noirs de la jeune femme. « Honnêtement je pensais que je serais le plus intimidé des deux. » Pas sur de l’être moins, mais il n’aurait même pas parié sur un égalité.
Revenir en haut Aller en bas
 
everdosis
everdosis
Féminin MESSAGES : 2290
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : everdosis (all)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty


song naeun
J'ai 22 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Samcheong. Dans la vie, je suis étudiante en musique à l'université nationale de Seoul et je m'en sors plutôt bien. Je suis célibataire.




seo soojin (c) everdosis.
Ils ont l'air tout sauf à leur aise, tous les deux. Les regards qui dévient et s'évitent, et pourtant, les opales de la brune qui ne cessent d'effleurer rapidement la silhouette. Curiosité manifeste, besoin de mettre - enfin - un visage sur celui à qui elle parle depuis un moment par sms désormais. Elle cherche à meubler la conversation. Touche juste en lui parlant du récital. Elle fronce le nez. « Oh. Ils t'avaient imposé ce genre de supplice... » Pour certains, c'est un supplice, même parfois pour Nana, tant ça peut être long. Puis il complimente son passage. Les joues qui rosissent, et le sourire qui se fait plus large. « Un connaisseur. » Un autre point commun. « Merci. » D'avoir apprécié. Et d'être venu, aussi. Elle balaie la salle du regard. Ne reconnaît aucun visage. A tous les coups, sa meilleure amie avait mieux à faire. Boh, elle ne lui en veut pas. Il se justifie, et elle hausse les épaules. « Toujours est-il que tu as tenu jusque la fin, c'est un exploit. » Certains amateurs - quand la musique est mauvaise - ne tiennent eux-même pas. Et elle complimente le costume, la poupée. Laisse échapper un rire plus franc, plus doux, à l'imaginer se battre avec ses vêtements et son colocataire. « C'était très bien, sois rassuré, t'aurais même pu en faire moins qu'ils auraient rien remarqué. » Certains autour d'eux sont bien en simple jean et chemise. Elle inspire, expire. Tourne à nouveau les yeux vers lui. Sauf que cette fois, il la regarde, lui aussi. Lèvres qu'elle pince à la remarque. Sourire contrit. « Honnêtement, moi aussi. » Poupée sociable, et pourtant... curieusement timide devant lui. Elle joue avec le ruban dans ses cheveux, nerveuse. « Comme quoi.. j'ai pas fini de te surprendre. » Elle souffle, rire léger. Baisse les yeux avant de les relever. « Par contre, y a une injustice. » Elle hausse une épaule, relâche le ruban qu'elle martyrisait encore, pour le laisser retomber dans son dos. « Pour moi, t'es toujours une suite indistincte de numéros. » Quand lui peut désormais lui coller un prénom.




les recherches sans idées fixes de bibi

look at me
Think I took it way too far And I'm stumbling drunk, getting in a car, My insecurities are hurting me Someone, please come and flirt with me ; I really need a mirror that'll come along and tell me that I'm fine .•°*”˜
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t3893-tales-of-wisteria-lane#82879 https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
cat

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty

first meeting ( ft. HATAKE ) Hwiyoung-sf9-pic-3
nam yuk hei
J'ai 24 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Hongdae. Dans la vie, je suis étudiant biologie végétale et microorganismes et je m'en sors très bien. Je suis célibataire.

a663e42d15c6c432e34904076894a1df.gif


hwiyoung (sf9).
Elle fronce le nez. C’est peut-être con de le remarquer, mais il le remarque. Une habitude commune. Il ne répond que d’un haussement d’épaule. Haute résistance aux situations barbantes, mais ce n’est pas vraiment ça qui l’a sauvé. Miyazaki, oui entre autres.

Il évoque son coloc parce que c’est facile de parler de cet idiot, parce que c’est souvent plus drôle et léger de causer de cet idiot. Et c’est bien vu. Elle rit, un peu. Ouf. Lui sourit avec plus d’aisance. C’est un peu plus facile pour lui de causer maintenant. Et de la regarder pour de bon avant de se permettre une confession un peu maladroite. Avis partagé pudiquement, loin des répliques vives auxquelles il s’était habitué par écrit. Il ne s’en plaint pas. Quoique, elles ne sont pas si loin finalement. Ses lèvres s’étirent d’un rire silencieux. « Faut croire … » Ca non plus, il ne s’en plaint pas.

Injustice ? Il arque un sourcil à la recherche de l’objet de sa prétendue indignation, qu’elle dévoile rapidement. Il incline sur la tête. Touché. « Ouch, je suis blessé. Moi qui pensait que j’étais au moins ‘’poussin‘’ maintenant… » Kidding. Mais il se fait avoir à son propre jeu, les oreilles qui rosissent. C’est malin. Il détourne un instant les yeux, les doigts qui craquent les uns après les autres, méticuleusement, au fond de ses poches. « Nam Yuk Hei. Enchanté. » Brève courbette, faut pas être trop solennel non plus. Sinon ça risque de ne pas arranger la situation. « Mais j’sais pas si je vais te renommer de suite, je me suis bien habitué à ce 2158.» Habitué à voir cette fameuse suite indistincte de numéros s’afficher sur son écran, et d’y répondre quasi illico. « Sinon on peut toujours s’appeler 2158 et 2159 ça fait nom d’espions. » Espèce de nerd. Heureusement qu’il l’a déjà prévenue de son humour douteux. 2159, permis de blaguer, haha, tg ptn. Il se mord la langue pour pas se marrer, parce que c’est vraiment mauvais.

L’une de ses paluches sort enfin de sa cachette pour passer dans ses cheveux. Il jette un œil alentours, cette fois moins pas gêne qu’autre chose.  « Bon j’veux pas casser l’ambiance, mais ils ont pas à manger dans un coin ? Debussy ça creuse. » Et puis faut dire qu’il a rien réussit à avaler avant de venir non plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
everdosis
everdosis
Féminin MESSAGES : 2290
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : Poitou-Charentes
CRÉDITS : everdosis (all)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, science-fiction !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t55-badum-tss#111 https://www.letempsdunrp.com/t4182-love-sick-girl-recherche-vague-tres-vague-ocean-meme https://www.letempsdunrp.com/t250-journal-d-une-princesse https://www.letempsdunrp.com/t61-schyzophrenie-aigue-de-dreamy
flower

first meeting ( ft. HATAKE ) Empty


song naeun
J'ai 22 ans et je vis à Seoul, dans le quartier de Samcheong. Dans la vie, je suis étudiante en musique à l'université nationale de Seoul et je m'en sors plutôt bien. Je suis célibataire.




seo soojin (c) everdosis.
Les choses semblent se détendre. Laborieusement. Les épaules qui se relâchent, de même que les incisives qui arrêtent de martyriser la lèvre inférieure. Ils sourient, tous les deux. Rient même, presque. On progresse. Et peut-être est-ce l'ouverture qu'il lui fallait pour oser demander. La réponse fend l'air, tire cette fois un rire plus franc à Naeun, qui secoue la tête. « Non non, j'ai retenu que ce petit surnom était réservé à ton coloc, je ne voudrais pas l'avoir sur le dos. » On progresse les gars, on atteint presque la fluidité de conversation de leurs messages. Puis un silence. Presque pesant. Mystère jusqu'à ce que le nom tombe. Yukhei. Hochement de tête, accompagné d'une courbette ridicule, attrapant de sa main libre - ne jamais lâcher les bonbons, on ne rigole pas avec les sucreries - un pan de la robe carmin. « Enchantée, Yuk Hei. Song Naeun. » Présentations officielles, presque risibles quand ils se parlent depuis des jours. Elle secoue la tête, mèches noires qui dansent sur les épaules au mouvement, alors qu'elle relâche sa robe. « Ou étiquetage de vaches. Question de point de vue... » Elle marque un temps de pause. Observe finalement : « Je préfère les espions. » Et elle fronce le nez. Encore. Rit, se moque de sa propre idiotie. C'est fou ce que la nervosité peut faire sortir, comme conneries.

Elle suit du regard la trajectoire des doigts dans ses cheveux sombres. Hoche la tête à la question. « Si, y a tout un buffet pour la réception. Suis-moi. » Elle fend la foule pour rejoindre les fameuses tables où ont été entreposés les mets. Slalome entre les gens, tend le bras en arrière quand elle le perd pour accrocher la manche. Réflexe. Elle relâche finalement quand la foule se fluidifie, et qu'ils arrivent devant les plateaux. « Je suis désolée, ça vaut pas un Mcdo... » On va pas se mentir, hein, y a mieux que ces échantillons.




les recherches sans idées fixes de bibi

look at me
Think I took it way too far And I'm stumbling drunk, getting in a car, My insecurities are hurting me Someone, please come and flirt with me ; I really need a mirror that'll come along and tell me that I'm fine .•°*”˜
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


first meeting ( ft. HATAKE ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
first meeting ( ft. HATAKE )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 17Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Asie-
Sauter vers: