Le Deal du moment : -25%
-100€ sur l’Ecran incurvé PC ...
Voir le deal
299.99 €

Partagez
 
 
 

 Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 947
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

BDPHM56V_o.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Tumblr_inline_pfnrqmx4dA1vmapnf_1280
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 3128518656_1_8_yjNpcNhK


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

« -fais pas ça... » avait soufflé Kate en se retournant vers Lucious tout en essuyant ses mains. Non, elle n’avait pas vraiment envie de lui raconter ce qui venait de se passer. Ça avait déjà été gênant lorsque l’homme avait cru qu’ils étaient ensemble. La bonne humeur de la jeune femme s’était dissipée, alors qu’elle restait là, le torchon entre les mains, la tête légèrement penchée sur le côté à le regarder. C’était horrible parce que techniquement elle ne lui devait rien, elle n’était pas censé se justifier sur sa vie privée. Et pourtant, elle prenait encore une fois la sensibilité de Lucious en compte. A nouveau, elle ne voulait pas le blesser même s’il lui clamait qu’elle n’était qu’une amie. « -tu veux que je te dise quoi ? Je que je le croise à chaque fois que je viens ici, qu’on échange un sourire et que je pensais pas le trouvé là aujourd’hui ? Ba voilà... » Kate n’avait pas envi d’en dire plus. De toute façon il n’y avait rien plus. Pourtant, Lucious insista sur le fait qu’elle ne le blesserait pas si elle parlait. Comme s’il était capable de lire dans ses pensées.

Katelyn n’avait cesse de se dire qu’il insistait trop sur ce rôle d’ami. Et ça la perturbait un peu plus encore au vu de ce qu’elle pouvait éprouver parfois en sa présence. « -oui j’avoue que tu es presque plus convainquant que Sara... » répondit la jeune femme en prenant un œuf entre ses doigts. Elle hésita quelques secondes, puis finalement elle sans le regarder : « -il m’a dit que j’étais jolie, coincé entre le jambon et les oignons. Il voulait avoir mon numéro. Finalement il m’a donné le sien persuadé que j’appellerai. C’est tout. Ah si son chien s’appelle Benkley quelque chose comme ça. » elle leva les yeux sur Lucious cassant l’oeuf dans le plat. « -ah ba super si son costume te plait, ça m’aide beaucoup merci. Y’aura pas de diner, je vais pas l’appeler. J’ai pas envie de lui donner raison ! » non certainement pas !


Elle n’avait pas appelé. Par contre il n’y eut pas de cours de cuisine durant un mois. Simplement parce qu’avec le nouveau poste qu’elle venait d’obtenir, Kate n’avait plus vraiment de soirée de libre. Mais elle avait promis à Lucious qu’ils recommenceraient vite. Et ce soir, c’était la reprise. Et cela faisait bien dix minutes déjà qu’elle patientait devant le restaurant. Elle s’était décidée à prendre son téléphone et appeler le millionnaire. « -mais t’es où là ? Je t’attends moi. Quoi comment ça à l’hôpital ? Tu va bien ? Ah c’est Anna. Non c’est pas ce que j’ai voulu dire ! Non non mais reste avec elle, aucun souci. Ne t’en fais pas on remets ça. Oui oui. Fais lui un bisou. Oui tiens moi au courant. Bisous. » Puis elle avait raccroché, ses épaules s’affaissant parce qu’elle était déçue que la soirée s’arrête là.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et amoureux et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 B3407fad6a96a5cac565307ca7c813b71ce7916c


avatar :copyright:️ TAG


En entendant sa supplique, il comprit presque aussitôt qu’elle avait peur de lui faire mal en lui parlant d’un autre homme. Finalement, aucun d’eux deux n’étaient convaincu par sa prestation d’ami. Pourtant, c’était ce qu’il tentait d’être avec elle. Parce que c’était tout ce qu’elle pouvait lui offrir, et il l’acceptait. Et en tant qu’ami, il avait envie de savoir qui était ce sombre inconnu qui l’avait poursuivi jusque dans l’épicerie dans l’unique but de faire la conversation avec elle. Il voulait s’assurer que cet homme ne souhaitait faire que son bonheur et que ses attentions à son égard n’étaient pas mauvaises. Pour autant, Katelyn ne semblait pas vouloir lui en dire plus… Un soupir alors qu’elle lui répondit à contrecœur « Oui » répondit-il simplement. C’était toujours mieux que rien. Il se décida à la rassurer sur le fait qu’elle ne devait pas avoir peur pour lui. Après tout, il avait la peau dure et le lui prouvait chaque jour depuis son réveil. Il l’aimait comme jamais, et pourtant, il restait à ses côtés en supportant l’idée qu’elle puisse faire sa vie avec un autre homme que lui, et cela même s’il en souffrait. Parce qu’une vie à être son ami, c’était toujours mieux qu’une vie sans elle.

Un petit sourire quand elle lui confirma qu’il était presque aussi convaincant que Sara « Merci. Je m’entraine souvent » tout en tentant d’alléger un peu l’ambiance. Tout en lui jetant quelques regards, Lucious l’écouta avec attention, puis sourit « Il est obstiné. C’est une qualité » et ajouta « Et il a raison, tu es jolie » tout en posant ses yeux sur elle en lui souriant. Un petit rire passa quand il évoqua son costume « Je t’en prie » tout en souriant de toute ses dents et une sorte de soulagement le traversa quand elle avoua ne pas vouloir l’appeler. Pourquoi était-il incapable de lui dire qu’il ne voulait pas qu’elle voit un autre homme, qu’il l’aimait elle et non l’idée qu’il se faisait d’elle, que c’était douloureux et agréable à chaque fois qu’elle posait son regard sur lui ou qu’elle lui souriait ?! Parce qu’elle ne l’accepterait pas. Parce qu’elle penserait toujours qu’il ne l’aime pas elle. Que tout cette histoire de coma avait altéré la perception qu’il avait d’elle et d’eux. Parce qu’elle n’avait pas confiance en elle. Et parce qu’il avait trop peur de nuire à cette relation qu’ils avaient et de laquelle, il parvenait à se contenter pour le moment…

Le mois qui suivit, Lucious laissa de l’espace à la jolie brune pour qu’elle puisse s’épanouir dans son travail, qu’elle prouve que sa promotion était méritée. Il aimait voir qu’elle travaillait avec cœur et envie. Alors oui, il resta en retrait jusqu’à ce qu’elle puisse se libérer du temps pour eux deux. Il avait fini de se préparer lorsque sa sœur l’appela pour venir la rejoindre aux urgences. Anna devait se faire opérer pour une appendicite et elle demandait son oncle. Il passa donc un coup de fil à Katelyn pour annuler leur unique soirée depuis un mois « Je suis désolé Kate, je suis à l’hôpital […] Ce n’est pas pour moi, c’est Anna […] C’est tout aussi important tu sais…[…] Écoute, c’est une opération de routine. J’attends qu’elle soit emmenée au bloc et je te rejoins […] Tu es sûre ? […] Très bien. Je lui dirai. Bisous » et se rendit aux urgences.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

200515111407214259.png
Caleb Wenworth
J'ai 36 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis traders à Wall Street et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance parait-il, je suis marié et père d'un fils d'un an et je le vis plutôt mal.



Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Tumblr_lofw6j7fY61qeyxlro1_500
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Ca87d87eb348613b869120aa20b72ed4


avatar :copyright:️ Valtersen


Depuis sa rencontre et son monologue avec la charmante Katelyn, le financier ne parvenait plus à se l’ôter de l’esprit. Dès que son esprit se libérait un instant, c’était pour penser à elle, à son sourire, à la manière dont il allait procéder pour la séduire et l’entrainer dans ses filets. Il aimait ça lorsqu’une femme lui résistait, ça rendait la quête un peu plus intéressante. C’était comme ça que son épouse l’avait séduit. S’il avait su la tournure que cela prendrait, il se serait peut-être abstenu. Après plusieurs efforts, Caleb avait baissé les bras devant une épouse désintéressée. Elle n’avait d’yeux que pour leur fils et cela depuis plus d’un an. Il trouvait donc la tendresse et le réconfort dans les bras d’autres femmes, et il comptait bien faire de Katelyn la prochaine. Ce n’était qu’une question de temps. Et il fallait croire que le ciel lui venait en aide alors qu’il ressortait de chez lui pour rejoindre des amis pour un anniversaire. Les mains dans les poches de son manteau, le col relevé pour se protéger du froid, il arbora son plus beau sourire et s’arrêta à hauteur de la jeune femme « Bonsoir Katelyn » et jeta un coup d’œil au restaurant derrière elle « Apparemment pas d’ami au rendez-vous. Vous aurez-t-il oublié ? Encore faut-il que cela soit possible » parce que lui, il n’y parvenait pas. Il se saisit de son portable et le porta à son oreille « Kyle ? Mon poussin, je ne pourrais pas venir ce soir, j’ai autre chose de prévu. Oui, c’est ça. Bon anniversaire et on se voit demain » et raccrocha sans quitter Katelyn du regard « Je connais un petit restaurant à quelques rues d’ici et qui est ouvert quant à lui. Et vous avez vu ? Même pas besoin de m’appeler pour que je vienne à vous. C’est le destin qui vous a mis sur ma route et je n’aime pas décevoir la Destinée » tout en lui offrant son bras « Vous ne pouvez pas refuser une soirée comme je compte vous faire passer. Demain matin, vous vous demanderez comment la simple idée de me rembarrer à pu vous venir à l’esprit » tout en continuant de sourire. Parce qu’il comptait bien se lever à ses côtés demain matin. C’était une certitude ! Cela faisait plus d’un mois qu’il arpentait ses rues chaque soir en espérant là voir, et donc, un mois qu’il n’avait pas goûter la peau d’une femme. Il ne pouvait pas attendre un soir de plus.

« Vous … On va se tutoyer, c’est bien plus intime. Je préfère. Que fais-tu dans la vie ? Je suppose que tu ne travailles pas avec Alice » faisant référence au nom du restaurant « Vu que tu viens seulement quand le restau est fermé. Je t’écoute ? Pour ma part, je travaille à Wall Street, je suis trader ». Oui, il aimait glisser, dans la conversation, qu’il travaillait dans la finance et brassait donc des millions en une journée, même si ce n’était pas son argent, mais il était payé en conséquence et pouvait tout s’offrir. Il s’était fait tout seul, comme un grand et il n’hésitait pas à s’en vanter. Il en était fier. Il lui ouvrit la porte du restaurant « Après toi » et s’adressa au serveur, lui tendant un billet discrètement « Une table pour deux » tout en lui faisant signe qu’il était avec une jolie jeune femme. Il l’aida à s’installer dans une petite table à l’écart dans un restaurant élégant, mais sans être gastronomique. Charmant et romantique, sans prétention. C’était parfait pour un premier rendez-vous « J’espère que tu aimes. J’aurais pu t’emmener dans un grand restaurant, mais j’ai comme l’impression que ça t’agace ce genre d’endroit. J’me trompe ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 947
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

BDPHM56V_o.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Tumblr_inline_pfnrqmx4dA1vmapnf_1280
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 3128518656_1_8_yjNpcNhK


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

Kate ne l’avait pas vu arriver. Et elle sursauta en entendant qu’on la saluait. « -ah heu… bonsoir... » trou de mémoire, comment est ce qu’il s’appelait déjà ? « -ah non non il a un… » - elle sourit avant de souffler le dernier mot de sa phrase : « -empêchement. » Elle venait de comprendre à retardement ce qu’il avait sous entendu. Elle allait répliqué que dans son cas, elle n’avait pas pensé à lui, enfin un truc du genre. Non pas tout à fait dit comme ça parce que ça sonnait mal. Enfin c’était la vérité. Elle n’avait pas du tout eut le temps de penser à autre chose que son boulot. Parce qu’elle avait la tête pleine d’idées et qu’elle voulait surtout bien faire et assurer comme une bête ! Enfin encore une fois prouver au monde entier qu’elle valait quelque chose quoi. Alors l’homme au chien qui lui avait laissé sa carte. Enfin si elle avait pensé à lui lorsqu’elle avait lavé son linge et que la carte avait fait des petits bouts de papiers partout dans la machine !

Elle haussa les sourcils en voyant qu’il prenait son téléphone. Elle aurait du partir. Oui, rentrer chez elle vraiment. Mais Kate se contenta de faire quelques pas. « -oh rien que ça le destin ! » s’amusa la jeune femme qui le trouvait trop sur de lui. Généralement elle détestait ça. Mais il y avait chez cet homme quelque chose qui l’attirait sans qu’elle sache dire quoi. « -demain matin ? » s’amusa t elle à nouveau en glissant ses mains dans ses poches sans prendre son bras. « -on ne vous a jamais dit que vous étiez prétentieux et trop sur de vous ? » un regard tout en marchant à ses côtés.

Pourquoi restait elle ici si elle ne voulait pas passer de temps avec lui ? Elle ne s’était pas imaginée une personnalité comme celle ci rien qu’avec quelques sourires. « -non je vous… je te l’ai dis le patron est un ami. » il était observateur, et elle constatait qu’il avait fait sa petite enquête. Est ce qu’elle devait trouver ça louche ? « -forcement trader... » souffla t elle plus pour elle même que pour lui répondre. Ça collait mieux avec cette explication là. Puisque Lucious n’était pas là ce soir, autant essayer de passer une bonne soirée. Et de passer à autre chose surtout. Rencontré quelqu’un d’autre l’aiderait peut être à voir plus clair, à mettre de la distance avec toute cette histoire de coma.

« -je suis journaliste. » déclara t elle alors qu’ils arrivaient devant un restaurant. Elle entra après un regard pour Caleb ! Ah oui ! c’était ça son nom ! Ça venait de lui revenir comme un flash. La jeune femme quitta son manteau, son écharpe et s’installa à table. Elle croisa ses jambes avant de répondre : « -c’est très bien. » oui il avait raison, mais elle se garda bien de lui dire. « -sincèrement si je ne t’ai pas rappeler ce n’est pas une technique de drague foireuse. J’ai énormément de travail actuellement et… » elle se pinça les lèvres et baissa les yeux, exactement comme lorsqu’elle lui avait sourit la première fois. Elle ne savait pas du tout quoi lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

200515111407214259.png
Caleb Wenworth
J'ai 36 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis traders à Wall Street et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance parait-il, je suis marié et père d'un fils d'un an et je le vis plutôt mal.



Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Tumblr_lofw6j7fY61qeyxlro1_500
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Ca87d87eb348613b869120aa20b72ed4


avatar :copyright:️ Valtersen


La jeune femme semblait déçue de ne pas passer la soirée avec le blondinet. Soit. Il comptait faire en sorte que cela change et qu’un joli sourire apparaisse sur son si joli visage « Les hommes ont toujours des empêchements. Par chance, je n’en ai pas » tout en lui souriant. Il se saisit de son portable et, dans toute l’ironie de la situation, prétexta un empêchement pour ne pas se rendre à l’anniversaire de son ami « Je vous l’avait dit, tous les hommes ont un empêchement » sans se départir de son sourire de fripon « Le hasard sinon ?! » puis acquiesça « Oui, demain matin » parce qu’en effet, il comptait lui faire passer une excellente soirée et cela, jusqu’au lever du jour « Si. On me le dit souvent » tout en relevant la tête haute, puis se mit à rire « Vous vous y ferez ! C’est une question de temps ! ». Cela signifiait qu’il comptait bien la revoir par la suite. Il l’aimait bien. Elle était jolie, attirante et semblait avoir de l’esprit. Et surtout, elle ne semblait pas insensible à son charme « Tu aurais pu aussi travailler avec lui » puis ajouta « Un problème avec les traders ? Mauvaise expérience par le passé ? ». Il n’espérait pas parce que Caleb était quelque peu le cliché du Golden Boy. Il aimait jouer avec l’argent comme un gosse avec ses lego, et il aimait conclure une journée de dure labeur avec une bière et une femme. Pas tous les soirs car il aimait aussi passer du temps avec son fils. C’était avec la mère que c’était tendu à défaut de tendre autre chose, pas avec le fils.

« Journaliste. Dans quel domaine ? Pour le New York Times ? Le Wall Street Journal ? Un plus petit quotidien ? » parce que ça l’intéressait. Les journalistes étaient des femmes perspicaces et d’esprit. Ils prirent place à table et après un rapide coup d’œil au restaurant « Très bien alors » puis il se mit à rire tout en faisant signe au serveur à qui il commanda une bonne bouteille de vin « J’espère que tu aimes le vin ». Il nota sa manière de se pincer les lèvres, trouvant cela relativement sexy. Un peu enfantin, mais sexy quand même « Pas de soucis ! Je comprends ce que c’est que de bosser et puis regarde, on est bien là, tous les deux à bientôt boire un verre de vin. Et puis pour la drague, tes sourires ont suffi à me faire craquer, tu n’as pas à t’inquiéter. Maintenant, c’est à moi de te faire vivre une soirée mémorable » et remercia le serveur. Une gorgée de vin et il l’autorisa à servir Katelyn « Katelyn… Kate, c’est plus court. Ça ne te dérange pas ? » et poursuit « Parle-moi de toi, d’où tu viens, ce que tu aimes faire pour t’amuser ? Je t’écoute, je suis tout à toi ce soir » tout en s’avançant sur sa chaise, lui souriant avec assurance. Oui, il était tout à elle. Il en profita pour l’observer, pour apprécier ses charmes, son regard.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 947
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

BDPHM56V_o.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Tumblr_inline_pfnrqmx4dA1vmapnf_1280
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 3128518656_1_8_yjNpcNhK


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

Si elle comprenait bien, il sous entendait que Lucious avait une excuse bidon pour ne pas venir ce soir. Elle savait que c’était faux. Et elle ne répondit rien. Il était bien trop sur de lui. Et même si elle avait été tenté par le plus grand des hasard de finir la nuit dans ses bras, le simple fait qu’il en soit si sur donnait vraiment envie à Kate qu’il en soit autrement. Elle se contenta de hausser les sourcils avant de continuer d’avancer. Non pas sur qu’elle allait s’y faire. Parce que c’était vraiment un trait de caractère avec lequel elle avait du mal. Avoir confiance en soit d’accord, mais à ce point là.

Un léger rire sortie des lèvres de Kate : « -non c’est mieux pour le restaurant que je n’y travaille pas. » surtout pour la survit de la clientèle au vu de ses talents culinaires. « -aucune, seulement leur suffisance et leur prétention. » voilà ça c’était dit. Après un job ne résumait pas forcement quelqu’un mais il semblait avoir le profil type.

Un sourire et elle répondit : « je travaille pour un célèbre magasine de psychologie féminine. L’argent, les chiffres… ce sont des choses qui m’ennuient… » autant dire qu’elle n’avait pas la moindre envie qu’il lui parle plus de cela de son emploi. Un hochement de tête pour le vin, même si elle savait d’avance qu’il ne serait pas à la hauteur de ceux qu’elle avait pu goûter avec Lucious. Elle fit le constat étrange que le millionnaire ne parvenait pas à quitter totalement ses pensées. Pourtant elle était en compagnie d’un autre homme. Peut être parce que pour le moment elle n’était pas captivé par la conversation… Un sourire en coin, elle attendait de voir ça… Il n’y aurait pas de soirée mémorable, en tout cas par comme il devait se l’imaginer. Simplement parce qu’elle n’était pas disposée là tout de suite à faire n’importe quoi avec lui. Peut être que cela allait changer au fil du dîner. Même si elle en doutait fortement.

« -pas de souci... » souffla la jeune femme pour son surnom, alors que dans son esprit elle entendant Lucious lui dire que lui ne l’avait jamais appelé Kate avant qu’elle ne le lui demande. Pourquoi était il dans sa tête ! Elle prit une gorgée de vin, avant de répondre d’un ton détaché. La France, l’envie d’une nouvelle vie, son rêve de carrière. Le fait qu’elle passait énormément de soirée avec ses amis, que c’était important pour elle. Mais elle ne rentra jamais dans les détails avant de lui retourner les questions. Elle lui demanda également où il habitait exactement par rapport au restaurant.

Le diner se déroula sur un ton léger, avec des questions dans un sens et dans l’autre. Pourtant Kate ne se sentit pas totalement à l’aise. Sans doute parce que ce diner lui était quelque peu tombé dessus et qu’elle n’avait pas pu s’imaginer trente scénarios d’avance. Une fois dehors, elle le remercia pour le repas en s’apprêtant à appeler un taxi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

200515111407214259.png
Caleb Wenworth
J'ai 36 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis traders à Wall Street et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance parait-il, je suis marié et père d'un fils d'un an et je le vis plutôt mal.



Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Tumblr_lofw6j7fY61qeyxlro1_500
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Ca87d87eb348613b869120aa20b72ed4


avatar :copyright:️ Valtersen


Tout en arpentant les rues new-yorkaise aux côtés de Katelyn, ils poursuivirent leur conversation, appréciant son petit rire « Tu ne sais pas cuisiner ? ». En ce qui le concernait, il se moquait bien de savoir si elle savait cuisiner ou non, il était un adepte de la livraison à domicile. Il n’aimait pas cuisiner, et sa femme ne prenait plus le temps de lui faire de bons petits plats du début de leur relation. Et quitte vivre à New York, autant profiter de la livraison. Ce fut à son tour de rire devant sa franchise « Outch ! Oui, je suis suffisant et prétentieux. A dire vrai, je suis un véritable cliché de mon job ! » pour tenter de la déridé un peu, mais il n’allait pas s’en sortir aussi facilement et se remit à rire « Heureusement que j’ai un joli sourire sinon je commencerai à me dire que tu me détestes ! ». Elle n’aimait pas particulièrement les traders et encore moins l’argent ainsi que les chiffres. Soit tout ce qui l’intéressait. Il aurait pu lui répondre qu’il n’était pas un grand fan de la psychologie féminine, mais il aurait torpillé lui-même le rendez-vous. Ce qui n’était pas l’objectif.

Ils poursuivirent le dîner en discutant de leurs vies respectives. Elle était française et était venue en France pour sa carrière. Quant à lui, il resta évasif sur sa vie. Il évoqua le fait qu’il était de Chicago et qu’il était venu à New York pour le travail. Qu’il aimait, lui aussi, passer du temps en compagnie de ses amis ou de sa famille, en omettant bien évidemment son épouse et son enfant. Lorsqu’elle lui demanda où il vivait, il ne précisa pas l’adresse exacte, en expliquant que c’était à seulement deux rues du restaurant. Ils finirent le diner avec un café, puis après l’avoir remercié en retour pour le dîner, la laissa attendre le taxi sur le trottoir. Il retroussa le col de son manteau, glissa ses mains dans les poches, il fit quelques pas en direction de chez lui, puis se ravisa. Ils ne pouvaient pas de quitter ainsi. Ce n’était pas un rendez-vous réussi. Elle était restée sur la réserve continuellement, durant tout le dîner. Elle ne l’appréciait pas davantage. Il ne pouvait pas la laisser partir ainsi, sur une note négative. Non. Il se retourna et retourna vers elle « J’ai vécu à Englewood à Chicago. Pour ceux qui ne sont pas de Chicago, ça ne signifie rien, mais c’est un quartier pauvre avec un fort taux de criminalité » Il regarda ses chaussures un instant, puis releva ses yeux sur elle et poursuivit « Mon père a foutu le camp peu de temps après ma naissance. J’ai donc grandi avec ma mère qui travaillait tellement pour pouvoir payer les factures, qu’elle nous a à peine vu grandir. Quant à mon frère, il s’est fait tuer à seize ans, en rentrant du lycée. Mauvais endroit, mauvais moment apparemment. Je travaillais comme un taré à l’école et quand je rentrais, je m’occupais de ma pauvre mère trop épuisée et trop bourrée pour me demander comme c’était passé ma journée. J’ai intégré une équipe de football pour obtenir une bourse. Je suis entré dans une fac de seconde zone, mais j’ai réussi à prouver ma valeur. C’est pour ça que je suis arrogant et suffisant. Je me suis fait tout seul… ». Son ton avait été calme, comme s’il comptait l’histoire d’un autre. Pourtant c’était la sienne. Il lui sourit en laissant apparaitre ses petites fossettes « Je te propose qu’on continue cette conversation en marchant un peu ? ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 947
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

kXNvllq0_o.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Tumblr_inline_pfnrqmx4dA1vmapnf_1280
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 3128518656_1_8_yjNpcNhK


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

« -pas vraiment non... » avoua Kate avant de lui faire comprendre son point de vu concernant son caractère. « -oui un joli sourire plutôt trompeur... » pourquoi est ce qu’elle était autant sur la défensive ? Pourtant elle avait sourit ! Alors qu’est ce qui la bloquait tant ? Peut être parce qu’elle avait tentance à entendre Lucious lorsqu’il parlait ? Le Lucious d’avant. Celui qui avait un don certain pour l’exaspérer. Qu’il portait le même genre de costume hors de prix, le même type de parfum entêtant… Rien que cette réflexion sur son sourire, le millionnaire était totalement capable de la faire !

Lorsque le diner toucha à sa fin, elle n’avait pas été conquise. En fait, il n’y avait que le sourire et les fossettes qui lui plaisait. Le reste… Il n’était en aucun cas son genre d’homme. Mise à par les cheveux brun et le côté mystérieux. Quelque chose la bloquait et elle ne cessait de chercher ce que c’était en attendant son taxi. Les mains dans les poches de sa veste, elle releva le visage sur Caleb lorsqu’il s’adressa à elle. Et Kate écouta sans rien dire ce qu’il lui confia de son enfance. Au départ elle ne comprit pas vraiment où il voulait en venir en lui expliquant tout ça. Quelle ait pitié ? Non, ça n’était pas le genre d’homme à vouloir cela. Et puis alors qu’elle l’observait en silence, la journaliste comprit. Une seconde chance. Voilà ce qu’il était en train de lui demander de façon détourné. Sans savoir exactement pourquoi, elle accepta de poursuivre la conversation tout en marchant.

Un simple bonsoir et un baiser sur la joue. Voilà ce qu’ils échangèrent lorsqu’ils se quittèrent ce soir là. Trois jours plus tard, elle ne cessait de penser à lui. Parce qu’en quelques minutes de promenade il était parvenu à la charmer bien plus vite que durant tout un dîner. Elle avait découvert un homme sincère, qui s’était battu pour en arriver où il était aujourd’hui. Un homme franc, poli, courtois… Elle n’était totalement sous le charme, mais avait envie de le revoir pour le connaître d’avantage. Sara l’avait poussé à l’appeler, lui disant que c’était bien pour elle de rencontrer quelqu’un d’autre. Elle entendant par là, quelqu’un qui lui fasse oublier tout ce bordel avec Lucious.

Alors il y eut un second rendez vous, puis encore un… puis une nuit et un lendemain… ça n’était pas parfait, Kate le savait, mais elle passait le plus clair de son temps à travailler. Alors en trouver pour se prendre la tête à chercher ce qui lui manquait pour être pleinement épanouie dans cette relation, c’était superflu pour le moment. Après trois mois, elle avait décidé de le présenter à ses amis, en espérant que tout irait bien, qu’ils l’apprécieraient et qu’ils ne le feraient pas fuir surtout.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

200515111407214259.png
Caleb Wenworth
J'ai 36 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis traders à Wall Street et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance parait-il, je suis marié et père d'un fils d'un an et je le vis plutôt mal.



Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Tumblr_lofw6j7fY61qeyxlro1_500
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Ca87d87eb348613b869120aa20b72ed4


avatar :copyright:️ Valtersen


Les costumes et ses jolies fossettes n’avaient fait que charmer la jeune femme au premier regard, mais ce fut finalement sa sincérité qui eut raison de Katelyn. Les rendez-vous s’accumulèrent, et passèrent même leur première nuit ensemble, et il avait bien fait d’attendre ! Elle lui plaisait sous toutes les coutures, que ça soit physiquement, intellectuellement ou encore sexuellement. Il n’était pas amoureux. Caleb ne tombait pas amoureux aussi facilement. Mais il éprouvait une certaine tendresse qui, pour le moment, l’empêchait de sortir avec d’autres femmes, à l’exception de sa propre épouse. Le financier trouvait cela exaltant de mener une double-vie, de vivre sur le fil du rasoir. C’était aussi très excitant et rendait sa relation avec Katelyn encore plus attrayante. Même après trois mois. Et ce soir, Caleb allait rencontrer ses amis. Ceux qui allaient le juger sans même le connaître. Il aimait ce genre de rencontre. Il devenait le centre de l’intérêt de tout un petit monde. Il séduisait les femmes avec sa gueule d’ange, et les hommes le jalousait par sa réussite et sa virilité. Ce soir, c’était l’occasion de prouver à tout ce petit monde qu’il était le gendre idéal pour leur amie.

Allongée sur le canapé avec leur enfant au creux de ses bras, regardant un dessin-animé dans l’espoir de le faire s’endormir, elle releva la tête en le voyant aussi bien apprêtait. Elle l’interrogea sur ses activités nocturnes. Et avec un talent certain, il lui mentit en prétextant l’enterrement de vie de jeune homme d’un de ses amis. Elle lui souhaita alors une bonne soirée et se plongea de nouveau dans le dessin-animé. Costume trois pièces signé d’un grand créateur, ses cheveux coiffés en arrière, quelques gouttes de ce parfum que Katelyn appréciait tant, et voilà qu’il était fin prêt pour l’épreuve du feu.

Ils s’étaient donné rendez-vous devant un petit bar à la mode près de la 5ème avenue. Un regard à l’intérieur alors qu’il attendait patiemment la jeune femme, il reconnu sans mal le dénommé Lucious, riant avec le reste du groupe. Parfait. Il les observa un instant, tentant de voir à qui il allait avoir à faire, puis se retourna en souriant lorsqu’elle apparut « Eh bonjour ! » tout en déposant ses lèvres contre les siennes « Je n’attendais plus que toi pour aller à leur rencontre » puis l’embrassa de nouveau « J’espère que ma tenue convienne ? J’ai tenté de me faire beau » et démontrer ainsi qu’il avait les moyens de lui offrir les plus belles choses « Et on pourra finir la soirée chez toi, mais je devrais partir juste après. Demain je dois me lever tôt et on vient me chercher à mon appartement ». Il ne lui demanda pas son avis. Elle n’avait pas vraiment le choix de toute manière. Il s’était mis sur son 31 pour plaire à ses amis. Elle allait bien pouvoir l’accueillir chez elle quelques heures pour danser sous les draps. Il la laissa entrer en première, posa sa main dans son dos tout en affichant ce sourire suffisant sur les lèvres et arrivait à hauteur d’eux, serra la main à tout le monde, comme s’il arrivait à une réunion d’affaires « Lucious. On se connait déjà. Jerry, Charly, June et Sara. C’est bien ça ? Katy m’a beaucoup parlé de vous. Enchanté » et prit place à côtés de sa petite amie, faisant signe au barman pour leur mettre une tournée « J’avais hâte de tous vous rencontrer ! ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 1010
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : ManonGG/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et amoureux et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Dfe45955c61447c587672c33f734f1f777d355b0
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 ImpassionedHopefulButterfly-small


avatar :copyright:️ TAG


Un regard pour son propre reflet dans le miroir de la salle de bain alors qu’il termina sa tenue avec quelques gouttes de parfum. Il avait opté pour un costume anthracite, et avait même sourit en repensant à la discussion qu’il avait eu avec Katelyn au sujet de cette couleur qui n’en était pas vraiment une. Il délaissa la chemise pour un pull à col roulé, et il était fin prêt. Fin prêt pour rencontrer le nouvel petit-ami de la femme qu’il aimait. Une soirée qu’il ne comptait pas placer sous le signe de l’agréable, bien au contraire. Mais la vie était ainsi faite. Il était son ami, son opinion avait de l’importance pour elle, alors il saurait se montrer objectif concernant le dénommé Caleb. Il l’avait même remercié de le convier à cette soirée et il avait hâte de la revoir après tout ce temps éloigné d’elle…

Lucious remercia Gary de l’avoir emmené jusqu’au petit bar et ce dernier lui proposa de venir le récupérer. Apparemment, son accident quelques mois auparavant n’avait pas fait qu’inquiéter ses proches. Son chauffeur voulait s’assurer qu’il rentrerait, cette fois-ci, en entier et sans incident. Un sourire, le remercia et le laissa repartir. Une longue inspiration et il pénétra dans le petit bar où le reste du groupe patientait déjà. Il serra tout le monde dans ses bras, comme il en avait l’habitude, puis commanda un fond de scotch pour qu’il puisse se détendre. Il fit une rapide description du nouveau petit-ami aux autres, bien trop curieux pour patienter. Ils étaient tous impatients de faire sa rencontre. Leur petite Katelyn était enfin en couple, après Arron qui n’avait pas pu venir, et Josh. Quant au millionnaire, il était bien loin de partager le même sentiment… Puis ils arrivèrent et il se leva, serrant la main de Caleb tout en lui offrant un sourire de pure convenance, et s’approcha de Katelyn, déposant un baiser sur sa joue « Tu es très jolie ce soir Kate » et tout en reprenant place, leva son regard sur elle, lui souriant « Tu m’as manqué ». Il détailla le dénommé Caleb de la tête au pied. Propre sur lui. Confiant et sûr de lui. Des traits de caractère que détestaient la jolie brune, ce qui le fit sourire. Apparemment, il disposait d’autres qualités pour être parvenu à la séduire. Lorsque le barman apporta la tournée, ils levèrent tous leurs verres pour trinquer à la santé des deux amoureux. Ce fut ce moment-là que le millionnaire décida de s’éclipser pour aller fumer une cigarette « Je vais fumer, je reviens ». Il avala rapidement son verre, fit un clin d’œil à la jolie brune, puis s’éclipsa dehors pour inspirer l’air frais, avant de tirer la première taffe de sa cigarette. La première depuis son accident.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Une nouvelle histoire pas si différente que ça... feat Lucious
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Hentaï RP
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: