-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Reviens moi... feat Lucious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tenor
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 WER9


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

 Parler de cette femme que Kate n’appréciait pas donnait une certaine tournure à la conversation. L’esprit humain était vraiment étrange. La jolie brune sourit à Lucious lorsqu’il lui expliqua qu’il avait souffert mentalement et que cette drogue qu’on lui administrait ici dans le réel avait été métamorphosé dans sa tête. Lorsqu’il approcha son visage, la jeune femme resta bloqué quelques instants devant ce qu’il avoua. Parce que dans sa tête, c’était d’eux qu’il parlait. Pas de la rousse. Lui dire comme ça, c’était à nouveau déstabilisant. Et cela soulevait pas mal de questions à nouveau . Il allait falloir qu’elle les note, sinon elle allait en oublier ! C’était comment leur première fois ? Et leur premier baiser ? Est ce qu’elle était douée au lit ? Mais elle se mis à rire et demanda : « -comment ça non plus ? Toi et moi ça collait pas de ce côté là ? C’est à cause de ça les ruptures ? » à nouveau elle grimaça : « -je suis trop curieuse excuses moi. » il ne fallait pas qu’elle perde de vu que tout ça c’était encore bien réel pour lui. Pour chasser tout ça elle lança : « tu m’avais moi et tu t’es consolé avec elle ? » elle montra la porte d’un pouce par dessus son épaule. « - je suis vraiment déçue pour le coup. » c’était de l’humour bien entendu.

Ils furent interrompu par une aide soignante qui apportait le diner. Kate ouvrit de grands yeux : « -mince il est déjà cette heure ci ? » elle n’avait pas vu l’après midi passée. En fait elle capta seulement que ses doigts étaient presque engourdit. Ils ne s’étaient pas lâché de l’après midi. Elle se leva, laissa la place pour le plateau repas. « -hum… j’en connais un qui va régaler ! » son sourire taquin sur les lèvres, elle resta encore deux heures avant de rentrer .

Quelques mois plus tard, elle était ravie de frapper à la porte de l’appartement du millionnaire. Cela faisait maintenant un petit mois qu’il était rentré chez lui. Il l’avait convier à un dîner, elle avait accepté sans hésiter. Elle portait un jean et une marinière à rayure rouge, ainsi qu’une paire de converse qui avaient déjà bien vécues. Elle s’était creusée la tête sur quoi lui apporter. Les fleurs non. Le vin non. Les chocolats ? Pourquoi pas… En fait non, elle débarquait les mains dans les poches. Seulement avec son sourire. Elle sonna, espérant ne pas croisé le voisin du dessous. « -salut ! » lança Kate de très bonne humeur lorsqu’il ouvrit la porte. « -tu as l’air en super forme ! » elle était ravis de faire se constat. Cela faisait deux semaines qu’ils ne s’étaient pas vu.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tumblr_os0t1htqHn1sxc71yo4_400
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tumblr_pjheqpTOko1wisy5ao1_400


avatar :copyright:️ TAG


Une fois encore, Lucious eut besoin de quelques secondes pour comprendre le sens de la question de la jolie brune, mais aussi son rire. Alors il se mit à sourire lui aussi, amusé de voir que la jeune femme n’avait pas compris le sens de ses mots. Peu importe. Il n’allait pas remuer le couteau dans la plaie. Ça lui faisait déjà assez mal comme ça que de se dire que Katelyn ne tomberait sûrement jamais amoureuse de lui. Alors il opta pour l’interprétation de cette dernière « C’est normal. Je me réveille en t’expliquant que nous avons vécu une relation durant mon coma. Je pense que ta curiosité est tout à fait légitime et je suis mal placé pour juge… Donc pour te répondre, à l’exception de la première fois qui a été chaotique, on s’entendait très bien sur le plan sexuel » tout en se rappelant de leurs ébats dans la salle de bain, ou encore dans les jardins du gala. Il justifia sa petite absence et son regard, avec un « Je me remémorer juste… » tout en affichant un sourire qui en disait long sur la qualité de leurs ébats. Mais son sourire disparu soudainement, soufflant un « C’est parce que je ne t’avais plus que je me suis consolée avec elle » tout en relevant lentement son regard sur elle.

La conversation fut interrompue par l’arrivée du plateau repas. A contrecœur, Katelyn lui lâcha la main pour laisser la place au repas, pour le moins… appétissant « Vous pourriez faire un effort sur la présentation à défaut de le faire sur le goût » ce à quoi l’aide-soignant lui lança un regard noir en quittant la pièce. Il grimaça légèrement en remarquant qu’il l’avait vexé, mais peu importe « On peut partager si tu veux » tout en approchant son nez du plat « Ça sent bizarre. Je n’aime pas ça. Sent » tout en se saisissant du plateau pour l’approcher à hauteur de Katelyn.

Lucious avait fini par quitter cet hôpital où il avait passé que trop de temps. Deux mois de rééducation. Deux mois à passer aussi du temps à Katelyn, à parler de leurs vies, mais aussi de la vie qu’il avait vécu avec son alter-égo. Cela n’avait pas aidé à faire taire ses sentiments à son encontre, bien au contraire, mais il s’était résigné en comprenant que ça ne serait sûrement jamais réciproque. A sa sortie de l’hôpital, ils étaient parvenus à se voir, puis il avait tenté de reprendre ses habitudes, son travail, quelques séances chez son psychologue. Peu à peu, Lucious avait fini par reprendre ses marques dans sa vie d’avant, à quelques exceptions prêts qu’il ne participait plus à aucune soirée délurée. Il avait décidé de ne plus commettre les mêmes erreurs. Non, il souhaitait mener une vie tranquille, et profiter des gens qu’il aimait, un peu comme ce soir alors qu’il avait convié Katelyn à dîner avec lui.

Le millionnaire avait opté pour plusieurs tenues, puis s’était décidé sur un pantalon de costume et un pull en col rond noir. Classique, mais élégant. Il avait orné cela d’un joli tablier et alors qu’il terminait tout juste de mettre les lasagnes au four, on vint sonner à la porte. Lucious se précipita jusqu’à la porte, affichant un sourire radieux sur les lèvres en la voyant « Bonsoir, vas-y, entre ! » tout en s’écartant pour la laisser pénétrer dans son antre « Merci. Je te retourne le compliment » et referma la porte derrière elle. Sade en fond sonore, il lui tendit un verre de vin préalablement servi. Lucious avait tout prévu. Il lui tendit son verre et trinqua « A nous » et porta son verre à ses lèvres avant de jeter un coup d’œil au four « Tu m’en diras des nouvelles » et retira son tablier « Je suis content que tu ais accepté mon invitation » tout en revenant vers elle, déposant un baiser sur sa joue « Nous avons encore une bonne demi-heure avant que le repas soit prêt. Je vais donc te faire un tour du propriétaire » et se saisit du verre de Katelyn pour le déposer sur l’établi derrière lui, glissa sa main dans cette de Katelyn et quitta l’imposant appartement pour se rendre sur le toit. Oui, il avait une impression de déjà-vu, mais c’était le but recherché « Après, on pourra aller saluer Patrick si tu le souhaites » tout en taquinant la jolie brune. Arrivé sur le sommet de l’immeuble, Lucious resta en retrait, les mains dans les poches, par particulièrement ravi de se retrouver là, mais dans ses souvenirs, elle avait aimé la vue « J’ai le vertige, donc je vais rester là si ça ne te dérange pas ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tenor
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 WER9


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

Peu à peu, la journaliste avait tenté de reprendre sa vie un peu plus normalement. A mesure que Lucious se sentait mieux, elle commença à espacer ses visites ou à les réduire sur la durée. Elle aimait ces moments passés avec lui, apprendre peu à peu ce qui s’étaient passé entre eux dans la tête du millionnaire ne cessait de la faire halluciner. Pas mal de chose l’avait fait rire également. Doucement elle avait décidé de mettre de côté cette histoire de sentiments. Lucious était grand, comme elle l’avait si bien fait remarqué à sa sœur. Alors il était à même de comprendre que dans la réalité, rien de tout ça n’était faisable entre eux. Kate éprouvait une grande tendresse pour lui, vraiment. Mais elle ne tenait pas à lui donner de faux espoirs. Alors oui, elle s’était à nouveau investit dans son boulot, avait reprit le sport, quelques sorties entre amis. Elle s’accordait un peu plus de temps pour elle tout simplement.

Certains fais la troublait encore. Il lui avait avoué que dans son esprit, ils formaient un couple fusionnel, et qu’ils étaient tout à fait compatible sexuellement. La simple idée qu’il ait ce genre d’image en tête, ça pouvait mettre mal à l’aise non ?! Surtout qu’elle n’avait pas demandé plus de détails. Le but n’était pas de faire une comparaison parfaite entre la vraie et la fausse Kate. Il semblait connaître des détails sur elle, des choses vraiment intimes. Personnelles qu’elle n’avait pas confié à grand monde, surtout pas à lui. La femme qu’il lui avait décrit lui ressemblait bien trop. Enfin ça ne changeait rien au fait qu’elle appréciait son amitié, son humour, passer du temps en sa compagnie, sa conversation et son esprit. Mais pour elle, ces sentiments étaient du passé. Une affaire classée. Elle ne tenait pas à devoir faire attention à tout ce qu’elle disait ou faisait.

« -merci... » avait elle soufflé tout en passant la porte, presque sur la pointe des pieds, comme si elle rentrait par effraction dans le Palais Royale d’Angleterre. Elle déposa son sac à main dans l’entrer, et le remercia à nouveau pour le verre de vin. « -à toi surtout ! » répondit Kate avant de porter son verre à ses lèvres. Elle ferma les eux en savourant le vin, c’était un délice. « -voilà pourquoi j’ai décidé de rien apporter... » commenta la jeune femme en montrant son verre. « -une merveille ! Oh ba non garde ton tablier, ça te va bien ce petit côté homme au foyer ! » elle le taquinait bien sur, même si elle aimait le fait qu’il cuisine pour elle. « -tu as de la chance, j’ai réussi à alléger mon planning rien que pour toi ! » à nouveau c’était de l’humour. Elle n’avait aucune raison de refuser ce repas.

« -oh… heu… hé ! Bon d’accord... » un oh pour le baiser sur la joue, un heu parce qu’elle ne savait pas quoi répondre, un hé parce qu’il venait de prendre son verre et finalement elle le suivit sa main dans la sienne : « -c’est pas dedans normalement ce genre de visite ?! » s’amusa la jeune femme en ne comprenant pas vraiment où il l’emmenait. « -ah non ça je n’y tiens pas... » un sourire complice avant qu’elle ne reste bouche bée devant la vue qu’offrait le toit. Elle s’avança avec lenteur, ses yeux se régalant du spectacle de la ville sous ses yeux. « -j’aurai clairement pu garder mon verre ! » commenta Kate en se retournant vers Lucious, avant de froncer les sourcils. « -non mais n’importe quoi toi ! Viens vite on rentre ! » elle lui tendit la main pour l’entraîner de nouveau vers l’ascenseur. « -y a une très belle vue de baie vitrée de ton appartement. » elle le savait parce qu’elle avait prit le temps d’y boire un café quelques temps après son accident. Elle avait découvert un appartement magnifique, trop grand à son goût, trop sobre aussi. Elle adorait la couleur, les plantes, la déco…

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tumblr_os0t1htqHn1sxc71yo4_400
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 4ee276c8fae26d301e69380c0cf7f3f133981cbd


avatar :copyright:️ TAG


A nous… Lucious ne pouvait plus vraiment dire cela, même en trinquant. Ce « nous » n’existait plus. N’existait pas. Alors il esquissa un sourire lorsque Katelyn le reprit, renchérissant « A moi ! » et porta son vin millésimé aux lèvres. Un nouveau sourire « Tu as bien fait. Je n’aurais pas cru dire cela un jour, mais ma cave à vin m’a manqué » tout en posant un regard sur cette dernière dans la cuisine. Il avait toujours aimé boire un verre de vin de temps à autre, même seul, en rentrant d’une longue journée de travail. Une habitude qu’il avait rapidement repris en retrouvant son appartement. Mais ça restait tout de même plus appréciables de partager une telle bouteille en bonne compagnie « Je l’ai acquise durant une escapade dans les vignes bordelaises il y a un an environ. Le propriétaire est un homme charmant et… » puis posa son regard sur le tablier qu’il venait d’ôter « Je le remettrai tout à l’heure, mais seulement si tu es sage » tout en revenant vers elle. Il posa ensuite sa main sur sa poitrine « Je suis touché ! Tu as un vol qui t’attends par la suite ou ton assistante t’a libéré toute ta soirée ? » tout en rentrant dans son jeu. Elle n’avait pas conscience à quel point cette complicité lui avait manqué. Il déposa alors un baiser sur sa joue pour la remercier de sa venue ce soir, puis se saisit de son verre, suivit de sa main et l’entraina jusque dans l’ascenseur, se mettant à afficher son habituel sourire « Tu sais bien que je ne fais rien normalement » et s’amusa à rappeler la présence de Patrick à l’étage inférieur « Dommage. Je l’ai croisé en rentrant à mon appartement et m’a demandé de tes nouvelles. Je lui ai dis que tu lui passé le bonjour et que si l’occasion se présentait, on passerait une soirée tous les trois en souvenir du bon vieux temps » tout en regardant en coin la jolie brune. Oui, il aimait bien la taquiner au sujet de cette nuit qu’elle avait passé avec son voisin.

Arrivé sur le toit de son immeuble, il glissa ses mains dans les poches de son pantalon, restant un peu à l’écart et se mit à rire tout en baissant la tête quand elle évoqua son verre de vin « Il t’attend sagement en bas, n’ait crainte » puis fronça les sourcils, ouvrant la bouche avec étonnement « Tu n’aimes pas la vue ? » et lui saisit la main pour rejoindre l’ascenseur « Tu es venue me voir ce soir, uniquement pour pouvoir contempler ma baie vitrée ? Je suis quelque offusqué » avant de sourire et retournèrent dans l’appartement de Lucious qui remit le tablier, non sans un regard taquin pour Katelyn, et sortit les lasagnes du four, humant la douce odeur et servit les assiettes. Il mit la table, dressant proprement les couverts et laissa, pour cette fois-ci, les bougies dans le tiroir de la cuisine. Il baissa seulement la luminosité de son appartement avant de prendre place à table, accompagné de la bouteille de vin, resservant les deux verres « Bon appétit. Normalement, ça ne se dit pas dans la haute société, mais nous ferons une exception » et porta la première bouchée, avant de souffler, bougeant les mains « C’est chaud ! » et avala avec hâte, prenant une gorgée de vin pour atténuer la chaleur dans sa bouche « Mais c’est bon. Je suis satisfait de mon travail » et ajouta « Sens-moi cette odeur. Un délice » puis reprit « Oui, je m’autocongratule, j’en ai conscience » et reprit une bouchée « Ces dernières semaines se sont bien déroulées ? Tu m’as manqué ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tenor
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 WER9


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

« -génial ! » trépigna Kate. Il était chou avec son petit tablier. Enfin il fallait encore voir si la cuisine était à la hauteur bien sur ! Il se ventait d’avoir des dons pour cela, mais s’il se comparait uniquement à elle, forcement ça n’était pas du jeu ! « -toute la soirée ! J’ai vraiment insisté sur le fait que tu étais un quelqu’un d’important, je ne pouvais pas louper ça ! » elle avait prit un ton qui ressemblait assez à celui de Rebecca. Qui dénotait vraiment avec sa propre personnalité, mais c’était ça qui faisait l’humour de la situation. Elle appréciait vraiment qu’il soit totalement ouvert à tout ce qu’elle pouvait dire comme débilité. Avec lui elle ne surveillait jamais ce qu’elle disait. Exactement comme avec Sara ou Jerry.

« -j’ai pas vraiment envie de me souvenirs de ce bon vieux temps là… tu m’excusera… je me demande encore comment j’ai pu faire ça ! Surtout qu’il n’a rien pour me plaire ! » non vraiment le voisin du dessous n’était pas son genre d’homme. L’alcool vraiment… Une fois sur le toit, elle adora ce qu’elle vis. Vraiment. Mais lorsqu’il avoua avoir le vertige, elle trouva vraiment cela absurde de l’avoir amener ici. « -si je l’aime ! Mais j’ai pas envie que tu vomisse sur mes chaussures ! » s’amusa Kate en l’entraînant pour qu’ils redescendent. « -la question logique aurait été : tu as déjà vu ma baie vitrée avant ce soir ? » elle pencha la tête, haussa les sourcils sans que son sourire ne la quitte.

Une fois dans l’appartement, elle le suivit jusqu’à la cuisine, le détailla du regard lorsqu’il passa à nouveau son tablier, lui souriant de toutes ses dents. « -ça à un côté sexy en fait le tablier je trouve. » le ton de la soirée était donné. C’était taquinerie sur connerie. En voyant le plat qui sortait du four elle se hissa pour mieux voir de où elle se trouvait et dit : « -non ! Tu m’as fais des lasagnes ! Oh j’en salive déjà ! En plus je meurs de faim ! Mange sur le pouce en trois minutes au boulot, ça me va pas du tout ! Surtout une salade ! » non vraiment Kate n’était adepte du je surveille tout ce que je mange. Sans doute ses origines françaises…

Une fois à table, elle déposa sa serviette sur ses genoux, et se mis à rire en l’écoutant : « -ça tombe bien je ne suis pas de la haute ! c’est vraiment n’importe quoi ces règles… et si tu le dis tu es lapidé en place public ?! » non vraiment elle n’adhérait pas du tout avec tout ça. C’était tellement absurde ! Puis elle pouffa de rire en l’entendant dire encore une fois que c’était chaud. « -tu ne t’es jamais brûlé la langue un bon gros coup histoire de t’en souvenir ?! Ou alors c’est la marque de fabrique familiale ! Ta sœur fait pareil. » elle leva les yeux en évoquant Rebecca.

En faite depuis qu’elle avait passé la porte, elle n’avait pas cessé de sourire une seule seconde. Et cela se poursuivit. « -mais tu as totalement raison ! Ils enseignent ça dans beaucoup de livre de pensé positive, de bien être intérieur ! Ça fait toujours du bien. Même si pour le coup, j’allais de complimenter. Vraiment, rien que l’odeur j’ai déjà pris trois kilos ! » Et sans plus attendre, elle souffla sur la première fourchette avant de la porter à sa bouche. Kate adora le plat ! « -un délice ! » autant que le vin. « -oui ça va. J’ai fais un super papier, je suis extrêmement contente de moi. Le sujet n’était pas simple mais j’ai bien géré. » elle décida ne pas s’attarder sur le fait qu’il avouait à voix haute qu’elle lui avait manqué. Il en avait déjà prit l’habitude avant l’accident. Tout comme lui faire sentir ou goûter tout et n’importe quoi. Ou encore lui prendre la main à tout bout de champ. « -et toi ? Tu reprends peu à peu tes marques ? Pas trop étrange de retrouver seul sans aide soignant, infirmières ou médecin qui vont et viennent ? Oh mon dieu tu cuisines comme un dieu ! » elle avait dit cela avec la bouche encore à moitié pleine pointant son assiette de la fourchette

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tumblr_os0t1htqHn1sxc71yo4_400
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 4ee276c8fae26d301e69380c0cf7f3f133981cbd


avatar :copyright:️ TAG


Il n’aurait jamais pensé que porter un tablier serait un atout charme, mais pourquoi pas. Sourire aux lèvres qui se transforma bien vite en rire lorsque Katelyn imita sa sœur, ou tout de moins, de ce qui s’en rapprochait « Ce n’est pas tous les jours que tu as l’occasion de dîner avec un riche emmerdeur ». En tout cas, il fut ravi de savoir que la jeune femme avait réservé sa soirée et uniquement pour la passer en sa compagnie. Il en avait besoin.

Un nouveau rire résonna dans la cage d’ascenseur en évoquant Patrick, les ramenant à la soirée de leur rencontre. Soirée qu’elle avait terminée dans les bras de son voisin, un total inconnu pour Katelyn. Et même si ce souvenir de cette rencontre ne plaisait pas particulièrement à cette dernière, Lucious, quant à lui, s’en amuser ouvertement « Tu étais saoule, tu avais décidé de lâcher prise à mon contact et une chose en a entrainé une autre ». Ça aurait pu être lui ce soir-là, mais il avait sûrement dû lui rappeler les conditions de leur contrat. Pas de relations sexuelles. Le souvenir de feu son épouse étant encore bien trop présent dans son esprit et son cœur. Les choses avaient bien changé depuis ce temps. Un peu comme Katelyn qui voulait déjà quitter son toit sous le regard perplexe de Lucious, qui se mit finalement à sourire, posant son regard sur lesdites chaussures de la jeune femme « Vu l’allure de tes chaussures, je pense que quelqu’un l’a déjà fait avant moi » et releva ses yeux sur elle sans se départir de son sourire taquin. Il fronça les sourcils devant sa question « Je me suis dis que si tu m’en parles, c’est que vous êtes déjà bien intimes toutes les deux » tout en haussant les sourcils alors qu’ils retournaient dans l’appartement de Lucious.

Enfilant de nouveau son tablier pour le plus grand plaisir de Katelyn, le quarantenaire baissa rapidement les yeux sur sa propre tenue, puis les releva sur sa convive « Je ne vais plus le quitter alors » et s’occupa du repas, mettant les petits plats dans les grands pour la jolie brune chère à son cœur « Je t’ai dis que je te préparais des lasagnes à ma sortie de l’hôpital » et ajouta tout en se concentrant sur ce qu’il faisait « A manger ainsi, tu vas faire un malaise » puis releva brièvement ses yeux sur elle, petit sourire en coin, et reporta de nouveau son attention sur son dressage avant de porter les assiettes à table. Il ne se lassait pas de son rire et il pouvait payer très cher pour l’entendre à longueur de journée. Il pencha la tête de droite à gauche « Tu deviens la risée de la société jusqu’à ce que l’enfant de ces chères personnes de la haute se retrouve photographié dans une orgie sexuelle à Bangkok en compagnie de transsexuelles. Le « bon appétit » est alors bien vite passé sous silence et la vie reprend son cours » tout en haussant les épaules, et prit une bouchée, déclarant que c’était chaud. Vraiment chaud. Lorsqu’il eut avalé sa bouchée, il se mit à rire à son tour. Il essuya rapidement ses lèvres avec sa serviette et répondit, sourire tendre sur les lèvres en se souvenant les raisons de ce tic de langage « C’est à cause de notre nourrice. A chaque fois qu’elle nous préparait une boisson chaude ou un repas chaud, elle nous réitéré son habituel « c’est chaud» qu’on avait pris l’habitude de répéter. Nous avons grandi, mais c’est resté ». Un nouveau haussement d’épaule « Tu connais le grand secret de la famille Thompson dorénavant » et reprit une bouchée, après avoir complimenté ouvertement sa cuisine « Je ne lis pas vraiment ce genre d’ouvrages, mais je te crois sur parole, et en ce qui concerne tes kilos, ils te vont à ravir » et prit une gorgée de vin, puis souffla un « merci » au compliment de la jolie brune.

« Je pourrais avoir l’occasion de lire ce morceau de papier ? » tout en continuant de jeter quelques regards à Katelyn, entrecoupé de ses bouchées. Il s’essuya de nouveau la bouche tout en laissant reposer son dos contre le dossier de la chaise « Doucement, mais sûrement. Ce qui me manque le plus, ce sont nos conversations » avant de rire de bon cœur devant le compliment de la jolie brune « A ce point ? » puis ajouta « Je pense ouvrir ce restaurant dont on a parlé. Pas dans l’immédiat. J’ai encore besoin de temps pour me retrouver, reprendre mes repères, mais je l’envisage très sérieusement ».

Flash-Back

« Pendant ton absence à l’étranger avec Jerry, et pleinement investie dans ta relation avec un écrivain célèbre, Adam Speirs, j’ai décidé d’ouvrir un restaurant que j’ai nommé « Aux pays des merveilles ». J’avais choisi un autre nom, plus lugubre, et tu me l’as fortement déconseillé » Rétorqua Lucious alors qu’il tentait d’avaler ce qui s’apparentait à de la purée de carotte, mais sans le goût de purée, et de carotte. Il était temps pour lui de rentrer et de retrouver la saveur des vrais aliments. Mais ce n’était pas encore pour demain « Les clients affluaient. J’étais complet tous les soirs et j’aimais vraiment cela. Donc crois-moi en te disant que je suis un véritable cordon bleu. Je te le prouverai lorsque je quitterai cet hôpital » tout en acquiesçant plus pour lui que pour la jolie brune face à lui. Oui, il comptait bien l’inviter à dîner chez lui pour lui démontrer tous ses talents culinaires. Il prit une bouchée de carotte, grimaçant sous le goût et tendit la fourchette à Katelyn « Goutte-moi ça ! Je pense que c’est la même nourriture qu’ils servent dans les prisons fédérales. Ça ne me donne pas envie de finir dans une prison. De toute manière, j’ai déjà une chemise qui sent les relents d’urine, ça me suffit très bien ».

FIN FLASH-BACK.




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tenor
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 WER9


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

« oh hé ça va monsieur je fais une collection de tshirt sales ! Elles sont parfaites mes chaussures, on a vécu beaucoup de choses ensemble. » elle releva le menton et lui adressa un petit regard de reproche, avant de rire de nouveau. « - je suis tombée sous son charme la première fois que Rebecca m’a demandé de venir chercher quelque affaires chez toi. » ça n’était pas arrivé très souvent, mais les quelques fois, la baie vitrée lui avait fait de l’oeil et elle s’était autoriser à prendre un café devant. « -ta femme de ménage a été à deux doigts de faire une crise cardiaque. Elle a cru que j’étais la nouvelle propriétaire. Je portais pas ces chaussures c’est pour ça, elle a cru que j’étais riche ! » Kate l’avait bien vite détrompé, lui avait expliqué qui elle était et ce qu’elle faisait ici. Rien de mal en soit.

« -dans la rue ça serait étrange un peu quand même… où en boite de nuit ! » Kate bougea son corps avant de rire. « -sûrement bien moins sexy… » elle avait très bien comprit qu’il parlait uniquement de la soirée. Mais il était hors de question pour elle de se laisser aller à des sous entendus ou des idées qui pourraient être mal interprétées. Si l’affaire des sentiments qu’il avait pour elle était une affaire classé de son côté, ça ne servait à rien de jeter de l’huile sur le feu ! Ça serait même cruel. « -ah oui c’est vrai ! » ça lui était sortie de l’esprit. Mais elle était heureuse que lui s’en soit souvenu. « -mais non ! Ça va ! » à croire que ça le stressait ces histoires de malaise. « -les gens pleins de fric doivent vraiment s’ennuyer à mourir pour s’imposer des trucs pareil. Dans le bas peuple c’est au contraire une forme de politesse ! Du respect aussi pour celui qui a fait la cuisine. Ou alors un truc convivial. » Jerry adorait faire ça en chanson ! Histoire de faire rire tout le monde.

L’histoire de l’origine du c’est chaud familiale le fit sourire. « -ça c’est du secret de famille ! » commenta la journaliste. « -de toute façon je peux manger ce que je veux, d’après Sara et Charly je dois reprendre au moins trois voir cinq kilos de plus. » elle avait maigrit en deux mois. Le manque de sommeil, l’inquiétude, surtout la culpabilité du début. Enfin bref, ils n’allaient pas s’éterniser sur le sujet ! « -oh oui bien sur, enfin tu n’as qu’à t’abonner au magasine pour lequel j’écris ! » elle avait tellement ris en écoutant les jobs qu’elle avait occupé dans ses rêves ! Dans la vraie vie, elle avait trouvé un poste pour un magasine féminin et féministe. Elle était plutôt satisfaite de ce boulot. Même si elle avait encore un peu de mal à faire valoir son boulot. La plus part du temps, elle avait droit au j’ai testé pour vous, ou bien le courrier des lectrices. Cette fois, c’était un véritable article qu’elle avait rédigé.

La jeune femme avait toujours franche et vraie. Trop selon certains. Ça faisait son charme pour d’autres. « -sérieusement ?! Ça serait super comme projet ! Et je saurais exactement où venir manger quand j’ai la flemme de cuisiner ! » ce qui voulait dire qu’ils allaient se voir souvent !

Flash Back

« -non attends là je t’arrête tout de suite. Y’a deux trois de fou déjà dans ton histoire. Le job à l’étranger… rien que ça c’est du délire sachant que quand on s’est rencontré j’étais serveuse et complètement fauchée. Et alors le coup de l’écrivain ! » elle se mis à rire joyeusement tout en le regardant tenter de manger « -Adam Speirs ! Le pire c’est que j’aime pas du tout sa façon d’écrire. Lui en soit il est plutôt bel homme, mais alors ces livres… » elle leva les yeux aux plafonds en signe d’ennuis mortel. « -je crois que je t’ai lu genre deux chapitres d’un que June m’a prêté mais j’ai vite arrêté, je m’endormais dessus ! Mange ça à l’air délicieux ! » ordonna Kate gentiment. « -ensuite j’adore le nom ! Mais c’est pas vraiment une surprise. C’était quoi l’autre ? » avait elle demandé curieuse. « -c’est peut être une vraie bonne idée ce restaurant. Au moins ça t’éviterait de t’ennuyer dans ton boulot. Même si ça veut dire vraiment travailler ! » elle avait penché la tête en disant cela, sous entendant que jusqu’à présent, il ne l’avait jamais vraiment fait. « -ah non c’est à toi de manger, moi j’ai mangé avant de venir ici » gros mensonge mais il était hors de question qu’elle mette ça dans sa bouche ! "-quand tu dis pleinement épanouie ça veut dire quoi exactement?" avait elle demandé en revenant sur le sujet de sa soit disant relation avec un écrivain célèbre.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tumblr_os0t1htqHn1sxc71yo4_400
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 4ee276c8fae26d301e69380c0cf7f3f133981cbd


avatar :copyright:️ TAG


Son rire résonna sur le toit de son immeuble lorsque Katelyn s’offusqua gentiment de ce qu’il avait bien pu dire sur ses baskets « Chemises, et elles ne sont pas sales. Elles sont emprunts de l’odeur du moment » tout en baissant son regard de nouveau sur les converses de cette dernière « Vous êtes inséparables » et apparemment, c’était aussi le cas avec sa baie vitrée, souriant à son rire « Je comprends. Elle a des atouts charmes auxquels, il est bien difficile de résister », poursuivant la conversation alors qu’ils regagnaient son appartement « C’est parce que Maria n’a pas l’habitude de voir des femmes dans mon appartement, et même, n’a pas vraiment l’habitude de voir âme qui vive pour tout t’avouer » puis fronça les sourcils « Elle pensait que j’étais mort ? Pauvre femme. Je vais lui acheter une voiture, ou des fleurs peut-être » tout en prononçant ces mots davantage pour lui que pour son interlocutrice.

Un regard pour sa tenue lorsqu’il eut mit le tablier pour ne pas salir sa tenue, et il se mit à s’imaginer avec dans la rue ou en soirée. Un petit rire résonna dans la cuisine alors qu’il servait le repas « Oui, sûrement moins sexy. Je vais me contenter de le garder uniquement dans ma cuisine » tout en lui souriant avec amusement « Tu as l’impression que je suis ton père quand je te demande de manger correctement, n’est-ce pas ? ». Apparemment, dans son autre réalité, c’était le cas car Katelyn avait su le lui faire remarquer, et ça l’avait amusé. Un haussement d’épaule concernant sa remarque sur les personnes riches qui dominaient New York « Peut-être bien. Notre vie n’est pas toujours aussi tumultueuse qu’on le laisse entendre. En tout cas, pour ceux qui se sont construits avec une société. En ce qui concerne les artistes, et au vu de leur capacité à faire la une de la presse people, elles ne doivent pas être soumises aux mêmes règles sociétales que nous » et prit une gorgée de vin avant d’ajouter « Alors je dirais bon appétit dorénavant » tout en lui souriant avec douceur, s’exclamant rapidement que cela était chaud. Il raconta alors la petite anecdote qui se cachait derrière ces quelques mots « Ce n’est pas le seul, mais je l’aime bien celui-ci » puis fronça les sourcils « Pourquoi reprendre du poids ? » avant de justifier sa question maladroite « Ou devrais-je dire pourquoi en avoir perdu ? ». Il pencha la tête sur le côté « Bonne idée. Je ferai ça dès demain à la première heure. Je vais m’abonner au magazine. Je vais enfin pouvoir comprendre le psychisme des femmes ». Il plaisantait. Il ne souhaitait pas comprendre les femmes. Juste une seule.

Lorsqu’il évoqua son restaurant, cela lui rappela quelques souvenirs de leurs conversations dans la chambre d’hôpital, lorsqu’elle venait lui rendre visite. Ils pouvaient passer des heures à discuter de tout et de rien, mais surtout de la différence qui existait entre sa réalité alternative, et la vraie réalité. Tout du moins, son coma avait eu du bon. Il avait aimé cuisiner et avoir son restaurant dans Manhattan, alors pourquoi pas réaliser cela dans la vraie vie ? L’idée semblait séduire la jolie brune « On risque de se voir tous les jours alors. Tu seras mon cobaye. Je testerai ma cuisine sur toi avant de la tester sur mes clients ».

FLASH-BACK

Lucious se mit à rire plus doucement devant la remarque de Katelyn qui riait de bon cœur face à l’incohérence de ce qu’il lui racontait. Adam Spears. Le voyage à l’étranger. Tout cela semblait invraisemblable pour Katelyn, et pourtant, ça ne l’avait pas tant été pour le subconscient du millionnaire « Tu as pris ce travail parce que Jerry te l’avait proposé, et c’était une occasion en or pour toi de t’éloigner de moi après notre première séparation » tout en faisant une petite moue, puis poursuivit « Ce qui est assez amusant, c’est que là aussi, tu n’avais pas particulièrement aimé son travail, mais c’était différent concernant l’auteur. A peine tu as eu posé ton regard sur lui, que j’ai compris… » et malgré le fait que cela soit un mauvais tour de son esprit, ça restait encore douloureux et perturbant. D’autant plus de le raconter à Katelyn qui n’avait rien vécu de tout cela. Une moue devant son plateau alors que Katelyn lui disait de manger « Je pense qu’on ne m’en voudra pas si je sautais un repas… » et releva son regard sur cette dernière « Dans le terrier du lapin blanc, me semble-t-il ». Pour sa mémoire, ça remontait à plus d’un an. Un rire franc résonna dans la chambre d’hôpital « Ça va me changer, en effet ! C’est surtout que je me rendrais au travail avec davantage d’entrain » parce qu’il n’aimait pas particulièrement son travail au sein de la société Thompson.

Lucious lui proposa de manger avec lui, puis pencha la tête « Peu convaincant ton mensonge » puis regarda de nouveau son repas « Mais je te comprends » et se décida à en prendre une bouchée avant de garder son geste en suspens un court instant « C’est aussi bon que ça peut l’être » puis répondit à sa question « De ce que j’ai pu entrevoir de votre relation, tu semblais heureuse avec lui. Il était gentil et bienveillant. Pas un grand bavard. Un seul hic… Tu n’étais pas amoureuse de lui. Tu as fini par le quitter pour… » et se mit à jouer avec sa purée du bout de sa fourchette « Pour moi, et cela alors qu’il te demandait en mariage. En y repensant, tu aurais dû accepter sa demande en mariage. Tu aurais été heureuse… Enfin la Katelyn de ma tête » sans relever ses yeux de son assiette.

FIN FLASH-BACK







Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 834
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire .
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tenor
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 WER9


Un accident de voiture et tout bascule. Kate s'en veut terriblement de voir chaque jour Lucious allongé dans ce lit d'hôpital. Avancer, passer à autre chose, oublier, laisser tomber, c'est impossible. Elle se sent responsable, sans vraiment savoir pourquoi.



avatar :copyright:SCHIZOPHRENIC

« -des fleurs… des fleurs c’est bien… c’est ce qu’offre le commun des mortels... » avait répondu Kate en souriant. « -visiblement ta sœur n’avait pas pris soin de la prévenir... » un petit haussement de sourcils et une légère grimace pour illustrer cela… Ah Rebecca… enfin la journaliste prit soin de ne pas critiquer plus que ça la grande sœur de Lucious, se contentant de le suivre jusque dans l’appartement.

« -non c’est juste que tu fais une fixette dessus ! A croire que je ne faisais que ça dans ton univers parallèle. Ça m’arrive rarement. Seulement lorsque je suis vraiment fatiguée, enfin que j’ai un peu trop tiré sur la corde. Mon corps dit stop. » en deux mois, elle en avait fait deux. Rien de bien grave. Certes ça avait affolé Azim qui se trouvait dans la chambre à ce moment là. La seconde fois, c’était en plein milieu du hall d’entrer de l’hôpital. A chaque fois elle avait été au bon endroit pour être prise en charge ! Il fallait voir le bon côté des choses.

« -ah parce qu’il y a de vrai secret chez les Thompson... » avait elle commenté en souriant toujours. Elle ne voulait pas en savoir plus. Vraiment. La petite explication lui avait suffit. C’était amusant, enfantin. Les autres secrets ne devaient pas être aussi joyeux. Elle le regarda comme si la réponse à ses questions était plus qu’évidente. « -parce que je suis stressée, je ne suis pas du genre à manger tout le chocolat du placard... » le ton prit ne laissait pas de place à d’éventuelle excuses. Parce qu’elle commençait à assez le connaître pour savoir qu’il allait penser que c’était sa faute et qu’il en était désolé. « -ou là ! Bonne chance alors, je ne suis pas certaine que le magasine suffise pour cela. » s’amusa Kate. « -je te le ferais passer. » pas la peine qu’il prenne un abonnement pour un magasine qu’il ne lira pas. Un joli rire passa les lèvres de la jeune femme avant qu’elle ne réplique : « -n’abuse pas quand même ! Parfois je fais des pâtes !  Mais je veux bien devenir ta goutteuse en titre ! Critique culinaire ça peut aussi rentrer dans la case journalisme… » elle haussa les épaules, pas vraiment certaine de cela.

Flash Back

Première séparation ? Elle mourrait de savoir pourquoi et comment… Mais elle n’avait rien dit, préférant rire de cette histoire de couple avec l’écrivain célèbre. « -sérieusement ? Mais je l’ai rencontré comment ? Certainement pas à une séance de dédicace ! » Adam Speirs pouvait éventuellement être son type d’homme. Mais le conversation et l’esprit jouaient aussi un grand rôle pour qu’elle se laisse séduire. « -ah oui ba oui, un peu glauque quand même… » voir flippant… L’autre nom était bien plus plaisant ! Surtout pour un restaurant. « -après la restauration c’est aussi beaucoup de contrainte. Bosser le soir, tard, les weekend aussi. C’est un peu vivre à contre temps des autres. » lui qui avait l’habitude d’être libre comme l’air, de faire ce qu’il voulait lorsqu’il le désirait, cela allait peut être le dissuader. « -c’est à méditer... » avait elle conclue avant de décliner son offre de repas partager.

La suite de l’histoire d’amour entre elle et Speirs la fit sourire alors qu’elle calait son menton sur son poing, assise dans le fauteuil si peu confortable. Elle écarquilla les yeux. « -une demande en mariage ? » son esprit était vraiment aller très loin tout de même. « -pourquoi tu dis ça ? J’ai jamais été heureuse avec toi dans ta tête ? » ça l’intriguait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 887
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

200515111407214259.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.


Un accident de voiture a plongé Lucious dans un profond coma durant deux mois. Deux mois de sa vie qui lui a été ôté brutalement. Deux mois durant lesquels, plongé dans un autre monde, il est tombé amoureux de Katelyn, avec qui il a envisagé une vie à deux, pour finalement tout détruire pour une nuit dans les bras d'une autre femme, le poussant au fond d'un gouffre duquel, il a eu bien des difficultés à se sortir, pour finalement se rendre compte que tout ça, n'était qu'un mauvais tour de son esprit... Il se retrouve maintenant dans la réalité, mais une réalité sans Katelyn... Alors que lui est finalement tombé amoureux de la jeune femme, cette dernière ne le perçoit comme un riche emmerdeur. Un mauvais tour du destin ? Ou une seconde chance qui s'offre à lui ?


Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Tumblr_os0t1htqHn1sxc71yo4_400
Reviens moi... feat Lucious - Page 5 4ee276c8fae26d301e69380c0cf7f3f133981cbd


avatar :copyright:️ TAG


Lucious n’avait pas encore totalement conscience des conventions sociales dans le commun des mortels, alors il remercia Katelyn d’un sourire « Bien. Je lui offrirai des fleurs dans ce cas » et sans se départir de son sourire, rétorqua « Rebecca ne prévient pas les gens, et encore moins ce qu’elle considère comme des domestiques » tout en haussant les épaules. Parfois, il avait l’impression qu’un fossé s’était creusé entre sa sœur et lui concernant leur perception de leur richesse. Alors que sa sœur semblait se complaire dans tout ce luxe, Lucious était bien moins à l’aise avec cela. Peut-être parce que, finalement, ça avait creusé aussi un fossé entre Katelyn et lui…

Un petit rire lorsqu’elle évoqua ses malaises qui étaient, selon elle, sûrement assez régulier dans son univers parallèle « Tu as fais deux malaises, et je dois bien avouer que je n’ai jamais été bien serein lorsque cela se produisait ». Il s’abstint d’évoquer que, la première fois, il avait pensé qu’elle était enceinte d’Arron et que, la seconde fois, c’était en compagnie de son amant. Non, Lucious préféra changer de sujet de conversation en évoquant les secrets de la famille Thompson et pencha la tête de droite à gauche, ne niant, ni n’affirmant la supposition de Katelyn « Peut-être bien, mais ça sera pour un prochain dîner » tout en portant son verre de vin à ses lèvres, concluant ainsi la conversation. Le millionnaire ne voulait pas parler de sa famille qu’il ne tenait pas en haute estime, et préféra se concentrer sur sa jolie invitée. Il baissa les yeux en l’écoutant. Il n’y avait pas besoin de chercher bien loin le responsable de son stress, mais apparemment, cette dernière ne souhaitait pas aborder le sujet davantage, alors il respecta cela et continua de dîner.

Amusé, le millionnaire releva ses prunelles azur sur Katelyn « Je ne suis pas certain non plus et tu sais quoi ? Je ne pense pas en avoir particulièrement envie non plus. Ce mystère, cette complexité qui fait de vous ce que vous êtes, est une composante importante de votre charme, et c’est ce qui fait que nous, hommes, on vous aime » puis sourit de nouveau à la jeune femme « Je tiens à prendre l’abonnement. J’aurais ainsi plaisir à découvrir ton travail ». Il voulait savoir ce qu’elle écrivait, comment elle écrivait et ce qu’elle pensait aussi, par la même occasion. Il aurait ainsi l’impression de participer à peu à sa vie professionnelle, à sa manière.
Un regard tendre lorsqu’elle éclata de rire en parlant du restaurant. Il n’était pas sûr de parvenir à ne plus l’aimer un jour… Pas avec ce rire qui la définissait tant « Tu pourrais ouvrir un journal en ligne de critique culinaire, mais qui ne sera destinée qu’à mon restaurant » rétorqua-t-il avec enthousiasme avant d’ajouter « Des pâtes, ce n’est pas de la cuisine. Je peux t’assurer que tes amies ne te parleront plus de ces quelques kilos en moins ».

FLASH-BACK

Comment dire que c’était lui qui les avait présentés malgré lui … « Pour tout t’avouer, JE l’ai rencontré à une dédicace et je l’ai entrainé avec moi à une soirée où nous étions tous réunis. Je voulais t’offrir un de ces ouvrages dédicacés, et finalement, tu es repartie avec l’auteur » tout en riant devant l’ironie de la situation. Ce qui mena à parler du restaurant et se mit à rire de nouveau « C’est ce que tu m’as dit aussi à l’annonce de l’enseigne. Dommage, j’aurais pu faire restaurant le jour et à la nuit tombée, transformer le restaurant en antre de la domination » puis imagina l’idée qu’il venait d’évoquer à voix haute avant de relever son regard taquin sur Katelyn « Je plaisante ». Il haussa les épaules « Je n’ai personne qui m’attend à la maison le soir venu, alors je doute que mon absence soit remarquée et en ce qui concerne mon mode de vie, les deux mois passés dans le coma m’ont fait réfléchir et m’ont fait comprendre que certaines choses devaient dorénavant changer ». Le ton était plus sérieux. Pour alléger la conversation, Lucious lui proposa de manger avec lui, mais elle refusa poliment, la comprenant. Même lui n’avait pas envie de manger avec lui-même.

Lucious poursuivit la conversation concernant l’aventure de Katelyn et de l’auteur à succès, répondant ainsi sa question. Pas de sourire, pas vraiment d’enthousiasme. Bien au contraire. Il releva lentement son regard sur elle, répondant silencieusement à sa question, puis baissa de nouveau les yeux, poussant un soupir et prenant appui sur le lit relevé pour qu’il puisse dîner « Je ne sais plus… Je t’ai tellement fait souffrir, que j’en suis venu à oublier nos moments de bonheur, d’accalmie… Notre première séparation a été causée par ma jalousie et le comble, c’est que … » Il enfoui son visage entre ses mains un court instant, puis reprit en reposant son regard sur Katelyn « Je t’ai trompé la seconde fois avec une personne de mon passé. Une femme avec qui… avec qui… » puis ferma les yeux alors qu’il reposa sa tête contre l’oreiller. Il ajouta « Avec qui j’ai failli tromper ma femme dans la réalité. Je ne sais même pas pourquoi elle est revenue dans mon esprit ». Il releva son regard sur la jolie brune « Raison de plus pour toi de rester loin de moi, sentimentalement parlant. Je viens de te donner un argument en diamant brut ». Même si tout cela appartenait à une réalité alternative, la culpabilité et la douleur étaient toujours présente…


FIN FLASH-BACK

Lucious se leva pour débarrasser la table, puis ramena le dessert qu’il avait préparé « Tiramisu. Repas entièrement italien » et ajouta en souriant alors qu’il reprenait place à table « Je sais que tu aimes les desserts ». Il prit une première bouchée et ajouta « Tu vas voyager jusqu’à Milan avec ceci ! ». Il se mit soudainement à rire en entendant la playlist d’Anna prendre possession de sa chaine hi-fi. Ça lui rappelait des souvenirs. Il se justifia avec un « Anna adore les musiques de dessin-animé, et aime aussi, surtout, dérégler ma chaine hi-fi ». En entendant Histoire Éternelle de la Belle et la Bête, Lucious se leva, se saisissant de la main de la jolie brune « Une petite danse ? Le dessert est froid, il peut attendre cinq minutes » et l’attira à lui, sa main dans le creux de son dos, son menton contre sa tempe et dansa ainsi dans son salon.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Reviens moi... feat Lucious - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Reviens moi... feat Lucious
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: