Partagez
 
 
 

 COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY | new world vs new life.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
En ligne
@Robz
@Robz
MESSAGES : 393
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

7ei5.pngMise en Situation


On quitte notre ère, après avoir détruit la planète sans qu'il ne puisse y avoir de retour en arrière, dans l'espoir de remonter dans le temps et de pouvoir coloniser la planète plus tôt pour sauver l'Être Humain. C'est le projet ambitieux du Gouvernement qui a commencé plusieurs années en arrière. C'est le voyage que Catalina et ? ont décidé de faire. Mais dès lors où ils ont mis le pied de l'autre côté du portail, ils ont du rapidement se rendre compte que ce n'est pas la temporalité qu'ils ont changé : ils ont complètement traversé l'espace pour se retrouver sur une planète qui n'est pas la leur.

Bienvenu à Célestis. Une planète qui a plusieurs astres, mais qui est aussi différentes par tant d'autres détails : passant des fleurs de verre, aux montagnes de fer, aux Célestiniens qui n'auraient pu être plus différents des Hommes. Quatre poumons, pour respirer sous et hors de l'eau. Deux coeurs, un pour les sentiments, un autre pour le don. Un étrange système de reproduction qui consiste à enterrer l'ovule fécondé dans la terre jusqu'à la naissance de l'être. Un sang qui n'a pas la même couleur, ni la même texture, ni la même odeur. Si les différences s'arrêtaient à ça, peut-être que ces deux peuples auraient pu vivre en harmonie. Mais les Célestiniens voient les envahisseurs d'un mauvais oeil : ils sont là pour détruire leur monde, et eux sont prêt à tout pour le défendre.

Si les Célestiniens sont, pour bon nombreux d'entre eux, doté d'un don hors du commun et unique, ce n'est pas le cas de tous. Mais tout ça provient uniquement du pouvoir d'une rivière souterraine argenté qui nourrit la planète depuis des siècles et des siècles : nul doute que si l'Homme mettait la main dessus, il serait aussi capable de choses extraordinaires.



COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 0d0b9d96b1a9111d033b085433bdd7953b513579

i3tb.png


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
@Robz
@Robz
MESSAGES : 393
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

200812054810395471.png
Colombe
L'oracle, est certainement la personne en qui ce peuple met le plus d'espoir. Il est censé prédire les grandes lignes de leur histoire. Colombe est née d'une grossesse de trois : Colombe, l'oracle, Dora, la créatrice, et Camila, la guerrière. Les deux premières sont nées avec un don, la dernière est née sans. Voilà certainement la raison qui l'a poussé à être tant différentes, à tant envier, à tant haïr ses deux soeurs.

Dora était adulée par son peuple pour être capable de créer par la pensée toutes nécessités. Dora est la première à mourir, le premier jour où les Hommes sont arrivés dans leur monde. Dora était la préférée de Camila, parce qu'elle était moins importante que l'oracle, parce qu'elle faisait plus d'effort pour que la guerrière l'aime. Alors Camila a vengé sa mort sous prétexte que Colombe aurait du la prédire, comme elle avait prédit l'arrivée des Hommes. Camila a prit la vie de sa seconde soeur, loin des regards, avant de dévorer son coeur. On dit que par chez eux, c'est la seule façon de voler le don d'un être.

Depuis ce jour, Camila a prit la place de Colombe : elle porte son nom, use de son don. Elle a échangé leur place en échangeant simplement leurs vêtements. Son peuple n'y a vu que du feu, ou a voulu le croire pour garder l'oracle avec eux. Il n'y a qu'une personne connaissait la véracité de cette histoire : la femme qui a usé de ça pour prendre la place de chef. Aucune des deux n'est là par hasard, aucune des deux ne devraient y être. Pourtant, elles ont prit le pouvoir sous le nez de tous les autres.

On ne peut pas sauver quelqu'un qui est déjà mort.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 01403c6d1cfe1bc3800a798ae04201f06aa6d791

Catalina Mary
Rosberg


Vivre dans un monde qui n'a rien de sain, c'est son quotidien. Et même si Catalina a fait de son mieux pour construire sa vie en espérant un futur meilleur, rien ne lui aurait promis de connaître autre chose qu'une mort arrivant bien trop tôt et étant bien trop douloureuse. Son monde est envahi par la pollution, il n'y a plus d'animaux, quasiment plus de plantes. Et l'espérance de vie n'était plus élevée. On peut dire qu'elle est née dans la bonne génération, même s'ils n'avaient le droit qu'à un enfant par personne. Mais Catalina s'est cantonnée à être l'être parfait : chercheuse et spécialiste des énergies renouvelables, mariée, sans enfants pour ne pas leur offrir un avenir pire que le sien. Elle n'était pas vraiment elle-même pour cacher son homosexualité qu'elle a toujours connu.

ticket n°167 : type professionnel. Voilà deux ans que Catalina a été recrutée pour faire partie du voyage vers le passé pour l'an 2247. Elle a trouvé le temps long ; entre son mariage qui vole en éclat, et l'engouement pour le voyage, elle a cru perdre la tête. Mais enfin, elle s'apprête à passer la portail qui l'emmènera loin, pour une vie meilleure.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 1603315841-ezgif-3-1cc69eb69a95

Marie Avgeropoulos | Eliza Taylor - SneakySkunk
Les yeux de Colombe se plissent pour n'apparaître que comme de petites fentes. Elle regarde les alentours quelques secondes qui paraissent longues, avant de reposer ses prunelles sur la chef de clan. Si elle lève le moindre doigt, si elle fait le moindre signe de tête, celle qui détient le pouvoir sur les autres comprendra que Colombe lui donne le signal qu'elle ne voulait pas avoir : ils sont là aujourd'hui, cachés dans l'ombre de cette étrange arche métallique qui s'allume depuis plusieurs années pour faire parvenir encore plus d'Hommes qui contaminent leur territoire. Mais Colombe ne reçoit pas un seul signe de l'au-delà lui indiquant qu'une nouvelle invasion est sur le point d'arriver.

Ils viennent toujours en nombre : toujours des hommes armés, d'autres portant des caisses qui contiennent certainement les matériaux dont ils ont besoin pour continuer à construire leurs ignominies. Pour continuer à briser leur monde. Depuis qu'elle a prit la place de l'oracle, Colombe se concentre sur les nouveaux venus comme s'ils étaient les seuls à porter l'étiquette de l'ennemi. Ce n'est pas pour déplaire à leur peuple qui est toujours à la recherche de l'extermination de ceux qui leur cause du tord. Mais c'est une affaire personnelle pour Colombe -que sa supérieur le voit ainsi ou non- : mettre un terme à la vie de l'envahisseur est la bonne façon de venger ses soeurs.

" - Tu as dis qu'ils seraient là aujourd'hui pour récupérer la nouvelle vague. " Un guerrier caché derrière les feuillages murmure ces mots avec affront. Peut-être qu'il ne croit pas totalement aux paroles de Colombe, parce qu'il la trouve tant différente de ce qu'elle était avant. " On ne peut pas juste attendre qu'ils consolident leurs rangs. "

Les yeux de Colombe se plissent de nouveau mais cette fois-ci, c'est pour menacer l'homme qui n'ose plus poser un seul regard sur l'oracle. Il met en doute ses capacités à prédire l'avenir correctement, mais surtout, à user de son don pour protéger leur peuple. Ses mâchoires se serrent pour se contenir, Colombe s'interdit de réagir. Car pour le faire taire, elle aurait attrapé n'importe quelle lame pour lui couper la langue. Cela aurait eu pour conséquence de le faire taire quelques jours avant que son membre ne repousse. Mais c'est Camilia qui serait ressortie par dessus Colombe, alors l'oracle s'est simplement eu en espérant que sa complice remettre le guerrier à sa place.

Quelques minutes plus tard, les premiers hommes, guerriers, de l'envahisseur arrivent. Tout le monde se dit alors que l'oracle avait raison : voilà un jour supplémentaire où l'ennemi agrandit ses troupes. Ils s'attendent tous à la venu de nouveaux soldats, de nouvelles armes, de nouveaux problèmes. Certainement pas au premier groupe de civils, de personnes ne sachant pas même tenir une arme. Colombe exige alors qu'on lui ramène à guerrier ennemi, et là est la différence entre son comportement et celui que sa soeur a pu avoir en tant que oracle avant de mourir : elle use trop de son don, quitte à chercher à le déclencher elle-même sans que l'au-delà n'ait cherché à la contacter. Quelqu'un lui aura obligatoirement ramené le cadavre qu'elle quémande, et Colombe aura recouvert son front d'un sang rouge et épais qui n'a rien à voir avec le leur ; étincelant comme la rivière souterraine d'argent. Même l'odeur est différente.

Encore une fois, Colombe parvient à déceler de fines images de ce qui va se produire. Mais rien n'est concret, rien n'est vraiment sur le point d'arriver et rien n'est assez bien décrit pour qu'elle puisse en connaitre le moindre détail. Tout ce qu'elle sait dorénavant, c'est que ce qui compte passer le portail aujourd'hui aura de bouleversantes conséquences pour eux. Lorsque ses yeux s'ouvrent, sa main vient directement se poser sur l'épaule de la femme au pouvoir, dos à elle. Ses doigts serrent l'armure que la femme porte sans pouvoir la déformer : elle aussi, fut-un temps, portait ce genre d'attirail. Colombe s'approche assez pour pouvoir glisser ses lèvres à l'oreille de la chef de ce clan pour y murmurer l'avertissement qu'elle a vu. Le portail de l'ennemi s'anime au même instant : une sorte d'eau épaisse apparaît dans la ferraille et voilà que d'autres Hommes passeront pour venir dans leur monde. Ils sont encore bien cachés dans les arbres, les Hommes n'ont pas encore été attaqué à cet endroit, ils s'y pensent en sécurité. Ils n'ont jamais eu aussi tord.

" - Le pire pour nous va traverser le portail aujourd'hui..." Qu'elle murmure comme si quelconque être supérieur le lui avait demandé. " mais je ne suis pas sure de la forme de ce mal."

L'attaque qu'ils s'apprennent à lancer sur les Hommes à la technologie dévastatrice pourrait être, ou ne pas être, le déclencheur de leur propre perte. Mais une chose est certaine : Colombe sait que ce qui approche sera la plus grande menace qu'ils aient connu. Quelle soit à cause de leur technologie, à cause d'une quelconque maladie, ou à cause d'une personne en particulier. Mais avec cette information, attaquer n'est peut-être plus la meilleure option : même en tuant tout le monde, rien ne dit que cette bataille ne sera pas le déclencheur qui poussera les Hommes à les piétiner. Peut-être que ça les poussera à détruire le monde encore plus vite ? Peut-être est-ce que ça obligera le reste de tout leur peuple à venir s'installer ici ? Colombe n'a pas d'image assez précises pour tout comprendre, mais une reste à son esprit : le sang des siens coulant en bien trop grande quantité. La femme de pouvoir est-elle prête à prendre ce risque?
_______________________________

Catalina a prit une grande respiration avant de passer le premier pied à travers le portail : comme si l'air de l'autre côté n'était pas le même que le sien. Elle s'attendrait presque à ce qu'il soit plus toxique. L'effet ressenti sur son corps est étrange :  elle a l'impression de passer à travers une bassine d'eau gelé sans en sortir trempée. Il fait chaud, lorsqu'elle est de l'autre côté. Ses poumons sont obligés de se remplir d'oxygène avant même qu'elle n'ait eu à ouvrir les yeux. Déjà, des voix se font entendre autour d'elle, ce qui prouve à Catalina que la mort ne les attend pas de l'autre côté. Elle a toujours douté de ce que le gouvernement pouvait leur dire : étaient-ils réellement en contact avec ceux ayant déjà passé le portail ? Ils disent que oui, mais la réponse est non : une fois le portail passé, il n'y a pas de retour en arrière possible. On ne peut ni envoyer quelque chose en arrière, ni communiqué avec ceux qui sont toujours en 2247. Mais ça, le gouvernement se retient bien de le dire. Après tout, qui serait assez stupide pour passer un portail dont on ne sait absolument rien ? Ils pensent être revenu dans le passé, sur Terre, pour pouvoir sauver l'espèce humaine et la planète elle-même.

La réalité est toute autre : bienvenu à Célestis. Planète dont la population ressemble aux Hommes mais qui en est opposé en tous points. Les Hommes seront-ils capable de vivre avec les Célestiniens?

L'air est exquis, comme les odeurs qu'elle peut sentir grâce à ses narines. Jamais Catalina n'a senti ou vu de si belles choses. Mais ses yeux sont déjà à la recherche de la seule personne qu'elle pense connaître : son mari avec qui le divorce n'a toujours pas été prononcé. Est-ce que cela a de la valeur, dans cet endroit ? Qu'il soit venu aujourd'hui avec elle, ou qu'il soit là depuis le voyage précédent, Catalina est assez naïve pour croire qu'il est sain qu'elle le recherche des yeux. Elle ne devrait pas le voir comment un potentiel pilier dans cette nouvelle vie ; ne l'a-t-elle pas déjà assez fait souffrir ? Pourtant, son coeur manque un battement lorsqu'elle le voit. Catalina se met à sourire, pleine de tendresse, en plissant ses yeux à cause du soleil qui la dérange. Sa main se lève pour qu'elle se cache des rayons, et c'est à ce moment-là qu'elle est capable de voir dans le ciel, des boules qui ne devraient pas être là. La Terre n'a jamais été aussi prêt des autres astres, n'est-ce pas ? Voilà le premier signe qui lui fait comprendre qu'ils ne sont pas retournés en arrière. Son coeur manque alors un battement, pas à cause du même sentiments. Maintenant qu'elle baisse les yeux, Catalina peut s'attarder sur d'autres détails qui montrent qu'ils ne sont pas sur leur Terre : comme cette fleur dont les pétales semblent être du verre.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 514
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

200812054810395471.png
Lux
La communication est son atout premier. Sans la moindre difficulté, elle parvient à connaître les langages, peu importe sa nature : végétale, animale, humaine, corporelle. En tout temps, c'est comme si elle pouvait assimiler tout ce qui l'entoure, comme connectée aux sensations qui s'échappent du sol, de l'eau et des arbres. Si elle devait le décrire, elle dirait qu'elle voit les sons et entend les couleurs. Pour cette raison, elle se sent liée et proche de son alliée usurpatrice, parce que son don est palpable. Sa confiance n'est pas aveugle.

Son don l'accompagne depuis la naissance, il est donc naturel. Plus les années passent et plus il s'amplifie. Ses capacités se présentent sous différentes formes : des ondulations atmosphériques, des murmures musicaux, des couleurs dansantes. Un corps mourant émet également des vibrations. Depuis l'arrivée des hommes, les sons de son monde ont changé. Le plus déstabilisant est celui qui s'échappe de l'arche qui transporte les Hommes ; il émet au loin des ondes quasi compréhensibles.

S'est-elle déjà servie de son don pour faire le mal? Évidemment. Il est plus facile d'implanter des pensées dans la tête d'un homme lorsqu'on contourne ses défenses. On peut rendre sourd un homme en sachant s'y prendre. Il est facile d'accéder au pouvoir ainsi en se frayant un chemin aux côtés de l'oracle. Non, Lux ne chasse pas du revers de la main les outils lui permettant de réussir.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 62a14b64558b54a70882bdf3b3764cf2

Ray Cardinal

Durant son parcours académique, Ray a développé deux passions : la biologie et les armes. Dans un premier temps, sa motivation concernait le mal qui affligeait son parent. Une maladie auto-immune. Ensuite, c'était dans l'optique de sauver la planète. Il s'est toujours intéressé aux nouvelles technologies, au progrès. Il a toujours souhaité que l'Homme puisse s'adapter. Comprendre la biologie humaine était son intérêt premier. Mais la technologie restait imprégnée à son cerveau. La combinaison entre l'homme et la machine ne pouvait qu'être une source d'inspiration. En réalité, il a toujours voulu que la technologie puisse être bénéfice face à leurs erreurs passées. Mais ce don de la connaissance peut vite devenir une nuisance. Les nouveaux matériaux de ce nouveau monde ne cessent de le fasciner et pourtant, il n'a encore rien vu.

Il ne saurait dire qu'il est fou amoureux de sa femme, mais il s'est attaché à ce qu'ils partagent. Et même si elle n'est pas toujours détendue, il prend plaisir à se sentir au fond d'elle lorsque ça arrive. Il se contente de cette relation parce qu'il n'a pas le temps de courir après une autre. Et même si elle voudrait lui parler de divorce, il serait près à l'ignorer et à la laisser endurer dans le silence, parce qu'il n'a pas envie de le perdre. Il s'est attaché à son intellect. Mais le manque de réels sentiments amoureux ne l'aide pas à rester fidèle.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 85cfb8bc8d2c054d0a2c93e292f56b29c51c4b43

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. C32dd325150eefb70a84ccd68f540793f06d14e2

Ben Barnes et Alycia Debnam-Carey :copyright:️ SneakySkunk + @Robz avec ses pluss meilleurs gifs su monde.
D'abord, l'absence des envahisseurs guerriers est remarquables. On met en doute les compétences de l'oracle. Les deux femmes de pouvoir se regardent pour deux différentes raisons : l'une attend un signe, l'autre attend un ordre. Jusqu'à présent, le don de Colombe s'est avéré presque exact. Mais l'autre a raison : on ne peut pas attendre qu'ils consolident leurs rangs. La première chose que Lux accorde à l'oracle, c'est le guerrier au sang rouge qu'on peut aller lui chercher.

Et lorsque la femme se glisse derrière elle, une main appuyée sur son épaule pour lui dicter quelques sages paroles révélatrices, Lux hoche la tête. Grâce à un contact visuel, la fille aux commandes ne ressent plus aucun doute ; une vérité pure émane de son oracle, et même si ce ne sont que des spéculations.

Le pire pour nous va traverser le portail aujourd'hui...
Nous le saurons rapidement.

Des ordres sont donnés. Les natifs de ce monde se déplacent pour atteindre respectivement leur position. Lux entend l'écho de leurs pas lorsqu'ils se déplacent sur les matières organiques. Ainsi, elle sait lorsque les hommes et les femmes sont enfin en position. Ça lui permet, d'un hochement de tête, d'accorder tous les droits à l'oracle de donner le signal au bon moment, lorsqu'elle jugera opportun ― grâce à son don ― d'intervenir. Jusqu'à présent, elles sont parvenues à former une bonne alliance.

_____________

Incroyable? qu'il sourit en marchant dans sa direction, levant un oeil vers le ciel qu'elle observe avidement.

Voir la fascination dans l'oeil d'un autre, ça le rend toujours heureux. Surtout parce qu'il est resté aussi surpris qu'elle la première fois qu'il est arrivé ici. Ce n'était pas vraiment ce à quoi il s'attendait.

Toujours en quête de réponses? Tu auras beaucoup de choses à découvrir dans les environs.

Un sourire prend naissance à ses lèvres lorsqu'elle regarde la fleur. Mais il ne tarde pas à glisser deux doigts sous son menton de manière à relever son visage. Son regard montre qu'il est ravi de la revoir après ces mois de séparation. Il savait qu'elle ferait partie de la prochaine vague, sans qu'ils n'aient de contact avec leur monde. Sa main vient se poser derrière sa tignasse blonde. De là, il attire la fille vers lui afin de poser un baiser à son front, ensuite à la commissure de ses lèvres. Leurs lèvres ne se touchent pas. Il s'est toujours contenté de peu en amour, c'est peut-être pour cette raison que cette relation a duré plus longtemps que nécessaire. Il n'a pas goûté la passion. S'il avait voulu davantage, avec elle, il ne l'aurait pas attendu aujourd'hui. Catalina n'a jamais été complétement à l'aise à ses côtés, et il n'a jamais cherché plus loin. Mais jamais il n'a manqué une occasion de lui faire l'amour, que ce soit dans le noir ou le silence complet. C'était une manière comme une autre d’entretenir cette relation.

Sa montre émet un signal auditif. Il remonte alors légèrement sa manche. Voilà qui écourtera leurs retrouvailles. En appuyant sur un bouton, son écran montre quelques points visibles : ces alliés, les points bleus et la menace, les points rouges. Un de ses collègues s'approche. Ils échangent quelques messes basses que pourra forcément entendre Catalina. Ils ont de la compagnie. Mais ils restent évasifs, ne mettent aucun mot sur ladite menace. Les yeux de son collègue examinent alors les nouveaux arrivants, heureux d'arriver dans ce passé qu'ils pensent pouvoir améliorer. Ils n'ont jamais eu de problème à l'Arche par le passé. C'est d'ailleurs plutôt étonnant. Et si les soldats sont généralement là à titre administratif, dans le but d'escorter les nouveaux civils et la marchandise, aujourd'hui, ils devront réagir.

Tu l'as essayé? que lui demande son collègue.
Non, pas encore, mais je suis curieux de voir ce petit bébé à l'œuvre, qu'il répond alors que cette perspective semble l'amuser.

Et sans que la panique ne les gagne, tous les soldats jettent un regard à leur montre respective. Ils perçoivent tous les mouvements sur les radars. Ce n'est pas précis, parce que les paraboles installées ça et là dans le secteur n'ont point l'efficacité des satellites de la Terre, mais ça fait largement le travail. Leur technologie est avancée. Les nouveaux arrivants ne pourraient se rendre compte de ce qui se trame. Les soldats agissent silencieusement, comme un essaim. À la différence des précédents voyages, celui-ci se fera en accéléré. Ils ne prennent pas la menace au sérieux. Ray est sur le point de dire à sa femme qu'elle pourra accompagner les autres lorsque l'attaque survient.

D'abord, une pluie de flèches. La main de Ray se pose automatiquement sur la nuque de Catalina pour qu'elle s'accroupisse au niveau du sol. Et si elle était en joie d'arrivée dans ce nouveau monde, son engouement se transformera rapidement en cauchemar, parce que les autres ont choisi de se dresser. Ray pourra essayer son nouveau jouet. Et Catalina pourra voir cette arme à l'œuvre. Il l'empoigne d'ailleurs à deux mains, toujours à genoux au sol. À première vue, ça ressemble à une arme à feu, mais c'est autre chose. Il va tirer sur la première silhouette inconnue qu'il apercevra. Il plisse les yeux, même si son arme est dotée d'un écran qui l'aide à viser. Son empreinte digitale est ce qui déverrouille son bijou. Il ne doit pas manquer sa cible, car il n'a qu'une dose.

_____________

Du côté des envahisseurs, ça se disperse. Et jusqu'à présent, Lux est plutôt satisfaite de l'attaque. Si l'oracle doit indiquer à un guerrier de se déplacer, il n'aura pas le choix de le faire. Sa vision divine est sacrée. Ça leur permet d'anticiper des actions. Et ces personnes dotées de technologie agissent rapidement, trop rapidement, comme s'ils n'avaient pas besoin de connaître leur existence ou leurs points faibles pour savoir les combattre. Ils le font comme si c'était dans leur nature. Mais eux aussi ont des atouts cachés, ils l'apprendront tôt ou tard. Lux pense qu'ils pourront avoir le dessus, parce que les nouveaux arrivent ont peur : ils n'attaquent pas. Leurs guerriers sont en nombre inférieur aujourd'hui. L'oracle avait prédis que cette journée serait avantageuse.

Lux est momentanément aveuglée lorsque son regard croise l'homme moderne qui la vise de son arme. L'objet qu'il tient émet un signal assez puissant pour qu'une lumière blanche la prive de sa vision. Les mises en garde de son oracle prennent finalement du sens. Cette distraction l'empêche de réagir lorsqu'un projectile l'atteint et qu'elle tombe au sol. Son abdomen a reçu l'impact sans que son armure ne parvienne à la protéger. À quelques mètres de l'Arche, elle se retrouve allongée sur le sol. Ray n'aura pas attendu une seconde avant de se redresser pour rejoindre sa victime à côté de laquelle il s'agenouille, sans savoir si Catalina aura eu le courage de le suivre.

Ce n'est pas létal, qu'il dit à voix haute.

Pour le moment, qu'il ne précise pas. Ce qu'elle vient de recevoir pourrait lui être néfaste, cependant, pour elle et les siens. Ce n'était pas une balle, seulement une dose d'une matière qu'ils ont découvert récemment. Il ne sait pas encore que ça peut être mortel pour les êtres qui vivent déjà ici. Jusqu'à présent, leurs expériences ont démontré que ça s'apparentait à un sédatif de la terre. Mais c'est en réalité bien plus mortel que ça, mal exploité, et mélangé à leurs propres ressources. Cette substance, qu'ils pensent être d'origine végétale, est en réalité de la salive animale. Preuve qu'ils risquent de ne pas reconstruire correctement leur civilisation. Ils ont besoin de ces natifs vivants pour mieux comprendre leur métabolisme.

Lux n'est plus en état de combattre ; elle sera forcément amenée au camp si personne ne vient la secourir. Et comme Ray n'a plus de sédatif sur lui, il ne serait pas en mesure de mettre un autre guerrier au sol. Mais il n'hésitera pas à se défendre, lui, ou défendre Catalina, si elle avait suivi et si on l'attaquait. Autrement, l'attaque se poursuivra jusqu'à ce que l'oracle en décide autrement, parce que Lux n'est plus aux commandes. Et l'oracle pourra choisir ou non d'intervenir. De toute façon, on voudra forcément récupérer Lux, que ce soit maintenant ou un autre jour. Ray relève d'ailleurs les yeux pour voir autour de lui afin de vérifier si personne n'intervient. Lux essaie surtout de garder une main sur la minuscule entaille que lui a provoqué le projectile, parce que son sang est trop différent du leur.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
@Robz
@Robz
MESSAGES : 393
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

200812054810395471.png
Colombe
L'oracle, est certainement la personne en qui ce peuple met le plus d'espoir. Il est censé prédire les grandes lignes de leur histoire. Colombe est née d'une grossesse de trois : Colombe, l'oracle, Dora, la créatrice, et Camila, la guerrière. Les deux premières sont nées avec un don, la dernière est née sans. Voilà certainement la raison qui l'a poussé à être tant différentes, à tant envier, à tant haïr ses deux soeurs.

Dora était adulée par son peuple pour être capable de créer par la pensée toutes nécessités. Dora est la première à mourir, le premier jour où les Hommes sont arrivés dans leur monde. Dora était la préférée de Camila, parce qu'elle était moins importante que l'oracle, parce qu'elle faisait plus d'effort pour que la guerrière l'aime. Alors Camila a vengé sa mort sous prétexte que Colombe aurait du la prédire, comme elle avait prédit l'arrivée des Hommes. Camila a prit la vie de sa seconde soeur, loin des regards, avant de dévorer son coeur. On dit que par chez eux, c'est la seule façon de voler le don d'un être.

Depuis ce jour, Camila a prit la place de Colombe : elle porte son nom, use de son don. Elle a échangé leur place en échangeant simplement leurs vêtements. Son peuple n'y a vu que du feu, ou a voulu le croire pour garder l'oracle avec eux. Il n'y a qu'une personne connaissait la véracité de cette histoire : la femme qui a usé de ça pour prendre la place de chef. Aucune des deux n'est là par hasard, aucune des deux ne devraient y être. Pourtant, elles ont prit le pouvoir sous le nez de tous les autres.

On ne peut pas sauver quelqu'un qui est déjà mort.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 01403c6d1cfe1bc3800a798ae04201f06aa6d791

Catalina Mary
Rosberg


Vivre dans un monde qui n'a rien de sain, c'est son quotidien. Et même si Catalina a fait de son mieux pour construire sa vie en espérant un futur meilleur, rien ne lui aurait promis de connaître autre chose qu'une mort arrivant bien trop tôt et étant bien trop douloureuse. Son monde est envahi par la pollution, il n'y a plus d'animaux, quasiment plus de plantes. Et l'espérance de vie n'était plus élevée. On peut dire qu'elle est née dans la bonne génération, même s'ils n'avaient le droit qu'à un enfant par personne. Mais Catalina s'est cantonnée à être l'être parfait : chercheuse et spécialiste des énergies renouvelables, mariée, sans enfants pour ne pas leur offrir un avenir pire que le sien. Elle n'était pas vraiment elle-même pour cacher son homosexualité qu'elle a toujours connu.

ticket n°167 : type professionnel. Voilà deux ans que Catalina a été recrutée pour faire partie du voyage vers le passé pour l'an 2247. Elle a trouvé le temps long ; entre son mariage qui vole en éclat, et l'engouement pour le voyage, elle a cru perdre la tête. Mais enfin, elle s'apprête à passer la portail qui l'emmènera loin, pour une vie meilleure.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 1603315841-ezgif-3-1cc69eb69a95

Marie Avgeropoulos | Eliza Taylor - SneakySkunk
" - Toujours en quête de réponses? Tu auras beaucoup de choses à découvrir dans les environs."

Ses yeux se sont redressés de la fleur de verre pour regarder son époux. Catalina n'a pas pu s'empêcher de sourire à ses mots : il sait à quel point elle aime découvrir et user de ce qui l'entoure pour rendre les choses meilleures. N'est-ce pas pour cela qu'on a décidé qu'elle viendrait ici ? User de la planète, le faire correctement pour éviter au futur d'être ce qu'ils sont devenus dans leur réalité. Si son coeur bat toujours plus fort lorsqu'elle s'émerveille, Catalina est soulagée de le voir si proche. Il est son pilier bien qu'elle ne devrait pas s'appuyer sur Ray pour continuer à avancer. Ca lui fait du bien autant que ça la blesse.

Catalina ne tente même pas de s'écarter lorsqu'il touche son menton, lorsqu'il passe sa main dans ses cheveux blonds pour l'attirer à lui et déposer sur son front, puis au coin de ses lèvres, ces deux baisers qui font ralentir son coeur. La femme ne savait pas à quoi s'attendre en venant jusqu'ici ; pourquoi a-t-elle l'impression de se sentir bloquée de nouveau ? Son menton se baisse légèrement, mais ses lèvres s'étirent en un sourire forcé, quasiment mal à l'aise. Pourtant, ses doigts se sont agrippés à la veste de Ray : parce qu'elle a besoin de lui à tant de niveaux différents. Parce que Catalina n'imagine pas sa vie sans lui même si, pendant ces mois, elle a engagé de son côté la procédure de divorce. Le gouvernement est censé avoir passé le message, mais rien n'a été fait. Elle se met à douter ; est-il seulement au courant ? Mais Catalina se sent coupable de ressentir du soulagement face à l'accueil que Ray lui offre : là encore, elle a besoin de lui d'une façon égoïste qu'elle ne saurait expliqué. Elle est douce, elle est trop sensible, et là, tout de suite, elle a envie de pleurer. Pas parce qu'elle est arrivée au terme de leur voyage, mais parce qu'elle sait qu'elle ne pourra jamais se passer de lui dans sa vie.

La sonnerie provenant de Ray la coupe dans ses mots ; je suis ravie que tu sois venue pour moi. Ravie, pas heureuse. Ravie, pas comblée. Mais ses sentiments ne sont plus dominants lorsqu'elle comprend par les messes basses de Ray avec son collègue, qu'ils ne sont pas seuls. D'abord, ses sourcils se froncent, Catalina se demande si c'est un danger ou non. Parce que son cerveau a du mal à calculer, pendant une fraction de seconde, qu'ils ne sont pas sur Terre dans le passé. Au début, elle se serait attendu aux ancêtres de l'Homme moderne. Mais rapidement, elle sait que ce qui se trouve en retrait pour l'instant est un ennemi. L'Homme a toujours su s'en faire, parmi ses propres ranges même, avec facilité. Ils ont été stupides de croire que ce serait différent.
______________________________

Les troupes de natifs reçoivent l'ordre d'attaquer, même s'ils ont face à eux des armes qu'ils n'ont pas en leur possession. Des flèches face à des balles de fer qui ont déjà fais quelques victimes dans leurs rangs : Dora la première. Colombe aurait du le savoir, car la véritable l'aurait fait : ce jour est trop sombre. Ils n'auraient pas du être présents. Ils n'auraient pas du attaquer : mais Lux en a donné l'ordre et personne ne viendra la contredire.

Un hurlement plus perçant que les autres sort d'en haut d'un arbre lorsque Lux est touchée par l'arme de Ray. C'est le don de Colombe qui s'exprime parce qu'elle comprend enfin sa dernière vision : les images se mettent bout à bout et ce qui devait être comblé l'est par ce qu'elle voit de ses yeux ouverts. Tous les Célestiniens sont prit d'un mouvement de recul parce qu'ils ont ressenti dans leur corps le même écho que Lux. Mais si elle est blessée, immobilisée au sol, les autres retrouvent leur fougue en une fraction de seconde. Voilà le lien qui les uni : chacun des natifs sait lorsqu'il arrive quelque chose à la personne au pouvoir. Ils forment plus qu'une société, plus qu'un groupe : quelque chose que l'envahisseur ne pourra jamais comprendre.

C'est là où Camila prend le dessus sur le rôle de Colombe : l'oracle devrait être restée en retrait, elle devrait même ordonner à des hommes de la conduire en sécurité. Elle devrait ordonner le retrait des troupes, en envoyant quelques uns tenter de récupérer Lux. Mais la guerrière est incapable de laisser sa seule alliée, qu'elle soit aux mains de l'ennemi ou qu'elle ne meurt. Celui ou celle qui prendrait sa place en haut de la hiérarchie n'aurait pas autant de valeur que Lux. La guerrière prend le dessus, et elle ordonne aux guerriers de continuer le combat. Peu importe les pertes, peu importe les méthodes qu'ils devront utiliser. Pour que ses mots aient plus d'impact, Colombe hurle que Lux mourra si elle est prise. Qu'elle l'ait réellement vu ou qu'elle mente, voilà les mots qu'ils voulaient entendre.

Elle descend de sa cachette comme si sa vie n'était pas plus importante que les autres. C'est parce que Camila sait se battre, elle est faite pour ça. Voilà son véritable don sans qu'elle n'ait jamais su le reconnaître. Peu de gens savent manier les armes comme elle le fait : nul n'a su se mettre au travers de sa route avant qu'elle ne devienne l'oracle en retrait. L'armure qu'elle porte est certainement trop clair pour l'âme qui se cache dans son corps. Mais elle n'a pas d'armes accrochées, attitrées, ni entre ses doigts. Colombe a l'intelligence de ne pas en récupérer une sur l'un des siens. Elle se contente de courir, de se baisser au bon moment pour éviter les balles tirer dans leur direction, pour s'approcher le plus prêt de Lux : ses coeurs se serrent avec plus de férocité lorsqu'elle arrive trop tard. Un Homme se tient là, au dessus de leur chef, et il semble regarder avec convoitise ce qu'il vient d'attraper dans ses filets. Colombe se contente de rester debout à plusieurs mètres d'eux. Elle n'attaque pas, mais le sang étalé sur son visage montre qu'elle n'est pas là pour plaisanter ou pour être de bonne compagnie. Ce n'est que lorsque ses yeux entre en contact direct avec Ray que sa main se lève : son doigt pointe quelqu'un dans les broussailles, puis d'un geste brusque, elle pointe le groupe ennemi autour de Lux, immobilisée au sol.
______________________________

Catalina est effrayée : elle n'a jamais eu autant peur de sa vie. Dès lors que les flèches se retrouvent tirés vers eux, dès le moment où Ray la force à se mettre à genoux pour se protéger. D'instinct, elle a placé ses mains au dessus de ses cheveux, là où s'était mise celle de son mari. Comme si ça pouvait changer quelques chose au cas où elle recevrait une flèche d'une pointe qu'ils ne connaissent pas : taillées dans la pierre qui forment le tronc des arbres à quelques kilomètres. Elle est plus tranchante que toutes celles que les Hommes connaissent : Catalina est sous le choc lorsqu'elle voit une femme de son âge se faire transpercer le visage, la flèche passe comme dans du beurre pour traverser l'air derrière le cadavre qui tombe à terre. Mais elle se retrouve seule, et lorsqu'elle le remarque, c'est parce que ses yeux sont attirés par une grande lumière blanche qui émane devant elle, prêt du portail. Quand elle trouve le courage d'à peine redresser la tête, Catalina se rend compte que Ray n'est plus à ses côtés, mais surtout qu'il est le l'invocateur de cette lumière. Une femme vêtue d'une armure sombre se tient devant lui, avant de tomber raide au sol sans pouvoir se redresser. Elle ne voit, ni entend aucun des commentaires que son époux puisse dire. Mais parce qu'il est droit, maintenant, face à ce qu'elle pense être un cadavre, son coeur se fissure. Et c'est ce qui lui donne le courage de ce lever, malgré le cri strident et éloigné de sa position qu'elle entend. Catalina se met à avancer vers Ray comme s'il était impossible qu'un des ennemi l'attrape ou ne la tue au passage.

" - Qu'est-ce que tu as fais..." Voilà qu'elle prononce des mots, si bas qu'elle penserait que Ray ne les entend pas. Mais dès qu'elle est assez proche de la femme au sol, on peut voir sur son visage que Catalina est écœurée. Lorsqu'elle redresse ses yeux sur Ray, cette expression de dégoût ne disparait pas. " Depuis quant est-ce que tu es devenu un meurtrier ?"

Mais Catalina n'attend pas la réponse de Ray pour détourner son visage et poser son regard sur la femme à terre. Elle semble tant similaire aux Hommes que c'est ce que voit Catalina : elle n'imaginerait pas être face à une espèce qu'ils ne connaissent pas. Elle la trouve belle, avec ses tresses, avec le bijoux au milieu de son front, même avec cette armure qui porte déjà les traces de bon nombre de combat avant celui-ci : elle n'aura pas tenu cette fois. Catalina a envie de pleurer, mais pas pour les mêmes raisons. Elle voit l'arme dont Ray s'est servi et déteste encore plus cette partie de lui fait pourtant tout ce qu'il est ; ingénieur de merde doté d'une intelligence qui aurait pu être tellement mieux placée ailleurs. Elle finit cependant par comprendre, parce qu'il le lui dit ou parce que quelque chose chez cette femme le lui a fait remarquer, que Lux n'est pas morte. Elle aurait pu paraître encore plus dégoutée par toutes les idées qui lui viennent en tête, mais Catalina n'en a pas le temps : son menton se lève pour poser son regard sur la femme au visage peint de rouge qui se plante face à eux. Ses sourcils se froncent, mais c'est automatique, Catalina se rapproche de Ray pour se cacher derrière lui, parce qu'elle s'y sait en sécurité, malgré ce qu'elle vient de voir et de penser.
______________________________

Le guerrier sort du feuillage directement pour attaquer Ray : il n'a pas besoin d'entendre l'ordre pour le suivre. Mais il n'est pas le seul à sortir de sa cachette. Plusieurs le suivent dans sa course et on attaque les personnes au plus prêt de leur chef. Catalina se retrouve au sol parce qu'on l'y pousse d'une force qu'elle ne connaissait pas, et dont elle n'aurait pas imaginé son agresseur être doté. Il paraît tellement lourd par rapport à sa carrure, mais ça suffit à couper le souffle à celle qui n'a ni l'habitude des combats, ni l'habitude des coups. Catalina se retrouve elle-même au sol, et tout ce qu'elle parvient à voir de sa vision flou, c'est le corps de Lux toujours au sol.

On entend la voix de Colombe qu'à travers un nouveau cri : pourtant, elle n'attaque pas. Elle se contente de ça pour attirer l'attention de Ray et des siens. On vient de lui apporter une jeune homme vêtu en soldat, agenouillé à sa jambe. Il est déjà bien amoché par un des guerriers natifs, mais toujours en vie et loin d'être mort. Elle ne désire pas user de mots, Colombe, parce qu'elle sait le pouvoir qu'ils peuvent avoir. Surtout, Camila sait qu'elle n'a pas besoin de parler pour faire passer un message. Alors elle attend bien quelques secondes pour que le tireur de lumière pose son attention sur elle. Mais sa main attrape celle du soldat qu'elle amène directement à ses lèvres : à l'aide de ses dents, elle arrache un doigt au soldat ennemi qui se met à hurler. L'acide puissant qu'ils sont capable de libérer dans leur salive brûle le soldat qui récupère immédiatement sa main pour la coller contre son torse en espérant que ça fasse disparaître la douleur. D'un coup de pied à son épaule, Colombe le fait tomber pour qu'il ait lui-même le visage dans l'herbe : comme Lux, comme Catalina. Et le sang de son ennemi agit une nouvelle fois.

Des images précises ; le corps des siens, mais surtout de Lux, et le sien, mélangé à ceux de l'ennemi, dont celui de la blonde au sol à qui on a explosé la tête à coup de la lourde pierre à côté d'elle. Le seul vainqueur -semblable à un perdant- n'est autre que Ray, blessé de corps et d'esprit.

Catalina vient d'avoir une nouvelle vision, et celle-ci remue ses trippes plus que les autres à cause de sa précision. Elle semble retrouver son souffle qu'une fois après avoir craché -le plus prêt possible- de Ray et de Lux le doigt de l'ennemi. Ses lèvres sont ensanglantées, le goût de fer qui envahie sa bouche est immonde, mais elle ne cherche pas à se débarrasser du sang rouge qui l'inonde. Ses yeux sont toujours concentrés sur Ray jusqu'à ce qu'ils dévient en voyant le natif tenant la blonde au sol, prendre une pierre et la lever au dessus de sa tête pour exploser celle de Catalina. Sa main se lève une nouvelle fois, mais ce n'est pas un cris qui s'échappe de ses lèvres : Colombe est bel et bien apte à parler. Ils parlent une langue semblable.

" - STOP !" Qu'elle hurle en sa direction, et le natif garde la pierre en l'air en tournant ses yeux vers l'oracle. " Si tu fais ça... tout le monde mourra."

Parce que ce Célestieniens a confiance en l'oracle, il relâche immédiatement la pierre qui s'écrase au dessus de Catalina. Elle sursaute, malgré le peu d'espace qu'elle a, et voilà que la blonde se met à pleurer. Elle ne sait plus qui regarder : l'ennemi -du coin de l'oeil-, Lux -qui avait emprisonné son regard-, ou Ray -qu'elle supplie désespérément de la sortir de là. Catalina n'ose pas tordre son cou pour apercevoir la femme qui a dicté l'attaque et qui l'arrête cependant net. Les Hommes ne peuvent comprendre, mais tous les autres ont arrêté d'attaquer après avoir intercepté la prédiction de l'oracle. Le regard de Colombe finit par se détacher du sien, pour se rattacher à Ray ; comme s'il était à la tête de toute cette nouvelle colonie, ces envahisseurs. Au yeux de Colombe et des siens, il est à leur tête parce qu'il a attaqué le plus fort. Sa main retombe à peine, elle reste en suspension dans l'air.

" - Si elle meurt..." Là, son index pointe Lux sans pour autant dévier ses prunelles sur la femme au pouvoir. " Tu meurs. Vous tous.''


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 514
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

200812054810395471.png
Lux
La communication est son atout premier. Sans la moindre difficulté, elle parvient à connaître les langages, peu importe sa nature : végétale, animale, humaine, corporelle. En tout temps, c'est comme si elle pouvait assimiler tout ce qui l'entoure, comme connectée aux sensations qui s'échappent du sol, de l'eau et des arbres. Si elle devait le décrire, elle dirait qu'elle voit les sons et entend les couleurs. Pour cette raison, elle se sent liée et proche de son alliée usurpatrice, parce que son don est palpable. Sa confiance n'est pas aveugle.

Son don l'accompagne depuis la naissance, il est donc naturel. Plus les années passent et plus il s'amplifie. Ses capacités se présentent sous différentes formes : des ondulations atmosphériques, des murmures musicaux, des couleurs dansantes. Un corps mourant émet également des vibrations. Depuis l'arrivée des hommes, les sons de son monde ont changé. Le plus déstabilisant est celui qui s'échappe de l'arche qui transporte les Hommes ; il émet au loin des ondes quasi compréhensibles.

S'est-elle déjà servie de son don pour faire le mal? Évidemment. Il est plus facile d'implanter des pensées dans la tête d'un homme lorsqu'on contourne ses défenses. On peut rendre sourd un homme en sachant s'y prendre. Il est facile d'accéder au pouvoir ainsi en se frayant un chemin aux côtés de l'oracle. Non, Lux ne chasse pas du revers de la main les outils lui permettant de réussir.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 62a14b64558b54a70882bdf3b3764cf2

Ray Cardinal

Durant son parcours académique, Ray a développé deux passions : la biologie et les armes. Dans un premier temps, sa motivation concernait le mal qui affligeait son parent. Une maladie auto-immune. Ensuite, c'était dans l'optique de sauver la planète. Il s'est toujours intéressé aux nouvelles technologies, au progrès. Il a toujours souhaité que l'Homme puisse s'adapter. Comprendre la biologie humaine était son intérêt premier. Mais la technologie restait imprégnée à son cerveau. La combinaison entre l'homme et la machine ne pouvait qu'être une source d'inspiration. En réalité, il a toujours voulu que la technologie puisse être bénéfice face à leurs erreurs passées. Mais ce don de la connaissance peut vite devenir une nuisance. Les nouveaux matériaux de ce nouveau monde ne cessent de le fasciner et pourtant, il n'a encore rien vu.

Il ne saurait dire qu'il est fou amoureux de sa femme, mais il s'est attaché à ce qu'ils partagent. Et même si elle n'est pas toujours détendue, il prend plaisir à se sentir au fond d'elle lorsque ça arrive. Il se contente de cette relation parce qu'il n'a pas le temps de courir après une autre. Et même si elle voudrait lui parler de divorce, il serait près à l'ignorer et à la laisser endurer dans le silence, parce qu'il n'a pas envie de le perdre. Il s'est attaché à son intellect. Mais le manque de réels sentiments amoureux ne l'aide pas à rester fidèle.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 85cfb8bc8d2c054d0a2c93e292f56b29c51c4b43

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. C32dd325150eefb70a84ccd68f540793f06d14e2

Ben Barnes et Alycia Debnam-Carey :copyright:️ SneakySkunk + @Robz avec ses pluss meilleurs gifs su monde.
Qu'est-ce que tu as fais...
Rien dont tu ne doives t'inquiéter, qu'il répond.

Les barbares sont dans l'autre camp. Ray ne cherche pas à la rassurer davantage ; ne l'a-t-elle jamais accepté comme il était, au fond? Ils n'ont jamais cherché à se plaire mutuellement ; donc oui, s'accepter est le terme adéquat. Sans lui, elle serait seule, malgré qu'elle puisse encore envisager le divorce en cachette, sans lui toucher un mot à ce sujet.

Depuis quand est-ce que tu es devenu un meurtrier?

Ses yeux quittent à la fois les arbres, à la fois sa cible au sol. Ray examine sa moitié d'un regard. Il devrait prendre cette réplique comme une insulte. Souhaitait-il réellement devenir un meurtrier lorsqu'il s'est engagé dans la lutte pour la survie de l'humanité, lorsqu'il s'est démené pour faire partie de cette expédition vers une ligne temporelle différente de la leur? Non, il n'a jamais voulu être un meurtrier. Mais ne pas sauver des vies est également une forme de meurtre. Il ne peut ni la contredire ni la rassurer.

Elle n'est pas encore morte, qu'il répond informative.

Mais tout s'enchaîne, que ce soit autour d'eux ou parmi le nouvel arrivage. Certains soldats sont parvenus à déplacer des civils innocents loin de cette attaque. C'est que les soldats sont séparés en deux groupes distincts pour être plus efficients. Si Catalina est mise rapidement au sol, lui parvient à donner des coups même s'il en reçoit en retour. Il sait se battre sans avoir la technique de ce peuple. Pour cette raison, ses genoux touchent à nouveau le sol, près de Lux. La femme au visage peint fait donc une entrée magistrale, sectionnant le doigt d'un homme avec sa bouche. Et si Catalina le trouvait monstrueux dans son acte de s'en prendre à la femme par une arme non létale, que pensera-t-elle du sang qui recouvre cette inconnue? Ray a toujours juste le temps de tourner un oeil vers la blonde pour entrevoir la pierre suspendue que l'oracle s'exprime.

Si tu fais ça... tout le monde mourra.

Cette mise en garde semble calmer le guerrier qui tient la pierre ; lui comprend, contrairement à Ray qui fronce les sourcils. Sa Catalina est maintenant sauve. Ray se serait peut-être redressé plus rapidement pour lui venir en aide s'il avait vu ces images qui ont défilé dans l'esprit de l'oracle. Mais les Hommes ne savent pas anticiper les événements, sinon ils n'auraient pas mené les leurs vers l'extinction quasi totale. Grâce au voyage temporel, ils sont parvenus à recréer un semblant de renouveau. Mais ils nagent encore dans l'incertitude, contrairement à ces natifs. Non, Ray ne se doute pas qu'elle soit en mesure de voir l'avenir, car c'est concrètement impossible.

Si elle meurt... Tu meurs...
Ça fait beaucoup de si.

La science est également un domaine rempli de si et d'hypothèses, jusqu'à ce que quelque chose se consolide. Pourquoi allez-vous tous mourir si Catalina meurt ; pourquoi vais-je mourir si cette femme neutralisée meurt? qu'il pense, une réelle curiosité cachée au fond du regard. Leurs flèches tranchantes et solides ont tué plusieurs des leurs, pourtant, d'autres reprennent le flambeau. Pourquoi ces morts-ci seraient-elles plus importantes que les autres? Il pourrait poser davantage de questions si la menace n'était pas aussi imposante. Les autres soldats sont bien trop loin pour intervenir.

Je n'avais pas pour intention de la tuer, qu'il lâche néanmoins.
Tu ne mens pas à ce sujet, mais tu mens sur autre chose.

Cette fois, c'est la cheffe qui s'exprime. Ses deux coeurs lui permettent de résister longtemps à cette substance que les Hommes pensent être un sédatif. Mais les toxines qui circulent désormais dans ses cellules sont agressives. La salive de cet animal, tout particulièrement, entre en conflit avec leur propre ADN. Un ADN que les nouveaux arrivants ne partagent pas avec eux. C'est un mélange explosif à l'intérieur de son organisme. Et même si elle ne parvient ni à bouger ni à se battre, elle peut encore voir, peut encore entendre, peut encore parler. Ray lui-même ne comprend pas ce qu'elle veut dire par : tu mens sur autre chose. Ses yeux sont désormais posés sur la souffrante.

Lux regarde pourtant autre chose : ses yeux sont posés sur la jeune femme qui vient d'échapper à une mort certaine. Son oracle a vu sa mort, sans l'ombre d'un doute, mais elle ne comprend pas pourquoi elle a souhaité l'éviter. Mais Lux ne doute pas des choix de Colombe. Elles sont assez proches pour garder certains secrets aux yeux des autres. Ce qu'elle trouve pourtant fascinant, Lux, c'est de voir les larmes s'accumuler aux yeux de cette femme. Non, les célestiniens ne pleurent pas. Pas pour exprimer des émotions. Des larmes sont apparentes seulement lorsque la cornée a besoin d'être humidifiée. Car les natifs ressentent néanmoins des émotions. Elles sont exprimer différemment. Un bref sourire décore la commissure des lèvres de Lux, parce qu'elle peut finement entendre le son subtil qu'émettent ces larmes en glissant sur les joues de la blonde. Son peuple est peut-être relié à certains points, mais aucun ne partage le don d'un autre. À la différence que le don de l'oracle est unique. Certaines capacités plus communes sont partagées par bon nombre d'individus.

Nous devons comprendre, enchaîne finalement Ray, décidé à comprendre le fonctionnement de ces êtres, mais également dans l'idée de survivre dans ce nouvel environnement, mais pour ça, il doit survivre.

Et sans l'intervention de l'oracle, il n'aurait jamais eu le temps de tendre le bras pour atteindre l'arme à feu de son collègue allongé au sol, celui qui a perdu un doigt. Il a tout juste le temps de pointer le canon sur le crâne de la cheffe, toujours incapable de se lever. Il n'a pas eu besoin de se redresser, toujours agenouillé au niveau du sol. Non, sans l'intervention de l'oracle, sans le calme instauré auprès des natifs, il n'aurait pas bénéficier de cette chance de la prendre en otage. Les Hommes n'ont pas de seconde chance, alors si une ouverture se présente, ils la saisissent parfois sans réfléchir. Voilà pourquoi ils font autant d'erreurs. Son second bras se dresse, juste assez pour faire signe à Catalina de s'éloigner complétement du guerrier. Elle pourra attraper sa main pour se dégager de cette fâcheuse position. Ray a compris que sa cible était importante. Sinon les autres n'auraient pas fait d'eux leur priorité. Lui ne sait pas quel rôle il joue dans la tête de l'oracle ni les méthodes qu'il pourrait utiliser dans ces hypothétiques avenirs. Mais il doit certainement faire davantage d'erreurs qu'il ne l'imagine.

Mais une fois que Catalina est libre de ses mouvements, il dévie le canon de l'arme pour montrer qu'il ne va pas tirer, mais il pointe l'oracle pour qu'elle garde ses distances. Il est armé et pourrait faire des blessés si on le prenait par surprise. Les réflexes sont rapides et parfois insensés. Il n'aurait pas peur de tirer sur le premier guerrier qui chercherait à intervenir. Sauf que les natifs n'ont pas le temps de réagir, Lux tousse bruyamment en portant une main à sa gorge ; seul mouvement qu'elle parvient réellement à faire. C'est que les toxines prennent du terrain et que son corps ne réagit pas bien. Et si l'oracle ne voit pas le décès de sa cheffe dans l'instant, c'est uniquement parce que c'est une mort graduelle qui pourrait prendre quelques jours. La cheffe devra soigneusement être prise en charge. Cette fois, Lux n'est plus en mesure de garder les yeux ouverts. Non, les Hommes ne connaissent pas encore bien cette toxine, et peut-être qu'ils ne pourront jamais trouver de remède. Les natifs en possèdent-ils un?  

Ils ont manipulé la toxique sans être infecté, s'étonne un guerrier qui semble comprendre quel mal s'acharne sur la cheffe.

Étonné parce qu'ils ont mis des lustres avant de pouvoir trouver un moyen de contrer les effets de la toxine ou parce qu'ils n'y sont toujours pas parvenus? Il s'adresse néanmoins à l'oracle, parce que en temps d'incertitudes, elle est celle qui peut le mieux répondre aux questions, même si elle est évasive, même si elle ment. Il est toujours plus facile de suivre une personne capable de donner des ordres plutôt qu'une personne qui ne sait pas où elle met les pieds. Ray a baissé le canon de l'arme pour se remettre à genou. Il porte des doigts à la jugulaire de sa cible pour vérifier son pouls. Ce qu'il constate l'hébète déjà. Le sang pompe plus rapidement qu'à la normale ― sa normale à lui ― et plus fortement aussi. Et même s'il connaît des bases sur l'anatomie humaine il n'est pas médecin.

Elle réagit très mal au sédatif, avoue-t-il, plus chamboulé parce qu'elle pourrait mourir ou parce qu'ils ont échoué à la confection de ce nouveau sédatif? Elle a besoin de soins. Si vous voulez qu'elle survivre, elle doit venir avec nous.
Tu as dit qu'elle allait mourir si elle était capturée, lâche un des hommes dans un grognement, qui siffle derrière l'oracle, la mâchoire serrée. On ne peut pas laisser cet homme vivre, c'est un menteur.

Mais sitôt que le guerrier tente de s'approcher de Catalina pour se venger, Ray se dresse entre les deux, l'arme pointée vers le guerrier. Oui, il va tirer s'il fait un pas de plus. Oui, l'oracle a vu juste. Ray fera stupidement des victimes si la blonde meurt. Mais sera-t-elle prête à marchander pour sauver la vie de sa cheffe? La main libre de Ray est déjà autour de celle de sa femme, qu'elle ait décidé de rester dans son dos ou qu'elle fasse jaillir ses méninges pour intervenir et proposer un plan B. Catalina est intelligente.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
@Robz
@Robz
MESSAGES : 393
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

200812054810395471.png
Colombe
L'oracle, est certainement la personne en qui ce peuple met le plus d'espoir. Il est censé prédire les grandes lignes de leur histoire. Colombe est née d'une grossesse de trois : Colombe, l'oracle, Dora, la créatrice, et Camila, la guerrière. Les deux premières sont nées avec un don, la dernière est née sans. Voilà certainement la raison qui l'a poussé à être tant différentes, à tant envier, à tant haïr ses deux soeurs.

Dora était adulée par son peuple pour être capable de créer par la pensée toutes nécessités. Dora est la première à mourir, le premier jour où les Hommes sont arrivés dans leur monde. Dora était la préférée de Camila, parce qu'elle était moins importante que l'oracle, parce qu'elle faisait plus d'effort pour que la guerrière l'aime. Alors Camila a vengé sa mort sous prétexte que Colombe aurait du la prédire, comme elle avait prédit l'arrivée des Hommes. Camila a prit la vie de sa seconde soeur, loin des regards, avant de dévorer son coeur. On dit que par chez eux, c'est la seule façon de voler le don d'un être.

Depuis ce jour, Camila a prit la place de Colombe : elle porte son nom, use de son don. Elle a échangé leur place en échangeant simplement leurs vêtements. Son peuple n'y a vu que du feu, ou a voulu le croire pour garder l'oracle avec eux. Il n'y a qu'une personne connaissait la véracité de cette histoire : la femme qui a usé de ça pour prendre la place de chef. Aucune des deux n'est là par hasard, aucune des deux ne devraient y être. Pourtant, elles ont prit le pouvoir sous le nez de tous les autres.

On ne peut pas sauver quelqu'un qui est déjà mort.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 01403c6d1cfe1bc3800a798ae04201f06aa6d791

Catalina Mary
Rosberg


Vivre dans un monde qui n'a rien de sain, c'est son quotidien. Et même si Catalina a fait de son mieux pour construire sa vie en espérant un futur meilleur, rien ne lui aurait promis de connaître autre chose qu'une mort arrivant bien trop tôt et étant bien trop douloureuse. Son monde est envahi par la pollution, il n'y a plus d'animaux, quasiment plus de plantes. Et l'espérance de vie n'était plus élevée. On peut dire qu'elle est née dans la bonne génération, même s'ils n'avaient le droit qu'à un enfant par personne. Mais Catalina s'est cantonnée à être l'être parfait : chercheuse et spécialiste des énergies renouvelables, mariée, sans enfants pour ne pas leur offrir un avenir pire que le sien. Elle n'était pas vraiment elle-même pour cacher son homosexualité qu'elle a toujours connu.

ticket n°167 : type professionnel. Voilà deux ans que Catalina a été recrutée pour faire partie du voyage vers le passé pour l'an 2247. Elle a trouvé le temps long ; entre son mariage qui vole en éclat, et l'engouement pour le voyage, elle a cru perdre la tête. Mais enfin, elle s'apprête à passer la portail qui l'emmènera loin, pour une vie meilleure.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 1603315841-ezgif-3-1cc69eb69a95

Marie Avgeropoulos | Eliza Taylor - SneakySkunk
Catalina n'a jamais ressenti telle peur, tandis que Colombe n'a jamais ressenti cet ébranlement de l'esprit. Voilà qu'elle se retrouve devant  le corps inerte de Lux, son doigt pointé vers son leader alors que ses yeux sont posés sur l'Homme à genoux au sol. Parce qu'il agit, parce qu'il parle le premier, il prend la place de leader alors qu'il ne l'est certainement pas. Mais voilà une chose que les autres ne pourront pas détruire : la vision que Colombe à de cet homme qui paraît à la fois en colère, à la fois intrigué par ce qui se passe. Ray a prit des coups, il en a donné en retour, mais dans ses yeux, on pourrait presque y voir un gouffre sans fin : celui de la connaissance. Je n'avais pas pour intention de la tuer, voilà qu'il parle et ça fait légèrement pencher le visage de Colombe. Mais tout son corps réagit lorsque c'est Lux qui prend la parole : faible, lointaine comparée à la force qu'elle peut en sortir d'habitude. Un très faible sourire s'est dessiné à la commissure des lèvres de l'oracle : c'est le soulagement qui s'exprime, en partie. Tu mens sur autre chose, une phrase qui attise la curiosité de Colombe et qui la pousse à regarder Ray lorsque celui-ci détourne ses yeux pour les poser sur Lux.

L'oracle fait un pas en avant, comme si elle était prête à se battre -c'est l'habitude des combats qui ressort- mais elle s'arrête à la seconde où l'arme que tient maintenant Ray se pose sur la tête de Lux. C'est par ce genre d'arme que Dora est morte, alors même si ils ne connaissent pas cette technologie, les natifs savent ce que ça représente : la mort. Elle s'arrête d'abord, comme tous les autres, parce qu'il vise la femme au pouvoir. Ses paupières se plissent, tout comme le bout de son nez, lorsqu'elle voit la blonde s'échapper des mains du guerrier pour attraper le bras de Ray et se cacher une nouvelle fois derrière lui. Les doigts de Catalina ne sauraient lâcher son époux même si elle doit changer de prises lorsqu'il bouge. Si elle a pu être dégoutée par le premier tir qu'il a lancé à l'aide de sa nouvelle création, toutes ces préoccupations ont disparu depuis. Face à l'horreur de la femme au visage peint, de cette pierre qu'elle a vu levée au dessus de sa tête, Catalina comprend une chose : survivre amène à des choix. Elle commence seulement à voir cette possibilité, mais c'est la présence de Ray qui lui permet de rester en vie. Encore, d'une manière différente de tout ce qu'il a pu faire pour elle jusqu'à présent. Elle s'accroche à lui avec plus de ardeur à mesure que ses doigts tremblent. Catalina lui fait confiance de tout son être.

Mais lorsque le canon se lève pour garder Colombe à distance, elle n'a toujours pas bougé. Parce que l'oracle ne voit pas tous les détails, toutes les possibilités de l'avenir, son souffle perd de sa rigueur lorsqu'elle voit cette menace directement posée sur elle. Les natifs autour n'ont pas la même réaction, deux d'entre eux semblent se rapprocher d'elle, prêts à prendre le coup à sa place s'il devait y avoir une balle de tirée. C'est montrer à quel point ils croient en ce don qu'elle exploite : ce n'est pas la vie de Colombe qu'ils désirent protéger, mais tout ce que ses prédictions leur apportent. Ses membres sont pris d'un spasme lorsque Lux se met à tousser, mais son attention ne change pas de personne, Colombe regarde toujours Ray jusqu'à ce qu'un des siens prennent la parole pour prononcer des mots censés : Ils ont manipulé la toxique sans être infectés. Le regard de Colombe s'est posé sur le guerrier qui a parlé, et sa lèvre s'est retroussée d'un côté à cause de la surprise, à cause de la colère. Celui de ses coeurs qui ressent les émotions s'emballe parce qu'elle ne sait comment agir face à ça : ils n'ont aucun moyen de sauver Lux si elle repart avec eux, parce qu'ils ne savent pas contrôler la toxine. Ils ne savent pas la guérir. Mais si Colombe ressent de la colère, c'est surtout parce qu'elle se rend compte de la menace décrite par sa vision. L'oracle avait raison : le pire pour eux se dressent aujourd'hui. Ils auraient du simplement faire demi-tour.

" - Tu as dit qu'elle allait mourir si elle était capturée," Colombe entend cette voix derrière elle, mais elle ne réagit pas assez vite pour l'arrêter ; c'est Lux qui sait contrôler ses guerriers, Camila est aussi tête cramée que les autres. " On ne peut pas laisser cet homme vivre, c'est un menteur."

Catalina n'a jamais été prise en grippe par qui que ce soit, sur Terre. Elle ne savait pas ce que signifiait prendre des coups jusqu'à aujourd'hui. Et voilà qu'elle est sur le point d'être massacrée par simple vengeance. Un dommage collatéral. Ses doigts ont serrés ceux de Ray avec plus de force lorsqu'elle a sursauté en voyant le natif s'avancer vers eux pour mettre en oeuvre ses paroles : elle n'a pas peur de l'arme que tient Ray. Sa peur est mise au bon endroit, cette fois-ci.

" - Elle peut mourir si l'ennemi l'emmène. " Colombe parle avec des mots qu'elle ne pense pas : elle a menti, elle n'a pas vu Lux mourir en partant avec ces hommes. Mais surtout, elle sait que les natifs peuvent changer de chef comme bon leur semble : Lux n'est que la dernière après tant d'autres. " Est-ce seulement un problème ?" Le Célestienien stop son attaque : entre l'arme pointée sur lui et les mots de l'oracle, il se met à douter.

Colombe ne veut pas perdre la seule véritable alliée qu'elle a, pourtant, elle est prête à prendre le risque de la laisser aux mains de l'ennemi. C'est certainement parce qu'elle pense avoir une carte maitresse dans sa manche : le Célestinien nommé Kunée. Son don à lui, correctement usé, serait presque désiré par tous les guerriers. Il est capable de disparaître complètement à la vue de ceux qu'il choisi. Il n'est pas invisible, non, pas au sens propre de se terme : il est simplement capable de jouer dans l'esprit des gens et d'occulter sa présence. Seuls ceux qu'il choisit peuvent le voir : les Célestinien le voient. Il est si prêt de Lux et du porteur de l'arme qu'il n'aurait qu'à tendre le bras pour le couper la peau. Mais il ne bouge pas, non, il reste là. Discrètement, en silence, pour rester dans l'ombre dans montrer sa présence. C'est comme s'il y avait un mur empêchant les Hommes de le voir.

" - Si tu l'emmene..." Elle s'adresse au leader de l'ennemi en le tutoyant : c'est la manière qu'ils ont de montrer n'ont pas peur. " Tu laisseras un des tiens entre mes mains. Notre leader contre le votre." Colombe trahi la place de Lux dans la hiérarchie de leur société. Mais aucun des siens ne semblent être dérangés par ce fait plus que par le fait de laisser Lux aux mains de l'ennemi. " Comme je l'ai dis... si elle meurt, vous mourrez tous."

Colombe escompte bien à ce que Kunée reste invisible aux yeux des autres, qu'il se rende dans leur campement avec Lux, qu'il tue tous ceux qu'il pourra avoir si Lux devait perdre la vie. Mais elle compte tenir sa promesse elle-même : si leur leader meurt, Ray tombera de la main de l'oracle. C'est devenu personnel à partir du moment où il s'en est pris à son allié. Alors Colombe lève la main, et ceci n'est pas un ordre : ses doigts agissent pour indiquer à Ray de venir avec elle. Qu'il ne puisse pas être le leader des Hommes ne lui vient même pas à l'idée : ils se fient à ce qu'ils voient.

" - Il n'est pas notre leader."

Les larmes de Catalina ont arrêté le couler lorsqu'elle a compris que les natifs ne lâcheraient pas l'affaire sans avoir fait un échange des plus importants. Mais c'est le mouvement de la femme au visage peint qui la fait réagir : elle tient toujours la main de Ray, un peu plus fort encore. Pourtant, Catalina s'est légèrement décalée sur le côté. Elle a manqué d'entrer en contact avec Kunée, sans pour autant pouvoir le voir. Si elle l'avait touché, la blonde se serait rendue compte de sa présence, ce qui aurait obligatoirement permis à Ray et les autres de le voir. Mais le natif a tout juste eu le temps de se reculer pour rester dans l'ombre.

" - Si vous voulez qu'elle survive, Ray doit la suivre."
" - Votre leader est votre guérisseur ?"

Ce détail semble faire sourire d'ironie Colombe : quelques natifs se mettent à se moquer à leur façon. Pour eux, c'est quelque chose de risible. Un leader ne peut être quelqu'un avec des prouesses qui servent à guérir la maladie. Surtout, Colombe reste sur ce qu'elle a vu ; Ray est le maître des Hommes dans cette situation, alors c'est lui qu'elle désir. Mais Colombe semble avoir un doute : qu'est-ce dont qui uni la blonde au leader ? Leur lien semble différent de ce qu'il semble avoir avec les autres. L'amour, peu de Célestinien sont capables de le connaître. On l'interdit aux guerriers car le coeur des sentiments ne doit pas avoir plus d'importance que l'autre. Rares sont les Célestiniens qui se sont laissés imprégnés par ce sentiment.

" - Tu ne vas pas les suivre !?" La voix de Catalina est plus basse, quand elle parle directement à Ray, après s'être détournée de Colombe pour poser toute son attention sur son mari. Il peut voir la peur sur son visage, mais peut-il voir la détresse à l'idée de le perdre, tapis au fond de ses yeux bleus ? Elle semble plus imposer un ordre que demander son avis. " Tu peux la sauver, c'est ton jouet, hein ?" Elle parle, laisse sa langue et son coeur s'emballer parce qu'il n'est pas médecin, parce qu'il n'est pas leader. La seule chose que Catalina désire à cet instant, c'est d'aller au camp avec son époux. Catalina prend le silence de Colombe comme une requête, comme si l'oracle ne pouvait pas avoir changé d'avis. " Tu n'as pas à faire ça..."
" - Si tu ne viens pas, nous prendrons la femelle à ta place." Colombe tire une dernière carte, ne sachant pas ce que l'avenir leur réserve. Est-il seulement capable de sauver Lux ? Ou quelqu'un d'autre que ce leader peut-il le faire à sa place ? " Tu as un choix. Alors choisit. Ou nous le feront à ta place."

Kunée profite de ce moment pour s'être baissé au plus prêt de Lux. Il ne parle pas, il se contente de la toucher pour voir si elle est toujours en vie, toujours consciente. Si une part de Lux est toujours bien avec eux, elle pourra comprendre que Colombe ne l'abandonne pas. Ils auraient simplement du faire demi-tour avant l'attaque. Lux doit rester en vie, et pour la première fois, Colombe joue sur la ligne du destin pour s'en sortir.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 514
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

200812054810395471.png
Lux
La communication est son atout premier. Sans la moindre difficulté, elle parvient à connaître les langages, peu importe sa nature : végétale, animale, humaine, corporelle. En tout temps, c'est comme si elle pouvait assimiler tout ce qui l'entoure, comme connectée aux sensations qui s'échappent du sol, de l'eau et des arbres. Si elle devait le décrire, elle dirait qu'elle voit les sons et entend les couleurs. Pour cette raison, elle se sent liée et proche de son alliée usurpatrice, parce que son don est palpable. Sa confiance n'est pas aveugle.

Son don l'accompagne depuis la naissance, il est donc naturel. Plus les années passent et plus il s'amplifie. Ses capacités se présentent sous différentes formes : des ondulations atmosphériques, des murmures musicaux, des couleurs dansantes. Un corps mourant émet également des vibrations. Depuis l'arrivée des hommes, les sons de son monde ont changé. Le plus déstabilisant est celui qui s'échappe de l'arche qui transporte les Hommes ; il émet au loin des ondes quasi compréhensibles.

S'est-elle déjà servie de son don pour faire le mal? Évidemment. Il est plus facile d'implanter des pensées dans la tête d'un homme lorsqu'on contourne ses défenses. On peut rendre sourd un homme en sachant s'y prendre. Il est facile d'accéder au pouvoir ainsi en se frayant un chemin aux côtés de l'oracle. Non, Lux ne chasse pas du revers de la main les outils lui permettant de réussir.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 62a14b64558b54a70882bdf3b3764cf2

Ray Cardinal

Durant son parcours académique, Ray a développé deux passions : la biologie et les armes. Dans un premier temps, sa motivation concernait le mal qui affligeait son parent. Une maladie auto-immune. Ensuite, c'était dans l'optique de sauver la planète. Il s'est toujours intéressé aux nouvelles technologies, au progrès. Il a toujours souhaité que l'Homme puisse s'adapter. Comprendre la biologie humaine était son intérêt premier. Mais la technologie restait imprégnée à son cerveau. La combinaison entre l'homme et la machine ne pouvait qu'être une source d'inspiration. En réalité, il a toujours voulu que la technologie puisse être bénéfice face à leurs erreurs passées. Mais ce don de la connaissance peut vite devenir une nuisance. Les nouveaux matériaux de ce nouveau monde ne cessent de le fasciner et pourtant, il n'a encore rien vu.

Il ne saurait dire qu'il est fou amoureux de sa femme, mais il s'est attaché à ce qu'ils partagent. Et même si elle n'est pas toujours détendue, il prend plaisir à se sentir au fond d'elle lorsque ça arrive. Il se contente de cette relation parce qu'il n'a pas le temps de courir après une autre. Et même si elle voudrait lui parler de divorce, il serait près à l'ignorer et à la laisser endurer dans le silence, parce qu'il n'a pas envie de le perdre. Il s'est attaché à son intellect. Mais le manque de réels sentiments amoureux ne l'aide pas à rester fidèle.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 85cfb8bc8d2c054d0a2c93e292f56b29c51c4b43

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. C32dd325150eefb70a84ccd68f540793f06d14e2

Ben Barnes et Alycia Debnam-Carey :copyright:️ SneakySkunk + @Robz avec ses pluss meilleurs gifs su monde.
Notre leader contre le votre.

L'attitude de Catalina semble changer lorsque l'ennemie fait cette demande. Pourtant, la posture de Ray ne change pas ; il ne rabaisse pas l'arme, il ne cherche pas à contredire. Ce faux titre ne semble pas lui déplaire. La blonde ne souhaite pas se retrouver seule alors qu'elle vient de franchir le portail pour retrouver l'homme qui est supposé être son mari. Aux yeux de la loi ― l'ancienne loi de la Terre ― ils sont mariés, mais de coeur, c'est une autre histoire. Techniquement, les lois ne devraient pas changer malgré ce voyage vers une nouvelle destination. Pour qui a-t-elle réellement peur? Pour lui ou pour elle-même?  Catalina et Ray ne se sont pas vus depuis des mois. Ils n'ont pas eu le temps d'avoir une discussion, n'ont pas eu le temps de s'allonger dans un même lit. L'arrivée de Catalina ne se sera pas faite en douceur. Elle apprend l'existence de ce monde le jour même où les natifs choisissent d'attaquer ce portail. Pourquoi? La sécurité devra être renforcée pour les prochains arrivages. Impossible de les prévenir malheureusement.

Il n'est pas notre leader.
Je ne crois pas que ça lui importe réellement, ajoute Ray à l'intention de sa femme.
Si vous voulez qu'elle survive, Ray doit la suivre.
Votre leader est votre guérisseur?

Il a un faible sourire en pensent : ni l'un ni l'autre.

Tu ne vas pas les suivre!? Tu n'as pas à faire ça...
Non, tu as raison.

Ray caresse la tête de sa femme, du sommet de son crâne jusqu'à sa joue, non sans toucher ses cheveux au passage. Il laisse traîner son pouce à sa mâchoire lorsqu'il penche légèrement son visage vers le sien si déconcerté, de manière à ancrer ses prunelles dans les siennes. Mentalement, sa décision est déjà prise lorsque l'ennemie insiste en menaçant de prendre la femelle. Il ne réagit pas immédiatement, concentré à rassurer Catalina comme si ça pouvait changer quelque chose. À croire qu'ils ne seront pas embrochés s'ils tardent trop.

Tu as un choix, choisis, la primitive insiste.
Mais je le ferai quand même, lâche Ray lorsqu'il passe sa main sur l'épaule de la blonde.

Qu'ils soient réellement amoureux ou non n'aurait rien changé à cette décision, car deux choses pourraient l'influencer : la connaissance et l'amour. Et s'il ne le fait pas pour la protéger afin qu'elle soit en sécurité, il le fait parce que ce sera utile. Son intuition est peut-être fausse, peut-être précipitée, mais il ne pense pas qu'on va le tuer du moment que la femme ― leur cheffe ― est aux soins des Hommes. Il n'aurait pu être plus près des primitifs qu'à cet instant. Catalina ne pourrait comprendre... elle vient d'arriver. Lui, ça fait quelques mois qu'il étudie ce monde. Il lui offre un sourire résigné, signe que son coeur n'est pas déchiré de la laisser derrière. Ne l'a-t-il pas déjà fait en voyageant le premier? De l'autre côté, il se dit qu'elle sera en sécurité, protégée, en retournant au camp avec cette monnaie d'échange. C'est sa manière à lui de montrer que oui, il tient quand même à elle.

Ne marchandons pas trop longtemps, je ne crois pas qu'ils patienteront encore indéfiniment, qu'il dit néanmoins à Catalina.

Il colle ses lèvres à son oreille comme s'il voulait dire je t'aime, ce qu'il ne fait pas. Son souffle se perd dans ses mèches alors qu'il s'assure d'être au plus près pour que nul ne puisse entendre ses paroles, à savoir si l'homme " invisible " est assez près pour attendre ou s'il n'y parvient pas, accroupi près du corps. Ray lui dit qu'au moins elle sera à l'abri, que l'infectée survive ou non. Lui disant aussi qu'elle pourra trouver le père Cardinal au camp et lui expliquer ce qui vient d'arriver. Non, Ray ne sait pas si leur technologie sera réellement à la hauteur de la tâche. Mais c'était une occasion inespérée de ramener vivante une ennemie au camp. Et par hasard, il a visé la cheffe.

Fais bien attention.

Sans réellement lui donner l'opportunité d'insister pour l'en dissuader, il glisse sa main à sa nuque pour lui prendre un bref baiser sur les lèvres. Le premier après tous ces mois. Elle n'aura pas l'occasion de lui parler du divorce. Ensuite, il la pousse doucement vers l'un des deux soldats qui se sont approchés. On regarde les natifs comme s'ils pouvaient changer d'avis à tout moment. Non, cette scène n'est pas rassurante, loin de là. Marchander avec l'ennemi, c'est dangereux. Et Ray n'a rien d'un leader, officiellement. Mais il n'est pas en position de douter. Le doute ne serait pas compatible avec son métier et ses passions. Le premier soldat garde Catalina à son flanc, le second vient précieusement prendre la cheffe dans ses bras. Le regard de Ray se tourne vers la main de l'ennemie sans y réagir. Puis ses yeux se dressent finalement vers son visage peint de sang.

J'ai fait mon choix, dit-il en y mettant bien l'emphase. J'imagine qu'on doit espérer qu'elle survive?

Mais une fois de retour, l'oracle sera confrontée par l'un des frères de Lux. Où est-elle. Que lui est-il arrivé. Traîtresse. Menteuse. Tu aurais dû l'anticiper. Pourquoi n'as-tu rien fait pour qu'elle revienne indemne.

_________________

Vous avez laissé mon fils repartir avec l'ennemi? s'insurge un homme, M. Cardinal, dont la voix porte fortement.

Il ne s'adresse pas directement à Catalina, mais plutôt aux soldats qui ont vu Ray s'éloigner aux côtés des indigènes. Sa réaction est forte, parce qu'il n'accepte pas de perdre son fils comme il a autrefois perdu sa femme. Catalina aura forcément eu le temps de parler à cet homme à son arrivée, parce qu'il se sera montré heureux de la revoir : elle est la femme de son fils après tout. Cependant, il travaille uniquement dans la science, ne pourrait donc malheureusement pas influencer l'armée pour récupérer son fils.

J'espère pour vous que vous serez capable de tirer quelque chose de cette femme, menace-t-il.

Sa voix est ensuite plus posée, mais toujours aussi désarmante, à l'équipe qui surveillera l'ennemie ; le dernier son qu'il émet, c'est un grognement avant de quitter la pièce où on a isolé l'ennemie, car personne ne voudrait l'avoir à ses côtés à l'infirmerie.

Catalina aura eu le loisir de rester auprès de Lux si tel avait été son choix. Kunée est là, près du lit où repose la malade. Mais il est effectivement invisible aux yeux des autres, sauf de sa commandante. Lux pourra d'ailleurs le voir si elle devait ouvrir les yeux, mais elle ne trahira jamais sa présence, le laissera tuer quiconque voudrait s'en prendre à elle, car c'est son rôle de la protéger. Jusqu'à preuve du contraire : personne n'a cherché à lui prendre son titre et elle le gardera aussi longtemps qu'elle vivra. Les scientifiques ne se sont pas encore penchés sur son cas, parce qu'il y a beaucoup à faire au camp. Et les infirmiers sont débordés à cause de l'attaque. Malheureusement, beaucoup de civils sont morts aujourd'hui. Le mieux qu'on puisse faire pour le moment afin de garder l'ennemie en vie, c'est de lui injecter un produit contre les allergies, un de ceux utilisés sur les hommes, pour ralentir un minimum la toxine qui affecte ce peuple, en espérant qu'il fonctionne.

Lux n'ouvrira les yeux qu'une fois la nuit tombée. Mais on l'aura dépouillée de ses armes et on l'aura menottée. Des gardes surveillent d'ailleurs les allées et venues devant la porte. Elle ne sursautera pas, ne bougera pas. Elle se contentera d'ouvrir les yeux, d'observer ses poignets et tout ce qui l'entourent. Elle sait être calme. Tout comme elle sait commander. Elle grimace pourtant parce que le son des appareils qui l'entourent est désagréable à son ouïe bien trop sensible. Et parce que ça l'importune, les appareils grésilleront. Aura-t-on remarqué l'existence de ses deux coeurs ou la couleur de son sang?


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
@Robz
@Robz
MESSAGES : 393
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

200812054810395471.png
Colombe
L'oracle, est certainement la personne en qui ce peuple met le plus d'espoir. Il est censé prédire les grandes lignes de leur histoire. Colombe est née d'une grossesse de trois : Colombe, l'oracle, Dora, la créatrice, et Camila, la guerrière. Les deux premières sont nées avec un don, la dernière est née sans. Voilà certainement la raison qui l'a poussé à être tant différentes, à tant envier, à tant haïr ses deux soeurs.

Dora était adulée par son peuple pour être capable de créer par la pensée toutes nécessités. Dora est la première à mourir, le premier jour où les Hommes sont arrivés dans leur monde. Dora était la préférée de Camila, parce qu'elle était moins importante que l'oracle, parce qu'elle faisait plus d'effort pour que la guerrière l'aime. Alors Camila a vengé sa mort sous prétexte que Colombe aurait du la prédire, comme elle avait prédit l'arrivée des Hommes. Camila a prit la vie de sa seconde soeur, loin des regards, avant de dévorer son coeur. On dit que par chez eux, c'est la seule façon de voler le don d'un être.

Depuis ce jour, Camila a prit la place de Colombe : elle porte son nom, use de son don. Elle a échangé leur place en échangeant simplement leurs vêtements. Son peuple n'y a vu que du feu, ou a voulu le croire pour garder l'oracle avec eux. Il n'y a qu'une personne connaissait la véracité de cette histoire : la femme qui a usé de ça pour prendre la place de chef. Aucune des deux n'est là par hasard, aucune des deux ne devraient y être. Pourtant, elles ont prit le pouvoir sous le nez de tous les autres.

On ne peut pas sauver quelqu'un qui est déjà mort.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 01403c6d1cfe1bc3800a798ae04201f06aa6d791

Catalina Mary
Rosberg


Vivre dans un monde qui n'a rien de sain, c'est son quotidien. Et même si Catalina a fait de son mieux pour construire sa vie en espérant un futur meilleur, rien ne lui aurait promis de connaître autre chose qu'une mort arrivant bien trop tôt et étant bien trop douloureuse. Son monde est envahi par la pollution, il n'y a plus d'animaux, quasiment plus de plantes. Et l'espérance de vie n'était plus élevée. On peut dire qu'elle est née dans la bonne génération, même s'ils n'avaient le droit qu'à un enfant par personne. Mais Catalina s'est cantonnée à être l'être parfait : chercheuse et spécialiste des énergies renouvelables, mariée, sans enfants pour ne pas leur offrir un avenir pire que le sien. Elle n'était pas vraiment elle-même pour cacher son homosexualité qu'elle a toujours connu.

ticket n°167 : type professionnel. Voilà deux ans que Catalina a été recrutée pour faire partie du voyage vers le passé pour l'an 2247. Elle a trouvé le temps long ; entre son mariage qui vole en éclat, et l'engouement pour le voyage, elle a cru perdre la tête. Mais enfin, elle s'apprête à passer la portail qui l'emmènera loin, pour une vie meilleure.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 1603315841-ezgif-3-1cc69eb69a95

Marie Avgeropoulos | Eliza Taylor - SneakySkunk
" - J'ai fait mon choix." Il récolte seulement un signe de tête de la part de l'oracle. Colombe le lâche pourtant du regard pour voir le soldat porter Lux : pas une once d'elle n'apprécie ce plan, mais elle le suivra. " J'imagine qu'on doit espérer qu'elle survive? "
" - Tu devrais." Elle met l'emphase, à son tour, sur ce fait. Bien qu'elle mette quelques secondes à reposer ses yeux sur l'Homme, Colombe aura attendu que les soldats, accompagnés de Lux et de Catalina, disparaissent assez loin pour faire signe aux siens de suivre. Elle se sera surtout assurée que Kunée soit juste derrière eux. D'un sifflement entre ses doigts, Colombe indique la retraite. D'un signe de tête, elle désigne deux guerriers qu'elle désire voir agir. " Occupez-vous de lui. Il ne doit pas pouvoir y retourner." Elle parle de leur campement où ils comptent se rendre, où ils comptent l'enfermer jusqu'à ce qu'ils en aient décidé autrement. Jusqu'à ce qu'ils ressentent la mort de leur cheffe. Jusqu'à ce que Colombe ait décidé de lui prendre la vie. " S'il en ressort vivant."

Ca fait rire les quelques guerriers qui sont autour. On aura désarmé Ray de ses armes apparentes : il a trop de ressources que les natifs ne connaissent pas qu'il pourrait avoir caché sur lui. Puis on l'aura fait avancer pendant un bon tiers du trajets avant de lui mettre un linge sur la tête. Un sac ou un vêtement foncé qui lui permettront de ne pas retrouver la chemin jusqu'au campement qu'il voudra visiter. S'il a entendu des gémissements de montures, il ne les aura pas vu en entière : les chevaux peuvent ressembler aux leurs mais n'ont pas toutes les mêmes caractéristiques physiques. En tous les cas, personne ne l'aura fait monter sur sa monture, Ray aura été obligé de suivre à pied, qu'on l'ait attaché ou qu'on le suive de si prêt qu'il ne pourrait pas s'enfuir. Si Colombe retourne en vie à son village, elle n'y parvient pas sans anxiété. Elle sera restée sur sa monture, au milieu du cortège : c'est là qu'on place ceux qui valent d'être protégés. Mais de là, elle a surtout pu poser ses yeux sur le dos de l'Homme qu'ils ramènent captifs. Colombe aurait donné n'importe quoi pour que Lux soit à sa place. Conclure ce genre de marché, ramener l'ennemi dans leur foyer, ça n'a jamais été une éventualité : Colombe n'a pas à prendre ce genre de décision, elle n'est pas au pouvoir. Elle ne doit jamais l'être.

" - Où est-elle. Que lui est-il arrivé." On l'interroge à peine est-elle descendue de sa monture. Pas n'importe qui, c'est la voix féroce de l'un des frères de la femme de pouvoir qui l'interroge sur des faits déjà passés : ce n'est pas habituel.
" - Prise par l'ennemi." Colombe répond d'une courte phrase alors qu'elle tente déjà de tourner le dos au frère virulent.
" - Traîtresse. Menteuse." Des mots trop forts et puissants pour que Colombe continue sa route sans se défendre. La véritable Colombe ne s'est pas défendue lorsque Camila s'en est prise à elle de la même façon que ce frère. " Tu aurais dû l'anticiper. Pourquoi n'as-tu rien fait pour qu'elle revienne indemne."
" - Oses-tu insinuer que j'y suis pour quelque chose ?" Son regard sombre se pose sur le frère, imposant même face à elle. Mais Colombe ne baisse pas les yeux, elle bombe même le torse comme on le lui a appris à le faire pour paraître plus imposante. " Je l'ai prévenu du danger... si ta soeur a donné l'ordre d'attaquer, elle a fait ce qu'elle avait à faire." Colombe avance d'un pas pour paraître plus menaçante : on l'examine les yeux plissés à cause du rouge qui recouvre son visage. De l'odeur dérangeante qui s'en échappe pour les natifs qui ne connaissent pas encore ce sang rouge. " Est-ce que tu remettrais en cause ses décisions ?" Ses yeux se plissent un peu plus. Colombe se sert du fait qu'ils sont en publics pour garder en place le frère : oserait-il vraiment agir contre l'oracle face aux autres ? " Pour l'instant, les ordres sont les mêmes. Occupe toi l'esprit en attendant la prochaine étape." Si Colombe donne des ordres, elle n'aura jamais les épaules ou le mental pour être à la tête de ce clan. Guerrière, ou oracle, elle n'a jamais souhaité cette place, sait qu'elle en serait incapable. Alors lorsqu'elle se détourne enfin du frère, c'est là qu'elle avale difficilement sa salive. Pourtant, elle n'hésite pas à reprendre la parole pour accentuer un fait que tout le monde connaît : sauf Ray. " Vous serez les premiers à savoir si Lux perd la vie."
_________________________________

Catalina est restée derrière, la dernière dans cette pièce où est enfermée la prisonnière. La malade. La blonde est restée là plantée devant ce corps inerte sans savoir que Lux est toujours accompagnée par l'un de ses guerriers. Elle n'imaginerait pas de tels dons, bien trop terre à terre pour ce genre de choses. Mais Catalina n'est pas restée là pour contempler l'ennemi : elle s'est simplement perdue dans ses pensées, dans ses premiers moments sur cette nouvelle planète. Là, à regarder une femme qu'elle ne connaît pas et qui lui pourri déjà l'existence. Tu as raison, mais je le ferais quand même. Avec du recul, Catalina est moins interloquée par les mots de son époux qu'au moment où elle les a entendu. Parce qu'elle sait qu'ils n'ont jamais vraiment été sur la même longueur d'ondes, parce qu'elle sait qu'il comprend ce monde mieux qu'elle ne peut le faire depuis le peu de temps qu'elle s'y trouve. Mais surtout, parce qu'elle sait qu'il ne l'aurait pas laissé être prise par quelqu'un d'autre : Catalina s'est toujours sentie en sécurité près de Ray, et c'est certainement pour ça qu'elle a pu l'épouser. Se cacher derrière lui, se sentir protégée, se sentir acceptée, a toujours fait parti de ses besoins, ça a toujours été plus facile à faire qu'accepter et affronter la réalité. Elle repense à ce premier baiser échangé depuis des lustres : ils ne lui ont pas manqué jusqu'à ce jour. Catalina a l'impression qu'elle n'aura plus cette chance, et son coeur s'emballe en s'imaginant sans son pilier pour survivre.

Elle a quitté la salle parce que son cerveau a eu besoin de s'oxygéner. Parce qu'elle a commencé à avoir mal, à avoir une nouvelle fois envie de pleurer. Ses larmes ont menacé de couler à plusieurs reprises après avoir retrouvé son beau-père. Voilà qui l'a aidé à ne pas s'effondrer jusqu'à présent. Mais elle aurait voulu pouvoir se cacher au fond de la poche de cet homme mûr pour le restant de ses jours. Catalina ne sait pas se gérer toute seule : elle pense savoir le faire parce qu'elle a été seule pendant ces derniers mois. C'est sans oublier que tout avait été réglé avant le départ de Ray. La seule chose qu'elle ait réellement mise en route fut sa demande de divorce, et ça n'a abouti à rien.

Retrouver l'air pur à l'extérieur du bâtiment a permis à ses joues d'arrêter de prendre feu. Ca lui a permis, aussi, de retenir ses larmes à cause du froid qui s'est emparé de l'air. Les différences de températures entre la nuit et le jour sont stupéfiants ; il fait très chaud lorsque les soleils sont là, tant, qu'il paraît faire si froid maintenant qu'ils ont disparus. Catalina prend enfin le temps de voir la façon dont vivent les gens dans ce camp. Des bâtiments faits de bois et de verre. Des lumières électriques sont allumés, et ça lui fait froncer les sourcils parce qu'elle remarque qu'il n'y a pas autant de panneaux solaires qu'il devrait y en avoir. Rien que par la façon dont les choses ont été construites, elle se rend compte que les plans n'ont pas été tous suivis à la lettre. Elle aura beaucoup de travail, si elle veut que toutes les installations soient en harmonie avec l'environnement. L'écologie, c'est la seule arme qu'ils pourront utiliser pour que cette situation soit pérenne et qu'ils ne vivent pas la même chose que sur Terre.

Monsieur Cardinal lui aura bien entendu indiqué l'endroit où vit son fils, en disant qu'elle n'aura qu'à prendre place puisqu'il s'agit aussi de sa maison après tout. Et si Catalina aurait pu s'y rendre pour découvrir les lieux seule, elle n'a pas pu s'y résoudre. De toutes façons, elle ne se sentirait pas chez elle sans que Ray soit à ses côtés. Rien ne paraît réel, rien ne paraît concret. Tout ce qui lui reste à l'esprit, c'est le baiser de son époux alors que celui-ci est emmené par l'ennemi : Catalina n'a certainement jamais autant pensé à lui depuis qu'ils ont été séparé parce qu'il a passé le portail. Elle apprend qu'on se rend compte à quel point on tient aux gens, une fois ceux-ci disparus. Alors elle aura passé la nuit sur le canapé du bureau de son beau-père : autant Catalina aurait réclamé un lit à l'infirmerie, autant elle s'est senti plus en sécurité dans ce lieu appartenant à un membre de sa famille.
_________________________________

On a mit Ray dans le seul endroit où on saurait qu'il ne s'échapperait pas, qu'il ne serait pas un danger imminent : dans un trou de pierre profond dans le sol, recouvert d'une grille aux branchages tissés dans des pétales de fleurs qui semblent infinies. Elles ne perdent pas de leur éclats, à aucune saison de l'année : elles ne sont pas coupés, toujours plantées dans le sol, ces fleurs servent à plusieurs choses. Là, pour éviter que les prisonniers ne voient au dessus de leurs têtes, et pour que la chaleur ne les cuise pas directement en pleine canicule. On ne lui apporte rien à manger, ni rien à boire : il aura passé la nuit là et si quelqu'un l'a entendu se plaindre, on l'aura envoyer balader, ou ignorer, sans jamais ouvrir la trappe. C'est avant les premières lueurs du jour que la trappe bouge au dessus de sa tête : est-il endormi, attend-il de connaître son sort ? Un bâton retient la trappe alors qu'une flamme bleue est tendue pour illuminer la prison native. Pas une flamme au bout d'un bâton, mais un petit tas d'une matière plus bleutée qui git au creux d'une main.

" - Quel est ton nom ?" C'est Colombe qui prononce ces mots, à voix basse : elle ne veut pas être entendu par quelconque personne rodant, ou s'étant endormi dans le coin. Ou surveillant, tout simplement, le prisonnier pour éviter tout problème. " Dis-moi comment tu as su pour le venin."

A cet instant, Colombe n'a rien de la femme immonde qu'elle pouvait être la veille. Son corps est propre : pas la moindre trace du sang de l'ennemi. Elle n'a pas de maquillage sombre, pas d'armure, pas d'hommes prêts à suivre le moindre de ses ordres. On pourrait croire à une femme toute différente, et ça n'a rien à voir avec la lueur qui illumine son visage. Si la lumière bleutée lui donne un air moins dur, le regard qu'elle pose sur Ray est toujours le même : intriguée, mais en colère.

" - Dis-moi que tu as l'antidote." Elle est venue chercher des réponses concrètes aux visions qu'elle a eu la veille. Cette arme ne sort pas du néant, et elle veut être sure qu'ils pourront sauver Lux. Alors Colombe prend ses aises : voilà qu'elle s'assoit en laissant dépasser ses jambes dans le trou : il pourrait l'attraper, mais n'aurait aucune chance face à cette guerrière dans l'arène si petite que fait cette prison. " Dis-moi pourquoi vous être venu sur nos terres, et surtout... dis-moi pourquoi vous tuez des nôtres depuis le premier jour."

Elle paraît si sérieuse sur sa dernière question : c'est que Camila veut savoir pour quelle raison Dora est morte. Pourquoi elle est la première à avoir perdue la vie sous les balles des Hommes. Cette réponse donnerait suite à la deuxième question la plus importante de sa vie : pourquoi est-ce qu'elle a du tuer sa soeur Colombe alors que Camila avait su rester en retrait pendant toutes ces années. Si elle avait laissé son regard en bas, posé sur Ray, voilà qu'elle semble s'en détacher. C'est seulement parce que Colombe vient attraper quelque chose caché derrière elle : un fruit, une grosse boule rose délicieuse à l'odorat mais surtout en goût. Quelque chose de d'abord amer, puis de sucré. Quelque chose de doux en arrière goût mais quelque chose d'assez rugueux au palais. Elle tente silencieusement de lui faire comprendre qu'elle le nourrira s'il parle : les Hommes sont-ils capable de ressentir la faim moins rapidement qu'eux ?
_________________________________

Une chose est sure : l'armée ne semble pas vouloir nourrir l'otage qui s'est réveillée pendant la nuit. Catalina aurait préférée être éveillée à ce moment : elle s'est insultée intérieurement de ne pas être restée toute la nuit dans cette cellule pour garder les yeux sur la leader ennemie. Qu'aurait-elle pu faire ? Absolument rien. Mais elle aurait certainement essayé de savoir si son mari allait être en sécurité. Car si les soldats veulent Lux pour leurs plans quelconque, si les scientifiques la désirent pour tout un tas d'expérience, Catalina la convoite uniquement parce qu'elle sera la seule à pouvoir lui rendre son Ray. Sauf qu'une fois sortie, Catalina aura du faire des pieds et des mains pour qu'on lui ouvre la porte. Rien à faire de son nom ; elle n'est pas importante aux yeux des autres. La plupart d'entre eux ne comprendraient même pas pourquoi on l'a envoyé ici. Alors la blonde a du trouver un autre moyen de rejoindre l'ennemie.

Une chaise emmenée jusqu'à l'arrière du bâtiment, une bouteille d'eau et une boîte avec le petite déjeuner qu'on lui a servi après que son beau-père l'ai trouvé endormi dans son bureau. Voilà tout ce qu'elle a avec elle lorsqu'elle se met sur la pointe des pieds, sur la chaise, pour regarder par la fenêtre de la pièce où est menottée Lux. Son visage passe derrière la vitre et là, elle voit l'inconnue : elle semble en meilleur état que la veille. Est-ce que l'injection a réellement fonctionné ? De façon définitive, ou est-ce qu'elle a simplement servi à reculer l'inévitable ? Catalina s'y connait encore moins que son époux dans tous ce qui concerne la biologie, la médecine, et tout ce qu'il y a entre les deux.

Mais elle sait surtout que les Hommes se sentent en sécurité derrière les grandes palissades électriques qui servent de clôture au campement. Alors elle n'a aucun mal à ouvrir la fenêtre qui n'a pas de système de sécurité. La vitre glisse lorsqu'elle la pousse, tout juste assez pour qu'elle puisse passer son visage ; l'eau et la nourriture si jamais ça pouvait lui être utile. Catalina a plus de bon coeur que les soldats, ou alors, elle est plus intelligente : parfois, un simple repas qui rempli l'estomac délie la langue du plus récalcitrant. Si elle ne voit pas Kunée, toujours invisible à ses yeux, la blonde pose directement son regard sur la femme toujours en armure. Elle est venue jusque là pour s'enquérir sur le bien être de son mari, mais dès qu'elle pose ses yeux sur Lux, Catalina ressent la même boule au fond de son estomac que la veille. Elle a peur, pas de la femme en particulier, mais des images de celle au visage peinturé : la seule vue en action.

" - Vous allez bien ?" Voilà les premiers mots que Catalina prononce. Si les soldats, ou autres sont venus avant, ils n'ont certainement pas été aussi aimable.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 514
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

200812054810395471.png
Lux
La communication est son atout premier. Sans la moindre difficulté, elle parvient à connaître les langages, peu importe sa nature : végétale, animale, humaine, corporelle. En tout temps, c'est comme si elle pouvait assimiler tout ce qui l'entoure, comme connectée aux sensations qui s'échappent du sol, de l'eau et des arbres. Si elle devait le décrire, elle dirait qu'elle voit les sons et entend les couleurs. Pour cette raison, elle se sent liée et proche de son alliée usurpatrice, parce que son don est palpable. Sa confiance n'est pas aveugle.

Son don l'accompagne depuis la naissance, il est donc naturel. Plus les années passent et plus il s'amplifie. Ses capacités se présentent sous différentes formes : des ondulations atmosphériques, des murmures musicaux, des couleurs dansantes. Un corps mourant émet également des vibrations. Depuis l'arrivée des hommes, les sons de son monde ont changé. Le plus déstabilisant est celui qui s'échappe de l'arche qui transporte les Hommes ; il émet au loin des ondes quasi compréhensibles.

S'est-elle déjà servie de son don pour faire le mal? Évidemment. Il est plus facile d'implanter des pensées dans la tête d'un homme lorsqu'on contourne ses défenses. On peut rendre sourd un homme en sachant s'y prendre. Il est facile d'accéder au pouvoir ainsi en se frayant un chemin aux côtés de l'oracle. Non, Lux ne chasse pas du revers de la main les outils lui permettant de réussir.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 62a14b64558b54a70882bdf3b3764cf2

Ray Cardinal

Durant son parcours académique, Ray a développé deux passions : la biologie et les armes. Dans un premier temps, sa motivation concernait le mal qui affligeait son parent. Une maladie auto-immune. Ensuite, c'était dans l'optique de sauver la planète. Il s'est toujours intéressé aux nouvelles technologies, au progrès. Il a toujours souhaité que l'Homme puisse s'adapter. Comprendre la biologie humaine était son intérêt premier. Mais la technologie restait imprégnée à son cerveau. La combinaison entre l'homme et la machine ne pouvait qu'être une source d'inspiration. En réalité, il a toujours voulu que la technologie puisse être bénéfice face à leurs erreurs passées. Mais ce don de la connaissance peut vite devenir une nuisance. Les nouveaux matériaux de ce nouveau monde ne cessent de le fasciner et pourtant, il n'a encore rien vu.

Il ne saurait dire qu'il est fou amoureux de sa femme, mais il s'est attaché à ce qu'ils partagent. Et même si elle n'est pas toujours détendue, il prend plaisir à se sentir au fond d'elle lorsque ça arrive. Il se contente de cette relation parce qu'il n'a pas le temps de courir après une autre. Et même si elle voudrait lui parler de divorce, il serait près à l'ignorer et à la laisser endurer dans le silence, parce qu'il n'a pas envie de le perdre. Il s'est attaché à son intellect. Mais le manque de réels sentiments amoureux ne l'aide pas à rester fidèle.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 85cfb8bc8d2c054d0a2c93e292f56b29c51c4b43

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. C32dd325150eefb70a84ccd68f540793f06d14e2

Ben Barnes et Alycia Debnam-Carey :copyright:️ SneakySkunk + @Robz avec ses pluss meilleurs gifs su monde.
On lui retire son jouet désormais inutile : sans dose, et déchargé, il ne sert qu'à être joli. On lui prend également l'arme de son collègue. On lui prend quelques outils et là : notamment un trousseau de clé qu'ils semblent prendre pour une arme et un crayon qu'il avait dans une poche. Ils ne lui prennent pas sa montre. Montre qui est en mesure de retracer le chemin qu'ils empruntent sur une courte distance, jusqu'à ce que les antennes paraboliques ne soient plus en mesure de capter son signal. Ensuite de quoi, il disparaît dans le néant, seul point bleu parmi les rouges. Sa montre est donc indétectable sitôt qu'ils sont éloignés. Une fois au village, il entend la conversation, mais il se retrouve rapidement dans le trou, sa prison. La longue marche l'a forcément épuisé. Et si l'effort l'empêche de ressentir la faim, il ressent la soif. Son corps est déshydrater d'avoir autant suer. Et s'il est bien protégé dans cet espace, il ressent le froid comme jamais, incapable de trouver le sommeil. Sa montre l'insupporte de n'avoir aucun signal lorsqu'il prend le temps de l'examiner. Tout ce qu'elle parvient à faire, c'est lui indiquer l'heure du jour et de la nuit qu'ils ont programmé à leur arrivée afin de comprendre le cycle, tout comme la montre parvient à lui indiquer son pouls. Des choses inutiles, presque.

Le jour n'est pas encore levé lorsque la trappe s'ouvre. Plusieurs questions sortent de la bouche de l'ennemie. D'abord, elle lui demande son nom, ce à quoi il ne répond pas, mais il se redresse cependant, son dos glissant sur le paroi de pierre pour qu'il s'y adosse. De là, il l'observe, les yeux levés dans sa direction. Mais surtout, il peut voir la curieuse flamme bleue qu'elle tient au creux de sa main. Ray constate la différence entre les peuples uniquement lorsqu'il est témoin de quelque chose. Autrement, il ne peut savoir ce qui est commun à leurs deux espèces. Car c'est ce qu'ils sont : deux espèces biologiquement différentes, même s'ils se ressemblent au premier coup d'œil. Il aurait aimé être celui penché au-dessus des résultats après une prise de sang auprès de la captive. En contrepartie, il sera aux premières loges des découvertes au sein même du peuple. S'il survit jusque là.

― [ib]Comment as-tu pour le venin?[/i]
Parce que je suis un scientifique, qu'il répond parce qu'elle pose une question, même s'il se doute qu'elle ne pourra pas comprendre ce terme, mais il ne ment pas ; oui, ça s'appelle jouer sur les mots.
Dis-moi que tu as l'antidote.
Évidemment.

La question le fait presque sourire, parce qu'il ne pourrait envisager qu'ils ne trouvent aucun antidote. Ils ont vaincus de nombreuses maladies ― et pandémies ― par le passé. Et même s'ils ont épuisé les ressources que pouvaient offrir la Terre, ils ont créé un passage capable de les faire voyager sur une nouvelle planète. Car oui, ils sont sur une nouvelle planète ; ils sont assez intelligents pour le constater. C'est d'ailleurs la première pensée qu'il a capté dans le regard de Catalina lorsqu'elle a franchi le mur épais, quasi gélatineux. Nous ne sommes pas à la maison. Alors s'ils ne peuvent trouver un remède contre une nouvelle toxique, à quoi sont-ils bons? Et si Lux avait été là, elle aurait été en mesure de convaincre Colombe : il ne ment pas. Tout simplement parce qu'il est confiant. C'est là où les nuances du langage corporel peuvent jouer des tours. Parce que Ray pourrait ne pas dire la vérité. Son peuple pourrait en effet créer un remède, mais pour l'instant il n'existe pas. Et Lux n'est pas là pour confirmer quoique ce soit. C'est elle, la malade, coincée dans le camp ennemi. Colombe devra se faire seule sa propre idée.

Dis-moi pourquoi vous être venu sur nos terres.
Je suis peut-être enfermé dans ce trou, commence-t-il, mais je ne suis pas un prisonnier ; il garde un certain avantage du moment que leur cheffe se trouve coincée parmi les siens, il pourrait très bien choisir de garder le silence et il en a parfaitement conscience.
Dis-moi pourquoi vous tuez des nôtres depuis le premier jour.

Il garde la tête levée dans sa direction même s'il n'entrouvre pas les lèvres. Il semble peut-être même réfléchir. C'est qu'elle vient de poser une question pertinente. Les morts poussent les gens à réagir, voire à s'entre-tuer davantage. C'est ce qu'ils ont connu sur Terre, les guerres. Un soupir passe brièvement la barrière de ses lèvres, mais il est vite interrompu lorsqu'il inspire pour parler. Évitant de répondre par : je ne sais pas, il ne dément point en disant :

Je n'étais pas là, au premier jour. Mais avant de sentir que je suis le seul à devoir répondre à des questions... pourquoi tuez vous les nôtres? Je n'ai pas le souvenir que nous ayons été les premiers à entamer les hostilités. Peut-être pourras-tu m'éclairer à ce sujet.

Si elle peut lire une émotion dans son regard, ce serait l'intelligence, parce qu'il prend le temps de lui retourner sa question sans répondre, mais aussi parce qu'il ne chercher pas à se montrer condescendant. Son visage n'exprime aucune once de rage, aucune once de vengeance. Ses motivations sont plus minutieuses que ça. Il n'aurait pas pour réflexe de tuer un être sans d'abord l'avoir compris. Là est la différence entre le primitif et la science. Et ça étire ses lèvres en un fin sourire d'avoir cette conversation avec cette femme qui semble d'ailleurs bien moins sanglante qu'à leur rencontre. Il voit nettement qu'elle s'empare d'un fruit pour le manger sous son nez dans l'attente de réponses satisfaites, alors il baisse les yeux par automatisme. C'est une preuve de confort que d'être capable de quitter son ennemie des yeux quelques secondes.

Si j'étais le leader de ces gens, je saurais pourquoi vous avez été attaqués. Et si j'étais effectivement cet homme, vous n'auriez pas été abattus sur vos terres.

Qui pourrait réellement connaître la vérité? Il redresse son visage dans sa direction, une proposition au bout des lèvres. Il passe une main sur sa nuque même si elle n'est pas douloureuse.

Rejoins-moi en bas, je répondrai à une question. Laisse-moi boire, je répondrai à une question. Et si j'ai la chance de connaître ton nom également, peut-être que je partagerai le mien.

Et si elle use de son don, elle pourrait avoir une longueur d'avance sur lui. Car si elle se voit lui révéler son prénom, elle pourra entrevoir l'avenir, dans quelques minutes, où il lui dira effectivement qu'il se nomme Raymond, mais qu'on l'a toujours prénommé Ray au point où son prénom est devenu complétement obsolète. Et si elle avait dû lui demander plus tôt, ou plus tard, ce que scientifique veut dire, il n'aurait eu, ou n'aura, aucun problème à dire qu'il s'agit d'une quête de savoir, mais que avec le temps, les Hommes, ont préféré désigné ce terme par chercheur. Mais non, il n'a pas faim. Soit parce que les situations complexes le prive d'appétit ou parce qu'il ne sait pas si son corps serait apte à digérer ce nouvel animal. Mais si elle devait insister, peut-être qu'il pourrait goûter. À savoir si elle arrive à le mettre à l'aise. Pour l'instant, elle semble être sur la bonne voie. Au point où sa seule pensée pour Catalina est : elle est en sécurité, je n'ai pas à m'inquiéter.

_________________

Profites-en pour dormir, tu me seras plus utile reposé, ordonne la cheffe à son garde du corps. Ça semble nettement plus calme depuis que la nuit est tombée.

Leur peuple dort aussi, car le corps ne peut subsister sans repos, mais Lux comprendra rapidement que ces sommes vivent uniquement le jour et dorment la nuit. Leur propre cycle de sommeil ne fonctionne pas ainsi, et ça pourrait devenir un avantage. Un célestinien peut se résoudre à dormir peu, du moment qu'il se nourrit convenablement. Le fait d'avoir plusieurs organes aident à garder quelques réserves d'énergie. Ils savent aussi dormir plusieurs jours et vivre plusieurs jours. D'autres, et ils sont nombreux, ne savent vivre que la nuit, parce que leurs yeux peinent à voir en plein jour ― ou parce qu'ils sont sortis de terre en pleine nuit, c'est un mystère qu'on ne cherche pas vraiment à comprendre parce que c'est naturel et que ça les suit depuis des générations. Mais dans ce monde, certaines sources de lumières permettent à plusieurs organismes de s'épanouir sans les astres de feu. L'un de ses frères vit ainsi, celui-là même qui s'est frotté à Colombe à son arrivée. S'il doit participer à un combat, il optera pour une attaque de nuit. Kunée se permet deux heures de sommeil pendant que sa cheffe, les yeux fixés au plafond, lui sert de guetteur. Elle n'est pas importunée une seule fois. Ensuite de quoi, l'homme invisible pourra assurément tenir plus d'une journée : il ne gaspille pas son énergie. Une fois éveillé, Kunée prend le temps de lui expliquer qu'un homme a été amené en échange des soins qu'on pourrait lui prodiguer ici.

Il n'y a rien de naturel là-dedans, qu'elle soupire gravement en fixant son bras, celui qui a reçu l'injection.

En regardant sa propre peau, elle peut clairement voir que quelque chose qui ne prévient pas de son monde se propage dans ses veines. Ses cellules n'émettent pas la même énergie lorsqu'elles s'entrechoquent. Elle sait que ça ne tuera pas la toxine. Pour le moment en tout cas. Mais c'est quand même la première fois que la toxique est contrôlée si rapidement : ce n'est pas rien, même si ça laisse un goût amer jusqu'au fond de sa gorge. Malgré tout, elle est restée en phase avec elle-même pendant deux longues heures, alors elle sait être envahie de la toxine présentement au repos. Un célestinien se sait proche du gouffre une fois atteint. Oui, certains y survivent... rarement. Elle n'échange aucun mot avec Kunée jusqu'à ce que le jour soit arrivé. Entre temps, on l'a examinée, sans plus. Elle regarde silencieusement les hommes et les femmes qui viennent vérifier son état sans comprendre pourquoi le moniteur ne fonctionne pas correctement. Et lorsqu'une ombre se dessine à la fenêtre, c'est Kunée qui lui dit qu'elle a de la visite.

Je vois donc que cette ouverture n'est pas surveillée, laisse entendre Lux qui n'aurait aucune difficulté à s'y faufiler si elle parvenait à se défaire de ses liens, et si elle avait vraiment envie de partir ; elle s'est décidée à rester.

Infiltrer l'ennemi est un avantage pour Lux, et elle n'a pas l'intention de gâcher cette chance. Et si la réplique devait créer de la confusion chez la blonde, Lux se contenterait d'un faible sourire. Serait-ce une preuve d'humour que de faire comprendre à Catalina qu'elle a stupidement montré une échappatoire à son ennemi? Curieusement, il ne serait pas venu à l'idée à Lux de fracasser cette fenêtre en pensant que sa dureté devait être aussi rigide que le verre qu'ils trouvent dans leurs forêts. Mais lorsque la blonde dépose la nourriture et l'eau, Lux se montre étonnement reconnaissante. Elle lui dit merci, sans la moindre hésitation. Et Lux semble plus réactive que la veille, même si ses tranchées sont encore enflées, même si ses organes internent menacent de lui faire perdre la tête. Lux possède l'étrange capacité d'entrer en contact avec les gens.

Tu étais là, sur le champ de bataille. Tu n'es pourtant pas une guerrière, soulève Lux comme si c'était une évidence.

Les soldats ennemis étaient au moins dotés d'équipements et d'armes, contrairement à la blonde. Et cette dernière n'a pas été en mesure de se défendre. Elle s'est rapidement retrouvée au sol. Oui, Lux était encore consciente au moment où la pierre a failli massacré cette femme. Mais surtout, elle se souvient de l'émotion qui l'a poussée à verser des larmes. Ses yeux étaient submergés d'eau. Catalina sent-elle qu'on lui transperce l'âme d'un simple regard, à cet instant. Lux goûtera inévitablement la nourriture, mais elle n'aimera pas. Encore moins l'eau en bouteille. Il n'y a pas grand-chose qui soit sincèrement attrayant dans cette pièce. Les odeurs ne sont pas agréables. Et il fait sombre. Lux se sent coupée de son mode : si seulement elle pouvait au moins voir et entendre des choses. Les murs bloquent énormément les sensations qu'elle ressent d'ordinaire. Et le mur qui entoure le village crée un bouclier particulièrement déstabilisant.

Tu es inquiète?

La blonde est la seule qu'elle peut réellement contempler à cet instant. Elle venue la voir pour une raison précise, son corps l'exprime sans même qu'elle n'ait besoin de parler. Parfois, les mots sont mal choisis ou ne parviennent pas à franchir la prison de l'incertitude. Il y a des choses que Lux parvient à comprendre sans même qu'on ne soit en mesure de mettre des mots à des idées, à des émotions. Elle le voit, elle l'entend. Les Hommes possèdent des auras différentes des leurs, mais ça ne saurait brimer sa compréhension. Ce don est inné, autant que ça lui permet de comprendre le langage qu'ils utilisent ; jusqu'à certaines subtilités que son peuple pourrait tarder à assimiler. Mais n'est-ce pas pour cette raison qu'elle est habile dans son rôle de cheffe?

Tu n'as pas besoin de l'être, qu'elle ajoute, le plus calmement possible. Si je survis, il vivra. N'hésite pas à venir me tenir compagnie si tu te sens seule.

Oui, elle manipule pour la mettre à l'aise. Oui, elle dira ce qu'elle souhaite entendre. Et Lux ne sera réellement lui témoigner un réel respect que si elle devait apprendre à la connaître. Pour l'heure, son allégeance n'est portée que sur les siens, que les prédictions de l'oracle. À ne pas oublier que Lux s'est alliée à Colombe dans le but de voler un pouvoir pour qu'il soit correctement utilisé.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
@Robz
@Robz
MESSAGES : 393
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

200812054810395471.png
Colombe
L'oracle, est certainement la personne en qui ce peuple met le plus d'espoir. Il est censé prédire les grandes lignes de leur histoire. Colombe est née d'une grossesse de trois : Colombe, l'oracle, Dora, la créatrice, et Camila, la guerrière. Les deux premières sont nées avec un don, la dernière est née sans. Voilà certainement la raison qui l'a poussé à être tant différentes, à tant envier, à tant haïr ses deux soeurs.

Dora était adulée par son peuple pour être capable de créer par la pensée toutes nécessités. Dora est la première à mourir, le premier jour où les Hommes sont arrivés dans leur monde. Dora était la préférée de Camila, parce qu'elle était moins importante que l'oracle, parce qu'elle faisait plus d'effort pour que la guerrière l'aime. Alors Camila a vengé sa mort sous prétexte que Colombe aurait du la prédire, comme elle avait prédit l'arrivée des Hommes. Camila a prit la vie de sa seconde soeur, loin des regards, avant de dévorer son coeur. On dit que par chez eux, c'est la seule façon de voler le don d'un être.

Depuis ce jour, Camila a prit la place de Colombe : elle porte son nom, use de son don. Elle a échangé leur place en échangeant simplement leurs vêtements. Son peuple n'y a vu que du feu, ou a voulu le croire pour garder l'oracle avec eux. Il n'y a qu'une personne connaissait la véracité de cette histoire : la femme qui a usé de ça pour prendre la place de chef. Aucune des deux n'est là par hasard, aucune des deux ne devraient y être. Pourtant, elles ont prit le pouvoir sous le nez de tous les autres.

On ne peut pas sauver quelqu'un qui est déjà mort.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 01403c6d1cfe1bc3800a798ae04201f06aa6d791

Catalina Mary
Rosberg


Vivre dans un monde qui n'a rien de sain, c'est son quotidien. Et même si Catalina a fait de son mieux pour construire sa vie en espérant un futur meilleur, rien ne lui aurait promis de connaître autre chose qu'une mort arrivant bien trop tôt et étant bien trop douloureuse. Son monde est envahi par la pollution, il n'y a plus d'animaux, quasiment plus de plantes. Et l'espérance de vie n'était plus élevée. On peut dire qu'elle est née dans la bonne génération, même s'ils n'avaient le droit qu'à un enfant par personne. Mais Catalina s'est cantonnée à être l'être parfait : chercheuse et spécialiste des énergies renouvelables, mariée, sans enfants pour ne pas leur offrir un avenir pire que le sien. Elle n'était pas vraiment elle-même pour cacher son homosexualité qu'elle a toujours connu.

ticket n°167 : type professionnel. Voilà deux ans que Catalina a été recrutée pour faire partie du voyage vers le passé pour l'an 2247. Elle a trouvé le temps long ; entre son mariage qui vole en éclat, et l'engouement pour le voyage, elle a cru perdre la tête. Mais enfin, elle s'apprête à passer la portail qui l'emmènera loin, pour une vie meilleure.

COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. 1603315841-ezgif-3-1cc69eb69a95

Marie Avgeropoulos | Eliza Taylor - SneakySkunk
" - Parce que je suis un scientifique."

S'il dit la vérité, sans avoir donné son nom, les sourcils de Colombe se froncent légèrement et il est flagrant que ses lèvres qui bougent tentent de prononcer ce mot, à voix basse, comme si le répéter lui permettrait d'en comprendre le sens. La brune ne prend pas toutes ses réponses pour des vérités : bien sur qu'elle doute qu'ils aient le remède aux mots causés à leur cheffe. Elle espère juste que la vérité sort de la bouche de l'ennemi, ainsi, elle pourra retrouver Lux et reprendre leur collaboration vicieuse mais primordiale. Lorsqu'il prétend ne pas être un prisonnier, Colombe ne peut pas s'empêcher de sourire légèrement en coin : elle fait toujours ça lorsqu'elle n'est pas totalement d'accord avec ce qu'on lui dit. Que pense-t-il être, là, enfermé sans arme et sans moyen de pression ? Il n'a plus la vie de Lux entre ses mains. Colombe pense qu'il doit avoir sacrément confiance en ses hommes pour se sentir en sécurité.

" - [...] pourquoi tuez vous les nôtres? Je n'ai pas le souvenir que nous ayons été les premiers à entamer les hostilités. Peut-être pourras-tu m'éclairer à ce sujet."

Colombe n'est pas satisfaite : ni de cette réponse, ni de cette question qu'il pose en retour. Alors voilà qu'elle croque dans le fruit qui était censé lui donner envie de répondre. Elle tire sur la peau à l'aide de ses dents pour l'éplucher, et voilà qu'elle crache vulgairement l'enveloppe de l'aliment en bas. Mais elle vient prendre une véritable bouchée pour gagner du temps. Ses mâchoires se serrent un peu trop à chaque fois qu'elle mâche. C'est que Colombe tente de garder ses nerfs en place : son sang argenté ne fait qu'un tour jusqu'à son cerveau lorsqu'elle est en colère. L'homme en contrebas nierait presque la mort de sa soeur, et ça la met dans un état inhabituel. C'est à cause de cette mort-ci que les choses ont complètement changées pour les natifs : si Dora n'était pas morte, Camila n'aurait pas prit la place de Colombe, et Lux ne serait pas à la tête du clan aujourd'hui.

" - Si j'étais le leader de ces gens, je saurais pourquoi vous avez été attaqués. Et si j'étais effectivement cet homme, vous n'auriez pas été abattus sur vos terres." Ses lèvres quittent le fruit alors qu'elle tourne légèrement la tête pour reposer ses yeux sur Ray. Il semble être sincère pour la première fois à ses oreilles, mais le doute plane toujours. Colombe comprend néanmoins que la femelle disait la vérité : ils ne sont pas en possession du leader ennemi. Elle rumine de cette information en détournant une nouvelle fois ses yeux vers la flamme au creux de sa main. " Rejoins-moi en bas, je répondrai à une question." Il attise sa curiosité sans pour autant qu'elle ne repose ses yeux sur lui. " Laisse-moi boire, je répondrai à une question." Une information qui ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd ; l'ennemi est plus attiré par l'eau que par la nourriture. Alors là, elle repose son regard sur Ray. " Et si j'ai la chance de connaître ton nom également, peut-être que je partagerai le mien."
" - Ils ont l'habitude de m'appeler Colombe."

Voilà qu'elle révèle une vérité à moitié vraie ; elle ne confiera pas son secret à l'ennemi. Elle ne partagera pas les vérités importantes de sa vie, mais voilà que Colombe espère qu'il dira son propre nom en retour. Il le fait, Raymond, nommé Ray par tous les siens. Voilà une information qui lui suffit : Colombe lâche le fruit dans la fausse pour se relever. Ledit fruit reconstruit de lui-même la peau autour de sa chaire pour protéger ce qu'il contient en son centre. Si Ray devait vouloir gouter, il devrait l'ouvrir de nouveau. Les aliments de son monde sont-ils semblables à ceux de cette planète ? Colombe est loin de se poser la question lorsqu'elle enlève le bâton qui tenait le toit de cette prison en l'air. Voilà que l'Homme se retrouve de nouveau prit au piège : sans lumière, sans compagnie, sans eau.

Une dizaine de minutes auront coulé avant qu'elle ne réapparaisse : cette fois, elle ne tient pas la flemme bleu au creux de sa main, mais dans un récipient qu'elle laisse à terre le temps de remettre le bâton à sa place. Est-elle parvenu à user de son don pour voir des choses qui ne se sont pas encore passées, qui pourrait épauler les dires de l'ennemi ? Parce qu'elle n'est pas née oracle, Camila ne sait pas s'en servir à la perfection. Ce n'est pas naturel, elle semble apprendre à chaque fois un peu plus. Elle a vu, Ray retrouver la femelle, Ray rendre des comptes à un supérieur, mais surtout, elle a vu Lux en vie. En trois images distinctes qu'elle n'aurait su comprendre sans les précédentes paroles de l'ennemi. Alors d'un bond, elle s'est laissée tomber à l'intérieur de cette prison en sachant qu'elle serait incapable d'en sortir seule. Mais Colombe est descendue avec une fine lame cachée sous ses vêtements : s'il devait être menaçant, elle n'hésiterait pas à s'en servir. Ses yeux, autant en quête de réponse que son esprit, se posent sur lui sans la moindre peur.

" - Dis-moi pourquoi vous êtes passés par cet étrange portail." Elle demande, levant une main pour montrer qu'elle est descendue, alors qu'il doit répondre. La réponse ne lui plaira certainement pas, mais lorsqu'elle l'aura eu, Colombe détachera la gourde en peau accrochée à sa taille pour la donner à Ray : une réponse contre de l'eau faisait aussi parti de l'échange. " Qu'est-ce qu'un scientifique?" Elle grimace car le mot qu'elle prononce n'est pas aussi parfait que lorsque lui le dit. Mais lorsqu'elle aura eu sa réponse, sans pour autant distinguer toutes les variantes du rôle que joue Ray au sein de sa société, elle ajoutera : " Donc tu joues avec la nature. Ici, tu perdras contre elle."

C'est une chose dont Colombe est sure et certaine : ces scientifiques ne gagneront jamais contre la nature, sur cette planète. Parce qu'ils n'y connaissent rien. Parce que la nature a fait bien pire que les Célestiniens sur cette planète. Dans l'ombre se cachent des monstres qui effraient même les natifs. Contrairement aux Hommes, les natifs ne se font pas la guerre entre eux aussi facilement. Ils ont des ennemis bien plus dangereux que ceux de leur race à vaincre pour survivre.

" - Tu voulais savoir qui a tiré le premier ?" Qu'elle demande en posant son dos droit contre la paroi de terre : elle se pose juste sous la lumière de la flamme bleue, tout en laissant ses yeux sournois posés sur Ray. " Le premier à mourir fut l'un des miens. La meilleure des miens, c'est pourquoi nous continueront à tuer des vôtres, jusqu'à rendre la chose équitable."

Des miens, par ce mot, Colombe montre bien que les choses sont personnelles pour elle. Pourtant, elle ne prononce par une seule fois le nom de Dora, ni-même le don qu'elle pouvait avoir. Mais Colombe poursuit son explication en précisant bien que ce défunt n'était pas une guerrière, qu'elle n'aurait pas tuer la première.

" - Si plus aucun des vôtres ne passe ce portail..." Voilà qu'elle met une proposition sur la table, et si Ray n'avait pas attrapé le fruit tombé pour le manger, Colombe se penche à cet instant pour le ramasser et le lui tendre. " Peut-être que Lux choisira de vous épargner." Ce n'est pas à elle de proposer un tel marché. D'ailleurs, Colombe ne le fait pas. Elle émet une possibilité. " Seulement si elle survit. Si ce n'est pas le cas, je ne mettrais pas ma voix en votre faveur." Colombe ment : parce que Colombe ne veut pas que les Hommes vivent après ce qu'ils ont fait aux siens.
________________________________________

" - Je vois donc que cette ouverture n'est pas surveillée." Oui, cette réplique rend confuse Catalina qui n'a pas pu s'empêcher de regarder l'encadrement de la fenêtre, en étant toujours sur sa chaise à l'extérieur : elle se rend compte qu'elle donne de l'avance à leur leader. Sur le coup, elle a du mal à avaler sa salive, mais le sourire que lui tend Lux lui permet de passer à autre chose. Lorsqu'elle fait passer la nourriture à l'intérieur, elle reçoit un : " Merci." qui la fait doucement sourire en retour. " Tu étais là, sur le champ de bataille. Tu n'es pourtant pas une guerrière."
" - Non..." Qu'elle soupire comme si elle était soulagée de deux choses : du fait que la leader ennemie soit assez consciente pour se souvenir de tous les détails, mais surtout, parce qu'elle n'a pas l'allure d'un soldat. Prendre la vie d'un autre être vivant n'a jamais été une bonne chose pour Catalina, alors elle ne veut surtout pas être liée par quelconque moyen à ça. " mon époux non plus, même si c'est ainsi que vous semblez le voir."

Catalina sent que le regard de cette femme est lourd lorsqu'il se pose sur elle : elle ne sent rien d'étrange. Mélange l'intérêt et le don de Lux avec ce que les Hommes appellent le jugement. Elle se sent juger et jauger en même temps. Mais une petite voix lui dit que ne pas ressembler à une guerrière lui permet d'être du bon côté dans cette situation. Elle doute clairement que leur leader aurait été aussi tranquille face à elle, si Catalina était arrivée armée, ou si elle avait su se défendre la veille. Alors elle est restée là, silencieuse, les bras croisés sur le bord de la fenêtre ouverte avec le reste de son corps à l'extérieur : Kunée n'aurait aucun mal à l'attraper par les épaules pour la glisser à l'intérieur. Ni vu, ni connu. Mais puisqu'elle ne le voit pas, Catalina ne se méfit pas : le seul ennemi qu'elle voit est attachée par de solide menotte.

Elle voit la femme manger, la femme boire, et la femme réagir par de petits réflexe physique qui trahissent ce qu'elle ressent face à ce que Catalina lui a apporté. Alors la blonde ne peut qu'avoir des dizaines de questions à l'esprit : qu'est-ce qui cloche dans ce repas ? Que mangent-ils, que boivent-ils, quelles sont les différences dans leur alimentation ? Toute fois, elle se dit que son geste ne passe pas inaperçu, qu'il reste bien vu : parce que Lux ne réagit pas mal à ce repas dérobé. Lorsque Lux lie en elle comme dans un livre ouvert, les lèvres de Catalina n'ont pu que se détendre. S'ouvrir en un -o- interloqué qu'elle ne parvient pas à faire disparaître. Comment a-t-elle su toutes ces choses sans que la blonde n'ait à parler ? Tant de questions sans réponses.

" - Si je survis, il vivra." Un frisson parcourt l'échine de Catalina parce que son cerveau imagine la mort des deux, et ça l'attriste, ça l'effraie, ça la paralyse quelques secondes. " N'hésite pas à venir me tenir compagnie si tu te sens seule."
" - Comment pouvez-vous en être sûre ?" Qu'elle demande en faisant abstraction des derniers propos de la femme. Seules ses joues se sont légèrement mise à rougir ; elle se sent trop souvent seule. " Je n'aurais pas confiance en mon peuple sans y être moi-même." Ses sourcils se froncent lorsqu'elle pense qu'elle n'a pas confiance en l'espèce humaine tout court. Il n'y a qu'en Ray qu'elle ait une totale confiance, presque aveugle. " Votre guerrière, avec le visage peint de rouge... ne me laisse pas croire que je retrouverais Ray en un seul morceau."

Catalina aura eu le temps d'avoir une réponse, si Lux aura voulu la lui donner. Mais quelques courtes minutes plus tard, voilà que la blonde entend un groupe de soldat passer : elle les reconnaît à leurs pas lourds, et au rythme qu'ils donnent à leur marche. Alors elle n'aura pas hésité une seule seconde : elle a refermé la fenêtre avant de sauter de sa chaise, et de la cacher dans les broussailles. Le problème, c'est qu'elle n'aura ni récupérer la boite, ni la bouteille d'eau : si on devait fouiller la pièce où Lux est enfermée, on se rendrait compte rapidement que quelqu'un joue avec l'ennemi. Personne ne devrait être en travers de leur route.

Dans l'équipe médical, on retrouve une fille que Catalina connaît : Magdalena. Elle est âgée d'une dizaine d'années de plus qu'elle, et si la blonde la connaît, c'est parce que Magdalena est le médecin qui s'occupait des problèmes de santé de la famille de Ray, lorsqu'ils étaient encore sur Terre. Elle s'est aussi occupée de l'avortement de Catalina, en secret. C'est certainement pour ça qu'elle a confiance en la femme à la peau noire. Alors elle n'aura pas hésité à lui poser des questions quant elle lui a mis la main dessus : qu'est-ce qui a déjà été fait, et qu'est-ce qui va être fait pour sauver la cheffe ennemie. Magdalena y comprend l'inquiétude de la blonde pour son époux.

" - On vient juste de lui faire une prise de sang." Elle tente d'être évasive, mais Catalina ne la lâche pas, là, cachée dans un recoin d'un couloir. " Tu verrais ça... on a jamais vu quelque chose de semblable. Elle a le sang argenté..."
" - A cause de l'invention de Ray ?"
" - Non... justement, c'est étrange. L'injection qu'il lui a faite, elle ne se mélange pas à son sang." Magdalena semble à la fois émerveillée, à la fois inquiète, mais surtout passionnée. " C'est comme si le produit cherchait à le détruire. Et si on ne fait rien, ça va empêcher chacun de ses organes de fonctionner."

Catalina a l'impression que ses jambes sont sur le point de lâcher, et plus Magdalena lui parle, plus elle sent son coeur s'emballer. Elle aura prit toutes les informations que le médecin aura pu lui donner, sans vraiment tout comprendre. Elle n'y connaît rien en médecine, la moindre coupure qu'elle pouvait se faire la mettait dans tous ses états fut-un temps. Mais sa bonne mémoire lui permet de retranscrire une bonne partie de ce qu'elle a entendu, ou de ce qu'elle a lu. Pourquoi la prévenir lui semble important?

En milieu de journée, la chaise finit reposée contre le mur. Catalina finit par repasser sa tête la vitre, mais elle se baisse directement lorsqu'elle voit que Lux n'est pas seule : on vient lui faire une nouvelle injection. Peut-être la même, ou surement un nouveau sédatif pour la faire passer sur la table d'opération. Se laisserait-elle seulement faire, si on lui dit ce qu'il va se passer ? Elle et les siens ne semblent pas du tout apte à prodiguer de tels soins. Mais lorsque la leader semble de nouveau seule, la fenêtre s'ouvre et Catalina y repasse la tête, ses bras se reposant sur le rebord métallique qui n'a rien d'un élément durable.

'' - Vous ont-ils dit la façon dont ils vont procéder ?'' Elle demande, alors que son cœur bat la chamade. Ses doigts sont nerveux, ils grattent l'enduit du contour de la fenêtre. '' Les médecins pensent qu'en nettoyant votre sang de la toxine vous retrouverez la santé. Ils vont vous emmener au bloc opératoire et...'' La fin de ses propos décrie ce qu'ils comptent lui faire : une radiologie aux rayons X, et une ponction sanguine pour filtrer son sang et le lui réinjecter une fois propre. Lux comprend-t-elle ce que cela signifie ? '' Mais votre sang est différent du notre. Pourquoi ?'' Catalina ne sait pas qu'elle fait face à une espèce différente de la sienne. Ils le découvriront grâce aux rayons des machines Humaines.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY  | new world vs new life. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
COLOMBE + CATALINA + LUX + RAY | new world vs new life.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: