-22%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
140 € 179 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 903
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

7ei5.pngMise en Situation



Une nouvelle vie. Une nouvelle chance de s'aimer pour nos deux âmes-sœurs . Mais aussi de souffrir au milieu d'un monde toujours plus hostile à leur amour.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] 58fbd9d88399cbfe-

2020. Detroit. États-Unis.
La ville est déchirée par la violence que s'offre deux gangs ennemis , les Icebreezh et les Keenheart. La haine entre les deux familles ne cesse de grandir , ainsi que leur volonté d'entendre leur pouvoir , et leur domination . Pourtant , au milieu de ce tourbillon de violence , vont se lier les cœurs de deux membres de ces familles.
Pour le meilleur , et pour le pire ?


i3tb.png
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 903
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

wvnk.png Aïden Keenheart
J'ai 23 ans et je vis à Detroit, Michigan , États-Unis. Dans la vie, je suis chômeur et un membre haut placé d'un gang et je m'en sors correctement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis tantôt célibataire tantôt en couple et je le vis plutôt mal.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_n4nane0jY11rr3ghvo3_250

Aïden est un jeune homme plutôt réservé malgré les apparences. Il paraît sûr de lui , entreprenant avec les femmes , mais c'est davantage une façade pour se faire respecter dans son gang que la réalité.

Il est très proche de son grand frère , Élias qui dirige le gang "familial". Aïden n'aime pas diriger ou gérer quoi que ce soit , alors il laisse volontiers tout cela à son frère et à sa belle-soeur.

Ses parents et sa petite soeur ont été tués dans une embuscade menée par le dirigeant du gang ennemi de la ville , Agnar Icebreezh , il y a 6 ans. Le but était d'éliminer la famille entière , mais Élias n'était pas présent ce jour-là bien qu'il soit le plus haineux des deux frères . Quant à Aïden, il reste profondément marqué par cette confrontation , à laquelle il n'a survécu que par chance en faisant le mort après avoir reçu une balle dans le bas ventre. Depuis Aïden est très impliqué dans les affaires du gang : c'est un homme du terrain et les règlements de comptes en plein centre de Detroit ne l'inquiètent même plus. Et , quand il faut appuyer sur la détente , il n'hésite plus...

Côté cœur, c'est compliqué. Aïden a été plutôt volage au sein de son gang , mais depuis 3 ans il vit une relation toxique avec Freya , membre du gang également . Les choses se sont gâtées au bout de deux ans , et Aïden a voulu couper court. Ça a marché un temps, avant que Freya ne devienne obsessionnelle avec lui , et ne le lâche plus. Il passe ainsi , le plus clair de son temps à la repousser , répétant à tous qu'ils ne sont plus ensembles depuis longtemps quand elle clame le contraire. Même le fait qu'il la "trompe" ne l'a fait plus fuir...
Il serait peut être temps de trouver son véritable amour...
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_inline_nxqspp9eLq1qcgwu0_250
Zac Efron-The Whole 9
Je ne sais pas ce que l'avenir me réserve. En général , quand je sors de l'appartement que je partage avec Élias et Tania depuis ma "rupture officielle" , je ne suis jamais totalement sûr de revenir en vie.
Ça peut paraître déstabilisant, mais je m'y suis habitué. À tel point que je n'écoute que vaguement les dernières recommandations de mon frère, préférant monter et démonter le Glock qui quitte rarement la poche de mon jogging.

"Quoi qu'il arrive , vous ramenez la marchandise. Compris ?" , insiste mon frère-patron , alors que je soupire en rangeant mon arme.

"En général , quand tu répétés 10 fois la même chose , oui on comprend. J'élimine le client et le transporteur ?" , je demande nonchalamment, presque comme si je m'inquiétais de notre liste de course.

"Évite le client. Avec un peu de chance , on pourra le reprendre à notre compte. Quant au transporteur : avise. Je n'ai pas eu d'infos sur son identité. Si tu reconnais un membre haut placé , n'hésite pas." , je hoche doucement la tête , conscient que mon frere ne rêve que d'affaiblir Agnar.

Ce n'est pas vraiment mon cas. Enfin , j'aimerai le voir mort , c'est un fait , rien que pour lui faire subir ce que son homme de main m'a fait : une balle au bas ventre , qui me laisse encore aujourd'hui une cicatrice. Sans parler du plus important : la mort de mes parents et de ma sœur . Mais le rendre faible ? Pfff.

Je sais que Papa ne voulait pas d'une vie comme ça pour Élias et moi. Il s'était laissé embarquer par son propre père dans ses affaires , et essayait de rétablir le coche. On devait partir. Loin d'ici , à l'étranger probablement. À moins d'une semaine près , nous serions toujours ensemble , sûrement bien plus heureux qu'aujourd'hui où Élias ne vit presque que pour le profit , et moi pour l'adrénaline.

J'en profite d'ailleurs pour m'allumer un joint , la nuit ne va tomber que dans une petite demie-heure , et le rendez-vous n'est pas prévu avant deux bonnes heures. Largement le temps pour mon cerveau de se remettre de ce petit écart de conduite. Mon frère n'approuve pas , mais ça fait longtemps que je n'écoute plus ses "commandements" à ce sujet. Cela dit , une règle s'est imposée : je fume au balcon , pas à l'intérieur de l'appartement. Élias préfère mourir d'une balle en pleine tête , que par des fumées toxiques. C'est assez hypocrite si vous voulez mon avis.

Bref. J'ouvre donc la porte-fenêtre qui mène à notre balcon. L'appartement est plutôt modeste pour éviter d'attirer l'attention. On a un pied à terre plus luxueux en banlieue , car on déménage presque tous les trois mois , par sécurité. Je m'accoude à la rembarde , tirant une première longue taffe.

Quelle belle vie de merde.

***

L'heure du départ a sonné. Je m'installe à côté de Tania , sur le siège passager , préférant la laisser conduire. D'après elle , j'ai une sale tendance à appuyer un peu trop sur l'accélérateur. Donc , en leur compagnie , je laisse ma place.
Ma belle-sœur me dépose trois rues , avant le point de rendez-vous connu du client d'Icebreezh. Je lui adresse un dernier signe de tête, avant de sortir du véhicule. Je lui fais entièrement confiance pour assurer mes arrières. À vrai dire , en dehors d'Élias, c'est bien la seule personne en qui je peux placer ma vie sans crainte.

Je rabats ma capuche sur la tête , et commence à marcher dans le noir. Heureusement, quelques lampadaires éclaire les rues endormies. Enfin endormies...pas vraiment. Detroit ne dort jamais. Encore moins depuis les événements d'y il y a 6 ans. En tout cas ça m'arrange car je n'emmène jamais mon portable , histoire d'éviter d'être repéré ou harcelé par Freya , ou tout autre objet pour m'éclairer. Rien qui puisse me trahir.


Au bout d'une petite quinzaine de minutes , je finis par repérer mon objectif. Et , presque aussitôt , je remarque l'homme aux vêtements sombres qui attend au coin du mur. Je rase les murs des bâtiments , la main ferme sur mon Glock. Ne pas tuer le client , a dit mon frere. Je ne sais pas ce qu'il espère en retirer , mais je me fie à son jugement. Je manque de me faire repérer par le gars , venu seul c'est un ordre pour les livraisons , et mon cœur rate un battement.
Ne pas se précipiter.
Faire les choses correctement.

Je sors prudemment mon arme, avançant à pas feutré dans son dos , collant le mur du bâtiment désaffecté. Il se retourne au dernier moment , et au lieu de pouvoir simplement l'assomer par un coup de crosse sur l'arrière du crâne, je me vois obliger de le désarmer dans la panique , alors qu'il manque de me tirer en pleine tête. Un coup de genoux dans son estomac : il se baisse suffisamment le crâne pour que je puisse cette fois-ci l'assomer. Il s'effondre comme une sombre merde , et je prends le temps de retrouver mon souffle , consultant ma montre. J'ai moins de 5 minutes avant l'arrivée prévue du transporteur.

Je tire le client par les aisselles , pour le placer hors de la lumière des lampadaires , et à bonne distance du lieu de rendez-vous. J'en profite pour le bâillonner , et le ligoter. Normalement, Élias a prévu quelqu'un pour s'occuper de son cas. Et , au pire la police le trouvera.

Je retourne me cacher dans l'ombre , près du bâtiment sitôt que le son d'un moteur se fait entendre. Joli ronronnement , dailleurs. Cela dit , à cette heure et dans cette rue mal fréquentée de Detroit , seule une personne peut se pointer ici. Mon corps suit les mouvements de la voiture , pour me placer correctement. C'est vraiment une voiture de luxe , une Audi je crois bien. Je ne vois pas bien le modèle d'ici.
Quel transporteur conduit ce genre de bagnole ? Je ne savais pas Agnar si généreux avec ses sous-fifre.

Ma main se tend sur mon Glock , quand le conducteur sort de la bagnole. Dans la lumière des phares, je distingue une silhouette très fine , qui ne peut qu'être celui d'une femme. Génial. Je vais devoir tuer une gonzesse bien payée. Une maîtresse d'Agnar ?
Elle se rapproche et , je retiens une exclamation de surprise en découvrant ses traits. Et merde. Je reconnais instantanément le visage qu'Élias m'a demandé de mémoriser bien trop de fois ces dernières années.
La propre fille d'Agnar.
J'avale difficilement ma salive.

Si tu reconnais un membre haut placé , n'hésite pas.

Je sors de ma planque , et braque aussitôt mon pistolet sur l'arrière du crâne de la jeune femme, sans trembler.

"Pas un mouvement , connasse, ou je tire sans me poser de questions. Compris ?" , je souffle froidement , me déplaçant doucement pour me trouver devant elle. "Lâche le colis. Tout de suite." , j'appuie le canon de mon arme plus fort , sur sa tempe désormais. "Je sais qui tu es , Elsa Icebreezh. On est beaucoup à te vouloir morte et enterrée . Alors , je te conseille de pas me faire attendre , si tu veux que je me montre clément." , je finis toujours ferme.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_malq9vpKmt1r3mhfjo6_r1_250

Je n'ai aucune envie de la tuer. Je ne fais pas cela par plaisir. Et...
Je n'ai encore moins envie de le faire , à présent que mon regard croise le sien.
Je ressens quelque chose d'impossible à décrire. Une sensation de...presque de plénitude. Mais , et surtout de la familiarité.
Elsa Icebreezh me semble familière. Or , je ne l'ai toujours vu qu'en photo. C'est...c'est quoi ces conneries encore ?
Je baisse lentement mon arme , alors qu'elle m'obéit.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2528
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

Elsa
Elsa Icebreezh
J'ai 23 ans et je vis à Détroit (Michigan), aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis transporteuse pour le gang Icebreezh, et je m'en sors confortablement. Mon père n’est pas avare sur le « salaire » qu’il me verse. Sinon, grâce à ma vie de merde, je suis célibataire et je le vis plutôt aléatoirement. J’aimerai bien découvrir ce qu’est une histoire d’amour digne des romans que je lis pour me changer les idées mais… c’est assez incompatible avec la vie que je mène, ainsi que l’avenir qui m’attend.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] 0fcc698c7fe3e9224022215703840ae7eedc613f
Peu de choses changent, finalement. Elsa demeure toujours la fille ainée d’un homme qui ne rêve que de pouvoir, de réussite, et elle subit malgré elle ces grandes ambitions controversées. Elle pourrait ne pas se plier à ces convenances, affirmer sa volonté de vivre une autre existence loin de l’illégalité mais… dans cette vie où dans une autre, Agnar n’est un homme qui tolère ou accepte les choix d’autrui. Il veut une successeuse pour son gang, qui passe toujours en priorité sur tout le reste dans son existence, et elle le deviendra, qu’elle le veuille ou non. Elsa a été formée en se sens, d’ailleurs. Elle connaît toutes les ficelles du « métier », si on peut appeler cette activité ainsi, tout comme le maniement des armes et du corps-à-corps. Sa seule échappatoire pour ne pas être trop mêlée au bizness de son père : le transport. Elsa se charge de livrer les colis les plus importants au volant de son Audi R8 coupé v10 bleue (tout en discrétion, oui), et cela lui va bien. Elle aime la vitesse. Elle aime le danger. Comme quoi : elle partage tout de même quelques points communs avec son paternel. En dehors du boulot, Elsa se cherche des « activités » pour oublier. La plus clean de tous étant de lire des romans, à la terrasse d’un café, en sirotant un bon café, là où la plus dirty est la consommation d’alcool, de nicotine et d’homme presque à outrance. Elle ne voit jamais sa mère et sa sœur, qui vivent très loin sous une fausse identité, mais elle garde contact avec sa cadette qui fait fie du danger. Bref, elle évolue au grès des envies de son père, et il serait temps que quelqu’un l’aide à voir la vie autrement.
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] C3320b4772f9a4e9a1fac521049257a663675bc5


Elle Fanning (c) astro-graphics
L’ordre de mission est simple : livrer ce colis à H, gros client de notre gang depuis quelques années déjà, avant de ramener l’argent à Agnar. Pas de détour possible, même pour pisser. Ouais, être la fille du boss ne donne pas plus d’avantages que d’être une simple transporteuse pour le compte d’un gang mais… je fais avec comme on dit. Comme avec tout le reste, aussi. Je m’adapte à ce qu’il attend de moi et… Et je prie pour qu’un jour toute cette folie trouve un terme. L’idéal serait que – dans plusieurs années – je trouve un arrangement avec le chef des Keenheart. Je lui laisse toute la marchandise ainsi que les clients de notre gang, et à moi la belle vie dans un pays étranger. Ouais, ça serait l’idéal franchement mais… je suis lucide. Dès que cet Élias va me voir franchir son territoire, il va m’exécuter d’une balle dans la tête. Quoique… Peut-être qu’il me ferait douiller, avant ? J’en sais rien. J’en sais rien et ce n’est clairement pas le moment pour moi de rêvasser. Mon père me fait signe de me mettre en route pour le rendez-vous à venir et, conciliante, je rejoins l’habitable de mon Audi pour quitter l’entrepôt où on stock toutes nos marchandises illégales. Ça me surprend toujours que les flics ne viennent pas trainer dans les environs, d’ailleurs. Bref, je quitte la zone industrielle, aux abords de la ville, quand Eric se pointe pile au milieu de ma trajectoire, les bras bien écartés pour me faire signe de m’arrêter.

« _ Tu sais que t’es suicidaire ? Je lui grogne dessus, baissant ma vitre pour entendre ce qu’il tient tant à me dire. _ J’étais à deux doigts de faire de toi un tapis.
_ Je sais que tu n’l’aurais pas fait. Souffle-t-il hilare, se penchant vers moi.
_ Qu’est-ce que tu veux ?
_ Tu vas voir H ?
_ Ouais. J’ai un paquet pour lui. »

Je ne vois vraiment pas pourquoi il me pose cette question, franchement. C’est presque un rendez-vous mensuel entre moi et ce type.

« _ Tu vas finir par t’attacher, à force. Me taquine-t-il, tandis que je roule des yeux pour sa bêtise.
_ Si t’es là pour m’retarder, tu peux aller vaquer à tes occupations. Je siffle, craignant autant que lui les foudres de mon géniteur.
_ Non. J’suis venu te demander si tu voulais que je t’accompagne.
_ J’n’ai pas besoin d’un chaperon. Je rétorque, préférant de très loin faire mes livraisons en solo.
_ Ne déconnes pas, Elsa. Les Keenheart cherche à nous voler ce client depuis quelques temps, et j’ai peur qu’ils tentent une embuscade ce soir.
_ Pourquoi ? Pour le colis ?
_ Personne n’ignore que la transporteuse d’Agnar est sa propre fille dans cette ville. Tu d’vrais vraiment me permettre d’assurer tes arrières, cette fois.
Je réfléchis. Quelques secondes.
_ Non. J’vais assurée. »

Car je dois assurée. Je redémarre donc en trombe, laissant mon « garde du corps » sur place, avant de prendre la direction de mon rendez-vous que je rejoins en moins de 15 minutes. J’ai une légère avance sur l’horaire mais… je sais que H est un homme qui arrive toujours plus tôt. Je m’avance donc jusqu’à l’endroit où il devrait normalement m’attendre, nerveux comme il est, quand je remarque qu’il est absent.
Il est sérieux ?
Je soupire, profondément.
Deux options s’offrent à moi, là : soit il s’est fait agressé par un membre des Keenheart et la bande attend que je sorte pour me neutraliser ; soit je suis véritablement trop en avance et je vais devoir moi-même l’attendre. Dans un cas comme dans l’autre : je ne peux pas rester le cul vissé dans ma bagnole. Je coupe donc le moteur, prenant mon arme dans la boite à gant que je glisse dans l’étui contre ma cuisse, avant de sortir de l’habitacle.
Ça sent mauvais, sérieux.
Je commence à croire qu’Éric a eu du pif, sur ce coup là. Je m’avance un peu, pour chercher mon client des yeux, au cas où il serait inerte dans les environs, quand je sens un canon se déposer sur l’arrière de mon crâne.
Okay. Il avait raison.

« _ Ouais. J’ai compris. »

Je siffle mauvaise, levant même mes mains pour prouver ma bonne foi. Mais qu’est-ce que ça changera, honnêtement, que je coopère ? Rien. Je suis la cible à abattre pour son gang. Il va donc me buter dès qu’il aura reconnu qui je suis réellement.

« _ J’ai pas le colis sur moi, abruti. Je rétorque à son ordre, tandis qu’il me contourne pour découvrir mon identité. _ Tu sais au moins c’que tu viens chercher ? Où t’es le p’tit débutant qu’on envoi pour faire ces preuves devant l’patron ? »

Vu comment il appuie le canon sur ma tempe, me faisant légèrement pencher la tête sur le côté, on dirait réellement le débutant nerveux qui veut impressionner ses supérieurs. Ce n’est que le discours qui suit qui m’aiguille sur son « expérience » dans le gang des Keenheart. Il sait qui je suis. Un débutant n’aurait pas forcément grillé aussi vite que je suis la fille Icebreezh.

« _ Merci, Captain Obvious. J’savais pas que toi et tes petits copains vous rêviez de m’faire sauter la cervelle. Je rétorque en premier lieu, cynique, me fichant éperdument de sa foutu clémence. _ Oh et… va t’faire foutre, tu m’entends ? J’te donnerai pas l’colis. »

Suicidaire, moi ? Peut-être. Mais cela fait partie des enseignements de mon paternel. Il ne faut surtout pas trembler ou courber l’échine face à l’ennemi. Davantage quand il est en position de force, prêt à t’éliminer. Tu te dois de mourir la tête droite, et je suis prête à le faire s’il se décide à exécuter ses menaces. Je le perce de mes prunelles bleutées, d’ailleurs, pleine de défi, lorsque, étrangement, un sentiment de familiarité me submerge. Est-ce qu’on s’connaît tout les deux ? Je m’en souviendrais. Il a une trop belle gueule pour qu’on puisse l’oublier le matin venu mais… pourquoi je me sens… bien, avec lui ? C’est complètement stupide.

« _ Qu’est-ce que t’as fais de mon client ? Je demande tout d’un coup, curieuse de savoir s’il risque de débarquer à tout instant. _ Tu l’as refroidis ? Pourquoi t’es seul ? »

Est-ce qu’il est vraiment seul, au moins ? J’ai un doute soudainement.


@Elsy


Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 903
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

wvnk.png Aïden Keenheart
J'ai 23 ans et je vis à Detroit, Michigan , États-Unis. Dans la vie, je suis chômeur et un membre haut placé d'un gang et je m'en sors correctement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis tantôt célibataire tantôt en couple et je le vis plutôt mal.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_n4nane0jY11rr3ghvo3_250

Aïden est un jeune homme plutôt réservé malgré les apparences. Il paraît sûr de lui , entreprenant avec les femmes , mais c'est davantage une façade pour se faire respecter dans son gang que la réalité.

Il est très proche de son grand frère , Élias qui dirige le gang "familial". Aïden n'aime pas diriger ou gérer quoi que ce soit , alors il laisse volontiers tout cela à son frère et à sa belle-soeur.

Ses parents et sa petite soeur ont été tués dans une embuscade menée par le dirigeant du gang ennemi de la ville , Agnar Icebreezh , il y a 6 ans. Le but était d'éliminer la famille entière , mais Élias n'était pas présent ce jour-là bien qu'il soit le plus haineux des deux frères .

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_inline_nxqt6ieLqI1qcgwu0_250

Quant à Aïden, il reste profondément marqué par cette confrontation , à laquelle il n'a survécu que par chance en faisant le mort après avoir reçu une balle dans le bas ventre. Depuis Aïden est très impliqué dans les affaires du gang : c'est un homme du terrain et les règlements de comptes en plein centre de Detroit ne l'inquiètent même plus. Et , quand il faut appuyer sur la détente , il n'hésite plus...

Côté cœur, c'est compliqué. Aïden a été plutôt volage au sein de son gang , mais depuis 3 ans il vit une relation toxique avec Freya , membre du gang également . Les choses se sont gâtées au bout de deux ans , et Aïden a voulu couper court. Ça a marché un temps, avant que Freya ne devienne obsessionnelle avec lui , et ne le lâche plus. Il passe ainsi , le plus clair de son temps à la repousser , répétant à tous qu'ils ne sont plus ensembles depuis longtemps quand elle clame le contraire. Même le fait qu'il la "trompe" ne l'a fait plus fuir...
Il serait peut être temps de trouver son véritable amour...
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_inline_nxqspp9eLq1qcgwu0_250
Zac Efron-The Whole 9

Je ne saurai dire si la blonde fait preuve de bonne ou de mauvaise volonté. Elle lève les mains , m'encourageant à me dire qu'elle ne va pas tenter quelque chose de stupide. Pourtant , alors que j'appuie le canon de mon Glock sur sa tempe , elle se permet de me provoquer comme la sale pute qu'elle est.
Génial .
J'avais pas besoin que tu ouvres ta gueule , en plus.

Je ne réponds pas tout de suite à ses moqueries. Visiblement, elle ne m'a pas reconnu ou ne sais pas qui je suis. Je ne vais pas m'en plaindre.

"Garde les mains sur ta tête." , j'ordonne , conscient qu'elle est forcément armée.

L'important , c'est de rester calme , ne pas rentrer dans son petit jeu cynique. Ignorer qu'elle me traite de débutant.

"Ok. Tu vas me le donner ce colis , je te le garantis. Évite de te payer ma tête ." , je souffle mauvais, en réponse.

Le regard que nous échangeons me trouble plus que je ne dois le laisser paraître. C'est pourquoi , si mon réflexe premier m'a poussé à baisser mon arme , je la braque à nouveau , ôtant même la sécurité du pistolet.
Je devrais l'avoir déjà descendu , mais...quelque chose m'en empêche. Et , je serai incapable de dire quoi. Cela dit , hors de question que ce trouble passager me coûte la vie.

"Je n'ai pas buté ton client , et c'est tout ce que ta besoin de savoir." , je crache suite à ses questions sur celui qu'elle venait rencontrer.
Et , elle peut rêver pour que je lui dise si je suis suivi ou non. Tania tourne probablement dans les rues alentours , et je ne vais pas risquer de nous compromettre.

"Joli caisse." , je peux aussi être ironique. "Chui sûr que ce que je veux est dedans. Alors , tu vas bouger ton cul, marcher vers ta bagnole , et me donner ce putain de colis. Tout de suite." , j'appuie mon propos en frappant son nez avec la crosse de mon arme , violemment .

"Tente un geste contre moi , salope, et crois moi que je ne vais pas me contenter d'une balle dans le crâne en représailles." , je ne suis pas partisan des méthodes de tortures qu'emploi mon frère, mais si elle se paie ma gueule...j'aurai pas le choix.

Sauf que ça fait plusieurs minutes que tu aurais déjà dû appuyer sur la détente.

J'ignore ce constat implacable de mon subconscient , pour pousser Icebreezh de mon bras libre , brusquement , vers sa Audi.
Il est temps qu'on en finisse.
Je garde le canon du Glock appuyé sur l'arrière de sa tête. À la moindre connerie , tant pis , j'ignore cette stupide sensation de familiarité , et je descends la fille de l'enflure qui m'a tout pris.
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2528
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

Elsa
Elsa Icebreezh
J'ai 23 ans et je vis à Détroit (Michigan), aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis transporteuse pour le gang Icebreezh, et je m'en sors confortablement. Mon père n’est pas avare sur le « salaire » qu’il me verse. Sinon, grâce à ma vie de merde, je suis célibataire et je le vis plutôt aléatoirement. J’aimerai bien découvrir ce qu’est une histoire d’amour digne des romans que je lis pour me changer les idées mais… c’est assez incompatible avec la vie que je mène, ainsi que l’avenir qui m’attend.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] 0fcc698c7fe3e9224022215703840ae7eedc613f
Peu de choses changent, finalement. Elsa demeure toujours la fille ainée d’un homme qui ne rêve que de pouvoir, de réussite, et elle subit malgré elle ces grandes ambitions controversées. Elle pourrait ne pas se plier à ces convenances, affirmer sa volonté de vivre une autre existence loin de l’illégalité mais… dans cette vie où dans une autre, Agnar n’est un homme qui tolère ou accepte les choix d’autrui. Il veut une successeuse pour son gang, qui passe toujours en priorité sur tout le reste dans son existence, et elle le deviendra, qu’elle le veuille ou non. Elsa a été formée en se sens, d’ailleurs. Elle connaît toutes les ficelles du « métier », si on peut appeler cette activité ainsi, tout comme le maniement des armes et du corps-à-corps. Sa seule échappatoire pour ne pas être trop mêlée au bizness de son père : le transport. Elsa se charge de livrer les colis les plus importants au volant de son Audi R8 coupé v10 bleue (tout en discrétion, oui), et cela lui va bien. Elle aime la vitesse. Elle aime le danger. Comme quoi : elle partage tout de même quelques points communs avec son paternel. En dehors du boulot, Elsa se cherche des « activités » pour oublier. La plus clean de tous étant de lire des romans, à la terrasse d’un café, en sirotant un bon café, là où la plus dirty est la consommation d’alcool, de nicotine et d’homme presque à outrance. Elle ne voit jamais sa mère et sa sœur, qui vivent très loin sous une fausse identité, mais elle garde contact avec sa cadette qui fait fie du danger. Bref, elle évolue au grès des envies de son père, et il serait temps que quelqu’un l’aide à voir la vie autrement.
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] C3320b4772f9a4e9a1fac521049257a663675bc5


Elle Fanning (c) astro-graphics
D’accord. Ce mec n’a aucune répartie. Il veut que j’garde mes mains bien en évidence au dessus de ma tête, avant de me garantir que j’vais lui refiler le colis bien gentiment. Ouais. Okay. Et il a vu jouer ça où, lui ? Dans une de ces BD pour gamin qu’il dévore quand il a finit de jouer les gros durs ? Si c’est le cas : il peut toujours courir. Il n’est pas question que je lui refile la marchandise avec un joli sourire, y compris s’il a une belle gueule et qu’il m’inspire un sentiment de confiance. Pourquoi ? Parce qu’au delà d’être d’apparence suicidaire, je sais que je vais douiller grave avec Agnar si je reviens les mains vides. Je préfère donc de très loin me prendre une balle dans le crâne tout de suite, qu’une série de baffes qu’il estimera amplement méritées.
Est-ce de ma putain de faute si je suis tombée dans un traquenard ?

Eric avait prévenu.

Rhââ la ferme toi. Ce n’est pas le moment de me rappeler à quel point je peux être incroyablement stupide, quand mon égo de merde s’en mêle. Ça se passe toujours bien, d’ordinaire. Comment j’étais sensé deviner que ça déraperait se soir ? Je sais. Je sais. Eric m’avait averti mais Eric il imagine toujours le pire alors… difficile de l’prendre au sérieux, à force. D’ailleurs, il a fait quoi de mon client cet abruti ? Pourquoi il est seul ? Il est si fort que ça que son boss l’envoi en solo aux missions ? Apparemment, oui. Il m’assure qu’il n’a pas buté mon client, très contente pour lui, avant de me cracher que c’est tout ce dont j’ai besoin de savoir.

« _ Si tu l’dis. Je rétorque narquoise, avant qu’il tente lui-même d’en faire preuve à mon égard. _ Sérieux ? T’as rien trouvé de mieux que « jolie caisse » ? »

Il n’a vraiment aucune répartie ce blaireau. Et j’en veux pour preuve le coup de crosse en plein nez, de sorte que j’accepte enfin de lui donner ce qu’il veut tant.

« _ Connard, va. Je crache, la main sur le nez, constatant que je saigne. _ T’as tellement pas de couilles dans le caleçon que tu en es réduis à frapper une nana sans arme ! »

Je l’ai même pas menacé, ce p’tit con. J’ai juste dit qu’il pouvait allez se faire voir pour avoir le colis et voilà le résultat : il me maltraite parce qu’il n’a aucune matière grise dans le crâne. J’vais l’buter ce type. Je ne sais pas quand. Je ne sais pas si j’en aurais l’opportunité. Mais je sais que j’vais prendre mon temps pour le refroidir si j’me sors indemne de cette ruelle de merde.

« _ Hey doucement p’tit con ! Je râle en prenant la direction du coffre, bousculée par lui, son canon derrière la tête. _ Tu fais l’malin parce que t’as une arme pointée sur mon crâne mais j’t’assure que j’t’éclaterais la gueule si t’avais les couilles de t’en passer. »

Ça me démange, d’ailleurs. Or, je suis bien obligée de céder et, les mâchoires serrées de rage, j’ouvre le coffre pour qu’il prenne sa putain de marchandise.

« _ Allez tiens prend là ta merde ! Je siffle, m’éloignant de lui. _ Prend là et dégage de ma vue ! »

J’veux juste qu’il se tire, maintenant.
Qu’il dégage avant que j’n’aie l’idée de l’abattre dans l’dos comme le lâche qu’il est.


@Elsy


Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 903
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

wvnk.png Aïden Keenheart
J'ai 23 ans et je vis à Detroit, Michigan , États-Unis. Dans la vie, je suis chômeur et un membre haut placé d'un gang et je m'en sors correctement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis tantôt célibataire tantôt en couple et je le vis plutôt mal.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_n4nane0jY11rr3ghvo3_250

Aïden est un jeune homme plutôt réservé malgré les apparences. Il paraît sûr de lui , entreprenant avec les femmes , mais c'est davantage une façade pour se faire respecter dans son gang que la réalité.

Il est très proche de son grand frère , Élias qui dirige le gang "familial". Aïden n'aime pas diriger ou gérer quoi que ce soit , alors il laisse volontiers tout cela à son frère et à sa belle-soeur.

Ses parents et sa petite soeur ont été tués dans une embuscade menée par le dirigeant du gang ennemi de la ville , Agnar Icebreezh , il y a 6 ans. Le but était d'éliminer la famille entière , mais Élias n'était pas présent ce jour-là bien qu'il soit le plus haineux des deux frères .

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_inline_nxqt6ieLqI1qcgwu0_250

Quant à Aïden, il reste profondément marqué par cette confrontation , à laquelle il n'a survécu que par chance en faisant le mort après avoir reçu une balle dans le bas ventre. Depuis Aïden est très impliqué dans les affaires du gang : c'est un homme du terrain et les règlements de comptes en plein centre de Detroit ne l'inquiètent même plus. Et , quand il faut appuyer sur la détente , il n'hésite plus...

Côté cœur, c'est compliqué. Aïden a été plutôt volage au sein de son gang , mais depuis 3 ans il vit une relation toxique avec Freya , membre du gang également . Les choses se sont gâtées au bout de deux ans , et Aïden a voulu couper court. Ça a marché un temps, avant que Freya ne devienne obsessionnelle avec lui , et ne le lâche plus. Il passe ainsi , le plus clair de son temps à la repousser , répétant à tous qu'ils ne sont plus ensembles depuis longtemps quand elle clame le contraire. Même le fait qu'il la "trompe" ne l'a fait plus fuir...
Il serait peut être temps de trouver son véritable amour...
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_inline_nxqspp9eLq1qcgwu0_250
Zac Efron-The Whole 9

Cette fille a l'air aussi conne que son père. Elle m'énerve à un point , c'est pas croyable. C'est vrai que je suis quelqu'un d'assez impulsif. Pourtant , je n'arrive à lui répliquer que de la merde , et ça l'amuse visiblement.
Ouais , joli caisse. Tu voulais que je dise quoi ? C'est peut être ça, tu voulais qu'on parles tranquillement autour d'un verre ?

Sûrement pas avec la fille d'Agnar. Et sa connerie m'en fait faire une. C'était complètement con de la frapper. Elle le mérite , faut être honnête. Et , je crois qu'une part de moi est heureuse de faire saigner une salope d'Icebreezh. Cela dit , je lis dans ses yeux que je vais le regretter. Elle va vouloir me descendre. J'ai intérêt à surveiller mes arrières en dégageant de cette ruelle si je veux pas ressortir les deux pieds en avant. Et , dans les jours qui viennent aussi. Ma seule chance réside dans le fait qu'elle ne m'ai apparemment pas reconnu , et je ne vais pas essayer de la détromper. J'ai suffisamment subis de foudres d'Agnar dans ma vie , pour pas en provoquer volontairement de nouvelles.

"Ouais ouais. Nana ou mec ça change rien. Et , ferme-là donc maintenant." , c'est visiblement un truc qu'elle sait pas faire.
Je ne peux pas m'empêcher de culpabiliser en voyant son nez saigner.

Et merde. Chui vraiment trop con.
Faut que je continue à ignorer ces insultes , pour conserver un semblant de calme. Je la pousse pour qu'elle me conduise jusqu'à sa voiture , où doit se trouver la marchandise convoitée par Élias.

"Mais bien sûr. Comme si des gars de notre genre se promenaient encore sans armes. Sûr que je suis le seul mec sans couilles que tu connais. Ça change pas ta situation. Alors arrête de faire ta pseudo tigresse , et ferme ta grande gueule."

Ce qu'elle peut me faire chier , bordel. Je sens d'ailleurs mon doigt glisser sur la détente de mon pistolet.
Est-ce que je le fais ?
Est-ce que je descends la fille d'Agnar , de la même manière que son homme de main a buté Élise ?
L'idée me traverse violemment l'esprit à mesure que l'image de ma sœur, adossée contre un mur la tête percée d'un trou sanglant , se rappelle à mon bon souvenir. Mon ancienne blessure semble vouloir se manifester aussi , me rappelant ma position d'impuissance quand je rampais dans mon propre sang , pour chercher de l'aide.

C'est seulement la voix agressive d'Icebreezh qui me fait reprendre mes esprits.

À deux doigts , connasse. À peu de choses prêtes , tu finissais la cervelle explosée dans le coffre de ta bagnole.
Qu'est ce qui m'empêche d'appuyer , bordel ?
Pourquoi j'y arrive tout simplement pas ?
Je prends le colis d'une main , la braque toujours de l'autre , remarquant que son nez saigne encore.

"Dé...désolé pour le coup. C'était con. Et euh..." , putain Aïden ta perdu la tête ? Dégage de là au lieu de raconter des conneries !

Je marche à reculons , conscient qu'elle est libre de sortir une arme à tout moment , et de m'envoyer dans l'au-delà. Heureusement pour moi , Tania se pointe enfin dans un crissement de pneu , et je ne demande pas mon reste : j'ouvre la portière précipitamment et m'y engouffre avec le colis :

"Ta la marchandise ? T'es blessé ?" , me demande immédiatement ma belle-sœur.

"Ouais ouais. Et nan ça roule." , je souffle en posant le colis à mes pieds. Je crois que je suis pas remis de cette rencontre là...

"Le client ?"

"Ligoté dans la ruelle d'a côté. Comme Élias voulait." , il y a une petite pause où seul le bruit de ma respiration hachée se fait entendre.

"C'était la fille d'Agnar où j'ai rêvé ?" , je crois que la question lui brûlait les lèvres.

"Ouais. C'était elle."

"Seule ?" , j'acquiesce silencieusement.

C'est vrai je n'y avais pas pensé : qu'est ce qu'elle foutait là , seule , sachant qu'on veut récupérer ce client depuis des semaines ?

***

"Comment ça tu l'as pas buté ?"

Dire à mon frère que je suis crevé de ma soirée va pas le convaincre de me foutre la paix. Je soupire lourdement , avant de m'allumer un nouveau joint , histoire de décompresser tandis qu'Élias décolère pas.

"T'a eu l'occasion de flinguer Elsa Icebreezh et tu l'as pas fais ?" , je ne sais pas si c'est de la colère ou de l'incompréhension en fait. Je tire une taffe , et fais toujours non de la tête.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Original

C'est pas compliqué à comprendre , quand même ? Je l'ai pas tué , c'est tout. Mais , Élias lâche pas l'affaire.

"Je t'ai pourtant expressément dit de flinguer le transporteur si c'était quelqu'un d'important. T'a pas pigé ça ?" , je souffle la fumée sur son visage et il grimace. Il peut rien dire , j'suis sur le balcon.

"Tu savais que ce serait elle , hein ?" , je rétorque , évitant la question. "Si elle était accompagnée , je me serai fais descendre." , bye bye le colis et le petit frère .

"J'avais des raisons de le penser. Mais , merde elle était seule et ta loupé cette occasion !"

"J'aime pas descendre des gens. Encore moins des femmes." , je m'adosse à la rembarde, tirant toujours sur mon joint. Il fait pas beaucoup d'effet celui-là. "Qu'est ce que ça change de toute façon ? On a le colis et... c'est qui déjà ? H ? Le type va se chier dessus. Ta eu ce que tu voulais , alors c'est bon." , je devrais peut être me chercher une bière après. Ce sera plus intéressant que ce dialogue de sourd.

"Tu sais ce que c'est le putain de problème ? C'est qu'on aurait pu faire payer cet enculé , et que t'a rien fait. Nan mais merde Aïden si elle t'a reconnu ? Si Agnar te traque à nouveau parce que ta frappé sa pute de fille ?" , mon esprit embrumé de fumée commence à entrevoir le soupcon d'inquiétude que mon frère a pour moi .

"J'ai plus envie de me venger." , et comme un signe je tire une longue taffe de mon joint. Je préfère oublier. J'en allume un autre juste derrière , conscient que j'exagère. Mais , je suis plus perturbé que d'ordinaire ce soir. Autant par Icebreezh que par mes souvenirs. "Et je t'assure qu'elle m'a pas reconnu. Elle sait pas qui j'suis. Agnar lui a sûrement rien dit sur moi. Il pense que j'suis une loque depuis...bref. Relaxe , Élias." , la drogue fait son petit effet , à présent.

Une vie de merde , je l'ai dit non ?

"Démerde toi pour t'assurer qu'elle n'a effectivement rien dit à Agnar." , il grogne en regagnant la porte fenêtre qui mène à l'appartement .

"Je l'a flinguerai pas." , je marmone, concentré sur la forme que prend la fumée que j'expire.

"C'est peut être elle qui le fera. Évite de dormir sur le balcon cette fois."

Ouais. Pas une bonne idée. Je jette le joint quelques minutes plus tard , avant de rentrer aussi. J'ai peut être plus les idées claires , mais j'arrive pas à me sortir cette sensation de familiarité , et de bien être que j'ai ressenti au contact d'Elsa Icebreezh.
Ça me retourne le crâne plus que les joints.

2 jours plus tard.

Élias m'a fais chier pour que je m'assure qu'Icebreezh nous foutera la paix. Enfin , que ca va pas empirer surtout.
Sauf qu'il est marrant lui , je retrouve comment cette meuf moi ? Et en évitant de me faire flinguer , si possible ?

J'ai passé plusieurs heures en terrain "neutre" , mais il a aussi fallut que je traîne jusque dans les coins d'Agnar. Heureusement pour moi , et après plus d'une journée de recherche , c'est à une terrasse neutre que je retrouve la connasse.

J'ai pas vraiment de plan , et je sais pas ce que je vais lui dire. Salut j'suis le type qui t'a fracassé le nez. On peut parler sans que tu me butes ?
Quelle crédibilité . Déjà que j'en ai aucune à ses yeux.
Et , si elle me reconnaît cette fois en plein jour ?
Je pense pas. Agnar ne sait presque rien de mes activités. J'suis presque sûr qu'elle ne connait que Élias . De visage tout du moins , et de nom avec de la chance.
Bref. Quand faut y aller...

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_o0ecrum6wy1tsjdnao1_250

Je m'assois en face d'Icebreezh, qui ô surprise , est plongée dans un bouquin. Une grande lectrice ? Ça me ferait presque rire.

"Comme on se retrouve. Ton nez s'en est remis ?" , je commence en posant un doigts sur son livre. Mon autre bras est posée sur la table , le canon de mon arme cachée dans ma manche , pointée sur elle. Je m'en tape de son nez. Je crois. "Tu m'as dénoncé à ton père ?"

Qu'est ce que je fais si finalement oui ?
Si tu pouvais au moins ne pas t'énerver parce que je te menace d'un pistolet a nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2528
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

Elsa
Elsa Icebreezh
J'ai 23 ans et je vis à Détroit (Michigan), aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis transporteuse pour le gang Icebreezh, et je m'en sors confortablement. Mon père n’est pas avare sur le « salaire » qu’il me verse. Sinon, grâce à ma vie de merde, je suis célibataire et je le vis plutôt aléatoirement. J’aimerai bien découvrir ce qu’est une histoire d’amour digne des romans que je lis pour me changer les idées mais… c’est assez incompatible avec la vie que je mène, ainsi que l’avenir qui m’attend.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] 0fcc698c7fe3e9224022215703840ae7eedc613f
Peu de choses changent, finalement. Elsa demeure toujours la fille ainée d’un homme qui ne rêve que de pouvoir, de réussite, et elle subit malgré elle ces grandes ambitions controversées. Elle pourrait ne pas se plier à ces convenances, affirmer sa volonté de vivre une autre existence loin de l’illégalité mais… dans cette vie où dans une autre, Agnar n’est un homme qui tolère ou accepte les choix d’autrui. Il veut une successeuse pour son gang, qui passe toujours en priorité sur tout le reste dans son existence, et elle le deviendra, qu’elle le veuille ou non. Elsa a été formée en se sens, d’ailleurs. Elle connaît toutes les ficelles du « métier », si on peut appeler cette activité ainsi, tout comme le maniement des armes et du corps-à-corps. Sa seule échappatoire pour ne pas être trop mêlée au bizness de son père : le transport. Elsa se charge de livrer les colis les plus importants au volant de son Audi R8 coupé v10 bleue (tout en discrétion, oui), et cela lui va bien. Elle aime la vitesse. Elle aime le danger. Comme quoi : elle partage tout de même quelques points communs avec son paternel. En dehors du boulot, Elsa se cherche des « activités » pour oublier. La plus clean de tous étant de lire des romans, à la terrasse d’un café, en sirotant un bon café, là où la plus dirty est la consommation d’alcool, de nicotine et d’homme presque à outrance. Elle ne voit jamais sa mère et sa sœur, qui vivent très loin sous une fausse identité, mais elle garde contact avec sa cadette qui fait fie du danger. Bref, elle évolue au grès des envies de son père, et il serait temps que quelqu’un l’aide à voir la vie autrement.
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] C3320b4772f9a4e9a1fac521049257a663675bc5


Elle Fanning (c) astro-graphics
C’est vraiment un connard, ce type. Non seulement il me tabasse parce qu’il n’est pas foutu de répondre à mes p’tites piques sommes toutes enfantines, mais en plus de ça il est fier d’admettre qu’il frappe des personnes de tout sexe totalement désarmées ? Quel genre de couilles molles se comportent ainsi, franchement ? Les mecs du gang des Keenheart ? Si c’est l’cas : c’n’est pas étonnant qu’ils aient besoin de nous voler nos clients, alors. Ouais. Bon, en attendant ça n’change rien au fait que j’suis grave dans la merde, là. Agnar va m’zigouiller si j’rentre sans l’colis ou l’pognon ! Ouais. Le mieux serait qu’il me bute directement mais j’sens que ce dégonflé ne l’f’ra pas. Je l’vois bien qu’il hésite, hein. Que depuis l’début il n’est pas sûr de son coup. Et ça m’énerve parce que j’vois que c’t’un putain de débutant que l’gang adverse envoie pour faire ses preuves, et ça m’démange de l’descendre pour le coup de crosse qu’il m’a foutu dans l’nez. C’est qu’ça fait mal, hein. Et ça s’ra certainement rien en comparaison à ce qu’Agnar me f’ra subir pour avoir tout perdu.
Fais chier !

Tu t’crois fort, hein ? J’suis curieuse de voir en combien de minutes tu pisserais dans ton calbut si j’m’occupais de ta p’tite personne sans que tu t’planques derrière ton flingue, minable. Car tu crois que j’l’ai pas grillé que t’es qu’un putain de dégonfler ? T’as tout dans la gueule mais rien dans l’pantalon.

Ouais. Franchement ça m’fait chier de perdre le colis face à un p’tit branleur de son genre.
Et j’ai osée le trouver canon, rassurant ?
C’que c’est pitoyable.

Allez casse-toi minable. Cours t’mettre à l’abri tant que tu l’peux encore car au prochain coup j’t’assure que j’te louperais pas, moi.

« _ Tu peux t’les foutre au cul tes excuses, gros naze. »

Je grommelle à son attention, d’ailleurs, tandis qu’il recule en me gardant pile dans son viseur. Qu’est-ce qu’il croyait faire en s’excusant, d’ailleurs : il pensait que j’allais l’pardonner de m’avoir fracassé l’nez ? Plutôt crevée, oui. Je n’ferai pas preuve de clémence face à un minable pareil. Je suis une vraie tigresse, contrairement à c’qu’il a eu l’affront d’insinuer.

« _ T’as raison : barre-toi connard car t’es un type mort de toute manière. »

Je me siffle à moi-même, mémorisant le modèle de la bagnole qui fait crisser ses pneus pour l’sortir de son merdier. Une nana au volant, tiens. V’là l’équipe de bras cassés. J’les regarde s’éloigner avec dégoût, puis ferme le coffre de ma bagnole pour m’tirer d’ce coin pourrie. J’ai pas très envie d’savoir si une équipe de nettoyage va débarquer. Alors j’monte dans mon Audi rapidement, le nez toujours en sang, avant de conduire jusqu’à une zone plus sécurisée pour mes fesses. De là, j’me stationne et j’envoi un texto à Éric.

< Viens me chercher. Je suis pas en état de conduire. >
< T’es où ? >

J’envoi les coordonnées en réponse.
Dix minutes plus tard, il débarque avec une dépanneuse.

« _ T’en a mis du temps. Je râle, sortant de l’Audi en maintenant ma tête en arrière. _ J’ai foutu du sang partout dans la bagnole par ta faute.
_ Hé, t’es mignonne mais ma dépanneuse n’va pas aussi vite que ta caisse. Il remarque l’état de mon nez. _ Putain qu’est-ce qui t’es arrivé ?
_ Un coup de crosse dans l’pif. J’le retrouverai c’pourri.
_ Qui ça : H ?
_ Non. Un type de Keenheart. Il m’attendait en embuscade pour m’voler la marchandise.
_ Tu veux dire que t’as rien du tout sur toi ? Ni l’fric ni l’colis ? Blêmit-il, examinant ma blessure.
_ Non. Plus rien. Je grogne, la haine pulsant dans mes veines.
_ Agnar va.
_ Me tuer. Je sais. Je l’interrompt, froidement. _ C’est mon géniteur j’te rappelle. J’suis habituée à m’faire frapper dès qu’il n’est pas content.
_ Laisse moi dire que c’est d’ma faute, Elsa. Avec un peu d’chance peut-être qu’il te foutera la paix ?
_ T’es pas cinglé ? Je m’offusque, me demandant s’il réfléchit avant de causer.  _ Il te refroidirait pour donner l’exemple aux autres ! J’vais dire la vérité et tu restes en dehors de cette histoire, okay ?
_ Okay. Comme tu veux. »


(...)

J’ai tout dit. Et comme j’l’imaginais, mon géniteur m’a donné la raclée de ma vie. ´fin, j’dis ça comme si les autres fois c’était plus doux mais... en vérité, je morfle à chaque fois qu’il me corrige.

« _ Ça va. Ne m’regarde pas comme ça. Je soupire à Éric, une poche de glace sur ma joue endolorie. _ J’m’en sors pas trop mal finalement. J’aurai pu m’faire tuer dans cette ruelle.
Et j’aurai préféré, j’crois.
_ Tu dis que c’mec savait parfaitement qui tu étais ?
_ Ouais. Il m’a direct reconnu.
_ C’est étrange qu’il ne t’es pas tué. J’serai curieux d’savoir pourquoi il n’l’a pas fait.
_ On s’est pas échangé nos 06, hein. Je soupire, totalement blasée. _ T’façon j’lui conseille de bien s’planquer parce que moi j’hésiterai pas si j’le retrouve. »


Deux jours plus tard.

Assise à la terrasse du Starbuck, je lis le dernier roman d’amour que j’viens de m’procurer. Il n’a rien de bien original, racontant l’histoire d’une reine tombant sous le charme d’un assassin, mais l’idylle qui s’profile entre les deux personnages me plaît déjà bien. Bon, la Reine de l’œuvre est incroyablement naïve on s’entend mais... en décortiquant bien ma vie, j’me dis que j’serai aussi bien incapable de démasquer un manipulateur ne rêvant que d’me faire sauter la cervelle.

Elsa Icebreezh. On est beaucoup à te vouloir morte et enterrée.

Je sais, ouais. Je n’sais juste pas pourquoi j’pense à ça, pile à cet instant précis. Peut-être parce qu’un blaireau s’présente à moi et qu’c’est pile celui qui m’a balancé cette phrase ?
Sans doute, oui.
Il est sérieux ? Il me menace encore de son flingue ? Ce type a un vrai problème. J’le dévisage à peine quelques secondes, le temps de m’lasser d’voir sa gueule de con, puis j’replonge mon nez dans ma lecture. En parlant d’ça : qu’est-ce qu’il en a foutre de mon nez, d’ailleurs ? Il est v’nu pour m’narguer ? Si c’est l’plan il peut s’tirer direct car c’est d’jà bien que j’lui foute pas un coup bien placé sous la table. J’n’ai pas l’intention d’faire causette avec lui. Et encore moins pour parler d’mon géniteur.

« _ Tu peux m’buter tout de suite si t’en a l’courage parce que morte ou vive tu n’obtiendras aucune réponse à ta question. »

J’lui souffle malgré tout, cynique, avant de faire abstraction de sa présence.
Une vraie couille molle, j’vous l’jure. Il craint les représailles d’Agnar, mais continue de m’menacer.
Un vrai blaireau.


@Elsy


Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 903
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

wvnk.png Aïden Keenheart
J'ai 23 ans et je vis à Detroit, Michigan , États-Unis. Dans la vie, je suis chômeur et un membre haut placé d'un gang et je m'en sors correctement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis tantôt célibataire tantôt en couple et je le vis plutôt mal.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_n4nane0jY11rr3ghvo3_250

Aïden est un jeune homme plutôt réservé malgré les apparences. Il paraît sûr de lui , entreprenant avec les femmes , mais c'est davantage une façade pour se faire respecter dans son gang que la réalité.

Il est très proche de son grand frère , Élias qui dirige le gang "familial". Aïden n'aime pas diriger ou gérer quoi que ce soit , alors il laisse volontiers tout cela à son frère et à sa belle-soeur.

Ses parents et sa petite soeur ont été tués dans une embuscade menée par le dirigeant du gang ennemi de la ville , Agnar Icebreezh , il y a 6 ans. Le but était d'éliminer la famille entière , mais Élias n'était pas présent ce jour-là bien qu'il soit le plus haineux des deux frères .

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_inline_nxqt6ieLqI1qcgwu0_250

Quant à Aïden, il reste profondément marqué par cette confrontation , à laquelle il n'a survécu que par chance en faisant le mort après avoir reçu une balle dans le bas ventre. Depuis Aïden est très impliqué dans les affaires du gang : c'est un homme du terrain et les règlements de comptes en plein centre de Detroit ne l'inquiètent même plus. Et , quand il faut appuyer sur la détente , il n'hésite plus...

Côté cœur, c'est compliqué. Aïden a été plutôt volage au sein de son gang , mais depuis 3 ans il vit une relation toxique avec Freya , membre du gang également . Les choses se sont gâtées au bout de deux ans , et Aïden a voulu couper court. Ça a marché un temps, avant que Freya ne devienne obsessionnelle avec lui , et ne le lâche plus. Il passe ainsi , le plus clair de son temps à la repousser , répétant à tous qu'ils ne sont plus ensembles depuis longtemps quand elle clame le contraire. Même le fait qu'il la "trompe" ne l'a fait plus fuir...
Il serait peut être temps de trouver son véritable amour...
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_inline_nxqspp9eLq1qcgwu0_250
Zac Efron-The Whole 9
J'ai pas oublié les menaces d'Icebreezh à mon encontre. C'est bien pour ça que je la menace toujours d'un glock. Je veux dire , qui viendrait voir les mains vides une meuf qui t'a dit texto : t'es un homme mort ?
Ben pas moi, en tout cas. Déjà que c'est dangereux d'être là, presque suicidaire. Faut pas pousser trop loin.
Néanmoins , c'était peut être quand même pas la meilleure approche. Cette Elsa me regarde à peine , et m'envoie bouler. Bah , je pouvais pas vraiment m'attendre à autre chose donc...tant pis ?

"J'aimerai éviter de salir cette terrase et la charmante vitre du café derrière ta tête. Ce serait dommage. Puis , tu me sers à rien la cervelle explosée." , je rétorque ironique , comprenant que c'est pas comme ça que j'aurai ce que je veux. C'est tout le contraire même , et sa manière de faire chier le monde me met hors de moi.

Je soupire discrètement , avant de ranger le Glock dans la poche de mon jogging.
Pitié , que ce soit pas la plus grosse connerie de ma vie.
J'imagine tout de même , qu'elle est pas non plus le genre de personne à descendre les autre en pleine rue , mais techniquement , je ne peux rien en savoir donc...bah faut espérer. Ou qu'elle n'ai pas de gorilles dans les parages , non plus.

"Okay. Et maintenant ça te va mieux ?" , j'attire à nouveau son attention en levant les mains pour lui montrer que j'ai rangé l'arme.

"On peut parler maintenant ?" , je me retiens d'ajouter une provocation inutile au sujet de son nez.
Je devrais plutôt essayer de la mettre dans ma poche. Je jette un bref coup d'œil à la couverture de son livre. Un roman d'amour ?

"T'aimes lire toi ?" , je continue amusé, pour avoir une approche plus amicale. "Ça parle de quoi ?" , une conversation parfaitement normale entre deux personnes qui veulent se flinguer.

J'ai de nouveau cette étrange sensation de bien être...ainsi qu'une sorte de force qui bouillonne en moi. C'est perturbant. Très perturbant, même.

Tout comme la pensée que cette Elsa est vraiment canon en plein jour , en fait.


Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_p32y9kIWAe1rourwbo4_r1_540
《You are the one I was meant to find.》
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2528
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

Elsa
Elsa Icebreezh
J'ai 23 ans et je vis à Détroit (Michigan), aux Etats-Unis. Dans la vie, je suis transporteuse pour le gang Icebreezh, et je m'en sors confortablement. Mon père n’est pas avare sur le « salaire » qu’il me verse. Sinon, grâce à ma vie de merde, je suis célibataire et je le vis plutôt aléatoirement. J’aimerai bien découvrir ce qu’est une histoire d’amour digne des romans que je lis pour me changer les idées mais… c’est assez incompatible avec la vie que je mène, ainsi que l’avenir qui m’attend.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] 0fcc698c7fe3e9224022215703840ae7eedc613f
Peu de choses changent, finalement. Elsa demeure toujours la fille ainée d’un homme qui ne rêve que de pouvoir, de réussite, et elle subit malgré elle ces grandes ambitions controversées. Elle pourrait ne pas se plier à ces convenances, affirmer sa volonté de vivre une autre existence loin de l’illégalité mais… dans cette vie où dans une autre, Agnar n’est un homme qui tolère ou accepte les choix d’autrui. Il veut une successeuse pour son gang, qui passe toujours en priorité sur tout le reste dans son existence, et elle le deviendra, qu’elle le veuille ou non. Elsa a été formée en se sens, d’ailleurs. Elle connaît toutes les ficelles du « métier », si on peut appeler cette activité ainsi, tout comme le maniement des armes et du corps-à-corps. Sa seule échappatoire pour ne pas être trop mêlée au bizness de son père : le transport. Elsa se charge de livrer les colis les plus importants au volant de son Audi R8 coupé v10 bleue (tout en discrétion, oui), et cela lui va bien. Elle aime la vitesse. Elle aime le danger. Comme quoi : elle partage tout de même quelques points communs avec son paternel. En dehors du boulot, Elsa se cherche des « activités » pour oublier. La plus clean de tous étant de lire des romans, à la terrasse d’un café, en sirotant un bon café, là où la plus dirty est la consommation d’alcool, de nicotine et d’homme presque à outrance. Elle ne voit jamais sa mère et sa sœur, qui vivent très loin sous une fausse identité, mais elle garde contact avec sa cadette qui fait fie du danger. Bref, elle évolue au grès des envies de son père, et il serait temps que quelqu’un l’aide à voir la vie autrement.
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] C3320b4772f9a4e9a1fac521049257a663675bc5


Elle Fanning (c) astro-graphics
Tiens, tiens. Voilà qu’il s’essaye aux remarques cynique maint’nant ? Est-ce qu’il a apprit en 48h ? Si c’est l’cas : il a encore des progrès à faire franchement. C’est loin de m’faire rire à gorge déployée. Quoique. J’la trouve amusante sa remarque. Assez pour ourler mes lèvres en un sourire amusé, c’qu’il ne peut pas voir au travers de mon bouquin.

« _ C’est tellement généreux d’ta part pour le proprio de ce café. Je souffle amusée, ne daignant toujours pas lui accorder visuellement le moindre soupçon d’intérêt. _ Tu d’vrais aller te demander une consommation gratuite rien que pour cette marque d’altruisme. Je marque un court temps d’arrêt. _ ‘Fin, si tu sais ce que c’est que « l’altruisme » ? »

Oui, j’le prends pour un idiot. J’imagine que c’est moins cher payé qu’un coup bien placé dans les joyeuses, que j’estime bien en face de ma jambe croisée. Car j’vous jure que ça m’démange de l’frapper, là. Ne serait-ce que pour lui faire ressentir la douleur qu’il m’a infligée l’autre soir. Seulement quelque chose m’en empêche, me retient. L’envie que cet échange se termine vite autant que sans effusion de sang, peut-être. Et si ce n’est pas « ça », eh bien je préfère ne pas savoir c’qui m’passe par la tête.
Est-ce que ça m’va mieux, maintenant ?
Mais de quoi il parle ?
Il lève ses mains de sorte que j’remarque qu’il a rangé son arme, et je ricane légèrement derrière mon bouquin, à nouveau amusée par son comportement.
Qu’est-ce qu’il cherche à la fin ? A savoir si Agnar l’attend dans l’coin d’une rue pour lui trouer la peau ? J’ai bien plus de fierté qu’il ne l’pense pour décharger mes propres p’tites vengeances au big boss des Icebreezh.
Comme si il en aurait quelque chose à foutre, d’ailleurs.

« _ C’est à toi qu’il faudrait qu’tu poses la question. Je souffle, totalement détachée, les yeux ancrés sur cette ligne que je ne lis pas vraiment. _ T’as pas trop les j’tons maintenant que ton armes est plus là pour m’tenir en joug ? »

C’est ironique, hein. J’aime bien me foutre de sa gueule, et c’n’est pas prêt d’changer.

« _ De quoi tu veux qu’on cause ? »

Je soupire, agacée qu’il insiste. Il est sérieux, là ? Il veut qu’on parle de mon bouquin ? Mais en quoi ça l’intéresse, franchement ? Je baisse le livre pour voir son visage à nouveau, transperçant ses prunelles des miennes, tandis que je tente de comprendre le but de sa manœuvre.

« _ Tu crois que j’serai plus encline à répondre à ta question parce que tu joues copain/copain avec moi ? Je l’interroge cynique, dissimulant le trouble qu’il provoque chez moi, ô combien surprenant. _ C’est mal me juger, crois moi. Je n’suis pas la blondasse parfaitement idiote que tu t’imagines sans doute. Je marque une pause. _ Je sais que t’en a rien à foutre de mon bouquin et que tu t’forces à rester ici parce que tu fais dans ton froc rien qu’à la pensée qu’Agnar pourrait te trouer la peau pour m’avoir fracturée l’nez. »

C’est évident, même. Toutefois, puisque je n’suis pas totalement vache et que j’me sens à nouveau bien en sa compagnie : j’accepte de lui dire de quoi parle le roman que j’étais entrain d’lire, avant qu’il n’vienne m’interrompre.

« _ C’est l’histoire d’une Reine qui tombe amoureuse d’un assassin. Je débute, toujours les yeux dans les siens, ressentant une étrange force prendre possession de mon être. _ Il débarque à son Royaume avec pour mission d’la charmer afin  d’l’exécuter devant toute sa famille ainsi que l’type qui a contracté l’contrat mais, ne s’attendant pas à c’que la Reine soit très belle et qu’elle puisse le charmer également, il s’demande s’il saura exécuter sa mission en temps voulu. Tu penses qu’il y arrivera, toi ? »

Il a voulu parler d’littérature, hein. Libre à lui de s’tirer s’il a enfin compris que je n’parlerai que de « ça ».
Il est canon, au fait.
Dommage qu'il n'soit pas dans le bon gang.


@Elsy


Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Elsy
Elsy
MESSAGES : 903
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

wvnk.png Aïden Keenheart
J'ai 23 ans et je vis à Detroit, Michigan , États-Unis. Dans la vie, je suis chômeur et un membre haut placé d'un gang et je m'en sors correctement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis tantôt célibataire tantôt en couple et je le vis plutôt mal.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_n4nane0jY11rr3ghvo3_250

Aïden est un jeune homme plutôt réservé malgré les apparences. Il paraît sûr de lui , entreprenant avec les femmes , mais c'est davantage une façade pour se faire respecter dans son gang que la réalité.

Il est très proche de son grand frère , Élias qui dirige le gang "familial". Aïden n'aime pas diriger ou gérer quoi que ce soit , alors il laisse volontiers tout cela à son frère et à sa belle-soeur.

Ses parents et sa petite soeur ont été tués dans une embuscade menée par le dirigeant du gang ennemi de la ville , Agnar Icebreezh , il y a 6 ans. Le but était d'éliminer la famille entière , mais Élias n'était pas présent ce jour-là bien qu'il soit le plus haineux des deux frères .

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_inline_nxqt6ieLqI1qcgwu0_250

Quant à Aïden, il reste profondément marqué par cette confrontation , à laquelle il n'a survécu que par chance en faisant le mort après avoir reçu une balle dans le bas ventre. Depuis Aïden est très impliqué dans les affaires du gang : c'est un homme du terrain et les règlements de comptes en plein centre de Detroit ne l'inquiètent même plus. Et , quand il faut appuyer sur la détente , il n'hésite plus...

Côté cœur, c'est compliqué. Aïden a été plutôt volage au sein de son gang , mais depuis 3 ans il vit une relation toxique avec Freya , membre du gang également . Les choses se sont gâtées au bout de deux ans , et Aïden a voulu couper court. Ça a marché un temps, avant que Freya ne devienne obsessionnelle avec lui , et ne le lâche plus. Il passe ainsi , le plus clair de son temps à la repousser , répétant à tous qu'ils ne sont plus ensembles depuis longtemps quand elle clame le contraire. Même le fait qu'il la "trompe" ne l'a fait plus fuir...
Il serait peut être temps de trouver son véritable amour...
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_inline_nxqspp9eLq1qcgwu0_250
Zac Efron-The Whole 9

Je me suis essayé à l'ironie , mais faudra sûrement que je revois mes bases. Même si , dans un sens , c'est tout à fait vrai que c'est moyen de salir la terrasse des gens. Faut un peu penser aux gens qui devront nettoyer ensuite , hein. Donc , ouais ma grande , tu me seras plus utile la cervelle entière , quand bien même tu devrais pourir dans un trou , toi et le reste de ta putain de famille.
Parce que ta un sacré besoin de me rabaisser. T'a pas digéré le coup dans le nez ? Ma pauvre petite. T'aurai voulu que je te donne un peu de glace ? Nan , mais je rêve. Bien sûr que je sais ce qu'est l'altruisme , je suis pas complètement attardé.

"Ouais , je devrais aller lui demander , ta raison. Et puis , nan tu sais j'suis trop con pour savoir ce qu'est être altruiste. Tu prends souvent les gens de haut ou c'est parce que t'es en train de lire ?"

Je jette un coup d'oeil pour voir si un serveur passe dans le coin. Je pourrai effectivement lui demander un café gratuit , non ? Dommage qu'il ne passe pas suffisamment près de notre table , je déteste les appeler de loin. Ça aurait été drôle de voir sa tête si je lui avais demandé de me servir gratuitement , en échange de laisser sa terrasse propre. Ou je me serai retrouvé les flics au cul.

Bref , j'en viens à lâcher mon arme , priant pour ne pas faire une connerie et tenter de relancer la conversation. J'hausse les épaules , blasé de sa nouvelle remarque.

"Non je me chie pas dessus. Je voulais juste savoir si t'avais dit à Agnar qui j'étais , mais visiblement t'en sais rien donc causer de ton livre paraît plus intéressant." , autant être franc jeu et chiant avec elle aussi , tant qu'on y est.

C'est un peu étrange , mais sa capacité à me faire chier me plaît autant qu'elle me donne l'envie de lui coller une balle entre les deux yeux. J'ai encore cette sensation de bien être , et de force à son contact. J'en rirais presque. Dans une autre circonstance. Visiblement, quelque chose la perturbe aussi chez moi. Mais oui , tout à fait , j'essaie de faire copain copain. Drôle d'expression.

Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Tumblr_om1wej5vGq1tsjdnao1_500

Cela dit , elle me fait rire pour le coup. Peur d'Agnar ? Élias peut être. Moi pas. J'suis habitué à vivre dans cette violence , dans ces sales magouilles. Contrairement à l'opinion qu'elle se fait de moi , je n'ai pas peur de crever. Je suis déjà passé suffisamment près . J'sais même pas ce que je fous encore là. C'est un peu comme un sursis , non ? Elle se trompe tellement sur mon compte , mais peu importe.

"J'ai jamais dit que t'étais une blondasse idiote." , je lui fais remarquer. "Ton père a déjà essayé de me trouer comme tu le dis si bien , et pourtant j'suis encore là. J'suis déjà rassuré , en fait. Mais si j'suis là autant discuter non ? Puis , vu comme t'aime faire chier le monde ça devrait te plaire." , et je lui souris pour la première fois , d'un sourire en coin , taquin.

C'est curieux , j'ai encore cette drôle de sensation quand je croise son regard . Surtout qu'elle ne me lâche plus , et que je ne fais pas d'effort pour me détacher non plus. Elle est agréable à regarder. Pourquoi je m'en priverait ?
J'écoute donc son résumé de l'histoire. Un cliché à l'eau de rose , donc. Mais...bah ça me semble terriblement familier. J'ai déjà dû en entendre parler de ce bouquin. Par Freya peut être ? Oh , et puis merde on s'en fout.

"Tu penses qu'il va le faire toi ? Vu que tu connais les personnages ?" , je rentre dans son jeu avec un petit sourire. Allons y parlons littérature ! Bon , faut que je donne ma propre opinion :

"J'imagine que ça va dépendre de si le gars tombe amoureux. Tu peux pas tuer la personne que t'aime. F'in sauf si c'est un connard fini. Donc je dirais que ta Reine a intérêt à le charmer le bel assassin. Et là, je pense qu'il sera incapable. Je dirai surtout que c'est le genre d'histoire qui finissent mal , nan ?" , on vit déjà dans un monde violent et elle lit des histoires de meurtres ?


Je vois enfin un serveur , et lui fais signe :

"J'peux avoir un café gratuit ?" , je demande très sérieusement. Le gars ouvre des yeux ronds.

"Euh...on a pas de café de ce nom là..."

"Même pour un service rendu ?" , il a vraiment l'air perdu et je confirme que c'est plutôt drôle. Il secoue la tête , et je hausse les épaules. "Vous me décevez. Moi qui pensais avoir le droit à un honneur."

"Je ne suis pas sûr de comprendre..." , je me retiens de rire et finit par lui commander un expresso simple.

Pourquoi j'ai fais ça ? J'en sais rien. Elle va finir ma m'influencer cette Icebreezh.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Wherever you are, i swear i'll be... [The Whole 9]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: