-49%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
21.99 € 42.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3142
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Les jours avaient passés. Je prenais mon mal en patience, attendant que le gamin cicatrise assez pour reprendre mon pied avec lui. Ca me manquait, mais je prenais sur moi. De toute façon j'étais beaucoup trop occupé pour penser à ça. Il fallait s'occuper de récupérer tout ce qui pouvait l'être dans le village. Ca me prenait toutes mes journées et je rentrais épuisé et sur les nerfs. Si seulement j'avais pu me changer les idées avec lui...

Mais ce n'était rien comparé au courrier que j'avais reçu le lendemain de l'attaque. Bandes d'incapables... J'avais laissé des conseillers pour gérer mon royaume. Je leur avais fait confiance. Cela faisait plus d'un an que j'étais parti et qu'ils géraient tout ça, pourquoi ne pouvaient ils donc pas continuer? Ne se rendaient ils pas compte que j'avais tout une armée et la conquête d'un pays à gérer? Je n'avais que faire de conseillers qui venaient pleurnicher pour que je les aide à la moindre difficulté.

Je dormais mal la nuit. Je me réveillais souvent et je me levais pour aller discuter avec Aegnor. Je ne savais pas quoi faire. Je ne voulais pas partir et laisser mon armée ici. Et surtout je refusais de céder à ce que me conseillait la bande d'imbéciles que j'avais laissé. Me marier!! Et puis quoi encore? Je n'allais pas épouser la fille d'un de mes nobles pour les calmer parce que ces abrutis mettaient en doute la parole de mes conseillers, qu'ils s'inquiétaient parce que je n'étais pas encore rentré...

On était d'accord sur un point avec Aegnor, me marier ne changerait rien. Je ne pouvais pas gérer une nouvelle épouse et ma conquête de tous les pays connus. J'y penserais peut être plus tard, quand j'aurais terminé ce que j'étais entrain de faire. Mais il allait vite devenir urgent que j'aille les calmer. Taper du poing, couper quelques têtes, remanier le gouvernement en place, cela devrait apaiser les esprits. Mais pour ça il fallait que je parte et je n'étais pas encore prêt à le faire, pas alors que la situation ici était trop incertaine. Le premier village que nous avions visité était dans un état déplorable. Je ne pourrais pas partir tranquille si cela continuait ainsi. Je voulais me rassurer d'abord avec le village suivant, être certain que tout était sous contrôle avant de partir serein.

Je n'étais donc pas au meilleur de mon humeur quand nous partîmes finalement quelques jours plus tard. J'étais énervé à cause de tout ces problèmes à gérer. Et surtout, je commençais à être vraiment en manque. J'avais hâte que tout cela soit réglé, et que je puisse retrouver son cul.

Ca allait déjà un peu mieux quand je me remis en selle. Je le laissais se coller contre moi, ne disant rien.

- Vous tuez systématiquement les gens comme ça ?

Moi qui pensait être tranquille pendant la chevauchée, c'était vraiment trop lui demander. Je sentais le jugement dans ses mots. A ses yeux j'étais un monstre qui tuait les gens à tour de bras, sans aucun état d'âme. Bien sur que je n'avais pas d'état d'âme à les tuer. Je n'aurais jamais réussi à m'en sortir si j'avais commencé à me montrer faible ainsi. Mais j'étais assez intelligent pour ne tuer que quand cela était nécessaire. Même si j'aimais ça, je n'avais jamais tué personne juste parce que ça me plaisait. Il y avait toujours une raison derrière plus importante que le plaisir simple.

- Enfaite, je ne veux pas savoir. C’est possible d’avoir un chien ou quelqu’un de compagnie ? Je m’ennuie quand vous n'êtes pas là.

Et pourquoi ne voulait il pas savoir? C'était encore une de ses chochoteries qui le poussait à se cacher et à ne pas affronter la réalité? Nous n'étions pas dans un monde fait d'arc en ciel. Nous étions tous obligé de faire des choix difficiles.

- Un chien... et où veux tu au juste que je te trouve un chien?

J'allais le ramasser par terre en passant. Oh ben tiens il y en avait partout des chiens, je n'avais qu'à m'arrêter, en prendre un et le lui donner.

- De toute façon tu ne vas pas beaucoup avoir le temps de t'ennuyer dans les jours à venir. Nous en avons pour cinq jours de chevauchée avant de rejoindre le prochain village. Puis nous ne resterons sur place que deux ou trois jours avant de partir. Tu pourras rester avec moi pendant que je m'occuperais de ce village.

En espérant qu'il n'y ait pas à nouveau de problèmes dans ce village là.



Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Je sentais l’exaspération et pointe de sarcasme dans sa voix. Monsieur ne semblait pas franchement de bonne humeur. Mais je ne comptais pas faire un quelconque pas. J’avais bien assez dérapé à tordre le cou à mes principes. J’avais suffisamment prié, pour être au clair avec moi-même. Et puis, je suppose que ce Roi avait trouvé un autre sac à foutre. Et çan, je ne comptais pas l’oublier ! Je fais la moue, agacé. Je soupire longuement. En effet, je n’avais pas pensé aux animaux, je n’en avais pas vu jusqu’à présent. Elle va être horrible cette chevauchée.

- Que voulez-vous dire ? Bien sûr que je viens avec vous, je ne me suis pas pris une grosse flèche pour rester, je ne sais où. Et vous avez dit que vous alliez m’apprendre à me battre. Je suppose que le moment est venu.

Enfin, je crois qu’il l’a dit. Ou, je l’ai rêvé ? Peu importe, il devait m’enseigner. Cela devenait une question de défense, à ce stade que de le tuer dans son sommeil. Vu la qualité du sien, je doute que j’y parvienne. On chevauche toute la matinée. Mais quand le Zenith est bien haut, j’eus grand espoir de pouvoir soulager mes cuisses mais non, le cuisinier avait chevauché jusqu’à nous et nous servit des galettes garnies. Déception. Manger sans plaisir, je regarde autour de moi, pour espérer me changer les idées. Et je remarque une magnifique fleur blanche. C’est magnifique.

- A votre gauche, au sol, dans l’herbe, on peut voir un pétugnira. C’est assez rare à ce stade de l’année. Cela ne présage rien de bon, malgré qu’elle soit sublime. Cela dit, on raconte qu’elle peut apporter des essences hallucinatoires. Si vous ne savez pas quoi faire de vos soirées hors de la tente, vous avez une option-là.

Plutôt que d’aller s'adonner à la chaire sans gêne. Mais je garde la fin de ma phrase dans ma tête.      


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3142
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Qu'est ce que je voulais dire? Mais exactement ce que je venais de lui expliquer bordel de merde. Je lui avais donné le programme pour les jours à venir, il n'y avait pas à faire d'interprétations dessus. Oui il viendrait avec moi. Tant qu'il se conduisait bien il pouvait venir. Si il commençait à faire n'importe quoi, il retournerait confiné dans la tente.

- Il est trop tôt pour que tu apprennes à te battre. Tu n'es pas encore complètement remis.

Quand il serait en état de supporter mes assauts toute une nuit, je lui apprendrais à se défendre. Mais je le voyais grimacer à chacun de ses mouvements, quand il devait se lever du lit ou même quand il avait grimpé sur mon cheval tout à l'heure. Il ne serrait pas en état pour que je passe des heureux à lui taper dessus pour apprendre à se battre. On avait tout notre temps pour ça. Il nous faudrait plusieurs semaines pour rejoindre la capitale de mon pays, même si on se déplacerait plus rapidement avec une plus petite unité. On aurait largement le temps en route pour faire ça.

Je remerciais d'un signe de tête le cuisinier alors qu'il venait nous apporter notre déjeuner. C'était beaucoup de ma part, même ce léger signe de tête. En général j'ignorais les vulgaires sous fifres. Mais le cuisinier c'était différent. Je l'aimais bien, ou plutôt j'aimais le soin qu'il mettait à préparer les repas qu'il me servait. Il me rappelait presque ma vieille cuisinière.

- A votre gauche, au sol, dans l’herbe, on peut voir un pétugnira. C’est assez rare à ce stade de l’année. Cela ne présage rien de bon, malgré qu’elle soit sublime. Cela dit, on raconte qu’elle peut apporter des essences hallucinatoires. Si vous ne savez pas quoi faire de vos soirées hors de la tente, vous avez une option-là.

Je soupirais en roulant des yeux. Ce qu'il pouvait être fatiguant vraiment. J'allais finir par m'en débarrasser. Il ne me servait à rien de toute façon en ce moment, je ne pouvais même pas le toucher. Ca réglerait aussi mon soucis à propos de cette histoire de roi ridicule. Un homme mort ne pouvait pas monter sur le trône. Mais je savais aussi que j'avais terriblement envie de retrouver ses fesses. C'était l'unique raison qui me faisait prendre mon mal en patience, qui lui permettait d'être encore envie, à débiter des conneries sur les plantes hallucinogène.

- Et qu'est ce que tu penses que je fais de mes nuits au juste? Qu'est ce qui te fait dire que j'aurais besoin de substances hallucinogènes?

Je ne touchais même pas à ces cochonneries. Je préférais l'ivresse raisonnable que procurait l'alcool que de toucher à ces substances dangereuses qui nous retournaient le cerveau. L'alcool, le sexe, une bonne bataille, c'était tout ce qu'il fallait à un homme pour se faire plaisir sans avoir besoin de plantes ou de champignons étranges.


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

A la vue du ton qu’il prenait, je suppose que mon conseil n’avait pas eu l’effet escompté. Et dire la vérité, n’était probablement pas la bonne stratégie. Pour moi, il allait trousser d’autres gens et ça me donnait la nausée de savoir que ça m’insupportait. Je prends le temps de la réflexion, pour ne pas me trahir.

- Je pense que vous réfléchissez longuement la nuit ce qui vous ôte à votre lit. Ces plantes aident à dormir. Et comme vous semblez être éveillé longuement malgré ma présence, j’ai cru bon, que cela vous aiderait. Je ne fais que me soucier de votre santé et votre sommeil, rien de plus. Est-ce si dérangeant ?

Parce qu’il y avait quelque chose qui me dérangeait moi ! Et je ne pouvais le dire. Mais la sensation de ne pas être satisfaisant me rendait de mauvaise humeur au matin. Et cette conversation est déroutante, si on l’analyse. Faire preuve de possessivité … Sur un Roi et oppresseur de mon peuple, il n’y a rien de plus aberrant. Je suis fou. Je suis répugnant. Et je culpabilise presque de respirer.

Je ne peux pas me battre, je ne peux pas être Roi, je ne peux pas être libre. Cette journée m’agace profondément. J’ai mal aux fesses pour conclure. On dirait un petit garçon à qui on a refusé un jouet. Et je peux dire que le mien ne se tient pas tranquille la nuit ! Je suis pitoyable.      


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3142
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je l'écoutais parler avant de finalement éclater de rire. Mais bien sur, il allait me faire croire qu'il se souciait vraiment de mon sommeil? Il me prenait vraiment pour un imbécile ma parole. Je ne savais pas si je devais apprécier le fait qu'il agisse sagement et qu'il ne s'oppose pas à moi. Ou si je devais être agacé par le fait qu'il semblait sans arrêt jouer les lèches cul pour éviter de me déplaire. C'était agaçant. Ca se voyait qu'il ne faisait ça que parce qu'il craignait d'être châtié à nouveau.

- Joli rattrapage. Mais je sais que tu ne te soucis pas de mon sommeil. Surtout que e n'ai jamais entendu dire que cette plante avait des vertus autre qu'hallucinogènes. Et je ne vois pas en quoi le faire d'halluciner m'aiderait à mieux dormir.

Je savais ce qui m'aiderait à ne pas quitter mon lit de la nuit mais pour le moment ce plaisir m'était refusé, pour mon plus grand déplaisir. Alors je ruminais, sans cesse toutes les nuits. Je pensais aux nombreux problèmes qui nécessitaient que je m'occupe d'eux. J'aurais voulu pouvoir me dédoubler, être à la fois dans mon palais pour calmer les nobles de mon pays mais rester également ici à visiter village après village pour être certain que le pays était sous contrôle. Dans l'idéal, je préférais être ici, mais il fallait croire que je n'étais entouré que d'incapables. Le seul sur qui je pouvais compter n'était qu'Aegnor au final. Malheureusement pour moi, il n'avait pas la diplomatie nécessaire pour gérer la situation au palais. C'était un homme d'action. Sa place était donc ici et je devrais me sacrifier.

- Je dors mal parce que de nombreuses affaires nécessitent mon attention, des affaires urgentes. Je me lève la nuit pour aller retrouver mon plus proche conseiller et discuter avec lui de la marche à suivre. Et toutes les plantes du monde ne pourront rien contre ça. En vérité il n'y a qu'une chose qui pourrait me retenir toute la nuit dans mon lit...

Je passais ma main le long de sa cuisse, souriant légèrement. Diantre, que ce simple contact avait pu me manquer. Tout mon corps n'aspirait qu'à une chose, pouvoir le posséder à nouveau.

- Alors crois moi, dés que tu seras en état, je ne te laisserais plus une minute de répit.

Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Je roule des yeux, comprenant qu’il remet en doute mes propos. Et à raison. Toutes les plantes peuvent être mortelles ou hallucinogènes parce qu’on les utilisait dans son entièrement. Mais préparé avec parcimonie soit elles endorment soit elles empoisonnent. Mais je n’insiste pas, je ne voulais pas qu’il se méfie de moi et de mon savoir médicinale. Il se confie à moi, et j’ai enfin la raison. A la vue de son timbre de voix, je comprends que c’est la vérité. Un oh de surprise m’échappe, d’accord, j’ai eu tort sur toute la ligne. Mais je ne l’avouerais pas. Sa main me caressant, me donne des frissons. Et c’est avec une grosse déception, que je comprends très vite que, le manque s’est bel et bien installé. S’il s’éloignait dans la foret, je crois que je n’aurais pas la force de lui dire non ou même de jouer les prudes. J’en étais presque à prier qu’il le fasse sans que j’aie à le provoquer. Je perds la tête. A présent, j’avais le choix entre feindre quelques douleurs pour le torturer encore un peu et pousser les limites de sa patience, ou exprimer à quel point, j’étais tout aussi impatient.

- Je peux savoir quelles sont ces nombreuses affaires ? Vous allez devoir rentrer ? Comment se passe la régence dans votre pays ? Vous faites des votes ? Vous avez des conseillers comme ici ? Je suppose que je ne serais d’aucune aide ? Qui n’implique pas de vous épancher dans moi.

Les questions pleuvent et je m’excuse aussitôt. Je savais que ça l’agaçait mais c’était plus fort que moi. Lui était frustré de l’entrejambe et moi, d’obtenir des informations sur sa patrie au compte-goutte. Au final, nous vivions le même état d’âme. Je me fais violence pour ne pas somnoler, maintenant que j’avais le ventre plein. J’avais tellement hâte de prendre un bain. Je faisais de plus en plus mon précieux.        


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3142
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Et encore et toujours toutes ces questions. Il ne pouvait donc pas se taire un peu? Il était épuisant à geindre sans arrêt ainsi. J'attendais de lui qu'il me dise qu'il se sentait assez remis pour me satisfaire ce soir. J'avais les bourses pleines depuis le temps que j'attendais de pouvoir me vider en lui. Mais non il préférait poser des questions sur des sujets qui ne le concernaient pas et se plaindre parce que je n'exigeais de lui que son petit cul obéissant. Il devrait s'estimer heureux que je n'exige pas d'avoir sa tête au bout d'une pique pour être satisfait.

- Evidemment tu ne seras d'aucune aide. La seule chose que j'exige de toi, c'est d'être là, dans mon lit, prêt à me servir quand je le demande.

Ce n'était pourtant pas compliqué à comprendre. Je ne cessais de le lui répéter mais il s'obstinait à revenir sans cesse sur ce sujet. Ma patience commençait à avoir ses limites, ne s'en rendait il pas compte?

- Je vais devoir retourner dans mon pays, dés que nous en aurons terminé dans le prochain village. Je dois aller voir certains des conseillers que j'ai chargé de s'occuper de l'administration de mon pays pendant mon absence. Et tu viendras avec moi. A moins que tu ne continues de me fatiguer, dans ce cas je pourrais prêter ton cul à mes hommes ou décider d'emporter seulement ta tête avec moi.

Et si il ne comprenait pas le message, je ne pouvais plus rien pour lui. Heureusement il se tut le reste du trajet, qui ne dura pas bien longtemps avant que nous n'arrivions. Je devrais peut être lui fournir son propre cheval pour avoir la paix. De toute façon je serais obligé de lui en trouver un pour quand nous partirions ensemble pour la capital. Le cheval ne supporterait pas un galop prolongé avec deux cavaliers.

Je descendis finalement de mon cheval et ordonnais qu'on fournisse un bain et un repas au gamin pendant que j'allais voir Aegnor. Je savais qu'il aimait ça et il était toujours de meilleure humeur une fois lavé.

Je ne retournais dans ma tente que trois heures plus tard, une fois mon propre repas avalé et notre stratégie mise au point avec Aegnor. J'entrais et allais le fixer du regard alors que je commençais à me déshabiller. Il semblait assez remis. Il avait pu supporter une journée à cheval, il pourrait bien supporter mes assauts pour une nuit.

Je m'approchais de lui, un sourire gourmand aux lèvres avant de déchirer d'un coup sa chemise.

- Je n'ai plus envie d'attendre mon joli. Ma patience est arrivée à bout.

Je jetais le morceau de tissu, ma main allant caresser sa cuisse avant de s'insinuer dans son pantalon pour aller saisir son membre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

J’avais encore joué avec les limites de sa patience mais je savourais le fait d’être en Vie dans mon bain chaud et le ventre plein. En attendant le retour du Roi, je decide de remplir mon carnet, tout en m’enivrant. Je savais parfaitement que j’allais y passer. Et un coup de pouce, ne me fera aucun mal. J’aurais probablement dû cueillir ces fleurs pour ma consommation personnelle. J’aurais peut-être pu être un Dieu des nuits. Dans tous les cas, je sentais que je commençais à m’accoutumé à l’ivresse quand son effet me rendait plus léger arriver à la moitié de la carafe. Je devoir faire des commandes par caisses avant même d’avoir pu découvrir un nouveau territoire. J’étais entrain de lire quand le Roi fait son apparition. Et je me lève aussitôt, ne sachant pas vraiment son humeur. Je le sus très vite. Sourcil arqué, surpris et amusé. Sourire taquin, soupire d’aise qui m’échappe quand il m’empoigne. L’esprit presque endormi, je decide de me laisser échouer dans le lit, tout en l’emportant avec moi. Je grimace et emet un grognement de souffrance me tenant les cotes. J’attends quelques secondes mais je crois que mon jeu de faux semblant ne fonctionne pas. J’ai cru qu’il allait réagir, bien plus que me faire les gros yeux mais non, c’est un raté total.

- Vous auriez fait comment, si j’avais vraiment encore mal ? On ne soigne personne avec une telle attitude. Tout comme être infidèle d’ailleurs. C’est la même chose !

Le défaut d’être alcoolisé, je n’avais aucune retenue dans mes propos. Mais je n’étais pas encore suffisamment ivre pour continuer de parler. Et le voir prêt à m’étrangler, me rappelle à mon devoir. Je decide de prendre les devants, en me mettant à califourchon sur lui, passant sur le sillage de ses muscles. On ne peut pas dire qu’il soit déplaisant. Ma bouche goute à sa musculature jusqu’à que le deshabiller et prendre son entrejambe en bouche. J’étais certain de ne pas parler et ne pas empirer ma Vie de funambule, prêt à mourir à tous instants.        


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3142
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je ne savais pas s'il avait vraiment mal ou s'il faisait semblant pour calmer mes ardeurs. Dans un cas comme dans l'autre je m'en foutais. Ce n'était pas moi qui l'avait poussé comme ça sur le lit. Je n'y étais pour rien s'il y avait mis aussi peu de douceur et qu'il s'était fait mal. Bien sur je ferais attention à ne pas trop le faire souffrir mais dans l'absolu je m'en foutais. Il avait assez cicatrisé pour qu'il puisse subir mes assauts sans en avoir de séquelles durables. Alors maintenant qu'il ait mal ou non, ça m'était égal.

- Vous auriez fait comment, si j’avais vraiment encore mal ? On ne soigne personne avec une telle attitude. Tout comme être infidèle d’ailleurs. C’est la même chose !

Je me figeais, le foudroyant du regard alors qu'il parlait. Il se moquait de moi là? Monsieur osait m'accuser d'infidélité? Et surtout glisser ça comme un reproche, comme quelque chose que je ferais et qui causerait du tord à sa petite personne. Comme si je pouvais en avoir quelque chose à foutre de ces putains d'état d'âme. Il n'était rien, RIEN, pour me dicter ma conduite.

Et le fourbe osait venir m'allonger sur le lit, s'occuper de mon membre viril comme si de rien n'était, comme s'il n'avait rien dit d'offensant. Je ne voyais qu'une explication, il avait bu à nouveau. Il devait ruminer ça depuis ce matin. Il avait bien tenté de m'en parler sur le cheval avec ses allusions à deux sous mais sans oser aller plus loin. L'alcool avait levé les barrières qu'il se mettait. C'était toujours ainsi. Il ne semblait se laisser aller au lit que lorsqu'il était ivre. Je l'avais plus ou moins toléré jusqu'à présent mais si désormais il se permettait de telle remarque ivre...

Je le laissais aller jusqu'au bout, profitant égoistement du plaisir qu'il m'offrait. C'était lui qui avait commencé après tout. Je me libérais dans sa bouche avant de le laisser se redresser vers moi. Je lui fis un sourire, endormant un peu plus sa confiance. Pensait il réellement que parce que je l'avais laissé me sucer je n'allais rien dire?

Je le fis basculer d'un mouvement de bassin, attrapant au passage le poignard que je cachais son mon oreiller. Sans lui laisser le temps de réagir je pressais ma lame sur sa gorge.

- Infidèle... te soigner... parce que tu penses vraiment que j'en ai quelque chose à foutre de ce que tu peux penser de ce que je fais hors de cette tente?

J'appuyais un peu plus ma lame sur sa peau, la colère déformant mes traits.

- Quant bien même je te serais infidèle, tu n'as aucune putain de raison de protester contre ça. Je fais ce que je veux de ma queue et si je décide un jour de la foutre dans d'autres culs que le tien tu n'aurais rien à dire.

Je souris en voyant une petite goutte de sang perler sur sa peau. Je me penchais pour venir la lécher avec un sourire gourmand. Je me redressais, laissant ma lame appuyer sur la base de sa gorge, dans le petit renfoncement de peau. J'écartais sans ménagement ses cuisses avant de le pénétrer d'un coup de rein. Je gémis, commençant à onduler lentement entre ses cuisses.



Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Comment avoir la sensation de dessoûler en une seconde ? Sentir une lame sous sa jugulaire, et un Roi en colère. Frisson qui me parcoure l’échine et ce n’était pas de plaisir. Enième rappel de l’évidence : il tenait ma Vie entre ses mains. Je ne l’oubliais malheureusement pas. J’aimerais. Faire ce pas de trop. Chuter. Et ma tête sur une pique. Même si, au fond, non c’était l’inverse. Etais-je entrain de quémander de l’attention de la part d’un Sanguinaire ? Obtenir ses faveurs ? Qu’importe, dans tous les cas, je faisais face à des barrières. Je sens un filament couler. Je ferme les yeux, prêt à vivre mes derniers instants. Avais-je un peu d’amour-propre pour le regarder une dernière fois ? Non, véritablement pas. Mais au lieu de cela, c’est une toute autre lame qui s’insinue en moi. Je gémis contre mon gré. Je me mords les lèvres, retiens mes larmes. Une demi-carafe ne fera rien face au dégout que je ressens à cet instant précis. Il m’avait rendu lucide et tétanisé. Tête sur le côté, et j’attends que son ébat passe. Parce que je n’étais pas actif.

Ses mots tournent en boucle dans mon esprit. Je ne devrais pas y attacher de l’importance. Je le savais tout cela non ? Pourquoi étais-je déçu, de ne pas compter, toujours pas, malgré tous mes efforts ? Le plus triste est de me dire qu’il avait raison. J’étais qu’une simple marionnette entre ses mains. Il pourrait me demander d’aboyer ou de marcher à quatre pattes que j’hésiterais à le faire. Je sais que je ne le ferais pas. Je préfère qu’il me tranche la gorge que d’être encore plus être humilié. Etre la pute du Roi, c’est assez pesant malgré le confort de cette tente. Le premier ébat se termine et je dois le nourrir. Je m’exécute, en silence. Mes jambes tremblent. Une pointe de douleur dans mon derrière, je m’étais crispé. J’apporte le plateau de victuailles et lui sers un verre. Implacable. Royal. Il devient inatteignable.

J’aurais pu regretter mes propos mais c’était impossible, parce que je savais que ça allait me pourrir de l’intérieur. Je crèverais pour mes mots, c’était certain mais je n’en aurais jamais honte. Je suis un humain, je ferais tout pour conserver mes traits et ma sensibilité. Ça lui déplaira plus d’une fois, jusqu’à la goutte qui débordera. J’évite de croiser son regard. La situation m’attristait plus qu’autre chose. Toujours cette sensation de faire trois fois à reculons contre un pour avancer. C’est épuisant. Je sais qu’on s’apprivoise qu’on le veuille ou non. Je l’ai ressenti vis-à-vis de mes écrits. Etre patient. Panse pleine, je remets les restes hors de la tente. Et il m’attrape quand je suis à proximité du lit. Je ferme les yeux et tremble de plus belle, m’attendant à un coup ou que sais-je.

Ordre donné, je m’installe sur le lit, croupe offerte et il prend son plaisir. Mon corps me trahit, gémissant à plusieurs reprises quand il pilonne ce point abstrait - à mes yeux – et pourtant si réactif. Emotions partagées entre l’encourager et me détester plus encore. Finirais-je enfermé pour folie ? C’est ainsi toute la nuit. Moi qui avais espéré fêter “nos retrouvailles” dignement, je me sens sale. Ce n’était que des larmes qui étaient ressorties une fois, que le Roi s’était endormi. Les jours suivants, je parlais peu, encore amer de notre nuit. Je ne boudais pas pour autant, j’avais juste retenu la leçon. Fine cicatrice dans mon cou me le rappelant. Était-ce ainsi que j’allais que j’allais grandir ? Par la violence et les marques ?

On arrive dans une nouvelle ville. Bien plus grande et si mes souvenirs sont bons, c’est la troisième plus grande ville du royaume. Et je crains qu’il y ait des échauffourées. Mais c’est tout l’inverse quand un porte-parole vient jusqu’au campement pour accueillir – selon ses dires – le Roi. La diplomatie à son apogée. C’est tout ce qui me vient aux oreilles, quand je me terre dans la tente de l’Horreur - j’en pouvais plus des couleurs. Le Roi ne revient que quelques heures plus tard. Et c’est enfin, la première phrase intelligible que je lui sors. Jusqu’à lors, je n’avais fait que jouer les parfaits esclaves l’ouvrant que lorsqu’on leur demandait. Mais je devais me faire à l’idée de quémander encore une fois.

- Vous pensez qu’il sera possible, d’aller arpenter les commerces afin de m’acheter de nouvelles tenues ?          


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: