-56%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
35.27 € 79.90 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3154
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je le regardais un peu inquiet. Je ne voulais pas qu'il meure cet abruti. Je n'en avais pas encore terminé avec ses fesses moi. Et j'étais même légèrement énervé parce qu'à cause de sa blessure je n'allais pas avoir ce que je voulais pendant quelques temps. Je pouvais toujours aller voir ailleurs mais... Non c'était lui que je voulais, lui et pas un autre. Je prendrais mon mal en patience et quand il serait en état il pouvait être sur qu'il ne ferait pas l'oeil de la nuit. Et ça pendant plusieurs nuits.

Mais il devait surement aller bien. Sa première remarque fut pour que je lui apprenne à se battre. C'était faisable ça. Après tout, ça ne pouvait pas être complètement une mauvaise chose qu'il apprenne à se défendre. Ca pourrait lui forger un peu plus le caractère que d'apprendre à donner des coups. Mais pour son village... il allait encore certainement se mettre à bouder.

Je suis désolé, de vous avoir fait perdre votre temps. J’ai eu peur pour vous. C’était stupide. Vous allez bien ? Vous êtes blessé ? Je suppose que je ne vais pas sortir de ma tente de sitôt.

Je terminais de nettoyer le sang sur mon corps avant de jeter la serviette au sol. J'allais récupérer des vêtements propres pour me rhabiller.

- C'était stupide oui. Tu n'étais pas capable de te défendre, encore moins de me protéger. Je ne suis pas blessé. Et pour ce qui est de sortir, si tu t'en sens capable, il y a quelque chose que je voudrais te montrer. Dehors.

J'allais vers lui et je le pris dans mes bras pour le porter, essayant de ne pas lui faire mal. Je le portais ainsi dehors et le hissais sur mon cheval avant de monter derrière lui. Je le serrais doucement dans mes bras, faisant attention à sa plaie.

- On va y aller doucement. Je n'ai pas envie que ta plaie se réouvre et que tu t'effondres en pissant le sang.

Je talonnais doucement ma monture avant de retourner au village. Le soleil commençait à se coucher mais on pouvait encore voir les traces de sang au sol. Une grande partie des maisons étaient en flammes, éclairant le macabre spectacle. Une rangée de corps étaient empalés au centre de la place, tous ou plus enfoncé sur leurs pieux. Il y en avait encore un ou deux pour gémir de douleur mais leur agonie ne serait plus très longue.

- On a exécuté tous les hommes adultes du village. Il n'en restait pas beaucoup en vie de toute façon. On a attaché les morceaux restant du chef du village là. Lui on l'a écartelé, juste un membre à la fois par contre. On voulait pouvoir l'interroger. C'est ce qui m'a un peu éclaboussé.

C'était particulièrement jouissif à voir comme pratique mais un peu salissant c'était vrai.

- Les enfants nous les avons enrôlés. Ceux qui étaient assez jeunes pour l'être bien sur. On a gardé les femmes comme esclaves. Tu pourras les interroger si tu veux, peut être qu'elles en sauront assez pour te renseigner. Désolé pour le chef du village. Si j'avais su que tu voulais l'interroger j'aurais attendu un peu avant de l'exécuter. Tu aurais pu poser tes questions toi aussi.

Dommage... il aurait peut être pu apprécier le spectacle. Ou peut être que non. Peut être qu'il aurait chouiné à nouveau parce qu'on était des monstres sanguinaires. Je n'étais pas certain non plus qu'il apprécie que je lui ai montré tout ça.

- Je te laisserais voir les femmes demain, si tu es en état. Nous allons rester quelques jours ici le temps de prendre tout ce qu'il nous faut avant de partir.

Je talonnais mon cheval avant de faire demi tour. On retourna au camp et je descendis du cheval avant de l'aider à faire de même. Je le portais à nouveau dans mes bras avant de le poser dans le lit.

- Repose toi et récupère vite. Tes fesses me manquent déjà.

Je lui souris avant d'aller m'installer à mon bureau pour lire des rapports.


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

J’ai cru à une balade de convalescence mais ce qu’il me montre me retourne le ventre. Barbares. Comment, puis-je apprécier d’être dans ses bras que ce sont les mêmes membres qui perpétuent ces horreurs ? Je ne sais même pas quoi répondre. Je ne veux plus savoir tout d’un coup, j’étais un traitre. Alors pourquoi devrais-je torturer ces pauvres femmes de ma Vue ? Je m’efforce d’imprimer cette effroyable et sanguinaire scène funeste dans ma tête. Ne jamais oublier ce dont ils étaient capables. Et je me sens coupable. Si je n’avais pas bougé. Tout ce monde serait en Vie. Le poids de la culpabilité s’alourdit sur mes épaules.

Je retourne dans le lit, je fixe le plafond. Je me sens tellement mal. Je me cache sous les couvertures. Pour réfléchir. Mais un bruit m’interrompt dans ma réflexion. Je pensais que le Roi allait me laisser à mon sort. Je me redresse du mieux que je peux, avant d’abandonner. Je ne peux même pas lui demander mon carnet, sinon, il verra mes notes, des moins plaisantes à mes fantasmes. Ce besoin de tout coucher sur le papier. Un jour, mes écrits vont me tuer. Mais il doit avoir une trace de ce que je vis. C’est une expérience comme une autre. Alors, je me contente de l’observer. Et on peut dire qu’il avait du charme.

Mes fesses lui manquent ? Parfait ! Comme ça, je deviendrais addictif même si je pense qu’il m’aura remplacé par un ou une autre. Je soupire. C’est calme et avec lui dans les parages, c’est assez angoissant. Je ne peux pas faire ce que je veux. Tout comme prendre un bain m’est proscrit pour plusieurs jours.

- Parlez-moi de votre pays. On y mange quoi au juste ? C’est quoi les traditions ? On y va quand ?

Calion le Bavard, un pouvoir qu’il allait devoir supporter pour avoir accès à moi, sur le long terme. Autant continuer à apprendre à se connaitre. C’est là-bas que je vais échouer si je ne meurs pas avant d’avoir quitté mon royaume. Il soupire, il faut si peu pour l’agacer. Je fais une moue qui se veut attendrissante, bien que je doute l’efficacité.

- Vous avez des frères, des sœurs, des enfants ?

Pour autant, je ne m’arrête pas. J’avais envie de tout savoir, parce que je me laissais aller dans les bras d’un inconnu après tout.    


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3154
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

J'étais le nez plongé dans mes rapports. Mes hommes étaient partis un peu partout dans le pays pour s'occuper de mettre en place mes requêtes dans tous les villages. Certains des rapports étaient plutôt engageants. Ce n'était pas partout que la situation était comme dans ce village. Ils n'étaient peut être qu'un cas isolé. J'espérais également que le sort de ce village ne tarderait pas à se répandre et qu'il servirait de mise en garde pour les autres, les fous qui auraient dans l'idée de se rebeller contre nous. On n'enterrerait pas les morts en partant. Ils resteraient là, à pourrir sur place, pour envoyer un message à tout ceux qui traverseraient le village.

- Parlez-moi de votre pays. On y mange quoi au juste ? C’est quoi les traditions ? On y va quand ?

Je soupirais en entendant sa question. J'étais plongé dans mes rapports et il me déconcentrait. Et pour quoi au juste? Pour me poser des questions ridicules par dessus le marché.

- Vous avez des frères, des sœurs, des enfants ?

Bon... il n'allait certainement pas me lâché tant que je ne lui aurais pas répondu. Je ne levais pas les yeux des lettres que j'étais entrain d'écrire tandis que je lui répondais.

- Je n'ai pas de frères et soeurs, ni d'enfants. Je ne suis pas marié.

Je devrais peut être le faire un jour mais ce n'était pas encore ma priorité. Je n'avais aucune envie de m'encombrer d'une femme pour le moment. Elles étaient terriblement agaçante, encore plus que lui ce qui n'était pas peu dire. J'allais repousser le plus loin possible le moment où je serais obligé d'en prendre une pour lui faire un héritier.

- Je ne sais pas quand on reviendra. Nous en avons pour tout l'hiver à arpenter ton pays. Après tout dépendra de comment évoluera la guerre, de la vitesse à laquelle nous gagnerons.

Mon égo était tenté de dire que j'aimerais gagner le plus rapidement possible. Mais j'aimais bien cette vie. J'aimais assez être sur les routes et les champs de batailles. Cela faisait plusieurs années que c'était ainsi et je n'étais pas prêt à laisser de côté cette vie.

- On mange... ce que tu manges tous les jours. Il n'y a rien de particulier. Je me rappelle, quand j'étais gamin, la cuisinière me faisait une tourte à la viande carotte et petit pois à tomber par terre. Et des petits pains fourrés au fromage et aux herbes. Elle m'en faisait chaque fois que...

Je secouais la tête, m'arrêtant de parler. Il m'énervait. Il me poussait à me confier et je n'aimais pas ça.

- Et on ne sacrifie pas des gens pour le solstice d'hivers. On danse. On boit. On brûle des statuettes à l'effigie du dieu de la nuit, pour symboliser notre victoire sur lui, mais rien de plus.



Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Je pensais qu’il allait m’envoyer paitre mais non, il me répondait. Et plutôt franchement en plus. Il me surprendra toujours. Je devrais me blesser plus régulièrement. Il semblait plus attentif à mon besoin de discuter que les jours précédents. Je l’écoute attentivement. Tourte viande carotte petits pois et pains fourrés fromages et herbes. Je note tout en tête et je le remettrais dans mon carnet.  

J’allais devoir faire mieux que la cuisinière. Attends … Quoi ? Pourquoi, je ferais ça ? Je roule des yeux contre moi-même. Je ne peux pas être dévoué ainsi, ni jouer les ménagères mais l’envie était quand même bien présente.  

Je repense à cette future reine. Serais-je encore là pour le voir se marier ? J’allais devoir le partager. C’est embêtant. Mais que dis-je ? Il avait me tuer avant. Et je n’avais aucune envie de la regarder se pavaner à son bras et me tuer du regard, parce qu’il sera dans mon lit. Comportement impardonnable de ma part. Elle aurait la place qu’elle mérite.  

- Et … Avec vos parents, comment ça se passait ?

Je sens bien, que j’entre sur un terrain glissant. Je vais finir par me prendre un presse-papier sur le coin du museau, je vais finir encore comateux. Mais je veux tout savoir, pour comprendre. Comme ces individus qui t’écoutent parler pour te conseiller. Bon, j’étais loin d’avoir les compétences mais je pouvais tout entendre. Je crois.  

On hèle le Roi parce qu’une esclave voudrait me voir. Je le regarde, assez apeuré. Que pouvait-on bien me dire de plus horrible que ce que j’ai plus entendre plus tôt ? Et on sait ce que ça a donnait ? Pourtant, il accepte. Une femme d’un certain âge entre enchainée et encadrée par deux soldats.. Et le Roi se place à côté de moi, main sur son épée. Je roule des yeux, bien que mon cœur fond davantage. Calion, imbécile. Mais je doute qu’elle tente quoi que ce soit, vu comment la pièce est exiguë et les hommes prompts à tuer tout le monde. Je me redresse comme je peux, grimaçant de douleur.  

- J’aimerais vous présenter les excuses du village … Nous avons été … Déstabilisés par cette nouvelle monarchie et le temps de s’y accommoder en à tourmenter bon nombre. Ce n’était en rien notre but d’intenter à la Vie de quiconque. Juste des pères craignant pour leur famille.  

Je ne sais pas quoi répondre. Je pouvais que les comprendre. Même pour moi, voir l’envahisseur débarquer m’a chamboulé et il continue de le faire, chaque jour.  Et profondément, la nuit.

Parlez-moi de ce village. Pourquoi suis-je d’ici ?

C’est tout ce que je veux savoir, en vérité. C’est égoïste mais aurais-je la sensation de me sentir à ma place, quelque part ? Avant d’y être déraciné.  

- Ton père était le Roi et ta mère était accoucheuse de renom, et de tres grands dons de guérisseurs. Une magicienne comme on dit. Tu as grandi ici, pour être protégé de la Reine. Elle te voulait mort. Tu étais le dernier. Elle était dans une rage folle de savoir que ses propres enfants avaient des concurrents. Alors elle a assassiné le reste de ta fratrie. Mais ton père t’a sauvé, t’emmenant dans notre village. Celui de ta mère.  Tu as changé d’identité avant de retourner près du royaume.

Je reste sans voix. Ce sont des légendes. Le fils d’un Roi et d’une guérisseuse. Je la connais par cœur. Mais non, cela ne pouvait être moi. Un homme remettant en question l’équilibre du monde. C’est impossible. Je déteste la vue du sang et j’ai juste envie de dormir constamment. Alors sauver le monde, sans moi.  

- Je m’appelais comment avant ?

- Caiel premier du nom, batard du Roi et futur régent.  

Je secoue la tête, c’était improbable et je refuse d’y croire. J’ordonne qu’on la sorte, je pousse un peu Dagnir et me cache sous la couette. Je sentais un mal de crane poindre.  

- Tu es notre Roi, t uvas devoir te battre contre les autres, tes frères cachés, ceux de la Reine, tu es puissant, ne l’oub …   


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3154
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je pensais qu'il allait me laisser tranquille maintenant que j'avais répondu à quelques unes de ses questions mais non. Il fallait qu'il continue encore. Et nia nia nia mes parents comment ça allait? Ma mère était morte en couches et mon père je préférais ne pas en parler. Surtout pas à lui d'ailleurs.

Je fus sauvé par l'arrivée d'un soldat. Comme je le connaissais, il allait insister et me prendre la tête pour que je lui réponde. Je donnais l'autorisation à l'homme de faire rentrer l'esclave qui souhaitait parler au gamin. Qu'elle rentre, qu'est ce qu'elle pouvait lui dire de toute façon?

Ah ben de la merde en fin de compte. Bon la partie selon laquelle il était le fils bâtard de leur roi, le même abruti de roi que j'avais tué, c'était assez drôle. On aurait dit une des vieilles légendes que me racontait la cuisinière quand j'étais installé en cuisine, à la regarder pétrir le pain tout en savourant du pain tartiné de confiture. La seconde partie ça me plaisait beaucoup moins. Je n'avais aucune envie qu'il y ait des rumeurs comme ça qui circulent. Ils pourraient se mettre en tête que le gamin allait les sauver de moi. C'était mon jouet, un petit pleutre qui n'était pas capable de se battre alors me résister... mener son peuple à la victoire? Son histoire commençait peut être comme une légende, il n'en serait rien. Le monde n'était pas ainsi.

Je fis un signe de tête à mon soldat et il l'escorta dehors avant de la tuer proprement, loin du regard du gamin. Je me retournais ensuite vers lui, retournant à mon bureau pour reprendre mon travail.

- Bien... au moins demain tu n'auras pas à quitter ton lit pour aller interroger les esclaves. Tu pourras te reposer un peu comme ça. Et... je suppose que c'est une bonne chose que tu en saches un peu plus sur ton passé.

Même si j'avais tué son père.. tant pis.

- Pour ce qui est de... te battre ou je ne sais quelle idiotie qu'elle ait pu dire. Je te conseille de l'oublier. Quoi qu'en pensent ces... pseudos rebelles que nous avons tués ici, vous n'avez aucune chance. Nous vous avons battu. Je vais continuer mon périple dans ton pays et terminer d'asservir son peuple. Pour ce qui est des héritiers du trône, ils sont tous actuellement traqués et éliminés. Il ne nous en manque qu'un. Et toi donc...

Je lui fis un petit sourire ironique tout en le regardant.

- Mais ça m'ennuierait d'avoir à te tuer. J'ai envie de te garder dans mon lit, gamin.




Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Je reste sous la couette. Le Roi parle. Me menace – encore. Oublier. Je venais d’apprendre que j’étais fils de Roi – qu'il a tué. Et je devais oublier. Oublier ces personnes qui comptent sur moi ? Pour le moment, oui, c’est la meilleure chose à faire. Mais plus tard, serais-je capable de sauver ces mêmes gens ? Calion, ressaisis-toi. Pour autant, les mots du Roi me fige. Il tuait mes frères, les enfants de la Reine. Et même si, on avait fait de même avec les miens, j’éprouvais quand même une vague de tristesse pour eux. Un et moi. Et je prie pour que ce survivant se cache au mieux. Flamme d’espoir qui vacille dans mon esprit. Deux contre le sanguinaire. C’est ce que je retiens. Eparpillés mais deux. Me rebelle contre le Sanguinaire ? Ça me traverse l’esprit tous les jours mais jamais, je n’avais eu l’audace de mettre mes souhaits à exécution. Mais avec un allié dans la nature, pourrais-je ? N’importe quoi. Je ne m’étais pas pris une flèche pour le trahir. Mon discours est décousu. J’ai trahi ma patrie et je me raccroche à un fou.

- Je comptais bien y rester. J’ai très bien compris où était ma place. Quand bien même, je ne puisse pas l’honorer à l’heure actuelle. Mais je suppose que vous saurez faire preuve de patience, jusqu’à être capable de me montrer reconnaissant envers vous.

Je soutiens son regard, le convaincre que je ne le trahirais pas. Pas maintenant, en tout cas. J'étais bien trop faible et je n’irais pas bien loin. Non, je devais devenir comme lui si je voulais l’affronter un jour. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai la désagréable sensation, que je devrais faire un choix, ma destinée ou lui. Et que je vais détester ce moment.

- Je crois qu’il faut changer mes bandages.

Un peu d’attention physique parce que je meurs de froid en vérité. Et que sa chaleur me manque. Voilà en quoi mon peuple a foi, un garçon qui veut juste le corps royal en guide de chauffage. C’est triste pour eux.   


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3154
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je devrais peut être faire en sorte de tuer toutes les villageoises qu'on avait réduit en esclavage. J'avais voulu être clément et les épargner mais je commençais à regretter mon choix. Elles pourraient parler entre elles du... statut du gamin. Ca pourrait allumer la flamme de l'espoir en eux. Au fur et à mesure qu'on avancerait dans les terres elles répandraient la bonne parole un peu partout. Il existait un héritier au défunt roi. Il allait faire ce qu'aucun d'entre eux n'était capable de faire, prendre ses couilles et m'affronter pour libérer son peuple. Une belle balade digne d'être chantée par les meilleurs ménestrels mais que je ne laisserais pas se réaliser.

Je rédigeais une note demandant à mes hommes d'exécuter toutes les personnes que nous avions fait prisonnier dans le village, même les enfants. Je terminais de l'écrire avant de me lever pour aller le donner à un soldat, écoutant vaguement parler le gamin.

- Oui.. je saurais être patient.

Au moins il n'avait pas l'air de vouloir se rebeller. Il pouvait très bien cacher son jeu, continuer de m'espionner, attendre le bon moment pour frapper et me tuer. Je le garderais à l'oeil. Je le surveillais déjà mais ma vigilance ne ferait qu'accroitre. De toute façon j'avais quelques jours de répit. Il pouvait à peine bouger de son lit, encore moins de sa tente.

Je laissais le mot au soldat en lui disant de le porter à Aegnor avant de retourner dans ma tente avec lui.

- Je crois qu’il faut changer mes bandages.

Je hochais doucement la tête.

- Je vais m'en charger.

Je me détournais pour aller récupérer de quoi nettoyer sa plaie et faire un nouveau bandage. Je vins m'installer à côté de lui et commençais à dérouler le bandage à gestes doux pour ne pas lui faire mal. J'inspectais rapidement la plaie avant de commencer à la nettoyer avec la même douceur dans chacun de mes gestes.

- Dis moi gamin... es tu malheureux avec moi? Je sais que ta morale te perturbe énormément mais je sais également qu'il t'arrive d'apprécier nos ébats nocturnes. Alors dis moi, es tu satisfait de l'accord que nous avons passé? Ta vie contre celle de ta famille. Ta vraie famille, j'entends, celle qui t'as élevé.


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

Je me laisse choyer en fermant les yeux. Je m’attendais à me faire envoyer paitre. Mais non seulement, il avait accepté mais en plus, il le faisait avec attention. Il me surprendra toujours ce Roi. Sanguinaire. Moins avec le temps. Ou avec moi, qui sait. Puis sa question m’arrache un hoquet. Je pivote pour observer son visage : il semblait sincère. Je prends le temps de réfléchir quand même, un coup pouvait vite partir. Ma vraie famille est morte et celle de substitution est dans les champs à se casser le dos. J’eus envie de répliquer mais la dernière fois que j’ai voulu rétablir la vérité, j’ai cru perdre ma peau.

- Contrairement à d’autres esclaves, je n’ai pas à me plaindre de ma condition. Vous êtes point déplaisant dans notre couche et … J’ai pu voir mes frères et sortir. Je suppose que je n’ai pas à me plaindre. Je reste sous la tête et je peux me déplacer librement. J’aimerais conserver mes principes mais il est vrai que vos assauts … font trembler mon éducation, si je peux le dire ainsi. Je mange bien et je peux prendre des bains sans me faire traiter de précieux. Devrais-je porter grief à quelque chose ? Pourquoi donc ces questions ?

Il termine de me bander et je pivote entièrement face à lui. Cela m’est étrange de le voir aussi près, sans qu’il soit entre mes jambes et ce n’est pas désagréable, bien au contraire. Son attitude demeure surprenante, je n’aurais jamais cru qu’il puisse obtenir un retour de ma part sur mes conditions de Vie. Craignait-il que je me retourne contre lui ? Cette histoire de descendant royal le travaillerait-il plus que moi ?

- Roi, rassurez-moi, je ne suis plus votre ennemi, à présent ?

Bien que je suppose que de par notre passé, nos peuples et nos croyances, on le sera toujours. Je garde espoir qu’il sera clément avec moi et me laissera me déplacer comme bon me semble. Je suis malheureux d’avoir perdu ma famille mais reconnaissant d’être en Vie et de vivre dans une communauté dont j’ignorais les coutumes, jusqu’à maintenant. Je me dis que c’est un périple que le Destin veut me faire explorer.    


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3154
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Bien sur qu'il n'avait aucune raison de me porter grief!! Il avait raison quand il listait ce que je faisais pour lui. Il était à l'abri dans cette tente, nourri à sa faim. Bien entendu je l'autorisais à prendre des bains. Je ne supporterais pas de coucher avec quelqu'un à l'odeur nauséabonde. Je prenais soin de mon corps et j'appréciais qu'il fasse de même avec le sien. C'était une preuve de respect, envers sa propre personne mais aussi envers la personne à qui on se donnait. Je le traitais bien. Si il arrivait à oublier ses principes rétrogrades, il pourrait vraiment apprécier ce que je lui offrais.

Pour ce qui était des raisons de mes questions, je ne comptais bien entendu par lui répondre. Il était hors de question que je partage mes interrogations avec lui. Il y verrait peut être un signe de faiblesse, une sorte de légitimité pour se rebeller contre moi. Il pourrait se dire que je le craignais. Quelle idée ridicule. Je n'avais pas peur de lui. Si il devenait un peu trop... porté sur la rébellion, je n'aurais qu'à l'éliminer purement et simplement. Ce serait dommage il était vrai, ses fesses me manqueraient, mais je ne tarderais pas à trouver une autre paire pour me satisfaire. Je n'avais tout simplement pas envie de voir se répandre cette rumeur absurde, cette fable à deux sous, et qu'un soulèvement général ait lieu dans le royaume. Nous serions obligé de faire un massacre dans chaque village que nous croiserions pour soumettre ce peuple d'imbéciles heureux. Ce serait une perte de temps et un beau gâchis. Ce serait divertissant certes mais également contre productif. J'avais besoin d'un peuple pour cultiver ses terres et il était plus simple pour moi de garder le peuple actuel que de lancer une campagne dans mon propre pays pour encourager des habitants à venir coloniser l'endroit.

- Roi, rassurez-moi, je ne suis plus votre ennemi, à présent ?

Je relevais le regard vers lui, un peu surpris par cette question. Il semblait vraiment attacher de l'importance à ma réponse, de se soucier de savoir si oui ou non je le considérais encore comme un ennemi.

Je terminais son bandage avant de me lever pour aller ranger mon nécessaire. Je me déshabillais pour la nuit, ne gardant que mon pantalon. Je le rejoignis dans le lit et m'allongeais à ses côtés. Je le fixais, ma main caressant distraitement mon torse, avant de lui répondre.

- En vérité, cela ne dépend que de toi. Si tu choisis de t'opposer à moi, de me désobéir, alors oui nous serons ennemis. Je me verrais obliger de sévir de façon plus ou moins... définitive selon ton degré de désobéissance.

Je me redressais pour venir caresser légèrement son visage, descendant ma main sur son torse.

- Mais tant que tu agis comme tu le fais... que tu te montres docile, agréable et même légèrement entreprenant au lit, et il n'y aura aucune raison pour que je te traite en ennemi. Tu pourrais même y gagner de plus en plus de faveurs de ma part.

Je n'étais pas un monstre non plus.


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 370
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 25 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by Blimey! on Bazzart

J’oscille entre sérénité et jalousie. Le Roi dort avec moi, quand bien même, je suis inapte.

Mais parfois, je me réveille en pleine nuit et il est absent. Et je ne peux que me dire qu’il est parti, se soulager avec quelqu’un d’autre. Monstre qui me trompe ! Et ça m’enrage. Donc les fois, où je sais qu’il fut absent, je le regarde méchamment et je boude, jusqu’à qu’il me menace pour cesser.

Je ne sais pas pourquoi, je me comporte de la sorte. C'est aberrant. Je ne devrais pas porter d’attention à ces coucheries. Mais je me dis que si une autre personne me prend mon rôle, je suis mort.

Et les fois où on se réveille ensemble, c’est assez dur de résister, jusqu’à que la douleur tempère mes ardeurs. Rien ne va plus.

Mes journées sont assez longues, je passe mon temps allongé. Je n’aurais pas cru que ça m’agacerait. Alors, je prie. Je me rattache à mon éducation, quand personne ne vient me perturber. Je repense à cette histoire de Roi. Ça me perturbe. Surtout pour une fratrie que je ne connaitrais jamais. Ça m’attriste. Et j’en veux au Roi. De me priver de ma famille. Je me sens seul.

Une énième fois, nous plions bagage, quand le médecin confirme que je suis remis. Je vais revivre ! Même si ça m’ennuie de bouger encore, j’ai hâte de finir ce périple et de me poser à un endroit fixe. Je me place dans le dos du Roi et je l’entoure de mes bras, acte de possessivité accrue. Je vais finir comme ses mégères, je le sens bien. T’es ridicule Calion. Je détourne le regard quand je vois tous ses corps inertes. Comme a-t-il pu être aussi doux avec moi et être barbare ainsi ? Je me sens encore plus coupable.

- Vous tuez systématiquement les gens comme ça ?

Je colle mon front contre son dos et ferme les yeux. C’était trop pour moi. L’odeur du sang, ce genre d’avertissement. J’allais vomir. Alors, je pense à autre chose. Un sujet plus plaisant. Je ne suis pas comme lui. Je suis faible, et tuer ainsi par ma faute, me donne les larmes. Je respire et finis par coller ma joue et serrant ma prise, plus innocemment que possible. J’allais faire grève !

- Enfaite, je ne veux pas savoir. C’est possible d’avoir un chien ou quelqu’un de compagnie ? Je m’ennuie quand vous n'êtes pas là.    


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: