-10%
Le deal à ne pas rater :
-370€ sur le nouveau PC portable gamer MSI GS66 Stealth 10UH-058FR
3330 € 3699 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3287
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Cela faisait du bien, une soirée au calme avec simplement Aegnor et le gamin, loin du faste de la cour. Juste pouvoir manger en tout simplicité, sans avoir à ménager la susceptibilité de ces nobles flagorneurs. J'aurais aimé pouvoir vivre toujours ainsi, sur les routes avec mes hommes et mon bras droit, ne jamais avoir à retourner vivre au château. J'allais pouvoir passer les mois d'hiver dans ces conditions. Et ensuite le temps que prendrait la conquête. Il nous faudrait encore du temps pour retourner dans mon pays à la tête de mes troupes. Je pouvais compter au moins deux ans avant que je ne sois obligé de retrouver la vie de château, qu'on ne vienne me bassiner encore avec l'importance de faire un héritier. Deux ans... c'était long mais ça passerait terriblement vite je le savais.

J'avais donné rapidement des ordres pour qu'on me prépare à nouveau un bain dans ma tente. J'allais avoir besoin de me détendre après avoir passé tout ce temps sur la route. La soirée se passa en douceur. Je discutais avec mon ami. Je profitais du repas. Et le gamin ne pouvait pas se plaindre que je l'avais laissé seul à attendre dans la tente sans m'occuper de lui. Il était là et il pouvait profiter d'un bon repas. Il n'avait aucune raison de se plaindre.

Je finis par rentrer dans ma tente avec le gamin. Je lui jetais un petit coup d'oeil après sa remarque. J'avais déjà commencé à retirer mes vêtements de voyage.

- Oui j'y vais.

Je terminais de me déshabiller avant de me glisser dans l'eau avec un soupir de plaisir. Je sentais la crasse des deux semaines de voyage me coller à la peau. Ca me faisait vraiment le plus grand bien que de pouvoir me décrasser ainsi.

- Dis moi... connais tu cette région? Nous comptons lever le camp dans quelques jours mais nous hésitons encore sur l'itinéraire à prendre pour nous rendez dans le prochain village.

Autant qu'il serve à quelque chose, même si il m'était plus qu'utile dans mon lit, je pouvais lui trouver d'autres petites utilités.

Je tournais la tête vers lui en souriant légèrement.

- Tu devrais te déshabiller et m'attendre sur le lit. Tes fesses m'ont beaucoup trop manqué.

Je poussais un nouveau soupir de plaisir avant de m'enfoncer un peu plus dans l'eau.

- Si tu veux demain je demanderais à un de mes hommes de te donner des cours de combat. On ne sait jamais, si un de ces paysans décide d'attaquer notre camp. Il faudrait que tu puisses te défendre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 436
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 23 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by @odistole on Bazzart
Je mets ses affaires dans un panier pour qu’il puisse être lavés et en fait autant avec les miens. Ne conservant que mon tissu cachant mon intimité. Puis, je viens me poser près de la baignoire, pour l’observer. Je crois que je pouvais perdre des heures à le contempler. Les Dieux s’étaient bel et bien posés dans son berceau et lui offrir des avantages charmants. A sa question, je hoche la tête.

- Aussi surprenant que cela puisse paraitre, j’ai voyagé. Je ne suis pas resté dans les jupons de ma … Mère. D’ici deux semaines, et à quelques jours de l’Hiver, les chemins vont être de moins en moins praticables. L’idéal restera toujours de passer par la forêt. Elle est assez dense et faisant comme une cloche pour conserver une certaine chaleur. On ne sait jamais vraiment pourquoi, mais l’Hiver ne s’y installe peu. Ça sera moins rapide que les chemins mais le risque de glisser est moindre. Et je ne pense pas qu’une armée comme la vôtre ait peur des animaux qui vont se réveiller.

Personnellement, moi si mais je ne lui en parle pas. Il va encore profiter pour me rappeler à quel point, j’étais faible. Et depuis les actes au château, cette remarque me rappelait les mains d’autrui sur moi. Je chasse rapidement ce cauchemar de ma tête et sourit quand le Roi ordonne. La pute du Roi doit se mettre en scène. Je n’avais pas oublié les remontrances ni son ton froid et encore moins le regard d’Aegnor.

Alors, je me redresse tout en retirant le dernier rempart masquant ma nudité et je m’installe sur le ventre, mains sous le menton pour le regarder dans son bain. Un Oh m’échappe et je me pince les lèvres. Ainsi donc, il n’avait pas oublié.

- Il est vrai que la dernière attaque de paysans m’a légèrement laissé en sang. Mais bon, je le referais autant de fois que nécessaire.

Tristement, je le pensais. Donner ma Vie pour la sienne, c’est tout ce que je pouvais faire. Pas question de m’enfuir, de mener des troupes. Ça ne m’intéressait pas. Et étant esclave choyé, faut l’admettre, je n’avais pas non plus, une grande liberté, autant faire ce qu’on attendait de moi. J’avais envie de le questionner par rapport à Aegnor, mais je crois qu’il allait m’étrangler.    


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3287
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je méditais ses réflexions, perdu dans mes pensées. Je n'avais pas vraiment envie de passer par la forêt. C'était toujours malaisé de passer par là avec une armée. Nous n'aurions pas d'endroit pour camper dans les bois. Nous serions facilement divisé. Non niveau stratégique ce serait une catastrophe que de faire ça. J'allais suivre le chemin conseillé par Aegnor pour rejoindre le dernier village. Il y avait une plaine là bas, suffisamment grande pour nous permettre d'établir notre camp pendant l'hiver. Nous aurions une position stratégique pour surveiller les alentours et se défendre en cas de besoin. Mais je doutais que ces villageois peureux osent nous attaquer.

Je restais les yeux fermés à profiter de mon bain alors qu'il parlait.

- Oui... je n'ai pas vraiment envie de te voir te faire blesser. Tu commenceras les cours dés que possible. Puis tu auras tout l'hiver pour te perfectionner avant que l'on ne parte.

Je me lavais au bout d'un moment avant de sortir de l'eau pour me sécher. Je gardais le regard fixé sur lui, me délectant de la vue de son si joli fessier offert ainsi à moi. J'avais hâte de pouvoir m'y enfoncer. Deux semaines sans pouvoir profiter de ce corps, c'était vraiment beaucoup trop. Mais je remarquais son regard. Si sur certains points il restait encore un mystère pour moi, il y avait certaines attitudes, certains regards, que j'avais commencé à bien connaitre chez lui.

Je m'approchais de lui, allant m'asseoir à côté de lui sur le lit. Je passais la main sur son dos, la descendant pour aller caresser ses fesses. Je le poussais sur le côté pour le forcer à me regarder.

- Dis moi à quoi tu penses.

J'enchainais rapidement, coupant court à ses possibles protestations.

- Je commence à connaitre ce regard. Tu as quelque chose en tête. Tu brûles de me poser une question. Alors vas y ne te retiens pas.

Je caressais doucement son torse, remontant ma main pour caresser sa joue et saisir délicatement son menton dans ma main.

- Je ne m'en prendrais pas à toi ni te disputerais pour ça. N'ai crainte. Parle.

Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 436
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 23 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by @odistole on Bazzart
Frissons qui me parcourent quand il caresse l’échine. Toujours aussi fébrile à son contact. Faible à sa présence. Dure réalité. Je luttais au fond. Mais jamais bien longtemps. Il me fait pivoter et je ne me dérobe pas à son regard, nudité offerte. Le manque grimpant en flèche. Pour une fois, je n’avais pas envie de parler. Non, je voulais qu’il s’exprime avec son corps. Mais savoir qu’il connaissait mes tourments silencieux me réchauffe le coeur. Ridicule mortel que je suis, attrapant la moindre attention. Sourire las, quand il me promet de ne pas me faire subir les conséquences. Pourtant, j’hésite. Et si, la suite serait pire. Parce que ça ne me concerne pas seulement. Mais je le sens, il s’impatiente. Je lui ai fait quoi à Aegnor ? Terrible regard ancré dans ma mémoire. Je n'avais pas compris ce que j'avais bien pu lui faire.    


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3287
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Je n'avais aucune envie qu'il passe la soirée à me faire la gueule. Cela faisait plus de deux semaines que nous étions sur la route, deux semaines que je n'avais pas pu profiter de son corps. Alors je voulais me rattraper cette nuit. Je comptais bien profiter d'une grasse matinée avec lui. Aegnor avait bien géré jusqu'à présent, je pouvais bien me permettre quelques heures d'oisiveté à nouveau. Plus tard demain j'irais me montrer à mes hommes. Je discuterais avec mes généraux de notre prochain déplacement, longue réunion en perspective. Un petit discours à mes hommes certainement, pour leur parler des mois à venir, les remotiver également. Je savais que l'hiver, le froid et la longue période d'attente que cela entrainait avec de quoi saper le moral des troupes. Je préférais éviter ça autant que possible.

Alors, en pensant à tout ce qui m'attendait, en tenant compte de ma trop longue période d'abstinence, je n'avais aucune envie de me prendre la tête ce soir. Alors autant réglé le conflit désormais. Si je pouvais réussir à le calmer sans que nous nous disputions ça n'en serait que mieux. Je pourrais m'occuper de ce si joli fessier qui m'attendait. Je me sentais déjà durcir en imaginant la sensation de ses lèvres venant entourer ma virilité.

Je m'attendais à un peu tous les scénarios possibles, passant par une bouderie sur le fait que j'étais entrain d'asservir son peuple et qu'il culpabilisait et nia nia nia, j'étais un monstre sans coeur, mais je ne pensais pas qu'il me ferait une remarque sur le comportement de mon bras droit.

- Rien du tout.

Je lui fis un petit sourcil alors que je voyais ses sourcils se froncer légèrement. Petit pli soucieux que je n'aimais pas voir sur ce si joli visage.

- Il est plutôt inquiet de l'effet que tu as sur moi. Il a le sentiment que je me ramollis à ton contact...

Imbécile... j'aimerais bien qu'ils arrêtent tous de vouloir régenter ma vie ainsi. Des nobles j'avais l'habitude, mais je ne pensais pas qu'Aegnor, mon bras droit, mon frère, puisse se permettre un jour ce genre de réflexion.

J'attrapais la main du gamin pour venir la poser sur mon membre qui commençait à quitter sa torpeur.

- Mais comme tu peux le voir ses inquiétudes sont infondées. Je n'ai vraiment rien de mou...

Je lui souris alors que mes lèvres allaient dériver dans son cou pour le mordiller doucement.

- Hmm... je ne sais pas par quoi commencer, j'ai tellement envie de toi. Est ce que je te demande de me sucer...

Je passais doucement mon pouce sur sa lèvre inférieure, la griffant légèrement alors que je le regardais, le désir faisant briller mes pupilles.

- Ou peut être vais je simplement passer au plat principal... m'enfoncer dans ces si belles fesses...

Je laissais ma main repartir sur ses fesses, glissant un doigt entre elles pour venir taquiner son intimité.

- Qu'est ce que tu préfères mon joli?


Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 436
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 23 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by @odistole on Bazzart
Deux sujets totalement opposés qui se suivent. Le meilleur moyen pour me court-circuiter le cerveau. Je ne savais pas quoi répondre. Un Sanguinaire se ramollir ? Est-ce faisable ? Si Aegnor l’a remarqué, c’est possiblement vrai, non ? Se ramollir dans quel sens ? Tant de questions qui saturent mon cerveau. Mais je crains n'avoir jamais de réponses. Elles doivent venir de Dagnir mais ses mains montrent un tout autre projet pour cette nuit que de nouvelles confidences. Je cligne plusieurs fois des yeux. Et je l’admets, ca me rend fou de lui. L’amour envisageable ? Qu’est-ce que je dis ?! Il dévaste mon pays. Calion t’es désespérant. Mais la, j’ai le cerveau cuit. Je ne peux m'empêcher de sentir l'espoir que notre relation deviendra bien plus ... Romantique. Je suis foutu. Et l’envie se dessine. Suis faible. Trop de jours qu’il ne m’a pas touché. Je sais plus me retenir. Alors je le pousse sur le dos et grimpe à califourchon sur lui, à l’inverse de sa position, et ce sont mes lèvres qui s’emparent de sa virilité. Le faire patienter. Lui rappeler ce que me négliger implique. Alors je joue, lentement, rapidement, profondément. Tel un possédé ayant besoin de sa dose. Je perds littéralement la tête. Mais je cède le premier. Ce n'était plus possible, besoin violent de le ressentir. De savoir qu'il ne me tuera pas dans la seconde alors je me redresse pour m'empaler. Main sur la bouche pour me retenir d'exprimer tout le bien ressenti. Avais-je encore de la dignité ? J'en doute très fortement. Mais je ne voulais plus réfléchir. Pas cette nuit. Bassin qui ondule, part en quête de cette sensation si divine. Homme vigoureux, Roi endurant, les minutes s'écoulent mais la voix reprend rapidement ses droits quand c'est lui qui reprend le rythme. Tourbillon de sentiments, de luxure et je finis par me tendre. Cette vague de sensations imperceptibles déferle en moi. J'en tremble. Bonheur transpirant par tous les pores et je finis par échouer sur le lit à côté de lui. Cage thoracique qui se soulève violemment. Jamais déçu par ses performances.   


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3287
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Il fallait vraiment qu'il cesse de penser à Aegnor ainsi. Il était mon bras droit certes mais ce n'était pas lui qui dictait ma vie. Même si le gamin me rendait faible, ça ne regardait que moi. Il n'avait pas à s'inquiéter ainsi. Surtout qu'il s'inquiétait pour rien. Je n'étais pas faible. Je ne l'avais jamais et je ne le serais pas. Et ce n'était certainement pas ce gosse, aussi désirable soit il, qui allait me ramollir.

Je passais la nuit avec lui, me laissant porter par le plaisir. Il devenait de plus en plus fougueux. Il prenait les devants, venant prendre les choses en mains et ce n'était vraiment pas pour me déplaire. Il devenait un amant de plus en plus agréable. J'allais mettre du temps à me lasser de celui là, j'en étais de plus en plus certain.

Les semaines passèrent, se ressemblant un peu toutes. On passa un moment à continuer de se déplacer de village en village, faisant le plein de vivres pour l'hiver, s'assurant que le peuple de son cher pays s'était bien gentiment soumis. C'était d'un ennui mortel. Cela avait été beaucoup trop facile de les dominer, comme si ils n'attendaient que cela. J'attendais avec impatience le moment où je pourrais passer à l'attaque du dernier pays qui me résistait encore. Je sentais que celui là ne se laisserait pas faire facilement. Enfin, j'aurais un peu d'action. Enfin de ce genre d'action, parce qu'au lit j'avais largement ce qu'il me fallait niveau action. Le gamin était toujours aussi agréable. Il se laissait vraiment aller, ne se cachant plus comme les premiers temps. Je me régalais des nuits que nous passions ensemble.

Puis l'hiver arriva, commençant à recouvrir la région d'un revêtement blanc. Nous avions trouvé une plaine dégagée pour nous abriter. Nous avions un fleuve passant pas loin nous approvisionnant en eau, une forêt non loin où nous pouvions chasser du gibier ou couper le bois dont nous avions besoin pour le feu. La position était facilement défendable en cas d'attaque ennemi. Mes hommes patrouillaient régulièrement, surveillant les alentours. Nous étions en paix pour passer l'hiver. Un peu de calme avant de passer à l'action. Et je m'ennuyais...

Alors ce jour là, moins d'une semaine après notre installation, je décidais de répondre à une de ses requêtes. Ca lui ferait plaisir. Il aurait moins l'occasion de se plaindre. Et il pourrait se défendre plus facilement s'il apprenait à se battre. Je l'avais donc entrainé à l'écart du camp, une poignée d'hommes avec nous pour nous aider à surveiller les alentours. Je mis pied à terre une fois arrivé. Je me débarrassais de ma cape avant de m'avancer en tunique, pantalon et bottes dans la neige. Je lui tendis une épée en bois avant d'en prendre une moi aussi. Je le regardais en souriant.

- Allez vas y attaque moi gamin. Voyons ce que tu as dans le ventre.



Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 436
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 23 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by @odistole on Bazzart
Les semaines filent et défilent. Ces excursions ravivent de lointains souvenirs. Les Sanguinaires effraient. Mais mon peuple a l’intelligence de ne pas se rebeller. Possiblement pitoyables pour des enragés comme eux mais j’y vois une décision avisée. Personne ne perd un proche. Et la scène sanglante de la mort de notre Roi nous est encore douloureuse. J’avais la hantise de devoir à nouveau me jeter sur Dagnir pour le protéger. J’avais encore la douleur en tête .. mais .. Je ... Je crains que je devenais docile et soumis à lui pour que l’idée de le perdre me retourne l’estomac. Mais pour mon intégrité physique, tout se déroulait sans accrocs. La pincée de rebelles finissaient la tête sur piques. Et hommes ou femmes muaient en esclaves. J’avais croisé un regard. Vert. Intense. Elle n’avait pas baissé ses iris. Aucun dédain. Etrange. Intrigante.

On s’est enfin posé pour l’hiver. Et je ne l’ai pas revu. Je ne cherche pas. Pas encore. Et j’admets que j’étais ravi de ne plus parcourir autant de kilomètres. Etre à nouveau tranquille avec mon Roi. Une semaine à roucouler dans les draps. A observer les soldats s’entrainant. Et j’étais envieux. Craintif de me dire que je pouvais être le quart d’eux un jour. Le voulais je vraiment ? Je ne savais plus. Mais aussi étonnant que cela puisse paraître mon Roi avait tenu parole. Je n’avais pourtant pas rabâcher ma requête.

Mais une fois l’épée en main, j’en suis resté abasourdi. Bien qu’elle soit en bois, elle est légère. Je n’ai jamais tenue d’épée de ma Vie. J’observe l’arme. Et je la tiens à deux mains. Je veux bien mais je sais pas comment m’y prendre. J’ai vraiment le droit de te .. vous attaquer ? Je lève quand même mon épée au dessus de ma tête. Tanguant un peu. Pas si légère. Et je cours vers Dagnir. Mes bras partent en avant. Je ferme les yeux. Je sens bien que j’ai touché quelque chose. J’ouvre un œil. Echec. Ce n’était pas du tout le roi. J’ouvre le second. La neige. Des rires aux alentours. Et je boude. J’ai envie de jeter l’épée et de rentrer me terrer sous ma tente. De tout mettre en bordel et me coucher sous ma couverture. Mais je ne dis rien et me replace. 


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3287
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

174125032.jpg
Dagnir
J'ai 29 ans et je vis à Melehtë. Dans la vie, je suis roi et je m'en sors bien, vraiment bien même. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, libre de ma vie et je le vis plutôt bien, trouver une épouse n'est vraiment pas ma priorité.

.


Alexander Skarsgard :copyright:️ shadows

Ce n'était qu'une épée en bois mais elle semblait déjà peser plus lourd que lui. Je me retenais de rire en le voyant la brandir maladroitement, faire quelques pas en avant et finir par être entrainé vers le sol par le poids de celle ci. Je me retenais de rire, mais les gardes ne se gênèrent pas de leur côté. Je ne pouvais pas leur en vouloir. Ils n'avaient jamais été à ce niveau. Ils avaient eu une épée entre les mains à peine quelques jours après avoir appris à marcher. Il en était de même pour nous tous. Nous vivions depuis notre plus jeune âge avec une épée au bout du bras. Ce n'était pas qu'une arme, davantage une extension de nous même qu'un simple morceau de ferraille. Mais ce n'était pas encore le cas pour le gamin.

Je secouais la tête en le voyant tenter de prendre maladroitement une position. Il n'y avait rien de bon là dedans. Je m'approchais doucement de lui, le détaillant du regard.

- Tu es très mal positionné là. Je peux te désarmer très facilement dans cette position. Regarde.

Je mis un petit coup dans son épée et l'envoyais valser facilement dans la neige. Je le laissais aller récupérer son arme avant de revenir me mettre à côté de lui. Je le manipulais doucement, bougeant ses membres pour arranger sa position.

- Tiens ton arme comme ça. Ton bras doit être solide, plus dur que du métal. Tes jambes bien ancrées dans le sol mais souple aussi pour te déplacer rapidement.

Je revenais me mettre face à lui, adoptant la même position.

- Maintenant tu fais un pas en avant et tu tentes de me piquer avec la pointe de ton épée.

Je tentais de lui enseigner quelques passes. Je lui apprenais à se mettre en position mais surtout à attaquer. Dans tous les cas, la meilleure défense ça restait l'attaque. Si un ennemi venait à l'attaquer, cela ne servait à rien qu'il se défende pendant des heures. Il devait attaquer et le tuer pour sauver sa vie. Alors je tentais de lui montrer des techniques d'attaque assez simples. Il se prenait pas mal de coup. Des petits du plat de mon épée de bois mais des coups quand même. Il risquait d'avoir pas mal de bleus ce soir. Ce n'était pas grave. Ca l'aiderait à s'endurcir. Et je me ferais un plaisir de passer de l'onguent sur les parties endolories de son corps, avant de l'épuiser un peu plus.

Je souriais de voir ses efforts, ses progrès discrets depuis qu'on avait commencé à s'entrainer il y avait maintenant plus de deux heures. Mais mon sourire disparut bien vite en voyant le mouvement de mes hommes, leur geste sûr et rapide vers leurs armes pour les dégainer. Je me retournais d'un même mouvement avec eux, pour faire face à plusieurs hommes armés fonçant vers nous.

J'avais été stupide. J'étais parti sans prendre mon épée, persuadé que nous ne serions pas attaqué ici, que la population serait beaucoup trop effrayé pour oser nous défier. Je les prenais tous pour des paysans apeurés, mais il semblait que certains d'entre eux sortaient du lot. Il y en avait une vingtaine qui fonçaient vers nous. J'avais quatre soldats avec moi. Cinq face à plus de vingt, vingt six si je comptais bien, ils étaient en supériorité numérique et cette idée devait les galvaniser.

Je tendis la main alors qu'un de mes hommes me lançait un poignard. Ce n'était pas grand chose mais ça valait toujours mieux que de me contenter de mon épée de bois.

- Fous le camp d'ici.

Je foudroyais du regard le gamin alors que nous nous mettions tous en position, prêts à contrer leur attaque anarchique. On ne criait pas à plus de deux cent mètres de l'ennemi quand on était un minimum intelligent.

- Va t'en. Retourne au camp et donne leur l'alerte. On devrait pouvoir les retenir.

Ce n'était pas une poignet de paysans qui allait avoir raison de moi. Je détournais le regard pour regarder les hommes arriver. J'espérais qu'il m'obéirait. Je n'avais pas le temps de vérifier. Et je ne voulais pas avoir à m'inquiéter pour lui.

Le premier homme fonça sur moi. Je parais facilement son coup de mon épée de bois avant d'enfoncer mon poignard dans son ventre. D'un mouvement rapide je le remontais, m'éclaboussant de sang au passage. Je retirais mon poignard d'un coup, le laissant s'effondrer au sol avant de passer au suivant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 436
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

https://images2.imgbox.com/dd/3e/8oKxK8Lh_o.gif

Calion

J'ai 23 ans ans et je vis à Rainë, la Paisible. Dans la vie, je suistout le monde dans la Vie du royaumeet je m'en sors moyennement. Je ne sais pas quoi de ma vie. Sinon, grâce à ma chance, je crois que je suis célibataire au desespoir de mes parents et je le vis plutôt bien.

Je ne sais comment me présenter. Mais mon destin n'était promis qu'à ma moitié et non, l'être craint de nos royaumes. Laisse-moi te conter cette histoire.


Gijs Blom by @odistole on Bazzart
Apprendre à manier une épée, c’est éreintant. Bien que sentir le Roi si près de moi est déstabilisant. Et tous mes coups sont parés. Je l’ai touché une fois. J’ai cru finir malade. Mais au fil du temps, la confiance me permettait d’être plus à l’aise. La journée devenait parfaite. Les rires se faisaient moins. Je me sentais presque à ma place.

Puis l’horreur est survenu.
Ordre donné.
Je reste tétanisé.
Le cœur galope.

Je peux pas le laisser. Mais je suis pétrifié. Alors que tous les soldats se mettent en garde. Nés pour tuer que je songe. Je recule, apeuré. Mais pas pour moi. Pour mon Roi. J’ai pas d’armes. Premières effusions de sang. Je veux le protéger avec mon corps s’il le fallait. C'est l'intention que je veux donner à mes jambes. Me préparer à souffrir, de nouveau, pour lui.

Et je sens que mes pieds quittent le sol. Je me retrouve a cheval, hissé par deux soldats. « La pute du Roi n’a pas sa place sur un champ de bataille, sonne l’alerte. » Et il tape le flanc du cheval. J’attrape les rênes avant de tomber et galope jusqu’au camp. Je hurle à plein poumons quand j’arrive. Et une partie de la garnison se met en route. J’allais faire de même, mais d’autres soldats me barrent le chemin. Et vu leur carrure, je ne tergiverse pas. Je rentre dans la tente et éclate en sanglots. Inutile. L’angoisse dans le corps. J’oscille entre larmes et frayeur.

Le soir vient. Sabots qui se font entendre. Il est rentré. Je veux quitter la tente et on m’en empêche. Je m'époumone de me laisser sortir. Je veux juste le voir. Puis ils s’écartent. Et je découvre un homme en sang. Le sien ? Les assaillants. Et j’éclate de nouveau en larmes. « Je ... Etes vous blessé ? » Je voulais lui sauter a son cou, qu’il me serre dans ses bras, qu'il me rassure. Mais j’oublie pas qu’il reste un Sanguinaire. Je ne sais pas dans quel état d'esprit, il se trouve, il valait mieux que je reste à ma place. Je recule, attrapant de quoi le soigner au cas où. Et j’attends l’ordre, tête baissée.


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Hold me, Thrill me, Kiss me, Kill me ft. Patate Douce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy-
Sauter vers: