Le Deal du moment : -37%
PHILIPS Viva Collection Extracteur de Jus HR1889/70
Voir le deal
119.99 €
Le deal à ne pas rater :
LEGO : Le 2eme à -50%
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 A ghost from the past • ft. REDVELVET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Isarä
Isarä
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 02/09/2020
ÂGE : 30
RÉGION : CH
CRÉDITS : © ultraviolences

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4108-a-new-begin https://www.letempsdunrp.com/t4121-schizophrenie-quand-tu-nous-tiens
Noob

A ghost from the past •  ft. REDVELVET Empty

7ei5.pngMise en Situation


Ditlev et Leah, c’était l’histoire d’un amour pur, puissant.. Vrai. Du début de l’adolescence jusqu’à leur vie de jeunes adultes. Ou presque. Tout portait pourtant à croire qu’ils finiraient leurs vieux jours ensemble. Jusqu’à ce que Leah parte dans un autre état poursuivre ses études. Ditlev, lui, a bien continué à lui écrire, mois après mois, sans aucune réponse en retour, la rancœur prenant place dans son cœur. Leah, quant à elle, faisait de même, ne sachant pas que sa mère la sabotait. Sabotait leur amour plutôt. Elle était contre cette relation, depuis toujours. Il aura fallu plusieurs mois, années, pour que chacun passe à autre chose, reconstruisant de nouvelles relations, sans toutefois oublier vraiment ce qu’ils avaient vécu ensemble. Elle n’imagine pas la surprise qu’elle aura lorsqu’elle le recroisera en plein  New York … Lui de même.


i3tb.png
Revenir en haut Aller en bas
 
Isarä
Isarä
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 02/09/2020
ÂGE : 30
RÉGION : CH
CRÉDITS : © ultraviolences

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4108-a-new-begin https://www.letempsdunrp.com/t4121-schizophrenie-quand-tu-nous-tiens
Noob

A ghost from the past •  ft. REDVELVET Empty

MCvKkKL1_o.png
Ditlev Sørensen
J'ai 38 ans ans et je vis à New York, États-Unis, the big apple. Dans la vie, je suis patron d'un garage, mais ce n'est qu'une couverture, un écran de fumée. Je gagne ma vie en exerçant le beau métier de tueur à gages et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire, le Don Juan de ses dames et je le vis plutôt bien.

A ghost from the past •  ft. REDVELVET Tumblr_inline_ocmh40cG271rifr4k_500

Présentation du perso en cours.

A ghost from the past •  ft. REDVELVET Tumblr_inline_ocmiduA1Xg1rifr4k_500

C. Hunnam :copyright: lumos solem.
Lundi. Une semaine qui recommençait. Encore et encore. Boucle infinie, jusqu’au dernier souffle. Ditlev se leva avec la sensation d’avoir des milliers de nains cognant dans sa tête. Putain de whisky. Il n’aurait pas dû autant forcer sur la dose. Ni avaler autant d’analgésiques. Mélange mortel. Il se leva avec difficulté, se traitant tant bien que mal dans sa salle de bain. Il s’aspergea le visage, histoire d’émerger de l’inconscience. Vérifia l’état de l’hématome, de la taille d’une balle de tennis, qui s’étalait sur son flanc droit. Il ne l’avait pas loupé ce connard. Il grimaça. Il inspecta ensuite ses phalanges. Elles aussi avaient ramassé. Encore écorchées par les coups. La mission ne s’était pas déroulée comme il l’avait souhaité. Tant pis. Ce ne serait pas la première ni la dernière fois. Au final, la mission était réussie. Son adversaire croupissait maintenant avec les vers de terre. Environ une demi-heure plus tard, il était fin prêt – ou presque – à attaquer cette journée. Enfilant son fidèle blouson, il quitta l’appartement.

Sans aucune surprise, il faut le premier arrivé. Le garage était encore désert. Normal, il était à peine sept heure du matin. Ses employés n’arrivaient qu’à huit heures. Jamais avant. Il ne fallait pas trop leur demander, non plus … Toutefois, Ditlev aimait venir plus tôt. Profiter du calme, du silence. Cigarette au bec, après s’être passé une main dans les cheveux, il arpenta ses locaux. Vérifiant que tout était à sa place. Un sourire au coin des lèvres, il s’affala dans son fauteuil, feuillant les papiers que Scott, son second, avait laissé sur son bureau. Toutes les affaires traitées durant son absence. Distrait, se massant le flanc, grimaçant  malgré lui, il n’en lisait qu’une sur deux, en diagonale. Il n’entendit même pas la porte s’ouvrir, avant de s’apercevoir que Scott était dans son bureau, enlevant sa veste et l’accrochant au porte-manteau. « Alors, comment se portent tes vieux ? » lui demanda-t-il, tout en s’approchant de Ditlev pour le prendre dans ses bras. Ditlev soupira, se passa une main dans les cheveux, allumant une cigarette et en proposant une à Scott. Il haussa les épaules. « Fausse alerte. Ils ont quand même voulu la garder en observation quelques jours mais plus de peur que de mal ». Encore maintenant, après toutes ces années, il s’était lui-même de pouvoir mentir si ouvertement, sans aucune once de remord. Ses vieux, parlons-en. Son père, il ne l’avait jamais connu. Sa mère, ainsi que son beau-père, étaient décédés – assassinés – suite à un cambriolage qui avait mal tourné. Alors qu’il était âgé de dix-huit ans. L’année où sa vie se terminait et une nouvelle commençait. Personne n’en savait rien. Même si l’histoire du double homicide avait fait la une des journaux, ils ne se trouvaient pas dans l’état de New York. Alors, autant utiliser l’excuse familiale dès qu’une mission se profilait à l’horizon.

Huit heures. Les employés arrivèrent, chacun essayant de se montrer un tant soi peu enthousiaste. Ditlev les regarda, un sourire en coin. Il voyait déjà à leur regard qu’ils n’attendaient que 17h , et vendredi. Avec un état d’esprit pareil, la semaine allait être très longue. Ce n’était pas son problème, tant qu’ils faisaient correctement leur boulot. Le reste n’était pas de son ressort. La matinée passa paisiblement, chacun s’affairant à ses tâches. Ditlev, les pieds posés sur son bureau, laissant la paperasse de côté, tête renversée en arrière, les yeux clos, cigarette entre les doigts, rêvassait. Profitant de son statut. Une sonnerie stridente le sortit de sa torpeur. Il laissa sonner, espérant qu’un de ses sous-fifres réponde. Sans succès. Au bout de la sixième sonnerie, il se releva, prenant l’appel. Décidément, il fallait tout faire, ici. Il écouta quelques secondes en silence son interlocutrice, posa ensuite une main sur le combiné. « Les gars, demoiselle en détresse … » Silence. Étrange. Normalement, dans ce genre de situation, ça se bousculait au portillon. « Juste un instant, s’il-vous-plaît ». Il posa le téléphone sur son bureau et sortit de la pièce. L’atelier était vide. Désert. Soupirant, il jeta un coup d’œil à sa montre. Midi. Évidemment ! Ses employés étaient réglés comme un coucou Suisse. Quant il était l’heure de manger, il n’y avait plus personne. Il retourna dans son bureau, reprit le téléphone. « Vous m’avez bien dit au John F. Kennedy International Airport ? » Nouveau coup d’œil à sa montre. « Je serai là dans environ une demi-heure »

Quarante-cinq minutes plus tard – New York baby – Ditlev gara la voiture au nom du garage à l’endroit indiqué. Personne en vue. Évidemment, il était en retard. Foutu trafic. Il se gara et, se posant contre la portière de la voiture, s’alluma une cigarette. Rageant contre lui—même. Il perdait du temps là et, comme il avait oublié de prendre le numéro de la jeune femme, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Une jeune femme arriva  en sens inverse, cheveux au vent. Ditlev eu l’impression de recevoir un poignard dans le ventre, lui broyant les boyaux au passage. La douleur au flanc se réveilla. Un vision du passé, là, qui s’avançait vers lui. Attaque cardiaque assurée. Elle lui ressemblait pourtant. Non. Il ferma les yeux, s’enjoignant de se reprendre. Elle pourrait lui ressembler. Au fond, il n’en savait rien. Juste son cerveau qui lui jouait à nouveau des tours, la voyant partout, dans chaque femme. L’imaginant. La fantasmant. Il tira sur sa cigarette, décollant son regard de la jeune femme. Espérant que sa cliente ne tarderait pas à pointer le bout de son nez. À moins que …

Revenir en haut Aller en bas
 
 
A ghost from the past • ft. REDVELVET
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: