-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les baskets Nike Air Max Invigor
50 € 100 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 “Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 747
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Lucious Thompson
J'ai 44 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis officiellement gérant d'un restaurant, mais officieusement, je tente de me reconstruire et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et séparé d'une femme que j'aime plus que ma propre vie...
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102458488823
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102459638463


Après six mois passé en exil dans le Nevada pour tenter de fuir sa propre existence, Lucious est de retour à New York dans l'espoir de renouer avec la femme qu'il aime et qu'il a trompé par le passé. Un retour compliqué pour cet homme excentrique qui tente de se sentir vivant en expérimentant tout ce que la vie peut offrir au grand dam de ses proches...  


avatar :copyright:️ voir avatar



En s’exilant dans le Nevada, Lucious avait recherché la tranquillité d’une vie sans fioritures, mais surtout, à s’éloigner de celle qu’il aimait. Il avait alors confié ses différentes propriétés, mais aussi son importante fortune à nulle autre que sa sœur ainée. Puis Sara était intervenue, s’immisçant dans cette vie qui le menait, un peu plus chaque jour, jusqu’à la tombe. Elle lui avait redonné espoir. Un espoir fébrile, mais présent. Lucious s’était alors laissé conduire par le destin, comme à son habitude et avait renoué avec sa vie passée. Il lui avait fallu quelques jours pour s’acclimater, de nouveau, à la vie New-yorkaise, en reprenant doucement ses marques et possession de son appartement qui lui semblait bien imposant et surtout, bien vide sans Katelyn. Ses effets personnels n’avaient pas bougé en l’espace de six mois. Le ménage avait continué, comme si sa sœur ainée avait su qu’un jour ou l’autre, il reviendrait à sa vie de toujours. En effet, il avait retrouvé le chemin de sa vie passée et avec toutes les dérives qui allaient avec. Il avait renoué avec le Lucious du passé. Celui qui se laissait conduire par l’instant présent, par les soirées délurées et son excentricité légendaire. A défaut de pouvoir effacer complètement le passé, il tentait, malgré tout, de revenir en arrière, à quelques exceptions près. Lucious n’avait pas repris la gérance du restaurant et il ne faisait plus partie de la vie de Katelyn dans laquelle, il avait déboulé sans autorisation. Mais ce soir, il avait cet infime espoir de pouvoir lui parler, de la voir, d’humer son odeur, de pouvoir tisser un nouveau lien avec celle qu’il n’avait jamais cessé d’aimer, et qui faisait de chaque jour sans elle, une véritable souffrance.

Lucious avait donc convié la jeune femme dans un petit pub sans prétention dans le centre de Manhattan. Il était passé chez le coiffeur pour effacer les six mois d’indifférence à l’égard de son apparence physique. Il avait pris soin de se raser de près et après maintes essayages, avait opté pour un pull à col roulé recouvert d’une veste de costume et d’un jean. Le tout s’étant laissé imprégné de son parfum, de cette odeur que Katelyn chérissait tout particulièrement. Après donc plus de trois heures à se préparer pour celle qu’il aimait, il était monté dans sa berline, saluant ce Gary qui lui avait manqué, lui aussi et se dirigea jusqu’au pub. L’ambiance était au rendez-vous. Il espérait maintenant qu’il en soit de même pour Katelyn…

Le millionnaire prit place à une table de bar et commanda un fond de scotch pour patienter, laissant son regard vagabonder sur l’ambiance environnante. Les gens s’amusaient. La musique était agréable. Il passa sa main sur la petite boite posée à ses côtés et esquissa un sourire. Il avait acquis, un peu plus tôt dans la journée, un foulard qu’il avait imprégné de son parfum. Petit souvenir de Paris.
La première heure passa et aucune Katelyn dans les environs. Il envoya rapidement à message à Sara pour s’assurer que la jolie brune voulait toujours le rencontrer. Apparemment, c’était le cas. Un regard à sa montre et recommanda un verre pour patienter. La peur au ventre, il craignait que finalement, elle se rende compte que c’était une mauvaise idée. Que lui parler ne ferait que raviver de vieilles blessures…  


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 703
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Katelyn Thomas
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis séparée .
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 3158670318_1_5_4kncFmlO
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 3128324172_1_4_q4qN0aEV


Journaliste de presse écrite, Kate voyage beaucoup à travers le pays pour son travail. Après avoir galéré durant des années pour vivre de ce métier, elle arrive enfin à allier travail et passion.
Sa vie amoureuse chaotique semble la rattraper alors qu'elle vivait une histoire d'amour parfaite avec Lucious. Après s'être éloigné et enfin retrouver, le monde extérieur semble vouloir les mettre à rudes épreuves afin de voir la valeur de leur amour. Elle a peur de le perdre, peur de ne pas être la femme idéale pour lui à cause de ses origines et de son passé amoureux douloureux.


avatar :copyright:️ voir avatar



Elle avait sourit tout en sautillant pour enfiler ses talons hauts. Aucune gêne au matin, aucun regard qui se dérobe. Pas de non reste encore un peu. Soirée parfaite… Kate apprécia le regard qu'il posait sur elle. Il ne regrettait rien, il semblait même la désirer encore. « -ça marche » avait elle répondu en posant sa valise sur le bout du lit, avant de ranger ses affaires rapidement. Elle vérifia son sac à main et réalisa qu'elle n'avait payé aucune consommation au bar. Son porte feuille était resté dans sa table de nuit. « -tu sais combien je te dois pour les bières d'hier soir ? Enfin en même temps j'ai que ma carte… les payement en nature ça suffit ? » son sourire signifiait bien que c'était de l'humour. Elle hésita à lui donner son numéro en guise de garantie, et puis elle n'en fit rien. Un coup d'un soir. Voilà ce qu'il resterait.

« -ouais c'était une bonne façon de passer le temps. » à nouveau elle sourit avec humour. Elle avait passé une nuit vraiment sympa avec lui,  et elle adora son détachement. Kate rendit son baiser au barman avant de lui adresser un petit signe de la main et de le regarder partir. Quelques minutes plus tard elle était dans un taxi en direction de l'aéroport.

Quelques jours plus tard, elle avait passé sa journée avec une sorte de poids au creux du ventre. Le soir même, c'était Lucious qu'elle devait voir. Mais rien ne s'était passé comme il fallait dans sa journée. Elle n'avait fait que courir partout, et elle était terriblement en retard. Plus de batterie sur son téléphone pour le prévenir, pas eut le temps de passer se changer… est ce que c'était un signe ? Est-ce qu'elle faisait bien de le revoir ? Sara l'avait convaincu mais une partie d'elle-même avait déjà sortie l'armure et le bouclier pour ne pas souffrir à nouveau. Pourtant Kate savait que voir son visage, sentir son  parfum, tout allait être douloureux. Elle ne passa jamais la porte du bar. Mais elle avait reçu à nouveau un coup de poignard en plein cœur. La jeune femme était restée quelques secondes à l'observer, puis avait fait demi tour. Il semblait être bien mieux sans elle.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 703
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Kimber Hunting
J'ai 34 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis styliste et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire.
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200905114738619673
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200905114738705320





avatar :copyright:️ loudsilence



Il y avait du monde dans le bar. Ça n'était rien comparé à une boite de nuit. Mais pour aller danser il fallait attendre encore quelques heures. C'était une amie, enfin oui si une amie qui avait choisi cet endroit pour boire quelques verres. Kim n'était pas une habituée. Mais s'immerger dans ce monde, c'était toujourd drôle. Et elle ne vivait que pour ça. Rire, boire et profiter de la vie.

Elles étaient un petit groupe de huit. Toutes sortant des hautes sphères de la société, toutes vivant grâce à la réputation de papa et maman. Et surtout  grâce à leur argent.  Kim était douée pour le dessin, avait une imagination débordante et un goût certain pour les belles choses. Elle était devenue styliste, même si pour le moment son travail n'était reconnu ou connu nulle part. Ses parents ne croyaient pas en elle, pas non plus en son talents. Alors elle passait son temps à les décevoir. Exprès.

Ce soir les conversations des autres ne m'intéressaient pas. Elle n'était fixée que sur le beau blond solitaire au bar. Il semblait si triste ce pauvre petit lapin. Kim avait juste envie de la câliner. Au bout d'un long moment elle se décida à quitter la table, sans prévenir. Un tour au toilette pour être certaine de sa beauté. Puis elle s'avança jusqu'au bar, et vint coller son corps contre le comptoir, juste à côté de lui, pour passer commande. Le barman était occupé alors elle tapota des mains sur le zinc avant de regarder le beau blond. « - vous pouvez sourire, pour que je vois si ça vous va bien. Parce que le côté mélancolie j'aime bien, mais à la longue c'est barbant. Aller s'y essayer s'il vous plait ! » vu comment il était habillé, lui non plus n'était pas un adepte des vêtements bas de gamme.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 747
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Lucious Thompson
J'ai 44 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis officiellement gérant d'un restaurant, mais officieusement, je tente de me reconstruire et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et séparé d'une femme que j'aime plus que ma propre vie...
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102458488823
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102459638463


Après six mois passé en exil dans le Nevada pour tenter de fuir sa propre existence, Lucious est de retour à New York dans l'espoir de renouer avec la femme qu'il aime et qu'il a trompé par le passé. Un retour compliqué pour cet homme excentrique qui tente de se sentir vivant en expérimentant tout ce que la vie peut offrir au grand dam de ses proches...  


avatar :copyright:️ voir avatar



Des regards incessants en direction de l’entrée du pub, avec toujours ce même espoir de la voir, de croiser son regard, d’apercevoir son sourire. Mais à chaque fois, ce n’était que déception en remarquant que ce n’était toujours pas elle qui franchissait le seuil de la porte. Le temps continuait de s’écouler, mais sans lui, qui patientait inlassablement au comptoir du bar, tentant de se refreiner sur la boisson pour ne pas être ivre à son arrivée. Il voulait la reconquérir, pas lui donner une bonne raison de refuser de renouer le contact. Au bout de plus de quatre heures d’attente, Lucious se saisit de son portable tout en indiquant silencieusement au barman de lui resservir un scotch : Toujours pas là. J’ai compris le message… Tu aurais dû me laisser dans le Nevada. Lucious. Le message envoyé à Sara, il rangea le petit appareil dans la poche intérieur de son blazer et porta son verre à ses lèvres, ne grimaçant même plus sous la chaleur du liquide ambré. Il posa son regard sur la jeune femme à ses côtés qui tapotaient contre le dessus du bar, apparemment impatiente. Il avait envie de lui dire d’arrêter, mais finalement ce fût elle qui prit la parole en premier. Il se mit à rire tout en baissant la tête un bref moment, puis posa ses prunelles azur sur la jeune femme « Vous abordez tous les hommes de cette manière ou juste moi ? ». Il reprit une gorgée de son verre tout en réfléchissant un instant à savoir s’il devait poursuivre la conversation, puis pivota sur son siège pour lui tendre la main « Lucious Thompson. Et vous êtes ? ». Après tout, il n’y avait pas de hasard, seulement des rencontres. Il prit cette rencontre providentielle comme un signe du destin qui lui ouvrait un nouveau chemin. Une manière comme une autre de lui signifier qu’il était temps de tourner la page, que Kate avait fait un choix et qu’il devait l’accepter, en laissant le passé au passé. C’était douloureux et ça le serait sûrement toujours. Mais il ne pouvait continuer à se morfondre ainsi.

Pendant que le barman prenait sa commande, il s’autorisa à laisser glisser son regard sur sa silhouette, mais aussi sa manière d’être, de bouger, de se vêtir. Elle lui semblait familière. Elle devait sûrement faire partie de la jeunesse dorée de New York, tout comme lui « Qu’est-ce qui vous a amené ici-même ? » en terminant son verre de scotch « Et vous êtes venue seule ? ». En général, ce genre de femmes ne venait pas seule dans ce genre d’endroit. Elle devait être accompagnée par des amies tout aussi riche qu’elle pouvait l’être, et qu’il pouvait l’être aussi.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 703
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Kimber Hunting
J'ai 34 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis styliste et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire.
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200905114738619673
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200905114738705320





avatar :copyright:️ loudsilence



Kim avait un petit rire aiguë et franc, un rire qui dévoilait ses dents blanches et lui faisait plisser les yeux . Il se fit entendre à la réflexion qui lui fit le beau blond. « -c'est votre sourire que je veux voir, pas celui du mec du bout du bar qui dors dans sa bière. » elle avait déjà gagné d'ailleurs puisqu'il avait rit. « -vous avez des fossettes qui sont trop sexy ! J'adore ! » elle ne l'avait pas encore vu debout, mais il avait une certaine classe. Celle qu'on les hommes d'un certaine âge qui ont un sourire jusque dans les prunelles, et qui porte un costume comme s'ils étaient né pour ça. Kim glissa sa main dans celle de Lucious, souriante et charmante : « -Kimber Hunting. J'ai déjà entendu votre nom quelque part, mais je sais plus. » elle balaya tout ça d'un revers de main en de penchant un peu pour faire un coucou au barman. Plus pour s'exhiber que pour passer commande.

« -merci merci ! » lança t elle d'une voix chantante, avant de porter la paille de son cocktails à ses lèvres. « Hum… » elle lâcha la paille avant de répondre : « -des amis qui aiment parfois ce genre d'endroit. » un petit sourire : « -je viens de répondre aux deux questions en une ! Et vous vous attendiez sûrement quelqu'un, parce que vous avez regarder plus de mille fois la porte. Je suis là moi… » un haussement d'épaules avant de prendre une nouvelle gorgée tout en lui souriant. « -vous avez quelque chose de prévu là tout de suite ? » demanda Kim. Une heure plus tard, ils étaient chez un célèbre artiste qui donnait une soirée. Musique, alcool, drogue… Kim n'avait pas lâché la main de Lucious jusqu'à ce qu'ils arrivent devant les canapés. Encore quelques secondes et elle sniffait une ligne de coke pour vivre sa soirée à cent à l'heure. Son rire s’éleva dans la pièce, quelque peu étouffé par la musique. « -aller va s'y à toi Lucious ! »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 747
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Lucious Thompson
J'ai 44 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis officiellement gérant d'un restaurant, mais officieusement, je tente de me reconstruire et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et séparé d'une femme que j'aime plus que ma propre vie...
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102458488823
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102459638463


Après six mois passé en exil dans le Nevada pour tenter de fuir sa propre existence, Lucious est de retour à New York dans l'espoir de renouer avec la femme qu'il aime et qu'il a trompé par le passé. Un retour compliqué pour cet homme excentrique qui tente de se sentir vivant en expérimentant tout ce que la vie peut offrir au grand dam de ses proches...  


avatar :copyright:️ voir avatar



Ce fut avec une franchise presque déconcertante que la jeune femme lui signifia que, c’était sur nul autre que lui, qu’elle avait jeté son dévolu ce soir. Elle était même parvenue à le faire rire alors que pourtant, il était bien loin d’avoir le cœur à cela ce soir. Il jeta un regard à l’individu tout désigné par la jolie rousse « Il a peut-être passé une mauvaise journée » avant de poser son regard sur elle, sourire aux lèvres « Merci » tout en haussant quelque peu les sourcils, étonné par ce genre de compliment pour le moins direct. Après une brève hésitation, Lucious se décida à se présenter et pencha légèrement la tête en entendant le nom de la jeune femme « Je vous retourne la remarque. Pour ma part, nous faisons régulièrement une légère apparition dans les magazines financiers et dans les galas ». Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas renoué ainsi avec son monde. Diana étant une parenthèse qu’il voulait oublier. Depuis l’arrivée de Katelyn dans sa vie, il avait pris un certain recul avec la société Thompson et donc, par conséquent, avec son monde. C’était presque déstabilisant de renouer ainsi avec son ancienne vie.

Lucious était tout de même curieux de savoir ce qui avait pu amener une fille telle que cette dernière dans ce pub. Des amis. Il acquiesça silencieusement avant de lui rendre son sourire. Un sourire qui disparu bien vite alors qu’il jeta un nouveau regard en direction de la porte « Elle n’est pas venue… Ainsi va la vie » tout en tentant de reprendre contenance et pris le temps de réfléchir à la question de la dénommée Kimber. Qu’avait-il de mieux à faire ce soir ? Katelyn n’était pas venue et il ne pouvait pas attendre indéfiniment sa venue. Elle avait pris sa décision. Une page devait se tourner. C’était l’occasion pour Lucious de redevenir l’homme qu’il était avant sa rencontre avec celle qui avait chamboulé son cœur et sa vie. L’homme libre de toute attache, suivant l’envie du moment, vivant pleinement l’instant présent « Rien du tout ».

Ce fut comme ça que le millionnaire se retrouva dans l’appartement d’un artiste célèbre qui semblait avoir un goût prononcé pour les dérives en tout genre. L’ambiance était au rendez-vous, entre les câlins sur les sofas entre deux lignes blanches, Lucious avait réellement l’impression d’être revenu deux ans auparavant. C’était presque déstabilisant. Retour dans le terrier du lapin blanc. Main dans celle de Kimber, il se laissa guider jusqu’aux canapés sur lequel il prit place, observant sa partenaire de sortie sniffer une ligne blanche comme on prenait un café le matin « Tu n’as pas moins fort ? » avant d’observer la ligne blanche sur la table. Que risquait-il de toute manière ? C’était juste une fois. Il avança son visage, se boucha une narine et aspira d’une traite ce qu’il restait sur la table, fermant les yeux sous l’effet du stupéfiant. Il se frotta le nez et réouvrit les paupières « C’est fort ! ». Il avait tout perdu. Il n’avait plus rien à perdre dorénavant. Il cala sa tête contre le dossier du canapé, laissant le temps à la drogue de faire effet. Ce n’était qu’une question de minutes avant qu’il ne se mette à rire, puis il se leva, entrainant sa nouvelle amie avec lui « Allez viens ! ». Il n’avait plus le contrôle de rien. Il se saisit du verre d’un invité passant par là et l’avala cul sec. A cette allure, il n’allait pas tenir longtemps la soirée, mais peu importe.

« Debout Mr. Thompson ! On est venu régler votre caution » alors que le bruit de la porte s’ouvrant de sa cellule ne fit qu’accentuer le mal de crâne qui lui vrillait les tempes. Il se redressa sur le siège en métal « Comment suis-je arrivé ici ? » « On vous a trouvé ivre et sous l’emprise de stupéfiant sur la voie publique ». Lucious observa un moment l’agent et acquiesça. Il n’avait aucun souvenir. Il s’avança jusqu’à la personne qui avait payé sa caution « …Kim ? C’est ça ? Je n’ai aucun souvenir de la soirée ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 703
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Katelyn Thomas
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis séparée .
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 3158670318_1_5_4kncFmlO
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 3128324172_1_4_q4qN0aEV


Journaliste de presse écrite, Kate voyage beaucoup à travers le pays pour son travail. Après avoir galéré durant des années pour vivre de ce métier, elle arrive enfin à allier travail et passion.
Sa vie amoureuse chaotique semble la rattraper alors qu'elle vivait une histoire d'amour parfaite avec Lucious. Après s'être éloigné et enfin retrouver, le monde extérieur semble vouloir les mettre à rudes épreuves afin de voir la valeur de leur amour. Elle a peur de le perdre, peur de ne pas être la femme idéale pour lui à cause de ses origines et de son passé amoureux douloureux.


avatar :copyright:️ voir avatar


Quand elle avait posé la main sur la porte, et qu’elle l’avait vu en grande discussion avec cette fille, son geste était resté en suspend. L’autre était jolie – de son point de vu perso, non elle n’était pas belle – elle ne cessait de sourire. Et Lucious ne semblait pas s’en plaindre, encore moins la repousser ou lui faire comprendre qu’il attendait quelqu’un. Qu’il l’attendait elle. Kate avait laissé glisser sa main, reculé d’un pas avant de baisser les yeux et faire demi tour. Tout en marchant sous la fine pluie de novembre, elle serra très fort la mâchoire pour ne pas pleurer. Stop, elle avait déjà bien assez pleurer pour lui. Il fallait qu’elle avance, qu’elle reconnaisse qu’elle s’était trompée, que ça n’était pas lui le bon. Qu’encore une fois, elle s’était laissée avoir. Son portable sonna. C’était Sara. Kate ne répondit pas. Encore moins au six autres tentatives. Pour la fin de soirée, elle se réfugia chez Jerry et Charly. Elle s’était toujours sentie bien chez son artiste de copine. Elle fut brève au sujet de Lucious, ne souhaitait pas parler de lui. Alors quelques verres aidant, ils commencèrent tous les trois à refaire le monde et envoyé des idées en l’air. Dont une qui ravi la jeune femme. Charly voulait depuis longtemps avoir sa propre galerie d’art, aider les jeunes artistes à se faire connaître. Et pourquoi pas accepter l’idée de devenir associé, de changer totalement de métier. Ou bien de consilier cela à son idée de devenir son propre patron, lancer son journal…

C’était le coeur bien plus léger et la tête pleine d’idées qu’elle était rentrée chez elle vers les une heure du matin. Une douche, un pyjama et elle s’était mise au lit. Pourtant quelques minutes après avoir brassé dans tout les sens sous les draps, elle saisit son pc portable et commença à mettre aux propres toutes ces idées. Le sommeil l’avait fuit, et son coeur se consolait avec tout cela. Déformation professionnelle, elle décrocha sans regarder le numéro sur son téléphone qui sonna à quatre heure. « -pardon ? Non. Quoi ? Je… » soupire « -très bien… » voilà comment elle se retrouva à attendre au commissariat, les deux mains dans les poches de son manteau, à se geler pour faire sortir son ex de prison. Un petit goût de déjà vu, avec un arrière goût mien amer…

« -non moi c’est Kate, mais j’ai bien compris que tu m’avais déjà oublié. » Elle le détailla du regard. Il faisait peine à voir. Elle le devança à la sortie, dévalant les escaliers sans l’attendre. Une fois en bas elle lança : « -te donne pas la peine de me rembourser. Salut. » puis après un dernier regard elle lui tourna le dos avec l’intention d’aller se coucher.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 747
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Lucious Thompson
J'ai 44 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis officiellement gérant d'un restaurant, mais officieusement, je tente de me reconstruire et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et séparé d'une femme que j'aime plus que ma propre vie...
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102458488823
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102459638463


Après six mois passé en exil dans le Nevada pour tenter de fuir sa propre existence, Lucious est de retour à New York dans l'espoir de renouer avec la femme qu'il aime et qu'il a trompé par le passé. Un retour compliqué pour cet homme excentrique qui tente de se sentir vivant en expérimentant tout ce que la vie peut offrir au grand dam de ses proches...  


avatar :copyright:️ voir avatar



Dans un effort presque surhumain pour se rappeler de la soirée qui s’était clôturée derrière les barreaux d’une cellule, Lucious n’avait pas réellement prêté attention à la personne qui venait de le faire sortir de prison en payant sa caution. Le mal de crâne lui vrillait les tempes et sa vue n’était plus d’antan, encore moins après une soirée comme celle qu’il venait de passer. Il tâtonna sa veste à la recherche de ses lunettes qu’il posa, avec hâte, sur son nez pour relever ses prunelles azur sur nulle autre que Katelyn. Elle était là, devant lui. Toujours aussi belle, même au beau milieu de la nuit. Il ne percuta qu’à l’issue de sa phrase ce qu’elle venait de dire « De… Quoi ? » répliqua-t-il plus pour lui-même que pour la femme qu’il aimait et qui avait déjà quitté le commissariat. Il la talonna et sortit juste derrière elle, dévalant tout aussi rapidement les marches qui les séparaient « Kate, attends ! », risquant de peu de se tordre la cheville sur la dernière marche et lui saisit le bras afin qu’elle se tourne en sa direction « Je t’en prie… ». Lorsqu’il croisa à nouveau son regard, il crut défaillir. Comment était-ce possible d’aimer quelqu’un aussi fort ?! Il avait envie de la serrer dans ses bras, de l’embrasser, de revenir avant son infidélité… « Je t’ai attendu pendant plus de quatre heures dans le pub et tu n’es jamais venue. C’est toi qui m’as oublié Kate, pas l’inverse » tout en relâchant lentement son emprise sur le bras de Katelyn « Si je suis ici, c’est uniquement pour toi. C’est parce que j’avais l’espoir de… » de te reconquérir. Que tu m’aimes encore. Mais les mots restèrent à la barrière de ses lèvres alors qu’il la contempla comme si elle était la huitième merveilles du monde.
Il passa ses doigts sous sa monture pour se frotter les yeux et jeta un coup d’œil à sa montre. Le soleil n’allait pas tarder à se lever. Il pencha légèrement la tête sur le côté, comme il avait l’habitude de le faire « Si tu as un peu de temps devant toi et que … et que personne ne t’attend, on pourrait peut-être manger quelque chose ou juste marcher » tout en haussant les épaules. Elle allait sûrement le laisser sur le parvis du commissariat. Après tout, il appartenait à son passé et il était légitime à ce qu’elle lui demande de quitter sa vie. Mais la voir ainsi, devant lui. Il ne pouvait se résigner à la laisser partir aussi vite. Il avait besoin d’elle « On pourrait parler. Enfin si tu le souhaites ou je peux aussi rentrer chez moi » et se mit à balayer sa proposition d’un revers de main tout en se reculant « Tu sais quoi, laisse tomber. Sara aurait dû me laisser croupir à Las Vegas. Ça aurait été la meilleure des choses pour tout le monde » et tourna les talons en se traitant de tous les noms à voix basse, pour finalement se retourner en direction de Katelyn « Je t’aime toujours. Voilà, c’est dit. Je voulais que tu le saches ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 703
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Katelyn Thomas
J'ai 38 ans et je vis à New York. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis séparée .
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 3158670318_1_5_4kncFmlO
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 3128324172_1_4_q4qN0aEV


Journaliste de presse écrite, Kate voyage beaucoup à travers le pays pour son travail. Après avoir galéré durant des années pour vivre de ce métier, elle arrive enfin à allier travail et passion.
Sa vie amoureuse chaotique semble la rattraper alors qu'elle vivait une histoire d'amour parfaite avec Lucious. Après s'être éloigné et enfin retrouver, le monde extérieur semble vouloir les mettre à rudes épreuves afin de voir la valeur de leur amour. Elle a peur de le perdre, peur de ne pas être la femme idéale pour lui à cause de ses origines et de son passé amoureux douloureux.


avatar :copyright:️ voir avatar

Kate attends. La journaliste l’aurait parié. Si elle avait été à sa place, elle aurait fait de même. Pourtant elle se mordit les lèvres en se retournant, comme pour se retenir de l’insulter ou de l’envoyer se faire voir ailleurs. « -quoi ? » demanda la jeune femme avec lassitude. Elle savait de quoi il allait parler, elle savait d’avance qu’il allait lui reprocher ou lui demander. Et elle n’avait pas envie d’avoir cette conversation à presque cinq heures du matin alors qu’il empestait l’alcool et le parfum d’une autre femme. « -j’ai eu un problème au boulot. Lorsque je me suis pointée ton attente ne m’a pas vraiment parue douloureuse. » c’était presque du cynisme. Ça lui avait fait mal de le voir sourire et rire avec cette fille. Alors que d’après Sara, soit disant il était encore tellement amoureux. Au départ, Kate avait refusé de le revoir, elle avait dit à Sara qu’elle faisait pire que mieux en essayant encore et encore de les remettre ensemble. Qu’il fallait qu’elle lâche l’affaire. Ils étaient adultes, leur histoire était finie. Elles s’étaient un peu pris la tête, Kate avait pleuré, Sara s’était excusée, et finalement Kate avait dit d’accord. Tout ça pour ça ! Se retrouver face à lui, au petit matin, à l’entendre dire n’importe quoi.

« -oh oui bien sur ! La cellule de dégrisement c’est juste pour faire remonter les souvenirs ! Espoir de quoi Lucious ?! » Kate poussa un long soupire avant de remonter le colle de son manteau. Elle n’avait rien dormi de la nuit, et il faisait vraiment froid. Et voilà qu’il lui demandait s’ils pouvaient discuter ou marcher un peu. La jeune femme ouvrit la bouche pour protester mais en le voyant si misérable, elle soupira à nouveau. Il lâcha l’affaire tout seul, jouant les caliméros de service. Avant cela l’aurait attendrit, ce soir ça l’agaçait. « -ah ba oui c’est facile de jouer cette carte là ! Tu sais très bien que je te laisserais pas partir en pensant que tu as des idées noires. » Sans bouger, elle le regarda faire quelques pas. « -moi aussi je t’aime toujours Lucious. » souffla Kate d’une voix neutre. « -mais ça ne change rien au fait que toi et moi c’est terminé. Je te l’ai déjà dis, je… pardonner ce que tu as fais… c’est au dessus de mes forces. » elle se dit que c’était peut être l’occasion de tout lui dire, de lui faire comprendre correctement les choses. « -tu voudrais vraiment d’une vie de couple où je m’interroge sur chaque retard, où je doute sur chaque sms, où j’ai peur à chaque fois qu’une femme te fais de l’oeil ? C’est moi qui deviendrait jalouse, possessive, invivable. Je ne te mérite pas ça et toi non plus. » Kate se passa une main dans les cheveux, tout en regardant ailleurs. Puis elle ajouta : « -si on doit continuer à parler, je veux un chocolat bien chaud. » Faire une sorte de trève, de paix durable est ce que c’était possible ? Elle en doutait mais au moins, lui parler l’aiderait à avancer de son côté. A arrêter de se poser trop de questions.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 747
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

1388893693-sans-titre-15.png
Lucious Thompson
J'ai 44 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis officiellement gérant d'un restaurant, mais officieusement, je tente de me reconstruire et je m'en sors pas trop mal. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuf et séparé d'une femme que j'aime plus que ma propre vie...
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102458488823
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 200904102459638463


Après six mois passé en exil dans le Nevada pour tenter de fuir sa propre existence, Lucious est de retour à New York dans l'espoir de renouer avec la femme qu'il aime et qu'il a trompé par le passé. Un retour compliqué pour cet homme excentrique qui tente de se sentir vivant en expérimentant tout ce que la vie peut offrir au grand dam de ses proches...  


avatar :copyright:️ voir avatar



Lucious voyait la venue de celle qu’il aimait comme un signe de la Providence, pour lui signifier de ne pas baisser les bras maintenant. Il aurait pu la laisser partir après ce bref échange de banalités, mais il en était tout bonnement incapable. C’était pour cela qu’il avait dévalé les marches à toute vitesse pour la saisir par le bras, la retenir à lui. Il ne lui demandait que quelques heures de son temps. Quelques heures qui pourraient peut-être faire la différence entre aujourd’hui et demain. Un infime espoir. Mais il regretta presque son initiative devant le ton cynique de celle qu’il aimait « Tu me juges sur un instant. J’ai patienté des heures durant, seul à ce bar Kate ». Finalement, l’amertume n’avait pas disparu avec le temps. Il sentit doucement, lentement, son espoir se dissiper alors que la réalité le rattrapait brutalement. Elle lui en voulait toujours.

Alors qu’il tentait de faire un pas vers elle, Katelyn en faisait deux en arrière, n’hésitant pas à se monter amer avec lui. Lui qui était revenu pour elle, mais elle ne semblait pas le croire. Elle doutait de sa parole. Il détourna un instant le regard pour reporter son attention sur elle « Espoir de renouer avec toi… » souffla-t-il presque désespéré, craignant chaque parole, chaque mot prononcé par la jeune femme. Ce fut la raison qui le poussa à abandonner, à rebrousser chemin en espérant oublier chaque seconde de cette soirée. Sara aurait dû le laisser croupir dans le Nevada. Tout cela lui faisait plus de mal que de bien, finalement. Après quelques pas, il fini par se retourner en entendant les mots de la jeune femme qui craignait pour sa vie et ajouta, sans colère aucune « Non Kate. Ce n’est pas facile de jouer cette carte-là. L’homme que tu vois devant toi ici-même, ce soir, est la meilleure version de moi que j’ai à t’offrir depuis ses six derniers mois ». Malgré sa nuit dans une cellule froide et à l’odeur de relents d’urine, Lucious faisait moins peine à voir que lorsqu’il séjournait encore de l’autre côté du pays. Il avait fait des efforts pour se présenter à elle ce soir, mais cela, elle l’ignorait… comme elle ignorait beaucoup de choses à son sujet. Il leva cependant un mystère concernant l’amour qu’il lui portait toujours. Et alors que les mots de Kate auraient dû lui donner du baume au cœur, ce fut tout le contraire qui se produisit. Pas de sentiments dans sa voix et elle décida même de briser davantage l’homme qu’il était en lui rappelant qu’elle ne lui pardonnerait jamais ce qu’il avait fait. Il retira ses lunettes pour essuyer ses yeux embués de larmes en se rendant compte que tout était perdu, même après ces quelques mois écoulés. Elle lui fit comprendre les raisons alors qu’il se rapprocha d’elle lentement, tout en l’écoutant avec attention. Elle avait peur. Peur qu’il ne recommence. Peur qu’il détruise de nouveau leur relation. Peur qu’elle ne souffre encore par sa faute « Diana était une exception… » murmura-t-il presque plus pour lui-même que pour Kate, puis sourit pour la première fois en sa compagnie lorsqu’elle lui proposa de continuer à parler « Bien sûr » avant de se rappeler qu’il avait oublié quelque chose « Attends-moi ici, je reviens » et fit quelques pas sur les marches avant de se retourner « Tu m’attends ?! » et se rendit au commissariat.

Lucious revint avec la petite boite qui ne l’avait pas quitté depuis le début de soirée, et dévala les marches avec hâte « On peut prendre ce chocolat chaud ». Ils trouvèrent refuge dans une petite boulangerie qui venait tout juste d’ouvrir et dont l’odeur donnait faim à Lucious qui commanda deux chocolats chauds et des pains aux raisins. Il attendit que la serveuse ne s’éloigne pour pousser la petite boite jusqu’à Katelyn « C’est pour toi. Je voulais te l’offrir ce soir, mais… tu es arrivée en retard et je me suis laissé embrigader dans une soirée étrange. Bref » tout en balayant tout cela d’un revers de main. Il ajouta avec une certaine hésitation dans la voix « Tu ne me feras plus jamais confiance, n’est-ce pas ? » et ajouta « Je n’ai pas envie de te promettre que je ne serai plus infidèle. J’ai envie de te le prouver chaque jour que Dieu fait, Kate. Diana était une exception et elle était déterminée à avoir ce qu’elle voulait. Elle l’a eu et a disparu de ma vie… Et depuis, je me détruis à petit feu en espérant qu’un jour, je ne me réveille plus. Parce que je sais que ce jour-là, je cesserai enfin de souffrir ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
“Plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer.” [Lincoln/Kate]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: