Partagez
 
 
 

 Vive les mariés ! ft. Myre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
En ligne
Myre
Myre
MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 02/08/2020
CRÉDITS : Nina Y

UNIVERS FÉTICHE : Tous, avec une belle histoire d'amour en général
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t4079-a-la-peche-aux https://www.letempsdunrp.com/t4073-les-araignees-au-plafond-d-une-arachnophobe
tea

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Empty

vava_i11.png
Eliott Gardner
J'ai 35 ans et je vis à Chigaco, USA. Dans la vie, je suis junior manager dans une grosse entreprise : Grant Thornton LLP et je m'en sors très bien si je ne compte pas le temps perdu mais ça n'est pas l'éclate et je n'aime pas parler de mon travail. Sinon je suis divorcé et célibataire et je le vis mal.

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Tumblr_o9fqv0DfP31so7uc5o1_400
* J'ai grandi dans une petite banlieue proche de la campagne et cette ambiance me manque un peu.
* Je suis dans une période de remise en question, un peu perdu entre ma vie actuelle et mes envies.
* Je pensais qu'à cet âge j'aurais déjà 2-3 enfants, une petite maison en banlieue et une vie paisible et simple. Au lieu de ça je m'arrache depuis dix ans dans un travail qui ne me plait pas et ma femme m'a quitté.
* Je suis ce qu'on appelle un bon gars, sympa, serviable, sans histoire, peut-être un peu trop neutre dans la vie. On m'a souvent reproché de ne pas vouloir prendre partie. Et je dois bien avouer qu'en tant que mâle blanc, ainé d'une famille aisée, j'ai eu une vie franchement tranquille et facile, je n'ai jamais eu à me battre pour quoi que ce soit. Ou je ne l'ai jamais fait et c'est peut-être pour ça que j'ai perdu ma femme. Je suis aussi timide, plutôt discret, un humour léger et pince-sans-rire.
* J'ai rencontré Margot au lycée, c'était ma première histoire sérieuse, ma première fois aussi et ça a duré quinze ans entre nous. On s'est marié, on a même essayé de faire des enfants. Et puis un matin elle m'a annoncé qu'elle était enceinte et que je n'étais pas le père et elle est partie. Pour résumé.
* J'aime les choses simples comme me promener dans un parc, regarder les étoiles. J'ai une petite maison de campagne en montagne où je pêche et je regarde le ciel à travers ma lunette. Je l'ai acheté après le divorce et j'y vais très souvent ces derniers temps, pour réfléchir.
* Je suis un grand-frère poule.
* "Le gars qu'on n'a jamais vu bourré." Je ne suis pas un gros fêtard et je tiens assez bien le peu que je bois. A l'université, on me disait souvent que je ne savais pas me lâcher et il faut avouer que je suis un peu trop sérieux. Je ne suis pas très à l'aise sur la piste de danse.
* Mon rêve, étonnement, ça serait d'avoir ma boutique de fleurs. J'adore les fleurs, une véritable passion que je tiens de ma grand-mère. Elles me donnent une créativité que je n'ai jamais sinon et je suis imbattable sur leur nom. C'est d'ailleurs moi qui ait créé l’arrangement floral pour le mariage de ma sœur.
Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Photo-1519225421980-715cb0215aed-2544a04a


Sam Claffin

Il y a quand même ce petit moment de doute, d'angoisse, de crainte, de "et si" et de tout ce qu'on veut qui vient l'assaillir alors qu'il court se mettre à l'eau. Comme s'il se refroidissait en même temps du corps et de l'esprit. Mais il ne fuira pas Eliott, non, il agira comme un homme, même si présentement, aller se mettre à l'eau n'est pas l'idée la plus mature du siècle. C'est que c'est si difficile de savoir ce dont on a envie, savoir de quoi sera fait le futur et comme elle a posé la question, ça lui met la pression d'un coup. Même s'il se dit que ce n'était pas ce qu'elle voulait faire.

Il a envie de l'embrasser, il lui trouve du charme, mais c'est physique, ça ne demande pas forcément de sentiment. Et ça des sentiments, elle semble en avoir plus que lui. C'est tellement plus simple de ne pas se poser de question et de juste laisser venir. C'est ça dont il a envie Eliott, de simplicité et d'évidence. Alors il a un petit coup de panique momentanée, à se demander s'il ne ferait pas mieux de ne rien commencer. (Ce qui est un peu tard déjà.) Il a le droit d'avoir peur aussi, mais il se jure de ne pas fuir, ce n'est plus de son âge que de craindre les sentiments d'autrui.

Ceci dit, le doute s'efface comme par magie lorsqu'il se retourne et observe la brunette se mettre à l'eau à son tour. Il n'aurait pas cru qu'elle le suivrait, mais elle est pleine de surprise, comme toujours finalement. Il ne loupe rien du spectacle, telle une sirène, presque nue, elle l'envoûte et lui rappelle pourquoi il avait envie de l'embrasser il y a quelques minutes à peine. Et s'il avait oublié, elle se charge de lui remémorer elle-même. Mais à peine avait-il commencé à l'attirer dans ses bras qu'ils furent interrompu par Miss l'emmerdeuse, titre décerné en toute amitié.

Stacy qui l'engueulait depuis l'autre bout de la plage, avec une voix qui portait aussi loin que la nounou d'enfer, c'était remarquable. Eliott leva les bras et recula pour clamer son innocence " JE PLAIDE NON COUPABLE !" Alors que les preuves étaient accablantes, puisque pris en flagrant délit, mais c'était bien Indie qui avait mis sa bouche sur la sienne cette fois non ? Il souriait, goguenard. Toute la petite bande fut vite réunit dans l'eau, jouant comme des gamins. Eliott coula Stacy un nombre incalculable de fois, mais puisqu'elle essayait de le noyer encore et encore, il ne s'en privait pas. Après presque trente minutes à jouer comme des gamins, ils commencèrent à avoir tous un peu froid et n'ayant pas prévu de serviettes ni quoique ce soit, ils furent contraint de filer dans leur chambre respective pour se réchauffer sous une bonne douche et se changer.

Dans la grande salle la première fête prenait fin, tout le monde voulait garder de l'énergie pour le lendemain, ils iraient donc probablement tous se coucher directement. Du moins c'est ce qu'Eliott pensait pour lui-même et conclut pour les autres. Ils délaissèrent tout le monde dans les escaliers pour se rendre avec Indie vers leurs chambres voisines. Vint ce moment gênant où il ne su pas trop quoi faire ou dire alors qu'ils arpentaient le couloir en silence. Le grand blond n'avait pas spécialement envie de précipiter les choses, mais ils pouvaient aussi passer la nuit à discuter, profiter de ce court week-end pour en apprendre à se connaître autant que possible. Cependant il ne savait pas comment elle pourrait prendre une invitation à venir dans sa chambre.

Il arriva devant sa porte et s'arrêta, tout en retenant la jolie brune pour qu'elle ne s'enfuit pas dans sa propre chambre. Lui tenant le bras, il la regarda un instant visiblement hésitant. Pouvait-il l'embrasser à nouveau ? Ou bien était-ce différent à la lumière vive du couloir ? Il finit par lui souhaiter simplement une bonne nuit avant de la lâcher et d'ouvrir s'apporte et avant de la quitter définitivement, lui rappela qu'il était là si elle avait besoin de quoi que ce soit.
Certainement qu'en ne prenant pas les devants, il venait de créer un ultime malaise entre eux. Il chassa l'idée, pensa au réconfort d'une bonne douche brûlante et d'un lit douillet. Demain matin ils se retrouveraient tous pour le petit déjeuner, ensuite ils auront bien le temps de discuter avec les idées plus claires.

Même s'il s'imaginerait toute la nuit qu'elle fasse irruption à l'improviste.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 615
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Empty

vava_i11.png
Indiana Rose
Mcfadden

J'ai 30 ans et je vis à New-Rochelle, NY, USA. Dans la vie, je suis hôtesse d’accueil dans un hôtel huppé et je m'en sors du mieux que je le peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis terriblement seule et je le vis pas franchement bien..

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 8eaj
* Vie encore chez pôpa et môman ayant un mal de chien à prendre son envol (la vie de célibataire c’est tout de même cher payé)
* Ainée d’une fratrie de quatre enfants, elle est la seule à être encore dans le cocon familiale.
* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts même si…
* Il lui arrive souvent de gaffer à cause des dix doigts en question, grossière quand elle est stressée, manque de confiance en elle, tendance à l’auto-flagellation.
* Cherche l’amour, mais sans savoir comment s’y prendre (jamais eu de mec en 30 ans vie, la loose d’après une de ses amies)
* Aime rire, lire, écrire des poèmes, fait de la peinture sur soie et des arrangements floraux.
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 T30_weddings-coronavirus-53d624e-scaled


Jacinda Barrett
Même s’ils s’amusent tous beaucoup, à se jeter de l’eau à la figure, ou de tenter se noyer les uns et les autres, comme des gosses. La fraîcheur de la nuit les oblige pourtant à sortir de la mer et de rejoindre le sable, pour se rhabiller. Ce serais tout de même dommage d’attraper froid, alors que le grand jour à lieu demain. Jade et Noah seraient sans aucun doute déçus qui plus est, s’ils ne pouvaient participer à la célébration, parce qu’ils ont attrapé la mort. Et de toute façon, il est bien hors de question pour Indiana de ne pas voir ses deux amis se marier, donc, ce n’est pas plus mal qu’ils s’arrêtent là, ils vont avoir besoin de toute leur énergie pour la fête à venir. Le petit groupe rejoint donc l’intérieur de la demeure des Cooper, ou la première soirée semble s’être achevée. Chacun regagnant sa chambre, dans le but de bien se reposer. La brunette salua donc ses amies, ainsi que Josh et Nathan, puis elle suivit Eliott, après que Stacy lui eut lancé un drôle de regard. Non mais elle s’imagine quoi au juste ? Comme si la jeune femme allait se jeter comme ça sur le grand blond, non, non, non.

Alors oui, c’est vrai qu’il lui fait de l’effet, elle ne va pas dire le contraire, mais quand bien même, la miss ne veut pas faire ça, pour le principe de le faire. Aussi sexy, sois Eliott Gardner. Pareil, il ne faut certes qu’elle ne réfléchisse pas trop et qu’elle profite, mais sans que ça parte non plus en cacahuète. Mine de rien, ce soir, elle a tout de même fait un grand, très grand pas avec le frère de Jade, cependant, le sexe ça lui semble un gouffre immense. Puis de toute façon, Indie ne sait pas trop si lui aurait voulu, quand bien même elle le voudrait… D’ailleurs, comment elle est censée savoir quand un homme se sent l’envie pour ce genre d’activité ? Bonne question. Sans doute qu’elle pourrait demander à Claire, Stacy ce n’est même pas la peine, mais enfin, il est sûr que la blonde lui demanderait pourquoi ça l’intrigue. Chose que miss Mcfadden ne se voit pas expliquer. Bref, à force d’être plongé dans ses pensées, le silence s’est installé et elle n’a pas bien le temps de le briser. Qu’Elliot est arrivé à sa porte, la retenant doucement par le bras, geste qui retient l’attention de la jeune femme. Peut-être qu’il a quelque chose d’important à lui dire ?

Tout en la regardant, il lui semble un peu hésitant, mais sans doute qu’elle se fait des idées. Surtout qu’après-coup, Eliott finit par lui souhaiter une bonne nuit, et Indiana en fait de même en lui souriant, lui disant qu’elle n’hésitera pas si elle a besoin de quoi que ce soit. Un dernier regard à l’attention du grand blond, puis il pénètre dans sa chambre et Indie en fait de même. Une douche plus tard, la voilà dans son lit tentant tant bien que mal de fermer les yeux, et attendant sagement que Morphée pointe le bout de son nez. Mais la chose n’est pas rendue évidente, puisque que la miss se repasse la journée dans sa tête et surtout les petits moments en compagnie du grand blond. C’est fou comme cela est vite passer mine de rien. Et demain, ça passera sans aucun doute encore plus vite. Il serait bien tentant de rejoindre le frère de Jade, pour allonger un peu le temps. Cependant, deux choses la freinent, la première est qu’il risque de peut-être s’imaginer des choses si elle arrive à cette heure-ci, et la seconde, c’est qu’il doit déjà dormir. Oui, c’est plus que probable, vu que ça fait au moins une heure qu’elle tourne et se retourne dans son lit.

Finalement, le temps passe et le sommeil finit par la gagner, fort heureusement. Le lendemain, c’est la lumière du soleil filtrant à travers les rideaux qui la réveille, plutôt doux, jusqu’au moment ou elle se rend compte que tiens, oups, il est dix heures bien passé. Et qu’elle doit encore se préparer, si elle ne veut pas arriver en retard à l’église et se faire étriper par Jade au passage. Crotte, crotte, crotte ! Branle-bas de combat, Indie s’active aussi vite qu’elle le peut, tout en s’habillant et se maquillant aussi bien que possible. Pas très évident, mais elle y arrive tout de même. Mais le sort semble vouloir s’acharner sur elle, en découvrant plusieurs messages de Claire et Stacy lui demandant ce qu’elle fait pour l’une et ce qu’elle branle pour l’autre, et lui annonçant qu’elles sont déjà parties. Comme beaucoup d’autres invités.

— Fuck ! qu’elle marmonne dans la chambre.

Il lui reste un quart d’heure pour rejoindre l’église, si en voiture, c’est parfaitement faisable, à pied, c’est juste mort. Mais, avec un peu de chance quelqu’un est encore dans le coin et pourras l’y conduire. Sortant de la chambre, Indie voit Eliott faire de même, visiblement lui aussi, il a eu une panne de réveil. Un mal pour un bien, lui doit avoir une voiture après tout et la très grande envie de rejoindre l’église fissa étant le frère de la marier, lui a encore plus de chance de se faire crucifier.

— Eliott ! Bonjour Eliott ! s’exclame Indiana en le rejoignant. Pitié, dis-moi que tu as une voiture ?!

Sinon, ils ne sont pas dans le caca…


Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 511a43aa77653d87c19e90180dddb5fbaccf22f0r1-444-250_hq
Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Myre
Myre
MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 02/08/2020
CRÉDITS : Nina Y

UNIVERS FÉTICHE : Tous, avec une belle histoire d'amour en général
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t4079-a-la-peche-aux https://www.letempsdunrp.com/t4073-les-araignees-au-plafond-d-une-arachnophobe
tea

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Empty

vava_i11.png
Eliott Gardner
J'ai 35 ans et je vis à Chigaco, USA. Dans la vie, je suis junior manager dans une grosse entreprise : Grant Thornton LLP et je m'en sors très bien si je ne compte pas le temps perdu mais ça n'est pas l'éclate et je n'aime pas parler de mon travail. Sinon je suis divorcé et célibataire et je le vis mal.

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Tumblr_o9fqv0DfP31so7uc5o1_400
* J'ai grandi dans une petite banlieue proche de la campagne et cette ambiance me manque un peu.
* Je suis dans une période de remise en question, un peu perdu entre ma vie actuelle et mes envies.
* Je pensais qu'à cet âge j'aurais déjà 2-3 enfants, une petite maison en banlieue et une vie paisible et simple. Au lieu de ça je m'arrache depuis dix ans dans un travail qui ne me plait pas et ma femme m'a quitté.
* Je suis ce qu'on appelle un bon gars, sympa, serviable, sans histoire, peut-être un peu trop neutre dans la vie. On m'a souvent reproché de ne pas vouloir prendre partie. Et je dois bien avouer qu'en tant que mâle blanc, ainé d'une famille aisée, j'ai eu une vie franchement tranquille et facile, je n'ai jamais eu à me battre pour quoi que ce soit. Ou je ne l'ai jamais fait et c'est peut-être pour ça que j'ai perdu ma femme. Je suis aussi timide, plutôt discret, un humour léger et pince-sans-rire.
* J'ai rencontré Margot au lycée, c'était ma première histoire sérieuse, ma première fois aussi et ça a duré quinze ans entre nous. On s'est marié, on a même essayé de faire des enfants. Et puis un matin elle m'a annoncé qu'elle était enceinte et que je n'étais pas le père et elle est partie. Pour résumé.
* J'aime les choses simples comme me promener dans un parc, regarder les étoiles. J'ai une petite maison de campagne en montagne où je pêche et je regarde le ciel à travers ma lunette. Je l'ai acheté après le divorce et j'y vais très souvent ces derniers temps, pour réfléchir.
* Je suis un grand-frère poule.
* "Le gars qu'on n'a jamais vu bourré." Je ne suis pas un gros fêtard et je tiens assez bien le peu que je bois. A l'université, on me disait souvent que je ne savais pas me lâcher et il faut avouer que je suis un peu trop sérieux. Je ne suis pas très à l'aise sur la piste de danse.
* Mon rêve, étonnement, ça serait d'avoir ma boutique de fleurs. J'adore les fleurs, une véritable passion que je tiens de ma grand-mère. Elles me donnent une créativité que je n'ai jamais sinon et je suis imbattable sur leur nom. C'est d'ailleurs moi qui ait créé l’arrangement floral pour le mariage de ma sœur.
Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Photo-1519225421980-715cb0215aed-2544a04a


Sam Claffin

Le rêve n'est pas devenu réalité. Pas plus qu'il n'a été tout court.
Après une bonne douche chaude, le grand blond s'est couché sur son lit et s'est rapidement endormi, s'emmêlant dans les draps. Il a dormi profondément, un sommeil sans rêve. Il a dormi comme un bébé même, probablement sa meilleure nuit depuis un moment et tellement bien qu'il a dormi trop tard.
Elliott n'avait même pas vérifié son réveil en se couchant et avait magistralement ignoré les rayons du soleil qui perçaient dans les jours des volets.

D'un coup, d'un seul, après un ronflement bien trop prononcé il s'était relevé en s'écriant "BORDEL DE MERDE !" Il avait regardé l'heure, avait dit "merde" encore, et plusieurs fois d'affilées. Il avait pris dix secondes pour se demander si l'espace temps lui permettait de prendre une douche de deux minutes, avait senti ses aisselles et avait filé sous la douche, froide, histoire d'être rapide. Il avait ensuite sauté avec maladresse dans son smoking, sans même prendre le temps d'attacher son nœud papillon. Bien sûr il avait continué de pester, parce qu'il n'avait rien avaler, à peine un peu d'eau, que tout semblait prendre trois fois plus de temps soudain et qu'il était en retard au mariage de sa sœur.

C'est un Elliot au style décoiffé extrêmement réussi qui finit par arriver enfin à sortir de cette maudite chambre. A peine un pied dehors, il sursauta en entendant Indie, avec l'impression qu'elle lui tombait dessus mais c'était surtout parce qu'il était trèèèèèèès embarrassé. Pas le temps de réfléchir à la forme de leur bonjour, ni à la soirée d'hier.

- Voiture ! Qu'il s'exclama aussitôt tout en la pointant avec ses deux index et en claquant des doigts, façon de confirmer que c'était une excellente question et remarque. Eliott s'emmêla les doigts en récupérant la carte de sa chambre, ouvrit la porte, pris les clefs tout en saluant enfin la demoiselle. " Bonjour Indie..."

Quelques secondes plus tard, il était dans le couloir et il ne perdit pas une seconde de plus pour se diriger vers la voiture, d'un pas pressé.

" Allons-y !" C'était les derniers mots qu'il avait prononcé en passant le pas de la porte de sa chambre, ensuite il avait foncé à travers le bâtiment puis la cours, prenant les marches deux par deux et sans regarder derrière lui. Pas qu'il ne souciait pas d'elle, il l'entendait qui suivait et c'était la seule chose qui comptait. Au volant Eliott ne fut pas bien plus loquace, il était tendu, stressé, pas franchement fier de lui. Il roulait un peu trop vite, même s'il essayait de calmer son envie d'enfoncer la pédale.

- Jade va me trucider, finit-il par dire, les sourcils froncés et toujours aussi soucieux. Le compteur de l'horloge tournait sur l'affichage de la voiture, les minutes passaient, Eliott tapotait son volant impatiemment, soufflait à chaque feu rouge ; il ne montrait pas son plus beau visage en plus de ne pas avoir décoché un seul sourire depuis qu'ils s'étaient croisés, même si c'était compréhensible. Lorsque l'église fut en vue, il réalisa de quoi ça aurait l'air, lui en retard avec Indiana, alors que leurs amis les ont vu bien proche la veille. Et lui, lui avait à peine adresser un regard, ce qui n'était vraiment pas très correct de sa part, même dans ces circonstances. Il se tourna donc vers elle, l'air inquiet, tenta un maigre sourire, regardant évidement la route en alternance.

- Excuse-moi Indie, mais je me suis vraiment mis dans une merde noire. Si je suis vivant à la fin de la cérémonie, je te promets que je...

Eliott pila soudain pour laisser passer un piéton, avec l'impression que le monde lui mettait toutes les embuches possibles sur sa route. Il laissa sa phrase en suspend, parce qu'il ne savait même pas comment la finir correctement. Que voulait-il lui promettre ? Simplement de passer un moment ensemble, peut-être pour parler d'hier soir, peut-être même pas, il ne voulait pas avoir l'air trop sérieux non plus, ou trop grave. Finalement, et comme il s'en doutait, la simplicité ce n'était pas son truc et il se prenait bien la tête le blondinet. Il se gara au premier endroit disponible, s'empressa de sortir de la voiture qu'il vint fermer derrière la brune et il posa une main dans son dos tout en marchant à ses côtés vers la grande et massive porte en bois qui était encore entrouverte. Jade marchait dans l'allée centrale avec leur père, ils pouvaient encore rentrer discrètement et aller s'asseoir dans les rangs du fond.

Mais Eliott se tourna plutôt vers Indiana et chuchota : " Est-ce que tu saurais attacher ce truc ? " tout en lui montrant son nœud papillon. Il savait faire en temps normal, devant un miroir néanmoins et sans doute qu'il en était capable mais le stress avait achevé toute agilité et capacité de réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 615
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Empty

vava_i11.png
Indiana Rose
Mcfadden

J'ai 30 ans et je vis à New-Rochelle, NY, USA. Dans la vie, je suis hôtesse d’accueil dans un hôtel huppé et je m'en sors du mieux que je le peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis terriblement seule et je le vis pas franchement bien..

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 8eaj
* Vie encore chez pôpa et môman ayant un mal de chien à prendre son envol (la vie de célibataire c’est tout de même cher payé)
* Ainée d’une fratrie de quatre enfants, elle est la seule à être encore dans le cocon familiale.
* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts même si…
* Il lui arrive souvent de gaffer à cause des dix doigts en question, grossière quand elle est stressée, manque de confiance en elle, tendance à l’auto-flagellation.
* Cherche l’amour, mais sans savoir comment s’y prendre (jamais eu de mec en 30 ans vie, la loose d’après une de ses amies)
* Aime rire, lire, écrire des poèmes, fait de la peinture sur soie et des arrangements floraux.
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 T30_weddings-coronavirus-53d624e-scaled


Jacinda Barrett
Indie est tellement stressée à l’idée de rater le mariage de Jade et Noah, que lorsqu’elle voit sortir miraculeusement Eliott de sa chambre, elle n’est même pas embarrassée. Bien trop pétri par l’angoisse pour que ça effleure sa petite tête de linotte. Mais ça reviendra à coup sûr, ça revient à chaque fois. Bonjour expédié, les ronds de jambes devront attendre également que l’un comme l’autre ne soit plus en mode panique. La jeune femme lui demande s’il n’a pas une voiture, elle prie même de façon intense pour que ce soit le cas. Parce que sinon, jamais ils n’arriveront à temps à la célébration. Jade ne voudra plus être son amie et son frère disparaîtra de façon inexplicable. Fort heureusement, le grand blond semble avoir une illumination au mot voiture, ce qui rassure un peu la grande brune, parce que ça veut sans doute dire qu’il a une voiture. Et qu’ils sont un peu moins dans le caca que ce qu’elle imaginait.

Clé de voiture récupérée et Indiana salué, même si elle ne lui aurait pas tenu rigueur de l’oublier. Voilà Eliott fonçant littéralement dans les couloirs de la demeure, la brune trottinant derrière lui aussi bien que possible, concentrée pour ne pas perdre le frère de Jade, tout en essayant de ne pas se ramasser par terre. Tomber serait une vraie perte de temps. Mais malgré ses talons hauts, elle arrive en un seul morceau jusque-là voiture et s’empresse d’y monter une fois celle-ci déverrouillée. « Ok, ok ! Ça va le faire. On va arriver à cette putain d’église et assister à ce moment très important pour Jade et Noah. Ouais, ouais, ça va le faire ! ». De toute façon, il faut que ça le fasse, ils n’ont pas le choix.

Une fois en route, la jeune femme sent bien la fébrilité d’Eliott, qui semble partagé entre l’envie d’arriver à temps et de rouler un chouia vite et celle de carrément se la jouer Fats and Furious. Indiana lui est cependant reconnaissante que le blond ne prenne pas la seconde option. Elle aussi a grandement envie d’y être à temps, mais en un seul morceau s’il vous plaît. Au bout de quelques minutes, la voix du conducteur s’élève dans l’habitacle, tellement fixée sur l’horloge, que ça l’a fait sursauter légèrement. Enfin, elle ne répond rien à la remarque d’Eliott, mais il est clair que si elle risque quand même d’en prendre pour son grade, elle n’ose imaginer pour le pauvre grand-frère de la mariée. Et la brunette aimerait bien le rassurer, par ses mots, ou même un geste. Mais rien ne sort de sa bouche et ses mains restent posées sagement sur ses cuisses. C’est bête, mais elle ne se sent tout simplement pas légitime de le faire, alors certes, hier ils se sont beaucoup rapprochés, mais elle n’a pas vraiment de statut définit avec lui. Disons qu’ils sont passés de vagues connaissance, à bonne connaissance. Ou quelque chose du genre.

La grande brune est sortie de ses réflexions par la voix d’Eliott s’élevant à nouveau, alors qu’il lui jette un coup d’œil, tout en gardant un œil sur la route. Plus prudent en effet. Le blondinet s’excuse, même si elle ne comprend pas bien sur le coup, ce n’est pas sa faute s’ils sont en retard…Enfin, sans doute qu’ils auraient dû être prévoyant et mettre leurs réveils à sonner, mais en dehors cette méga boulette, le grand blond n’a pas besoin de lui présenter la moindre excuse.

— Si ça peut te rassurer, je risque de tomber avec toi, réplique Indie en tentant un sourire.

En revanche, elle aimerait bien savoir ce qu’il tient à lui promettre, mais n’a pas le temps de lui demander quoi que ce soit, qu’il freine brusquement. Bien, bien, arriver à l’église qui est en vue est une chose, mais ce serait bien qu’ils évitent de descendre un piéton au passage. Indiana tourne la tête de côté, se retenant de rire, parce qu’il n’y a pas franchement de quoi se marrer, mais entre ça et le stress, disons que c’est nerveux. Mais, alléluia les voilà à destination, et tout comme son comparse la jeune femme s’empresse de sortir de la voiture, pour rejoindre l’intérieur de l’église, ou Jade est en train de remonter l’allée.

Tout juste !

Avant de rentrer cependant, il y avait une dernière question à régler, celle de l’état d’Eliott, qu’Indie n’avait pas remarqué avec l’empressement. On voit très clairement qu’il s’est dépêché, tout est un peu de travers dans son costume.

— Oui ne t’en fais pas, je suis devenue très adroite pour faire les nœuds papillon !

Même si elle est une simple hôtesse d’accueil, il lui arrivée plusieurs fois d’aider quand des mariages ont lieu à l’hôtel ou elle travail. Alors entre les nœuds de cravate et les nœuds papillon à faire, ou à arranger, oui, elle a maintenant une certaine expertise. La jeune femme réarrange un peu le smoking d’Eliott et le tour est joué. On fera avec pour la coiffure, elle se voit vraiment très mal passer sa main dans ses cheveux pour limiter la casse, bien que le style décoiffé lui aille bien.

— Tu es parfait ! Allons-y !!

Indie s’empare de la main du blondinet et l’entraîne à sa suite, arrivée devant la massive porte en bois, la jeune femme fait un bref arrête, jetant un œil à l’intérieur. Jade en est à la moitié de l’allée et les invités sont tous debout à la regarder. C’est le moment idéal.

— Viens, chuchote-t-elle.

La brunette repart de plus belle, se faufilant aussi discrètement que possible jusqu’à un banc où il reste encore des places. Mais comme elle reste une sacrée maladroite, elle se prend un chandelier de sol, qu’elle arrive néanmoins à rattraper in extremis. Et que la musique couvre le merdier qu’elle fait, à part pour les proches invités qui la fixent de travers. Retenant un rire, Indie prend finalement place avec Eliott pour enfin suivre la cérémonie.

— On a vraiment eu de la chance, souffle la brunette partagée entre rire et soulagement.

S’emparant d’un livret pour suivre la cérémonie religieuse avec le grand blond. Miss Mcfadden se fait tout de même la réflexion que la famille et les proches de Jade et Noah sont tous devant, pourvus qu’ils ne remarquent qu’il y a deux idiots dans le fond. Parce que certes, ils sont arrivés à temps, mais ils peuvent encore se prendre le courroux de la très bientôt Jade Cooper. Mais la jeune femme met cela de côté pour le moment, se laissant absorber par le mariage, les chants religieux, le cadre si joli et surtout par les deux amoureux qui ne se lâchent pas des yeux une seule seconde. Oui, il aurait été clairement dommage de rater ça. Grand moment de la cérémonie religieuse, l’échange des consentements des futurs époux, puis le prête leur pose des questions sur l’engagement qu’ils sont sur le point de sceller devant Dieu avant de les inviter à répéter la formule choisie clôturée par le traditionnel « Oui, je le veux ». Les alliances sont bénies avant l’échange, symbole des liens qui unissent maintenant Jade et Noah. Le prête déclare alors le couple mari et femme et l’époux soulève le voile de Mme Cooper pour l’embrasser, sous les applaudissements et les pleures de joies.

Difficile de ne pas verser sa petite larme, tant la scène est aussi belle que touchante.
Le prêtre prononce la bénédiction nuptiale et tous les convives sont invités à rejoindre le parvis de l’église, pour la haie d’honneur et pour jeter des pétales de fleurs. Puis enfin, il y aura le grand moment que beaucoup de célibataire attend, le lancer du bouquet par la mariée.

— Eliott, tu devrais rejoindre ta famille, lui chuchote Indie alors que Mr et Mme Gardner suivent leur fille et leur beau-fils.

Si ça se trouve, Jade n’a pas encore remarqué que son frère était au fond de l’église, il est encore temps sauver le soldat Eliott.


Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 511a43aa77653d87c19e90180dddb5fbaccf22f0r1-444-250_hq
Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Myre
Myre
MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 02/08/2020
CRÉDITS : Nina Y

UNIVERS FÉTICHE : Tous, avec une belle histoire d'amour en général
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t4079-a-la-peche-aux https://www.letempsdunrp.com/t4073-les-araignees-au-plafond-d-une-arachnophobe
tea

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Empty

vava_i11.png
Eliott Gardner
J'ai 35 ans et je vis à Chigaco, USA. Dans la vie, je suis junior manager dans une grosse entreprise : Grant Thornton LLP et je m'en sors très bien si je ne compte pas le temps perdu mais ça n'est pas l'éclate et je n'aime pas parler de mon travail. Sinon je suis divorcé et célibataire et je le vis mal.

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Tumblr_o9fqv0DfP31so7uc5o1_400
* J'ai grandi dans une petite banlieue proche de la campagne et cette ambiance me manque un peu.
* Je suis dans une période de remise en question, un peu perdu entre ma vie actuelle et mes envies.
* Je pensais qu'à cet âge j'aurais déjà 2-3 enfants, une petite maison en banlieue et une vie paisible et simple. Au lieu de ça je m'arrache depuis dix ans dans un travail qui ne me plait pas et ma femme m'a quitté.
* Je suis ce qu'on appelle un bon gars, sympa, serviable, sans histoire, peut-être un peu trop neutre dans la vie. On m'a souvent reproché de ne pas vouloir prendre partie. Et je dois bien avouer qu'en tant que mâle blanc, ainé d'une famille aisée, j'ai eu une vie franchement tranquille et facile, je n'ai jamais eu à me battre pour quoi que ce soit. Ou je ne l'ai jamais fait et c'est peut-être pour ça que j'ai perdu ma femme. Je suis aussi timide, plutôt discret, un humour léger et pince-sans-rire.
* J'ai rencontré Margot au lycée, c'était ma première histoire sérieuse, ma première fois aussi et ça a duré quinze ans entre nous. On s'est marié, on a même essayé de faire des enfants. Et puis un matin elle m'a annoncé qu'elle était enceinte et que je n'étais pas le père et elle est partie. Pour résumé.
* J'aime les choses simples comme me promener dans un parc, regarder les étoiles. J'ai une petite maison de campagne en montagne où je pêche et je regarde le ciel à travers ma lunette. Je l'ai acheté après le divorce et j'y vais très souvent ces derniers temps, pour réfléchir.
* Je suis un grand-frère poule.
* "Le gars qu'on n'a jamais vu bourré." Je ne suis pas un gros fêtard et je tiens assez bien le peu que je bois. A l'université, on me disait souvent que je ne savais pas me lâcher et il faut avouer que je suis un peu trop sérieux. Je ne suis pas très à l'aise sur la piste de danse.
* Mon rêve, étonnement, ça serait d'avoir ma boutique de fleurs. J'adore les fleurs, une véritable passion que je tiens de ma grand-mère. Elles me donnent une créativité que je n'ai jamais sinon et je suis imbattable sur leur nom. C'est d'ailleurs moi qui ait créé l’arrangement floral pour le mariage de ma sœur.
Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Photo-1519225421980-715cb0215aed-2544a04a


Sam Claffin

Eliott regardait Indie enrouler le tissu autour de son cou tout en se demandant ce qu'elle pouvait penser de lui en cet instant. Certes ils étaient ensemble dans cette même galère, mais le grand frère n'a pas autant d'assurance qu'il semble en avoir, surtout en cette période de transition qu'il utilise comme excuse depuis trop longtemps. Et ça, ses parents lui ont bien fait savoir les jours précédant le mariage. Eliott s'est pris pas mal de remontrances, notamment sur le fait que Jade ne pouvait pas compter sur lui, ni personne d'autres d'ailleurs, en plus d'être terriblement inutile et sans la moindre initiative. Ils lui avaient bien fait comprendre qu'il était le boulet que la famille Gardner se trainait et qu'il fallait qu'il se ressaisisse. C'était dur à entendre, néanmoins juste et vrai, il le savait. Jade quant à elle ne lui avait rien dit, elle l'avait même soutenu néanmoins il avait vu les supplications dans son regard, cette envie de retrouver son grand frère. Alors comment se sentir autrement que nul en arrivant en retard pour le jour le plus important de sa petite sœur ?

Elle était partie avec un autre, et ce n'était pas pour rien.


Il saisit les doigts fins de la jeune femme et la suivit, comme un boulet, perdu dans ses pensées. Il revint sur terre lors qu’enfin il se trouva devant le dernier banc de l'église, debout comme tout le monde, les yeux rivés avec tendresse sur sa sœur. Certes, il n'était pas à la place qu'il aurait dû occuper, il espérait que Jade ne s'inquiéterait pas en ne l'y voyant pas. Mais il était là, il ne louperait rien de ce moment et c'était ça le plus important. En prime, personne ne semblait avoir remarqué leur entrée tardive ce qui lui permis de soupirer enfin, soulagé.

- Merci Indie, souffla-t-il, reconnaissant qu'elle ait su tenir les murs pour lui quand il s'était senti si miséreux. Il n'avait d'ailleurs pas lâché sa main jusqu'à ce que celle-ci lui échappe pour s'emparer du livret religieux. Il fit de même. La cérémonie était belle, alternant entre chants religieux debout, puis messe assise, classique et à l'image de Jade et Noah qui avaient souhaité un mariage traditionnel, devant Dieu. Eliott ne quittait pas sa sœur du regard et avait les yeux humides, le cœur emplit par cette ambiance providentielle, par l'amour entre ce couple et par la foi. Il ne laissa pas les larmes coulées jusqu'à qu'ils échangent leurs vœux et s'embrassent. Ils étaient beaux et leur amour était fort, il ne doutait pas qu'ils tiendraient bon. D'ailleurs Jade lui avait confié à lui, et à lui seulement qu'ils essayaient de faire un enfant depuis un petit mois, ils ne voulaient pas perdre de temps pour fonder leur propre famille. Elle ne l'avait pas dit directement, mais il avait compris entre les lignes qu'elle aimerait qu'il soit plus présent dans sa vie, pour son futur neveu ou sa future nièce.

Eliott ne sut pas si c'était la lumière presque divine qui filtrait à travers les vitraux ou bien la cérémonie en elle-même mais il réalisa que plus rien ne le retenait à Chicago et qu'il pourrait revenir vivre à New-York pour se rapprocher de sa famille et être cet ainé qu'ils espéraient retrouver.

" Je vous déclare mari et femme, vous pouvez embrasser la mariée !"

La liesse s'empara de l'église et du cœur du grand blond qui applaudit et siffla même, un grand sourire sur les lèvres, l'esprit léger. Puis tout le monde se leva pour sortir et Indiana fit très justement remarqué à Eliott que c'était le moment parfait pour rejoindre ses proches.

- Oui, tu as raison, à plus tard Indie.

Il se faufila aisément sur un côté de l'église pendant que les invités sortaient doucement des rangs en direction de la sortie. Il retrouva sa mère et son père en premier, puis le frère de Noah et ses parents et les deux témoins qui étaient des amis d'enfance de Jade et Noah, respectivement. Jade vint embrasser son frère. Certainement trop occupée à regarder son désormais mari, elle n'avait rien remarqué d'anormal. Ce qui n'était pas le cas de Felicity Gardner, leur mère qui vint chuchoter à son oreille alors que Jade et Noah s'avançaient dans l'allée qui se vidait.

- Où étais-tu ?
- J'étais là Maman, juste un peu plus loin. Je n'ai pas pu rejoindre le premier rang à temps, je suis resté derrière, tout va bien.

Ses yeux parlèrent pour elle avant qu'elle ne s'éloigne. Les parents suivirent les mariés puis les frères et les témoins. Tous ensemble, sur la musique jouée à l'orgue ils avancèrent sur le parvis, sous une pluie de pétales de rose. Vint ensuite le grand moment des photos : d'abord le couple, puis le couple et la famille, le couple et les amis puis tout le monde ensemble. Tout le monde s'était discipliné pour que cela ne dure pas trop longtemps et Eliott vint retrouver Indiana et les filles pour la photo de groupe sur les marches de l'église. Il y en aurait d'autres tout au long de la journée et de la soirée où ils pourraient s'immortaliser ensemble.

Enfin tout le monde redescendit les marches, Jade se positionna en haut tout en demandant aux jeunes femmes si elles étaient prêtes. Stacy râla sur cette tradition idiote et que de toute façon elle ne comptait pas se marier un jour mais Claire et Indiana l’entrainèrent contre son gré au milieu de l'attroupement. Eliott glissa en rigolant qu'il aurait bien aimé être une fille juste pour participer à ça et attraper le bouquet pour lui. Il recula un peu et regarda avec amusement la scène, Jade qui lançait les fleurs, les filles qui s'élançaient et s’arrachaient le bouquet. Il cru bien voir Stacy se battre pour lui. Il rebondit une fois ou deux avant de disparaitre et c'est finalement Alice qui ressortit avec , triomphante. Ah quelle ironie.

Sans perdre de temps une belle voiture ancienne, blanche et recouverte de fleurs en papier fit son apparition pour ramener les mariés. Le cortège marital allait pouvoir se mettre en place. Eliott se dirigea donc vers sa voiture, présumant qu'Indiana repartirait avec ses amies et qu'ils se retrouveraient de toute façon tous plus tard pour le déjeuner avec on ne sait quel plan de table concocté par Jade.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 615
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Empty

vava_i11.png
Indiana Rose
Mcfadden

J'ai 30 ans et je vis à New-Rochelle, NY, USA. Dans la vie, je suis hôtesse d’accueil dans un hôtel huppé et je m'en sors du mieux que je le peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis terriblement seule et je le vis pas franchement bien..

Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 8eaj
* Vie encore chez pôpa et môman ayant un mal de chien à prendre son envol (la vie de célibataire c’est tout de même cher payé)
* Ainée d’une fratrie de quatre enfants, elle est la seule à être encore dans le cocon familiale.
* Aimable, gentille, travailleuse, douée de ses dix doigts même si…
* Il lui arrive souvent de gaffer à cause des dix doigts en question, grossière quand elle est stressée, manque de confiance en elle, tendance à l’auto-flagellation.
* Cherche l’amour, mais sans savoir comment s’y prendre (jamais eu de mec en 30 ans vie, la loose d’après une de ses amies)
* Aime rire, lire, écrire des poèmes, fait de la peinture sur soie et des arrangements floraux.
* Ne tiens pas l’alcool
* Beaucoup trop gourmande
Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 T30_weddings-coronavirus-53d624e-scaled


Jacinda Barrett
Avant qu’ils ne pénètrent à l’intérieur de l’église, Eliott lui avait paru un brin penaud. Peut-être était ce dû au fait qu’il soit arrivé en retard à la cérémonie ? Sans aucun doute qu’il aurait aimé faire autrement, mais au moins va-t-il pouvoir assister au mariage de Jade malgré son retard. Indie n’a de toute façon pas bien eu le temps de creuser la question, puisqu’une fois à l’intérieur du bâtiment religieux, elle a été bien trop happée par les réjouissances. Merveilleuses réjouissances. La brunette n’est pas croyante et elle doit dire qu’elle a toujours trouvé les moments religieux un peu barbante. Mais là, comme il s’agit du mariage de Noah et Jade, elle apprécie beaucoup ce qui se déroule sous ses yeux. L’amour des deux époux, l’amour des convives pour ces deux âmes sœur, et les jolis chants qui ponctuent le tout. La célébration s’achève une fois que la blondinette et le grand brun sont enfin mariés. Sous les conseils d’Indiana, le grand blond rejoint sa famille. C’est important qu’il soit avec eux pour la sortie de l’église et elle le retrouvera plus tard, c’est sans doute une question de temps.

La brunette se mouche et essuie les larmes de joie qui ont perlé, puis à son tour, elle quitte le banc pour rejoindre Stacy et Claire dans la foule des invités. Bien sûr, ses deux amies lui demandent où elle était, mais Indie élude la question, et une fois de plus, ce n’est pas vraiment le moment pour discuter. Car pour le moment, il est temps de noyer les mariés sous des pétales de rose, ça aussi, c’est un superbe moment, tout comme Jade et Noah souriant comme jamais et se dévorant toujours un peu plus des yeux. Miss Mcfadden les envies un peu, elle aussi elle aimerait bien un jour vivre pareil moment. Heureusement, elle n’a pas le temps de s’appesantir sur la question, que les choses s’enchaînent vite, l’avantage des mariages. Pas le temps de réfléchir. Les photos sur le parvis de l’église, suivit du traditionnel lancé de bouquet, ou Stacy râle parce que ses deux meilleures l’y traîne de force, mais elle prend un malin plaisir à tout de même tenté d’attraper le bouquet. C’est Alice qui finalement, réussi à le prendre.

— Pffff, qu’elle est chiante celle-là, marmonne Stacy. Bon sang, même si Peter est chiant comme la pluie, j’espère qu’il ne se laissera pas passer la corde au cou.
— Tu vas vite en besogne là non ? lui dit Claire surprise.
— Bah, ils se roulaient déjà des pelles hier sur la plage, alors je ne serais pas étonnée qu’ils soient fiancés avant la fin de l’année.


Indie hausse les épaules, ils font bien ce qu’ils veulent, tant qu’Alice ne s’intéresse plus à Eliott, ça lui va très bien. D’ailleurs en parlant du grand blond et alors qu’il est temps de regagner les voitures pour le cortège marital, la brunette se dit qu’elle aimerait bien rejoindre le frère de Jade dans sa voiture. Cependant, les gens risquent de se poser des questions si elle y va, comme ses amies d’ailleurs et la jeune femme n’est pas vraiment prête à ça. Peut-être que si elle avait plus confiance en elle, mais ce n’est pas le cas. Puis tant que rien n’est vraiment défini, ça restera juste entre eux… Enfin presque, puisque Stacy, Claire, Josh et Nathan les ont quand même vu s’embrasser. Bref, un dernier coup d’œil à Eliott qui s’engouffre dans sa voiture et Indie monte à son tour à la suite de ses deux amies, dans celle de la blonde. Puis c’est le départ du cortège, ça klaxonne, ça siffle, et ça lance des pétales de roses pour ceux qui en ont encore. C’est un joyeux brouhaha que certains passants applaudissent ou sifflent, il y a même quelques « Vive les mariés ! », clamé en riant. Le passage de la suite marital ne passe vraiment pas inaperçu et le retour à la demeure des Cooper se fait dans le bonheur et l’allégresse.

Une fois de retour, point de salle de réception pour le déjeuner, mais un cocktail dans le jardin dans le style champêtre y a été dressé, permettant ainsi à chacun d’évoluer à sa guise. Cette après-midi sera d’ailleurs ponctuée de nombreuses activités, afin de distraire les convives jusqu’au moment du bal en début de soirée. Mais pour le moment, Indiana aimerait beaucoup aller féliciter les jeunes mariés, cependant, accéder à Jade et Noah, c’est juste la croix et la bannière. Forcément, tout le monde souhaite leur glisser un mot.

— Je pense qu’il va falloir attendre avant de pouvoir féliciter nos deux tourtereaux, soupir la jeune femme. Est-ce que vous voulez à boire en attendant ?
— Volontiers jeune fille, répond une voix qu’elle ne connaît pas.


C’est une petite dame d’un certain âge qui est près d’elle, Indiana regarde un peu partout, autour d’elle, mais Claire et Stacy semblent s’être volatilisés. Voilà pas mieux.

— Oh euh… Je suis vraiment désolé, je pensais que vous étiez mes amies, bafouille la miss… Ma… Mais, je peux tout de même vous offrir un verre.

La vieille femme hoche la tête en souriant et après avoir récupéré deux coupes deux de champagnes, la brunette en tend une à sa nouvelle compagne. Puis elle se présente, c’est la moindre des politesses.

— Je suis Indiana Mcfadden, une amie de Jade et Noah. Enchantée !
— Moi de même mon petit, je suis Margaret Gardner la grand-mère de Jade et Eliott.


Est-ce que se serais LA grand-mère qui a appris au grand blond le nom des fleurs et à faire des bouquets ? Si c’est le cas, il vaut sans doute mieux qu’elle ne fasse pas de boulettes, ni dire un truc de travers.

— C’était une très belle cérémonie, reprend la jeune femme, concentrée sur ses mots. J’espère pouvoir vivre pareil moment un jour.
— Oh oui, Jade et Noah forment un couple parfait, leur mariage ne pouvait être que merveilleux.


Margaret sourit un peu plus, puis la fixe les yeux brillants.

— Vous êtes célibataire Indiana ?

Elle hoche la tête, même si elle ne voit pas trop ce que ça vient faire dans l’histoire.

— Mon petit-fils l’est également, vous devriez le rencontrer, vous avez l’air aussi charmante qu’il ne l’est, débite la petite vieille. Il est tristounet depuis son divorce avec Margot, son ex-femme. Je sais qu’il n’a pas toujours fait les choses comme il fallait et qu’il est parfois mou et lent à la détente, mais la façon dont elle l’a quitté était vraiment horrible. Elle lui a tout de même fait un enfant dans le dos, et il était très amoureux, vous savez, il mérite vraiment d’être de nouveau heureux. Et puis tout le monde est un peu sur son dos, je sais bien que c’est une façon de le secouer, mais je n’aime pas comment ses parents le traitent, mon fils et ma belle-fille bien sûr. Il faut dire qu’Eliott a toujours était un peu mon chouchou…

Houla ! La brunette hoche la tête en buvant de temps en temps des gorgées de champagne, mais franchement, si elle pouvait fuir elle le ferait. C’est une gentille mamie, mais elle lui parle de choses vraiment trop intimes. Donc si quelqu’un pouvait lui venir en aide, ce serait bien sympathique.

— Ah justement le voilà ! s’exclame Margaret avec gaieté.
— C…c’est gentil, mais il doit sûrement être bien occupée.


La mamie agite la main l’air de dire « bien sûr que non », avant de héler Eliott. Qui arrive bien sûr vers elles et Indiana n’a pas vraiment le temps de permettre à son visage de reprendre une teinte plus rose que rouge, disons.

— Je te présente Indiana Mcfadden, une charmante jeune femme que je viens de rencontrer.
— Bonjour, bafouille la miss Mcfadden.
— C’est un beau brin de fille, bien plus naturelle que cette jeune femme prétentieuse qui avait l’air de t’intéresser Dieu sait pourquoi, et dont je ne me souviens plus le nom. Et elle est serviable en plus, vous devriez discuter, c’est aussi fait pour ça les mariages.


Elle serre gentiment la main de son petit-fils, sourit à Indie avant de rejoindre un homme, qui semble être son mari. La tornade Margaret est passée pour le moment.

— Ta mamie est haut en couleur, reprend nerveusement Indie.

La brunette est assez décontenancée parce qu’elle vient d’apprendre et triste aussi, c’est une chose de divorcer, mais ce qu’il a vécu en est une autre. Elle se doute bien sûr qu’elle n’a pas toutes les cartes en main, cependant, ça n’enlève rien au fait que ça a dû être un moment terrible pour lui. Et elle comprend encore mieux pourquoi il prend simplement son temps.

— Si je pouvais réparer ton cœur je le ferais… Enfin… Je…

Tadaaaa ! Finalement, c’est avec Eliott qu’elle a dit ce qu’il ne fallait pas.


Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 511a43aa77653d87c19e90180dddb5fbaccf22f0r1-444-250_hq
Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Vive les mariés ! ft. Myre - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Vive les mariés ! ft. Myre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Chalorts Et vive la liberté[DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: