Partagez
 
 
 

 Le calme avant la tempête [Kate/Luci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 750
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tenor





« -je suis curieuse c’est tout. Je t’ai senti comme… plus léger quand tu es revenu du bar. » oui donc elle voulait savoir ! Alors fatigue ou pas elle voulait qu’il crache le morceau. Surtout que Sara avait raison, c’était elle le sujet de le conversation. Elle avait le droit de savoir ! En fait c’était presque comme une sorte de démangeaison. Si il ne disait rien, elle n’allait pas cesser d’y penser, ça n’allait pas arrêter de la gratter. Heureusement Luci ne la fit pas languir plus que ça. Elle colla son dos contre le frigo tout en l’écoutant. Elle lui sourit avec douceur une fois ces bras autour de sa taille. Aaron avait plutôt bien géré. Il avait su trouver les mots pour enterrer la hache de guerre, et surtout dégager la jalousie de Lucious à grand coup de pieds dans le… « -pas vraiment non... » répondit Kate pour bien marquer le coup. Non clairement lorsqu’il se faisait des films et qu’ils préféraient croire à ça plutôt qu’à ses explications à elle, non elle n’était pas heureuse. Il l’avait sans doute déjà bien comprit par le ton qu’elle avait employé plus tôt dans la journée, mais confirmer tout ça, ne ferait pas de mal.

Même si Aaron était venu faire des excuses, Kate ne comptait s’empresser de renouer avec lui. Pour le moment les choses lui allaient très bien ainsi. Elle en avait marre que tout se complique pour un homme ou une femme extérieur. Alors elle laisserait le temps faire les choses. Lucious avait peut être simplement voulu être gentil. Une fois dans la chambre elle lui confia avec des yeux pleins de sommeil : « -je ne comptais pas abuser de toi maintenant… Demain matin peut être... » un sourire en coin et elle hocha la tête : « -si tu veux oui. » pour le moment elle ne voulait pas son lit. La jeune femme enfila son pyjama et ne demanda pas son reste pour sombrer bien vite dans un sommeil profond.


Kate n’avait pas mis cent sept ans à savoir comment elle allait s’habiller ce soir là. Elle avait envie d’être sexy et désirable. Aux yeux de Lucious. Et que tous les autres puissent se dire qu’il avait de la chance de l’avoir à son bras. Il lui avait confié avoir adoré qu’elle soit entreprenante, alors elle était sortie de la salle de bain avec un jeans noir slim qui au dire de Sara lui faisait des fesses d’enfer. Elle avait opté pour un caraco noir en dentelle, dentelle qui faisait un merveilleux décolleté qui n’en cachait peut-être pas assez. Coiffée, maquillée, elle avait sourit en voyant Lucious bloqué. Le petit effet espéré avait été réalisé. « -tu préfères un colle roulé ? » avait elle demandé avec un sourire taquin.

Maintenant qu’elle comprenait la tournure que prenait de la soirée, elle ne pu s’empêcher de dire à Lucious : « - je croyais que c’était une soirée normale ? » Bon le fait que Lucious semblait mal à l’aise ça la fit sourire, voir rire. Oui, elle trouva ça amusant que ça parte en live comme ça. « -c’est quoi les règles : on est pas obligé d’échanger non ? » son sourire en disait long sur ce qu’elle trouvait de drôle à la situation. « -ba alors il est passé où mon riche emmerdeur prêt à tout essayer ! » un joli rire et elle l’embrassa à pleine bouche. C’était de l’humour et il le savait bien.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Sa confirmation fut douloureuse pour le millionnaire. Il ne la rendait pas heureuse lorsqu’il se comportait ainsi, se laissant uniquement conduire par sa crainte, sans lui faire confiance. Lucious savait qu’ils s’étaient retrouvés à un point culminant de leur relation. Une sensation amer qui lui laissait sous-entendre qu’il aurait pu sûrement la perdre s’il avait poursuivi dans son obstination concernant Arron. Il avait peur. Peur que son comportement ne finisse pas l’épuiser. Que ses bons côtés ne contrebalancent pas ses craintes. Alors en entendant ces mots, il se promit silencieusement de faire des efforts pour solidifier leur relation effrité et encore, peut-être, un peu fragile, et cela afin de la garder à ses côtés jusqu’à son dernier soupir. Mais pour le moment, il se laissa sombrer dans les bras de Morphée. Demain serait un autre jour.

Lorsque Katelyn était sortie de la salle de bain quelques minutes avant de se rendre à la soirée dans un penthouse, il resta interdit devant sa tenue. La déshabillant manifestement du regard. Il n’avait plus trop envie de se rendre à la soirée soudainement. Il voulait juste la faire sienne. Il répondu peut-être trop abruptement un « Non ! » trahissant son goût pour la tenue qu’elle portait. La soirée allait être longue… Très longue… Et encore plus lorsque l’hôte déclara la soirée officiellement lancée et que les couples se dissipèrent pour en créer de nouveaux « Je le pensais aussi » tout en ramenant la jolie brune tout contre lui, montrant ainsi qu’elle était à lui. Lucious lui lança un regard en coin en la voyant amusée de la tournure, pour le moins originale, de la soirée « Tu me demandes ça comme si j’étais un habitué » en souriant et ajouta « J’ai peut-être dû faire quatre ou cinq soirées du genre, mais je suis toujours resté avec le barman lorsque les festivités étaient lancées. Mais je pense que le but du jeu reste d’échanger les partenaires » et ajouta d’une voix neutre « Pratique qui consiste à échanger ses partenaires sexuels entre couples » avant de ranger son portable dans la poche de son pantalon « Ça réponds à ta question » avant de hausser les sourcils devant l’invitation de Katelyn et répondit à son baiser en mêlant sa langue à la sienne, attirant son corps contre le sien « Si tu insistes » en jetant quelques coups d’œil sur les différentes épouses conviées « Je plaisante ! » avant de laisser son regard glisser de nouveau sur la tenue plus que sexy de sa partenaire.

Un raclement de gorge le coupa dans la contemplation de sa moitié et il leva son regard sur un homme qui semblait tout droit sortit d’un magazine de mode « Bonsoir. Je suis Ivan et vous êtes ? » « Lucious et voici ma femme Katelyn » et embrassa la main de la jolie brune « Je peux vous l’emprunter ? ». Lucious lança un regard à Katelyn, un sourire charmeur sur les lèvres « Bien sûr » et lui fit un petit signe de main lorsque le beau brune l’entraina vers une des tentes disposaient tout autour de la piscine afin d’apporter un peu d’intimité aux échanges « Profites-bien chérie. Il faut tout essayer dans la vie » et cacha son sourire contre son verre qu’il porta à ses lèvres. Au fond de lui, il avait juste envie de venir la chercher en courant, mais il se retint, ne la quittant pas du regard, continuant de la regarder s’éloigner avec le dénommé Ivan.

« Comment se fait-il que vous soyez encore seul ? » déclara une femme dont les jambes fuselées ne semblaient plus en finir et dont la robe moulante ne laissait guère trop de place à l’imagination « Lucious et vous êtes ? » « Carla » et lui serra la main « Enchanté Carla » « Moi aussi » alors qu’elle posa sa main sur son torse et qu’elle la laissa glisser jusqu’à la ceinture de son pantalon, puis commença à s’immiscer dans ce dernier. Il stoppa sa main « J’ai une idée » en se saisissant sa main dans la sienne et l’entraina dans la tente dans laquelle Katelyn et Ivan avaient disparu. Ce dernier déjà torse nu « Un plan à quatre ? Pourquoi pas ». Lucious fronça les sourcils en regardant le trio devant lui et percuta ce que voulait dire le mannequin « Non ! » tout en levant son doigt pour attirer l’attention de tous « Le thème de la soirée, c’est l’échangisme, donc j’échange. Carla, voici Ivan. Ivan, voici Carla. Amusez-vous bien » et glissa sa main dans celle de sa petite amie, l’extirpant de la tente en toute hâte et se glissa dans celle voisine, puis posa sa main sur son visage et l’embrassa à pleine bouche et souffla entre deux baisers « Pas trop déçue de l’échange ? ».  

Ivan :

Spoiler:
 

Carla :

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 750
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tenor





« -oh je limites déçue… »
commenta Kate toujours avec ce sourire taquin sur les lèvres. Quatre ou cinq soirée, et il avait été plus que sage. Elle le savait bien sur, vu qu’elle connaissait son histoire. Mais elle préférait plaisanter de ça. « -ah mais merci ! Tes explications éclaires vraiment ma lanterne mon amour ! » ah ba oui c’était bien plus clair d’un coup, comme si elle n’avait pas compris le but de soirée ! Ce qu’elle voulait savoir c’était si on était vraiment obligé ! Est ce qu’ils devaient quitter les lieux s’ils ne souhaitaient, non parce que le cocktail du barman était un délice !

« -heu… Bonsoir... » hé merde ! Voilà qu’elle trouvait ça un poil moins drôle. Elle n’avait pas pensé se faire aborder ainsi coller à Lucious. Mais visiblement ça ne gênait personne. Lorsque Ivan la prit par la main, elle se retourna vers Lucious en lui lançant un regard entre le désespoir et le je vais me venger. En plus elle n’avait pas du tout apprécier cet espèce de conversation entre mâle. Comme si elle était seulement la chose de Lucious. D’accord Ivan n’était pas dégueu à regarder, mais elle se sentait minuscule à côté de lui. Et si… Enfin non elle ne préféra pas pense à ça.

Une fois dans la petite tente, Kate tourna la tête pour éviter les lèvres trop charnues d’Ivan, et réprima une sorte de frisson de dégout lorsqu’il déposa ses lèvres dans son cou. Il retira sa chemise à la vitesse de l’éclair et il dit un immense sourire aux lèvres : « -j’aime bien votre petit jeu de rôle. Le mari qui laisse sa femme, la femme qui se la joue farouche effarouchée… » Oh ba oui comme si c’était un petit jeu ! Kate ouvrit la bouche avant de se raviser. Non en faite cette idée allait peut être lui sauver la mise. « -je suis pas vraiment une grande habitué non.. » répondit la jeune femme en jouant les timides. « -pourtant il vous a habillé pour l’occasion. J’suis content d’être le premier à vous avoir sauter dessus. » ah ba parce qu’il y avait des paris d’ouvert aussi ?!

Lorsqu’elle vit entrer Luci en compagnie d’une autre femme, elle ouvrit le grand yeux avant de se retourner vers Ivan et de crier exactement le même non que Lucious au même moment ! Kate ne se fit pas prier pour sortir de la tente avec lui, riant presque. Elle répondit en l’embrassant avec la même envie : « -oh que non ! » elle lui retira sa veste avant de défaire les premiers boutons de sa chemise. Ba quoi ils allaient tous faire ça les autres ! « -j’ai eu l’impression d’être une vulgaire chose ! » elle lui retira sa chemise avant d’ajouter : « -j’ai détester ça ! » avant de l’embrasser à nouveau à pleine bouche. Lorsqu’elle fut assise sur lui, portant encore son pantalon, prête à retirer son haut, elle se figea sur place en voyant le visage d’un homme à l’entrer de la tente. « -continuez… faites comme si je n’étais pas là... » Kate regarda Lucious avant de se mordre les lèvres pour éviter de rire. "-j'ai soif... pas toi?" demanda la jeune femme avec un sourire jusqu'aux oreilles.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Une fois encore, Lucious s’était laissé embrigader dans une soirée délurée dont lui seul avait le secret. Mais ça ne semblait pas déplaire à Katelyn, bien au contraire. Elle prenait même un certain goût à s’immiscer dans ce milieu qui avait été le sien durant plusieurs années. Pas l’échangisme, mais les soirées excentriques. Il répondit par un « Je t’en prie » satisfait à la jolie brune qui ne semblait pas plus éclairé que cela par les règles de ces soirées échangistes. Ils étaient deux. De toute manière, la venue d’Ivan, un imposant brun aux yeux bleus mis fin à la conversation et Lucious le laissa entrainer sa moitié jusqu’à l’une des tentes pour la faire sienne. Bien évidemment, il restait souriant ainsi, mais au fond de lui, ça le démangeait de tout arrêté. Ce qu’il fit finalement au bout de quelques minutes, lorsqu’il devint, à son tour, l’objet de convoitise. Il échange donc la dénommée Carla pour sa petite-amie qu’il entraina dans une tente voisine et il comptait bien participer à l’activité principale de la soirée, mais avec Katelyn et nulle autre qu’elle. Il se mit à sourire contre ses lèvres avant d’approfondir le baiser, satisfait de voir qu’elle ne regrettait pas l’Appolon d’à côté. Il s’attela à son pantalon alors que la jolie brune lui défaisait les boutons de sa chemise blanche « Nous sommes tous des objets ici, objets de convoitise, qu’on utilise momentanément avant de passer à autre chose. Je n’aime pas ça ». Il se laissa tomber sur le rebord du lit, ses mains sur ses cuisses tout en lui rendant ses baisers. Il avait envie d’elle là, maintenant, tout de suite. Mais il fronça les sourcils en voyant que Katelyn s’arrêta soudainement dans son élan. Puis cette voix. Il tourna la tête en direction de l’individu et reporta son attention sur cette dernière. Elle avait envie de rire et c’était réciproque « Bonne idée » et enfila sa chemise à contrecœur. Il l’embrassa une dernière fois avec envie avant de quitter la tente, sa main dans la sienne, se dirigeant jusqu’au bar. Les commandes servis, Lucious tâtonna les poches de son pantalon « Kate, chérie, est-ce que tu peux aller voir dans la tente, je crois que ma carte de crédit est tombée » et déposa un baiser dans son cou avant de souffler « S’il te plait ». Il l’observa s’éloigner, sourire amoureux sur les lèvres avant de s’asseoir sur l’un des tabourets en bord de piscine. La musique du DJ peinait à camoufler les gémissements des tentes avoisinantes, mais Lucious aimait bien cette ambiance. Ça lui rappelait sa vie quelques années auparavant.

« Lucious Thompson ! Mon Dieu ! Qu’est-ce que tu fais ici ?! » Le cœur de l’intéressé rata un battement en entendant la voix derrière lui et se retourna comme pour être sûr que son esprit ne lui jouait pas un mauvais tour. Il se leva lentement de son tabouret « C’est bien toi. Je reconnaîtrais ses boucles blondes entre milles » « Diana… Qu’est-ce que tu… fais là ? » en la serrant dans ses bras pour la saluer « J’accompagne un ami. Il aime ce genre de soirées et je n’avais rien de prévu » elle posa sa main sur son bras « Et toi, tu t’es mis à l’échangisme ? ». Lucious se mit à rire tout en faisant un signe négatif de la tête « Non, non. Tu me connais, je me suis laissé embrigader, malgré moi, dans cette soirée. Je ne savais pas que le thème était l’échangisme ». Diana se mit à rire devant l’innocence de son beau-frère et réajusta son col, s’approchant ainsi de lui « C’est peut-être l’occasion pour terminer ce que l’on a commencé il y a une dizaine d’années, qu’en penses-tu ? » tout en se mordillant la lèvre inférieure. Lucious resta un moment interdit devant la proposition de Diana « J’ai toujours craqué pour toi Luci… » et déposa ses lèvres sur la joue de ce dernier avant d’effacer la trace de rouge-à-lèvre avec son pouce. Le millionnaire posa son regard sur Katelyn qui revenait vers lui, et glissa sa main dans le bas de son dos. Il se racla la gorge en tentant de reprendre contenance « Voici Kate, mon amie… enfin ma femme. Katelyn… voici… » « Diana » et cette dernière lui tendit la main pour la saluer en souriant « Lucious a toujours eu bon goût en matière de femme » tout en lançant à long regard à l’intéressé qui baissa les yeux « Je vais vous laisser. J’étais ravie de te revoir Lucious. Tu es toujours aussi beau. Katelyn, vous êtes charmante. Passez une bonne soirée tous les deux » et déposa un nouveau baiser sur la joue du millionnaire avant de s’éloigner.

Lucious jeta un rapide coup d’œil à celle qui avait été sa belle-sœur, puis reporta son attention sur Katelyn, prenant la carte de crédit afin de payer les consommations. Il prit une importante gorgée de son verre et reporta son attention sur la jolie brune « Tu connais maintenant Diana. Je ne m’attendais pas à la voir ici… même à la voir tout court ». Il posa sa main sur la joue de cette dernière et l’embrassa du bout des lèvres, comme lors de leur tout premier baiser. Il savait qu’elle n’avait pas confiance en lui la concernant et leur petit échange n’avait pas dû l’encourager à croire le contraire… « Je sais que c’est dur de me faire confiance la concernant, je l’ai compris depuis que je t’ai parlé d’elle, mais sache juste que je t’aime et que j’ai très envie de te retirer ce petit haut en dentelle » en l’embrassant, souriant contre ses lèvres.

Diana :

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 750
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tenor





Cette soirée était complètement dingue. Ces gens l'étaient aussi du point de vu de Kate. Mais chacun cherchaient à mettre du piment dans sa vie à sa façon. Ils avaient bien fait l'amour dans une serre au milieu d'un labyrinthe… et là au milieu de tout ça, elle avait envie de lui. Pourtant se laisser aller au point de laisser un autre homme regarder, c'était inconcevable pour elle. Heureusement Lucious était du même avis, et ce fut à contre cœur et frustrée qu’elle quitta la tente avec lui.

L'ambiance avait radicalement changé. Partout les gens s'embrassaient, se collaient, se caressaient. Kate n'avait pas assez bu pour trouver cela intrigant. C'était plutôt dérangeant. « -quoi ? Oh Luci… » elle n'avait pas envi de s'éloigner de lui, encore moins de faire demi tour. Pourtant elle retourna vers la tente et le voyeur lui dit alors en la voyant revenir : « -vous avez changé d'avis ? Vous êtes seule ? » il chercha quelques secondes avant qu'elle réponde : « -désolé pour vous mais non. » il haussa les épaules et ajouta : « - dommage… vous êtes beaux… vous n'avee jamais fait ça avant n'est ce pas ? » Kate entra sous la tente, chercha quelques secondes la carte de crédit de Lucious et répondit en se redressant rapidement alors que l'homme s'était approché d'elle. « -non jamais. Et sincèrement, je ne pense pas être prête pour ça. » il lui sourit alors qu'elle sortait de la tente. « -vous n'avez rien à craindre de moi, je ne fais que regarder. Je ne participe jamais physiquement. Si vous voulez vraiment le faire, buvez un peu plus, ça vous aidera à lâcher prise. » un sourire de la part de Kate : « -merci du conseil. »puis elle s'éloigna avec la ferme intention de rejoindre Lucious au plus vite.

De loin, elle vit une femme embrasser son homme sur la joue. Pas besoin d'entendre ce qu'elle disait pour comprendre qu'ils se connaissaient. Kate avança d'un pas décidé dans leur direction, adressant un sourire à Luci avant de regarder la femme. Elle était belle. Séduisante même. La journaliste nota que Lucious ne su pas vraiment comment la présenter. C'était la première fois. Elle trouva ça va étrange mais compris bien vite, trop vite. Diana… c'était donc elle la Lady di… Kate serra sa main avec une envie folle de lui faire une clé de bras et lui dire d'aller se faire foutre, c'était l'endroit rêvé après tout !

Le sourire de Kate fut quelque peu forcé et amer. Elle n'avait pas dit un mot. Elle se sentait toujours si nulle face à ce genre de femme. Elle tendit la carte de crédit à Lucious sans le regarder. « -bien dommage parce que mon envie vient de s'envoler depuis que tu as une trace de rouge à lèvre sur la joue » du regard elle suivit celle qui lui faisait si peur. Aaron deux jours avant maintenant elle. Elle ne toucha pas à son cocktail et dit : « -c'était amusant, fais ce que tu veux mais moi je m'en vais. » ça soirée avait été lourdement gâchée par cette femme. Ça se voyait qu’elle avait une certain pouvoir d'attraction sur lui. Et Kate détestait ça.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Diana avait toujours eu un certain pouvoir sur le millionnaire, d’aussi loin qu’il pouvait s’en souvenir. Pas de sentiments profonds comme il avait pu avoir pour feu son épouse, ou qu’il avait dorénavant pour Katelyn. C’était une attirance purement physique. Ils s’attiraient comme des aimants. Cela avait toujours été un jeu de regards, de sourires, mais cela n’avait jamais été plus loin que ce fameux soir où il avait bien risqué son mariage pour une nuit. Pourtant, depuis ce fameux soir, depuis qu’il avait goûté pour la première fois ses lèvres, qu’il avait sentit ses mains sur sa peau, Diana avait accentué son emprise sur lui, malgré elle. Il avait ainsi tout mis en œuvre pour l’éviter jusqu’au jour de l’enterrement de Rachel, puis jusqu’à ce soir… Elle était toujours aussi séduisante et attirante. Son pouvoir sur lui était toujours présent. A ses côtés, il était incapable de réfléchir calmement. Il ne parvint même pas à présenter convenablement la femme qui partageait dorénavant sa vie. Pourquoi le monde entier s’obstinait à effriter leur relation déjà fragile ?! Il tenta de rassurer Katelyn, mais il n’y parvint pas, bien au contraire. La trace de rouge à lèvre sur sa joue avait eu raison de la bonne humeur de la jeune femme qui venait maintenant de faire la rencontre de la sœur de Rachel. La seule femme a avoir presque eu raison de sa fidélité pourtant sans faille… Il prit la serviette présente sur le comptoir du bar et essuya avec hâte la trace de Diana sur sa peau « Katelyn… » souffla-t-il après un regard pour le barman qui haussa les épaules. Il lui fit une petite grimace avant d’avaler cul sec le cocktail et donna un pourboire à ce dernier. Il se mit ensuite à courir après Katelyn qui avait déjà pris l’ascenseur. Il dévala donc les escaliers de secours pour la rejoindre en bas et la saisit par le bras dans le hall de l’immeuble « S’il te plaît, ne pars pas ». Il relâcha son emprise sur elle et posa ses mains sur ses genoux, tentant de reprendre son souffle, levant brièvement son index pour lui demander de patienter « Je ne suis plus tout jeune ».

« Diana est belle, séduisante, sûre d’elle et je suis attiré par elle, c’est un fait. Mentir serait te manquer de respect. Tu la détestes et moi sûrement plus en me voyant agir comme un primate à ses côtés ». Il reprit enfin son souffle et poursuivit tout en se redressant « Il y a toujours eu une attirance physique entre nous. Nous sommes comme des aimants. On ne peut rien y faire. Enfin moi, parce que cette chère demoiselle semble prendre un certain plaisir à en jouer et à m’attirer dans ses filets » tout en montrant l’étage de la main « J’ai eu un béguin pour elle, mais je ne l’aime pas. Je ne suis pas amoureux d’elle ».
Le millionnaire se rapprocha de Katelyn, cherchant son regard « Parce que tu m’as demandé d’être sincère, je vais l’être : Elle a sous-entendu qu’on finisse ce qu’on a commencé il y a plus de dix ans là, sur cette terrasse » Un moment de silence et reprit « Je comprends que tu ais peur de ce genre de femmes qui rend les hommes complètement idiot. Parce que dans ce cas-là, ils deviennent des hommes de Neandertal répondant à leur plus bas instinct. Parce que c’est ce qu’à fait Josh et que maintenant, tu as peur que l’histoire se répète. Ta peur est légitime Kate… ». Il fit un nouveau pas, posant ses mains sur son visage « Mais je suis là, devant toi. Je ne t’ai pas trompé. Je n’ai pas envie d’aller voir ailleurs. Je n’ai pas envie de savoir ce que ça fait de coucher avec Diana. Ce n’est pas parce que je suis attiré par elle, qu’elle a un pouvoir sur moi que je ne m’explique pas, que je vais succomber pour autant. Tu m’entends ?! Je t’aime Kate. Plus que je n’ai jamais aimé quiconque avant toi » et déposa un baiser sur son front parce qu’il ne voulait pas sentir ses lèvres immobiles contre les siennes et laissa glisser ses mains de son visage pour saisir ses doigts. « Maintenant mon cœur, si ta peur est trop grande et que je ne parviens pas à te rassurer, qu’à chaque fois que je te dirais que j’ai un rendez-vous ou que tu t’absenteras pour ton travail, tu m’imagineras avec elle dans le lit et que c’est au-dessus de tes forces de continuer ainsi, alors il faudra prendre une décision… Est-ce que tu veux faire une pause dans notre relation pour faire le point ? Est-ce que tu sais que ça ne suffira pas, alors je fais mes valises ou… ou est-ce que tu as assez confiance en moi, même un tout petit peu, pour qu’on continue cette aventure ? ». Leur destin était entre ses mains « Peu importe ta décision, je la respecterai ». Il comprenait sa peur. Il avait éprouvé pratiquement la même avec Arron. Pratiquement, parce que lui n’avait jamais connu les sentiments que l’on pouvait ressentir après avoir été trompé… Kate devait avoir l’impression de revivre sa relation avec Josh et ça lui faisait mal.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 750
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tenor





Partir n'était peut être pas la bonne solution. Mais Kate n'avait pas envie de rester ici alors que cette femme était dans les parages. Surtout vu la soirée ! Elle avait vu le regard de Lucious. Sa façon de la présenter lui avait fait mal. Son amie… face à cette femme, elle n'était plus la fiancée qu'il était fière d'avoir à son bras. Kate avait mis cette menace de côté, pensant qu’il n'aurait jamais de face à face. Mais en la voyant, elle s'était sentit si… Diana était le genre de femme qu'elle pouvait admirer, envier et tellement détester à la fois. Ce genre de femme parfaite qui la renvoyait à tous ce qu'elle n'était pas, et ne serait jamais. En la voyant en chaire et en os, la journaliste se demanda vraiment ce que Lucious pouvait lui trouver à elle. Kate n'avait rien de ces femmes conquérantes, sûr d'elle. Dans l'ascenseur, elle savait pourtant que c'était la peur qui la guidait, qui avait pris le contrôle de ses pensées. Mais comment réagir autrement face à ça.

La jolie brune écouta Lucious en gardant une certaine distance. Chaque adjectif qu'il employa sonnaient à oreille comme un : pas toi. Comme souvent lorsqu'elle était contrariée ou en colère, Kate se montra à la limite du vulgaire. « -tu n'es pas amoureux mais tu te la ferais bien pour savoir. » une petite grimace et un mouvement de tête. « -normal… et je devrais resté après avoir entendu tout ça ? » elle recula d'un pas quand il en fit un en avant. « -oh ba c'est super ça ! Comme ça on est fixé, elle veut pas discuter du bon vieux temps ! » elle était ironique et très amer. « -si tu cherches à me rassurer c'est loupé. » ajouta la jeune femme lorsqu'il évoqua Josh.

Elle ajouta avec un regard sombre. Peut être pas ce soir. Peut être pas demain.. Mais un jour tu cédera. Et ce jour là tu brisera mon cœur en mille morceau. Je te l'ai déjà dis. Ce jour là, ça sera finit. » elle esperait être bien clair. Kate recula rapidement avant de dire : « - oh non Lucious, je ne porterais pas cette décision sur mes épaules. Moi j'ai envie de vivre avec toi. J'ai viré Aaron de ma vie pour nous ! Pour toi ! Alors c'est à toi de gérer le fantôme de ton passé qui vient foutre le bordel. Moi je rentre. Toi tu restes ici et tu fais ton choix. » elle recula encore d'un pas avant de faire volt face et de sortir à l'air frais. Une fois dans la voiture elle évita soigneusement le regard de Gary dans le retro.

Elle en avait raz le bol que tous se mette en travers de leur chemin. Elle commençait presque à douter. Est-ce qu'ils étaient vraiment fais pour être ensemble ?! Peut etre qu'elle était seulement celle qui devait faire revivre Lucious. Rien d'autre. Elle claqua la porte et vira ses talons hauts en rentrant. Puis elle décida de prendre une belle bouteille de vin dans la cave, son téléphone et des écouteurs. Puis elle trouva refuge sur le toit. Elle mis la musique à fond dans ses oreilles. Cette petasse lui avait pourri sa soirée. Elle la finirait seule, ivre à danser dans la nuit. Aucun voisin n'entendrait quoi que se soit. Pourtant elle chantait à tue tête tout en dansant, portant son verre à pieds à ses lèvres régulièrement. Peu à peu elle se mis à extérioriser, traitant Diana de tous les noms, criant et demandant pourquoi est ce que c'était si compliqué d'être heureux plus de trois jour de suite !

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Dans le hall de ce luxueux immeuble, Lucious découvrait une nouvelle facette de la femme qu’il aimait. Une femme en colère et blessante. Parce que oui, ces mots lui firent mal. Peut-être parce qu’il n’aimait pas la voir ainsi ? Ou peut-être parce qu’elle se rapprochait d’une vérité qu’il ne voulait pas entendre… « Kate… » fut donc la seule réponse qu’il parvint à donner. La contredire serait mentir, et elle ne méritait pas cela. Oui, en sentant ses lèvres se poser sur sa joue quelques minutes auparavant, il avait eu l’impression de se retrouver ce fameux soir, au pied de la chemisée, l’embrassant avec une envie non dissimulée. Il avait presque frissonné en se rappelant de cet interdit qu’ils avaient bien failli rompre dans le salon de sa splendide demeure. Il s’en voulait d’avoir succombé ce fameux soir, et voilà qu’en la revoyant là, il avait eu envie de revenir quelques années auparavant. Pourquoi avait-elle un tel pouvoir sur lui ?! Un soupir, restant silencieux. Si les rôles avaient été inversés, Lucious aurait été bien plus amer que Katelyn ne l’était en cet instant. De nouveau, il prononça son prénom en détournant le regard, comme pour entendre autre chose de sortir de sa bouche, mais la suite fut encore plus douloureuse. Elle n’avait pas confiance en lui la concernant. Elle était certaine qu’un jour ou l’autre, il succomberait. Et que lorsque cela se produirait, parce que ça allait se produire, selon elle, elle ne lui pardonnerait pas. Il serra les dents et posa un regard froid sur la jolie brune « Tu as donc si peu confiance en moi ?! Tu es déjà certaine que je vais te tromper tôt ou tard ? Tu vois tous les hommes comme Josh ou juste moi ? ». Cette absence de confiance était douloureuse pour le millionnaire qui lui proposa alors de choisir. Elle pouvait mettre un terme à leur relation ou tenter de continuer, même si, soudainement, il n’avait plus vraiment de poursuivre leur relation. Oui, c’était dur de penser cela, mais son manque de confiance… Il ne voulait pas lire le doute dans son regard à chaque fois qu’il rentrerait tard le soir ou qu’il passerait quelques jours à l’étranger « A la différence, c’est que je n’ai jamais affirmé que tu me tromperais un jour… » avant de tourner, à son tour, les talons pour rejoindre l’ascenseur.

Lucious marqua un instant de pause lorsqu’il eut franchi les portes de l’ascenseur. Il observa les couples s’enlaçaient, s’entrainaient dans des pièces voisines. Mains dans les poches, il s’avança jusqu’au bar préalablement délaissé et commanda un verre. Puis de nouveau cette voix si familière « Lucious… Tout va bien ? ». L’intéressé releva son regard sur Diana qui prit place face à lui, semblablement inquiète pour lui « Non, pas vraiment. Je suis un point culminant dans ma relation avec Katelyn qui est sûre et certaine que je vais coucher avec toi un jour ou l’autre ». Elle posa sa main sur sa cuisse « On se tourne autour depuis tellement d’années, Lucious. Je veux dire, même Rachel a eu cette peur un jour ». Il fronça les sourcils en entendant les mots de cette dernière qui se leva de son tabouret pour se blottir contre lui qui ne bougea pas, se laissant faire. Son regard dans le sien, comme hypnotisé. Puis elle approcha ses lèvres des siennes, ses mains sur son torse, mais Lucious détourna le visage et elle n’embrassa que la commissure de ses lèvres, saisissant ses bras pour l’écarter de lui « J’ai deux issues. Soit, je couche avec toi ici et maintenant, soit je pars et je vais retrouver ma femme » et se leva, déposant un baiser sur sa joue « On ne saura jamais ce que ça donnera nous deux, désolé » et quitta le penthouse après avoir avalé cul sec son verre. Il n’entendit pas la jeune femme lui répondre un « Ce n’est qu’une question de temps ».

Ce fut Patrick qui le prévint que la jolie brune était montée sur le toit. Les mains dans les poches de son pantalon de costume, il s’avança lentement vers elle, tentant de se concentrer sur sa petite-amie ivre et insultant Diana à voix haute. Un petit sourire aux lèvres devant l’originalité des insultes. Il posa délicatement sa main dans son dos et retira son écouteur de l’autre main « Kate… ». Il se recula ensuite, fermant les yeux devant le vide les entourant. Il inspira et réouvrit les yeux « J’ai dit à Diana que deux choix s’offrait à moi. Le premier était de coucher avec elle, et l’autre de te rejoindre. Je suis là, devant toi Katelyn. Je n’ai pas couché avec elle, Katelyn. Il va falloir me croire quand je te dis que c’est toi que je veux. Et il va falloir avoir davantage confiance en moi concernant les femmes » tout en penchant légèrement la tête sur le côté « Oui, j’ai été lâche devant elle. Oui, je ne suis pas parvenu à te présenter correctement. Oui, je suis un abruti lorsque je m’y mets ». Il posa un genou à terre tout en sortant un écrin en velours de sa poche qu’il ouvrit face à Katelyn « Alors pour que tout soit clair dorénavant : Katelyn, veux-tu bien être ma femme ? ». Oui, il s’était longuement questionné sur le chemin du retour, mais cela sonnait comme une évidence. Une vie sans Kate ne méritait pas d’être vécue.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 750
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Tenor





« -mais c’est pas en toi que j’ai pas confiance Lucious ! Tu viens de le dire toi même, il y a une attraction entre vous ! Elle sais quoi dire ou quoi faire pour t’attirer à elle. Comment veux tu que je sois sereine en sachant ça ? » Il ne semblait pas être capable de se mettre à sa place quelques secondes pour comprendre ce qu’elle ressentait. C’était peut être une sorte de complexe d’infériorité, mais elle avait peur de cette femme, ce qu’elle pouvait faire. Encore une fois c’était la peur qui venait nuire à leur histoire. Encore une fois il y avait un obstacle sur leur route. « -arrête de me parler de lui ! » répliqua la jeune femme, le simple fait d’entendre son nom lui rappelait son erreur, sa débilité d’avoir céder au charme de cet enfoiré ! Kate ne jouait pas dans la même dimension que Diana. Elle n’avait pas ce pouvoir de séduction, cette sorte de magnétisme qui faisait tomber les hommes comme des mouches à ses pieds. Non, Kate avait toujours été la gentille, la bonne copine, celle qu’on désir parce qu’on la trouve mignon, tendre, drôle. Elle ne serait jamais une de ces femmes, et ne voulait pas le devenir d’ailleurs. Tout ce qu’elle voulait s’était être heureuse avec lui. Mais visiblement c’était trop demandé. « -bien sur que si, tu as même rompu avec moi à cause de ça ! » déclara Kate avant de partir. Ils allaient se faire encore plus de mal s’ils continuaient ainsi.

Une fois sur le toit, elle avala en l’espace d’une demi heure, la moitié de la bouteille de rosé. La musique avait toujours été un moyen d’extériorisé. Alors elle avait monté le volume et avait laissé son coeur explosé en vol. Peut être qu’elle aurait dû resté, aller voir cette pétasse et lui dire en face que si elle touchait à son homme, elle serait capable de lui arracher les yeux à la petite cuillère. Parce qu’elle n’en pouvait plus de ces hauts et bas émotionnels, de devoir sans cesse trouver les mots, être conciliantes, comprendre et encaisser. Elle voulait juste l’aimer, est ce que c’était si compliquer ? Peu à peu elle se mis à douter. Ce soir l’alcool ne l’aidait pas à être joyeuse. Et puis soudainement ce fut la panique. Et s’il était en train de… non… oui mais si…

Et puis elle poussa un cri de surprise en sentant une main dans son dos. Heureusement qu’elle n’était pas en train de jouer les ballerines au bord du vide. Sinon ça aurait été un joli plongeon. « -ça va pas non ?! » cria Kate avant de le redire d’une voix plus basse réalisant qu’elle n’avait plus la musique à fond dans les oreilles. En le voyant fermer les yeux elle le prit par le bras et lui dit : « -recules ! » manquait plus qu’une crise d’angoisse là au milieu !

Son verre vide à la main, les deux bras ballant, elle l’écouta sans rien dire. Elle leva juste les yeux lorsqu’il lui dit qu’il fallait avoir plus confiance en lui. C’était pas lui le problème, c’était cette pétasse qui avait été prête à coucher avec le mari de sa propre sœur ! « -attends tu fais qu... » s’exclama la jeune femme lorsqu’il posa un genou sur le sol. Elle écarquilla les yeux avant de battre des cils. Non il ne pouvait pas faire ça comme ça, pas ce soir après ce qui venait de se passer. Kate se mordit les lèvres, avant de lever les yeux vers le ciel pour retenir des larmes qui avaient décider de se la remmener maintenant. « -Lucious... » souffla t elle en cherchant ses mots. Parce qu’elle était incapable de lui lancer un grand oui ! Pas comme ça…

Elle avança ses mains vers les siennes, avant de réaliser qu’elle tenait toujours son verre. La journaliste le posa au sol avant d’entourer les mains de Lucious qui tenait la petite boite et la magnifique bague. Elle l’invita à se relever tout en tenant toujours ses mains et elle dit : « -je peux pas… je veux pas… je veux pas te dire oui à cause de tout ça. Parce que je ne veux pas me souvenir de ta demande ainsi. Tu comprends ? » son regard dans le sien elle décida de l’embrasser avec douceur avant de coller son front au sien : « -je t’aime. Je veux juste t’aimer sans avoir à lutter pour ça chaque jour. Je ne te dis pas non parce que je veux que ça se termine entre nous. Je te dis non parce que je t’aime et que ce moment soit magique, que je sois pas en colère et surtout que j’ai pas avalé la moitié d’une bouteille de rosé avant... » un léger sourire en reculant son visage pour le regarder. « -le simple fait que tu sois là suffit... »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Lucious baissa les yeux tel un enfant prit en faute. Sauf que là, il n’avait pas cassé un vase dans la salle à manger. Non, Lucious venait d’avouer à la femme qu’il aimait, qu’il était attiré sexuellement par une autre femme, et cela au point de risquer son premier mariage. En effet, Katelyn ne pouvait pas être sereine en sachant que le millionnaire était attiré par une femme telle que Diana. Qui obtenait tout ce qu’elle désirait et cela, depuis toujours. Le seul à avoir toujours résisté, ce fut Lucious. Cela rendait sa quête de le faire succomber d’autant plus dangereuse et intéressante. Pour elle, ce n’était qu’une question de temps. Pour le millionnaire, le choix était fait. Il ne voulait qu’une femme dans sa vie, et c’était celle qui dansait actuellement sur son toit, criant des insultes à voix haute, un verre de rosé vide, presque autant que sa bouteille provenant de sa cave à vin. Peu importe ce qu’ils avaient pu se dire quelques heures auparavant, ou encore les pensées qui avaient pu traverser l’esprit de Lucious, il l’aimait et ne voulait pas tout foutre en l’air pour une histoire de sexe, aussi compliqué soit leur relation. Il en fut d’autant plus convaincu en la voyant ainsi, devant lui. Il posa donc un genou à terre et lui demanda d’être sa femme. Il voulait lui prouver qu’il l’aimait et qu’elle serait la seule.

Mais la jeune femme posa ses mains sur les siennes et le fit se relever. La réponse était négative. Il n’avait pas besoin de l’entendre pour le comprendre. Il referma alors lentement l’écrin entre ses mains tout en posant lentement son regard sur sa moitié et hocha lentement de la tête. Oui, il comprenait que les circonstances n’étaient pas propices à une demande en mariage. Il lui rendit son baiser en soufflant un « Tes lèvres ont le goût du rosé » et la laissa poser son front contre le sien « C’est une très bonne bouteille qui me vient des côtes de Provences en France. Ça se boit très facilement » avant de se reculer légèrement « Je t’aime aussi et je voulais te le prouver en te demandant en mariage… C’était stupide » alors qu’il glissa l’écrin dans sa poche de costume « Je n’ai pas couché avec elle. Elle en avait envie, mais j’ai compris que j’étais à la croisée des chemins. Soit, je te perdais en répondant à ses avances, soit je revenais à tes côtés ». Le choix s’était imposé de lui-même. Il posa sa main sur son visage « Tu as peur des femmes comme Diana et j’ai accentué ta peur en la décrivant comme la femme parfaite. Je m’en excuse » et se baissa pour prendre une gorgée de rosée « Je me suis absenté si longtemps que cela ? » en remarquant tout ce que la jolie brune avait consommé en son absence. Il sourit et ajouta avec davantage de sérieux « Ce manque de confiance que l’on a envers l’autre risque de nuire définitivement à notre relation Kate… Tu as trop bu pour que l’on parle de tout cela ce soir, on va donc redescendre, parce que je ne suis pas particulièrement à mon aise sur ce toit, on va dormir et on parlera de notre avenir à tous les deux demain matin, au calme ». Il se saisit du verre d’une main et de la bouteille de rosée de l’autre avant de s’engouffrer dans l’ascenseur.

Arrivé dans l’appartement, il déposa le tout sur le comptoir et se dirigea sous la douche, fermant la porte à clef derrière lui pour s’assurer une certaine tranquillité. Il avait besoin de se retrouver avec lui-même. Il troqua ses vêtements portant le parfum d’une soirée compliquée, pour un débardeur et un jogging avant de sortir enfin de la salle d’eau et de se glisser dans les draps « Bonne nuit » et se tourna pour dormir dos à Katelyn.

Lucious avait fermé les yeux peut-être trois ou quatre heures tout au plus. Il se leva, jeta un coup d’œil à la jolie brune à ses côtés et décida d’enfiler sa tenue de sport et partir arpenter le bitume de Manhattan au lever du jour. Il avait besoin d’être seul avec lui-même. Il ne pouvait pas la demander en mariage ainsi, sur un coup de tête parce qu’il avait eu peur de la perdre. Ils ne pouvaient plus mener cette relation comme si c’étaient des montagnes russes. Un jour où c’est le paradis sur Terre, et un autre jour, où ils sont peur, où ils ne se font pas confiance… Il repensa à son souhait de tout arrêter la veille, après leur dispute. Il craignait que ça soit la seule issue à leur relation finalement… En rentrant chez eux, Lucious prit une douche, enfila son habituel costume, prépara le petit-déjeuner pour la jolie brune et resta silencieux tout le long qu’elle déjeuna, le nez plongé dans le journal. Lorsqu’il fut certain qu’elle soit bien réveillée et apte à une conversation, il se lança « Katelyn… On ne peut pas continuer ainsi, on ne peut pas se faire du mal ainsi, douter de l’autre ainsi. Je suis fatigué de tout cela. C’est la relation la plus intense, mais aussi la plus compliqué que j’ai eu à vivre et … Il faut qu’on prenne une décision. Soit on travaille sur nous, soit … soit on fait une pause et on grandi chacun de notre côté pour mieux se retrouver… ». Il quitta alors des yeux son journal qu’il posa sur le côté de la table pour regarder Kate « Jamais je ne t’aurais demandé en mariage ainsi par le passé. Je me laisse conduire par la peur de te perdre et je ne peux pas m’engager ainsi, sur un coup de tête, pour ça ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Le calme avant la tempête [Kate/Luci]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: