Partagez
 
 
 

 Le calme avant la tempête [Kate/Luci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 734
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Jusqu’à ce jour, Lucious ne s’était jamais posé la question. Qu’en serait advenu de leur relation s’ils avaient couché ensemble dès le soir de leur rencontre ? Aujourd’hui, c’était difficile à dire, parce que son état d’esprit était différent. Il avait fait son deuil, et il était amoureux d’elle. Mais le soir de leur rencontre, rien de tout cela n’existait encore. Il aurait sûrement disparu en espérant oublié cette nuit-là… Ou peut-être qu’il se serait immiscé dans sa vie comme il l’avait fait pour en savoir plus sur elle… Peu importe, ça n’avait pas eu lieu « Peut-être que oui, peut-être que non » répondit-il simplement en souriant avant d’acquiescer d’un signe de tête. Le sujet qu’ils abordèrent fut moins léger, moins de sourire, ou peut-être un lorsqu’elle Katelyn constata qu’ils avaient bien changé en deux ans de temps. En effet, Lucious avait dorénavant confiance en elle. Elle avait su lui prouver qu’elle l’aimait plus que tout et qu’il pouvait avoir confiance en elle sans aucune crainte. Une confiance qui n’était pas totalement partagée en entendant sa petite-amie parler de Diana. Sujet sensible. Lucious se mit à rire nerveusement en entendant parler d’envie inassouvie ou encore de fantasme « Dire que je ne me suis pas posé la question de savoir comment ça aurait été si on avait continué, serait te mentir. Mais c’était il y a plusieurs années. C’est fini tout cela Kate et je ne la reverrais pas ». Oui, quelques jours après leur petit moment d’égarement, Lucious s’était demandé comment ça aurait été de coucher avec elle. Il n’avait connu qu’une femme dans l’intimité et son question avait été légitime… Mais il ne l’avait pas recontacté pour répondre à sa question. Mais il n’était pas sûr qu’en confiant une telle chose à Katelyn, cela apaise ses craintes. Il décida de les apaiser d’une toute autre manière en lui assurant qu’il l’aimait plus que tout alors qu’il s’apprêtait à lui refaire l’amour. Il se recula légèrement devant son interrogation « Tu es rassasié de moi ? » avant d’embrasser sa peau, souriant en l’embrassant « Je vais te rassurer, n’ait aucune crainte »…

Leur conversation et leurs ébats sur la table de la salle à manger étaient de lointain souvenir au moment où son regard se posa sur Katelyn et Arron attablés dans ce café. Il salua rapidement les deux protagonistes, déclinant poliment l’invitation à boire le café avec eux « Je dois vraiment y aller » avant de saluer Arron et d’attendre que Katelyn le rejoigne. Les mains dans les poches, il marcha en silence. Enfin jusqu’à ce que Katelyn ne brise ce silence pesant entre eux. Il posa ses yeux sur elle et sourit malgré lui devant la perspicacité de sa moitié qui ne le connaissait que trop bien « Je ne me suis pas fait de film… Enfin… Je n’aime pas qu’Arron tourne autour de toi, c’est tout… Et je me suis demandé depuis combien de temps vous étiez là et de quoi vous aviez parlé… ». Lucious glissa sa main dans le dos de Kate et embrassa sa tempe « Désolé… C’est juste que… que je vois encore son attitude au mariage et… » il poussa un soupir « J’ai cru que tu l’avais vu sans moi pour être tranquille. C’est tout ». Sa main retourna dans sa poche « Je n’ai pas eu peur que tu lui sautes au cou ou je ne sais quoi Kate. J’ai confiance en toi. Je ne voulais pas que lui tente quelque chose ». Le quarantenaire s’arrêta de marcher pour regarder la jolie brune « Tu m’en veux ? » alors qu’il afficha une petite grimace, pas fier de lui.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 690
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Tenor





Kate était quelqu’un doté d’une grande patience, capable de supporter et d’encaisser beaucoup de chose. Capable de passé haut dessus de beaucoup de chose également. Se dire que c’était du passé, que s’était oublié. Elle capable de trouver les mots qui rassure, ceux qui font du bien dans les moments de doutes. Elle s’efforçait d’être franche, de dire la vérité aussi souvent que possible. Même si parfois c’était compliqué ou difficile à faire. Avec le temps, elle avait appris à connaître Lucious. Le regard qu’il lui avait adressé, ces quelques mots à la va vite. Si elle ne réglait pas le problème maintenant, ce soir elle aurait droit à une catastrophe nucléaire. Et elle n’en avait pas la moindre envie. Alors elle décida de désamorcer tout ça aussi directement que possible. Pas la peine d’être devin pour savoir que le cerveau du beau blond fonctionnait déjà à plein régime. Lorsqu’il commença à parler, elle le coupa net avec un : « -essai encore... » parce que ce n’était pas ce qu’elle voulait entendre. Encore moins le vérité. Alors s’il commençait par un mensonge, cette conversation allait être stérile.

Kate décida de jouer sur les mots, tentant de trouver un peu de légèreté et d’éviter que la conversation tourne court. « -il était assez en face de moi, il tournait pas. » Puis elle grimaça et ajouta : « -depuis cinq minutes, allez sept soyons généreux ! Il m’a même pas payé mon café ! » ce qui revenait à dire qu’il n’était vraiment pas là pour la draguer. Kate porta son café à ses lèvres en l’écoutant s’excuser brièvement. Il aurait dû s’arrêter là. Vraiment.  

La jeune femme encaissa ces mots, restant figée sur place. Il avait cru que… Et il enchaîna… Et à nouveau elle se dit qu’il fallait qu’il la ferme. Parce qu’il était en train de le faire basculer du mauvais côté. Lorsqu’il osa lui demander si elle lui en voulait Kate le regarda froidement et dit : « - est ce que tu as entendu ce que tu viens de me dire ? » elle haussa les sourcils tout en clignant des yeux, comme si elle n’en revenait pas. Puis elle ajouta : « -c’est du n’importe quoi ! Tu dis me faire confiance, alors que tu as cru – elle appuya bien fort sur ces mots – que moi, j’avais organiser un rendez vous secret avec Aaron, juste pour le voir en tête à tête ?! » dis à haute voix c’était encore pire. « -elle est où ta confiance dans cette phrase ?! Dans cette idée débile ?! » s’emporta la jeune femme. Kate fit trois pas jusqu’à la poubelle, comme si cette courte distance allait lui permettre de se calmer. Elle jeta son gobelet avant de faire demi tour et d’ajouter : « -je t’ai dis qu’on irait ensemble à cette soirée, et j’étais même prête à annuler au dernier moment si tu le sentais pas. » Elle soupira en regardant quelques secondes en l’air. « -j’ai vécu deux années avec lui. Il bossait à deux rues d’ici, moi à deux dans ce sens là. On venait prendre un café ensemble vers dix heures tous les matins. C’était une habitude, un petit rituel. On a continu de venir ici prendre nos cafés le matin quand on était séparé, sans se voir, chacun de son coté, simplement par habitude. J’avais aucune idée qu’il serait là ce matin, et lui non plus ne pouvait pas savoir que je viendrais. Tu veux vérifier mon téléphone peut être ? Ah ba non tu as confiance en moi c’est vrai ! » oui elle se laissait peu à peu emporter. Elle se mordit les lèvres avant d’ajouter avec un peu plus de calme : « -la jalousie ça gangrène un couple Lucious. Combien de fois il va falloir que je te le répète que c’est avec toi que j’ai envie d’être et avec personne d’autre ! »

La jeune femme prit une grande inspiration en regardant à nouveau en l’air, puis elle fixa son regard sur Lucious et lui dit en le pointant du doigt : « -tu va prendre ton taxi pour ton rendez vous, imaginaire ou non d’ailleurs j’en sais rien. Et ce soir, quand tu va rentré, je serais là, j’aurai pas fait mes valises. Je me serais calmé, tu aura réfléchit et on reparlera de tout ça. J’espère que c’est claire pour toi. Sur ce bonne journée. » elle déposa un rapide baiser sur ses lèvres et fit volt face.
« La jalousie c’est d’être effrayé que quelqu’un rende la personne que tu aimes, plus heureux que toi. » C’était assez drôle qu’elle ait lu ces mots dans un magasine quelques jours plus tôt. Elle ne l’avait pas vu de cette façon à ce moment là. Pourtant c’était exactement la bonne définition.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 734
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Oui, son esprit avait écrit un scénario, tourné les images et avait même commencer le montage du film en voyant Arron et Katelyn ensemble, ainsi attablé à l’intérieur du petit café. Sa crainte que le jeune homme tente de la reconquérir était viscérale et il ne parvenait pas à passer outre. Alors oui, Lucious s’était froid avec les deux protagonistes avant de sortir un semblant d’explication à Katelyn qui n’en fut nullement satisfaite. Bien au contraire. Elle lui en voulait de sa réaction, de cette jalousie peut-être presque étouffante finalement. Au fur et à mesure qu’elle déblatéra ses reproches légitimes, Lucious baissa les yeux tel un enfant prit en faute. Il n’osa pas parler. Pas même prononcer le moindre mot. Il se savait coupable. Il savait qu’elle avait raison, que la confiance n’était pas totale finalement, sinon il n’aurait pas réagi de cette manière, et s’en voulu presque aussitôt. Le millionnaire releva brusquement son regard sur la jeune femme au moment où elle lui avoua que la jalousie gangrénait le couple. Son cœur se serra et sa peur de la perdre fut bien plus forte que celle qu’il avait à l’encontre d’Arron. Parce qu’il avait peur qu’un autre homme la rende plus heureuse que lui, Lucious risquait de la perdre définitivement. Sa jalousie, ses craintes, étaient en train de nuire à leur relation et ça lui fit mal. Réellement mal. Restant enfermé dans son mutisme, il craignait déjà la suite, mais elle rassura, d’une certaine manière, en lui expliquant qu’elle serait présente ce soir, mais que la conversation qui allait découler de tout cela n’allait pas être des plus reluisante. Il ne lui rendit pas son baiser beaucoup trop bref et la laissa partir. Le quarantenaire se passa une main lasse sur le visage tout en l’observant s’éloigner de lui. Il finit par appeler un taxi pour se rendre à son rendez-vous. Parce qu’il existait réellement.

La journée fut longue pour Lucious qui ne cessa de ressasser les dernières paroles de Katelyn. La jalousie gangrenait le couple. Il franchit presque craintivement le seuil de son appartement, posa sa mallette dans l’entrée et s’approcha de sa moitié, lui tendant le bouquet de rose qu’il avait acquis pour elle un peu plus tôt « L’amour fait naitre la jalousie, mais la jalousie fait mourir l’amour … C’est Christine de Suède qui disait ça…» et pencha légèrement la tête sur le côté « J’ai peur que tu te rendes compte que finalement, tu peux être plus heureuse avec un autre. J’ai peur. Je suis jaloux. Mais je remarque aussi que mon comportement risque bien de te faire fuir à force, au lieu de te garder auprès de moi ». Il tritura ses boucles blondes avant de faire un signe de tête en direction de la porte d’entrée « Tu viens ? On va faire un tour » et glissa sa main dans le bas de son dos pour la conduire jusque dans la voiture dans laquelle Gary les attendait patiemment. Pas besoin de donner d’adresse. Il avait tout organisé antérieurement. La berline se gara devant un pub du centre-ville et Lucious sortit en premier avant de tendre la main à Katelyn qu’il poussa délicatement jusqu’à l’intérieur « Je peux te faire de longs discours en te disant que j’ai confiance en toi, que je n’ai pas peur que tu partes avec un autre. Mais je me dis que les actes valent plus que des mots » alors qu’ils s’avancèrent jusqu’à la table où toute la petite bande d’amis était réuni, y compris Arron qui la salua timidement « Je dois passer au restaurant pour m’assurer que tout va bien. Je repasse ensuite. Je n’en ai pas pour longtemps. Une heure tout au plus, promis » et déposa un baiser sur la joue de sa petite-amie « Je suis désolé pour tout à l’heure… Sincèrement ».

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 690
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Tenor





C’était une des, non la première fois qu’elle se mettait en colère depuis qu’ils étaient ensemble. Ça devait bien arriver un jour de toute façon. Elle n’était pas parfaite, lui non plus. Leur couple encore moins. Kate aurait seulement aimé que ça ne soit pas pour ça ! Pour Aaron encore une fois… Enfin non, pour la jalousie et le manque de confiance de Lucious. Parce qu’au final Aaron aujourd’hui, il n’y était pour rien. Luci s’était monté la tête tout seul. Comme un grand garçon. Il n’avait eu besoin d’aucune aide. La jeune femme s’était laissée emporter. Et lorsqu’elle était rentrée chez eux, elle était convaincue d’avoir raison et d’avoir bien fait. Au moins ça allait provoquer un électrochoc. Enfin elle l’espérait. Il était encore capable de faire ses valises et d’aller chez sa sœur !

Kate était rentrée assez fatiguée de sa journée. Elle avait une migraine, et ne cessait de se dire qu’il fallait qu’elle laisse parlé Luci avant de répondre en l’agressant. Une douche fraîche, deux comprimés d’aspirine, puis elle avait mis de la musique douce dans son bureau, et avait sortie de l’aquarelle. Ça avait la capacité de la détendre. Lorsqu’elle avait entendu la porte d’entrer, Kate s’était levée pour approcher de la porte du bureau. Sans sourire, elle prit le bouquet qu’il lui tendait. Elle ne parvint pas à définir si cela lui fit plaisir ou non. Parce que c’était une forme d’abdication, il lui prouvait ainsi qu’elle avait raison. Mais en même temps, elle pouvait aussi le voir comme une sorte de corruption. Enfin bref il était revenu, c’était déjà ça.

« -j’ai pas envie de passé mon temps à me demander si tu va flipper ou te faire des films parce que j’ai parlé à un homme dans la rue. Tu connais mon point de vu sur l’infidélité, tu sais ce que j’ai vécu. »
Kate se rendit dans la cuisine pour chercher un vase. Elle n’allait pas les laisser mourir ces fleurs quand même. Elle ouvrit un placard. Ça n’était pas celui ci. « -sincèrement Lucious, même s’il m’avait fait des avances. Rah zut... » ça n’était pas ce placard là non plus. « -tu me crois assez naïve ou débile pour ne pas voir arriver une technique de drague et surtout tomber sous les charmes en sept minutes ! Ah enfin ! » Elle leva les vases devant ses yeux, tourna le dos à Lucious pour le remplir d’eau avant de mettre les fleurs dedans.

« -heu… si tu veux… enfin tu m’emmènes pas au resto vu comme je suis fatiguée et habillée aussi. » les disputes ça existaient dans un couple. Ils allaient passer par dessus. S’en remettre. Mais il fallait que Lucious parvient à lui faire confiance et surtout à avoir confiance en lui, en ce qu’il lui offrait. Une fois devant la voiture elle leva les yeux sur lui et dit : « -j’avais compris qu’on allait marcher... » enfin au final peut importait. Mais lorsqu’ils furent devant le pub elle freina et râla comme souvent : « -mais je t’avais dis... » bon la porte était franchit et elle vis de loin que ses amis étaient tous là. Kate leva son visage vers Lucious. « -quoi ? Non reste. Passe un coup de fil. » elle n’avait pas envie qu’il parte. Elle le saisit par la main et fit un signe à ses amis comme quoi ils arrivaient dans deux minutes : « -hey… à la base on avait dit qu’on passerait cette soirée ensemble. Alors ne t’invente pas une excuse. J’ai envie que tu restes… Et puis je suis fatiguée… Alors… alors j’ai besoin de ton épaule comme oreiller et de tes bras comme couvertures... » en disant cela, elle avait passé ses bras autour de son cou. Un sourire tendre et timide à la fois avant d’ajouter : « -je suis désolée de m’être emportée. » Puis elle l’embrassa avec douceur avant d’entendre Jerry et Charly siffler comme des gamins. Kate leur fit un doigt d’honneur sans pour autant quitter les lèvres de Lucious. Puis elle saisit le téléphone du beau blond, composa le numéro du restaurant et dit : "-oui allo c'est Mme Thompson. Tous se passe bien? Non exactement il ne passera pas ce soir. bon très bien je lui dis de ne pas se faire de souci. Bonne soirée. Merci." Puis elle regarda son amoureux avec un grand sourire et dit: "-maintenant tu peux rester."

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 734
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Un bouquet de fleur pour se faire pardonner, et une explication à son comportement qui risquait, comme lui avait confié Katelyn, un peu plus tôt dans la journée, de détruire leur couple. Ce n’était pas ce qu’il souhaitait, bien au contraire. Il se voyait vieillir avec elle, à ses côtés, et n’envisageait pas son existence autrement. Les yeux baissés alors qu’elle cherchait un vase dans les placards, ne sachant quoi répondre réellement, alors il souffla un « je sais » avant de hausser les épaules à sa question presque rhétorique « Je suis désolé Kate ». Il se sentait toujours aussi mal d’avoir cru cela, alors il se tût, n’osant pas parler davantage au risque de s’enfoncer dans ses explications. Il avait eu peur. Elle s’était emportée, lassée par son comportement. Il allait faire des efforts. Le sujet était clos. Et il décida de prouver qu’il était prêt à s’améliorer pour elle « On ne va pas au restaurant » tout en la conduisant jusqu’à la berline « Tu es fatiguée, je ne vais pas te faire marcher » en lui souriant avec tendresse.

Pas besoin d’en dire davantage. De toute manière, le pub n’était qu’à quelques rues de leur appartement et elle allait bien vite se rendre compte d’où il l’emmenait en cette fin de soirée. Lucious avait convié toute la petite bande dans un pub, mais sans y rester pour autant. Il avait des obligations professionnelles qui le dispensait de la première heure de la soirée « Je dois y aller, mais je reviens vite » en lui souriant, mais Katelyn ne voulait pas. Elle lui saisit la main pour le garder avec elle avant de jeter un bref regard au petit groupe non loin d’eux « Ce n’est pas une excuse mon cœur… » avant de sourire tendrement « Tu auras tout cela dans un peu moins d’une heure, mais il faut vraiment que j’y aille ». Au moment où elle passa ses bras autour de son cou, il glissa les siens autour de sa taille pour la blottir contre lui « Tu n’as pas à t’excuser. C’est moi le fautif dans l’histoire. Donc à moi de m’excuser pour ma jalousie maladive qui gangrène notre couple » et lui rendit son baiser, souriant contre les lèvres de cette dernière en entendant siffler à leurs côtés. De vrais gamins ! Lorsqu’elle se mit fin au baiser, il fronça les sourcils en la voyant se saisir de son portable en ne comprenant pas ce qu’elle était en train de faire. Mme Thompson. Lucious se mit à sourire avec amour à la jolie brune qui venait de lui prouver qu’elle le voulait vraiment à ses côtés ce soir « Très bien Mme Thompson » alors qu’il caressa sa joue avant de l’embrasser avec envie « Il y a des chambres pour ça ! » rétorqua Jerry au loin. Il ouvrit les yeux sans quitter les lèvres de Kate avant d’approfondir le baiser volontairement et y mit fin avec lenteur « Je t’aime » et glissa sa main dans la sienne pour l’entrainer vers le petit groupe d’amis, s’excusant auprès d’Arron par la même occasion sous le regard perplexe des autres convives. Il ne répondit pas aux interrogations silencieuses, commandant plutôt la première tournée tout en glissant sa main dans le dos de Kate, sous son t-shirt « Pourquoi on est là ce soir au fait ? J’ai encore des soupçons de gueules de bois de la dernière soirée » rétorqua une Charly grimaçante « Parce que Kate part bientôt et que je voulais organiser une petite soirée avant de vous la réquisitionner pour les prochains jours » « Vous allez finir par user le sommier à force vous deux » ajouta Jerry. Lucious lança un regard taquin à sa moitié en ajoutant « Tu veux dire l’appartement… Et la voiture aussi… et ma terrasse… Et la serre … Le toit… Ah non, on n’a pas encore fait le toit » « Vous êtes insatiables ! » rétorqua June « C’est pour ça que vous ne voulez pas d’enfants. Parce qu’après, plus de sexes pendant quelques semaines ! ». Lucious haussa les épaules comme si cela était une évidence en souriant tout contre son verre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 690
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Tenor




Ils avaient conclu qu’ils passeraient cette soirée ensemble. Alors il n’était pas question que Lucious s’absente ne serait ce qu’une petite heure. Katelyn lui adressa un sourire amusé : « -ba je sais jamais comment me présenter. J’vais pas dire c’est la petite amie du patron. En disant Mme Thompson au moins, ils savent directement qui c’est. » Le coup de fil était passé, il pouvait resté avec elle. Ses amis étaient de vrais gamins, mais cela semblait amuser Lucious alors tant mieux. Elle lui sourit et répondit un : « -moi aussi. » en le regardant droit dans les yeux.

Une fois assise entre Lucious et Sara, la jeune femme répliqua à Charly : « -ne m’en parle pas... » enfin elle était contente de savoir qu’au final elle n’avait pas été la seule à avoir prit une super cuite l’autre soir. Elle posa sa main sur la cuisse de son fiancé – ça commençait à lui plaire de le désigner ainsi – et écouta sa façon de justifier la soirée improvisée à la va vite. « -comme si c’était pas déjà votre cas à vous ! » répliqua Kate à l’intention de Jerry et Charly. Eux aussi avaient perdue de longues années. Lorsqu’ils s’étaient enfin mis en couple, ils étaient à la limite de la décence en publique. Lucious ajouta des détails pour leur compte, et Kate rougit légèrement avant de hausser les épaules et lâcher un petit : « -ba quoi ?! Si c’était l’inverse vous seriez tous en train de vous inquiéter ! » Pour l’idée du toit, ça allait sans doute être compliqué vu le vertige dont souffrait Lucious. Mais elle nota l’idée dans un coin de sa tête. Ils n’avaient pas non plus testé l’ascenseur… Enfin, il valait mieux qu’elle lève son verre avec les autres, trinquant à l’amitié. Elle avait choisi un cocktail sans alcool. Elle avait largement eut sa dose l’autre nuit, et c’était la seconde close de la soirée. Même si elle savait parfaitement qu’elle ne sauterait pas sur Aaron même en ayant trois grammes dans le sang. Ce temps là était révolu. « -c’est pour tes cernes qu’on veut pas d’enfants surtout ! » répliqua Kate en riant.

La soirée se déroula dans la bonne humeur, Kate passant un bon moment à discuter avec June, et à regarder les photos de sa filleule. Comme elle l’avait prédit, elle échangea des banalités avec Aaron. Son boulot, son appart, sa nouvelle vie là bas. Jerry lança le sujet des rencontrer perso et le beau brun avoua qu’il y avait une jeune femme qui lui plaisait beaucoup, mais qu’il ne souhaitait pas jouer au con, alors ils apprenaient à se connaître. Sara expliqua à sa meilleure amie qu’elle avait eut un appel du riche mec dont elle lui avait parlé. Ils avaient rendez vous dans quelques jours. Du coin de l’oeil elle vit qu’Aaron était parti avec Lucious pour aller chercher la tournée suivante.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 690
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Aaron Grant
J'ai 39 ans et je suis à L.A. Dans la vie, je suis agent immobilier et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis celibataire et je le vis plutôt bien.





Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Original
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Tenor






Il y avait et il y aurait toujours un petit goût de regret lorsqu’il voyait Kate. Surtout maintenant qu’il la voyait heureuse. Si heureuse. Aaron n’avait pas été capable de l’aimer assez, de savoir être l’homme qui ne laisserait aucun autre rentrer dans sa vie. Même en tant qu’ami il avait clairement merdé. Et sans plus d’explication, aujourd’hui il avait comprit qu’il y avait toujours quelque trace de son merdier qui pourrissait la vie de la jeune femme. Alors il avait décidé d’y remédier. Profitant du fait que Lucious allait chercher la tournée suivante, il se leva pour l’aider. Une fois au bar, à attendre les commandes il lui dit : « -écoute je voulais vraiment te présenter des excuses. Parce que j’ai vraiment été con. Kate c’est pas n’importe quelle femme... » un petit rire avant d’ajouter : « -j’ai bien compris mon erreur, et ça m’a coûté son amitié. Ce que je regrette amenant. Mais aujourd’hui, je sais que tu l’as rends heureuse et je suis vraiment content pour vous. » Il sourit au millionnaire et régla la tournée avant d’ajouter : « -merde pas comme je l’ai fais. Aime la à fond. Parce qu’elle s’est ce qu’elle fait. » Lui n’avait pas su comprendre ça lorsqu’il était en couple avec la journaliste. Ça les avait tuer à petit feu.

Il déposa sa main sur l’épaule de Lucious et ajouta : « -Kate fait parti de mon passé. Elle compte beaucoup pour moi, et je veux juste qu’elle soit heureuse. Je sais que ça ne sera pas avec moi. Je l’ai bien compris en vous voyant au mariage de June. C’est sans doute ce qui explique mon comportement débile ce soir là. » un mouvement de tête avant de lâcher l’épaule du restaurateur et d’enchaîner comme si de rien n’était : « -ça marche bien le resto alors ? C'est Jerry qui m'en a parlé. » Puis il se saisit des premières bières
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 734
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Madame Thompson. L’alliance en plastique à son annulaire. Lucious commençait à prendre goût à la tournure que prenait doucement leur relation. Mais avant de poser un genou à terre, il voulait être sûr que rien ne viendrait perturber leur idylle. S’il se présentait de nouveau à l’Église, il voulait être certain que ça pour le restant de sa vie. Pour le moment, Lucious avait encore des ajustements à faire sur sa manière de gérer leur relation, leur vie à deux, en commençant par sa jalousie presque maladive, mais il laissa tout de même sous-entendre que l’idée qu’elle porte un jour son nom n’était pas pour lui déplaire « J’aime beaucoup l’idée de t’appeler Mme Thompson » avant de lui dire qu’il l’aimait. Un sourire et ils se rendirent à la table de leurs amis. En sentant sa main se poser sur sa cuisse, il sut que l’énervement de ce matin était totalement dissipé. Un rire devant la remarque de Jerry concernant leur vie sexuelle, ce à quoi Katelyn ne manqua de répliquer pour le plus grand plaisir du millionnaire qui la laissa faire qui n’hésita pas à agrémenter la discussion de quelques exemples concret sur où ils avaient fait l’amour. La réaction de Katelyn le fit sourire tendrement tout en soulignant que cette dernière avait opté pour un cocktail sans alcool « Elle n’a pas tort » en pencha légèrement la tête sur le côté un instant. Ils s’inquiéteraient s’ils maintenaient de la distance entre eux, s’ils ne se touchaient plus. Un nouveau rire lorsque sa petite-amie souligna les cernes de June « On veut dormir la nuit » et pas que. Mais ça, ils l’avaient tous compris.

Au fur et à mesure de la discussion, un certain soulagement envahi Lucious lorsque Arron expliqua avoir trouvé une femme. Qu’il voulait faire les choses correctement. Il profita du fait que les femmes et Jerry discutaient tous ensemble pour s’éclipser avec Arron. Patientant pour les commandes, il posa son regard sur le jeune homme et jeta un rapide regard en direction de Katelyn, qui était en effet, pas n’importe quelle femme, avant de le reporter sur l’ancien petit-ami de cette dernière « Tu n’es pas le seul à avoir merdé avec elle, Arron… Je n’ai pas été un exemple et je ne le suis toujours pas… Mais je l’aime terriblement. Plus que ma propre vie… N’ait aucune crainte là-dessus » tout en lui souriant. Oui, il était vraiment amoureux de la jolie brune et il apprécia le conseil d’Arron qui sembla valider leur relation « Ce n’est pas grave et puis je pense qu’on avait besoin, tous les deux, de se quitter à cette époque-là. Tu n’as pas été la véritable raison. Et je ne vois bien d’inconvénient à que vous redeveniez bons amis… Sache-le » avant de se saisir des verres « Oui, très bien même ! Je suis assez content. Et puis il parait que je suis sexy en homme d’affaires slash cuisinier slash millionnaire » en souriant. Ils arrivèrent de nouveau à table et le quarantenaire reprit place aux côtés de Katelyn après un regard en direction d’Arron pour le remercier silencieusement de cette conversation. Il embrassa la tempe de la jeune femme « Ça va toi ? Tu étais fatiguée tout à l’heure… » avant de caresser son dos pour finalement la ramener contre lui afin qu’elle pose sa tête sur son épaule, puis lui murmura doucement à l’oreille pour qu’elle seule entende « J’aimerais que tu laisses une nouvelle chance à Arron… » avant de préciser « Amicalement, ne te méprends pas. Je t’ai, je ne te lâche plus » avant de déposer un rapide baiser sur ses lèvres.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 690
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

1388893698-sans-titre-5.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Tenor





« -il s'est passé quelque chose ? » demanda Sara avec un mouvement discret du menton en direction du bar. Kate avala la dernière gorgée de son cockail en faisant du bruit avec sa paille tout en regardant Aaron et Lucious parler. « -un crise de jalousie et de paranoïa. » répondit la jeune femme avec tranquillité, sans pour autant parlé trop fort. En parler à Sara c'était presque normal. En parler à tout le groupe, hors de question. Un regard qui voulait dore et alors venant de sa meilleure amie et la journaliste lui confia : « -je me suis énervée. Je suis partie bosser et ce soir il est rentré avec des roses et des excuses. Et surtout une prise de conscience. » Sara soupira avant de terminer sa bière. « -si c'est arrangé tant mieux. » Kate ne cessait de se demander de quoi est ce que les deux hommes étaient en train de parler. « -ils parlent de toi banane ! » lança Sara en français, en lui donnant une petite tape derrière la tête. Elles se chamaillerent quelques instants comme deux gamines avant de rire comme si de rien n'était au retour des deux.
Kate tendit les bras comme pour accueillir Lucious avant de prendre son verre. Un joli sourire innocent avant de lui répondre : « - je pense qu'il serait sage de ne pas rentrer trop tard. » oui elle était fatiguée de sa journée et elle entendait presque le lit l'appeler d'une voix mélodieuse. Les yeux levés vers lui, sa tête contre son épaule, elle fronça les sourcils… avant de répliquer avec humour : « -ah je me disais aussi que le plan à 3 c'était étrange quand même ! » elle l'embrassa à nouveau. Elle avait envie de savoir ce qu'ils s'étaient dit ! Mais elle ne posa pas de question.
Ils restèrent encore une heure et puis toud le monde se souhaita une bonne nuit. Ils bossaient tous le lendemain pour la plus part. Une fois dans l'ascenseur qui les ramenait chez eux, Kate bailla avant de se frotter quelque peu les yeux. « -il t'as dis quoi pour que tu changes d'avis ? » finit elle par demander tout de même en posant ses chaussures

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 734
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


La conversation avec Arron avait apaisé, voire même anéantie ses craintes le concernant. Il lui avait donné son approbation dans sa relation avec celle qui appartenait, dorénavant, à son passé. Lui faisant comprendre qu’il ne serait pas un obstacle à nouveau. Cela le lui avait bien trop coûté à l’issue de mariage de June. Alors oui, Lucious en fut soulagé. Il tournait dorénavant la page avec Katelyn, lui laissant ainsi tout l’espace nécessaire pour l’aimer pleinement. C’était tout ce qu’il voulait entendre. Il revint donc vers la jolie brune, lui souriant en prenant place à ses côtés, son bras autour d’elle pour la blottir contre lui « J’en prends bonne note » en déposant un baiser sur son front, puis lui murmura quelques mots à l’oreille avant de rire « Hors de question de te partager pour un quelconque fantasme ». Il était déjà assez jaloux comme ça, il n’avait pas envie de la partager dans l’intimité. La soirée se déroula sans encombre, buvant quelques verres avec modération avant de tous rentrés chez eux.

Un doux sourire sur les lèvres de Lucious en voyant sa moitié bâiller. Elle était épuisée « Il te reste encore assez de force pour une conversation » alors qu’il retira sa veste et ses chaussures à son tour. Il défit les premiers boutons de sa chemise tout en se rendant dans la cuisine pour servir deux verres d’eau « Qu’il regrettait son comportement le jour du mariage. Que ça lui avait beaucoup coûté, mais que ça lui avait fait… mal ? dérangé… de voir que tu étais heureuse avec un autre que lui ». Il avala son verre d’une gorgée avant de s’approcher de Katelyn, entourant sa taille de ses bras « Il m’a dit de t’aimer à fond, parce que c’était comme ça que tu aimais et… que tout ce qu’il voulait, c’était que tu sois heureuse dorénavant et apparemment, je m’en sors pas trop mal pour cela » en déposant un baiser sur le bout de son nez « Sauf quand je me laisse conduire par le bout du nez par ma jalousie maladive ou mes peurs… Pas sûr que je te rends bien heureuse là » en grimaçant légèrement. Il glissa sa main dans la sienne pour l’entrainer dans la chambre et lui retira ses vêtements « Tu n’auras pas mon corps ce soir, tu dois dormir » en l’embrassant du bout des lèvres « J’ai reçu une invitation pour une soirée après-demain dans un penthouse en centre-ville. On ne m’a rien dit de plus. Je me disais que c’était l’occasion de sortir un peu tous les deux. Si ça devient trop… étrange ? on rentre » tout en haussant les épaules. Lorsqu’elle fut en sous-vêtements devant lui, il resta interdit devant sa jolie silhouette « Impitoyable fatigue… » alors qu’il lui tendit son pyjama et qu’il enfila le sien par la même occasion. Il se glissa ensuite dans les draps et laissa ses doigts glisser sur la peau de Kate jusqu’à ce qu’elle s’endorme.

L’ambiance était au rendez-vous. Lucious ne connaissait personne, mais se laissa guider par sa curiosité jusqu’à l’extérieur du penthouse donnant sur une piscine et une vue incroyable sur Manhattan. Il se saisit de deux verres lorsque le serveur passa et en tendit un à la jolie brune « Finalement, c’est une soirée normale. Qui l’aurait cru ?! ». Mais il parla bien vite lorsque l’hôte vint faire tinter un couteau contre son verre cristallin pour annoncer que la soirée pouvait commencer. Les couples se séparèrent pour venir chercher d’autres partenaires sous le regard perplexe, mais inquisiteur de Lucious qui glissa sa main autour des hanches de Katelyn afin de l’attirer tout contre lui « Reste près de moi. Je crois que je viens de comprendre le thème de la soirée » en remarquant qu’on l’avait convié à une soirée échangiste. Il posa son regard sur Katelyn « On va bien s’amuser ! » et prit une gorgée de son cocktail, sourire aux lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Le calme avant la tempête [Kate/Luci]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: