Partagez
 
 
 

 Le calme avant la tempête [Kate/Luci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« Je suis un homme plein de surprises » en se retournant pour lui sourire alors qu’ils se dirigeaient vers la salle de bain pour entériner les effluves d’alcool restaient en bouche. Katelyn semblait avoir d’autres idées que de se brosser les dents dans la salle d’eau lorsqu’elle éteignit la lumière et qu’elle s’approcha de lui « Il manque des bougies » en laissant Katelyn entourer sa taille de ses mains. Un frisson le parcouru en sentant ses doigts s’aventuraient dans son boxer « Petite ?! » tout en fermant les yeux « Kate… ». Et voilà qu’elle s’éloignait de lui comme si de rien n’était. Il prit un instant pour lui, pour faire redescendre la petite bête qui monte, qui monte et se brossa les dents et se mit à rire « Non, je ne trouve pas ça sexy. C’est toi que je trouve sexy » et pleine de vie. Allez savoir pourquoi, mais leur première soirée lui revint en mémoire et, en effet, la jolie brune était plus qu’entreprenante lorsqu’elle était soule. Ça n’avait pas dû être trop difficile de finir dans le même lit que Patrick.

De Patrick, il passa à Arron. Oui, c’était peut-être un peu fourbe de lui poser une telle question alors qu’elle était complètement ivre, mais pourquoi pas. Finalement sa tentative fut vaine. Il sourit en l’entendant demander un avocat. Ce n’était pas bon signe. Il leva légèrement son épaule en faisant une petite moue adorable « Peut-être un peu… » et fronça les sourcils en la regardant se hisser habilement entre les deux vasques. Sa demande lui fit hausser les sourcils, mais n’eut le temps de répondre quoi que ce soit qu’elle l’embrassa « Tes demandes sont des ordres » alors qu’il se saisit des mains de la jeune femme pour les glisser à l’intérieur de son boxer, sans quitter ses lèvres. Elle avait commencé après tout. Il souffla de plaisir sous les doigts habiles de Katelyn. Il laissa tomber la dernière barrière couvrant sa masculinité et en fit de même avec le boxer en dentelle de la jeune femme. Il posa ses mains sur ses fesses, pour la rapprocher davantage du bord et la pénétra d’un coup de rein. Il la regarda droit dans les yeux, souriant devant la brillance ses yeux. Elle était totalement ivre et pourtant, elle le désirait plus que tout. Sans bouger en elle, il posa sa main sur son visage et l’embrassa avec envie « Je crois que je vais rester ainsi » avant de sourire, puis agrippa les hanches de Kate, commençant ses longs vas-et-viens sans la quitter des yeux, accélérant peu à peu, se montrant plus fougueux dans ses coups de reins. Il se retira, la fit descendre d’entre les deux vasques et la fit se retourner, la pénétrant de nouveau après un long baiser dans son dos. Avec tout autant de fougue, il accéléra les vas-et-viens jusqu’à atteindre la jouissance, gémissant contre la peau de sa partenaire. Il attendit un instant, le temps de reprendre ses esprits et souffla « Tu me rends fou ». Il se retira d’elle, pour qu’elle lui fasse de nouveau face et l’embrassa avec amour « Tu as encore le goût de téquila ». Il l’aida à remettre son boxer en dentelle, et se rhabilla lui aussi. Un nouveau baiser « J’aime te voir entreprenante comme ça » alors qu’il glissa sa main dans la sienne. Ils finirent par aller se coucher et Lucious ne demanda pas son reste.




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tenor




Elle avait levé les yeux vers le plafond. Petite… C’était la chansonnette qui disait ça ! Rah les hommes ! Elle adorait quand il prononçait son nom ainsi. Elle adorait qu’il la désire ainsi. Pourtant il fallait qu’elle se lave les dents ! Parce que la téquila voilà quoi… Alors elle le laissa en plan, ce qui était bien entendu calculé malgré son ivresse. Elle lui adressa un sourire plein de mousse lorsqu’il avoua encore une fois la trouver sexy. Ça aussi elle adorait lorsqu’il le disait. La question a propos d’Aaron fut mise sur le côté. Parce qu’elle s’en foutait, et ne souhaitait pas parlé de ça maintenant alors qu’elle avait bien d’autres idées en tête. Alors elle botta en touche avant de prendre position entre les deux éviers et de lui adresser une demande plus que claire. Il lui avait dit qu’il le ferait en rentrant. Kate était ivre, pas amnésique.

Un sourire satisfait sur les lèvres, elle le laissa guider ses mains, même si elle aurait trouvé le chemin toute seule. Avec une envie certaine elle le caressa, avant de l’aider à prendre plus de vigueur avec un mouvement de poignet appliqué. Voir le désir dans ses yeux, et ce bien être sur son visage, c’était tellement euphorisant. Elle laissa sa tête partir en arrière pour l’inviter à l’embrasser dans le cou, petite addiction personnelle lorsqu’ils faisaient l’amour. Cela lui faisait toujours grimper un frisson le long de le colonne vertébrale. Un petit rire une fois les fesses dénudées : « c’est froid… » et mouillé aussi ! Mais qu’importe, il entra en elle à son plus grand plaisir. Katelyn ne le quitta pas des yeux. Pas de baiser fougueux, mais leur regard accrochés l’un à l’autre comme une sorte de défis. S’approchant du lobe de son oreille qu’elle mordilla, elle souffla : « -j’ai tous mon temps... » il pouvait lui faire l’amour pendant des heures qu’elle ne s’en lasserait jamais.

Pourtant elle se mordit les lèvres avec une pointe de provocation dans le regard lorsqu’il commença à aller et venir entre ses cuisses. Chaque coup de rein la faisait expirer presque brutalement alors qu’elle ne cessait de le dévorer du regard. Ses yeux lui criait des encore ! Ne t’arrête surtout pas ! j’aime tellement ça quand tu me fais l’amour. Les deux mains de chaque côté de son corps, les fesses sur le bord du meuble, elle savourait ce moment avec délice. Un petit grognement à la limite de la tigresse lorsqu’il la fit descendre et se retourner si rapidement. Cette fois ci elle prit appuis des deux mains devant elle, légèrement sur la pointe des pieds, le dos cambrer. Lorsqu’il revint en elle, il lui tira un petit gémissement de plaisir et elle lui sourit par l’intermédiaire du miroir devant elle, toujours cette étincelle d’envie dans le regard. Elle se laissa à aller à crier sa jouissance, ses jambes la portant à peine tellement ça avait été intense. Le souffle court, elle prit quelques secondes pour se remettre de tout ça. Collant son corps au sien en lui faisant face, Kate répondit à ses lèvres avant de rire à sa remarque. « -ce dentifrice bio il est pas terrible... » un haussement d’épaules avant de remettre avec quelques difficulté son boxer, riant en titubant. Puis elle souffla : « -j’en prends bonnes notes... » elle n’était pas ivre au point de ne pas se souvenir de ce qui venait de se passer dans la salle de bain.

Lorsqu’elle s’allongea sur le lit, elle avait la tête qui tournait, mais le sommeil arriva rapidement tout en regardant Luci dormir dans la pénombre de la chambre. Pourtant une heure plus tard, elle se releva d’un bon dans le lit, lui collant une claque au passage. Elle sauta du lit et couru aussi vite que possible jusqu’aux toilettes avant de vomir avec toute la grâce que cet acte pouvait permettre. Le dos coller au mur, elle grimaça en s’essuyant la main d’un revers de la main. « -gaspillage... » souffla t elle avant de rire.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Leur première fois timide et catastrophique était bien loin. Ses craintes de ne jamais la rendre heureuse dans l’intimité aussi. Au fur et à mesure, Lucious avait pris confiance et en assurance, n’hésitant pas à expérimenter des endroits nouveaux avec Katelyn, rendant leurs ébats toujours plus grisant. Leur complicité dans leur vie quotidienne se ressentait dans leurs ébats où ils ne faisaient plus qu’un. Un peu comme cet instant, dans la salle de bain où leurs regards parlaient pour eux. Se dévorant littéralement des yeux, il aimait voir cette lueur de désir danser dans ses prunelles sombres, ne lui donnant que plus envie de la satisfaire, jusqu’à atteindre le firmament ensemble. Il l’embrassa une dernière fois pour conclure ces ébats intenses avant de rire « On en achètera-un pour les soirées à grand débit de boisson » et l’aida à enfiler de nouveau son boxer en dentelle. Il lui lança un regard qui en disait long à ses mots. Elle en prenait bonne note. Parfait. Parce que oui, Lucious avait aimé voir la femme entreprenante ce soir, celle qui ne désirait qu’une chose : Lui. Il avait aimé sentir ses mains s’aventurer jusqu’à son intimité pour faire grimper crescendo l’envie qu’il pouvait ressentir pour elle.

Mais en attendant leurs prochains ébats, Lucious trouva le sommeil dans les bras de Morphée en quelques minutes. Se réveillant brutalement en sentant la main de Katelyn s’écraser contre sa joue. Il grimaça, se redressa tout en posant sa main sur sa joue endolorie alors qu’il la vit se précipiter jusqu’à la salle de bain. Un rapide coup d’œil en direction de l’heure et se leva du lit. Elle avait déjà fini de renvoyer tout ce qu’elle avait bu lorsqu’il arriva vers elle et se mit à rire en l’entendant « Ça arrive » avant de prendre place à ses côtés, se laissant glisser contre le mur carrelé. Lorsqu’elle décida de renvoyer ce qu’il restait au fond de son estomac, il lui retint les cheveux jusqu’à ce qu’elle termine, puis l’aida à se relever et la glissa sous la douche « Viens, ça va te faire du bien » et ouvrit l’eau froide sur leurs deux corps, lui coupant momentanément la respiration « Ça va t’aider à dessoûler » et dégagea ses cheveux de son visage « Ça va mieux ? ». Il éteignit l’eau, entourant son corps de la serviette après lui avoir retiré son t-shirt et la laissa se brosser les dents « Prend mon dentifrice, il sera plus efficace » et attendit patiemment qu’elle eut fini avant de la ramener jusqu’à la chambre. Il lui confia une chemise à lui, se changea à son tour dans l’obscurité de la chambre avant de se glisser sous les draps avec Katelyn, la blottissant contre lui pour la réchauffer, son visage enfoui dans son cou dans lequel il déposa un rapide baiser.

Lucious n’avait pas bougé durant la nuit, ouvrant les yeux sur Katelyn toujours blottie dans ses bras. Un sourire sur ses lèvres et il embrassa son épaule nue avant de s’extirper du lit pour prendre une douche et se vêtir. Jean et chemise ouverte au col, les manches retroussées pour préparer le petit-déjeuner. Il terminait tout juste lorsqu’on vint sonner à la porte. Patrick. Son voisin de l’étage en-dessous. Les deux hommes échangèrent quelques banalités jusqu’à ce que Katelyn n’arrive dans la pièce principale sous le regard attendri de son homme « Bonjour mon cœur. Pas trop mal à la tête ? Tu te souviens de Patrick ? » « Soirée arrosée ? » « Oui, très » tout en échangeant un regard entendu « Elle t’a fait le coup de l’araignée qui monte, qui monte ? ». Lucious fronça les sourcils et se redressa de contre l’établi et ajouta en ouvrant la porte d’entrée « Bonne journée Patrick » alors que ce dernier se mit à rire en saluant le petit monde d’un signe de main en sortant. Le millionnaire leva les yeux au ciel et se rendit auprès de Katelyn « Bonjour toi », embrassant son front « Comment tu te sens ? »




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tenor




« -ça c’est de la fin de soirée glamouurrrr… » la fin de la phrase avait terminé au fond de la cuvette. « -t’es... t’es pas obligé d’assister à ça... » ajouta la jeune femme en le regardant à nouveau, la tête lourde les yeux plein de sommeil. Non, il n’était pas obligé de lui tenir les cheveux, de l’aider à se relever, d’être gentil et adorable avec elle. Même si elle aimait beaucoup ça. Elle se mis à râler lorsqu’il la poussa presque sous la douche : « -non… non c’est bon… ça vAAAA !! » un cri sous la l’eau froide qui venait de s’abattre sur elle sans prévenir. « -mais heu !! c’est finit la soirée tortue ! Tortue.. torture ! » elle se mis à rire tout de même en se collant à lui, enfin en se calant sur lui surtout, trop fatiguer pour tenir debout toute seule sur ses jambes. « j’ai froid maintenant... » râla à nouveau la jeune femme avec son air boudeur. « - regarde ! » dit elle en montrant ses tétons qui pointaient sous son débardeur. Un frisson alors qu’elle se laissait entouré de la serviette. Puis ce fut avec un effort sur humain qu’elle se brossa à nouveau les dents en lâchant la bouche pleine de mousse : « -il es pas bon le tien... » une grimace en se rinçant la bouche avant de secouer la tête.

Une fois dans la chambre, elle enfila la chemise qu’il lui donna, avant de le retirer. « -j’aime bien dormir nue... » souffla Kate en se glissant dans les draps. Elle se blottit contre lui, et sombra très rapidement dans un sommeil lourd. Elle laissa passé un petit grognement lorsqu’il bougea au matin, se tournant sur le côté pour dormir encore. En ouvrant les yeux un peu plus tard, elle grimaça à cause de la migraine qui lui vrillait la tête. Kate enfouit son visage dans l’oreiller de Lucious, se shootant de grand matin à son odeur. Elle s’extirpa du lit avec grande difficultés, et enfila la chemise de Lucious dont elle ne fit qu’un seul bouton au niveau du ventre, avant de mettre également un boxer.

Une main dans ses cheveux en bataille, un bâillement qu’elle n’étouffa pas avec sa main, le pas traînant elle arriva dans la pièce de vie en disant : « -je meurs de faim ! » d’un ton dramatique comme si sa vie en dépendait. Puis elle bloqua en voyant le voisin dans la cuisine. « -qu’est ce qu’il fait là lui ? » demanda Kate sans la moindre politesse avant de grimacer pour faire demi tour. La honte ! Elle ne l’avait jamais recroisé depuis sa toute première soirée avec Lucious. Et ça lui allait très bien ainsi jusqu’à présent ! En entendant la porte se fermer, elle cria en se vrillant les tympans elle même : « -c’est bon il est parti ?! » Une nouvelle grimace et elle arriva en tirant le tronche. « -bonjour toi... » souffla t elle en réponse avant d’ajouter : « -pourquoi tu m’as laissé boire comme ça ?! » comme si c’était sa faute à lui ! Elle parvint à lui faire un sourire et reprit : « -j’ai la tête en vrac… » elle posa son regard sur les comprimés qui l’attendaient bien sagement et elle sourit amoureusement : « -tu es un amour… » d’ailleurs, elle se rapprocha de lui et déposa un baiser sur sa joue : « -si je me souviens bien… je t’ai mis une claque cette nuit... » elle était désolée pour ça, et pour la séance vomit dans les toilettes. Pour le reste, ça avait été une très bonne soirée. Elle jeta les comprimés dans le verre d’eau avant d’aller s’allonger sur le canapé. « -plus jamais ça ! » il allait se foutre de sa gueule à vie et il savait très bien que c’était des paroles en l’air. Une main dans ses cheveux, le regard au plafond elle dit : « -pour ta petite question de fourbe d’hier soir, oui monsieur de fourbe! je m’en fou que Aaron soit en ville. J’ai pas plus envie de le voir que ça. Ton choix sera le mien pour la soirée. » Sachant que ce soir là, elle se contenterait de boire des grenadines !

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Lucious sourit avec tendresse devant une petite-amie presque gênée qu’il assiste à un tel spectacle. Il posa son doigt sur la bague en plastique qui ornait son annulaire et répondit « Pour le meilleur et le pire » et l’aida à se relever pour se rendre sous la douche, laissant couler l’eau glacial sur leurs deux corps, riant presque devant les problèmes d’élocution de sa moitié avant de poser son regard sur sa poitrine qu’elle montra comme indicateur « Ils sont très beaux » avant de sortir de la douche. Ce n’était pas le moment de jouer avec le feu. Elle était épuisée et malade. Il sourit de nouveau devant son commentaire concernant son dentifrice, mais sourit beaucoup moins lorsqu’elle retira sa chemise pour dormir entièrement nue. Elle allait avoir raison de lui à force et aucun d’eux n’était en état de jouer les prolongations sous les draps à l’heure plus que matinale qu’affichait le réveil. Il tenta de faire abstraction au corps entièrement nue blottit contre le sien, même s’il caressa son ventre avant de se laisser tomber dans les bras de Morphée.

Le commentaire de Katelyn amusa le millionnaire qui laissa Patrick retourner chez lui. Il l’avait vu assez nue comme ça, pas besoin d’en rajouter. Déjà que cette idée était loin de lui plaire maintenant qu’il était en couple avec elle. Il finit par approcher de sa moitié, souriant voir riant presque à sa question « Parce que j’aime bien quand tu es ivre » avant de lui montrer les comprimés sur la table « Je sais » tout en prenant place à table. Un petit sourire doux lorsque ses lèvres se posèrent sur sa joue « Oui… Mais je m’en suis remis, tu sais » alors qu’il prit une gorgée de jus d’orange, appuyant sa tête dans le creux de sa main, regardant la jolie brune avec tendresse « Tu dis ça, mais le mois prochain, tu auras oublié ». Il se redressa en entendant Katelyn évoquer Arron. Elle avait bonne mémoire finalement lorsqu’elle était bourrée « Tu as oublié ta nuit avec Patrick, mais pas ça… » pour la taquiner et ajouta « L’alcool délie les langues » tout en haussant les épaules. Une gorgée de café tout en l’observant « Je préférerais que tu aies une vraie bague au doigt avant de le voir… Juste pour… Pour montre au monde entier que tu es avec moi… » et plus particulièrement à Arron. Il ouvrit brièvement le journal pour survoler les nouvelles du jour tout en terminant sa tasse de café, puis referma le New York Times pour poser ses yeux azurs sur Katelyn « Que s’est-il passé entre vous ? Je ne parle pas de votre relation amoureuse. Mais qu’est-ce qui a creusé cet écart entre vous ? ». Lucious savait que le jeune homme était parti de New York, mais sans vraiment connaitre les raisons. Le départ précipité de Katelyn après leur séparation, puis son éloignement de tout ce qui se rapprochait de près ou de loin de cette dernière, faisait qu’il n’avait jamais été réellement au courant des raisons du départ du jeune homme. Pas que l’idée de le savoir loin de Kate lui déplaisait, bien au contraire, mais il voulait en savoir davantage. Il se leva pour se servir une nouvelle tasse de café, embrassant le sommet de sa tête avant de revenir vers elle lorsque sa tasse fut pleine « Et depuis quand tu aimes dormir nue ? » et ajouta « Dans d’autres circonstances, ça aurait été difficile pour moi de m’endormir. Tu le sais au moins ? » et tout en jetant un coup d’œil à la porte d’entrée « Patrick m’a dit que tu lui as fait le coup de la petite araignée qui monte. C’est pour ça que je l’ai mis dehors, et pour qu’il ne profite pas trop de la jolie vue que tu nous as offert dans ma chemise ce matin… » il grimaça « Je crois que je suis peut-être un peu trop jaloux, tu as raison ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tenor




« -parce que tu peux faire de moi ce que tu veux ? » demanda Kate avec un sourire en coin qui trahissait ses pensées. Allongée sur la canapé, elle releva la tête pour le voir, avant de sourire. Il avait tellement raison. « -j’dis ça à chaque fois... » oui, à chaque soirée où elle finissait dans cet état, Katelyn en voulait à tout le monde de ne pas avoir sur dire stop pour elle, se disait que c’était la dernière fois ! Et puis finalement elle avait tellement passée une belle soirée, que les quelques minutes à vomir n’était rien au final. « -c’était une super soirée... » murmura t elle en fixant le plafond quelque instants. Oui, une super soirée ! Que ça soit le début, le milieu ou la fin. Elle considérait le grand final au moment de leur galipette dans la salle de bain. La suite ne comptait pas.

Katelyn se mis à rire joyeusement avant de grimacer par ce que cela lui faisait mal à la tête. « -la soirée d’hier elle est là. » elle positionna sa main à une certaine hauteur, avant d’ajouter : « -la première soirée en ta compagnie mon amour elle se situe plus par là. » elle grimpa sa main bien plus loin. Elle se retourna sur la canapé pour lui sourire et dire : « -et tant mieux parce que je me souviendrais longtemps de ce qu’on a fait dans la salle de bain... » oui, elle n’avait aucune envie d’oublier ça. Puis elle ajouta avec un peu plus de sérieux : « -tu pensais qu’en me posant la question en étant sobre j’allais te mentir ? » oh ça c’était une idée très moche. Urgence oblige, elle se leva et s’approcha de lui, sans demander la permission, elle lui fit poser sa tasse de café, et s’installa sur ses genoux face à lui. « -si j’avais su que ça deviendrait une obsession, je t’aurai pas parlé de bague hier soir. » et puis elle percuta d’un coup : « -who attends ça veut dire quoi en faite ce que tu viens de dire ? » elle écarquilla les yeux avant de faire un non de la tête : « -c’est toi que j’aime d’accord ? Je veux pas que… » un sourire et elle dit : « -je connais déjà ta réponse mais je vais le dire quand même : je veux pas que tu te sentes obligé de quoi que se soit envers moi. Et puis j’ai déjà une bague ! » elle fit bouger ses doigts devant le visage de Lucious en souriant avec tendresse. Un baiser tendre et elle se leva pour prendre place sur sa chaise, ayant vraiment trop faim.

Elle lui jeta quelques coup d’oeil alors qu’il lisait le journal, souriant en mordant dans ses tartines. Et puis il posa sa question. Kate releva ses yeux sur lui, avant de sa cacher derrière sa tasse de café. « -tu as oublié que j’ai la gueule de bois non ? » un sourire avait accompagné cette déclaration avant qu’elle ne prenne une nouvelle gorgée de café. « -j’ai toujours aimé ça… Je voulais pas te tenté à longueur de temps avec ce corps de déesse… » un petit sourire supérieure avant qu’elle ne grimace. « -mais pourquoi est ce que moi je me souviens pas et que lui il a tout les détails en tête ! La honte... » elle cacha son visage dans ses mains quelques secondes."-peut être que lui c'est vraiment une petite bête qu'il a si je m'en souviens pas!" s'amusa la jeune femme toute seule « -oui ba c’est assez souvent que j’ai raison quand même, faudra finir par t’y faire ! » elle lui tira la langue termina sa tartine silencieusement le regard dans le vide.

« -je lui ai dis qu’il fallait qu’on s’éloigne. » après ces quelques mots qui était sorti après une ou deux minutes de silence, Kate releva son regard sur Lucious. « -après notre engueulade… » elle pencha la tête sur le côté : « -j’en ai eu une seconde avec lui. » changement de côté. « -j’ai été très dure, presque odieuse. Pour ma défense j’étais encore porté par la douleur et la colère de notre conversation. » Sa tasse de café terminée, elle la déposa sur la table avant de dire : « -pff quel sujet parfait pour mon cerveau encore embrumé... » un petit rire et un sourire rien que pour Luci, pour lui faire comprendre que ça n’était pas grave. « -je lui ai dis qu’il avait aucun droit de venir foutre le merdier dans ma vie privée, que ça faisait bien longtemps qu’on était séparé. Qu’à cause de lui toi et moi c’était terminé. Qu’il avait tout gâché. Je lui ai aussi demandé pourquoi. Il m’a dit vouloir me protéger, qu’il avait vu ma façon de te regarder, et que ça lui avait fait mal de me voir amoureuse de cette façon. Enfin bref... » elle bailla et balaya l’air de sa main avant d’ajouter : « -il a demandé une mutation, et moi je suis partie en Argentine. » Posant son coude sur la table, elle remonta un pied sur la chaise et plaqua sa main sur son front avant de dire : « -je vais pas te mentir, il m’a présenté des excuses et je les ai acceptées. Même si ça n’a rien avoir avec l’amitié qu’on avait avant. Il m’envoi un message tout les 36 du mois, histoire de savoir si ça va. Tu me fais toujours pas confiance avec lorsqu’il s’agit d’Aaron n’est ce pas ? » finit elle par demandé d’une voix neutre. « -je comprends. » ajouta Kate. Après tout s’il revoyait cette Diana, elle ne serait certainement pas des plus sereine. « -tout ce que je peux te dire pour te rassurer, c’est que je sais ce qui peut m’attendre avec Aaron, et je n’ai pas envie de ça. Lui il m’aurait laissé vomir toute seule.. » conclue Kate avant de sourire amusée.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« C’est plutôt l’inverse qui s’est produit hier soir » en sous-entendant leurs ébats qui avaient eu lieu dans la serre, mais aussi dans leur salle de bain quelques heures plus tard. C’était elle qui s’était montrée plus qu’entreprenante sous les effluves prononcés de l’alcool. Alcool qui avait laissé une sacré migraine à la jolie brune. Ce qui amusait le millionnaire qui veillait toujours à ne pas boire à outrance pour ne pas subir les lendemains difficiles. Tout en buvant son jus d’orange, il acquiesça aux mots de Kate. Oui, c’était une super soirée et ça leur avait fait le plus grand bien de rester avec les amis de Kate quelques heures, même si le moment qui restera gravé en mémoire, ce furent leur intense partie de jambe en l’air dans la salle de bain. Rien que d’y penser, Lucious avait envie de réitérer cette petite conclusion de soirée…

Un rire résonna dans la pièce, celui de la jeune femme en premier, suivit de celui de Lucious en repensant à leur première soirée ensemble « Elle a été mémorable cette soirée… » en y repensant avec une certaine nostalgie. Ils avaient mélangé différents alcools avec un joint plus que chargé en marijuana, et tout ça pour que la jeune femme finisse dans le lit de Patrick. Il releva son regard sur Kate qui se redressa du canapé « Moi aussi » tout en la regardant avec une certaine envie. Si elle n’avait pas eu la gueule de bois, il l’aurait sûrement entrainé dans cette salle de bain pour réitérer leurs ébats. Mais le sujet dévia sur quelque chose de moins réjouissant « Non… Enfin, peut-être. Je ne sais pas » tout en haussant les épaules en se saisissant de sa tasse de café qu’il reposa finalement sur la table, laissant Katelyn prendre place sur ses genoux lorsqu’il évoqua l’alliance en plastique qu’elle portait. Il fronça les sourcils « Je… », mais finalement il put suivre le fil de ses pensées jusqu’à ce qu’elle comprenne que ses mots n’étaient pas à prendre au sens stricto sensu « J’aimerais un jour te demander en mariage très chère » tout en souriant, mi-tendrement, mi-amusé « On ne m’oblige à rien. Si je te demande en mariage, c’est que je suis sûr de mon choix. Je pourrais dire que c’est parce que je t’aime, mais c’est déjà le cas ». Il lui rendit son baiser avec tout autant de tendresse et la laissa prendre place à ses côtés pour entamer le petit-déjeuner.

Une brève lecture du journal avant qu’il revienne sur leur nuit dernière. Il se mit à rire « Non, je n’ai pas oublié », mais il avait envie de savoir depuis quand Kate aimait dormir complètement nue. Il laissa son regard glissé sur sa silhouette, à peine couverte par sa chemise « Tu peux. Tente-moi à longueur de journée mon cœur, j’aime l’idée » et son regard trahissait très bien l’envie qu’il avait d’elle en cet instant. Elle pouvait dormir nue autant qu’elle le voulait « Je te proposais un pyjama par pure courtoisie. Mais nue… » et se mordit les lèvres « J’aime vraiment beaucoup l’idée » avant d’évoquer Patrick. Un nouveau rire. Elle ne se souvenait vraiment rien de leur nuit ensemble « Et il semble garder un très bon souvenir de votre nuit ensemble » tout en portant sa tasse de café à ses lèvres. Il avala sa gorgée pour ajouter « C’est probable et je ne te laisserai pas y retourner pour savoir ». C’était hors de question. Déjà que de savoir qu’ils avaient couché ensemble le déranger, alors de savoir que ça pouvait se reproduire… Oui, il était jaloux et l’avoua à voix haute « Je commence à m’habituer » tout en lançant un regard complice et termina son jus d’orange.

Lucious reporta de nouveau son attention sur le journal, jusqu’à ce que la voix de Katelyn le coupe dans sa lecture. Elle venait de répondre à sa question de la veille au soir. Il la regarda brièvement et reprit sa lecture. Puis, la jolie brune décida de poursuivre son explication. Il referma alors lentement les pages du journal pour se concentrer uniquement sur elle. Il mima un « désolé » de l’embêter avec un tel sujet et la laissa poursuivre « Finalement, j’ai eu raison d’avoir peur d’Arron ce jour-là… » tout en baissant les yeux sur sa tasse de café brièvement jusqu’à ce qu’elle parle de la peur qu’il éprouvait pour Arron « J’ai confiance en toi. N’ait aucune crainte là-dessus. J’ai peur de lui… Je l’ai vu agir le jour du mariage et… Je ne veux pas que cela se reproduise. Je t’ai perdu une fois, pas deux ». Il passa ses doigts dans ses boucles blondes et ajouta « Pourquoi est-ce que tu comprends ? » Il termina sa tasse de café en souriant aux paroles de Kate « Je suis un gentleman ». Il resta un moment à observer sa tasse de café vide et ajouta « Si tes amis veulent passer une soirée avec lui, je n’y vois aucun inconvénient, Kate. Mais je veux être là » et se leva pour remplir une troisième sa tasse de café qu’il déposa sur la table tout en déposant ses lèvres dans le cou de la jolie brune « Ça te va ? ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tenor





Le sujet mariage, c'était une discussion qu'elle n'avait jamais eu avec aucun de ses ex. D'ailleurs, elle n'avait jamais vraiment trop pensé à ça. Elle n'en avait pas rêvé follement pendant des années. Ce n'était pas dans sa to do liste. Mais Lucious semblait tenir à cette idée et réfléchir sérieusement à la chose. De son côté Kate décida que ça n'était pas encore le moment de penser à ça. Leur couple était récent, malgré les deux années gaspillée à se chercher. La jeune femme préférait consolider les bases de tout ça avant de prendre un tel engagement. Alors pour le moment, la petite bague en plastique suffirait à faire son bonheur.

Une rire joyeux résonna à nouveau dans l'appartement. « -de journée ? Je peux pas passer ma vie nue ! » puis elle ajouta : « -me regarde pas comme ça sinon tu va avoir des problèmes… » elle adorait lorsqu'il posait ce regard plein d'envie sur elle. Bon elle n'était pas très loin du nu d'ailleurs. « -je n'ai aucun envie de retourner voir ! » répliqua Kate en riant. « -Ça aurait pu être toi si tu m'avais trouvé du charme à l'époque. » elle fit quelques battements de cils avant de sourire et de déclarer catégoriquement : « -on doit déménager ! Pas d'autre solution. Ou alors… non le lavage de cerveau c'est reglo que dans les films… » une petite grimace. Il allait falloir qu'elle prenne sur elle ou qu'elle soit des olus douée à cache cache si elle ne voulait pas le croiser. Sans compter son manque de politesse du matin.

« -et moi j'ai été bien aveugle… » elle s'en était rendue compte en écoutant Aaron se justifier ce jour là. Enfin la vraie raison de leur rupture ça n'était pas Aaron, c'était que Lucious n'avait pas assez confiance en Kate. Mais elle tenait pas à revenir sur le sujet. « -ça n'arrivera pas. On a évolué depuis, on a fait du chemin l'un comme l'autre. » pff elle avait une belle réparti tout de même pour un lendemain de fête. « -je comprends parce que j'ai eu peur quand tu m'as parlé de Diane… Diana… lady di ? » petit connerie pour détendre l'atmosphère.
« -je ne comptais pas aller à cette soirée sans toi. Mais on verra le jour j, suivant l'humeur et l'envie. La salle de bain nous semblera peut être bien plus sympa… » un sourire qui en disant long. Kate ne voulait pas risquer sa relation avec Luci pour quelques heures à discuter avec Aaron. « - et pour que tu sois le plus serein du monde je boirais pas d'alcool. Même si ça m'empêchera pas de te faire des avances. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 791
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Passer sa journée nue… Lucious la déshabilla du regard à cette idée, puis sourit innocemment devant sa légère réprimande « J’aime les problèmes » et surtout lorsque ça se concluait pas leurs deux corps nus, l’un contre l’autre, dans des gémissements de plaisir. Oui, il avait encore du mal à oublier leur petit moment dans la salle de bain. Il se mit à rire devant ses battements saccadés de ses cils « C’est toi qui as trouvé plus de charme chez Patrick que chez moi » tout en se rappelant avoir dormi sur le canapé de son voisin cette nuit-là. Un nouveau rire résonna dans la pièce principale « Ma proposition d’acquérir un autre appartement tiens toujours, si tu le souhaites. Même si Patrick serait bien triste d’apprendre ton départ soudain » parce qu’il semblait avoir garder de bons souvenirs de leur nuit ensemble. Tant qu’il ne tentait pas de remettre le couvert, Lucious ne voyait pas d’inconvénient à vivre encore ici quelques temps. Katelyn ne partageait peut-être pas le même avis.

La légèreté du sujet concernant Patrick s’envola au moment où leur conversation tourna autour d’Arron. Malgré le temps écoulé, Lucious avait toujours une certaine méfiance envers ce dernier. Une méfiance apparemment justifié « J’aurais dû m’imposer davantage ce jour-là, me battre pour nous… Mais on ne peut pas revenir en arrière. Mais je compte bien ne pas commettre deux fois la même erreur » en lui souriant avec tendresse. Il avait rapidement baissé les bras devant l’adversité. Il ne réitérait pas son erreur une seconde fois. Elle comptait bien trop pour lui, et un peu plus chaque jour qui passait. Sourire sur les lèvres devant les mots de Kate « Un chemin sinueux qui nous a rendu plus proche que jamais » avant de sourire, amusé par la petite touche d’humour de sa petite-amie « Tu as peur que je succombe une nouvelle fois si je croise sa route ? » et se leva pour se servir une nouvelle tasse de café, embrassant son cou au retour « J’espère bien que ça ne t’empêchera pas de me faire des avances. Sache, en tout cas, que je n’y vois pas d’inconvénient. Je te fais une entière confiance mon coeur » alors qu’il poussa les différentes tasses et verres se trouvant sur la table. Puis il fit lever Katelyn, la leva du sol pour la faire s’asseoir sur le rebord de la table à manger. Il déboutonna l’unique bouton qui retenait sa chemise et laissa ses mains glisser sur sa poitrine, puis son bas ventre. Il finit par les poser sur son visage et l’embrassa avec envie « J’ai envie de toi… » et laissa ses lèvres glisser sur sa peau avant de poser son front contre le sien « N’ait aucune peur pour Diana. Tu n’as pas idée à quel point je suis amoureux de toi Kate » avant de l’embrasser de nouveau en mêlant sa langue à la sienne, puis laissa ses lèvres s’aventurer jusqu’à la féminité de sa partenaire, la regardant avec un désir non-dissimulé, alors qu’il lui retirait son boxer en dentelle…

Lucious avait pensé le sujet d’Arron clos jusqu’à ce jour où il vit sa petite-amie et ce dernier en pleine conversation dans ce café du centre-ville. Cela faisait à peine trois jours qu’ils avaient évoqué le fait de le revoir, mais ensemble, et voilà que sa petite-amie prenait son café avec lui. Il se saisit de son téléphone, commençant à appeler Kate, pour finalement raccrocher à la première sonnerie. Il avait voulu savoir ce qu’elle répondrait s’il lui demandait où elle était, mais il savait aussi qu’elle lui en voudrait pour son attitude fourbe. Il hésita un bref moment et décida d’entrer dans le café « Bonjour Arron. Ça fait longtemps » tout en lui serrant la main et embrassa du bout des lèvres Katelyn « Je ne reste pas. C’était juste pour vous saluer. J’ai un rendez-vous dans dix minutes. Bon café alors » tout en lançant, à nouveau, un dernier regard à sa petite-amie.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 743
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Tenor





Katelyn le regarda quelques instants sans rien dire, haussement simplement les sourcils. « -je crois surtout que je ne calculais plus rien… Le mélange alcool, pétard, fatigue… Imagine si c’était avec toi que j’avais couché… » elle bloqua quelques secondes : « -tout aurait été bien différent. » Clairement. Il n’aurait sans doute jamais insisté pour la revoir. Pas de café dégueu le lendemain, pas de début d’amitié. « -c’est la première fois que je le croise depuis que je vis ici… alors si ça reste tout les deux ans, je devrais survivre. On verra... » oui, elle n’avait pas envi de relancer le sujet déménagement maintenant. Parce qu’elle avait la migraine, qu’elle était fatiguée et qu’un sujet bien plus complexe s’annonçait.

Kate était heureuse de l’entendre dire ça. « -on a changé depuis... » répéta la jeune femme. Il n’y aurait pas de deuxième erreur. Si jamais leur couple partait en live, ça ne serait pas à cause d’Aaron. Son ex avait compris qu’il avait merder de son côté, et qu’aujourd’hui elle était heureuse avec un autre homme. Elle lui avait clairement dit qu’il devait accepté la situation et n’avait pas son mot dire de toute façon. « -comme je te l’ai dis, je sais ce qui m’attends avec Aaron. A la différence, cette femme reste un mystère pour toi. Une envie inassouvie, un fantasme peut être je sais pas. Alors, oui ça me fait peur que tu l’as revois. Mais j’ai surtout peut d’elle. Parce que c’est elle qui t’as recontacté. » oh que les sujets abordés lui semblaient lourd pour un lendemain de soirée. Elle pesait ses mots, ne souhaitant pas une dispute ou qu’ils se comprennent mal.

Pour la soirée avec ses amis, ils se mirent d’accord. Elle n’irait pas sans lui. Elle serait même capable d’annulé si besoin. Revoir Aaron ou non, ça lui était égale. Tout ce qui s’était passé avait creusé une sorte de faussé entre eux. Rien ne serait comme avant. Ils échangeraient des banalités. Mais au moins il était d’accord. « -j’ai pas besoin de boire pour ça et tu le sais. » un regard entendu tout en se levant avec lenteur. Une fois assise sur la table, elle sourit avant de répliquer : « -encore ?! » un joli rire qui se perdit entre leurs lèvres, avant de le laisser parcourir sa peau. « -j’en ai une petite idée si, mais je veux bien une nouvelle preuve… Histoire d’être rassuré. » son sourire en disait long sur l’envie qu’elle avait de lui à cet instant.

Quelques jours plus tard, elle était passée prendre un café latte au Starbucks où elle venait depuis des années. Ils devaient se rejoindre avec Lucious, juste pour passer quelques minutes ensemble avant de poursuivre leur journée de boulot, chacun de son côté. Il était en retard. Lorsqu’elle ouvrit la bouche pour passer sa commande, se fut la voix d’un homme qui annonça exactement ce qu’elle allait prendre. La journaliste s’était retournée pour voir Aaron juste derrière elle. « -tu te souviens de ça ? » avait demanda Kate en lui souriant, étonné de le voir ici. Ils avaient récupéré leur commande tout en discutant de truc de base. Ça va toi, oui ça va, ça se passe bien le nouveau boulot, pourquoi tu es à New York ? Ils avaient finit pas s’installer à une table, une fois lui avoir dit qu’elle attendait Lucious. Son portable vibre et elle fronça les sourcils, n’ayant pas eut le temps de répondre. La voix du millionnaire se fit entendre juste derrière elle. Ok elle avait compris. Et lui il n’avait sûrement rien compris. « -quoi ? Non j’ai passé commande pour toi, tu devais rester un peu. Tu sera en retard. Un tout petit peu. » oh elle avait bien compris son regard, alors elle ne voulait pas que le doute s’installe et le ronge pendant le reste de la journée. Mais elle capta bien vite qu’il n’avait pas envie de rester. « -bon ok je t’accompagne sur quelques rues. » Elle salua Aaron, lui dit à la prochaine et sortie du café avec Lucious. Quelques pas en silence et elle lâcha : « -va s’y expose moi le petit film que tu t’es créé dans ta tête. » parce qu’elle savait que c’était le cas, et que la jalousie avait déjà fait un petit bout de chemin.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Le calme avant la tempête [Kate/Luci]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: