Partagez
 
 
 

 Le calme avant la tempête [Kate/Luci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 795
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


« Non… Enfin peut-être, oui. Je suis de l’ancienne école très chère et dans cette école, ce sont les hommes qui posent le genou à terre » même s’il n’était pas contre l’idée que Katelyn le demande au mariage, mais il préférait le faire au moment venu. Parce que oui, un jour ou l’autre, le moment serait venu pour lui de la demander en mariage. Ce n’était pas envisageable pour lui de passer sa vie à ses côtés sans qu’elle porte son nom et qu’elle porte l’alliance scellant leur union. Une tradition à laquelle le millionnaire tenait tout particulièrement finalement. Il se mit à rire devant la remarque de la jolie brune « On ne sait jamais » en haussant les épaules « Une envie soudaine peut-être ». En tout cas pour lui, c’était une envie qui germait peu à peu dans son esprit et qu’il se plaisait à imaginer. Où la demanderait-elle en mariage ? Comment s’organiserait-il ? Tant de questions qui furent balayés par les sous-entendus de Katelyn qui ne désirait qu’une chose pour le moment : Lui.

« Tu aurais dû me rejoindre ce soir-là » en souriant taquin et ajouta « Avec la seconde robe que je t’ai offerte. Celle qui ne laisse pas beaucoup de place à l’imagination » et se mit à imaginer sa moitié dans ladite tenue. Oui, cette soirée allait se conclure sous les draps. Un rire lorsqu’elle confirma que peu importe ce qu’il pouvait dire ou faire, elle verrait cela comme une invitation à coucher avec lui « Qu’est-ce qu’il a mon regard ? ». Question rhétorique. Il savait pertinemment comment il la regardait en cet instant. Il avait faim d’elle, de sa peau, de se sentir en elle et Katelyn ne faisait rien pour atténuer ce désir qui le consumait de l’intérieur.

Finalement, elle l’entraina à l’extérieur pour observer les jardins de la demeure. Les lumières, les fleurs, le labyrinthe. Rien n’avait été laissé à l’écart pour magnifier l’endroit. Il finit par courir pour rejoindre Katelyn dans les haies fraichement coupées et l’embrassa avec envie « Kate… » souffla-t-il comme une supplique. Elle ne l’aidait pas à se retenir de cette envie brûlante qui l’enivrait autant qu’elle le torturait. Ils finirent tout de même par faire quelques pas, pour finalement qu’elle ne l’attire à lui, l’embrassant avec conviction « Tu me rends dingue aussi… » en l’embrassant une nouvelle fois, puis se laissa conduire jusqu’à la petite serre, petit havre au calme perdu au milieu des haies. Lucious se laissa entièrement guider par Katelyn, gémissant en se sentant entrer en elle. Que c’était bon ! Ses mains sur ses fesses rebondies, il l’accompagna dans ses longs mouvements de bassin qui le rendaient complètement fous. Ses lèvres contre sa peau, il se recula en entendant le portable de Kate sonner et en la voyant répondre tout en continuant d’onduler le bassin, il rétorqua « Tu es folle… » en souriant, mais elle le fit taire en conduisant son visage sur sa poitrine qu’il embrassa, souriant en l’entendant parler à Sara, tentant de contrôler ses mots et sa respiration. Finalement, elle coupa court à la conversation pour prendre possession de ses lèvres, gémissant tout contre sa poitrine. La respiration haletante, il sourit de bien-être « Je sens que je vais prendre goût à ces réceptions » avant d’embrasser ses lèvres une dernière fois avant de se redresser pour se rhabiller. Il l’attira à lui, déposant un nouveau baiser sur ses lèvres « Tu es complètement folle, j’aime ça » tout en lui souriant avec douceur « Que voulait Sara, au fait ? » avant d’ajouter, sourire espiègle sur les lèvres « J’ai trouvé ça très sexy soit-dit en passant ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 746
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tenor




Folle… Folle de lui surtout. Ce genre de moment interdit, elle n’avait jamais vraiment cela auparavant. Non pas qu’elle n’ait eu qu’une vie sexuelle purement classique et sage. Mais se laisser entraîner ainsi par le désir, alors qu’ils pouvaient se faire surprendre à tout moment… ça c’était de la folie. Clairement. Et pourtant elle avait prit un réel plaisir à jouer ainsi, et à lui faire l’amour dans ces conditions. Elle espérait que Sara n’avait pas comprit ce qu’elle était en train de faire. Même si elle en doutait tout de même un peu. Lucious ne l’avait pas aidé en continuant de la faire aller et venir sur lui. La journaliste se souviendrait longtemps de cette soirée de gala, de ce jardin et de ce moment de pur bonheur avec lui.

Avec lenteur elle rajusta sa robe, puis ses cheveux. Du temps qu’ils sortent du labyrinthe, le rose de ses joues auraient disparu, son coeur et sa respiration auraient reprit un rythme normal. Ni vu ni connu. Seulement le souvenir enivrant de ce moment avec lui. Un petit rire alors qu’il l’attirait à lui. « -je crois que c’est ta faute... » oui, c’était lui qui avait su raviver tout cela chez elle. La faire revenir à la femme qu’elle était avant. Avant d’être abîmée par la vie et les hommes. « -oh elle me disait qu’ils allaient en boite de nuit, et me demandait si on voulait les rejoindre. » Elle venait de dire ça comme si c’était tout à fait normal, et qu’ils venaient tout juste de prendre un petit café. « -je suis certaine qu’elle a deviné pourquoi j’étais si essoufflée... » un petit sourire en coin en entendant sa réflexion. « -du coup… encore une petite vingtaine de minutes et nous seront libre. Tu veux les rejoindre ? » Elle n’était pas contre.

Main dans le main, ils rebroussèrent chemin peu à peu et à mesure qu’ils retournaient vers la maison, elle dit : « -j’ai lutté tu sais… à Paris. » oui elle revenait sur le sujet. « -j’ai essayé de prendre de le distance, mais c’était vraiment difficile. Je me souviens encore de ce je t’aime que tu m’as dis devant l’oeuvre d’art. Tu n’imagines même pas le trouble qu’il a mis en moi ! » elle se mis à rire en repensant à cela. Ils avaient vraiment perdu tellement de temps… En baissant les yeux elle ajouta : « -tout aurait été totalement différent entre nous si je n’avais pas lutté. » A l’époque, elle ne connaissait rien de lui. Elle ne savait pas pour sa femme, lui laissant ce droit à ce jardin secret. Il l’aurait sans doute repoussé. Gentiment. Mais tout de même. Elle l’aurait sûrement mal pris, et aurait mis un terme à leur relation juste par honte. Doucement, elle s’arrêta pour se blottir contre lui et l’embrasser avec douceur. « -je ne regrette pas d’avoir su resté sage ce soir là. » non vraiment, elle avait fait le bon choix. « -et puis de toute façon ça t’intéressait pas de coucher avec moi à ce moment là... » un sourire taquin, un nouveau baiser et ils passèrent la porte pour entrer à nouveau dans la maison. « -quand tu veux pour le chèque et la fuite. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 795
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Lucious aimait cette spontanéité dans leur relation. Seulement répondre à l’envie du moment comme ils venaient de le faire en cet instant. C’était la ligne de conduite du millionnaire et Katelyn se l’était appropriée sans difficulté, pour son plus grand plaisir. Il avait aimé se laisser conduire aveuglément par la jolie brune jusqu’à cette serre pour se donner entièrement à elle, sans retenue. Il l’embrassa une nouvelle fois après quelques pas, les éloignant de ces vitres qui en avaient sûrement beaucoup à conter, souriant en entendant Katelyn le rendre responsable de sa folie « J’aime cette idée » tout comme il aimait l’idée qu’elle le désirait tant qu’elle ne pouvait pas attendre pour le sentir en elle. C’était plaisant de se savoir désirer de la sorte, et c’était réciproque. Il n’avait jamais eu ce genre de relation intime avec Rachel. Ils ne se contentaient pas du lit pour exprimer leur libido, mais cette spontanéité, cette folie de faire l’amour dans une serre, à quelques mètres d’un gala de charité, ou encore sur la plage, c’était une première pour Lucious qui prenait plaisir à pimenter sa vie sexuelle avec Katelyn. Comme il aimait aussi l’entendre parler comme si de rien n’était « Et ça ne pouvait pas attendre je présume ? » en lui lançant un petit regard en coin et se mit à rire « Et connaissant sa franchise naturelle, elle ne se gênera pas pour en parler à la première occasion ». Il embrassa la main de Kate se trouvant dans la sienne « Oui, pourquoi pas » en haussant les épaules.

Les sous-entendus avaient laissé place à des révélations, des non-dits de l’époque, qui firent sourire tendrement le millionnaire en se rappelant leur séjour à Paris. Il se souvenait parfaitement des trois petits mots qu’il lui avait dit devant l’œuvre d’art, se reprochant, par la même occasion, sa retenue à son encontre. Il se mit à rire en se rappelant de leur contrat. Ils ne couchaient pas ensemble. Un interdit qu’il s’était longtemps imposé à la suite du décès de son épouse. Il lui rendit son baiser avant d’entrer dans la demeure « Juste une minute » alors qu’il la retint, la ramenant vers lui pour rester encore un moment à l’écart des autres convives « Je crois que ce jour-là, c’était mon subconscient qui venait de te dire qu’il t’aimait. Je me l’interdisais et de toute manière, je n’aurais rien pu t’offrir de plus que notre amitié à cette époque-là. Le souvenir de Rachel était bien trop ancré et me laissait aller dans les bras d’une autre, même si je tombais amoureux sans m’en rendre compte, ou peut-être que je n’avais pas envie de m’en rendre compte, était inenvisageable à l’époque. Je t’aurais repoussé et ça t’aurais fait mal. Alors oui, tu as bien fait de rester sage ce soir et finalement, ça nous a permis de consolider un peu plus notre amour ». Il se saisit de son menton pour approcher ses lèvres des siennes, l’embrassant avec amour « Je t’aime tellement » et un nouveau baiser avant de se rendre près de McNeil pour signer le chèque et quittèrent la réception. Il défit son nœud papillon, ainsi que les premiers boutons de sa chemise et appela un taxi pour se rendre à la boite de nuit.

L’ambiance était bien différente. La musique s’entendait de l’extérieur, la queue était importante, mais Lucious décida de donner quelques billets au videur pour entrer directement. Ils trouvèrent bien vite le groupe. Toute la bande d’amis était présente « Maintenant on va s’amuser… Même si j’ai beaucoup aimé ce petit entracte dans la serre ».

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 746
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tenor




« -si je laissais sonner, mon téléphone allait alerter tous ceux qui étaient présent dans ce parc. Tu tenais vraiment à avoir de la visite ou partager ? » elle bougea la tête comme si c’était une magnifique équation tellement facile à résoudre. D’accord elle aurait pu faire glisser son doigt, afin de raccrocher directement, d’éviter l’appel ; Mais c’était Sara ! Et puis c’était aussi assez amusant il fallait bien l’avouer. Il avait trouvé ça excitant. Et Kate l’avait bien comprit aux baiser qu’il avait déposé sur sa peau durant l’appel. « -tu commences à bien la connaître... » oui, il avait raison. Sara allait certainement dire quelque chose, ou bien faire une allusion. Peut être que tout le groupe était déjà au courant. Mais au final, Katelyn n’en avait rien à faire. C’était sa meilleure amie. Elle avait conspiré pour qu’ils redeviennent un couple, alors elle n’allait pas se plaindre s’ils pratiquaient ensemble un exercice physique… Plus qu’intense.

La suite de la soirée, ils la décideraient une fois sortie d’ici. S’ils parvenaient à sortir vivant de la réception surtout. Ce qui n’était pas encore gagné puisqu’il fallait traverser toute la salle ! Kate s’était confiée au sujet de Paris, et alors qu’elle était prête à franchir la porte pour retourner à l’interieur, elle se tourna vers lui. Un sourire tendre illumina le visage de la jeune femme. « -je sais... » c’était étrange parfois comme ils en arrivaient facilement au même conclusion avec différents points de vues. A l’époque elle tenait déjà beaucoup à lui, surtout à cette amitié étrange qui s’étaient tissée peu à peu. Et elle ne souhaitait pas tout gâché pour une envie de lui provoqué par un costume et des sentiments encore flou. Elle avait bien fait. Même si lorsqu’elle avait osé lui parler de ce qu’elle ressentait pour lui, il était encore trop tôt pour eux.

Quelques sourires de convenances, un baise main de la part de leur hôte à qui elle confia qu’il fallait qu’il change de sommelier ou de fournisseur de champagne. Elle lui proposa les conseils d’une experte dans le domaine si cela l’intéressait, parlant bien entendu de Sara. Cela fit rire Mcneil qui la complimenta sur sa franchise, ajoutant qu’ils s’étaient bien trouvé tout les deux. Une fois dehors, la jeune femme quitta ses chaussures comme elle le faisait si souvent, avant de prendre la main de Lucious dans la sienne en souriant. « -nous avons survécu ! » cria t elle avant de rire joyeusement.

Une fois entrer dans la boite de nuit Kate fronça les sourcils : « -l’entracte ? » ça voulait donc dire qu’il y allait avoir une seconde manche ? Quoi qu’avec lui ça n’était pas impossible. Enfin, ils verraient bien à quelle heure ils allaient rentrer et dans quel état. « -salut les coquins ! » lança Jerry avec son regard et son sourire qui voulait dire : on vous a grillé ! Katelyn regarda trois secondes Sara avant de lui soufflé un : « -désolé… Mais c’est toi qui a appelé au mauvais moment… Enfin non super bon moment mais… enfin tu m’as comprise. » conclue Kate avant de grimacer et de la serrer dans ses bras comme si ça faisait des semaines qu’elles ne s’étaient pas vu. Le dernière soirée en date, elle avait finit par dormir chez sa meilleure amie vu son tôt d’alcool dans le sang. Charly accompagnait Jerry, même June et Marco était là ! « -comment ça se fait qu’on ait pas été invité directement ? » demanda Kate en regardant un à un les autres. « -tu m’as dis que vous étiez de soirée Banane ! Arrêtez de toujours pensé à vous envoyez en l’air et branche ton cerveau de temps à autre ! » ironisa Sara en lui donnant une petite tape derrière la tête. Katelyn n’avait pas souvenir de cette conversation. « -aller chercher à boire entre hommes ! » lança Sara. Une fois qu’ils furent tous les trois assez loin, elle regarda Kate et dit : « -Aaron est en ville pour quelques semaines, on a passé le début de soirée avec lui. Voilà pourquoi je t’en avais pas parlé. » La journaliste resta quelques instants à regarder Sara. Elle avait bien fait. « il allait bien, et il te passe le bonjour. » cette fois -ci elle baissa les yeux. « -ok… cool... » souffla la jeune femme avec un petit mouvement de tête d’avant en arrière. Que dire de plus de toute façon. Avant l’arriver de Luci dans sa vie, elle avait toujours eut une très bonne entente avec Aaron. Aujourd’hui elle avait choisi Lucious et ne comptait pas laisser cet élément extérieur comme ils les appelaient, venir foutre le bordel dans leur relation. Sara avait bien fait. June changea de sujet voulant savoir comment s’était passé leur debut de soirée. Kate commença alors raconter qu’elle était passée à deux doigts de devoir faire trempette dans la boue avec des amies de sa belle sœur. « -oh et d’ailleurs si tu as un appel d’un numéro inconnu, réponds Sara, je t’ai chaudement recommandé à Mr Mcneil. Pour du champagne. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 795
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Même si Lucious n’avait jamais porté la moindre attention à ce que sa communauté pensait de lui et de son train de vie, il ne souhaitait pas être affiché aux yeux de tous, en plein ébat avec la jeune femme. Ils faisaient déjà assez sensation comme ça dans les hautes sphères de la population new-yorkaise. Ce n’était pas nécessaire d’en rajouter. Mais en ce qui concernait l’entourage de Katelyn, il prenait un certain plaisir à les exposer aux yeux de tous, ce qui amusa Lucious qui prit tout de même quelques secondes pour lui murmurer « Je compte bien te refaire l’amour en rentrant très chère » tout en s’avançant, comme si de rien n’était, vers la petite bande d’amis. Il salua tout le monde tour à tour, sourire aux lèvres avant de revenir auprès de Katelyn, comme s’il ne pouvait rester éloigné d’elle trop longtemps « Dans ta bouche Sara, on a l’impression d’être insatiables », ce qui était peut-être le cas finalement « On a beaucoup de temps à rattraper, tu comprends » avant d’embrasser le cou de la jeune femme, sa main dans son dos « Très bien » et se dirigea vers le bar avec Jerry et Marco pour commander de quoi se désaltérer pour la soirée « Ça semble se dérouler pour le mieux vous deux » rétorqua le caméraman « Il y a des hauts et des bas, mais on s’en sort plutôt bien je trouve. Au même titre que toi et Charly » « Tu n’as pas idée ! ». Les trois hommes revinrent les mains pleines de bouteilles et de verres pour le petit groupe et Lucious s’installa aux côtés de sa petite-amie, son bras appuyé sur l’arrière de la banquette « Ça va ? » et servirent les verres, trinquant à eux tous avant de boire le premier verre de téquila d’un coup sec. Le millionnaire grimaça sous l’effet du liquide dévalant sa gorge. Deuxième verre. Troisième verre. Il grimaçait toujours autant. Ce n’était vraiment pas un alcool pour lui. Il s’apprêtait à se rendre au bar lorsque Marco rétorqua un « Sara t’a dit pour Arron. On aurait aimé faire une soirée tous ensemble avant qu’il ne reparte. Enfin, si ça te dit ?! ». Lucious regarda tour à tour l’époux de June qui se faisait doucement disputer par cette dernière, puis Sara qui fit une légère moue, et ensuite Katelyn. Il ne prononça pas le moindre mot et se rendit au bar pour commander un verre de scotch et revint ensuite vers la jeune femme, posant sa main sur sa cuisse « Ça serait sympa...Non ? ». Dire qu’il n’avait aucune crainte de le revoir après tout ce temps, surtout en pensant aux retrouvailles avec Katelyn, serait mentir. Mais il savait aussi tout l’amour qu’elle lui portait et ça le rassurait « Tu viens danser ? » en prenant la main de cette dernière dans la sienne.

Mike Posner résonnait dans la boite de nuit avec son titre I Took A Pill In Ibiza remixé. Son corps contre le sien, il se mit à danser au rythme de la musique, bien loin de ce qu’ils avaient pu danser au gala quelques heures auparavant « On devrait organiser les galas dans les boites de nuit » tout en se glissant derrière elle, son corps collé au sien, ses mains sur son bas ventre, la faisant tourner ensuite sur elle-même pour la ramener à lui, ses mains sur ses hanches jusqu’à la fin de la musique. Ils revinrent ensuite jusqu’à la table, prenant une gorgée de son scotch alors qu’un homme vint inviter Katelyn à danser. Il ne s’y opposa pas. Il avait confiance en elle. Mais lorsqu’elle se rendit sur la piste de danse, il demanda cinq dollars à Sara avant de quitter la boite de nuit. Il avait repéré un distributeur à boule pour enfant dans la rue voisine en arrivant. Il dû user des cinq dollars pour parvenir à obtenir ce qu’il voulait, puis revint au pas de course jusqu’à la boite de nuit. Il resta debout près de la table et lorsque Kate revint vers lui, l’attira à l’écart « Tu m'accordes cinq minutes ? » et glissa l’alliance à son annulaire « Chasse-gardée » en souriant comme il le faisait si bien « C'est une bague pour enfant. Ça m'a coûté 5 dollars et je me retrouve avec tout ça » en sortant des petits objets de ses poches en haussant les épaules accompagné d'une petite moue innocente.



[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 746
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tenor




Entourée de ses amis, Katelyn ne ressentait aucune gêne. Ils étaient tous contents qu’avec Lucious ils se soient enfin trouver. Elle n’allait pas pour autant leur donner des détails. Mais elle était assez d’accord avec lui quand il disait qu’ils avaient du temps à rattraper. « -on a passé les temps comme on a pu à cette soirée... » ajouta la jeune femme ce qui fit rire les autres. La suite de la conversation fut d’un tout autre genre. Elle était déçue d’avoir du mettre à terme à la relation d’amitié qu’elle avait avec Aaron, mais il avait joué au con. Il le savait, en avait pleinement conscience. Il lui avait dit comprendre la distance qu’elle voulait mettre entre eux. Savoir qu’il était à New York ne changea pas grand-chose pour elle, souhaitant seulement que cela ne vienne pas interférer à nouveau dans sa relation avec Lucious. Ils avaient fait du chemin depuis. Le millionnaire savait que c’était lui qu’elle avait choisit, lui qu’elle aimait. Il connaissait les détails de l’histoire qu’elle avait eu avec Aaron, et savait qu’il n’était pas celui qu’il lui fallait. Kate ne changerait pas d’avis.

Malgré tout, elle avait jeter un regard en direction du beau blond alors qu’il se trouvait encore au bar. Et s’il l’apprenait par chemin détourné ? Est ce qu’il allait prendre peur à nouveau ? Douter d’elle ? Elle allait lui dire. Ça serait mieux ainsi. Jouer la transparence. Afin d’éviter les problèmes. Après leur quelques jours à la maison de la plage, ils s’étaient mis d’accord pour que les éléments extérieurs ne viennent plus mettre leur couple en péril. Alors elle allait lui dire. Un sourire et elle répondit : « -ça va... » elle était contente que la soirée se continue avec ses amis. Ça faisait un moment qu’ils n’avaient pas été tous réunit. Fini les premiers mardi soir du mois à passer la soirée ensemble. Les emplois du temps des uns et des autres ne le permettant plus.

Les verres s’enchaînèrent, les grimaces sur les visages aussi. « -pourquoi est ce qu’on bois ça déjà ? » demanda Kate en posant son verre sur la table. Pff… elle avait déjà la tête en vrac. « -non stop Bouille, arrête ! » lança la jeune femme en posant sa main sur son verre. « -pause ! » si elle enchaînait trop vite, ça allait être le trou noir pour la fin de soirée. Et puis Marco lança le pavé dans la marre. Pas la peine de feindre l’étonnement. Même si elle encaissa assez mal que Lucious ne dise rien et se rende au bar. « -et merde... » souffla la jeune femme en collant son dos contre le banquette. « -je suis désolé... » souffla Marco auquel elle répondit que ça n’était pas sa faute. Contre toute attente le beau blond posa sa main sur elle et ne sembla pas fermé à l’idée de passer une soirée avec Aaron dans le groupe. « on verra. » répondit Kate avant de glissa sa main dans la sienne pour aller danser. Avant de danser elle lui dit tout de même : « -j’allais te le dire, Sara vient seulement de me mettre au courant. » elle ne voulait pas qu’il s’imagine qu’elle lui ait mentit. Elle l’embrassa avant de se laisser emporter par la musique et une danse coller serrer avec son homme.

A peine revenu à table, un homme l’invita et elle hésita quelques secondes avant d’accepter, un regard pour Lucious comme pour savoir si ça ne le gênait pas. Pas de promiscuité entre eux, hors de question pour elle de laisser un autre homme poser ses mains sur ses hanches. Elle chercha Luci du regard plusieurs fois, se demandant où il était passé. Lorsqu’elle revint vers la table, elle l’interrogea du regard, se demandant s’il était resté debout pour bondit plus facilement au moindre faux pas de l’autre type. « -ça va ? » lui demanda t elle alors qu’il l’entraînait à l’écart. Puis elle resta interdite devant la bague qu’il passa à son doigt. Kate leva les yeux vers lui, avant de sourire tendrement. « -pas de genou à terre alors... » lui dit elle avant de sourire un peu plus en voyant les jouets. Elle entoura son visage de ses mains et l’embrassa avec douceur, souriant contre ses lèvres avant de lui souffler un : « -je t’aime. » oui, c’était pour ce genre de petits choses qu’elle craquait réellement pour lui. Des petites folies à la Lucious, ce côté enfantin qu’elle adorait.

La suite de la soirée devint de plus en plus flou à mesure que Jerry et Sara remplissait son verre et l’incitait à le vider presque aussi vite. Kate ne disait jamais non à ce genre de soirée. Surtout avec eux. Sur la piste, elle dansa en riant avec les filles, ne cessant de leur dire combien elle les aimait. A quatre heure du matin, elle était plus totalement ivre, morte de fatigue, s’endormant limite sur l’épaule de Lucious, coller à lui.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 795
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Arron était à New York. Quelques mois auparavant, il aurait sûrement craint son retour dans la vie de Katelyn. Mais aujourd’hui, tout était différent entre eux. Leur relation se solidifier au fur et à mesure des jours, fortifiant leur amour face à l’adversité. Alors oui, peut-être qu’il n’aurait pas dû s’éloigner de la sorte au moment où l’époux de June lança l’information, mais il ne voulait plus boire de téquila. Pour rassurer la jolie brune, il déposa sa main sur sa cuisse, souriant à la réponse de cette dernière qui ne s’empressait pas de retrouver Arron après tout ce temps. Pour avoir un peu d’intimité, Lucious l’invita donc à danser et sourit avec douceur en entendant la justification de Kate « Eh ! Ne t’inquiète pas. Tout va bien » en posant sa main sur sa joue et répondit à son baiser avant de se laisser, à son tour, entrainer par la musique.

En voyant l’inconnu convier sa petite-amie à une danse, la conversation au gala lui revint en mémoire. Éloigner les hommes. Il s’éclipsa alors quelques minutes de la boite de nuit pour revenir avec ledit talisman. En entendant la musique arrivait à terme, il décida d’attendre debout devant la table, souriant et acquiesçant à la question de la jeune femme. Il lui passa la bague au doigt avant de rire « Je n’ai pas envie de salir mon joli costume gris sur ce sol poisseux » et lui souffla « C’est juste un avant-goût. La prochaine fois, je poserai le genou à terre ». Parce qu’en voyant la bague en plastique autour de l’annulaire de Katelyn, il sut que ce jour viendrait, et peut-être plus tôt qu’il ne l’aurait pensé. Les mains emplis de petits objets en tout genre pour enfant, il laissa sa petite-amie poser ses mains sur son visage et répondit à son baiser avec tout autant de douceur « Je t’aime aussi ».

Au fur et à mesure que Katelyn avalait les verres, il se décida de ralentir sur la boisson en troquant l’alcool pour des sodas dès le milieu de soirée. Il aimait la voir ainsi, décontractée, détendue, au contact de ses amis à qui elle clamait tout son amour. Il voulait qu’elle profite de ces instants de quiétude avec eux. Aux alentours des quatre heures du matin, la tête de cette dernière posée sur son épaule, le quarantenaire sourit avec douceur « Je pense que l’on va rentrer » alors qu’il se leva avec lenteur et se mit à porter la jolie brune. Souvenir d’une soirée à l’appartement de Sara après leur entrainement « On rentre mon cœur. Tu dis au revoir » et ajouta « Merci pour la soirée ». Un aller simple en taxi jusqu’à leur appartement, la jolie brune toujours dans ses bras, il la déposa dans leur lit, lui retirant ses vêtements pour les troquer contre un t-shirt trop large pour elle. Ça irait très bien pour ce soir et la couvrit doucement. Quant à lui, il se glissa sous la douche, enfila rapidement un débardeur et son boxer, et prépara aspirine ainsi qu’un grand verre d’eau sur la table de nuit aux côtés de sa moitié. Il s’accroupit à ses côtés, ses doigts dans sa chevelure « Pas trop la tête qui tourne chérie ? » et son regard se posa sur la bague en plastique, et son sourit s’agrandit « Tu veux aller vomir un coup mon cœur ? ». Il savait pertinemment qu’elle allait finir la tête au-dessus de la cuvette au vu de son débit de boisson de la soirée.




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 746
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tenor




Kate fut heureuse de savoir que tout allait bien. Une sorte de soulagement. Il avait lui aussi retenu la leçon et se souvenait de ce qu’ils s’étaient dit à la plage. Elle n’avait pas répondu positivement pour la future soirée. Comme elle l’avait dit, ils verraient. Si cela ne se faisait pas, tant pis. Si ça se faisait, elle n’irait pas sans lui. La jalousie était un venin dans un couple, cela les avait déjà détruit une fois. Elle ne voulait pas que cela recommence, surtout pour le même homme pour qui elle ne ressentait que de l’amitié. Et encore, cela avait bien changé.

La bague à son doigt elle sourit, amusée de la réponse de Lucious. « -tu as raison, ce costume est bien trop précieux ! » et puis de toute façon, elle aurait été trop mal à l’aise de le voir poser un genou à terre ce soir, ici. Parce qu’ils avaient évoqué cela dans une conversation sur un coup de tête. Même si l’idée de porter une robe de princesse pour un jour ne lui déplaisait pas, elle ne voulait pas qu’il se sente obligé de quoi que se soit envers elle. C’était encore trop tôt pour penser à ce genre d’engagement non ? Enfin, il lui laissa entendre qu’il y aurait une prochaine fois, et elle ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux, avant de cligner plusieurs fois des paupières, comme pour avaler le message. Elle ne répondit rien, lui souffla seulement qu’elle l’aimait, ravi de ce petit anneau en plastique à son doigt. Ravi de le retrouver lui. Vraiment lui.

Elle avait bien trop bu, mais elle était heureuse de cette soirée. Elle avait sublimé sa fin de journée merdique. Ivre mais totalement détendue, s’endormant peu à peu sur l’épaule de l’homme qu’elle aimait, elle lança un : « -whooo » sonore lorsqu’il la prit dans ses bras. Kate envoya des baisers à ses amis, les remercia mille fois pour la soirée, clama également qu’elle était totalement bourrée et que c’était la faute de Jerry ! Coller à Lucious, elle ne vit pas une minute du trajet en taxi, préférant dormir plutôt que d’écouter les hauts le coeur qu’elle avait. « -si j’ouvre les yeux je vais vomir... » souffla la journaliste dans le style le plus glamour qui soit. Une grimace lorsque l’ascenseur arriva à leur étage, puis elle se laissa déshabillée en souriant, riant même en tentant d’en faire de même avec le chemise de Lucious. « -quand il me prends dans ses bras... » commença t elle à chanter en ayant du mal à tenir debout et à ouvrir les yeux. Cela ne l’empêcha pas de tourner sur elle même en continuant à chanter, avant de s’effondrer sur le lit, les bras en croix, riant encore et encore.

« -hum tu sens bon... » souffla Kate lorsqu’il fut de retour au près d’elle. « -tu as pris ta douche sans moi... » ajouta la jeune femme avec sa petite moue enfantine. « -c’est pas très gentil ça... » un sourire complètement ivre, des étincelles dans les yeux elle ajouta : « -si ça tourne… ouhou ! Comme ça ! » elle fit bouger son index en l’air avant de rire à nouveau. « -tu crois que je devrais ? » questionna la journaliste, faisant mine de réfléchir. Elle se redressa tant bien que mal à genoux sur le lit, et posa son visage contre le torse de Lucious : « -oh ton odeur… je suis tellement accro… » elle respira à fond avant de laisser ta tête partir en arrière en souriant ses yeux ayant du mal à tenir ouvert. Puis elle balaya l’air de sa main et dit : « -non j’vais pas vomir ! Ça serait du gaspillage ! » Elle bloqua sur la petite bague à son doigt, sourit et ajouta : « -elle est trop mimi ! Je l’adore déjà ! » puis elle se mit debout sur le lit et cria : « -Lucious Thompson : je vous aime ! » avant d’ajouter un cran en dessous : « -monsieur mon fiancé ! » un petit plissement de nez, un sourire taquin avant de descendre du lit en se cassant la figure. « -c’est quoi ce sol, il est pas palpable ! » un fou rire à sa propre blague avant de lever un doigt et dire : « -j’vais juste me laver les dents. Parce que la tequila… c’est quand même bien dégueu ! » Elle se redressa en riant à nouveau, avant de se tenir au mur. « -c’est par où la salle de bain déjà ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 795
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et elle m'a redonné goût à la vie.


Héritier d'une importe fortune estimée à plusieurs millions, je n'ai jamais manqué de rien financièrement parlant. J'ai longtemps représenté la société Thompson en tant que Président, et cela au décès brutal de mon père qui m'a désigné comme unique successeur à la tête de la société familiale. Une fortune qui a coûté la vie à feu mon épouse, mon premier amour. Cherchant, tant bien que mal, à survivre seul dans un monde qui me déplaisait, j'ai tout expérimenté au grand désarroi des survivants de la famille Thompson, dont ma soeur ainée.
Finalement, c'est une rencontre hasardeuse à la sortie d'un gala de charité, qui a fait basculé ma vie, mais aussi mon coeur. Moi qui me croyait incapable d'aimer à nouveau, et aussi fort, je me suis laissais surprendre par elle, par sa personnalité, son sourire, sa manière de m'aimer et sa manière de me regarder lorsque je l'exaspérais. Elle m'a montré qu'il était possible pour moi, d'être heureux à nouveau... Mais le monde extérieur semble s'obstiner à ne pas nous laisser tranquille...
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 200804065654529703
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 20080406565498202


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Katelyn avait l’alcool heureux, presque amoureux. Cela avait toujours plu au millionnaire qui aimait la voir ainsi, détendue, enivrée et savourant l’instant présent. Elle parlait au fur et à mesure du fil de ses pensées, sans réfléchir, se laissant uniquement conduire par les effluves de l’alcool. Lucious se mit à rire en voyant que la jeune femme commençait à déboutonner sa chemise « Tu crois pouvoir y parvenir ? » avant qu’elle ne tourne sur elle, sous son regard amusé, pour finalement tomber sur le lit. Il se promit de la filmer un jour, juste pour garder un souvenir matériel de son ivresse. Il parvint à s’absenter pour se doucher et enfiler un semblant de pyjama et lorsqu’il revint vers elle, sourit avec toujours autant d’amusement « Je me rattraperais demain matin, promis » alors qu’il laissait ses doigts se perdre dans ses cheveux. Sa manière de parler, de rire… Il aimait bien cette attitude lorsqu’elle était ivre « Ça tourne beaucoup alors » et haussa des épaules « Je ne sais pas. C’est toi qui vois mon cœur ». Il retira sa main de ses cheveux lorsqu’elle se redressa, priant pour qu’elle ne vomisse pas sur lui et la laissa poser son visage contre son torse « Il n’y a pas que mon odeur me semble-t-il, mais ravi d’apprendre que tu aimes mon odeur » tout en riant presque. Elle était déchirée ! « Du gaspillage… D’accord » en se grattant le sourcil, perplexe. Puis son regard se posa sur la bague « Tant mieux » avant de rire de nouveau lorsqu’elle se mit debout sur le lit pour lui faire une grande déclaration « Je vous aime aussi mademoiselle Thomas » avant d’entendre ce qui suivit. Mon fiancé. C’était étrange, mais il aimait entendre cela de la bouche de Katelyn. Son fiancé. Il resta silencieux tout en tentant de la rattraper lorsqu’elle chuta, mais il ne fut pas assez rapide « Ça va ? » mais en entendant sa plaisanterie, il leva les yeux au ciel. Elle allait bien. En entendant son rire, il ne put s’empêcher d’en faire de même alors qu’il l’aida à se redresser « Suis-moi » tout en la conduisant jusqu’à la salle de bain.

L’épaule appuyé contre l’encadrement de la porte, Lucious la laissa se brosser les dents et décida d’en faire de même tout en lui jetant quelques coups d’œil en coin pour s’assurer qu’elle allait bien. Après s’être rincé la bouche, il embrassa l’épaule de Katelyn « La soirée s’est finalement très bien passée » alors qu’elle ne voulait pas s’y rendre « Et tu es contente qu’Arron soit de retour à New York ? ». Lucious ne profitait pas de la situation et de son ivresse. Il aurait posé la même question si la jeune femme était sobre. Sauf qu’elle ne l’était pas et il voulait savoir si elle voulait le revoir ou non « Et non, ce n’est pas de la jalousie » en se plaçant dans son dos, ses bras autour de sa taille, embrassant sa nuque « C’est pour savoir. On va dormir ? ».




Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 746
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

Qt8ymTF.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux.

Aujourd'hui elle est plus qu'amoureuse du riche emmerdeur qu'elle a rencontré par la plus grand des hasards à une soirée de gala. Lucious Thompson. Un homme avec beaucoup de charisme, une vie débridée, et un lourd passif. Veuf, anéantit par la perte de sa femme, avec Kate commence une histoire d'amitié étrange et farfelue. Grâce à lui, elle retrouva un second souffle. Il a été capable de le faire revivre intérieurement.

Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_inline_nulw87rT3L1qlt39u_250
Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Tenor




Sourire permanent, étincelle d'ivresse qui brillait dans ses prunelles, et ces rire voir même fou rire pour tout, pour rien. L'alcool la rendait toujours joyeuse. Il révélait sa joie intérieur parfois trop intense pour être libéré dans la vie de tout les jours. Lumineuse, pleine de vie… mais complètement déchirée. Enfin pour le moment elle se sentait bien, la fatigue était quelque peu passée. Pas de nausée en vu,. Elle n'était qu'amour et elle le cria debout sur le lit avant de se ramasser sur le parquet. Fou rire avant qu'elle ne suive Lucious en chantonnant à nouveau, se collant à lui, glissant ses mains sous son t shirt avant de rire à nouveau.

« -je ne savais pas que tu avais option gps ! » lança la jeune femme en se tenant à l'évier. Elle se déplaça pour aller écraser sa paume de main sur l’interrupteur. « -ça me brûle ! » elle montra ses deux yeux avant de revenir vers lui et de dire taquine : « -et puis c'est plus intime… » elle glissa ses mains autour de la taille de Luci et glissa ses mains dans son boxer cette fois ci. « -hum… la petite bête qui monte… qui monte… » un nouveau rire joyeux avant de dire : « -faut vraiment que je me lave les dents, arrêtes de me distraire. » un regard avant qu'elle ne se concentre pour mettre du dentifrice sur sa brosse à dent. Un sourire plus que satisfait limite fière avant qu'elle ne se mette enfin au boulot. Après plusieurs regards la bouche pleine de mousse elle dit : « -quoi ? » ellle pencha la tête en arrière et ajouta : « -me dis pas que tu trouves ça sexy ! » puis elle se rinça la bouche en souriant toujours autant.

Un froncement de sourcils comme si elle cherchait à comprendre ce qu'il demandait. Il croyait vraiment qu'elle pouvait avoir une discussion normale ? « -je veux mon avocat, si c'est un interrogatoire ! » lança la jeune femme avant de dire : « -hum t'es jaloux ! C'est trop chou… » elle se tourna face à lui, se hissa d'un bon sur le meuble entre les deux éviers et l'attira à elle en croisant ses jambes autour de ses hanches. « -fais moi l'amour… » souffla t elle avant de l'embrasser.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Le calme avant la tempête [Kate/Luci] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Le calme avant la tempête [Kate/Luci]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: