-20%
Le deal à ne pas rater :
Charmast Batterie Externe 23800mAh 4 Sorties et 2 Entrées
23.99 € 29.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Empty

7ei5.pngMise en Situation


Vendredi 13, le démon de la peur, Barbas, est de retour. De sa propre volonté, ou parce qu'une gamine s'est jugée trop intéressante. Qu'importe, il est de retour et a bien l'intention de semer la zizanie, ainsi que de prendre sa revanche. Il est affamé. Et elle est son obsession. Il se plaît à effrayer les pauvres âmes.


i3tb.png


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Empty

f1519df6ced4b686acb1921c7eccdeda7f2af05e.png
Barbas
Barbas est un démon supérieur, capable de lire la plus grande peur des gens pour ensuite la reproduire. C'est un avantage considérable compte tenu du fait qu'il peut se nourrir en permanence. Le monde est peuplé de gens terrifiés. Les cauchemars sont des buffets à volonté. Il est dit qu'il existait, même en 1300 ans. Il est âgé, a traversé les époques, a gravi les échelons. On l'a connu sous diverses appellations au travers du temps. Il ne manque pas d'imagination pour voir tomber les sorcières. Il est une légende, autant pour les mortels que pour les démons.

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Original

Mais un jour, il a rencontré des adversaires de sa taille ; les soeurs Halliwell. Il ne s'était jamais senti plus faible qu'en leur présence. Et revenir sur terre aujourd'hui, alors qu'il pensait être vaincu à tout jamais, lui donne l'occasion de se venger. Il est lui-même hanté par l'une des soeurs en particulier. Prue. La plus fragile, mais la plus forte. C'est elle qu'il veut voir périr en priorité parmi toutes les autres sorcières de ce monde. Et il n'a pas l'intention de la voir mourir de vieillesse avant que cela n'arrive.


Daniel Sharman :copyright:️ Google
Minuit sonne. Plusieurs quartiers sont déserts lorsqu'il se matérialise sous un lampadaire après le passage d'une unique voiture. L'air est frisquet en ce mois de novembre de l'an 2020. La peur est partout, à chaque coin de rue. Lorsque Barbas inspire, il peut renifler l'inquiétude présente dans chaque habitation. Peur de rester éternellement seule, peur de tomber malade, peur qu'un homme entre par infraction. Les hommes sont peureux de nature, mais là n'est pas son objectif, ce soir. Barbas veut se nourrir des émotions ressenties par les sorcières lorsqu'elles sont terrifiées, pétrifiées, jusqu'à en perdre le souffle et mourir.

Laquelle sera sa première victime ce soir? Il pense à Prue, mais visiblement, il semble être attiré ailleurs. Dans l'entrée d'une maison, il voit une femme vêtue de ses habits de travail quitter son domicile pour gagner sa voiture. Cette femme semble pressée et maladroite. Elle échappe ses clés, manque voir le contenu de son sac-à-main être renversé dans le mouvement, mais elle se rattrape de justesse. Derrière son volant, elle manque son premier stop avant de s'éloigner. Le regard de Barbas revient sur ce bloc de maisons alignées les une contre les autres. Il voit une ombre se déplacer de fenêtre en fenêtre. Enfin, une jeune fille se dévoile ; elle inspecte la rue d'un regard suspicieux, puis ferme les rideaux pour retourner dans son intimité. Un sourire étire les lèvres de l'homme ; elle sera sa première proie, sa première victime de ce vendredi 13.

La fille, une jeune hispanique d'environ 16 ans, se déplace dans la cuisine pour y manger un truc. Sa mère travaille de soir dans un restaurant du coin ; elle est serveuse. C'est une vie simple et subtile, compte tenu du fait qu'elles sont sorcières, que les temps ont changé et qu'il est difficile de faire attention, désormais. Le monde magique n'a pas tardé à entendre parler des Charmed Ones lorsque leurs pouvoirs se sont manifestés. Si certains voient cela comme un renouveau, d'autres ont peur que les démons se manifestent davantage qu'avant afin de faire monter les enfers sur Terre. Kathy, pour Katherine, c'est ainsi qu'elle se nomme, l'adolescente. Une jeune sorcière qui souhaite développer ses pouvoirs et faire ses preuves. Depuis toute petite, elle connait l'existence du monde magique.

Ne touche pas à la planche, a dit sa mère avant de poser un gros bec mouillé sur son front.
C'est juste une soirée normale entre copines, tu sais, comme font les adolescentes normales.

Elles ont rigolé avant que la mère n'attrape son trousseau de clés pour sortir dehors. Kathy s'est assurée de voir sa mère s'éloigner avant de se mettre confortable à la cuisine située à l'arrière de la maison. Aucune soirée prévue, c'était juste pour la rassurer. Non, ce soir, le calendrier indique vendredi 13, et il est dit qu'un puissant démon revient sur terre à cette date exacte. Elle qui se considère sans peur ne cesse de l'invoquer depuis plus d'une semaine afin de lui faire front. Ce soir, elle est plus excitée que apeurée. Mais gardera-t-elle son calme lorsqu'il entrera, qu'il sondera son âme, et qu'il fouillera jusqu'aux tréfonds de ses entrailles pour faire surgir ses pires craintes. Des craintes qui nous empoisonnent l'existence. La fille glisse sur la table la planche ouija interdite par sa mère.

Ta mère ne t'as jamais appris à ne pas parler aux inconnus, encore moins de les faire rentrer chez toi?

La fille se recule brusquement, jauge l'homme qui se tient dans sa petite cuisine. Si petite que la table est collée au mur pour qu'elles puissent généralement circuler. L'homme s'appuie sur le dossier d'une chaise, ses doigts s'agrippant au bois, solidement, mais délicatement, comme s'il s'agit là du cou d'un innocent. On pourrait entendre le bois craquer subtilement si on y portait attention. Le coeur de Kathy bat très fort dans sa poitrine, mais elle ne fuit pas. Elle semble même surprise que son appel ait été entendu de manière si précise. Elle regarde l'heure affichée sur le four. Il n'a pas besoin de suivre son regard pour comprendre qu'elle vérifie que minuit est bien passée, qu'il est effectivement celui qu'elle voulait rencontrer.

Je n'ai pas peur de toi. Et je te vaincrai, qu'elle dit fièrement.
Oh, qu'il dit, peu surpris, se redressant de toute sa hauteur maintenant que ses mains ne sont plus sur la chaise. Mais le but n'est pas que moi, je t'effraie.

Levant le dos de sa main, il inspire longuement, utilise son pouvoir pour capturer la peur de celle qui désirant tant le voir. Les jeunes se croient invincibles. Le courage n'efface malheureusement pas les peurs. Et lui ne souhaite perdre aucune seconde de son temps. Tout son corps est réceptif lorsqu'il entrevoit, dans son esprit, la peur de sa victime. Il la voit froncer les sourcils, ne sachant ce qu'il vient de comprendre à l'instant.

J'adore ta peur. Et si on la mettait en pratique?

Elle ne bronche pas, mais lui sait qu'elle vient de lui faciliter la tâche. Il a vu, dans son esprit, qui était leur être de lumière. Ça le fait déjà saliver.

Je pense que ça va te plaire aussi, de contribuer à la destruction totale des plus puissantes sorcières de ton époque.

À peine deux heures passent-elles, que la police et les pompiers sont appelés dans un quartier résidentiel où une demeure est en flamme, pratiquement irrécupérable. La mère est appelée au boulot. En panique, elle s'inquiète pour sa fille qu'elle ne parvient pas à joindre. Une gamine introuvable, que les pompiers soupçonnent être décédée dans l'incendie. Mais si elle l'était vraiment, Léo le saurait. Non, elle est seulement un appât pour forcer les soeurs à intervenir. Et Barbas a bien l'intention de faire un maximum de victimes ce soir. Des sorcières apeurées, dont cette mère inconsolable, incapable d'user de la magie pour retrouver sa propre fille.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 437
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Empty

f1519df6ced4b686acb1921c7eccdeda7f2af05e.png
Prudence
Halliwell

Elle est la plus vieille des trois, la plus prudente, mâture et solide de ses sœurs. Pourtant, elle est celle qui est le plus remplie de peurs. Prue aime le monde, elle aime ses sœurs, mais elle est effrayée de les perdre. L'abandon la hante, la mort la hante, et tout ça depuis tant d'année. L'eau, la noyade, la vision de sa mère qui coule, la sensation de boire la tasse. Toutes ces sensations la mène toujours à une peur panique : elle suffoque à l'idée de terminer comme sa mère et de sombrer les poumons remplis d'eau. La télékinésie est pour l'instant son seul pouvoir actif, qu'elle manipule maintenant bien mieux de bout de ses doigts même si ses yeux sont toujours autant pratique.

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Tumblr_oi6r37itLq1r5k5eto1_250

Je t'aime. Trois mots qu'elle n'est plus capable de prononcer depuis que sa grand-mère est décédée, trois mots qu'elle a prononcé à sa mère avant de mourir. Prue est incapable de s'ouvrir à quelqu'un ; elle rebute toujours autant que les conquêtes de ses sœurs. Pourtant, elle parvient de mieux en mieux à faire une place à Léo, l'ange gardien qui garde plus que leurs vies. Elle voudrait pouvoir aimer de nouveau.


Shannen Doherty :copyright:️ Sneakyskunk
Minuit est passé depuis bien vingt minutes lorsque Prue passe par la porte de la maison des sorcières de Salem. Le vendredi 13, c'est le jour dont elle a horreur dans l'année. Pas le pire, mais il est quand même bien placé. Et pourtant, il n'existe avec autant d'importance que depuis l'année dernière ; depuis qu'elle a vu sa propre peur dans les yeux de démon Barbas. Avant de récupérer ses pouvoirs, Prudence n'était pas le genre de femme à être superstitieuse. Passer sous une échelle, casser un miroir, croiser un chat noir au volant, rien ne lui tapait à l'œil. Aujourd'hui, elle a prit bien plus de Piper et de Phoebe pour ça : elle commence à faire attention à ce genre de chose. Sur la porte d'entrée, on pourrait pratiquement voir  sur un vitrail la petite croix de bave qu'elle dessine avec son doigt à chaque fois qu'elle voit le chat noir traîner sur le porche.

L'aînée retrouve la cadette, pas vraiment dans son assiette à la suite de la disparition de Léo ; ils n'arrivent pas à avoir leur premier vrai rendez-vous entre les attaques de démons, les obligations de l'ange gardien et les problèmes de la vie des mortels. Elle se plain que sa soirée est gâchée, mais elle s'envole vite vers de meilleures pensées lorsque la plus vieille la rassure de mots importants : il prend soin des gens. Comme elles, mais d'une manière différente. Et ça fait du bien à Piper d'entendre ces mots, parce qu'elle aime sûrement plus l'ange qu'elle n'a jamais su aimer quelqu'un d'autre.

'' - Et toi, t'étais pas censée travailler plus tard ?'' Celle au cheveux très long demande à sa sœur, essuyant une dernière fois son nez dans un mouchoir qu'elle garde dans sa main en posant son regard sur Prue.
'' - J'y suis allée. Mais c'est à croire que les jeunes d'aujourd'hui ne savent plus faire la fête.''

Prue soupire, rit à moitié en posant la sacoche de son appareil photo sur la table. Elle explique rapidement à sa sœur que la soirée pour les dix-huit ans de justine s'est bien passée, mais que l'alcool prend rapidement trop de place. Qu'ils sont trop rapidement alcoolisés, bourrés et que cette partie là de la soirée n'était pas dans son contrat. Non, c'est une autre collègue qui doit s'occuper de ça ; elle n'était là que pour les belles photos, celles du début parfait et scintillant des ces soirées surdimensionnées qui coûtent un bras aux parents. Les photos pleines de débauches sont les souvenirs que les jeunes gardent, pas ceux qu'on expose. Et le nom de Prue Halliwell mérite d'être exposés aux yeux de tous, pas rangé dans un tiroir pour n'être sorti que pour rigoler.

'' - Et on est vendredi 13, c'est mieux qu'on soit toutes les trois à la maison.''

La cadette est d'accord avec sa sœur, elle se moque même un peu de l'aînée parce que la dernière année qu'elles ont vécu l'ont bien changé. Les ont changés. Elles pensent toutes les deux au démon qu'elles ont rencontré le vendredi 13 de décembre dernier. Qu'elle pense avoir vaincu grace à sa télékinésie avancée. Si Piper essaye de ma rassurer, Prue se cache derrière les superstitions diverses sur ce jour, tout pour oublier Barbas. C'est à ce moment-là que Léo reprend forme dans la pièce ; des centaines de petites boules blanches éclatantes, scintillantes arrivent de nul part et forment cet homme de chair et d'os qui n'est pas au meilleur de sa forme.

Il explique à ses deux protégées la disparition d'une troisième. Il raconte la version de la police, mais lui sait que la jeune Katherine n'est pas brûlée dans les décombres de la maison. Il ressent sa force vitale encore pleine, trop vibrante pour qu'elle soit tranquille mais trop vive pour qu'elle soit en train de mourir.

La plus vieille hurle le nom de la plus jeune, enfermée dans sa chambre au premier étage. Phoebe ne met pas bien longtemps à descendre les marches à toute allure. Elle est là lorsqu'il est décidé que l'une d'entre elle partira avec Léo, une fois la sorcière localisée. C'est Piper qui use du pendule et de la carte pour la retrouver. Phoebe souhaite partir, vivante et pleine de bonne volonté elle est toujours prête à sauter sur l'occasion pour faire le bien ; mais c'est Prue qui se dévoue parce qu'elle refuse catégoriquement que ses jeunes sœurs se mettent en danger de manière démesurées. Pas aujourd'hui, pas en ce jour qui rapporte tant de malheur. Mais ils semblent tous sur d'une chose ; Barbas, le démon de la peur ne peut être le démon derrière cet incident.

'' - Tu l'as détruit à Noël dernier.'' Conclu Léo qui hausse une épaule comme si ce fait ne pouvait être contredit. '' Kathy est spéciale... Ça pourrait être n'importe lequel.''
'' - C'est une bonne raison pour rester ici et avoir un œil sur le Livre des Ombres.''

Phoebe fait claquer ses doigts et déjà, elle remonte les escaliers pour aller jusqu'au grenier : elle va récupérer le vieux et lourds grimoire pour le descendre au rez-de-chaussée. Mais Piper découvre que le cristal tombe près de l'eau ; Los Angeles Harbor. Le port de la ville, si Léo n'était pas là, les sœurs auraient mis un bon bout de temps à s'y rentre. Mais l'ange à déjà disparu, emportant Prue avec elle, lorsque Phoebe redescend avec le livre.

'' - Peut-être qu'elle a juste mis le feu avec ses bougies...''

Piper tente de se consoler parce qu'elle a le cœur qui bat à fond. Mais si elle entend la réponse de sa jeune sœur, elle n'entend pas le remue de l'eau qui tape contre les pierres du port. Quand ses pieds touchent le sol, Prue à l'instinct de lâcher son nouveau beau-frère. Parce qu'elle ne prend pas l'habitude de ce déplacement. Le téléphone dans sa poche peut servir en cas de secours, mais elle l'attrapera dès que les lampes n'éclaireront plus leur chemin.

'' - Tu peux la sentir ?''

Prue demande alors que ses yeux sont déjà en train de chercher dans tous les recoins autour d'eux. Ils avancent, mais il n'y a personne. Le seul homme qu'ils ont vu ressemblait plus à un adolescent déprimé, écouteurs enfoncés au fond de ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Empty

f1519df6ced4b686acb1921c7eccdeda7f2af05e.png
Barbas
Barbas est un démon supérieur, capable de lire la plus grande peur des gens pour ensuite la reproduire. C'est un avantage considérable compte tenu du fait qu'il peut se nourrir en permanence. Le monde est peuplé de gens terrifiés. Les cauchemars sont des buffets à volonté. Il est dit qu'il existait, même en 1300 ans. Il est âgé, a traversé les époques, a gravi les échelons. On l'a connu sous diverses appellations au travers du temps. Il ne manque pas d'imagination pour voir tomber les sorcières. Il est une légende, autant pour les mortels que pour les démons.

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Original

Mais un jour, il a rencontré des adversaires de sa taille ; les soeurs Halliwell. Il ne s'était jamais senti plus faible qu'en leur présence. Et revenir sur terre aujourd'hui, alors qu'il pensait être vaincu à tout jamais, lui donne l'occasion de se venger. Il est lui-même hanté par l'une des soeurs en particulier. Prue. La plus fragile, mais la plus forte. C'est elle qu'il veut voir périr en priorité parmi toutes les autres sorcières de ce monde. Et il n'a pas l'intention de la voir mourir de vieillesse avant que cela n'arrive.


Daniel Sharman :copyright:️ Google
Sa paume se dresse au-dessus de la chevelure de Katherine. Il feinte caresser sa tignasse foncée, mais son mouvement est à quelques centimètres de la toucher. Une distance subtile. Jeune enfant, forte de caractère, mais qui tremble néanmoins. Elle est bâillonnée, la privant ainsi de murmurer quelconque sort. Ses poignets sont également privés de mouvements, liés dans son dos. Elle est à genou sur le bitume humide du quai. Les vagues caressent les constructions et font remuer les bateaux amarrés. Les passerelles, prolongements du quai, sont vides à cette heure si matinale. Il sent la peur venir jusqu'à lui lorsque la Halliwell et son beau-frère se matérialisent dans les environs. Lui, pourtant, se fond dans le décor.

Oui, elle n'est pas loin, répond Léo à la question de sa protégée.

Il est donc celui qui ouvre doucement la marche afin de suivre l'énergie de la gamine qu'il ressent tout au fond de son coeur. Il sait néanmoins que quelque chose cloche ; c'est bien trop facile. Prue doit certainement ressentir la même chose que lui. Il reste sur le qui-vive. Tout peut arriver en quelques secondes. Il l'a appris au fil des années, mais davantage depuis qu'il est l'ange gardien des soeurs. Des lampadaires illuminent le port à quelques endroits stratégiques. Mais dans l'ensemble, il fait sombre, et l'ambiance est inquiétante. Ou est-ce la présence de Barbas dans les environs qui rend cet endroit plus hostile et terrifiant qu'à la normale? De plus en plus, Léo sent son ventre se nouer, comme si un malheur était sur le point de surgir. Il pense à Piper. Il s'inquiète pour Piper. Pourtant, elle ne tente pas de le joindre. Il ne ressent pas sa détresse. Aucun tintement dans son esprit ne lui indique qu'elle est menacée. Il échange un regard avec Prue dans l'espoir qu'elle puisse lui dire si elle ressent ces mêmes sensations désagréables.

Kathy, souffle Léo lorsqu'il aperçoit la silhouette de l'adolescente tout au bout du quai.

Elle essaie de parler, elle essaie de hurler, mais sa voix est vite stoppée par le tissu enfoncé entre ses lèvres, qui vient également bloquer l'articulation de sa mâchoire. Il n'y a personne autour d'elle. Pour cette raison, Léo s'avance rapidement, mais toujours avec précaution. Léo a l'air d'un chat de salon s’engouffrant dans une sombre ruelle tant il observe partout autour de lui avec frénésie. Barbas ne manque de remplir l'air d'un brin de terreur et d'un soupçon de nervosité. C'est ainsi qu'il comble les secondes avant d'intervenir. Avant même que Léo ne puisse atteindre sa petite protégée, une voix résonne dans la noirceur, tapie quelque part là où aucune lumière ne peut le refléter, lui, Barbas. Il s'adresse à eux. Il est ravi de voir que Prue soit là, même s'il n'imaginait pas la voir aussi rapidement, seule.

Vous savez, l'homme naît généralement avec deux peurs inscrites dans sa génétique ; les bruits forts, comme le tonnerre, qui vous font pleurer alors que vous êtes bébés, ainsi que la peur de tomber. Toutes les autres peurs sont acquises au cours de votre vie. Et moi, je les découvre et vous les expose.

Barbas est invisible à l'oeil. Pourtant, il est là. L'une des premières peurs que se découvre l'enfant est la peur du noir, de l'inconnu. Ça, il ne le sait que trop bien. N'est-ce pas pour cette raison qu'il est toujours recouvert de noir? Sa voix est calme et posée. Prue a-t-elle compris à quel démon elle avait affaire aujourd'hui? Prue apprécie-t-elle le lieu du rendez-vous? Perçoit-elle soudainement différemment le son des vagues qui l'entourent? Il n'a pas envie de l'analyser maintenant, même s'il se tarde de connaître la peur qui prédomine actuellement les autres dans son coeur. Elle doit probablement se sentir immunisée contre sa peur de l'eau depuis qu'elle a vaincu Barbas une première fois.

Tu penses que c'était une bonne idée de venir ici sans tes soeurs?

S'ils sont attentifs, ils pourront discerner les formes d'une silhouette non loin, sous un lampadaire. Il est là, les yeux brillants, toujours très calme. Son euphorie est toujours à son maximum lorsqu'il ressent la peur des autres. C'est dans sa nature de se nourrir ainsi des émotions. Et ces émotions ne sont pas typiquement humaines. Les démons aussi les ressentent. La peur est universelle, une émotion de survie. Il se sait puissant et capable d'atteindre quiconque. Une peur en remplace toujours une nouvelle. Barbas est très certainement déjà dans la tête de Léo à cet instant, car ce dernier ne semble plus apte à bouger, comme s'il entendait la voix de Piper le supplier de rentrer à la maison. L'adolescente sera inévitablement torturée aussi. Mais désormais, il a envie que Prue le ressente dans chaque cellule de son corps. Non, elle ne l'a pas vaincue.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 437
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Empty

f1519df6ced4b686acb1921c7eccdeda7f2af05e.png
Prudence
Halliwell

Elle est la plus vieille des trois, la plus prudente, mâture et solide de ses sœurs. Pourtant, elle est celle qui est le plus remplie de peurs. Prue aime le monde, elle aime ses sœurs, mais elle est effrayée de les perdre. L'abandon la hante, la mort la hante, et tout ça depuis tant d'année. L'eau, la noyade, la vision de sa mère qui coule, la sensation de boire la tasse. Toutes ces sensations la mène toujours à une peur panique : elle suffoque à l'idée de terminer comme sa mère et de sombrer les poumons remplis d'eau. La télékinésie est pour l'instant son seul pouvoir actif, qu'elle manipule maintenant bien mieux de bout de ses doigts même si ses yeux sont toujours autant pratique.

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Tumblr_oi6r37itLq1r5k5eto1_250

Je t'aime. Trois mots qu'elle n'est plus capable de prononcer depuis que sa grand-mère est décédée, trois mots qu'elle a prononcé à sa mère avant de mourir. Prue est incapable de s'ouvrir à quelqu'un ; elle rebute toujours autant que les conquêtes de ses sœurs. Pourtant, elle parvient de mieux en mieux à faire une place à Léo, l'ange gardien qui garde plus que leurs vies. Elle voudrait pouvoir aimer de nouveau.


Shannen Doherty :copyright:️ Sneakyskunk
A la moindre intonation de cette voix langoureuse et emmêlée des vapeur de l'enfer, la moindre parcelle de peau de Prue se met à frémir. De la même façon que l'eau a eu l'habitude de la faire frémir ; c'est le premier symptôme de son corps qui tente de se défendre face à la peur. Barbas, n'était pas prévu dans l'équation. Il n'aurait jamais dû être capable de venir hanter Los Angeles ce soir. Alors elle se demande quel démon a bien pu le faire sortir de son enfer.

Prue n'a pas besoin de le voir pour connaître le moindre de ses traits. On ne peut pas oublier la peur lorsque cette dernière a un visage particulier. Les démons semblent si humain, parfois, que leurs visages se perdent parmi les êtres humains. Les victimes de la noirceur et de ses profondeurs.

'' - Tu penses que c'était une bonne idée de venir ici sans tes soeurs?''
'' - Léo, emmène Katherine au manoir.'' Elle paraît soudainement si dure dans sa voix, rien ne tremble et rien ne laisse paraître qu'elle pourrait être hanter par la peur. '' Tu viendras me récupérer après...''

S'il a le temps de revenir, s'il a le temps d'atteindre la sorcière terrifiée par le démon qu'elle a elle-même invoqué. Prue ne serait pas aussi propice à être bonne si elle savait que le pire cauchemar des sorcières foule la terre à cause de l'égocentrisme de l'une des leurs. Mais Prue répond au démon en s'adressant à l'ange ; le pouvoir des trois est le plus puissant, mais elle s'est débarrassé de lui une fois seule. Elle se pense capable de le faire une seconde.

Sur le port, les vagues n'ont pas le même effet sur elle. Bien sûr que le bruit de l'eau la ramène à ce dernier vendredi 13 où elle a faillit mourir dans cette douche. Dans cette piscine. Mais elle n'a pas cette impression d'être trempée jusqu'au os. Prue est persuadée d'avoir surpassé sa peur de l'eau grâce à sa mère, là au fond de la piscine. Alors elle se croit assez forte pour le renvoyer d'où il vient. Encore une fois. Tête brûlée, Prue Halliwell a bien du mal à apprendre qu'elle n'est pas plus forte que les autres.

Léo ne semble pas bouger, elle le voit du coin de l'oeil alors qu'elle capte enfin la silhouette cachée sous le lampadaire. Sa main droite recule automatiquement pour toucher celle de Léo ; il entend certainement des choses qu'elle n'est pas capable de capter. Alors elle le touche pour le faire réagir, et enfin, l'ange gardien cesse de regarder en l'air pour chercher des yeux sa protégée. Il sait ce qu'il a à faire, car même s'il doit veiller sur les soeurs, il sait désormais qu'elles sont capables de se défendre. Comparées aux autres sorcières de la ville, les Halliwell sont capables du meilleur. Malheureusement, comme du pire.

" - Tu reviens en ville en oubliant une chose..."

Prue s'adresse au démon, à distance. Peut-il voir ses sourcils foncés qui se froncent à cause des sentiments que Barbas lui fait éprouver ? La sorcière a le coeur qui palpite, c'est la tension du port qui l'envahie. Car maintenant qu'elle le voit dans son champ de vision, elle semble entendre l'océan avec plus de fracas. Prue mime de ne voir aucune différence, alors elle s'approche de quelques pas. D'assez pour mieux le voir, mais loin d'être suffisant pour qu'ils puissent se toucher. Les mètres qui les séparent ne semblent jamais assez grands aux yeux de Prue.

" - Je n'ai pas eu besoin de mes soeurs pour te vaincre la première fois." Phoebe aurait haussé ses épaules, Prue se contente de plisser des yeux en bougeant légèrement la tête : toutes les soeurs agissent différemment lorsqu'elles veulent faire taire la personne en face d'elles. " Je n'en aurais pas besoin aujourd'hui."

Prue est trop sur d'elle. C'est ce qu'il lui a posé nombreux problèmes par le passé. Mais elle ne conçoit pas que Barbas puisse être en face d'elle à cet instant. Ses doigts démangeant, comme s'ils étaient pris d'une vie à part entière : ils veulent bouger pour user de la télékinésie avancée et le faire retourner d'où il revient. Mais l'énergie palpitant dans son corps n'est pas aussi puissante que la dernière fois, ses motivations ne sont pas aussi fortes. Il n'y a pas sa mère pour lui donner la force de vaincre. Léo est parvenu à trouver sa protégée : Prue l'entend parce qu'elle a les lèvres libérées. Kathy se met à pleurer sans s'en rendre compte, elle est simplement heureuse que Léo l'ai trouvé. Peut-être qu'elle apprendra à ne plus user de la magie pour des choses stupides.

Prue aurait voulu que les choses aillent plus vite, mais sa conscience lui dit de poser une question avant d'agir. Même si ce n'est que pour fuir. Sa mâchoire se sert, ses doigts se plient et c'est le lampadaire au dessus de Barbas qui plie aussi : juste assez pour sa rapprocher du démon et l'obligé à être complètement illuminé par l'ampoule. Prue ne veut pas le perdre de l'oeil, sa fumée noire et opaque est ce qu'elle redoute le plus : Barbas est effrayant à voir, mais telle une araignée, c'est encore pire lorsque l'on ne le voit plus.

'' - Maintenant que tu es là... Dis-moi quel démon t'as ramené pour que je m'occupe de lui après toi.''
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Empty

f1519df6ced4b686acb1921c7eccdeda7f2af05e.png
Barbas
Barbas est un démon supérieur, capable de lire la plus grande peur des gens pour ensuite la reproduire. C'est un avantage considérable compte tenu du fait qu'il peut se nourrir en permanence. Le monde est peuplé de gens terrifiés. Les cauchemars sont des buffets à volonté. Il est dit qu'il existait, même en 1300 ans. Il est âgé, a traversé les époques, a gravi les échelons. On l'a connu sous diverses appellations au travers du temps. Il ne manque pas d'imagination pour voir tomber les sorcières. Il est une légende, autant pour les mortels que pour les démons.

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Original

Mais un jour, il a rencontré des adversaires de sa taille ; les soeurs Halliwell. Il ne s'était jamais senti plus faible qu'en leur présence. Et revenir sur terre aujourd'hui, alors qu'il pensait être vaincu à tout jamais, lui donne l'occasion de se venger. Il est lui-même hanté par l'une des soeurs en particulier. Prue. La plus fragile, mais la plus forte. C'est elle qu'il veut voir périr en priorité parmi toutes les autres sorcières de ce monde. Et il n'a pas l'intention de la voir mourir de vieillesse avant que cela n'arrive.


Daniel Sharman :copyright:️ Google
Léo, emmène Katherine au manoir. [...] Tu viendras me récupérer après...

Barbas ne semble pas pressé de bouger, tout comme l'être de lumière. Celui-ci est pétrifié et met un temps fou avant de réagir. Les pupilles du démon s'impatientent, jusqu'à ce que Léo réagisse à la présence de la fille. Alors les pupilles du démon peuvent désormais suivre les mouvements de Léo au centimètre exact. Prue est brave en choisissant de rester ; elle fait sourire le démon de la peur. Quelle fascinante créature, cette sorcière. Beaucoup ont tenté de lui résister l'année dernière, mais toutes ont succombé, sauf Prue. Et Phoebe serait morte sans la protection de son aînée. Prue l'aperçoit enfin. Il écoute avec attention tous les mots qu'elle pourrait lui dire.

Tu reviens en ville en oubliant une chose... [...] Je n'ai pas eu besoin de mes soeurs pour te vaincre la première fois. [...] Dis-moi quel démon t'as ramené pour que je m'occupe de lui après toi.
Tu as beaucoup de choses à me dire pour quelqu'un qui pensait ne plus jamais me revoir.

Le lampadaire a été plié au-dessus de sa tête. Il relève les yeux juste assez pour que l'ampoule l'aveugle quelques secondes. La lumière danse encore dans son champ de vision lorsqu'il regarde les sorcières et leur être de lumière. Un léger rire, pourtant sinistre, quitte la gorge de l'ancien. Prue imagine qu'elle peut encore le vaincre. Il trouve cela... adorable. La première fois, il l'a sous-estimée, en plus de sous-estimer ses ressources.

Tu n'as peut-être pas eu besoin de tes soeurs, mais tu as eu besoin de ta très chère mère. Qu'aurais-tu fait sans elle? demande-t-il en faisant un unique pas. Tu serais probablement morte, tout comme elle. Et si tu souhaites savoir pourquoi je suis là aujourd'hui... enchaîne-t-il vaguement, prenant le temps de réfléchir comme s'il allait annoncer le gagnant du gros lot. Tu n'as qu'à demandé à cette novice.

Il n'est pas désolé de lâcher la vérité à leurs oreilles. Il peut très nettement sentir la peur envahir Katherine, dans chaque cellule de son corps. Elle tremble lorsque le regard de Léo tombe sur elle. Pourtant, Léo est tendre, autant dans sa manière de toucher que dans sa manière de réagir. La fille a surtout peur du jugement, peur de la réaction d'une sorcière expérimentée qui la trouvera forcément écervelée et suicidaire.

Que pensera maman? chuchote assez fort Barbas qui semble lire au travers du train de la pensée de cet enfant ; elle frémit à l'entendre dire mot à mot ce à quoi elle réfléchissait.
Je suis tellement désolée, qu'elle sanglote.

Mais déjà, Léo pose une main réconfortante sur l'épaule de la petite qui tentait plutôt d'obtenir le pardon de Prue. L'ange gardien ne restera pas au port une seconde de plus. Les pouvoirs du démon de la peur ne font que s'amplifier sous l'émotion de Katherine. Léo n'est pas un sorcier, mais il sait que les répercussions seront graves. Et avant que la voix de Piper ne vienne également le hanter, il s'éclipse avec sa petite protégée. Oui, il laisse Prue derrière, car il sait qu'elle pourra gagner du temps même si elle ne parvient pas à vaincre le démon grâce à ses pouvoirs ou sa volonté.

Je suis à chaque fois émerveillé t'entendre ce son, laisse savoir Barbas une fois qu'ils se retrouvent seuls. C'est une symphonie à mes oreilles, ce coeur qui bat, qui anticipe.

À la manière d'un chef d'orchestre, il lève le doigt, ferme les yeux, et bouge son index dans le vide pour reproduire chaque battement qui se répercute présentement dans la poitrine de la sorcière. Boum, boum-boum, boum. Des battements parfois lents, parfois entrecoupés lorsqu'elle inspire. Des battements qui changent à mesure qu'il parle ou à mesure qu'il se déplace. L'être humain, comme l'animal qui observe, est réactif à ce qui chamboule sa sérénité, qu'il soit la proie ou le prédateur. C'est primitif et instinctif. Et finalement, il ouvre les yeux pour poser son regard sur elle. Il a davantage quitté l'ombre à l'écoute de la musique provoquée par son coeur. Il est beaucoup plus visible désormais.
 
À peine arrivé et je suis comblé. Que demander mieux : tuer en premier celle qui m'a renvoyé sous terre la dernière fois. Penses-tu que tes soeurs arriveront avant que tu sois morte? Ce serait dommage que Phoebe manque le spectacle.

Barbas ferme les yeux et lève la main, trace la forme d'un arc-en-ciel macabre dans le vide, et tente d'assimiler la plus grande peur actuelle de Prue. Que craint-elle, désormais? Il jubile, tout sourire, à l'idée de le découvrir. Et il n'est pas déçu lorsqu'il ressent l'information le traverser. Il absorbe son énergie et sa détresse comme si elles étaient de vieilles amies. Peut-elle seulement savoir ce qu'il vient de capturer? Connait-elle seulement sa plus grande peur à ce jour? Il ouvre ses paupières, tête inclinée pour mieux l'observer.

Dois-je te laisser deviner? qu'il la met en défi, courbé vers l'avant de quelques millimètres.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 437
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 26
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

cat

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Empty

f1519df6ced4b686acb1921c7eccdeda7f2af05e.png
Prudence
Halliwell

Elle est la plus vieille des trois, la plus prudente, mâture et solide de ses sœurs. Pourtant, elle est celle qui est le plus remplie de peurs. Prue aime le monde, elle aime ses sœurs, mais elle est effrayée de les perdre. L'abandon la hante, la mort la hante, et tout ça depuis tant d'année. L'eau, la noyade, la vision de sa mère qui coule, la sensation de boire la tasse. Toutes ces sensations la mène toujours à une peur panique : elle suffoque à l'idée de terminer comme sa mère et de sombrer les poumons remplis d'eau. La télékinésie est pour l'instant son seul pouvoir actif, qu'elle manipule maintenant bien mieux de bout de ses doigts même si ses yeux sont toujours autant pratique.

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Tumblr_oi6r37itLq1r5k5eto1_250

Je t'aime. Trois mots qu'elle n'est plus capable de prononcer depuis que sa grand-mère est décédée, trois mots qu'elle a prononcé à sa mère avant de mourir. Prue est incapable de s'ouvrir à quelqu'un ; elle rebute toujours autant que les conquêtes de ses sœurs. Pourtant, elle parvient de mieux en mieux à faire une place à Léo, l'ange gardien qui garde plus que leurs vies. Elle voudrait pouvoir aimer de nouveau.


Shannen Doherty :copyright:️ Sneakyskunk
” - Tu as beaucoup de choses à me dire pour quelqu'un qui pensait ne plus jamais me revoir.”

Les yeux de la sorcière se plissent quand le démon parle. C’est à ne pas douter que même ses propres lèvres ont bougé : de dégoût, d'amertume, de colère. De tous, il est le seul et l’unique qu’elle aurait souhaité ne jamais devoir revoir. Parce qu’il est le pire, parce qu’il est celui qui est passé le plus proche de prendre la vie d’une des soeurs Halliwell. Alors oui, Prue le déteste pour ce qu’il a pu lui faire, la peur, la panique, la mort passant si près. Mais elle le déteste encore plus pour s’en être pris à sa soeur ; malgré tout ce qu’elles ont traversé, jamais Prue ne voudrait que du mal arrive à Phoebe. Les liens du sang, l’amour, ses soeurs : les choses les plus importantes de sa vie, et ce pour quoi elle est prête à perdre la sienne. Elle a mal lorsqu’il parle de sa mère. Elle a mal parce qu’elle se revoit sous l’eau, avoir besoin d’elle pour pouvoir s’en sortir. Elle a mal parce qu’une telle femme ne devrait jamais être mentionnée par un être aussi infâme que Barbas.

Mais toutes ces pensées, tous ses sentiments s’évanouissent à la seconde où la langue de Barbas délie le secret : la novice, la sorcière qu’ils sont venus délivrer aujourd’hui, est la seule et unique cause, responsable de son malheur. Du sien, mais surtout de celui de toutes les autres sorcières qu’elle aura sacrifié rien que par la grosseur de son égo. Comme Piper est un être plein de défauts et de failles, elle ne peut pas s’empêcher de lâcher Barbas du regard pour poser ses yeux sombres et plissés sur la silhouette de Katherine. L’ange gardien n’a pas de mal à comprendre ce que ressent l’aînée des soeurs Halliwell. Pour le coup, il lit en elle comme dans un livre ouvert. Mais lui est bien plus tendre avec la sorcière qui n’y connait rien, encore, à ce monde empli de pénombre. Si Katherine comprend la colère de Prue par son simple regard, nul doute qu’elle n’imagine pas assez bien ce qui pourrait lui tomber dessus si Prue avait la possibilité de lui remettre les idées en place.

” - Que pensera maman ?”
“ - Je suis tellement désolée…”

” - Tes excuses ne changeront rien.”

La voix de Katherine qui flanche, ses sanglots ne changent en rien ce que pense Prue. Elle n’hésite pas non plus à prendre la parole, sèchement, pour lui faire comprendre son point de vue et qu’elle doit se taire. Même sa main qui s’est levée, dos tourné vers Léo et Katie, montre bien qu’il ne faut pas que la sorcière enchérisse par dessus. Voilà que Prue n’a plus qu’une envie ; que Léo disparaisse avec sa protégée, quitte à se retrouver seule avec Barbas. Déjà, la colère s’empare d’elle, Prue sent ses doigts gigoter avec plus d’impatience. Est-ce que cette vérité aurait pu lui donner assez de force pour vaincre une nouvelle fois ce démon ? Absolument pas. Lorsqu’il disparaît grâce à ces petites boules de lumière, Léo laisse Prue seule derrière ; mais elle se sent mieux maintenant que la cause du problème n’est plus à ses côtés.

Tout dans le comportement de Barbas lui donne la nausée : le rythme de son propre coeur qu’il reproduit du bout des doigts, comme si c’était un hymne à la joie. La distance qu’il amoindris en s’approchant, quittant sa place sous le lampadaire tordu. Le plaisir qu’il prend à mettre la main sur Prue la première ; mais n’était-ce pas ce qu’il désirait, au final ? Cette idée fait son chemin dans les pensées de Prue : Katherine serait déjà morte si c’est vraiment ce que Barbas désirait. Comme d’habitude, pour sauver une innocente des griffes d’un démon, les sorcières Halliwell entrent dans un piège qu’elles auraient pu anticiper. Est-ce qu’elle a peur de mourir? Pour une unique raison ; qui prendrait soin de ses soeurs si elle n’était plus là ? Ce n’est pas la mort en elle-même qui la terrifie, c’est ce qu’il adviendra de ses soeurs. Elle a peur de la mort lorsque ça concerne les autres ; sa mère est morte, Andy est mort, et la seule chose qui pourrait être pire que ça, c’est de voir Piper ou Phoebe avec le même regard vide, sans entendre ni sentir cette danse endiablée au sein de leurs poitrines

” - [...] Penses-tu que tes soeurs arriveront avant que tu sois morte? Ce serait dommage que Phoebe manque le spectacle.”
” - Quand elles arriveront… tu seras déjà retourné dans l’oubli Barbas.”

Prue essaye d’être forte. Même si c’est la plus forte des trois, avec ou sans pouvoirs, rien n’empêche que son coeur est fissuré aujourd’hui. Voir ce démon précis face à elle aujourd’hui rapporte trop de souvenirs douloureux. Elle voudrait revoir sa mère, comme la dernière fois. Mais surtout, elle se laisse envahir par la colère. Depuis la mort de Andy, Prue n’est pas capable de ressentir autre chose que de la peine. Elle s’en veut, encore, parce qu’elle se pense coupable de sa mort. Et ça rime avec tout ce que Barbas pourrait voir dans l’arc-en-ciel invisible qu’il trace de sa main. Le démon ferme les yeux, inspire, et lit en elle comme dans un livre ouvert. Elle le déteste encore plus, pour cette faculté qu’il détient.

” - Comme d’habitude ?” Qu’elle ose demander, redressant son visage avec un sourire qui ne devrait pas être là : faire la forte tête c’est certainement ce qu’elle sait faire de mieux. ” Mais tu ne pourras rien leur faire… Andy est mort. Et je ne te laisserais pas le temps de t’en prendre à mes soeurs.”

Prue est persuadée d’avoir le dessus, parce qu’elle est persuadée que ce qu’a vu le démon n’est autre que la peur de perdre ceux qu’elle aime. Prue est persuadée d’avoir surpasser sa peur de la noyade. Mais en réalité, ce n’est pas le cas : elle n’a toujours pas fait fasse au démon qui a tué sa mère sur le ponton de bois du lac où elles allaient en étant enfant. C’est là où cette peur prendra réellement fin, parce que ça là qu’une autre apparaîtra : celle de mourir jeune, comme sa mère. Alors elle se croit libérée de quelconque mal que Barbas pourrait lui faire subir à cause de l’eau.

Elle les entend, les vagues se répercuter contre les remparts du port de la ville. Mais elle n’a pas l’impression de se noyer, elle n’a même pas l’impression que ça joue sur sa personne. Prue se pense plus forte qu’elle ne l’est réellement ; à croire qu’elle oublie, face à Barbas, qu’elle n’est pas invincible. Alors d’un signe de tête, à peine perceptible, elle use de sa télékinésie pour le faire vriller ; le démon reçoit obligatoirement la secousse. Mais ça n’a pas l’effet escompté ; elle aurait voulu que ça le renvoi trente pieds sous terre, dans cette fumée rouge qu’elle a déjà vu près de la piscine. Ce n’est pas le cas, loin de là. Barbas se retrouve décalée de quelques mètres, à peine : rien comparé à ce qu’elle aurait souhaité faire.

Nul doute que Barbas décèlera sur son visage qu’elle est stupéfaite de l’inaction de son pouvoir. Ses paupières se froncent, et pendant quelques longues secondes, Prue l’aura regardé sans bouger. Mais son souffle s’est coupé, son coeur s’est accéléré ; c’est la peur qui va commencer à l’envahir. Cette même peur dont le démon se nourrit ; il a de quoi faire avec cette sorcière.


tumblr_pz593gZC4Q1ynme1po6_250.gifv xONqj.jpg 98088e0fddfdb9b8b6600afce2828bdcdf84ff2e.gifv
❝ you have to be special to love me❞ and i'll love you a little bit more every day of our life. You are simply the woman I was waiting for to learn how to live and love.
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
cat

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Empty

f1519df6ced4b686acb1921c7eccdeda7f2af05e.png
Barbas
Barbas est un démon supérieur, capable de lire la plus grande peur des gens pour ensuite la reproduire. C'est un avantage considérable compte tenu du fait qu'il peut se nourrir en permanence. Le monde est peuplé de gens terrifiés. Les cauchemars sont des buffets à volonté. Il est dit qu'il existait, même en 1300 ans. Il est âgé, a traversé les époques, a gravi les échelons. On l'a connu sous diverses appellations au travers du temps. Il ne manque pas d'imagination pour voir tomber les sorcières. Il est une légende, autant pour les mortels que pour les démons.

Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Original

Mais un jour, il a rencontré des adversaires de sa taille ; les soeurs Halliwell. Il ne s'était jamais senti plus faible qu'en leur présence. Et revenir sur terre aujourd'hui, alors qu'il pensait être vaincu à tout jamais, lui donne l'occasion de se venger. Il est lui-même hanté par l'une des soeurs en particulier. Prue. La plus fragile, mais la plus forte. C'est elle qu'il veut voir périr en priorité parmi toutes les autres sorcières de ce monde. Et il n'a pas l'intention de la voir mourir de vieillesse avant que cela n'arrive.


Daniel Sharman :copyright:️ Google
Tu seras déjà retourné dans l’oubli Barbas.
L'avantage de vivre aussi longtemps, c'est qu'on évite de refaire les mêmes erreurs, répond-il d'une voix particulièrement soignée.
― [...] Andy est mort. Et je ne te laisserai pas le temps de t’en prendre à mes soeurs. réplique Prue pour lui tenir tête.

Sans chercher à être subtil, il sourit face aux propos de la sorcière, puis lève légèrement les mains pour montrer qu'il fera semblant de lui donner raison, preuve qu'il pourrait atteindre des cordes sensibles sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle pense être à l'abri de ses tourments parce qu'elle l'a vaincu une première fois, mais elle se trompe. Craindra-t-elle qu'il puisse trouver ses points faibles? Non, elle ne parviendra pas à se débarrasser de lui aussi facilement. Il vient de lire en elle. Il connaît ses peurs et pourra en jouer. Chaque fois qu'elle pensera vaincre ses propres démons intérieurs, de nouveaux émergeront.

On connaît souvent mieux une personne de par ses peurs que de par ses aspirations, souffle-t-il.

La sorcière use de son pouvoir de télékinésie contre lui ; un mur invisible le frappe de plein fouet ― sans le faire disparaître, sans le terrasser, sans le vaincre ― ; il perd pied et s'étale sur le pavé du port. Le démon est véritablement impressionné par la puissance de Prue. Parmi toutes les sorcières qu'il a affronté au travers des siècles, elle surpasse de loin les autres. Non sans grimacer, il se redresse légèrement sur un coude pour la regarder, pour admirer de ses propres yeux la peur qui afflige son visage, car n'est-ce pas ce qu'elle ressent : de la peur? La peur qu'il perce ses défenses, la peur qu'il soit trop près. Elle a usé de son pouvoir pour se sentir supérieure, pour lui prouver qu'elle sait se défendre. Prue n'aime pas la défaite. Prue n'aime pas la proximité qu'elle n'a pas autorisé.

Que se passe-t-il, as-tu peur de connaître tes peurs les plus profondes, Prue? En utilisant tes pouvoirs contre moi, tu ne feras que faire durer le plaisir.

Il met l'emphase sur son prénom alors qu'il aurait tout simplement pu la désigner en tant que sorcière. Ces familiarités visent à brouiller davantage les défenses de ses victimes.

Car chaque fois que la peur s'insinuera dans ses veines et que ses pouvoirs diminueront : il saura que ses griffes démoniaques ont été implantées dans sa chair pour gruger son âme jusqu'à la moelle. Elle sera pétrifiée face à lui. Peu à peu, elle perdra ses plus belles pensées, ses plus beaux espoirs, pour se laisser envelopper par les ténèbres. Les ténèbres, il les manie à merveille. Nombreux sont les démons qui aimeraient égaler Barbas, l'un des rares démons à avoir survécu à l'anéantissement d'une soeur Halliwell.

Mais tu ne pensais quand même pas que tu serais la première à mourir? Ça t'arrangerait, de perdre la vie en protégeant les innocents et ceux que tu aimes. Mais ce serait trop simple.

Lentement, il se hisse sur ses deux jambes, époussette vulgairement ses sombres habits comme si on pouvait y voir quelque chose dans cette noirceur. De nouveau, ses yeux éveillés s'imprègnent de cette vision, celle d'une sorcière qui pense pouvoir déjouer ses immenses pouvoirs. Il hoche imperceptiblement la tête comme s'il répondait à une question silencieuse que lui seul entend : oui, Prue sera l'une de ses victimes. Elle sera la cerise sur la gâteau, l'acte final. Elle sera spectatrice du massacre des 13 sorcières qui lui permettront de voyager entre les mondes à sa guise pour y semer ses cauchemars.

J'aurai une longueur d'avance sur toi, quoique tu fasses, quoique tu penses réussir. Je voulais seulement que tu sois la première à savoir que je suis de retour et que j'ai l'intention de terminer ce que j'ai commencé.

Aurait-il en tête de tuer Phoebe pour torturer Prue? Les lèvres du démon s'étirent davantage. Elle ne saura pas ce qu'il a vu en balayant le vide de sa main, pas encore. Pensera-t-elle se préserver adéquatement en imaginant ses propres peurs? Il s'amuse déjà. Il savoure déjà. Et elle aura peur, qu'elle pense que ça concerne ses soeurs ou Andy. Elle n'aura pas le temps d'user de son pouvoir une nouvelle fois, même si elle aura eu le temps de répondre à ses paroles ― si la peur ne l'a pas empêchée de le faire ―, car Barbas est sur le point de disparaître. Au flanc de Prue, de nombreuses particules de lumière s'illuminent et tourbillonnent : c'est Léo qui arrive avec les renforts. Piper et Phoebe arrivent, mais elles ont à peine le temps de distinguer le visage du démon qui s'évapore dans un claquement de paupières. Phoebe le reconnaît contrairement à Piper. La plus jeune des soeur s'empresse de s'accrocher au bras de l'aînée pour savoir si elle va bien.

Quant à lui, Barbas a disparu, car il est sur le point de laisser quelques victimes sur son passage. Les sœurs devront le localiser, suivre les traces, découvrir les cadavres. Désormais, elles ont 24 h pour l'arrêter, autrement, on ne pourra pas vaincre Barbas par la simplicité d'une volonté propre. Prue devra faire fonctionner ses méninges, devra redoubler d'efforts pour l'affronter. Ses veines palpitent-elles sous la sensation de la peur à l'idée que ses soeurs meurent et qu'elle soit la dernière à leur survivre? Les soeurs devront rapidement retourner au manoir pour s'assurer que Katherine et sa mère se portent bien, mais Barbas n'est pas assez stupide pour s'attaquer à celles-là en premier. Il fera plutôt le tour de la ville pour s'assurer de rester dans la juridiction des soeurs Halliwell. Il va faire en sorte qu'elles se sentent impuissantes.

Sa première victime est une sorcière qui séjournait dans un hôtel du centre ville pour le weekend. Elle sera découverte par des clients lorsque les portes de l'ascenseur s'ouvriront, là où elle est restée coincée après avoir vu Barbas se matérialiser à ses côtés. Elle n'aura pas été en mesure de joindre la sécurité ou sortir de cet espace clos. Elle sera morte seule, en panique, perdant peu à peu le souffle jusqu'à s'effondrer. Les caméras de surveillance auront été brouillées, empêchant quelconque mortel de comprendre cette mise en scène, mais nul doute que les soeurs sauraient comprendre cette mort par l'aspect physique de la victime : des traits tirés par la peur, des cheveux blanchâtres. Les soeurs sauront-elles seulement mises au courant pour cette mort? Trouveront-elles un lien de corrélation entre les victimes choisies par Barbas? Nul doute que le démon rendra visite à Prue au moment de prendre une pause de sa partie de chasse.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Barbas + Prue ― No one loves the man whom he fears
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: