Partagez
 
 
 

 Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 785
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - HP - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] Empty

7ei5.pngMise en Situation


3237928061_1_5_nfzNum5I.gif

Que se passerait-il si tout les personnages que nous aimons et connaissons, étaient prisonniers de notre monde. Un monde où la technologie prône sur la magie ? Un monde où on ne vit pas forcément heureux pour toujours...
C'est pourtant bien ce qui leur ait arrivé, à tous. Tous se sont retrouvés piégés dans cette malédiction, être des êtres humains tout ce qu'il y a de plus banals dans un monde sans magie, privés de leurs souvenirs ils ne se souviennent même pas de leur véritable histoire, leur véritable existence dans un monde bien loin d'ici. Ils doivent maintenant construire leur vie à Storybrooke, une petite ville où chaque habitant a une histoire à raconter, pour peur qu'il s'en souvienne, une ville où certains habitants gâchent des secrets bien plus gros et terribles. C'est ici que Tiana a atterrie avec sa mère, toute aussi amnésique que les autres, cette serveuse au caractère bien trempé va essayer de réaliser ses rêves en travaillant d'arrache-pied pour y arriver. C'était sans compter sur l'arrivée de Naveen, un jeune homme qui est son exact opposé et qui a pour seul but dans la vie que d'être heureux.


Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 785
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - HP - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] Empty

aG5veGJMTnNpVGZKR2JzUDBvWFQuanBn.jpg
Tiana
J'ai 19 ans et je vis à Storybrooke, USA. Dans la vie, je suis serveuse et future propriétaire d'un restaurant et je m'en sors tout juste. Sinon, grâce à un choix de vie, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, je n'ai pas le temps de me laisser écarter de mes rêves par des choses aussi futiles que danser avec des garçons.


Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] KeenMatureChick-small
J'ai encore de longues choses à faire. Je n'ai pas le temps de perdre mon temps y'a plus urgent sur terre.
J'irai au bout du rêve, au bout du rêve, si je rencontre des montagnes je les soulève. Si je tombe, il suffit que je me relève, alors rien ne pourra m'arrêter j'irai au bout du rêve.
Et comme le disait mon père "Tu réussiras un jour, n'épargne pas tes efforts, fais-le avec amour"
Alors chaque matin je me mets au travail et je vais gagner cette bataille, c'est bientôt le grand jour, c'est à moi, oui, c'est mon tour.
Comme tout le monde, j'ai fait des erreurs, je ne suis pas parfaite. Mais j'atteins le sommet, je sais qu'un jour j'irai au bout du rêve, au bout du rêve, au bout de mon rêve !

Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] W7n2


Zendaya :copyright:️ Google

"J'ai été ravi de faire affaire avec vous ! Revenez quand vous voulez, mon royaume vous tend les bras."

Me dit - il avec un large sourire de renard... Fourbe et malicieux. Je venais de me séparer d'un objet d'une grande importance pour moi, la montre de mon père qui pour moi, est d'une valeur inestimable, mais que ce renard n'a estimé qu'à 1500 pauvres dollars. Malgré tout, cet argent me sera utile pour acheter mon futur restaurant, et j'espère pouvoir rembourser ce préteur le plus rapidement possible, afin de récupérer la montre.

"La prochaine fois que l'on se reverra, ce sera pour que je récupère ma montre, Mr Facilier."

Ça a été une décision difficile à prendre, mon père étant mort, c'est un des rares objets qu'il me reste de lui sans oublier que c'est ma mère qui lui a offert le jour où il est devenu cuisinier. Bien que ça m'arrache le cœur d'en être arrivée là, je me dis que ce n'est qu'une question de temps. Très bientôt, je reviendrai la chercher, j'aurais mon restaurant et tout ceci sera derrière moi ! Je mènerai enfin la vie dont je rêve et je pourrais enfin vivre de ma passion ! C'est décidé, aujourd'hui sera le premier jour de ma nouvelle vie ! D'ailleurs, je vais de ce pas retrouver le propriétaire d'un bâtiment abandonné, qui m'avait fait une offre alléchante pour le rachat de son immeuble. Une fois que je lui aurais donné l'argent durement économisé pendant plusieurs années, je serai enfin l'heureuse propriétaire de mon premier restaurant.

"Alors Tiana ? Tu as l'air de bonne humeur ? Qu'est-ce qu'il t'arrive ? "

Me demanda le chauffeur du bus qui devait me conduire vers mon rêve.

"Je vais enfin acheter mon restaurant à Franck! Je caresse mon rêve du bout des doigts !"

Lui dis-je avec enthousiasme, en brandissant l'enveloppe ou se trouve toutes mes économies. Franck me rend mon sourire et ajoute :

"Oh ! Vraiment ?! Je suis sacrément heureux pour toi Tiana, depuis le temps que tu attends ça, n'oublie pas de me prévenir quand il sera ouvert que j'y fasse un tour avec ma femme et la marmaille !"

Je souris par politesse, mais la remarque de Franck me restait en tête, avais-je vraiment envie que des enfants courent et hurlent dans mon restaurant?! Hum...
C'est une question qui demande réflexion. Après tout je pourrais faire en sorte que le restaurant soit agréables pour les adules et les enfants ? Oh oui c'est une excellente idée ! Je pourrais proposer des repas uniquement destinés aux enfants ! Et ils auront leur propre carte comme ça ils pourront faire comme les grands ! Oui c'est une merveilleuse idée !

Je pense à mon futur restaurant alors que le bus continue sa course à travers la ville. Je m'arrête à mon arrêt et le remercie. Dans la rue, je prends une grande bouffée d'air frais, demain, demain, c'est Mardi Gras et toute la ville sera en fête, y'a de quoi rendre heureux. Pour ma part, pas un seul nuage noir ne viens perturber mon bonheur et l'arrivée de la fête me rappelle de très bons souvenirs de famille. C'est donc avec un grand sourire aux lèvres que j'ouvre les portes de ce qui sera dans quelques minutes mon futur restaurant.

"Bonjour !"

Annonçais-je à mon futur propriétaire, Mr Banks.

"Tiens, bonjour, Tiana, heureux de vous revoir. Alors, avez-vous réussi à obtenir assez d'argent ?"

Et bhein, il n'a pas le temps.

"Oui, oui, Mr Banks, tout est là ! Vingt mille dollars tout rond !"

Je vous jure que j'ai vu ses yeux briller quand je lui ai tendu l'enveloppe qu'il s'est empressé de réceptionner avec cupidité.

"Parfait, parfait. Nous pouvons donc signer tout les papiers de propriété."

Il me tend une montagne de document que lis scrupuleusement comme me l'a toujours dit mon père, je signe là où c'est indiqué et après un bon quart d'heure, tout est enfin en ordre.

"Bien ! Je vais donc vous remettre les clefs dès que vous m'aurez donné les cinq mille dollars d'honoraire que vous me devez."

J'écarquille les yeux.

"Qu...Quoi ?!"

Un sourire narquois se dessine sur son visage.

"Et bien oui, bien que votre propriétaire, je suis aussi notaire et c'est moi qui ai rédigé tout les documents concernant la vente et je me suis également chargé des démarches administratives à votre place car une enfant de dix-neuf ans n'aurait jamais pu avoir un bâtiment de la sorte sinon. Tout ceci m'a pris du temps et bien que je sois navré de vous l'apprendre, Tiana, le temps c'est de l'argent.
Donc, le temps que je vous ai consacré vous coûte cinq mille dollars."


Je n'arrive pas à y croire ! Ce sale cafard essaye de me rouler ! Et pourtant que suis-je censée faire si ce n'est lui donner ce qu'il demande ? Mais je n'ai pas cinq mille dollars ! Et même avec mes deux emplois, il me faudrait des mois pour les économiser !
Vite, réponds lui Tiana, il te regarde encore !

"Monsieur Banks, je n'ai pas cinq mille dollars.... Je...Je viens de vous donner toutes mes économies..."

Il se pince les lèvres, l'air faussement compréhensif.

"Je comprends, malheureusement, tout travail mérite salaire, vous comprenez. Cela dis, nous sommes la veille de Mardi Gras, aussi je veux bien me montrer clément. Je vous laisse jusqu'à la fin de la semaine pour trouver l'argent, sinon.... vous devrez dire adieu à votre rêve."

Il pose une main qui se veut compatissante, sur mon épaule puis avec un sourire de renard, il s'en va et me laisse là.

***

Une heure a dû s'écouler depuis que Mr Banks est parti, pour ma part, je suis restée assise dans mon restaurant à pleurer toutes les larmes de mon corps à l'idée que mes rêves se brisent aujourd'hui sous mes yeux. Plus j'y pense et plus j'ai envie de pleurer ! Je pensais réaliser mon rêve et celui de mon père et tout nos espoirs viennent de partir en fumée ! C'est vraiment trop injuste !

Pendant que je continue de pleurer, j'entends des pas dans l'entrée du restaurant.

"Tiana ? Surprise ! Je suis venue t'amener un cadeau pour te féliciter !"


Je sèche rapidement mes larmes avant d'aller à la rencontre de ma mère.

"Maman, c'est vraiment trop gentil, tu n'aurais pas dû !"

Elle pose son cadeau, le faitout de mon père, sur un tonneau près de la fenêtre.

"Bon alors, qu'est-ce qu'on attend ? Fais-moi visiter !"


Je souris avant de tourner en rond dans ce qui sera la plus grande à manger du restaurant. Je l'imagine déjà.

"Regarde maman, ça ne te donne pas envie de fondre en larmes !"

Ma mère regarde le piteux état de ce bâtiment, les poutres apparentes, les pigeons qui volent dans le plafond....

"Heu....Si..."

N'en tenant même pas compte, je continue de lui décrire mon rêve.

"Alors, là où tu te trouves se trouvera le maître d'hôtel. Oh et de ce côté, un buffet garnis ! Et j'accrocherai au plafond un merveilleux lustre en cristal !"

Ma mère se mit à rire en me regardant avec tendresse.

"Tu es vraiment tout le portrait de ton père. Ma chérie, tu feras sûrement de cet endroit un restaurant fabuleux mais c'est de la folie de travailler autant."

"Mais je ne peux pas abandonner si près du but. Tout ce que je veux prouver c'est que papa ne s'est pas donné autant de mal pour rien !"

Ma mère se fâche.

"Tiana ! Ton père n'a peut-être pas eu le restaurant qu'il voulait mais il a eu beaucoup mieux ! Il a eu notre amour. Et je te souhaite la même chose ma chérie, rencontrer ton prince charmant et danser toute ta vie comme dans les contes de fée."

Je souris à sa réplique.

"Oh maman, je n'ai pas le temps de danser ! J'ai encore tellement de chose à faire !"

Je lui prends la main pour continuer la visite des lieux puis nous finîmes par partir, le cœur gonflé d'espoir. La visite surprise de ma mère m'aura fait du bien. Demain, je travaillerai encore plus dur ! Mr Banks aura son argent et moi j'aurais enfin mon restaurant !

***

Mon service du soir allait bientôt commencer, j'étais passé rapidement chez moi pour me changer et enfiler mon uniforme. Je commence à prendre les commandes quand mon amie Charlotte entra dans le restaurant avec des amis à elle.

"Tiana ma chérie ! Alors, comment ça s'est passé ?"


Charlotte est ma plus vieille amie ! Ma mère travaillait pour sa famille donc nous nous sommes connues très jeune. Seulement, Charlotte est la plus grande héritière de la ville, à côté d'elle, j'ai l'air d'une gueuse....
Pourtant, Charlotte n'est pas égoïste et n'hésiterait pas à m'aider si je le lui demandais mais je ne veux pas être une amie par intérêt, aussi, je préfère ne pas la mêler à mes soucis financier. Je ne veux pas que l'argent puisse un jour briser notre amitié.

"Super ! J'ouvrirai très bientôt mon restaurant !"

Elle applaudit et montra un grand enthousiasme, comme à son habitude.

"Wouah ! Ma chérie, c'est super ! Tu vas envie réaliser le rêve ton père et le tien ! C'est incroyable ! Tiana, il faudra absolument qu'on aille faire les boutiques pour l'inauguration ! Il faudra que tu sois la plus belle de toutes ! Tut tut tut, tu ne discutes pas ! Ça sera mon cadeau !"

Je souris en secouant la tête. Sacré Charlotte. Elle va ensuite s'asseoir avec les amis de son milieu tandis que je continue de faire le service. Je finis de prendre les commandes en salle et vais m'occuper de celles en terrasse. C'est là qu'un groupe de musicien décide de faire escale. Un garçon de la troupe, celui qui joue du ukulélé, me tourne autour e chantant et me faisant les yeux doux.
Je n'ai pas le temps pour la romance, aussi, je roule des yeux et retourne en salle en me disant que je prendrais leur commande plus tard.

Plus tard finit par arriver et je suis bien obligée d'aller prendre leur commande. J'arrive à leur table avec mon calepin et les regarde en souriant par politesse.

"Alors, ces messieurs ont fait un choix ?"

Dis-je en tentant de ne pas regarder le joueur de ukulélé.

Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] Empty

9IZvAkS.png
Naveen
J'ai 22 ans et je vis à Storybrook, USA. Dans la vie, je suis l’héritier d’une immense compagnie d’import-export et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mes choix, je suis célibataire et je le vis très bien, aimant batifoler auprès de charmantes demoiselles.

Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] 5ICp
+ Héritier d'une grosse fortune, il n'a jamais eut à s'inquiéter de quoi que ce soit + Il est d'une légèreté à toute épreuve et n'a pas conscience des difficultés de la vie. + Charmeur invétéré, ses parents aimeraient cesser de le voir batifoler auprès de toutes les femmes.
Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] Tumblr_inline_ppxosrkKSD1u9urvd_1280
Rome Flynn :copyright: Shiya
« Mais Monsieur, où allez-vous ? » Je passe devant l’homme qui me questionne, grand sourire aux lèvres et traverse le hall de la villa qui nous sert de maison. « Avec un peu de chance, Lawrence, loin de vous. Très loin de vous. » Mon sourire s’agrandit alors que je continue ma route, attrapant mon ukulélé posé sur un meuble avant de sortir de la maison. C’est une belle journée qui s’annonce aujourd’hui, radieuse, en cette veille de mardi-gras. Un évènement pour lequel j’ai une affection toute particulière. Il y a de la musique, de la bonne musique, les gens dansent, s’amusent, font la fête dans des costumes impressionnants et sublimes, et je peux sans difficultés me mêler à la foule pour m’amuser, oublier le rang qui m'incombe, les responsabilités qui m’étouffent. Bien sur, je ne suis pas à plaindre, j’ai tout ce que je veux depuis mon plus jeune âge. Fils aîné d’une bonne famille, mes parents ne m’ont jamais rien refusé. J’ai été gâté, aimé, et regâté. Rien ne m’a jamais été refusé.

Enfin jusqu’à très récemment. En tant qu aîné, je suis celui qui doit hériter de la compagnie de mon père. Un travail qui ne m’intéresse pas. Même si c’est ce travail qui nous permet de vivre à notre aise, ma famille et moi. Mais mes parents ont du mal à comprendre mes projets de vie. Aucun. J’ai simplement envie de me laisser porter par la vie et la musique, comme un radeau à la dérive. Pas de responsabilités, pas de conséquences, ceci me convient très bien. Pour mes parents, cela semble cependant moins acceptable. Alors ces derniers temps, il est vrai que j’ai tendance à me faire régulièrement remonter les bretelles, sur mon comportement, ma paresse, les conquêtes qui vont et viennent dans notre villa. Des mises au point que je peine à écouter, que j’ignore aussi rapidement que frappe les éclairs dans le ciel.

Malheureusement pour moi, il y a Lawrence. Notre majordome. Au service de mes parents depuis aussi loin que je me souvienne. Mais depuis quelques temps, on dirait presque qu’il est devenu ma nourrice. Toujours dans les parages, à veiller sur moi, probablement sur ordre de mes parents. Et il est d’un ennui Lawrence… Beurk ! Alors, chaque fois que j’en ais l’occasion, je lui fais faux-bond. Comme aujourd’hui. Avec les préparations pour mardi-gras, les rues vont être noires de monde, et il sera bien plus difficile pour lui de me retrouver. Tellement plus difficile, ce qui me permettrait au moins quelques heures de répits, à ne pas entendre ses jérémiades sur ce qu’en penserait mes parents, dont je m’étais éloigné en prenant des vacances ici. Oh oui, mardi-gras allait s’annoncer merveilleux cette année.

Je me promène donc dans les rues de la ville, commençant à m’imprégner de l’ambiance des festivités. C’est une journée complète que je passe dans les rues de la ville, à m’amuser, jouer de la musique, à me sociabiliser avec presque toutes les personnes que je croise. Pour ma part, ça n’avait jamais été une difficulté pour moi de sympathiser avec les autres. Ma mère pense que c’est à cause de mon sourire, parce qu’il y a quelque chose de rassurant dedans. C’est possible. Il faut dire que la bonne humeur, c’est certainement mon trait de caractère le plus marqué.

C’est donc sans difficulté que je me lie d’amitié avec un petit groupe de musicien, et ce avant même la fin de la journée. C’est en jouant des airs de jazz et de blues que nous parcourons les rues, jusqu’à marquer une pause dans la soirée, à la terrasse d’un petit restaurant. Alors que nous installons, la serveuse s’approche de notre groupe. Ravissante serveuse à qui je joue un petit air en faisant mon plus beau sourire, cherchant à la faire danser, mais ce qui ne semble pas la tenter, vu la vitesse à laquelle elle retourne à l’intérieur de la salle. Tant pis. Je hausse les épaules et m’installe avec mes nouveaux amis, dans la joie et les rires. Il faudra quelques minutes à notre serveuse pour revenir prendre notre commande, mais c’est toujours le sourire aux lèvres que je la regarde. « Pour commencer, des nachos avec vos meilleurs cocktails, s’il vous plaît ! » Une entrée qui fait l’unanimité autour de la table. D’autres entrées sont commandées, la plupart à partager, nous permettant de grignoter tout en discutant, toujours dans cette ambiance festive qui va découler de mardi-gras. Depuis nos places, on peut d’ailleurs voir de nombreuses personnes se promener avec des sacs d’achats, contenant surement les derniers éléments pour parfaire leurs tenues. « Et vous mademoiselle, en quoi comptez vous vous déguiser demain ? » J’interroge notre serveuse, la mêlant à notre conversation alors qu’elle note toujours activement les commandes.

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval de Troie
Cheval de Troie
Féminin MESSAGES : 785
INSCRIPTION : 08/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : Bazzart

UNIVERS FÉTICHE : Réel - Disney - HP - Surnaturel - Mythologie
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Narnia

Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] Empty

aG5veGJMTnNpVGZKR2JzUDBvWFQuanBn.jpg
Tiana
J'ai 19 ans et je vis à Storybrooke, USA. Dans la vie, je suis serveuse et future propriétaire d'un restaurant et je m'en sors tout juste. Sinon, grâce à un choix de vie, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, je n'ai pas le temps de me laisser écarter de mes rêves par des choses aussi futiles que danser avec des garçons.


Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] KeenMatureChick-small
J'ai encore de longues choses à faire. Je n'ai pas le temps de perdre mon temps y'a plus urgent sur terre.
J'irai au bout du rêve, au bout du rêve, si je rencontre des montagnes je les soulève. Si je tombe, il suffit que je me relève, alors rien ne pourra m'arrêter j'irai au bout du rêve.
Et comme le disait mon père "Tu réussiras un jour, n'épargne pas tes efforts, fais-le avec amour"
Alors chaque matin je me mets au travail et je vais gagner cette bataille, c'est bientôt le grand jour, c'est à moi, oui, c'est mon tour.
Comme tout le monde, j'ai fait des erreurs, je ne suis pas parfaite. Mais j'atteins le sommet, je sais qu'un jour j'irai au bout du rêve, au bout du rêve, au bout de mon rêve !

Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] W7n2


Zendaya :copyright:️ Google

Pas de chance, c'est lui qui me répond. Je n'ai pas d'autre choix que de le regarder et de lui offrir mon plus beau sourire. Le jeune homme est séduisant, je suis bien obligée de le reconnaître. Mais je ne suis pas intéressée. Je crois même ne m'être jamais intéressée à quelqu'un, en même temps, j'ai autre chose en tête. J'ai des rêves et des projets et je ne peux pas me laisser détourner de mes objectifs par quelque chose d'aussi éphémère que l'amour.

"Nachos et cocktails, c'est comme si c'était fait."

Je prends les commandes des autres puis je retourne à l'intérieur du restaurant, les laissant discuter tranquillement.

"Et bien, Mardi Gras a fait venir plus de touriste que l'année dernière, tu ne trouves pas Tiana."

Le regard toujours rivés vers la table des musiciens, j'écoute le cuistot distraitement avant de lui répondre.

"Oui.... Apparemment..."

Je m'occupe ensuite de débarrasser les tables en attendant que mes commandes soient prêtes puis une fois qu'elles le sont, je les amène aux tables correspondantes. Une fois de retour à la table des musiciens, le joueur d’ukulélé me demande en quoi je vais me déguiser pour Mardi Gras.
Je fronce légèrement les sourcils, je n'ai pas le luxe de pouvoir me poser ce genre de question. Ni le temps d'ailleurs.

"Je ne vais pas fêter Mardi Gras. Je travaille ce jour-là aussi, je ne pense pas qu'il soit nécessaire que je me déguise pour servir des beignets toute la soirée."

Me rendant compte que je parais peut-être un peu trop agressive, je soupire avant de prendre un ton moins bourru.

"Et vous ? Vous êtes venu exprès pour l’événement ?"

Dis-je en déposant toutes les entrées sur la table et en m'accordant quelques minutes pour parler avec ces clients qui ont tous l'air de bonne humeur et prêt à faire la fête. Leur joie de vivre m'atteins et je ne cesse de sourire en les regardant rire et plaisanter entre eux.

Revenir en haut Aller en bas
 
Maddy'n
Maddy'n
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 10/10/2019
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Pop-Gun

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy / Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3361-once-upon-a-time-maddy-n https://www.letempsdunrp.com/t3983-les-experiences-a-faire https://www.letempsdunrp.com/t3362-my-experiences-maddy-n
patrick

Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] Empty

9IZvAkS.png
Naveen
J'ai 22 ans et je vis à Storybrook, USA. Dans la vie, je suis l’héritier d’une immense compagnie d’import-export et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mes choix, je suis célibataire et je le vis très bien, aimant batifoler auprès de charmantes demoiselles.

Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] 5ICp
+ Héritier d'une grosse fortune, il n'a jamais eut à s'inquiéter de quoi que ce soit + Il est d'une légèreté à toute épreuve et n'a pas conscience des difficultés de la vie. + Charmeur invétéré, ses parents aimeraient cesser de le voir batifoler auprès de toutes les femmes.
Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] Tumblr_inline_ppxosrkKSD1u9urvd_1280
Rome Flynn :copyright: Shiya
Charmante. C'est bien le premier mot qui me vient à l'esprit quand je regarde notre serveuse. La peau ambrée, les yeux noisettes et des cheveux entre le châtain et le noir. Une silhouette menue, environ un mètre soixante-dix, sûrement proche de la vingtaine, c'était typiquement le genre de fille que j'aimais fréquenter. J'observe donc à chacun de ses déplacements sa démarche gracieuse, la légèreté de ses pas, de chacun de ses mouvements. Sans parler de son sourire, sublime, malgré le court instant pendant lequel il a illuminé son visage. Elle était vraiment rayonnante. De quoi donner le sourire à n'importe lequel d'entre nous. Et je suppose à bien des clients au fil de la journée. Un véritable ange tombé du ciel. Dommage qu'elle ne soit pas plus enthousiaste à l'idée de fêter mardi-gras. Je l'aurais très facilement vu en princesse, en sirène ou n'importe quel autre costume pouvant mettre son magnifique visage en valeur. Et pas que. Malheureusement, elle semblait aussi fun que Lawrence. Quel gâchis. Si belle et si jeune, et pourtant, déjà à penser comme une vieille personne aigrie à qui on avait enlevé tout le fun de son âme. Et je ne me gêne pas pour lui faire savoir. « Quel dommage. Une charmante jeune fille comme vous, je suis sur que vous en auriez fait tourner des têtes dans un beau costume. » Il faut dire que mardi-gras, c'était presque une institution dans la région. Ce qui m'avait justement poussé à venir le fêter ici cette année. Des costumes travaillés, colorés, de la musique, des chars, et surtout, une fête qui allait durer toute la nuit.  Que demander de plus. Tout était déjà parfaitement bien pensé. Encore fallait-il savoir s'amuser. « C’est exactement pour cela que je suis là ! » Je lui réponds avec un enthousiasme non dissimulé. Mardi-gras était ma fête favorite. De loin, devant Noël, le jour de l’an et toutes les autres.

Remarquant le plateau de la jeune femme vide alors qu’elle dépose les entrées sur la table, je me lève et lui attrape doucement la main que je lève au dessus de sa tête pour la faire tourner. « Vous savez, si vous vous décidiez à participer aux festivités après votre service, je serais ravi d’être votre cavalier. » Je lui fais mon plus beau sourire et mon regard le plus suppliant pour la convaincre de dire oui. Vraiment, qui ça intéressait de se limiter au travail un soir comme celui-ci, alors que tout le monde s’amusait. « Vous devriez en profiter, vraiment ! Vous aurez tout le temps de travailler plus tard. Mais mardi-gras, ce n’est qu’une fois dans l’année ! » Et je n’étais visiblement pas le seul à le penser. Quelques fois autour de nous s’élèvent pour l’encourager également à profiter des festivités. « Vous voyez, toute la ville est d’accord avec moi. On ne peut pas penser uniquement qu’au travail. Vous devriez venir ! » Et puis je n’allais pas arrêter d’insister jusqu’à ce qu’elle dise oui.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Oh maman, je n'ai pas le temps de danser. [ft. Maddy'n]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: