-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 446
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Empty

7ei5.pngDans quoi on s'embarque, c'est ici



Prétendants, Elites, merci à toi de te dévouer, à la pérennité de notre race.


i3tb.png


Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 446
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Empty

1392332766-1.png
L'Oracle
Nous sommes Tous. Nous sommes Un. Nous sommes Vous. Nous vous Accompagnons. Nous vous Voyons. Nous vous Eduquons..

L'Oracle accompagne les Prétendants durant un an afin de les préparer à la vie sur Endoria.


Nemesis Co, Elite Android add by Kristoff-Kristoff


Nous sommes le Jour 1 de l'an 3789 - Intégration

Bonjour à vous, cher Peuple, Prétendants, Elites, doux plaisir de vous voir pour cette nouvelle année. Tout d'abord, j'aimerais que nous applaudissions tous nos Néo-Elites, ayant passé avec succès l'Intégration.

L'assemblée s'execute, se levant même pour exprimer leur felicitation. Ce que l'Histoire ne dit pas, c'est qu'il y a eu des Abîmés dans la promotion précédente et d'autres sont en fuites. Cette introduction est filmée afin que la Jungle sache à quoi s'engage ces hommes ayant quitté la pauvreté, distillé le désir à la prochaine promotion de l'année 3790. L'Oracle retourne derrière son pupitre, observe les têtes des premiers rangs, et se lance.

A présent, notre histoire, en format court. Mes excuses pour nos habituels Elites. C’est dans la Jungle où tout le monde est mélangé que règne la loi du plus fort. Puis ensuite vient notre établissement, L'intégration où vivent les Prétendants et, l'Oracle et enfin, notre belle Endoria, la ville propre avec l'Ordre qui y réside.

Explications HRP:
 

L'Oracle lance la vidéo de présentation afin d'illustrer ses dires, les lumières se tamisent afin que chacun puisse correctement voir. Une vidéo de quelques minutes.

Maintenant, vient les règles et le procédé. Les Prétendants ne peuvent se soustraire à la Sélection et s’opposer à l’Intégration. Tous les hommes de 24 ans ont 24h00 pour signer le registre et intégrer le processus. Le cas contraire, ils seront recherchés par les Traqueurs et remis au Centre.

Durant votre Intégration, il est interdit d’en sortir. Vous ne pouvez ni aller à Endoria hors des semaines de Découverte ni retourner dans la Jungle.

Il est interdit de discuter durant les Affectations sous peine d’être emmené. Trois avertissements : le premier oblige le Prétendant a relire le règlement ; le second le Prétendant est mis à l’écart durant une semaine et le dernier, le Prétendant est banni du processus et remis au Centre.

Chaque semaine de Découverte se fait du Lundi au Vendredi. Le Samedi est dédié à l’attribution de la Note. C’est la moyenne de l’évaluation du Ressenti du Prétendant, de l’Elite et de l’Oracle. Cette note est inscrite dans le dossier du Prétendant et de l’Elite et influence chaque semaine les Affectations. Les Prétendants sont libre le Samedi de 10h, jusqu’au lendemain 10h. Le Dimanche est consacré au changement de partenaire, dit l'Affectation.

Afin d’être respectueux des choix du Prétendant - une fois que l’Oracle a émis les siens - le Prétendant discute avec deux Elites durant 30 minutes et repart avec celui/celle qui lui plait. Durant ce laps de temps, les Candidats peuvent discuter de tout, sous l’œil bienveillant de l’Oracle.

Durant la semaine de Découverte, le Prétendant dispose de trois possibilités : Soit homme au foyer soit sélectionner un métier destiné qu'aux Prétendants donc sans haute responsabilité soit poursuivre leur étude. Afin de connaitre les possibilités qui s’offrent à vous, les métiers et études sont enregistrés dans un catalogue.

Les deux parties peuvent arrêter la Découverte à tout moment et de façon commune ou unilatérale. Un conseil sera donc organisé afin de comprendre cette interruption. Et proposer une solution corrective. Cet arrêt ainsi que les raisons seront inscrits dans le dossier des deux Candidats. Mais n’entrave en rien, le bon fonctionnement de l’Intégration. C’est sur douze mois et sur l’évaluation finale que s’effectue le choix alors n'ayez aucune crainte d'arrêter quand vous le ressentez.

Tout rapprochement physique entre les prétendants est interdit. En effet, le Prétendant est notre force afin de repeupler Endoria et non, engendrer des Erreurs. C’est grâce à vous, que nous pouvons assurer la pérennité de notre race.

Explications HRP:
 
 

Aucune attaque n'est tolérée envers l'Elite sous peine de mort immédiate par injection létale. Il est du devoir de l’Oracle d’assurer la sécurité de tous ses habitants. De même qu’il est interdit à l’Elite d’attenter à la vie d’un Prétendant, sous peine d'être remis à la Jungle.

L'Elite choisi doit assurer la protection du Prétendant durant tout le temps de la Découverte. L’Elite est pénalement responsable de son Prétendant. Tout délit commis impliquera l’Elite et le Prétendant. L’Oracle en concertation avec l’Ordre sanctionneront à hauteur du délit.

Les Elites et les Prétendants doivent respecter les décisions de l'Oracle ainsi que celles de l’Ordre. Ils sont les organismes aptes à juger des biens fondés pour obtenir l'immuabilité de notre peuple.

L’harmonie et la coopération sont de rigueur. Ainsi, les Elites doivent se respecter les uns les autres et assurer une parfaite entraide. Nous sommes une communauté.


Le silence se fait. L'Oracle suppose qu'il faut aux Prétendants, de tout assimiler. Bien sûr, tous les règlements sont affichés à l'Intégration et chez les Elites. Ils sont répétés autant de fois que nécessaire.

Sentez-vous libre de poster toutes les questions, je suis là pour y répondre.


Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Malone
Malone
MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 26/07/2020
CRÉDITS : SOLSKEN

UNIVERS FÉTICHE : (city/fantastiques/médiévaux/...) Un univers peut me charmer, faut juste que ce soit à avatar réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4031-one-atom-in-a-sea-of-nothing https://www.letempsdunrp.com/t4044-les-multiples-visages-malone
Noob

Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Empty

tumblr_n9e1dmJQfd1szxfwno10_250.gif
Saul
J'ai 24 ans et je vis dans l'Intégration, avec peut-être pour prochaine destination : Endoria. Dans la vie, je suis un Prétendant et je m'en sors ... disons que je m'en sors. Sinon, grâce à mon âge, je suis bientôt lié à un(e) Elite et je le vis plutôt mal.

Que dire sur moi ?
J'ai grandi dans la Jungle, avec mon frère et mon père. Là-bas, c'est un peu la loi du plus fort. Là-bas, on ne vit pas vraiment, on survit. Et plus on est nombreux, mieux on s'en sort. Mon frère a eu 24 ans l'année dernière, je ne l'ai pas revu depuis. Mais je dois reconnaître que je ne voulais pas participer à tout ça, laisser mon père. On ne survit pas dehors quand on est seul. Je n'ai juste pas eu le choix, le Centre n'en a jamais été un. Et maintenant, le seul qu'il me reste, c'est réussir l'intégration pour avoir une chance de revoir mon frère ; ou échouer et finir au Centre. Vous parlez d'un choix !


avatar (c) :️ VOCIVUS
titre (c) :️ FRIMELDA

Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh 89b28610


Maelstrom de Désordre
Solal & Saul
(@Patate Douce & @Malone)



Tu n'as jamais souhaité te retrouver ici, dans cet univers si éloigné du tien. Tu n'as jamais eu tant de regrets malgré le souffle caverneux de ton père qui te poussait à accepter cette destiné. Lèvres pincées, chargées d'amertume, tu es allé signer le registre qui a décidé de ton avenir. La jungle a beau être un univers difficile, il est le tien d'aussi loin que tu te souviennes. Et tu ne voulais pas entrer dans ce processus de sélection, de prédestination. Mais ton père avait raison, l'avenir te l'avait déjà soufflé, ce destin qui t'aurait conduit de toute manière à l'abandonner. Murmure sentencieux revenu te torturer dans les nuits sordides de cet entre-deux qui te révulse. Pourtant, tu as croisé son regard. A croire que la jungle était si vaste, si interminable que vos iris ne s'étaient jamais interceptés. Il est celui qui capte ton attention dans ce monde qui refuse que deux prétendants se subjuguent.

Il t'attise malgré tout. Il t'attire et tu ne pourrais le nier. Désir de croiser sa route, de t'attarder non loin de lui, d'échanger quelques mots. Mais tu n'as pas été assez discret, ils l'ont remarqué, ils t'on offert un premier avertissement. Lecture insipide de ce règlement qui te révulse autant que cette situation. Mais tu ne peux nier avoir moins de regrets à présent. Aurais-tu croisé sa route si tu n'étais pas venu ici, si tu t'étais révolté, si... ? Il y a tant de "si" dans cet univers. Tant d'hésitations qui t'ont laissé t'attarder dans l'ombre d'un silence sans âge. Aujourd'hui est un samedi. Demain est un dimanche. Et une nouvelle affectation qui se profilera au profit d'un être ou bien d'un autre.

Tu déambules à présent dans un couloir du bâtiment qui ressemble bien plus à une barrière préservant les privilégiés qui s'empressent de rejeter ceux qu'ils jugent indignes de leur univers. Non, tu n'adhères pas à cette vision. Le goût âpre de la liberté dérobée te taraude. Tu déglutis sous le regard insistant des gardes qui sillonnent les lieux. Tu sens leurs prunelles qui s'attardent sur toi. Première erreur. Première inconduite. Il y a cette impression qu'elle est gravée à même ton front, et pourtant tu ne ressens pas l'ombre d'une culpabilité. Ton palpitant trébuche à sa vision, un peu plus loin. Tu es persuadé qu'ils n'agiraient pas ainsi, qu'ils n'auraient peut-être même pas fait quelque chose si ce n'était pas important. Peut-être que la folie t'étreint d'une certaine manière. Peut-être que même la perspective de retrouver ton frère dans cette ville...

Tu t'avances dans sa direction, libre, démarche nonchalante. Si tu croises son regard, tu ne t'y attardes pas, comme si tu avais compris la mise en garde d'une première lecture. Pourtant, quand tu parviens à sa hauteur, c'est un souffle que tu lui destines. Un murmure que tu lui accordes. « Les escaliers numéro cinq, dans vingt minutes. » Viendra-t-il seulement ? Peut-être a-t-il reçu la même mise en garde ? A moins que ce soit toi le plus irrespectueux des règles ? Tu ne sais pas vraiment. Tu ne veux même pas y réfléchir. Souffle qui te semble plus difficile alors que tu poursuis ton chemin, empruntes des détours pour parvenir le premier au lieu du rendez-vous. Dans l'ombre des marches, recoin à peine dissimulé, escaliers peu empruntés, ton dos calé contre le mur. Tu sens un frisson gravir ton derme, alors que tu te demandes si... cela en vaut vraiment la peine. Oui ? Non ? Peut-être. Tu ne sais rien du Centre. Tu cries silencieusement à l'injustice et c'est un orage d'opposition que tu ne cesses d'étouffer à tes lèvres pincées. Et c'est ainsi que tu l'attends, au risque d'un pas de plus vers la déchéance.

Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 446
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Empty

tumblr_n9e1dmJQfd1szxfwno10_250.gif
Solal
J'ai 24 ans et je vis à l'Intégration pour retourner à Endoria. Dans la vie, je suis un Prétendant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon destin, je suis bientôt lié à mon Elite et je le vis plutôt très bien.

Je suis né à Endoria. [wip]


Harvey Newton Haydon by Thinkky on Bazzart



« On compte sur toi, reviens-nous. Tu as grandi ici, tu connais les attentes, je sais que tu peux le faire. N'oublie pas, tu ne fais pas de vagues mais tu ne restes pas un élément creux. Fais-toi remarquer mais dans le bon sens. Mais pas trop non plus. Sinon, ils seront exigeants sur tes Elites. Pourquoi suis-je, le plus tracassé, pour toi ? Et on se verra quand même. Tu choisis un métier dans mon domaine ou celui de ta mère. Et tu n'oublies pas, tu t'accordes qu'un arrêt de découverte, pas plus. Ils vont penser que tu es incapable de t'intégrer. Mais nous, on le sait. Promets-nous, de nous écrire et si tu as des problèmes, on est là. Tu as juste à suivre ta destinée et tu nous reviendras en un rien de temps. Je n'en ai aucun doute. On t'aime si fort. »

J'écoute mes parents me parler. Ils me prennent tous deux dans leur bras. Enfin ils expriment leur crainte et conseil. Cela fait quarante-huit heures - depuis que j'ai signé le registre - qu'on fête mon Intégration. Mon entourage m'offre des souvenirs, des vêtements, d'autres conseils en tant qu'Elites, me partage leur souvenir de Prétendant et de Néo-Elite. Je n'ai aucune crainte. Je sais que je vais y arriver : je suis né à Endoria. C'est ma ville, ma patrie, mon quotidien depuis vingt-autre ans. Je connais les lieux. C'est ma maison.

Cela fait des années qu'on travaille avec une amie de mes parents afin de faire en sorte qu'elle soit mon Elite. Anna, une jeune infirmière de trente-deux ans, ayant perdu son Elite, à la suite d'une maladie incurable, mais n'existant plus depuis dix ans. Elle a donc fait le souhait de rester libre et d'entrer dans le processus d'Intégration en tant que Sélection, les Elites en attente de leur moitié. Depuis mes vint-deux ans pour etre exact et deux fois par semaine, pour éviter les soupçons, nous passons du temps ensemble. On se connait par cœur. On a tout de même conservé une part de secrets sinon, on serait rapidement suspecté. Je ne parlerais pas d’être amant, parce que nous n'avions jamais eu de relations sexuelles. Enfin, pas entre nous. Une façon de se réserver pour notre victoire.

Pourquoi, ne pas accorder pleinement notre confiance à l'Oracle ? En toute franchise, je ne sais pas. J'ai cru comprendre que cela pouvait rassurer mes parents et pouvoir m'avoir près d'eux, pour le restant de nos jours. Dit ainsi, n'a rien de fantastique mais nous sommes une famille soudée et se savoir séparée nous comprimerait tant le cœur. C'est la parade que nous avons trouvée. On sait que ça a fonctionné par le passé. Bon, si on se fait prendre, on risque le Centre ou la Jungle mais on y croit, on sait ce que l'on fait.
Notre plan consiste à ce que je fasse ma semaine de découverte avec Anna, vers les neuf mois de mon Intégration et s'assurer que nous récoltons le plus gros score. L’Oracle se relache davantage vers la fin, pensons que la majorité des Prétendants, a fait son choix. Ce qui en soit, ne devrait pas être bien compliqué.

C'est ce que je pensais jusqu’à que mes pupilles croisent celles d'un autre Prétendant. Au début, j'ai cru à une simple amitié, après tout, nous étions tous ou presque destiné à aller ou retourner à Endoria, alors savoir que je pourrais avoir des amis dans les Néo-Prétendants ne me posait aucun souci. Je pouvais toujours en guider quelques-uns, qui semblaient franchement perdus. C'est ainsi que c'est créé un petit groupe de cinq Prétendants dont moi et Lui. On se voyait que les Samedis et on se croisait les Dimanche ainsi qu'un jour durant les Découvertes. Cela semblait succinct mais bien assez pour tisser nos liens.

Je ne saurais dire ce qui a pu soulever un battement de plus mais, je devais l'avouer que mon amitié avec Lui semblait revêtir des ressentiments qui m'étaient inconnus. Il avait ce flegme et une lueur de colère gisant dans son regard. Déstabilisant. Hypnotisant. Catalyseur.

Voilà deux mois que nos conversations - le peu qu'il ose dire hors du groupe. Quoi que même dans notre groupe, il ne parle pas tant que cela - ont changé. Des mots interdits entre Prétendants, des propos dont le sens m’échappe. Alors, je ne réagissais pas toujours, je voulais retourner chez moi. Je refuse de contrecarrer le plan de ma famille. Mais, je l’avoue, des mots ont parfois échappé à ma pensée. La curiosité de me lier à lui, prenait le pas sur ma raison. Mais je n’étais jamais bien clair à ses côtés. La peur revenait aussi. Je suppose que mon manque de clarté sur ce qui nous rapproche nous a conduit à ce Samedi-là, revêtant une nouvelle tournure.

« Les escaliers numéro cinq, dans vingt minutes. »

Je ne comprends pas pourquoi nous devons nous voir à la dérobée. Cela m'inquiète. C'est contraire aux règles. Installé sur un banc dans une des serres de l'Intégration, je ne pensais pas qu'il viendrait me trouver là. Nous ne sommes pas disputés mais avec l'avertissement reçu, malgré les précautions, j'aurais pensé qu'il tienne ses distances, tout comme moi. Mais il semblerait qu'il soit plus téméraire. Je soupire longuement et décide de le rejoindre. Curiosité, je vous dis. Et une flammèche de le revoir.

« Ecoute ... Je ne veux pas te causer plus d'ennuis. Lire tous les règlements ne fut pas franchement une partie de plaisir. Et j'aimerais éviter d'aller au Centre. J'ai la ferme intention de réussir à l'Intégration. Que veux-tu me dire ? »

Et qui ne nous mette pas en faute. J'avais reçu mon avertissement, pour rapprochement trop régulier, alors que je ne parlais pas plus à Lui qu'au reste du groupe, j'aurais même dit moins, avec lui. Même bon, je n'allais pas contredire l'Oracle en plus. J'avais baissé la tête, en lui parlant, à croire que je ne pensais pas ce que je disais. Mais c'était la vérité. Je veux retourner près de ma famille, fonder une famille avec Anna et continuer de jouir des privilèges qu'offre Endoria. C'était là, le destin que j'avais préparé au fil des années. Je ne pouvais pas le perdre pour des émois que je ne savais pas maitriser. Et pourtant, de la façon dont, il me dévisage, j'en étais presque prêt.

« Toi aussi tu as reçu un avertissement ? Cela me dépasse, on ne se parle jamais. »

Bon d’accord, des conversations limites, mais qui pouvait bien le savoir ? J'ose enfin redresser le visage, et me noie dans ses iris, ce qui m'arrache un timide sourire. Je finis par m'asseoir sur les marches, à côté de lui et fixe le mur face à nous. Ma main frôlant la sienne. L’avertissement Solal, l’avertissement.


Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Malone
Malone
MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 26/07/2020
CRÉDITS : SOLSKEN

UNIVERS FÉTICHE : (city/fantastiques/médiévaux/...) Un univers peut me charmer, faut juste que ce soit à avatar réel.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t4031-one-atom-in-a-sea-of-nothing https://www.letempsdunrp.com/t4044-les-multiples-visages-malone
Noob

Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Empty

tumblr_n9e1dmJQfd1szxfwno10_250.gif
Saul
J'ai 24 ans et je vis dans l'Intégration, avec peut-être pour prochaine destination : Endoria. Dans la vie, je suis un Prétendant et je m'en sors ... disons que je m'en sors. Sinon, grâce à mon âge, je suis bientôt lié à un(e) Elite et je le vis plutôt mal.

Que dire sur moi ?
J'ai grandi dans la Jungle, avec mon frère et mon père. Là-bas, c'est un peu la loi du plus fort. Là-bas, on ne vit pas vraiment, on survit. Et plus on est nombreux, mieux on s'en sort. Mon frère a eu 24 ans l'année dernière, je ne l'ai pas revu depuis. Mais je dois reconnaître que je ne voulais pas participer à tout ça, laisser mon père. On ne survit pas dehors quand on est seul. Je n'ai juste pas eu le choix, le Centre n'en a jamais été un. Et maintenant, le seul qu'il me reste, c'est réussir l'intégration pour avoir une chance de revoir mon frère ; ou échouer et finir au Centre. Vous parlez d'un choix !


avatar (c) :️ VOCIVUS
titre (c) :️ FRIMELDA

Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh 89b28610


Maelstrom de Désordre
Solal & Saul
(@Patate Douce & @Malone)


C'est le silence qui t'accompagne tandis que tu patientes dans cette cage d'escalier peu fréquentée. Tu as pu le constater ces dernières semaines où ta vie a été modifiée sans que tu n'ais réellement pu choisir ce destin. Il n'aurait pas dû être le tien. Ta vie n'aurait pas dû être la possession d'un monde qui ne t'a même pas regardé jusqu'à présent. Peut-être que tu ressembles bien plus à un animal sauvage qu'à l'un de ces êtres trop civilisés, dans cet univers aseptisé qui semble tant désirer que tu finisses entre ses draps. Songerie qui te hante, qui tourne dans ton esprit dès que tu restes là, immobile, isolé. Il faut dire que tu n'as jamais été le plus bavard du groupe que vous avez fini par former. Pour dire quoi ? Combien ce destin t'insupporte ? Que tu aurais préféré rester dans la jungle avec ton père ? Tes regrets s'amoindrissent à cause de Solal, mais tu ne peux que craindre l'avenir de celui qui t'a vu grandir à présent qu'il n'a plus personne pour assurer ses arrières. Rage indicible qui brille dans tes prunelles, tu attends que les secondes s’exilent, qu'elles trépassent et mènent...

Il se tient là, devant toi, osant braver les interdits, et laissant ton myocarde faire une embardée. Tu ne sais pas vraiment où tout ceci vous mènera, ni même ce qui t'as poussé à lui donner ce rendez-vous. A quoi bon ? Solal fait parti de ceux qui espèrent retourner à Endoria. Toi... il n'y a jamais eu que la perspective de revoir ton frère, les remords tenaces d'avoir abandonné un être qui n'est probablement déjà plus, ou en sursis pour quelques temps trop éphémères. ca t'assassine quelque part. Ca te consume sous une révolte silencieuse que tu n'as même pas le cran de laisser s'échapper. La sensation que ton souffle te brûle, ton regard qui se plisse à l'entendre parler avec autant de soumission d'un destin qui te révulse, te révolte. Tes lèvres restent serrées sans que tu ne le quittes des yeux, alors que les siens flirtent avec le sol. Tu ne parviens pas à deviner ce qui lui passe par la tête. Tu ne saisis pas comment on peut se contenter d'obéir. Mais tu n'as connu que la loi du plus fort, du plus rusé. Le monde à l'extérieur ne cherchait jamais qu'à te dévorer, mais tu le connaissais, il t'était familier. Bien plus que celui-ci. Et durant ces journées d'intégration, tu apprends, tu dérobes tout ce que tu peux à cet univers. Sans savoir ce que tu en feras plus tard.

Idées folles de refuser d'être un animal muselé par ses nouveaux propriétaires. Pourquoi faudrait-il croire en un Oracle qui n'a jamais rien fait pour toi et les tiens ? Quand tu le ressens, et tu as compris par cet... « Toi aussi tu as reçu un avertissement ? Cela me dépasse, on ne se parle jamais. »  Bien sûr que tu en as reçu un, sinon tu ne l'aurais pas invité ici, à l'abris des regards trop scrutateurs des gardes qui rôdent. Menace implicite. Tu es sans doute celui dont ils se méfient le plus, parce que tu ne viens pas de ce monde dans lequel ils cherchent à te précipiter. Et tu hoches la tête à l'instant où il ose enfin relever les yeux dans ta direction. Tu sens ce quelque chose qui s'agite au fond de toi lorsqu'il t'adresse ce sourire timide, qu'il s'installe à tes côtés sur l'escalier, sa main se faisant si proche de la tienne. Elle la frôle et tu frissonnes. Idiot. Crétin. La menace est pourtant d'une limpidité cristalline. Tu déglutis faiblement, ton regard s'ancrant sous la vision de ce geste, ton pouce venant presque timidement effleurer son derme. Caresse audacieuse qui assassine les projets si précieux de celui dans le regard duquel tu reviens te perdre.

« Si l'on a reçu un avertissement, c'est qu'ils ont vu quelque chose... tu ne crois pas ? » C'est que tu... c'est qu'il... c'est que vous êtes une menace pour ce destin qui devrait être le vôtre et dont tu veux bien moins encore depuis que tu l'as rencontré. « C'est peut-être... » Toi qui a appris à lire en déchiffrant les arabesques formant les lettres, qui elles-mêmes forment les mots. Tu es une nécessité que tu ne t'expliques pas réellement. Matière première arrachée sous faute de mieux. En quoi auraient-ils le droit de décider pour le peuple du dehors ? Ca se révolte dans tes entrailles. Mais l'idéalisme s'effrite au profit de celui qui est si près de toi. Pas un bruit. Pas un écho. Que l'écueil de vos paroles qui s'étourdissent. De ton visage si près du sien, de ton souffle qui s'assourdit. « ...que je suis un obstacle pour ta réussite ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
Patate Douce
Patate Douce
Féminin MESSAGES : 446
INSCRIPTION : 25/10/2019
ÂGE : 28
RÉGION : Basse-Normandie
CRÉDITS : idk

UNIVERS FÉTICHE : Réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3396-patate-douce#72133 https://www.letempsdunrp.com/t3992-m-petit-secret-grand-probleme-ecoute-moi-sans-reponse#84052
cat

Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Empty

tumblr_n9e1dmJQfd1szxfwno10_250.gif
Solal
J'ai 24 ans et je vis à l'Intégration pour retourner à Endoria. Dans la vie, je suis un Prétendant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon destin, je suis bientôt lié à mon Elite et je le vis plutôt très bien.

Je suis né à Endoria. [wip]


Harvey Newton Haydon by Thinkky on Bazzart



« Si l'on a reçu un avertissement, c'est qu'ils ont vu quelque chose... tu ne crois pas ? »

Je fronce le regard puis ris nerveusement. Que voulait-il dire par là ? Mon myocarde grimpe d'une tension. Les questions affluent. Je connaissais l'Intégration par cœur. L'Oracle ne pouvait voir que du potentiel entre un Prétendant et une Elite mais pas entre deux Prétendants. Quelle hérésie ? Donc, non, l'entité ne peut pas voir quelque chose. C'est ce que j'espère. Parce que dans le cas contraire ... Non, tais-toi Solal, ne te porte pas le mauvais œil. Suis le plan, c’est tout ce qu'on te demande.

Son pouce provoque mille lames en moi. C'est anormal. Voilà ce qu'ils ont vu. Une déviance. Je me concentre sur ma respiration. Vais-je finir au Centre ? Non, je ne suis pas défaillant ! Je suis un bon Prétendant et je veux être un parfait Elite. Voilà, c'est ça.
Et pourtant, je le laisse enflammer mon derme. S'insinuer dans mon système nerveux. Distance qui se réduit entre nous. A-t-il perdu l'esprit ? Est-ce son initiative qui me laisse sur place ? Mais je n'arrive pas à reculer ou le stopper.

« C'est peut-être... » Je fronce le regard, retiens ma respiration. Maelstrom de sentiments s'agitant dans mon être. Recule Solal. Fuis putain. « ...que je suis un obstacle pour ta réussite ? »

Quoi ? Ma réussite ? La notre veut-il dire ? Et le recul se fait. Enfin. Non pas parce que j'ai retrouvé ma raison mais parce que sa question me perturbe. Je passe mon autre main dans ma chevelure et prends le temps de repenser tout ce qu'il vient de me dire. En soi, peu mais suffisamment pour me mettre à mal.

« Comment ça, quelque chose ? Sois plus précis, je ne te suis pas. Un obstacle ? Nous sommes tous deux Prétendants, cesse tes blagues, elles n'ont rien de drôle. Nous avons notre propre destinée, je ne peux pas être un mur pour toi et tu ne peux l'être. Je sais ce que je veux et finir au Centre ne fait pas parti de tes souhaits ni des tiens. Nous allons vivre douze mois pour trouver notre moitié, rien de plus. »

Je le dis assez fort avec autant de conviction que possible pour l'imprimer dans sa caboche et me rassurer moi. J'ai peur .. Peur d'échouer. Peur qu'il ait raison. Je me pince l'arête du nez et retire ma main près de la sienne. A contre-cœur, je le ressens en moi. Mais il fallait absolument, imposer une distance physique pour retrouver mes aptitudes intellectuelles.

« C'est pour ça que tu voulais me voir ? »


Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Y2SMLgu
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Maelstrom de Désordre ft. Malone, Erynh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers science-fiction-
Sauter vers: