Partagez
 
 
 

 Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

d8xaca5-c292ec9f-403d-4d77-8805-d4f3127aa4f7.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvMTAxNDk2MjgtMjg4Yi00MWM5LTk0ZjEtZGFiMDhkYmY5OTE2XC9kOHhhY2E1LWMyOTJlYzlmLTQwM2QtNGQ3Ny04ODA1LWQ0ZjMxMjdhYTRmNy5wbmcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ.02UPs8CC9AZe0f6K5GF8ScQK-9yM-BHXn5S16SS8_iI
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Miss Ketty

« -c’est bien parce que les amis c’est très important. C’est une autre sorte de famille. » Et elle parlait en connaissance de cause. Le gâteau avançait bien et Kate répondit en gardant le regard sur la pâte que faisait tourner la cuillère : « -je préfère passer du temps avec lui le soir, mais je sais aussi que c’est un homme très occupé. Aujourd’hui c’est encore différent, parce que ça fait une semaine qu’on ne sais pas vu. » un haussement d’épaule et un sourire avant de prendre de la farine dans la figure et d’en rire sous l’effet de surprise. Chanter, danser et rire avec Anna. Un beau moment de partage et de bonheur. Finalement elle n’avait pas vu les heures passées. Tout c’était vraiment bien passé. Et maintenant elle pouvait dire qu’elles étaient copines. Et ça c’était super ! Vraiment, ça comptait beaucoup pour Kate.

La jeune femme laissa ses bras retomber le long de son corps lorsqu’Anna l’abandonna pour les bras de son oncle. Elle n’avait pas entendu la porte, et n’avait pas vu qu’il était rentré. Un sourire tendre se dessina sur les lèvres de la jeune femme en observant la scène avant qu’elle ne se morde la lèvre inférieure en souriant. « -très très bien... » répondit Kate en collant son corps contre celui de Lucious passant ses bras autour de son cou. « -t’es dingue je vais faire le ménage avant qu’elle arrive ! » comme si elle allait laisser tout le boulot à la pauvre Maria. Ne plus faire de repassage ou les vitres, ça lui allait très bien. Mais la vaisselle, passer le balai, elle pouvait le faire toute seule. « -c’est le cas oui. » elle autant que la petite d’ailleurs. Hum le goût de ses lèvres, la douceur de ses bras autour de sa taille. Il lui avait tellement manqué. Elle pencha légèrement la tête lorsqu’il l’embrassa dans le cou, avant de souffler : « -hum… j’adore ce genre de nouvelle… » Un sourire et elle ajouta : « -hum… merveilleuse idée... » Un hochement de tête et un sourire grandissant : « -très interessant ce programme… » un petit rire alors qu’il en rajoutait. « -c’est Anna qui m’a maquillé. » répondit Kate en prenant la pause avant de l’embrasser avec une envie folle et de répondre : « -on part quand tu veux. » Oui ce genre de proposition, elle n’allait certainement pas dire non ! Retrouver leur petite bulle, loin du monde. Plus que parfait comme programme !

« -pas touche gourmand, c’est pour le dessert ! »
commenta Kate un sourire jusqu’aux oreilles. « on avait... » mais la voix d’Anna la fit rire. « -voilà on voulait regarder Mulan. On peut manger devant la télé si tu es d’accord bien sur. » ajouta la jeune femme avant de voir revenir Anna. « -à mon tour. » elle s’éclipsa dans la salle de bain pour retirer un peu de farine et de paillette, chantonnant du disney sans même s’en rendre compte. Lorsqu’elle revint un peu plus présentable elle dit « -Anna a fait un superbe tableau pour ses parents, il est dans mon bureau si tu veux le voir. » Bon ils avaient le dessert mais pour le reste… « -qu’est ce que vous voulez manger ? » demanda la jeune femme en ouvrant le frigo. « -et ta journée comment ça c’est passé ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200729035557556586
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200726081343627610


avatar :copyright:️ TAG


Lucious avait appréhendé son retour à l’appartement, craignant de voir les deux jeunes femmes chacune de leurs côtés, se faisant la moue en attendant son retour. Cependant, ce fut un tout autre spectacle que le lui avait offert ces dernières, pour son plus grand plaisir. Katelyn était parvenue à conquérir le cœur de sa nièce, comme elle avait su conquérir le sien quelques années auparavant « J’en suis ravi » souffla-t-il tout en la serrant tout contre lui. Une semaine sans pouvoir la blottir contre son corps, sans pouvoir voir son sourire, la faire rire ou encore entendre le son de sa voix. Cela avait été une longue semaine. Lucious se mit à rire après avoir constaté le remue-ménage des deux femmes dans l’appartement « Je t’aiderais » et déposa un rapide baiser sur ses lèvres avant de sourire « Je savais que tu parviendrais à avoir raison de son affection. Je suis content que vous vous entendiez bien ». Sujet d’Anna passé, Lucious avait d’autres idées en tête pour eux dorénavant. Il voulait passer deux jours seul avec elle. Deux jours où ils pourraient rattraper le temps perdu. Deux jours où ils ne quitteraient pas un seul instant. Ils en avaient besoin « Je savais que ça allait te plaire » rétorqua-t-il avec un petit sourire satisfait sur les lèvres avant de souligner le joli maquillage qu’arborait sa moitié « Elle a de l’avenir dans la profession » tout en riant avec la jeune femme, puis lui rendit son baiser. Oui, ils avaient vraiment besoin d’être tous les deux. Elle a envie de lui tout autant qu’il avait envie d’elle « Demain. Dès que Rebecca et Paul ont récupéré Anna, on part. Gary nous attendra en bas. Hors de question de perdre une seconde » et l’embrassa une nouvelle fois avant de se rendre près du gâteau.

Le millionnaire n’eut le temps de goûter le gâteau au chocolat que Katelyn l’en empêcha « Très bien madame ! » tout en levant les mains en signe d’abdication. Il jeta un coup d’œil à Anna qui semblait avoir décidé qu’ils avaient passé assez de temps en tête-à-tête pour le moment « Oui, je n’y vois bien d’inconvénients ». Lucious avait subi trop de limites étant jeune pour en imposer tout autant à Anna. Rebecca s’en chargeait assez comme ça. Et puis il se plaisait à manger, lui aussi, devant la télévision de temps à autre. Il observa Katelyn partir dans la salle de bain avant de reposer son regard sur Anna qui le scrutait du regard, assise sur le tabouret, appuyé sur ses bras, à moitié allongée sur le comptoir « Quoi ?! » « T’es amoureux » « La journée s’est bien passé finalement » « Détournement de sujets… Petit joueur ! Oui, tu as choisi une bonne remplaçante à tante Rachel » avant de piquer une miette du gâteau au chocolat. Lucious lui fit signe qu’il ne dirait rien en souriant et déposa un baiser sur la chevelure blonde de la petite fille « Merci Anna » « Je t’en prie ».

Le quarantenaire reporta son attention sur Katelyn qui venait de revenir dans la pièce principale, lui souriant tout en sentant le regard de sa nièce sur lui qu’il tenta d’ignorer tant bien que mal « Tu me montreras ça après le dîner » en passant sa main dans les cheveux de sa nièce qui lui dégagea sa main en riant « Tu me décoiffes ! ». Lucious reporta son attention sur sa petite-amie « On peut commander une pizza ? » tout en haussant les épaules. Ce qui sembla plaire à Anna qui leva les bras au ciel « Oh oui ! » et sourit en commandant rapidement avec son portable qu’il posa sur le comptoir et répondit à la question de sa dulcinée « J’aurais préférée la passer avec vous… On ne m’a rien volé. C’est une bonne nouvelle. L’assurance prend tout à sa charge, mais je dois garder le restaurant fermer jusqu’à fin de semaines, le temps de réparer la vitre ». Il haussa les épaules comme si ce n’était rien et c’était ce qu’il pensait de toute manière. Il sourit tout en regardant Katelyn sans raison, sentant encore le regard de sa nièce sur sa personne. La sonnerie de l’interphone l’interrompit et il ajouta « Oui je suis amoureux et alors ?! » tout en posant sa main sur les yeux de l’enfant avant de répondre pour autoriser le livreur à monter. Il récupéra la pizza qu’il déposa sur la table basse, retira sa veste et ses chaussures, et se rendit sur les coussins au sol « Ça me rappelle des souvenirs » en lançant un regard entendu à la jeune femme.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

d8xaca5-c292ec9f-403d-4d77-8805-d4f3127aa4f7.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvMTAxNDk2MjgtMjg4Yi00MWM5LTk0ZjEtZGFiMDhkYmY5OTE2XC9kOHhhY2E1LWMyOTJlYzlmLTQwM2QtNGQ3Ny04ODA1LWQ0ZjMxMjdhYTRmNy5wbmcifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ.02UPs8CC9AZe0f6K5GF8ScQK-9yM-BHXn5S16SS8_iI
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Miss Ketty

Lorsqu’elle avait comprit qu’elle devrait servir de nounou à Anna toute la journée, Kate s’était imaginée une longue et douloureuse journée ! Finalement elles étaient parvenues à s’apprivoiser et ça avait été de beaux moments de complicité. C’était une sorte de soulagement pour la jeune femme. Au moins une personne de l’entourage de Lucious commençait à l’apprécier. C’était peut être la seule personne dont l’opinion comptait vraiment. La journaliste était heureuse de tout ça, heureusement également de retrouver son homme. Il ne semblait pas exténué de sa journée, ce qui laissait entrevoir une bonne soirée. Même si elle rêvait déjà d’être au lendemain pour retrouver le calme de la maison sur la plage. Et surtout se retrouver juste tout les deux.

Un sourire amusé à la réaction de la petite et elle hocha la tête en refermant le frigo. Parfait, pas besoin de cuisiner. Elle le laissa passé la commande demandant à Anna si elle voulait boire quelque chose. « -on était bien sans toi nous... » lança Kate pour le taquiner en versant un peu de jus de fruit dans un verre pour Anna. Pas grand-chose, juste histoire de faire un petit apéro avant de manger. Une nouvelle amitié ça se fêtait non ! Pour eux elle servit deux verres de rosé. Jusqu’à la fin de la semaine… Il fallait qu’elle ait des jours pour prolonger un peu leur séjour à la plage. La jeune femme leva un regard interrogateur sur l’oncle et la nièce avant de prendre les verres comme une pro et des les emmener sur la table basse. Elle lança le film après avoir ouvert la boite en souriant à Lucious. « -voilà mademoiselle. Monsieur... » Puis avec son naturel elle effaça le peu de sauce tomate qu’elle avait sur les doigts en les portant à sa bouche tour à tour. Au bout d’un moment, ils mirent pause pour débarrasser. Anna alla se mettre en pyjama. Elles avaient passé une bonne journée mais la fatigue serait peut être au rendez vous avant le fin du film. Ce qui fut le cas autant pour Lucious que pour sa nièce. Kate sourit devant ce beau tableau, Anna s’étant installé contre les jambes de son oncle bien caler contre lui.

A contre coeur, elle caressa les boucles blondes de son riche emmerdeur, et embrassa sa tempe pour le réveiller. « -il est l’heure d’aller au lit... » souffla t elle avec douceur. Il porta Anna jusqu’à sa chambre et se fut blottit l’un contre l’autre qu’ils s’endormirent. Le lendemain, il eut du gâteau au petit déjeuner, ainsi que des rires grâce aux glissades réalisés sur le parquet du couloir. Lorsque les parents de la petite arrivèrent, Kate resta en retrait. Avec Anna elle avait emballé avec soin le tableau. Elle ne savait même pas si Rebecca était au courant que c’était elle qui avait gardé sa fille et non Luci.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200801043143673764
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200801043143335196


avatar :copyright:️ TAG


Après avoir échangé des mondanités avec sa sœur ainée et son époux, ces derniers avaient quittés l’appartement avec Anna en se rendant compte qu’ils commençaient peut être à être de trop en voyant les sacs de voyages près de la porte d’entrée. Lucious avait aimé passer la soirée avec sa nièce, aussi courte fût-elle étant donné qu’il avait fini par tomber dans les bras de Morphée avant la fin du dessin-animé. Il entendait encore la voix de Katelyn qui l’avait réveillé… Dès que la petite famille eut franchi le seuil de la porte, Lucious s’était précipité pour se saisir des sacs « On peut enfin y aller ! » et déposa le tout dans le coffre de la berline avant de prendre place sur la banquette arrière. A peine assis, que Lucious posa sa main sur la cuisse de sa petite-amie, pour répondre à cette envie de toujours la toucher, de toujours l’avoir à ses côtés « J’avais envisagé ton retour différemment. Je vais donc vouer ces quelques jours à juste te faire du bien » tout en souriant devant le sous-entendu qu’il venait de faire et embrassa son cou « Dans tous les sens du terme » et prit possession de ses lèvres. Un baiser qui s’était voulu tendre, mais Lucious s’était laissé aller à l’envie qu’il avait pour elle et approfondi son baiser tout en remontant sa main sous sa robe. De son autre main, il fit signe à Gary de remonter la vitre qui séparait le chauffeur des passagers « Je ne vais pas pouvoir attendre d’être arrivé. Autant utiliser ce temps à bon escient » tout en continuant de remonter sa main jusqu’à son boxer en dentelle, glissant ses doigts dans ce dernier pour jouer avec la féminité de Katelyn sans quitter ses lèvres.

Le millionnaire se mit à rire en entendant The Weeknd – Earned It en fond sonore « Merci Gary » avant de poser son regard sur la jolie brune, l’observant comme s’il la découvrait pour la première fois alors que ses doigts faisaient preuve d’agilité au contact de l’intimité de sa partenaire « Tu es belle » et prit possession de ses lèvres. Lorsqu’il eut atteint son objectif avec Katelyn, il retira sa main de son boxer de dentelle et retira sa ceinture, puis son pantalon, laissant la jeune femme prendre place au-dessus de lui, soupirant de plaisir en se sentant entrer en elle. Des coups de reins, des ondulations du bassin, des baisers, puis des gémissements de plaisir, puis cette vague de jouissance qui les envahir l’un et l’autre en même temps. Lucious posa son front contre la poitrine de sa moitié, embrassant sa peau humide et sourit en entendant les battements irréguliers de son cœur « J’en avais tellement envie » et l’embrassa comme si l’envie était toujours présente « Ma première fois à trois… » puis la voix de Gary se fit entendre « C’était un plaisir Monsieur » ce qui fit rire le millionnaire. Il caressa la peau de sa moitié du bout des doigts, l’effleurant « J’avais prévu de te faire l’amour comme ça hier » et l’embrassa de nouveau « On va bientôt arriver ». En effet, la voiture s’arrêta et ils purent observer l’océan de l’autre côté de la vitre fumée. Lucious laissa Katelyn prendre place à ses côtés pour se rhabiller et il remonta son pantalon de costume, lança un regard taquin à Katelyn qu’il embrassa une dernière fois avant de sortir de la voiture, humant l’air iodé « J’aime cet endroit » et tendit la main à sa petite-amie « Ça va nous faire le plus grand bien ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

WrHbFXA.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Original
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 1e1799a3ccefb877bf21b0b3eabd4af3




Contre toute attente, Anna était venue lui faire un câlin, sous le regard stupéfait de ses parents. Kate était restée quelques secondes interdite, avant de la serrer dans ses bras et de lui dire : « -à la prochaine ma belle. » Elle appuya sur le bout du nez de la gamine et lui adressa une dernière grimace avant que la porte ne se referme. Enfin… L’impatience de Lucious l’avait fait rire, et c’était presque en courant qu’elle l’avait suivit jusqu’à la voiture. Elle avait vraiment hâte de retrouver la maison de la plage, mais visiblement pas autant que lui ! Il avait presque poussé sa sœur dehors ! Kate salua le chauffeur en grimpant dans la voiture avant de sourire à Lucious en posant sa main sur la sienne. Quelques jours juste tous les deux ! Le bonheur ! Un nouveau rire et elle répondit : « -moi aussi… » avant d’ouvrir de grands yeux en sentant ses lèvres dans son cou et en entendant ces mots. « -de plus en plus intéressant ce petit séjour... » s’amusa Kate.

Elle lui rendit son baiser, mais il lui était tout autant difficile de ne pas laisser libre court à son envie de lui. La jeune femme lui lança un regard qui voulait dire : on est pas seul, lorsqu’il glissa sa main sous sa robe. Puis elle fronça les sourcils en voyant la vitre remonter entre eux et le chauffeur. « -Lucious… » souffla Kate gênée, et à la fois excitée par la situation. Elle mordilla la lèvre inférieure l’invitant ainsi à poursuivre ce qu’il venait d’entreprendre. Oh comme ces mains sur elle lui avait manqué ! Tout comme ce feu qu’il était capable d’allumer dans ses reins. Pourtant lorsque la musique retentit, elle détacha ses lèvres et souffla à nouveau : « -Lucious... » Mais sa façon de regarder et ce qu’il était en train de lui faire eurent raison d’elle. A nouveau elle l’embrassa avec une envie folle, avant d’étouffer un gémissement contre ses lèvres. Et dire qu’il avait eut peur de ne pas être doué dans le domaine…

Prise au piège par le désir, Kate s’installa sur lui. Un nouveau soupire de plaisir. Elle avait l’impression que ça faisait une éternité qu’ils n’avaient pas fait l’amour. Tout de ces moments lui avaient manqué. C’était si bon de le retrouver de cette façon, d’à nouveau ne faire plus qu’un avec lui. Le souffle court mais comblé de bonheur, la jeune femme souriait, sur son petit nuage. Elle rendit son baiser à Lucious avant de se mordre les lèvres entendant la voix de Gary répondre à son patron. « -oh non... » souffla Kate en cachant son visage dans ses mains souriant pourtant tellement amusée et gênée de la situation. En reprenant sa place sur la banquette elle dit : « -c’est drôle on avait prévu la même chose. » oui vraiment s’il n’y avait pas eu Anna, la jeune femme n’aurait fait qu’une bouché de Lucious et ils auraient probablement fait l’amour sur le plan de travail de la cuisine ou la table du salon.

Lorsqu’ils sortirent de la voiture, Kate osa à peine regarder Gary, les joues légèrement rosies. Puis elle grimaça et lui dit : « -je suis désolée... » oui c’était quand même super gênant ! « -madame n’a pas à s’excuser. » répondit le chauffeur avant qu’elle ne dise : « -je vous ai déjà dis d’arrêter avec vos madame. » un petit sourire en coin alors qu’il répliquait : « -oui madame, comme madame voudra. » Elle leva les yeux au ciel avant de prendre la main de Lucious et d’avancer jusqu’à la maison. Ce lui lui avait manqué. « -tu veux vraiment pas laissé l’appartement pour vivre ici ? » demanda Kate avec une petite moue enfantine. "-tu aurai pu me dire quand même que... ba qu'il pouvait entendre..." elle avait parlé à voix basse comme si le chauffeur était encore là. La voiture était déjà repartie, ils n'étaient plus que tout les deux.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200801043143673764
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200801043143335196


avatar :copyright:️ TAG


Peu importe le chauffeur. Lucious avait envie de Katelyn, de la faire sienne, maintenant. Pas tout à l’heure, pas dans leur maison de vacances, mais maintenant, sur la banquette arrière de cette splendide berline. Cela faisait une semaine qu’il n’avait pas pu goûter sa peau, qu’il n’avait pas pu laisser ses mains caresser son corps nu, il ne pouvait plus attendre. Dans la presque intimité de la voiture de luxe, il laissa ses lèvres s’aventurer sur sa peau autant que ses mains vers son intimité. Il entendait Katelyn prononcer son prénom, comme pour lui demander d’arrêter ce qu’il était en train d’entreprendre, sans parvenir à l’arrêter totalement. Elle avait autant faim de lui, si ce n’était plus. Elle le lui avait avoué hier, à peine fût-elle rentrée chez eux. De nouveau son prénom… Mais il eut raison d’elle et son gémissement contre ses lèvres le convainc qu’il avait fait le bon choix d’avancer leurs ébats de quelques heures. Ils se donnèrent l’un à l’autre, comme si cela faisait une éternité qu’ils ne s’étaient pas retrouvés ainsi, dans l’intimité. Puis Lucious se mit à rire en voyant la réaction de Katelyn à l’issue de son échange avec son chauffeur. Elle était adorable. Il succombait. Il l’aimait tellement « La prochaine fois, je te promets qu’on n’aura pas d’invité surprise » avant de l’embrasser une dernière fois.

Lucious était amusé de voir la gêne sur le visage de sa moitié et encore plus de leurs échanges. Gary n’était plus à cela près avec son employeur de toute manière. Une certaine relation s’était tissée entre les deux hommes, avec le temps, qui remontait maintenant à pas loin d’une vingtaine d’années, si ce n’était plus. Un sourire à son chauffeur et il glissa sa main dans celle de Katelyn tout en se dirigeant dans leur maison de bord de mer « J’aime l’idée que c’est notre havre de paix, notre refuge, notre abris contre le monde extérieur. Là où on se rend pour nous retrouver, pour lutter contre l’adversité qui pourrait effriter notre relation » tout en déposant un baiser sur sa tempe chaude et se mit à rire, lui répondant à voix basse, pour l’imiter « C’est pour cela qu’il a mit de la musique. Et je trouve que c’était grisant, excitant, pas toi ? » avant de déposer un baiser sur ses lèvres « Et j’avais tellement envie de toi, que je t’aurais même fait l’amour devant tout un stade de foot » et un nouveau baiser avant de se rendre dans la cuisine pour préparer deux clubs sandwich qu’il déposa dans le fond d’un sac, deux bouteilles d’eau, crème solaire et serviettes de bain. Il troqua son costume pour un short de bain et un t-shirt et direction le bord de mer. Il prit soin d’installer les deux serviettes collées l’une à l’autre pour ne pas l’éloigner de lui et sortit la crème solaire qu’il prit plaisir à étaler sur sa peau « On devrait passer notre vie ici. Tous les deux, sans personnes » et déposa un baiser sur son épaule « Madame est protégée » avant de la laisser en faire de même sur lui, puis s’allongea sur la serviette de bain, son bras autour du corps de Katelyn « Tu repars dans combien de temps ? » avant de sourire, justifiant sa question « Pour savoir quand je dois te rendre à ton employeur et si je peux tricher pour te garder quelques jours de plus ». Il n’avait pas hâte qu’elle reparte, bien au contraire. Si cela ne tenait qu’à lui, ils resteraient dans cette maison de bord de mer le restant de leurs vies, sans contact avec le monde extérieur.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

WrHbFXA.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Original
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 1e1799a3ccefb877bf21b0b3eabd4af3




Kate passa ses bras autour de la taille de Lucious, avant de lui répondre avec tendresse : « -j’aime beaucoup cette idée… Tu as raison… Donc si jamais un jour je te dis de me rejoindre ici, tu saura qu’il y a un truc qui ne va pas. » son sourire était doux et plein d’amour. Elle adorait ces lieux et aimait vraiment l’idée qu’ils en fasse leur petit coin de paradis, leur endroit secret où ils seraient capables de se retrouver vraiment. Un petit rire encore gêné pour Gary avant qu’elle n’avoue : « -si… si bien sur… très. » oui il fallait bien l’avouer. Ça n’était pas vraiment dans ces habitues ce genre de choses. Encore moins d’avoir un chauffeur d’ailleurs. Enfin il s’en remettrait et elle aussi. Cette fois ci elle se mis à rire aux éclats : « -avec écrans géants, commentateur et supporters ! Ou lala ou lala ça y’est on y est ! Et c’est le but ! Lucious Thompson gagne le match ! » elle leva les bras en l’air avant de rire à ses propres bêtises.

Pendant qu’il faisait la cuisine vite fait, elle ne put s’empecher de venir s’asseoir sur le comptoir, juste à côté de lui et de le regarder faire. « -comment est ce que c’est possible que quelqu’un vous manque autant ? » demanda la jeune femme tout haut. « -et je suis partie seulement une semaine... » qu’est ce que ça allait être si jamais ça devenait un mois ? Kate sauta sur le sol, et le laissa se changer avant de prendre la direction de la plage. Enfin il n’y avait que quelques mètres à faire. Elle s’installa après avoir retirer sa robe. Il faisait chaud et tellement beau ! Autant profiter du soleil en maillot de bain. Dégageant sa nuque de ses cheveux, elle pencha la tête sur le côté, savourant encore et encore la caresse de ses mains sur sa peau. « -j’adore cette idée » commenta la jeune femme en se tournant pour lui prendre la crème solaire des mains. Avec lenteur elle laissa glisser ses doigts sur son dos, puis son torse, sa nuque et ses bras… « -j’aime bien cette odeur... » souffla t elle avant d’embrasser sa peau et de s’allonger dans ses bras, ses lunettes sur le nez.

« -tu es déjà lassé de moi ? » demanda t elle en souriant les yeux fermés. « -j’ai fais une demande pour deux jours supplémentaires. Je regarderais tout à l’heure si j’ai une réponse positive. Deux jours de plus c’est déjà bien. » Le bruit des vagues, le sable chaud… Elle se sentait tellement bien. « -enfin tu va m’avoir dans les pattes pendant deux semaines à l’appart. » précisa Kate. Le reportage était fait, maintenant il fallait trier les infos, sélectionner les photos, mettre en forme et en page. Et ça elle pouvait le faire à New York. « -la prochaine date de déplacement n’est pas encore fixée avec certitude. » et ça lui allait très bien comme ça.

Kate se tourna sur le ventre, et elle regarda le visage de Lucious avant de dire : « -tu as des cernes… vous travaillez trop monsieur mon amour. » elle se doutait qu’en son absence il avait passé un temps fou au restaurant, ne comptant pas ses heures. Elle déposa ses lèvres sur son torse avant d’ajouter : « -quelle est ta couleur préférée ? » finit elle par demander en caressant sa peau amoureusement. Ça lui était venu cette semaine, durant le reportage. En écoutant parler une femme qui lui parlait de son mari défunt, Kate s’était dit que tout ces petites détails, elle les ignorait. Des petites détails qui semblaient insignifiant mais qui au final avait beaucoup d’importance. Sa couleur préférée, ses fleurs préférée, ce qu’il détestait par dessus tout, un beau souvenir d’enfance, quelque chose qui le faisait sourire n’importe quand…

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200801043143673764
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200801043143335196


avatar :copyright:️ TAG


« J’en prends bonne note » rétorqua-t-il tout sourire, même si au fond de lui, il espérait que ça ne serait jamais le cas. Parce que ce bord de mer, c’était aussi l’endroit des sujets brûlants, des sujets sensibles. C’était l’endroit où ils se parlaient à cœur ouvert, où ils se rassuraient aussi, mais aussi l’endroit où les doutes ressurgissaient. Cela signifiait que si elle lui demandait, un jour, de venir la rejoindre dans cette maison qui les avait réunis, Lucious savait qu’il ne serait pas innocent, qu’il en serait peut-être même la cause. Une sorte de pressentiment. Un pressentiment qu’il décida d’enfouir au fond de lui, de faire taire, comme celui qui l’avait assailli avant son départ pour ce voyage qui avait bien failli coûter la vie aux deux reporters. Le sujet glissa plutôt sur des souvenirs plus satisfaisants, comme leurs ébats sur la banquette arrière de sa berline de luxe. Il sourit devant sa gêne apparente « Je le savais » tout en déposant un rapide baiser sur ses lèvres. Il se mit à rire aux éclats avec Katelyn en imaginant la scène que cette dernière était en train de lui décrire avec une inspiration soudaine « Je vois que l’idée te séduits ».

Cuisinant pour un petit pique-nique improvisé sur le bord de mer, Lucious releva son regard sur sa dulcinée qui ne voulait pas le quitter d’une semelle, et sourit avec douceur « Je me suis posé exactement la même question chaque jour de cette semaine » avant de rire « Si tu pars plus longtemps, je pars avec toi » et il était prêt à le faire. Cette semaine d’absence avait été une véritable torture pour le millionnaire qui avait fait de son travail, un véritable refuge pour occuper son esprit à chaque seconde de la journée. Pour le moment, ils étaient tous les deux et le millionnaire comptait bien profiter de chaque seconde avec elle avant son prochain départ. Si cela ne tenait qu’à lui, le quarantenaire passerait sa vie sur ce bord de mer avec Katelyn et l’idée ne sembla pas lui déplaire « A méditer alors » avant de poser un baiser sur son épaule et laissa la jeune femme étaler de la crème solaire sur sa peau « Je commence à déteindre sur toi, dis-moi » en souriant. Il sourit lorsqu’elle embrassa sa peau avant de venir se blottit tout contre lui « C’est ma maitresse qui veut savoir » avant de rire « Un jour, tu vas vraiment finir par me croire si je continues sur ce chemin-là » alors qu’il resserrait son étreinte autour du corps de sa petite-amie. Il l’aimait bien trop pour envisager la tromper avec une autre. Elle le rendait heureux chaque jour que Dieu faisait, et il voulait la remercier au quintuple pour cela. Il avait décidé, silencieusement, de vouer sa vie à la rendre tout aussi heureuse « C’est parfait » en embrassant sa chevelure châtaigne. Cela faisait passer leur séjour de deux jours à quatre jours, au bord de la mer, rien que tous les deux. Que demander de plus ?! Un nouveau sourire « J’aime t’avoir dans les pattes » avant d’ajouter « Et tu partirais pour combien de temps la prochaine fois ? ».

Lucious écarta son bras pour laisser la jeune femme se mouvoir sur le ventre avant de sourire avec tendresse « Ton homme a passé sa semaine au restaurant pour ne pas penser à ton absence, et a dormi sur le canapé tous les soirs » ce qui expliquait son visage fatigué et ses cernes. Il ferma les yeux un instant sous les rayons du soleil avant de les rouvrir pour les poser sur Katelyn « Pourquoi cette question ? » avant d’ajouter « Le bleu et toi ? ». Il se mit sur le côté, sa tête appuyé contre son poing alors qu’il caressait, voir effleurait le dos de la jeune femme, montant et descendant le long de sa colonne vertébrale « Tu veux en connaitre plus sur moi ? ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

WrHbFXA.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Original
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 1e1799a3ccefb877bf21b0b3eabd4af3




Kate espérait que cela n’arriverait jamais. Qu’ils viendraient ici ensemble, pour se ressourcer, prendre vraiment le temps d’être tous les deux. Juste tous les deux. C’était peut être digne d’un des film de disney qu’adorait Anna, mais la journaliste espérait vraiment que leur amour soit assez fort et sincère pour venir à bout de tout. L’avenir le leur dirait… « -ne dis pas n’importe quoi..."souffla Kate avant de le laisser se changer. Elle comprenait le manque, elle l’avait subit. Mais il était d’accord pour qu’elle reprenne ce genre de boulot, ce genre de contrainte. Du salon elle lui lança : « -ce n’est que mon premier déplacement, tu va t’habituer. » Il avait le restaurant, des responsabilité. Et puis elle aimait ce qu’elle faisait. Les retrouvailles n’en étaient que plus savoureuse en plus de ça ! « -et puis je te l’ai dis, maximum trois semaines, un mois. Jamais plus. » Ils parviendraient certainement à survivre loin de l’autre pour ce genre de période ?

Ça n’empêcha pas Kate de s’imaginer vivre ici, un peu comme sur une île déserte rien qu’elle et lui. Pas de compte à rendre, personnes pour leur dire quoi faire, quoi penser, comment se comporter et encore moins juger ce qui était bon ou non pour eux. Partir une semaine loin lui avait du bien rien que pour ça ! Après l’épisode avec Rebecca, Katelyn avait vraiment eut peur pour eux. Elle avait eut des doutes. Elle avait beaucoup réfléchit durant son voyage. Et du coup, ces quelques jours tombaient à pic ! Un joli rire et elle répondit : « -tu as raison ! c’est grave je m’en rends même pas compte ! » Elle avait écarquillé les yeux comme si c’était vraiment super grave. Puis elle plissa les yeux et son rire devint plus ironique «  -donne moi son nom, je vais me charger moi même de lui faire passer mon emploi du temps. » elle avait été ferme dans sa réponse, même si c’était de l’humour. Un grand sourire suivit avant qu’elle n’ajoute en râlant : « -roh change de maîtresse elle est trop chiante celle ci ! » Elle approcha ses lèvres pour embrasser Lucious en souriant amusée avant de lui dire : « -je sais pas encore… Mais tu en sera le premier informé ne t’en fais pas. »

« -le canapé ? Pourquoi tu as dormi sur le canapé ? Pour une fois que tu pouvais prendre toute la place dans le lit tu n’en a même pas profité ? » Elle avait très vite pris l’habitude de dormir avec lui, de se blottir contre lui des qu’elle bougeait. Mais elle n’avait pas non plus perdue ses habitudes de célibataire… Et elle avait largement tendance à dormir au milieu du lit. De son côté elle avait très mal dormi, sans son contact, son odeur, sa chaleur. « -t’es pas sorti une seule fois pour te détendre ? » demanda Kate même si elle n’était pas surprise qu’il ait passé tout son temps au restaurant. Elle ne posait pas cette question pour faire une enquête de police, elle avait totalement confiance en lui. Seulement elle n’avait pas envie qu’il se perde dans le travail. Il avait besoin d’air et de folie. Elle le savait et elle aimait ça aussi. Bon d’accord il n’avait pas forcement d’ami proche, mais au pire il appelait Sara. Enfin bref, elle décida de changer de sujet, du tout au tout.

« -comme ça... » répondit Kate en dessinant du bout du doigt dans le sable devant elle. Il n’y avait pas forcement de raison caché partout. Elle voulait seulement savoir. « -le orange... » répondit la jeune femme sans le regarder. Elle joua avec le sable, le faisant passer d’une main à l’autre, installer sur ses coudes. « -pas toi ? » D’accord c’était loin d’être une réponse. Pourquoi est ce qu’elle sentait gênée d’ailleurs ?! « -j’ai fais une interview cette semaine. » elle leva son regard quelques secondes sur Luci avant de regarder à nouveau le sable chaud : « -je vais pas te donner tous les détails, mais cette femme m’a parlé de son mari. Elle m’a donné une multitude de détails sur lui. Sa couleur préféré, la chanson qu’il sifflotait souvent… et plein d’autres trucs. » un haussement d’épaules en disant cela avant d’ajouter : « -j’ai pas pu m’empêcher de me dire que… je t’aime ça j’en suis certaine, mais y’a encore beaucoup de chose de toi que j’ignore. Et j’ai envie de connaître tous ces petits détails… C’est tout... » Elle frotta ses mains l’une contre l’autre en se redressant sur les genoux : « -tu viens te baigner ? » changement de sujet. C’était étrange comme parfois elle avait encore cette craint qu’il la trouve trop candide. En fait c'était surtout sa question qui lui avait donné la sensation qu'il trouvait sa curiosité étrange.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200801043143673764
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 200801043143335196


avatar :copyright:️ TAG


Il aurait pu lui dire qu’il était capable de s’occuper de la gérance du restaurant à distance pour l’accompagner quelques jours, mais il n’en fit rien. Elle avait raison, il finirait pas s’habituer de la distance, de l’éloignement sur la durée. Ce n’était qu’une question de temps « Je n’ai aucun doute là-dessus » et de toute manière, c’était lui qui l’avait poussé à poursuivre sa carrière de reporter, de partir, de s’épanouir dans son travail. Il ne pouvait pas lui demander de rester parce qu’elle lui manquait plus qu’il ne s’en aurait douté. Lui aussi n’était pas particulièrement présent pour son travail. Cela donnait une saveur toute particulière aux instants qu’ils s’offraient en tête-à-tête « Je survivrai » tout en déposant un baiser sur son front. Même s’il n’avait pas particulièrement hâte qu’elle le quitte durant tout un mois.

De toute manière, ce n’était pas le sujet pour le moment. Pas de travail. Juste un bord de mer, de la crème solaire et surtout, eux deux. C’était tout ce qui importait au millionnaire qui se mit à rire devant la réaction de Katelyn « Je trouve ça adorable » en souriant. Cela démontrait qu’ils étaient proches l’un de l’autre. En ce qui concernait la maitresse qu’il évoqua, il sentit presque une mise en garde, comme pour démontrer qu’il était à elle, et il trouva ça tout particulièrement adorable « J’aime beaucoup cette petite jalousie. Et je suis d’accord, je pense en changer très prochainement » et rendit le baiser que la jolie brune lui donna. Il connaissait le passé de la jeune femme concernant les hommes infidèles, et il espérait, au fond de lui, qu’elle ait conscience que ce n’était que de l’humour « L’avantage de coucher avec toi. Je suis un VIP » avant de l’embrasser de nouveau.

« Parce que j’ai dormi bien trop longtemps seul et que je n’ai pas envie de réitérer l’expérience. De toute manière, je m’endormais devant la télévision ». Il avait passé pas loin de quatre années à dormir seul. C’était un aspect de son ancienne vie qui était bien loin de lui manquer. Alors oui, il avait préféré le canapé du salon plutôt que son lit froid. Il plissa les yeux en entendant la seconde question. Elle semblait se soucier de lui, de comment il gérait sa vie en son absence « Roger m’a proposé, mais j’ai refusé… Tu t’inquiètes trop pour moi mon cœur. Je vais bien ». Certes, il ne faisait plus de soirées délurées, il ne voyageait plus vraiment comme avant et… Et il commençait à comprendre. Un second sujet de conversation qu’il allait devoir aborder avec la jolie brune durant leurs petites vacances en bord de mer. Depuis le début de leur relation, Lucious avait changé et continuait de changer. Il n’était plus le millionnaire extravagant d’antan… Paul le lui avait rappelé quelques jours auparavant, à sa manière… Et voilà que Kate, par ses questions, en faisait de même. Était-il vraiment en train de changer du tout au tout au contact de sa petite amie ?

Lucious ne lança pas le sujet de conversation car la jeune femme en entama un nouveau. Sa couleur préférée. Question soudaine, qui tombait comme un cheveu sur la soupe « D’accord » avant de lui répondre que c’était le bleu. Il fronça un peu les sourcils en entendant sa réponse alors qu’elle fixait le sol. Il arrêta de caresser le dos de la jolie brune en entendant sa question « Si, bien sûr… », mais il ne comprenait pas le soudain intérêt pour ce genre de détails le concernant. Un petit sourire se dessina sur les lèvres du quarantenaire en entendant enfin l’explication. Il retira sa main de son dos en la sentant se redresser « Oui, j’arrive » et se redressa à son tour, avant d’attraper son poignet « Eh… Qu’est-ce qui se passe Kate ? ».



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: