Partagez
 
 
 

 Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200724095016909408
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200724095048517311


avatar :copyright:️ TAG



Malgré la fatigue accablante, Lucious n’était pas parvenu à fermer l’œil de la nuit. Ressassant inlassablement leur conversation ou plutôt son monologue. Lui qui avait souhaité fonder leur relation sur la communication, avait failli. L’épuisement et ce chamboulement dans sa vie personnelle avaient eu raison de sa bonne résolution en l’espace de quelques jours. Il s’en voulait. Elle avait raison. Il lui avait promis du temps et il n’avait pas respecté, une fois encore, sa parole. Remuant encore et encore dans ses draps, il fut témoin du lever du jour. La grasse matinée serait pour un autre jour… Cela ne servait à rien d’insister et décida de s’extirper des draps sans trop de bruit pour ne pas réveiller Katelyn aux premières heures du jour. L’appartement était silencieux. On percevait à peine le bruit de la circulation quelques étages plus bas. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas assisté à un tel calme dans son antre. Le millionnaire se servit un café en espérant que le doux breuvage atténue son épuisement, à défaut d’apaiser sa peine. Il s’en voulait de ne pas avoir parlé avec Katelyn, de ne pas avoir su trouver les mots comme à son habitude. La tasse de café à la main, il resta planté plusieurs minutes devant la baie vitrée le temps d’avaler le breuvage brun. Il posa ensuite ladite tasse vide sur le comptoir et poussa la porte de leur chambre pour venir réveiller la jeune femme en douceur. Mais il se retrouva face à un lit vide et encore fait. Plus de valises au sol. Elle était partie. Son cœur se mit à battre à tout rompt contre sa poitrine. Ce n’était pas possible… Leur histoire ne pouvait pas finir ainsi. Pas comme ça… Il l’avait fait quitté sa vie plus d’un an auparavant et il ne souhaitait pas voir l’histoire se répéter une nouvelle fois. Le millionnaire se laissa tomber sur le lit, puis sur le lit, ramenant ses jambes tout contre sa poitrine. Il avait tout gâché, une fois encore… Il sentit les larmes perler aux coins des yeux. Il resta un moment ainsi avant de se rendre compte que cette fois-ci, il devait se battre pour elle, pour la garder dans sa vie. C’était trop facile de baisser les bras face à l’adversité. Le millionnaire se précipita vers son portable et appela la seule personne capable de l’aider face à la situation. Il se glissa sous la douche, enfila un jean et un pull sombre, avala une nouvelle tasse de café. Et alors qu’il s’apprêtait à quitter son appartement, son portable se mit à sonner. Un message. Katelyn. Son cœur fit un bon dans sa poitrine.

Lucious s’arrêta à quelques mètres de la jeune femme. Le cœur serré au simple souvenir de la veille. Il s’approcha lentement de cette dernière et son regard se posa sur un carton où était inscrit « NOUS ». Il releva lentement son regard sur la jeune femme « Kate… ». C’était un bon début « Je me suis laissé embrigader par l’épuisement hier et j’ai failli à mes promesses. Je te demande pardon. Je ne voulais pas te faire du mal. Je t’avais dit que je te laisserai du temps et voilà qu’au bout de deux semaines seulement, je te demande de faire de l’appartement que j’ai partagé avec Rachel, le tiens. C’était égoïste de ne pas comprendre ce que tu pouvais ressentir. J’ai passé toute la nuit à penser à tout cela, ce qui fait que je suis encore plus épuisé qu’hier, mais peu importe. Si tu savais à quel point je m’en veux et le nombre de fois où j’ai voulu te rejoindre pour m’excuser. Mais ça aurait été trop facile. J’ai été méchant et je ne méritais pas ton pardon… Mais quand je me suis levé et que j’ai vu que tu m’avais quitté… ». Sa gorge se noua et il inspira « Je t’aime Katelyn, plus que tout. Et il est hors de question que je te laisse prendre tes affaires pour aller dans ton nouvel appartement, où je-ne-sais-où. Je ne me suis pas battu pour toi la première fois, je ne commettrai pas deux fois la même erreur ». Lucious s’approcha, déposa sa main sur sa joue « S’il te plait, reviens… ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins

C’était fou tout de même que toute sa vie soit contenue ici dans ce petit garde meuble. Elle n’avait jamais été matérialiste. Plutôt nostalgique, gardant pas de mal de souvenirs des événements heureux de sa vie. Ce carton rempli de ses souvenirs avec Lucious, elle avait hésité à le jeter. Lorsqu’elle avait tout entassé ici avec l’aide de Sara et Jerry, devant son départ précipité pour l’Argentine, la journaliste avait envie de tirer un trait sur tout ça. Pourtant, elle n’avait pas pris cette décision radicale. Sans doute parce qu’elle avait bien trop de sentiments pour cet homme. Alors elle avait laissé le carton avec les autres. Revoir ces photos la fit sourire avec tendresse. Paris avait vraiment été un épisode magique. Ce voyage avait fait naître une vraie complicité entre eux. Le regard posé sur une des photos, elle se demanda s’il allait venir. S’il était levé d’ailleurs. Pas de réponse, son portable n’avait pas vibré dans sa poche, la musique de ses écouteurs ne s’était pas coupée pour signaler un message.

Pourtant, elle finit par sentir une présence derrière elle. Kate se retourna et son coeur fit un bon dans sa poitrine en voyant qu’il était là. Elle retira les écouteurs avec lenteur d’une main, tenant toujours la photo de l’autre. Elle l’écouta sans rien dire, avant de froncer les sourcils. Quitter ? Mais il reprit la parole. Elle lova sa joue dans sa main tout en souriant tendrement. « -j’ai jamais eu l’intention de te quitter. » Kate posa la photo et prit sa main dans la sienne. Elle n’avait pas réalisé qu’il aurait pu penser cela. « -j’ai rangé mes affaires dans le dressing… » voilà pourquoi il n’y avait plus de valise visible dans la chambre. « -je suis allée courir pour me changer les idées, je voulais pas te réveiller... » parce qu’elle avait bien comprit qu’il avait besoin de repos. Mais visiblement il n’avait rien dormi non plus. « -c’est moi qui suis désolée. J’aurai dû t’en parler. » Elle lui sourit à nouveau avec toute cette douceur que donne l’amour. « -c’est pas parce qu’on a pas su communiqué une fois que je vais m’en aller. » à nouveau c’était elle qui tentait de le rassurer. La jeune femme approcha son visage pour embrasser avec douceur l’homme qu’elle aimait. Collant son front contre le sien elle ajouta : « -je suis désolée si je t’ai fais peur... » vraiment, elle n’avait pas pensé une seule seconde que ça allait lui traverser l’esprit. Mais cela lui prouvait à quel point il tenait à elle.

Avec lenteur elle recula son visage avant de regarder la pièce pleine de cartons et de meuble. « -tout ce que je possède se trouve ici. Si je t’ai demandé de venir c’est pour m’aider à choisir ce que je garde, et ce que je laisse ou vends. » Elle le regarda dans les yeux et lui dit avec la plus grande des sincérités : « -je veux vivre avec toi Lucious. Mais j’ai besoin de ton aide pour me sentir chez moi... » un petit pincement de lèvres et elle demanda : « -tu crois qu’il serait possible de transformer une des chambres d’amis en bureau ? Histoire de que j’ai ma pièce à moi… Pour écrire, peindre peut être… » elle recula en lâchant sa main lentement : « -j’adore ces cadres photos, j’aimerais leur trouver une place. Et cette lampe aussi… » un petit sourire un peu plus assuré et elle ajouta : « -bon les meubles je suis d’accord pour les laisser derrière moi. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200724095016909408
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200724095048517311


avatar :copyright:️ TAG



Deux ans auparavant, Lucious l’avait poussé à quitter sa vie, baissant les bras face à l’adversité, ne tentant pas de se battre pour son amour. Aujourd’hui, il ne voulait pas réitérer les mêmes erreurs. Lorsqu’il avait vu son appartement vide de toutes ses affaires au levé du jour, il ne s’était pas attendu à ce qu’elle disparaisse si soudainement de son existence. Une pensée qui lui était insupportable. Ce fut pour cela qu’il s’excusa de tout ce qu’il avait pu dire la veille au soir sous le coup de l’épuisement. Imaginer vivre une vie sans elle était impensable. Alors oui, il était prêt à se battre pour la reconquérir, pour la garder à ses côtés aussi longtemps que possible… Il ne comprit pas immédiatement les paroles de Katelyn. Elle ne l’avait pas quitté ? Il resta interdit, tentant de comprendre ce qu’elle voulait dire. Comme si son esprit ne s’était pas préparé à cette hypothèse. Ses affaires avaient disparu pour rejoindre la place qu’il lui avait fait dans le dressing. Elle avait fait un pas vers lui. Et lui, il avait tout bonnement paniqué. Il se mit à rire tout en baissant la tête « Tu dois me prendre pour un idiot », parce que c’était ce qu’il pensait de lui en cet instant « Tu aurais pu vu que je n’ai pas dormi… ». Il avait été incapable de fermer l’œil après leur conversation de la veille. Il fit un signe négatif de la tête tout en gardant sa main contre son visage « Non, non. Ne sois pas désolé. Je crois que la fatigue me rend fou ». Il avait vraiment besoin d’une bonne nuit de sommeil. Qu’est-ce qu’il l’aimait ! Et ce sourire… Oui, il avait eu véritablement peur qu’elle disparaisse de sa vie « J’ai encore besoin de temps, moi aussi… » tout en grimaçant en repensant à la remarque qu’elle lui avait fait la veille au soir. Lucious rendit son baiser à la jeune femme, comme si ça faisait une éternité qu’il n’avait pas goûté ses lèvres et souffla « Au moins tu sais à quel point je t’aime et que je suis prêt à tout pour te garder près de moi ». Le Lucious présent lors de leur première relation avait disparu pour laisser place à un homme encore plus amoureux et prêt pour une relation solide et sur la durée.

Le millionnaire passa son bras autour de la taille de la jeune femme pour observer le garde-meuble. Il y avait de quoi faire là-dedans. Il posa son regard sur elle et lui sourit avec douceur. Elle faisait vraiment des efforts pour faire partie de sa vie, pour être avec lui, pour construire une véritable histoire avec lui. Il déposa un baiser sur sa tempe « Merci… Merci d’être toi et de faire des efforts ». Il observa de nouveau le tout qui appartenait au passé de Katelyn et ajouta « Je pense pouvoir transformer la chambre d’ami en bureau… Mais juste pour quelques mois ». Cela ne signifiait pas qu’il prévoyait la fin de leur relation et décida donc de poursuivre pour ne pas inquiéter la jeune femme « En pensant, ce matin, que tu m’avais quitté, j’ai appelé mon agent immobilier. On a une visite à 13 heures cette après-midi pour un loft en centre-ville. Je sais qu’on devait faire appel aux services de June, mais j’ai paniqué donc voilà ». Il se tourna, entourant ainsi la taille de sa petite-amie de ses bras, la serrant tout contre lui « J’ai eu toute la nuit pour y réfléchir et je me dis que j’ai un passé avec cet appartement, mais j’ai aussi envie d’un futur avec toi. Et pour ça, je dois avancer. Je vais donc mettre en location mon appartement et ainsi, acheter un appartement ensemble. Puis, si ça ne marche pas, je le revendrai ou le mettrait en location, peu importe » tout en haussant les épaules comme si ce n’était rien. Après tout, sa société brassait des millions et son restaurant faisait un important bénéfice chaque mois. Il pouvait se permettre d’acheter un second appartement à Manhattan pour avancer avec Katelyn « Après, je peux aussi annuler la visite et faire une sieste ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins


Kate fit un non de la tête et répondit en souriant : « -il va falloir lever le pieds monsieur… » même si elle aimait le voir s’investir dans son restaurant, elle ne souhaitait pas non plus qu’il s’épuise à la tâche. Elle était tombée amoureuse de l’homme libre qu’il était. Alors s’il pouvait le rester un peu de temps en temps ça serait pas mal. « -ça tombe bien parce que du temps tous les deux, moi j’aimerais bien qu’on en ait jusqu’à la fin de nos vies... » encore une fois, elle voulait le rassurer, lui faire comprendre qu’il n’y avait que lui, uniquement lui. Et que non c’était certain elle ne prendrait pas un autre appartement. Après leur baiser elle lui souffla : « -je n’ai jamais douté de ton amour Lucious… Mais je suis heureuse d’entendre ça tout de même. » son regard se fit un peu plus taquin tout comme son sourire. Ça lui faisait du bien de le retrouver.

« -quoi pour quelques mois ? » Elle recula son visage et dit : « -bon d’accord j’ai pris un kilo et demi mais c’est parce que tu cuisines trop bien. Pas parce que je suis enceinte ! Alors ça sera bureau et certainement pas chambre d’enfant. Hors de question que l’appartement deviennent une salle de jeux géante. » Et elle fronça les sourcils et revint à la réalité. Ils étaient pourtant d’accord sur cette histoire de bébé, alors il voulait parler d’autre chose non ? « -attends tu veux dire quoi par là ? » Lorsqu’elle eut l’explication, elle sourit étonnée toute de même. Hier soir il avait été catégorique. Et voilà qu’il changeait d’avis simplement parce qu’il avait eut peur. « -Lucious... » souffla Kate avant qu’il ne la sert dans ses bras. « -comment ça si ça marche pas ?! » répliqua Katelyn en reculant tout sourire.

La jeune femme redevint sérieuse, caressa les boucles blondes du millionnaire et dit alors : « -Tu as déjà fais beaucoup d’efforts, c’est mon tour. On va essayé comme ça pendant un temps. Si jamais ça ne va pas, je te le dirais. » De toute façon quand elle allait reprendre le boulot, elle allait passer mon de temps entre les murs de l’appartement. Elle plissa les yeux et ajouta : « -et puis techniquement même si je vends tous ce qu’il y a ici, j’aurai jamais les moyens d’acheter un appartement avec toi dans le centre ville… Enfin si un truc minuscule et tout miteux. » Elle posa son index sur les lèvres de Lucious parce qu’elle savait que cela soulevait un autre problème, alors elle ajouta : « -un problème à la fois d’accord… je veux essayer à nouveau de vivre chez toi, en me sentant chez moi. Ensuite on verra. » Elle embrassa le beau blond avant de sourire en penchant la tête : « -donc oui, tu annules le rendez vous, on rentre, je prends une douche et on mange parce que je meurs de faim. Ensuite sieste obligatoire. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200726081344321645
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200726081343627610


avatar :copyright:️ TAG


« Promis » souffla-t-il. De toute manière, il serait incapable de tenir longtemps une telle cadence. Ses journées étaient longues et ses nuits courtes. En ouvrant le restaurant, Lucious ne s’était pas attendu à connaitre un tel chamboulement dans sa vie professionnelle. Il souhaitait rester un homme libre de ses obligations professionnelles, et surtout garder du temps pour la femme qui partageait dorénavant sa vie. Celle qu’il avait bien cru avoir perdu le matin même. Un sourire s’afficha lentement sur son visage en comprenant ce que voulait dire Katelyn. Elle voulait vieillir à ses côtés. Ce n’était pas rien « Je ne voyais pas les choses autrement ». En effet, Lucious ne souhaitait qu’une chose, vieillir avec elle. Et comme il venait de le lui prouver, il était réellement et sincèrement amoureux de la jeune femme « Je sais, mais l’amour, c’est un peu comme les vaccins, un rappel ne fait jamais de mal ». Et il venait aussi de lui faire comprendre que, dorénavant, il se battrait pour elle.

Un haussement de sourcil lorsque Katelyn évoqua son poids et le fait que cela ne provenait pas d’une probable grossesse, mais seulement de ses talents de cuisinier « Ne parle pas de malheur, je t’en prie ! » parce qu’il était hors de question pour lui d’être parent. Il aimait beaucoup trop sa liberté pour cela. Il se ne voyait pas avec un nouveau-né dans les bras ou devoir chercher ses enfants à l’école. Il avait Anna si jamais il voulait s’occuper d’un enfant, et maintenant le bébé de June. C’était bien assez. Il leva les mains devant lui comme pour dégager les doutes de Katelyn sur cette précision et évoqua l’appartement qu’ils allaient visiter dans la journée. Oui, il était prêt à acheter un appartement avec la jeune femme si ça lui permettait de se sentir chez elle. Lorsqu’elle souffla son prénom, il comprit que ce ne fut pas bon signe pour la suite. Mais elle parvint tout de même à le faire sourire, amusé « On ne sait jamais, si tu finis par te lasser de ma cuisine ou que je rencontre la top model du mois de juin ». Bon, il la taquinait et elle le savait « Je plaisante ! » avant d’ajouter « Je l’ai déjà rencontré et elle est mieux sur photo » tout en haussant les épaules.

Il aimait sentir ses doigts dans ses boucles blondes, mais en général, cela signifiait qu’ils allaient abordé un sujet sensible ou sérieux. Ce qui ne manqua pas. Le millionnaire acquiesça lentement de la tête « Je veux que tu sois sincère avec moi. Que tu me parles ». Il ne voulait pas le découvrir au détour d’une conversation de bar avec ses amis. Pas une nouvelle fois. « Kate… » Mais il n’eut le temps de répondre quoique ce soit qu’elle posa son doigt sur ses lèvres pour le faire taire. Elle avait appris à le connaitre. Mais il nota tout de même que l’argent posait toujours problème à la jeune femme. Elle ne voulait pas se sentir entretenu par lui. Ils allaient devoir travailler là-dessus tous les deux. Pour le moment, il ne dit rien, respectant son choix tout en hochant de la tête contre son doigt qu’elle finit par retirer pour laisser ses lèvres se déposer contre les siennes à la place. Il lui rendit son baiser, puis se saisit de son portable pour envoyer un message à l’agent immobilier « C’est fait ». Il l’embrassa de nouveau « Le programme me va parfaitement ». Il prit les quelques affaires que Katelyn voulait apporter à l’appartement et partirent.

Le millionnaire se chargea de préparer le déjeuner pour eux deux en attendant que Katelyn termine sa douche. Rien de bien compliqué. Bruschetta. C’était parfait et relativement rapide. Il était bien trop épuisé pour confectionner un repas recherché. Il mit la table et s’installa, posa sa tête dans sa main en attendant que sa petite-amie ne la rejoigne. Il s’endormait presque sur place. Il sursauta en la sentant arriver « Tu viens dormir avec moi ? » et se justifia « Pour rattraper cette nuit sans toi… Je ne sais vraiment pas ce qui m’a pris hier Kate, je suis désolé… ». Il embrassa sa main et commença le repas « Je peux te poser une question ? ». Lucious attendit qu’elle réponde et la posa « Pourquoi June t’a regardé ainsi lorsque tu lui as dis que tu ne voulais pas d’enfants. Enfin, qu’on n’en voulait pas ? Est-ce qu’elle craint que j’ai une mauvaise influence sur toi ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins


Elle se mis à rire en l’entendant parler de malheur, heureuse qu’ils soient vraiment raccord sur ce sujet. Non, Kate n’était pas enceinte et ces petits kilos qu’elle avait pris, comblait finalement ceux qu’elle avait perdu en Argentine. Alors ça ne se voyait pas tant que ça. Elle était de nature gourmande et Lucious avait un vrai don pour la cuisine alors il allait falloir tout de même qu’elle fasse attention là dessus ! Mais ça n’était pas le sujet. Il souhaitait acheter un appartement commun pour avoir un vrai chez eux. Le souci financier fit son apparition forcement mais elle ne souhaitait pas en parler. Comme elle le lui avait précisé un sujet problématique à la fois. Elle savait également qu’il était en train d’acquérir un résidence en Californie, alors autant de pas tout mélanger. A choisir, elle irait vivre à la maison de la plage mais bon… Avec le job enfin les jobs de Lucious, c’était impossible. Et elle tenait vraiment à ce que le projet restaurant reste une priorité pour lui.

Le sujet passé, elle lui demanda d’annuler le rendez vous et de rentrer se reposer. Il en avait vraiment besoin. Alors avec ses quelques affaires dans les bras, ils furent bientôt de retour à l’appartement. Elle déposa tout ça dans la chambre d’ami, avant de filer sous la douche. « -le weekend prochain c’est moi qui fait à manger ! » cria la jeune femme en courant jusqu’à la salle de bain. Une douche rapide et elle revint vêtue d’une robe légère pour manger un peu. Un sourire tendre s’afficha sur ses lèvres en le voyant sursauter. « -tu étais fatigué et contrarié. » répondit Kate avec un petit sourire, avant de répondre à la vraie question : « -oui je vais venir avec toi. » elle comptait à son tour lui faire un doux massage pour le détendre et le délasser. Et de toute façon, elle n’était pas contre un peu de repos également. Un hochement de tête alors qu’elle avait la bouche pleine. Même si elle savait d’avance ce qu’il allait demandé.

Katelyn regarda un instant ses couverts avant de lever les yeux sur celui qu’elle aimait. « -mes amis m’ont connu avant mon ex, et pendant mon ex… Je crois qu’ils ont peur que je puise me laisser influencer de la même manière. Ce qui n’est pas le cas. Comme je le lui ai dis, nous avons eut cette discussion et nous sommes totalement d’accord sur le sujet ! » Elle ne lui avait jamais vraiment expliqué ce qui s’était passé avec son ex, sauf qu’elle l’avait surprise avec une autre femme. « -j’ai toujours été quelqu’un de très enjoué, avec le rire facile, la communication facile aussi. Sans m’en rendre compte, lorsque j’étais avec lui, j’ai perdu de tout ça. » Elle sourit avant d’ajouter : « -et puis j’ai des amies très féministe qui refusent de se laisser dicter leur vie par les hommes ! » un petit rire en disant cela d’une façon théâtrale. « -ça n’est pas contre toi. C’est pour moi qu’ils ont cette réaction. Ces gens c’est ma famille. Et ils veulent seulement prendre soin de moi. » Elle posa sa main sur celle de Lucious avant de murmurer : « -ils t’adorent tous. N’en doute pas. Même Jerry qui a eut des paroles ou une attitude froides envers toi. Il ne sais pas comment t’exprimer sa reconnaissance pour l’Argentine d’ailleurs. Il souhaiterait s’excuser mais il sais pas comment s’y prendre. » un sourire tendre avant qu’elle ne se lève en saisissant la main de Lucious.

« -viens, je débarrasserais plus tard. » Elle le guida jusqu’à la chambre, enfin leur chambre et lui retira sa chemise avec douceur. Puis elle lui fit comprendre qu’il devait s’allonger. C’était à elle de prendre soin de lui. Avec douceur et tendresse, Kate laissa glisser ses mains sur le dos du beau blond, déposant ses lèvres également de temps en temps. A voix basse et plus lentement que la chanson de base elle se mis à chantonner You make it real de James Morrison.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200726081344321645
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200726081343627610


avatar :copyright:️ TAG


Pourtant la jeune femme s’était hâtée sous la douche, mais ce petit moment d’accalmie avait eu raison de Lucious qui avait commencé à s’endormir à table, sursautant en la sentant arriver. Il releva la tête en sa direction, souriant tout en acquiesçant. Oui, il était épuisé et contrarié. Cela ne faisait que deux semaines qu’ils étaient rentrés de vacances et il voulait déjà retourner dans leur maison au bord de mer pour décompresser… « Ça sera avec plaisir pour la cuisine le week-end prochain » tout en répondant avec un peu de retard. S’il cumulait cette même fatigue, il risquait bien d’avoir besoin de repos la fin de semaine. Il posa sa tête contre son point, les traits tirés, mais souriant avec douceur « Merci ». Il voulait rattraper le temps perdu de cette nuit et surtout, il voulait la sentir tout contre lui, comme si ça allait l’aider à trouver le sommeil.

Le millionnaire décida de commencer à déjeuner tout en écoutant sa moitié lui expliquait le comportement de son amie. Ce regard qu’elle avait eu à son encontre, comme si elle craignait que Katelyn soit sous emprise. Mais dès les premiers mots, le quarantenaire comprit la crainte de June. L’ex-petit-ami avait fait plus que de mal que de bien dans la vie de celle qu’il aimait « J’ai l’impression que cet homme n’a pas été qu’infidèle… ». Il n’aimait pas l’idée qu’elle ait pu souffrir ainsi avec un homme. Il prit une gorgée d’eau et la laissa poursuivre. Il avait envie de connaitre aussi cette partie de sa vie, celle qui rendait ses amis méfiants et qui faisait aussi, celle qu’elle était aujourd’hui. Il sourit légèrement devant sa manière d’expliquer les choses et son petit rire. Lucious prit la main de Katelyn dans la sienne lorsqu’elle la posa sur la sienne « Pour Jerry, dis-lui que tout est oublié » avant de continuer de déjeuner « Peu importe les sentiments qu’on a l’un pour l’autre, promets-moi de ne pas travestir ta personnalité pour moi, Kate ». Parce que la femme dont il était tombé amoureux était celle qui savait avoir mauvais caractère, qui se posait trop de questions, mais qui savait aussi rire aux éclats, profiter de ses amis, leur faire de belles déclarations sous l’effet de l’alcool. Oui, c’était cette femme qu’il aimait « Au moins tu es en de bonnes mains avec tes amis. Ça me rassure. Ils sauront te prévenir si jamais un jour, je deviens néfaste pour toi » et lui fit un clin d’œil. Même si elle connaissait son passé mieux que quiconque, peut-être mieux que sa propre famille. Il se leva sous la direction de Katelyn, esquissant un sourire en la voyant retirer son haut « Je serai encore plus mauvais que la première fois si on fait ça ».
Le quarantenaire prit place sur le lit et laissa la jeune femme prendre place au-dessus de lui pour le masser. Il ne se fit pas prier pour tomber dans un profond sommeil au bout de quelques minutes. Lorsqu’il ouvrit de nouveau les yeux, ce fut l’obscurité de la nuit qui l’accueillit. Il avait fait sa nuit ? Il se redressa en voyant qu’il n’était que le début de soirée et s’extirpa du lit pour rejoindre Katelyn dans le salon, embrassant son cou et se frotta les yeux « Pourquoi tu ne m’as pas réveillé ? ». Il servit deux boissons chaudes et s’installa aux côtés de la jeune femme, soulevant ses jambes pour les poser sur les siennes « Je suis désolé. J’aurais voulu passer tout ce temps avec toi… » et voilà que le lendemain il devait déjà repartir au travail. Il devait penser à alléger son emploi du temps « Ma sœur veut nous inviter à dîner jeudi soir. Ça te convient ? ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins


Elle lui sourit pour toute réponse, ne faisant jamais de promesse. Mais avec lui, elle se savait totalement en sécurité. S’il était tombé amoureux d’elle, c’était en la voyant totalement comme elle était. Entière, franche, drôle et maladroite. Stressée, angoissée aussi parfois. Il la comprenait mieux que personne, et cela l’étonnait encore parfois. Alors il n’y aucune raison pour qu’elle change. « -il en va de même pour toi... » Kate n’avait pas envie de le voir changer non plus. Elle aimait trop ce côté enfantin, cette façon de vivre pleinement sans se poser de questions, cette aisance à se foutre de l’avis des autres. Bien sur elle aimait également l’homme sérieux et posé qu’il pouvait être. Mais elle ne tenait pas à ce qu’il change pour faire bien ou montrer quoi que se soit à ses amis. Ce qui comptait aux yeux de la jeune femme c’était leur couple, leur amour, eux et uniquement cela.

« -il est temps d’aller te reposer parce que tu dis n’importe quoi. » comme s’il pouvait devenir mauvais pour elle. Il ne se rendait pas compte de la bouffer d’air frais qu’il avait été dans sa vie. Grâce à lui elle était redevenue elle même, une meilleure version d’elle même d’ailleurs ! Kate le guida jusqu’au lit et sourit en l’entendant évoqué l’éventualité de faire l’amour. « -c’est pas parce que je te déshabille que je vais te sauter dessus monsieur à l’esprit mal placé ! » elle l’embrassa avec amour avant de l’inviter à s’allonger. Lorsqu’elle sentit sa respiration devenir plus posée, Kate continua encore quelques minutes de douces caresses, avant de s’installer à côté de lui pour dormir un peu également. Une heure et demi plus tard, elle embrassait son épaule pour se lever et rejoindre le salon, le laissant dormir.

Le dos calé dans les coussin, assise sur le canapé, elle pianotait sur son pc, affinant son projet emploi. Katelyn leva la tête sourit à son baiser et répondit en baissant l’écran de son ordinateur. « -parce que tu dormais trop bien... » simple comme réponse. Pourquoi le réveiller alors qu’il avait besoin de ce repos. « -arrête de t’en vouloir, c’est pas grave, et tu en avais grandement besoin. » passer du temps ensemble alors qu’il piquait du nez, à quoi cela pouvait il servir ? Elle avait pris sa tasse mais la reposa bien vite en évitant de cracher dedans, d’une parce que c’était super chaud, de deux pour l’invitation de la sœur de Lucious. Elle se passa une main dans les cheveux avant de répondre en haussant les épaules : « -il faudra bien que je passe l’épreuve du feu un jour ! Mais jeudi soir ça va aller pour toi ? » oh elle sentait déjà un joli vent de panique au fond d’elle même. « -enfin mercredi soir, tu te souviens que je sors avec les filles. Du coup je sais pas trop vers quelle heure je veux rentrer. » une petite grimace pour accompagner cela.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 772
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200726105515644561
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 200726081343627610


avatar :copyright:️ TAG


« La vie elle-même n’est pas parvenue à me changer, alors n’ait aucune crainte là-dessus ». Ce n’était pas totalement vrai. La vie l’avait fait vaciller, brutalement et sournoisement. Il avait peiné pour se redresser, mais maintenant qu’il était de nouveau debout, qu’il avait retrouvé l’homme qu’il était, et il n’était pas prêt de changer. Katelyn était tombée amoureuse de l’excentrique et exubérant millionnaire, qui ne répondait qu’à sa propre volonté, dictant ses propres règles et pour cela, il resterait le riche emmerdeur qu’elle avait connu et qui avait su la charmer. Tant qu’il la rendait heureuse, il n’y avait pas de raison de changer. Ce qui semblait être le cas au vu de la réponse que lui donna la jeune femme. L’idée même qu’il soit néfaste pour elle semblait inepte « Je suis idiot quand je suis fatigué » fut sa seule réponse. En effet, il était temps pour lui de retrouver les bras de Morphée. Se laissant conduire jusqu’à leur chambre, telle une poupée de chiffon, il la laissa aussi retirer ses vêtements, non sans un sourire et une remarque bien à lui « Je connais ton goût certain pour mon corps et je m’excuse déjà de t’en priver ainsi ». Oui, il avait l’esprit mal placé, mais il aimait bien ça.

Ce ne fut qu’à la nuit tombée que Lucious ouvrit les yeux et rejoignit le reste du monde qui avait continué de tourner durant sa sieste. Un baiser dans le cou de sa dulcinée « Comme un bébé » tout en se rendant dans la cuisine pour préparer deux boissons chaudes qu’il ramena jusqu’à elle « J’étais éreinté. Je le suis encore un peu, mais je pense être frais comme un gardon demain matin » avant de prendre une gorgée de son café qui lui brûla la langue « Chaud ! Chaud ! C’est chaud » tout en posant sa tasse précipitamment sur la table basse. Mauvaise idée. Il allait attendre un peu avant la deuxième gorgée. De toute manière, le sujet brûlant de sa sœur devait être abordé « Il faut faire cela comme un pansement. Rapidement » en souriant « Oui, je parviendrai à me libérer à l’heure ». Lucious savait qu’elle pensait davantage à son état de fatigue qu’à son arrivée à l’heure au rendez-vous. Mais lui dire qu’il risquait d’être fatigué, c’était une porte ouverte pour décaler le repas, et il ne le souhaitait pas. Plus vite cela sera fait et mieux ça sera « Essaie de ne pas rentrer trop tard » et déposa un baiser sur sa joue avant de prendre sa tasse à ses lèvres « Vous vous rattraperez vendredi soir si nécessaire ». Le quarantenaire était satisfait de voir que la jeune femme reprenait ses habitudes de sortir avec ses amies, de voir du monde, après son retour chaotique d’Amérique du sud.

En ouvrant les yeux ce matin-là, le millionnaire s’était retrouvé aux côtés d’une place vide et froide. Katelyn n’était pas rentrée de sa soirée entre amies. Ce n’était pas bon signe. Le repas de ce soir était important pour le millionnaire qui espérait que sa sœur soit charmée par la jeune femme, comme lui avait su l’être au premier regard. Un regard à l’heure. Une douche, un petit-déjeuner devant la baie vitrée, journal du jour entre les mains, il jetait quelques coups d’œil en direction de la portée d’entrée, qu’il fini par franchir sans avoir croiser sa moitié. Il envoya malgré tout un message à cette dernière en lui rappelant le dîner de ce soir, mais aussi qu’il l’aimait et qu’il allait travailler.
La journée avait été longue pour le millionnaire qui n’avait pas eu le courage de monter à l’appartement pour récupérer Katelyn, lui envoyant simplement un message en la prévenant qu’il l’attendait en bas, avec Gary. Il se redressa de contre la voiture en la voyant arriver, déposant un baiser sur ses lèvres « Tu as la gueule de bois… » et ses lèvres étaient un mélange d’alcool et de dentifrice. Il poussa un soupir, craignant pour la suite des évènements et lui ouvrit la porte après un long regard entendu avec son chauffeur. Lucious resta silencieux tout le long du trajet jusqu’à leur arrivée devant une splendide résidence entourée d’un jardin régulièrement entretenu et dont le chemin de pierre était illuminé par de petites lanternes. Il posa sa main dans le dos de Katelyn « Tout va bien se passer ». Il ne savait pas vraiment si c’était pour elle qu’il disait cela ou pour lui-même…


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 727
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins


En ouvrant les yeux de son côté ce matin là, Kate avait un mal de crâne abominable. Sans parler de la bouche pâteuse et d’une légère envie de vomir. Un œil, puis l’autre… Sur la table basse il y avait un bon paquet de cadavre de bouteille, des verres vides… Elle connaissait cette table basse, et avait déjà dormi bien mieux que ça dans ce canapé. Chez Sara… Elle se trouvait chez Sara. Peu à peu les souvenirs de la soirée remontèrent. Elles avaient fait la fête comme des ados. Pour fêter son retour, pour fêter le retour à la vie de June aussi. Elles avaient chanté, dansé, et bu en grandes quantité. Mais qu’est ce qu’elles avaient rigolé ! Une excellente soirée ! Comme ça faisait bien longtemps qu’elles n’en avaient pas partagé.

En se redressant lentement dans le canapé, Kate regarda son téléphone. Il était déjà 16 heure. Elle fronça les sourcils, chercha dans sa mémoire puis dans ses messages. Merde elle n’avait même pas envoyé de message à Lucious pour lui dire qu’elle ne rentrait pas. En même temps il pourrait bien comprendre qu’elle ait eut envie de profiter de ses amies ? Vu son regard et son petit commentaire, non il n’avait pas envie de comprendre. Kate avait passé un temps fou sous la douche, avait avalé une tonne de comprimé pour la migraine, et avait fait un effort sur humain pour faire en sorte d’être présentable ce soir. Il lui restait encore quelques grammes, c’était obligé parce qu’elle n’était pas stressée du tout ! « -ppff n’importe quoi ! » répondit Kate avant de l’embrasser dans le cou parce qu’il lui avait manqué et de souffler : « -bonjour mon amour… Tu as passé une bonne journée mon amour... » ça répondait avec ironie à ce petit ton presque sévère qu’il venait de prendre avec elle.

Silence dans la voiture. Il était contrarié. De son côté elle n’en avait rien à faire. Bon d’accord la superbe maison lui donna un petit coup de stress. Elle grogna comme réponse plus pour elle même que pour Lucious : « -de toute façon t’as dis qu’elle allait me détester alors... » un haussement d’épaules et avança presque boudeuse. Le repas allait être une horreur, et certainement super long ! Kate avait déjà hâte d’en finir avant que la porte ne s’ouvre. Elle avait pourtant envie de faire bonne impression. Alors elle afficha un sourire lorsque la porte s’ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: