Partagez
 
 
 

 Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095016909408
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095048517311


avatar :copyright:️ TAG



« Chérie, on va finir par être en retard ! » clama Lucious en jetant un regard à sa montre alors qu’il attendait près de la porte d’entrée, le sac contenant le cadeau pour le bébé de June dans la main. Une rencontre avec le nouveau-né pour laquelle s’était impatientée sa moitié, et voilà qu’ils allaient arrivés en retard à un rendez-vous qu’eux-mêmes avaient programmés en ce début de week-end, se glissant dans le planning surchargé du restaurateur. Un nouveau regard à sa montre. Ils étaient en retard. En entendant les talons résonner contre le parquet de son imposant appartement, il se retourna tout en laissant glisser son regard sur la délicieuse silhouette de sa compagne, souriant au fur et à mesure que ses yeux se délectaient du spectacle que lui offrait Katelyn « Superbe ». Ça valait assurément le retard qu’ils avaient. Cela faisait deux semaines que cette dernière avait déposé ses valises, au sens propre, chez lui. Deux semaines d’un bonheur incomparable pour Lucious qui avait l’impression de vivre sur un petit nuage depuis cette semaine sur le bord de mer. Il ne pouvait espérer mieux. Elle faisait de lui l’homme le plus heureux sur cette Terre. Il se plaisait à instaurer des habitudes avec la jeune femme, comme le baiser lorsqu’il rentrait du travail ou le petit mot sur sa tasse de thé avant de partir au travail. Des petites attentions qui étaient devenues, avec le temps, un petit rituel qu’il voulait maintenir. Il n’y avait qu’une ombre au tableau, c’étaient les valises que la jeune femme ne semblait pas vouloir défaire et qui jonchaient le sol de leur chambre à coucher. Plusieurs fois, il avait voulu aborder le sujet, mais il était souvent épuisé en rentrant le soir, et préférait passer le temps à disposition pour la faire sourire, même rire, plutôt que d’évoquer des sujets fâcheux. Alors il s’était abstenu, tout comme ce soir, mais se promis de tenter de mettre une explication sur ce comportement. Craignait-elle que ça ne fonctionne pas entre eux ? Ne se sentait-elle pas chez elle ? Peu importe, pour le moment, ils étaient en retard. Il glissa sa main dans le bas du dos de Katelyn et la conduisit jusque dans l’ascenseur « Je suis désolé de ne pas être rentré plus tôt… J’ai l’impression de passer ma vie au travail. Je n’aime pas ça. Je ne suis pas ce genre d’homme. Je pensais que tenir un restaurant, c’était comme dans Ratatouille, je me suis fourvoyez » tout en lançant un regard amusé à sa compagne « J’ai oublié quelque chose » et s’approcha de cette dernière pour l’embrasser, retirant ses lèvres avec lenteur des siennes « Bonsoir mon cœur. Tu as passé une bonne journée ? ». En effet, Lucious venait à peine de rentrer qu’ils repartaient presque aussitôt. Il ne voulait pas de ce genre de relation. Il voulait lui montrer que même au travail, il pensait à elle, et qu’en rentrant, il se souciait d’elle, laissant ses soucis de la journée sur le seuil de la porte pour juste profiter d’elle, de sa compagnie.

Lucious laissa son poing s’abattre contre le bois de la porte d’entrée avant de venir humer le cou de la jeune femme « Tu sens bon » et voilà que la porte s’ouvrit sur Marco et June. Il serra la main de l’époux avant de serrer son amie dans les bras « La maternité te va bien. Tu es superbe » et tendit le sac « Cadeau pour bébé » avant de s’approcher de son oreille « J’ai mis une bouteille de vin aussi pour les parents » tout en lui faisant un clin d’œil entendu. Pas question que les parents n’aient pas de cadeaux.


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins

« -j’arrive ! » cria Kate de la salle de bain où elle était encore en train de fermer tant bien que mal la fermeture éclair de sa robe. Elle avait passé un temps fou sous la douche, et de longues minutes à tenter de se coiffer. Elle sautilla sur place pour enfiler ses talons tout en gagnant du terrain pour retrouver Lucious a la porte d’entrer. Ce fut d’un pas pressé mais totalement prête qu’elle le retrouva, lui souriant tendrement avant de dire : « -t’es sur ? Je peux changer sinon... » puis elle se mit à rire parce qu’évidement, non elle n’allait pas retourner changer de tenue. De toute façon, elle n’avait pas d’autre robe dans ce style là sous la main. La plus part de ses affaires étaient encore au garde meuble. Deux semaines qu’il vivait ensemble, et qu’elle n’avait pas pris le temps d’aller chercher quoi que se soit. Seulement deux valises, celles qu’elle avait ramené avec elle d’Argentine. D’ailleurs elle ne les avait pas défaite. Son excuse était le manque de temps. Mais la réalité était ailleurs. « -t’es beau... » souffla la journaliste à son homme en caressant sa chemise avant de quitter l’appartement.

Ils étaient enfin parvenu à trouver une date pour aller voir June et Marco, et surtout faire la rencontre de leur petite Maxine ! Kate était presque honteuse. Le bébé avait déjà plus d’un mois et elle ne l’avait vu qu’en photo ! Enfin au téléphone June lui avait dit qu’elle comprenait parfaitement et qu’elle n’avait pas à s’en vouloir. Une soirée entre couple… la première depuis qu’ils étaient ensemble avec Lucious. « -c’est rien ne t’en fais pas. Et puis ça te va bien ce côté chef d’entreprise surbooké ! » un sourire en coin et elle ajouta : « -malheureusement on ne vis pas chez Disney, sinon tout serait plus simple. » Elle était sincère, le voir s’investir autant pour son restaurant, elle adorait ça. Ce projet c’était le sien. Uniquement le sien. Pas celui de papa plein de fric. « -ça sera pas ma faute si on est en retard du coup ! » lança la jeune femme avant de comprendre ce qu’il voulait dire et de sourire amoureusement. Elle passa ses bras autour de son cou pour l’embrasser et répondit ensuite : « -bonsoir mon amour… dans l’ensemble oui malgré ton absence insupportable ! » un petit rire pour ce petit côté mélodrame avant de demander : « -et toi ? Pas trop fatigué ? » Elle savait très bien qu’il faisait des efforts pour ne pas rentrer le soir et uniquement s’étaler de tout son long dans le lit, épuiser.

De son côté, elle était encore en méditation concernant son boulot. Elle avait des congés à solder, alors elle les avait prit afin de faire le point, de voir avec Jerry ce qu’il comptait faire de son côté. Katelyn avait déjeuner avec Roger quelques jours plus tôt afin d’avoir son avis, de savoir s’il avait éventuellement des pistes pour elle. Une chose était certaine, elle ne voulait pas repartir au bout du monde. Le sol américain d’accord, mais pas ailleurs. Pas trop loin de Lucious, ni trop longtemps. Alors elle prenait le temps de faire la grâce matinée, de faire du yoga, de voir Sara aussi. Retrouver un semblant de vie normale. Mais elle savait qu’il fallait prendre une décision. Mais ce n’était pas le sujet de la soirée de toute façon. Pour le moment, ils allaient faire la rencontre d’une petite bouille d’amour qui d’après les photos étaient une copie de sa maman.

Katelyn sourit avec tendresse. Lorsqu’il soufflait cs mots, cela avait le doux pouvoir de lui donner une irrésistible envie de lui. Elle serra sa main dans la sienne et souffla taquine : « -ne commence pas... » elle embrassa son cou avant d’entendre la clé dans la serrure et de reprendre contenance. Elle ouvrit grand les bras en voyant June. Un câlin énorme depuis le temps qu’elles ne s’étaient pas vu, avec un : « -tu es rayonnante ma chérie malgré tes cernes ! » les deux jeunes femmes avaient toujours été honnête l’une envers l’autre, alors pourquoi mentir. June ria en bougeant la tête comme si elle était gênée du compliment. « -tu m’as manqué... » ajouta Kate avant de prendre Marco dans ses bras à son tour. « -bon ça va toi aussi tu as des cernes ! » hors de question que ça soit June qui gêre tout toute seule ! « -alors elle est où votre merveille ? » demanda la journaliste impatiente la voir. Ils posèrent leurs manteaux, avant de gagner le salon. « -pour le moment elle dors alors si ça vous gêne pas... » Kate sourit en prenant June par le bras : « -tu as raison, tant qu’elle dors, repose toi et allons boire un verre. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095016909408
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095048517311


avatar :copyright:️ TAG



La voir ainsi sautiller pour mettre ses talons dans cette robe qui flattait sa silhouette, Lucious ne pouvait que sourire devant l’élégance de sa compagne. Oui, elle était superbe. Il se mit à rire tout en la poussant vers la portée d’entrée « Non, non ». Il la laissa prendre son sac à main, puis baissa la tête sur la main qu’elle avait posé sur son torse, souriant à son compliment « Merci » souffla-t-il avant de la talonner pour quitter leur appartement. Ils étaient enfin dans l’ascenseur. Finalement, ils n’auraient que quelques minutes de retard. Un petit moment de répit pour lui confier à quel point il était désolé de ne pas être plus présent ces derniers jours. Mais à peine furent-ils rentrés de leur semaine au bord de mer, que Lucious avait dû remettre son costume de gérant, mais aussi d’administrateur pour cette société familiale qui ne semblait pas vouloir le voir s’en aller. Les journées étaient donc longues et épuisantes. Et même s’il tentait de résister le soir, en arrivant, pour passer du temps avec Katelyn, il sentait la fatigue s’accumuler et l’accabler « Alors si ça me va bien… » souriant à la jeune femme avant de rire « On chanterait tout le temps » et laissa son esprit vagabonder sur le type de chanson qui pourraient animer leur vie. Il revint sur terre en remarquant qu’il avait oublié quelque chose et embrassa sa petite-amie « J’imagine la torture que ça doit être de ne pas avoir ton riche emmerdeur dans les pattes ». Qu’est-ce qu’il aimait son rire ! Il haussa les épaules « Ça va » tout en posant son doigt sur le bout de son nez. S’il lui disait que oui, il était fatigué, elle aurait sûrement voulu annuler la soirée au dernier moment et il ne le souhaitait pas. June était son amie et il savait qu’elle avait hâte de voir le nouveau-né qui avait, à dire vrai, déjà un peu plus d’un mois.
Ce fut innocemment que le millionnaire avait humé son parfum, mais cela semblait éveiller des envies chez la jeune femme qui l’amusa lorsqu’il sentit sa main serrer la sienne « Je n’ai encore rien fait » avant de fermer les yeux en sentant ses lèvres contre son cou. Ils reprirent contenance lorsque la porte s’ouvrit. Finalement, il n’irait sûrement pas se coucher dans l’immédiat en rentrant, mais s’amuserait à retirer cette superbe robe du corps de Katelyn. Bref, ce n’était pas le moment, ni l’endroit pour penser à ce qu’ils allaient faire de leurs corps après… Ils s’installèrent dans le canapé, Katelyn discutant avec June pendant que Marco se chargeait des verres et lui, d’ouvrir la bouteille de vin « Il provient de ma cave personnelle… Enfin du restaurant, mais ça revient au même » et servit le breuvage dans les verres « Au bébé » parce qu’après tout, c’était la raison de leur venue ici.
Le millionnaire prit place aux côtés de la jeune femme, sa main caressant discrètement son dos « On dirait que vos nuits sont agitées ? » « M’en parle pas » souffla Marco en prenant son verre entre les mains « Avec cette bouteille, vous allez dormir comme des bébés. Enfin, mieux que votre bébé. Même si un bébé ça dort bien. Et je vais me taire parce que je me perds » et décida de clôturer sa phrase par une gorgée de vin « Lucious, tu m’aides à apporter de quoi manger ». Le millionnaire déposa un baiser sur l’épaule de sa dulcinée et se leva pour rejoindre l’époux de June dans la cuisine, revenant ainsi les mains chargés de gâteaux apéritifs et tout ce qui marie parfaitement avec le vin « Vous savez que Kate a mangé depuis son retour d’Amérique du sud » en remarquant qu’ils avaient vu grands, et reprit place aux côtés de cette dernière.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

[quote="Charly"]
200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins

Un éclat de rire en l’imaginant chantant En retard du Lapin d’Alice… « -ça serait sympa au début mais j’imagine une bonne dose d’aspirine à la fin de la journée... » Kate adorait la musique, chanter et danser mais elle avait toujours un peu de mal à aimer les comédies musicale. Alors à longueur de temps, non ça finirait vraiment par être horrible. Coller à lui, elle hocha la tête avant de prendre un petit air triste : « -tellement... » bien sur que c’était compliqué de ne pas le voir quand elle le voulait, et de le savoir fatigué lorsqu’il rentrait. Mais bientôt elle trouverait du boulot, enfin elle prendrait une décision et ça deviendrait peut être encore plus compliqué. Ils passeraient peut être des semaines sans se voir, sans pouvoir se toucher ou s’embrasser. Elle lui sourit avant de déposé un baiser sur son nez et de dire à voix basse : « -menteur... » il était fatigué, ça se voyait. Elle le sentait. « -demain c’est toi qui fait la grasse matinée, et moi qui m’occupe de tout. Promis je mets pas le feu à la cuisine. » Lucious avait prit l’habitude d’être aux petits soins, mais elle voulait aussi avoir cette place. Elle avait largement son quota d’heure de sommeil. « -on va pas rentrer tard de toute façon, ils doivent eux aussi être exténué… » Mais bon, il fallait quand même aller le voir ce petit bébé !

Kate prit son verre en souriant à Lucious, avant de lever le bras pour porter un toast au bébé. « -vous allez adorer ! » commenta Kate en parlant de la bouteille qu’avait choisi Lucious. Puis elle se mis à rire avec June en entendant le méli mélo de son homme. La journaliste déposa sa main sur sa cuisse, avant de le regarder partir avec Marco. « -hiii !! vous êtes trop mimi tous les deux ! » chuchota June fidèle à elle même. « -biberon ? » demanda la journaliste en regardant sa copine qui répondit avec son naturel déconcertant et son franc parlé pire que le sien : « -bien sur ! j’allais pas abimer ces deux là ! » elle montra ses seins avant d’ajouter : « -et puis comme ça on se lève à tour de rôle. » Les deux femmes avaient convenu de se voir juste entre filles pour parler de tous les détails, évitant ainsi à Marco de revivre l’accouchement, et à Lucious de subir tout ça. « ça me fait tellement plaisir de te voir, ça fait trop longtemps. » Les deux femmes regardèrent Lucious et Kate mis quelques secondes à comprendre se demandant si il voulait dire par là qu’elle avait grossis. Mais en voyant la quantité de nourriture elle capta.

« -non mais d’ailleurs en parlant de ça, tu repars pas là bas hein ? » demanda June.
« -non, pas là bas en tout cas. Jerry non plus. On s’est vu la semaine dernière pour en parler. C’est bon on a coché la case : on passe risque nos vies, maintenant on a plus envie de : on profite de nos moitié. » Un rapide regard pour Lucious. « -je réfléchis encore... » confia la jeune femme à son amie qui répondit : « -tu as bien raison, sage décision. Oh on dirait qu’elle a entendu que vous étiez arrivé ! » La petite venait de se mettre à pleurer dans le babyphone. Lorsque Marco arriva avec elle dans les bras, Kate sourit avec une énorme tendresse. « -oh regarder moi cette June miniature ! Je peux ? » demanda t elle au papa. Il lui confia la petite demoiselle qui semblait vouloir des câlins plus qu’un biberon. « -bonjour petite princesse… moi c’est Katelyn… Je suis ravie de te rencontrer… » la petite se frotta les yeux et Kate ajouta toujours d’une voix douce : « -oh ba oui, c’est compliqué la vie de bébé…oh ba non pleure pas… je suis pas méchante... » une grimace et assez désemparé elle redonna la petite à son papa. Le biberon ne se fit pas attendre et Kate plongea le nez dans son verre, sa main venant de poser sur le genou de Lucious. En voir en vrai, ça confortait dans l’idée de ne pas en avoir… Ceux des autres c’était très bien comme ça. "-du coup vous habitez ensemble? Vous avez trouvé un appartement, non parce que je peux vous trouver un loft de rêve si vous voulez." demanda June sans savoir où elle s'aventurait.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095016909408
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095048517311


avatar :copyright:️ TAG



Katelyn semblait avoir laissé son esprit divaguer au même titre que le sien concernant leur vie sous forme de Walt Disney. En effet, une aspirine serait la bienvenue à l’issue de la journée, acquiesçant à sa remarque. Il était fatigué, il commençait à le sentir en se posant contre la paroi de l’ascenseur. Il avait beau dire que ça allait, la jeune femme ne crut pas pour autant à son mensonge « J’ai une bonne assurance, n’ait crainte », mais l’idée de se reposer demain n’était pas pour lui déplaire et déposa un baiser sur la joue de Katelyn en remerciement « Si tu veux que l’on joue les prolongations sous les draps, il ne faudrait pas qu’on rentre trop tard », laissant son regard poursuivre le sous-entendu. Oui, il avait bien envie de lui retirer cette robe à l’issue de leur soirée.

Lucious avait bien cru que sa plaisanterie allait faire un plat, et il pouvait presque suivre le fil de leur pensée jusqu’à comprendre ce qu’il sous-entendait « C’était une plaisanterie. Laissez-faire ! » tout en balayant sa blague d’un revers de main et prit place aux côtés de la jeune femme. Le sujet du travail ne mit pas longtemps à arriver sur la table. Le millionnaire caressa le dos de sa moitié tout en la laissant expliquer la situation. Il avait été soulagé en apprenant qu’elle ne repartirait pas risquer sa vie à l’autre bout du monde pour un reportage. Il sourit à son petit coup d’œil en sa direction. Oui, elle réfléchissait et il faisait en sorte de lui laissait du temps et de l’espace pour le faire. C’était sa vie professionnelle, il voulait qu’elle s’épanouisse dans son domaine, alors il était hors de question pour lui d’être un frein à sa carrière. La conversation fut rapidement close en entendant le cri du bébé. Un regard attendri se posa sur sa petite-amie tenant le bébé entre ses bras. La maternité lui allait bien. Mais les pleurs lui passèrent bien vite l’envie. En effet, ils avaient pris la bonne décision en n’en voulant pas. De toute manière, ils avaient une vie incompatible avec cela. Chez les autres, c’était parfait.
Lucious laissa Katelyn reprendre place à ses côtés, souriant en sentant sa main sur son genou. Ils avaient besoin d’être continuellement en contact, de se toucher. Un froncement de sourcil en entendant la question de June. Elle n’était pas au courant ? « On vit ensemble depuis son retour. Tu le savais pas ? … Enfin, vivre ensemble est un grand mot vu qu’elle garde toujours ses bagages prêtes au cas où il faudrait partir dans l’instant ». Il avait tenté de tout faire pour qu’elle se sente chez elle et pourtant, voir ses valises chaque soir lui faisait comprendre que ce n’était pas le cas. Il retira lentement sa main de son dos pour saisir son verre « Mais merci pour la proposition… » tout en lançant un bref regard en direction de Katelyn. Il se leva ensuite pour récupérer le bébé et jouer avec « Ça va toi ? Oh ! Que t’es à croquer ! » avant de la tendre au père « Je crois qu’elle t’a laissé une livraison… » et hors de question de changer une couche. Il avait déjà donné avec sa nièce. Il retourna donc auprès de Katelyn, saisissant son verre de vin entre ses deux mains.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins

Kate avait le regard rivé sur le bébé qui buvait tranquillement son biberon dans les bras de son père. Elle était vraiment trop mimi. Enfin, la journaliste savait très bien que parfois même ses parents ne devaient pas la trouver si mignonne que ça. La jolie brune releva doucement les yeux sur June avec un petit sourire. Il fallait toujours qu’elle mette les pieds dans le plat ! « -oui, non c’est vrai je te l’ai peut être pas dis... » répondit Kate en espérant que cela allait clore la conversation. Mais Lucious répondit et lorsqu’il parla de ses valises elle le regarda quelques secondes sans rien dire. Kate passa une mèche de ses cheveux derrière son oreille et répondit : « -je sais… j’ai pas encore pris le temps d’envahir les lieux... » un nouveau regard pour Lucious qui voulait dire on verra ça plus tard, j’ai compris le message merci, puis elle reprit en se tournant vers June, laissant Luci discuter avec le bébé. « -c’est gentil ma belle, mais pour le moment on a décidé de vivre chez Lucious. On fera appelle à toi si jamais on a besoin ne t’en fais pas. » Puis elle vida son verre avant de le garder entre les mains.

Elle ne porta même pas attention à Lucious et au bébé. Pourtant c’était une scène adorable. Un léger malaise s’était emparé d’elle. Lorsqu’il prit place sur le canapé, elle se leva pour s’excuser et se rendre à la salle de bain. Kate se lava les mains, avant de se regarder dans le miroir. Hé merde… Bon de toute façon ça n’était pas en restant ici qu’elle allait régler le sujet. Et ils n’allaient pas parler de ça devant leurs amis. Donc, autant revenir et profiter de la soirée. Un soupire avant qu’elle n’affiche un joli sourire en revenant près de la petite que Marco avant changé. La journaliste resta debout, marchant de long en large dans les pièces, berçant le bébé en chantonnant une berceuse douce. Marco et June discutait avec Lucious, parlant du restaurant, et d’autres choses. Kate préféra rester en tête à tête avec Maxine jusqu’à ce que June demande : « -Kate, on a quelque chose à te demander. » Elle se tourna vers eux et dit : « -je veux bien la garde de temps en temps, mais dans un moment… là c’est encore un peu trop petit pour moi… J’aurai peur de vous la casser ! » cela eut le mérite de faire rire les parents. Elle n’osa pas regarder Lucious. « -on voudrait que tu sois sa marraine. » La jeune femme ne pu qu’ouvrir de grands yeux avant de sourire et de dire vraiment émue : « -je sais pas si je suis la plus qualifié pour ça mais oui… je veux bien… » puis elle regarda la petite et lui souffla : « -je vais t’apprendre tout un tas de trucs supers ma belle ! » Elle releva la tête et ajouta en riant : « -pff j’en pleure presque... » En gardant la petite dans ses bras, Katelyn revint s’asseoir.

Marco posa la question qu’on pose à tout les couples sans enfants : « -et vous alors ? Vous pensez à en avoir ? » Kate leva les yeux sur Lucious. La dessus ils étaient d’accord au moins. « -non. On en discuté, et non. Enfin moi j'ai pas changé d'avis en tout cas.» message subliminal pour Lucious qui ne concernait pas les bébés. C’était leur choix. Point à la ligne. « -on profitera de toi sans avoir les inconvénients ! » ajouta Kate en caressant la joue de la petite qui semblait vouloir dormir à nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095016909408
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095048517311


avatar :copyright:️ TAG



Ce fut sans aucune obligation que Lucious avait convié la jeune femme à venir vivre avec lui. Il le lui avait proposé, parce qu’il avait envie de l’avoir dans les pattes le matin. Néanmoins, voir ses valises trôner sur le parquet de leur chambre à coucher avait fini par l’inquiéter, par lui imposer des questionnements. Malheureusement, il n’était pas parvenu à trouver un moment d’accalmie pour aborder le sujet. Enfin, c’était avant que June ne le lance, malgré elle. Avec toute la sincérité qui le caractérisait, il évoqua cette ombre au tableau. Pas le temps d’envahir les lieux. Le millionnaire avait laissé de la place dans son dressing, dans ses placards depuis le premier jour et ils n’avaient jamais été comblés. Il n’était pas certain que cette excuse soit sincère, mais plutôt un écran de fumée pour ne pas ancrer un peu plus le conflit qui se dessinait entre eux. Ils semblaient être aux prémices de leur première dispute… Il comprit à son regard que ce n’était que partie remise. Mais le « chez Lucious » lui fit mal. Le millionnaire considérait cet appartement comme le leur, mais pas comme le sien. Était-ce cela le problème ? Que c’était son nom inscrit sur le contrat d’acquisition ? Une gorgée de vin et trouva refuge auprès du bébé qu’il prit dans ses bras. Un bref moment…

Lorsque ce dernier reprit place aux côtés de Katelyn, elle trouva une excuse pour s’éloigner de lui. Il l’observa s’éloigner, le cœur serré. Il aurait préféré évoquer tout cela dans l’intimité, et non en public. « Et le restaurant ? » demanda Marco pour tenter d’apaiser la tension qui commençait à naitre dans le couple. Une gorgée de vin et répondit « Il marche bien. J’envisage peut-être d’en ouvrir un second. Je dois en parler avec… avec Katelyn » tout en soupirant en prononçant le prénom de sa dulcinée. Il passait déjà son temps au travail, Lucious n’avait pas envie qu’elle croie qu’il trouvait refuge dans le travail pour ne pas passer de temps avec elle. C’était juste qu’il prenait plaisir à s’investir dans un projet personnel « Vous devriez venir un de ces jours, ça serait avec plaisir » alors que Katelyn revenait vers eux. Il avait commencé à mettre de la distance entre eux et Katelyn la maintenait. Un sourire en entendant la proposition de June et la manière qu’elle fut émue face à cela. Marraine. Ce n'était pas rien.

Finalement, elle décida de revenir vers lui et acquiesça à la réponse de sa moitié « On les préfère chez les autres ». Il aurait pu rajouter, comme les animaux, mais il n’était pas sûr de faire sensation avec une telle réponse. Il sourit en entendant Katelyn parler au bébé « Et vous, vous en voulez un deuxième ? » « Tu as vu nos têtes ? Ait un peu pitié de nous, s’il te plaît ! » rétorqua June en montrant leurs deux visages, ce qui amusa le millionnaire qui leva les mains « D’accord, d’accord. Si vous voulez, on a une maison de vacances en bord de mer pour vous détendre. Ça vous ferait le plus grand bien et vous faites garder la petite » tout en haussant les épaules. Lucious avait sciemment évoqué la maison de vacances comme étant la leur, à tous les deux, afin de faire comprendre à la jeune femme que ce qu’il avait, était aussi à elle…



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins

Kate était honorée, vraiment, que June et Marco veuille faire d’elle la marraine de leur princesse. Elle était émue et elle accepta bien entendu. Même si elle ne promettait pas d’être la hauteur tout de suite. Comme elle venait de le dire, pour le moment Maxine était encore trop petite pour elle. Mais dans quelques temps, elle serait déjà certainement plus à l’aise. Kate avait décidé de ne pas garder cette distance avec Lucious toute la soirée. Parce que ça la faisait souffrir inutilement. Ils n’avaient pas eut le temps de se voir de la journée, alors être loin de lui ainsi, laisser cette histoire de valise ruiner leur soirée. Non, elle n’avait pas envie de ça. C’était bon, elle avait prit un peu de temps pour avaler la pilule, maintenant ils en parleraient comme deux adultes plus tard.

June avait regardé Kate quelques instants. Kate pouvait presque lire dans ses pensées. Alors elle ajouta d’un ton posé pour que son amie comprenne bien ce qu’elle allait dire, et surtout assimile de fait que cette décision avait été mûrement réfléchit : « -oui June, on en a discuté tout les deux, un bon moment et oui, on aura pas de bébé. » Katelyn n’avait pas envie que ses amis crois qu’elle se laissait diriger par Lucious et ses envies personnelles. Ils adoraient tous le millionnaires, ils avaient tous poussé pour qu’elle soit enfin en couple avec lui, et maintenant c’était un peu comme si ils se posaient seulement les questions. Il n’y avait que Sara qui était totalement cool avec tout ça.

La nouvelle marraine se leva avec lenteur, la princesse venait de s’endormir. Du regard elle demanda où se trouvait la chambre pour poser la petite. Lorsqu’elle passa la porte, elle entendit les mots de Lucious. Elle déposa le bébé dans son lit, avant de revenir à pas de loup. Le couple s’était dirigé vers la cuisine pour la suite du dîner. Kate profita de se moment pour s’approcher du millionnaire, prendre place à côté de lui et venir déposer ses lèvres dans son cou avant de souffler à son oreille un je t’aime. Elle avait comprit son message, tout comme il avait comprit le sien.

La soirée se passa tranquillement, mais part respect pour les parents fatigués qu’étaient June et Marco, ils ne s’éternisèrent pas. Pas un mot durant le trajet en voiture, Kate détestait parlé ici avec la présence du chauffeur. Même si elle appréciait fortement Gary. Ce fut seulement dans ascenseur qu’elle ouvrit la bouche : « -t’as pas osé m’en parler plus tôt ? » Elle le regarda quelques secondes avant de baisser les yeux et de soupirer. « -c’est pas que j’ai pas trouvé le temps… je… j’y suis pas arrivée... » Kate ferma les yeux avant que la porte ne s’ouvre et qu’elle sorte de là. Elle posa sa veste, son sac et ses talons en silence. Puis elle se rendit dans la chambre et regarda ses valises pour lesquelles ils étaient en train de commencer à se prendre la tête. Un nouveau soupire et après un pincement de lèvres elle ajouta: "-j'ai pas osé prendre cette place... Tout comme j'ai encore du mal à me sentir ici chez moi... Tu peux comprendre que c'est pas évident pour moi non? Je t'ai dis que... que parfois ça serait plus difficile à accepter..." Elle parlait de Rachel. Ici c'était l'appartement dans lequel il avait vécu avec sa femme. Tout ici en quelques sortes étaient encore à elle. Et Kate ne s'était pas senti à l'aise avec l'idée de s'imposer dans ce décor.

Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 802
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et enfin heureux.  


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095016909408
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] 200724095048517311


avatar :copyright:️ TAG



La question concernant leur probable future parentalité ne les étonna guère, d’autant plus venant de jeunes parents. Ce qui étonna par contre le millionnaire, ce fut le regard appuyé de June sur sa petite-amie, comme pour s’assurer que sa moitié ne se résignait pas à être mère parce que lui, ne voulait pas d’enfants. Il ne l’avait obligé à rien. Arron s’en était déjà, malheureusement, chargé par le passé. Mais il se tût pour ne pas altérer la bonne ambiance qui régnait. De toute manière, Katelyn se chargea de le lui faire comprendre à sa manière. Son regard la suivit alors qu’elle s’éloignait avec le bébé endormi tout en poursuivant la conversation avec le jeune couple. Il trouvait que le rôle de marraine lui allait à merveille. Perdu dans ses pensées, seul dans le salon, fixant son fond de verre dansant entre ses mains, Lucious releva ses prunelles azur sur Katelyn lorsqu’elle prit place à ses côtés, souriant en sentant ses lèvres contre son cou et ces petits mots qui lui faisaient toujours autant d’effets « Je t’aime aussi ». Et ce fut avec plus de tranquillité d’esprit qu’ils passèrent le reste de la soirée ensemble. Une soirée qui, comme le lui avait promis Katelyn, ne s’était pas éternisée, leur permettant ainsi de rentrer à une heure convenable. Le retour se fit dans un silence de plomb, laissant Lucious gamberger dans son coin de la banquette.

Un silence de plomb que Lucious était prêt à faire durer, appuyé contre la paroi de l’ascenseur, mains dans les poches et regard rivé sur le sol. Mais Katelyn en décida autrement et lui fit relever lentement ses yeux clairs sur elle « Parce que je passe énormément de temps au travail et que lorsque je rentre, c’est pour profiter de toi. Des bons moments… ». Cela paraissait être une évidence pour le millionnaire qui était fatigué et qui ne souhaitait qu’une chose, allait se coucher. Pourtant, sa petite-amie semblait vouloir aborder le sujet ce soir « Je sais » et sortit de l’ascenseur sans un regard, retirant sa veste de costume qu’il déposa négligemment sur le canapé, et ses chaussures qu’il laissa trainer dans l’entrée. Il retira son gilet tout en suivant Katelyn dans la chambre, osant un bref regard en direction des valises. Oui, elle s’obstinait à aborder le sujet à cette heure plus que tardive. Ses mains sur les hanches, il posa ses yeux clairs sur elle « Pourquoi tu ne m’as rien dit avant ? Comme au moment où je t’ai proposé de venir emménager ici ? ». Il se passa une main dans ses boucles blondes « Bien sûr que je comprends. C’est pour ça que j’ai tenté de te faire une place dans chacun des placards, dans le dressing, dans la salle de bain. Pour te permettre de mettre ton empreinte dans cette appartement ». Il avait fait des efforts et pourtant, les valises jonchaient toujours le parquet de leur chambre « Tu aurais gardé le silence combien de temps si June n’en avait pas parlé ? ». Le millionnaire retira le reste de son costume qu’il troqua contre son pyjama. Il n’y aurait pas de prolongation sous les draps ce soir. Il n’en avait pas envie « Si tu ne te sens pas chez toi ici Kate, prends un appartement. Parce que je ne peux pas combattre contre cela, et encore moins ce soir alors que je suis épuisé ». Lucious poussa un soupir « Et je ne ferai pas l’acquisition d’un nouvel appartement au bout de seulement trois semaines de relation. Je ne dis pas que je crois pas en nous. Ne te méprends pas sur mes propos. Je dis juste que… ce n’est pas le moment ». Il grimaça tout en prenant son oreiller « Ce n’est pas le moment de parler de tout ça. Tu l'as remarqué toi-même, je suis fatigué. On voit ça demain. Je suis épuisé, je risque de ronfler, je vais donc dormir dans la chambre d’ami » et déposa un baiser sur la joue de Katelyn, se dirigeant ensuite dans la chambre, mais s’arrêta avant de franchir la porte « J’essaie d’instaurer de la communication dans notre relation, et tu n’as pas joué le jeu » avant d'ajouter « Et tu m'expliques le regard appuyé de June ? Depuis quand tes amis se méfient de l'influence que je pourrais avoir sur toi ?» avant de balayer sa question de la main. Il était épuisé, éreinté et ne voulait pas se disputer avec Katelyn. Il quitta donc la pièce pour se rendre dans la chambre d’ami, se laissant tomber sur le lit.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 752
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

200722101050447068.png
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis journaliste et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Tumblr_m9vt8dIpdk1rxsuqdo1_r3_500
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] AdeptImprobableAmericanalligator-small


avatar :copyright:️ Twins

Des bons moments… Dans une vie de couple il y avait forcement de mauvais moments également. Ces mots lui brûlèrent les lèvres mais elle n’en dit rien. Ne souhaitant pas aggraver la situation. Il savais… Mais il n’avait rien dit. Oui, elle voulait en parler maintenant, parce qu’elle sentait que ça lui pesait. Mais Lucious ne semblait pas disposer à en faire de même. « -parce que je pensais pas que... » elle leva les yeux vers le plafond. Peut importait. La discussion allait être stérile. Visiblement il n’était pas près à vouloir se mettre quelques secondes à sa place. Même s’il lui disait comprendre, elle en doutait. Il n’y avait pas seulement cette histoire de place dans les étagères. Elle ne possedait pas grand-chose, mais il y avait quelques meubles, quelques décos qu’elle aimait et dont elle ne souhaitait pas se séparer. Et pourtant, elle voyait mal ses meubles trouvés en vide greniers se marier à merveille avec le déco classe et chic de l’appartement. « -je sais pas… ça fait seulement deux semaines que je vis ici, je pensais pas que ça avait autant d’importance à tes yeux. Que tu me laissais du temps... » il lui avait dit sur la plage lui laisser ce temps. Pourtant ce soir, ça n’était pas le cas.

Ce qu’il ajouta lui fit mal. Est ce qu’elle aurait du faire un autre choix ? Pourtant après cette semaine à la plage avec lui, Kate avait pensé pouvoir affronter le fantôme de Rachel. Pas prendre sa place, mais du moins parvenir à se faire une place. Elle avait essayé. Plus d’une fois elle s’était plantée devant les étagères vides… Mais elle avait renoncé à chaque fois. Manquant de courage certainement. Encore une fois, ayant peur de mal faire, de le brusquer. Kalteyn était consciente des efforts qu’il avait fait pour elle, de son deuil qu’il avait réalisé durant cette année loin l’un de l’autre. Elle s’était dit, à tord qu’il aurait peut être du mal à voir ses affaires à la place de ceux de sa femme… Croisant les bras, elle ne répondit rien.

Kate le laissa partir, sans chercher à dire quoi que se soit pour se défendre, sans chercher à le retenir. Elle resta de dos dans l’embrasure de la porte, encaissant ses accusations, elle se mordit les lèvres et ferma les yeux. Lorsque la porte de la chambre d’ami se referma, elle se réfugia dans la salle de bain, fermant le verrou pour la première fois depuis qu’elle était ici. Les deux mains contre le lavabo, elle se mis à pleurer. Cela durant quelques longues minutes avant qu’elle ne retire sa robe, se démaquille et prenne une douche chaude. En sortant, elle enfila un jogging et un débardeur avant de revenir dans la chambre. Katelyn fixa quelques instants ses valises, avant de prendre son portable, de brancher des écouteurs et les enfoncer dans ses oreilles. Elle lança la playlist qu’elle s’était fait après leur séparation. Un mélange de chanson douce et triste à la fois, parlant d’amour. Certaines ne dataient pas d’hier. La plus part en français. Puis elle déposa sur le lit la première valise. L’ouvrit et en sorti une pile de vêtements. Elle les déposa sur la première étagère. Ainsi de suite jusqu’à ce que la valise soit enfin vide. Elle en fit de même avec la seconde, avant de les ranger toutes deux dans la penderie.

Un regard pour le lit vide. Et elle alla trouver refuge sur le canapé ses écouteurs toujours dans les oreilles. Kate ne dormis pas beaucoup et au petit matin elle enfila des affaires de sport pour partir courir. Cela lui ferait du bien. Elle ne laissa aucun mot. Plus rien à elle ne traînait dans l’appartement. La journaliste couru une bonne heure, s’arrêtant seulement lorsque ses poumons commencèrent à la brûler. Au pieds de l’immeuble, elle hésita. Elle regarda ses clés avant de faire signe à un taxi. Elle envoya l’adresse du garde meuble à Lucious sans lui dire de quoi il s’agissait, lui demandant de la rejoindre s’il voulait bien. Lorsqu’elle ouvrit la porte, elle regarda les cartons et les meubles entassés à la va vite. Laissant glisser ses doigts sur la surface d’une console, elle constata la poussière qui s’était installée sur sa vie passée. La jeune femme ouvrit un carton sur lequel il était écrit NOUS. A l’intérieur elle trouva les photos qu’ils avaient faites à Paris, la rose qu’il lui avait offerte en guide de pardon, qu’elle avait gardé après l’avoir fait sécher. Les tickets de théatre de la pièce qu’ils étaient aller voir là bas, qu’elle avait tant aimé…

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Une confrontation inévitable entre deux mondes [Kate/Luci]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: