Le deal à ne pas rater :
LEGO : Le 2eme à -50%
Voir le deal

Partagez
 
 
 

  Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 166
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

tENkRsdf_o.png
Jeremiah
Hunter

J'ai 32 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis capitaine de police et je m'en sors bien, si on veut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Fils à maman, capitaine d'aviron puis capitaine de police. Tout va bien, on aurait pu croire. Tout est toujours très bien allé. Jusqu'à ce que papa pointe le bout de son nez, un beau jour. La crasse, la suie et les odeurs de souffre dans son sillage. Il a toujours su qu'il n'était pas normal, Jeremiah. Il aurait préféré se contenter de ça. Plutôt que de savoir.


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Rlpw

Mais les cartes de la vieille Marga ont toujours su.

Demi-diable, il a refusé la main offerte par le géniteur, grand marquis des enfers. Se frayant une place parmi les vivants en écoutant au loin le lent tic-tac des enfers.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Tumblr_n9w42zJXlE1tdyqk1o1_500

Le démon & la sorcière.
C'aurait pu être une sitcom. De mauvaises impressions en mal-entendus, un quiproquo qui a faillit conduire le duo droit dans le mur. Après une discussion sous alcool dans les toilettes d'un club, semblerait qu'ils aient mis un peu les choses à plat. et qu'ils puissent se donner une seconde chance.

Tic, tac, la sentence est tombée. Elle l'accepte, venu des enfers ou pas. Un nouveau pas de géant entre eux. Faut-il encore qu'il s'accepte lui-même. Mais ça, peut-être qu'elle peut l'y aider.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy



Sam Claflin
Il ne s’était pas attendu à ce genre de matinée. Ni de déjeuner. Il y a pas mal de choses qui avait été dites ou faites auxquelles il ne s’était pas vraiment attendues, ni préparées,le pauvre Jeremiah. Alors terminer le repas en silence et retourner à la maison pour digérer tout ça, ce n’avait pas été du luxe. Oui, ça avait été une super matinée. Oui, ça avait aussi été bien mieux que ce à quoi il s’était attendu. (Et oui, il avait déjà peur pour la prochaine sortie.) Mais une fois de retour entre ses murs et sous le regard suspicieux de Sauron, tout ça lui avait soudain semblé vachement lointain. Le même genre de sensation qu’à la sortie d’une séance de cinéma. Soudain désoeuvré malgré les travaux à l’étage, il s’était rendu à une réunion pour remettre les pieds sur terre et tout ça à plat au moins au fond de son crâne. Pas de Bhoo (?) en vue cette fois. Il lui enverra un texto plus tard, et il verra bien. Trop de femmes, ouais.

A ce propos, il s’était définitivement porté malheur. Alors qu’il avait repris ses monochromes blancs plus tard dans la journée, avec une pensée pour le sermon d'Hannah à ce même propos le matin même (et le “soit sage” auquel il était en train de désobéir), c’est bien maman Hunter qui lui avait passé un coup de fil. Bon en réalité, ce n’était pas hyper surprenant puisqu’elle profitait qu’il ne bosse pas pour le voir ou lui parler un maximum. (Et que comme toute bonne maman, elle s’inquiétait dès qu’il se retournait un ongle.) Il avait eu droit à un interrogatoire à peine dissimulé, môman sentant très bien que son fiston lui cachait des trucs, jusqu’à ce qu’elle laisse tombé, reniflant aussi bien que ce n’était peut-être pas le moment d’en causer. Il râle tout le temps après sa tête en l’air de mère qui s’acharne à lui coller du bacon dans le réfrigérateur, mais elle a nettement plus de flaire qu’il ne le pense. Bref. Ca encore, c’était la bonne partie de son “malheur”. La moins bonne ce fut pour le lendemain soir.

Il avait passé l’essentiel de sa journée à terminer sa peinture et à communiquer avec miss Brown par texto. Elle avait même eu droit à une photo de ses murs quand il eut terminé (pas peu fier wesh). Bon il avait eu l’immense flemme d’enduire les quelques droits pour lisser le truc donc c’était pas parfait, mais c’était bien plus que correct pour un type qui avait pour seule expérience un tuto youtube. Au moins il avait pas dégueulassé les plaintes et la moquette, ni fait de grosse traces blanc plus clair sur le plafond. Et puis la nuit était tombée et le téléphone avait sonné. Jeremiah avait mit plusieurs secondes à réagir en voyant le nom de la vampire s’afficher sur son écran (avec la photo du Voldemort de Rowling en photo de contact ahah). Sauf que ça n’avait pas eu l’effet comique escompté tant il avait été surpris de son appel. Exceptée la première fois où, intéressée par le sang démoniaque qu’elle avait reniflé dans ses veines, elle était entrée en contact avec lui d’elle-même, jamais plus ça ne s’était fait dans ce sens ça. C’était toujours lui qui l’appelait, elle. Une histoire de domination. D’où la surprise. Si bien qu’il avait failli l’envoyer sur messagerie, ne décrochant qu’au dernier moment.

Le flic avait appelé Hannah dans la foulée. Pas qu’il lui propose réellement de participer à cette enquête totalement officieuse au compte de la reine des glaces mais il doutait qu’elle décline “l’invitation”. Et puis surtout, ce dont il ne doutait pas, c’est qu’elle viendrait en personne le crucifier si elle apprenait qu’il était parti bosser sur une affaires d'assassinats de vampires tout seul et qu’en plus il était passé voir Blondie-Voldy. Donc il l’avait mis au courant du peu dont Winnifred l’avait informé : plusieurs suceurs de sang plus ou moins sous son giron, retrouvé assassinés depuis mi-février, dont un nouveau ce soir. Ils en étaient à cinq pertes “officiellement”, avait précisé queen B d’un ton qui en disait long, même si Jeremiah ne savait pas encore quoi. Il saurait sur place. Pas la peine de tergiverser au téléphone.

C’est une heure plus tard qu’il se retrouve à patienter devant les énormes baraques blanches des plus riches parmi les plus riches Londoniens s’étant établis à Kensington. Entre le porche en fer forgé, les autres étages, les au moins trois balcons visibles, et la pierre de taille, ça sent l’argent et le pouvoir à plein nez. Même sans savoir qui habite dedans, t’as pas envie de lui chercher des noises. Mais quand tu sais que celle-ci est occupée par une vampire tricentenaire, t’as moyen envie d’y balancer des oeufs la nuit d’Halloween. Il s’est allumé une clope, Jeremiah. Oui, non, c’est pas bien, mais il ne lui reste que ça, et il ne peut pas tout arrêter d’un coup sinon il va juste péter une durite et tout reprendre. Et il a au moins besoin de ça pour supporter la blonde de l’enfer, à défaut de pouvoir se vider un verre de sky. Meeeh. Un verre, please, juste un petit. C’est pour la bonne cause.

Hannah arrive à point nommé pour mettre fin à la tentation qui tente de s’insinuer par voie détourner dans ses veines. Jeremiah à le temps d’éprouver une once de soulagement avant d’être pris d’un autre doute. Et il lui dit bonjour comment maintenant ? (Questionnement de collégien bonjour). Il se penche vers elle pour lui déposer une simple bise sur la joue.

_ Salut.

Il lui jette un regard un brin septique du genre “c’est comme ça qu’on fait ?”. Avant de lui adresser un sourire un peu plus amusé, même si un poil maladroit.

_ Content que tu sois venue. D’ailleurs j’t’en ai pas parlé au téléphone, mais tu vas être payée au moins deux fois c’mois-ci. La maîtresse des lieux est plutôt généreuse. Ou alors elle n’a plus trop la notion de l’argent …


Ou alors elle l’a tout à fait. Le flic plisse les yeux en direction de l’entrée. Winnifred doit connaître le prix de chaque chose dans c’bas monde selon la personne à qui elle s’adresse. Le prix du service, le prix de la discrétion, et le prix du silence. Concernant Jeremiah c’est plutôt ce dernier qui fait aligner les zéros. Plus les dédommagements pour l’agacement que Winnifred a tendance à entraîner. En toute connaissance de cause bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 589
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Original
Bree Kish
Oh oui que la matinée avait été géniale, Hannah flotté sur un petit nuage en retournant vers son appartement. A tel point que sur la route elle avait failli rentrer dans le cul d’une autre voiture. Oups ! Au moins ce petit coup de stress lui avais remis les idées en place, ne serais ce que le temps d’arriver un bon port et surtout d’éviter un accident. Ce serait bien dommage de mourir si jeune, sans avoir eu l’opportunité de se taper Jeremiah. Ah, ah, ah ! Hum…De toute façon, la rouquine n’a pas trop l’occasion de se repasser ce qui a eu lieu avec le grand brun, puisqu’elle doit accueillir chez elle Alexia et Charlie, pour un gouter entre filles et qu’elle doit encore préparer les pâtisseries. Brown est d’ailleurs bien contente de revoir la brunette, ça la rassure un peu qu’elle vienne, parce que ça veut dire qu’elle n’est pas au courant qu’elle s’est fait dégager à son profit. Ou quelque chose du genre. Ok, la jeune femme s’en veut pas mal de se sentir soulagée, mais Charlie trouvera bien un autre gars sur qui succombera à son charme. Elle a tout pour plaire en plus, donc, elle peut avoir qui elle veut en dehors de son supérieur. Voila ! Puis ça évite des embrouilles entre amies en plus. Parfait !

Moment cuisine achevée, la sorcière mets un peu d’ordre dans son salon, puis la blonde et la brune arrivent et les trois amies passent un très bon moment. Ça faisait même quelques temps que les jeunes femmes, n’avait pas eu ce genre d’après-midi tranquille. Avec les horaires d’Hannah, ou le fait qu’Alexia bosse parfois les week-ends, c’est toujours un peu compliqué de se retrouver. Et puis en dehors du côté pro, elles ont aussi leur familles, d’autres amis et leurs soucis. Donc la rouquine profite bien. Il y a juste un moment ou Charlie tire la tronche du siècle, en voyant son livre de magie pour enfants. C’est devenu tellement coutumier pour elle de le lire, qu’elle a tendance à le laisser trainer n’importe où. Les quelques personnes qui l’ont vu s’en sont plus amuser qu’autre chose, alors la réaction de son amie l’a quelque peu étonnée. Bon, Brown a tout de même menti en disant qu’elle avait dégoté le bouquin dans au fin fond d’une ressourcerie, et qu’elle l’avait feuilleté par curiosité et qu’elle ne comptait pas le garder. Mlle King rassurée, les trois jeunes femmes avaient pu terminer leur gouter tranquillement. Il n’empêche qu’Hannah garder tout de même une drôle d’impression de ce qu’il c’était passé. Sans doute parce que l’air dégoutée de Charlie l’avait blessée, comme si la magie pouvait être un truc sale…Et puis, ça avait fait naitre des questions également, des questions sur lesquelles elle ne voulait pas s’appesantir pour le moment.

Le lendemain, Hannah partage son temps entre ses dessins et une discussion par texto avec Jeremiah. Elle a aussi le droit à des nouvelles de ses supérieurs, lui proposant d’aller ratisser avec d’autres le Snowdonia National Park, au cas ou il resterait des Wendigos dans le coin. C’est peu probable, mais sait-on jamais. Elle accepte donc, parce que de toute façon elle n’a pas grand-chose d’autre à branler. Bon, il y a fort à parier que son capitaine fasse la tronche s’il l’apprend, mais comme il est censé être en repos, elle se voit mal lui proposer de venir. Entre deux messages avec le loulou, elle reçoit un appel de Richard Woods le sorcier noir, qui va peut-être devenir son tuteur dans le domaine magique. Il lui propose une rencontre rapide ce jour, juste pour discuter sur sa situation et évaluer son potentiel magique. La rouquine s’y rend donc non sans une certaine angoisse, Richard est cependant un homme avenant et très gentlemen, rien avoir avec ce qu’elle s’imaginait d’un sorcier noir. Cependant, et même si cet homme n’y peut rien, leur échange lui laisse un gout amer et une angoisse sourde dans le creux du ventre.

D’après lui et des petits exercices qu’il lui a fait faire, Brown a un très bon potentiel magique. Mieux encore, avec un entrainement rigoureux, elle pourrait grave niquer des mères. Bon, il ne l’a pas dit comme ça, mais c’est ce que ça sous entendait. Cependant la ou le bat blesse, c’est lorsque Richard lui a annoncé qu’elle est une sorcière grise, forcément elle n’a pas été choquée plus que ça, elle trouvait même cool de pouvoir utiliser plusieurs types de magie différents. Mais visiblement, dans leur monde, les sorcières grises ça ne court pas les rues et c’est même quelque chose de pas très normal. La bonne blague. Mr Woods lui se fiche bien qu’Hannah, soit noire, blanche, ou même grise, lui il voit surtout son potentiel et serait ravi de l’aider à le développer. Mais qu’en revanche, elle devra faire attention, les personnes comme elle ne sont pas des masses appréciées par en haut et en bas, ni par certains autres méta-humains. En gros, « Gare à ton cul quoi Miss Brown ! ». Il ne s’explique pas non plus comment ses parents, humains jusqu’à preuve du contraire, ont pu mettre au monde une sorcière. Sans doute qu’elle devrait creuser dans sa généalogie, car il très rare que de simple mortel puisse avoir un enfant doté de capacité magique. Globalement, il y a de toute façon trop de zones d’ombre pour que Richard puisse lui donner un avis franc sur elle. Il ne peut émettre que des suppositions, qu’il préfère garder pour lui pour le moment, ne voulant pas l’inquiéter plus que nécessaire.

Donc ouais, elle est sacrément dubitative après cet échange. Y que la photo des murs de Jeremiah qui arrive à la faire sourire, c’est moins pire que ce qu’elle avait imaginé et à dire vrai, il ne s’en est même pas trop mal tiré. Heureusement, la sorcière, grise donc, à la chance de ne pas ruminer trop longtemps, puisque dans la soirée, elle reçoit un appel de l’artiste Hunter, lui proposant une petite enquête officieuse pour le compte de la blondasse pété du ciboulot. Bon ça l’emmerde vaguement d’aider l’autre cul blanc, mais ça l’emmerde encore plus de laisser Jeremiah y aller seul. Bref, plusieurs des siens se sont fait zigouiller, donc si Madame Winnifred a contacté son supérieur, c’est pour qu’ils retrouvent le ou les meurtriers. « Déduction tout à fait remarquable officier Brown ».

Hannah rejoint donc Jeremiah à Kensington, dans un coin bien bourge au vu des baraques qu’elle aperçoit autour d’elle. Elle se la met bien Vampirella, pas évident pour faire le ménage, mais elle se doute que ça ne doit pas être elle qui se tape ce genre de tâche ingrate. Bon malgré la journée, un peu disons moisie qu’elle a vécu, Brown est tout de même contente de retrouver son capitaine. Encore plus lorsqu’il dépose une bise sur sa joue, ce qui la fait instantanément sourire. On est loin, même à des années lumières de la façon dont ils se saluaient au tout début. Enfin…

— Hello !

Bon, elle sent bien l’odeur de clope sur lui, mais elle ne dit rien, le houspiller serait contreproductif. La jeune femme garde donc son sourire et hoche la tête face à sa question muette. Puis ils entrent dans le vif du sujet.

— Bah je n’allais pas te laisser y aller seul ! Par contre, le double salaire je ne suis pas contre, répond la rouquine. Je suppos qu’elle ne doit pas être à ça prés…

La sorcière jette un coup d’œil à la vaste propriété qui se tient devant elle, clairement, Winnifred Bartholomew n’a absolument aucun souci d’argent. En revanche, une question lui vient en tête, même deux questions.

— Voldy sait que tu va être accompagné au moins ? questionne Hannah. Et, euh…Pourquoi elle s’est directement adressé à toi et pas à nos supérieurs ?


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 166
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

tENkRsdf_o.png
Jeremiah
Hunter

J'ai 32 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis capitaine de police et je m'en sors bien, si on veut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Fils à maman, capitaine d'aviron puis capitaine de police. Tout va bien, on aurait pu croire. Tout est toujours très bien allé. Jusqu'à ce que papa pointe le bout de son nez, un beau jour. La crasse, la suie et les odeurs de souffre dans son sillage. Il a toujours su qu'il n'était pas normal, Jeremiah. Il aurait préféré se contenter de ça. Plutôt que de savoir.


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Rlpw

Mais les cartes de la vieille Marga ont toujours su.

Demi-diable, il a refusé la main offerte par le géniteur, grand marquis des enfers. Se frayant une place parmi les vivants en écoutant au loin le lent tic-tac des enfers.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Tumblr_n9w42zJXlE1tdyqk1o1_500

Le démon & la sorcière.
C'aurait pu être une sitcom. De mauvaises impressions en mal-entendus, un quiproquo qui a faillit conduire le duo droit dans le mur. Après une discussion sous alcool dans les toilettes d'un club, semblerait qu'ils aient mis un peu les choses à plat. et qu'ils puissent se donner une seconde chance.

Tic, tac, la sentence est tombée. Elle l'accepte, venu des enfers ou pas. Un nouveau pas de géant entre eux. Faut-il encore qu'il s'accepte lui-même. Mais ça, peut-être qu'elle peut l'y aider.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy



Sam Claflin
Ok, le petit bisou c’était le bon choix donc. Et bah, il progresse vite finalement le petit Jeremiah. Pas de raison de paniquer. Mais il est vraiment content qu’elle soit venue. Pas qu’il est besoin d’un soutien moral particulier pour supporter la blonde, mais juste parce qu’il est content qu’elle soit là. C’est tout. Mouais, lui aussi il tourne vaguement fleur bleue, va falloir surveiller ça de près. Pas maintenant en tout cas, l’ambiance ne se prête pas franchement au romantisme.

_ Non, mais ça n’a aucune espèce d’importance. Elle veut que ce soit réglé. Que ce soit par une ou deux personnes, elle se formalisera pas d’ce détail. Et puis elle se vengera sur moi plus tard, si ça lui plait pas...

Le flic hausse les épaules d’un air blasé. Vengeance c’est un bien grand mot. Il aura plus de photos que d’habitudes, et devra lui payer encore quelques restos hors de prix pour rien. Et elle décrétera peut-être qu’il lui doit un service pour ça. Mais en dehors d’un profond agacement, y aura pas mort d’homme.

_ Politique, répond le brun d’un seul mot expéditif avant de poser ses fesses contre la tesla garée le long du trottoir et de se lancer dans un exposé un peu plus détaillé que ça. Sinon miss Brown risque que lui arracher les yeux. Elle supportait le capitaine ronchon taciturne tant qu’elle ne le connaissait pas. Maintenant, il est cuit. Soit il parle, soit elle lui fait cracher le morceau. C’est beau l’am… erm. Trop tôt pour cette blague.

_ Winnifred est à une place assez particulière de la hiérarchie vampire. Pour résumer, il y a un “souverain” par zone géographique, pour ici c’est l’Europe de l’Ouest. En-dessous ce sont les hauts-commandants dont Winnifred fait parti. Ils gèrent les factions vampires, ou clans si tu préfères, de zones géographique plus petites. Ils sont deux dans le sud de l’Angleterre et cinq, il me semble, pour tout le Royaume-Uni. En-dessous il y a donc les chefs de factions, puis leurs lieutenants et enfin les troufions de base. Et au milieu de tout ça, bien sûr chacun d’entre eux doit obéissance à son créateur.

Notre dame doit donc rendre des comptes à ses homologues et son supérieur d’un côté, et à ses vassaux de l’autre. Ca fait un bail que les vampires sont censés avoir arrêté de bouffer des humains … non-consentants. Donc si elle contacte nos supérieurs, elle officialise le fait que vraisemblablement des humains s’en prennent à eux. Ce qui risque de faire péter un câble aux factions les moins stables. Et si elle règle le problème elle-même, elle va à l’encontre des lois établies par ses supérieurs et le conseil para-naturel. Ce qu’elle ne veut surtout pas.

En gros j’suis son joker.


Est-ce que c’est un sourire satisfait qui se peint largement sur les lippes de Jeremiah Hunter ? Oh que oui. Clairement, il n’en profitera pas (trop) pour emmerder la blonde, car il sait très bien qu’elle trouvera rapidement une autre solution s’il lui casse les pieds. Mais que cette autre solution risque d’être moche d’une manière ou d’une autre. Alors il va éviter de trop foutre la merde pour sa satisfaction personnelle. Même si c’est un putain de pied d’être la solution au problème de Dame Bartholomew, anoblit par la reine Victoria en personne (bitch please). Donc il prend encore le temps d’observer la bâtisse d’un air absolument ravi, les mains dans les poches. Bon, faudrait pas que l’autre ne le voit et ne se mette à imaginer qu’il est content de la voir mais … nan. Aucun risque. La blonde sait parfaitement tout ce qu’elle fait et tout ce qu’elle inspire aux gens.

Jeremiah se décolle finalement de la bagnole qui vaut la plus d'la moitié du prix de sa maison, en se disant qu’il en marchandera peut-être une en échange de son service. Ahah ! Oui, non, mec, on se calme, le pouvoir ça te monte trop vite à la tête. Le brun passe le portail qui sépare la rue d’une courte allées bordées d’arbres et de massifs de fleurs. Il s’arrête sous le toit de verre du perron et se tourne vers Hannah.

_ Par contre, évite de l’appeler Voldy, hein. Ni Winnie. Appelle-la… L’appelle pas, ce sera plus simple.

Ils s’approchent de la porte d’entrée ornée d’une grosse tête de loup qui tient un anneau doré dans sa gueule. Jeremiah a perdu son sourire et fronce légèrement les sourcils, arrêtant son geste pour frapper à la porte.

_ Dis-toi qu’c’est faux. Tout c’que tu vois, tout ce qu’ils te disent. Pas qu’ils te veulent du mal, ils te feront que dalle du moment où tu les provoques pas mais … bah c’est politique. Tout. Absolument tout.

Lui y compris. Ou en tout cas l’intérêt que Winnifred lui porte. Jeremiah attrape l’anneau en or et l’abat contre le battant. Il faut moins de deux secondes pour que la porte noir ne s’ouvre sur une jeune femme brune en robe bustier jaune qui les invitent à entrer dans le hall, les informant que “Maitresse Winnifred arrive” en pointant du doigt les escaliers en pierre blanches qui descendent de part et d’autre du grand hall. Elle s’éclipse par les passages entre les deux volées de marches d’où ils peuvent apercevoir d’autres personnes s'affairer, principalement au téléphone.

Jeremiah balaye les lieux du regard avant de le tourner vers Hannah, un sourire en coin, attendant sa réaction. Vampire londonienne vous dîtes ? Ils se retrouvent soudain propulsés au coeur de Miami. Pierre et boiseries blanches, tapisseries azurées, turquoises et cyans. Des éléments de décorations roses, dorés, fleuris ou bien à l’effigie de perroquets, flamants roses ou ananas. Les fenêtres bien que calfeutrées ont été doublées de sorte de donner l’illusion de donner sur un extérieur ensoleillé qui illumine les lieux d’une lumière artificielle chaude. Une multitude de plantes exotiques en plastique (de haute qualités cependant) viennent donner un air presque chaleureux au lieu. Le problème reste le froid. La même température à l’intérieur qu’à l'extérieur. Et encore. Il leur est donc facile de différencier les humains des vampires parmi les personnes devant eux. Les uns vêtus pour un cocktail au bord de la piscine, les autres nettement plus couverts. Mais classes quand même.

_ Capitaine Hunter !

La voix de Winnifred, aussi chaleureuse qu’elle puisse l’être, résonne dans le hall. Le brun soupire et lève les yeux, saluant leur hôtesse d’un signe de tête. La blonde leur adresse un grand sourire du haut des escaliers avant de les dévaler à une vitesse impossible à atteindre pour une humaine avec une telle paire de godasses aux pieds. T’façon, Jeremiah est persuadé qu’il faut être au moins un vampire bicentenaire pour arriver à marcher sans se péter la cheville avec des machins pareils. Mais ni la hauteur vertigineuse des stilettos de la vampire, ni la robe blanche extrêmement moulante n’ont l’air de perturber sa démarche d’une quelconque façon. Talons posés sur le marbre du rez-de-chaussé, elle les rejoint d’un pas tout aussi énergique, faisant sauter ses boucles sur ses épaules. Mais à mesure qu’elle s’approche, la température perd encore quelques degrés, soumise à l’aura de puissance de la maîtresse des lieux. Aura que Jeremiah s’est toujours bien gardé de regarder en face.

_ Hannah Brown, je suppose.

Elle adresse un sourire accueillant à Hannah. Madame a fait ses recherches visiblement. Ses narines s’agitent une seconde et elle se tourne vers Jeremiah avec un air taquin et pseudo-admiratif, lui pinçant “affectueusement” le bras. Le flic s’abstient de réagir.

_ Tu sais décidément bien t’entourer mon cher hybride... Tu ferais vraiment des merveilles parmi nous. L’offre tient toujours, tu sais...
_ Tu permets qu’j’y réfléchisse une autre fois. Tu m’as pas appelé pour parler de mon plan de carrière,
répond-il, las, en inclinant la tête.

Soupire bruyant et Winnifred lève les yeux au ciel avant de la posés sur Hannah, les deux mains ancrés sur ses hanches. Faussement scandalisée.

_ Un rabat-joie cet homme… Parlons business alors. Je peux vous offrir quelque chose pour vous réchauffer au moins ? Café, thé ? Quelque chose de plus fort ? A condition de continuer de marcher droit ensuite, tout de même.

Non mais c’est qu’elle ferait presque de l’humour avec son grand sourire. Un claquement de doigt, et elle fait apparaître de derrière un pan de mur un jeune type prêt à prendre leur commande. C’est beau la vie de riche.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 589
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Original
Bree Kish
Bien, bien, si sa présence ne dérange pas Voldy, alors c’est parfait. Parce que bon, elle n’aurait pas aimé se pointer la bouche en cœur en compagnie de Hunter, pour finir par comprendre que, bah non, elle n’a strictement rien à foutre là. En revanche, le truc de la vengeance si ça ne plait pas à la blondasse, lui fait froncer les sourcils. C’est quoi cette histoire ? Mais l’air vaguement blasé du flic, lui fait dire que finalement ce n’est peut-être rien de grave. Faudra tout de même qu’elle lui pose la question en temps voulu, histoire d’être sûr qu’il n’y a pas anguille sous roches. Bref, Jeremiah lui explique ensuite que si Madame n’a pas daigné appeler leur supérieur, c’est pour une raison politique. Géniale, la politique humaine l’emmerde déjà de base, alors celle des vampires, elle s’en cogne plus ou moins de la même manière. Néanmoins, elle écoute attentivement les explications de son capitaine et hausse légèrement les sourcils, ça fait très hiérarchie comme au temps des rois et des reines. Par contre, quand bien même elle aurait contacté leurs supérieurs, elle ne voit pas trop pourquoi les factions les moins stables auraient pété un plomb. Rien ne garantis que ce soient des humains les meurtriers. Ça aurait été juste un prétexte pour bouffer de l’humain selon elle. Bref. Mais enfin, elle comprend mieux pourquoi elle a contacté Jeremiah, dans un cas comme dans l’autre, elle risque plus ou moins d’être emmerdé. Dooonnnncc, elle refile le bébé à d’autres.

— C’est quoi déjà le salaire ? questionne Hannah en souriant. Je suis sûr que tu peux négocier plus. En tous cas, je suis fière de toi Jeremiah, tu m’as tout bien expliqué en évitant de lâcher uniquement trois mots !

La rouquine lui tapote gentiment le haut de la tête, avant de tourner à nouveau le visage vers la demeure. Ils n’y sont même pas encore entrés qu’elle en a déjà marre, elle a eu un échantillon de la blondinette quand ils étaient partis en mission avec les Hooper. Brown c’était même fait la réflexion qu’après ce coup de fil, elle ne voudrait jamais la rencontrer. Le destin est une sacrée salope par moment. Enfin bon, elle va le faire le topo et après ils iront faire leur enquête de leur côté, c’est donc juste un très mauvais moment à passer. « L’enfer c’était pire, garde bien ça en tête ! ». La rouquine emboite donc le pas au grand brun et ils arrivent bien vite sur le perron, et avant de frapper, le demi-démon lui donne un conseil.

— T’en fais pas, je sais me tenir et j’ai encore le souvenir de son coup de téléphone en tête.

Ouais, ouais, donc un moins d’un vrai gros souci, il y a peu de chance que Miss Brown rentre dans le lard de Miss Bartholomew. Alors qu’il va pour frapper à la porte à l’aide d’un gros anneau en or…Est-ce que c’est du vrai or, ou juste la finition qui est en or ? De toute façon, or ou pas, ce n’est pas vraiment important. En revanche, et peut-être à tort, le « ils te feront que dalle du moment où tu les provoques pas » lui fait froncer les sourcils. Namého ! Ça va ouais, elle sait se montrer diplomate quand elle veut, elle est as une putain de tank. Marmonnement. Puis une jeune (?) femme, vient leur ouvrir comme si elle était prête pour un p’tit cocktail, leur précisant que « Maitresse Winnifred arrive ». Oouuhh, cette déclaration a un côté BDSM non ? Non !

Sinon la décoration on en parle ? Si elle trouve son petit appartement parfois un peu trop coloré, à côté de cet endroit en vérité, son chez elle est d’une grande sobriété. On dirait que quelqu’un a mangé des Lucky charms, avant de les vomir un peu partout dans la demeure. Bon elle abuse un peu, mais que ça fait quand beaucoup de couleurs différentes. Oh ! Elle n’avait pas vu les flamands roses et les ananas. Le regard de Jeremiah se pose sur elle, il a un sourire en coin et semble attendre sa réaction. Hannah s’approche de lui, n’ayant pas oublié que les vampires on l’ouïe fine.

— Tu devrais lui demander qui est son décorateur, ça serait du plus bel effet chez toi, dit-elle en faisant un vague signe vers un perroquet doré.

En revanche, ça aurait été bien que la température ambiante colle avec la décoration ensoleillée. Il fait beaucoup plus froid dedans que dehors. La rouquine perd cependant rapidement son sourire, quand la voix de la blonde se fait entendre dans le hall et qu’elle la découvre en haut de l’escalier, elle aussi en robe de soirée. C’est une belle femme, Brown ne va pas dire le contraire, mais les vêtements classes c’est pour quoi ? Se donner un genre ? Ça a tout de même un côté un peu ridicule. En attendant, il y a un frisson désagréable qui lui descend le long de la colonne vertébrale, comme à chaque fois qu’elle croise un vampire, mais avec Voldy, c’est puissance milles. Beurk, beurk !

La vampire descend ensuite « rapidement », c’est peu de le dire, la volée de marche et la voila au rez-de-chaussée si vite qu’elle n’aurait même pas eu le temps de dire ouf. La…jeune femme, on va dire vu son apparence, s’approche d’eux et à mesure qu’elle marche, il fait de plus en plus froid, sans doute qu’Hannah aurait dû venir en combinaison de ski. La vache, manquerait plus qu’elle chope un rhume en intérieur. Il n’empêche que la rouquine est bien surprise que Winnie connaisse son nom et ça ne lui plait pas, absolument pas. Si la blonde sourit l’air accueillante, la rousse à beaucoup de mal à esquisser un sourire et il lui est compliqué de ne pas froncer les sourcils et de ne pas la questionner sur la façon dont elle a découvert ça. Et vas y qu’elle la renifle et vas y qu’elle touche Jeremiah. Elle commence à se dire qu’elle aurait dû attendre dehors.

Toujours est-il qu’elle écoute avec intérêt l’échange entre la blonde et le brun. Alors comme ça, Maitresse Winnifred, cherche à débaucher Jeremiah Hunter ! On en apprend tous jours dis donc. Bon, elle se doute que son supérieur n’est absolument pas chaud, pour la rejoindre, enfin elle suppose. Elle jette d’ailleurs un regard à son très cher demi-démon, l’air de dire WTF.

— Ah ça, c’est une vraie plaie Mr Hunter.

Elle n’en pense pas un mot, c’est juste pour l’embêter un peu. D’ailleurs elle lui offre même un rapide sourire quand leur hôte regarde ailleurs. Vivement qu’ils dégagent. Elle ne sait pas trop pourquoi, mais cet endroit lui fout les glandes. Hannah décline la proposition, hors de question de boire quoi que ce soit venant d’ici. La blondinette leur fait ensuite signe de la suivre et les voila dans un vaste salon, aussi colorés que le reste de la piaule. Ah ! Finalement c’est peut-être ça le fond du problème, vampire et couleur, étrangement ça un côté malsain pour elle. Ouais, ouais vivement qu’ils filent.


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 166
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

tENkRsdf_o.png
Jeremiah
Hunter

J'ai 32 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis capitaine de police et je m'en sors bien, si on veut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Fils à maman, capitaine d'aviron puis capitaine de police. Tout va bien, on aurait pu croire. Tout est toujours très bien allé. Jusqu'à ce que papa pointe le bout de son nez, un beau jour. La crasse, la suie et les odeurs de souffre dans son sillage. Il a toujours su qu'il n'était pas normal, Jeremiah. Il aurait préféré se contenter de ça. Plutôt que de savoir.


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Rlpw

Mais les cartes de la vieille Marga ont toujours su.

Demi-diable, il a refusé la main offerte par le géniteur, grand marquis des enfers. Se frayant une place parmi les vivants en écoutant au loin le lent tic-tac des enfers.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Tumblr_n9w42zJXlE1tdyqk1o1_500

Le démon & la sorcière.
C'aurait pu être une sitcom. De mauvaises impressions en mal-entendus, un quiproquo qui a faillit conduire le duo droit dans le mur. Après une discussion sous alcool dans les toilettes d'un club, semblerait qu'ils aient mis un peu les choses à plat. et qu'ils puissent se donner une seconde chance.

Tic, tac, la sentence est tombée. Elle l'accepte, venu des enfers ou pas. Un nouveau pas de géant entre eux. Faut-il encore qu'il s'accepte lui-même. Mais ça, peut-être qu'elle peut l'y aider.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy



Sam Claflin


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 89956802cb386819f126a909d7985f5835185eb6
Elle est beaucoup trop de bonne humeur compte tenu de la situation. Il n’a pas franchement souvenir de l’avoir déjà vu aussi avenante. Certainement qu’elle n’a aucune envie de composer avec les sensibilités de chacun en plus du problème principal. Ils n’ont pas beaucoup de points communs, et Jeremiah n’a pas non plus de sympathie particulière envers la vampire, mais sur ce point au moins, ils sont tout à fait raccords. Même s’ils ne se contentent, ni l’un ni l’autre, de simples civilités polies quand ils s’adressent la parole. Une question d’habitude finalement. Alors le flic ne relève pas plus les dires et attitudes de Winnie, se contentant de regards entendus envers Hannah. “J’t’avais prévenue qu’elle est space.” Et la rouquine qui répond tout aussi silencieusement “ah oui, mais j'm'attendais pas à ce genre de space.”

Jeremiah décline à son tour la proposition de Dame Bartholomew. Ils ne sont pas là pour boire un coup et échanger des banalités. La blonde n’affiche aucune réaction à leurs refus, et se contente d’hocher la tête avant de les inviter à la suivre. Elle décampe de l’entrée à une vitesse toujours aussi soutenue, ralentissant dans les secondes suivantes, se souvenant certainement qu’elle est suivit par des non-vampires, et que faire courir des gens ne les met jamais dans de bonnes dispositions. Un type en costume bordeau, chemise blanche à moitié ouverte et cheveux blonds noués en catogan se met, plus ou moins, sur leur passage. Le brun reconnaît le vampire qui s’était pointé à la petite sauterie de combats de loup-garous pour leur filer un coup de main. Deklann les saluent d’un signe puis informe Winnifred qu’un certain Gower refuse de leurs transmettre ses effectifs.

_ Rappelle-moi ce petit con, et informe-le que si nous devons le rappeler une nouvelle fois : décrocher son putain de téléphone sera la dernière chose qu’il fera en tant que chef de faction.

La reine des glaces a brusquement perdu son masque. Elle a les dents qui claquent quand elle cause. Et Jeremiah se dit que ce brave Gower risque de ne pas se faire simplement licencié, s’il gonfle trop sa chère maîtresse. En tout cas, le blond n’a pas l’air de se formaliser outre mesure du sort de son congénère et soupire doucement en dégainant son téléphone.

Winnifred reprend sa route et se fend d’une explication à l’intention des deux flics.

_ Il semblerait que certains des imbéciles qui servent de chefs aux clans vampires de Londres ont préféré dissimulés d’autres de ces “assassinats”. Donc il se peut que l’on décompte plus de cinq disparitions.

C’était donc ça, le scepticisme notable que Jeremiah avait remarqué pendant son coup de téléphone. Sorti du salon, le trio travers un couloir au papier-peint totalement saturé de flamants-roses, ce qui dessine un sourire sur les lèvres du flic et entraîne un coup d’oeil vers sa coéquipière.

_ Et donc vous avez eu un nouveau mort aujourd’hui, dit-il en se raclant la gorge. Faire genre de s’intéresser davantage à l’affaire qu’à sa décoration intérieure.
_ Mort ? Nous sommes déjà morts, trésor … soupire la vampire. Mais oui, nous en avons retrouvé un ce soir. Une équipe s’est rendue sur place et a tout rapatrié ici.
_ Comment ça tout ?


Pourquoi ne pas plutôt aller sur la scène de crime directement ? Elle compte leur montrer quoi, au sous-sol visiblement, puisqu’ils descendent un escalier désormais ? Mais elle ne lui répond pas, un regard par dessus l’épaule. Enfin au sous-sol, à la décoration nettement plus épurée, Winnifred ouvre une porte et leur fait un signe du menton pour les inviter à jeter un oeil à l'intérieur.

_ Si vous vouliez des nouvelles, les deux petits s’en sortent plutôt bien. Ils se sont même fait des copains.

Jeremiah tire une tronche de quinze kilomètres de long en découvrant quatre goules, dont les deux qu’ils avaient récupérés le mois précédent, en train de s’occuper du linge. Ok. Très bien. Il ne sait pas bien que faire de cette information. Mais de toute façon il faut passer à autre chose vite fait puisque Winnie passe à la suite. Cette fois, la porte suivante s’ouvre sur … une morgue. Ok. Très bien. Des tables visiblement occupées même si les corps sont planqués sous des draps blancs, des casiers mortuaires sur le murs du fond, certains avec des étiquettes et des tables alignées le long du mur et encombrés de pas mal de trucs … y compris de meubles qui viennent vraisemblablement des scènes de crimes. Dont les cercueils qui servaient de lits aux victimes.

La vampire rejoint la table la plus proche et vire le crap à la même vitesse qu’un magicien qui retire une nappe sans foutre les couverts pas terre. Charmant. Le corps a commencé à s’assécher, un large pieu en bois plantée au milieu de la poitrine, et la tête désolidarisée du cou posée à côté. Paaarfait.

_ Les autres sont dans le même états. Ou était dans le même état. Nous partons assez rapidement en poussière.
Elle ponctue sa phrase en effleurer du bout de l’index le lobe de l’oreille de la tête coupé, qui se décroche et tombe sur la table en métal. Et puis la vampire pointe les tables, les casiers et les objets à tour de rôle.
_ Il reste un corps dans un état à peu près exploitable. Les autres dans les casiers sont presque des tas de sable. Il reste les photos. Ce soir, le … meurtrier, si on peut dire, c’est fait saigné. C’est du sang humain. Nous avons gardé les morceaux de moquette.

Ok, d’acc. Jeremiah hoche la tête et fait le tour des lieux alors que Winnifred s’est installée, jambes croisées sur une table libre. Vérifiant son maquillage dans le reflet de l’inox. Glauque certes, mais pas que … erm. Concentre-toi mec. Le flic renifle et reporte son regard sur le large pieu dans la poitrine de l’autre, scié au ras de la peau. Puis sur la tête tranchée, et l’odeur d’ail qui se dégage de sa bouche visiblement obstruée. Le brun s’éloigne du corps et s’approche des cercueils disposés le long d’un mur. Y trouvant ce qu’il y cherchait : des traces d’une pâte claire sur le bord du coffrage ainsi que du couvercle. fait un signe à Hannan et se tourne vers Winnifed.

_ De l’hostie ?
Elle hoche la tête.
_ Tu sais ce que c’est n’est-ce pas ? Tout cela.
_ Yep … la façon dont Van Helsing supprime Lucy dans le Dracula de Stocker.
_ Exactement.


Le demi-démon grogne et soupire en même temps. Bande de tarés, putain. Faut vraiment être con.
_ C’est quasiment une déclaration de guerre…
_ C’est pour cela que j’aimerais que ce soit ton “camp” qui règle le problème. Je gère mes brebis galeuses, j'apprécierais que vous en fassiez de même.


Ouais. C’est encore plus politique que prévu. Si les vampires s’occupent de cette affaire, ça risque plus d’aggraver la situation qu’autre chose. De la même façon que pour leur enquête avec les vampires qui chassaient les lycanthropes qui eux-même voulaient les exterminer les premiers. Parce que ceux, ouais, faut être plusieurs, qui ont fait ça, en ont clairement après les suceurs de sang, alors si ces derniers répliques, ils ne feront que nourrir l’argumentaire de leurs détracteurs.

_ J’suis presque surpris que la situation n’ait pas encore explosée.
La blonde hausse les sourcils.
_ Tu doutes de mes capacités à contrôler mes troupes ?
_ C’est pas c’que j’ai dit.


Winnifred ne se formalise pas et saute de sa table métallique et file attraper un bout de moquette ensanglantée sous plastique et un sachet contenant des cheveux collés dans une mélasse rougeâtre, qu’elle suspend du bout des doigts sous le nez du flic.

_ Vous avez juste à les retrouver, et à les coffrer. Ça ne devrait pas être trop dur.

Soupire colgate pour faire passer la pilule plus gentiment. Sauf qu’elle a oublié qu’elle avait de sacrées canines. Jeremiah attrape les sachets et les empoche en souriant à son tour.

_ Tu n’as toujours pas accès à notre bases de données ? C’est trop triste.

Elle fronce le nez une seconde, et tend ses doigts qu’elle fait glisser sur la joue du brun.

_ Cela fait partie intégrantes des qualités que je convoite chez toi.

Elle s’éloigne en laissant son index traîner sous son menton. Quelle merveilleuse sensation qu'est celle d'être séparé de la mort par une simple contraction du doigt. La chaire de poule se déploie sur la nuque de Jeremiah. Puis elle s’en va mettre le drap sur le corps, avec un attention toute particulière. Comme si elle bordait son enfant avant de lui souhaiter un bonne nuit.

_ Si vous avez besoin d’autre chose dites-le moi, mais je crains que mon rôle ne doive se limiter à cela dans cette histoire.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 589
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Original
Bree Kish
Bah, elle ne fera jamais la course avec Voldy, ce serait peine perdu vu à la rapidité ou elle va, donc ce serait bien aimable à elle de ralentir. Qu’elle court si elle veut, enfin, plutôt qu’elle marche à une vitesse hallucinante si elle veut, mais la rouquine n’a pas spécialement envie de faire de même. Mais, oh miracle, la blonde semble se souvenir que comparativement à elle, Jeremiah et Hannah se déplace aussi vivement que deux moules. Pas le temps de poursuivre leur chemin, qu’un type qui lui fait penser à un golden boy à cause de ses fringues, se pointe devant eux et les saluent. Ah ! Ils se connaissent ? Il lui faut deux bonnes minutes pour se rappeler en effet, qu’ils se sont brièvement croisés, parce bon, a peine c’était-il pointé que deux secondes après la baston Lycanthrope, vampire sorcière, demi-démon démarré. Donc ouais, elle n’a pas gardé un souvenir impérissable du blond.

Pouf, l’amabilité de Maitresse Winnifred n’aura pas fait long feu. Et qui que soit ce Gower, il serait de bon ton qu’il rentre dans les clous, s’il ne souhaite pas passer de vie à trépas. ‘Fin, façon de parler bien sûr, puisque les vampires sont techniquement morts, sans vraiment l’être totalement. Bref, tout ça pour dire que Brown n’aimerait absolument pas être au service de cette gonzesse. Ce qui lui fait se poser des questions sur les fesses blanches, pendant que la maitresse vampire explique va savoir quoi. Oui bon, ne rien écouter ce n’est pas très pro, mais les problèmes avec le petit personnel elle s’en branle pas mal. Tout ça pour dire qu’elle se demande si, quand quelqu’un se transforme en vampire, il doit rejoindre un clan, ou s’il peut faire sa vie comme il veut ? Comme Heather, du moins lui semble-t-il. A l’occasion, la rouquine lui posera la question, n’ayant pas spécialement envie de discuter de ça avec leur hôte de marque.

Pouah, plus il s’enfonce dans cette maison de l’horreur, plus Hannah en voit…des horreurs. Nan mais clairement, trop flamand rose, tue le flamand rose. La rouquine jette un regard entendu à Hunter quand il lui lance un coup d’œil de côté. Le prochain couloir ça va être quoi ? Pleins de perroquet aux couleurs qui vous font saigner les yeux ? Bah non, puis y la discussion reprend entre Jeremiah et Winnifred, la rouquine ne dit trop rien. D’un parce que son supérieur à l’air de très bien gérer la causette, de deux parce que Brown à le sentiment et va savoir pourquoi, que la blonde s’en branle de son avis et que de trois, bah elle ne veut juste pas lui parler. Oui, oui juste comme ça, gratuitement…Non, pas si gratuitement que ça, mais la miss va éviter d’y penser, au risque de se mettre à fulminer.

La visite de la maison continue avec le sous-sol, dont les couleurs nude pourrait presque la surprendre après ce qu’elle vient de voir. Et Voldy leur annonce tranquillement, tout en ouvrant une porte, que s’ils voulaient des nouvelles des petits, ils vont pouvoir en prendre. Quels petits ?! Hannah vient se planter près de Jeremiah et écarquille les yeux en voyant quatre goules gérer le linge. D’aaacccooorrddd ! C’est tout à fait charmant, c’est cool que les zombies de Kensal Green soient sur la voie de la réhabilitation, bientôt elles pourront déposer des CV chez les teinturiers de Londres. La rouquine émet un vague grognement, évitant ainsi de se fendre la pipe, puis la promenade reprend. Une seconde porte et le trio arrive dans une morgue, des tables en inox, des casiers pour y entreposer des corps, du bazar dans un coin de la pièce fait de meuble en tout genre et des cercueils. Pas le genre de truc qu’on trouve habituellement dans une morgue d’humain.

Bien vite, la vampire leur montrer alors le pourquoi duquel ils sont venu et ici et Hannah découvre un corps asséché, avec la tête juste à côté et un pieu enfoncé dans la poitrine. Visiblement, Buffy est passé par ici, parce que ça ressemble quand même beaucoup à ce que font les chasseurs non ? Après elle n’est pas experte, mais elle ne voit pas ce que ça pourrait être d’autre. Voldy leur explique ensuite ce qu’ils ont à disposition niveau indice, le morceau de moquette en est un très bon surtout avec du sang. Peut-être qu’ils pourront en tirer quelque chose au labo. Par contre, Hunter qui mate l’autre pouffe on en parle ou bien ?! « Vas-y va t’assoir sur ses genoux si tu ne la vois pas d’assez près wesh !! ». Non mais sérieusement. Brown serre bien fort la mâchoire pour éviter d’ouvrir sa grande gueule, et rejoins son capitaine sans broncher, même si sa tronche doit en dire long, prés des cercueils. Observant donc le cercueil devant lequel Hunter se trouve, la rouquine note à son tour la drôle de pâte blanche, qui est visiblement aux dires des deus autres, de l’hostie. Puis ils enchainent sur le fait que c’est de cette façon que Van Helsing zigouille Lucy, mais dans le Dracula de Stocker. Génial, elle n’a jamais lu le livre, elle a juste vu l’un des films sur le célèbre comte vampire, celui de Francis Ford Coppola. Elle ne sait pas trop si le réalisateur a suivi à 100% le film, mais Lucy reçoit un pieu dans le cœur et se fait décapiter si ses souvenirs sont bons. Par contre, pour le coup de l’hostie, la jeune femme ne se rappelle rien.

Hannah se cale ensuite dans un coin de la pièce bras croisés, observant et écoutant le dérouler de la conversation, enfin une conversation, c’est un bien grand mot. On dirait plutôt qu’ils se chicanent. Sinon la blonde commence sérieusement à lui échauffer les écoutilles là. « Non mais vas-y, touche à ton cul meuf ! ». Et Hannah commence à se dire qu’elle lui mettrait bien un pieu quelque part et pas forcément là ou en penses. Winnie partie, Brown tourne son regard vers Hunter et se décolle du coin ou elle c’était calé.

— Bon, je suppose qu’on à faire à des chasseurs de vampires non ? Ou alors à des connards qui imite Van Helsing, vu que vous en avez causé ?

Des copy cat imitant un tueur de monstres, ce ne serait vraiment pas banale comme affaire. Ou alors des abrutis qui se sentent investis d’une mission divine, celle de débarrasser le monde de la lie de l’humanité. Ce ne sont pas les situations qui manquent.

— Bref, je suppose que tu va me donner une charmante explication !

Oui bon, elle un peu vénère là, ça iras mieux  quand ils seront loin de cette immonde baraque. Et surtout, loin de la blondasse.


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 166
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

tENkRsdf_o.png
Jeremiah
Hunter

J'ai 32 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis capitaine de police et je m'en sors bien, si on veut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Fils à maman, capitaine d'aviron puis capitaine de police. Tout va bien, on aurait pu croire. Tout est toujours très bien allé. Jusqu'à ce que papa pointe le bout de son nez, un beau jour. La crasse, la suie et les odeurs de souffre dans son sillage. Il a toujours su qu'il n'était pas normal, Jeremiah. Il aurait préféré se contenter de ça. Plutôt que de savoir.


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Rlpw

Mais les cartes de la vieille Marga ont toujours su.

Demi-diable, il a refusé la main offerte par le géniteur, grand marquis des enfers. Se frayant une place parmi les vivants en écoutant au loin le lent tic-tac des enfers.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Tumblr_n9w42zJXlE1tdyqk1o1_500

Le démon & la sorcière.
C'aurait pu être une sitcom. De mauvaises impressions en mal-entendus, un quiproquo qui a faillit conduire le duo droit dans le mur. Après une discussion sous alcool dans les toilettes d'un club, semblerait qu'ils aient mis un peu les choses à plat. et qu'ils puissent se donner une seconde chance.

Tic, tac, la sentence est tombée. Elle l'accepte, venu des enfers ou pas. Un nouveau pas de géant entre eux. Faut-il encore qu'il s'accepte lui-même. Mais ça, peut-être qu'elle peut l'y aider.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy



Sam Claflin
Bon bah la situation s’est pas mal éclairée. En fait, sans le décorum et les tensions politiques, c’est presque bête et méchant. A condition que l’ADN dans la poche du flic (beurk) donne des résultats. Sinon ça va être nettement moins drôle. Et nettement plus compliqué parce que surveiller tous les vampires de Londres sans éveiller leurs soupçons, ... c’est pas que c’est impossible. Mais c’est impossible. Quand Winnifred propose un surplus d’aide, Jeremiah secoue la tête. Pour l’heure, ils vont déjà aviser la solution simple, et ils verront si ça se complique.

_ J’t’appellerai si besoin.
_ Je décrocherais toujours.


La blonde lui adresse un clin d’oeil et elle prend congé des deux policiers d’un simple signe de tête sans plus en ajouter. L’avantage de cette situation, c’est qu’elle a autre chose à faire que lui chercher des poux. Donc elle s’en va, et la température remonte un peu. A peine a-t-elle passé la porte que la brunette en robe jaune apparait deans la pièce. Elle s'appuie contre l’embrasure d’un air détaché et fait mine de pianoter sur son téléphone. Même si elle est clairement ici pour veiller à leur faits et gestes tant qu’ils sont encore entre les murs de sa maîtresse. Ce n’est pas très dur d’imaginer tout ce que peuvent cacher les portes blanches immaculées de la demeure. Ils viennent déjà de découvrir des goules et une morgue. Dame Bartholomew a sans doute pas mal d’autres pièces aux merveilles et des montagnes de secrets à tenir hors de leur portée. C’est peut-être le seul point qui l’intéresse un poil dans cette proposition d’emploi. Bien qu’il doute qu’elle lui filerait instantanément les clés du royaume. Mais il se peut qu’il soit assez curieux. Dans la limite où toutes ces histoires politiques l’intéresse, c'est à dire tout de même assez peu au final.

Bref. Le brun soupire et balaye à nouveau la morgue des yeux. Y a des trucs à faire qui l’enchantent moyen, mais qu’il va falloir faire quand même. Ca le fatiguerait presque. Hannah se manifeste enfin, drôlement mutique depuis leur arrivée. Ce qui n’est pas plus mal à la vérité. Il se doute que si elle avait ouvert la bouche, ce n’aurait pas été très diplomatique. Leur duo pèche un peu sur ce point d’ailleurs. Jeremiah bascule la tête dans la direction de la rouquine, une main calée contre sa nuque. Il arque un sourcil. C’est quoi ce ton ? Détends-toi wesh, ça n’allait pas être une franche rigolade une rencontre avec un croisement entre Voldemort et Dracula. Fallait s’y attendre, pas d’quoi s’énerver.

_ Euh ouais …

Azy, pourquoi il a l’impression d’être à deux doigts de se faire engueuler ? Il fronce brièvement les sourcils et s’éclaircit la gorge avant de donner sa “charmante explication”. Nan mais c’est quoi cette expression ?

_ C’est pas de simples chasseurs. L’hostie ça sert à rien si c’est pas ingéré. Et leur planter un pieu dans le coeur, si t’as pas la force d’un vampire ou d’un autre méta-humains du genre, c’est une galère sans nom. Et le pieu ou la décapitation … un seul suffit. Ils se sont fait chier à respecter ce qu’ils se passent dans le bouquin comme s’ils suivaient une doctrine. Alors y a de grandes chances que ce soit une bande d’illuminés.

Ou alors c’est pour brouiller les pistes, mais alors là ce serait prendre pas mal de risques pour pas grand-chose. D’autant qu’ils y a un paquet de façon de tuer des suceurs de sang plus simples développées dans la pop-culture. Ils auraient pû copier Buffy, ou Blade, ou Belmont. (Dîtes donc c’est un impératif d’avoir un nom de B pour buter du vampire ?) (Dans ce cas Brown pourra s’y mettre si ça la branche.) (Enfin c’est pas dit qu’il apprécie des masses l’idée.)  Enfin bref, ils auraient pû copier n’importe qui qui ne se sert que d’une seule arme, plus efficace de surcroît. Ce serait plus simple.

Tout en terminant sa “charmante explication”, oui ça lui reste en travers de gorge, Jeremiah rejoint l’autre table d’autopsie et soulève le drap. Il constate en effet les mêmes sévices. Exactement les mêmes à la différence près que ce corps-ci s’est nettement plus desséché et que le crâne s’est à moitié effondré, découvrant les gousses d’ails dans la cavité buccale. Quasiment intactes, donc enfoncées post-mortem. Comme dans le bouquin de toute façon. Le cou n’a pas était découpé de façon très nette ici non plus. Il rabat le drap et rejoint les photos des scènes de crimes. Toutes quasiment intactes, les corps dans les cercueils, sauf la dernière, cercueil renversé et corps sur le sol, quelques meubles dérangés.

_ Ils les attaquent en journée. Peut-être un peu avant le levé de soleil puisque celui-ci s’est réveillé et a eu l’occas’ de tenter de se défendre. Plus les vampires sont vieux, moins ils craignent le soleil.

Voilà, encore une “charmante explication”. Mrh… Il renifle et croise les bras en se tournant vers la rouquine.

_ Bref, va falloir aller en scred faire une recherche adn au labo du poste pour voir si on peut en identifier un vite fait. Besoin d’autres explications ?

Youps, il l’a pas retenue celle-là. Enfin tant pis, hein. C’est pas son putain de boulot de gérer les humeurs des donzelles. Pas pendant le travail en tout cas. Même officieux. Surtout pas officieux. C’est pas le moment de se déconcentrer et de faire une connerie, parce qu’il n’y aura absolument personne pour couvrir leurs arrières si ça tourne mal.

Dans tous les cas, ils n’ont plus grand chose à foutre ici. Une dernière chose avant de partir, il prend en photo la carte des quartiers de Londres qui ont été visés et les localisations des domiciles des … suppressions on va dire. Elle pense à tout la miss Winnie. C’est à elle qu’il devrait faire une offre d’emploi. Pour quand elle laissera tomber son complexe de domination et en aura marre de gérer les conneries des autres. Dans deux ou trois dizaines d’années si elle s’y met tout de suite haha. Erm.

_ Je vous reconduis dehors ?

La petite brunette se manifeste poliment et le flic acquiesce.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 589
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Original
Bree Kish
Pouah ! Non mais sérieux c’est une blague ou bien ? S’ils veulent un moment d’intimité, ils ont qu’à le dire, la rouquine ira voir ailleurs si elle y est ! Mince alors, elle avait rejoint Jeremiah parce qu’elle s'inquiétait sincèrement de l’imaginer seule avec elle, mais, la jeune femme ne pensait pas que ça prendrait un tel tournant. Parce que le grand brun s’en sort très bien seul, visiblement. Bon OK, très clairement la jalousie ça n’aide pas des masses à avoir les yeux en face des trous. Mais elle garde tout de même la net impression que, si l’autre gourdasse aimerait tellement enrôler Hunter dans ses rangs, ce n’est pas seulement à cause des ses aptitudes de flic, ou parce qu’il est un demi-démon. Non, non, c’est encore pour autre chose. Intuition féminine ? Jalousie ? Un mélange des deux ? Maybe. Toujours est-il qu’elle n’a pas franchement apprécié l’échange de fin, et encore moins le clin d’œil appuyé avant de partir.

Non mais c’est bon, son capitaine ce n’est pas le seul mâle de Londres quoi. Charlie, puis elle, ce sera qui la prochaine ?! Et pouf, y a la miss en robe jaune qui leur a ouvert la porte qui arrive juste à ce moment-là, super le timing. Bon, au moins elle ne lorgne pas sur lui et semble plus préposer à les garder à l’œil qu’autre chose. Comme si elle avait envie d’aller fouiner et de tomber sur des goules en petit tablier, qui sont en train de préparer le repas du soir. Beurk ! Donc oui, quand elle s’adresse à nouveau à Jeremiah, ce n’est pas avec le ton le plus jouasse du monde, elle en a conscience. Sans doute qu’elle s’excusera quand l’énervement sera retombé, même si au vu de son attitude, il n’a pas l’air de comprendre pourquoi elle se monte si ronchon. Ouaip, le chemin pour comprendre l’autre sans avoir à en discuter est encore long. ‘Fin bref, elle demande tout de même quelques explications, parce que pour le moment, elle nage un peu là.

— Alors ce serait un genre de secte composé de méta-humains, qui voue un culte à Stocker et semble avoir une dent contre les vampires ? Sans mauvais jeu de mot. Ou alors des humains qui pour x raisons ont décidés de se la jouer Buffy contre les vampires. Peut-être que le pieu et la décapitation, c’est juste pour être sûr d’avoir bien fait le…la chose.

Bah, de toute façon ils peuvent bien émettre toutes les suppositions qu’ils veulent, ils n’en sont qu’au début de l’enquête et vont devoir creuser pour commence à en tirer des pistes. Mais il semble qu’ils aient, ou du moins en partis, le modus operandi. Jeremiah se détourne ensuite après sa charmante explication, puis va examiner un second corps sur une autre table en inox, exactement dans le même état que l’autre, si ce n’est que la tête ne ressemble plus à grand-chose. « Souviens-toi que tu es né poussière et que tu redeviendras poussière ». C’est peu de le dire. Hunter termine son inspection des preuves avec les photos des scènes de crimes, puis il reprend la parole.

— Je me demande quand même comment ils ont pu obtenir les adresses de vampires. Ça ne doit pas être le genre de truc qui se sait si facilement. Je serais passé devant cette baraque sans savoir que V…que euh…sans savoir, il n’y a rien qui laisse devenir que des suceurs de sang se pieutent là.

Hannah fait quelques pas et va inspecter à son tour les photos, alors que Jeremiah renifle et se tourne vers elle, bras croisés. Well, visiblement il semble moyennement apprécier son attitude quelque peu revêche. Surtout quand il ponctue la fin de sa tirade, d’un « Besoin d’autres explications ? »

— Non ça va aller, marmonne Brown avec une grimace.

La jeune femme brune finir par leur proposer de les raccompagner, quelquefois qu’ils n’aient pas retenus le chemin. Même si elle se doute bien que c’est plus pour garantir la sécurité et surtout préserver les secrets de cet endroit. Donc, ils font le chemin inverse dans le silence, on est des loin des œillades moqueuses qu’ils se lançaient à propose du papier peint. Toujours aussi moche sois dit en passant, puis les revoilà à l’extérieur. Merveilleux, la rouquine se sent déjà mille fois mieux maintenant.

— On ne rentre pas chez les flics comme dans un moulin tu sais, explique Brown en pianotant sur son téléphone. Tu as beau être le capitaine Hunter, si tu n’as pas fait la paperasse derrière pour faire une demande d’analyse, ce n’est même pas la peine d’y penser. Mais, comme je suis une femme pleine de ressource, je sais exactement à qui m’adresser pour ça.

Hannah observe l’heure, il est bien trop tard pour qu’une cave à vin soit encore ouverte à cette heure-ci. Cet abruti, quand bien même ce soit le pote de son frère, adore les bonnes bouteilles. Enfin, même si elle ne lui avait rien ramené, il aurait accepté, mais autant le mettre dans de bonnes dispositions.

— T’es pas obligé de m’accompagner, faut d’abord que je passe par un restaurant qui fait aussi cave à vin, ne cherche pas à comprendre, je sais ce que je fais. Tu peux m’attendre Chez Antoinette Victoria, c’est sûr Palmer Street à Westminster. A toi de voir ?


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 166
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

tENkRsdf_o.png
Jeremiah
Hunter

J'ai 32 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis capitaine de police et je m'en sors bien, si on veut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Fils à maman, capitaine d'aviron puis capitaine de police. Tout va bien, on aurait pu croire. Tout est toujours très bien allé. Jusqu'à ce que papa pointe le bout de son nez, un beau jour. La crasse, la suie et les odeurs de souffre dans son sillage. Il a toujours su qu'il n'était pas normal, Jeremiah. Il aurait préféré se contenter de ça. Plutôt que de savoir.


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Rlpw

Mais les cartes de la vieille Marga ont toujours su.

Demi-diable, il a refusé la main offerte par le géniteur, grand marquis des enfers. Se frayant une place parmi les vivants en écoutant au loin le lent tic-tac des enfers.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Tumblr_n9w42zJXlE1tdyqk1o1_500

Le démon & la sorcière.
C'aurait pu être une sitcom. De mauvaises impressions en mal-entendus, un quiproquo qui a faillit conduire le duo droit dans le mur. Après une discussion sous alcool dans les toilettes d'un club, semblerait qu'ils aient mis un peu les choses à plat. et qu'ils puissent se donner une seconde chance.

Tic, tac, la sentence est tombée. Elle l'accepte, venu des enfers ou pas. Un nouveau pas de géant entre eux. Faut-il encore qu'il s'accepte lui-même. Mais ça, peut-être qu'elle peut l'y aider.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy



Sam Claflin
Non mais c’est quoi ce délire ? Il a beau tenter de s’éloigner le plus possible des clichés féminins, Jeremiah peut pas s’empêcher de se demander si la rouquine n’a pas ses règles. Qu’est-ce qu’elle lui fait à tirer la tronche ? Elle n’était pas obligée de venir, hein. Il l’a informée, pas sollicitée. Il se contente de lever les yeux au ciel dans le dos de sa coéquipière pendant qu’ils sortent de la morgue. Il aurait presque préféré de s’faire raccompagner par l’autre tarée. Au moins elle fait pas la gueule sans raison explicite. Sans doute parce que ça fait un bout de temps qu’elle n’a pas eut ses règles, la morte, hahaha. Erm. Nan, c’est vraiment pas drôle en fait. Vraiment pas. Ils s’apprêtent à sortir et le flic laisse son regard traîner une dernière fois sur la décoration des lieux. Il comprend pas le lien entre Winnifred et tout ça. Il sait que dalle sur elle en fait, hormis ce qu’elle montre. C’est à dire très peu. Alors nan, les blagounettes sur sa non-mort sans en connaître les circonstances, c’est pas hyper malin. Bref.

Ils sortent et il fait soudain plus chaud. Sensation hyper perturbante pour le cerveau qui s’attend naturellement à une baisse de température quand ils franchissent les portes. Il remonte l’allée, concentré sur cette drôle d’impression quand Hannah reprend la parole. Il arque un sourcil. C’est quoi cette condescendance ? Il est au courant wesh. C’est bien pour ça qu’il comptait y aller quand tout le monde sera au pieu et faire ça en douce. Plus ou moins. C’est loin d’être un truc rare dans leurs locaux. Y a une zone grise plutôt importante dans leur branche. La même que celle pour les keufs “normaux” qui dissimulent leurs abus de pouvoirs en fait. Quoique utilisée un peu plus intelligemment. La plupart du temps. C’est vraiment un bisounours Hannah Brown quand elle s’y met. M’enfin puisque c’est une ”femme pleine de ressources”, qu’elle fasse. Il va pas cracher sur une diminution du risque dans cette affaire. Jeremiah plonge les mains dans ses poches dans un geste de renfermement en même temps que sa mine s’assombrit et ses lèvres se scellent. Elle se fout clairement de sa gueule ou ça se passe comment ? “Cherche pas à comprendre”. S’il lui dit ça à elle, elle lui gueule dessus. Ou lui fait la gueule. Il va opter pour la seconde option. Il a plus le droit de s’mettre en colère. Et puis si elle a envie de jouer les héros, qu’elle fasse, ça lui facilite la vie.

_ Va, va, qu’il grogne.

Sérieux, il ne s’attendait pas du tout à ce que ce soit elle qui l’irrite le plus ce soir. Après c’est sans doute dû au fait qu’il a l’habitude de l’autre folle et a développé une certaine forme de résilience. Ou juste qu’il s’était dit que ça se passerait bien avec Hannah dans le coin. Et qu’il est juste … déçu. Mouais. Il y réfléchira plus tard. Devant une bière sans alcool. Quelle vie de merde.

_ A toute.

Il dégaine son paquet de clopes pour s’en griller une le temps de rejoindre sa voiture. La première c’était pour la blonde, la deuxième, c’est pour la rousse. Ca l’énerve. Et ça l’énerve que ça l’énerve. Alors ouais, il se fume une autre clope. La troisième de la journée en réalité. Et puis encore une autre. A ruminer dans sa bagnole jusqu’à ce qu’il calme ses nerfs et mette ça de côté. Parce que non, c’est pas le moment de s’énerver, de prendre les trucs personnellement et de faire des conneries.

Il se rend au point de rendez-vous et se cale contre un mur en attendant Hannah. A l’image de la brune de toute à l’heure, il pianote sur son téléphone pour s’occuper. Y a une photo de seins qui pop soudain sur son écran, avec un petit mot de soutien qui passe parfaitement sur les zones à censurer. Mais c’est qu’elle serait presque classe. Une vraie Lady. nan mais elle prend le temps de faire ça et elle veut lui faire croire qu’elle est débordée... Il émet un truc entre le rire et le grognement en supprimant la photo et en rempochant le portable.

Il n’attend plus bien longtemps avant qu’Hannah n’apparaisse. Avec une bouteille de vin. Il fronce le nez et regarde ailleurs. Oui, il en est là. Les clopes, c’étaient pas le seul truc dont il avait fortement envie quand il se tournait les pouces dans sa voiture. Et si c’est réglé pour la nicotine, il s’est rien passé du côté de l’alcool. Et ça passe moins facilement comme envie. C’est quasi douloureux. Alors là, ça ne fait que retourner le couteau dans la plaie. Mais bon, c’est un grand garçon, et c’est pas le moment de se murger (sans compter son abstinence). On serre les dents et on y va.

_ Tu m’expliques maintenant ? Qui est-ce qu’on va voir ?


Et oui, monsieur n’est pas dans la police pour rien. L’est balèze en déductions, ahah. Il a bien compris la situation. Par contre il est un peu curieux de savoir ce qu’elle va raconter à son copain, ou sa copine, pour justifier le service. Hormis la bouteille de rouge. A moins qu’elle ne se soit déjà fait ce genre de contact dans leur petit monde de paillettes. Dans ce cas-ci, il sera tout à fait impressionné.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 589
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Original
Bree Kish
Plus ça va, moins ça va on dirait, ça faisait même un petit moment qu’ils n’avaient pas grogné l’un sur l’autre. Faut croire que même s’ils ont fait du chemin, bah ils finiront toujours par invariablement se prendre la tête. Hannah parce que ce qu’elle à vu dans cette baraque, couplé à son entrevue avec Richard, l’on pas aidé à rester zen très clairement, ça elle en a parfaitement conscience. Et Jeremiah qui ne doit rien biter à son attitude, mais qui semble ne pas vouloir comprendre le pourquoi du comment, et en tires les conclusions qu’il veut. « Mais poses des questions mec ! ». A presque envie de lui dire la rouquine en le secouant comme un prunier. Alors certes, elle pourrait lui expliquer le vrai fond du problème, mais une fois n’est pas coutume, elle n’a pas envie de lui filer les sous-titres. D’emmerde toi ! C’est souvent elle qui va au-devant de lui, donc elle aimerait bien que ce soit pour cette fois.

Bah non, quand elle lui explique que ce n’est pas évident d’entrer dans un poste de police comme ça, monsieur hausse un sourcil et affiche presque un visage outragé. Mais bordel à nouille, Brown ne faisait qu’expliquer un fait, rien de plus. Hélas, le grand brun semble se refermer comme une huitre, en plongeant ses mains dans ses poches et affichant une moue un peu plus contrariée. « GG Hannah ». Elle lui propose tout de même de lui laisser le choix de l’accompagner ou non ? Et c’est non ! Elle ira seule. OK ! SUPER ! PARFAIT ! La rouquine le fixe tout de même avec effarement, et ses yeux s’arrondissent légèrement quand il lui sort un « A toute », l’air de dire va voir ailleurs si j’y suis. La jeune femme secoue doucement la tête, affichant une petite moue triste avant de se détourner, pour rejoindre sa voiture. Peut-être qu’il a juste besoin de retomber en pression, parce qu’elle l’a salement vénère ? Mouais c’est bien possible, mais ce n’est quand même pas cool.

« Concentre-toi sur la mission, les états d’âme de Hunter vont attendre ! »

Oui, oui, l’enquête officieuse. La jeune femme entre donc les coordonnés du restaurant qui fait aussi cave à vin, puis y a plus qu’à. Elle espère juste qu’elle pourra acheter une bouteille sans consommer, la rouquine n’a pas spécialement envie de s’envoyer un verre de vin ce soir. C’est toujours bof l’alcool, même si elle n’est pas officiellement en service. Bon, finalement, elle n’a pas été obligé de se prendre un verre pour pouvoir acheter une bouteille, en revanche putain ce n’est pas donné. Le vin le moins cher devait être à cinquante livres, bon sang, heureusement que la blonde paye le double. Vinasse en poche, y a plus qu’à rejoindre son « prince charmant », qui doit sans doute poireauter devant le diner maintenant. Enfin, un diner haut de gamme, Chez Antoinette Victoria c’est comme la cave à vin ou elle vient de passer, pas pour rien. Josh aime tellement péter dans le luxe.

Quand elle arrive Hunter et caler contre un mur, puis elle le voit rapidement froncer le nez et détourner le regard. Hannah est à deux doigts de repartir à nouveau au quart de tour, quand elle comprend que c’est la bouteille et non elle le problème. Ouais, ça ne doit pas être le truc le plus évident du monde d’avoir du vin sous le nez, cependant, faudra bien qu’il fasse avec quand il sera à des fêtes ou ce genre de truc. En attendant, Hannah cache un peu la bouteille derrière elle, histoire qu’il ne l’ait pas trop en vue.

— Josh, le meilleur ami de Nate, il travaille à la scientifique, je le connais bien également, donc il ne posera pas de question si je lui demande ce service. Et la bouteille de vin, disons que c’est pour le mettre dans des bonnes dispositions.

Elle lui dit ou pas, que Josh l’aime un peu trop beaucoup ? Peut-être que ça lui est égal à Jeremiah, peut-être que ce n’est pas un gros jaloux comme elle ? Mais enfin, pour le principe de la communication. Soupire !

— Fait pas attention s’il me fait du rentre dedans, je l’aime bien mais ça ne va pas plus loin.

Voila, information révélée. Brown fait ensuite signe à Hunter de la suivre, Josh doit déjà être présent. Et en effet, elle le découvre tout au fond du resto et il lui fait signe en souriant quand il l’aperçoit, sourire qu’il perd bien vite en la découvrant accompagné. Bah oui quoi, elle a bien précisé qu’elle venait avec son coéquipier et que c’était une rencontre plus ou moins pro, pas un diner entre potes. Second soupire.

— Salut Josh ! lance Hannah avec enthousiasme. Je te présente Jeremiah, mon supérieur et Jeremiah bah…voici Josh le pote de Nate.

Le brun salut simplement Hunter d’un signe de tête, ce qui fait grimacer brièvement la rouquine. Pouah, elle l’a connu plus jouasse. Enfin, elle s’installe, puis présente la bouteille de vin à Josh, dont le sourire revient en s’en emparant.

— Un pot de vin ? C’est plutôt bof pour une fliquette !
— Mais non, c’est juste un gage de ma sympathie pour le service que tu vas me rendre.
— Vous êtes bien sûr de vous officier Brown.
— Tu ne te serais pas déplacé si tu ne voulais pas m’aider.
— Touché, coulé, réponds-t-il en français avec un sourire de plus en plus Colgate. Difficile de te refuser quoi que ce soit de toute façon.


Raclement de gorge.

— Oui donc…C’est juste pour une simple analyse de sang sur un bout de moquette. Ça devrait le faire ?
— Vous avez la preuve sous la main ?


Hannah se tourne vers Jeremiah, lui demandant silencieusement de lui donner le sachet. Le sourire de Josh a de nouveau disparu, dire qu’il n’apprécie pas Jeremiah est un euphémisme. Mais va falloir qu’il se calme, elle ne lui appartient pas, ni à lui, ni à personne d’autres ! Enfin elle a hâte d’en avoir fini, cette situation est drôlement bizarre.


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 17 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Hentaï] Le Grand Jeu
» 2019 après la chute de New York [DVDRiP] Fantastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: