Partagez
 
 
 

  Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 590
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Original
Bree Kish
Jeremiah et Curtis ensemble ? Ça ferait un drôle de couple. Pas parce que c’est deux mecs, chacun son truc après tout. Juste parce que déjà, elle n’a pas le sentiment qu’ils soient dans ce genre de rapport, qu’on se le dise, il ne serait strictement rien passé entre eux sinon. Hunter l’aurait sans doute gentiment envoyé bouler, sans ne lui laisser aucun espoir qu’ils puissent un jour être un couple en bon et due forme. Mais la rouquine ne peut s’empêcher d’imaginer une soirée avec ce duo d’amoureux fictif, ça causerait peu, ou pas et ça ferais sans doute la tronche pour un oui ou pour un non. Tellement adorable ! Puis bon, de toute façon Mr Hooper est marié à Mrs Hooper, alors à moins que son supérieur n’aurait souhaité partir dans une relation amoureuse. Il y aurait eu peu de chance que ça se produise. À moins que… Brown secoue doucement la tête en souriant, mieux vaux éviter de partir là-dedans, parce que ça fait beaucoup d’hypothèses, dont certaines qu’elle ne souhaite pas effleurer. Ouais, ne faut pas déconner non plus.

À la place, la jeune femme préfère plutôt titiller Hunter qui l’a met un peu trop en boite, en enchaînant les propos un peu trop salaces. C’est lui qui l’a dit après tout, œil pour œil, dent pour dent, donc ce qu’elle lui fait subir n’est qu’un juste retour des choses. Et la tronche qu’il tire pendant son petit numéro d’aguicheuse est impayable. Même quand il la repousse doucement, Hannah continue de se la jouer imperturbable, bien qu’intérieurement, elle se fende la pipe façon royale. Jeremiah se cale ensuite contre la vite, au moins, il a arrêté de lui parler de son numéro pendant la mission du strip-club. Parfait !

— Ça va très bien se finir au contraire, répond Hannah en souriant. C’était juste pour t’emmerder, ce qui est arrivé dans le hammam ne risque pas de se reproduire pour le moment.

À moins que son capitaine ne décide de lui faire à nouveau un massage, ce qui ne risque pas d’arriver aussi avant un moment, pour l’instant l’officier Brown a retrouvé un certain flegme. Puis bon, même si leur tripotage était foutrement sympathique, pour dire les choses poliment, bah la rouquine aimerait bien y mettre les formes avant de passer à la vitesse supérieure. Pas que coucher le premier soir soit une honte, chacun fait bien ce qu’il veut. Mais c’est plutôt une question de faire monter le désir, prendre confiance en soi, apprendre mieux à le connaître. Puis se montrer nue, ce n’est pas non plus le truc le plus évident du monde. Oui, même s’il l’a déjà vu deux fois à moitié à poil, ça ne reste qu’à moitié. Breeeffff !!

Une fois qu’elle aura l’estomac plein, Hannah ne pensera à rien d’autre qu’à se poser quelque part pour entamer le long processus de digestion, point d’activité physique en vu donc. Hormis la marche, le reste est de toute façon à proscrire. Une fois dans le restaurant, Jeremiah recommence à la taquiner face à son surplus d’enthousiasme, il ne peut vraiment pas s’en passer décidément. La rouquine fait tout de même un peu la moue, ça va, elle n’a pas non plus sauté au plafond, c’est sûr qu’à ce niveau là Hunter et elle, ce sont les deux extrêmes. Pas grave, ça ne la dérange pas d’être enthousiaste pour deux. Une fois installés, puis que la rouquine a un peu bavé sur les plats qui lui passe sous le nez, la jeune femme remercie « son chéri » pour l’invitation.

— Suffit de trouver ta madeleine de Proust en matière de boisson sans alcool, perso je ne jure que par le virgin mojito à la fraise. Même si ici, ils n’en font pas, commente la rouquine en observant le menu. Puis pour les restos, ce ne sont pas les établissements végans qui manquent dans la capitale, j’en connais deux de vraiment pas mal du tout. À l’occasion et si tu le veux bien sûr, je pourrais t’y emmener.

Oui parce qu’on se le dise, elle se voit mal lui faire des surprises à chaque fois, elle ne veut pas se montrer ni trop collante, même si ce n’est pas l’envie qui manque, ni trop envahissante. Puis au fond, elle espère que Jeremiah viendra un peu vers elle de lui-même, sans que la jeune femme n’ait pas besoin d’initier la chose. Ça risque de finir par la rendre un peu triste si elle qui fait toujours le premier pas. Les yeux de la rouquine bifurquent à nouveau quelques instants sur les assiettes à proximités, avant de revenir à Jeremiah, puis sur le menu. D’accord, donc elle va éviter les plats avec pleins de petits piments juste devant l’intitulé, que ça pique un peu ne dérange pas la rouquine, mais elle n’a pas spécialement envie d’avoir un incendie dans sa bouche. C’est qu’elle a le palais sensible mademoiselle Brown. Le serveur revient prendre leur commande, puis elle donne la sienne après celle de Hunter. Dhal de lentilles, du poulet Biryani, un naan au fromage aussi pour elle et de la limonade, puis elle en profite pour demander au gars qui fait le service de ne pas trop charger. Ça le fait sourire, ça ne doit pas être la première fois qu’il croise des clients aussi chochotte qu’elle culinairement parlant.

Serveur partit, Hannah pique un peu de pain indien dans le petit panier parce qu’elle a vraiment faim et que ça sent bien trop bon pour qu’elle n’y goute pas. En plus, il est encore tiède, miam ! Tout en mâchant elle observe Jeremiah dont l’attitude lui parait soudainement étrange, y a même son regard qui fuit pendant quelques secondes. Il ne va pas lui faire une syncope quand même ? Elle est à deux doigts de lui demander si tout va bien lorsqu’il ouvre finalement la bouche. Brown déglutit, puis hoche la tête, c’est vrai qu’elle n’avait pas encore eu l’occasion de lui raconter ses avancées sur ce point.

— Alors, ils ne m’ont jamais répondu, je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être qu’une sorcière qui pop de nulle part, c’est louche, même pour notre monde à nous…’Fin, je ne sais pas. Le haut-gradé avec qui j’avais déjà eu l’occasion de discuter de mes pouvoirs, bah, il m’a mis en contact avec une personne de confiance, un sorcier noir et ancien maître de coven du nom de Richard Woods. Il tient une librairie ésotérique à Notting Hill, il a déjà un apprenti, mais il a accepté de me rencontrer pour qu’on discute et voir par la suite s’il y aurait moyen que je devienne aussi son élève.

La rouquine boit une gorgée d’eau avant de reprendre.

— Parce que bon, même si je ne m’en sors pas trop mal pour apprendre des sorts seule, je sais que ça va finir par avoir ses limites surtout quand je passerais à des enchantements plus hardcore. Je n’ai pas spécialement envie de faire exploser mon appartement, avec mon chien et moi dedans !

Pouf, nouvelle bouchée de pain indien et Brown blablate de plus belle.

— En parlant de mes pouvoirs, je n’ai pas encore trouvé la formule magique pour en parler à mes parents, sans mauvais jeu de mot. Mais enfin, je suppose que ça va faire comme avec toi, je vais finir par plus tenir et y aller franco. Je me dis au pire, ils me prennent pour une folle, au pire du pire, ils installent un bûcher dans le jardin pour me faire cramer. Dans les meilleurs des cas, ils m’acceptent et dans le meilleur du meilleur, ils m’acceptent et m’expliquent comment ça se fais que j’ai des pouvoirs.

Hannah sourit et rougit dans le même temps.

— Pardon, je parle encore de top et tu ne peux même pas en placer. Et toi alors, en dehors de faire de la peinture, ce qui m’a franchement étonnée, tu dessines des bonhommes bâtons avec du blanc ? Tu devrais commencer par le crayon de bois, c’est plus économique, qu’elle se moque gentiment. Tu trouves de quoi t’occuper ?


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 167
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

tENkRsdf_o.png
Jeremiah
Hunter

J'ai 32 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis capitaine de police et je m'en sors bien, si on veut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Fils à maman, capitaine d'aviron puis capitaine de police. Tout va bien, on aurait pu croire. Tout est toujours très bien allé. Jusqu'à ce que papa pointe le bout de son nez, un beau jour. La crasse, la suie et les odeurs de souffre dans son sillage. Il a toujours su qu'il n'était pas normal, Jeremiah. Il aurait préféré se contenter de ça. Plutôt que de savoir.


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Rlpw

Mais les cartes de la vieille Marga ont toujours su.

Demi-diable, il a refusé la main offerte par le géniteur, grand marquis des enfers. Se frayant une place parmi les vivants en écoutant au loin le lent tic-tac des enfers.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Tumblr_n9w42zJXlE1tdyqk1o1_500

Le démon & la sorcière.
C'aurait pu être une sitcom. De mauvaises impressions en mal-entendus, un quiproquo qui a faillit conduire le duo droit dans le mur. Après une discussion sous alcool dans les toilettes d'un club, semblerait qu'ils aient mis un peu les choses à plat. et qu'ils puissent se donner une seconde chance.

Tic, tac, la sentence est tombée. Elle l'accepte, venu des enfers ou pas. Un nouveau pas de géant entre eux. Faut-il encore qu'il s'accepte lui-même. Mais ça, peut-être qu'elle peut l'y aider.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Giphy



Sam Claflin
Parfait, il a tout juste fallu une étincelle pour déclencher le brasier. Une question et miss Brown est partie pour faire une dissertation en trois partie sur la question, une autre en bonus et le prélude de sa prochaine conférence. Ok, ok, il exagère, mais il se permet maintenant que ça ne l’embête plus. Au contraire. Il cale son menton sur sa main, le coude sur la table, et puis il l’écoute, un sourire au coin des lèvres. Il tique un peu sur le “sorcier noir”. Genre, mage noir ? Genre Voldemort ? (Genre le vrai, pas la vampire aux blanches-fesses.) Oui, non, il sait bien que la limite entre le bien et le mal est beaucoup plus compliqué que ça. Il en est l’une des preuves (plus ou moins wesh) incarnée. Mais ça lui plait forcément moyen, là sur le coup. Il fronce brièvement le nez, mais il ne dit rien. Elle sait plus ce qu’elle fait que lui, alors il va juste suivre de près cette histoire. En essayant de ne pas s’en mêler.

Par contre le “ça va faire comme avec toi, je vais finir par plus tenir et y aller franco”, ça le fait plutôt rire. Alors comme ça c’est ainsi que fonctionne Hannah Brown. C’est une bouteille de champagne en fait. Bon, c’est pas vraiment une bonne image pour garder son sérieux alors qu’elle continue de causer. En tout cas, il a bien compris que la patience et la frustration se sont pas tout à fait faciles à gérer pour la jeune femme. Sans doute pour ça qu’elle parle autant, pour aller droit au but et pas perdre de temps.

_ Ça m’va si tu causes pour nous deux … Genre 75-25 %. Du moment qu’t’écoutes quand j’cause ...


Il lui fait un clin d’oeil et se recule contre sa chaise quand on vient leur servir leurs boissons. Et attention les yeux, monsieur a pris du thé, mais le thé indien c’est pas l’eau chaude anglaise. Et puis sinon c’est du jus d’fruits. Sans rhum. Ou du café, mais on va éviter de prendre deux cafés en un seul repas. Ou de l’eau. Mais là ça devient franchement triste. Il pose ses paluches autour de la tasse pour profiter de la chaleur. A croire qu’il n’en a pas eu assez du spa.

_ Mais c’est bien si tu te trouves quelqu’un pour te guider dans ce binz. Enfin méfie-toi quand même, le “noir” dans “sorcier noir” c’est pas à propos d’sa couleur de peau.

Ok il peut pas s’empêcher de formuler son inquiétude à voix haute. Il ne cause pas beaucoup Jeremiah, mais quand il cause il a du mal à ne pas dire ce qu’il pense. Même si c’est pas ses oignons, qu’il n’est pas son mec, et que même s’il l’était, ce ne serait toujours pas vraiment ses oignons. Mais il peut pas non plus rien dire, rien faire, rien penser. C’est une grande fille, certes, mais elle reste nouvelle dans ce monde et c’est facile de se perdre dans de sales histoires. D’autant plus quand il y a une histoire de magie noire qui flotte dans l’air.

_ ‘Fin tu me diras comment ça se passe. Oui, non, peut pas s’empêcher de jouer les types protecteurs. Quoiqu’il joue pas, il l’est juste. Pour tes parents, j’peux pas t’aider malheureusement. Au final, j’ai jamais eu à avouer ma part… à quelqu’un qu’en savait rien. ou qu’avait l’air de rien savoir. Et j’ai jamais rien dit à ma p’tite mère non plus. Ce qui risque grandement de n’jamais arriver…

Le regard du flic glisse sur le décor du resto et il fronce les sourcils un bref instant. Ca reste une question épineuse. D’autant qu’elle se demande toujours d’où son fils a bien pu sortir (enfin pas littéralement, ça, elle est au courant). Clairement, elle ne lui a jamais posé la question puisqu’il n’est pas tout à fait censé avoir la réponse, mais il sait très bien que c’est toujours dans un coin de sa petite tête. Pour ça qu’elle harcèle la vieille Maga sans doute. Enfin. Osef pour l’heure, c’est pas la question. Il revient sur Hannah, autant dans son attention que dans la conversation.

_ Mais si j’peux faire quoique ce soit pour t’aider, j’le ferais. Si tu veux… j’sais pas. Que j’sois là. Ou que j’les embarque au poste pour leur faire passer un interrogatoire musclé sur l’enfance de miss casse-pieds 2020. J’t’avoue que l’idée me branche pas mal.

Bon bah il n’est pas resté sérieux très longtemps en fin de compte. Ce qui n’est pas plus mal puisque ça a chassé les ombres qui tentaient de s’incruster sur son visage. Mais ça peut être sympa de dénicher quelques dossiers sur poupougne. Enfin pour ça il a toujours le numéro de Nathanaël. Quoiqu’il y a des choses qu’il vaut mieux éviter que le grand frère ne soupçonne pour l’instant.

_ Mais oui j’me suis lancé de les monochromes blancs. Je suis très art moderne. Bon j’fais ça à l’arrache en vrai mais ouais ça occupe. Sinon … je vais. A des trucs. A des réunions, voir ma mère, des potes, faire des courses. C’est ouf le temps que ça prend dans une journée juste d’aller ..

Monsieur l’ours ne sort pas très souvent de sa caverne et de son territoir habituel, non non. Mais c’est vraiment un truc qui le gonfle. “Aller”. Une fois qu’il y est, ça va, mais l’avant ça peut vraiment le faire chier. Un peu comme le spa ce matin d’ailleurs, mais de manière plus généralisée. Il y a son sourire qui s'agrandit, parce qu’il se fout de sa propre tronche. Ouais, il est au courant qu’il a une liste de défauts longues comme le bras mais ça l’amuse en fait.

_ Donc si tu comptes me trainer autre part, si je tire la tronche, ce s'ra pas contre toi.


Au moins comme ça, elle est prévenue. Jeremiah attrape à son tour un morceau de pain, mais il s’arrête le bras en l’air. Non. Il n’a pas rêvé. Ses yeux ont à nouveau accrochés les deux billes noires de la petite brune revêche de ses réunions. Debout dans un coin du resto qui le fixe d’un air assez indéchiffrable par-dessus sa flopée de tâche de rousseur. Le flic termine son geste et la salue d’un signe de la tête, qui fait faire volt-face à la gamine qui file se planquer dans les cuisines. Euh, elle a le droit d’faire ça ? No sait. Jeremiah hausse les sourcils et soupire un :

_ Bah c’est pas aujourd’hui non plus qu’on fera ami-ami apparemment.


Il croque dans son bout de pain indien avant de s’expliquer.

_ C’est une jeune qui a gagné la finale du concours de mutisme en réunion contre moi. J’sais pas qui sait, mais j’sais qu’elle me veut un truc, quoi par contre…

Mystère parmi les mystères. Il hausse encore les épaules. Pas qu’il s’en fout, … mais presque quand même. Quoique si ça commence à devenir plus envahissant que ses iris noirs fixés à l’arrière de son crâne, va p’t-être falloir qu’il fasse quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 590
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Original
Bree Kish
Oui, elle a une grande gamelle quand elle s’y met, la jeune femme en a conscience, mais difficile parfois de réprimer cette part d’elle-même. Elle aime bien ça causer, échanger, c’est le principe même d’une conversation après tout, quelqu’un dit un truc et l’autre rebondis dessus. Bon, qu’on se le dise parfois certaines conversations sont chiantes comme la pluie, on ne peut pas toujours tomber sur des gens intéressants. Mais enfin, Hunter ne semble pas lui tenir rigueur de sa langue un peu trop bien pendu, il a même l’air d’être à l’écoute. S’il ne dit rien, Hannah voit plusieurs mimiques passer sur sa frimousse en fonction de ce qu’elle dit. La rouquine en déduit donc que le fait qu’elle aille voir bientôt un sorcier noir lui plaît moyen, mais enfin, c’est plus ou moins ce qu’elle est aussi, une sorcière noire. Puis bon, ça ne doit pas être quelqu’un de mauvais, sinon son supérieur ne l’aurait pas mis en contact avec lui.

— C’est quoi ces pourcentages ? demande Brown en riant. Ça reste quand même moi qui parle le plus, tu ne pourrais pas genre monter à 40% ? Bah, tu causes si peu que quand tu ouvres la bouche, ta parole est d’or. Alors bien sûr que je t’écoute, même quand tu sors des conneries, je suis tout ouïe…Sans doute à tord maintenant que j’y pense.

Hannah se moque, mais elle a toujours était attentive à ses propos et ce même avant qu’elle ne tombe amoureuse de lui. Donc, il n’y a pas de risque que cela s’arrête, sauf exception, mais elle ne voit pas de quel genre pour le moment. La rouquine répond à son clin d’œil en lui tirant la langue, ça aussi, il doit commencer à en avoir l’habitude. Puis un serveur arrive avec leur boisson, et c’est tout de même étrange de voir Jeremiah avec devant lui autre chose qu’un verre de whisky ou une bouteille de bière. C’est vrai que d’aussi loin que la rouquine s’en souvienne, il ne semble pas l’avoir déjà vu avec autre chose que de l’alcool en main. C’est vraiment une bonne chose qu’il ait décidé de se reprendre en main.

— Oui je me doute bien que s’est lié à ses pouvoirs et non à la carnation de sa peau, répond la miss en se servant un verre de limonade. Mais enfin, il ne faut pas t’inquiéter Jeremiah si notre supérieur me l’a conseillé, ce n’est pas pour rien, puis bon, même s’il use de la magie noire. Ça ne veut pas dire que c’est quelqu’un de mauvais avec des sales intentions.

De toute façon, si ce type lui semble louche, elle lui colle une baigne avant qu’il ne comprenne qu’elle se méfie. Puis elle prend ses jambes à son cou, avant de le signaler à ses camarades, flics. Mais ça va le faire, la rouquine a un bon pressentiment à son propos. Hunter poursuit sur sa lancée, c’est rare qu’il cause autant, alors il faut en profiter. Et un sourire naît sur les lèvres d’Hannah, ça ne la dérange pas outre mesure qu’il joue les types protecteurs. Tant que ça ne le bouffe pas, là en revanche, ce serait problématique.

— Je ne vais pas m’en plaindre, mais oui je te tiendrais au courant de mes avancées. Ce n’est pas grave, je finirais bien par trouver la meilleure façon de leur demander, si tenté qu’il y ait une bonne manière de leur apprendre qu’il y a une sorcière dans la famille.

Pour le reste, la rouquine se contente de hocher la tête, si la jeune femme était persuadée que Mrs Hunter était au courant que son fils est un demi-démon. Elle peut néanmoins comprendre qu’il ne veuille pas lui en parler, même si ça doit être un poids pour lui, c’est quand même sa mère après tout. Mais sans doute qu’il veut la préserver du monde du surnaturel. Parce que tout le monde n’a pas forcément la force d’esprit nécessaire pour encaisser, preuve en est, Jeremiah a eu plusieurs coéquipiers avant de tomber sur elle, la casse-couille de service.

— Si tu arrives à les embarquer au poste je te paye des fraises et dans ce cas inouï, c’est eux qui vont finir par te poser des questions. Crois-moi, t’es pas prêt pour Tara et Wilson Brown, rit de bon cœur la sorcière. Mais blague à part, si je ressens le besoin que tu sois avec moi le jour où j’irais les voir pour ça, pour sûr que je te ferais signe. Autre blague à part, dans le genre casse-pieds, tu te poses bien aussi Hunter !

Brown lui offre un sourire de petite peste. Mais enfin, elle va éviter de se pointer avec Jeremiah chez ses parents pour le moment, les connaissant, ils risquent de se faire des films, surtout son père, quand bien même elle le leur présenterait comme étant son coéquipier. Surtout que pour le moment, rien n’est encore vraiment fait avec lui, donc Hunter elle le garde pour elle. Le demi-démon lui parle ensuite de ce qu’il trafique pour s’occuper durant la journée.

— Bah au moins tu es sûr de pas te louper avec du monochrome de blanc, surtout si c’est fait à l’arrache…

Bordel, quoi que même avec du blanc, la rouquine a tout de même peur du résultat. Elle doit donc se faire violence pour ne pas lui proposer ses services de décoratrice d’intérieur, encore une fois, elle ne veut pas être trop collante et l’étouffer au passage.

— Mais enfin c’est une bonne chose que tu t’occupes en faisant des courses, ou en allant voir des gens. Le prend pas mal surtout, mais tu devrais au moins te trouver une activité régulière, comme moi avec le dessin. Par exemple jouer plus souvent de la musique, ou faire du sport, ou t’inscrire dans un club de macramé. Ce ne sont pas les idées qui manquent.

Parce que faire les courses tous les jours ce n’est pas vraiment possible, puis ça doit être un peu chiant et les gens, ils ne sont tout simplement pas toujours disponibles. Donc, c’est un bon début, mais il peut sans aucun doute faire encore mieux.

— C’est bon à savoir, mais t’en fais pas, je ne vais pas venir t’enquiquiner tous les jours. Mais sache que j’ai déjà une idée de la prochaine activité hé, hé, hé !

Il y a fort à parié que Jeremiah la haïsse si elle l’entraîne là-bas, mais elle va clairement prendre le risque. C’est bien trop tentant, bien trop amusant et surtout si la miss si prend bien, peut-être qu’il ne lui en voudra pas trop. À voir. Elle remarque vite que Hunter fixe quelque chose derrière elle, la rouquine se retourne et découvre une jeune fille à l’air pas commode qui le fixe lui. Puis elle disparaît rapidement après que son supérieur l’ait salué. Bizarre cette gamine. Hannah reporte son attention sur Jeremiah, qui lui explique que la petite brune fait partie de son groupe de parole.

— Woh, elle a gagné contre toi ? Faut le faire quand même ! s’exclame Brown moqueuse. Peut-être que tu lui as tapé dans l’œil ?

L’officier lui offre un grand sourire, n’empêche que ce serait le pompon que ce soit le cas, Charlie lui suffit déjà, pas besoin d’en rajouter une couche. Sans compter son ex-copine… Tiens d’ailleurs, maintenant qu’elle pense à l’autre… Non à elle. La sorcière se demande quand même un truc.

— Dis Jeremiah, tes soucis ne date pas d’hier je suppose. Alors comment ça s’est passé avec ton ex-petite amie ? Elle aussi, tu lui as demandé d’attendre, ou ça s’est passé autrement ? Et d’ailleurs, si je peux comprendre que tu ne veuilles pas mettre la charrue avant les bœufs, qu’est-ce qui fait que tu n’arrives pas à en être là, à… À être avec moi ?

Nerveuse, Hannah réduire presque en charpie le bout de pain qu’elle a entre les doigts.

— Tu n’es pas obligé de répondre si tu ne veux pas…


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 167
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

tENkRsdf_o.png
Jeremiah
Hunter

J'ai 32 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis capitaine de police et je m'en sors bien, si on veut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Fils à maman, capitaine d'aviron puis capitaine de police. Tout va bien, on aurait pu croire. Tout est toujours très bien allé. Jusqu'à ce que papa pointe le bout de son nez, un beau jour. La crasse, la suie et les odeurs de souffre dans son sillage. Il a toujours su qu'il n'était pas normal, Jeremiah. Il aurait préféré se contenter de ça. Plutôt que de savoir.


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Rlpw

Mais les cartes de la vieille Marga ont toujours su.

Demi-diable, il a refusé la main offerte par le géniteur, grand marquis des enfers. Se frayant une place parmi les vivants en écoutant au loin le lent tic-tac des enfers.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Tumblr_n9w42zJXlE1tdyqk1o1_500

Le démon & la sorcière.
C'aurait pu être une sitcom. De mauvaises impressions en mal-entendus, un quiproquo qui a faillit conduire le duo droit dans le mur. Après une discussion sous alcool dans les toilettes d'un club, semblerait qu'ils aient mis un peu les choses à plat. et qu'ils puissent se donner une seconde chance.

Tic, tac, la sentence est tombée. Elle l'accepte, venu des enfers ou pas. Un nouveau pas de géant entre eux. Faut-il encore qu'il s'accepte lui-même. Mais ça, peut-être qu'elle peut l'y aider.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Giphy



Sam Claflin
40% !! Erk, faut pas pousser non plus. Ca va qu’il blablate encore pas mal parce qu’ils se connaissent assez peu au final. Dans les faits de leurs existences respectives. Donc oui, là il a encore pas mal de trucs à raconter en stock, mais il va arriver à un moment donné où ça va être compliqué de tenir la barre des 40%. Surtout quand il pense aux soirées avec Connor, où après s’être plaint l’un après l’autre sur leurs soucis à la con, ils ne causent quasiment plus jusqu’à ce que y en ait un des deux qui déclare forfait et rentre chez lui se pieuter. Elle est pas prête pour vivre des trucs pareils la petite Hannah Brown. Enfin tout ça pour dire que 40%, faut pas rêver.

Non, c’est pas un type facile à emmener en société, Jeremiah. Alors si en plus les parents d’Hannah sont s’y hauts en couleurs qu’ils ont l’air de l’être, ça peut être assez folklorique comme rencontre. Même si ce n’est pas franchement dans ses projets. Les voir dans le cadre de l’histoire des pouvoirs d’Hannah, c’est une chose. Mais sinon ça ne le branche que moyennement. Il sait très bien qu’il est le genre de type que les papas n’aiment pas beaucoup. Bien qu’il n’ait jamais rencontré le daron d’aucune de ses deux gonzesses en tout et pour tout, si on compte celle du lycée. Ca reste un truc dont il est persuadé. Malgré que tout se soit bien passé avec le grand-frère. Mais c’est pas pareil, les grands-frères, ils ont aussi leur lots de trucs pas clairs, comme l’herbe déjà, et puis l’allusion qu’avait fait Hannah à son propos, il y a un bout de temps maintenant.

_ Ah ouais, comme ça je ferais des bracelets. Et quand j’en aurais marre de c’boulot j’partirai les vendre sur les plages au Brésil…


Ca c’est une super alternative de carrière dis-donc ! Aller tresser du macramé en Amérique du Sud. Ils ne sont pas du tout déjà des centaines de gringos à le faire. Sans compter les locaux en plus. Mais l’idée le faire marrer. C’est encore plus invraisemblable que pour les 40% de temps de paroles, mais ça a un côté mignon et presque rassurant. Toujours est-il qu’il faudrait sans doute lui péter les deux bras pour qu’il renonce à son boulot à l’heure qu’il est. Quoiqu’il aurait du mal à faire ses bracelets dans ce cas-là. Les deux jambes alors.

Mais plus inquiétant que les deux jambes cassées et la chaise roulante qui va avec, c’est le rire machiavélique de la rouquine qui a déjà prévu une prochaine sortie apparement. Jeremiah lui fait les gros yeux même s’il ne peut s'empêcher de rire quand même.

_ Tu m’fais peur. Mais faudra que j’t’emmène quelque part aussi un jour …

Mais où, telle est la question. En général, le flic ne sort que pour 1) bosser, 1bis) se bourrer la gueule ce qu’il ne fait plus, et donc 1ter) les réu’, 2) voir les gens, 3) les trucs chiants de la vie de tous les jours, 4) apprendre des trucs. Alors ça va être un peu compliqué de trouver une idée valable et qui ne sorte pas de nul part. Meh. Faudra y réfléchir.

Plus tard en tout cas, élucubrations internes interrompues par la petite stalkeuse. Rapide “présentation” qui amuse fortement Hannah. C’était à parier.

_ T’as vu ça. Elle me rappelle un peu moi avant … Mais tu dois avoir raison, c’est vrai que le numéro du brun mystérieux ça les fait toutes tomber.

Il adresse un regard entendu à la rouquine. “N’est-ce pas ?” Il se souvient qu’il n’y a pas très longtemps, dans les chiottes d’une boîte de nuit, ils s’étaient dit qu’il allait peut-être falloir qu’ils arrêtent de s’en mettre plein les dents l’un à l’autre. Résolution qui a visiblement totalement échoué. Mais en tout cas, les conséquences n’étaient plus du tout les mêmes. Plus DU TOUT.

En parlant de nanas, Hannah vient mine de rien coller le sujet Akira sur la table. Une expression entre l’étonnement et la réserve passe sur le visage de Jeremiah. Un vieux réflexe de protection qui fait revenir des airs bougons sur ses traits. Ce n’est toujours pas devenu un sujet facile à aborder. Pas dur non plus, mais il préfère éviter. Cependant le brun secoue la tête avec un petit soupire.

_ Nan, nan, c’est bon.

Il regarde le fond de sa tasse de thé et en boit quelques gorgées le temps de trouver comment formuler ça le plus simplement, et sans blesser qui que ce soit. Y a pas lieu de blesser qui que ce soit, mais puisque c’est un boulet sans tact il serait bien fichu de le faire quand même. Tasse reposée, il relève les yeux vers Hannah qui a l’air de moins en moins à l’aise à chaque seconde qui passe, ce qui lui arrache un petit sourire.

_ C’est juste que les situations sont totalement opposées. Kira a su ce que je suis avant même qu’on s’adresse réellement la parole. Et c’est exactement pour ça qu’elle a voulu bosser avec moi. Elle était vachement curieuse, même si au final bah… elle aura pas vu grand chose. Et puis … ça s’est fait, c’est tout.


Jeremiah fronce un peu les sourcils. C’est tout, mon cul, oui. Son regard tombe à nouveau sur la table qui est soudainement devenue hyper intéressante.

_ J’m’en rend compte que maintenant, mais j’étais encore un p’tit con égoïste à l’époque et j’ai pris tout c’qu’elle avait à me donner sans réfléchir à si je pouvais lui faire du mal. J’ai eu de la chance que ce soit elle.

LE TACT MEC !! Il roule des yeux vers le plafond sachant déjà qu’il va falloir être plus précis parce que là, Hannah doit juste être en train de s’demander ce qu’elle a de si formidable l’autre-là. Pas spécialement fort en psychologie féminine, mais ça, il a compris quand même.

_ C’que j’veux dire c’est … ‘fin Akira c’est une immortelle qui avait déjà plus de 90 piges quand on s’est rencontrés et qui fait parti du métatype équivalent à celui des vampires du bon côté de la force. Donc même si j’l’avais voulu, moi p’tit demi-démon d’à peine un quart de siècle j’aurais pas pu lui faire grand chose.

Et en plus de ça … notre relation était enterrée d’avance donc on n’avait rien à perdre dans l’histoire. Au pire elle s’arrêtait plus tôt que prévu, c’est tout. C’est pas du tout pareil quand …


Il grommelle un truc incompréhensible avant de relever la tête. C’est ni à sa tasse de thé, ni à la nappe qu’il cause et ça se fait moyen de dire ça à quelqu’un sans le regarder.

_ J’veux pas être avec toi en m’disant la même chose. Et si j’regarde l’historique de mes relations humaines, si on peut dire, et d’ma vie c’est une vraie cata. Donc, c’est… J’voudrais juste être capable de m’dire que ça va aller. Mais j’me fais pas encore assez confiance pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 590
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Original
Bree Kish
Hannah hausse un sourcil et à un sourire en coin, en imaginant Hunter vendre des bracelets en macramé sur les plages du Brésil. En short de bain et une paire de lunettes vissée sur le nez, c’est quelque chose. Quoi que, même s’il finissait par en avoir marre de son boulot de capitaine, la rouquine a le sentiment que, ce soit dans ce pays ou bien dans un autre, que le monde du surnaturel se rappellerait à son bon souvenir. Et qu’il se retrouverait vite fait, bien fait à enquêter dans les contrées qui ont vu naître le samba. Puis elle a aussi le sentiment que leurs supérieurs ne le laisseraient pas partir si facilement, ils ne sont quand même pas des masses à faire ce métier et Jeremiah est un bon flic. Donc ouais, y a peu de chance qu’il finisse vendeur ambulant sur une plage. Son supérieur lui fait ensuite les gros yeux après son rire machiavélique, mais il a raison d’avoir peur, leur prochaine sortie, il ne risque pas de s’en remettre. Puis qu’on se le dise, c’est aussi une façon comme une autre d’engager un nouveau rapprochement ni vu, ni connu. Mouhahahaha !

Par contre, la sorcière est bien curieuse de voir dans quel genre d’endroit il pourrait l’emmener. Elle n’est pas difficile, mais ce serait chouette qu’il ne l’entraîne pas avec lui pour faire des courses, ou alors pour le shopping, mais pas dans un supermarché. Ce n’est quand même pas très glamour d’aller acheter du PQ ou du saucisson. Bref, elle verra bien au moment voulu. De toute façon, Hannah n’a pas vraiment le temps de se creuser les méninges, qu’elle découvre l’une des comparses du groupe de parole ou va Jeremiah.

— Ah, tu avais des boobs avant ? questionne-t-elle en riant. Vas-y lance toi les fleurs et le vase avec !

Brown marmonne ensuite pour le principe et se décolle de sa chaise, pour venir coller une petite pichenette sur le front du mystérieux brun qui les fait toutes tomber. Bon sang, heureusement que ce n’est pas le cas, sinon elle serait bien dans la merde et aurait massa de concurrence. Pas sûr qu’elle aurait tenu la distance. Une pensée en amenant souvent une autre, enfin, pour les gens qui réfléchissent un minimum. La jeune femme se demande comment ça s’est passé avec la Japonaise, si elle a eu le droit au même traitement, ou a un traitement de faveur elle. Ce n’est pas beau la jalousie ! Y a la surprise qui passe sur le visage de Hunter puis y a son air un peu bougon qui refait surface juste après. C’est vrai qu’il ne devait pas s’attendre à une interrogation pareille, mais la question des ex aurait fini tôt ou tard par faire surface, ça revient toujours sur le tapis. Donc, autant que ce soit demandé dans un cadre relativement tranquille et tant qu’ils ne chicanent pas trop.

La rouquine pensait que son supérieur l’enverrait bouler, pas prêt de lui causer sur ce sujet, à tort visiblement. Il n’est pas enchanté non plus, mais il est ok. Il prend quand même le temps de rassembler ses pensées, elle comprend bien ça, mais ça n’empêche pas la rouquine d’être de plus en plus nerveuse. Se demandant bien ce qu’elle va découvrir. « Ne chiale pas hein, c’est toi qui as posé la question, assume wesh ! ».

Alors ouais clairement, si la meuf avait d’entrée jeu un détecteur de demi-démon dans la poche, forcément que c’est sans doute plus facile d’appréhender un Hunter sauvage, et de comprendre en partie pourquoi il fait la tronche. Mais c’est sûr la situation de Kira et d’Hannah ne sont absolument pas les mêmes. L’asiat’ a eu connaissance du secret de Jeremiah d’entrée de jeu, mais visiblement elle n’a pas dû voir grand-chose de sa part démoniaque. Contrairement à la rouquine qui n’était pas au courant de grand-chose, mais qui aura vu son capitaine en mode démon. Le jour et la nuit quoi. Cependant son « ça s’est fait, c’est tout », lui fait faire un peu la tronche, y a une qui a eu plus de chance que l’autre. Brown la galèrienne de l’amour !

Boum, petite gifle ! De la chance que ce soit elle… Brown baisse les yeux sur ses mains se sentant soudainement très insignifiante et regrettant étrangement d’avoir posé la question de l’ex. Pas possible de revenir en arrière, y juste à écouter, sans broncher. En dehors de ça, si l’autre lui a donné, c’est qu’elle le voulait bien non ? Il n’y a rien de mal à prendre si on te donne, non ? À la vérité, elle n’en sait foutrement rien, elle l’a connaît même pas cette meuf. Misère les choses ne vont pas en s’arrangeant, Jeremiah aurait donc un vrai penchant pour les vieux ? Qu’est-ce qu’il trafique avec une jeunette de 26 ans alors ? Si elle doit attendre 70 ans pour qu’ils sortent enfin ensemble, c’est mort ! Elle n’est pas spécialement patiente de base pour les trucs importants, mais là ça va au-delà de la patience. C’est même un coup à la rendre barjo.

Jeremiah finit de lui parler de son ancienne relation, et il n’y a qu’à la fin qu’elle comprend ou il veut en venir. Pare qu’il n’y a pas encore une minute, la rouquine se demandait pourquoi il avait envie d’être avec une meuf aussi naze et ce qu’il avait peur de perdre en se mettant avec elle. Sauf que la miss a compris la chose de travers, vraiment de travers… Hannah rougit, le cœur battant soudain plus vite et pose son coude sur la table, avant de cacher le sourire qui s’épanouit sur son visage avec sa main. Brown se laisse quelques secondes, avant de boire un peu de sa limonade.

— J’avoue avoir un peu flippé au début, je me demandais même ce que tu voulais foutre avec moi…

La jeune femme entortille une mèche de cheveux autour de son doigt, souriant bêtement et baissant les yeux, soudain bien timide.

— Tu fais chier Hunter, marmonne-t-elle. Ça devrait être interdit qu’une personne tombe deux fois amoureuse de toi.

Il y a même possibilité pour que ça arrive encore une troisième, une quatrième et ainsi de suite. Jeremiah, il n’est jamais là où elle l’attend. Inspiration, expiration.

— Je te promets de faire au mieux pour attendre aussi patiemment que possible, mais je tiens à m’excuser aussi d’avance parce qu’il y a un risque important que je te fasse du rentre-dedans. Et ce sera uniquement ta faute, ne fallait pas être comme tu es.

Heureusement, y a le serveur qui arrive avec leurs plats, interrompant au passage ce pur moment d’eau de rose. Merci Hannah Brown, reine du romantisme. Reste à espérer que Jeremiah à rien contre les meufs un peu nunuches sur les bords.


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 167
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

tENkRsdf_o.png
Jeremiah
Hunter

J'ai 32 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis capitaine de police et je m'en sors bien, si on veut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Fils à maman, capitaine d'aviron puis capitaine de police. Tout va bien, on aurait pu croire. Tout est toujours très bien allé. Jusqu'à ce que papa pointe le bout de son nez, un beau jour. La crasse, la suie et les odeurs de souffre dans son sillage. Il a toujours su qu'il n'était pas normal, Jeremiah. Il aurait préféré se contenter de ça. Plutôt que de savoir.


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Rlpw

Mais les cartes de la vieille Marga ont toujours su.

Demi-diable, il a refusé la main offerte par le géniteur, grand marquis des enfers. Se frayant une place parmi les vivants en écoutant au loin le lent tic-tac des enfers.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Tumblr_n9w42zJXlE1tdyqk1o1_500

Le démon & la sorcière.
C'aurait pu être une sitcom. De mauvaises impressions en mal-entendus, un quiproquo qui a faillit conduire le duo droit dans le mur. Après une discussion sous alcool dans les toilettes d'un club, semblerait qu'ils aient mis un peu les choses à plat. et qu'ils puissent se donner une seconde chance.

Tic, tac, la sentence est tombée. Elle l'accepte, venu des enfers ou pas. Un nouveau pas de géant entre eux. Faut-il encore qu'il s'accepte lui-même. Mais ça, peut-être qu'elle peut l'y aider.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Giphy



Sam Claflin
C’est assez étrange de parler d’Akira à sa très vraisemblablement future copine. C’est étrange à différents niveaux. Forcément parce que c’est Hannah, et qu’il sait très bien qu’elle va se mettre automatiquement en concurrence avec elle d’une façon ou d’une autre puisqu’elle va “prendre sa place”. C’est normal. Même si c’est complètement absurde puisqu’il n’est plus qui il était et qu’elles sont quasiment opposées. Si ce n’est la pâleur de leurs peaux et leur penchant à le faire tourner en bourrique. Ah, on tient enfin une constante. Semblerait que Jeremiah Hunter aime qu’on lui casse les pieds. C’est aussi étrange parce que si tout semblait simple à l’époque, il se rend compte avec le recul de tous les fils qui faisaient tenir son couple avec l’asiatique. Est-ce qu’elle s’en rendait compte, elle ? Très certainement. Bien qu’elle n’y a jamais fait allusion. Elle était, et doit toujours être, le recul incarné. Ouais, maintenant il ne peut s’empêcher de se demander ce qu’elle pouvait penser de lui et d’eux  l’époque, et ce qu’elle pense de lui et d’eux, là maintenant. Ce n’est pas de ça qu’ils parlent quand ils se contactent. A vrai dire, ils n’en n’ont jamais parlé. Oui, ça se faisait entre eux, et c’était tout. C’était simple. Pour lui en tout cas.

C’est pas pour autant que simple signifie mieux. Même si c’est plus compliqué, là maintenant avec la rouquine. A garder ses distances avec elle et tenter de lui expliquer pourquoi. Non, ce n’est pas drôle, c’est plus dur, mais au moins, cette fois, il sait qu’il ne fait pas n’importe quoi. Et il ne se réveillera pas un jour en se disant qu’il a peut-être fait n’importe quoi. Non. Et s’il arrive à se relever et à marcher droit avant de marcher à ses côtés, se sera certainement bien mieux.

C’est ça qu’il essaye d’expliquer à Hannah. Visiblement il se foire un peu vu la tronche qu’elle tire, et ce qu’elle lui dit en reprenant la parole. Et puis c’est lui qui ne comprend pas bien, ensuite. Son sourire, ses pommettes rougies et son calme soudain. La porté de ses propres paroles lui monte au cerveau avec un temps de retard. Trop occupé à réfléchir à la forme, il a un peu zappé le fond. La rouquine se fend d’une deuxième déclaration à peine détournée et bien moins pudique, et il détourne les yeux et sent ses oreilles chauffer. Et merde. Il se mord l’intérieur de la joue pour ne pas sourire ou rougir davantage. Un grand maître des situations sociales gênantes. Pour les créer, hein, pas pour les gérer. Jeremiah passe une main contre sa nuque et dans ses cheveux en baissant la tête. Et Hannah n’aide pas tout à fait en en rajoutant une couche. Il sent la chaleur s’étendre dans sa nuque. Bordel, help. Va falloir dire un truc, mec.

Moment interrompu par le serveur qui pose leur assiettes devant leur nez. Jeremiah expire un peu fort, la pression naissante dans son petit crâne qui s’évacue vite fait. Il remercie le serveur, autant pour la bouffe que le timing, même s’il ne le formule pas. L’instant brisé, c’est plus facile pour lui d’ouvrir à nouveau le bec. Pour la titiller comme d’habitude.

_ Tu as un penchant pour les types insupportables ou ça m’est réservé ?

Parce que “fallait pas être comme tu as”, c’est mignon, touchant, et oui c’est allé se ficher droit entre ses côtes. Mais objectivement, c’est surtout un casses-burnes. Elle le dit assez elle-même. En réalité, peu importe, il avait juste besoin de raconter une connerie pour baisser en pression. Un sourire et un “bon appétit” et il attrape ses couverts pour boulotter une bouchée de curry.

Bon la vérité, c’est que l’instant s’est pas envolé comme ça non plus. Jeremiah a encore son palpitant qui cogne contre sa cage thoracique. Concentré sur son riz, il joue du bout de fourchette avec, l’estomac un peu verrouillé là tout de suite. C’est mort, s’il veut pas renvoyé son assiette quasiment pleine, c’est moche le gachi, il va falloir qu’il parle un peu.

_ C’est … c’est pas plus mal si tu fais pas qu’attendre. C’est pas moi qui t’aurais embrassée tout à l’heure. Mais c’est bien qu’ce soit arrivé. Ça m’aide aussi à savoir où j’en suis.

Il va finir par s’étouffer avec sa pudeur s’il continue comme ça. Oui parce que lui dire un truc du genre “vas-y vas-y, continue de me chauffer, y a un moment où mes sentiments, et le reste haha, prendront le pas sur ma trouille”, ça serait vachement plus clair. Plus beauf aussi, cela dit. Mais vu qu’il continue de mélanger méticuleusement son curry de légumes, le regard fixé sur sa tâche, c’est pas demain qu’il fera un exposé en trois parties sur ce qu’il se passe dans son coeur. Hunter, prince de la communication.

Il soupire autant qu’il grogne en relevant la tête. Il adoooore cette sensation d’avoir huit ans et demi et d’être en train d’offrir une marguerite à la fille à qui il tire les tresses d’habitude.

_ Désolé, j’suis un boulet. Mais en vrai t’es juste la deuxième …

La deuxième ? Suspens, messieurs, dames. Il claque des mâchoires en interrompant sa phrase. Roule des yeux et plante sa fourchette dans un samoussa. Clairement en plein combat interne. Respire.

_ La deuxième personne pour qui je ressens quelque chose …

Okkkk … c’est le mieux qu’il peut faire pour l’instant. A vrai dire c’est assez énorme de sa part. Les groupes de paroles ont peut-être un double effet bénéfiques sur sa personne. En tout cas, il vient de prendre dix degrés internes, bien plus violent que dans le hammam. Trop chaud pour avoir une petite idée de là où il rougit cette fois. Ses pupilles sautent de son assiette, à la déco, à ses couverts, aux pupilles d’Hannah, à la fenêtre, au serveur qui passe à côté. Bon bah voilà, maintenant tu fais quoi mec ? Boire, boire, putain, il a soif. Il pique la limonade de la rouquine parce que le thé c’est chaud, et il va crever s’il boit un truc chaud.

_ Désolé… qu’il s’excuse encore, cette fois pour le vol caractérisé.

Comme si ça avait une quelconque forme d’importance après ce qu’il vient d’articuler, et qui ressemble à peu près à une déclaration.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 590
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Original
Bree Kish
Il ne lui n’a pas vomis partout juste après sa déclaration aussi sucré qu’un marshmallow, faut dire que le serveur est arrivé pile au moment où ça devenait vraiment intense. Peut-être qu’il ira aux toilettes après le Hunter, pour régurgiter des oursons en guimauves, à forces de lui donner des paroles beaucoup trop douces. Mais la jeune femme ne l’a quand même pas lâchée du regard, elle les a vues ses réactions face à ses mots, ses oreilles soudain bien rouges, son regard fuyant, ou même la main un peu nerveuse qu’il passe dans ses cheveux déjà bien en bataille. Et ça la fait un peu plus sourire la miss Hannah, parce que ça veut dire que ça ne le laisse pas de marbre. Il a de la chance que le serveur soit arrivé avec leur commande, Brown aurait été capable d’en remettre une couche sinon, il est plutôt craquant Jeremiah aussi quand il est gêné.

Maintenant rassurée, l’estomac de la rouquine gargouille de plus belle et voir ses plats ne fait qu’accentuer sa faim. Mais polie, elle attend que tout le monde soit servi, puis que le serveur soit reparti après leur avoir souhaitez un bon appétit. C’est sans compter sur une question de Jeremiah, qui lui fait hausser un sourcil, avant qu’un sourire en coin n’apparaisse sur son visage. Cette fois cependant, la jeune femme s’abstient de répondre parce que le demi-démon risque de sentir à nouveau ses oreilles chauffer sinon. Cependant, si elle avait dû ouvrir la bouche, Hannah lui aurait clairement signifié qu’en effet ça lui est réservé. Parce que Louis et Jeremiah, c’est juste le jour et la nuit, le plus jeune était quelqu’un de toujours souriant, avenant, sociable et gentil, bien qu’il eût ses défauts bien sûr. Donc oui, Jeremiah Hunter, c’est son amour de chiant.

« Bon appétit », lui lance justement son très cher enquiquineur. Brown lui retourne la politesse et glisse sa fourchette dans son assiette de Dhal de lentilles, délicieux, un croque dans le poulet Biryani, succulent et le naan au fromage est tout aussi bon et apaise ses papilles titillées par les épices. La miss n’a même pas vraiment commencé, qu’elle se demande si elle va se prendre un dessert ou non. Pensées vite interrompues par son capitaine qui ouvre à nouveau la bouche, la surprenant légèrement par ses dires. D’accord, elle en prend bonne note. Cependant…

— Avoue que tu aimes te faire draguer et désirer, mon p’tit Jeremiah, lui dis la rouquine en souriant. Mais…ça ne m’embête pas de venir au contact, surtout si ça t’aide à savoir ou tu en est. En…enfin j’espère que tu seras quand même pro-actif de temps en temps, j’aime bien aussi quand je sens que l’autre me veut…

Raclement de gorge. « Me veut », c’était quoi cette vieille formulation là, ça fait un peu pervers. Mais enfin, sans doute que son supérieur va la titiller là-dessus, l’important c’est qu’il ait compris ou elle voulait en venir. En même temps, ce n’est pas bien difficile. En attendant, il semble plutôt perdu le p’tit chou, à mélanger son curry du bout de sa fourchette et à ne fixer que ça. Définitivement, son capitaine n’est absolument pas à l’aise lorsqu’il s’agit de parler des sentiments, ou encore pire d’évoquer ses sentiments à lui. Il n’a cependant par l’air d’avoir finit de parler. Il soupire, grogne et relevé finalement la tête. Le plus dur c’est que ça sorte, le soulagement vient beaucoup plus tard en général, parce que même si c’est dit on ne l’assume pas toujours tout de suite.

Cette fois-ci elle comprend ou il veut en venir avant qu’il ne termine, et Hannah comprend d’autant plus parce la jeune femme est dans le même cas que lui. Il n’y a eu que Louis et lui dans sa vie, les hommes entre deux, ce n’est rien, ce ne sont pas des vraies relations, elle n’est même pas bien sûr qu’elle puisse parler de flirt. Un vague penchant à la limite. Cependant, lorsque Jeremiah le verbalise, ça fait à nouveau battre son cœur plus vite dans sa cage thoracique, ça fait à nouveau rougir ses joues et même ses oreilles, ça fait briller ses yeux et ça la fait sourire de bonheur. Y a mini soleil dans le restaurant indien. A nouveau, elle reste silencieuse, du moins pour le moment, laissant le temps à son capitaine de reprendre un peu contenance. Parce qu’il le visage aussi rouge qu’une pivoine et le regard qui va dans tous le sens, elle est même obligée de se retenir de rire. Non pas par moqueries, mais parce qu’il est juste adorable de réagir comme ça.

— T’excuse pas, c’est juste de la limonade, répond Hannah avec sa bouille de femme heureuse.

Brown hésite quelques instants, observant rapidement la main de Jeremiah qui traine encore sur la table, puis les clients, de toute façon bien trop occupé par leur assiette et leur conversation. Avant de glisser sa mimine versa la sienne et de juste prendre le petit doigt de son capitaine entre son son pouce et son index.

— Merci Jeremiah, je sais qu’on à encore du chemin à faire ensemble, que…que ça ne sera pas toujours très drôle et qu’on risque même de se blesser parfois. Mais s’il n’y avait pas de dispute, il n’y aurait pas de câlin après pour se réconcilier hein !

La rouquine secoue doucement la tête en souriant.

— Ce que je voulais dire et sans vouloir tomber dans le cucul la praline, c’est que tu me rends déjà très heureuse alors qu’on n’est même pas ensemble, alors tu imagines quand ce sera bon…J’ai vu le pire de toi, alors je pense que le meilleur est à venir. Et quand bien même ça devait être à nouveau tout noir, je ne te lâcherais pas…

« Jamais ». Qu’elle se retient de dire. Oui, il y a un truc qu’elle ne s’explique pas avec lui et qu’elle n’a jamais ressentis avec Louis. Hannah ne saurait pas mettre un mot dessus, mais c’est quelque chose de puissant, d’envoûtant, d’étourdissant aussi. A vous en faire perdre la tête et vous mettre le cœur en émois.


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 167
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

tENkRsdf_o.png
Jeremiah
Hunter

J'ai 32 ans ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis capitaine de police et je m'en sors bien, si on veut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis très bien.

Fils à maman, capitaine d'aviron puis capitaine de police. Tout va bien, on aurait pu croire. Tout est toujours très bien allé. Jusqu'à ce que papa pointe le bout de son nez, un beau jour. La crasse, la suie et les odeurs de souffre dans son sillage. Il a toujours su qu'il n'était pas normal, Jeremiah. Il aurait préféré se contenter de ça. Plutôt que de savoir.


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Rlpw

Mais les cartes de la vieille Marga ont toujours su.

Demi-diable, il a refusé la main offerte par le géniteur, grand marquis des enfers. Se frayant une place parmi les vivants en écoutant au loin le lent tic-tac des enfers.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Tumblr_n9w42zJXlE1tdyqk1o1_500

Le démon & la sorcière.
C'aurait pu être une sitcom. De mauvaises impressions en mal-entendus, un quiproquo qui a faillit conduire le duo droit dans le mur. Après une discussion sous alcool dans les toilettes d'un club, semblerait qu'ils aient mis un peu les choses à plat. et qu'ils puissent se donner une seconde chance.

Tic, tac, la sentence est tombée. Elle l'accepte, venu des enfers ou pas. Un nouveau pas de géant entre eux. Faut-il encore qu'il s'accepte lui-même. Mais ça, peut-être qu'elle peut l'y aider.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Giphy



Sam Claflin
Voilà certainement à quoi doivent ressembler les prémices d’une crise cardiaque couplé à ceux d’une attaque de panique. Un sentiment des plus agréables en somme. Mais il n’est pas fait pour ce genre de situation, ou de discours. Il ne connaît pas, il ne gère pas, il n’aime pas. Pourtant il s’est quand même jeté à l’eau. Cela lui semblait nécessaire, ou en tout cas le bon moment pour lui de tenter de s’exprimer. Il a un peu l’impression d’avoir cracher un bout de son âme hors de lui, et qu’il ne va jamais pouvoir le récupérer. Pas qu’il regrette mais il sent le trou que ça a formé, et où la panique semble vouloir s’installer. Le seul point rassurant dans l’histoire, c’est que c’est Hannah, et qu’il peut lui faire confiance pour lui confier un morceau de lui. Il peut lui faire confiance pour ne pas la briser et pour trouver comment gérer le drôle d’animal qu’il est. Comme là, alors qu’elle vient simplement au contact du bout des doigts. C’est une bestiole extrêmement tactile le Jeremiah Hunter. Il n’a rien répondu à la remarque de la rouquine quant à sa pro-activité, mais c’est juste pour ménager le suspens. Ou en tout cas la laisser profiter de la phase de surprise, puis de la phase heureuse, avant la phase ras-le-bol “débarrassez-moi de ce pot d’colle, pitié !!!“. Bon, il jouera peut-être moins les bébés canards paumés cette fois. Mais … il reste un proche cousin du koala.

Alors c’est plus que naturellement que le flic fait glisser ses doigts entre ceux d’Hannah pendant qu’elle parle. Le sourire revient sur ses lèvres quand elle fait allusion à un certain type de réconciliation.

_ Ah ça, j’suis un pro… qu’il murmure, amusé.

Aaaaaaah ... à la réflexion, c’est peut-être exactement pour ça que ses donzelles favorites adorent lui casser les pieds. Elle savent très bien comment ça finit. Quoique ce soit plus une histoire de vengeance que de réconciliation. Ou en tout cas les deux en même temps. Grand dieu, tout s’éclaire ! Bon, la miss Hannah n’a encore encore aucune idée, mais c’est peut-être l’instinct. (Ou ses phéromones de mâle, ahah. Mais oui bien sûr. Erm.)

En tout cas il préférait presque causer de ça que de revenir sur le plan plus romantique comme la jeune femme le fait. Il incline brièvement la tête au “pire de lui”. Pas tout à fait, mais y a des choses qui sont arrivées qui ne devraient plus jamais arriver de nouveau donc … disons que oui. En effet. Reste que le mieux. Meilleur ! Soit plus positif que ça mec ! Pour ça, il est clair que la lumière naturelle de la jeune femme lui est d’une grande aide. Ouep, elle l’aide à voir dans le noir. C’est beau, putain.

_ C’qui a de bien c’est qu’t’es heureuse alors que j’fais tout pour t'embêter. Alors imagine le pied quand j'daignerais faire des efforts.

Non, non, il ne crâne pas du tout. Les sourcils qui se soulèvent pour appuyer ses propos. L’humour revient vite fait pour balayer sa gêne. Et le moment romantique qui va avec, s’il vous plait, merci. Il sera plus apte à les gérer quand il se permettra vraiment de les vivres. En réalité, il a aucune foutue idée de quand ça sera et commence à espérer que ce n’soit pas trop long non plus.

Jeremiah lâche finalement les doigts de la rouquine qu’il a inconsciemment attrapés et peut enfin entamer à son plat, l’estomac dénoué. C’est bon la bouffe indienne. C’est mieux que la bouffe anglaise. Y a pas grand chose de pire que la bouffe anglaise, et c’est un fils du pays qui le dit. Sont nazes pour la graille sur cette archipelle, c’est un fait. Tout ça pour dire qu’il gobe ses samoussas vite fait pour attaquer le curry avec le naan en guise de couvert. Il bouffe ça comme un couscous. C’est un peu l’choc des cultures mais peu importe.

Sauf si c’est pour ça que l’autre stalkeuse vient de pop brusquement à côté de leur table avec son air de boudeuse dans un mauvais jour sur le visage. Jeremiah la dévisage, tout juste le temps de s’demander si elle va l’insulter pour ses manières, lui claquer une déclaration, péter une crise de jalousie par rapport à Hannah ou leur balancer (enfin) son prénom et son nombre de jour d’abstinence (si elle est vraiment abstinente, ça personne ne l’sait). Mais elle a déjà plaqué, plus que posé, un papier sur la table, et se sait la malle par la porte de la sortie cette fois. Le flic se rend compte qu’il a pas avalé son curry et s'exécute avant d’attraper la feuille. Et puis il pouffe comme un con. Heureusement qu’il a avalé sinon il aurait tout recraché.

_ “Bouh ?” C’est censé faire peur ?

C’est quoi ce jumpscare pour sourd-muet avec les sous-titres en différé ? Il tourne la feuille vers Hannah, qui présente un numéro de téléphone surmonté d’un “BHOO” en majuscules. Certainement pas une tentative de le faire sursauter, en effet, mais c’est assez étrange comme prénom. Ok, peut-être pas, il y connait rien en prénom indien, ou d’autre part. Enfin, il soupire et empoche la feuille de papier. Verra bien ce qu’il en fera. Selon ce qu’elle lui veut. Faudrait déjà qu’elle lui cause, ou au moins lui écrive quelque chose. C’est pas lui qui va lui courir après. Il a assez de ses propres soucis pour ne pas courir après ceux d’autres toxico, merci bien.

_ J’espère qu’elle est amoureuse de moi parce que si elle veut un parrain, elle est mal barrée.

Autrement dit, si elle veut un copain … Un grand sourire spécial “enquiquiner la rouquine” se peint sur les lèvres de Jeremiah, puis il secoue la tête doucement.

_ Jamais tranquille. Des femmes partout. C’est pas une vie. Manque plus qu'un appelle de ma mère et une photo des fesses de Voldemort et ce sera le pompon.

Il lève à nouveau les yeux au ciel, et retourne à son curry. Mieux vaut pas parler de malheur. Manquerait plus que ça. Pour Voldemort hein, pas pour sa p'tite maman.
Revenir en haut Aller en bas
 
Petitananas
Petitananas
Féminin MESSAGES : 590
INSCRIPTION : 01/06/2019
ÂGE : 31
RÉGION : Nord, France
CRÉDITS : Môa

UNIVERS FÉTICHE : Fantsay, Horreur, Vie réelle, Science-fiction, Romance..
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t3081-bonjour-tout-le-monde-d https://www.letempsdunrp.com/t4005-m-heureux-sont-les-maries-un-peu-moins-les-invites-sans-reponse https://www.letempsdunrp.com/t3112-journal-de-bord-d-un-petitdino
cat

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

clem_011.jpg
Hannah
Brown

J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis officier de police et je m'en sors comme je le peux, surtout au vu de mes enquêtes. Sinon, grâce à ma chance/malchance, je suis amoureuse de Jeremiah Hunter et je l'attends aussi patiemment que possible.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Giphy
* Petite dernière de la famille Brown
* Aurait aimé faire quelque chose d’autre que la police, mais la vie en a décidé autrement
* Officiellement sorcière, pas encore au courant de sa condition de demie-sorcière.
* Commence doucement à se faire à cet autre monde, elle apprend vite la miss Brown
* Possède un collier bien singulier qui ne la quitte jamais
* Amoureuse dans l'attente
* Elle le connait maintenant son secret, mais pour elle ça ne change rien Jeremiah reste Jeremiah même avec cette part sombre qui vit en lui. Maintenant elle sait à quel point cela le bouffe et fera tout son possible pour l'aider
* Et elle sera là, autant qu'il le voudra.
* Elle a fait sa déclaration, elle a espérer, pleurer, à eu le cœur déchiré, mais garde quand même l'espoir d'un peut-être, d'un bientôt.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 K9op
Il y a des amours qui ne te décevront jamais, parce qu'ils n'ont rien promis mais te donneront tout...AD
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Original
Bree Kish
Y a son petit cœur d’amoureuse transis qui tressaute de joie dans sa poitrine, quand elle sent les doigts de Jeremiah venir se glisser entre les siens. C’est vrai qu’il ne cause pas des masses, ou alors c’est elle qui cause de trop, ou encore c’est peut-être un mélange des deux va savoir. Toujours est-il que même s’il ne rebondit pas à chacun de ses propos, au moins Hannah sait qu’il écoute et qu’il lui est attentif. Même si elle aimerait bien savoir ce qui se passe dans sa caboche à mesure qu’elle cause, il ne boude pas, ni ne ronchonne, ses sourcils ne se froncent pas. Donc, c’est que ça ne doit pas être si terrible, non ? Ou alors il ne sait juste pas quoi répondre. C’est vrai qu’elle est plus encline que lui pour mettre ses sentiments sur la table, sans doute que quelquefois, la rouquine devrait même se refréner. Mais bon quand ça part tout seul ou que la situation est un peu trop forte émotionnellement, ce n’est pas toujours évident de ne pas se montrer passionnée dans ses propos. Enfin, elle reste tout de même très heureuse que Hunter lui ait dis qu’elle n’est que la deuxième qu’il aime vraiment. Bon, ça n’a pas été dis de cette façon, mais globalement le fond du message c’était ça. En revanche s’il ne répond pas à tout ce qu’elle lui dit, il ne peut pas s’empêcher d’ouvrir sa petite bouche, quand la jeune femme évoque la réconciliation avec des câlins.

Et vu le petit sourire qui s’affiche sur son visage, il ne pense pas du tout au même genre de câlin qu’elle. Est-ce qu’elle doit se méfier si elle se rend compte qu’ils se disputent souvent ? Surtout pour des bêtises ? Du style « Tu as mangé toutes les cacahuètes, mais je t’aime quand même tu sais. Allons faire un câlin ! ». Alors, Jeremiah Hunter est ce genre de type qui apprécie les moments physiques, en même temps ça coule de source, quand on sait ou sa main à finit pendant leur bisou torride. Brown chasse rapidement les images qui lui reviennent en tête. Ça ne la dérange pas au demeurant, mais les câlins sans tripotage derrière c’est bien aussi.

Enfin, la sorcière ne répond rien à ce sujet sinon elle a le vague pressentiment que ça risque de repartir en couille. Et en plein milieu d’un resto c’est carrément beauf. Han, han, la blague de merde ! Elle poursuit donc sur sa lancée, Hunter hochant la tête quand elle parle du fait qu’elle a vu le pire de lui. Oui, qu’on se le dise, traverser tout un tas d’épreuves avec lui d’accord, le soutenir contre vent et marées, pareil, mais elle espère juste qu’il n’a pas vingt-milles cadavres planqués dans le placard. Sa résilience à ses limites. Pouf, Jeremiah le taquin est de retour et lui fait lever les yeux au ciel en souriant.

— Mais quel gros vantard, je rêve ! s’exclame Hannah en lui collant une pichenette sur le front, de son autre main. Enfin, ça à un côté presque flatteur quelque part, si tu fais tout pour m’enquiquiner, ça veut dire que tu penses à moi d’une certaine façon.

Brown lui tire la langue. Puis Hunter relâche ses doigts, dommage, elle aimait bien son contact. Mais manger avec ses deux mains, c’est tout de même un peu plus pratique. Et puis bon, niveau contact physique, la jeune femme a été plutôt bien servis aujourd’hui. Parler c’est bien, mais manger ça l’est aussi, encore plus quand tu as la dalle, alors Hannah ne se fait pas prier pour reprendre son assiette la ou elle l’avait laissé. De toute façon, causer la bouche pleine c’est bof. Puis y a la petite brune pas commode qui vient dans son champ de vision et la sorcière se rend compte qu’elle est prés de la table. Continuant de mastique tout en la regardant, et se demandant bien ce qu’elle veut, la gamine dépose un papier sur la table avant de prendre la clé des champs. Bizarre cette meuf !

Elle ne comprend pas la question de Jeremiah, jusqu’à ce qu’il lui montre le papier et découvre les quatre lettres inscrites ainsi qu’un numéro de téléphone visiblement. Les chiffres lui font froncer les sourcils, non mais c’est quoi cette histoire ?! Et l’autre abruti en face qui s’en amuse.

— Bah je lui souhaite bien du plaisir, marmonne la rousse.

Bon, elle se tracasse sans doute pour un rien, un numéro de téléphone avec le nom Bhoo marqué dessus, ça veut tout dire et rien dire. Surement qu’elle a besoin d’aide avec sa dépendance, ou alors elle veut causer avec lui en privé parce qu’ils sont de la même espèce. Des bougons ! Okay, ça ne lui plait carrément pas qu’une nana lui file son téléphone, mais elle a confiance en Jeremiah. En revanche, Mr Hunter finir par se prendre un petit coup de pied à force de se la jouer chéri de ses dames. Non mais oh ! Maman d’accord, là c’est normal, mais pas les autres et encore moins le fessier de l’autre tarée. Enfin, malgré le petit moment bouderie d’Hannah, le reste du repas se passe dans un silence tranquille, de toute façon ils sont trop occupés à manger pour vouloir ouvrir la bouche.

Repas payé par « son chéri », il est maintenant grand temps que le prince retourne en son château et c’est avec un petit pincement au cœur que la rouquine le raccompagne. Oui, elle aurait bien aimé passer encore du temps avec lui, mais elle ne veut pas non plus tirer sur la corde, cette matinée a été au-delà de ses espérances. Puis c’est juste partie remise, sans compter qu’il va bien finir par guérir le loulou et qu’ils retourneront sur le terrain sous peu. Elle se gare, mais ne sort pas de la voiture pour le reconduire devant sa porte, trop risqué lui semble-t-il, surtout après ce qu’il s’est passé dans le hammam.

— C’était vraiment une super matinée et je suis contente de t’y avoir trainé, c’était même mieux que ce que j’avais imaginé. J’espère que tu as bien profité, la prochaine fois, tu risques vraiment de faire la tronche.

Hannah rit, puis tire sa joue avant d’y dépose un simple baiser.

— A plus tard Jeremiah et sois sage.

La jeune femme attend qu’il soit descendu de la voiture, un dernier signe de la main et elle redémarre, un sourire jusqu’aux oreilles.


Petitdinosor devient...*roulement de tambour* Petitananas !
Revenir en haut Aller en bas
 
HATAKE
HATAKE
MESSAGES : 167
INSCRIPTION : 06/06/2020
CRÉDITS : humanmgn

UNIVERS FÉTICHE : réel, hp, cyber, anime, asiat', dark et fluffy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3879-hatake https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives https://www.letempsdunrp.com/t4027-some-desperate-housewives
tea

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

Le contexte du RP
Mise en situation
vampire death matter
 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 YxV2

Royaume-Uni, Mars 2020

Il y a un monde parallèle à celui des humains, un monde ou des créatures mystiques et incroyables évoluent en secret au milieu des mortels. Peu sont au courant que les vampires, loups-garous, sorcières et autres démons existent, certains sont bien intégrés à la société humaine, d’autres non. Et parfois, il arrive même que les deux mondes s’entrechoquent dans des circonstances parfois dramatiques.

Mission accomplie pour l'officier Brown. En tout cas si le but de la manœuvre spa était de s'officialiser une place dans le cœur de son capitaine et d'en avoir un preuve matérielle physique, on peut dire que l'opération a été un franc succès pour elle. Pour lui aussi cela dit. Il ne va pas s'en plaindre même si ça ne lui facilite pas forcément la tâche dans le chantier pour remettre sa vie en ordre.

Exit le moment romantique et l'arrêt pour blessure de Hunter, le duo se retrouve devant la demeure de Dame Winnifred Bartholomew, haut-placé dans l'aristocratie vampirique anglaise. En route pour une mission officieuse pour le compte des suceurs de sang.

 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Tumblr_ogp7evvq9S1qg0u4go1_500
Contexte provenant de cette recheche
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


 Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Enquête fantastique, Jeremiah & Hannah ft. Hatake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Hentaï] Le Grand Jeu
» 2019 après la chute de New York [DVDRiP] Fantastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: