-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

La colère qui animait les iris de mon épouse se teintaient d’agressivité. Plus je retirais les vêtements qu’elle entassait dans sa valise, plus la tension devenait électrique. Soudain la raison de toute cette agitation tonnait. Un bref soupir de soulagement me gagnait alors que je levais les yeux au ciel. Harper me pensait réellement capable de finir dans le lit de n’importe quelle femme, sous prétexte qu’elle possède des attributs féminins. J’avais à peine le temps de lui répondre qu’elle me crachait toute sa haine. A l’accoutumé sa jalousie la rendait craquante. Mais là… J’ai véritablement l’impression de me retrouver face à un buffle en pleine charge. Au même moment sa main s’abattu contre mon torse. Un grincement de douleur crispa les traits de mon visage. Sa force n’est pas du tout similaire à celle qu’elle possédait.

- « Tu peux arrêter de me frapper et d’hurler, s’il te plaît. » Mon ton demeure froid et sec. Je n’ai pas envie d’élever la voix ni que nous nous disputions jusqu’à ce que divorce s’en suive. « Premièrement, il ne s’est strictement rien passé entre Erin et moi. Deuxièmement, je n’y peux rien si elle a décroché pendant que j’étais sous la douche. Troisièmement, tu me connais assez pour savoir que je ne suis pas ce genre d’homme. Je pensais que tu le savais… Quatrièmement, tu m’as manqué. Cinquièmement, je t’aime. C’est bon ? Je dois continuer ou c’est bon ? »

J’ignore totalement quelle mouche l’a piqué mais visiblement cela doit être le chikungunya. Elle hisse son sac sur son épaule alors qu’elle m’ordonne de faire ma vie avec Erin, de l’oublier et de l’enterrer. Sans réfléchir, je m’approche d’elle et lui attrape son sac. D’un geste négligeant je lui balance au fond du dressing alors qu’une fine pluie salée bat son visage.

- « Arrête. Si tu avais répondu hier soir, tu saurais que j’étais inquiet. Tu as préféré boire. Comme si l’alcool allait résoudre tout nos problèmes. Si tu veux te détruire, vas-y. Mais tu n’as pas le droit de nous y entraîner. » Je n’ai jamais aimé qu’Harper boive. Certes aujourd’hui elle le supporte mieux, mais ce n’est pas une raison pour en abuser. « Je n’en n’ai rien à foutre d’Erin. C’est toi qui comptes. Je dois te le dire comment ? En quelle langue ?! Je ne veux pas divorcer. Je ne veux pas d’Erin. C’est toi que je veux. Je ne veux pas d’une autre femme. » Un soupir d’exaspération achève mon discours alors qu’un mal de crâne vrille contre mes tempes.

Enfermé dans le dressing, la clé repose toujours dans la poche de mon jean. Je ne laisserai pas ma femme partir. Pas comme cela.

- « Regarde-moi. Regarde-moi. Tu sais lorsque je te mens. Tu sais très bien que je n’ai pas fini dans son lit. Au fond de toi tu le sais. » A la hauteur de mon épouse, nos yeux ne se quittent pas alors que de chaude larme creusent un sillon de tristesse. « Le problème c’est que tu n’as plus confiance en toi depuis que tu es dans le corps d’un homme. Tu penses que je vais aller me réfugier dans le lit d’une autre, tout cela pourquoi ? Pour être avec une autre femme que toi ?! Et par-dessus tout, tu ne sembles plus me faire confiance. Il est là le problème Harper. Tu ne me fais plus confiance car tu n’as plus confiance en toi. »



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3327
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

RrOwMvXM_o.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ praimfaya

J'avais du mal à croire sa version des faits. Déjà autrefois je ne lui faisais qu'à moitié confiance. Oui j'étais jalouse et je l'assumais. Mon mari était un bel homme qui avait toujours aimé les belles femmes. Je m'étais toujours méfiée à l'idée qu'il n'aille me tromper. J'avais toujours tout fait pour que cette idée ne lui traverse jamais l'esprit. Je voulais qu'il se rende compte de ce qu'il avait chez lui et de ce qu'il pouvait perdre en allant me tromper. Et jusqu'à présent ça avait marché. Il était resté avec moi, n'avait jamais été voir ailleurs. Mais maintenant....

Je laissais échapper un petit rire en l'entendant dire que je n'avais plus aucune confiance en moi. Et ça le surprenait vraiment? Il n'y avait plus rien chez moi qui l'attirait. On n'allait pas se mentir, le coup du l'amour est aveugle, on aime une personne pour ce qu'elle est et pas pour son physique, c'était des belles conneries. Bien sur que le physique avait avoir là dedans. Ca ne faisait pas tout, c'était vrai, mais ça comptait en partie. On ne se disait pas "waaaah cette personne a l'air géniale et même si ce n'est pas du tout mon genre, je vais la draguer". Ca n'existait pas ça. Et plus que tout, on ne tombait pas amoureux d'un mec quand on était hétéro. Certaines personnes étaient peut être comme ça, à s'en foutre du sexe de l'autre, mais ce n'était pas le cas de mon mari je le savais.

Alors il voulait vraiment me faire croire que je n'avais pas de raison sérieuse de flipper et de douter de lui? Moi j'en voyais des tas. Et si ce n'était pas maintenant ce serait plus tard. Il serait tenté d'aller voir ailleurs. On ne pouvait pas vivre avec quelqu'un sans aucune intimité. Ca s'appelait être potes ça, pas être en couple.

- Regarde moi Thomas.... tu crois vraiment que je n'ai pas une toute petite raison de ne plus avoir confiance? Tu pars sans me donner la moindre nouvelles. Il a fallu que tu t'inquiètes pour appeler et revenir. Et... tu n'arrives même plus à me toucher. On vit comme des colocs, des amis avec une grosse gêne présente entre nous en permanence. Mais on n'est plus le couple lié et complice qu'on était. Alors vraiment, c'est si déraisonnable que ça de penser que tu pourrais craquer et trouver du réconfort ailleurs?

Je me détournais de lui pour aller m'asseoir sur le lit avec un soupir las.

- Je suis désolée de m'être emportée. J'ai cru... j'ai peur que ça n'arrive... que tu n'arrives jamais à passer par dessus mon nouveau corps.

Je me rendais de plus en plus compte que jamais ça n'arriverait. Que jamais plus je ne pourrais sentir les lèvres de mon mari contre les miennes.


Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

Le ton monte. L’ambiance électrique qui caractérise ce début de weekend s’intensifie si fort que nous avons dû réveiller tout le quartier. Au même moment le chien des voisins se met à aboyer. Soudain Harper cesse de crier. L’intonation de sa voix diminue peu à peu. Elle a raison. Nous ne partageons plus de moment intime. Nos baisers à perte d’haleine se perdent dans les méandres de notre vie passée.

- « Harper… » Son prénom caresse le labre de mes lèvres comme la douce complainte de nos années de mariage. « Pourquoi tu ne m’en as pas parlé plus tôt ? Pourquoi est-ce que nous n’arrivons plus à communiquer ? Tu sais pertinemment que je peux tout entendre. Je m’en fiche des bras d’une autre. Ce sont les tiens que je veux. »

La pression s’apaise lentement. Harper me tourne le dos, comme si elle tirait un trait sur tout ce que nous avons traversé. J’écarte les morceaux de verre du bout du pied avant de ramasser mon diplôme et notre photographie. Mon regard nostalgique se pose sur ce vestige. Le sourire d’Harper se mêle au mien. Ses lèvres rougeoyantes m’appelaient si fort que je n’avais pas pu lui résister longtemps ce jour-là. Ses boucles brunes se reflétaient contre la bistre de ses yeux si doux. Un pincement au cœur agrippe ces derniers souvenirs alors qu’elle s’assoir sur le lit. J’ai la désagréable sensation qu’elle baisse les bras. Que tout ceci nous dépasse si fort qu’elle n’a plus la force de lutter.

Pour elle.
Pour moi.
Pour nous.

Harper s’excuse. Ses larmes achèvent leur course contre sa cuisse pendant qu’un fin rayon de soleil transperce les rideaux de notre chambre. Un nouveau soupir soulève ma cage thoracique. Je pose ces deux reliquats sur la commode avant de la rejoindre. Si autrefois je pouvais replacer l’une de ses mèches de cheveux derrière le creux de son oreille, aujourd’hui ce n’est plus possible. Cette horrible sensation d’être impuissant face à son désarroi m’attriste. Pourquoi l’ai-je condamné à vivre sous cette nouvelle forme ? J’ai agi par pur égoïsme. Dans un élan de réconfort et d’insouciance folle, ma quintuplée se pose de nouveau contre la sienne. J’espère qu’elle ne va pas la retirer comme précédemment. Une fois mais pas deux. C’est étrange. Je ne reconnais plus les plis de sa main. Tout a véritablement changé. Son homologue s’élève à la hauteur de son visage. Mes doigts relèvent son menton dans sa direction. J’aimerai pouvoir l’embrasser. Lui dire que tout ceci n’est qu’un mauvais rêve…

- « On recommence ? » Le faible sourire qui égaye mon visage se heurte à ses larmes. Le revers de mon pouce tente de les essuyer avant qu’elle ne se perdent entre les poils de sa barbe. « Bonjour Madame Brown. Bien dormi ? » Murmurais-je en ne la quittant pas du regard. Elle demeure mon épouse. Jusqu'à ce que la mort nous sépare. « C’est peut-être mieux que tu m’annonces la bonne nouvelle en face que par téléphone, non ? »

Je ne lui en veux pas. Comment le pourrais-je ? Je comprends parfaitement pourquoi Harper éprouve cette sensation. Bien sûr que j’aime les femmes. Les belles femmes. Je ne suis pas attiré par les hommes ni les corps masculins. Mais là. C’est différent. Ma femme est emprisonnée dans le corps d’un homme alors qu’intérieurement c’est une femme. Ma femme. « Nouvelle coupe pour ta barbe ? Elle te va bien. »



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3327
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

RrOwMvXM_o.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ praimfaya

Sauf que mes bras n'existaient plus. Il voulait mes anciens bras, ceux de la Harper qu'il avait épousé. Il mentait. Il ne voulait pas de mes bras. Il refusait tout contact physique avec moi. Et ça faisait mal de l'entendre mentir comme ça, ou se voiler la face. Peut être s'imaginait il que ce n'était que temporaire, que sa femme reviendrait? Il se trompait tellement. Les bras qu'il voulait tant il ne les aurait plus jamais. C'était ça ou se trouver une autre femme.

Je ne bougeais pas, le laissant faire alors qu'il posait sa main sur la mienne ou qu'il essuyait mes larmes. Je me retenais de bouger et de me dégager, d'aller loin de lui et de ces gestes qui sonnaient trop creux et hypocrites à mes yeux. J'avais le sentiment qu'il essayait de rattraper quelque chose, de se forcer pour retrouver une complicité, des gestes qui n'existaient plus. Il n'aurait jamais été aussi timoré avant. Il m'aurait prise dans ses bras. J'aurais grimpé sur ses genoux pour me blottir contre lui, ma tête nichée contre son torse alors que ses mains auraient caressé doucement mon dos. Rien à voir avec sa main sur la mienne. Comme si... cet effort lui coutait déjà énormément, qu'il ne pouvait aller plus loin. Je voulais m'enfuir loin de cette mascarade, lui dire que cette comédie me faisait plus de mal que de bien. Mais je ne voulais pas le blesser. Je l'avais assez fait comme ça.

- J'ai trouvé du boulot. Je commence lundi comme vendeuse dans une boutique de prêt à porter pour homme. La responsable m'a trouvé... parfait pour le poste.

J'avais bien vu son regard gourmand s'attardant sur mon corps. C'était étrange, de se faire reluquer de la sorte par une femme. Je m'étais déjà faite matée par un homme et plus qu'une femme. Mais l'être par une femme c'était encore beaucoup trop étrange pour moi. J'aurais été plus à l'aise avec un mec en face de moi.

- Je ne gagnerais pas autant qu'avant mais ce sera déjà mieux que rien. J'ai vendu aussi l'essentiel de ma garde robe. Je me suis fait huit cent dollars avec tout ça.

Je bougeais un peu pour venir essuyer moi même les quelques larmes qui restaient encore sur mon visage.

- Et je t'appelais aussi pour avoir de tes nouvelles. Je m'inquiétais pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

La bonne nouvelle de mon épouse réussit à étirer la commissure de mes lèvres. Cependant ce bonheur éphémère se noya dans le flot de tristesse et désespoir qui s’abattait sur notre couple. Je l’écoutais alors qu’un terme interpellait toute mon attention. Mes sourcils se fronçaient. Depuis quand une femme s’amusait à draguer ma femme ? Mais à présent Harper n’avait plus son physique féminin. D’un certain point de vue, je pouvais comprendre cette dernière mais d’un autre cela ne me plaisait absolument pas.

- « C’est super ! Je suis content pour toi ! Je suis certain que tu vas doubler leurs ventes ! » Lançais-je en tentant de feindre un véritable sentiment de joie. « On verra pour l’argent, ce n’est pas un problème. Dans trois mois ma prime d’expatriation sera sur mon compte en banque, on y verra un peu plus clair ! »

Alors qu’elle m’annonçait avoir vendu sa garde-robe, un nouveau pincement au cœur me gagna. Alors Harper avait tout vendu ? Même son chemisier bleu en soie ? Même son foulard et ses pulls en cachemire ? Bien évidemment que je comprenais son geste mais j’avais l’impression qu’une partie d’elle, de nous, était parti avec eux. Sa dernière phrase achève de me rendre si triste que je me lève. De toute manière, elle ne semble pas accepter mon pouce contre les plis de son visage. Nous n’avons jamais été si éloigné l’un de l’autre qu’à présent. J’ai l’impression de perdre mon épouse au fur et à mesure des minutes que nous passons ensemble. Je peine à lui répondre quelque chose. Ma voix tremble. Elle se perd. Je n’ai pas envie qu’elle me voie aussi faible. Aussi impuissant. Alors je quitte notre chambre les yeux humides. Je l’aime et je suis incapable de l’embrasser ou la prendre dans mes bras.

- « Un instant, excuse-moi. »

Cette discussion m’a tellement bouleversé que j’ai besoin de prendre l’air. Rapidement je sors, m’assois sur les quelques marches du perron de notre porte. Au même moment mon téléphone vibre. Le fond d’écran de celui-ci tire un peu plus sur les quelques larmes qui parsèment mon visage. Je n’ai pas eu la force de supprimer cette photographie ou de la remplacer. J’ai besoin de me calmer sinon je risque de prendre une décision que je pourrais amèrement regretter.

Au loin j’entends notre voisine de vis-à-vis se disputer allègrement avec son époux. Si les différends pernicieux tentaient toujours de nous éloigner l’un de l’autre, aujourd’hui ma décision qui s’immisce entre nous. Je regrette ce temps béni où notre seul problème demeurait mon imbécile de patron. Parfois il nous dérangerait un dimanche matin par ses appels téléphoniques et ses incessants messages. Il s’amusait à alourdir ma charge de travail jusqu’à ce que je cède par moi-même. Aujourd’hui cela demeure le cadet de mes angoisses.

En revanche, ce qui m’attriste fortement ce sont toutes les répercussions de son réenveloppement. Notre anniversaire de mariage arrive à grands pas. Je ne sais même pas ce que je vais lui offrir ni comment cela va-t-il se dérouler. Je ne sais pas. Je ne sais plus.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3327
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

RrOwMvXM_o.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ praimfaya

Je soupirais alors qu'il me fuyait à nouveau. Ca commençait à devenir une habitude. A croire qu'il était beaucoup mieux quand il était loin de moi. Je ne pouvais pas lui en vouloir, j'étais un peu dans ce cas. Ca faisait moins mal d'être loin de lui mais en même temps dés qu'il n'était pas là il me manquait, comme autrefois.

Je le laissais fuir sans rien dire. Je me levais et allais ranger mes affaires dans mon placard avant de m'habiller. Rester en tee shirt et boxer devant lui ce n'était vraiment pas la meilleure option. Je nettoyais ensuite les débris de verre qui parsemaient la chambre. Je m'occuperais dans la semaine de prendre des nouveaux cadres pour remettre nos photos.

Je quittais enfin la chambre, partant à sa recherche mais je ne le trouvais pas. Il avait du partir... Tant pis, je n'allais pas le poursuivre. Il avait besoin d'espace et surtout ne plus me voir pendant quelques temps. J'allais me servir un café avant de m'installer à mon bureau pour faire des repérages sur la marque pour laquelle j'allais bosser. Je voulais être au top pour mon premier jour et faire mes preuves. Vu mon expérience, j'espérais pouvoir rapidement gravir les échelons et retrouver un poste similaire à celui que j'avais avant. Un homme pouvait très facilement être responsable, je ne voyais pas où était le problème. Je ferais ma place dans cette enseigne, j'en avais les compétences.

Il ne se remontra qu'en fin de matinée. J'étais dans la cuisine occupée à préparer le déjeuner quand il rentra. Je ne dis rien. Je ne parlais pas de sa fuite ni de notre dispute du matin. Je préférais laisser tout ça de côté et repartir sur de bonnes bases. Enfin... aussi bonnes qu'elles pouvaient l'être.

Je le regardais finalement avec un petit sourire.

- Je fais des lasagnes pour midi.

Petit geste de routine que je tentais de retrouver. Ce n'était pas grand chose mais je voulais plus que tout retrouver la complicité qu'il y avait entre nous.

- Et si tu me racontais ta semaine au boulot. Comment ça se passe avec l'équipe de Seattle? Tu n'es pas trop noyé sous le travail? Je n'aime pas trop l'idée de te savoir là bas mais je reconnais que si ils sont plus sympas que ton patron actuel ça peut être un gros avantage.

Je le détestais. Je détestais vraiment ce connard et je n'avais qu'une hâte c'était qu'il puisse quitter ce boulot de merde qui lui bouffait la santé.

Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

La fraîcheur matinale m’enveloppa si froidement qu’elle me poussa à retrouver la chaleur de mon foyer. Je fuis le regard de mon épouse. Je ne veux pas qu’elle assiste impuissante à mes yeux rougis. Sans aucune autre forme de procès je me glisse sous la douche. Le jet d’eau chaude caresse le haut de mon crâne. Abattu par toute cette situation incontrôlable, le temps file à vive allure. Une demi-heure plus tard je délaisse la salle de bain pour la cuisine. Un sourire s’empare de mon visage alors qu’Harper s’affaire. Je m’appuie contre l’encadrement en bois de la porte, en finissant d’essuyer les quelques gouttes d’eau s’échappant de mes oreilles. J’ai toujours aimé la regarder cuisiner. Je ne sais pas mais je trouve qu’il y a quelque chose de sexy et terriblement attirant. Combien de plat a-t-elle laissé tomber par ma faute ? Il suffisait que mes lèvres se posent sur sa nuque pour que nous envoyions tout valser. Harper me regarde. Son sourire étire le mien. Ce n’est peut-être rien mais à mes yeux cela signifie beaucoup. Comme si nous nous comprenions en un rien de temps. Finalement tout n’est peut-être pas perdu. Je n’ai pas besoin de parler, elle me comprend comme au premier jour.

- « Tes lasagnes sont un délice pour mon mes papilles et un véritable festin pour mon cholestérol, mon amour. » Le surnom affectif par lequel j’avais l’habitude de l’appeler m’a échappé. Comme nous en avions l’habitude. Pourtant cela ne me gêne pas, au contraire. Pas après la sévère dispute que nous venons d’échanger. Il est nécessaire que j’y mette aussi du mien si nous désirons retrouver la complicité qui nous unissaient. « Je peux t’aider ? Promis je ne gouterai pas ta superbe sauce béchamel pendant la préparation. » J’adore plonger mon doigt dans ses plats. Lorsque ce n’est pas du chocolat ou l’une de ses sauces dont elle a le secret, je lèche sans aucune retenu sa maryse.

Sans attendre sa réponse, je me lave les mains et ouvre le réfrigérateur à la recherche des tomates et autres ingrédients. Une fois ces derniers sur la table j’attrape le tablier de mon épouse, et lui passe autour de la tête. Sans lui demander son avis, je lui noue son nœud avant que nous échangions un regard et sourire mutuel.

- « Je ne vais pas avoir envie de repartir si tu continues à me faire de bons petits plats ! » Glissais-je en remontant les manches de ma chemise afin de ne pas me salir.

La manière dont Harper prend de mes nouvelles me touche. Mon épouse a toujours été bienveillante envers moi. La preuve… Elle sait que mon supérieur est une horrible personne. Combien de fois m’a-t-il appelé en plein weekend ? Combien de fois suis-je rentré trop tard à cause d’une réunion tardive ?

- « Oh… L’équipe est sympa. Nous avons beaucoup de travail… Je t’avoue que je ne compte plus trop mes heures. En plus, tu veux connaître la dernière ? Si nous n’obtenons pas des résultats rapides, c’est la porte qui nous attend. Du coup c’est parfois tendu entre nous mais dans l’ensemble cela se passe bien. » Pendant que j’épluche les légumes, je perçois dans mon champ de vision mon épouse qui m’écoute avec attention. « Oh et puis… » Et c’est parti pour les potins et ragots. Mais n’est-ce pas ce qui donne du relief à une vie de bureau ? « Erin est en train de divorcer. Elle a déjà des vues sur l’un d’entre eux sauf que le mec en question, il est gay. Je te laisse imaginer sa tête quand elle l’a appris ! »



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3327
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

RrOwMvXM_o.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ praimfaya

Je souris alors qu'il venait me rejoindre pour cuisiner. Mon tablier qu'il m'enfila, ce petit surnom qui s'était glissé dans la conversation. J'avais l'impression de le retrouver un peu plus.

- « Je ne vais pas avoir envie de repartir si tu continues à me faire de bons petits plats !

- Merde ça y est. Tu as démasqué mon plan machiavélique. Je veux te rendre complètement dépendant de ma nourriture tu as compris.

Si je ne pouvais plus prendre soin de lui au lit, autant tenter de le faire autrement. Je n'avais plus que cette option là pour réussir à l'atteindre.

Je l'écoutais me parler de son boulot alors que je préparais ma béchamel. Ils allaient vraiment le tuer comme ça à force. Je n'en pouvais plus de le voir se tuer comme ça au travail. Il ne pourrait pas tenir indéfiniment à ce rythme là, je le savais. Je grimaçais un peu en l'entendant me parler d'Erin et de son divorce. Je la sentais pas cette fille. Quand elle aurait compris qu'elle n'avait aucune chance avec le gay elle jetterait surement son dévolu sur mon mari. Le problème, c'était que maintenant j'étais capable de lui aligner une droite bien comme il faut si elle me cherchait.

- J'aurais plus de chance qu'elle avec le gay je pense.

J'aurais même carrément mes chances avec les gays je pense. Par contre est ce que j'étais prête à tenter le sexe gay, je ne savais pas. Je n'avais encore rien fait avec ce corps. Ca me semblait vraiment beaucoup trop bizarre. Je n'étais pas encore complètement à l'aise avec ce corps, alors prendre du plaisir avec c'était impensable.

Je m'approchais de lui pour récupérer les légumes et les mettre à cuire avec la viande. J'allais ensuite chercher une cuillère que je trempais dans ma béchamel avant de l'approcher de lui.

- Je vais me montrer généreuse pour une fois. Parce que tu as passé la semaine loin de moi, à bosser sous pression, obligé de vivre avec une nymphomane divorcée qui tente même de draguer les gays. Pour tout ça mon chéri, je te laisse gouter ma béchamel.

Je lui souris, approchant la cuillère de sa bouche et attendant qu'il se penche pour la gouter.

Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

Cuisiner aux côtés de mon épouse m’apaise. Il ne s’agit pas d’une activité si extraordinaire qu’il n’y parait. J’ai l’impression de retrouver petit à petit ma femme. Sa petite taquinerie m’amuse alors que ses sourcils se froncent à l’entente du prénom Erin. Ouh que c’est un sujet délicat. Je sens qu’elle n’apprécie pas véritablement ma colocation avec elle.  

- « Ouh toi tu n’aimes pas Erin. » Nullement besoin d’être devin pour le voir.  Déjà lorsque Harper possédait son ancien corps, elle ne l’appréciait pas. Mais aujourd’hui… Je l’imagine tout à fait l’enguirlander ou pire encore. « Ah mais c’est certain ! Mais hors de question, t’es à moi ! » Sans le vouloir ma jalousie ressort. Et là… Je ne vais pas pouvoir le nier ou faire semblant de ne rien comprendre. Même si Harper possède désormais le corps d’un homme. Elle n’en reste pas moins, ma femme. MA femme.  

Harper s’approche de moi, cuillère à la main. C’est déloyal. Elle connaît mon côté gourmand. D’un œil gourmet je lèche goulument sa béchamel.

- « Hmm… C’est succulent. Tu es un véritable cordon bleu ! »

Harper est une femme exceptionnelle, en plus d’être une cuisinière accomplie. Sa petite remarque sur Erin me fait rire « nymphomane divorcée. » Elle n’a pas tout à fait tord. C’est vrai que la chasse à l’homme est l’un de son sport favori. Au dernier séminaire, Erin s’est amusé à draguer le mari de l’une de nos collègues. Comme si cela allait passer inattendu. Je me souviens encore du regard amusé que nous nous sommes échangés à ce moment-là. Ma main s’est posé contre la sienne, mes lèvres ont épousées les siennes comme pour la rassurer.

- « Dis-moi… Cela te dérange que je loge chez elle ? »

Bon… Honnêtement je pense connaître sa réponse. Mais avec Harper nous avons toujours échangés, et ceux sur tous les sujets. Le cas Erin ne fera pas exception. Et puis… J’imagine bien mon épouse lui dire ce qu’elle pense d’elle, du haut de ses un mètre quatre-vingt-dix, à présent.

- « Je pense connaître la réponse… Je vais demander un logement de fonction et en attendant je vais aller à l'hôtel, comme cela tu pourras peut-être venir certain weekend. Je te ferai découvrir la ville ! » Lui proposais-je en plongeant le bout de mon index dans sa sauce béchamel. « Ta sauce est un régal ! Je suis volontaire pour racler le fond de la casserole ! » Glissais-je en zieutant de nouveau sur la casserole. Au même moment, mon téléphone vibre. Inutile que je regarde de qui il s’agit… C’est mon patron. Qui cela peut bien être un samedi matin ? Résigné, je soupire avant de lire son message et de grogner. « Mais il connaît le principe du weekend ? Je dois faire un rapport sur notre activité pour lundi matin…Je suis censé être heureux qu’il me prévienne maintenant et pas dimanche soir ? » Agacé, je pose mon cellulaire sur la table. C’est vraiment le moment de m’embêter tiens ! Harper a raison… Dès que notre situation se sera améliorée, je changerai de travail. Il est temps. Sinon c’est le burn out qui me pend au nez et sur le long terme… Non, je n’ose pas y penser.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3327
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

RrOwMvXM_o.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ praimfaya

Je soupirais à sa question sur Erin. Bien sur que ça me gênait qu'il loge avec elle. Il était avec une belle femme sous le nez en permanence. Et en plus maintenant j'apprenais qu'elle était entrain de divorcer et en chasse. Déjà qu'avant ça ne l'avait jamais vraiment beaucoup arrêté... Alors oui je stressais, surtout depuis que je n'avais plus mon corps pour lui faire oublier cette fille avec de la lingerie fine.

Il me connaissait trop bien. Il enchaina avant même que j'ai eu le temps de lui répondre. J'étais soulagée qu'il décide d'aller vivre ailleurs. Je savais que ça ne serait pas ça qui le retiendrait si il voulait me tromper mais c'était déjà une tentation en moi. Je serais plus tranquille en la sachant le plus loin possible de lui.

- Merci chéri.

Je me retenais de venir l'embrasser pour le remercier. Ce genre de réflexes il valait mieux que je les oublie. Je me contentais de soupirer en entendant son téléphone sonner. Son patron, forcément. Je le laissais faire pendant que je préparais le plat de lasagnes et que je le mettais au four. Je mis la table en attendant qu'il revienne. Ca ne dura pas longtemps mais à voir sa tête je devinais qu'il avait encore abusé.

- Tu n'as qu'à t'y mettre dés cet après midi. Je m'occuperais de tout ne t'en fais pas. Et quand on sera débarrassé de ça, on pourra peut être profiter tous les deux. Ca me tenterait bien d'aller faire une petite balade avec toi. Pourquoi pas un pique nique sur la plage?

Ca nous rappellerait peut être des bons souvenirs. C'était là qu'il m'avait fait sa demande. Je ne pourrais jamais l'oublier. Ce moment restait gravé à tout jamais dans ma mémoire.

Je terminais de mettre la table lui souriant doucement. Je finis par m'installer et par le fixer droit dans les yeux.

- J'aimerais qu'on parle. J'ai besoin de savoir. Dans quel état sont nos finances? On avait mis de l'argent de côté donc je suppose que cet argent a servi au réenveloppement mais... il reste combien exactement? Je pense qu'il faut qu'on fasse le point. Histoire de savoir si au bout des trois on peut se permettre que tu démissionnes. Ca ne peut plus durer là Thomas. Déjà avant c'était invivable mais dans la situation actuelle... on n'a pas besoin de ça en plus.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers science-fiction-
Sauter vers: