Le Deal du moment : -41%
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony ...
Voir le deal
129 €

Partagez
 
 
 

 L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

Qu’est-ce qui m’a pris ? Pourquoi ai-je posé cette maudite question ? Au fur et à mesure de son discours je me renferme dans ma jalousie. L’imaginer torse nu au beau milieu d’une foule de voyeurs m’agace fortement. Pourtant je ne dis rien. Je me contente de lui sourire poliment. Et le pire dans tout cela ? C’est que la maquilleuse ne s’est pas gênée pour la draguer. Si je lui racontais le quart de ce qu’elle me conte, je serais déjà cloué au mur. J’acquiesce plusieurs fois en hochant la tête. Si cette expérience peut lui permettre d’accepter son nouveau corps, j’en demeure sincèrement heureux pour elle. Avec un peu de chance, Harper ne sera plus aussi insatisfaite de l’image qu’elle renvoie. Son discours s’achève par un soupir de fatigue. Cette semaine m’a épuisée. Enfin… Elle a bon dos la fatigue.

- « J’ai hâte de voir le résultat. »

Moi, j’ai hâte. Les autres furies aussi. J’imagine déjà les regards suaves des folles furieuses et de certains hommes. Fort heureusement, et malheureusement pour ma ligne, Harper sait comment m’apaiser : le sucre. Les gourmandises sucrées qu’elle s’est procuré à la pâtisserie sont un véritable délice pour le palais. Cependant elles ne détrôneront jamais celle de mon épouse. Son crumble aux pommes… Mon petit péché mignon.

- « Mais voyons… C’est toi mon dessert. » Rétorquais-je en le regardant avec une envie presque nostalgique.

Par moment notre vie intime me manque. Ces petits réveils prématurés, ces soirées à n’en plus finir… J’aimais sentir son souffle contre ma nuque, ses mains sur mon torse. A présent… A part quelques baisers et câlins, il n’y a plus rien. Je n’arrive toujours pas à m’imaginer dans ses bras, ou pire encore. L’autre jour encore, Erin m’a glissé un sous-entendu auquel je n’ai volontairement pas répondu. Mais cela, je vais le taire auprès d’Harper sinon elle risque d’hurler. Et là… Autant je sais me contenir et me taire, mais Harper. C’est autre chose. Mine de rien je les aimes. Elle est tellement adorable et craquante quand elle grogne de jalousie.

Soudain mon sourire étire la commissure de mes lèvres. Je voulais poser aussi quelques jours malheureusement Grand Manitou me les refusés. Le hasard fait bien les choses, c’est elle qui a réussi à en avoir. Sans attendre la suite de ses propos, je me lève et la rejoins. Nos lèvres s’épousent. C’est ma femme. Et je tiens à ce que tout le monde le sache. C’est Madame Brown. Mon Harper. Je ne laisserai rien ni personne me la prendre.

- « Hmm… Tu sais comment me faire plaisir toi ! » Soufflais-je en lui tendant une part de gâteau. Alors qu’elle mord dedans, je m’empresse de le finir le morceau. « Tu ne risques pas d’être trop fatiguée pour mercredi ? » M’inquiétais-je en déposant un baiser sur son front.

Ce retour aux sources me fait le plus grand bien. Cette semaine m’a tellement épuisé que je n’en voyais plus la fin. Avec un peu de chance Grand Manitou sera calme maintenant, même si j’en doute. Une fois le repas achevé, je l’aide à faire et ranger la vaisselle. Hors de question que je le laisse toute seule. Surtout que je sais que beaucoup de personne vont la voir à demi-nu dans tout le magasin. Puis silencieusement je file sous la douche. Intérieurement je boue. L’eau froide ne parvient pas à me calmer. Rien que d’imaginer des regards pervers… Beurk. Subitement un haut de cœur m’enserre la poitrine. J’ai à peine le temps de sortir de la douche et de me pencher dans le lavabo qu’un reflux gastrique s’échappe. Je tousse. Je me rince la bouche, puis retourne sous l’eau. J’espère qu’Harper n’a rien entendu. Je n’ai pas envie qu’elle s’inquiète. Et au pire… Je prétexterai que c’est la fatigue et le stress.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

adb7Ej68.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ bazzart

Le reste de la soirée se termina dans une bonne ambiance. J'étais soulagée de ne pas avoir eu de petite crise de jalousie quand j'avais parlé de mater le mannequin. Au final le mannequin à mater c'était moi, mais ça n'avait aucune importance ça par contre. Ce n'était pas comme si c'était vraiment mon corps ou comme si il était attiré par celui ci. Il ne le regardait pas, ne le touchait pas. Ce n'était qu'une enveloppe dans laquelle je ne me sentais pas chez moi, qui me permettait juste de rester en vie à ses côtés. Alors je n'arrivais pas à m'imaginer qu'il puisse être jaloux du regard qu'on pouvait porter sur ce corps qui n'était pas le mien.

Je souris alors qu'il m'aidait à faire la vaisselle. Je m'amusais à lui mettre des petits coups de fesse de temps en temps. Je le laissais aller se doucher ensuite. Il avait besoin de souffler un petit peu après cette semaine éprouvante qu'il avait du passer. Demain matin on profiterait d'une matinée au lit tous les deux pour se reposer. Ma semaine avait été assez longue aussi. Pour avoir mes week end de libre, j'acceptais de faire la fermeture quasiment tous les jours de la semaine. Ca me permettait de faire moins de samedi que les autres vu que c'était seulement les week end que je pouvais voir Thomas. J'avais des collègues vraiment adorables qui le comprenaient et avec qui je pouvais me débrouiller.

Je terminais de tout ranger avant d'aller l'attendre dans notre lit en boxer et tee shirt. Je n'osais même plus venir le rejoindre quand il était dans la salle de bain. Il y avait cette nouvelle pudeur qui s'était installé entre nous et qu'il n'y avait jamais eu avant. Autrefois je n'avais jamais eu aucun problème à me balader à poil dans la maison, à entrer dans la salle de bain en tenue d'Eve alors qu'il était sous la douche. Au contraire j'en profitais même assez souvent pour venir le rejoindre. Désormais on se fuyait, vivant comme deux adolescents n'osant pas dépasser le stade des bisous et des calins.

Je chassais cette idée de mon esprit alors qu'il venait me rejoindre dans le lit. Je lui souris avant de me blottir dans ses bras. Je l'embrassais tendrement avant de venir m'endormir rapidement contre lui. On était épuisé tous les deux. Mais je me sentais bien. Mon mari était enfin avec moi.

Je me réveillais le lendemain matin. J'avais passé une bonne nuit avec lui, ne le lachant que très peu. J'étais encore blottie dans ses bras ce matin là, mes jambes entrelacées avec les siennes.

- Bonjour mon amour...

Je lui souris avant de venir tendrement l'embrasser. J'adorais les réveils comme ça. Je n'avais qu'une envie, c'était de pouvoir passer toute la matinée comme ça avec lui au lit, à juste faire des calins et s'embrasser. Je me laissais d'ailleurs un petit peu emportée. Je l'embrassais, de moins en moins avec tendresse, mettant un peu plus de passion dans mes baisers. Ma main était posée sur son torse, le caressant doucement. J'adorais, sentir le dessin de ses pectoraux sous mes doigts. Je les laissais descendre plus bas, caresser son ventre qu'il était le seul à voir s'arrondir. J'oubliais un instant ce qui s'était passé. J'étais juste une femme folle de son mari et...

Je me reculais précipitamment. J'avais réagi vite, dés que je l'avais senti mais c'était probablement trop tard. Elle était là. La chose qui avait commencé à se réveiller ces derniers temps. Je m'étais laissé emportée par le désir et mon corps avait réagi sans que je puisse la contrôler. J'étais loin de lui mais il suffisait de baisser les yeux pour voir la bosse, plutôt conséquente, qui déformait mon boxer. Et pire que tout je savais qu'il l'avait senti aussi...

- Je... je suis désolée.



Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

Mes yeux se posent sur mon épouse, au même moment mon estomac se noue. Je n’ai pas envie qu’elle s’inquiète inutilement, alors je baille afin d’éviter tout soupçons de sa part. Je m’étire en soupirant de fatigue avant de me glisser à mon tour sous la couette. Elle se blottie dans mes bras pendant que je caresse son bras en chassant de ma tête toutes formes de jalousie. Mes lèvres étreignent son front, puis elle s’endort. Morphée lui ouvre la voie des rêves alors que demeure encore sous le choc de son aventure de la semaine. Rien que d’imaginer une autre femme, ou homme, envier ma femme me rend malade. C’est mon Harper. Je ne laisserai rien ni personne me la voler impunément.

Je peine à trouver le sommeil. J’imagine toutes sortes de scénarios improbables. Je sais que je suis loin d’elle la semaine. Elle aurait l’occasion de me tromper avec n’importe qui, sans que je ne puisse le voir ni m’en méfier. Et maintenant que j’apprends qu’elle a posé pour un shooting photo… Bien sûr je suis heureux pour elle, mais une part de moi-même s’inquiète. Et si ces récents changements finissaient par avoir raison de notre couple ? Peut-être qu’elle se rendre compte par elle-même, qu’elle peut séduire n’importe quelle femme ou homme. Péniblement je m’endors. Par moment mon sommeil s’agite. D’horribles pensées perturbent mes rêves. Fort heureusement la douce présence réconfortante de mon épouse m’apaise. Elle est là. Elle n’est pas dans les bras d’un(e) autre.

Au petit matin je grogne en sentant les rayons du soleil chatouiller mon visage. C’est encore trop tôt… La voix d’Harper s’échancre. Ses lèvres se posent sur les miennes pendant qu’elle caresse mon torse. C’est déloyal. Elle sait parfaitement que j’adore ses papouilles matinales. Mes lourdes paupières se referment. Je me laisserai bien tenter par un nouveau sommeil réparateur mais non. Elle s’amuse sur mon ventre. Heureusement que nous sommes loin l’un de l’autre, sinon j’aurais grossi d’au moins dix kilos avec ses bons petits plats. Brusquement elle s’agite. Ses gestes ne font qu’empirer la situation puisque l’objet de ses désirs se frottent plus encore contre moi. La bosse qui déforme, littéralement, son boxer… Elle s’excuse puis s’allonge à côté toute gênée par la situation.

- « Je suis content de constater que je te fais encore de l’effet malgré toutes les harpies qui te courront bientôt après ! » Glissais-je d’un ton taquin en l’embrassant.

Il n’y a aucun mal à cela. Je sais que c’est naturel. D’ordinaire… Cela ne nous aurait pas interpellé. Nous serions déjà en train de faire sauvagement l’amour. Mais aujourd’hui la situation demeure bien différente. Je n’ai pas envie d’un corps masculin, aussi beau soit-il.  

- « Je commençais à me poser des questions ! » Ajoutais-je en commençant à la chatouille afin d’alléger la situation.

Je n’ai pas envie de me lever ni de faire quoi que ce soit d’autre qu’être avec elle. Je m'inquiète déjà assez pour la suite, ce n'est pas la peine de nous rajouter des problèmes supplémentaires. Déjà... Je suis assez mal de lui montrer mon logement de fonction à Seattle. Non pas que cela soit le bazar mais... Il y a des feuilles partout. Des dossiers dans le salon, le bureau. C'est simple... Il s'est transformé en chambre étudiante. J'ai à peine le temps de me faire correctement à manger. Je passe plus mon temps à commander des cochonneries qu'à réellement cuisiner. C'est simple, je connais déjà sa réaction. Elle va s'inquiéter et me dire que je dois cesser de travailler autant.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

adb7Ej68.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ bazzart

Je me tenais loin de lui, carrément gênée par ce qui était entrain de se passer dans mon boxer. Je l'écoutais parler, chercher à me rassurer en plaisantant ou alors à se rassurer. Mais il était ridicule. Comment pouvait il penser un seul instant que je ne le désirais plus? Il n'avait pas changé. Il était toujours le même, aussi beau que la première fois que je l'avais vu. C'était moi qui avait changé dans l'affaire, moi qui n'avait plus rien de désirable à ses yeux. Ce n'était pas dans mon caleçon que j'aurais voulu voir se déclencher ce genre de réaction mais plutôt dans le sien. Sa présence dans le mien posait problème quand c'était son absence dans le sien qui en était un. Il tentait de me rassurer, mais ses mots tombaient plutôt à plat.

- Comment peux tu penser que j'en ai quelque chose à faire des possibles filles qui pourraient me courir après. Je ne suis pas lesbienne que je sache.

Je le regardais tristement, lâchant un léger soupir.

- Et le problème c'est que tu n'es pas attiré par les hommes...

Je me levais rapidement, ne lui laissant pas le temps de répondre avant d'aller m'enfermer dans la salle de bain. J'allumais l'eau avant de me déshabiller rapidement et de me glisser sous l'eau. Je laissais alors libre court à mes larmes. Cette situation de merde... je tentais de faire comme si tout allait bien mais par moment la réalité revenait me frapper de plein fouet. Plus rien n'allait bien. Je n'avais plus aucune vie sexuelle. J'étais dans un corps qui n'attirait plus mon mari. Et je doutais de voir le désir revenir entre nous.

Je baissais la tête, mon regard tombant sur l'objet de tous mes problèmes. Il était toujours là, fièrement dressé comme pour me narguer. Avec un soupir las je tournais le bouton de la douche, transformant la chaleur réconfortante de la douche en un jet glacé. Je laissais échapper un petit cri de plaisir avant d'attendre que la situation se calme.

Une demi heure plus tard j'étais sorti de la douche, transi de froid mais enfin calmée. J'avais enfilé un jogging trop large avec le sweat qui allait avec. Tous les moyens étaient bon en cet instant pour cacher ce corps que je haïssais. Je le rejoignis timidement dans la cuisine, acceptant avec un petit sourire la tasse de café qu'il m'avait préparé. Je l'attrapais, la serrant dans mes mains pour me réchauffer un peu plus.

- Je suis désolée...

Je détournais les yeux gênée. Je détestais parler de ce genre de chose. Je n'arrivais même pas à le faire avec Megan. Je n'arrivais pas à le regarder, pas à y penser, alors en parler avec Thomas c'était beaucoup trop dur.

- Ca... ca fait quelques jours que je commence à... à tu sais quoi en pensant à toi et... je ne sais pas comment gérer ça.

Et le dire ne changerait probablement rien à la situation. Il ne pourrait pas vraiment m'aider à régler le problème. Mais au moins il saurait. Je me devais d'être un peu plus honnête envers lui.



Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

Le problème c’est que tu n’es pas attiré par les hommes. La réalité de la situation s’agrippait si brutalement à nous qu’Harper se précipita dans la salle de bain. In extremis je quitte le lit à mon tour alors qu’elle me claque la porte au nez et s’y enferme.

- « Harper, ouvre-moi s'il te plaît… »

Je frappe plusieurs fois à la porte dans l’espoir fou qu’elle me laisse la prendre dans mes bras : aucune réponse. Je m’écroule par terre, m’adosse contre celle-ci en soupirant. Je perçois les tumultes de la douche et ses reniflements. Ses pleurs se mêlent aux battements de mon cœur. Silencieusement j’attends de longues minutes durant. Personne ne sort. J’ai l’impression que le temps s’est arrêté. Las de gire à même le sol, je me lève et enfile quelques vêtements afin de nous préparer un copieux petit-déjeuner. Les œufs s’agitent dans l’eau chaude, la machine à café imite le marteau piqueur, le bacon frit attend patiemment son toast d’avocat. Hier soir Harper a eu la délicate attention de nous préparer un succulent dîner, aujourd’hui c’est à mon tour de prendre soin d’elle.

Une vingtaine de minute plus tard sa silhouette musclée s’échancre de l’encadrement de la porte. Son sweat et son jogging dissimule ses formes. Ses couches de vêtements dissimulent son mal-être et ses larmes. Ce n’est pas à moi qu’elle pourra faire croire le contraire. Je connais mon épouse, même sous cette nouvelle apparence. Un simple sourire compatissant étire la commissure de mes lèvres alors que je lui tends sa tasse de café. Ses grandes mains l’encerclent, cherchant une chaleur réconfortante. Puis elle finit par décrocher quelques mots : je suis désolée. Pourquoi s’excuse-t-elle ? Ce n’est pas de sa faute si je suis attiré par les corps féminins. Ce n’est pas de sa faute si elle est aujourd’hui prisonnière d’un corps qui n’est pas le sien. Ce n’est pas de sa faute si nous sommes séparés toute une semaine durant. Je l’écoute silencieusement sans la couper. Je sens qu’elle a besoin de discuter, cependant ses yeux me fuient. Sans réfléchir je me glisse dans son dos. Mes quintuplées se posent sur ses larges épaules et descendent sur son torse, puis je me penche afin de la prendre dans mes bras. Mon menton se pose sur sa clavicule.

- « Qu’est-ce que je peux faire pour t’aider ? Dis-moi… Je n’aime pas te savoir aussi mal. » Murmurais-je en posant mes lèvres sur sa joue. « Tu sais… C’est naturel. Je comprends que cela soit surprenant pour toi. »

D’un côté je suis heureux de l’apprendre, au moins son nouveau corps fonctionne correctement. Il ne semble pas avoir de problème de santé ou autre. Il ne manquerait plus que cela tient ! Un problème à la fois. Ou pas du tout même, cela ne serait certainement pas plus mal.

- « Je… Tu as déjà pensé à… Enfin tu vois ce que je veux dire ? » Certes ce n’est pas la solution miracle, mais elle n’en demeure pas moins provisoire.

Je tique en esquissant une grimace. J'espère qu'elle ne le prendra pas mal mais je pense qu'il est nécessaire que nous en parlions. Et surtout, je pense qu'il faudrait que je lui apprenne deux ou trois petites choses sur les hommes. Peut-être qu'elle pourra s'y faire et accepter au mieux son nouveau corps.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

adb7Ej68.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ bazzart

Je soupirais légèrement alors qu'il venait me prendre dans ses bras, me détendant un peu. Ses bras, son corps tout contre moi, avaient le don de m'apaiser. Je hochais doucement la tête à ses mots. Oui c'était surprenant c'était le moins que l'on puisse dire. Quand on avait vécu plus de trente ans dans le corps d'une femme et qu'on se réveillait avec un pénis qui adorait se mettre au garde à vous quand ça lui chantait, c'était légèrement surprenant. Je repensais à toutes les discussions, bourrées, qu'on avait pu avoir à ce sujet avec Megan. On tentait de s'imaginer ce que ça faisait de se réveiller dans le corps d'un homme. On avait déliré là dessus. Et forcément tous nos délires avaient fini par tourner autour de notre engin. On s'était imaginé entrain de s'amuser avec. De pisser debout et de faire des dessins dans la neige. Et même de faire l'hélicobite. La vérité? Je n'avais rien fait de tout ça. Je n'arrivais pas à la regarder, encore moins à la toucher. Il y avait un monde entre les délires qu'on avait bourré et la réalité. C'était une chose de s'imaginer tout ça, à l'aise dans son corps de femme et de se réveiller un jour en réalisant que nous avions perdu notre corps, qu'il ne nous correspondait plus et ne nous correspondrait plus jamais. Je n'avais aucune envie de plaisanter et de faire la con à faire tourner mon pénis sans les mains.

Je me tendis en l'entendant parler du truc que je n'arrivais pas à me résoudre à faire. Oh oui ça aurait été une option beaucoup plus agréable que de prendre une douche froide pour me débarrasser de mon problème. Mais j'étais incapable de franchir ce pas. Je ne me voyais pas me toucher, faire des choses à ce corps que je détestais. Et encore plus faire des choses toute seule, sans lui. Notre vie sexuelle avait toujours été plutôt épanouie. Je n'avais jamais eu besoin de me satisfaire toute seule, ni même l'envie. J'avais un mari merveilleux et terriblement doué au lit pour me satisfaire, pourquoi est ce que je m'en serais privé? Alors maintenant l'idée d'aller toucher ce truc étrange et seule en plus... c'était inconcevable.

Je secouais doucement la tête avant de lui répondre.

- Je n'arrive même pas à le toucher. Je fais toujours... enfin... je suis toujours assise aux toilettes. Alors faire ça... le toucher... me faire du bien avec... seule dans mon coin... Je ne veux même pas y penser.

Je ne m'en sentais pas capable. On était un couple. Je ne pouvais pas aller explorer ma nouvelle sexualité seule dans mon coin sans lui. J'y arriverais peut être plus facilement avec lui mais de toute façon ce n'était pas une option envisageable. Je devais me faire une raison.

Je me décollais de ses bras pour aller voir ce qu'il avait préparé. J'en profitais pour changer de sujet, arrêter de parler de toute cette merde.

- Ca a l'air délicieux ce que tu nous as fait chéri.

Je lui souris alors que je m'installais à table avec un de ses toasts à l'avocat.


Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

Emmitouflée sous ses épaisses couches de vêtements sportifs, les formes de sa silhouette musclée dissimulent le mal-être qui la consume. La tristesse qui résidait dans ses yeux empoisonnait lentement mon cœur. Harper n’acceptait pas sa nouvelle enveloppe charnelle. Ses réflexes féminins demeuraient si présents, qu’ils l’enchaînaient à ce qui formaient, autrefois, notre vie. Elle quitte le réconfort de mes bras en changeant de sujet. Mon regard s’attriste à son tour. Une désagréable sensation d’inutilité s’insinue, tel un poison, dans mon esprit. Si je ne suis pas capable d’aider ma femme à surmonter cette terrible épreuve, qui s’y substituera ?

Ses propos réussissent néanmoins à m’esquisser un léger sourire, à défaut d’entretenir une vie sexuelle notre estomac ne sera pas à plaindre. Assise face aux toasts à l’avocat et bacon, je termine la préparation de notre brunch. Le minuteur sonne. Immédiatement j’arrête le feu et les passes rapidement sous l’eau froide. Au même moment les tranches de pain sautent du grille-pain. Rapidement je les attrape et pose sur la table de la cuisine. Une fois les quelques plats prêts, je m’assois enfin auprès de mon épouse.

- « Tu préfères rester à la maison et regarder un film dans mes bras ? Sinon je me disais qu’on pourrait aller se baigner. Il fait beau cet après-midi ! On pourrait déguster une petite glace ? Bon une seule pour moi, sinon je ne pourrais pas boutonner ma chemise lundi ! » Lui proposais-je en commençant à la servir. « On peut aussi faire les deux... »

A peine ai-je eu le temps de lui tendre la confiture que la sonnerie de notre maison retentit. Instinctivement je grogne. Quel est l’imbécile qui vient nous déranger un samedi matin ? Un vieil automatisme me pousse à aller ouvrir en traînant des pieds. Si c’est un colporteur, je vais me faire un plaisir de l’envoyer balader. Quelle surprise ! Le facteur. Il me remet notre courrier et me demande de signer le reçu. Intrigué par l’enveloppe qu’il vient de me remettre, je l’ouvre. Qu’est-ce que c’est encore que cette… Mes sourcils se froncent au fur et à mesure que mes yeux parcourent le papier. Génial. J’ai horreur des réunions de famille, cette fois je ne pourrais pas y échapper en prétextant un projet de dernière minute. Grincheux, je reviens dans la cuisine en soupirant. Je tends à mon épouse son courrier ainsi que la sublime annonce : l’une de mes collègues se marie. Tout le monde n’est pas informé du changement de sexe d’Harper. En même temps ce n’est pas une nouvelle qui se crie sur tous les toits, seuls mes collègues proches sont au courant.

- « Il va falloir que l’on aille faire les boutiques aussi… » Glissais-je en croquant dans une pomme.

Je ne suis pas très réunion de famille, mais là je ne pourrais vraiment pas m’y dérober. Si je n’y suis pas, j’en connais un qui va me faire un scandale. Pire encore, mon très cher patron sera présent. Sans oublier Erin… Mais quelle magnifique perspective, non ? Si l’un d’entre eux ne fini pas avec une fourchette dans la gorge, c’est un miracle.

- « Cela ne me réjouis pas mais bon… »

Je sais pertinemment si je ne m’y pointe pas ce que je risque : bien plus que ma place actuelle.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

adb7Ej68.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ bazzart

Il n'y avait pas à dire, les toasts à l'avocat c'était vraiment délicieux. C'était parfait pour le brunch. On pouvait passer un petit moment à deux comme ça, profitant de bien manger après une matinée à dormir. J'oubliais un peu mes préoccupations du matin. Je devais me faire une raison de toute façon. Il ne me verrait plus nu, ça le dégouterait. Il ne me toucherait plus, il n'en avait aucune envie. Je pourrais faire une croix sur toute vie sexuelle tant que je n'aurais pas retrouvé un corps me correspondant. Si Megan apprenait ça elle serait scandalisée. J'avais la possibilité de savoir ce que ça faisait que de baiser comme un mec mais je n'en profitais pas. Comment aurais je pu en profiter de toute façon? La seule personne avec qui j'avais envie de coucher ne voulait pas de moi.

Je hochais doucement la tête alors qu'il me parlait des projets pour la journée.

- On pourrait faire les deux oui. Passer l'après midi à la plage. Que tu te baignes. Puis une petite glace, une seule promis, avant de rentrer et de passer la soirée devant un film.

Il était bien sur exclu que j'aille me baigner. Je n'avais pas encore passé le cap de me mettre torse nu devant lui. Si je pouvais faire en sorte qu'il ne voit pas ce qu'était devenu mon corps ça m'arrangerait. Il ne l'aimait pas et moi je ne supporterais pas de voir son regard dégouté quand il tomberait sur une certaine partie de ma nouvelle anatomie.

Je le laissais aller ouvrir alors qu'on sonnait à la porte. Je me demandais bien qui pouvait venir nous interrompre de bon matin. La bonne nouvelle c'était que ça ne pouvait pas être son boulot. Son patron aurait appelé et ne serait pas venu. J'avais l'espoir qu'il n'appelle pas du week end, qu'on puisse profiter tous les deux en oubliant son travail.

Je récupérais mon courrier, passant rapidement sur les quelques lettres sans intérêt avant de lire en détail l'invitation qu'il m'avait tendu.

Un mariage... avec ses collègues de travail... avec la Erin qui ne manquerait pas de me regarder de haut parce que je n'étais plus ce qu'il fallait à Thomas, qui ne se gênerait pas pour aller minauder avec lui. Je connaissais une partie d'entre eux, Erin y compris. J'avais fait assez de soirées d'entreprise avec Thomas pour en connaitre une partie. Mais là, ce serait la première fois que je les verrais avec ma nouvelle apparence. J'aurais limite préféré me couper un bras plutôt que de supporter ça. Mais je savais aussi qu'on n'avait pas le choix.

Je posais l'invitation à côté de moi, réfléchissant à cette soirée que j'allais devoir bientôt endurer. Je hochais doucement la tête en l'écoutant parler.

- On n'aura qu'à passer à la boutique si tu veux. J'ai vingt pour cent de réduction sur tous les vêtements. On vient de recevoir la nouvelle collection. Il y a tout un tas de costumes sympa. On pourra aller y faire un tour et aller à la plage ensuite. Ou alors on reprogramme l'après midi plage à demain. Comme tu veux.

On avait tout le week end pour nous. Et dimanche soir j'irais à Seattle avec lui. J'avais déjà hâte de pouvoir profiter un peu plus avec lui. Deux jours c'était toujours beaucoup trop court.


Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

- « Nous pourrions aussi nous baigner tous les deux ? » Un nouveau soupir s’échappe de mes lèvres. J’espérais que nous partagions ce moment comme nous en avions l’habitude, mais visiblement Harper ne semble pas avoir la même idée que moi. Frustré, je masque ma déception en croquant dans une tartine de confiture. « J’ai envie de passer du temps avec toi, pas loin de toi. » Une semaine sans elle demeure amplement suffisante. Si en plus nous ne vivons plus aucune expérience ensemble, pourquoi nous accrochons nous l’un à l’autre ? Pour de vieux souvenirs qui ne reviendront jamais ?

Les yeux de mon épouse se teinte de douleur. Cette nouvelle semble la contrarier. C’est la première fois que nous apparaîtrons sous sa nouvelle enveloppe charnelle. Pour beaucoup de mes collègues nous nommes un couple hétérosexuel et non gay. J’imagine déjà certains regards ou commentaires peu appréciables. Bien sûr le réenveloppement est un processus commun aujourd’hui, mais à tel point… Alors qu’elle me propose de passer à sa boutique, j’acquiesce. Je vais enfin pouvoir rencontrer la collègue qu’elle a embrassé sous mes yeux. Non pas que je sois jaloux, quoi que si un peu, mais j’aime marquer mon territoire.

- « Bonne idée ! On achètera deux costumes avant d’aller à la plage ! Je suis certain que tu vas faire tourner les têtes de tout le monde ! »

De nouveau je délaisse notre brunch pour ses lèvres. Je connais ce regard… Il va et viens plusieurs fois entre divers éléments de la cuisine. Instinctivement mes bras tendent de la réconforter. Le revers de mon pouce ébauche sa joue alors que je retire quelques miettes de sa barbe.

- « Tout va bien se passer, ne t’inquiète pas. Je serais là… Je serais toujours là. »

Ma main se pose contre son cœur. Ces quelques secondes… J’aimerais qu’elle puisse les savourer autant que moi : nous sommes tous deux en vie. Une vingtaine de minute plus tard, nous terminons notre brunch. Je débarrasse la table et commence la vaisselle pendant qu’Harper vaque à ses occupations. Puis je la rejoins. Je me change à mon tour rapidement, file sous la douche en express. De toute manière nous devrons nous laver ce soir. Le sable et l’eau de mer ne font jamais bon ménage.

En attendant mon épouse dans le salon, je parcours rapidement mes mails professionnels. Erin, Ed, Emily… Sans oublier mon incroyable patron. Mais ils ne s’arrêtent jamais de travailler ? Visiblement non. En même temps vue le coup de pression que nous avons eu vendredi, je ne suis même pas étonné. Il ne manquerait plus que je perde mon travail tiens. Nous ne serions pas dans l’impasse.

- « Prête ? »

Mon regarde balaye rapidement la silhouette de mon épouse. Si j’étais une femme ou un homme attiré par les hommes, je lui aurais certainement sauté dessus depuis longtemps. La porte d’entrée claque, elle se retourne alors que je lui tends les clés de ma voiture.

- « Si elle a une éraflure, je fais grève de bisous et de câlin ! » Lançais d’un ton taquin en l’embrassant.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3322
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

adb7Ej68.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ bazzart

Ahah oui... j'avais hâte de faire tourner les têtes. C'était quelque chose que j'avais du mal à supporter désormais. Avant je savais que j'étais plutôt une jolie femme. Je prenais soin de moi, de mon apparence, de mes tenues. Oui je l'avouais j'adorais passer des heures à faire du shopping avec mes amies pour dénicher la tenue parfaite. J'aimais me sentir belle, plaire à mon mari. Mais maintenant, la situation était tout autre. J'étais mal à l'aise de voir d'autres personnes convoiter ce corps que je haïssais, que mon mari n'aimait pas regarder. Que m'importait que les autres me trouvent beau et séduisant quand mon mari ne m'aimait pas. Que je ne m'aimais pas.

Je lui souris doucement alors qu'il tentait de me rassurer par rapport à la soirée. Je ne le sentais pas quand même. Je ne savais pas comment allaient réagir ses collègues. Est ce qu'ils savaient tous pour nous deux, enfin, pour ce que j'étais devenu. La dernière fois que je les avais vu j'étais encore une femme. Tout cela avait bien changé désormais. Je savais au moins qu'Erin était au courant et ce n'était pas pour me rassurer.

On termina le brunch dans cette ambiance. Je le laissais aller se doucher rapidement et se changer pendant que j'allais faire de même dans la chambre. J'hésitais un moment avant d'enfiler un maillot de bain. Je pouvais bien tenter de faire un effort. Peut être qu'il le prendrait bien, qu'il ne serait pas complètement dégouté en voyant mon absence de sein, mon torse viril, la ligne de poils qui se dessinait sur mon bas ventre et plongeait sous l'élastique de mon maillot de bain, ne laissant planer aucun doute sur ce qu'il y avait en dessous.

Je montais dans la voiture et levais les yeux au ciel alors qu'il me laissait les clés pour conduire. Comme si j'allais faire quelque chose à sa précieuse voiture. Je conduisais tranquillement, chantonnant sur la musique qui passait à la radio. Ca me détendait, me faisant oublier l'épreuve qu'il y avait à venir. Je souriais en sentant sa main venir se poser sur ma cuisse pendant que je conduisais. Les choses étaient presque normales entre nous.

Je me garais et allais prendre sa main pour l'entrainer dans la boutique. L'après midi était pourtant partie pour être plus agréable, une petite séance shopping, une baignade à la plage. Mais il avait fallu qu'on tombe sur CA.

Je me figeais en voyant les grandes affiches dans les vitrines du magasin. J'étais là. Enfin, les photos qu'on avait pris de mon corps. Elles s'étalaient là. Ce corps à moitié nu qui n'était pas le mien, posant de façon terriblement sexy. J'avais bavé un instant dessus, avant de réaliser que c'était sur moi que je bavais. Putain de merde...

- Je... je comprends pas... Ils devaient les recevoir que la semaine prochaine.

Je lachais sa main avant de me précipiter dans la boutique. Je cherchais rapidement ma collègue des yeux avant de la trouver en caisse. Je la laissais terminer avant de lui tomber dessus, ignorant son salut amical.

- Ca veut dire quoi ça Jane? Je croyais qu'on devait les recevoir que la semaine prochaine?!!

"Le siège était tellement content des clichés qu'il nous ont envoyé les premières affiches hier. Le reste sera diffusé dans tout le pays la semaine prochaine. Elles ne sont pas magnifiques?"

Elle se retourna vers Thomas qui venait d'arriver derrière moi. Intérieurement j'étais toujours entrain de bouillonner. Je n'étais pas prête à voir cet étranger exhibé ainsi comme ça. J'avais adoré m'amuser à faire la séance et j'avais adoré surtout le gros chèque qui allait avec. Mais je n'étais pas prête à voir ça. Pas prête à ce qu'on mate encore plus cet étranger qui était sensé être moi.

"Salut vous devez être Thomas non? Harper n'arrête pas de parler de vous."

Elle jeta un petit coup d'oeil à la photo avant de revenir sur nous.

"Elle n'est pas terriblement sexy comme ça?"

- C'est bon!! On est venu acheter des costumes. Ne t'embête pas je sais ceux que je veux, je vais m'en occuper. Merci Jane.

Je me retournais et fis signe à Thomas de me suivre dans un coin de la boutique où s'alignaient les costumes. J'avais voulu couper court à la discussion. Je sentais qu'elle tournerait mal. J'avais voulu éviter d'entendre la réponse de Thomas. Parce que non il ne me trouverait pas terriblement sexy sur les photos. J'étais un mec dessus. Je n'avais absolument rien de sexy pour lui. Mais par contre la moitié du pays n'allait pas tarder à me trouver à son gout... Cruelle ironie quand on y pensait, que de se dire que tout un tas de femmes et d'homos voudraient de moi, mais pas mon mari.

Je fis glisser les modèles de costume et en attrapais un avant de le lui mettre dans les bras.

- Essaye celui là. Je t'attends là.

Qu'on en finisse le plus vite possible et qu'on parte loin de cette affiche.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers science-fiction-
Sauter vers: