-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

Partagez
 
 
 

 L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

tumblr_myhocwGDoc1sddei4o1_250.jpgThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mon charme et ma persévérance , j'ai obtenu un premier rendez-vous avec la petite brune qui fait battre mon coeur et je le vis très bien

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Harper pourrait me conter l’évolution des lamas en Basse-Virginie au cours du dix-neuf énièmes siècles, je l’écouterai avec la même attention. J’écoute avec beaucoup d’intérêt sa vie et son parcours. Elle parvient même à m’arracher un sourire teinté de nostalgie. Je l’imagine petite, essayant de faire du vélo. Elle devait être si mignonne… Subitement je grince des dents en apprenant qu’elle n’avait pas été retenu pour les postes auxquels elle a postulé. Pire encore… Elle émet l’hypothèse qu’ils ne l’ont considéré que comme une femme capable de faire des photocopies et servir le café. Quelle bande de macho misogyne. Comment ose-t-il penser que la place d’une femme c’est dans la cuisine ou au mieux en tant que secrétaire ?! Cependant une part de moi-même les remercie, non pas pour leur stupidité maladive, mais sans eux jamais elle n’aurait accepté ce poste de vendeuse. Et surtout… Jamais nous ne nous serions rencontrés.

- « Les hommes qui pensent ainsi… » Soupirais-je en haussant les sourcils. « C’est vraiment n’importe quoi. » Ajoutais-je en portant de nouveau à mes lèvres mon verre de vin.

Son discours se poursuit. Si certains hommes peuvent se plaindre que leurs femmes parlent trop, c’est loin d’être mon cas. J’aime écouter les péripéties de sa petite vie. J’espère de tout cœur qu’elle sera nommée responsable de la boutique, lorsque l’heure sera venue. Elle le mérite. Rien que la manière dont elle m’a accueilli la première fois en dit long sur son talent. Elle aime son travail. Plus que tout… Elle est déterminée. Elle sait ce qu’elle veut. Cette qualité me touche. J’aime les femmes de caractère.

- « Nous fêterons ensemble ta promotion alors ! Je suis certain que tu y parviendras. » Sans m’en rendre compte je nous projetais dans quelques années.

Sa petite réflexion me fait rire alors que je lui serre un nouveau verre de vin blanc. N’est-ce pas ce qui se marie le mieux avec son poisson ?

- « Tu ne me perdras pas. » Phrase à double sens et surtout, pleine de sous-entendu.  

J’écoute avec une attention presque religieuse ses propos sur sa vie personnelle. Je dois bien avouer que je jalouse l’homme avec qui elle partagera sa vie. Je l’imagine tellement s’endormir dans mes bras, s’amuser à me tenter alors que je dois travailler. J’aimerais être cet homme. Son homme. Sa vision du couple…J’ai l’impression qu’elle croit au prince charmant. Un peu à celui que l’on peut regarder dans ces séries télévisées. La carnation de ses joues m’extirpe un nouveau sourire. Qu’est-ce qu’elle est adorable… Je me mords les lèvres inférieures en croisant mes couverts dans mon assiette alors qu’elle me retourne la question.

- « Qu’est-ce que j’attends de la vie ? » Vaste question… « J’aimerais continuer d’évoluer dans mon travail. L’ambiance avec mes collègues est géniale. Bon… Le patron est un peu, beaucoup, agaçant mais nous avons une bonne équipe. La rémunération est plus que correcte, j’ai des perspectives d’avenir au sein de l’entreprise… Pour le moment aucune ombre au tableau. Dans quelques années je serais peut-être responsable d’une nouvelle équipe ! »

Alors que je m’apprête à renchérir, le serveur vient nous débarrasser et proposer la carte des desserts. Aucun ne me tente plus qu’elle.

- « Après… D’un point de vue personnel… Je pense que la vie m’a suffisamment offert d’expériences pour savoir ce que je veux et ne veux pas. J’ai envie de pouvoir me réveiller auprès d’une personne que j’aime. Prendre soin d’elle… Me confier. Beaucoup d’homme n’osent pas se confier à leurs femmes. Je trouve que c’est bête et très orgueilleux. Je ne sais pas si c’est par fierté masculine, mais ce n’est pas ma conception. J’ai envie de pouvoir m’abandonner dans ses bras parce que je sais que j’y suis en sécurité, qu’elle peut me comprendre et m’écouter sans forcément me raconter le dernier article en solde qu’elle s’est acheté. » Bien évidemment que je caricature mais parfois c’est malheureusement le cas. « J’ai envie de rendre heureuse la femme que j’aime tout simplement… »



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3309
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis en train de tomber amoureuse et je le vis plutôt pas vraiment bien. C'est un connard. Un mec casé. Je devrais le fuir mais...
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

Je l'écoutais avec attention me parler de son boulot. J'en profitais pour terminer mon plat pendant qu'il parlait. Il avait l'air de se plaire dans son boulot et de bien s'entendre avec ses collègues. C'était le principal j'avais envie de dire. Les patrons c'était souvent chiant mais tant qu'il restait supportable c'était tout ce qui importait.

Je me plongeais dans la carte du dessert alors que le serveur venait nous l'apportait. Hors de question que je joue à la princesse parfaite, la fille irréelle qui ne mangeait que de la salade, ne touchait jamais au sucre et faisait des cacas arc en ciel. Non moi j'avais envie d'un bon fondant au chocolat et je n'allais pas me gêner pour le manger.

Et heureusement que j'avais ma carte pour me planquer derrière parce que vu ce qu'il était entrain de me sortir... J'avais du mal à rester de marbre et ça pour tout un tas de raisons. J'aimais ce qu'il disait. Je mentirais si je disais que ça ne faisait pas battre mon coeur plus vite de l'entendre parler comme ça. Je me retrouvais dans la vision qu'il avait d'un couple. Et puis cette conclusion... quelle femme ne craquerait pas en entendant ça?

Mais, oui parce qu'il y avait toujours un mais avec lui, un énorme mais qui se trouvait être sa copine. J'avais beau tenter de la chasser de mon esprit. Elle était toujours là dans un coin de mon esprit. Ca serait hypocrite de ma part de faire comme si elle n'existait pas. Parce qu'elle était bien là. Elle existait. Il ne m'avait pas dit qu'il l'avait quitté entre temps. Non il lui avait certainement menti pour être ici. Probablement une réunion qui s'éternisait au travail. Et ça me mettait mal à l'aise d'y penser.

Le retour du serveur sauveur de discussion. Il me donnait quelques instants de répit avant de me lancer dans le sujet qui fâchait. Je passais commande pour ma gourmandise chocolatée avec un petit sourire. Ce n'était pas vraiment au serveur que je souriais, plutôt à l'idée de voir bientôt arriver ma petite montagne de chocolat. Miam!

Je me reconcentrais sur Thomas, perdant mon sourire pour prendre un air plus sérieux.

- Je suis désolée de remettre ça sur le tapis mais... tu parles de pouvoir un jour rendre heureuse la femme que tu aimes et... tu parles comme un célibataire. Alors que toi et moi, on sait que ce n'est pas le cas. Pourquoi? Tu penses que ce n'est pas la bonne?

Et si effectivement il savait que ce n'était pas la bonne, qu'il n'était pas amoureux d'elle, qu'il n'avait aucun scrupule à aller draguer une autre femme, à aller à un rendez vous avec elle, alors pourquoi restait il avec elle? Mais ça se serait la prochaine question.


Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

tumblr_myhocwGDoc1sddei4o1_250.jpgThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mon charme et ma persévérance , j'ai obtenu un premier rendez-vous avec la petite brune qui fait battre mon coeur et je le vis très bien

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Le sourire qu’elle adresse au serveur se joue de ma jalousie. Si cet imbécile d’écervelé pense pouvoir séduire Harper sous mes yeux, il se trompe. Je ne laisserai rien ni personne s’insinuer entre nous, pas même Hailey dont elle vient astucieusement d’évoquer. Si d’aventure j’émettais une quelconque remarque, cela serait sans doute mal venu. De nous deux, je l’ai quand même dragué et invité au nez et à la barbe de ma petite-amie actuelle. Une fois le serveur reparti, un soupir de soulagement me gagne. Sauf que… Oh non. Elle recommence. Par moment je pourrais presque croire que c’est la Reine des enquiquineuses. Elle évoque de nouveau Hailey. Sa question m’interpelle tout me faisant sourire. Pourquoi faut-il qu’elle s’y intéresse de nouveau ? Je vais finir par croire, qu’elle a des vues sur elle.

- « Parce que je t’ai rencontré. »

Oups. Trop tard. Cette réponse. Je n’ai même pas eu le temps d’y réfléchir qu’elle m’a déjà échappée. Nerveusement je me racle la gorge. Je n’aurais peut-être pas dû dire cela. Et si je venais de l’effrayer ? Timidement je bois une nouvelle gorgée de vin en me touchant la nuque. Bravo Thomas, me murmure une petite voix que je tente de chasser.

- « Je ne suis pas malheureux avec elle, mais je ne suis pas heureux. Elle est bien trop obnubilée par elle et ce que je peux lui apporter, surtout financièrement que… Enfin… Je sais que je ne suis pas épanoui avec elle, au contraire. »

Je n’ai pas envie de lui raconter toutes les raisons qui me pousse à croire qu’Hailey n’est pas la bonne. Honnêtement je ne sais même plus comment nous en sommes arrivés là et surtout pourquoi nous sommes ensemble. A croire que ma mémoire me dissimule volontairement certains souvenirs.

- « Je ne sais même pas pourquoi nous sommes encore ensemble, peut-être par atavisme. » Lâchais-je en haussant les épaules avant de boire de nouveau et d’agiter rapidement ma main afin d’éluder sa prochaine question.

Je ne l’ai pas invité pour que l’on débatte de ma relation avec Hailey. Je n’ai pas non plus envie d’une séance de thérapie conjugale. Au même moment le serveur dragueur revient. Pour une fois je suis heureux de le voir arriver. Il pose le succulent dessert d’Harper devant elle, non sans un sourire enjôleur. Et vas-y que je te souris mielleusement comme si de rien n’était. Cette fois c’est trop. Ma main se pose contre la sienne, alors que je lui souris à mon tour. Puis il s’en va. Par moment le revers de mon pouce caresse le dos de sa main. Sa peau si douce s’ébauche contre la mienne, à tel point qu’un frisson gagne mon échine. Nos mains restent liées l’une à l’autre alors que je reprends naturellement le cours de notre discussion.

- « Et toi ? Pourquoi as-tu accepté mon invitation ? » Demandais-je d’un ton curieux en lui tendant une cuillérée de mon omelette norvégienne.

Une fois de plus nous pourrions passer pour un couple lambda alors que nous sommes tout, sauf ce à quoi le commun des mortels pourrait s’attendre.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3309
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis en train de tomber amoureuse et je le vis plutôt pas vraiment bien. C'est un connard. Un mec casé. Je devrais le fuir mais...
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

- « Parce que je t’ai rencontré. »

Ok... je ne savais pas si je devais rire ou me contenter de lever les yeux au ciel. Je choisissais l'option deux, afin de ne pas le vexer. C'était vraiment la phrase typique de séducteur de bas étage. Je n'aimais pas ça. Ca me mettait mal à l'aise quand il me parlait comme ça. Je n'arrivais pas à savoir si c'était une tentative de drague un peu lourde pour réussir à me mettre dans son lit ou juste qu'il pensait vraiment être tombé à ce point sous mon charme que tout le reste disparaissait. Dans un cas comme dans l'autre ce n'était pas sérieux. On ne tombait pas amoureux aussi vite. On ne se déclarait pas comme ça si rapidement. Qu'est ce qu'il en savait que j'étais vraiment si extraordinaire? Il ne me connaissait même pas. On pouvait se dire que oui il y avait une certaine attirance entre nous, un quelque chose qui faisait battre notre coeur plus vite mais de là à sortir ces grands discours pseudo romantique, non.

Heureusement il se rattrapa plus ou moins en me parlant de sa relation, faisant oublier ses paroles maladroites. Mais ça ne m'aidait pas à le comprendre. Il n'était pas heureux dans cette relation. Il n'était pas épanoui avec elle. Alors pourquoi restait il? Pourquoi rester enchainer dans une relation qui ne le rendait pas heureux? Ne pouvait il pas avoir l'honnêteté de lui dire que ça n'allait plus? Parce que là il jouait avec ses sentiments. Elle était encore amoureuse elle. Je l'avais vu au magasin. Elle tentait de trouver une tenue pour lui faire plaisir, pour raviver cette flamme qu'elle voyait s'éteindre petit à petit. Et lui que faisait il? Il lui mentait. Il lui faisait croire que tout allait bien entre eux alors qu'il ne le pensait pas, pire, qu'il convoitait et séduisait une autre femme. C'était malhonnête, cruel même envers elle.

J'ouvrais la bouche pour lui dire le fond de ma pensée mais il me coupa d'un geste. Très bien... j'avais assez abusé du sujet petit ami pour ce soir. Mais si il pensait que j'allais le laisser me draguer gentiment sans rien alors qu'il avait une petite amie, il se trompait lourdement.

Je tournais la tête et souris à nouveau en voyant arriver mon délice chocolaté. Il avait l'air encore meilleur que ce que je m'étais imaginé. Alors oui le salé c'était bon mais le sucré c'était vraiment mon petit plaisir gourmand et là je ne pouvais pas résister. Je continuais de sourire alors qu'il posait nos desserts devant nous. Je le remerciais avant d'attaquer. Oh putain c'était vraiment trop bon. Je devrais me mettre à la diet une semaine mais ça en valait carrément le coup.

Puis il prit ma main. Je le fixais un instant sans comprendre. Ca allait un peu trop loin là. On discutait simplement... on ne faisait rien de mal. Je ne voulais pas franchir cette barrière invisible qu'il y avait, ce point de non retour qui me ferait basculer dans quelque chose de mal. Pour le moment il ne la trompait pas. Non n'avions rien fait de répréhensible. Mais cette main sur la mienne, qui faisait naitre des petits frissons dans mon corps... non ce n'était pas bien.

Je me redressais, récupérant ma main et l'éloignant de lui. Je secouais la tête alors qu'il me proposait un bout de son dessert. C'était peut être un peu trop mal venu ça. Et en plus je n'étais pas fan d'omelette norvégienne.

Il posa la question qui fâchait à son tour. Pourquoi j'étais là? Je savais que ce que je faisais était mal, qu'indirectement je faisais souffrir une femme qui n'avait rien demandé à personne. Pourtant j'étais là, discutant avec lui, laissant mon coeur s'emballer par moment.

- Je ne sais pas... peut être pour que tu me laisses tranquille et que tu cesses de venir sans arrêt dans ma boutique?

Je lui fis un petit sourire rempli de malice, tout en reprenant une bouchée de mon dessert.

- Non vraiment je ne sais pas. Je crois que je voulais apprendre à te connaitre, voir si vraiment on pouvait bien s'entendre ou non. Ca aurait été plus simple pour moi que ce rendez vous se passe mal, que je ne t'apprécie pas. Ca aurait été plus facile de te repousser.

Là, ce serait juste encore pire, encore plus dur. Je ne pouvais pas faire ça alors qu'il avait une copine. Mais je ne pouvais nier qu'il y avait quelque chose entre nous.

Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

tumblr_myhocwGDoc1sddei4o1_250.jpgThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mon charme et ma persévérance , j'ai obtenu un premier rendez-vous avec la petite brune qui fait battre mon coeur et je le vis très bien

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Sa main quitte si brusquement la mienne que mes yeux s’abaissent honteusement alors qu’elle sourit généreusement au serveur. Quel chanceux ! Secrètement je le jalouse. Non mais qu’est-ce que tu pensais Thomas ? Qu’elle allait se laisser séduire aussi facilement rien qu’avec de belles paroles ? Me murmure une voix dans mon for intérieur. Et si je ne lui plaisais pas ? Et si elle ne voyait qu’en moi qu’une distraction ou tout au mieux un potentiel ami ? Dans le fond je n’en n’ai strictement aucunes idées. Ses paroles ne me rassurent pas : pour que tu me laisses tranquille et que tu cesses de venir sans arrêt dans ma boutique ? Si je la dérange tant que cela, pourquoi as-t-elle réellement accepté de venir ? Je pressens un motif tacite. Alors qu’elle surenchérit rapidement : Ça aurait été plus simple pour moi que ce rendez-vous se passe mal, que je ne t'apprécie pas. Ça aurait été plus facile de te repousser. Un faible sourire étire la commissure de mes lèvres alors que je commence à déguster mon dessert.

J’ignore tout. Je ne sais même plus sur quel pied danser. Est-ce que je lui plais ? Plusieurs questions taraudent mon esprit alors que le serveur revient vers nous. Ne peut-il pas s’étouffer avec une arête de poisson ?! Visiblement non.

- « Tout se passe bien ? »
- « Très bien, merci. » Et maintenant disparais ! Pensais-je en le regardant partir.

Non tout ne va pas bien. Harper a réussi à immiscer le doute dans mon esprit. Je n’ose même plus parler ou tenter le moindre geste. Au même moment un cri de bonheur s’échappe de la bouche d’une jeune femme. Tous les regards se portent sur elle alors que son petit-ami, à genoux, lui tend une bague. Ses yeux se gorgent de larme alors qu’elle accepte. Les autres clients lâchent leurs couverts et applaudissent. Sans réfléchir j’agis de même, puis nous reprenons le cours de notre conversation. Intérieurement je remercie ce moment de flottement. Il m’a permis de reprendre pleinement possession de mes esprits.

- « Tu t’imagines à sa place un jour ? La bague au doigt ? » Lui demandais-je en surveillant attentivement sa réponse.

Je ne raffole pas des repas de famille interminables ni des mariages à rallonge. Je n’ai rien contre, ou presque. Enfin si. Depuis que je suis avec Hailey je fuis les repas dominicaux. A chaque fois c’est la même rengaine. Ma belle-mère crache tout son venin. Je prends sur moi. Puis je me dispute avec Hailey. De facto je me renferme encore plus dans mon travail.

- « Enfin... Tu aimerais te marier un jour ? Avec le bon, bien évidemment. Pas forcément tout de suite mais je ne sais pas… Après quelques années de relation par exemple ? »

Pour ma part je ne me suis jamais posé la question. Elle n’a jamais été d’actualité avec mes exs, et encore moins avec Hailey. Si c’est pour supporter sa mère chaque dimanche que Dieu fait, non merci. Autant m’étouffer avec son horrible mac and cheese plein de sauce et de gras.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3309
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis en train de tomber amoureuse et je le vis plutôt pas vraiment bien. C'est un connard. Un mec casé. Je devrais le fuir mais...
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

Je me tournais sur ma chaise en entendant tout le monde applaudir. Merveilleux... un couple heureux qui se fiançait. Tout me rappeler que ce n'était pas mon cas et que c'était loin de l'être, surtout quand on voyait avec qui je sortais. Actuellement au resto avec un mec déjà en couple et celui juste avant? Un gay. Vraiment Harper ma grande là tu fais fort. J'étais pile poil sur la bonne voie pour me marier en jour, que des mecs avec qui je n'avais aucun avenir.

Et le voilà qui en rajoutait une couche en plus. Est ce que je me voyais marier...? Il n'avait pas compris ce que je lui avais raconté un peu plus tôt sur ce que je voyais pour ma vie sentimentale? Et puis sa façon de dire avec le bon. Là c'était clair il ne se voyait pas comme le bon. Comment pourrait il l'être de toute façon? C'était un enfoiré qui envisageait de tromper sa femme et qui en plus me narguait avec la demande en mariage d'une autre!!

- Bien sur j'aimerais ça....

Je poussais un soupir avant de détourner le regard de cette scène. Je le regardais avec un petit sourire ironique.

- Quand j'aurais trouvé le bon bien sur.

Voilà et prends toi ça dans les dents. J'étais folle d'être venue ic. Ca m'apprendrait à écouter les conseils sentimentaux d'une fille qui était entrain de manger de la pâte à cookies ce soir. Pas les cookies cuit non. Elle avait préparé la pâte et avait décidé de la manger comme ça, à même la cuillère, pour noyer son chagrin.

Je terminais mon dessert avant de sourire au serveur qui venait nous porter l'addition. Je lui tendis ma carte, en précisant que je voulais payer la moitié. Qu'il proteste, je n'en démordrais pas. Déjà parce que, premièrement j'étais une femme moderne, finie l'époque où une femme avait besoin d'un homme pour l'entretenir, payer le restaurant... et deuxièmement, surtout mais surtout pour qu'il comprenne que ce n'était PAS un rendez vous galant. Pour que ça soit un vrai rendez vous, il aurait fallu que monsieur soit célibataire.

Je souris au serveur alors qu'il prenait nos deux cartes. Il nous rejoignit et me tendit mon reçu avec son numéro dessus, ponctué d'un petit sourire timide. Megan avait raison, je devais vraiment être canon dans cette tenue. J'avais même réussi à draguer le serveur alors que je lui avais à peine adressé un regard.

On quitta rapidement le restaurant. J'acceptais de le suivre sur la plage pour une petite promenade. Ca serait la dernière fois de toute façon, alors je pouvais bien profiter un peu plus de cette soirée. La nuit était douce, le temps magnifique, on pouvait voir les étoiles briller dans le ciel, le genre de soirée parfaite pour une petite balade à deux.

Je marchais un moment avec lui en silence. Je finis par le regarder avec un petit sourire.

- Merci pour le diner... c'était vraiment délicieux.

Je ne savais pas quoi ajouter de plus. Je préférais que les choses s'arrêtent là pour nous deux. Je ne voulais pas lui donner de faux espoirs, lui dire qu'il me plaisait avant de le repousser. Ce serait certainement trop cruel. Un peu comme ce qu'il me faisait en me draguant alors que c'était sans espoir. Mais je n'étais pas ce genre de femme, à se jouer du coeur des hommes, à le laisser me tourner autour pour le plaisir. Je ne ferais pas ça.


Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

tumblr_myhocwGDoc1sddei4o1_250.jpgThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mon charme et ma persévérance , j'ai obtenu un premier rendez-vous avec la petite brune qui fait battre mon coeur et je le vis très bien

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Elle ne me laisse nullement le temps de l’inviter qu’elle pose sa carte bancaire sur la coupelle. Cette fois le message est clair. Pire encore… Cet écervelé lui laisse son numéro et elle l’accepte. Soit j’ai perdu la main, soit je suis le dernier des imbéciles. J’ai laissé cet idiot la draguer sous mes yeux. Dans un espoir fou et insensé je lui propose que nous terminions cette soirée en marchant au bord de la plage. Surpris qu’elle accepte, je me contente de hocher de la tête. A quoi pouvais-je m’attendre de plus ? A rien. J’ai simplement été stupide de croire que j’avais la moindre chance avec elle. J’imagine qu’elle va appeler et envoyer plusieurs messages à son prétendant. Elle a dû jeter le mien il y a longtemps.

- « Je t’en prie. Je suis content que tu te sois régalée. »  

Que voulez-vous que je réponde à cela ? Il n’y a strictement rien à dire. Elle n’est pas réceptive à mes appels du pied. Inutile d’insister. L’air marin embaume la baie de San Francisco alors que la nuit chasse les dernières lueurs du jour. Le soleil disparaît peu à peu derrière la ligne d’horizon pendant que nous continuons de marcher silencieusement durant de longues minutes avant que nous ne retournions sur le parking du restaurant. D’ici quelques minutes je sais déjà où je serais : chez Ed. J’ai véritablement besoin d’un bon remontant pour ce soir.

- « Merci d’être venu Harper. Je te souhaite une bonne continuation ? »  

Est-ce que je compte revenir la voir dans sa boutique ? Non. Bien évidemment que non. Comme elle me l’a dit précédemment : pour que tu me laisses tranquille et que tu cesses de venir sans arrêt dans ma boutique ? Sans oublier son nouveau Don Juan. L’ambiance dans laquelle nous nous quittons est étrange. Elle possède un goût d’inachevé. Une fois dans ma voiture, j’appelle immédiatement Ed. Il décroche si rapidement que j’en demeure surpris durant quelques brèves secondes.

- « Ben alors Don Juan ? Tu n’es pas avec ta bien aimée ? »  
- « Je peux venir ? »  
- « Cela ne s’est pas bien passé ? Aller ramène toi. J’ai quelques bières qui se sentent seules ! »  

Une demi-heure plus tard Ed m’accueille, les yeux pétillants de curiosité. Rapidement je l’arrête, il n’y a strictement rien de croustillant. Une fois assis ou plutôt vautré dans son canapé, je soupire en dénouant ma cravate.

- « Tu prépares ton mariage pour être si bien habillé ? » Demande-t-il d’un ton taquin alors que je lui lance un coussin.
- « Bon… Je crois que c’est mort avec Harper. Un autre mec l’a dragué sous mes yeux. Elle a pris son numéro alors que le mien doit moisir au fond de sa poubelle. » Soufflais-je en buvant une gorgée d’alcool. « Elle a accepté de venir uniquement pour que je cesse de venir dans sa boutique. Il doit y avoir écrit "emmerdeur" sur mon front ! »
- « Tu n’as rien tenté ? »  
- « Je lui ai simplement pris la main et vue la rapidité avec laquelle elle l’a retiré… Enfin bref. »  

Déçu ? Saoulé ? Un savant mélange de ces deux sensations s’emparent de moi. De toute manière c’était couru d’avance. Il n’y a strictement rien à espérer. Elle va finir avec l’idiot en col blanc.

- « Bon… Je suis désolé pour toi mon vieux ! Aller ne t’inquiète pas. Elle ne te méritait pas ! Et puis… Une de perdue, dix de retrouvés ! » Glissa-t-il en lui donnant un coup de coude.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3309
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

adb7Ej68.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ bazzart

J'étais surexcitée. J'avais attendu ce soir toute la semaine. Mon Thomas allait enfin rentrer. Ce boulot c'était vraiment un calvaire. Je passais la semaine à me languir de pouvoir le revoir puis quand il venait enfin, le week end filait à toute vitesse. On avait besoin de temps pour se reconstruire tous les deux. Si au début le fait de couper avait pu nous faire du bien, ce n'était plus le cas maintenant. On avait besoin de passer du temps ensemble, de se redécouvrir, de tenter de retrouver un peu plus d'intimité ensemble. On s'embrassait, on se faisait des calins, c'était bien, mais on était encore loin de retrouver une vie à deux. Sans parler du fait que... j'avais un peu des envies qui... qui me revenaient.. des expériences que je voulais tenter et... Bon d'accord j'étais de plus en plus perturbé par l'érection qui déformait mon boxer tous les matins. Et le problème était même devenu un peu plus grave. J'étais sous la douche un soir, je pensais à Thomas et... ça c'était réveillé. Je n'avais pas encore réussi à me... satisfaire toute seule mais l'envie était là, elle revenait. Cela faisait quasiment deux mois que ça ne m'était plus arrivé, d'avoir des envies de sexe. Pas de toucher mon mari mais plutôt que lui me touche. Mais le problème c'était que lui ne voulait pas. Et je ne voyais pas comment je pourrais lui donner envie si on ne pouvait pas passer plus de temps ensemble!!

Mais ce n'était pas pour ça que j'étais si excitée. Je savais qu'il ne m'aiderait pas à tenter mes expériences de si tôt. Non j'avais une autre nouvelle à lui annoncer ce soir et plutôt une bonne nouvelle. C'était pour ça que j'avais passé ma soirée entière à cuisiner un bon repas pour nous deux. J'avais sorti le grand jeu. Nappe blanche, bougies, pétales un peu partout. J'avais débouché une bonne bouteille de vin pour accompagner le diner. Je n'attendais plus qu'une chose, mon mari.

J'allais vraiment tuer son patron. Il m'épuisait. Il arriva encore assez tard. Mais ce n'était pas grave. Je n'allais pas raler. J'étais beaucoup trop heureuse de le voir. Je me précipitais sur lui pour aller l'embrasser avec amour et peut être un petit peu trop d'excitation. Il fallait que je me calme sinon je n'allais pas tarder à me retrouver dans la même situation que sous la douche.

- Bonsoir mon amour. Je t'ai préparé à diner.

Je l'attrapais par la main avant de l'entrainer à table. Je lui tendis son verre de vin avant de le laisser s'installer à table pour commencer à manger. Je discutais de tout et de rien avec lui à table, le laissant vider son sac sur sa semaine. Puis je finis par craquer.

- Je dois te raconter quelque chose.

Je pris une gorgée de mon verre de vin avant de me lancer.

- L'autre jour on devait héberger une séance photo pour le magasin. La nouvelle campagne de promotion devait se faire chez nous. Ils voulaient faire un coup de pub, attirer du monde dans le magasin pour voir la séance puis utiliser les photos pour la campagne nationale. On était toutes surexcitées à l'idée de voir débarquer le photographe et surtout le mannequin.

Je restais une femme. On me disait qu'un bon mannequin allait venir poser dans ma boutique, j'étais ravie. Je continuais mon histoire, coupant court aux questions qu'il pourrait se poser ou sa jalousie à l'idée que je mate un autre homme.

- Ne pense même pas à être jaloux, il n'est pas venu. Mais... la séance s'est faite.

Je le regardais avec un petit sourire.

- Tu as devant toi le nouveau visage du magasin pour la campagne à venir. Prestation assortie... d'un joli petit chèque.

Je l'attrapais dans ma poche avant de le tendre vers lui. Ca avait été plutôt fun à faire je devais le reconnaitre. Je n'avais pas encore vu les photos mais le photographe avait eu l'air plutôt content. Ma patronne était aux anges ainsi que le responsable régional. J'avais "sauvé" la campagne et leur petit coup de pub pour le magasin. Selon eux c'était même mieux, les clientes pourraient venir et être servi par le visage de la marque. Mais c'était surtout le montant du chèque, cinq milles jolis dollars qui me rendaient fière. Je nous avais mis dans la merde. Je nous aidais à en sortir un petit peu avec ça.



Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 205
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

- « Hier soir j’ai regardé un reportage très intéressant sur le réenveloppement et ses conséquences psychologiques. Le psychologue expliquait très clairement que seuls les couples solides pouvaient pleinement se reconstruire. » Du haut de ses talons élancés, Erin continua de détailler avec beaucoup de détail ses soirées.

- « C’est déjà difficile de changer de corps, mais imagine lorsque tu changes de sexe ! Cela doit être un choc terrible ! C’est ce qui est arrivé à Thomas il y a quelques mois ! »

- « Tu sais si cela se passe bien avec son épouse ? » Questionna Erin en balayant du regard sa collègue, Emily.

- « Il ne m’en a pas réellement parlé. J’imagine que oui ! Il retourne tous les week-end à San Francisco ! Si ce n’est pas pour une femme, il faut m’expliquer la raison ! » Glissa-t-elle en plaisantant alors qu’un souffle d’agacement se dégageait des narines de son interlocutrice.

- « Le pauvre… » Un nouveau soupir ponctua sa phrase avant qu’elle ne reprenne. « C’est lui qui se coltine tous les allers-retours pendant que Madame reste tranquillement à la maison ! Je comprends mieux ses cernes du lundi matin ! Il ne va jamais tenir un mois et demi à ce rythme-là. Elle ne veut pas venir de temps en temps ? Peut-être qu’elle a un amant, qui sait ! »

- « Oh tu crois ? Je ne pense pas que cela soit le genre d’Harper. Je l’ai rencontré plusieurs fois et on sent véritablement de l’amour entre eux. En plus… Tu sais très bien qu’ils ne se sont pas rencontrés dans des circonstances classiques. Alors non je ne l'imagine pas vraiment aller voir ailleurs. Quant à Thomas... Il n'a d'yeux que pour elle. Harper par-ci. Harper par-là. Tu peux lui coller une danseuse brésilienne nue, il daignera pas lui porter le moindre intérêt ! » Affirma Emily en tapotant sur la table.

- « Mouais. On verra bien… En tout cas je peux t’assurer que je lui fais peur ! Je l’ai eu au téléphone, et l’échange était plutôt musclé ! Elle a peur que je lui vole ! » Maugréa-t-elle en tirant une moue insatisfaite. « C’est clair qu’il a besoin de repos, le pauvre. En plus ses congés lui ont été refusés... »

- « Grand Manitou des ennuies enneigés est encore passé par là ? Il ne veut pas arrêter de nous saouler celui-là ! S’il s’ennuie à ce point on l’inscrit sur un club de bridge en ligne ! »

- « Ouais… Alors pour les notre je pense qu’on peut les oublier un moment ! C’est clair ! Tiens regarde quand on parle du loup ! » Dit-elle en désignant Thomas du regard.

- « Qu’est-ce qu’elle est chanceuse Harper ! J’en connais plus d’un qui aurait baissé les bras et demanderait le divorce sur le champ ! Tiens d’ailleurs, ton ex a fini par te signer les papiers ? »

- « Non… On s’écharpe à coup d’avocat. A croire que nous soignons notre dernière dispute. Je vais lui faire regretter de m'avoir épousée ! Crois-moi Em, je vais lui faire mordre la poussière ! »

La porte de notre bureau se referme sur nos longues heures de travail. Pour cette semaine le compte est bon. Ou presque. Il y a juste une nouvelle qui me déplaît : mes congés ont été refusés. Le motif ? La « bonne humeur » de mon cher et tendre supérieur. Épuisé par ces derniers jours, un soupir de fatigue m’échappe alors que je desserre un peu le nœud de ma cravate. La pression retombe petit à petit alors que je surprends deux de mes collègues en pleine discussion.

- « Bon weekend les filles ! » Lançais-je en passant rapidement une tête dans la salle de réunion afin de les saluer.

- « Rentre bien et amuse-toi bien ! » Répondit Erin d’un ton suave.
C’est gentil de sa part mais je ne risque pas de m’amuser ce week-end, ni le prochain. Notre vie sexuelle n’existe plus. Elle s’est réduite à quelques baisers et câlins. Nous ne partageons plus vraiment d’intimité si ce n’est celle qui nous lie l’un à l’autre. Depuis son réenveloppement c’est à peine si je l’ai aperçu torse nu. Alors imaginer davantage, c’est impossible. Notre désir d’enfant s’est envolé avec son ancien corps. A présent ce n’est plus possible ni même envisageable de quelque manière que ce soit. Nos perspectives de futurs potentiels parents n’existent plus.

Sur le trajet qui me ramène à San Francisco, mes lourdes paupières tombent de fatigue. J’allume la radio, ouvre les fenêtres afin de créer un courant d’air frais et me maintenir éveiller. Malheureusement cela n’empêche pas mes bâillements d’ours. J’aimerais pouvoir me téléporter dans mon lit, mais non. Cet embouteillage de malheur n’avance toujours pas. Les klaxons retentissent alors que plusieurs conducteurs commencent à s’énerver. Las, mon front se pose quelques secondes sur mon volant. Heureusement que nous sommes à l’arrêt. Une dizaine de minute plus tard et à force de patience je peux enfin reprendre la route.

Vingt et une heure. Un soupir de soulagement me gagne alors que je pousse la porte d’entrée. Mes yeux balayent rapidement la pièce alors que mon cœur s’emballe. Qu’est-ce que j’ai oublié ?! Notre anniversaire de mariage ? Notre anniversaire de rencontre ? Sa fête ? Son anniversaire ? La Saint Valentin ? Euuuh… Si c’est l’un d’entre eux, je suis vraiment dans une situation délicate. J’ai à peine le temps de poser ma sacoche en cuir et de m’interroger plus longtemps qu’une masse de muscle me tombe dessus. Ses lèvres… Une semaine sans pouvoir les étreindre. Bonsoir mon amour. Je t'ai préparé à diner. Me murmure-t-elle entre deux baisers alors que je peine à retirer ma veste. Ouf. Il ne s’agit nullement de l’un de ces évènements. Rassuré, je la suis. Les fumets qui embaument la cuisine m’ouvre l’appétit. Harper ne veut vraiment pas que je perde mon petit ventre.

- « Viens par là mon Amour… »

Je n’attends nullement une quelconque réponse de sa part pour venir l’embrasser à mon tour. La distance… Ce maudit facteur qui me réconforte dans mes certitudes : je n’imagine pas ma vie sans elle. Peu importe son corps. Homme ou femme. Elle est là. Près de moi. A mes yeux c’est tout ce qui compte.

- « Tu m’as manqué… J’ai hâte que ce projet se termine. Plus qu’un mois et demi ! »

Pendant que je porte mon verre de vin à mes lèvres, j’observe mon épouse s’affairer en cuisine. Les flammes des bougies se reflètent dans son alliance. Je suis heureux qu’elle ait retrouvée toute sa place et sa prestance. Harper nous sert tandis que je commence à lui raconter les quelques anecdotes du bureau, tout en évitant de me brûler la langue.

- « Ouh.. Chai chaud ! » Articulais-je péniblement. Gourmand que je ne suis, je n’ai pas pris la peine de souffler dessus.

Soudain ses propos m’interpellent. Mes sourcils se froncent. Que va-t-elle m’annoncer ? Certainement pas notre divorce, sinon l’ambiance bougie et pétale ne s’y prête vraiment pas. Attentivement je l’écoute. Jalousement je me mords la joue. Les traits de ma mâchoire carré se dessinent plus encore. A peine suis-je jaloux qu’elle me coupe dans mes pensées : ne pense même pas à être jaloux. Instinctivement je me détends en posant ma main sur la sienne, comme pour la remercier de cette délicate attention. Mes yeux s’écarquillent. Quoi ? Ai-je bien entendu ? Harper me tend un chèque de cinq milles dollars. Certes c’est une belle somme mais… Assommé par la nouvelle, je termine mon verre de vin, un petit sourire aux lèvres avant de la rejoindre. Mes mains se posent sur ses joues piquantes. Son sourire étire le mien. La superbe qui illumine ses yeux. Je l’ai rarement vue aussi heureuse. J’ai l’impression de retrouver mon Harper, lorsqu’elle m’a annoncé sa promotion dans son ancienne boutique de lingerie.

- « Je suis fier de toi. »

Nos lèvres se cherchent. Un sourire taquin se dessine.

- « Alors quel effet cela fait de se faire shooter ? Raconte-moi… Je veux tout savoir Madame Brown ! »

Après des années de mariage beaucoup d’homme ne prennent plus le temps de regarder ou écouter leurs femmes. C’est dommage. Personnellement j’aime qu’elle me raconte ses journées, ses anecdotes, ses doutes et ses peurs. Si je ne suis pas là pour elle, qui le sera ? Si ce n’est pas maintenant, quand ?



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3309
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

adb7Ej68.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ bazzart

Bien sur, je savais que ce n'était pas suffisant pour régler nos problèmes. Ce n'était pas avec cette somme qu'il pourrait se permettre de quitter son travail ou que je pourrais m'acheter un nouveau corps. Mais c'était déjà un début. J'avais pu mettre cet argent dans notre compte épargne, ravie de le voir se remplir un peu plus après le trou que mon réenveloppement avait creusé dedans. C'était peu mais au moins j'avais le sentiment de me racheter.

Je souris alors qu'il me félicitait. Ce n'était pas grand chose. Ce n'était même pas vraiment moi qu'ils avaient pris en photo. Mais c'était déjà pas mal. J'avais pu aider l'enseigne à se sortir de la merde, je m'étais bien fait voir par ma chef et le responsable régional, sans compter que j'avais eu droit à un joli petit bonus.

Je repris une gorgée de mon verre de vin avant de lui raconter mes aventures.

- C'était plutôt étrange en fait. Ils m'ont foutu torse nu avec un pantalon. Je me suis fait coiffé et maquillé par une fille qui me draguait ouvertement. Je crois qu'elle me prenait vraiment pour un mec.

Je secouais la tête en levant les yeux au ciel. Si elle savait à quel point ses chances de sortir avec moi étaient proches de zéro, pour ne pas dire carrément nulles. Je ne me voyais jamais être attiré par une femme. La seule personne qui me plaisait, c'était mon Thomas. Je ne voulais que lui et personne d'autre. Si il devenait une femme, ce serait la seule que je pourrais aimer.

- Je me suis donc retrouvé devant ce type entrain de me donner des directives, toute une foule rassemblée devant le magasin pour me regarder. J'étais assez intimidée au début mais j'ai fini par me laisser aller et par m'amuser. J'avais oublié tout le reste. Il n'y avait plus que le photographe et moi. C'était plutôt fun au final comme expérience.

Et ça en resterait très probablement là. Je n'avais fait ça que pour les dépanner. J'étais une vendeuse, une patronne, certainement pas un mannequin homme. Je terminais mon plat avant de reprendre une gorgée de mon verre de vin.

- Ils devraient avoir reçu les affiches dans deux semaines. On verra bien ce que ça donnera à ce moment là.

Je me levais pour débarrasser nos assiettes. Je venais lui embrasser tendrement la joue, allant dans la cuisine pour récupérer le dessert.

- Désolée je suis passée le prendre dans une pâtisserie. Je n'avais pas le temps de cuisiner le dessert aussi.

J'étais déjà contente d'avoir pu préparer le diner pour nous avant qu'il n'arrive. Je le rejoignis à table, nous servant tous les deux une part de gâteau. Je me réinstallais à ma place avant de lui annoncer ma seconde bonne nouvelle de la soirée.

- Oh et... ma chef a décidé de me donner des jours de repos pour me remercier. Je ne travaille pas demain comme c'était prévu et j'aurais lundi et mardi de repos. Alors je me suis dit que je pourrais aller à Seattle avec toi.

Je lui souris timidement. Je ne le verrais pas de la journée mais je pourrais très bien aller faire un peu de tourisme seule avant de profiter de la soirée avec lui. Ca ne serait pas grand chose mais la semaine passerait plus vite ainsi. De mardi soir à vendredi soir ça passerait plus vite.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers science-fiction-
Sauter vers: