Partagez
 
 
 

 L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

e6534f89f951e08cf668893c5c645572222cd8ed.pngThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mes bêtises , je suis en couple et je le vis plutôt tumultueusement

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Le glas de la sentence tomba. Elle n’était pas libre. Quel idiot. Comment ai-je pu penser un seul instant que j’avais une chance ? C’est évident qu’une femme aussi charmante qu’elle soit déjà en couple. Vexé et surtout énervé par mes propres espoirs, je me contente de lui répondre sur un ton plus distant.

- « Un remboursement s’il vous plaît. Je ne pense pas revenir. »

Au même moment un regard attentif s’élève par-dessus son épaule. Oups. J’espère que mes propos n’ont pas été trop entendu. Pourquoi reviendrais-je ? Elle a quelqu’un. Elle ne m’a pas envoyé de message. Et elle ne répond nullement à mon invitation. A moins d’être complètement masochiste je n’ai strictement aucune raison de revenir dans cette boutique.

- « Merci. Bonne soirée. »

Une fois le remboursement effectué je la remercie d’un simple sourire sans demander mon reste. Assis dans ma voiture, j’appelle Ed. Je crois que j’ai besoin d’un petit remontant. Je n’ai pas envie de rentrer tout de suite. Hailey doit encore être énervée. Avec la chance que j’ai, une nouvelle dispute éclatera certainement ce soir.

- « Ouais… C’est moi. T’es libre pour boire un verre ? »

- « Tu n’es pas avec ta chère et tendre vendeuse ? »

- « Non. De toute manière elle a déjà quelqu’un. Bon… On se retrouve dans notre bar habituel ? Dans vingt minutes c’est bon ? »

Sacré Ed. Toujours là pour me remonter le moral. D’ordinaire c’est plutôt l’inverse. C’est lui le coureur de jupon. Je ne compte même plus le nombre de fille qu’il est capable d’embrasser en une soirée. Un vrai tombeur incapable de se poser. A croire qu’il a des fourmis dans les fesses. Si l’une de ses relations durent plus de trois mois c’est un véritable miracle. Assis l’un en face de l’autre, une bière à la main, je l’écoute me parler de sa dernière conquête alors que me pensées divaguent en repensant à Harper.

- « Oh oh Thomas ? Allô la Terre ici Harper, euh Houston ! » Lâche-t-il en passant rapidement sa main devant mon visage. « Elle t’as marabouté cette fille ou quoi ? Comme on dit, une de perdu dix de retrouvées ! »

- « Tu parles… Je te jure qu’il y avait quelque chose de spécial dans ses yeux. En plus elle portait une petite robe blanche qui lui allait à la perfection ! »

- « Ah parce que tu as même pris le temps de t’attarder sur sa tenue ? Non mais là c’est grave… D’habitude tu es incapable de retenir la moindre information sur une fille, à part son prénom, et encore… Tu te rappelles la brune que tu as appelé Abby au lieu de Cassie ? » Glisse-t-il en portant à ses lèvres une première gorgée de ce liquide ambré. « Elle l’a tellement mal pris qu’elle t’a laissé une belle trace sur la joue durant quelques jours ! »

Ed n’avait pas tort. J’étais totalement incapable de retenir davantage d’information que son prénom. Mais là… Avec Harper, c’est différent. Je me souviens encore de sa robe bleu marine. Les étoiles blanches qui l’ornaient accentuaient plus encore son innocence.

- « Pourquoi tu n’y retournes pas ? D'habitude ce n'est pas cela qui t'arrêtes ! Où est donc passé le Thomas que je connais ? »

- « Pour passer pour le gros lourd de service et qu’elle appelle la police ? T’es un grand malade Ed ! »

- « Cela ne pourra pas être pire. Au mieux elle te dit oui. Au pire… Au pire cela te fera une gifle supplémentaire dans ta collection ! »

- « T’es bête ! » Ajoutais-en tapant amicalement sur son épaule « Je m’y suis pris comme un manche. Je n’ai plus l’habitude mon vieux… Il est peut-être temps pour moi de me caser. Hailey n’arrête pas de me parler de mariage en plus, mais je n’en n’ai pas envie. Adieu liberté chérie ! »

- « Mais non… Elle ne sait pas ce qu’elle perd c’est tout ! Moi je te dis… Retourne y une dernière fois. Après tout, on ne dit bien jamais deux sans trois ? »

- « Hmm… »

Après quelques pintes de bière et vieilles histoires nous nous quittons. Sans surprise Hailey me tombe dessus.

- « C’est à cette heure-ci que tu rentres ? Où est-ce que tu étais ?! Je t’ai appelé trois fois… » S’exclama-t-elle en s’approchant. « Tu as bu combien de verre Thomas ? Tu étais encore avec Ed c’est cela ?! Tu aurais pu me prévenir… J’en ai marre que tu fasses comme si je n’existais pas ! »

J’écoute distraitement son discours. Il ressemble davantage au bourdonnement incessant de reproche qu’autre chose. Si bien que je m’installe sur le canapé pour le restant de la soirée. Je n’ai pas envie de dormir près d’elle. Encore moins contre elle. Les méandres de la nuit m’accueillent à bras ouvert alors que je surveille sans cesse mon téléphone en espérant y lire un message d’Harper mais rien. Blessé dans mon égo, je peine à m’endormir.

Quelques jours plus tard, Hailey m’envoie un message. Elle me demande de la rejoindre à une certaine adresse. Sans réellement comprendre, j’accepte. Le soir venu mes yeux s’écarquillent. Quoi ? C’est une blague. Pourquoi m’a-t-elle donné rendez-vous dans cette maudite boutique ? Je déteste le shoping mais alors là… De toutes les enseignes, il fallait qu’elle choisisse spécialement celle où Harper travaille ? Génial. Avec la bonne avance que j’ai, je profite de l’occasion pour flâner dans les rayons pendant que mes yeux la cherchent. Intérieurement j’aimerais la revoir. Mais à quoi bon ?



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3228
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire et je le vis plutôt pas trop mal, j'attends le bon c'est tout.
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

"Tu ne l'as pas appelé?

- Non.

"Mais tu en as envie?"

- Non...

"HARPER!!!"

- Oui oui... bon d'accord j'avoue peut être un peu.

Je foudroyais ma chère collègue du regard alors qu'elle se marrait. Alors non seulement elle allait m'abandonner dans ce boulot avec je ne sais quelle future collègue nulle mais en plus elle se moquait de moi.

- Mais ça ne change rien. C'est un connard. Il a une copine et il n'hésite pas à venir me draguer. J'ai bien fait de l'envoyer chier. D'ailleurs tu vois il n'est plus jamais revenu. C'est bien la preuve qu'il voulait juste un plan cul.

Et moi je ne voulais pas de plan cul. Je ne voulais pas d'un connard qui était capable de tromper sa copine avec la première fille qu'il croisait.

"Ecoute. T'as toujours son numéro non? Appelle le et dis lui que tu es libre finalement. Qu'est ce que tu risques? Si le rendez vous se passe mal, au moins tu sauras que c'est un connard et tu pourras l'oublier. Mais si ça se passe bien... soit tu t'envoies en l'air avec lui et tu passes une super soirée. Ou mieux, il se rend compte qu'il serait mieux avec toi et plaque sa copine pour toi."

- Ou encore. Je couche avec lui. Je tombe amoureuse de lui et je finis par désespérer parce qu'il refuse de plaquer sa copine. Moi je reste seulement la maitresse et je finis par le plaquer après en avoir bien chier parce que c'était sans espoir. Soit réaliste, les contes de fées ça n'existe pas.

"Alors pourquoi est ce qu'il entre à peine dans la boutique?"

Je me retournais pour le voir entrer. Quand on parlait du loup... il fallait croire qu'il ne lâchait jamais l'affaire. J'hésitais. Je devrais peut être accepter. Tenter et voir... ça se passerait peut être tellement mal que je n'aurais plus aucune envie de penser à lui. Je l'oublierais et je pourrais continuer à faire ma petite vie sans penser à lui. Mais c'est là que je la vis entrer derrière lui, la copine. Ah ben dans le genre connard ça en était un oui. Me draguer en étant en couple c'était une chose mais venir carrément avec sa copine me voir dans ma copine c'était vraiment pitoyable.

Je me forçais à faire mon plus beau sourire commercial avant de m'approcher pour la voir à elle. Je préférais éviter de le voir lui au maximum. Je risquais de m'énerver. Et je n'étais pas comme lui moi, je n'allais pas prendre plaisir à détruire leur couple. Je m'approchais d'elle, lui demandait ce qu'elle voulait. Merveilleux... j'allais aider la copine du mec pour qui j'avais un léger faible à trouver une nuisette pour émoustiller le dit mec. Quel enfoiré... quel enfoiré quel enfoiré putain!! Mais je m'admirais. J'arrivais à sourire et à ne pas tout défoncer, un véritable exploit vu la situation actuelle.

J'allais avec elle dans les rayons, lui montrant plusieurs modèles avant qu'elle ne parte les essayer en cabine. J'en profitais pour aller le voir, monsieur le connard qui continuait de faire semblant de regarder des strings.

- Alors... soirée en amoureux en prévision. J'espère... que vous vous amuserez.


Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

e6534f89f951e08cf668893c5c645572222cd8ed.pngThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mes bêtises , je suis en couple et je le vis plutôt tumultueusement

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Comment pourrais-je qualifier la situation si ce n’est de catastrophique ? Je regarde délaissement Hailey discuter avec Harper pendant que je déambule dans les rayons. Je maudis ces interminables minutes. Je ne voulais pas revenir et pourtant je me retrouve piégé entre la stabilité qu’Hailey m’apporte et la tentation que représente Harper. Pendant qu’elle essaye divers articles, je continue de regarder sans davantage intérêt les strings qui ornent les présentoirs telles les guirlandes d’un sapin de Noël. Soudain sa douce voix m’interpelle. Tiens donc Mademoiselle Harper n’a plus de dîner à préparer ?

- « Soirée en amoureux ? » Mais de quoi parle-t-elle ? Nous n’avons absolument rien de prévu. Tout ce à quoi j’aspire c’est qu’elle me fiche la paix sans me crier dessus parce que j’ai oublié d’abaisser la lunette des toilettes ou que j’ai oublié de sortir les poubelles. « En ce qui me concerne, ce n’est pas au programme. » Répondais-je d’un ton à mi-chemin entre une forme de distance et une admiration inavouée.

Subitement Hailey quitte la cabine d’essayage et attrape un nouvel article en discutant avec l’une de ses collègues. Un soupir de libération m’échappe alors que toute mon attention se pose de nouveau sur Harper. Qu’est-ce que je suis censé faire ? Qu’est-ce que je suis censé dire ? Prétendre que je ne suis pas heureux de lui parler ? C’est faux. Les battements de mon cœur tambourinent. Harper possède ce petit truc. Cette étincelle que je n’ai jamais lu dans le regard de n’importe quelle femme.

- « J’ai plutôt prévu un dîner à 20h au Liholiho Yacht Club. Je ne sais pas si la jeune femme que j’ai invité il y a quelques jours me fera l’honneur de sa présence. » Je suis certain qu’Harper comprend parfaitement mon sous-entendu. Elle ne semble pas être le genre de femme idiote. Au contraire. Je la crois bien plus fine et maligne qu’il n’y paraît. « Cela lui permettrai de ne pas préparer le dîner ce soir par exemple ? »

Nul besoin de sortir d’une grande école pour comprendre de qui je parle. Suis-je prêt à abandonner lâchement Hailey pour Harper ? Oui. J’ai envie de la découvrir en dehors de cet étrange contexte. Et puis… Nous sommes un peu, beaucoup, parti du mauvais pied. Qu’est-ce qui m’a pris de draguer une femme déjà en couple ? Pourquoi faut-il que cela tombe toujours sur moi ? J’ai tenté de me raisonner, plus ou moins, mais en vain. J’aime et je n’aime pas que l’on me résiste. Mais là… Harper s’en joue avec une facilité qui me déconcerte. Que je le veuille ou non, elle m’attire. Encore plus lorsqu’elle use et abuse de ses charmes.

- « Il y a une petite table près de la fenêtre. Elle offre une vue superbe sur la baie de San Francisco. En plus le temps est relativement clément ce soir. Je me disais qu’une promenade digestive nous permettrait de discuter davantage ? » Je n’éprouve ni l’envie ni le désir d’abandonner. Ce n’est ni mon caractère ni mon tempérament. Je n’aime pas l’idée d’abandonner. Encore moins lorsqu’une femme me plaît. « Enfin… Ce n’est qu’une idée suggestive de mes prévisions de cette soirée. »



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3228
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire et je le vis plutôt pas trop mal, j'attends le bon c'est tout.
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

Le Liholiho yacht club... c'était le genre de restaurant dans lesquels je n'avais jamais mis les pieds mais qui me faisait terriblement envie. Je me mordis la lèvre, petit tic nerveux pour calmer ma nervosité. C'était tentant d'accepter, terriblement tentant. Il était là, si beau, si charmant. Son sourire avait le don de me faire fondre. Sa façon de me regarder.. c'était ça, de cette façon que toute femme aimerait être regarder par un homme, ce mélange de désir et d'admiration, comme si on était la chose la plus incroyable qui lui ait été donné de voir. J'avais envie de dire oui. Mais je savais aussi que sa copine n'était pas loin, dans la cabine à côté, essayant une nuisette pour faire plaisir à son homme. C'était ce qu'elle m'avait dit. Elle voulait passer la soirée avec lui, lui faire oublier le stress de son travail et profiter de lui à lui en faire perdre la tête. Comment est ce que je pouvais faire ça à cette femme? Lui prendre l'homme qu'elle aimait pour une soirée. Le laisser me séduire un peu plus alors qu'elle n'aspirait qu'à le ramener auprès d'elle.

- Est ce qu'elle est d'accord avec ce programme?

Brusque retour à la réalité pour lui comme pour moi. Nous n'étions pas que tous les deux, flirtant innocemment. Il y avait cette troisième personne, bien réelle, se tenant juste à côté et qui n'accepterait pas qu'on lui vole sa moitié. A sa place je ne le supporterais pas non plus.

Je sortis de mes pensées, souriant alors que ma responsable m'appeler pour me confier une quelconque tâche à la con. Ne rien dire. Sourire et faire comme si j'étais absolument enchantée à l'idée de m'occuper de classer les bons de commande avant de les archiver ou autre tâche horrible du genre.

Je lui jetais un regard, passant à côté de lui tout en murmurant.

- Il se pourrait bien que la jeune femme soit là à l'heure.

Je passais rapidement, allant retrouver ma patronne et laissant derrière moi le couple.



***

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis en train de tomber amoureuse et je le vis plutôt pas vraiment bien. C'est un connard. Un mec casé. Je devrais le fuir mais...
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

"Tu as accepté alors?"

- Oui...

"Tu vas aller diner avec lui?"

Je soupirais alors que je lui répétais les choses pour la énième fois. Je tentais de me concentrer sur mon mascara, peaufinant mon maquillage depuis un moment maintenant.

- Je t'ai déjà dit que oui Megan. Je vais diner avec ce type, le mec casé.

Donc je ne savais toujours pas le prénom d'ailleurs, mais ce n'était qu'un détail ça de toute façon. Ce n'était pas ce qui était le plus gênant dans l'histoire. Non le vrai problème c'était qu'il était en couple. Et moi j'étais complètement folle d'aller diner avec lui pendant que sa femme l'attendait chez eux.

"Je suis tellement fière de toi ma chérie!!"

Je poussais un cri alors qu'elle venait me serrer dans ses bras, faisant au passage dévier ma main et me foutant du mascara partout sur l'oeil. Ah ben tiens j'étais belle là comme ça.

- Tu veux bien arrêter de t'exciter cinq minutes? C'est juste un diner. Je vais mettre les choses au clair avec lui. Je lui dirais que je refuse d'être sa maitresse. Ce n'est pas mon genre. Ce n'est qu'un diner. Tant qu'on ne fait rien de plus que manger ensemble, on ne peut pas dire que je brise un couple.

"Mais bien... et c'est pour ça que tu as mis cette robe dans laquelle tu es à tomber, que tu te maquilles depuis une heure pour être tellement éblouissante que j'en ai mal aux yeux."

Je levais les yeux au ciel avant de mettre la dernière touche à mon maquillage. Je lui embrassais rapidement la joue, pour ne pas foutre en l'air mon rouge à lèvres et allais récupérer mon sac à main.

- Je file. Ne m'attends pas.

"Ouais ouais... et t'as pensé à prendre des capotes au moins?"

Je la saluais de la main, ignorant sa remarque avant de quitter mon appartement pour rejoindre ma voiture. Bien sur que non je n'avais pas pris des capotes. Je ne comptais pas coucher avec lui. Je m'étais fait belle... parce qu'on allait dans un beau restaurant, c'était la moindre des choses.

J'arrivais avec cinq minutes de retard, jurant entre mes dents. Et si il était déjà parti? Si il s'était dit que je ne viendrais pas, que je m'étais foutu de sa gueule en lui disant que je venais, façon cruelle de lui faire comprendre qu'il n'avait aucune chance. Je laissais mes clés au voiturier avant de partir presque en courant vers le restaurant. Presque parce que courir avec des talons ce n'était pas évident. Je m'arrêtais devant le restaurant, ralentissant alors que je le voyais.

- Salut... désolée pour le retard.

Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

tumblr_myhocwGDoc1sddei4o1_250.jpgThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mon charme et ma persévérance , j'ai obtenu un premier rendez-vous avec la petite brune qui fait battre mon coeur et je le vis très bien

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Fébrile j’attends avec une impatience irraisonnable une quelconque forme de réaction de sa part. Quelle n’est pas ma surprise. Elle accepte. Un large sourire victorieux et satisfait s’empare de mon visage alors que la voix de sa manager s’élève de nouveau. Je la suis du regard en souriant encore plus bêtement. Si elle savait ô combien mon cœur s’emplit de joie. Complètement abasoudi par cette bonne nouvelle je ne perçois que très peu l’écho de ma petite-amie. Il faut qu’elle vienne me secouer pour que je réalise de nouveau sa présence. Une fois en caisse, elle règle ses achats. Silencieusement je l’observe tout m’efforçant de ne pas croiser le regard d’Harper. À tout moment il pourrait me trahir et révéler toute la Passion dévorante qui m’anime. Tout heureuse, Hailey m’adresse son plus beau sourire. Malheureusement, pour elle, il ne parvient plus à me susciter le moindre intérêt. Sur le chemin du retour je sens qu’elle cherche ma main. Toutefois je n’y réponds plus. J’envoie rapidement un message à mon ami, puis l’enfonce dans ma poche. Maintenant qu’elle n’est plus accessible, Hailey devrait me laisser tranquille. Une fois rentré, Ed m’appelle comme prévu. Notre scénario est bien rodé à présent. Je parle assez fort afin que ma petite-amie puisse m’entendre, m’offrant ainsi une issue de secours.

- « Quoi ?! Dans une heure ?! Non mais Ed, je ne suis pas disponible… Comment cela se fait qu’ils se réveillent maintenant ? Ah oui… Le décalage horaire, je l’avais presque oublié celui-là ! » Je jette un regard discret afin de vérifier qu’elle ne perd pas une miette de la conversation, puis je poursuis. « T’es chiant Ed… Bon j’arrive ! A charge de revanche hein ! » Bon en vérité c’est plutôt moi qui lui payerais son prochain verre. Mais chut, c’est un secret.

- « Tu es horrible Thomas. Rappelle-moi de ne jamais être en couple avec toi. » Glissa-t-il en se retenant de rire.

Combien de fois avions nous réitéré ce stratagème ? Trop de fois… Sauf que d’habitude c’est lui qui jouait la comédie à l’autre bout du fil. Mais ce soir c’était moi. La raison de tout ce raffut tient en un seul nom : Harper. Qu’est-ce que je ne ferai pas pour ses beaux yeux. D’un air de chien battu, je me rapproche d’Hailey. Maintenant il s’agit de sortir mon plus beau jeu d’acteur.

- « Ed vient de m’appeler… Nos investisseurs chinois nous ont enfin répondu. Je dois aller signer le contrat maintenant sinon ils risquent de nous passer sous le nez ! Tu me pardonnes ? » Incroyable mais vrai. A croire que je n’ai presque aucune limite. « Je ne sais pas à quelle heure je vais finir. Je t’envoie un message ? » Et un mensonge de plus, un ! Au point où j’en étais je n’étais plus à un mensonge près.

Sans lui laisser le temps de répondre, je l’embrasse sur le front avant de filer sous la douche. C’est que je dois être présentable pour nos « investisseurs. » Je me frotte tout le corps. Chasse chaque trace de la présence d’Hailey dans ma vie. Pendant que je me rase, elle débarque. Qu’est-ce qu’elle fait là ? Elle ne peut pas appeler ses copines ? Ou regarder une série comme d’habitude ?

- « Dis donc… Il y a une femme dans vos investisseurs ? » Demande-t-elle alors que je vaporise du parfum. « Elle en a de la chance ! Même pour moi tu ne fais plus autant d’effort. » Lâche-t-elle en haussant les épaules.

Ah non ce n’est pas le moment pour qu’elle provoque une nouvelle dispute. Je n’ai pas envie d’être en retard pour mon premier rendez-vous avec Harper. D’un air las je me contente de soupirer alors qu’elle m’embrasse la joue. Je ne peux m’empêcher de penser au mal que je m’apprête à lui faire. Elle n’a rien demandé et… Et je cours rejoindre une autre femme. Tout cela pourquoi ? Lorsqu’Harper me regarde j’ai l’impression d’exister et de vivre. Elle m’apporte cette excitation et effervescence. Il suffit qu’elle ne réponde pas à mes avances pour renforcer tout l’attrait que je lui porte. A croire que la monotonie dans laquelle nous nous sommes installés ne me conviens plus. Chaque jour c’est la même rengaine. L’étincelle et la surexcitation qui nous caractérisaient n’existe plus. Elles ont cédé leurs places à cette routine désastreuse et inerte.

- « Je suis désolé pour ce soir… Promis je me rattraperai ! » Ou pas. « Promis je me rattraperai ! » Dans les bras d’une autre, pensais-je.

Je soigne chaque aspect de ma tenue. J’enfile une chemise toute propre et repassée. Le nœud de ma cravate serre ma gorge comme la culpabilité qui me guette. Pour le moment je n’y pense pas. L’adrénaline que parcourt chacun de mes membres m’en empêche. Harper a accepté mon invitation. Je n’en reviens pas. Elle qui semblait si indifférente à mon charme. J’aimerai beaucoup savoir ce qu’elle a dit à son copain pour s’échapper ce soir. Aurait-elle prétexté une sortie entre copine ? Une fois apprêté et un signe de la main plus tard, je monte dans ma voiture. Mes yeux se portent sur ma montre. Ouf. J’ai assez de temps pour me rendre chez le fleuriste. C’est sans doute très cliché, mais… Je ne sais pas. Harper m’inspire un agréable sentiment de romantisme. Je ne sais pas à quoi m’attendre. Peut-être qu’elle ne m’honorera pas de sa présence ? Et si elle avait accepté uniquement pour que j’arrête de revenir ? Le doute m’assaille alors que je pousse la porte de l’enseigne florale. D’un regard habituel je scrute les rayons. Un bouquet de rose ? C’est d’une généralité sans nom, même si cela fonctionne toujours. La voix de la vieille dame qui tient la boutique s’élève.

- « Je vous conseille ces roses rouges Monsieur. Je suis certaine qu’elles seront au goût de Madame ! »

Intrigué mes sourcils s’arquent.

- « Comment le savez-vous ? »

- « J’ai été jeune avant vous. Je sais ce que c’est… On ne voit pas souvent un client aussi bien habillé et parfumé à cette heure si tardive, si ce n’est pour retrouver quelqu’un ! »

Le sourire qui étire la commissure de mes lèvres trahit totalement mes pensées. J’acquiesce à sa proposition, puis elle me les prépare pendant que je règle mon achat.

- « Bonne soirée ! » Ajoute-t-elle d’un sourire compréhensif avant que je quitte sa boutique.

Le moment venu, j’attends patiemment près du restaurant, bouquet de rose à la main. Je m’adosse contre ma voiture en jetant de furtif regard sur ma montre. La nervosité me gagne. Et si elle ne venait pas ? Et si cela se passait mal ? Et si… Un panel de scénario improbables inonde mon esprit. Au même moment mon indéfectible ami, le téléphone, sonne. Est-ce trop demandé que de passer une soirée sans que mon travail m’appelle ? Apparemment oui. Dans un soupir las, je me résous à y répondre. Fort heureusement il s’agit d’Ed. De toute manière je dispose encore de dix minutes avant qu’Harper ne me rejoigne, ou non.

- « Merci beaucoup. C’est passé comme une lettre à la poste avec Hailey. Elle n’y a vu que du feu. »

- « Tu m’étonnes. Tu as sorti le grand jeu ce soir. Je ne t’avais jamais entendu aussi convainquant, sauf peut-être lorsque tu demandes une augmentation ! » Dit-il d’un ton moqueur. « Je croise les doigts pour toi Don Juan ! Tu verras, c’est comme le vélo ça ne s’oublie jamais ! »

Quelques minutes avant l’heure fatidique Ed a le don de me détendre, comme s’il ressentait ma nervosité. Bon, ce n’est pas comme si je ne lui avais pas parlé d’elle tous les jours depuis deux semaines. Vingt heures. Personne. Et aucun message d’Harper. Patiemment j’attends en espérant qu’elle ne me pose pas un lapin. Lorsque soudain…

Au loin j’aperçois sa silhouette s’échancrant du paysage.  Il y a des femmes qui vous enivrent. Il y a des femmes qui vous énervent. Et il y a des femmes qui vous attirent. Harper continue de respecter ces trois temps. Pendant quelques secondes je reste planté là, comme un imbécile avec un grand sourire béat. Les battements de mon cœur s’accélèrent. Mes yeux se portent sur son visage. Intérieurement je fonds d’admiration. Elle s’excuse pour ces quelques minutes de retard alors que je demeure pétrifié d’émerveillement. Il y a des jours comme ça où l’on vit un événement qui nous donne la sensation qu’il changera notre vie à tout jamais. En une journée, une heure, une minute, une seconde, la vie bascule et prend un tout autre tournant.

- « J’espère qu’elles te plairont. » Autant que tu me plais, pensais-je en lui tendant le bouquet de rose.

Les traits de son visage je les reconnaîtrai entre mille, tout comme ses délicieux tics nerveux. La manière dont elle replace sa mèche derrière le creux de ses oreilles trahit ses émotions. Ses yeux cherchent désespérément où se poser alors que ses lèvres atrocement attirantes laissent ses propos s’échapper. Harper me paraît nerveuse. Sa nervosité me gagne à mon tour. J’ignore totalement où nous en sommes. Et ce que symbolise ce premier rendez-vous pour elle. J’ose espérer qu’elle ne m’oubliera pas. Que nous n’aurons plus rien en commun si ce n’est nos souvenirs égarés. Sans le savoir Harper représente bien plus que ce qu’elle n’imagine. Pour moi elle est et restera Harper. Mon Harper. Celle que j’ai rencontrée au détour d’un anodin achat. Si d’ordinaire la maladresse des vendeuses m’agace, curieusement ce n’était pas le cas. Pas avec elle. Pas avec ses petits yeux si attendrissants.

J’ouvre la porte du restaurant, la laisse galamment entrer en première. L’un des serveurs m’apostrophe.

- « Bonsoir Monsieur Thomas Brown. » Me lance-t-il en me reconnaissant. Il est vrai qu’il s’agit de l’un de mes restaurants préférés. Non pas que j’y amène Hailey, mais parce qu’il symbolise bien plus à mes yeux.

Puis il nous installe sur ma table attitrée avant de nous tendre nos cartes respectives.

- « Je vous laisse regarder et je reviens plus tard. »

Oui oui c’est cela. Déguerpis le plus rapidement possible. Ce n’est pas avec lui que j’ai envie de discuter ce soir.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3228
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis en train de tomber amoureuse et je le vis plutôt pas vraiment bien. C'est un connard. Un mec casé. Je devrais le fuir mais...
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

Je sentais mon coeur s'emballer. Il était si beau dans son costume impeccable. J'avais senti l'odeur discrète de son parfum alors que je m'approchais de lui. Une fragrance que j'adorais déjà, qu'il portait tellement bien. Il avait toujours cette étincelle dans le regard alors qu'il me souriait, me tendant le bouquet de fleurs. Elles étaient si belles. C'était la base les roses rouges mais elles restaient magnifiques. Je lui souris alors que je serrais les fleurs contre moi.

- Elles sont magnifiques.

Je le suivis dans le restaurant, gardant les fleurs contre moi. J'entendis enfin son nom, Thomas Brown. Mais je notais également qu'il venait assez souvent pour que le serveur le reconnaisse. Et là ma bonne humeur s'envola d'un coup. Il devait venir ici avec sa copine. Assez souvent pour qu'il soit un habitué des lieux. La réalité me rattrapa à vitesse grand V. Ce n'était pas un premier rendez vous galant, une soirée pour apprendre à se connaitre, à se charmer, pour voir si on pouvait faire un bout de chemin ensemble. Non... c'était le rendez vous d'un homme qui voulait séduire une femme, lui en mettre plein les yeux pour l'attirer dans son lit et rien de plus.

Je suivis le serveur pour aller m'installer à notre table. Il n'avait pas menti, la vue était vraiment magnifique. Je détaillais la carte un instant. Tout me donnait l'eau à la bouche. Je décidais de laisser tomber les bonnes résolutions pour ce soir. Je commandais un verre de vin blanc en apéritif avant de me lâcher sur un de leur plat de poisson. Je laissais le serveur partir puis nous porter nos apéritifs avant de lancer la discussion.

- Alors parle moi de toi Thomas. Que fais tu dans la vie?

Les questions un petit peu bateau mais il fallait bien qu'on commence par là pour apprendre à se connaitre. Puis je lançais la question fatidique, un petit sourire aux lèvres alors que je buvais innocemment mon verre de vin.

- Ca fait longtemps que tu es avec ta copine?

Pour qu'il n'oublie pas. Ce n'était pas un rendez vous normal. Je ne l'oubliais pas. Il y avait une autre femme dans sa vie. Moi j'étais une intruse. Je n'avais rien à faire là. Je n'aurais même pas du venir à ce diner. Mais il m'avait fait craquer, son charme, son sourire, sa façon de me regarder... Foutu connard.

Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

tumblr_myhocwGDoc1sddei4o1_250.jpgThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mon charme et ma persévérance , j'ai obtenu un premier rendez-vous avec la petite brune qui fait battre mon coeur et je le vis très bien

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Nous ignorons tout de cette soirée. La saveur sucrée de cette délicieuse aventure à laquelle nous avons cédés m’emplit d’un agréable sentiment. L’immense baie vitrée qui borde le restaurant nous régale d’une vue plongeante sur la faune locale. Les derniers surfeurs délaissent les pentes de sable chaud. Le soleil caresse l’océan sur sa ligne d’horizon. Ses derniers rayons réchauffent mon cœur. Peu importe ce qui se passera demain, nous aurons eu aujourd’hui. Mes yeux brillent. J’écoute ses propos avec attention en m’attardant sur son visage. Ses lèvres tendent au péché originel. Elles s’étreignent l’une de l’autre en prononçant mon prénom alors qu’elle s’intéresse à mon activité professionnelle. Cette fatidique et déterminante question… Je l’attendais. Combien de fois ai-je mis précipitamment fin à un rendez-vous galant parce qu’elle s’intéressait plus à mon portefeuille qu’autre chose ? Trop de fois. Avec Harper je pressens que c’est différent. Elle m’inspire bien d’autres sentiments que celui-ci.

- « Je suis ingénieur. » L’ingénieur de ton cœur pensais-je à voix basse. « Je me suis spécialisé dans le digital et les télécommunications. Je travaille pour Northman Group depuis quelques années. »

Quelle femme ne poserait pas la question ? Aucune. Encore plus les femmes vénales. Je sais que ce n’est pas le cas Il est inutile que je lui retourne la question, au risque de paraître complètement inintéressé. Alors que c’est tout le contraire. Si nous en sommes là aujourd’hui c’est bien parce que je n’ai d’yeux que pour elle. Toutefois et malgré moi, elle nous replonge dans la triste réalité : Ca fait longtemps que tu es avec ta copine ? Pourquoi faut-il qu’elle parle toujours d’Hailey ? Cette après-midi à la boutique et là… Je vais finir par croire qu’elle est plus intéressée par elle que par moi.

- « Hmm… » Et là je dois réfléchir. Les dates et moi, nous ne faisons pas réellement bon ménage. Hailey me le rabâche assez.  « Je crois que cela fait deux ans ou deux ans et demi. Je ne sais plus vraiment. » A vrai dire je n’ai aucune idée réelle. Je ne suis pas comme elle, à tout savoir au détail près. « Et toi tu as quelqu’un ? » Lui retournais-je alors que le serveur nous apportait nos apéritifs respectifs. J’ignore totalement ses goûts en matière d’œnologie. En ce qui concerne mes connaissances en la matière, elles s’arrêtent à l’harmonisation des plats et de la boisson.

Nos verres se lèvent.
Nos yeux se cherchent.
Nos regards s’ébauchent.  

Les effluves de son parfum m’enivrent. Ce n’est pas son parfum que je découvre. C’est lui qui me découvre. Nous nous révélons à tour de rôle, moi et mon côté grognon des dimanches matin et elle... Harper détient ce petit plus que toutes les femmes lui envie.

Son charme.
Son élégance.
Sa prestance.

Le vouvoiement que nous utilisons n’existe plus. Il n’est plus témoin d’une certaine distance. Si on m’avait murmuré le matin même que je rencontrerai une femme que je ne pourrai oublier, jamais je ne l’aurai pensé. Et pourtant. Il ne faut jamais sous-estimer l’influence du hasard sur l’existence de tout être. Se trouver à un certain endroit, à une certaine date, à une certaine heure peut bouleverser la trajectoire d’un individu. Preuve en est. Nous sommes tous deux attablés dans ce restaurant. Mes yeux dévorent les siens. J’ai l’impression de retrouver une part de moi-même à travers elle. On dit qu’une rencontre c’est quelque chose de décisif, une porte, une fracture, un instant qui marque le temps et crée un avant et un après. A présent je sais qu’il y aura un avant Harper et un après Harper.

- « Je suis heureux que tu aies accepté mon invitation Harper. » Je dois bien avouer que mon égo de mâle en aurait été encore affecté si elle l’avait refusé. « J’aime beaucoup cette robe. Je crois que c’est ma préférée derrière la blanche et la bleu marine. » Hailey me tuerait d’entendre tout ceci. D’ordinaire je ne perçois pas la différence lorsqu’elle part et revient du coiffeur… Alors qu’avec Harper, je fais attention aux moindres détails. « Tu es magnifique… » Je pèse le poids de mes mots. Je comprendrais largement si elle me racontait que ses collègues étaient jalouse d’elle. Elles ont de quoi. Comment voulez-vous rivaliser avec Harper ?



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3228
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis en train de tomber amoureuse et je le vis plutôt pas vraiment bien. C'est un connard. Un mec casé. Je devrais le fuir mais...
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

Ingénieur.. j'étais plutôt impressionnée. J'avais imaginé un banquier, un trader ou quelque chose dans le genre. Je préférais ça en fait. Ce n'était pas un mec qui n'avait comme priorité que de faire seulement de l'argent. Je préférais ça. Je n'aimais pas ce genre de mecs qui ne pensaient qu'à faire de l'argent et toujours plus d'argent. Il me plaisait un peu plus. Si on oubliait le côté connard qui trompait sa femme avec moi, il ressemblait à l'homme parfait.

Et même le côté connard dans ses relations de couple. Non mais quel genre de mec ignorait depuis combien de temps il sortait avec sa copine? Ah ben oui le genre connard. Ca c'était un côté que je n'aimais pas. Le peu de considération qu'il semblait avoir pour la femme avec qui il partageait sa vie. Admettons que ça colle bien entre nous, qu'il quitte sa copine pour moi et qu'on sorte ensemble. Est ce que je supporterais vraiment d'être avec un mec qui ne se souciait même pas de sa relation, de savoir depuis combien de temps il était avec sa copine et qui à la moindre occasion allait draguer une autre femme? Je savais très bien que je ne supporterais pas ça. Ca ne tiendrait pas longtemps entre nous si il agissait ainsi.

Je souris légèrement alors qu'il me complimentait sur ma robe.

- Merci beaucoup... tu es très élégant toi aussi.

Je repris une gorgée de mon verre de vin. Je ferais peut être mieux de ne pas me prendre autant la tête, de simplement savourer cette soirée. J'aurais tout le temps de le faire après ce rendez vous.

- Non je n'ai personne. Mon dernier copain en date m'a plaqué il y a six mois.

J'agitais distraitement la main pour couper court à ses questions.

- Rupture difficile, je préfère ne pas en parler.

On ferait mieux de laisser les sujets de ce genre de côté. J'allais lui foutre la paix avec sa copine et je n'allais pas parler de mon ex qui avait préféré se barrer avec un beau surfeur.

Je souris au serveur alors qu'il venait nous apporter nos plats. Je ne pouvais m'empêcher de sourire en voyant le mien. Ca avait vraiment l'air délicieux. Je louchais un petit peu sur le sien avec un petit sourire.

- J'ai hésité à choisir ton plat... ça a l'air vraiment délicieux aussi.

Je lui souhaitais un bon appétit avant d'attaquer mon plat avec plaisir. J'avais bien vu, c'était une véritable tuerie. Il faudrait que je revienne ici. Bon peut être pas tout de suite vu les prix sur la carte, mais un jour oui il faudrait que je pense à revenir. La déco, les plats et la vue qu'on avait surtout, ça valait le coup.

- Alors explique moi... ça fait quoi un ingénieur spécialisé dans le digital et les télécommunications? Tu créés des applis, des logiciels? Ce genre de trucs?

Oui bon d'accord j'étais complètement nulle et ignorante dans ce domaine mais ça m'intéressait. Je voulais vraiment en connaitre plus sur lui.


Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 199
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

tumblr_myhocwGDoc1sddei4o1_250.jpgThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mon charme et ma persévérance , j'ai obtenu un premier rendez-vous avec la petite brune qui fait battre mon coeur et je le vis très bien

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Je me mords la lèvre intérieure. Harper est célibataire. Un sentiment de joie emplit mon cœur alors que j’acquiesce poliment en portant mon verre de kir à mes lèvres. Inutile de sortir le champagne ce soir. Si un jour nous sommes ensemble, je ne l’exclus pas. Son discours se coupe par un bref mouvement de la main. Compréhensif face à sa demande insoupçonnée, je ne surenchéris pas. Nous ne sommes pas là pour évoquer le désastre de nos précédentes relations. Non. Nous sommes attablés pour une raison bien plus intime et séductible.

Au même moment le serveur nous apporte nos plats respectifs. Pour une fois que je suis heureux de le voir arriver. Il met un véritable terme à cette discussion de mauvais augure. Je sens le regard gourmand de mon interlocutrice se poser sur mon assiette. Ses propos renforcent son intérêt alors que je lui découpe un quartier d’homard et quelques émincés de fondue aux poireaux. Poliment je lui porte à la bouche afin qu’elle puisse y goûter à son tour. D’un point de vue extérieure n’importe qui pourrait croire que nous sommes un couple venu fêter l’anniversaire de notre rencontrer ou encore que je m’apprête à la demander en mariage. Alors que non… Nous sommes simplement… Qu’est-ce que nous sommes ? Deux amants ?

- « Ton plat a l’air aussi divin que toi… » Soufflais-je alors que le serveur revenait nous apporter et servir, chacun notre tour, un verre de vin.

Harper flatte mon ego en me questionnant sur mon activité professionnelle. Intimement je suis heureux qu’elle me pose la question. J’aime qu’elle s’intéresse réellement à l’homme que je suis.

- « J’orchestre et organise la circulation de l’information entre les différentes entités de mon entreprise ou d’une autre. Et à mes heures perdues, je cherche des solutions techniques afin d’aider nos industriels à créer de nouveaux produits. »

Les traits de mon visage se froncent d’interrogation. J’espère que je ne l’ai pas effrayé. Il est vrai que lorsque l’on me lance sur le travail, je peux rapidement dériver. J’aime mon métier. J’aime mes collègues. Mais je n’aime pas mon abruti de patron.

- « J’espère que je ne t’ai pas fait trop peur. » Est-ce que je m’inquiète ? Un petit peu. « Mais lorsque je suis en charmante compagnie, il reste sagement à sa place. » M’empressais-je d’ajouter afin de la rassurer.

Je ne voudrais pas qu’elle croit que je me laisse envahir par lui au détriment de ma vie privée. Loin de là. Même si mon patron est un peu, beaucoup, énervant parfois je m’amuse à ne pas lui répondre en prétextant des excuses inimaginables. Tellement farfelues qu’elles en deviennent réalistes et crédibles.

- « Et toi alors ? Ton métier te plaît ? » Si elle pense échapper à cette question elle se trompe. J’ai envie de la découvrir. Connaître ses goûts. Ses envies. Ses rêves. Connaître une personne ce n’est pas la voir nue. Sinon cela serait trop simple. « J’ai une petite question… A quoi aspires-tu ? Personnellement et professionnellement ? » Lui demandais-je en dégustant ma bisque d’écrevisse et homard. Je suis persuadée qu’elle sait pertinemment ce qu’elle veut, avec une détermination sans faille.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3228
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis en train de tomber amoureuse et je le vis plutôt pas vraiment bien. C'est un connard. Un mec casé. Je devrais le fuir mais...
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

Je me penchais pour aller gouter le morceau de homard qu'il me tendait. Ca avait l'air si facile, d'être là avec lui, de lui faire la conversation, ce petit geste entre nous. C'était si naturel, comme si je le connaissais depuis toujours et pas seulement depuis quelques jours.

Je souriais en entendant ses compliments. Je souriais encore en l'entendant parler de son boulot, en voyant la passion qui ressortait derrière ses mots. Il aimait ce qu'il faisait ça se voyait. Je secouais doucement la tête alors qu'il s'inquiétait à l'idée de m'effrayer. J'avais compris le plus gros de son discours mais je ne m'étais pas vraiment arrêté aux détails techniques. Je préférais l'admirer tandis qu'il parlait.

Je profitais que j'étais entrain de terminer ma bouchée pour réfléchir à sa question. Je connaissais la réponse. Elle était simple. Je savais très bien ce que je voulais pour ma vie. Il fallait juste que je mette en ordre mes idées avant de lui répondre.

- J'ai suivi une formation de commerce et management à la fac. J'aimerais fonder ma propre société un jour. Être mon propre patron tu vois. Mon père possédait un magasin en ville. Il vendait et réparait des vélos. Je l'ai toujours admiré. Je passais des heures avec lui dans sa boutique. Puis en grandissant j'ai commencé à l'aider à faire ses papiers, à gérer tout ça mais aussi arranger le magasin, réfléchir à comment agencer le tout pour mettre en avant ses produits. A la sortie de la fac j'aurais voulu pouvoir rejoindre une grande entreprise. J'ai postulé pour des postes de responsable, assistant de projet ou autre. Mais il faut croire que quand on est une jeune femme on nous propose surtout de faire du café.

Je lui fis un petit sourire ironique. Quand je pensais que des gars de ma promo, moins bien classé que moi à la sortie de nos études avaient eu certains des postes pour lesquels j'avais postulé, j'étais dégoutée.

- Alors j'ai trouvé ce poste comme vendeuse. Je préfère encore ça à l'idée de faire du café et des photocopies. La responsable de la boutique doit partir d'ici un ou deux ans à la retraite. J'aimerais assez avoir son poste. Être responsable de ma propre boutique, gérer le personnel, les commandes, la promotion des produits. C'est vraiment quelque chose qui me plait.

Je m'arrêtais avant de lâcher un petit rire.

- Et là c'est moi qui suis entrain de te perdre et de trop parler.

Je reprenais un peu de mon plat, en profitant pour couper un peu mon discours et réfléchir à l'autre partie de sa question.

- Côté personnel... j'ai peur que ça ne soit un peu cliché. J'aimerais trouver la bonne personne. Celui avec qui je me verrais passer ma vie. Je sais que je suis jeune et que j'ai tout le temps pour ça. Mais les histoires sans lendemain ça ne m'intéresse pas. Je veux pouvoir construire une vie à deux, tout partager avec celui que j'aime. Je ne parle pas forcément de faire des enfants mais... voyager à deux, découvrir des endroits magnifiques et partager ces moments avec lui. Ca mais aussi tous les petits moments du quotidien. Me lever et lui préparer le petit déjeuner. Rire comme des enfants parce qu'il serait venu me distraire pendant que je faisais la cuisine. M'endormir blotti contre lui sur le canapé devant un film. S'aimer chaque jour, se redécouvrir, ne jamais sombrer dans la routine et savourer chaque petit instant.

Je m'arrêtais à nouveau, rougissant légèrement.

- Tu as mis quoi dans mon verre de vin je parle beaucoup trop.

Je repris une gorgée de mon verre de vin.

- Et je te retourne la question. Tu attends quoi de la vie? Niveau professionnel et personnel?


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers science-fiction-
Sauter vers: