Partagez
 
 
 

 L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

L’interpellation de mon épouse sollicite toute mon attention. Ses doigts se perdent contre mon torse alors que je tourne la tête dans sa direction. Dans la pénombre je discerne peu sa nouvelle silhouette. Je ne peux que la deviner ou la toucher. L’intensité lumineuse des bougies qui éclairent notre chambre se perd dans l’obscurité. Le regard insistant de mon épouse continue de m’observer en attendant ma réponse. Je suis certain que si je ne lui réponds pas, d’horribles visions ne cesseront de la hanter. Puis dans quelques heures elle se réveillera en sueur, elle ne voudra plus me lâcher et je vais la réconforter. Dans un soupir compatissant je m’allonge sur elle. Maintenant que je peux allègrement le faire, je ne vais pas me gêner. C’est à mon tour de l’écraser, non mais oh. Mon menton se pose sur son torse alors que je la regarde. Les poils de sa barbe dissimulent son cou. Amusé, je lui vole un nouveau baiser avant de caresser son visage d’un air sérieux.

« Honnêtement ? » Bien évidemment qu’Harper veut que je lui réponse sans lui mentir. « Peu importe le corps que tu aurais eu… Je ne t’ai pas épousé pour ceci ! » Désignant son entrejambe du menton. « Mais pour ceci ! » Ma main se pose contre son cœur alors que je me redresse légèrement. « Cela te manques que nous n’ayons plus d’intimité ? »

Depuis que nous sommes ensemble, il n’y a pas une semaine où nous ne nous sommes pas adonnés l’un à l’autre. A présent… J’ai l’impression que notre vie sexuelle ressemble plus à celle de deux petits vieux en maison de retraite. Et encore… Dieu seul sait ce qu’il se trame dans ces établissements. Peut-être qu’ils sont plus actifs que ce qu’on ne peut le penser ?

« Je suis persuadé que cela reviendra. Il nous faut du temps… »

Certes les câlins et bisous ont repris leurs places mais le désir n’existe plus. Ou alors uniquement dans ses yeux, mais plus du mien. Certes certains hommes sont beaux mais il ne m’attire nullement. Je ne m’imagine pas nu avec un homme. Encore moins dans une position plus que dénudée.

« Tu sais… Même avec un corps de femme cela aurait quand même été difficile pour moi. Imagine si ils t’avaient réenveloppé dans le corps d’une petite mamie de quatre-vingt-dix ans ! Ou pire… Dans celui d’une jeune fille de quatorze ou dix huit ans. Là… Notre vie sexuelle n’existerait même plus ! Aujourd’hui tu as la chance d’avoir presque le même âge. Ils ne t’ont pas donné un corps hideux ni trop encombrant… Alors non, même dans un corps de femme cela n’aurait pas été plus simple. »

J’espère que ma réponse lui permettra de dormir sur ses deux oreilles sinon je sens que la nuit va être très très longue.

« Je suis heureux de t’avoir retrouvé. C’est énorme à mes yeux… Le sexe… On verra plus tard. Il y a plus important aujourd’hui que cela… »



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3235
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

RrOwMvXM_o.png
 Harper Brown
 
J'ai 34 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis non j'étais gérante d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis mariée à un homme merveilleux et je le vis plutôt pas bien là tout de suite, comment il pourrait m'accepter comme ça?
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Charlie Hunnam :copyright:️ praimfaya

Je l'écoutais parler. Je ne savais pas si ça devait me rassurer ou non. Oui c'était certain si j'étais arrivée dans un corps de petite mamie toute ridée je n'étais pas certaine qu'il m'aurait regardé avec de l'excitation. Ca aurait été compliqué aussi si j'avais été mineur mais au moins je me serais dit que je pouvais toujours vieillir et ça se serait arrangé avec le temps. Là, je ne voyais pas d'issu possible encore pour nous deux. Ce n'était pas avec le temps que ce que j'avais entre les jambes allait disparaitre. Et je n'étais pas certaine que j'arriverais à passer par dessus ce problème. Même si lui pourrait peut être supporter plus de choses avec le temps, il avait bien réussi à venir me prendre dans ses bras et à m'embrasser, je doutais moi d'y arriver. Je n'arrivais même pas à la toucher sans être dégoutée. Je l'évitais le plus souvent possible. Alors le laisser lui le voir et le toucher c'était encore plus difficile.

Mais je gardais tout ça pour moi. Je me forçais à lui sourire, caressant amoureusement sa joue.

- Tu es adorable... j'ai vraiment de la chance de t'avoir épousé.

Je me penchais pour venir l'embrasser tendrement. Je le laissais revenir s'installer à côté de moi et je me blottis dans ses bras pour m'endormir. Ma décision était prise. J'irais la semaine prochaine faire un devis pour un nouveau corps et je trouverais un moyen pour trouver l'argent nécessaire. Je me laissais aller dans ses bras, m'endormant rapidement.

Le week end passa à toute vitesse. On profita tous les deux. Ca faisait vraiment du bien de pouvoir passer du temps ensemble. On ne se voyait pas de la semaine et c'était vraiment pesant comme situation. J'avais hâte que ce boulot de merde ne se termine. Une raison de plus pour moi de trouver comment gagner plus d'argent rapidement. Il m'en fallait, pour retrouver une corps dans lequel je serais à l'aise, pour permettre à mon mari de quitter son boulot de merde. Et après on disait que l'argent ne faisait pas le bonheur.

Le lundi arriva bien trop vite. Je m'étais préparé, me mettant à mon avantage pour séduire les clientes, comme toujours. Je le regardais avec un petit sourire alors qu'il arrivait dans la salle de bain.

- Tu penses que je suis bien? J'ai fait grimper le chiffre d'affaire de la boutique en une semaine tu sais. Je crois que je plais aux filles. Ca me rappelle une certaine personne venant acheter de la lingerie pour sa copine et préférant laisser copine et lingerie pour moi.

Je lui souris, petite blague sur notre rencontre. Je tentais de plaisanter pour oublier le fait qu'il allait terriblement me manquer cette semaine à nouveau.


Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

tumblr_myho5phnz61sddei4o8_250.jpgThomas Brown
J'ai 37 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance , je suis marié à une femme exquise et je le vis plutôt très mal à présent. Mon épouse n'est plus une femme, mais un homme... Comment allons-nous pouvoir avancer ?

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Tumblr_manvlmD7mc1qh2niko1_1280


Christian Bale :copyright:️ Lolita

Le weekend s’écoula si rapidement que l’étau de mon cœur se resserra lorsque vint le lundi matin. J’observais Harper délaisser le lit conjugal pour la salle de bain. Grognon comme tout je me décide quelques minutes plus tard à lui préparer son café. Le grincement de la machine à café agresse mes tympans alors que je lui tartine du beurre et confiture sur ses biscottes. J’attends quelques instants mon épouse mais rien. Si bien que je me décide à la rejoindre dans la salle de bain. Son interpellation capte toute mon attention alors que m’adosse contre l’encadrement en bois de la porte.

- « Tu crois que tu plais aux filles… »

S’il n’y avait qu’à la gente féminine qu’Harper plaisait peut-être que la situation serait plus simple. Elle n’en n’est sans doute pas consciente, mais certains regards ne peuvent pas passer inaperçu. Oui je suis jaloux. Harper le sait pertinemment. Mais alors quand il s’agit d’un idiot qui s’amuse à la draguer devant moi, généralement il ne fait pas long feu.

Mes yeux se portent sur son reflet. Sa barbe bien taillée dissimule les traits de sa mâchoire. Ses orbes aigues marines cherchent du réconfort à travers les miennes. La chaleur de mes bras étreint son dos alors que mon menton se pose sur son épaule. Mes quintuplées se joignent contre son torse. Mes lèvres se faufilent sur sa nuque puis y déposent un doux baiser avant que je noue ma cravate autour de mon cou.

«-  Tu penses que j’arriverais toujours à faire chavirer le cœur d’une certaine personne si je viens dans sa boutique ? » Demandais-je innocemment en l’attrapant par la taille.

Nos lippes s’épousent de nouveau alors que le temps nous presse. Une demi-heure plus tard, je me gare devant sa nouvelle boutique. La pluie ne s’est pas arrêtée de tout le weekend. Encore maintenant elle bat vivement le parebrise si bien que je me hâte de sortir, d’ouvrir le coffre et d’attraper un parapluie. J’ouvre la portière de mon épouse, la protège contre ce crachin alors que les regards curieux de ses collègues nous épient telles deux chouettes. Près de la porte d’entrée principale, nos lèvres se lient pour la dernière fois. Une semaine sans elle… Même si à l’échelle du temps ce n’est rien, à mes yeux j’ai l’impression qu’il s’agit d’une éternité.

- « Je t’aime… Tu me promets de prendre soin de toi ? »

Le lourd regard de mon épouse me brise le cœur. J’ai l’impression de l’abandonner alors que nous nous séparons uniquement pour une petite semaine.

- « Je t’appelle dès que je suis arrivé. »

Difficilement nous nous quittons. Je remonte dans ma voiture en lui laissant le parapluie avant de la laisser travailler. Si je reste plus longtemps, jamais je n’arriverai à partir. Une fois qu’elle passe le seuil de la porte, sa collègue s’approche d’elle tout gaiment.

- « Oh toi tu as un beau sourire ! J’imagine que ton weekend en amoureux s’est bien passé ! Aller viens, on va prendre un café ! » Lui proposa-t-elle en l’entraînant dans la salle de repos.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3235
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire et je le vis plutôt pas trop mal, j'attends le bon c'est tout.
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ rivendell

FLASHBACK

Je me forçais à sourire pour la énième fois alors que la cliente continuait de me parler à deux centimètres du visage, son haleine fétide en prime. Je me demandais vraiment ce que je foutais là, à tenter de faire comprendre à cette vieille bique désagréable qu'on ne faisait pas le corset qu'elle voulait en noir, que ce modèle là on ne l'avait qu'en rouge. Alors oui il serait certainement très beau en noir je n'en doutais pas un seul instant mais ce n'était pas moi qui fabriquait les sous vêtements je ne faisais que les vendre.

Je finis par la couper alors qu'elle recommençait sa tirade pour la énième fois.

- Je suis entièrement d'accord avec vous madame. Le noir est définitivement votre couleur. Et je vais me charger de faire remonter au fabricant votre judicieuse remarque sur ce produit. Le retour de notre clientèle est particulièrement important pour eux. Mais puis je vous montrer... ce modèle. Je suis certaine qu'il ira particulièrement bien.

Après plus d'une demi heure d'effort. Une séance particulièrement traumatisante dans la cabine où je fus obligé de l'aider à enfiler le bustier, vision d'horreur, elle finit par payer et partir avec le bustier. Heureusement qu'elle l'avait acheté j'aurais du le désinfecter.

"Tu en as chié?"

Je regardais ma collègue en riant.

- Tu n'imagines pas. Je tentais de lui fermer son bustier et j'ai vu un bouton éclater dans son dos. J'en frémis encore.

Probablement le truc le plus écoeurant qu'il m'avait été donné de voir. Je détestais déjà éclater mes propres boutons alors en voir un éclater sur le dos d'une vieille femme toute ridée c'était... berk. Je ne savais pas à qui elle allait montrer ce bustier mais je le plaignais.

Je me laissais tomber sur mon comptoir en soupirant.

- Rappelle moi pourquoi on fait ce boulot?

Cinq mois que j'avais trouvé ce job après la fin de mes études. J'avais suivi un cursus en commerce et management à la fac. Je m'imaginais déjà comme une femme d'affaire puissante, m'occupant d'une multinationale et n'ayant pas peur de diriger des hommes. A final, je n'avais pas trouvé de boulot, rien de plus excitant qu'hôtesse d'accueil ou assistante de direction. Je rêvais de diriger ma propre boite, d'être ma propre patronne mais au lieu de ça je me retrouvais à bosser dans une boutique de lingerie.

"Parce que la paye est pas dégueulasse. Et qu'on peut avoir des tonnes de réduction sur de la lingerie qu'on ne pourrait pas se payer en temps normal."

- A quoi ça me servirait des sous vêtements sexy je n'ai pas de mec à qui les montrer.

"C'est dans la tête ça ma chérie. Tu te sens sexy en portant ce genre de choses. Et quand tu te sens sexy les mecs le sentent et ils adorent ça. Crois moi."

Je poussais un autre soupir avant de regarder ma collègue avec un sourire nostalgique.

- Comment je vais faire quand tu ne seras plus là?

Elle était celle qui m'avait accueilli dans la boutique, qui m'avait montré les ficelles du métier. Je lui devais tout. Elle était devenue une amie en plus d'une collègue. Et elle allait partir diriger une autre boutique de la marque à Los Angeles.

"Tu t'occuperas de la petite nouvelle qui arrivera. Et tu n'oublieras pas de briller à ce poste et de penser que dans un an la gérante part à la retraite et que ce poste il est pour toi ma chérie. Alors maintenant sors ton plus beau sourire et va t'occuper du beau mec qui vient d'entrer."

- Bien chef!

Je lui souris sincèrement avant de sortir mon sourire de commerciale pour aller voir l'homme en question. Je devais reconnaitre qu'il était vraiment canon. Le genre beau brun ténébreux, propre sur lui, terriblement élégant et bourré de charme. Mais le problème des mecs qui venaient en boutique, c'était qu'ils venaient toujours pour leur copine. Il fallait être honnête, un homme n'achetait pas ce genre de choses à sa mère ou sa soeur. Et si c'était pour lui.... ce n'était même pas la peine.

Alors je lui souriais, bien décidée à faire une vente de plus.

- Je peux vous aider monsieur?
Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

e6534f89f951e08cf668893c5c645572222cd8ed.pngThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mes bêtises , je suis en couple et je le vis plutôt tumultueusement

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

- « J’en ai marre Thomas !! Tu as toujours une bonne excuse : j’avais une réunion, j’ai beaucoup de travail, j’ai oublié… Tu m’avais promis d’être présent pour l’anniversaire de ma mère ! Mais quoi ?! Qu’est-ce que tu vas me sortir cette fois ? Qu’une météorite s’est écrasée sur ta voiture ? Qu’un troupeau de lama t’as piétiné le cerveau ?! Je me demande ce que nous faisons encore ensemble, vraiment… J’ai l’impression que tu n’en n’as rien à faire de moi… »

Les intonations et la virulence de sa voix scellèrent la fin de notre dispute. Je n’essaye même pas de surenchérir sinon Hailey risque encore plus de s’énerver. Ce n’est pas la première fois que « j’oublie » l’anniversaire de sa mère. Mais qu’est-ce que j’y peux ? Ma très chère belle-maman ne me supporte pas et inversement. A chaque dîner de famille, elle assiste impuissante à une joute verbale sans fin. A ses yeux je ne suis pas assez bien pour sa fille chérie. Elle aurait certainement préféré l’un de ces abrutis écervelés aux bourses tellement pleines qu’ils se moucheraient dans leurs billets de banque. Ces fils à papa égocentriques dénué d’ambition. Le seul prestige qu’ils ont c’est leurs patronymes. Alors oui… J’ai « oublié » l’anniversaire de la vieille. Intérieurement je suis même très content. Si je peux m’éviter une nouvelle soirée d’humiliation, je saute sur l’occasion sans aucuns scrupules. De toute manière ce n’est pas comme si Hailey allait me défendre. Tout ce qui compte pour elle c’est de faire plaisir à sa maman chérie, au détriment de ma personne. Vivement que ses parents partent en voyage. Pendant quelques semaines je pourrais peut-être enfin respirer sans que le glas ne sonne chaque dimanche.

- « Promis je saurais me faire pardonner ! » Ajoutais-je en lui dérobant un baiser sous ses incompréhensibles grognements.
- « Non ! C’est trop facile ! On ne pourra pas régler tous nos problèmes sur l’oreiller Thomas ! C'est trop facile ! » Rétorqua-t-elle en s’éloignant.
- « On en discute ce soir ? Je dois filer sinon l’autre abruti risque de se réveiller ! Et si tu veux qu’il me laisse partir en vacances, il ne vaudrait pas trop le contrarier ! »

D’une moue boudeuse, Hailey fini par m’embrasser. Ouf. Nous sommes passés à deux doigts de la catastrophe.

- « Ne crois pas t’en tirer si facilement Thomas Brown ! » Glissa-t-elle un petit sourire aux lèvres avant de me laisser partir.

Soulagé je monte enfin dans ma voiture. Sur la route qui me conduis sur mon lieu de travail, Erin, l’une de mes collègues m’appelle.

- « Où es-tu ? Grand Manitou vient d’arriver. Je te laisse imaginer son état… Il pensait qu’on avait le briefing d’équipe à neuf heures alors qu’il est programmé pour onze heures. »
- « Dire qu’il gagne cinq fois plus que nous rien qu’en nous donnant des ordres… »
- « C’est désespérant ! »
- « Je me dépêche. Je suis là dans vingt minutes ! »

J’occupe ce poste depuis trois ans et je n’ai jamais vu mon supérieur de bonne humeur, sauf lorsque cela le concerne. Il n’y pas un jour où il ne fait pas la tête. Il ne voit que par les chiffres. Ce qui compte à ses yeux c’est la rentabilité et non le bien-être de ses salariés. Parfois je me demande pourquoi j’ai accepté de travailler pour lui ? Certainement pour le salaire acceptable qu’il me propose et la bonne ambiance qui règne avec mes collègues. Emily est adorable. Elle prépare chaque mois un gâteau au chocolat pour nous remonter le moral. Ed c’est un peu le comique de l’entreprise. Quant à Erin… Son seul atout c’est son physique. Elle a les courbes si finement sculptées qu’elle fait tourner la tête de toutes ses conquêtes. Je comprends mieux pourquoi c’est elle qui négocie avec les clients masculins.

En arrivant dans les locaux de l’entreprise, je m’empresse de saluer l’hôtesse d’accueil d’un rapide regard. L’atmosphère tendu qui y règne agace de plus en plus de personne. La voix de notre supérieur tonne. Il brandit avec fierté ses chiffres et sa calculatrice alors que je m’assois à ma place. Erin me lance un regard lourd de sens. Une nouvelle journée éreintante et longue s’annonce. Entre lui et Hailey… J’aurais vraiment dû rester couché ou prétendre que j’étais malade.

Durant la pause déjeuner nous nous réunissons dans la petite salle de repos afin de partager un moment convivial. Ed s’amuse à jongler avec ses mandarines pendant qu’Emily attend près du micro-onde. C’est drôle mais dès que l’œil de Moscou n’est plus, nous sommes plus détendus.

- « Tout va bien Tomichou ? Tu semblais sur les nerfs ce matin. Tu t’es encore disputé avec Hailey ? » Demanda Erin en nous rejoignant.
- « Prends en de la graine ! C’est ce que l’on nomme de l’instinct féminin ! » S’empressa d’ajouter Ed.
- « Ouais… Enfin c’est compliqué avec la belle-famille… Je lui ai promis de me faire pardonner ce soir ! »
- « Je connais une superbe boutique de lingerie. Je suis certaine qu’elle va adorer ! Tu sais c’est celle qui est sur la rue… Avec la grande maison rose et ses pots de fleurs digne des amphores gallo romaines ! Argh… Regarde sur internet, je suis certaine que tu vas trouver ! » Ajouta Emily en soufflant sur la vapeur qui s’échappait de son tupperware.

Dubitatif, mes sourcils se soulèvent. Si elle ne me donne pas davantage d’explication, je ne risque pas de m’y retrouver.

- « Ah c’est bon ! Je te l’ai envoyé ! » Dit-elle alors que mon téléphone vibrait.

Remerciant mes collègues d’un simple regard, je me grattais la tête. Si cela pouvait calmer Hailey, pourquoi pas. Dès que notre journée sera terminée, j’irai y jeter un coup d’œil.

Le soir venu je me gare devant ladite enseigne. Je passe devant tous les jours et je n’y ai jamais davantage prêté attention. Avec un peu de chance, je vais peut-être y trouver mon bonheur. En poussant la porte d’entrée, la chaleur de la boutique m’enveloppe. En quête de la lingerie de la paix, mes yeux parcourent rapidement les rayons. Soudain. Au beau milieu des culottes tanga, string et soutien-gorge une voix féminine s’échancre. Instinctivement je cherche mon interlocutrice et… Je peux vous aider Monsieur ? Mes yeux clignent plusieurs fois avant que je ne réagisse.

- « Euuuh… »

Je crois que je vais me disputer plus souvent avec Hailey.

- « Je cherche… »

Qu’est-ce que je suis venu chercher déjà ?

- « Qu’est-ce que vous pourriez me conseiller ? »

Elle pourrait me proposer les articles les plus hideux et repoussant, je ne m’en rendrai même pas compte. Je n’ai d’yeux que pour elle. Pendant qu’elle m’entraîne dans les rayons, je sens le regard amusé de sa collègue se poser sur nous. J’écoute avec attention les octaves qui s’échappent de ses lèvres ourlées. Mes yeux se posent sur son badge « Harper. » Quel beau prénom.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3235
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire et je le vis plutôt pas trop mal, j'attends le bon c'est tout.
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ rivendell

FLASHBACK

Heureusement que je n'avais pas mis de décolleté. J'en avais mis un une fois. Je voulais être belle et à mon avantage au travail. C'était toujours important quand on bossait dans la mode que d'être présentable. On n'achetait pas des vêtements à une vendeuse mal fagotée. Toutes les études le prouvaient. Alors je m'étais lachée ce jour là et j'avais mis un petit décolleté. Je l'avais vite regretté. C'était fou le nombre de mecs qui, même si ils venaient acheter des sous vêtements à leur copine, en profitaient pour mater le décolleté de la vendeuse. Les hommes étaient tous des dégueulasses... j'allais finir par devenir lesbienne moi si ça continuait. J'étais de plus en plus écoeurée par les hommes depuis que je faisais ce boulot.

Et celui ci ne faisait pas exception à la règle. J'avais bien vu qu'il avait légèrement bugué en me voyant. Alors oui, heureusement que je n'avais pas mis de décolleté sinon j'étais certain que son regard aurait plongé dedans. Et dire qu'il était surement venu acheter de la lingerie à sa femme... non mais quel connard.

Je me forçais à lui faire mon plus beau sourire commercial. Qu'est ce que je lui conseillais... Non mais bien sur j'étais devin. Je savais exactement ce qu'il voulait et ce qu'il avait en tête moi. Rien qu'à voir sa tête j'avais deviné s'il était venu chercher une nuisette, un bustier, un ensemble lingerie. Je devais être dans la tête du client parce que lui toute de évidence il avait oublié pourquoi même il était venu ici.

- Je peux vous proposer cet ensemble. Il est très confortable tout en étant quand même assez beau avec cette dentelle. Assez séduisant mais sans en être trop vulgaire non plus.

Vu la tête qu'il faisait, j'étais certaine que je pourrais lui vendre n'importe quoi. Et là j'en profitais pour lui vendre l'un des modèles les plus chers. J'étais certaine qu'il ne s'en rendrait même pas compte et qu'il me le prendrait. Je l'agitais devant moi avec un petit sourire.

- Il vous plait? Dites moi la taille de votre femme et si vous voulez je peux vous faire un paquet cadeau.

Il finit par sortir assez de ses pensées pour me donner la taille. Au moins il connaissait ça, c'était déjà plus que certains où il fallait que j'essaie de deviner la taille de leur épouse en fonction de leur description. Et ça finissait quand même assez souvent par eux entrain de comparer la poitrine de leur moitié à la mienne.... Je préférais quand même quand c'était des femmes que je devais conseiller.

Je passais avec lui en caisse et commençais à emballer ses articles avec soin.

Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

e6534f89f951e08cf668893c5c645572222cd8ed.pngThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mes bêtises , je suis en couple et je le vis plutôt tumultueusement

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

Je me mue dans un silence presque admiratif en l’écoutant me proposer divers articles. Intimement je me désintéresse complètement de ce que je vais bien pouvoir acheter. Le sourire qui étire la commissure de ses lèvres ourlées s’harmonise avec les fins traits de son visage. Ses pommettes rehaussent son charme. Les octaves de sa voix… Je pourrais m’y perdre durant des heures. Soudain Harper m’interpelle de nouveau. Il vous plait ? Dites-moi la taille de votre femme et si vous voulez je peux vous faire un paquet cadeau. Est-ce qu’elle me plaît ? Bien évidemment. Il faudrait être fou, aveugle et impuissant pour lui résister. Alors que je m’apprête à lui répondre, elle me glisse habillement que je ne suis plus célibataire : votre femme. Ah oui… C’est vrai que je suis en couple. L’espace de quelques minutes je l’aurai oublié volontiers.

- « La taille de ma femme ? Euh... Un mètre soixante-dix ? » Quelques secondes supplémentaires me sont nécessaire pour me rendre compte de mon erreur. « Pardon, je voulais dire 95 D ! »

Au même moment le rire moqueur de ses collègues s’insinue dans notre échange. Bien évidemment elles n’ont rien loupé de ma bourde. Pire encore, elle nous observe avec insistance comme si je ne m’étais pas assez affiché de la sorte.

- « Je pourrais vous dire que c’est la fatigue, mais cela serait mentir. » Et là… Je vais lui sortir mon plus jeu de séduction. Ce n’est pas parce que je suis en couple que j’en ai oublié les principaux codes. « C’est vrai que lorsque l’on s’adresse à une si charmante et compétente personne, on se retrouve rapidement troublé. » Glissais-je en souriant de toutes mes dents blanches. 

Si nous nous étions rencontrés dans d’autres circonstances, je suis certain que j’aurais été plus entreprenant. Là… Au beau milieu de toute cette lingerie, ce n’est sans doute pas le lieu le plus approprié. Rapidement nous passons en caisse. Le prix s’affiche sans que je n’émette la moindre contradiction. Toute mon attention demeure posée sur elle. Harper si j’en crois son badge. Le bourdonnement répétitif de la caisse enregistreuse dissimule les regards curieux de ses homologues. Harper emballe mon article pendant que je tape mon code de carte bleu. Au même instant mon téléphone sonne. Pourquoi faut-il toujours que l’on me dérange lorsque je suis en très charmante compagnie ? Instinctivement je l’arrête. Cela peut bien attendre. Ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre une femme qui parvient à susciter autant d’intérêt.

- « Sous combien de temps puis-je revenir afin de l’échanger ou demander un remboursement ? »

Intérieurement je sais déjà ce qu’il va se produire. Je ne vais pas lui offrir ce que je viens d’acheter. Je ne vais même pas les déballer ni retirer les étiquettes. Ils attendront dans ma voiture et je repasserai demain. N’importe quel prétexte sera bien assez suffisant pour la revoir. Même quelques minutes.

- « On ne sait jamais si cela pourrait ne pas lui plaire... »

Oh le beau menteur que je suis. Est-ce que je suis machiavélique ? Non. Calculateur et stratège oui. Harper possède ce petit quelque chose. Ce petit truc qui ferait fondre n’importe quel homme. Secrètement j’espère qu’elle est encore célibataire.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3235
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire et je le vis plutôt pas trop mal, j'attends le bon c'est tout.
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

- Et alors là le type me sort "C’est vrai que lorsque l’on s’adresse à une si charmante et compétente personne, on se retrouve rapidement troublé".

J'explosais de rire rapidement suivie par Megan. C'était la fin de la journée. J'étais rentré dans l'appartement que nous partagions toutes les deux. J'avais viré mes talons hauts pour aller m'installer sur le canapé avec elle, un verre de vin à la main. C'était notre petit rituel du soir. On se racontait notre journée, on vidait notre sac pendant que l'une des deux préparait le diner à tour de rôle. Ce soir c'était son tour et elle me préparait des soufflés au fromage. Tant pis pour le régime. J'irais une fois de plus au yoga cette semaine et je rajouterais un footing même si je n'aimais pas vraiment ça.

- Et tu lui as répondu quoi à ce type?

J'avalais une gorgée de mon verre avant de la fixer.

- Je lui ai dit qu'il avait quinze jours pour ramener les articles si ça n'allait pas et je l'ai laissé partir.

- Harper tu me désespères. Pourquoi tu n'en as pas profité? Ce type est beau, séduisant, il te drague ouvertement... tu aurais du en profiter pour récupérer son numéro.

- Oh mais j'ai son numéro. Il me l'a écrit sur son reçu.

- Raison de plus!!! Pourquoi tu n'as rien fait?

Je soupirais, changeant de position pour étendre mes jambes endolories. Rester debout toute la journée à piétiner et sourire aux clients c'était plus épuisant qu'on ne le croyait. Je sentais que j'allais terminer ma journée dans un bon bain.

- Parce qu'il a une femme...

- Comment tu sais que c'était pour sa femme? Ca pouvait être pour...

Je la vis ouvrir la bouche pour continuer de parler avant de la refermer. Je la regardais avec un petit sourire, me retenant de rire.

- Allez t'allais dire quoi? Quelque soit la façon dont tu termines cette phrase, si ce n'est pas pour sa femme, maitresse, copine, c'est bizarre. Tu n'achètes pas des sous vêtements pour une amie sans arrière pensée. Et tu n'en achètes certainement pas pour un membre de ta famille. Et en plus, quand je lui ai demandé les mensurations de sa femme il me les a donné.

- Ok j'avoue tu as raison. Mais même s'il est marié, s'envoyer en l'air c'est toujours agréable.

Je lui balançais un coup de coussin en riant. Comme toujours elle s'était surpassé avec ses soufflés. On passa le rester de la soirée à discuter du dernier mec qu'elle avait en vu. Comme toujours il finirait par agir comme un connard et par lui briser le coeur. Il faudrait que je pense à refaire notre stock de glace du coup on allait bientôt en avoir besoin je le sentais.

Un peu plus tard, allongé dans mon lit, je repensais à ce type. Il m'avait plu je n'allais pas dire le contraire. Mais le contexte dans lequel il m'avait dragué ou plutôt le fait qu'il l'ait fait alors qu'il était en couple ça me refroidissait. Quoi qu'en dise Megan je ne pourrais jamais coucher avec un type marié. Ce genre d'histoire sans avenir ce n'était pas pour moi. Je rêvais de trouver le bon, celui avec qui je passerais ma vie, qui m'aimerait plus que tout et quel que soit les épreuves. Et ça ne pouvait pas être ce genre de type.

Le lendemain j'étais entrain de bosser, quelle surprise. J'étais avec une cliente, le genre de cliente que j'adorais. C'était une future mariée et elle voulait les sous vêtements parfaits pour aller avec sa robe de mariée. On parlait toutes les deux. Sa bonne humeur et son excitation étaient contagieuses.

- Oui traditionnellement on met des sous vêtements blancs sous la robe, pour éviter que ça ne se voit. Mais si vous voulez quelque chose de plus original ça peut se faire.

"J'ai un bustier assez épais et une robe bouffante digne d'une princesse alors on ne les verra pas même si ils sont noirs. Mais je ne veux pas du noir!!"

J'éclatais de rire avec elle.

- Non mais on peut partir sur quelque chose d'autre. Ce modèle en turquoise vous en pensez quoi? Imaginez un peu la tête de votre futur mari... vous retirez votre robe le soir et il découvre cette fine dentelle bleutée ressortant sur le hâle de votre peau...

"Vous m'avez convaincu, je vais l'essayer."

Je l'accompagnais jusqu'aux cabines, prête à l'aider si elle avait la moindre question. Je me retournais machinalement en entendant la clochette de l'entrée teinter quand je le vis... J'attrapais ma collègue qui regardait l'entrée en souriant, lui demandant de s'occuper de la cliente.

J'allais vers lui, un léger sourire aux lèvres. Là encore je n'avais pas de décolleté j'avais mis une petite robe blanche, jolie certes mais absolument pas décolleté.

Je le regardais, les bras croisés avant de lâcher :

- Alors... ça ne lui a pas plu?


Revenir en haut Aller en bas
 
DonJuanAuxEnfers
DonJuanAuxEnfers
Autre / Ne pas divulguer MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 05/02/2020
RÉGION : Planète Terre
CRÉDITS : Startgirl

UNIVERS FÉTICHE : Réel/Science-Fiction/Surnaturel/Fantastique/Disney/Autre
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t3573-permettez-moi-de-vous-present https://www.letempsdunrp.com/t3830-quel-capharnaum#81139 https://www.letempsdunrp.com/t3829-l-esprit-a-des-facettes-et-l-ame-a-des-versants-a-c
patrick

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

e6534f89f951e08cf668893c5c645572222cd8ed.pngThomas Brown
J'ai 26 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis exploité par mon patron en tant qu'ingénieur digital et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à mes bêtises , je suis en couple et je le vis plutôt tumultueusement

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 2650b4529b77e55fffe627bfea596b25


Christian Bale :copyright:️ Lolita

FLASHBACK

- « Ne dis rien ! Laisse-moi deviner ! » S’exclama Ed en fermant les yeux tout en imitant Madame Irma et sa boule de cristal. « Je vois que tu n’as pas beaucoup dormi de la nuit ! Emily a eu raison de te conseiller cette boutique de lingerie. Monsieur a fait des folies toute la nuit ! »

- « Même pas… Ce que Ed Irma voit ce sont mes cernes. » Précisais-je en démarrant la machine à café de la salle de repos. Son bruit de marteau piqueur m’irrita les tympans qu’un bâillement m’échappa. « Mais tu as raison. Je n’ai pas beaucoup de dormi, et ce n’est pas ce que tu crois ! On s’est disputé toute la nuit… »

- « Hein ?! Tu lui as offert une culotte de grand-mère ou quoi ?! »

Assis l’un en face de l’autre, Ed me regarde de ses grands yeux curieux en ouvrant la boîte à sucre. Je sens qu’il ne va pas me lâcher de la journée, quitte à m’envoyer plusieurs messages d’affilés ce soir.

- « Je ne lui ai pas offert… Je t’avoue que je ne sais pas, moi-même ce que je lui ai acheté. »

- « Comment cela ? Attends-je ne comprends rien Thomas. Tu étais ivre ou quoi ?! Eh… T’as pas le droit d’aller boire sans moi je te rappelle ! »

Je ne compte même plus le nombre de verre que nous avons été consommé après nos journées acharnées. A croire qu’ils nous permettent d’oublier l’abruti qui nous sert de manager.

- « Tu me promets de le garder pour toi ? Si jamais Hailey l’apprend, on fêtera ensemble mon enterrement » Discrètement je survole la pièce du regard et m’empresse de refermer la porte. Maintenant que nous sommes à l’abri des regards et oreilles intrusives, nous pouvons discuter. « Je suis tombé sous le charme de la vendeuse. Je te jure Ed… Elle est belle. Ses petits yeux pensifs me font craquer. Elle pourrait me vendre n’importe quoi avec son sourire. Je… »

- « Doucement Thomas, calme… Elle t'as complètement ravagé le cerveau ! » Me coupe-t-il en manquant de s’étouffer avec sa gorgée de café. « Tu n’es pas censé être en couple ? D’habitude c’est toi qui me le rappelles et non l’inverse ! » C’est vrai. De nous deux, le plus infidèle c’est lui. Mais là, je crois bien que je pourrais faire des folies. « Qu’avez-vous fait de Thomas ? » Demande-t-il en me tapant amicalement sur l’épaule.

- « Du coup… Je lui ai glissé mon numéro mais… »

- « Mais elle ne t’a pas envoyé de message ? »

- « Bonne déduction Sherlock ! Je t’avoue que cela m’a un peu énervé. Du coup avec Hailey on s’est de nouveau disputé. Je ne te raconte même pas tout le bazar qu’on a fait. C’est un miracle que nous n’ayons pas ameuté tout le quartier ! »

- « Ah Monsieur n’est plus le tombeur de ces dames ! Il va falloir que tu suives quelques cours d’un professionnel ! » Dit-il en se désignant d’un simple regard l’air plus qu’orgueilleux.

- « Je pense surtout que je ne suis pas son genre ou alors elle est en couple… »

- « Ou elle aime les femmes ? »

- « C’est cela moque toi ! Je n’ai plus qu’à me faire réenvelopper dans le corps d’une femme ! » Glissais-je en tapant nerveusement des doigts sur la table.

Sans le vouloir cette situation me rendait plus irritable qu’à l’accoutumée. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’Harper n’avait pas cédé à mes avances. D’un côté cela m’agace mais d’un autre cela m’excite. J’ai toujours aimé les femmes de caractère. Mais là… Je ne saurais vous l’expliquer, mais elle a vivement piqué ma curiosité et mon intérêt.

- « Je vais retourner à a boutique ce soir. Je n’ai pas offert le bustier à Hailey. Je vais prétexter qu’il ne lui plaît pas… De toute manière il n’est même pas sorti de son emballage cadeau. »

- « Oh la la… Toi tu t’engages dans une aventure houleuse ! Tu sais que si Hailey l’apprend, elle t’égorgera sur la place publique après t’avoir éviscéré vivant ? »

- « N’oublie surtout pas sa mère. Je suis certain qu’elle se fera un grand plaisir de l’aider ! »

- « Qu’est-ce que tu comptes faire d’autres ? L’inviter au restaurant et lui chanter la sérénade sous son balcon ? » Demande-t-il d'un ton moqueur.

- « Justement… J’allais te demander un petit service ! » Et là j’affiche mon plus beau sourire.

- « Je n’aime pas ce regard Thomas. Je sens que cela va encore me tomber dessus. »

- « Mais non. On fera les choses proprement cette fois. » Il est vrai que la dernière fois nous nous sommes un peu plantés. Nous n’avions pas du tout eu le temps d’accorder nos violons. Résultat ? Nos copines respectives ont hurlé. « Tu peux me couvrir ? On prétextera une réunion un peu trop tardive et hop ! Comme une lettre dans la boîte ! »

Amusé par la situation et la potentielle tournure qu’elle pourrait prendre, Ed accepta. Une fois les derniers détails de notre stratagème établi, nous retournions travailler comme si de rien n’était. La journée s’écoula si lentement que mes yeux se portèrent plusieurs fois sur ma montre. Je n’avais pas envie de m’éclipser à l’heure du déjeuner. De plus je ne pouvais pas partir au beau milieu de l’après-midi. Patiemment j’attendis que la fin de journée arrive, non sans plusieurs soupirs. Une fois que le Grand Manitou quitta les lieux, je m’empressais de ranger mes effets personnels.

- « A demain Don Juan ! » Lança Ed, un sourire complice au bout des lèvres.

Une demi-heure plus tard j’entrais de nouveau dans la boutique. La clochette qui m’avait accueilli la première fois, retentit. Les octaves qui composent son timbre de voix s’élèvent. C’est elle. Je la reconnaîtrais les yeux fermés. Alors... ça ne lui a pas plu ? Suis-je censé lui répondre honnêtement ? Certainement pas sinon Harper risquerait de me prendre pour le psychopathe que je ne suis pas.

- « Malheureusement je ne pense pas que cela soit son style ! »

Rapidement je la suis en direction de la caisse. Ses collègues fouineuses demeurent toujours présentes. Heureusement que l’une d’entre elle s’occupe d’une cliente.

- « Enfin… Tout ceci est une affaire de goût. » Ajoutais-je en insinuant discrètement que je ne devais certainement pas être son genre d’homme.

Qu’est-ce que je suis censé dire ou faire ? L’inviter au restaurant de but en blanc ? Mauvaise idée. Quoi que… Tête brûlée que je suis, j’en serais parfaitement capable.

- « Nous pourrions en discuter autour d’un dîner ? »

Est-ce que c’est téméraire et totalement inconscient ? Oui.



« Si c’était à recommencer, je te rencontrerai sans te chercher. »
©Crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3235
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

Uh2bZ.png
 Harper Maxwell
 
J'ai 23 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis vendeuse d'une boutique de lingerie et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance , je suis célibataire et je le vis plutôt pas trop mal, j'attends le bon c'est tout.
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f7167754c4a54776f7655587150413d3d2d3730343032393139332e313538396332636636616461366135373935373038313336393731392e676966
 

Anne Hathaway :copyright:️ bazzart

FLASHBACK

Comme prévu il était revenu. Et oh surprise l'ensemble soutien gorge culotte ne lui convenait pas. Je ne savais pas pour quelle raison il avait voulu lui offrir de la lingerie mais si c'était pour se faire pardonner d'une dispute c'était certain que ça n'allait pas marcher. On voulait des fleurs après une dispute. La lingerie c'était plus un préliminaire pour passer à des choses plus sérieuses. Donc plutôt pour anniversaire de mariage ou saint valentin mais toujours avec un cadeau plus sérieux à côté. Ou plutôt, disons, un cadeau que l'on pourrait montrer aux copines pour se faire envier un petit peu. On montre le cadeau sérieux, "regarder le collier qu'il m'a offert", réactions enthousiastes des copines devant le goût du dit chéri puis on enchainait en parlant de la lingerie avec un regard lourd de sous entendus et un petit commentaire sur l'effet qu'avait produit la lingerie en question sur lui. Mais après une dispute... il avait du se prendre la culotte dans la gueule. En même temps il le méritait. Si ce mec était du genre à draguer les vendeuses alors qu'il avait une copine, il méritait qu'elle l'envoie chier.

« Nous pourrions en discuter autour d’un dîner ? »

J'avais envie de lui demander de quoi il voulait discuter au juste autour d'un diner. Des goûts de sa femme en matière de lingerie? Non mais vraiment quel enfoiré celui là. Pourquoi c'était toujours les plus mignons qui étaient ou en couple ou gay? Petite pensée pour mon ex, beau comme un dieu, adorable, prévenant et tout, le petit ami parfait... Mais gay.

Je repassais derrière ma caisse avec son article. Je le déballais pour le mettre sur le portant des articles qu'on devrait ranger plus tard, non sans les avoir repasser en caisse à nouveau. J'ignorais volontairement sa remarque. Ma responsable était là aujourd'hui et je n'avais pas vraiment envie qu'elle me voit flirter... non discuter et me faire draguer lourdement par un client. Ce n'était pas du flirt. Pour flirter il fallait être deux et moi je n'étais pas d'accord. Mais il attendait ma réponse et il fallait bien que je lui réponde pour qu'il me lâche.

- Je suis désolé mais je suis prise ce soir. C'est mon tour de faire à diner.

C'était vrai en plus, ce soir c'était mon tour de faire à manger à Megan. Mais il n'était pas sensé savoir que c'était à ma coloc que j'étais sensée faire à manger. Ca lui ferait les pieds tiens si il s'imaginait que j'étais en couple.

- Vous voulez être remboursé ou vous préférez un avoir?



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers] - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
L'amour plus fort que tout? [ft. DonJuanAuxEnfers]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers science-fiction-
Sauter vers: