Le Deal du moment : -55%
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à ...
Voir le deal
10 €

Partagez
 
 
 

 Jorge + Cerise ― Is it weird in here, or is it just me?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 316
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
patrick

Jorge + Cerise ― Is it weird in here, or is it just me? Empty

7ei5.pngMise en Situation


Ils chassent pour protéger le monde. Et ce n'est pas toujours facile. Mais c'est un métier comme un autre. Plus complexe, plus ardu, plus exigent et tellement plus bizarre.


i3tb.png


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
SneakySkunk
SneakySkunk
Féminin MESSAGES : 316
INSCRIPTION : 17/02/2020
RÉGION : Québec.
CRÉDITS : Gifs (SneakySkunk) | Avatar (Google) | Signature (Crack in time)

UNIVERS FÉTICHE : J'apprécie les univers de survie. Je suis attirée par ce qui concerne les zombies. Je suis attirée par le science-fiction. J'aime toucher à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

https://www.letempsdunrp.com/t3619-presentation-de-sneakyskunk https://www.letempsdunrp.com/t3872-m-robert-sheehan-frere-autres-liens https://www.letempsdunrp.com/t3621-creation-s-dream https://www.letempsdunrp.com/t3622-all-the-earth-is-mine
patrick

Jorge + Cerise ― Is it weird in here, or is it just me? Empty

JA7.png
Jorge
Kröller-Müller


Pour moi, tout a commencé une nuit de printemps. Il était trop tôt pour que, dans ce couloir mal isolé, j'entende le bruit provoqué par les chaussons de mon père qui vient me réveiller pour l'école. Les chaleurs commençaient tout juste, et j'avais du mal à dormir. Quelqu'un marchait vers ma chambre. Il faisait nuit, mais je me suis tout de même étiré dans mon lit, me frottant les yeux, pour tenter de voir qui se tenait à ma porte. Les monstres n'étaient pas méchants, à l'époque, dans mon imaginaire. Des dragons, des dinosaures, des monstres gélatineux. Puis, il y a eu cette chose, capable de revêtir l'enveloppe charnelle de mon père. Je me souviens que le bruit avait réveillé ma mère, qu'elle m'avait obligé à courir dehors. Les voisins ont été alertés. Et moi j'étais pied nu dans l'herbe, observant une maison plongée dans le noir. Mes parents sont morts là-dedans, sans que je comprenne immédiatement que ce monde est peuplé de « diverses vies venues d'ailleurs. » Je n'ai pas été pris en charge par la police, plutôt par l'agence.

tumblr_ojjnsr9Z8S1tpauoco6_250.gif

Jensen Ackles :copyright:️ Ichi
Il court à en perdre le souffle, et ce n'est pas suffisant. Sa cible lui fausse compagnie en quelques enjambées. Encore une fois, il se retrouve bredouille et dépourvu de nouvelles pistes à suivre. Déçu, car il pensait enfin qu'il obtiendrait des résultats, il donne un coup de pied dans un conteneur. Il croit même voir un rat d'étaler sous la surprise, se prenant à la gueule ― au passage ― une bouteille de verre. Jorge plaque une main sur ses côtes, car un énorme point menace de le faire gerber. Il croit même s'être foulé une côte, lorsqu'on l'a bousculé. Peut-être s'est-il fait mal au dos? Quoiqu'il en soit, il finit par quitter la ruelle sombre où on lui a faussé compagnie.

Il quitte la noirceur pour se retrouver dans les lumières des nombreuses enseignes commerciales, plus éblouissantes que le soleil lui-même lorsque la nuit tombe. Il roule des yeux lorsqu'une voiture, noire et lustrée, se gare devant lui, fenêtres teintées. Il sourit à pleine dent, comme s'il était coupable de quelque chose. Alors, nonchalamment, il hausse les épaules, capitulant silencieusement. Et aussitôt que la fenêtre s'abaisse pour que quelqu'un s'adresse à lui, il prend ses jambes à son cou et file sur le trottoir où il se fraie un chemin parmi les piétons nocturnes ― ils sont particulièrement nombreux, par ailleurs. Ses paroles se résument à « mais barre-toi » pour les hommes et « excusez-moi » pour les femmes.

On le coince comme un débutant dans un cul de sac, mais cette fois ce sont deux voitures noires et mystérieuses qui lui bloquent le chemin. En guise de paix, il lève les mains en l'air : son drapeau blanc personnel. Et aussitôt qu'il donne son aval, il peut remettre une main à ses côtes. Il marmonne même un faible « j'suis rendu trop vieux pour ces conneries. » Pourtant, il adore ça, poursuivre les monstres et les chasser. Certains d'entre eux méritent la mort, d'autres sont enfermés et jugés pour leur crime et d'autres se fondent parmi les humains sans jamais attirer l'attention, se faisant discrets. Ceux venus d'ailleurs ne sont pas toujours nocifs pour cette planète.

Toujours aussi entêté, même après toutes ces années, commente la voix d'une femme qui dépose un pied sur le bitume, quittant l'habitacle de l'une des voitures noires.
Toujours d'attaque pour mettre de l'ambiance, qu'il dit en brandissant paresseusement le poing, l'échine à moitié courbée à cause des pincements à ses côtes.
Vas-y, monte, ne te fais pas prier, on sait tous que tu adores te faire remarquer.
J'ne me plaindrai pas pour aujourd'hui, j'en ai bavé, qu'il concède en boitant ― de manière presque exagérée ― vers la voiture où on l'invite. Mais je crève la dalle.

Il s’assoit à l'arrière du véhicule, ne cherchant pas à se faire petit. La fille sourit et le rejoint, puis indique au chauffeur de passer prendre un truc dans un fast food avant qu'ils ne se rendent à l'agence. Cette femme, c'est Ellen, l'une des supérieures. Et si elle pistait ainsi Jorge, c'est qu'elle avait besoin de lui pour une affaire. Depuis un certain temps, il évite l'agence et ses missions pour travailler à son compte, car il est obsédé par une créature en particulier. Et malheureusement, la paperasse ne lui convient pas. À l'agence, les protocoles ne lui conviennent pas. Ce n'est pas la première fois qu'on vient le chercher par la peau des fesses. Après tout, il possède l'expérience et les capacités pour gérer certaines crises, même s'il est bordélique, et parfois maladroit et parfois trop buté et parfois trop folâtre. Il reste un atout inestimable et fidèle. Et puis, il a connu l'agence toute sa vie. On peut clairement le considéré comme un ancien. Pour des raisons mystérieuses, on ne s'est pas assuré qu'il oublie l'incident : la mort de ses parents.

Et quoi, vous allez me coller à un novice pour gérer ça? qu'il demande la bouche pleine alors qu'ils entrent dans l'agence.

Cette question amuse grandement Ellen qui hausse les épaules, mine de rien.

Non, on a choisi quelqu'un de tout désigné.

Et puis, elle mentionne le nom de cette fille. Et Jorge manque de s'étouffer. Évidemment. Qui cela aurait-il pu être d'autre? Une fille avec qui il a déjà bossé. Une fille qu'on ne peut pas vraiment oublier. Le genre de meuf qui entre dans ta vie et qui chamboule bien des choses. Le genre de fille qui te fait bander mais qui te fait perdre patience en même temps. Il ne cherche même pas à cacher son enthousiasme soudain. Peut-être que cette fille n'est pas du tout dans le même état d'esprit que lui si elle sait pour cette mission.

Fallait le dire plus tôt, qu'il s'amuse déjà.


I'm just a woman in love with another woman
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 
@Robz
@Robz
MESSAGES : 183
INSCRIPTION : 17/02/2020
ÂGE : 25
RÉGION : France.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : Post-apocalyptique, touche à tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

patrick

Jorge + Cerise ― Is it weird in here, or is it just me? Empty

JA7.png
Cerise
Oldman


Cerise sera à jamais marquée par le métier qu'elle affectionnait tant fut un temps. Pourtant, elle sera à jamais rancunière de la tragédie qu'elle a vécu à cause de l'agence. Elle y reste malgré tout, parce qu'elle ne sait faire que ça, parce qu'elle est plongée dans ce monde depuis sa plus tendre enfance. Parce qu'ils ont réussi à la garder en vie malgré tout. Cerise a perdu une part d'elle-même lors d'une mission : son bras, qui a été remplacé par un membre robotique articulé grâce aux nerfs de son épaule. Par quelconque techniques ou races aliens, elle n'a pas voulu savoir, l'agence a été capable de recréer sa peau, la sensibilité jusqu'au bout de ses doigts. Et même si rien ne montre les cicatrices qu'elle porte, Cerise ressent sur mal être à ne pas être entière. Elle ne pose, sur son corps, plus le même regard qu'elle le faisait fut-un temps. Elle peine même à voir le reflet de ses yeux dans un miroir : là est la seule trace de l'erreur de l'agence. Un oeil gris sur la droite de son visage, un oeil attaqué par une substance extraterrestre. Ils auraient pu lui rendre l’apparence brune de sa pupille, si ça ne leur avait pas été plus utile ainsi.

tumblr_ojjnsr9Z8S1tpauoco6_250.gif

Jensen Ackles :copyright:️ Ichi
Déjà qu'elle était beaucoup à l'agence, en dehors de ses missions sur le terrain, avant toute cette histoire. Mais depuis qu'elle a été réparée, c'est comme si c'était devenu son domicile. Cerise peine même à se souvenir de la dernière fois où elle s'est juste jetée dans le mou de son canapé pour y passer la nuit alors qu'elle se serait dit juste pour zapper un peu la télé. Mais il y a tout ce qu'il faut à l'agence, passant des bureaux administratifs, à l'armurerie, mais aussi aux besoins alimentaires et d'évasions des employés. Là-bas, c'est comme le regroupement de tout ce beau petit monde vivant en harmonie sur terre : les extraterrestres et les humains. C'est immense, on s'y perdrait facilement dans les étages et les nombreuses ailes. Personne n'a besoin de partir de cette forteresse, mais tout le monde a une vie à l'extérieur. Voilà bien trop longtemps qu'elle ne s'est pas attardée sur la sienne pour y faire attention. Pour Cerise, c'est plus facile de travailler et de se remplir la tête plutôt que de penser et de ruminer. C'est plus facile, et moins dangereux ; elle était frivole, elle était passionnée, Cerise a toujours eu du mordant. Elle aurait très bien pu se retourner contre l'agence, si elle était restée en arrière à ruminer. Travailler pour eux, c'est les pardonner. Sa façon d'apprendre à s'accepter. Ce n'est pas facile tous les jours, mais elle essaye : si la mort n’abat pas Cerise, rien ne le peut.

" - Comment est-ce que vous faites ça, sérieux ?"

Un transformiste à l'allure d'Homme tente de prendre des conseils sur la mobilité du corps humain. Il est très emballé, parce que fraîchement entré à l'agence, l'alien va être lancé sur sa première mission d'infiltration : à l'extérieur de l'agence, il doit avoir la même apparence que le reste du monde. Alors deux secrétaires sont présentes à ses côtés, rigolent même en gloussant parce que l'alien est plutôt pas mal avec ses traits d'hommes, mais elles sont surtout là pour lui apprendre à bouger normalement. Cerise, assise grossièrement sur le bureau central des secrétaires de l'agence regarde ce spectacle avec le sourire aux lèvres. Elle-même mange un de ces chewing-gum vendu dans une boutique alien à l'autre bout d'une des allées de cet étage.

" - Prends pas exemple sur elles, t'as vu comment elles roulent du cul, sérieux ? A croire que le carburant est en libre service." Elle se moque, se sent tellement plus à l'aise à l'intérieur de ce bâtiment car on ne fait pas attention à son oeil. Cerise fait même péter d'une façon sèche une bulle à peine plus petite que sa tête avant de sauter pour se remettre sur ses pieds. " T'es censé être un homme. Tu dois agir comme tel, ou tu ne seras pas prit au sérieux."
" - J'vais pas m'y faire à vos deux sexes là... c'est quoi la différence, déjà ?" Que l'alien demande en laissant Cerise rectifier le noeud de sa cravate noire. Il récupère les regards lubriques des trois filles qui le zieutent avec affront.
" - Les femmes sont beaucoup plus belles, et beaucoup plus intelligentes..."

Pendant quelques secondes, les femmes continuent de faire passer les hommes pour le sexe faible de l'histoire, mais elles se mettent toutes à rire parce que lui n'est pas sur de ce qu'il comprend. L'alien a encore beaucoup de choses à apprendre, mais il comprend que le sourire montre le bonheur : Cerise est tellement de bonne humeur qu'elle dévoile ses dents blanches sans s'en lasser. Même lorsqu'on hurle son nom, elle continue de sourire en se détournant vers la provenance du son. Elle sourit, voyant sa supérieur, mais ne perd pas non plus son sourire lorsqu'elle voit l'homme au sandwich à côté de l'autre femme. On pourrait rêver mieux, comme coéquipier, mais on pourrait surtout avoir pire. Ce qui lui fait garder son sourire, c'est parce qu'elle sait qu'avec lui, elle ne vivre pas le même accident que la dernière fois. Elle refuse catégoriquement de travailler avec les novices depuis ce jour. Elle ne prendra pas les mêmes risques. L'agence fait ce qu'elle veut avec les autres, mais c'est terminé pour Cerise.

" - Tu vois, c'est sur lui, qu'il faut prendre exemple !" S'extasie l'une des secrétaires qui déjà, fond sur son bureau en voyant Jorge se diriger vers eux. " Ca, c'est un homme respecté parmi tous les autres." Elle murmure ces mots à l'alien avant de se redresser, de saluer la supérieur, mais elle ne peut s'empêcher d'ajouter ; " J'espère que vous allez bien, Agent Kröller-Müller !" avec trop d'affection pour cacher le crush qu'elle a pour lui.
" - T'as pas ça, sur ta planète, hein ?" Cerise plaisante de la fille, avec l'Alien qui se met lui aussi à rire en disant qu'il aurait bien voulu : il voit le plaisir et le désir dans les yeux de la secrétaire.

Puis, Cerise laisse les trois autres pour suivre Jorge et leur supérieur. Ils sont directement dirigés vers l'ascendeur de l'agence ; de là, de nombreux boutons à cause de tous les étages et de tous les sens où peut partir l'ascendeur. On clique sur un et les portes se referment alors que trois petites boules volantes, d'une texture visqueuse et de différentes teintes, flottent au dessus de leurs têtes. Cerise les regarde du coin de l'oeil, puis baisse le regard sur l'équipier à sa droite : ils sont séparés par l'autre femme. Il a les traits tendus, elle ne le connaît que trop bien dans cet état. Alors elle détourne le regard sur les portes qui s'ouvrent ; elle sait qu'il revient tout juste de mission. Par son estomacs vide mais surtout par son allure.

" - J'espère que vous êtes prêts, car celle-ci risque d'être longue." La supérieur prononce ces mots en sortant de l'ascendeur ; ils sont dans un couloir plein de bureaux.
" - Au moins un de nous deux," Qu'elle claque avec humour, lançant un clin d'oeil à l'homme qui a fait disparaître son sandwich plus vite qu'elle n'aurait jamais pu le faire. " Assez pour lui botter le cul pour qu'il avance au besoin, en plus."

Cerise plaisante à moitié. Elle est ce genre de bonne femme : pleine de vie et enthousiasme. Pourtant, c'est une main de fer dans un gant de velours, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et est même très entreprenante. Cerise a toujours été plus à l'aise avec les hommes : certainement son côté garçon manqué. Elle n'a jamais manqué de féminité, mais elle n'a jamais été du genre à passer des heures à se pomponner. Elle a toujours vécu ainsi, mais depuis son accident, Cerise a plus de mal encore à montrer ses bras à la chaleur du soleil. Ils finissent par entrer dans un bureau loin d'être petit, après être passé devant un autre portant le nom d'Oldman. Cerise n'est pas la seule de sa famille à travailler pour l'agence.

" - Alors, pour quelle raison on se retrouve réunis, aujourd'hui ?" Qu'elle demande à leur supérieur, sans passer par Jorge alors qu'elle parle de lui avec ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Jorge + Cerise ― Is it weird in here, or is it just me? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Jorge + Cerise ― Is it weird in here, or is it just me?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers science-fiction :: Space-Opera-
Sauter vers: