Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
20.35 €

Partagez
 
 
 

 Not guilty [ft. squirowl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Ce n’était pas franchement le bon jour pour que je sois sympathique avec ceux que je croise. Je ferais un effort pour ne pas me reprendre un avertissement, mais il ne va pas falloir me chercher des poux, sinon je ne suis pas certain de rester serein. J’avais toujours érigé une barrière entre mon travail et ma vie privée. Les problèmes du boulot ne déteignait pas sur ma vie privée et vice versa. Mais là, ça me travaillais trop.

J’aurais aimé qu’il ne vienne pas, je n’étais pas allé le voir délibérément pour ne pas être infect avec lui. Je ne voulais pas lui imposer ma mauvaise humeur ambiante. Il avait déjà assez à gérer comme ça. Je le vois se détourner les épaules basses et je m’en veux instinctivement. Je finis par m’excuser il avait simplement demandé comment j’allais et moi je l’envoyer chier.

Je secoue la tête en lui rendant son sourire faiblement. Je secoue la tête en enfonçant mes mains dans les poches. « Je sais, je suis désolé, je n’aurais pas dû te rabrouer ainsi… » je m’appuie contre le mur, regardant les joueurs de basket. Effectivement, ici les belles journées ça n’existait pas, alors il ne méritait pas que je lui parle de mes problèmes.

Je lâche un léger rire à ses mots. Je n’aurais pas eu besoin de me faire prier pour aller dans son bar. Je l’écoute avec un sourire, finalement j’avais eu tort de ne pas aller le voir, ça m’aurait changé les idées. Je regarde le paquet de cigarette en haussant les épaules. J’en attrape une. Je fume rarement mais c’est un cas de force majeure on va dire. Je la porte à mes lèvres. « Tu auras l’occasion de me montrer ça un jour, j’en suis sûr. Et je veux bien te voir jongler, voir tes exploits. » C’était idiot de faire des plans sur la comète lors que dès qu’il sortirait de prison, je n’entendrais plus jamais parler de lui. Il reprendrait sa vie ailleurs, il tenterait de se reconstruire loin de tout ça. Et moi je lui rappellerais trop le passé. Je ne vois pas pourquoi il voudrait garder une attache à la pire période de sa vie.

Je hausse les épaules. Je pourrais lui en parler oui, mais il trouverait cela dérisoire et surtout il me poserait des questions. Car cette situation entrainerait indubitablement des questions. « Je sais, je suis juste pas sûr d’en avoir envie, mais c’est gentil d’avoir proposé. » je prends une nouvelle baffe avant de lame tourner vers lui. « Et toi t’en es où ? Tu as fini d’écrire ta lettre pour la demande d’appel ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

D5F7atr.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ angie

« Tu auras l’occasion de me montrer ça un jour, j’en suis sûr. Et je veux bien te voir jongler, voir tes exploits. »

Je ne dis rien, me fermant en l'entendant parler ainsi. Ca partait peut être d'une bonne intention mais il me faisait mal. Il ne se rendait pas compte à quel point le fait de parler ainsi pouvait être douloureux.

J'avais vite compris quelque chose depuis que j'avais été arrêté et envoyé en prison, l'espoir c'était un luxe que je ne pouvais plus m'offrir. J'en avais eu au début. J'avais cru que je ne pourrais pas être condamné. C'était impossible après tout. J'étais innocent. Je ne pouvais pas me retrouver condamné alors que je n'avais rien fait de mal. Puis la sentence était tombée et elle avait détruit tous mes espoirs. J'avais rapidement compris que ça ne servait à rien d'espérer ici. La prison se chargeait de détruire tous les rêves qu'on aurait pu avoir. Alors oui je me battais pour m'en sortir mais je ne reposais pas tous mes espoirs là dessus. Je me préparais au pire. Je savais très bien que ça ne pouvait pas marcher, que je pouvais très bien me retrouver condamné à mort. J'avais plus de chance de me retrouver sur la chaise que de faire des cocktails pour Louis.

Je me préparais à ça. Alors entendre Louis parler comme ci c'était certain, comme ci cela arrivait... ça faisait juste mal.

Je baissais le regard sur mes pieds, tirant distraitement sur ma cigarette alors que je jouais avec un caillou.

« Je sais, je suis juste pas sûr d’en avoir envie, mais c’est gentil d’avoir proposé. »

Ouais.. j'étais con. Pourquoi au juste est ce qu'il aurait eu envie de se confier à moi? On ne se connaissait pas. Je n'étais qu'un détenu qu'il aidait. On n'était même pas amis. Je ne savais rien de sa vie en fait. Je savais vaguement qu'il avait des soucis avec ses parents, qu'il vivait cependant dans un appart qu'ils lui payaient et rien de plus. Je ne savais pas s'il avait quelqu'un dans sa vie, ce qu'il faisait pour passer le temps, pour s'amuser avec ses amis. Je n'étais rien pour lui, rien de plus qu'un détenu qu'il s'était mis en tête d'aider. Alors pourquoi voudrait il se confier à moi? J'étais ridicule de m'être proposé. J'avais culpabilisé parce qu'il faisait beaucoup pour moi et que je ne faisais rien de mon côté. Mais il n'avait pas besoin de moi...

« Et toi t’en es où ? Tu as fini d’écrire ta lettre pour la demande d’appel ? »

- Ouais... je voulais te la donner d'ailleurs.

Je fouillais mes poches avant de lui tendre le papier que j'avais fini de rédiger. Je restais un instant mal à l'aise, hésitant à lui donner ce que j'avais d'autre dans ma poche. Bon après tout au point où j'en étais...

Je sortis un autre papier avant de le lui tendre.

- Et... j'ai fait ça aussi pour toi.

Je laissais prendre le portrait que j'avais fait de lui. Je détournais le regard mal à l'aise alors qu'il dépliait la feuille.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Je le vois se fermer, et je me maudis silencieusement pour ça. C’était complètement idiot de lui rappeler son passé alors qu’il est enfermé entre ces quatre murs, qu’il ne pourra peut-être pas sortir. Même si moi je suis persuadé qu’il ne restera pas enfermé dans ces murs. Mais lui ne devait pas voir les choses de cette manière. Je devais donc faire attention à ce que je dis et à la manière dont je le dis.

Il ne devait pas perdre espoir, jamais, sinon il dépérirait dans ces murs décrépi, et je ne sais pas pourquoi je m’inquiète plus pour lui que pour les autres. Je m’inquiétais vraiment de son sort. Alors je mettais vraiment toutes les chances de son côté. Je voulais qu’il s’accroche à quelque chose, même si ce n’était pas grand chose. Il avait déjà eu bien assez de désillusion comme ça en quelques mois. La prison était le meilleur endroit pour créer des états dépressifs récurrents, la solitude était souvent le meilleur des compagnons ici. Pour le moment son dossier d’appel le tenait motivé, mais après ? Et si ça échoue ? Il perdrait tout espoir et cette fois je ne pourrais pas l’aider, à part être présent pour lui. Mais aujourd’hui, je n’étais vraiment pas au mieux de ma forme.

Je n’avais plus qu’à espérer pour lui que cette demande fonctionnerait, il en avait besoin là, pour ne pas sombrer dans le néant. Je soupire doucement en m’adossant sur le mur, tirant sur ma cigarette. Je ne veux pas l’embêter avec mes problèmes. Il a déjà assez de problèmes comme ça. Je n’allais pas pleurnicher sur mes problèmes de famille dans lequel je suis embourbé par ma propre faute.

Je le vois se fermer de nouveau. Etait-il vexé parce que je ne lui parlais pas de mes problèmes ? Ce n’est pas que je ne veux pas au contraire, on se connaissait depuis peu mais j’avais déjà plus confiance en lui qu’en Jenni, même si ce n’était pas bien compliqué. Mais si je n’avais pas mon intuition qui me disait que je peux lui faire confiance, je ne l’aurais jamais aidé. Mais on n’avait jamais réellement parlé de nos vies privées. Et la mienne c’était un sacré merdier d’où je ne sais pas comment m’en sortir. Personne ne pouvait justement l’aider avec ces problèmes. Et je voulais qu’il se concentre sur son appel, ça allait être plus que fatiguant et éprouvant psychologiquement. Il devait rassembler ses forces.

Je le laisse me sortir sa lettre avec un sourire. « Merci… » Je la prends et la range en faisant attention de ne pas la froisser. j’ai à peine rangé la lettre qu’il me sort un autre papier. Je fronce les sourcils. Je déplie le papier avant d’ouvrir grand les yeux devant le portrait de moi. C’était très touchant comme attention. Je le regarde avec une sourire, un vrai cette fois. Ma journée ne se terminera pas si mal que ça finalement. « Merci… vraiment. » Je regarde le dessin, il est vraiment très doué. « Tu es vraiment doué en dessin. » Je lui souris avant de me pencher pour le taquiner. « Mais je trouve cela un peu narcissique que ce soit moi sur ce portrait. Ca aurait été sympa si c’était toi… » Je lâche un rire avant de reprendre ma position.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

D5F7atr.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ angie

« Merci… vraiment. Tu es vraiment doué en dessin. »

Je haussais vaguement les épaules, comme si ça ne m'atteignait pas. En réalité j'étais touché par son compliment. Je m'étais entrainé dur pour atteindre ce niveau, pour dessiner assez bien pour espérer faire ma formation de tatoueur. Je voulais faire ça à l'époque, pouvoir vivre de mon art. J'étais entrain de préparer mon dossier quand j'avais été arrêté. J'avais enfin mis assez d'argent de côté pour pouvoir me payer la formation. Maintenant... tout était foutu. Si par chance j'arrivais à sortir de prison, cet argent servirait à m'aider à me reconstruire, à tenir le temps de retrouver un boulot et tout le reste. Et quand j'aurais retrouvé du travail, il faudra que j'économise à nouveau pour me payer cette formation. Je n'étais pas prêt d'y aller. Mais je continuais de dessiner en attendant. Ca me faisait quand même du bien.

« Mais je trouve cela un peu narcissique que ce soit moi sur ce portrait. Ca aurait été sympa si c’était toi… »

Je laissais échapper un rire en entendant sa remarque.

- Et tu crois que ça n'aurait pas été complètement narcissique de ma part de t'offrir un portrait de moi? Ca c'est le genre de chose qu'on fait quand... quand on veut séduire une personne, qu'on veut qu'elle puisse penser à soi quand on est loin l'un de l'autre. Une façon pour que l'autre ne nous oublie pas.

Je détournais le regard, un peu gêné par tout ce que je venais de dire.

- Je te l'offrirais peut être ce dessin. Si je sors un jour d'ici. Pour que tu n'oublies pas la tête du mec que t'as aidé à sortir de prison. Je ne sais pas vraiment si j'ai envie de n'être qu'un détenu que tu as sauvé parmis tant d'autres.

Et ça c'était déjà bien assez narcissique comme ça de ma part, de vouloir à tout prix être différent des autres. Je ne l'étais pas je le savais. Je n'étais que ça, un détenu qu'il voulait aider. Puis le jour où je partirais, d'une façon ou d'une autre, il m'oubliera. Il retournera ensuite s'occuper du prochain détenu condamné injustement.

Je tirais une autre bouffée de ma cigarette. J'étais de plus en plus mal à l'aise. Je n'aimais pas la façon dont tournait cette discussion. Je n'aurais même jamais du lui offrir de dessin. C'était complètement ridicule, un geste de midinette en mal d'amour. Et l'excuse que je m'étais trouvé, comme quoi je n'avais que ça à lui offrir était minable. Oui je n'avais rien à lui offrir, donc rien à lui donner.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Je souris, admirant le dessin, ça me faisait drôle de me voir dessiné mais je voyais aussi toute l’étendue de son boulot. J’appréciais le geste qu’il venait de faire envers moi. Ça me touchait vraiment, et finalement cette journée ne serait peut-être pas si mauvaise que ça. Elle avait mal débuté certes, mais elle s’arrangeait là. Il venait de faire un pas vers moi, je devais également faire un pas vers lui. En l’aidant sur ce dossier, j’avais aussi appris un connaître la personne derrière le détenu, derrière ce numéro que l’on donne à chacun, dans le simple but de déshumaniser les détenus. Mais Ashley était devenu plus qu’un numéro au fil du temps. J’avais sympathisé avec lui. Je voulais vraiment qu’il s’en sorte. Que la prison ne soit qu’un lointain souvenir, et ce bientôt. Une fois la demande d’appel engagé, ça s’accélèrera et il va falloir qu’il ait le coeur bien accroché pour endurer encore des heures d’interrogatoires.

Je souris en le taquinant. Bien sûr que ça m’aurait fait bizarre d’avoir un de ses portraits comme cadeau. Je ris néanmoins en hochant de haut en bas la tête en accord avec lui. Effectivement dis comme cela c’est totalement étrange. Alors je préfère, ne pas réagir sur le moment, parce que je ne sais pas trop quoi dire. Je n’avais pas vraiment songé à ca. J’avais juste lancé ça en l’air. Je suis pas certain de mériter ce dessin de toute manière. Ça n’empêche que je trouve l’attention plus que touchante.

Je souris un peu plus, comme si j’avais besoin de ce dessin pour me rappeler du têtu que j’ai aidé. « Cette tête de têtu sera difficile à oublier. » je lui souris en haussant les épaules. « Je n’ai pas aidé grand monde, tu me surestimes. » Je lui souris doucement, continuant de regarder devant moi.

Je soupire doucement alors que je laisse le silence s’installer entre nous, mais j’avais déjà un peu moins le moral dans les chaussettes. Je le vois qu’il commence à vouloir partir, il s’agite doucement. Je soupire doucement. « Ma journée est un peu moins mauvaise maintenant, merci… »

Je termine la cigarette. C’était assez calme, je pouvais donc commencer à faire le tour de la cour. Je commence à marcher, avant de retourner pour voir s’il me suit. « PAs trop stressé ? On va bientôt lancé le pavé dans la mare. Ce n’est pas rien… » J’enfonce mes mains dans mes poches en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

D5F7atr.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ angie

« Cette tête de têtu sera difficile à oublier. »

Je souris légèrement en entendant sa remarque. C'était vrai que je n'avais pas été vraiment... très sympa et coopératif les premiers temps avec lui. Je ne me reconnaissais pas. J'avais toujours été du genre plutôt ouvert, à aller vers les autres facilement. La prison m'avait déjà changé. J'avais construit un mur autour de moi pour me protéger des autres. Je ne faisais plus facilement confiance. Je savais qu'on pouvait me trahir facilement. Toutes ces institutions qui étaient sensées nous protéger, ne faisaient que se foutre de notre gueule au final. C'était eux qui m'avaient foutu dans cette merde.

« Je n’ai pas aidé grand monde, tu me surestimes. »

J'avais surtout l'impression qu'il ne pouvait s'empêcher de venir en aide à tout le monde. Je n'avais pas le sentiment d'être un cas isolé. Il avait déjà du en aider d'autres avant moi. Ca devait être plus fort que lui, c'était dans sa nature.

« Ma journée est un peu moins mauvaise maintenant, merci… »

- De rien.

J'esquissais un petit sourire avant de le suivre alors qu'il allait faire sa ronde. Je regardais quand même des regards autour de moi. Je n'avais pas vraiment envie qu'on se fasse repérer entrain de discuter comme ça. Il pourrait avoir des ennuis si on découvrait qu'il était un peu trop proche d'un détenu. Sans bien sur parler du fait que les autres détenus allaient s'acharner encore plus sur moi si ils savaient que je passais du temps avec un gardien. Je ne serais pas forcément bien vu. Ils avaient déjà assez de raison comme ça pour me faire souffrir pas besoin d'en rajouter une.

« PAs trop stressé ? On va bientôt lancé le pavé dans la mare. Ce n’est pas rien… »

Je haussais vaguement les épaules en continuant de marcher avec lui. Je m'étais pris une seconde cigarette, plus pour m'occuper que par réelle envie.

- Pas vraiment non. Je ne m'attends pas vraiment à ce que ça marche. Aucune association n'a accepté de m'aider. Ils ont même été plutôt... virulent pour certains. Et même si on réouvre mon dossier et que j'ai un procès... Je ne suis pas certain de gagner. Oh je ferais tout pour y arriver bien sur. Je ne vais pas me laisser faire. Disons que... je tente de ne pas trop mettre d'espoir là dedans. L'espoir c'est un luxe qu'on ne peut pas se permettre ici.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Je finis par sourire, de me sentir un peu plus léger même. Notre relation n’avait pas vraiment commencé sur les bons fondements mais on avait fini par arranger les choses, et j’appréciais de plus en plus passer du temps avec lui. Même quand je n’étais pas dans mes meilleures dispositions. Comme aujourd’hui. Après je ne peux pas lui reprocher de demeurer secret, de garder son jardin secret. En prison c’était important de ne rien laisser paraître, sinon on se fait démonter. La prison n’est pas un lieu rempli d’humanité, bien au contraire. Moi je tentais d’améliorer le quotidien de tout ces gens, même si une minorité est irrécupérable, la plupart des prisonniers sont là pour une erreur de parcours de vie.

Je donnais des coups de mains à droite et à gauche, mais je n’avais jamais fait autant pour quelqu’un, ni même vouloir le défendre avec autant d’intensité. J’espérais vraiment qu’il allait s’en sortir, même si après j’allais devoir l’oublier comme lui le ferait. Et je ne sais pas pourquoi cette idée commence de plus en plus à me déranger.

Et finalement, j’étais bien content de le voir, comme à chaque fois. Et j’étais vraiment touché par ce dessin, ça voulait dire bien plus à mes yeux qu’un simple dessin que l’on oublierait. C’est un peu la reconnaissance de tout ce que l’on fait. C’est pas grand chose, mais ça me fait chaud au coeur. La cour était assez calme et donc on pourrait discuter assez calmement sans être trop embêté par les uns ou les autres. Et, de mon côté, si ça dérange les autres je n’en avais rien à faire de ce qu’ils pensent. Mais je ne pense pas que ce soit le cas d’Ashley, qui vit bien plus en jeu que moi. Et puis, je pourrais l’aider en secret, ce serait mal vu. Mais là, il n’y avait pas les blacks, ils devaient être à la lingerie, on était donc plutôt tranquille.

Je continue de marcher tout en abordant le sujet habituel entre nous. Mais il y avait une sacré avancée sur cet appel. Maintenant il n’y a plus de possibilité de revenir en arrière. J’étais content pour lui que les choses avancent. Je hausse les épaules en soupirant. Les associations avaient parfois peur de se mouiller, mais j’avais confiance que quand Sam lèvera le doute, certaines allaient enfin ouvrir les yeux sur le gros manque d’enquête et de boulot autour de cette affaire. Même si je trouvais déplorable que l’on se bouge parce sue d’un seul coup les médias changent leur fusil d’épaule. « Oui, mais avec ce que Sam a trouvé il y a de quoi de mettre le doute dans la tête de l’opinion publique, et là tue auras pleins de réponses. Ce que je trouve personnellement totalement idiot. Mais si déjà on réouvre ton dossier c’est une bonne chose. » Je lui souris avant de sourire doucement. « Tu mérites que cette affaire soit traitée correctement. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

D5F7atr.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ angie

« Oui, mais avec ce que Sam a trouvé il y a de quoi de mettre le doute dans la tête de l’opinion publique, et là tu auras pleins de réponses. Ce que je trouve personnellement totalement idiot. Mais si déjà on réouvre ton dossier c’est une bonne chose. »

Le doute ouais peut être... mais sans un bon avocat je ne voyais pas comment j'allais faire pour me défendre efficacement. Le procureur me descendrait à nouveau. Il n'allait pas apprécier qu'on réouvre le dossier. Ils étaient certain d'avoir enfermé le bon coupable. Je doutais qu'ils voient d'un très bon oeil que je me fasse innocenter. Ca pourrait faire tâche dans leur cv. Ils condamnaient la mauvaise personne parce qu'ils avaient baclé l'affaire du meurtre d'un noir. Là c'était certain que les associations de défense des noirs leur tomberaient dessus. Oh pas pour moi, parce qu'ils s'en étaient foutu de régler correctement le meurtre d'un noir. Je ne pouvais pas leur en vouloir, ils avaient réellement baclé l'affaire et c'était moi qui en payait les frais.

« Tu mérites que cette affaire soit traitée correctement. »

Je souris en secouant doucement la tête.

- Mais on a rarement ce qu'on mérite dans la vie. Et si il y avait une justice dans ce pays ça se saurait. Mais ce n'est pas le cas. C'est juste la merde.

Surtout pour ceux qui n'avaient pas la chance d'être un gentil petit mec blanc hétéro né du bon côté de l'échelle sociale. Je le gardais pour moi ça. Il n'avait pas choisi de faire partie de cette catégorie de privilégiés et il avait l'air de plutôt mal le vivre. Ca changeait par rapport à ceux qui en avaient conscience et en profitait honteusement, ou ceux qui ne s'en rendaient pas compte et qui faisait comme si tout était normal et allait parfaitement bien.

- Je sais que tu veux bien faire mais... laissons ça de côté tu veux bien. Parlons d'autre chose. J'ai toute la journée pour penser sans cesse à ça. Je veux parler d'autre chose. Et pas des prénoms que Pablo envisage de donner à son bébé.

Ce n'était pas vraiment le sujet qui me passionnait le plus dans la vie. Les bébés même en général ce n'était pas mon truc. Mais je serrais les dents et je faisais semblant de m'y intéresser pour que Pablo continue de rester avec moi et qu'il me protège sans le savoir.

- Parle moi plutôt de toi. Je ne sais pas grand chose de ta vie. A part que tu es assez fou pour avoir choisi de venir ici volontairement.

Je lui fis un petit sourire avant de tirer une bouffée de plus sur ma cigarette.

- T'as une copine? Pitié ne me dis pas qu'elle est enceinte et que tu cherches des idées de prénom je ne le supporterais pas.

J'éclatais de rire alors que je le taquinais. La vérité, celle que je n'admettrais pas, c'était que j'avais un petit pincement au coeur en l'imaginant en couple avec un gosse.

Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 623
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Semer le doute, foutre un coup de pied dans le bordel, ça ne pouvait que faire bouger les choses, j’en suis persuadé. Après il trouvera, presque comme par magie, un avocat. C’est dingue le pouvoir des médias, même si tout le monde demeure sceptique face aux médias, que personne n’y a confiance, ça fait souvent effet boule de neige quand la menace d’une erreur judiciaire plane. Et hop, un avocat flairerait la bonne affaire. Après tout, c’est ce qu’il lui faut. Même si l’avocat ne prendrait cette affaire que pour se vanter d’avoir ensuite évité la condamnation à mort. Même si ce n’est pas vraiment pour Louis qu’il le fera, j’espère qu’il saura saisir cette chance. C’était finalement le seul moyen, selon Sam, que Ash s’en tire. Alors je voulais mettre toutes les chances de son côté. Du mien, je préparais déjà un recueil de témoignage de collègue qui certifiaient tous du comportement exemplaire d’Ash dans l’enceinte de la prison. Ça alourdirait son dossier dans le bon sens. Sam, lui enquêtait maintenant à temps plein sur cette affaire, il ne pouvait donc plus me dire vraiment les avancées, mais simplement qu’il est plutôt confiant.

Je soupire, je ne pouvais pas lui donner tort, l’injustice, je la vois trainer partout dans les couloirs de la prison. Et ce serait comme ça tout le temps, jamais l’injustice ne disparaitra de ce monde, je trouve même que cela se dégrade.

Je soupire, je détestais ma vie alors que beaucoup devaient envier d’être à ma place, alors que moi, j’aimerais vraiment tourner le dos à cette famille. La vie est parfois une vraie farce. Mais bon devait faire avec. Mais je n’avais pour autant pas l’occasion de me dépêtrer de ce mic mac dans lequel je suis profondément enfoui. Je pourrais tout envoyer valser comme ça en deux secondes mais je connais les conséquences de mes actes, mes parents étaient parfaitement capable de venir me chercher, de détruire ma vie, juste parce que j’ai bousillé la leur en étant simplement moi-même.

Je hoche la tête avant de continuer le chemin. Je lâche un rire, c’est vrai que Pablo s’épanchait maintenant sur la venue de son enfant. Au moins il semblait plus ou moins heureux.

Mais il bassinait tout le monde avec son enfant. Trop de bonheur tue le bonheur. Mais au moins, il avait en quelque sorte un sursis. Je l’avais aidé sur certains points, en contrepartie il avait accepté de faire quelques petites choses pour moi. Parfois la loyauté n’est pas vraiment du coté que l’on pense.

Mais il finit par me poser la question dangereuse. Je soupire doucement en allant me poser dans un coin. Je secoue la tête doucement. «  je suis avec quelqu’un oui… » Je hausse les épaules en regardant devant moi, évitant son regard. « Mais on ne peut pas dire que je suis franchement amoureux. » Alors attendre un bébé, non merci.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 2833
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

flower

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

D5F7atr.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ angie

J'avais cru relancer la conversation sur un sujet plus léger. J'avais voulu à tout prix arrêter de parler de mon affaire et tout le reste. Je voulais tenter de parler de choses légères, ce genre de trucs dont on parlait quand on était des personnes normales dehors. Juste quelques minutes où j'aurais eu l'impression d'être... normal, de ne pas être... un prisonnier condamné à mort. Mais il semblait que j'avais mis les pieds dans le plat.

« je suis avec quelqu’un oui… »

Et vu la façon dont il en parlait, il y mettait autant de joie que moi entrain de parler de ma condamnation. On aurait dit qu'il était prisonnier de sa relation. Rien à voir avec Pablo qui ne pouvait s'empêcher de sourire bêtement en parlant de sa meuf et de leur futur gamin. Ou moi... quand j'étais avec lui à l'époque. J'étais heureux, sur mon petit nuage. J'avais envie de sourire chaque fois que je le voyais ou que je parlais de lui. Mais là avec Louis... il n'y avait rien de tout ça.

« Mais on ne peut pas dire que je suis franchement amoureux. »

Je lui fis un petit sourire.

- Ah oui? J'avais pas remarqué.

Je ris légèrement avant de le pousser gentiment.

- Je te taquine. En fait... je trouve ça triste, que tu restes avec une personne que tu n'aimes pas. Si tu n'es pas amoureux alors tu ne la quitter pas?

Il ne s'était pas gêné pour le faire. Enfin non il n'avait pas vraiment fait ça, il avait fait bien pire mais je préférais ne pas y penser pour le moment. Là je voulais essayer d'aider un peu Louis avec ses soucis de coeur. Il faisait tellement pour moi, sur mon affaire, je pouvais bien tenter de lui rendre un peu la pareille.

- Je pense que.. il ne faut pas se forcer à faire quelque chose qu'on n'aime pas. Aussi bien niveau professionnel que niveau personnel. Tu as réussi à tenir tête à tes parents et à faire un métier qui te plait même si ça les fait chier. Alors... pourquoi restes tu avec cette personne si tu ne l'aimes pas et qu'elle ne te rends pas heureuse.

Je lui fis un petit sourire rassurant avant de continuer.

- Mais tu n'es pas obligé d'en parler si tu ne veux pas. Après tout ça ne me regarde pas vraiment.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Not guilty [ft. squirowl] - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Not guilty [ft. squirowl]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: