Le Deal du moment : -29%
TV TCL 50C721 (2021) – QLED, 4K – ...
Voir le deal
374.99 €

Partagez
 
 
 

 Not guilty [ft. squirowl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Ce salaud. Il m’avait planté là, avec ce geste un peu trop poussé. Et mon esprit s’emballe. Alors qu’il ne devrait absolument pas s’emballer. Je ne sais pas dans quoi je viens de m’embarquer mais je sens que je venais de lui donner un os à mordre. Et pourtant ça ne me déplaisait pas. J’aimais vraiment jouer avec le feu. Mais j’allais me brûler et surtout le faire souffrir encore plus que ce que j’ai fais ces derniers jours. C’était quelque chose que je me refusais. Alors j’allais devoir résister pour éviter tout cela.

On ne se croise plus pendant le restant de cette journée. Il faut dire que je travaille que très rarement dans l’aile où est la cellule de Pablo et Ash désormais. Et le soir j’étais en repos pour plusieurs jours. Bien sûr, j’espère qu’il n’allait rien arriver de dramatique à Ash pendant ces quatre jours de repos. J’allais mettre à profit ces quatre jours pour avancer sur son dossier avec Sam. on allait vraiment tout faire pour qu’il s’en sorte. On voulait monter un dossier en béton, que les preuves que l’on intègre au dossier soient irréfutables.

Ces quatre jours passe à la vitesse de la lumière. Je passe Loe plus clair de mon temps à travailler avec Sam, que l’on croise nos informations. Entre-temps Sam s’était renseigné sur l’association, et il ne trouve rien à en redire, ce qui me va totalement. Enfin une bonne nouvelle pour Ashley. Il en avait bien besoin. J’avais quand même hâte de lui annoncer la nouvelle. En espérant que ça l’aiderait vraiment.

J’avais donc envoyé quelques pièces justificatives à l’association pour compléter le dossier et ainsi tenter de faire avancer les choses plus rapidement. C’était aussi autre chose que je devais lui dire. Il n’aurait plus qu’à attendre que l’association vienne lui rendre visite au parloir. Ce qui ne saurait tarder à mon humble avis. Mais je sais que l’attente est longue pour lui, qu’il n’attend qu’une seule chose: de sortir de ces murs grisâtres.

J’avais repris et j’attendais de le croiser pour aller le voir. Mis c’est finalement le contraire qui se produit puisque je le vois s’approcher. Avant qu’il ne soit trop près et que ça ne devienne suspect, je m’écarte dans un coin un peu reculé pour que l’on puisse parler sans être dérangé.

« Salut… » Je ne peux m’empêcher de sourire alors que j’ai à peine le temps d’enchainer pour savoir comment il allait qu’il est déjà en train de m’assommer de question. Je souris doucement en hochant la tête. « Oui… j’ai quelques nouvelles. L’asso ne devrait pas tarder à venir te rendre visite au parloir je pense. Avec Sam on leur a donné les éléments que l’on pouvait. Donc ils devraient faire avancer le dossier. Et sam ensuite, il a un rendez-vous avec le procureur, il a trouvé une piste à investiguer. Il devrait normalement aller chercher quelques témoignages, si c’est concluant, ça devrait être la fin de ton cauchemar. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

harvey08.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ dea tacita

J'attendais avec impatience sa réponse. J'avais besoin de savoir. Je m'étais rongé les sangs pendant plusieurs à me demander si oui ou non j'avais une petite raison d'espérer. Parce que si ils étaient sérieux, si ils acceptaient vraiment de m'aider, de me payer un avocat digne de ce nom, j'avais peut être une chance de pouvoir m'en sortir. J'avais peur d'y croire mais en même temps, je voulais y croire. C'était assez paradoxale. Une part de moi voulait être raisonnable et ne pas trop se faire de faux espoirs, mais l'autre voulait croire et s'accrocher à l'idée que je pourrais un jour m'enfuir d'ici.

Alors je lui étais un peu tombé dessus, beaucoup trop impatient pour réussir à me retenir.

« Oui… j’ai quelques nouvelles. L’asso ne devrait pas tarder à venir te rendre visite au parloir je pense. Avec Sam on leur a donné les éléments que l’on pouvait. Donc ils devraient faire avancer le dossier. Et sam ensuite, il a un rendez-vous avec le procureur, il a trouvé une piste à investiguer. Il devrait normalement aller chercher quelques témoignages, si c’est concluant, ça devrait être la fin de ton cauchemar. »

Je le regardais un instant choqué. Il me fallait un peu de temps pour appréhender la portée de tout ce qu'il venait de me dire.

- Alors tu veux dire que...

Je m'arrêtais, mes mains tremblantes allant chercher le paquet de cigarette que je planquais dans ma poche avec mon briquet de fortune.

- Deux minutes je... j'ai besoin d'une cigarette.

J'avais besoin de ça, de quelque chose pour calmer mes nerfs et me permettre de réfléchir calmement à tout ça. Mais c'était beaucoup trop d'un coup. J'avais une association qui allait m'aider. Ils allaient même venir me voir pour faire avancer ma demande d'appel. Et.. c'était surement le plus choquant. Le policier qui avait accepté de reprendre mon affaire avait une piste sérieuse, sérieuse au point d'aller voir le procureur et de relancer peut être officiellement l'enquête sur le meurtre. Et si... et si ils trouvaient le vrai coupable...

Je passais ma main sur mon visage, essayant de cacher les larmes qui me venaient. Je relevais finalement les yeux, essayant de lui sourire. Mais c'était compliqué, c'était beaucoup trop le bordel en cet instant dans ma tête.

- Désolé je... ça fait beaucoup à encaisser là d'un coup.

Ca faisait beaucoup trop d'espoir, beaucoup trop de choses qui me poussaient à penser sérieusement que je pourrais échapper à la peine de mort.

- Je ne sais pas comment te remercier pour ce que tu fais. C'est... je n'en serais pas là sans toi.




Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même et suis surtout perturbé par quelqu'un.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Si j’avais été mesquin, ou même quelque peu rancunier, je l’aurais encore fait poireauter pendant plusieurs heures. Mais je sais aussi qu’il attendait beaucoup de mon retour. Et qu’il y avait bien trop d’enjeux pour lui pour que je me permette de le faire attendre. Il devait certainement se ronger les sangs depuis l’autre jour. Alors j’attendais vraiment de le croiser pour lui annoncer la nouvelle. J’avais quand même hâte de voir sa réaction, et c’est ce qui me pressait de le voir. Les choses avaient totalement changées en seulement quelques jours. Et iml devait absolument reprendre espoir. Il le méritait.

Je souris doucement en le voyant surgir pratiquement de nulle part. Il avait l’air tout aussi empressé que moi. Je finis donc par lui conter les avancées de ses derniers jours, j’ai bien conscience que cela peut lui para^pitre alambiquées. Mais je peux lui jurer que je ne dis que la stricte vérité si cela le rassure. Même si ça semblait être comme un cheveux tomber dans un bol de soupe, on avait surtout bosser d’arrache-pied avec Sam pour accélérer les choses. Mais le fait que l’association avait décider de l’aider ça débloque beaucoup de choses.

Quand je vois sa tête, j’en souris que plus. Je sais que dans la situation où il e’st c’est difficile de croire que des bonnes choses peuvent arriver, et c’est pourtant le cas. Je hausse simplement u n sourcil en souriant doucement. Plus je passais du temps avec lui, plus je m’ouvrais doucement. La dernière rencontre avait ouvert une porte sue je m’étais toujours interdit. Même si je n’étais pas prêt, je ne peux plus nier que quand je suis avec lui ça réveille des sentiments en moi.

Je le laisse s’allumer une cigarette. Je m’adosse contre le mur, à ses côtés. Je le laisse digérer cette nouvelle, je me doute que ça doit faire beaucoup pour lui. Surtout qu’à mon humble avis, ça n’allait pas tarder à avancer encore plus vite, quand Sam pourrait réellement travailler sur l’affaire, et surtout travailler en concordance avec l’association. Moi, là je n’ai plus grand chose à faire maintenant, ça allait avancer par les voies légales. Sam était plutôt optimiste sur sa libération conditionnelle en attendant le jugement. Selon lui, ça se compte en quelques semaines avant qu’il ne sorte d’ici, le temps que l’administration fasse ce qu’il faut.

Je lui souris doucement, je ne lui révèle pas ça encore, je ne veux pas qu’il ne se fasse trop de faux espoirs, qu’il soit déçu si ça ne marche pas, même, s’il n’y a pas de raison. Je hoche la tête avec toujours ce même sourire. « Oui je peux comprendre. C’est juste que tout se débloque en même temps. Mais oui, tu vas bientôt voir le bout du tunnel et sortir d’ici. Je ne peux pas te dire quand, et comment, mais il n’y a pas de raison que l’on ne prouve pas ton innocence cette fois-ci. »

Je secoue la tête. « Là je n’y suis pas pour grand chose. L’asso c’est toi qui a écrit la lettre, je ne les ai pas influencé. Et Sam, j’ai même pas besoin de lui dire, il a pris à coeur ton dossier. » Je souris doucement. Je n’y suis pour rien, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

harvey08.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ dea tacita

« Oui je peux comprendre. C’est juste que tout se débloque en même temps. Mais oui, tu vas bientôt voir le bout du tunnel et sortir d’ici. Je ne peux pas te dire quand, et comment, mais il n’y a pas de raison que l’on ne prouve pas ton innocence cette fois-ci. »

Je hochais doucement la tête, incapable de parler. Ca me donnait le tournis rien que d'y penser. J'avais vraiment du mal à croire que ça puisse être possible. Je m'étais vraiment résigné à mourir dans cette prison. Je me rendais compte que, même si je m'étais battu pour m'en sortir, la part de moi qui pensait mourir ici avait été la plus forte. Je m'étais battu parce que j'avais toujours agi ainsi dans ma vie, parce que je ne voulais pas vivre en me disant que je ne l'avais pas fait. Mais je me disais que c'était perdu d'avance. Maintenant j'avais cet espoir qui se rallumait en moi et ça me donnait le tournis. Je commençais à y croire, à me voir sortir d'ici, et ça me faisait peur d'y penser.

« Là je n’y suis pas pour grand chose. L’asso c’est toi qui a écrit la lettre, je ne les ai pas influencé. Et Sam, j’ai même pas besoin de lui dire, il a pris à coeur ton dossier. »

Je secouais la tête. Je n'étais pas d'accord avec tout ce qu'il disait. Il se sous estimait un peu trop.

- Je n'aurais jamais contacté l'association si tu ne m'avais pas poussé à le faire. Et c'est toi qui a contacté Sam, c'est grâce à toi qu'il a relancé l'enquête. Donc non Louis, je ne suis pas d'accord avec toi. Si tu n'avais pas été là je serais encore dans mon coin à préparer ma demande d'appel. Elle aurait certainement été refusée ou alors j'aurais perdu en appel. Mais si j'ai une petite chance aujourd'hui, c'est grâce à toi. Alors merci Louis.

Je lui souris avant de tirer une bouffée supplémentaire de ma cigarette. On était plutôt bien caché ici. La cour était entrain de se vider et on était quasiment seuls. Personne ne pouvait nous voir. Je profitais d'un petit moment de tranquillité pour discuter avec lui.

- Mais on parle un peu trop de moi alors... comment tu vas toi?


Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même et suis surtout perturbé par quelqu'un.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Je ne pouvais qu’être heureux pour lui. Il allait s’en sortir d’ici peu, j’en suis totalement convaincu. Même si du fait on n’allait plus se croiser avant un bon moment, voire peut-être jamais. Mais rien qu’à cette idée j’ai un pincement au coeur. j’appréciais vraiment nos moments furtifs.

Mais il devrait continuer son bonhomme de chemin. Continuer à tracer sa route sans jamais regarder en arrière. J’avais beau l’apprécier, je lui rappellerais sans doute les moments les plus noirs de sa vie. Alors je comprendrais totalement qu’il ne souhaite pas rester en contact avec moi. Je préfère qu’il se sente libre, loin de toute entrave. Mais je l’aiderais autant que je pourrais jusqu’au moment de sa sortie. Il méritait que l’on se préoccupe vraiment de son sort. J’avais l’intime conviction qu’il était innocent, et plus le temps passe, plus les éléments que l’on trouve confirme cette intuition. Je savais dès le départ que j’avais eu raison de déplacer les montagnes pour l’aider à s’en sortir.

Moi je n’avais fait que craquer l’allumette. Que lancer du bois sur des flammes déjà allumées. Alors je n’avais pas vraiment de mérite. Je n’ai fais en vrai que mettre en relation Ash Avec les différentes instances qui pourraient l’aider. Je n’ai fais que lui insuffler la motivation de se battre pour son sort. Je hausse les épaules à ses paroles. Je ne suis pas d’accord avec lui. Je ne vois pas pourquoi je devrais ramener à moi le mérite. C’est lui qui s’est battu pour sa libération, our prouver son innocence. Il n’y a que lui qui peut s’en attirer les mérites. Moi je n’avais fais que le pousser. J’aurais jamais fait cela si jamais il n’en avait pas eu la motivation. Je me contente de hausser les épaules avec un léger sourire. Je me sens gêné qu’il me remercie. Surtout qu’il y a encore quelques jours il était persuadé que je faisais cela par pitié. Mais il était contrarié, alors je ne lui en tient pas rigueur.

Je le laisse fumer, regardant la cour, personne ne remarquait que l’on était ici, et tant mieux, on était ainsi tranquille. Je hausse les épaules avec un petit sourire. Et c’était lui qui posait cette question. Il n’avait pas besoin de se préoccuper de mon humeur du moment, même s’il était bien le seul. « Je vais bien, je n’ai pas à me plaindre, tu sais. » Je souris doucement. « J’ai bien profité de mes jours de repos, et toi ça se passe toujours aussi bien avec Pablo ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

harvey08.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ dea tacita

« Je vais bien, je n’ai pas à me plaindre, tu sais. »

Raaah je ne supportais pas quand il faisait ça. Il sous entendait quoi là dedans? Qu'il n'avait pas le droit de se plaindre parce que moi j'étais en prison et que comparé à moi il n'y avait pas vraiment de raisons de se plaindre. Conneries que tout ça. On pouvait toujours trouver plus malheureux que soit, ce n'était pas pour autant qu'on devait oublier nos propres souffrances ou les taire. Et si je lui demandais c'était que la réponse m'intéressait vraiment. Il me plaisait, je ne le lui cachais plus. Et je m'inquiétais pour lui. Je savais qu'il était dans une situation difficile. J'avais vécu ça moi aussi, je le comprenais. Je savais à quel point ça pouvait être dur de s'affirmer, d'affronter sa famille afin d'être enfin soi même. Alors oui il pouvait se plaindre.

« J’ai bien profité de mes jours de repos, et toi ça se passe toujours aussi bien avec Pablo ? »

Je haussais vaguement les épaules. Et voilà il changeait de sujet pour éviter de parler de lui même. Je n'étais pas con. Je voyais bien qu'il était entrain de fuir.

- Ca va... on s'entraide pas mal. Il était ravi qu'une association accepte de m'aider. Enfin... je ne lui ai pas dit que c'était une association lgbt. Il ne sait pas que je suis gay et vu son... homophobie je ne tiens pas à ce qu'il le sache.

Je ne voulais pas perdre l'un des seuls alliés que j'avais dans cet enfer. Si je perdais Pablo je savais très bien que je ne m'en sortirais pas ici.

Et lui si il croyait que j'allais le lâcher si facilement il se trompait lourdement. Je tirais une bouffée de ma cigarette avant de le regarder avec un petit sourire.

- Tout va bien alors avec ta petite amie?

Parce que oui, j'étais certain qu'il ne l'avait pas plaqué. Il n'était pas prêt de le faire. Il était à peu près bien dans sa petite vie faite de mensonges. Mais le jour où ça deviendrait trop difficile à vivre pour lui, où il se rendrait compte qu'il en avait assez d'être coincé dans cette vie qui le rendrait malheureux, il serait peut être trop tard.



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même et suis surtout perturbé par quelqu'un.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Je ne vois pas pourquoi je devrais me plaindre. Il avait raison, je devrais assumer la conséquence de mes actes. Et puis, je n’avais pas vraiment de raison de me plaindre. Il y avait bien pire que moi dans tout ça. Et je ne parlais pas forcément de lui. De plus, je n’étais pas du genre à me plaindre. Ce n’était tout simplement pas dans ma nature. J’avais appris à gérer ma vie sans jamais m’en plaindre. Je ne voulais rien devoir avec personne. J’appréciais qu’il se préoccupe de moi, mais je ne voulais pas l’accabler davantage. Si j’avais des problèmes, c’est souvent en musique que je les lâchais dans la nature. Personne d’autre que moi ne devait porter le poids de mes problèmes. Et puis j’avais promis de l’aider, pas de l’accabler avec mes problèmes insignifiants.

Je préférais m’enquérir de son moral, de savoir comment il va. Je m’inquiétais plus pour lui que pour moi. Et puis j’avais besoin de penser à autre chose qu’à ce qu’il se passe dans ma vie. Je travaillais surtout pour oublier la charge de mon quotidien. Je souris, je suis quand même content de voir sue tout se passe bien, même si les noirs sont malheureusement sortis de leur isolement. On les avait sous haute surveillance, parce que l’on sait qu’il y aura forcément vengeance. Mais bon, on sait très bien que ce sera le jeu du chat et de la souris.

Je secoue la tête. « tu as le droit de le dire à qui tu veux, ce n’est pas moi qui vais te dire quoique ce soit. » ça serait quand même le comble.

Je souris doucement, il revenait au sujet qui l’intéressait. Je secoue la tête. « Tout va bien. » Même si ce n’est définitivement pas elle qui hante mes nuits. Mais ça je n’était pas encore prêt de me l’avouer. Ni de le lui dire que c’était sa silhouette qui s’invitait dans mes rêves. « Enfin, rien n’a vraiment changé. » Je hausse les épaules. Si ce n’est qu’elle commençait à se douter qu’elle n’a plus autant d’emprise sur moi.

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

harvey08.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ dea tacita

« tu as le droit de le dire à qui tu veux, ce n’est pas moi qui vais te dire quoique ce soit. »

Je le savais et jusqu'à présent je l'avais toujours assumé. Mais là j'étais en prison et je ne voulais pas voir se détourner de moi une des rares personnes à me soutenir dans cette galère. Alors je me taisais. J'essayais de me faire discret à propos de tout ça. Bientôt je sortirais peut être d'ici et je pourrais essayer de reprendre le cours de ma vie, me retrouver un boulot, continuer de mettre de l'argent de côté pour l'école de tatoueur. Qui sait, si ils se rendaient compte qu'ils avaient fait une erreur je pourrais peut être demander une indemnisation, pour avoir été enfermé à tord. J'étais peut être fou mais je commençais à avoir de l'espoir et à rêver.

« Tout va bien. Enfin, rien n’a vraiment changé. »

Je hochais doucement la tête. Je le regardais dans les yeux, essayant de mettre toute la douceur possible dans ma façon de parler. Je ne voulais pas le brusquer. Je savais à quel point ces moments là pouvaient être difficiles à traverser. Et je ne voulais que le meilleur pour lui. J'avais le sentiment que je pouvais peut être le lui apporter, que je pouvais l'aider à être lui même.

- Je me doute que... la situation ne doit pas être facile à supporter. Je crois que je serais devenu fou si j'avais du jouer la comédie plus longtemps. Faire semblant d'être quelqu'un que je ne suis pas, de simuler des sentiments pour quelqu'un. Et coucher avec une fille...

Je grimaçais avant de rire légèrement. Non vraiment ce genre de trucs ce n'était pas pour moi. J'étais beaucoup trop gay pour réussir à me faire passer pour un hétéro.

Je laissais tomber ma cigarette au sol avant de l'écraser et de balancer le mégot par dessus la grille. Je ne voulais pas qu'il y ait des histoires parce qu'on avait retrouvé un mégot par terre.

- Et c'est aussi... extrêmement dur de résister à l'envie de t'embrasser quand je te vois...

Ca ressemblait à de la drague mais ce n'était même pas le but en fait. Je voulais juste confier ce que je ressentais. Et c'était l'entière vérité. Il me plaisait et ça me tuait de ne pas pouvoir être dans ses bras à l'embrasser là tout de suite.



Revenir en haut Aller en bas
 
squirowl
squirowl
MESSAGES : 799
INSCRIPTION : 16/11/2019
RÉGION : HDF
CRÉDITS : 64pxs

UNIVERS FÉTICHE : réaliste
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

captur11.png
Louis Stentson
J'ai 30 ans et je vis à Miami, Etats Unis. Dans la vie, je suis gardien de la paix et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple dans une relation fausse et frivole, mais qui convient à ma famille qui a déjà honte que je sois gardien de la paix et je le vis plutôt mal car je me mens à moi même et suis surtout perturbé par quelqu'un.




Jérémy Frérot :copyright:️ squirowl
Je soupire, après tout je ne suis pas dans sa tête pour lui dire quoi faire. Il peut en parler à qui il veut, ou ne pas en parler du tout. Je ne vois pas ce que je trouverais à en dire. C’est sa vie, son choix, ça lui appartient, et à personne d’autre. Même si ici, malheureusement, la vie dépend bien trop des autres. Mais il avait raison de mettre toutes les chances de son côté pour sortir d’ici le plus vite possible. C’était en bonne voie, mais on ne sait jamais. Il peut y avoir un retournement de situation à la dernière minute. Même si Sam fera tout pour consolider le dossier pour qu’il soit pratiquement solide. Il faisait toujours ça, défendre jusqu’au bout les causes qu’il savait juste. Même s’il avait beaucoup de désillusion dans son boulot.

Bien sûr il insiste de savoir où ça en est. Je peux le comprendre, je lui ai pratiquement fait savoir qu’il ne me laissait pas de marbre. Ça m’en faisait des nuits blanches cette situation de merde. Je tournais et virais dans le lit, réveillant Jenni qui râlait. Ce qui enchainait, bien évidemment sur une dispute, chose récurrente en ce moment. Il faut dire qu’elle savait clairement où elle s’engageait, et depuis ces dernières semaines, depuis ma rencontre avec Ash finalement, elle sentait que j’étais en train de vivre quelque chose et c’était mis martel en tête pour me faire changer d’avis. Elle me pressait au mariage, et je la soupçonnais même de formenter un plan foireux pour en parler à mes parents. Je secoue la tête. « on ne couche même pas ensemble. » Non, je ne le pourrais jamais. « Elle savait très bien pourquoi je me suis mis avec elle, elle connaissait les conditions, et au départ ça l’arrangeait bien que l’on soit un faux couple. » elle avait des raisons très valables, mais elle avait mis le passé au placard et s’évertuait désormais de faire de ma vie un cauchemar.

Je hausse les sourcils avec un petit sourire, bien conscient qu’il est en train de me faire du rentre-dedans. Et que cette fois je le laissais totalement faire. Je me rapproche de lui, aimantant mon regard dans le sien. J’ai bien conscience que ça devrait être la dernière chose que je devrais m’autorisait. Mais, il avait raison. Je devrais m’autoriser à vivre comme je l’entends. Et l était là, il ressentait la même chose que moi. Je pose ma main sur sa joue avant d’arrêter de réfléchir et de l’embrasser fébrilement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 3481
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

allo

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

harvey08.png
Ashley Cunnings
J'ai 23 ans et je vis désormais en prison en Floride, je ne sais trop où, Etats Unis. Dans la vie, je suis ou plutôt j'étais barman et je m'en sortais assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement séparé et je le vis plutôt mal mais de toute façon il valait mieux que tout ça se termine avant que je ne finisse ici.

Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Tumblr_n72yrkt5Id1t8241to1_r2_500


Harvey Newton Haydon :copyright:️ dea tacita

J'avais envie de sourire comme un con quand il me dit qu'il ne couche pas avec elle. Ok c'était complètement con. Il n'était pas à moi. On n'était pas en couple. Je n'avais pas à être jaloux à l'idée qu'il couche avec elle. Mais ça me faisait plaisir, de savoir qu'il ne touchait pas à elle. Ca me donnait un peu plus d'espoir pour nous deux, pour réussir à le faire me céder.

« Elle savait très bien pourquoi je me suis mis avec elle, elle connaissait les conditions, et au départ ça l’arrangeait bien que l’on soit un faux couple. »

Et je ne pouvais m'empêcher de trouver ça incroyablement triste. Ils étaient tous les deux enfermés dans un couple sans amour, sans passion, sans tendresse. Je comprenais pourquoi lui il le faisait. Il avait beaucoup trop à perdre, c'était terriblement difficile d'assumer ce qu'il était. Il avait encore besoin de cette couverture, de ces faux semblants pour vivre à peu près sereinement. Mais elle... pourquoi s'infliger ça? Pourquoi accepter d'être dans une telle relation alors qu'elle pourrait avoir mieux, qu'elle pourrait être avec un homme qui l'aimait vraiment, qu'elle pourrait être dans une relation épanouie.

Je voulais lui poser la question, lui demandait comment ça se faisait qu'elle supportait une telle chose? Si il me répondait qu'elle faisait ça pour le fric, c'était certain elle passerait du statut de pauvre fille à celui de salope sans scrupules. Je concevais difficilement qu'on supporte une telle situation, mais qu'on s'inflige une vie sans amour pour du fric ça me dépassait. A part la traiter de pute je ne voyais pas comment qualifier un tel comportement.

Mais je n'en eus pas le temps. Je me retrouvais pris au piège de quelque chose de beaucoup plus agréable. Je n'avais pas eu le temps de remarquer ce qui se passait, de le voir arriver. Un instant j'étais perdu dans mes pensées et l'instant suivant je sentais son corps collé contre le mien, ses lèvres embrassant les miennes avec envie. Je fermais les yeux alors que mes mains venaient s'accrocher à son uniforme. Je me collais un peu plus contre lui, approfondissant davantage le baiser. C'était si bon... meilleur encore que ce que j'aurais cru. Je savais que j'étais perdu en cet instant, que je ne pourrais plus me passer de lui et de ses lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Not guilty [ft. squirowl] - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Not guilty [ft. squirowl]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: