Partagez
 
 
 

 Et si on essayait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 3 200614103905843305
Et si on essayait...  - Page 3 20062310124067678


avatar :copyright:️ Bazzart.org



Le temps avait façonné sa manière de vivre. Son train de vie excentrique, presque déluré pour certains, n’avait pas immergé soudainement, un beau matin. C’était la conséquence d’une dépression qui aurait pu lui coûter la vie. On lui avait demandé d’avancer, de surmonter le décès brutal de son épouse, de reprendre goût à la vie. Alors il avait décidé de profiter de chaque instant, qu’il serait libre d’agir comme bon lui semblait, peu importe les conséquences. Que de toute manière, il n’avait plus rien qui le retenait réellement à la vie, alors il se moquait bien des situations dans laquelle son impériosité pouvait le mener. Et finalement, c’était ce mode de vie presque destructeur à certains moments, qui lui avait permis de rencontrer Katelyn et de rallumer cette petite flemme en elle. Une flemme qui avait dû être éteinte par les aléas de la vie… « Je suis ravi que tu es suivi mes conseils » fut son unique réponse.

Et en la voyant assise sur ses jambes, à califourchon, Lucious parvenait presque à remercier la vie de cette deuxième chance qu’elle était en train de lui donner. Maintenant, il espérait seulement ne pas subir le même destin tragique parce que cette fois-ci, il n’en survivrait pas. Il en serait tout bonnement incapable. Mais en cet instant, ce qui le perturbait tout autant, c’était sa peur de la faire souffrir en la faisant passer en seconde dans son cœur, dans ses pensées, mais aussi dans sa vie. Une position peu envieuse aux yeux du millionnaire. Pourtant, une fois encore, Katelyn trouva les mots justes. Ceux qui rassurent. Il passa alors le bout de ses doigts dans ses cheveux châtain, souriant à ses paroles réconfortantes « Comment fais-tu ça ? Dire les mots que j’ai envie d’entendre ? C’est… perturbant » avant d’ajouter « Parce que je n’ai pas envie que tu lui ressembles. Elle était unique au même titre que toi et… C’est ce que j’aime chez toi ». C’était parce qu’elle était différente, qu’elle ne lui rappelait continuellement Rachel, qu’il était aussi envoûté par cette femme dont il était en train de sérieusement tomber amoureux. Qu’est-ce qu’il aimait cette sensation…

Un rire franc brisa cette atmosphère quelque peu morose qu’il avait instauré avec ses doutes et ses questionnements « Je ferai en sorte de me rattraper la fois suivante » avant d’acquiescer « Pas de cours, compris. C’est dommage soit-dit en passant parce que je connais un prostitué qui exerce près de Central Park la nuit, un homme charmant, je pense qu’il aurait été un mentor exceptionnellement au vu de son expérience » et il haussa les épaules comme étant un tant pis. Il décida plutôt de l’embrasser avec une certaine envie afin de la remercier d’être elle, de choisir les mots qu’il faut et qu’il avait besoin d’entendre.

Concernant la question qui suivit, Lucious ne put s’empêcher de note cette petite gêne avant d’être interrompu par son téléphone. Une soirée qu’il refusa pour la première fois depuis des années « J’aime les soirées délurées, tu le sas bien » avant de prendre une gorgée de vin et ajouta « De ce que j’ai pu comprendre, ça semblait être une soirée dans une cave sur le thème du sadomasochisme… Ils ont fait ça l’année dernière. J’ai trouvé cela très morose et sans grand intérêt. J’ai fini par retirer les lanières d’un martinet pendant plus de deux heures avant de rentrer chez moi, pas réellement satisfait » et termina son dernier sushi. Il pencha légèrement la tête sur le côté « Je ne suis pas certain que m’imaginait dans ce genre de soirée me fasse gagner des points, j’ai raison ? ». Il posa sa main sur sa cuisse avant d’ajouter avec plus de sérieux « Pourquoi ma question t’a dérangé ? » tout en lui lançant un petit regard inquisiteur « Tu as pensé que c’était une proposition pour l’avenir ? ». Lucious ne voulait pas particulièrement d’enfant parce que son train de vie actuel l’en empêchait, tout bonnement. Il aimait voyager, profiter de la vie, faire la fête jusqu’au lever du jour…Alors un enfant dans tout cela… Non merci et puis il avait Anna, sa nièce.




Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 3 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 3 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie


Katelyn écoutait seulement son cœur. Elle n'avait pas préparé tout ça à l'avance. Même si elle avait bien réfléchit à Rachel, à ce deuil qui n'était pas terminé, à ce que cela pouvait entraîner. Elle avait trop travestie sa personnalité pour ressembler peu à peu à ce que Josh voulait qu'elle soit. Aujourd'hui, elle c'était jurée que ça n'arriverait plus. Mais elle était persuadée que Lucious ne lui demanderait jamais une chose pareille. Il aimait trop sa propre personnalité pour vouloir lui imposer du changement. Sauf peut être un peu plus de confiance en elle. La jeune femme se contenta de sourire à Lucious, heureuse d'entendre ça.

Heureuse elle le fut également en l'entendant rire. Ça ne servait à rien qu'il se prenne la tête à l'avance. Quand le moment serait venu, et bien ils verraient. Elle espérait secrètement que ça ne serait pas dans trois ans bien entendu, mais savoir qu'elle était parvenue à dédramatiser tout ça, ça faisait du bien. Ce fut à kate de rire de bon cœur en entendant son histoire. Elle le regarda avec tendresse, toujours amusée d'entendre ce genre de choses abracadabrantes. « Comment tu… en fait non je veux pas savoir ! » commenta Katelyn en riant.

Diversion ! Elle fit diversion pour éviter de répondre. Kate plissa les yeux en grimaçant presque alors qu'elle écoutait le thème de la soirée. Puis elle souffla : « -les gens sont fou… » franchement elle avait du mal à adhérer à ce genre de concepts. Mais après tout chacun faisait ce qu'il voulait. « -tant que tu ne m'entraines pas la dedans ça me va. Comme ça tu sera au courant : j'ai pas besoin de cuir, de fouet ou de menotte pour m'épanouir sexuellement. » un petit sourire amusé avant qu'elle ne baisse les yeux. « -oui je sais je suis débile. » souffla la jolie brune avant d'ajouter : « - ok je t'explique… » un pincement de lèvre, elle vida ce qui restait de vin dans son verre et commença : « -je m'étais toujours dis que j’aurais des enfants. A la base je pensais que ça serait avec Arron. On a pas parlé de ça tout de suite. J'avais tout juste 30ans. On pensait à nos carrières avant tout. Et puis il m'a annoncé qu'il en voulait pas. Ni là, ni plus tard. J'ai eu un peu de mal à l'encaisser. Finalement on s'est séparés et aujourd'hui, j'ai 36ans… et au vu de ma vie actuelle, j'ai tiré un trait sur cette idée. J'ai l'impression de pas m'en sortir dans ma vie en etant seul, alors avec un enfant… » elle se pinça les lèvres entre elle avant de pencher la tête sur côté et de le regarder enfin. « -voilà voilà… et sinon tu disais le Japon ? » un petit sourire forcé avant qu'elle dise : « -ok j’ai eu peur que tu me demande ça parce que toi tu en veux. Ce qui précipiterait clairement les choses, et me mettrait une grosse pression parce que je suis pas prête à ça, mais je veux pas te décevoir comme j'ai été déçue par la décision de Arron, surtout qu'à mon avis tu ferais un super papa, enfin en faite j'y ai jamais pensé avant ce soir… » voila comme d'hab elle parlait rapidement, trop rapidement…



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 3 200614103905843305
Et si on essayait...  - Page 3 20062310124067678


avatar :copyright:️ Bazzart.org



Lucious et ces anecdotes rocambolesques, c’était toute une histoire. Il avait un don certain pour faire des rencontres atypiques, originales, qui ne changent pas toujours la vie comme avec Katelyn, mais qui l’enrichie de différentes manières. C’était un peu comme ces soirées délurées dans lesquelles il se rendait régulièrement. Il se laissait entrainer toujours de bon cœur dans un objectif d’en apprendre toujours un peu plus sur la manière de vivre d’autrui, et c’était aussi l’occasion de s’amuser un peu. Après cette année écoulée à l’écouter parler de ces anecdotes, Katelyn était habituée et ne s’offusqua pas de ses histoires toutes plus folles les unes que les autres, en riant même pour l’occasion « Tu dis ça, mais intérieurement, tu as soif de réponses ! » tout en la pointant du doigt, sourire aux lèvres « Je sortais d’une soirée non loin de Central Park, il m’a trouvé mignon et m’a demandé si me tentait une petite expérience. J’ai refusé et lui ai proposé de manger un hot-dog. Il a accepté. On a discuté de son métier et du mien. Je lui ai donné ma carte si jamais il souhaité changer de vie et de temps en temps, je viens manger avec lui » avant de plisser les yeux « Tu vois ! Il n’y a rien d’extravagant dans mon histoire ». Pour une fois, il n’y avait rien de tabou, dans ce qu’il pouvait conter. Ce qui n’était pas vraiment le cas concernant la soirée sadomasochiste à laquelle il venait d’échapper.

Il acquiesça vigoureusement de la tête à la remarque de Katelyn. Il le savait mieux que quiconque. Plus d’une fois, Lucious avait été le spectateur de scènes plutôt abracadabrantes. Un sourcil levé en signe d’étonnement et un sourire presque espiègle sur les lèvres « Tu ne peux pas dire ça tant que tu n’as pas essayé » avant d’ajouter « Je plaisante… Sauf pour les menottes. C’est très sympa » tout en laissant sous-entendre qu’il parlait d’expérience. En plus de vingt ans de relation, feu son épouse et lui-même avaient su mettre du piquant et de l’originalité dans leur vie sexuelle. Il craignait peut-être sa première fois avec Katelyn, ne sachant pas s’il saura être opérationnel le jour J, mais ce dont il était certain, c’était qu’il avait expérimenté plusieurs choses avec Rachel et qu’il n’avait jamais été en manque d’inspiration. Mais cela, il la garda bien au chaud dans son esprit. Pour le moment, il n’était pas prêt alors autant ne pas mettre le feu aux poudres. Préférant se concentrer sur la tentative de diversion de la jeune femme : Les enfants.
Lucious pouvait comprendre son souhait de ne pas en parler. Les hommes qu’elle avait pu rencontrer, sa vie professionnelle et en général, … Tout cela était une accumulation de faits qui empêchait Katelyn d’avoir un enfant. C’était compréhensible. Il pencha légèrement la tête lorsqu’elle évoqua le Japon à son tour. Devant son silence, elle poursuivit rapidement, peut-être trop rapidement « Tu parles vite quand tu es stressée… C’est mignon. Mortel si on avait cette conversation en pleine partie de poker, mais mignon quand même ». Il termina son verre de vin à son tour « On dirait que tu parles vite avec l’attention de réussir à tout me dire avant que je ne m’enfui. Alors tout d’abord, c’est mon appartement, donc ça serait difficile pour moi de partir » et caressa la cuisse de Katelyn « Et deuxièmement, si je te pose la question, c’est que j’ai envie de connaitre la réponse, sinon je m’abstiendrai ». Lucious se redressa pour l’embrasser et reprit sa place au sol « Et pour te répondre, je pars à l’autre bout du monde du jour au lendemain, je me retrouve conviée à des soirées qui feraient rougir Snoop Dog et surtout, je suis égoïste, mais j’ai envie de t’avoir pour moi tout seul… » et se redressa de nouveau pour l’embrasser pour lui faire comprendre à quel point il voulait l’avoir pour lui tout seul. Il se recula et ajouta « Et je suis désolé de savoir que tu as dû sacrifier cette envie d’être maman à cause d’Arron et de ta vie » et caressa son visage « Parce que toi oui, tu aurais été une maman parfaite », signifiant que lui, n’aurait pas été bon père. Etre un oncle, ce n’était pas compliqué. Anna n’était pas chez lui continuellement et il n’avait que les bons côtés. Et comment être un bon père lorsqu’on n’en avait eu aucun comme modèle ?


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 3 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 3 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie


Un sourire amusé sur les lèvres, elle l’écouta lui raconter cette rencontre insolite. La plus part des gens seraient partis en courant, mais Lucious non. Lui il avait trouvé ça drôle, avait discuter avec cet homme… Katelyn aimait cette partie de la personnalité de millionnaire. Il ne s’arrêtait pas à l’image que donnait une personne. « -c’est vrai... » commenta la jeune femme sans perdre ce sourire. La soirée qu’il avait évité en revanche, elle la trouvait déplacée. Elle avait un peu de peine pour les gens qui avaient besoin de tout ça pour se sentir vivant. Lucious en faisait partie d’ailleurs. Il lui avait fait prendre conscience que tout ces gens devaient souffrir d’un malaise profond, d’une déchirure ou était en quête de sensations fortes pour se sentir enfin vivant. Pour elle, ils avaient tous perdu de vu ce qui permettait d’être vivant. Mais c’était son point de vu personnel. Et elle n’était pas bien placer pour juger qui se soit. Elle était juste contente qu’il préfère éviter cette soirée pour la passer avec elle, et surtout qu’il ne décide pas de l’entraîner là bas avec lui. Elle le regarda en souriant avec douceur. Il aurait des choses à lui apprendre, comme elle de son côté. Même si elle comprenait la pression qu’il se mettait dans ce domaine. Elle n’était pas partie en courant lorsqu’il lui avait parlé de sa femme, et ça serait pareil même si leur première nuit s’avérait être une fiasco.

« -oui mais parfois les réponses ne sont pas celles qu’on veut entendre. » d’accord elle savait trouver les mots pour le rassurer, mais là c’était un sujet délicat également. Elle avait vraiment eut du mal à encaisser la décision d’Arron, alors… Kate haussa les sourcils en entendant ses explications, avant de relevé les yeux à la fin de sa phrase. « -vu comme ça... » elle esquissa un petit sourire, avant de répondre à son baiser. « -je n’en suis pas si sur que toi. » Mais elle n’avait pas du tout envie d’entendre une tonne d’argument à ce sujet. Katelyn posa sa tête contre le canapé, levant les yeux vers le plafond. Elle ne savait pas quelle heure il était mais elle était fatiguée. La semaine avait été éprouvante. Bien sur elle voulait profiter un maximum de cette soirée, mais lutter contre le sommeil ne servirait à rien.

Elle réprima un baillement avant de regarder Lucious et de dire : « -je suis désolée, je suis crevée. J’ai pas arrêté une seule seconde cette semaine, j’ai assez mal dormi également… » Oui, le stress du braquage, l’aveu de ses sentiments… ça faisait pas mal de chamboulement. Elle se leva pour débarrasser la table basse, n’ayant pas envie de devenir une princesse.



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 3 200624113822782914
Et si on essayait...  - Page 3 200624113822859259


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Katelyn avait souffert par le passé. Elle avait subi des choix qui n’étaient pas les siens avant de se faire rattraper par le temps qui s’écoulait, sans jamais qu’il puisse lui offrir l’opportunité d’en faire de nouveaux. La vie de famille qu’elle avait sûrement imaginé quelques années auparavant, avait volé en éclat à la suite d’une simple réponse à une question. Une question que Lucious avait posé à son tour et qu’il commençait à regretter. Il n’avait pas eu pour but de lui rappeler de mauvais souvenirs ou d’obscurcir son si beau regard. La question lui avait semblait si banale… « Sache que peu importe ma réponse, elle ne sera jamais définitive. J’ai appris, à mes dépens, que la vie peut nous pousser sur des chemins que l’on n’aurait jamais envisagés. Alors ne t’offusque jamais pour ce que je pourrais te répondre. Cela n’engage personne, même pas moi ». Si leur histoire fonctionnait et qu’un jour, elle souhaitait avoir des enfants, alors il serait peut-être disposé à changer d’avis. Il n’était lié à rien, même pas à ses propres principes. Avec le temps, Lucious avait appris à mettre de l’eau dans son vin, à se remettre continuellement en question, à n’avoir aucun préjugé et encore moins d’idées arrêtées « Je me laisse l’opportunité de changer soudainement d’avis » tout en lui souriant avec douceur. Il était, en cet instant, spectateur des conséquences que peuvent avoir des réponses nettes et franches. Il ne voulait plus revoir ce regard-là chez Katelyn. Alors pour tenter d’alléger un peu l’ambiance, Lucious fit de l’humour, ce qui eut l’effet escompté. Un sourire. Il déposa alors un baiser sur ses lèvres, mais répondit rien concernant son rôle de maman. C’était un terrain glissant, il l’avait compris à ses dépens.

« Ne t’excuse de rien » tout en remarquant qu’elle était en train de se lever. Il en fit de même, se saisissant de ses mains et l’attira à lui alors qu’il marchait à reculons « Ne touche à rien. Tu es fatiguée alors tu vas dormir » et se rendit jusqu’à sa chambre, jetant tout de même quelques coups d’œil en arrière pour ne pas se prendre un mur. Arrivé à bon port, il lui sourit avant de sortir un t-shirt du placard et le lui tendit « Tu peux te changer, je ne regarde pas » et se retourna pour étayer ses propos. Il retira lui aussi ses vêtements pour enfiler juste un débardeur. Il ne voulait pas jouer avec le feu en la voyant se déshabiller devant lui. Lorsqu’elle eut fini, il la laissa se coucher et prit place à califourchon sur elle. Dos à lui, il laissa ses mains se glisser sous son haut pour la masser « Laisse-moi prendre soin de toi ». Lucious voulait qu’elle dorme l’esprit léger et le corps détendu. Il passa ses mains sur sa peau et la massa de longues minutes avant de s’allonger à ses côtés, tourné en sa direction et souriant. Une nuit normale. Elle avait réussi à l’obtenir. Et tomba dans les bras de Morphée peu de temps après.

En ouvrant les yeux, toujours ce même sourire heureux sur les lèvres, il s’éclipsa délicatement du lit, se glissa sous la douche, récupéra ses dossiers, avala rapidement un café avant de préparer le petit-déjeuner pour Katelyn, débarrassé la table pour ne pas donner plus de travail à Maria, sa femme de ménage, et laissa un post-it sur sa tasse « Réunion importante de bonne heure et bonne humeur. Tu es ici chez toi. Affectueusement, ton riche emmerdeur » et partit travailler. Il aurait préféré être là pour prendre le petit-déjeuner en sa compagnie, mais la société en avait décidé autrement. Ce n’était que partie remise.


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 3 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 3 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie

Katelyn voulait bien croire Lucious. Mais elle avait vraiment tiré un trait sur ça depuis déjà quelques années. Elle n’avait pas la vie rêvée pour un enfant, lui non plus. Sachant qu’on ne faisait pas un bébé après de mois de vie de couple… Non, c’était adorable de sa part de lui dire ça, histoire qu’elle garde un petit espoir peut être, mais ça ne servait à rien. « -je préfère que tu ne changes pas d’avis sur ce sujet si tu le veux bien. J’aime mieux que les choses soit clair là dessus, plutôt qu’un jour tu débarques en me demandant un enfant. Ce jour là, ma réponse sera non. Je ne serais jamais maman, tant pis, ça sera dans une autre vie. » oui, sincèrement pour elle le dossier était classé, alors elle ne voulait pas rouvrir la blessure cicatrisée sur un coup de tête dans quelques années. Il serait trop tard de toute façon. Enfin, au moins ils en avaient parlé. C’était une bonne chose.

« -hé non, on va quand même débarrasser la table basse. » obtempéra la jeune femme alors qu’il prenait ses mains et lui interdisait de toucher à quoi que se soit. « -Lucious... » souffla Kate en le suivant toute de même en souriant. Elle le remercia pour le tshirt, évita de dire que s’il jetait un coup d’oeil, de son côté ça ne la gênait pas, avant de se changer et de s’allonger dans les draps avec plaisir. Kate se laissa faire pour le massage, et elle s’endormit d’ailleurs ainsi, trop fatiguée pour lutter plus. Le lendemain matin, elle sourit en voyant le petit mot sur la tasse. La jeune femme prit son temps pour déjeuner avant de s’habiller. Elle laissa à son tour un petit mot, sur l’oreiller de Lucious. « -j’espère que tu as passé une belle journée. Fais de beau rêve. Ton Alice. »

Ils avaient trouvé le temps de se voir quelques soirs, mais aujourd’hui c’était le grand jour. Le mariage de June. Katelyn dansait sur la piste dans les bras de Lucious. La cérémonie et le début de soirée avaient été parfait. Bien entendu elle avait pleuré, parce que ça n’était pas rien de voir June franchir cet étape et surtout de la voir si heureuse. Tant de bonheur, tant de sourire. Kate se sentait légère, rien ne semblait pouvoir gâcher cette journée magnifique. Ça avait été quelque peu compliqué de reprendre sa place d’avant. Seulement celle de l’ami avec Lucious. Mais ils étaient parvenu à tromper tout le monde pour le moment. Encore plus compliqué maintenant qu’elle était là, dans ses bras. « je pense que Sara à des doutes... » souffla t elle au beau blond qui la faisait valser. Arron aussi. Mais ça elle évita de le dire. Jerry et Charly s’amusaient bien trop pour faire attention à tout ça.



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 3 200624113822782914
Et si on essayait...  - Page 3 200624113822859259


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Le refus catégorie de son ex-petit-ami ne l’avait pas laissé indemne. Elle en portait encore les séquelles. Elle, qui avait espéré un jour donner la vie, on l’avait contraint à ne pas le faire. C’était triste. Égoïste d’une certaine manière de lier l’autre personne à sa propre décision. En tout cas, c’était le point de vue de Lucious qui lui sourit avec tendresse « Alors je ne changerai pas d’avis ». Il ne lui en voulait pas. C’était aussi une décision qu’il avait fini par prendre à la suite de la disparition de son épouse et de son train de vie particulier. Et l’idée de rester seul avec Katelyn, de profiter de chaque moment de la vie, sans contrainte, sans responsabilité, lui plaisait assez. Finalement, il se montrait peut-être égoïste lui aussi en souhaitant avoir la jeune femme pour lui seul. Il voulait prendre soin d’elle, la rendre heureuse et avec un peu de chance, ne jamais faire couler de larmes sur son si beau visage. Elle avait déjà bien trop souffert par le passé, il était temps pour elle d’avoir un peu de bonheur dans son existence et il voulait y contribuer.

Malgré leurs emplois du temps parfois chaotiques, ils étaient parvenus à trouver du temps pour se retrouver, parler, rire, danser aussi. Des moments d’une particulière saveur pour Lucious qui s’attachait réellement à la jeune femme. Et de voir June se marier, de voir les larmes couler sur le visage de Katelyn, lui montrait une autre facette de sa personnalité qui le séduisait. Cette sensibilité était tout bonnement charmante. Le millionnaire avait eu quelques difficultés à ne pas la serrer dans ses bras, caresser ses cheveux châtains. Une difficulté plus accrue lorsqu’elle se trouvait collé à lui, dansant sous les yeux des autres convives « Je pense que nos regards ne trompent personne. Je te dévore du regard comme si tu étais un buffet à volonté ». Il avait envie de déposer ses lèvres sur les siennes. La musique s’arrêta pour qu’une autre ne démarre. Il glissa sa main dans la sienne tout en prenant soin de s’éclipser délicatement « J’ai oublié de te donner quelque chose tout à l’heure » et la conduisit jusqu’à sa voiture avant de se retourner, de pousser légèrement la jeune femme contre la carrosserie de sa voiture de sport, ses mains de chaque côté du corps de la jeune femme « Si on nous surprend, tant pis » et l’embrassa avec envie, comme s’il ne l’avait pas vu durant des mois. Lorsqu’il se recula avec lenteur, il sourit « Ça va beaucoup mieux. On va danser ? » et l’entraina jusqu’au lieu de réception. Sara osa un « Vous étiez partis où ? » alors que Lucious prit place autour de la table « J’avais un présent à lui offrir » tout en prenant une gorgée de sa coupe de champagne. Il s’abstint de lancer un regard à Katelyn qui l’aurait trahi en une fraction de seconde.

Finalement, il se leva de nouveau et entraina de nouveau Katelyn sur la piste de danser pour danser un slow. Blottit contre elle, une main dans le creux de ses reins, il huma son parfum et souffla « Tu sens bon ».



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 3 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 3 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie

June était resplendissante. Ça faisait tellement de bien de la voir si heureuse. Katelyn était ravie de ce bonheur et souhaitait de tout cœur que se mariage réussisse et que son amie ait vraiment trouvé sa perle rare. Celui qui saurait la combler jusqu'à la fin de ses jours. La journée n'avait été qu’un déluge de sentiments. Trop d'émotion. Rien ne pouvait faire disparaitre le sourire de la jolie brune qui dansait avec Lucious. Leur petite comédie mettait également un peu de piment à tout ça. Une main qui glissait sur une jambe, des doigts qui se frôlent, un chuchotement à l'oreille… c'était amusant et grisant à la fois. Un joli rire sorti de la gorge de Kate : « -joli comparaison ! » vraiment rien ne pouvait gâcher cette soirée.

« -ah bon ? » demanda la jeune femme en se laissant guider, s'agrippant aux bras de Lucious. Maudits hauts dans l'herbe ! Enfin l'alcool aidant elle était joyeuse, et elle laissa s'échapper un petit oh de surprise lorsqu'elle se retrouva le dos coller contre la voiture. Passant ses bras autour du cou de Lucious, elle lui rendit son baiser avec tout autant d'envie. Elle était loin de se douter que ça serait le dernier de la soirée.

Sara avait de gros doutes. En même temps elle connaissait Katelyn par cœur. Heureusement, elle ne fit aucune réflexion à voix haute. Les deux jeunes femmes échangèrent un regard, Kate lui sourit avant de retourner danser. Comme elle se sentait bien là dans les bras de Lucious. Sur un petit nuage…

La musique toucha à sa fin et Jerry vint demander à Lucious s’il pouvait lui emprunter sa cavalière. Ce slow fut bien différent du premier. Son ancien collègue et si précieux ami lui fit une proposition des plus folles : reporter sans frontières. Bosser à nouveau ensemble. Il partait dans deux mois. Il aurait voulu faire ça avec elle. Kate lui promis de réfléchir. Même si techniquement cela soulèverait bien des questions.

Une main se posa sur l'épaule de Kate. Ça n'était pas son riche emmerdeur. C'était Arron qui voulait la faire danser aussi. Elle accepta. Il lui souffla qu'elle fût très belle ce soir. Qu’elle était rayonnante. Que danser ainsi ça lui rappelait des souvenirs. Et puis il lui demanda si les choses avaient changé avec Lucious. Elle répondit que non et que de toute façon ça ne le regardait pas. Le sourire qu'il lui adressa prouva à Katelyn qu'elle était toujours nulle pour lui mentir. Il se contenta de replacer une mèche des cheveux de la jeune femme sans rien dire, l'enveloppent d'un regard tendre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 809
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en train de tomber amoureux même si je suis en deuil depuis plus de deux ans et j'apprends à tourner la page.

Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la vie, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui me pousse à expérimenté tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 3 200624113822782914
Et si on essayait...  - Page 3 200624113822859259


avatar :copyright:️ Bazzart.org


Lucious avait toujours apprécié les mariages. L’un des plus beaux jours que la vie pouvait offrir à un couple. Tout le monde était bercé par un petit nuage de bonheur, riant, buvant, comme si le temps s’était arrêté durant une journée. Une journée où tout allait pour le mieux, dans le meilleur du monde. Où la seule occupation était de savourer le moment présent en dansant, souriant. Oui, Lucious avait toujours apprécié les mariages. Et d’autant plus qu’à celui-ci, il n’était pas seul. Il aimait se cacher pour voler un baiser à Katelyn, caresser ses doigts à l’abri des regards ou l’inviter à danser dans l’unique but de la sentir contre lui. Oui, la vie était belle aujourd’hui. Le millionnaire donna un coup sur l’épaule de Jerry qui lui volait sa cavalière en lui demandant d’en prendre le plus grand soin et sans se départir de son sourire, se dirigea vers le serveur pour prendre une coupe de champagne.

« Sacré Arron. Il ne parvient pas à la laisser dans les bras d’un autre homme cinq minutes » « Ils faisaient un beau couple. Ils vont tellement bien ensemble » « Ils sont aveugles. Ils ne peuvent pas s’empêcher d’être collés l’un à l’autre ». Ces quelques mots de deux jeunes femmes à ses côtés lui firent fuir son sourire. Il posa son regard sur Arron qui venait d’inviter la jeune femme. Il avala d’un cul sec sa coupe de champagne comme pour avaler la scène qui se déroulait devant lui. Ces sourires, ces regards, cette manière de replacer la mèche de la jeune femme… Cette relation si particulière qui les unissait lui faisait tellement peur et il prit conscience de l’ampleur de cette peur en les voyant là, dansant l’un avec l’autre.
« Lulu ! » Cette voix lui fit tourner la tête en direction de Sara à qui il ne put offrir qu’un maigre sourire « Tu ne vas pas sauver ta petite-amie de l’emprise d’Arron ? » tout en lui donnant un coup d’épaule. Lucious porta son regard sur le couple d’ami qui dansait avant de sentir son portable vibrer contre sa poitrine. Sans répondre à Sara, il s’en saisit et tout en lisant le message répondit avec une certaine gravité dans la voix en relevant ses yeux bleus sur l’amie de Katelyn « Je crois qu’elle n’a pas envie d’être sauvée ». Lucious s’avança avec hâte sur la piste de danse, sans porter la moindre attention au partenaire de danse de la jeune femme, posa sa main dans le bas du dos de Katelyn « Je dois partir. C’est personnel ». Il déposa un baiser sur la tempe de Katelyn comme s’il lui disait un dernier aurevoir et quitta précipitamment le mariage.

Personnel. C’était le terme. Sa nièce lui avait envoyé un message, paniquée après qu’elle se soit retrouvée au commissariat de police pour avoir commis un acte de vandalisme. Il avait sermonné la fillette qui le suivait en exemple, voulant saisir les opportunités, le moment présent sans se soucier des conséquences. Ce petit détour au poste de police allait être leur secret à tous les deux, évitant ainsi les foudres de sa mère. Lorsqu’il eut ramené la jeune demoiselle en prétextant l’avoir emmené manger dans un petit restaurant tout simplement charmant, il se rendit, à une heure dès plus tardive, à l’appartement de Katelyn pour se faire pardonner de son brusque départ. Avec tout cela, il avait pris le temps de réfléchir à eux deux et il voulait passer outre cette jalousie qui l’accablait à chaque moment passé en compagnie d’Arron.

Il tambourina à la porte en espérant qu’elle l’entende et qu’elle ne soit pas ivre, endormie dans son lit. Aucune réponse. Il tenta une nouvelle fois avant que la porte ne s’ouvre… Il se maudit d’avoir voulu venir à cette heure… Il se maudit de ne pas être resté au mariage pour la raccompagner chez elle. Non, il avait fallu qu’il ait peur. Il avait fallu que sa nièce l’appelle à l’aide. Et voilà qu’Arron vint lui ouvrir avec, pour seul vêtement, un boxer… « Lucious… Qu’est-ce que tu fais-là ? » alors que le beau brun se frottait les yeux, semblablement fatigué « Kate… Katelyn est présente ? » « Oui, elle dort. Elle était épuisée ». Il acquiesça, fit quelques pas en reculons et tourna le dos au jeune homme.



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 759
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 3 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 36 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 3 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 3 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie

« -je peux savoir ce que tu me fais ce soir ? » demanda Kate à son cavalier du moment. Ça faisait une éternité qu’ils n’étaient plus ensemble. Ils étaient pourtant d’accord, tout avait toujours été clair entre eux. Arron avait changé depuis que Lucious était dans les parages. Et Kate n’aimait pas ça. Parce que son ex agissait étrangement, comme si elle lui appartenait ou que c’était chasse garder. Alors que c’était bien loin d’être le cas.
« -t’es jaloux de Lucious ? » demanda t elle alors pour être certaine.
« -dis pas n’importe quoi Kate. J’ai pas le droit de te trouver belle et de te le dire ? »
« -si mais c’est ta façon de le dire qui est étrange. »
« -t’es tombé sous son charme ? »
« -j’ai pas du tout envie de parler de ça, encore moins avec toi. Et surtout pas ce soir. Gâche pas cette soirée s’il te plais, surtout pour des conneries. »
« -on danse ensemble, je vois pas ce qui gâche la soirée… »
La jeune femme n’eut pas le temps de répondre. Lucious venait de lui glisser trois mots à l’oreille, un baiser avant de partir avec précipitation. Elle avait juste bafouillé un : « -ah heu… d’accord… » Elle le regarda s’éloigner, hésitant à le suivre. Mais il avait bien précisé que c’était personnel et jusqu’à présent elle ne s’était jamais mêler de ça. Elle sentit tout de même son coeur se serrer, déçu.

Kate lui avait envoyé un message vers les quatre heures du matin. La fin de la soirée avait été bien arrosée, et elle avait écouté Jerry et Charly lui dire de profiter. Après tout, c’était le mariage de June, alors elle ne s’était pas laissée aller à la déprime simplement parce que Lucious était parti. Le message disait qu’elle espérait que ça allait, qu’elle l’appellerait demain. Parce que là, elle n’était pas encore rentré chez elle, qu’elle avait un peu trop bu, et qu’elle tombait de fatigue. Finalement, Arron avait dormi chez elle, tout comme Jerry et Charly. Mais ça Lucious l’ignorait, tout comme ignora le fait qu’il était passé chez elle.

Le lendemain, tard dans la journée, Kate avait téléphoné. Elle avait eut droit au répondeur. Un message rapide pour lui dire qu’elle espérait avoir de ses nouvelles, qu’elle s’inquiétait un peu après son départ précipité. Qu’il pouvait la rappeller quand il voulait. Silence radio pendant trois jours. Le soir du quatrième, ne tenant plus, morte d’inquiétude, elle se rendit chez lui. Elle avait le code d’entrer, elle avait un double de la clé. Il n’était pas chez lui. Elle décida de l’attendre, en espérant qu’il allait rentrer. Heureusement la porte s’ouvrit une heure plus tard.Kate se détourna de la baie vitrée pour le voir. « -je suis désolée, je me faisais du souci vu ton silence… » Il avait la mine défaite. « -qu’est ce qui c’est passé ? Raconte moi tu as une de ces têtes... »
Niveau d’inquiétude plus plus plus !


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Et si on essayait...  - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Et si on essayait...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: