Partagez
 
 
 

 Et si on essayait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 689
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 16 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 16 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie



Ah oui quand même… et dire que lorsqu'ils s'étaient rencontré Kate parvenait à peine à payer son loyer ! C'est vrai qu'elle n'avait jamais été curieuse d'en savoir plus sur ce sujet là. Parce qu'elle partait du principe que ça ne définissait pas l'homme qui se tenait à ses côtés. « -pour le surf j'imagine. » un sourire avant qu'elle ne se laisse dépasser par le fil de ses pensées. Elle avait besoin d'un peu de temps pour digérer ce qu'elle venait de faire subir à Adam. Elle voulait aussi que Lucious soit au courant. Peut être par esprit de clarté entre eux. Assise en face de lui, elle fronça les sourcils derrière son verre. « -attends de quoi tu parles ? » ils n'étaient plus en phase là. Enfin en même temps c'était sa faute aussi, balancer ça comme ça. Elle lui sourit en comprenant et rectifia : « -non c'est sa demande en mariage qui va pas ! c'était 0as du tout un reproche envers toi. » oh mais merde pourquoi est ce qu'elle était si doué pour foutre le bordel.

Avec ses pieds elle toucha ceux de Lucious esquissant un petit mouvement de lèvres de gauche à droite. Un genre de pardonne moi silencieux. La réponse de Kate ne tarda pas. Elle n'eut pas besoin de réfléchir. « -non ! Bien sur que non ! Oh merde j aurai pas dû t'en parler. » fin de phrase en mode désespérée, l'histoire va se répéter. Elle se pencha sur le côté, posa son verre vide au sol avant d’avancer à quatre pattes sur le lit, pour venir prendre exactement la même position que tout à l'heure dans le salon. Elle plongea son regard dans celui de Lucious et lui dit : « -tu crois vraiment que je t'aurai dis que j'étais plus que certaines qu'on sera heureux si j'avais eu des doutes ? Sa demande a elle seule prouve que y avait plein de trucs qui collaient pas. » Kate baissa la tête quelques secondes avant de dire presque en chuchotant : « hé toi la peur qui se cache dans mon Chapelier, je vais te trouver, et je vais… te casser la gueule… oui oui tu m'as bien compris. » un sourire tendre sur les lèvres elle regarda à nouveau le blondinet et ajouta : « -arretes de douter de toi, parce qu’après j'ai l'impression que tu doutes de moi, et du coup de nous… et j'ai horreur de ça… parce que je t'aime et je veux croire en nous. J'avais juste besoin que tu sois au courant pour Adam. Parce que je veux être honnête avec toi. » rien de plus rien de moins.




Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 16 200709102013920795
Et si on essayait...  - Page 16 200709102313524199


avatar :copyright:️ TAG


Lucious ne voyait pas l’intérêt d’acheter des propriétés dans chaque pays où il aimait se rendre. C’était dépenser de l’argent par caprice. Il n’aimait pas cela. Chaque endroit où le millionnaire avait une propriété avait une histoire ou une raison d’être. Sa résidence dans le Vermont lui permettait de s’isoler au beau milieu d’une forêt pour y faire du ski en hiver ou juste respirer l’odeur des pins au début du printemps. Quant à sa résidence dans les Hampton, ça lui permettait de s’éclipser du travail pour faire du surf avant de retourner au travail. Tout avait une raison d’être. La population connaissait sa richesse, il n’avait pas besoin de l’exhiber au grand jour « Et pour les filles » avant de rire « Oui, pour le surf ». Mais son rire disparu bien vite en entendant les mots de sa petite amie. Regrettait-elle son choix ? Il fronça les sourcils en entendant son questionnement. Elle ne semblait pas comprendre où il voulait en venir « Ah… ». Le millionnaire se sentit soudainement stupide d’avoir tout remis en question. Et soulagé aussi d’entendre que Katelyn ne regrettait pas du tout sa décision d’avoir quitté Adam pour lui « Non… Je veux qu’on puisse parler de tous, tous les deux. Il faut juste me laisser un peu… un peu de temps ». Un peu de temps pour ne plus avoir peur. Pour réaliser qu’elle était avec lui dorénavant.

Il la laissa prendre place à califourchon sur lui, posant ses mains sur ses fesses, son regard ancré dans le sien et un petit sourire mal à l’aise sur les lèvres « J’ai juste eu peur… Peur que tu te dises dans quelques temps que tu as fait le mauvais choix en choisissant le veuf meurtri plutôt que le gendre idéal ». C’était une hypothèse probable. Mais en sentant son regard sur lui, en voyant tout l’amour qu’elle éprouvait pour lui, il se traita de stupide. Un rire résonna dans la pièce en l’entendant parler à ses peurs intérieures « Je pense que oui » murmura-t-il avant de chercher son regard. Enfin, un bref moment parce qu’il le baissa bien vite en entendant les mots de la jolie brune. Comment ne pas être amoureux d’elle ? Il la fit basculer sur le dos et l’embrassa « Merci d’être toi ». Un nouveau baiser avec plus de conviction « Je ne doute pas de toi, j’ai déjà fait l’erreur par le passé. Je ne recommencerai pas. Cela m’a trop coûté. Et je suis riche, donc tu imagines » avant de sourire, puis l’embrassa de nouveau « J’ai envie de croire à nous deux aussi » et embrassa son cou, puis sa descendit jusqu’au t-shirt qu’elle portait « Et j’ai envie aussi que tu sois honnête avec moi ». Il descendit jusqu’à son ventre, passant sa tête dessous pour embrasser son ventre, puis releva sa tête brusquement, se retrouvant coincer sous le tissu une fraction de seconde « On va enlever ça tout de suite » et le lui retira avant d’embrasser de nouveau son ventre, puis sa poitrine nue. Il posa son menton entre ses deux seins « Ça veut dire que tu ne veux pas te marier ? ». Il n’était pas sûr de vouloir lui non plus. Lucious s’était déjà marié et cela, jusqu’à ce que la mort les sépare. Il n’était pas sûr de vouloir se remarier de nouveau, dans un avenir proche ou non. Il continua d’embrasser la peau de la jeune femme jusqu’à son boxer en dentelle qu’il retira avec ses dents tout en souriant et ne quittant pas la jeune femme du regard. Il remonta ensuite jusqu’à son visage pour l’embrasser « Je crois que je suis amoureux » avant de déposer un rapide baiser sur ses lèvres, puis redescendit jusqu’à son intimité avec laquelle il se montra bien plus habile. Plus en confiance. Il releva la tête un bref instant pour répondre « Je crois que j’ai trouvé le bouton magique » puis reprit où il s’était arrêté. Il remonta ensuite lentement jusqu’à elle, sa main sur son visage, et l’embrassa avec envie, laissant sa langue se mêler à la sienne. Il relâcha lentement ses lèvres puis souffla « Elle est blonde, la vingtaine » avant de rire « je plaisante » et l’embrassa de nouveau. Son boxer retiré avec une certaine hâte, il la pénétra avec une extrême lenteur tout en soupirant de plaisir contre son cou qu’il embrassait. Le blondinet se mit à onduler langoureusement du bassin sans la quitter des yeux alors que ses doigts rejoignirent sa féminité pour accroître son plaisir. Il avait confiance. Il voulait lui montrer à quel point il l’aimait, dans chacun de ses gestes, de ses regards. Il se montra un plus vigoureux dans ses coups de reins, accélérant peu à peu, jusqu’à sentir la jouissance les envahir tous les deux. Lucious se fit taire en enfouissant son visage dans l’oreiller de Katelyn. Puis il embrassa son épaule, son cou et puis ses lèvres avec tendresse.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 689
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 16 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 16 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie



C'est bien ce qu'elle pensait, ils ne s'étaient pas compris. « arrête de vouloir penser à ma place. Je suis certaine de mon choix. » elle lui avait dit cela en le regardant droit dans les yeux. Pour faire taire cette foutue peur. Elle parviendrait à la faire disparaître. Kate s'en faisait la promesse. Un léger rire sortie de sa gorge alors qu'il passait au dessus d'elle. Répondant à son baiser elle lui souffla avec modestie, les joues légèrement rosies : « -de rien… » elle aimait tellement la puissance de leur amour. Jamais avant lui elle ne s'était sentit si bien avec un homme.

Kate le laissa parler, répondant à chaque baiser, souriant en l'entendant lui dire tout ça. Voilà ils étaient à nouveau sur la même longueur d'onde. A mesure que Lucious décidait de descendre lentement parsemer sa peau de baisers, elle laissait courir ses doigts sur la sienne, glissant sous son débardeur. Katelyn rit joyeusement en le voyant coincer sous son tshirt. Elle se tortilla pour le retirer, enfin pour aider Lucious a lui retirer, en faisant de même avec ce qu'il portait. Autant qu'ils soient à égalité. Elle baissa les yeux pour le regarder, avant de lui répondre : « -je sais pas. J'ai seulement envie d'être heureuse. » elle espérait ne pas lui ruiner ses espoirs s'il en avait. Mais elle n'avait jamais imaginé porter une robe de mariée, avoir une alliance à son doigt… elle n'avait pas répondu un non catégorie.

Ou la… lui qui voulait seulement dormir, il n'en prenait pas le chemin. Enfin elle n'allait pas le couper dans son élan et encore moins se plaindre ! Son sourire était taquin et dans ses yeux il pouvait voir briller l'envie. A nouveau il la fit rire et elle répliqua avec humour: « -tu crois seulement ? Ouh… » elle ne s'était pas attendue à ce qu'il s'aventure ainsi sur son corps. Mais c'était une agréable surprise. Très agréable. Du genre qui donne des frissons et fait tourner la tête. « -moi j'en suis sur… » souffla la jeune femme la voix pleine de désir. Il la laissa au bord de la jouissance, quelque peu frustrée. Mais le suite n'allait certainement pas lui déplaire. Elle l'embrassa avec envie, passant ses bras autour de son cou, avant de rire à nouveau et répondre : « -la petite chanceuse ! » elle aimait cette communication même dans ce moment intime.

Ses cuisses autour de la taille de Lucious, elle soupira du même bien être que lui lorsqu'il entra en elle. Rien à voir avec la première tentative de la soirée. Kate souria tendrement à cet homme qu'elle aimait tant alors que peu à peu il lui montrait ses capacités en tant qu'amant. Ses mains caressaient son dos, alors que son souffle d'accélérait. Leur que la jouissance la submergea elle ne put retenir un gémissement de pur plaisir. Enfin elle nicha son visage dans le cou de Lucious, embrassant avec délice sa peau légèrement salé. Un sourire tendre après un baiser. Un sourire qui voulait dire : tu vois j'avais raison… Kate joua quelques instants avec les boucles blondes du millionnaire. Il avait eut raison de ses dernières forces. Restant enlacé à lui, elle sombra bien vite dans un sommeil serein et apaisé.



Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 16 200709102013920795
Et si on essayait...  - Page 16 200709102313524199


avatar :copyright:️ TAG


Finalement Lucious avait opté pour une autre activité bien plus intéressante que celle de dormir. Sans pression, il s’était laissé guider par son envie, par le désir qu’il éprouvait pour elle. Elle était parvenue à le rassurer sur leur relation, sur l’amour qui les liait, sur cette exigence qu’il s’imposait dans l’intimité. Le sourire satisfait qu’elle avait affiché à l’issue de leurs ébats l’amusa. Un « je te l’avais bien dit » silencieux et presque sexy. La tête posée contre sa poitrine, il écouta son cœur ralentir au fur et à mesure qu’elle s’enfonçait dans les bras de Morphée. Il déposa un baiser sur ses lèvres avant de s’extirper du lit, enfilant rapidement son boxer, pour se rendre sur la terrasse et humer l’odeur de l’iode à la belle étoile, souriant, pleinement heureux. La vie lui offrait une nouvelle chance et il la saisissait de pleine main. Après quelques minutes ainsi, dans l’obscurité qu’offrait la nuit, il retourna dans le lit conjugal, retirant son boxer juste avant de se faufiler sous les draps. Il laissa glisser ses mains sur sa peau, l’enlaçant dans ses bras et se laissa, à son tour, bercer par Morphée…

Le quarantenaire ouvrit difficilement les paupières et enfouit bien vite son visage dans le cou de sa bien-aimée, souriant en resserrant délicatement son étreinte sur son corps entièrement nu. Il avait rêvé, bien longtemps, pouvoir se réveiller ainsi à ses côtés. Elle voulait être heureuse. Il allait voué sa vie à cette mission. Un baiser sur sa peau et s’extirpa des draps pour prendre une douche et enfiler une chemise qu’il n’entra pas dans son pantalon de costume, ouverte au col et les manches retroussées pour préparer le petit-déjeuner sur la terrasse. Lorsque tout cela fut prêt, il retourna dans la chambre, déposant ses lèvres sur les siennes « Bonjour toi » et laissa glisser ses doigts sur sa peau « Je t’ai épuisé cette nuit ? Tu t’es endormie rapidement ». Un baiser sur le bout de son nez « Le petit-déjeuner est prêt » avant d’embrasser son cou « Même si j’ai faim de toi, plus que des croissants ». Il retira sa chemise, son pantalon et laissa tomber ses chaussures pour venir dans les draps avec Katelyn. Ils firent l’amour avec autant de douceur que cette nuit, comme s’il avait besoin de la découvrir encore une fois. Lucious serra la jeune femme tout contre lui « Je suis content d’avoir attendu… » de ne pas s’être précipité dans les premiers bas qui se tendaient à lui. Il posa ses doigts sur son menton pour lever son visage vers lui et l’embrassa « On va petit-déjeuner ? » et quitta le lit, enfila rapidement son boxer et sa chemise dont il n’attacha que quelques boutons et se rendit sur la terrasse après avoir réchauffé les boissons chaudes. Si le paradis existait, Lucious se demandait s’il ne ressemblait pas à ça. Un sourire à l’attention de Katelyn « J’avais pensé qu’on pourrait juste se promener aujourd’hui ? Bronzer ? Se baigner aussi ? Faire l’amour, bien évidemment, et manger, c’est important de bien manger et de s’hydrater aussi » avant de commencer à déjeuner. Ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient. Le millionnaire avait laissé son portable dans la voiture de Gary. Il voulait profiter de cette semaine rien que tous les deux « On pourrait organiser une soirée avec Sara, Charly et Jerry ? June aussi, et Marco ? Enfin… Ou non, ne dis-rien. On verra ça après notre semaine. Pour le moment, on reste juste tous les deux ». Il déposa un baiser sur sa joue et continua son petit-déjeuner.



Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 689
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 16 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 16 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie



Kate n'avait pas dormi si paisiblement depuis de longues semaines. Dès qu'elle avait remis les pieds en Argentine, la tension qui régnait dans le pays avait fait augmenter son taux de stress. Elle comme Jerry avaient pris l'habitude de ne dormir que d'un œil. Au cas où il fallait partir en urgence. Et puis au fond d'elle il avait ces questions au sujet de Lucious et Adam. Comment le dire à l'écrivain, comment agir avec lui à distance, et ce que la distance n'allait pas réanimer la peur du millionnaire… enfin tout cela était déjà bien loin, et Kate avait vraiment bien dormi dans les bras de Lucious. La jeune femme avait légèrement froncer les sourcils en dormant, en sentant un petit courant d'air sous les draps. Lucious venait de se lever.

Ce matin ça n'était pas Alice au pays des merveilles, mais La belle au bois dormant… Kate ouvrit un œil, puis l'autre avant de sourire. « -bonjour toi… » souffla la jeune femme encore endormie. Son sourire s'élargit avant qu'elle ne lève les bras et s'étire. « -je meurs de faim ! » souffla t elle avant de rire en voyant la chemise tomber au sol. Elle l'attira à lui en passant ses bras autour de son cou, souriant contre ses lèvres.

Ce genre de réveil tous les matins ne lui posait aucun problème. Elle laissa échapper un petit hum… ne comprenant pas forcément à quoi il faisait allusion ou encore trop sur son petit nuage. « -j'arrive… » répondit Kate totalement amoureuse. Mais d'abord elle se contenta de l'observer nu dans la lumière du jour, s'habiller pour quitter la chambre. Elle s'étira à nouveau avant de se lever un peu à contre cœur. Oui, elle aurait bien passé la journée au lit. Mais elle avait faim. Alors elle enfila le tshirt de Lucious et un boxer avant de le rejoindre pieds nus le pas traînant du matin.

Petit dej en terrasse vue sur l’océan… quoi demander de mieux ?! Katelyn caressa le dos de Lucious en passant derrière lui, avant de l'embrasser dans le cou. « -tu sens bon… » souffla la jeune femme avant de s'asseoir. Elle prit la tasse de café qui lui était destinée, en avala une gorgée avant de pencher la tête et sourire à Luci, sans rien dire. Puis elle prit une viennoiserie et lui dit : « -je suis pour, je suis pour, mais oui pour plus tard. » un sourire et elle ajouta : « -laisse moi une journée de repos et on pourra reprendre les cours de surfs. Mais j'avoue que oui, aujourd'hui j'ai pas envie de faire grand-chose… » c était sans doute le contre coup de tout. Juste être avec lui ça lui suffisait. « -tu as bien dormi ? »


Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 16 200709102013920795
Et si on essayait...  - Page 16 200709102313524199


avatar :copyright:️ TAG


Cette manière de lui dire bonjour au petit matin, de lui sourire avec douceur. Cette manière de l’attirer à lui pour réitérer leurs ébats de cette nuit. Oui, Lucious voulait se réveiller, chaque matin, de cette manière. Et le plus longtemps possible serait le mieux. Elle lui avait appris à vivre de nouveau, mais aussi à aimer de nouveau. A se laisser aller, à avoir confiance, dans les bras d’une femme, sans crainte du lendemain. Assis sur sa terrasse, à observer les vagues s’écraser contre le sable, il était heureux. Cela faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivé et il en savourait chaque seconde. Un sourire en sentant les lèvres de Katelyn se déposer dans son cou « C’est ton odeur » tout en relevant son regard sur elle, la suivant jusqu’à ce qu’elle prenne place à ses côtés. Il glissa sa main jusqu’à sa cuisse qu’il caressa « On a tout le temps pour prendre des cours de surf. Aujourd’hui, on peut juste marcher sur le bord de mer et c’est tout » avant de retirer sa main de sa peau pour se saisir de sa tasse de café. Elle était enfin au calme. Elle relâchait la pression de ces dernières semaines alors Lucious avait décidé de la laisser tranquille. Pas d’activités, d’apparition en public. Juste tous les deux et cette plage vide de toute présence humaine. Le paradis sur terre, d’une certaine manière « Comme un bébé et toi ? ». Il rapprocha sa chaise de celle de Katelyn, passant sa main dans le dos de sa petite amie « Et le contre-coup ? D’Adam ? Du reportage ? ». Il savait que cette séparation quelque peu précipitée avec Adam n’avait pas été une partie de plaisir pour la jeune femme. Il voulait s’assurer qu’elle allait bien. Il termina de déjeuner, débarrassa la table avant de revenir vers elle, posant ses mains sur ses épaules qu’il massa délicatement et souffla à ses oreilles « Je suis heureux » et embrassa son cou avant de se rendre sous la douche. Il enfila rapidement un short ainsi qu’un t-shirt. Décontraction. Pas de chaussures. Ils allaient rester sur la plage de toute manière. Il laissa la jolie brune en faire de même, puis glissa sa main dans la sienne, souriant, et l’entraina jusqu’au bord de mer « Tu as pensé à ce que tu allais faire ? Je veux dire, professionnellement parlant ? ». Il releva ses yeux azurs sur elle « Si tu veux repartir, je ne t’empêcherais pas de le faire Kate, mais je n’aime pas l’idée qu’il t’arrive quelque chose, alors si tu pouvais choisir un pays un peu moins instable, ton homme t’en serai reconnaissant » avant de lui sourire. Il avait cru la perdre là-bas. Il ne voulait pas revivre cela. Elle avait échappé de peu à la mort, elle n’aurait peut-être pas la même chance une seconde fois.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 689
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 16 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 16 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie



Même s'il s'était roulé dans les poubelles, il y avait des chances qu'elle aime toujours son odeur. L’amour… ils étaient sacrément puissants ces hormones… Kate détestait se dire que tout ça là, c'était simplement de la chimie. Elle avait lu un article une fois là-dessus et ça l'avait déprimé pour le reste de la journée. Hormone ou pas, de toute façon elle était sur son petit nuage et rien ne la ferai redescendre. Elle voulait continuer longtemps à se shooter au parfum que portait Lucious. Elle ne se lasserait jamais di goût de ses lèvres , de la douceur de ses baisers. Elle adorait ces boucles folles, ces petites rides d'expression au coin des yeux… il n'y avait qu'une seule chose qui pouvait l'inquiéter. Qu'ils se perdent eux même. Lui en voulant ralentir son rythme de vie pour être plus disponible pour elle. Elle en oubliant ses objectif de vie, de carrière, pour exactement les mêmes raisons. Mais là tout de suite elle n'y pensait pas. Elle souriait amoureusement…

Enfin si… ça lui traversa l'esprit lorsqu'il lui dit que le surf pouvait attendre. Oh merde non c'était quoi ce petit nuage noir qui venait d'apparaitre dans sa tête. Elle avait toujours vu Lucious comme un homme au planning hyper chargé, avec une vie à 100 à l'heure. Actuellement, elle était fatiguée. Kate avait besoin d'un peu de temps à rien faire. Mais elle ne voulait pas qu'il d'oblige à ne rien faire avec elle. Roh son cerveau faisait deja des nœuds… rien que le bord de mer ça allait l’achever un peu plus. Enfin de toute façon après la légère commotion cérébrale qu'elle avait eut apres l'accident, techniquement elle devait rester au repos.

« -je suis même pas certaine d'avoir bougé… et j'espère que je le suis pas endormi au milieu d'une conversation… » elle leva les yeux au ciel en grimaçant. « -oui je pense… ça faisait vraiment longtemps que j'avais pas dormi aussi bien. » ce qui lui prouvait encore qu'elle se sentait bien mieux dans les bras de Lucious que dans ceux d'Adam. Elle termina sa tasse de café alors qu'il débarrassa, avant de sourire avec douceur, posant sa main libre sur une des siennes. Et elle, elle était heureuse d’entendre ça.

Kate resta encore quelques minutes sur la terrasse, avant de se rendre dans la chambre pour prendre des vêtements propres. La journaliste passa à son tour dans la salle de bain, enfila ensuite une combi short à rayures bleu et bleu marine. Puis elle noua dans ses cheveux le foulard que Lucious lui avait offert. Ses lunettes de soleil sur le nez elle embrassa le blondinet dans le cou en glissant sa main dans la sienne.

Une fois les pieds dans l'eau, après avoir écouter, elle se mis à rire. « -je n'en sais rien… » ajouta la jeune femme avant de reprendre avec plus de sérieux : « -mon homme… » Kate s'arrêta de marché pour lui faire face, elle passa ses bras autour de son cou et lui dit : « -j’étais sincère quand je t'ai dis que je comprenais ta peur et que j'ai eu ma dose de frisson. » elle caressa sa jour et ajouta : « -et puis j'ai pas vraiment envie de m'éloigner de toi maintenant qu'on s'est retrouvé. » elle grimaça, haussa les épaules et ajouta : « désolé pour toi ! » elle chuchota ensuite : « -faut qu'on bouge parce que mes pieds arrêtent pas de s'enfoncer ! » un nouveau rire joyeux en s'extirpant du sable avant qu'elle ne marche à reculons. « -de toute façon, après cette semaine, je vais en parler avec Jerru, et mon patron… Roger avait proposé de me reprendre… Enfin je vais méditer tous ça face à l'océan cette semaine. »




Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 16 200721081901211114
Et si on essayait...  - Page 16 200721081903387020


avatar :copyright:️ Bazzart


Après les dernières péripéties qui avaient chamboulé la vie de la jeune femme, Lucious ne s’était pas étonné de la voir sombrer si vite dans les bras de Morphée cette nuit. Il avait trouvé cela plaisant de voir qu’elle se sentait pleinement en sécurité avec lui pour s’endormir aussi paisiblement « Tu as bougé quand je t’ai prise dans mes bras ». Comme si, inconsciemment, elle avait besoin de se retrouver tout contre sa peau, dans ses bras. Il sourit pour unique réponse. Longtemps qu’elle n’avait pas dormi aussi bien. C’était plus que flatteur de savoir que même Adam n’était pas parvenu à lui apporter cette quiétude dans son sommeil. Enfin, Lucious n’avait pas envie de parler ou de penser à Adam aujourd’hui, et encore moins les jours à venir. Il appartenait dorénavant au passé.

Et parce qu’il fallait oublier ce passé tumultueux entre la fusillade en Amérique du sud et la séparation avec Adam, le millionnaire décida d’entrainer sa petite-amie sur le bord de mer. Rien de tel qu’une promenade, les pieds dans l’eau, pour oublier les soucis. En tout cas, cela fonctionnait pour lui. Après un baiser dans son cou de la part de cette dernière, ils se rendirent près des vagues. Il parvint même à la faire rire alors que pourtant, le sujet ne prêtait pas vraiment à sourire. Lucious voulait savoir si elle comptait repartir à nouveau. Elle n’en savait rien. Il la laissa nouer ses bras autour de son cou alors qu’il en faisait de même autour de sa taille « Ton homme… Tu n’aimes pas ? » tout en déposant un baiser sur le bout de son nez « Je peux être ta femme si tu préfères, mais il faudra refaire toute ma garde-robe ». Puis elle reprit son sérieux et il l’écouta avec une attention certaine. Elle ne voulait pas repartir parce qu’il avait peur de la perdre. Il n’aimait pas cette idée. Et parce qu’elle voulait rester proche de lui. Il sourit légèrement en sentant sa main sur son visage, tout comme lorsqu’elle évoqua ses pieds s’enfonçant dans le sable. Il retira ses bras autour de sa taille et s’avança vers elle alors qu’elle avançait à reculons. Reprendre son travail auprès de Roger… Lucious glissa ses mains dans les poches de son short et s’approcha de Katelyn pour marcher à ses côtés « Je ne veux pas que tu abandonnes tes rêves pour moi, pour être avec moi ou parce que j’aurais peur de te perdre. Parce qu’un jour ou l’autre, tu poseras ton regard sur moi en te demandant si tu n’as pas raté quelque chose dans ta vie. Tu sauras alors que je suis la cause de ton manque d’épanouissement professionnel et je ne veux pas de ça, et même si ça te semble invraisemblable sur le moment, tu m’en voudras tôt ou tard.». Il lui saisit la main pour l’arrêter de marcher « Kate ». Il détourna un instant le regard sur l’eau et reprit « Je te demande juste de ne pas risquer ta vie » et caressa sa joue avec douceur « Si tu dois partir quelques mois, je t’attendrais patiemment avec quelques escortes girls pour me satisfaire sexuellement en attendant ton retour du front » et il se mit à rire en levant les mains en signe d’abdication « Je plaisante ». Il l’embrassa et tout en gardant ses mains sur son visage, reprit « Ce que je veux dire c’est que je saurais m’effacer si besoin. Et puis je pourrais toujours te rendre visite si jamais tu me manques beaucoup trop pour qu’un appel ne suffise pas à étouffer mon manque de toi ». Il retira ses mains de son visage et déposa un baiser sur sa joue « Alors prends bien le temps d’y réfléchir ».


Revenir en haut Aller en bas
 
Charly
Charly
Féminin MESSAGES : 689
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 32
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t1560-boom-baby
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

4pni.bmp
Katelyn Thomas
J'ai 37 ans et je suis à NY. Dans la vie, je suis en galère et à la recherche d’un nouvel emploi et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

D’origine française, elle est arrivée il y a maintenant plus de 10 ans sur le sol américain. Parce qu’elle voulait changer de vie, d’horizon et tenter sa chance ici. Mais le rêve n’est pas tout à fait devenu réalité. Journaliste de métier, elle a passé plusieurs années à être reporter pour un journal tv d’une chaine que personne ne regarde, à devoir se taper tout les reportages les plus miteux. Ça fait deux semaines qu’elle s’est fait virée. Alors pour trouver le moyen de payer le loyer de son petit appartement, elle enchaîne petit boulot sur petit boulot.

Et si on essayait...  - Page 16 LonelyCourageousBactrian-size_restricted
Et si on essayait...  - Page 16 0b541d96a918c6485709e0596c14149c


avatar :copyright:️ Angie



« -oh si si j’adore même... » elle adorait l’idée. Ça sonnait très bien à ses oreilles. Kate laissa sa tête partir en arrière tout en riant. « -non surtout ne change rien, je serais pas m’y prendre avec une femme… et ta garde robe est très bien comme ça. » elle se sentait tellement légère et vivante lorsqu’elle était au près de lui. Elle aimait tant cet humour décalé qu’il était capable de mettre partout. Mais le sujet était sérieux. Il avait raison, elle devait penser à son avenir. Elle avait mis tout ça en pause, souhaitant quelques jours de repos, histoire de faire le point correctement. Tout s’était compliqué avec l’évacuation de l’équipe, l’accident de Jerry. Et puis des paramètres avaient changé. Aujourd’hui, il y avait Lucious dans sa vie, Jerry avait Charly… Kate était totalement consciente qu’elle était partie loin pour fuir son histoire avec le millionnaire qui la tenait serrer contre lui. Elle n’avait plus de raison de fuir. Même si elle avait adoré cette expérience, qu’elle ne regrettait pas du tout de l’avoir fait, actuellement elle voulait souffler un peu.

Tout en marchant, elle écouta avec attention ce que Lucious avait à lui dire. Elle entendait, et comprenait. La jeune femme lui fit face, souriant tendrement. C’était adorable de sa part d’insister. « -mais oui bien sur... » commenta la jeune femme au sujet des escortes. Elle répondit à ses lèvres, et à nouveau ce fut ce sourire tendre qui éclaira son visage. « -je vais y penser... » une sorte de promesse sans en être vraiment une. Elle glissa à nouveau sa main dans la sienne et après quelques pas, elle dit : « -je crois que je peux arrivé à trouver le même intérêt, la même envie de faire ce job sans être à l’autre bout du monde. Lorsque je ferais mon choix, je sais que tu le respectera. Mais si je décide de rester, ce qui sera sûrement le cas, crois moi tu n’en sera pas le seul responsable. » Kate espérait avoir répondu à ses craintes, et lui montrer qu’elle avait compris le message. Elle prendrait le temps de réfléchir correctement à tout ça. Un regard en coin, en petit sourire et elle se rapprocha pour passer son bras dans son dos, posant sa tête sur l’épaule de Lucious. A nouveau elle avait confirmation de son choix.

« -pourquoi tu n’habites pas ici tout le temps ? Cette plage, la maison… je dis pas que ton appartement ne me plais pas, loin de là. Mais ici c’est… c’est tellement paisible. » reposant aussi, exactement ce qu’il lui fallait. Elle laissa passer un petit silence avant de demander : « -j’ai une question à te poser, mais j’ai peur qu’elle obscurcisse la journée… » Elle redressa sa tête, posa son regard sur le beau blond avant de lui demandé s’il voulait bien s’asseoir un moment. Une fois face à l’océan, assis l’un à côté de l’autre elle ajouta : « -je demande. Si tu ne veux pas répondre, aucun souci d’accord ? » elle voulait savoir. Elle avait besoin de savoir en fait, c’était plutôt ça. Jusqu’à présent elle n’avait jamais été curieuse, elle avait toujours respecter son jardin secret. Mais maintenant, ils étaient ensemble, ils formaient un couple alors… « -Adam a sous entendu que tu avais eu des soucis… d’ordre psychologique… je peux aisément imaginé que tu es fais une dépression après la mort de Rachel... » elle n’avait jamais pris de pincette pour parler de son ex femme, elle n’allait pas commencer maintenant. Même si elle savait le sujet douloureux. En ayant dit tout ça à voix haute, elle se demanda ce qu’elle voulait vraiment savoir. Elle baissa les yeux sur ses mains passées au tour de ses genoux, avant de se mordre légèrement les lèvres. « -je… je crois que je veux juste savoir s’il a dit ça pour me faire peur ou changer d’avis ou s’il y a une part de vérité. » Elle releva les yeux vers l’eau et reprit : « -ça ne changera rien que je sache ou pas en faite… » ou en faite c’était totalement stupide d’avoir parlé de ça. Elle allait gâcher la journée toute seule… Du grand Kate…




Revenir en haut Aller en bas
 
Manhattan Redlish
Manhattan Redlish
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Icon : Tumblr/ gif : Tumblr

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

https://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903 https://www.letempsdunrp.com/t3787-bienvenue-dans-mon-humble-demeure#80057
Narnia

Et si on essayait...  - Page 16 Empty

mini_200614102940105353.png
Lucious Thompson
J'ai 43 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis raider d'entreprise et propriétaire d'un restaurant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire.


Je suis l'héritier d'une entreprise spécialisé en rachat d'entreprise en difficulté pour les démolir et les revendre en pièces détachées. Né avec une cuillère en or dans la bouche, je n'ai jamais manqué de rien, financièrement parlant, me permettant de vivre dans le luxe le plus total. Une bénédiction, certains dirons. Pour moi, c'est une vraie malédiction qui a coûté la vie à mon épouse, et qui me pousse à expérimenter tout ce que la vie peut offrir au plus grand désespoir de mon feu mon père lorsqu'il était encore de ce monde.
Et si on essayait...  - Page 16 200721081901211114
Et si on essayait...  - Page 16 200721081903387020


avatar :copyright:️ Bazzart


Son homme… C’était une sorte de consécration de son statut, qui pouvait paraître bien étrange au regard de l’éloignement qu’ils avaient, tous les deux, tentés d’instaurer afin de tourner la page. Un éloignement qui, finalement, les avait rapprochés plus que jamais et qui lui permettait, dorénavant, d’être défini comme étant l’homme de Katelyn. Une idée qui semblait ravir la jeune femme. Une jeune femme qui se mit à rire devant son humour déluré. Un rire qu’il aimait entendre et qui le faisait sourire « Alors tout est parfait » avant de déposer un baiser sur ses lèvres. Mais il devait reprendre son sérieux parce que le sujet abordé n’était pas sans conséquences. Lucious ne voulait pas que la jeune femme tire un trait sur sa vocation, sur ses projets d’avenir parce que, dorénavant, il faisait partie de sa vie « Merci » souffla-t-il, en ignorant sa remarque amusée sur les escortes girls. Elle le connaissait assez bien pour savoir qu’il était incapable de faire cela. Il passa ses doigts dans ses cheveux en écoutant sa réponse « Dès le moment où tu prends le temps de réfléchir et que ta décision ne te rend pas malheureuse, alors je n’y verrais rien à redire » et déposa un baiser sur sa tempe alors qu’elle passa son bras dans son dos, ce qu’il fit à son tour, comme si les quelques centimètres qui séparaient leurs deux corps étaient de trop.

Lucious se perdit dans la contemplation des environs en entendant la question de Katelyn « C’est paisible parce qu’on n’y ramène pas les soucis du travail en rentrant. C’est notre petit coin de paradis ici, notre refuge, notre abris contre le reste du monde. Mais il est défini ainsi parce que le reste du temps, nous avons un endroit où décharger tous nos soucis… Je ne suis pas sûr d’être très clair dans mon explication » tout en posant un regard interrogateur sur Katelyn. Il comprenait son souhait de venir vivre ici. Ce petit coin de paradis. Mais il était reposant, parce qu’il ne ramenait pas son ordinateur, son portable, sa paperasse et ses soucis dans ce bel endroit. C’était paisible parce qu’il était éloigné de tout et c’était ici qu’il pouvait recharger ses batteries lorsque cela était nécessaire. Il observa le sable s’écraser sous ses pieds lorsque sa petite-amie lui fit relever ses yeux azurs sur elle. Obscurcir cette si belle journée ? Il craignait la question « Ok… » et prit place sur le sol, ses avant-bras posés sur ses jambes pliées. Plus la jeune femme parlait, et plus il craignait la réponse « Tu commences à m’inquiéter Kate… » et c’était vrai. Son regard ne quitta pas la jolie brune jusqu’à ce qu’elle évoque Adam et son passé psychologique. Sa mâchoire se serra et il détourna son regard sur l’horizon, restant silencieux un moment… Changer d’avis ? Un regard presque froid se posa sur Katelyn durant une fraction de seconde, avant qu’il ne détourne, de nouveau, le regard sur l’horizon « Autant savoir maintenant avant que ça soit trop dur de me quitter si jamais c’est vrai ? ». Lorsqu’il eut fini sa phrase, il remarqua que son ton avait été dur et s’en voulu presque aussitôt. Il ferma alors les yeux avec force et souffla un « désolé » empli de culpabilité. Avec tout ce qu’il lui avait demandé de supporter, d’endurer, elle était là, à ses côtés, à l’aimer plus que jamais « Je ne voulais pas dire cela Kate… Excuse-moi… Tu es là, tu m’aimes avec mon passé, mes déboires et moi… ». Il ferma de nouveau les yeux. Il prit un moment pour lui. Plusieurs minutes de silence. Comme s’il menait une bataille intérieure. Devait-il lui mentir ? Ou tout lui dire ? Il posa un bref regard en sa direction et se décida presque naturellement « Je t’ai dit que ça faisait deux ans que je n’étais pas monté sur le toit de mon immeuble. Ce que je ne t’ai pas dit, c’était que cette dernière fois, je m’y étais rendu dans l’unique but de me jeter de ce dernier. Je voulais mourir. Je venais d’enterrer mon épouse. Je ne voyais pas comment je pouvais vivre sans elle. Alors je suis monté sur ce toit et je me suis avancé jusqu’au bord. Mon vertige m’a sauvé… » Il n’osa pas regarder la jeune femme, comme s’il avait honte de cette partie de son histoire « Je me suis effondré. C’est ma sœur qui m’a trouvé et qui m’a fait hospitalisé. Je suis resté interner cinq mois, ou peut-être six. Le premier mois, je faisais preuve d’une imagination débordante pour tenter de passer à travers la surveillance des gardiens afin d’en finir avec la vie. J’ai finalement accepté d’être soigné. J’ai été suivi par un psychologue a ma sortie pendant toute une année. J’ai appris à surmonter la douleur, ou plutôt je l’ai fait taire par l’alcool, la drogue, les soirées délurées que tu connais si bien ». Sa voix n’était pas assurée, presque cassée. Un mélange de honte, de culpabilité, de pleurs peut-être aussi. Il tourna la tête en direction de la jeune femme « Adam avait raison… Si tu veux changer d’avis, je comprendrais » avant de hausser les épaules et de regarder de nouveau l’horizon.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Et si on essayait...  - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Et si on essayait...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: