Partagez
 
 
 

 L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Empty

5QtXYjZ.png
Elijah Foley
J'ai 20 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis étudiant à l'Université et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une fille de ma promo et je le vis plutôt moyen. Tout est assez banal avec elle et , mes pensées sont sans cesse tournées vers une personne qui m'est interdite.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_inline_oxzprlmgPW1rqq37j_400

Elijah est un jeune étudiant , particulièrement brillant. Il s'intéresse surtout à la littérature et , est passionné de musique. Il fait du piano depuis plus de dix ans , mais n'a pas réussi le concours d'entrée du Conservatoire d'Helsinki. Depuis , il joue pour le simple plaisir de se perdre dans les arpèges.
Il est de nature plutôt discrète , évitant les fêtes des autres étudiants , craignant de tomber dans les même addictions que ses parents.
Il lit énormément, rêvant d'une romance comme dans les livres. En fait , c'est un grand rêveur , en général.

Son nom de famille de naissance est Niehminen. Il naît dans une famille de junkies , deux parents très jeunes , où tout l'argent passe dans la drogue. Ils aimaient leur fils malgré tout , mais leur addiction les a conduit à l'overdose. C'est Elijah qui les a trouvé le matin d'ailleurs, mais il avoue lui-même ne pas s'en souvenir. Il n'avait que 7 ans.
De ses véritables parents , le jeune homme ne conserve qu'une photo de famille et ses souvenirs de petit garçon. Il passe deux années dans un foyer à Helsinki , avant d'être adopté par les Foley.

Les Foley sont un couple d'anglais venu s'installer en Finlande depuis quelques années, proche de la quarantaine à l'époque, et l'homme était stérile. D'où l'adoption. Les Foley sont une famille aisé, et Elijah se voit offrir rapidement des cours de piano , ainsi que tous les livres qu'il désire et dévore.
Quelques années plus tard , Elijah choisira de porter leur nom officiellement, vouant pour eux la même affection qu'un enfant aurait pour ses réels parents. Il les appelle Papa et Maman , d'ailleurs.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Fjva

Il sort depuis octobre 2019 avec Amélie , une étudiante de la promo. Si les débuts étaient beaux , Elijah remarque bien vite qu'ils sont trop différents et que leur relation est fade. Néanmoins, son côté timide et , celui jaloux de sa copine le pousse à ne pas mettre fin à cette relation.
Il apprécie plus que de raison , l'attention toute particulière que lui offre Mika Korhonen. Il ressent toujours un grand plaisir à l'idée de parler avec elle , et se rend compte depuis quelques semaines , qu'il lui porte même de l'affection et de l'admiration. En plus , de l'attirance , évidement.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_phyra7ybMK1vi9kgso6_250


KJ Appa :copyright:️ EVIE
Je crois que je n'ai jamais été autant en colère de toute ma vie. Je n'en ai que faire des larmes que je vois poindre au creux de ses paupières. Des larmes de crocodiles , rien de plus. Je n'arrive toujours pas à croire qu'elle m'est allumé , pour me "larguer" maintenant. C'est infinement cruel...et...Je rêve. Ouais , je dois rêver .
Elle n'est pas sérieusement en train de rejeter la faute sur ma personne ? Maintenant , c'est moi qui suis à côté de la plaque ? Je ne crois pas un seul instant qu'elle m'aime. Sinon , elle ne me traiterait pas de la manière dont elle le fait. Elle n'essaierait pas de se tirer de cette situation , en retournant les rôles , pour me faire paraître comme le connard.
Connasse. Salope. Voilà, ce que tu m'inspire. Rien de plus.

J'ai la présence d'esprit de garder ces mots à l'intérieur de moi , pendant qu'elle me déverse sa propre colère. Elle me dégoûte encore plus. Elle pense que je l'insulte, parce qu'elle ne répond pas à mes attentes ? C'est elle qui ne comprend rien , je crois.
Je serre les poings un peu plus fortement. Je ne suis pas habitué à être en colère. Je suis toujours discret , dans ma réserve. Je ne veux pas exploser bêtement , et faire une connerie. Je ne veux pas me faire virer de l'université à cause de cette traînée.
Qu'on ne se parle plus ? Ah , mais ça me va très bien. Qu'elle sorte de ma vie , je m'en porterai mieux.

"Vous devriez vous remettre en question , avant de me rejeter la faute." , j'ajoute en ramassant mon sac à dos.

Elle m'ordonne de ficher le camp , ce à quoi je ne vais pas protester. Je sors de la pièce sans me retourner , pour qu'elle ne puisse pas voir mon visage baigné de larmes.

***

Je n'ai jamais vécu de ruptures si violente. Je n'en ai pas connu beaucoup , tout simplement. D'ailleurs , puis-je vraiment parler de rupture dans notre cas ? Il n'y a même pas eu de commencement d'histoire entre nous. Juste des moments de plaisirs interdits , qui me donnent envie de vomir, avec le recul.

Ça fait trois heures que je suis rentré de la fac , et je n'ai pas bougé de mon lit , une playlist de mes morceaux de piano préférés dans les oreilles. Du classique. Quelque chose d'apaisant , mais qui a aussi le mérite de me faire un peu plus pleurer.

Peut être que je n'aurai pas dû être si virulent avec Mika. Mais , je me suis senti tellement blessé ! Et , je le suis encore.
Je ne remarque pas que mon père est entré dans ma chambre , avant qu'il ne s'installe au bord de mon lit. Je retire mon casque , sachant qu'il ne me laissera pas tranquille si je me contente de l'ignorer.

"Tu n'es pas descendu pour dîner. Est ce que tout va bien , Eli ?"

"Non." , je répond honnêtement.

"Tu as rompu avec Amélie ? Je suis là pour en parler , tu sais. Et , ta mère aussi."

"Non , on est toujours ensemble mais..." , je soupire. Je ne peux pas lui raconter , c'est trop...intime.

"Mais ?"

"Je ne l'aime pas. Je ne crois pas. Pas autant que je devrai." , à ma grande surprise mon père sourit quelque peu. "Quoi ?"

"Ça fait quelques temps qu'on a remarqué que tu n'es plus si enthousiaste en parlant d'elle. Il y a quelqu'un d'autres c'est ça ?"

"Oui. Mais...on s'est fait du mal mutuellement, et je ne crois pas qu'elle ai de réels sentiments à mon égard." , je baisse les yeux. Je ne peux en dire plus. Papa passe une main dans mon dos , alors que je me suis redressé . "Je me sens perdu. Je ne sais pas si je dois aller m'excuser ou juste laisser tomber notre histoire impossible."

"Pourquoi impossible ? Si c'est à cause d'Amélie tu sais , ce n'est pas sain de rester dans une relation toxique et..."

"Tu aurais pu me dire plus tôt que tu trouve ma relation avec ma copine toxique." , je réplique ironique. "C'est pas le problème. Personne n'approuverait."

"Vraiment ? Tu sais qu'on te soutient ta mère et moi."


"Même si...nan laisse tomber." , je dis finalement en me laissant tomber dans mon lit. "Je suis fatigué. Je crois que je vais aller prendre une douche, et dormir." , mon père se relève du lit doucement.

"N'oublie qu'on veut juste que tu sois heureux. Et qu'on t'aime , Elijah." , je croise le regard de ma mère au coin de la porte , qui vient de parler.

"Tu as espionné la conversation ?" , j'en serai presque indigné. Ce sont vraiment des parents formidables.

***

Je n'ai pas rompu avec Amélie. Faut croire que je suis un peu con...ou un peu méchant . En fait , je me sers d'elle surtout pour ne pas avoir l'air ...seul ? Célibataire ? Pour faire croire que tout va bien ?
Pour faire rager ma professeure ? Oui , il y a définitivement de cela.

Cela fait plusieurs jours depuis notre dispute , et comme promis je ne lui adresse plus la parole après les cours. Je ne participe plus non plus , espérant juste qu'elle aura la décence de ne pas me détruire en baissant mes notes aux partiels. Amélie trouve la situation bizarre, alors j'ai généralisé mon comportement à tous les cours , et prétexte une fatigue qui ne me quitte pas.

En cours de littérature , je fais néanmoins exprès de paraître plus proche de ma copine , que d'habitude. Je lui tiens la main , je sais que Mika peut le voir de sa position , même là où nous sommes assis vers le fond. J'étais souvent devant , avant. J'échange des sourires , des blagues et des rires avec Amélie. C'est purement pour titiller ma professeure. C'est gamin , je sais. Mais , j'ai besoin de me consoler comme je le peux. Je ne peux pas lui parler , alors je l'ignore et profite d'un peu de bon temps avec ma copine. Cette dernière m'a souvent pris pour un con , c'est à mon tour de faire un peu pareil. Je n'aime pas trop cette idée mais...bon faut ce qu'il faut.

Je n'arrive pas à me sortir Mika de la tête . C'est comme une litanie agaçante qui ne veut pas s'achever.

Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2443
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Empty

tumblr_pfmx46UP2b1vg4u0oo4_250.gif
Mika Korhonen
J'ai 39 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis professeure de littérature à l'université et je m'en sors confortablement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis mariée à un homme que je n'aime plus, ainsi qu'amoureuse d'un jeune homme avec lequel je n'ai aucun avenir. Je le vis plutôt difficilement puisque je partage une sorte de colocation avec mon époux, quand je vois quotidiennement le jeune homme de mon coeur au bras d'une autre femme.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_inline_oh3uprDKZX1qlt39u_400
Son nom de jeune fille est Virtanen. (•) Elle s'est mariée très jeune, à l'âge de vingt ans, dès la fin de ces études universitaires (•) C'est à l'université qu'elle a rencontré celui qui est devenu son époux, justement : Matias Korhonen. (•) Ils n'avaient que dix-huit ans, mais pour eux ce fut un véritable coup de foudre. C'était l'évidence même, d'ailleurs : ils étaient deux âmes sœurs, destinés à finir leurs jours ensemble  (•) A l'âge de vingt-deux ans, Mika fait sa première fausse-couche. C'est l'occasion pour elle d'apprendre qu'elle souffre d'endométriose, et que son utérus n'est pas un terrain favorable à la grossesse  (•) A vingt-cinq ans, elle abandonne pour la première fois les tentatives pour faire un enfant. (•) C'est à trente-deux ans que son époux la convainc de renouveler les tentatives, bien que cela ce solde par un nouvel échec. Échec qu'elle ne sait toujours pas lui pardonner, d'ailleurs. (•) Depuis, le couple ne sait plus vraiment comment ce parler ni comment ce rapprocher à nouveau. Ils partagent l'appartement comme deux colocataires ce saluant souvent à peine, et cela encourage Mika a ce consacrer davantage à son travail à l'université, ainsi qu'à ces élèves qu'elle estime brillants. (•) Elle reconnait dans l'un d'entre eux, Elijah, son époux à l'âge de vingt ans. Cela la pousse à lui accorder toute l'attention dont il a besoin, bien qu'elle ce mente à elle-même quand à la soi-disant affection qu'elle lui porte. (•) Elle apprécie plus que de raisons son contact, et il se pourrait bien que cela l'entraîne à la faute, plusieurs fois.
L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Fjva
Autres faits intéressants :
(•) Elle débute une crise de la quarantaine.
(•) Son mari travaille dans la même université, en tant que professeur d'histoire.
L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_inline_oh3usgNbSq1qlt39u_400


Lauren German (c) beauty-or-beast
Les mots que j’adresse à Elijah n’ont aucun effet, malheureusement. Ils coulent sur lui comme les gouttes d’une pluie fines presque totalement imperceptible, et je comprends que mes larmes ne l’atteignent pas davantage. Pire : elles embrasent la haine qu’il me voue en cet instant, m’assurant que je n’ai plus à cœur de rester en sa présence. A quoi cela me servirait-il, du reste ? A me faire d’autant plus insulter, trainer dans la boue de sa colère ? Non merci. Je lui ordonne donc de quitter mon amphithéâtre sur le champ, tandis que je me surprends à être heureuse que mon étudiant y consente sans proférer de menaces à mon encontre. Il me dit bien de me remettre en question mais… Cela n’est rien en comparaison des mots qu’il retenait à mon encontre, bien plus violents que ces derniers. Risque-t-il de se venger les jours prochains ? Je ne crois pas, non. Il tient à la réussite de ses examens autant que je tiens à ma licence d’enseignement. Toutefois, rien ne l’interdira plus de me poursuivre pour harcèlement sexuel dès qu’il sortira diplômé de cette université ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je n’ai plus le sentiment de connaître le jeune homme qui vient de partir, et je redoute plus que de raisons ses foudres à venir. Le mieux est que je m’en tienne à cette parole à laquelle je me suis engagée : ne plus lui adresser la parole en dehors des cours. Il n’aura plus aucune motivation à me faire payer nos deux aventures passées, là où je pourrai réellement tiré un trait sur cette histoire. Oui. Même si cela me fait beaucoup de mal, je sais que c’est la meilleure décision que j’ai prise au cours de ces derniers jours. Je chasse par conséquent mes larmes d’un revers vengeur pour rassembler mes affaires, déterminée, puis quitte à mon tour l’université, redoutant plus que de raison le contenu des jours à venir.

(…)

C’est un véritable enfer. Qu’importe le détour que je fais dans l’enceinte de l’université pour ne plus croiser Elijah, il est toujours sur ma trajectoire avec sa connasse de petite amie. Le fait-il exprès, à la fin ?! A-t-il décidé de me torturer psychologiquement pour l’affront qu’il estime avoir subit !? Je ne saurai le dire. Mais ce que je sais : c’est que je souffre autant que je jalouse cette petite pimbêche suspendue à son cou. Pourquoi reste-t-il avec elle, bon sang !? Son comportement n’est-il pas autant méprisable que le mien !? Il est préférable que je ne le sache pas. Je pourrai encore être accusé d’harcèlement, si je me laissais tentée à ne serait-ce que lui poser la question. Et cela va à l’encontre de ma décision à son sujet. Je subis donc ce petit manège silencieusement, le cœur broyé par la douleur, dans l’attente que je ne puisse plus la supporter.

Qui sait : tu gagneras peut-être ma démission, Elijah ?


(…)

Nous y sommes. Elijah est parvenu à me dégouter de mes cours de littératures, et c’est à peine si j’ai encore la passion d’écouter mes élèves débattant sur les grandes questions des œuvres littéraires que j’ai mise au programme. Pourquoi m’y intéresser ? Le seul élève qui m’apportait des remarques pertinentes, a décidé de flirter ouvertement avec sa petite amie sous mes yeux, se fichant complètement du mal qu’il peut me faire.

Pourquoi refuses-tu de voir que tu me fais du mal ? Pourquoi t’obstines-tu à pardonner ces erreurs à elle, là où tu condamnes les miennes ? Est-ce parce que je suis une adulte ? Est-ce parce que je suis sensée être la voix de la raison ? Nous faisons tous des conneries, Elijah. Même à presque quarante ans. Alors cesse de me torturer de la sorte, je t’en conjure.

« _ Madame Korhonen ? Je sors de mes pensées, dès que la voix de l’une de mes étudiantes m’interpelle.
_ Oui ? Je demande machinalement, consciente que tous mes élèves ont notés un changement radical de comportement chez moi depuis cette fameuse « dispute ».
_ Pourquoi débattons-nous sur le duel entre Tybalt et Mercutio ? Il n’apporte rien à l’œuvre ? »

Depuis quand sommes-nous arrivés à cette partie de l’histoire ? Est-ce l’un d’entre eux qui l’a initié ? Je m’interroge, quand j’entends le rire d’Amélie fendre l’amphithéâtre, m’exaspérant au plus haut point.

« _ Puis-je savoir ce qui vous amuse, Mademoiselle ? Je siffle fortement, attirant autant son attention que celle du garçon qui ne quitte jamais mes pensées, mes regrets.  
_ Euh…
_ Ne soyez pas timide, enfin. Faites donc profiter vos camarades de votre réflexion si amusante sur le duel qui oppose Tybalt à Mercutio !
_ Je… »

Elle se liquéfie sur place. Elle ne comprend rien à ce que je raconte, et je jette un regard noir à son voisin, ne saisissant réellement pas ce qu’il lui trouve encore de plaisant.

Tu devrais être avec moi, aussi monstrueuse me trouves-tu. Je t’entraînerais plus vers la réussite que cette illettrée, pas fichue d’aligner deux lignes sans faire une monumentale faute d’orthographe.

« _ Vous ? Je la presse, grimpant les marches jusqu’à leur rang, dans le fond, où se taire les cancres.
_ Je.
_ Vous riiez à la blague de votre camarade, me trompe-je ? Je termine pour elle, froidement.
_ Oui. Admet-elle, les mâchoires serrées de colère contre moi.
_ Bien. Puisque la littérature ne semble pas vous intéressez : je vous invite à quitter mon cours immédiatement, et à n’y revenir que lorsque vous serez décidés à vous y intéressez sincèrement. Ils me dévisagent tout deux, les yeux ronds. _ Allez ! Dehors ! »

Il a voulu jouer. Il a perdu. Je rejoins le bas de l’amphithéâtre, où ils passent bientôt pour en sortir, avant que je ne reprenne le cours.

« _ Voyez, nous avons l’exemple type que la médiocrité entraîne les meilleurs à prendre les mauvaises décisions. Je reprends, faisant un parallélisme avec mon étudiant et sa petite amie. _ Quand Tybalt, remplie de haine, décide de provoquer en duel son ennemi de toujours, Mercutio : il provoque sa propre chute. A Elijah, qui est sur le point de sortir. _ Mais je ne suis pas Roméo, Monsieur Foley. La vengeance n'est pas mon mécanisme de défense. Je vous accorde donc la liberté de revenir à mon cours dès demain, si vous consentez enfin à vous recentrez sur le principal : votre avenir. »

Ce n’est pas moi ou ce bref « nous » qui compte, en ce moment. C’est ce qu’il va devenir. Et c’est parce que je n’ai de cesse de l’aimer que je m’en inquiète.

Si tu acceptais de me voir réellement, tu le saurais.


@Elsy


L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Empty

5QtXYjZ.png
Elijah Foley
J'ai 20 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis étudiant à l'Université et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une fille de ma promo et je le vis plutôt moyen. Tout est assez banal avec elle et , mes pensées sont sans cesse tournées vers une personne qui m'est interdite.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_inline_oxzprlmgPW1rqq37j_400

Elijah est un jeune étudiant , particulièrement brillant. Il s'intéresse surtout à la littérature et , est passionné de musique. Il fait du piano depuis plus de dix ans , mais n'a pas réussi le concours d'entrée du Conservatoire d'Helsinki. Depuis , il joue pour le simple plaisir de se perdre dans les arpèges.
Il est de nature plutôt discrète , évitant les fêtes des autres étudiants , craignant de tomber dans les même addictions que ses parents.
Il lit énormément, rêvant d'une romance comme dans les livres. En fait , c'est un grand rêveur , en général.

Son nom de famille de naissance est Niehminen. Il naît dans une famille de junkies , deux parents très jeunes , où tout l'argent passe dans la drogue. Ils aimaient leur fils malgré tout , mais leur addiction les a conduit à l'overdose. C'est Elijah qui les a trouvé le matin d'ailleurs, mais il avoue lui-même ne pas s'en souvenir. Il n'avait que 7 ans.
De ses véritables parents , le jeune homme ne conserve qu'une photo de famille et ses souvenirs de petit garçon. Il passe deux années dans un foyer à Helsinki , avant d'être adopté par les Foley.

Les Foley sont un couple d'anglais venu s'installer en Finlande depuis quelques années, proche de la quarantaine à l'époque, et l'homme était stérile. D'où l'adoption. Les Foley sont une famille aisé, et Elijah se voit offrir rapidement des cours de piano , ainsi que tous les livres qu'il désire et dévore.
Quelques années plus tard , Elijah choisira de porter leur nom officiellement, vouant pour eux la même affection qu'un enfant aurait pour ses réels parents. Il les appelle Papa et Maman , d'ailleurs.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Fjva

Il sort depuis octobre 2019 avec Amélie , une étudiante de la promo. Si les débuts étaient beaux , Elijah remarque bien vite qu'ils sont trop différents et que leur relation est fade. Néanmoins, son côté timide et , celui jaloux de sa copine le pousse à ne pas mettre fin à cette relation.
Il apprécie plus que de raison , l'attention toute particulière que lui offre Mika Korhonen. Il ressent toujours un grand plaisir à l'idée de parler avec elle , et se rend compte depuis quelques semaines , qu'il lui porte même de l'affection et de l'admiration. En plus , de l'attirance , évidement.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_phyra7ybMK1vi9kgso6_250


KJ Appa :copyright:️ EVIE
Roméo et Juliette.
Encore une fois.
Faut croire que ça nous suit , un peu plus que je ne le pensais.

Elle ne pourrait pas faire l'effort de changer de sujet ? Au moins , on "débat" sur le duel , pas encore une fois sur le fait de savoir si se suicider par amour est normal ou complètement stupide.

J'observe toujours du coin de l'œil ma professeure. J'ai beau lui avoir craché toutes ces horreurs , avoir toujours l'impression qu'elle s'est fiché de moi , je ne peux m'empêcher de la trouver fascinante.

Mais , Amélie accapare mon intention. Elle ne se souvient plus du duel entre Tybalt et Mercutio. Dommage. Fallait lire l'oeuvre à la base , pas se poser ses questions maintenant en plein cours.
Je devrais lui dire cela : qu'elle est profondément stupide et n'est rien d'autre pour moi qu'un instrument de vengeance.
C'est affreux , en réalité. Je change totalement de personnalité , en a peine quelques jour suite à...suite à quoi ? Un chagrin d'amour ?

Bref , comme toujours , au lieu de dire la vérité à Amélie , je sors une connerie. Soyons honnêtes , ce que j'ai dit n'a rien de particulièrement hilarant. C'est juste une remarque stupide , au sujet de l'étudiant qui vient d'interroger Korhonen , et je ne pensais même pas que cela la ferait tant rire.
Bah , je vais pas réellement m'en plaindre quelle rie à mes blagues , qui n'en étaient même pas.

Cela dit , j'ai envie de rentrer six pieds sous terres , quand Amélie se met à rire si fort dans l'amphithéâtre. Nous sommes en cours , bordel. Je veux bien qu'elle se moque du sujet en question , mais c'est pas une raison pour nous faire si bruyamment remarqué.
Oui , je veux énerver Mika , bien entendu , mais de manière plus discrète , plus sournoise.

Forcément , ma copine attire bien trop l'attention de la professeure , qui se met à l'interroger. Elle peut lui poser autant de questions qu'elle le souhaite , Amélie n'a pas lu l'oeuvre donc...Tiens , j'ai même le droit à un regard noir. Me voilà très impressionné...Sérieusement , je me contente de hausser les sourcils comme si la situation ne m'importait guère , alors que Mika monte les marches.

Évidemment que ce qui se passe me gêne. Je voulais attirer l'attention de Korhonen , la faire regretter mais...Je n'aime pas cette lueur de déception que je lis au fond de ses prunelles. Je n'aime pas le fait qu'elle me voit si différemment . Qu'elle me compare à la crétinerie d'Amélie, qui ne trouve rien de mieux à faire que marmoner le fait que ma blague est la raison de son hilarité. Je me retiens de soupirer...avant d'ouvrir des yeux ronds.

Attends , je rêve là ?
Korhonen nous vire de son cours ?
Sérieusement ?
Comme ça, pour une histoire de rire ?
C'est quoi le problème ?
À moins que j'ai enfin réussi à la vexer ?
Je ne sais pas. Je ne crois pas , étant donné le regard qu'elle nous lance.

Je récupère mes affaires , le visage fermé , avant de descendre les marches , n'attendant ma copine que pour la forme. Je tourne mes yeux vers ma professeure à ses mots.
Qu'est ce qu'elle croit me faire ? Une faveur ? Insinuer devant la centaine d'étudiants que Amélie me tire vers le bas ce n'est pas très sympathique. Quoique , la jeune fille n'a sûrement rien compris , mais ce n'est pas le problème .
Et , oui la vengeance est peut être mon mécanisme de défense .
Et , alors ? Ça vous pose un problème ?

Je ne dis rien de tout cela , bien sûr . Je ne veux pas être viré de la fac , pour un truc aussi con. Je ne réponds rien , parce que tout le monde me dévisage et que je veux juste sortir de cette salle. Je me contente donc de hocher la tête, avant de sortir pour suivre Amélie.

"Qu'elle connasse cette Korhonen !" , râle ma copine quand nous sommes à l'extérieur du bâtiment. "J'y crois pas qu'elle ai osé nous virer."


"T'avais qu'à pas glousser comme une idiote." , je réplique méchamment . Je le fais rarement mais là j'ai pas ou me retenir. Je ne la regarde pas d'ailleurs , occupé à envoyer un texto à un étudiant , pour qu'il me passe ses notes après le cours.

"Je te demande pardon ?" , et la voilà qui hausse le ton comme une hystérique.

"Je n'avais rien dit de drôle. Maintenant , à cause de tes conneries je vais perdre un temps fou à rattrapper ce cours." , je ne lève toujours pas les yeux. Faut que ça sorte , mais en même temps je reste timide face à elle.

"Oh , je vois. T'es vexé qu'elle t'ai viré alors que t'es son chouchou. Les gosses de riches aiment pas être frustrés." , je quitte enfin mon téléphone des yeux.

"Tu es complètement à côté de la plaque , Amélie. J'hallucine." , je commence à m'énerver. "Pour profiter de la thune de mes parents , ta pas de problème je crois !"

"Ça n'a rien à voir ! Tu te comporte comme un enfant hyper gâté !"

"Nan mais tu t'es vu toi ? À me réclamer sans cesse des cadeux , des restaurants ? Tu sors avec moi uniquement parce que j'ai de l'argent . Alors , tu sais quoi ? Dégage , maintenant."

"T'es qu'un pauvre con , Elijah !" , elle me crache à la figure.

"Va te faire foutre !" , cette fois , elle me gifle sans retenue. Sa main claque contre ma joue , et je serre les dents pour ne pas perdre le contrôle de moi-même .

"C'est fini entre nous."

"Nan , sérieusement ?" , je réplique en la plantant là. Une bonne chose de faite , même si je me serai épargné la claque.

***

Il n'a fallu que une heure à Amélie pour me renvoyer un message. Je l'ai ignoré , avant de finalement bloqué son numéro. J'ai suivi mes autres cours de la journée. Mais , maintenant je retourne vers l'amphithéâtre où se trouve encore Mika. Je ne sais pas trop ce que j'essaie de faire. Probablement rien , en réalité.
La porte est ouverte , mais je toque doucement avant d'entrer. Je ne fais que quelques pas , et reste à bonne distance de son bureau.

"Je venais juste m'excuser pour mon comportement de toute à l'heure. Je vous assure que ça ne se reproduira plus." , je souffle rapidement , sans oser la regarder dans les yeux. Pourquoi est ce que je fais ça ? "Excusez-moi pour le dérangement. Je...Je vais y aller." , comment se rendre ridicule...Je tourne vivement sur moi même , et commence à me diriger vers la sortie.



L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2443
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Empty

tumblr_pfmx46UP2b1vg4u0oo4_250.gif
Mika Korhonen
J'ai 39 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis professeure de littérature à l'université et je m'en sors confortablement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis mariée à un homme que je n'aime plus, ainsi qu'amoureuse d'un jeune homme avec lequel je n'ai aucun avenir. Je le vis plutôt difficilement puisque je partage une sorte de colocation avec mon époux, quand je vois quotidiennement le jeune homme de mon coeur au bras d'une autre femme.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_inline_oh3uprDKZX1qlt39u_400
Son nom de jeune fille est Virtanen. (•) Elle s'est mariée très jeune, à l'âge de vingt ans, dès la fin de ces études universitaires (•) C'est à l'université qu'elle a rencontré celui qui est devenu son époux, justement : Matias Korhonen. (•) Ils n'avaient que dix-huit ans, mais pour eux ce fut un véritable coup de foudre. C'était l'évidence même, d'ailleurs : ils étaient deux âmes sœurs, destinés à finir leurs jours ensemble  (•) A l'âge de vingt-deux ans, Mika fait sa première fausse-couche. C'est l'occasion pour elle d'apprendre qu'elle souffre d'endométriose, et que son utérus n'est pas un terrain favorable à la grossesse  (•) A vingt-cinq ans, elle abandonne pour la première fois les tentatives pour faire un enfant. (•) C'est à trente-deux ans que son époux la convainc de renouveler les tentatives, bien que cela ce solde par un nouvel échec. Échec qu'elle ne sait toujours pas lui pardonner, d'ailleurs. (•) Depuis, le couple ne sait plus vraiment comment ce parler ni comment ce rapprocher à nouveau. Ils partagent l'appartement comme deux colocataires ce saluant souvent à peine, et cela encourage Mika a ce consacrer davantage à son travail à l'université, ainsi qu'à ces élèves qu'elle estime brillants. (•) Elle reconnait dans l'un d'entre eux, Elijah, son époux à l'âge de vingt ans. Cela la pousse à lui accorder toute l'attention dont il a besoin, bien qu'elle ce mente à elle-même quand à la soi-disant affection qu'elle lui porte. (•) Elle apprécie plus que de raisons son contact, et il se pourrait bien que cela l'entraîne à la faute, plusieurs fois.
L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Fjva
Autres faits intéressants :
(•) Elle débute une crise de la quarantaine.
(•) Son mari travaille dans la même université, en tant que professeur d'histoire.
L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_inline_oh3usgNbSq1qlt39u_400


Lauren German (c) beauty-or-beast
Je… Ma réaction a été disproportionnée, je crois. Jamais je n’aurai dû chasser Elijah de mon cours tel que je viens de le faire et… j’en prends irrémédiablement conscience quand mes prunelles croisent brièvement les siennes, avant son départ.

Pardonne-moi, je t’en supplie. Je ne supportais simplement pas de te voir me narguer avec cette pimbêche d’Amélie.
Je n’ai fais que te rendre la monnaie de ta pièce, non ?

Pourrais-je seulement lui soumettre ces excuses oralement à l’avenir ? Je ne crois pas, non. Nous sommes d’accord pour qu’il n’y ait plus un seul échange entre nous deux depuis notre toute dernière dispute dans ce même amphithéâtre, alors je doute qu’il change d’opinion après l’affront que je viens de lui faire. L’exposer devant tout les étudiants en soulignant sa nouvelle médiocrité ? C’est aussi bas que lui me titillant en tripotant cette idiote d’Amélie juste sous mon nez. C’est elle que je devrais saquer, d’ailleurs. Elle n’a que des mauvais résultats, constamment. Je tente de chasser ses pensées pour reprendre le reste de mon cours, mais mon regard s’attarde souvent sur cette place désormais vide : celle d’Elijah.
Pourquoi est-ce que je ne fais que des conneries avec lui ?


(…)


Le reste de la journée se passe sans encombre. Les étudiants des autres cours ne sont pas spécialement captivants, bien qu’ils donnent tout de même du corps au débat évoquant le duel opposant Tybalt à Mercutio, et je parviens à me sortir temporairement mon étudiant de la tête. Du moins, jusqu’à ce que la cloche tinte pour la dernière fois de la journée. Ensuite, il retrouve sa place au cœur de mes pensées, de mes regrets, m’encourageant toujours plus à partir en même temps que mes élèves, afin de me rouler en boule dans un plaid, à dévorer de la glace devant la télévision. Je sais : c’est très cliché. Mais le sucre est ce qu’il y a de plus réconfortant dans ma situation. Je me prépare donc à partir, quand un professeur de littérature anglaise me demande mon avis sur l’une des œuvres qu’il traite en version original durant ses cours. Ces élèves ont notés quelques différences entre nos deux versions, et nous débattons un instant sur la question.

« _ Il serait intéressant d’en faire un parallélisme, qu’en dis-tu ? Me demande-t-il finalement, trouvant notre échange autant fascinant pour nous que pour nos étudiants.
_ En effet. Cela démontrerait qu’une œuvre trouve sa singularité autant chez son auteur que son traducteur. Je confirme, appréciant l’idée.
_ L’idéal serait que l’on se fasse chacun une fiche avec nos compte-rendu de l’œuvre, autant du point de vue du texte que de l’auteur. Pourrais-tu me fais ça pour demain ? »

Je comptais me morfondre devant ma télévision avec mon ami Häagen-Dazs mais… me plonger à corps perdu dans ce boulot supplémentaire sera surement plus salvateur pour mes hanches. J’accepte donc immédiatement, avant de m’installer à mon bureau pour commencer. Je préfère travailler ici, en effet. J’ai toutes mes notes dans mon bureau, et je travaillerai plus efficacement si je n’ai pas mon époux qui évolue autour de moi, en répétant ses notes pour la conférence qu’il donne prochainement. Je commence donc à rédiger ma fiche, quand on toque à la porte de mon amphithéâtre, toujours ouverte.

« _ M’oui ? »

Dis-je concentrée, avant de regarder l’identité de mon visiteur, intriguée. Elijah ? Qu’est-ce qu’il fiche ici ? Est-il venu me reprocher de l’avoir viré de mon cours ? Si c’est le cas : il a totalement raison. Je. Quoi ? Il me fait part de ces excuses quant à son comportement précédent, avant de me certifier que cela ne se reproduira plus ? Je… Vraiment ? Je… J’ai le sentiment d’halluciner, là. Que suis-je sensée faire, d’ailleurs ? Le laisser partir, sans dire un mot ? Ce serait l’attitude la plus en raccord avec notre décision de n’avoir aucun échange mais, subitement, je prends la décision de le retenir quelques minutes.

« _ Un instant, Monsieur Foley. Dis-je rapidement, bien que doucement, de sorte qu’il s’arrête de marcher. _ J’ai conscience que mon comportement de tout à l’heure ait pu vous paraître totalement déplaisant mais, sachez que je tiens à votre réussite autant que vous n’y tenez vous même. Je suis donc heureuse que vous consentiez à vous remettre sur la bonne voie, et ce sans que je n’ai le besoin de vous rappeler à l’ordre ultérieurement. Je marque une pause, hésitante. _ Je… Vous ne me croirez certainement pas mais… je regrette sincèrement de vous avoir ainsi exposé devant le reste de vos camarades. J’ai agis sur le coup de l’impulsivité que m’inspirait la jalousie que j’éprouvais à vous voir si proche de votre camarade et… j’ai exagérée quant à mon choix de vous exclure tout deux de mon cours. Bien que je ne regrette pas pour cette pétasse qui lui sert de petite amie. Elle méritait amplement de finir dans le couloir. _ J’ai déjà gâchée notre relation en faisant des choix égoïstes, allant à l’encontre de mes propres sentiments, alors par pitié, Elijah, ne me laissez pas gâché vos études à présent. Épargnez moi la vision de votre bonheur auprès de cette fille et… »

Et quoi ? Essayons de faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes ? J’en ai marre de me brimer pour des excuses de merdes. Je ne suis pas sa mère, à la fin. Je ne le regarde clairement pas comme une mère le fait avec son fils, d’ailleurs. Il est donc grand temps que je cesse de le materner, et que je cesse également de me torturer l’esprit en m’interdisant de l’aimer.

« _ Laissons-nous une chance ? »

C’est assez culotté comme conclusion ; mais au moins je serai fixée. Je saurai s’il m’aime autant que je l’aime et… advienne que pourra. Je suis même prête à démissionner s’il estime que c’est du harcèlement sexuel par une professeure mal-baisée par son mari. Mais je ne veux plus passer une journée sans me fondre dans ses bras, sans l’embrasser. Je veux qu’il soit avec moi, auprès de moi, et ce qu’importe ce que dise la morale.


@Elsy


L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Elsy
Elsy
MESSAGES : 733
INSCRIPTION : 02/11/2019
RÉGION : Alsace
CRÉDITS : /

UNIVERS FÉTICHE : SF
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Narnia

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Empty

5QtXYjZ.png
Elijah Foley
J'ai 20 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis étudiant à l'Université et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec une fille de ma promo et je le vis plutôt moyen. Tout est assez banal avec elle et , mes pensées sont sans cesse tournées vers une personne qui m'est interdite.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_inline_oxzprlmgPW1rqq37j_400

Elijah est un jeune étudiant , particulièrement brillant. Il s'intéresse surtout à la littérature et , est passionné de musique. Il fait du piano depuis plus de dix ans , mais n'a pas réussi le concours d'entrée du Conservatoire d'Helsinki. Depuis , il joue pour le simple plaisir de se perdre dans les arpèges.
Il est de nature plutôt discrète , évitant les fêtes des autres étudiants , craignant de tomber dans les même addictions que ses parents.
Il lit énormément, rêvant d'une romance comme dans les livres. En fait , c'est un grand rêveur , en général.

Son nom de famille de naissance est Niehminen. Il naît dans une famille de junkies , deux parents très jeunes , où tout l'argent passe dans la drogue. Ils aimaient leur fils malgré tout , mais leur addiction les a conduit à l'overdose. C'est Elijah qui les a trouvé le matin d'ailleurs, mais il avoue lui-même ne pas s'en souvenir. Il n'avait que 7 ans.
De ses véritables parents , le jeune homme ne conserve qu'une photo de famille et ses souvenirs de petit garçon. Il passe deux années dans un foyer à Helsinki , avant d'être adopté par les Foley.

Les Foley sont un couple d'anglais venu s'installer en Finlande depuis quelques années, proche de la quarantaine à l'époque, et l'homme était stérile. D'où l'adoption. Les Foley sont une famille aisé, et Elijah se voit offrir rapidement des cours de piano , ainsi que tous les livres qu'il désire et dévore.
Quelques années plus tard , Elijah choisira de porter leur nom officiellement, vouant pour eux la même affection qu'un enfant aurait pour ses réels parents. Il les appelle Papa et Maman , d'ailleurs.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Fjva

Il sort depuis octobre 2019 avec Amélie , une étudiante de la promo. Si les débuts étaient beaux , Elijah remarque bien vite qu'ils sont trop différents et que leur relation est fade. Néanmoins, son côté timide et , celui jaloux de sa copine le pousse à ne pas mettre fin à cette relation.
Il apprécie plus que de raison , l'attention toute particulière que lui offre Mika Korhonen. Il ressent toujours un grand plaisir à l'idée de parler avec elle , et se rend compte depuis quelques semaines , qu'il lui porte même de l'affection et de l'admiration. En plus , de l'attirance , évidement.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_phyra7ybMK1vi9kgso6_250


KJ Appa :copyright:️ EVIE
Je ne sais pas ce que je suis venu faire ici. Ce que je suis venu chercher. Nous étions d'accord pour éviter tout contact entre nous et...j'ai brisé cet accord pour venir quémander son pardon , comme un jeune enfant que l'on a trop vivement grondé.
C'est absolument pitoyable. Je m'attends à tout moment à ce qu'elle me jette , me renvoie à la figure mes piètres excuses , mais il n'y a que du silence.

Alors , je me retourne vers la sortie timidement , pour vite quitter cet endroit , cette femme qui me hante. Nous devons nous éloigner , impérativement. Ça en devient vital , tant je souffre de cette proximité après les mots que je lui ai craché, il y a quelques jours.

Sa voix m'arrête quand je suis à hauteur de la porte. Je me fige instantanément, me retournant très doucement vers elle , pour croiser son regard.
Mon cœur s'emballe une nouvelle fois.
N'espère rien , Elijah. Rien de bon ne peut sortir de tout cela.

Je sais que sa réprimande passée ne visait qu'à me remettre sur le droit chemin , et je hoche doucement la tête pour faire signe que je l'ai bien compris. Elle affirme regretter de m'avoir affiché devant l'entièreté des étudiants et.. , je suis plutôt heureux de entendre.
Car soyons honnêtes , c'était loin d'être agréable de se faire devisager de la sorte. Mais , je ne peux empêcher un petit sourire timide de se fondre sur mon visage , quand elle m'avoue que c'est sa jalousie à l'encontre d'Amélie qui la poussé à agir ainsi. C'est agréable à entendre que ma petite manipulation a tout de même servie à quelque chose.

Ces derniers mots me mettent un véritable coup sur le crâne.
Est-elle sérieuse ? Sincère ? Ce n'est pas un autre mauvais coup ?

"Je....euh..." , je bredouille ne sachant pas quoi répondre . Je suis totalement perdu.

"Vous le pensez vraiment ? Définitivement ?" , je parviens à demander , fermant doucement la porte. Je me rapproche un peu d'elle , mais pas trop non plus.

"Je sais que mon comportement avec Amélie était totalement puérile . Je voulais attirer votre attention , blessé comme je l'étais et...c'était stupide. Excusez-moi ." , je souffle en évitant son regard repris par ma timidité .

"Je l'ai quitté juste avant , conscient que ça allait trop loin." , je rajoute un peu plus bas , pour lui faire savoir que j'aurai pris cette décision même sans sa proposition.
Je garde mes mains dans mes poches , mon sac à mes pieds.

"Je suis tellement désolé de vous avoir craché tant d'horreur. Je...Je voulais juste..." , j'essuie rapidement une larme qui menaçait de couler sur ma joue.

"J'ai tant espéré vivre quelque chose avec vous, et le changement d'avis m'a brisé. Je suis amoureux de vous. Sincèrement . Je veux plus que tout que l'on s'accorde une chance. Mais définitivement. Pas de changement d'avis dans deux jours." , je finis dans un murmure les yeux collés au sol.



L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 QYEd
Revenir en haut Aller en bas
 
The Whole 9
The Whole 9
Féminin MESSAGES : 2443
INSCRIPTION : 31/01/2019
RÉGION : Les Hauts de France
CRÉDITS : (c) google image (avatar & gifs profil/signature)

UNIVERS FÉTICHE : City, Science-Fiction et Fantastique. (Si possible dans un contexte inventé, j'y suis plus à mon aise)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

https://www.letempsdunrp.com/t2780-l-ecriture-est-parole-et-sile https://www.letempsdunrp.com/t2787-mon-repertoire-de-rps-oui-je-suis-vachement-originale-dans-le-titre#59583 https://www.letempsdunrp.com/t2809-mes-multiples-personnalites-sur-ltdrp#60671
flower

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Empty

tumblr_pfmx46UP2b1vg4u0oo4_250.gif
Mika Korhonen
J'ai 39 ans et je vis à Helsinki, Finlande. Dans la vie, je suis professeure de littérature à l'université et je m'en sors confortablement. Sinon, grâce à ma malchance, je suis mariée à un homme que je n'aime plus, ainsi qu'amoureuse d'un jeune homme avec lequel je n'ai aucun avenir. Je le vis plutôt difficilement puisque je partage une sorte de colocation avec mon époux, quand je vois quotidiennement le jeune homme de mon coeur au bras d'une autre femme.

L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_inline_oh3uprDKZX1qlt39u_400
Son nom de jeune fille est Virtanen. (•) Elle s'est mariée très jeune, à l'âge de vingt ans, dès la fin de ces études universitaires (•) C'est à l'université qu'elle a rencontré celui qui est devenu son époux, justement : Matias Korhonen. (•) Ils n'avaient que dix-huit ans, mais pour eux ce fut un véritable coup de foudre. C'était l'évidence même, d'ailleurs : ils étaient deux âmes sœurs, destinés à finir leurs jours ensemble  (•) A l'âge de vingt-deux ans, Mika fait sa première fausse-couche. C'est l'occasion pour elle d'apprendre qu'elle souffre d'endométriose, et que son utérus n'est pas un terrain favorable à la grossesse  (•) A vingt-cinq ans, elle abandonne pour la première fois les tentatives pour faire un enfant. (•) C'est à trente-deux ans que son époux la convainc de renouveler les tentatives, bien que cela ce solde par un nouvel échec. Échec qu'elle ne sait toujours pas lui pardonner, d'ailleurs. (•) Depuis, le couple ne sait plus vraiment comment ce parler ni comment ce rapprocher à nouveau. Ils partagent l'appartement comme deux colocataires ce saluant souvent à peine, et cela encourage Mika a ce consacrer davantage à son travail à l'université, ainsi qu'à ces élèves qu'elle estime brillants. (•) Elle reconnait dans l'un d'entre eux, Elijah, son époux à l'âge de vingt ans. Cela la pousse à lui accorder toute l'attention dont il a besoin, bien qu'elle ce mente à elle-même quand à la soi-disant affection qu'elle lui porte. (•) Elle apprécie plus que de raisons son contact, et il se pourrait bien que cela l'entraîne à la faute, plusieurs fois.
L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Fjva
Autres faits intéressants :
(•) Elle débute une crise de la quarantaine.
(•) Son mari travaille dans la même université, en tant que professeur d'histoire.
L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Tumblr_inline_oh3usgNbSq1qlt39u_400


Lauren German (c) beauty-or-beast
Je me sens terriblement nerveuse tout d’un coup. J’ai le sentiment que mon avenir se tient entre les mains du jeune homme qui fut mon amant et, angoissée, je redoute plus que de raison la réaction qu’il aura à la question que je viens de lui formuler. Elle est culottée, du reste. Elle ne fait sens avec aucun de mes discours précédents à son encontre mais… elle est le simple résultat de mon cœur vibrant d’amour pour lui. Alors… la gorge rendu sèche par l’anxiété, j’observe les moindres mouvements du jeune homme, cherchant à déceler toute seule son ressenti sur le sujet. Va-t-il me rire au nez, avec insolence ? Va-t-il m’insulter comme la dernière fois, avec virulence ? Je ne crois pas, non. Il semble plutôt déstabilisé par mon soudain changement de comportement à son égard et… décontenancé – peut-être ? – il me demande si je le pense vraiment, de manière définitive, tout en fermant doucement la porte de mon amphithéâtre.

« _ Je le pense vraiment, oui. Je souffle à son encontre, sincère, restant toujours assise derrière mon bureau, le regard ancré en sa direction. _ Définitivement. »

Je ne fais que répéter bêtement ces propres mots mais… que puis-je dire de plus ? Que ces derniers jours ont été un véritable enfer ? Que ma vie est devenue une lente agonie depuis que je n’ai eu de cesse de le surprendre dans les bras de cette Amélie ? Il le sait. Je sais qu’il le sait. Je sais qu’il le sait parce que le cas échéant : il ne chercherait même pas à s’excuser pour l’attitude qu’il a adoptée au contact de cette fille, et ce juste sous mon nez. Il ne voulait simplement qu’attiré mon attention en guise de représailles pour la peine que je lui ai infligée moi-même et… je me surprends à être soulagée à l’idée que leur relation ne tenait qu’à cela, finalement : un petit jeu de jalousie m’étant spécialement destiné. C’est horrible pour cette fille, j’en conviens, mais… cela est tellement humain, paradoxalement, que je n’envisage pas de lui tenir rancune pour cet aveu. Au contraire : je m’apprête à lui dire que c’est sûrement ce comportement qui m’a ouvert les yeux sur « nous », quand il me confit, plus discrètement, qu’il l’a quitté avant de venir me voir, conscient que les choses allaient trop loin. C’est très bien qu’il en ait pris lui même connaissance. Vraiment. Je souris donc en réponse à cette confession, le trouvant parfaitement adorable quand il est en proie à sa timidité. Il s’excuse ensuite pour les propos qu’il a tenus à mon encontre et, décelant cette larme qu’il essuie vivement, je quitte ma place pour le rejoindre, avec délicatesse. J’aimerai le conforter dans l’idée que tout lui est pardonné mais… il s’exprime encore, et je n’ai pas à cœur de l’interrompre. Je le rejoins donc sans dire un mot, attentive à son discours, avant de relever doucement son visage de mon index sous son menton.

« _ Je comprends parfaitement que mon attitude ait pu te faire énormément de mal, Elijah. Je souffle tendrement à mon tour, ancrant mes prunelles dans les siennes. _ Mais je t’assure qu’en aucune façon je n’ai voulu profiter de toi ou te briser le cœur tel que je l’ai fais. Je voulais agir pour le « mieux » pour nous deux et… je me suis trompée totalement. Je marque une pause, lui prenant doucement sa main. _ Je ne suis pas heureuse sans toi. Je murmure, la voix pleine d’amour. _ Je jalouse la moindre femme qui pourrait attiré ton regard et… je comprends parfaitement que la souffrance puisse encourager la vengeance la plus cruelle qu’il soit. User d’Amélie contre moi a été ta meilleure stratégie, d’ailleurs. J’ai cru mourir à chaque détour de couloir quand je te voyais dans le creux de ces bras et… c’est ainsi que j’ai compris que j’enviais sa place. Je veux être avec toi, Elijah. Aujourd’hui. Demain. La semaine prochaine. Et durant tout ce temps que la vie nous accordera ensemble. Je ne peux pas t’offrir tous ce qu’une jeune femme en parfaite santé aurait pu t’offrir mais… je te promets que je te couvrirai de tout l’amour, de toute la tendresse, ainsi que de toute l’attention dont tu pourras avoir besoin. Je t’aime. Je suis amoureuse de toi et… je désire cette chance. Accorde là moi et je te promets que plus jamais je ne changerai d’avis nous concernant. »

Il est révolu ce temps où je voulais nous séparer pour des excuses toutes plus ridicules les unes que les autres. Elijah est un homme suffisamment mature pour savoir à quelle femme il désire confier son cœur autant que son âme, et je chérirai ces présents s’il me fait l’honneur de m’offrir cette chance.

Accorde moi cette chance, Elijah.
Laisse-moi te démontrer que je mérite cette marque de confiance que tu m’accorderas à nouveau.


@Elsy


L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 20031610251624541716691375
La route ? Là où on va il n'y a pas... de route.


MES PERSONNAGES
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
L'amour sera toujours au-dessus de la morale et des lois. Ft Elsy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Pour s'amuser :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: